Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
The laity are a medium that is both participant of the world and the Church. The world sanctified by the grace ... They certainly may not provide the means of grace (sacraments); by against their sphere lies in the life of grace. Son and daughters of the Church of Christ founded on the Apostolic Ministry, by their mere presence in the world they are sanctified by the grace of the Holy Spirit to the point to say with the Apostle, "It is Christ who lives in me "they become, by and with the consistency of their Christian testimony, leaven in the dough of the world," Word of God "for the contemporary world." .. the universal priesthood of the laity holds the power of the cosmic coronation liturgy cosmic: outside the temple walls, lay people continue their lives in and through the Liturgy of the Church by their active presence, they introduce the Truth and dogmas experienced in the social sphere through human relationships and thus displace the elements. demonic and desecrated the world, contributing to the great "battle exorcist" of Christ and His church. What prevails light over darkness What establishes His reign of Love, Truth, Justice and Peace .. . Les laïcs forment un milieu qui est à la fois participant du monde et l’Église. Du monde sanctifié par la grâce... Ils ne peuvent certes pas accorder les moyens de grâce (sacrements) ; par contre, leur sphère réside dans la vie de grâce.  Fils et filles de l'Eglise du Christ fondée sur le Ministère Apostolique, par leur simple présence dans le monde ils sont sanctifiés par la grâce du Saint Esprit au point de pouvoir dire avec l'Apôtre "C'est le Christ qui vit en moi" , ils deviennent, par et moyennant la cohérence de leur Témoignage Chrétien,levain dans la pâte du monde, "Parole de Dieu" pour le monde contemporain."..le sacerdoce universel des laïcs détient le pouvoir du sacre cosmique, de la liturgie cosmique : hors des murs du temple, les laïcs continuent dans et par leur vie la Liturgie de l’Église. Par leur présence active, ils introduisent ainsi la Vérité des dogmes vécus dans la sphère sociale  à travers les rapports humains et délogent ainsi les éléments démoniaques et profanés du monde, contribuant au grand "combat exorciste" du Christ et de Son Eglise : Que l'emporte la lumière sur les ténèbres. Que s'instaure Son règne d'Amour, de Vérité, de Justice et de Paix...

The laity are a medium that is both participant of the world and the Church. The world sanctified by the grace ... They certainly may not provide the means of grace (sacraments); by against their sphere lies in the life of grace. Son and daughters of the Church of Christ founded on the Apostolic Ministry, by their mere presence in the world they are sanctified by the grace of the Holy Spirit to the point to say with the Apostle, "It is Christ who lives in me "they become, by and with the consistency of their Christian testimony, leaven in the dough of the world," Word of God "for the contemporary world." .. the universal priesthood of the laity holds the power of the cosmic coronation liturgy cosmic: outside the temple walls, lay people continue their lives in and through the Liturgy of the Church by their active presence, they introduce the Truth and dogmas experienced in the social sphere through human relationships and thus displace the elements. demonic and desecrated the world, contributing to the great "battle exorcist" of Christ and His church. What prevails light over darkness What establishes His reign of Love, Truth, Justice and Peace .. . Les laïcs forment un milieu qui est à la fois participant du monde et l’Église. Du monde sanctifié par la grâce... Ils ne peuvent certes pas accorder les moyens de grâce (sacrements) ; par contre, leur sphère réside dans la vie de grâce. Fils et filles de l'Eglise du Christ fondée sur le Ministère Apostolique, par leur simple présence dans le monde ils sont sanctifiés par la grâce du Saint Esprit au point de pouvoir dire avec l'Apôtre "C'est le Christ qui vit en moi" , ils deviennent, par et moyennant la cohérence de leur Témoignage Chrétien,levain dans la pâte du monde, "Parole de Dieu" pour le monde contemporain."..le sacerdoce universel des laïcs détient le pouvoir du sacre cosmique, de la liturgie cosmique : hors des murs du temple, les laïcs continuent dans et par leur vie la Liturgie de l’Église. Par leur présence active, ils introduisent ainsi la Vérité des dogmes vécus dans la sphère sociale à travers les rapports humains et délogent ainsi les éléments démoniaques et profanés du monde, contribuant au grand "combat exorciste" du Christ et de Son Eglise : Que l'emporte la lumière sur les ténèbres. Que s'instaure Son règne d'Amour, de Vérité, de Justice et de Paix...

Livre de l'Exode 32,7-14.

En ces jours-là, le Seigneur parla à Moïse en ces termes : "Descend de la montagne, car ton peuple, que tu as fait sortir du pays d'Égypte, s'est corrompu. 
Ils se sont bien vite détournés de la voie que je leur avais prescrite ; ils se sont fait un veau en fonte, ils se sont prosternés devant lui, et ils lui ont offert des sacrifices, et ils ont dit : Israël, voici ton Dieu, qui t'a fait monter du pays d'Égypte." 
Yahweh dit à Moïse "Je vois que ce peuple est un peuple au cou raide. 
Maintenant laisse-moi : que ma colère s'embrase contre eux et que je les consume ! Mais je ferai de toi une grande nation." 
Moïse implora Yahweh, son Dieu, et dit : "Pourquoi, Yahweh, votre colère s'embraserait-elle contre votre peuple, que vous avez fait sortir du pays d'Égypte par une grande puissance et par une main forte ? 
Pourquoi les Égyptiens diraient-ils : C'est pour leur malheur qu'il les a fait sortir, c'est pour les faire périr dans les montagnes et pour les anéantir de dessus la terre ? Revenez de l'ardeur de votre colère, et repentez-vous du mal que vous voulez faire à votre peuple. 
Souvenez-vous d'Abraham, d'Isaac et d'Israël, vos serviteurs, auxquels vous avez dit, en jurant par vous-même : Je multiplierai votre postérité comme les étoiles du ciel, et tout ce pays dont j'ai parlé, je le donnerai à vos descendants, et ils le posséderont à jamais." 
Et Yahweh se repentit du mal qu'il avait parlé de faire à son peuple. 
 


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 7,14-31.

En ce temps-là, alors qu'on était déjà au milieu de la fête, Jésus monta au temple et se mit à enseigner. 
Les Juifs étonnés disaient : "Comment connaît-il les Écritures, lui qui n'a point fréquenté les écoles ?" 
Jésus leur répondit : "Ma doctrine n'est pas de moi, mais de celui qui m'a envoyé. 
Si quelqu'un veut faire la volonté de Dieu, il saura si ma doctrine est de Dieu ou si je parle de moi-même. 
Celui qui parle de soi-même, cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l'a envoyé, est véridique, et il n'y a point en lui d'imposture. 
Est-ce que Moïse ne vous a point donné la Loi ? Et nul de vous n'accomplit la loi. 
Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ?" La foule répondit : "Vous êtes possédé du démon ; qui est-ce qui cherche à vous faire mourir ?" 
Jésus leur dit : "J'ai fait une seule œuvre, et vous voilà tous hors de vous-mêmes ? 
Moïse vous a donné la circoncision, non qu'elle vienne de Moïse, mais des Patriarches,
Et vous la pratiquez le jour du sabbat. Que si, pour ne pas violer la loi de Moïse, on circoncit le jour du sabbat, comment vous indignez-vous contre moi, parce que, le jour du sabbat, j'ai guéri un homme dans tout son corps ? 
Ne jugez point sur l'apparence, mais jugez selon la justice." 
Alors quelques habitants de Jérusalem dirent : "N'est-ce pas celui qu'ils cherchent à faire mourir ? 
Et le voilà qui parle publiquement sans qu'on lui dise rien. Est-ce que vraiment les chefs du peuple auraient reconnu qu'il est le Christ ? 
Celui-ci, néanmoins, nous savons d'où il est ; mais quand le Christ viendra, personne ne saura d'où il est." 
Jésus, enseignant dans le temple, dit donc à haute voix : "Vous me connaissez et vous savez d'où je suis !…et pourtant ce n'est pas de moi-même que je suis venu : mais celui qui m'a envoyé est vrai : vous ne le connaissez point. 
Moi, je le connais, parce que je suis de lui, et c'est lui qui m'a envoyé." 
Ils cherchèrent donc à le saisir ; et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n'était pas encore venue. 
Mais beaucoup, parmi le peuple, crurent en lui et ils disaient : "Quand le Christ viendra, fera-t-il plus de miracles que n'en a fait celui-ci ?" 
 




Par le Bx John Henry Newman

(1801-1890), Cardinal de l'Eglise Romaine-catholique, théologien, fondateur de l'Oratoire en Angleterre . Extraits du sermon « Christ Manifested in Remembrance », PPS t. 4, n°17 
 

« Mon Père...est toujours à l'œuvre, et moi aussi je suis à l'œuvre »

 

Si nous observons la conduite du Sauveur pendant sa vie mortelle, nous voyons qu'il faisait exprès de voiler la connaissance de son identité de Fils de Dieu qu'il révélait pourtant en même temps.

Il semble qu'il ait voulu qu'on puisse en jouir, mais non pas sur le moment — comme si ses paroles devaient demeurer valables déjà mais aussi devaient attendre un certain temps pour recevoir leur éclaircissement, comme si elles devaient attendre sa venue, qui doit mettre en pleine lumière à la fois le Christ et ses paroles... Il était parmi ses disciples « comme celui qui sert » (Lc 22,27).

Apparemment ce n'était qu'après sa résurrection et surtout après son ascension, lorsque l'Esprit Saint est descendu, que les apôtres ont compris qui avait été avec eux... 

À maintes reprises dans l'Écriture comme dans le monde, nous ne discernons pas la présence de Dieu au moment même où elle est avec nous, mais seulement après, quand nous regardons en arrière, constatant alors ce qui s'est passé autrefois...

Quelle providence merveilleuse, qui se fait si silencieuse tout en étant si efficace, si constante, et surtout si infaillible !

Voilà ce qui est complètement déroutant pour le pouvoir de Satan ; il est incapable de discerner la main de Dieu à l'œuvre dans le déroulement des événements...; ses moyens multiples ne servent à rien devant le silence majestueux et serein, le calme imperturbable et saint qui règne dans la providence de Dieu... 

La main de Dieu veille toujours sur les siens et il les conduit par un chemin qu'ils ignorent.

Tout ce qu'ils peuvent faire, c'est de croire ; ce qu'ils ne voient pas maintenant ils le verront plus tard.

Et par cette foi, ils collaborent aux intentions de Dieu.


« Nous ne sommes capables par nous-mêmes, ni de grandes, ni de petites choses ; mais nous devons plutôt désirer les petites, laissant à Dieu, quand il le jugera à propos, de nous en faire des grandes.
Les petites choses de présentent tous les jours, à tous les instants ; les grandes s'offrent rarement. Les petites choses ne sont pas moins propres à nous sanctifier que les grandes, si même elles ne le sont pas davantage ; parce qu'elles nous entretiennent dans l'humilité et ne donnent point de prise à l'amour-propre. La fidélité aux petites choses, l'attention à plaire à Dieu jusque dans la moindre bagatelle, prouvent la délicatesse de l'amour. On peut faire les petites choses avec des dispositions si relevées, qu'elles soient plus agréables à Dieu que de grandes choses faites avec des dispositions moins parfaites. Jetons un coup d’œil sur le ménage de Nazareth, et nous en serons convaincus. Enfin, une chose est certaine par l’Écriture Sainte, c'est que celui qui néglige et méprise les petites choses, sera aussi négligent dans les grandes. Aspirons donc à la pratique des petites choses, et de tout ce qui est propre à nourrir en nous l'esprit d'enfance et de simplicité. »

P. Jean-Nicolas Grou s.j. (1731-1803), Manuel des âmes intérieures, Recueil d'opuscules inédits(Deuxième Partie, Vérités fondamentales touchant la vie intérieure, Troisième vérité), Seconde édition belge, Liège, Imprimerie de L. Grandmont-Donders, Libraire, 1851.
 

Entre Vos mains,
je remets mon esprit, Seigneur.
Abritez-moi sous les "ailes" de Votre protection,
de peur que je ne m'endorme dans la mort,
et relèvez-moi,
afin que je glorifie Votre Saint Nom.
Amîn

 

« Lève-toi prends ton brancard et marche. » (Jn 5, 8) Le commandement Jésus donne à l’infirme dans l'Evangile de St Jean produit sa guérison.

Lorsque le Seigneur donne un commandement, Il donne toujours les moyens de l'accomplir !

Ici,en même temps qu’il lui ordonne de se lever, il lui donne la force de le faire.Il en est de même pour chacun de nous...


 

 Dieu donne la force de l'Esprit Saint pour nous remettre en route.

Sans la grâce de Dieu, que pouvons nous faire ?

-Sans la grâce de Dieu nous ne pouvons rien faire...

Mais soyons-en sûrs, lorsque le Seigneur nous demande quelque chose, il nous en donne également la force. La grâce du Saint Esprit nous a été acquise par le Christ tête de l'Eglise, à nous Ses frères et soeurs de "puiser à pleines mains dans les trésors de la Rédemption"...

Cet homme attendait sa guérison, comme nous il était passif, il ne pouvait rien faire... 

Mais pourtant, il accepte de sortir de son enfermement, il se soumet à la Parole et accepte d'y obéir avec confiance ...Alors il se lèveporte son brancard et se remet en route. La guérison intervient en même temps qu’il accepte de se relever

 

 Acceptons de marcher, de poursuivre la route avec nos limites 

Il est guéri, certes ! Pourtant, il doit continuer à porter son brancard. C’est un signe pour nous : Dieu nous guérit mais en même temps il nous laisse un fardeau. 

Nous aussi avons nos encombrements: ce peut être notre psychologie compliquée , nos défauts, nos blessures, nos faiblesses, nos limites...Tout ceci constitue une personnalité que Dieu ne change pas d'une manière "magique": Il me demande dans l'humilité de mon humaine condition de marcher avec, même si cela me semble parfois inconfortable.

Comme hier, Il nous invite aujourd'hui  à porter un regard de foi sur notre vie et à poursuivre la route dans la PESEVERANCE. 

Lui seul est notre guide, Lui seul est notre Berger, Il nous mène, et Il  agit en chacun de Ses frères à travers leurs effors vers le bien, à travers chutes et relèvement ! Certes, soyons-en sûrs, nous n'avons  pas tout bien fait  - Et heureusement ! Notre orgueil aurait détruit jusqu'au fruit de nos oeuvres !-  l’essentiel est de grandir en humilité et  de repartir avec persévérance, de repartir vers lui, dans la lumière et la force de Son Esprit , dans la Foi, l'Espérance et la Charité !
SOYONS EN SÛRS, Il a le pouvoir de nous changer et de faire de nous des saints, Il le fera en nous communiquant la grâce du Saint Esprit, les énergies divines dont nous avons besoin !... 

 

 

 N'ayons pas peur de nous lever ! 

Reprenons notre marche, avec courage et générosité !

Vous connaissez le texte du prophète St Ezéchiel qui nous parle de ce fleuve d’eau vive qui sort du temple et vient assainir la mer morte. Eh bien cette mer , c’est le cœur de chacun d’entre nous, ce coeur, certes, il est mort à cause du péché , mais par le Saint Baptème-Chrismation, il est réssuscité en Christ et revivifié par les fleuves d’eau vive de la Grâce du Saint Esprit qui s’écoulent du Christ qui "a mis a mort le péché et la mort" et nous introduit dans l'intimité du Père. 

Comme le paralytique  nous sommes  convalescents, mais tant que nous sommes sous perfusion, greffés sur Christ Tête de l'Eglise, nous aurons la force de porter notre brancard, même si nous éprouvons une gêne ou des difficultés. 
N’ayons pas peur de nous lever, de sortir de nos petits soucis : Dieu nous en donne la force. Demandons Lui d’être fidèle à la grâce qu’Il met chaque jour dans nos vies, malgré ce qui nous semble gênant, et répondons-Lui avec amour et générosité!

 

  Aujourd'hui, je fais un pas                                                          

Des difficultés, il n'en manquera jamais ! Je choisis de ne pas me laisser abattre, mais de faire un effort pour la surmonter. 

Par exemple si quelqu’un vient me déranger, je choisis de l’accueillir avec un sourire ou avec une parole bienveillante.

Si je rencontre un dérangement (imprimante en panne, voiture qui ne démarre pas, train en retard, etc.) je dis une phrase de louange au Seigneur.

Be more trusting in the Lord than in your own mother. Confess all to Him. He will not betray you. Embrace all of His commandments as beneficial. They will not deceive you. In as much as you trust in God, so also be vigilant toward your enemies, toward your body, the world and demons. All of this was expressed much better by the glorious saint of God, Ephrem the Syrian, saying, "In embracing the commandments of God, have simplicity, and in warding off hostile intrigues, have the cunning (the dove and the serpent)."  Prologue from Ochrid

Be more trusting in the Lord than in your own mother. Confess all to Him. He will not betray you. Embrace all of His commandments as beneficial. They will not deceive you. In as much as you trust in God, so also be vigilant toward your enemies, toward your body, the world and demons. All of this was expressed much better by the glorious saint of God, Ephrem the Syrian, saying, "In embracing the commandments of God, have simplicity, and in warding off hostile intrigues, have the cunning (the dove and the serpent)." Prologue from Ochrid

La parole de Dieu
 
«  Il y a tant d’années que je suis à ton service 
sans avoir jamais transgressé tes ordres.  »
Évangile selon saint Luc, chapitre 15, verset 29
 
La méditation
Être en règle, être irréprochable, c'était l'idéal du fils aîné, l'accomplissement de la loi ! Mais le cœur n’y est pas. Son obéissance reste un devoir froid, sans vie. Et le Père se sent si seul. « Tout ce qui est à moi est à toi… » A-t-il jamais été compris par ses enfants ? A-t-il jamais été compris par ce fils aîné toute sa vie à ses côtés ? Quand son frère revient, le jugement de l'aîné est sans appel : la vie avec mon père est injuste, cherchons la consolation ailleurs. Serait-ce que servir son père rendrait triste ? Lui travaillait dans le domaine paternel, nous, nous travaillons dans la vigne du Seigneur. Notre foi nous rend-elle joyeux ? 
Dans l'Évangile, un autre homme est reparti tout triste. Lui aussi irréprochable devant la loi. Quand Jésus lui rappelle les commandements, il répond : « Tout cela, je l’ai observé depuis ma jeunesse. »* Droiture parfaite, mais sans écoute, sans dialogue, sans intimité. Une observance sans faille, mais qui ne permet pas de rencontrer Dieu de l'intérieur. « Une seule chose te fait encore défaut : vends tout ce que tu as, distribue-le aux pauvres et tu auras un trésor dans les cieux. » Jésus ne lui donne pas un devoir de plus, mais une invitation à écouter son désir intime, à suivre sa soif d'une plus grande liberté : « Puis viens, suis-moi. » 
Revenir en arrière, rembobiner le fil de sa vie n’est pas toujours facile. Cependant, la vie n’est pas un automatisme. La liberté fondamentale de l’homme demeure toujours intacte, de sorte que tu peux toujours changer de direction. « Suis-moi », dit Jésus et « entre dans la joie de ton Seigneur »**.
* Évangile selon saint Luc, chapitre 18, verset 21. 
** Évangile selon saint Matthieu, chapitre 25, verset 21.(Source: Carême dans la Ville)
It happens sometimes that the demons suggest some thoughts to you and then urge you to pray against them, to oppose them, and then quickly withdraw to make you fall into delusion, imagining that you have already begun to conquer thoughts and to intimidate the demons.' (St. Nilus of Sinai)

It happens sometimes that the demons suggest some thoughts to you and then urge you to pray against them, to oppose them, and then quickly withdraw to make you fall into delusion, imagining that you have already begun to conquer thoughts and to intimidate the demons.' (St. Nilus of Sinai)

En vrac...Eléments pour votre réflexion personnelle...

 

 

===

Chers amis. Aloho m'barekh

Demain, notre bon ami et conseiller fraternel Mor Melethius part pour Bahreïn afin de mener une réunion des "congrégations" en Arabie Saoudite.

Vous savez combien toutes démarches sont délicatesne sont délicates pour les Chrétiens dans cette partie du monde.

Par conséquent, il demande que nos prêtres, moines et fidèles de France et du Cameroun, l'accompagnons de nos prières en cette démarche.

Merci pour lui, pour l'unanimité des Chrétientés Syriaques du Kerala, d'Europe, d'Afrique et de nos "diasporas", je vous remercie de vous unir à nous dans la prière et l'amour en Christ.

Votre respectueusement en Notre-Seigneur.

+Mor Philipose-Mariam,métropolite de l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone

Dear friends. Aloho M'Barekh

Tomorrow, our good friend and brotherly advisor Mor Melethius  go to Bahrain to conduct a meeting of the "congregations" in Saudi Arabia.

You know how all steps are délicatesne, are difficult for Christians in this part of the world.

Therefore, it requests that our priests, monks and faithful of France and Cameroon, accompany him with our prayers in this process.

Thank you for him, for the unanimity of Mar Thoma's Christendom Syriacs  in Kerala, Europe, Africa and our "diasporas", thank you to join us in prayer and love in Christ.

Your respectfully in our Lord.

+ Philipose Mor-Mariam, Metropolitan of the Church Syro-Orthodox Francophone

 

===

Visit of His Holiness Serbian Patriarch Irinej to St

Athanasius Coptic Orthodox Theological College


Theology: Hope for the Future of the Church

 

The Dean and Chancellor of St Athanasius Coptic Orthodox Theological College, His Grace Bishop Dr Anba Suriel, is delighted to welcome and host:

His Holiness Patriarch Irinej

Archbishop of Pec, Metropolitan of Belgrade-Karlovci and Serbian Patriarch.

You are warmly invited to join the Academic Board, College Council, Faculty, Staff and Students and Clergy in attending a luncheon and guest lecture buy His Holiness with the theme:

Theology as a Hope for the Future of the Church

Tuesday 8 March 2016.

Watch here http://sac.edu.au/index.php…

Source: St Athanasius Coptic Orthodox Theological College

 

===

1,782 Years Old: Inside the Oldest Church in the World

 
Marsyas, Public Domain, Wikimedia Commons / ChurchPOP

The Church is the mystical body of Christ. In Scripture, Jesus says “where two or three gather in my name, there am I with them.” (Mt 18.20)

So the Church doesn’t strictly need special buildings, because the Church is the people. Nonetheless, from early on, Christians dedicated buildings for their communal worship to God. Most of these early churches are long lost to history, yet a few from the first few centuries still remain, at least in some condition.

[See also: 21 Mesmerizing Photos of the World’s Most Beautiful Churches]

[See also: 6 of the Oldest Images of Our Lord Jesus Christ]

Here is a picture of the oldest known church that’s still standing (at least partially):

Wikimedia Commons
Wikimedia Commons

This might not seem like much, but wait ’til you see what they found inside.

Located in Dura-Europos, Syria, its known today simply as the “Dura-Europos house church.” Its believed to have been built around A.D. 229 as a house and started being used as a church between A.D. 233 and 256. This means that it’s around 1782 years old.

As you can see from the picture, only a few walls are left. It was excavated in the early 20th century, and scientists found some pretty interesting things.

First off, they found fragments of scrolls with Eucharistic prayers that are related to the text of the Didache (an early, extra-biblical Christian text dated to the 1st century).

But most amazing, the church had incredible frescoes in the area used as a baptistry (where they would do baptisms). These are some of the oldest Christian images in the world.

You can click on any image to see it full size.

[See also: 8 of the Oldest Images of the Blessed Virgin Mary]

[See also: If Jesus Had Been Korean: 20 Rare Paintings of the Life of Christ]

This one is a depiction of the Gospel story of the healing of the paralytic:

Marsyas / Wikimedia Commons
Marsyas / Wikimedia Commons

Here’s Christ and Peter walking on water:

Marsyas / Wikimedia Commons
Marsyas / Wikimedia Commons

Here is Christ as the good shepherd:

Marsyas / Wikimedia Commons
Marsyas / Wikimedia Commons

The Samaritan woman at the well:

Marsyas / Wikimedia Commons
Marsyas / Wikimedia Commons

And the women at the tomb:

Marsyas / Wikimedia Commons

Marsyas / Wikimedia Commons

 

===

MESSAGE OF HIS HOLINESS KAREKIN II


ON INTERNATIONAL WOMEN’S DAY


(March 8, 2016)
Mother See of Holy Etchmiadzin

 

From the Mother See of Holy Etchmiadzin, We extend our pontifical blessings and congratulations to all women and girls on the occasion of March 8.

The mission of the Armenian women in the advancement of our national life - preservation of spiritual values and educational and cultural development, is witnessed throughout our centuries-old history. But it is also seen in the defense of the homeland and in the resistance and struggle to overcome difficulties and challenges. Armenian women, with great God-loving and patriotic achievements, and with glorious example of courage and valor, continually give inspiration and strength to our nation's children

We offer our appreciation to you, dear women, that today also with love and faith you bring your efforts and dedication to all areas of our state and public life, so that Armenian life always be flourishing, the Armenian family be reinforced, and our native land be prosperous.

Our wish is that with the blessings of Almighty God, you may always be full of joy and happiness, always beautiful, blessed with virtues and charity.

We pray that Almighty God protect all women under His Holy Right Hand, grant vibrant years filled with happiness and myriads of heavenly rewards.

May the grace of Jesus Christ, the love of God and the sanctity of the Holy Spirit be with you now and forever.

Amen

 

===

The Patriarch releases message for Great Lent

His Holiness Abune Mathias,

Patriarch of the Ethiopian Orthodox Tewahido Church, Echege of the See of St. Tekle Haymanot, Archbishop of Axum has made an address regarding the Fast of Great Lent, locally known as Abiy tsom/Hudade, which will begin on Monday Yekatit 28, 2008 E.C.( March 7, 2016).
During his address held on March 4, 2016 at the special office of the patriarchate, Abune Mathias addressing extensively about the worth of life quoting on John : 10:10 “ …I am come that they might have life, and that they might have it more abundantly.” Jesus came to earth to save lost mankind and give eternal life for mankind. The first and biggest wealth of every creature is life. The ups and downs of Life of man and other living things are only to give care, preserve and keep going their own life, H.H said.

 

H.H emphasizes on the meaning of fasting saying, when many Christians think about fasting, they merely remember staying away from food for a specific period of time and restrictions from dairy products but fasting has many more meanings that will benefit you and many more other aspects that we have to understand and perform including abstinence from quarreling, cruelty, injustice, oppression, demoralizing others, selfishness, idleness, and all worldly desires.

Therefore, during this fasting season, all Christians and every citizens shall stand for unity, peace, fraternity and development of his country and be cleansed from all evil thoughts and deeds that endanger the unity of the country. You also enjoy the season by realizing the suffering of others who have no food and clothing especially those of drought affected relatives. You come close to God through fasting, prayer and loving each other.

SOURCE : eotcmk.org

 

===

 

BULGARIAN PATRIARCH NEOPHYTE PAYS AN OFFICIAL VISIT TO MOSCOW

Source: Basilica News Agency

March 7, 2016

 

    

 

His Beatitude Neophyte, Patriarch of Bulgaria, is currently paying an official visit to Moscow, upon the invitation of the Russian Patriarch Kirill and of professor Valery Arkadyevich Alekseyev, president of the International Foundation for the Unity of the Orthodox Peoples, according to the official website of the Bulgarian Orthodox Church. The purpose of this five-days visit (from 7 to 13 March 2016) is the giving out of the 2015 annual award offered by the International Foundation for the Unity of the Orthodox Peoples to Patriarch Neophyte for “his contribution to the unity of Orthodox peoples and the promotion of Christian moral values in society”.

The Bulgarian delegation is comprised of ten members, among whom we note: Metropolitan Anthony of Western and Central Europe, Bishop Gregory Branitski, vicar of the Sofia Metropolitan, Archimandrite Gerasim, chief secretary of the Holy Synod of the Bulgarian Orthodox Church, and Mrs. Alexandra Karamichaleva, coordinator of the Department for Public Relations of the Holy Synod of the Bulgarian Orthodox Church.

The delegation will also be accompanied by Archimandrite Phillip, representative of the Patriarch of Moscow and all Russia to the Bulgarian Patriarchate, and Mrs. Elisaveta Milenova, representative for Bulgaria of the International Foundation for the Unity of the Orthodox Peoples.

The ceremony will take place on March 9, in the Great Hall of Christ the Saviour Cathedral in Moscow. Patriarch Neophyte will receive the annual award of the International Foundation for the Unity of the Orthodox Peoples, together with His Excellency Mr. Tomislav Nikolić, president of Serbia, and Mr. Sergey Yevgenyevich Naryshkin, president of the State Duma of the Russian Federation. Former nominees of the award will also take part in the event: representatives of the State Duma, politicians, cultural and public figures of different Orthodox countries, such as former Bulgarian president Mr. Georgi Parvanov, and His Majesty King Simeon Borisov Saxe-Coburg-Gotha.

The two patriarchs, Kirill of Moscow and Neophyte of Bulgaria, will concelebrate on Tuesday, 8 March 2016, at the Monastery of the Protection of the Theotokos, where the relics of Blessed Matrona of Moscow are sheltered. After the Divine Liturgy, the two Primates will hold a Moleben Service (a service of supplication) in honour of the Bulgarian Saint Seraphim, Archbishop of Boguchar,recently canonized by the Bishops’ Council of the Russian Orthodox Church. H. M. King Simeon of Bulgaria will also attend the divine service.

An official meeting of the two primates of local Orthodox Churches is also expected to take place. On the agenda of the visit of His Beatitude Patriarch Neophyte, there are also scheduled visits to the headquarters of the International Foundation for the Unity of Orthodox Peoples, to the metochion of the Bulgarian Orthodox Church in Moscow, the Monastery of the Resurrection of the Lord – New Jerusalem, to the Kremlin and its churches: The Dormition of the Theotokos Church, where the relics of St. Cyprian, Metropolitan of Kiev and Moscow, are sheltered, and who was Bulgarian, as well as the churches of the Holy Archangels and of the Annunciation of the Theotokos.

 

 

Basilica News Agency

 

07 / 03 / 201

===

 

Tribune: “Il est urgent pour les chrétiens orthodoxes de reconnaître la terrible vérité du 10 mars 1946″

Tribune: “Il est urgent pour les chrétiens orthodoxes de reconnaître la terrible vérité du 10 mars 1946″

 

10_Mars_1946Une tribune intitulée “Il est urgent pour les chrétiens orthodoxes de reconnaître la terrible vérité du 10 mars 1946” est diffusée en plusieurs langues à l’occasion du 70e anniversaire du synode de Lviv, le 10 mars 1946. Le premier paragraphe explique les circonstances historiques:

” Le 10 mars 1946, à Lviv, l’Eglise orthodoxe de Russie a intégré de force l’Église grecque catholique ukrainienne en son sein sous la pression du pouvoir soviétique. Au moment où les participants au synode votèrent les 8 et 9 mars pour la « réunification » de leur Église au patriarcat de Moscou tous les évêques grecs catholiques ukrainiens se trouvaient en prison sous les verrous. Les 216 prêtres et 19 laïcs réunis à la cathédrale Saint-Georges de Lviv par le NKVD, ancêtre du KGB, étaient à la merci d’un « groupe d’initiative » conduit par deux évêques orthodoxes Antony Pelvetsky et Myhailo Melnyk et par un prêtre orthodoxe Gavril Kostelnyk. Les archives révèlent que c’est Staline lui-même qui décida de l’élimination de cette Église grecque catholique ukrainienne en février 1945 douze jours après la conférence de Yalta tenue en compagnie de Winston Churchill et Franklin D. Roosevelt.”

La suite de la tribune:

” Les historiens et théologiens sérieux n’émettent aucun doute sur le fait que le synode de Lviv des 8-10 mars 1946 de L’Église grecque catholique ukrainienne ne fut qu’un simulacre. Bohdan Bociurkiw, qui fut professeur d’histoire à l’université Carleton d’Ottawa, a écrit une somme à ce sujet qui n’a jamais été contredite. Le pape Benoît XVI a parlé en 2006 d’un « pseudo-synode » ayant « porté gravement atteinte à l’unité ecclésiale ». Nicolas Lossky, théologien orthodoxe français membre du patriarcat de Moscou, a reconnu lui aussi qu’il s’agissait d’un simulacre. A cause de sa suppression en 1946 et jusqu’en 1989, l’Église grecque catholique, forte de plus de 5 millions de membres en Ukraine, devint de facto, la principale victime mais aussi la principale force d’opposition au régime soviétique à l’intérieur des frontières de l’URSS.  Aussi nous appelons les autorités orthodoxes actuelles, en Russie, en Ukraine et ailleurs, à reconnaître la nullité des décisions tragiques du concile de Lviv.

L’Église orthodoxe de Russie dans son ensemble ne peut pas être tenue responsable de décisions prises par des autorités ecclésiastiques manipulées ou terrorisés par le NKVD-KGB. Cependant nous, chrétiens orthodoxes, vivant 70 ans après les événements, nous nous sentons responsables du silence coupable qui entoure la destruction de cette Église par le régime soviétique avec la participation du patriarcat de Moscou. Nous savons que des millions de chrétiens orthodoxes dans le monde condamnent fermement les persécutions anti-religieuses du gouvernement soviétique et de Joseph Djougachvili en particulier. Aussi, en ce jour commémoratif du 10 mars 1946, et à la veille du dimanche 13 mars 2016, dimanche du Pardon dans le calendrier liturgique orthodoxe, nous assurons l’Église grecque catholique ukrainienne de notre solidarité, de notre prière pour toutes les victimes innocentes de cette Église, qui furent emprisonnées, torturées, déportées et assassinées par le gouvernement soviétique avec la complicité du patriarcat de Moscou.

Nous leur demandons humblement pardon pour toutes les injustices dont ils ont été victimes sous couvert de l’autorité de l’Église orthodoxe, et nous nous inclinons devant les martyrs de cette Église grecque catholique ukrainienne. “

Pour lire la totalité de la tribune (avec les notes): cliquez sur ce lien.

Parmi les cosignataires : les pères Georges KovalenkoAndré DoudtchenkoMichael PlekonChristophe Levalois, la poétesse et universitaire russe Olga Sedakova, l’historien Antoine Arjakovsky, les philosophesBertrand Vergely et Constantin Sigov, le président de l’Acer-Mjo Cyrille Sollogoub, l’écrivain américain Jim Forest, l’universitaire Daniel Struve, et d’autres.

En complément: le film d’Antoine Arjakovsky (en anglais, version russe) sur le synode du 10 mars 1946 (dont la photographie ci-dessus est extraite). Par ailleurs, le métropolite Hilarion de Volokolamsk (Patriarcat de Moscou) a appelé “de ses vœux les “efforts communs des orthodoxes et des gréco-catholiques” ukrainiens pour dépasser une hostilité historique” dans l’Osservatore Romano du 4 marsdernier.

Ajout: la tribune en anglais, en ukrainien, en russe.

(Source: http://orthodoxie.com/une-tribune-il-est-urgent-pour-les-chretiens-orthodoxes-de-reconnaitre-la-terrible-verite-du-10-mars-1946/ )

===

 

Nigéria : face à la cruauté de Boko Haram, l’unité des chrétiens

 

 

 

Au Nigéria, Boko Haram, l’organisation terroriste la plus meurtière au monde, sème la cruauté.

nigeria-unite-2

 

Au Nigéria, Boko Haram, l’organisation terroriste la plus meurtière au monde, sème la cruauté.

Plus de 2 millions de civils contraints à la fuite, dans leur propre pays, ou au Niger, au Cameroun, au Tchad. Des milliers de personnes tuées, massacrées.  Autant de témoignages insoutenables. Dans les camps qui les accueillent, les enfants souffrent de malnutrition. Les conditions de vie qu’ils subissent poussent certains à la dépression. Quand ils retournent enfin dans leurs familles, ils sont rejetés.

Leila Zerrougui, représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés, s’est rendue sur place en janvier. « J’ai été témoin du choc et de l’incrédulité des personnes face à la dévastation subie par leurs communautés. J’ai vu le traumatisme dans les yeux des enfants. L’ampleur de leur souffrance va au-delà de ce que je m’attendais à trouver. Les personnes que je ai rencontrées demandent et méritent une protection d’urgence. »

En réponse à la croissance de la violence, les chrétiens du Nigéria ont décidé de s’unir. Catholiques, protestants, anglicans et d’autres, tous unis dans une campagne contre Boko Haram. Samuel Dali, président de l’église des frères, pense que si les chrétiens ne s’unissent pas, la violence de Boko Haram se répandra dans tout le pays. « La plupart du temps, nos frères du sud du Nigéria ne savent pas ce qui se passe dans le nord. Nous voulons que les églises du sud et d’ailleurs soient au courant de ces actes de terrorisme, pas seulement pour le sud, mais pour tout le pays, parce que ce qui affecte les chrétiens du nord du Nigéria, affecte le monde entier. »

Dans le cadre de cette campagne, les chrétiens ont signé un accord, détaillant tous les actes du groupe terroriste, espérant que le monde entier n’ignore plus la persécution des chrétiens.

M C

Source : Christian Post

===

N'oublions-pas les évêques, prêtres et fidèles chrétiens détenus par les "islamistes" ou terroristes en tous genres ! Prions sans relâche pour que le Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

Let us not forget the bishops, priests and faithful Christians held by "Islamists" or terrorists of all kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them. Pray for their release ...

 

===

INVITATION(S):

De: Aline Alterman al.alterman77@gmail.com
 

Chers amis,
 
J'ai la grande joie de vous convier à la rencontre des poètes pour la paix, ce mardi 8 mars. (Ci-jointes, les invitations).
En ce qui me concerne, je lirai mes poèmes entre 15h et 17h.
Aline
 

                                        À la maison de l'Amérique Latine                                        

217, Boulevard Saint Germain 75007 Paris

 Métro Solferino- ligne 12       

+++

De: Theatre Aquarium <rp.theatredelaquarium@gmail.com>

 
Samedi 12 mars :
 
- 17h Kawaa de l'association Grandir Ensemble.
 
- 19h Sacré Sucré Salé spectacle théâtral de Stéphanie Schwartzbrod

Aujourd’hui, c’est fête. Tour à tour juive, musulmane ou catholique, elle coupe, touille, pétrit et cuisine en direct, tout en racontant Esther et Mahomet, la Mer Rouge et l’Eucharistie, Roch Hachana et le Ramadan... Parce que chaque plat renvoie à une histoire, chaque ingrédient à un symbole, parce que manger donne à penser, parce que les repas sont faits pour être partagés, et parce qu’il y a trop de points communs entre les trois monothéismes (à commencer par la sensualité !) pour les opposer. Une heure de jubilation culinaire et spirituelle... À table, spectateurs !

- 20h30 Discussion "Comment parler de religion aujourd'hui ?"
avec Radia Bakkouch, présidente de l'association Coexister ;
Marine Quenin, déléguée générale de l'association Enquête ;
Et Marc Lebret, président de l'association Carrefour des mondes et des cultures
 
 
Accès : La Cartoucherie, route du Champ de Manœuvre 75012 Paris http://www.theatredelaquarium.net/acces 01 43 74 72 74
===

RDV le 12Mars‬ :

les provie-européens montent en gamme !

BANDEAU_12mars_v2

Le Forum européen du 12 mars, qui lance à Paris la nouvelle Fédération UN DE NOUS, est honoré par la présence de Mme Beatrice Lorenzin, ministre de la santé (Italie), Mme Katalina Novak, ministre de la famille (Hongrie), M. Konrad Szymanski, secrétaire d’état pour les affaires européennes (Pologne) et M. Ján Figel, ancien commissaire européen (Slovaquie).

De nombreuses personnalités politiques et associatives interviendront, parmi lesquelles : Jaime Mayor Oreja, président de la Fédération UN DE NOUS ; Alberto Ruiz Gallardon, le ministre de la justice du gouvernement Rajoy qui avait porté un projet de réforme sur l’IVG en Espagne ; Miroslav Mikolasik, député européen, responsable du groupe de travail du PPE sur la bioéthique et la dignité humaine (Slovaquie) ; Prof. Gian-Luigi Gigli, député et président du Movimento per la Vita (Italie).

Et pour la France : Philippe de Villiers, ancien ministre, écrivain ; Jean-Frédéric Poisson, député ; Ludovine de la Rochère, présidente de La Manif pour tous ; Jean-Marie le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune,…

 
===
 
Ci-joint une affiche d'un atelier sur la Turquie moderne que j'organise au Saulchoir (Paris 13e), 
Cette initiative est à la fois scientifique et ouverte à un large public.
 
-- 
Les fondements de la Turquie moderne Atelier d’étude animé par Dilek Sarmış (EHESS/CETOBAC) Alberto Fabio Ambrosio (Dominicain, EHESS/CETOBAC) JEUDI 10 MARS 2016 9H30-12H30 au Centre d’Etudes du Saulchoir 43 bis rue de la Glacière, 75013 Paris La période qui mène de la fin de l'Empire ottoman à la République de Turquie (fondée en 1923) marque un tournant dans l'histoire de l'Islam turc. Si durant l'époque des réformes, inaugurées au XIXème siècle, s’est manifestée dans l’Empire ottoman une diversité d'approches à la religion en général, et à l'Islam en particulier, la République turque, qui fut fondée sur une laïcité partiellement inspirée du modèle français, induisit une réorganisation du champ religieux. Ce tournant est par conséquent susceptible d’offrir quelques clés de compréhension de l'actualité. 9H00-9H45 : Confrérie et pouvoir : les bektachis (Alberto F. Ambrosio) 9h45-10h15 : débat 10h15-10h30 : pause 10h45 – 11h30 : Spiritualisme et mutations d'un Islam républicain (Dilek Sarmis) 11h30 – 12h15 : débat
 
Alberto F. Ambrosio OP
Couvent de l'Annonciation
222, Rue du Faubourg Saint-Honoré
 
 
 

                       ===                           

 

 

===

Programme des prochaines semaines au Monastère Syriaque de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Miséricorde:

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

Program in the coming weeks

Syriac Monastery of the Blessed Virgin Mary, Mother of Mercy:

 

Lundi 4 JANVIER 2016 / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
 

 

 

 

 

 

*20 Mars : 

RAMEAUX (Dimanche des Hosanna) Bénédiction solennelle des rameaux  et Messe à 10h30,.Repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

 

 

* March 20:
PALM (Sunday Hosanna) Solemn Blessing of the Palms, Mass at 10:30 .Repas brotherly reception and loyal 13:30 to 17:30.

 

RETRAITE DE SEMAINE SAINTE des Rameaux au lundi de Pâques.

(Période popice pour les préparation au Baptêmes et receptions dans l'Eglise par Chrismation.)

RETRAITE DE SEMAINE SAINTE AU MONASTERE SYRIAQUE

Pour une guérison et une unification totale de l'homme en chemin vers le Père par le Christ Rédempteur notre Divin Médecin et dans la Grâce du St Esprit

INSCRIVEZ-VOUS !...

Inscrivez-vous pour suivre au plus près le Christ, divin Médecin de nos Esprits,de nos âmes et de nos corps pour vous laisser guérir par Lui !...

 

 

RETIREMENT OF HOLY WEEK Palm Sunday to Easter Monday.


SIGN UP! ...​ 

Sign up to follow closely the Christ, Divine Physician of our spirits, our souls and our bodies to let you heal Him! ...

 

*25 Mars:

Vendredi Saint, 15 h Office Liturgique Syriaque de la Crucifixion...

 

* March 25:
Holy Friday, 15h Syriac Liturgical Service of the Crucifixion ...

 

*26 Mars :

Samedi Saint: 21h , Bénédiction du feu nouveau et Veillée pascale  au rythme  des Services Liturgiques Syriaques, Messe de la Résurection de Notre-Seigneur.

 

* March 26:
Holy Saturday: 21h, Blessing of the New Fire and Vigil at the whim of Liturgical Services Syriacs, Mass of the Resurrection of Our Lord.

 

 

*27 Mars :

PÂQUES, Messe à 10h30,.Repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

 

* March 27:
EASTER Mass at 10:30 .Repas brotherly reception and loyal 13:30 to 17:30.

 

*Lundi 28 Mars:

PELERINAGE A LA CROIX GLORIEUSE

Messe à 7h au Monastère, départ pour Lisieux.Prières à Lisieux en matinée et déjeuner sur place.

Procession et Prières à la Croix Glorieuse de Dozulé dans  l'après-midi.

Retour au Monastère vers 19h.

 

* Monday, March 28:


PILGRIMAGE TO THE GLORIOUS CROSS


Mass at 7 am at the Monastery, departure for Lisieux.Prières to Lisieux in the morning and lunch.


Procession and Prayers to the Glorious Cross of Dozulé in the afternoon.


Back at the monastery around 19h.

 

*Pèlerinage à Argenteuil:ou

LA SAINTE TUNIQUE

SERA EXPOSEE 

du 25 mars au 10 avril 2016 

*Lundi 4 Avril, Pèlerinage des Chrétiens Syro-Orthodoxes de Saint Thomas,

SOYEZ TOUS PRESENTS,

INSCRIVEZ-VOUS DES MAINTENANT !

Ostension de la Sainte tunique du Christ en la basilique Saint-Denys d'Argenteuil, le 14 avril 1984.

 

Inscriptions:


Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net


 

Note:

l'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise

Orthodoxe-Orientale

 

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité

des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien

et la paix du monde.

 

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil 

des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles , 

nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non 

obligatoires

Toute offrande fait cependant l'objet d'une 

déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre 

revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F 

 

 
NOËL AU MONASTÈRE SYRIAQUE DANS LA QUIÉTUDE D'UNE CAMPAGNE NORMANDE , POURQUOI PAS ? CHRISTMAS AT MONASTERY SYRIAC IN THE TRANQUILITY OF NORMAN CAMPAIGN, WHY NOT?
 

Pour

PARIS ET  SA REGION :

(Messes épisodiques.

RAMASSAGE DES FIDELES

pour le Weekend de Pèlerinage en Normandie à N-D de Miséricorde 

tous les samedis précédent le 1er dimanche du mois à 15h,

Place du Chatelet

So long as a man makes efforts, striving to force the spiritual to come down to him, it resists. And if in his arrogance he dares to lift his eyes to the spiritual and strives to reach it by his understanding out of its proper time, his sight soon becomes dimmed and, instead of reality he sees images and phantoms....For everything immaterial has a likeness and an illusory image....all likenesses of spiritual things, which the mind may try to conceive for itself, are called {prelest} and no reality....If the sight of the mind is not cleansed by the practice of commandments and by works...it cannot become a seer of Divine contemplation. (St Isaac of Syria. Directions on Spiritual Training Text 150,151,B#9)

So long as a man makes efforts, striving to force the spiritual to come down to him, it resists. And if in his arrogance he dares to lift his eyes to the spiritual and strives to reach it by his understanding out of its proper time, his sight soon becomes dimmed and, instead of reality he sees images and phantoms....For everything immaterial has a likeness and an illusory image....all likenesses of spiritual things, which the mind may try to conceive for itself, are called {prelest} and no reality....If the sight of the mind is not cleansed by the practice of commandments and by works...it cannot become a seer of Divine contemplation. (St Isaac of Syria. Directions on Spiritual Training Text 150,151,B#9)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 5,1-16.

À l’occasion d’une fête juive, Jésus monta à Jérusalem.
Or, à Jérusalem, près de la porte des Brebis, il existe une piscine qu’on appelle en hébreu Bethzatha. Elle a cinq colonnades, 
sous lesquelles étaient couchés une foule de malades, aveugles, boiteux et impotents. 
[...]
Il y avait là un homme qui était malade depuis trente-huit ans. 
Jésus, le voyant couché là, et apprenant qu’il était dans cet état depuis longtemps, lui dit : « Veux-tu être guéri ? » 
Le malade lui répondit : « Seigneur, je n’ai personne pour me plonger dans la piscine au moment où l’eau bouillonne ; et pendant que j’y vais, un autre descend avant moi. » 
Jésus lui dit : « Lève-toi, prends ton brancard, et marche. » 
Et aussitôt l’homme fut guéri. Il prit son brancard : il marchait ! Or, ce jour-là était un jour de sabbat. 
Les Juifs dirent donc à cet homme que Jésus avait remis sur pieds : « C’est le sabbat ! Il ne t’est pas permis de porter ton brancard. » 
Il leur répliqua : « Celui qui m’a guéri, c’est lui qui m’a dit : “Prends ton brancard, et marche !” » 
Ils l’interrogèrent : « Quel est l’homme qui t’a dit : “Prends ton brancard, et marche” ? » 
Mais celui qui avait été rétabli ne savait pas qui c’était ; en effet, Jésus s’était éloigné, car il y avait foule à cet endroit. 
Plus tard, Jésus le retrouve dans le Temple et lui dit : « Te voilà guéri. Ne pèche plus, il pourrait t’arriver quelque chose de pire. » 
L’homme partit annoncer aux Juifs que c’était Jésus qui l’avait guéri. 
Et ceux-ci persécutaient Jésus parce qu’il avait fait cela le jour du sabbat. 
 




Par Saint Augustin

(354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église 
Sermon 124
 

 

« Veux-tu être guéri ? »

 

Les miracles du Christ sont des symboles des différentes circonstances de notre salut éternel... ; cette piscine est le symbole du don précieux que nous fait le Verbe du Seigneur.

En peu de mots, cette eau, c'est le peuple juif ; les cinq portiques, c'est la Loi écrite par Moïse en cinq livres.

Cette eau était donc entourée par cinq portiques, comme le peuple par la Loi qui le contenait.

L'eau qui s'agitait et se troublait, c'est la Passion du Sauveur au milieu de ce peuple.

Celui qui descendait dans cette eau était guéri, mais un seul, pour figurer l'unité.

Ceux qui ne peuvent pas supporter qu'on leur parle de la Passion du Christ sont des orgueilleux ; ils ne veulent pas descendre et ne sont pas guéris.

« Quoi, dit cet homme hautain, croire qu'un Dieu s'est incarné, qu'un Dieu est né d'une femme, qu'un Dieu a été crucifié, flagellé, qu'il a été couvert de plaies, qu'il est mort et a été enseveli ?

Non, jamais je ne croirais à ces humiliations d'un Dieu, elles sont indignes de lui ». 

Laissez parler ici votre cœur plutôt que votre tête.

Les humiliations d'un Dieu paraissent indignes aux arrogants, c'est pourquoi ils sont bien éloignés de la guérison.

Gardez-vous donc de cet orgueil ; si vous désirez votre guérison, acceptez de descendre.

Il y aurait de quoi s'alarmer, si on vous disait que le Christ a subi quelque changement en s'incarnant.

Mais non... votre Dieu reste ce qu'il était, n'ayez aucune crainte ; il ne périt pas et il vous empêche vous-même de périr.

Oui, il demeure ce qu'il est ; il naît d'une femme, mais c'est selon la chair...

C'est comme homme qu'il a été saisi, garrotté, flagellé, couvert d'outrages, enfin crucifié et mis à mort.

Pourquoi vous effrayer ?

Le Verbe du Seigneur demeure éternellement.

Celui qui repousse ces humiliations d'un Dieu ne veut pas être guéri de l'enflure mortelle de son orgueil. 

Par son incarnation, notre Seigneur Jésus Christ a donc rendu l'espérance à notre chair.

Il a pris les fruits trop connus et si communs de cette terre, la naissance et la mort.

La naissance et la mort, voilà, en effet, des biens que la terre possédait en abondance ; mais on n'y trouvait ni la résurrection, ni la vie éternelle.

Il a trouvé ici les fruits malheureux de cette terre ingrate, et il nous a donné en échange les biens de son royaume céleste.

 
Prayer is not asking. Prayer is putting oneself in the hands of God, at His disposition, and listening to His voice in the depth of our hearts. + Mother Teresa +

Prayer is not asking. Prayer is putting oneself in the hands of God, at His disposition, and listening to His voice in the depth of our hearts. + Mother Teresa +

Partager cette page

Repost 0
Published by Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne - dans Famille Tradition Syriaque orthodoxie-orientale oecuménisme Spiritualité Chrétienne

Recherche

Articles Récents

Liens