Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 18:18
Du zèle apostolique de l’Évêque (St Ignace d'Antioche)

Par Saint Ignace d'Antioche (?-v. 110), évêque et martyr .
Lettre à Polycarpe (69-155, saint, évêque et martyr), 1-3 ; SC 10 (trad. cf Quéré, Pères apostoliques, p. 153)

« Comme des brebis au milieu des loups »


Je t'exhorte, par la grâce dont tu es revêtu, à redoubler d'ardeur et à exhorter tous les frères pour qu'ils soient sauvés.

Justifie ta dignité épiscopale par une vigilance incessante de chair et d'esprit ; aie souci de l'unité : rien ne la dépasse.

Porte avec patience tous les frères comme le Seigneur te porte toi-même ; supporte-les tous avec amour, comme tu le fais d'ailleurs.

Prie sans relâche ; demande une sagesse plus grande encore ; veille et garde ton esprit en alerte ; parle à chacun en particulier, à l'exemple de Dieu .

« Porte les infirmités » (cf Mt 8,17) de tous comme un athlète accompli.

Là où l'effort est plus grand, il y a plus de gain.

Si tu n'aimes que les bons disciples, tu n'as pas de mérite ; ce sont surtout les plus atteints qu'il te faut soumettre par la douceur.

On n'applique pas le même baume sur toutes les blessures ; apaise les crises aiguës avec des compresses humides.

En toutes choses, « sois astucieux comme le serpent » et toujours « candide comme la colombe ».

Toi qui es chair et esprit, traite avec bonté ce qui tombe sous les sens, mais prie aussi pour que le monde invisible te soit révélé.

Ainsi tu ne manqueras de rien ; tu seras riche de tous les dons de l'Esprit.

Comme le navigateur invoque les vents et le marin assailli par la tempête appelle le port, ainsi ce temps t'invite à rejoindre Dieu.

Pratique la sobriété, en athlète de Dieu, et tu gagneras pour prix la vie éternelle et impérissable.

Un grand athlète triomphe malgré les coups.

C'est surtout à cause de Dieu que nous devons accepter toutes les épreuves, afin que lui aussi nous accepte.

Redouble de zèle ; examine bien cette époque.

Attends Celui qui est au-delà du temps, éternel, invisible, mais qui pour nous s'est laissé voir — Celui qui, intangible et incapable de souffrir, a connu la Passion et a consenti à toutes les souffrances.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne

Recherche

Articles Récents

Liens