Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 11:44
Jeudi 28 Mai 2015 Eléments pour la méditation :

Livre des Actes des Apôtres 8,5-8.

En ces jours-là, Philippe étant descendu dans une cité de Samarie, y prêcha le Christ.
Les foules étaient attentives à ce que disait Philippe, écoutant d'un seul cœur et voyant les miracles qu'il faisait.
Les esprits impurs, en effet, dont beaucoup étaient possédés, sortaient en poussant de grands cris ; beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris,
et il y eut grande joie dans cette ville.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 9,1-6.

En ce temps-là, ayant assemblé les douze apôtres, Jésus leur donna puissance et autorité sur tous les démons, et le pouvoir de guérir les maladies.
Et il les envoya prêcher le royaume de Dieu et guérir les malades,
et il leur dit : " Ne prenez rien pour la route, ni bâton, ni besace, ni pain, ni argent, et n'ayez pas deux tuniques.
En quelque maison que vous entriez, demeurez-y et repartez de là.
La ville dont les gens ne vous recevraient pas, sortez-en et secouez sur eux, en témoignage, la poussière de vos pieds. "
Etant partis, ils allèrent de village en village, annonçant la bonne nouvelle et opérant partout des guérisons.

Jeudi 28 Mai 2015 Eléments pour la méditation :

Jésus révèle le Nom du Dieu Père.

Par Saint Augustin (354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église
Sermons sur l'évangile de Jean, n°106

« J'ai manifesté ton nom aux hommes que tu m'as donnés » :

-non pas son nom de Dieu, mais celui de Père.

Ce nom-là ne pouvait pas être manifesté sans la manifestation du Fils.

En effet, il n'y a aucun peuple qui, même avant de croire en Jésus Christ, n'ait eu une certaine connaissance de Dieu comme étant le Dieu de toute la création.

Car la puissance du Dieu véritable est telle qu'il ne peut absolument pas être caché à une créature raisonnable qui veut faire usage de son esprit.

Sauf un petit nombre d'individus dont le caractère a vraiment atteint la dépravation, le genre humain tout entier reconnaît Dieu comme l'auteur de ce monde...

Mais le nom de Père de Jésus Christ, par lequel il enlève le péché du monde, n'était nullement connu, et c'est ce nom-là que le Seigneur manifeste à ceux que son Père lui a donnés.

+++

Jeudi 28 Mai 2015 Eléments pour la méditation :

Par Saint Augustin (354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église
Sermon 311, 2

« Il les envoya prêcher le royaume de Dieu »


Les bienheureux apôtres ont vu, les premiers, le Christ pendu à la croix, ils ont pleuré sa mort, ils ont été saisis d'effroi devant le prodige de sa résurrection, mais bientôt, transportés d'amour par cette manifestation de sa puissance, ils n'ont plus hésité à verser leur sang pour attester la vérité de ce qu'ils avaient vu.

Pensez, mes frères, à ce qui était demandé à ces hommes :

-partir dans le monde entier prêcher qu'un homme mort était ressuscité et monté au ciel, souffrir pour la prédication de cette vérité tout ce qui plairait à un monde insensé : privations, exil, chaînes, tourments, bûchers, bêtes féroces, des croix et la mort.

Était-ce pour un objet inconnu ?

Était-ce pour sa gloire que Pierre mourait ?

Pour son avantage qu'il prêchait ?

Lui, il mourait ;

-un autre que lui était glorifié.

Lui, il était tué ; un autre adoré.

Seule la flamme ardente de la charité unie à la conviction de la vérité peut expliquer une pareille audace !

Ce qu'ils ont prêché, ils l'avaient vu.

On ne meurt pas pour une vérité dont on n'est pas sûr.

Ou bien, devaient-ils nier ce qu'ils avaient vu ? Ils ne l'ont pas nié :

-ils ont prêché ce mort qu'ils savaient tout à fait vivant ; ils savaient pour quelle vie ils méprisaient la vie présente.

Ils savaient pour quel bonheur ils supportaient des épreuves passagères, pour quelle récompense ils foulaient aux pieds toutes ces souffrances :

-Leur foi !

Elle pesait dans la balance plus que le monde entier.


Jeudi 28 Mai 2015 Eléments pour la méditation :

« C’est le Mois de Marie, c’est le mois le plus beau » :

PRIÈRE DE FLORENCE SAILLEN

S’endormir dans les bras de Notre-Dame


S’endormir dans les bras de Notre-Dame,
Comme un petit enfant,
Lui offrir son âme,
Son amour et son esprit confiant.

La suivre dans la nuit,
Sans jamais se retourner,
La suivre dans la vie,
Sans jamais cesser d’aimer.

S’endormir dans les bras de Notre-Dame,
Le cœur remplit d’espérances,
Sécher toutes les larmes,
Donner un sens à l’existence.

La prier à tout moment,
Sans jamais douter,
La prier instamment,
Sans jamais la renier.

S’endormir dans les bras de Notre-Dame,
Avec une fidélité sans faille,
S’incliner devant sa flamme,
Où l’amour jaillit tel un feu de paille.

La rechercher en toutes situations,
Implorer par elle son fils Bien-Aimé,
La rechercher sans jamais se décourager,
Sur les chemins de la vérité.

(Florence Saillen)

Jeudi 28 Mai 2015 Eléments pour la méditation :

Prière des « Amis de Sabeel » pour le jeudi 28 mai 2015

• La semaine dernière, le premier ministre d'Israël a annoncé le gel d'une mesure qui aurait interdit aux Palestiniens de circuler en Cisjordanie dans des autobus israéliens, ce qui revenait à pratiquer une véritable ségrégation entre les voyageurs sur une base de race et d'identité nationale. Seigneur, nous prions pour la fin de cette application discriminatoire de la loi en ces temps d'occupation. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

• Au cours de heurts dans le camp de réfugiés de Shuafat, un garçon de 10 ans a été atteint par une balle caoutchoutée des forces israéliennes, lui causant des fractures au crâne et à la mâchoire ainsi que la perte de l'œil gauche. Seigneur, donne-nous le courage d'être avec ceux qui sont vulnérables et opprimés, et de ne jamais oublier la perte de l'innocence sous l'occupation. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

• Les élèves de Palestine et d'Israël terminent, en ce moment, l'année scolaire et nombre d'entre eux, à la fin de l'enseignement secondaire, passent les examens nationaux qui détermineront leur avenir. Seigneur, nous t'en supplions, donne à ces jeunes gens la clarté d'esprit - en dépit des incertitudes qui sont leur lot quotidien - pour réussir leurs épreuves et que les grandes vacances soient un repos bienvenu pour tous les enfants. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

• Seigneur, nous te prions pour nos programmes de cette semaine, et surtout pour la retraite des femmes à Aïn Karem qui fait écho au Magnificat de Marie, et à la récente canonisation de deux religieuses palestiniennes du 19èmesiècle, les deux premières saintes palestiniennes de l'ère moderne. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

• Nous prions, avec le Conseil œcuménique des Églises, pour le Botswana et le Zimbabwe. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Jeudi 28 Mai 2015 Eléments pour la méditation :

Psaume 69 : 13 Ceux qui sont assis à la porte parlent contre moi et les buveurs de liqueurs fortes se moquent de moi dans leurs chansons.


« Mes enfants, gardez bien vos langues. Maintenant, plus que jamais, il est important de mesurer vos paroles et de garder captive toute pensée à Christ. Soyez bien réfléchis dans votre discours. Que la grâce soit sur vos lèvres. Ne parlez pas en mal ou ne laissez pas de discours désinvolte sortir de votre bouche.

La langue est un outil facile pour le diable et doit donc être surveillée avec beaucoup de diligence

Il est de loin préférable de ne pas parler que de parler témérairement ou de façon irréfléchie. Que le silence soit votre prière et ne vous précipitez pas pour combler chaque silence. Dites seulement ce qui est nécessaire pour améliorer les autres, en prenant soin de ne pas flatter. Parlez avec sincérité, honnêteté et bonté.

Si vous ne pouvez pas maîtriser cela, il est préférable de garder le silence. Il y a des moments où une réprimande est nécessaire mais qu’elle soit aussi douce qu’honnête, mesurée et pesée pour s’adapter à la situation. Il y a beaucoup de silence dans les Écritures. Étudiez ces silences et vous aurez de nombreuses grâces ».

Ô mon Jésus, Vous étiez silencieux devant vos accusateurs. Aidez-moi à mettre une garde sur ma langue et à être mesurée et réfléchie dans mon discours. Gardez-moi dans le silence glorieux de Votre étreinte, — un endroit d’une immense majesté où les mots échouent. Jésus, je Vous aime ! Mettez une garde sur ma bouche afin que je parle seulement et toujours dans la Divine Volonté. Amen.

Jeudi 28 Mai 2015 Eléments pour la méditation :

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 10,46-52.

En ce temps-là, tandis que Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule nombreuse, le fils de Timée, Bartimée, un aveugle qui mendiait, était assis au bord du chemin.
Quand il entendit que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : « Fils de David, Jésus, prends pitié de moi ! »
Beaucoup de gens le rabrouaient pour le faire taire, mais il criait de plus belle : « Fils de David, prends pitié de moi ! »
Jésus s’arrête et dit : « Appelez-le. » On appelle donc l’aveugle, et on lui dit : « Confiance, lève-toi ; il t’appelle. »
L’aveugle jeta son manteau, bondit et courut vers Jésus.
Prenant la parole, Jésus lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » L’aveugle lui dit : « Rabbouni, que je retrouve la vue ! »
Et Jésus lui dit : « Va, ta foi t’a sauvé. » Aussitôt l’homme retrouva la vue, et il suivait Jésus sur le chemin.

Jeudi 28 Mai 2015 Eléments pour la méditation :

Par Saint Grégoire le Grand (v. 540-604), pape et docteur de l'Église
Homélies sur l'Évangile, n°2 ; PL 76, 1081 (trad. Luc commenté, DDB 1987, p. 141 rev.)

« Il criait de plus belle »


Que tout homme qui connaît les ténèbres qui font de lui un aveugle...crie de tout son esprit :

- « Jésus, fils de David, aie pitié de moi ».

Mais écoutons aussi ce qui fait suite aux cris de l'aveugle :

-« Ceux qui marchaient en tête le rabrouaient pour lui imposer silence » (Lc 18,39).

Qui sont-ils ?

Ils sont là pour représenter les désirs de notre condition en ce monde, fauteurs de trouble, les vices de l'homme et leur tumulte, qui, voulant empêcher la venue de Jésus en nous, perturbent notre pensée en y semant la tentation et veulent couvrir la voix de notre cœur en prière.

Il arrive souvent, en effet, que notre volonté de nous tourner vers Dieu à nouveau..., notre effort pour éloigner nos péchés par la prière, soit contrarié par leur image : la vigilance de notre esprit se relâche à leur contact, ils jettent la confusion dans notre cœur, ils étouffent le cri de notre prière...


Qu'a donc fait cet aveugle pour recevoir la lumière malgré ces obstacles ?

« Il criait de plus belle : ' Fils de David, aie pitié de moi ! ' »...

Oui, plus le tumulte de nos désirs nous accable, plus nous devons rendre notre prière insistante...

Plus la voix de notre cœur est couverte, plus elle doit insister vigoureusement, jusqu'à couvrir le tumulte des pensées envahissantes et toucher l'oreille fidèle du Seigneur.

Chacun se reconnaîtra, je pense, dans cette image : au moment où nous nous efforçons de détourner notre cœur de ce monde pour le ramener à Dieu..., ce sont autant d'importuns qui pèsent sur nous et que nous devons combattre.

C'est un essaim que le désir de Dieu a du mal à écarter des yeux de notre cœur...

Mais en persistant vigoureusement dans la prière, nous arrêtons en notre esprit Jésus qui passait.

D'où le récit de l'Évangile :

-« Jésus s'arrêta et ordonna qu'on le lui amène » (v. 40).

Jeudi 28 Mai 2015 Eléments pour la méditation :

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne - dans Famille

Recherche

Liens