Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 08:10
Mercredi 24 Juin 2015, NAISSANCE DE SAINT JEAN BAPTISTE, éléments pour méditation:

Livre d'Isaïe 49,1-3.5-7.

Iles, écoutez : peuples lointains, soyez attentifs ! Le Seigneur dès le sein maternel m'a appelé ; dès les entrailles de ma mère il s'est souvenu de mon nom.
Il a fait de ma bouche une épée tranchante ; il m'a abrité sous l'ombre de sa main ; il a fait de moi une flèche aiguë, Il m'a caché dans son carquois.
Et il m'a dit : "Tu es mon serviteur, Israël, et je me glorifierai en toi."
Et maintenant, le Seigneur qui m'a formé dès le sein de ma mère pour être son serviteur, me dit :
"Voici que je t'ai établi pour être la lumière des nations, afin que tu fasses parvenir mon salut jusqu'aux extrémités de la terre.
Des rois verront et des princes se lèveront, et ils adoreront à cause du Seigneur et du Saint d'Israël, qui t'a choisi."


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 1,57-68.

Le temps où Elisabeth devait enfanter arriva, et elle mit au monde un fils.
Ses voisins et ses parents, ayant appris que le Seigneur avait manifesté sa miséricorde envers elle, se réjouissaient avec elle.
Or, le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l'enfant, et ils le nommaient Zacharie d'après le nom de son père.
Alors sa mère, prenant la parole : " Non, dit-elle, mais il s'appellera Jean. "
Ils lui dirent : " Il n'y a personne de votre parenté qui soit appelé de ce nom. "
Et ils demandaient par signes à son père comment il voulait qu'on le nommât.
S'étant fait donner une tablette, il écrivit : " Jean est son nom ; " et tous furent dans l'étonnement.
A l'instant sa bouche s'ouvrit et sa langue se délia ; et il parlait, bénissant Dieu.
La crainte s'empara de tous les habitants d'alentour, et partout dans la montagne de Judée on racontait toutes ces choses.
Tous ceux qui en entendirent parler les recueillirent dans leur cœur, et ils disaient : " Que sera donc cet enfant ? " Et en effet la main du Seigneur était avec lui.
Et Zacharie, son père, fut rempli de l'Esprit-Saint, et il prophétisa, en disant :
" Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, parce qu'il a visité et racheté son peuple.

La mémoire du juste s'accompagne d'éloges, mais à toi Précurseur suffit le témoignage du Seigneur, vraiment tu t'es montré en effet de tous les prophètes le plus grand;  aussi tu fus digne de baptiser dans les eaux celui qu'ils avaient annoncé;  sur terre ayant lutté pour le vrai, jusqu'aux Enfers tu annonças, plein de joie, le Dieu manifesté dans la chair, qui du monde enlève le péché et nous accorde la grâce du salut.

La mémoire du juste s'accompagne d'éloges, mais à toi Précurseur suffit le témoignage du Seigneur, vraiment tu t'es montré en effet de tous les prophètes le plus grand; aussi tu fus digne de baptiser dans les eaux celui qu'ils avaient annoncé; sur terre ayant lutté pour le vrai, jusqu'aux Enfers tu annonças, plein de joie, le Dieu manifesté dans la chair, qui du monde enlève le péché et nous accorde la grâce du salut.

Par le Bx Guerric d'Igny (v. 1080-1157), abbé cistercien . 1er Sermon pour la nativité de Jean Baptiste, 4 (trad. Brésard, 2000 ans C, p. 284 rev. ; cf SC )

C'est à juste titre que la naissance de cet enfant a été pour beaucoup une cause de joie : elle le reste aujourd'hui. Donné à ses parents dans leur vieillesse, il venait prêcher à un monde vieillissant la grâce d'une nouvelle naissance. Il est bon que l'Église fête solennellement cette nativité, fruit merveilleux de la grâce, dont s'émerveille la nature…

Quant à moi, cette lampe destinée à éclairer le monde (Jn 5,35), m'apporte par sa naissance une joie nouvelle, car c'est grâce à elle que j'ai reconnu la vraie Lumière qui luit dans les ténèbres mais que les ténèbres n'ont pas reçue (Jn 1,5.9). Oui, la naissance de cet enfant m'apporte une joie inexprimable, puisqu'il est pour le monde source de si grands biens. Lui le premier instruit l'Église, commence à la former par la pénitence, la prépare par le baptême, et quand il l'a ainsi préparée, la remet au Christ et l'unit à lui (Jn 3,29). Il lui apprend à vivre dans la sobriété, et par l'exemple de sa propre mort, lui donne la force de mourir avec courage. Par tout cela, il prépare au Seigneur un peuple parfait (Lc 1,17).

Mercredi 24 Juin 2015, NAISSANCE DE SAINT JEAN BAPTISTE, éléments pour méditation:

NATIVITÉ de SAINT JEAN-BAPTISTE
Solennité

Saint Jean-Baptiste est le saint le plus populaire, en effet les Saintes Écritures lui donne une place spéciale.

Sa naissance et son activité ont été annoncées par les prophètes.

Sa nativité était un don de Dieu parce que les parents de Saint Jean-Baptiste, le prêtre Zacharie et sa femme Élisabeth, n'avaient pas d'enfant et ils en étaient très attristés.

Ils ont beaucoup prié Dieu de leur donner un enfant.

"Cousin de Jésus, né de Zacharie et Elisabeth, il est appelé " baptiste " car il baptisait dans le Jourdain pour préparer le baptême dans l'Esprit.

L'Église, dit saint Augustin, célèbre ordinairement la vie des Saints au jour de leur mort, qui est, à proprement parler, le jour de leur naissance à la vie éternelle.

La Nativité de saint Jean-Baptiste a été exemptée de cette règle générale, parce qu'il fut sanctifié avant de naître, dans le sein de sa mère, par la présence de Jésus-Christ, dans la visite que fit la très Sainte Vierge à sainte Élisabeth.

Le glorieux prophète et précurseur Jean le Baptiste, aussi appelé Jean le Précurseur, car il était le précurseur du Christ, le prophète qui a annoncé Sa venue, l'a baptisé sur les bords du Jourdain, après l'avoir désigné comme « l'agneau de Dieu ».

C'est l'un des saints les plus vénérés de l'Église orthodoxe. Jean est le cousin du Christ, par sa mère Élisabeth, qui était la fille de Zoia.

Zoia est la sœur de la grand-mère du Christ.

La mission spécifique de Jean a cessée avec le baptême de Jésus. Il dira : je dois maintenant diminuer, pour que le Christ croisse. Jean Baptiste demanda alors à ses disciples de suivre Jésus. Il Le désigna à ses disciples, en disant: "Voici l'Agneau de Dieu."

Il a été décapité par Hérode au premier siècle, pour satisfaire sa belle-fille Salomé et sa femme Hérodiade. Parce qu'il baptisa le Christ, il est le saint patron des parrains.

Il est quelque fois appelé l'Ange du désert ; du fait de ce titre, il est parfois représenté avec des ailes.

Le texte d'Isaïe 40:3-5 est communément interprété comme une prophétie de Jean.

La naissance de saint Jean-Baptiste fut une grande joie pour la terre, puisqu'elle lui annonçait l'approche de sa Rédemption.

La puissance divine était intervenue d'une manière extraordinaire dans la naissance de quelques prophètes, de Samuel et de Jérémie, par exemple; mais elle éclata bien davantage dans celle du saint Précurseur, que la dignité de son ministère futur et le degré éminent de grâce et de sainteté auquel il était élevé rendaient, selon la parole de Jésus-Christ lui-même, bien supérieur à tous les patriarches et à tous les prophètes.

Le message d'un Ange à Zacharie pour lui annoncer la naissance de Jean-Baptiste, la maternité d'Élisabeth à un âge très avancé, le mutisme subit de Zacharie depuis l'annonce de l'Ange jusqu'à la circoncision de l'enfant, et sa guérison miraculeuse, qui lui permit d'entonner le beau cantique du Benedictus :

tout est merveilleux dans l'apparition du Précurseur, qui allait montrer bientôt le Sauveur promis et attendu depuis quatre mille ans.

Parmi les récits évangéliques, il en est peu d'aussi intéressants ni d'aussi touchants que celui de la naissance de saint Jean-Baptiste.

St Luc est le seul à évoquer la naissance de Jean :

Les miracles s'ajoutaient aux miracles autour du berceau de l'enfant ; les habitants du voisinage furent saisis d'une crainte respectueuse, et le bruit de ces merveilles se répandit dans toutes les montagnes de la Judée, de sorte que tous se disaient les uns aux autres :

-" Que pensez-vous de l'avenir de cet enfant ? "

Saint Jean-Baptiste occupe dans l'histoire de l'humanité une place incomparable : il sert de trait d'union entre les deux mondes, il résume en lui tout l'Ancien Testament et prépare le Nouveau ; il ferme la mission des prophètes et ouvre celle des Apôtres.

" Prophète, apôtre, docteur, solitaire, vierge, martyr, il est plus que tout cela, parce qu'il est tout cela en même temps.

Il réunit tous les titres à la sainteté, et, rassemblant en lui seul tout ce qui constitue les différentes classes des saints, il forme au milieu d'eux une classe particulière. " (La Luzerne)

Le culte de saint Jean-Baptiste a toujours joui d'une immense popularité.

Sa fête a été souvent célébrée par des feux de joie.

Il est patron de nombreuses paroisses, de nombreuses confréries ainsi que des Canadiens français.

Mercredi 24 Juin 2015, NAISSANCE DE SAINT JEAN BAPTISTE, éléments pour méditation:

Les pouces verts

Évangile selon saint Matthieu 21, 18-22

Jésus dit au figuier : « Plus jamais aucun fruit ne viendra de toi. » Et à l'instant même, le figuier se dessécha.

Tistou les pouces verts
« Un matin, en revenant vers la ville, Jésus eut faim. Voyant un figuier au bord de la route, il s’en approcha. »
Petite chronique du jardinier éclairé : le figuier est un arbre robuste qui s’adapte à de nombreuses régions. Cet arbre, de 3 à plus de 10 mètres de haut en général, apporte une touche méditerranéenne à votre jardin. Assez résistant au froid, il a besoin toutefois d’une exposition ensoleillée. A la saison, on aime ses fruits juteux et goûteux !
Et voilà que Jésus se met en colère contre un figuier qui ne porte pas de fruit ! Un coup de sang qui ressemble peu à Jésus. Laissons-nous déplacer et relisons tout cela comme une parabole, un geste symbolique de Jésus pour instruire ses disciples… et nous par la même occasion.
Jésus est l’arbre de vie qui donne du fruit pour tous. Et nous en bons disciples, nous devrions aussi porter des fruits. Comme Jésus, revenant vers la ville, nous devrions avoir cette même faim spirituelle et nous nourrir à la Parole de Dieu.

Connaissez-vous le jeu du portrait chinois ? Si vous étiez un arbre ou une plante, lequel seriez-vous… un figuier, un ricin (aussi beau que dangereux), une herbe folle au bord du chemin, un chêne majestueux ? En toute honnêteté, je choisirais bien volontiers une espèce bien fleurie au printemps, qui requiert l’attention du jardinier et donne à la saison de bons fruits pour réjouir les gourmands. Mon jardinier, c’est le Seigneur, son engrais sa Parole, son amour pour moi et sa miséricorde inconditionnelle ! Tant qu’à faire, je veux tout et le meilleur ! Mais j’ai aussi ma part de travail à accomplir : enraciner profondément ma foi dans cette Parole et produire les fruits du témoin joyeux de la Bonne Nouvelle ! (Source: "Signe dans la Bible")

Mercredi 24 Juin 2015, NAISSANCE DE SAINT JEAN BAPTISTE, éléments pour méditation:

Quels signes pour notre temps ?

Les apparitions, suggère le "mariologue français René Laurentin, « nous rappellent à la fois la transcendance et la familiarité de Dieu ».

Dans ce sens, il est bon d’avoir présent à l’esprit la multiplication notable des apparitions enregistrées au XXe siècle, en particulier au cours des dernières décennies.

Interrogé en 1984 sur cette question par le journaliste italien Vittorio Messori, le cardinal Joseph Ratzinger (futur pape de Rome Benoît XVI) répondit :

-« un des signes de notre temps est que les annonces ‘d’apparitions mariales’ se multiplient de par le monde » (Entretien sur la foi, Josef, cardinal Ratzinger, Vittorio Messori 1985).

En ce sens, le18 février 1959, dans une émission de radio à Lourdes le pape Jean XXIII : « Nous vous exhortons à écouter avec simplicité de cœur et honnêteté d’esprit les salutaires avertissements de la Mère de Dieu. …

Les pontifes romains… se font aussi un devoir – quand après mûr examen ils le jugent opportun pour le bien général – de recommander à l’attention des fidèles ces lumières surnaturelles qu’il plaît à Dieu de dispenser librement à certaines âmes privilégiées, non pour proposer des doctrines nouvelles, mais pour guider notre conduite ».

Mercredi 24 Juin 2015, NAISSANCE DE SAINT JEAN BAPTISTE, éléments pour méditation:
Le chemin de tous les saints n'est fait que d'épreuves
(saint Athanase le grand)

Il est un fait avéré, frères et soeurs, c'est que le chemin des saints dans cette vie-ci est

plein d'épreuves.

Soit ils endurent la douleur de l'attente des biens à venir, comme quelqu'un a dit

"Malheur à moi, car mon exil s’est prolongé" (Ps. 119,5 - LXX) ou ils sont affligés dans leur

espoir de voir le Salut des autres, comme Paul l'écrivait aux Corinthiens :

-"Je crains qu’à mon prochain passage, mon Dieu ne m’humilie devant vous et que je

n’aie à pleurer sur beaucoup de ceux qui ont péché antérieurement et ne se seront pas

convertis de leur impureté, de leur inconduite et de leur débauche!"

Mercredi 24 Juin 2015, NAISSANCE DE SAINT JEAN BAPTISTE, éléments pour méditation:

Le christianisme, quand il est en butte à la haine du monde, n'est plus objet de persuasion humaine, mais œuvre de puissance divine.

(Saint Ignace d’Antioche, épître aux Romains, dite épître du martyre)

Mercredi 24 Juin 2015, NAISSANCE DE SAINT JEAN BAPTISTE, éléments pour méditation:

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 1,57-66.80.

Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils.
Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur lui avait montré la grandeur de sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle.
Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant. Ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père.
Mais sa mère prit la parole et déclara : « Non, il s’appellera Jean. »
On lui dit : « Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! »
On demandait par signes au père comment il voulait l’appeler.
Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit : « Jean est son nom. » Et tout le monde en fut étonné.
À l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia : il parlait et il bénissait Dieu.
La crainte saisit alors tous les gens du voisinage et, dans toute la région montagneuse de Judée, on racontait tous ces événements.
Tous ceux qui les apprenaient les conservaient dans leur cœur et disaient : « Que sera donc cet enfant ? » En effet, la main du Seigneur était avec lui.
L’enfant grandissait et son esprit se fortifiait. Il alla vivre au désert jusqu’au jour où il se fit connaître à Israël.

Mercredi 24 Juin 2015, NAISSANCE DE SAINT JEAN BAPTISTE, éléments pour méditation:

Par Saint Augustin (354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église
Sermon pour la naissance de Jean Baptiste ; Mai 109 ; PLS II, 497 (trad. Quéré in L'Année en fêtes, Migne 2000, p. 507 rev.)

La naissance de Jean et celle de Jésus, puis leurs Passions, ont marqué leur différence. Car Jean naît lorsque le jour commence à diminuer ; le Christ, lorsque le jour se met à croître. La diminution du jour pour l'un est le symbole de sa mort violente. Son accroissement pour l'autre, l'exaltation de la croix.


Il y a aussi un sens secret que le Seigneur révèle...par rapport à ce mot de Jean sur Jésus Christ : « Il faut qu'il croisse et que moi je diminue ». Toute la justice humaine...avait été consommée en Jean ; de lui la Vérité disait : « Parmi les enfants des femmes, il n'en est point surgi de plus grand que Jean Baptiste » (Mt 11,11). Nul homme, donc, n'aurait pu le dépasser ; mais il n'était qu'un homme. Or, en notre grâce chrétienne, on nous demande de ne pas nous glorifier dans l'homme, mais « si quelqu'un se glorifie, qu'il se glorifie dans le Seigneur » (2Co 10,17) : homme, en son Dieu ; serviteur, en son maître. C'est pour cette raison que Jean s'écrie : « Il faut qu'il croisse et que moi je diminue. » Bien sûr Dieu n'est ni diminué ni augmenté en soi, mais chez les hommes, au fur et à mesure que progresse la vraie ferveur, la grâce divine croît et la puissance humaine diminue, jusqu'à ce que parvienne à son achèvement la demeure de Dieu, qui est en tous les membres du Christ, et où toute tyrannie, toute autorité, toute puissance sont mortes, et où Dieu est tout en tous (Col 3,11).


Jean l'évangéliste dit : « Il y avait la vraie lumière, qui éclaire tout homme venant en ce monde » (1,9) ; Jean-Baptiste, lui, dit : « Nous avons tous reçu de sa plénitude » (Jn 1,16). Lorsque la lumière, qui est en elle-même toujours totale, s'accroît néanmoins en celui qui en est illuminé, celui-là est diminué en lui-même lorsque s'abolit en lui ce qui était sans Dieu. Car l'homme, sans Dieu, ne peut rien que pécher, et sa puissance humaine diminue lorsque triomphe la grâce divine, destructrice du péché. La faiblesse de la créature cède à la puissance du Créateur et la vanité de nos affections égoïstes s'effondre devant l'universel amour, tandis que Jean Baptiste du fond de notre détresse, nous crie la miséricorde de Jésus Christ : « Il faut que lui grandisse et que moi je diminue ».

Le Jourdain effrayé par la corporelle venue, remonta son cours en tremblant;  accomplissant son office spirituel, Jean, dans sa crainte, se fit tout petit;  l'armée des Anges était saisie de stupeur, Vous voyant dans le fleuve baptisé selon la chair;  quant à ceux des ténèbres, ils furent éclairés, Vous chantant Seigneur qui Vous manifestez et illuminez l'univers.

Le Jourdain effrayé par la corporelle venue, remonta son cours en tremblant; accomplissant son office spirituel, Jean, dans sa crainte, se fit tout petit; l'armée des Anges était saisie de stupeur, Vous voyant dans le fleuve baptisé selon la chair; quant à ceux des ténèbres, ils furent éclairés, Vous chantant Seigneur qui Vous manifestez et illuminez l'univers.

Mercredi 24 Juin 2015, NAISSANCE DE SAINT JEAN BAPTISTE, éléments pour méditation:

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne - dans Famille

Recherche

Articles Récents

Liens