Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 12:24
Bonne nouvelle pour les Chrétientés dîtes de "St Thomas" :Une nouvelle église chaldéenne, Saint Jean Apôtre, en Ile-de-France

Une nouvelle église chaldéenne, Saint Jean Apôtre, en Ile-de-France, à Arnouville (Val d’Oise)

 

« Construire des lieux de culte est un devoir fondamental.
C’est le meilleur héritage que nous pouvons léguer à nos enfants. »

 

 

Chers amis. Aloho m'barekh.

 

Notre Chrétienté Syro-Orthodoxe-Francophone (En France et en

 

Afrique) de "Chrétiens de Mar Thomas (St Thomas), Eglise fille

 

de l'Eglise Malankare (Chrétienté de Mar Thomas au Indes du Sud), ne peut

 

que se réjouir de la construction

 

d'une nouvelle église pour au bénéfice spirituel de nos frères

 

Assyro- Chaldéens.

 

 

J'invite nos chrétiens Syro-Orthodoxes-Francophone à s'unir

 

spirituellement à l'acion de grâce de nos amis Chaldéens qui, par

 

la construction de cette nouvelle église dédiée à St Jean,

 

pérénisent l'enracinement syriaque des générations futures en

 

notre pays.

 

 

En profonde union spirituelle dans le Christ Tête de l'Eglise,

 

votre respectueusement dévoué.

 

 

+Mor Philipose-Mariam

Bonne nouvelle pour les Chrétientés dîtes de "St Thomas" :Une nouvelle église chaldéenne, Saint Jean Apôtre, en Ile-de-France

COMMUNIQUE:

La communauté chaldéenne se réjouie de la construction d’une nouvelle église dans le Val d’Oise en région parisienne où la majeure partie y est implantée depuis plus d’une trentaine d’années.


Il s’agit de la future église

Saint Jean Apôtre, Mar Yohanna Shliha,

11 Ter rue Jean Jaurès

-95400 Arnouville –

(En face de la gare Villiersl-le-Bel / Arnouville (ligne D).

Nous vous mettons dans cet album des photos du chantier au fur et à mesure de son évolution.

* Une diaspora chaldéenne en pleine expansion
Avec la croissance naturelle de la communauté et à l’arrivée de nouvelles familles due à la situation instable des pays d’Orient, les besoins se sont multipliés.
En effet, plus de 500 familles chaldéennes vivent aujourd’hui dans le secteur d’Arnouville, Villiers-le-Bel, Gonesse (et les villes voisines). Malgré le bon accueil et la mise à disposition des édifices et locaux des paroisses latines locales, avoir un lieu de culte et de rassemblement, adapté à notre liturgie et nos activités, est devenu indispensable : l’église qui nous accueille actuellement est trop petite pour recevoir tous les fidèles et plus de 400 enfants suivent le catéchisme dans des locaux inadaptés et trop exigus.

* Le projet d’Arnouville
Une église de 500 places, un presbytère pour deux prêtres, 6 salles d’enseignement catéchétique et linguistique, une salle polyvalente et une bibliothèque, pour un total d’environ 1760 m² répartis sur 2 niveaux.
Le projet a débuté en 2007 par un premier contact avec les propriétaires du terrain. Une équipe constituée des membres du service immobilier de l’archevêché de Paris, du conseil AFCC et de l’Eglise chaldéenne pilote le projet. Le cabinet d’architectes a été sélectionné à la suite d’un concours.
Le permis de construire a été déposé le 1er février 2012, et la première pierre le 1er décembre 2012 en présence du Cardinal-Archevêque de Paris, monseigneur André VINGT-TROIS, du clergé de la communauté chaldéenne, et de nombreuses autres personnalités civiles et religieuses.
Un projet de modification, avec le dépôt d’un nouveau permis de construire, a retardé la mise en place des travaux qui ont débutés en septembre 2014. Si tout se passe bien le chantier prendra fin au printemps 2016.

* Sarcelles, un exemple encourageant
La construction de l’église Saint Thomas Apôtre en 2004 a été un élément fondateur pour la communauté. Ce fut un grand jour pour la communauté, pour le diocèse, et pour tous ceux qui ont contribué à ce projet. C’était peut-être une récompense après tant d’années de souffrances sur le chemin de l’exil… Vraiment, ce fut un moment de fierté pour la gloire du Christ !
La paroisse Saint Thomas Apôtre est d’un dynamisme que beaucoup pourraient envier : 8 messes dominicales et 3 messes quotidiennes en Ile-de-France, de nombreuses activités et une moyenne de 1100 enfants au catéchisme, 220 baptêmes et 75 mariages chaque année…
Les fidèles ont pu mesurer les bienfaits d’une telle réalisation et se lancent aujourd’hui un nouveau défi.

* Une présence historique
Fondée par Saint Thomas Apôtre et ses disciples Addaï et Mari en Mésopotamie, il y a 2 000 ans, l’Eglise chaldéenne a connu trois grandes vagues d’émigration depuis la fin du XIXe siècle dues à la révolution turco-kurde (1890), au génocide de 1915 et aux conflits de la région depuis la 2e guerre mondiale. En France, la présence de l’Eglise chaldéenne date de 1940. Aujourd’hui, elle compte 18 000 fidèles.

* Pourquoi le nom de « Saint-Jean Apôtre » ?
La communauté Chaldéenne, venant de Turquie et des pays du Moyen-Orient, a choisi les noms de ses trois églises :
- La première, "Notre-Dame de Chaldée", avec une architecture intérieure typiquement de l'Eglise d'Orient, se veut un lien entre leur origine mésopotamienne, comme enfants d'Abraham parti d’Ur en Chaldée, et de leur vie et en France où Marie est la 'Dame' par excellence. Les plus belles cathédrales du monde portent son nom.
- La deuxième, "Saint-Thomas Apôtre" rappel leurs origines apostoliques et leur foi fondée sur celle de Thomas. Ce bel édifice crie leur foi en Jésus comme l'a proclamée Thomas l'apôtre, professant le Christ comme 'Seigneur' et 'Dieu' (Jn 20, 28).
- Après avoir honoré celle qui est leur mère et celui qui est le modèle de leur foi, ils se sont tournés vers celui qui fait la synthèse de la foi et de l'amour dans la vie du chrétien : l’apôtre Jean. Ce sera le nom de cette troisième église : "Saint-Jean Apôtre".
Jean est comme leur frère ainé étant comme eux, 'fils de Marie' comme l'a proclamé Jésus sur la croix. Il sera leur exemplaire dans l'intimité avec Jésus et dans la proclamation de leur foi. Ils seront blottis contre son cœur comme Jean au repas eucharistique et écouteront Jésus au même repas : "Je vous donne un commandement nouveau : 'Aimez-vous les uns les autres comme moi je vous ai aimés'" (Jn 13,34).

« C’est dans cet espoir que la communauté chaldéenne, ses fidèles, sa jeunesse, ses acteurs pastoraux, son Conseil et son clergé : Mgr Petrus YOUSIF, vicaire patriarcal et recteur de la Mission-Chaldéenne en France, père Sabri ANAR, curé de la paroisse Saint-Thomas Apôtre, père Michaël DUMAND, Coopérateur, et père Aziz YALAP, tournent leurs regards vers ce lieu comme un nouveau Cénacle, là où il faut préparer le repas eucharistique. Là où, comme les apôtres, chacun participera au sacrifice d’amour du Seigneur. Un acte sublime duquel coule toute grâce et tout bien pour la vie éternelle. »

Mgr Petrus YOUSIF.

Paroisse Saint Thomas apôtre

Bonne nouvelle pour les Chrétientés dîtes de "St Thomas" :Une nouvelle église chaldéenne, Saint Jean Apôtre, en Ile-de-France
Bonne nouvelle pour les Chrétientés dîtes de "St Thomas" :Une nouvelle église chaldéenne, Saint Jean Apôtre, en Ile-de-France

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne - dans Société Patrimoine DIALOGUE INTERRELIGIEUX oecuménisme Tradition Syriaque

Recherche

Liens