Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Lent strengthens the mind of man. During Lent, the man goes to meet the angels and demons. (F. Alexander Elchaninov) / Le Carême renforce l'esprit de l'homme. Durant le Carême, l'homme part à la rencontre des anges et des démons. (Père Alexander Elchaninov)

Lent strengthens the mind of man. During Lent, the man goes to meet the angels and demons. (F. Alexander Elchaninov) / Le Carême renforce l'esprit de l'homme. Durant le Carême, l'homme part à la rencontre des anges et des démons. (Père Alexander Elchaninov)

Livre du Lévitique 19,1-2.11-19.25.

En ces jours-là, le Seigneur parla à Moïse en ces termes : 
" Parle à toute l'assemblée d'Israël, et dis-leur : Soyez saints, car je suis saint, moi Yahweh, votre Dieu. 
Vous ne déroberez point, et vous n'userez ni de tromperie ni de mensonge les uns envers les autres. 
Vous ne jurerez point par mon nom, en mentant, car tu profanerais le nom de ton Dieu. Je suis Yahweh. 
Tu n'opprimeras point ton prochain, et tu ne le dépouilleras pas. Le salaire du mercenaire ne restera pas chez toi jusqu'au lendemain. 
Tu ne proféreras point de malédiction contre un sourd, et tu ne mettras pas devant un aveugle quelque chose qui puisse le faire tomber ; car tu auras la crainte de ton Dieu. Je suis Yahweh.
Vous ne commettrez pas d'injustice dans le jugement : tu n'auras pas de faveur pour le pauvre, et tu n'auras pas de complaisance pour le puissant ; mais tu jugeras ton prochain selon la justice. 
Tu n'iras pas semant la diffamation parmi ton peuple. Tu ne te tiendras pas comme témoin contre le sang de ton prochain. Je suis Yahweh. 
Tu ne haïras point ton frère dans ton cœur, mais tu reprendras ton prochain, afin de ne pas te charger d'un péché à cause de lui. 
Tu ne te vengeras point, et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis Yahweh. i Vous observerez mes lois. 
Tu n'accoupleras point des bestiaux de deux espèces différentes ; tu n'ense­menceras pas ton champ de deux es­pèces de semences ; et tu ne porteras point un vêtement tissu de deux espèces de fils. 
La cinquième année, vous en mangerez les fruits, et ainsi l'arbre vous continuera son rap­port. Je suis Yahweh, votre Dieu. 
 


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 10,22-38.

En ce temps-là, c'était l'hiver ; on célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace. 
Et Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon. 
Les Juifs l'entourèrent donc et lui dirent : "Jusques à quand tiendrez-vous notre esprit en suspens ? Si vous êtes le Christ dites-le nous franchement." 
Jésus leur répondit : "Je vous l'ai dit, et vous ne me croyez pas : les œuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi ; 
Mais vous ne me croyez point, parce que vous n'êtes pas de mes brebis. 
Mes brebis entendent ma voix. Je les connais et elles me suivent. 
Et je leur donne une vie éternelle, et elles ne périront jamais, et nul ne les ravira de ma main. 
Mon Père qui me les a données, est plus grand que tous, et nul ne peut les ravir de la main de mon Père. 
Mon père et moi nous sommes un." 
Les Juifs ramassèrent de nouveau des pierres pour le lapider. 
Jésus leur dit : "J'ai fait devant vous beaucoup d'œuvres bonnes qui venaient de mon Père : pour laquelle de ces œuvres me lapidez-vous ?" 
Les Juifs lui répondirent : "Ce n'est pas pour une bonne œuvre que nous vous lapidons, mais pour un blasphème, et parce que, étant homme, vous vous faites Dieu." 
Jésus leur répondit : "N'est-il pas écrit dans votre Loi : J'ai dit : vous êtes des dieux ? 
Si la Loi appelle dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l'Écriture ne peut être anéantie, 
comment dites-vous à celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde : Vous blasphémez, parce que j'ai dit : Je suis le Fils de Dieu ? 
Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas. 
Mais si je les fais, lors même que vous ne voudriez pas me croire, croyez à mes œuvres : afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi, et que je suis dans le Père." 
 




Par St Grégoire le Grand

(v. 540-590-604), pape de Rome et docteur de l'Église 
Homélies sur l'Évangile, n°14 (trad. cf bréviaire 4ème dim. Pâques et Le Barroux) 

 

« Je leur donne la vie éternelle »

 

Le Seigneur dit :

« Mes brebis écoutent la voix, et moi je les connais ; elles me suivent, et je leur donne la vie éternelle ».

Un peu plus haut il avait dit à leur sujet :

« Si quelqu'un entre en passant par moi, il sera sauvé ; il pourra entrer et sortir, et il trouvera un pâturage »

(Jn 10,9).

Il entrera en venant à la foi ; il sortira en passant de la foi à la vision face à face, de la croyance à la contemplation, et il trouvera un pâturage en arrivant au festin éternel. 

Les brebis du bon pasteur trouvent donc un pâturage parce que tous ceux qui le suivent avec un cœur simple sont nourris dans le pâturage des prairies éternellement vertes.

 

Et quel est le pâturage de ces brebis-là, sinon les joies intérieures d'un paradis à jamais verdoyant ?

Car le pâturage des élus, c'est le visage de Dieu, toujours présent : puisqu'on le contemple sans interruption, l'âme se rassasie sans fin d'un aliment de vie... 

Recherchons donc, frères très chers, ce pâturage où nous trouverons notre joie au cœur de la fête célébrée au ciel par tant de nos concitoyens.

Que leur allégresse nous y invite...

Réveillons donc nos âmes, mes frères !

Que notre foi se réchauffe en ce qu'elle croit, que nos désirs s'enflamment pour les biens d'en haut.

Aimer ainsi c'est déjà se mettre en route.

Ne laissons aucune épreuve nous détourner de la joie de cette fête intérieure, car si on désire se rendre à un endroit qu'on s'est fixé, aucune difficulté ne peut détourner de ce désir.

Ne nous laissons pas non plus séduire par des réussites flatteuses.

Stupide serait le voyageur qui, au spectacle du paysage merveilleux, oublierait en chemin le but de son voyage.

 

 

===

 

« J’ai dit en deux ou trois lieux de la France une chose que je m’en vais vous dire maintenant : c’est que, pour parvenir à la perfection, il faut vouloir peu et ne demander rien.

Il est vrai que c’est être bien pauvre d’observer ceci ; mais je vous assure que c’est un grand secret pour acquérir la perfection, et si caché néanmoins, qu’il y a peu de personnes qui le sachent, ou, s’ils le savent, qui en fassent leur profit. »

St François de SalesEntretiens spirituels, XV (De la tendreté que l'on a sur soi-même), in"Œuvres", nrf / Gallimard, 1969.
Texte intégral en ligne à l'Abbaye Saint Benoît de Port-Valais (Suisse).

 

« Ma Parole n’a pas de prise sur vous ! » 

(St Jean 8, 37) 

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))
Mince alors ! Lorsque Jésus s’adresse ainsi à Ses contemporains qui montrent de plus en plus d’hostilité envers Lui, il pourrait s'adresser aux nôtres qui, de plus en plus se dressent contre les Chrétiens.

Mais prenons garde ! Si le Christianisme est aujourd'hui méprisé, c'est qu'on attend beaucoup de lui ..."Si le sel vient à s'affadir, il n'est plus bon à rien sinon à être jeté à terre et piétiné par les hommes". Notre vivifiante Religion n'est vilipendée que pour une seule raison:

-Nous ne sommes pas à la hauteur ! Nous sommes si peu Chrétiens !

Le parole se retourne contre nous ou, plutôt, nous invite à un examen de conscience pour une conversion sincère:

 « Ma Parole n’a pas de prise sur vous ! » ...

 


 Prier, pour quoi faire ? Qu'est-ce que ça change ? 

Très souvent, vous m'entendez râler: « Tout ce que je vous dis depuis plus de trente ans, tout ce que je vous enseigne, tout ce que vous entendez de ma bouche, "c'est comme la pluie sur les plumes d’un canard" », ou encore " parle à mon ..., ma tête est malade". Terrible usure, lassitude de l'évêque et du prêtre dans l'accomplissement de son devoir d'amour face à l'apparente inutilité de son témoignage...

Certes, nous pouvons bien aller aux sept Offices Liturgiques Syriaques qui émaillent notre journée, je peux participer à la Quadisha Qurbana (La Ste messe tous les dimanches, je peux prier régulièrement seul ou en famille (et c’est déjà très bien !)sans pour autant que cela change concrètement quelque chose dans ma façon de vivre, de voir et de juger ceux qui m’entourent. 

 

Si tel est le cas, disons-nous le: Il y a problème ! En effet, nous appartenons à la Religion du Verbe Incarné et, en tant que telle, notre Religion, si elle est authentique, doit nécessairement s'incarner dans les faits, dans les actes. Elle doit collaborer à la transfiguration du monde...

 

 Nous approcher de ieu pour être plus "divins", nous diviniser pour être plus humains...De mes mes temps de prière, je devrais ressortir meilleur... 

Oh oui, dans la prière (La routine aidant), nous pouvons être facilement "fidèlement distrait" aux Offices auxquels nous participons. Il faudrait que nous laissions Jésus, Parole du Père, nous parler dans un vrai coeur à coeur, nous réchauffer, envahir profondément tout notre être par la  la grâce du Saint Esprit. Pour cela, il faut être savoir faire silence dans la patience et la miséricorde (Si la Miséricorde n'est pas en nous, nous serons envhis par les rancoeurs, les "bruits du monde") . "Ecoute Israël le Seigneur ton Dieu"...

Si nous sommes dans cette disposition, nous ressortirons toujours  meilleur d’un temps de prière ou d’une Ste Messe.

Nous serons en tout cas illuminé par une lumière de vérité sur ce que nous sommes vraiment personnellement et plein de "bonnes résolutions" que nous trouverons la force de mettre en oeuvres tout au cours de nos journées moyennant notre ferme décision et une confiance absolue dans la force du Saint Esprit. 

Hélas, il est trop facile de "s'habituer aux choses saintes" jusqu'à leur être indiférent. Par cette mauvaise routine (Parce qu'il existe aussi de bonnes habitudes!), nous devenons personnellement imperméable à la grâce...

La distraction l'emporte, par lassitude s'installe, l'indifférence...

Nous nous retrouvons nous-même en ces moments et, dès lors ne rencontrons plus la personne du Christ Parole du Père... la Parole de Dieu est dès lors rendue impuissante à nous imprégner et nous transformer en profondeur par le feu de l'Esprit de Foi et de Charité.

  Aujourd'hui, je fais donc un pas de plus                                                         

 Je prends la résolution d’être, dans la prière, attentif à cet instant d’intimité avec le Seigneur afin de me laisser transformer en profondeur par Sa grâce, Sa Parole. 
Je sors de ce moment de prière avec  un désir renouvelé de changer, d’être meilleur, par amour de mon Seigneur et de ceux qui m’entourent.

Une prière du Frère Roger de Taizé

 

Toi, le Christ,
tu offres un trésor d'Evangile,
tu déposes en nous un don unique,
celui d'être porteurs de ta vie.
Mais pour qu'il soit évident
que le rayonnement vienne de toi
et non pas de nous,
tu as déposé ce don irremplaçable
dans des vases d'argile,
dans des cœurs de pauvres,
tu viens prendre place
dans la fragilité de nos êtres,
là et non pas ailleurs.
Alors, sans que nous sachions comment,
tu fais de nous, si démunis et vulnérables,
le rayonnement de ta présence
parmi les humains.

 

'A conceited intellect is a waterless cloud (cf. Jude, verse 12) carried along by the winds of self-esteem and pride.' (St. Thalassios the Libyan)

'A conceited intellect is a waterless cloud (cf. Jude, verse 12) carried along by the winds of self-esteem and pride.' (St. Thalassios the Libyan)

St Christodule le Thaumaturge, qui êtes-vous ?

St Christodule

(C'est un Saint dont les Eglises de la Tradition Orthodoxe Bysantino-slave font mémoire aujourd'hui 16 Mars.)

Cet admirable disciple du Seigneur naquit dans un petit village de Bithynie, vers l'an 1020. Eclairé par la Grâce, il fit de brillantes études, au cours desquelles il apprit à mépriser les choses temporelles pour préférer ce qui demeure éternellement. Comme ses parents avaient arrangé. contre sa volonté, ses fiançailles avec une jeune fille de bonne famille, il s'enfuit secrètement pour le Mont Olympe, où il devint disciple d'un ancien réputé pour sa sagesse et sa science dans les choses de Dieu. Revêtu par lui du saint habit angélique sous le nom de Christodule, le jeune moine s'efforçait d'imiter en tout la conduite de son père spirituel, qu'il regardait comme une icône vivante du Christ. Il matait sa chair par le jeûne et passait des nuits entières en prière.

Son ancien étant parti vers les demeures éternelles au bout de trois ans. Christodule, craignant que ses parents ne tentent de le ramener à la vie mondaine, entreprit un pèlerinage à Rome, où il vénéra avec dévotion les Reliques des Saints Apôtres Pierre et Paul qui lui révélèrent en songe sa carrière à venir. De là il se rendit en Terre Sainte et alla vivre avec les ascètes dans les âpres déserts de Palestine, puis il entra dans un monastère où il mena une vie exemplaire. Mais il dut bientôt prendre la fuite devant la menace de l'invasion turque. Il s'embarqua alors avec quelques autres moines pour l'Asie Mineure et alla se réfugier au célèbre centre monastique du Mont Latros11, où il reprit avec ardeur ses labeurs ascétiques, faisant l'admiration de ses compagnons. Il ne se nourrissait que de pain d'orge et d'eau, mais aux grandes fêtes il mangeait de tout, afin de ne pas être considéré comme un de ces hérétiques (manichéens) qui condamnent les aliments comme mauvais. Constatant son discernement, les moines du Monastère du Stylos voulurent l'élire supérieur. Le Saint s'y refusa tout d'abord, de peur de perdre son bien le plus précieux, l'hésychia, mais il dut finalement se résoudre sur les instances du Patriarche Cosmas (1075-1081). Il se heurta bientôt à des anomalies dans le fonctionnement du monastère et pressé par l'avancée menaçante des Turcs Seldjoucides, qui mettaient à sac toute l'Asie Mineure à la suite de la sinistre bataille de Mantzikert (1071), il dut donc démissionner au bout de trois ans et se retira de nouveau en quête de la sainte quiétude. Il s'installa alors dans un monastère à Strobilos2 , et sur la proposition de l'higoumène Arsène Skinouris il accepta de prendre en charge la dépendance de ce monastère, située dans l'île de Kôs, où il fonda un monastère dédié à la Mère de Dieu. Mais les troubles occasionnés par la fréquentation des séculiers l'obligèrent à chercher un nouvel asile plus favorable à la vie contemplative.

Après de nombreuses recherches il trouva l'objet de son désir l'île de Patmos déserte et dépourvue de toute consolation humaine, où Saint Jean le Théologien avait été exilé et avait reçu ses divines révélations. Il se rendit alors en hâte à Constantinople pour demander à l'empereur Alexis 1er Comnène (1081-1118) de lui concéder ce territoire, en vue d'y fonder un monastère dédié au Disciple Bien-Aimé. Admirant la sainteté et les moeurs raffinées de cet homme de Dieu, le souverain lui proposa plutôt de prendre la direction des moines du Mont Zagora, en Thessalie, qui étaient dépourvus de guide spirituel. Le saint lui répondît qu'il ne désirait qu'une chose : un lieu calme et retiré des affaires du monde pour y vaquer à la prière; mais que, par obéissance, il rédigerait pour ces moines une règle de vie et s'ils s'engageaient à la suivre il accepterait de prendre leur direction. Il rédigea alors un Typikon dans lequel il prescrivait aux moines de renoncer à toute propriété privée et à leur volonté propre pour vivre dans le dépouillement et l'obéissance, avec patience et espérance en la seule grâce divine. La vocation propre des moines étant de demeurer sans distractions en présence de Dieu et de ses Saints, il leur ordonnait d'éviter les relations avec les séculiers, et leur recommandait en outre de confesser scrupuleusement toute mauvaise pensée à leur père spirituel et de faire trois mille métanies le jour et autant la nuit, en priant avec attention et componction, comme s'ils se trouvaient devant le tribunal de Dieu. Ces saints préceptes, qui étaient une fidèle expression des traditions des Pères, parurent amères comme l'absinthe aux moines relâchés de Zagora, et c'est avec joie et soulagement que Saint Christodule apprit leur refus de le voir prendre leur direction. Il renouvela alors sa requête et l'empereur lui accorda l'île de Patmos en toute propriété et indépendance à l'égard des autorités civiles, avec exemption de taxes et de toute autre charge. Il ordonna en plus que le blé nécessaire à leur subsistance soit fourni aux moines chaque année par le trésor, afin qu'ils puissent se consacrer sans autres soucis à la prière pour son salut et celui de l'Empire.

Dès que le Saint débarqua à Patmos, muni du précieux chrysobulle attestant ses droits sur l'île désormais entièrement consacrée à la vie angélique, il commença par renverser une ancienne statue d'Artémis et entreprit la construction d'une église dédiée à Saint Jean le Théologien, aidant de ses propres mains les ouvriers pendant toute la journée et ne prenant sa maigre pitance qu'après le coucher du soleil. Le soir venu, lorsque les ouvriers allaient prendre leur repos, il élevait les mains vers Dieu et priait jusqu'à l'aube. La renommée de Saint Christodule attira vers Patmos un grand nombre de visiteurs et aussi de nombreux habitants des îles voisines, qui souffraient de la famine en ces temps difficiles. Un jour qu'ils étaient venus particulièrement nombreux, le Saint ordonna à son cellérier de leur donner à manger. Celui-ci objecta que les réserves du monastère étaient presque épuisées, mais sur l'insistance du Saint il fit dresser la table et, par la grâce de Dieu, cette foule fut non seulement rassasiée mais les restes dépassèrent de beaucoup ce qu'on avait disposé au début sur la table.

Saint Christodule demeura cinq années à Patmos, surveillant les constructions du monastère et organisant la vie de la communauté dans. la plus pure tradition de Saint Basile et de Saint Sabas. Il insistait en particulier sur leur séparation du monde et sur le détachement de toute autre préoccupation que celle du salut de l'âme. Mais l'Ennemi de tout bien, profitant de ce que l'attention de l'empereur Alexis était tournée vers l'Occident pour s'opposer aux Normands, suscita de nouvelles incursions turques sur les côtes de l'Asie Mineure et sur les îles. Le monastère était presque achevé, mais ses fortifications étaient insuffisantes pour soutenir un siège, aussi le Saint se résolut-il à se retirer en quête d'une résidence plus sûre. Rassemblant ses moines, il les exhorta à ne placer leur espérance qu'en Dieu et à distribuer toutes les réserves du monastère aux ouvriers laïcs installés sur l'île avec leurs familles, avant de s'embarquer pour Euripos3. Le puissant gouverneur de cette région, Eumithios, était fils spirituel du Saint, aussi c'est avec une grande joie qu'il accueillit les moines réfugiés et leur fournit tout ce qui était nécessaire à leur subsistance. Saint Christodule fonda là un monastère provisoire, puis, sentant sa fin prochaine, il convoqua son plus proche disciple, Sabas, le désigna comme successeur, lui transmit ses instructions pour le gouvernement des frères et lui ordonna de se rendre à Patmos, afin d'y préparer la réinstallation de la communauté. Lorsque vint la première semaine du Grand Carême, il s'enferma dans sa cellule afin de rester seul avec Dieu et, au début de la seconde semaine, il convoqua tous ses moines, les bénit et dicta son Testament, dans lequel il exhortait ses disciples à ne rien accumuler de périssable en cette vie passagère et à préférer la quiétude désertique de Patmos aux riches monastères urbains, où la prière des moines est troublée par le contact des séculiers. Puis, après leur avoir demandé de prendre avec eux son corps lors de leur retour à Patmos, il remit paisiblement son âme au Seigneur (le 16 mars 1093). Comme on avait refusé de rendre aux moines la précieuse Relique lors de leur départ, ils revinrent un peu plus tard, en secret, à Euripos et s'en emparèrent au moyen d'une pieuse piraterie4. Par la suite, le Monastère de Patmos, protégé par les miracles de Saint Christodule, est resté un des hauts lieux du monachisme orthodoxe, d'où furent issus maints Evêques et Patriarches, et dans lequel sont conservés jusqu'à aujourd'hui de nombreux manuscrits, Icônes et objets précieux5.


1. Cf. 15 déc. la notice de St Paul le Jeune, fondateur du Monastère du Stylos.
2. Petite ville de Lycie. située en bordure de mer.

3. L'île d'Eubée.
4. La translation de ses Reliques est commémorée le 21 octobre.
5. En 1988, a été célébré solennellement le neuvième centenaire de la fondation du Monastère de Saint-Jean-le-Théologien, en présence du Patriarche OEcuménique des représentants de toutes les autres Eglises Orthodoxes.

St Christodule

He was from the region of Nicaea, and was named John by his parents Theodore and Anna.

He took up the monastic life at an early age, and was renamed Christodoulos ('Slave of Christ').

After going far in the ascetical life, he was given permission by the Emperor Alexis I (1081-1118) to establish a church and monastery on the island of Patmos, dedicated to St John the Evangelist.

Both the church and the monastery stand and continue in use to this day. When Patmos was attacked by the Arabs, he and his disciples fled to Euboea, where he reposed.

The Saint's disciples brought his relics back to his own monastery, where they continue to work miracles today.

 

Troparion for St Christodoulos (First Tone)

Let us, O brethren, honour godly Christodoulos, offspring of Nicea, protector of Patmos and boast of monks. Let us venerate his relics and so receive healing of soul and body, and cry out with hymns, "Glory to Him Who has strengthened you; glory to Him Who has crowned you; glory to Him Who through your works healings for all".

Kontakion of St Christodoulos (Fourth Tone)

Since we possess your relics as a holy place of healing for all our diseases and afflictions, we are redeemed and cry aloud to you, "Rejoice, O Christodoulos".

===

 

Sainte Bénédicte est fille de l'Eglise latine, une franciscaine morte en 1260

BENEDICTE 16 MARS

Discrète, Bénédicte fut une disciple de sainte  Claire qu’elle rejoignit au couvent de saint Damien à Assise.

Elle lui succéda à la tête des Clarisses

  

BONNE FETE AUX BENEDICTE, pensons particulièrement à l'épouse d'Abouna Simon, notre Bénédicte à nous ! Si elle nous lit, comme on dit en Alsace: "Sentez-vous bien embrassée" !

  

Demain nous fêterons les Patrick en invoquant leur St Patron.

 

===

St Ambrose the Confessor

(Commemorated on March 16)

Saint Ambrose the Confessor (in the world Besarion Khelaia) was born in 1861. He received his primary education at the theological school in Samegrelo and graduated from Tbilisi Seminary in 1885. He graduated and

was ordained to the priesthood in the same year. Fr. Ambrose served as a priest in Sokhumi (in northwestern Georgia) for eight years, at the same time teaching the Georgian language in schools and directing the activity of various philanthropic societies. In 1896 he was widowed, and in 1897 he enrolled at the Kazan Theological Academy.

While in Kazan, Fr. Ambrose followed both the literary-cultural life of the city and the Georgian national independence movement with great interest. He researched the history of Georgia from primary sources and composed several essays based on his findings. His essay, entitled “The Struggle Between Christianity and Islam in Georgia,” was so compelling to one professor that he recommended that Fr. Ambrose continue exploring this theme and present his research for a master’s degree.

In 1901 Fr. Ambrose completed his studies at the Kazan Theological Academy, and in the same year he was tonsured a monk and returned to Georgia. Together with the greatest sons of his nation, he fought tirelessly for the autocephaly of the Georgian Orthodox Church. As a punishment for his uncompromising commitment to this goal, Fr. Ambrose was exiled to Russia in 1905.

Upon his return to Georgia, he was elevated to the rank of archimandrite and appointed abbot of Chelishi Monastery. Chelishi Monastery had at one time been a center for theological education in Georgia, but many years had passed since then and the monastery’s student body was rapidly shrinking. Before long it would be completely deserted. But with the blessing of Bishop Leonid of Imereti (later Catholicos-Patriarch of All Georgia), St. Ambrose gathered a number of gifted young people to study at the seminary and began to instruct them in chanting and the reading of the Holy Gospel.

St. Ambrose devoted much of his time and energy to finding and restoring the old manuscripts of Chelishi Monastery. Once, while passing through the monastery yard, he heard a muted sound coming from beneath the earth. He began to dig at that place and discovered an ancient copy of the Holy Gospels. It was the “Chelishi Gospel,” a famous Georgian relic from the 9th or 10th century.

Soon St. Ambrose joined the Tbilisi Synodal Council and was enthroned as abbot of Holy Transfiguration Monastery in Tbilisi. But in 1908 he was accused of conspiring in the murder of the exarch Nikon and deprived of the right to serve in the Church. The prosecutors exiled him to the Holy Trinity Monastery in Ryazan, where he spent over a year under strict guard. In 1910 St. Ambrose was acquitted and again permitted to serve in the Church.

In 1917 Archimandrite Ambrose returned to Georgia and rejoined the struggle for an autocephalous Georgian Church. Within a few months the Church’s autocephaly was proclaimed. He was consecrated Metropolitan of Chqondidi, later to be transferred to the Tskum-Abkhazeti region. In 1921 St. Ambrose was enthroned Catholicos-Patriarch of All Georgia.

The Soviet government began to persecute the Church not long after St. Ambrose’s enthronement. Some 1,200 churches were plundered, converted for other purposes, or destroyed. A great number of clergy were arrested, exiled, and later shot to death.

On February 7, 1922, Catholicos-Patriarch Ambrose, the spiritual father and chief shepherd of his nation, sent a memorandum to participants in the Conference of Genoa (In 1922 representatives of thirty-four nations met in Genoa, Italy to discuss the economic reconstruction of Central and Eastern Europe and to improve relations between the Soviet Union and Western Europe.) in which he defended the rights of the Georgian Church and nation. Every word of his appeal was penetrated with distress for the fate not only of his motherland but of the entire human race. St. Ambrose assured his audience that a nation and government deprived of Christian virtue would have no future and pleaded for help in this time of misfortune.

The receipt of such a memorandum was unprecedented for the Bolshevik regime, and in response the officials had St. Ambrose arrested. Nevertheless, he fearlessly criticized the government’s complaisance with acts of crime, injustice, and sacrilege.

In response to one of the Bolshevik interrogations, the patriarch asserted, “Confession of Faith is a spiritual necessity for every nation— persecution increases its necessity. Faith deepens, being contracted and accumulated, and it bursts out with new energy. So it was in the past, and so it will be in our country. Georgia is no exception to this universal law.”

St. Ambrose spoke these remarkable last words to his persecutors: “My soul belongs to God, my heart to my motherland, and with my flesh you may do whatever you wish.” The court sentenced the Catholicos-Patriarch of All Georgia to seven years, nine months and twenty-eight days in prison.

At the end of 1924 St. Ambrose and the other members of the Synodal Council were granted amnesty, but their grave experience had already taken its toll. The Georgian flock lost its faithful shepherd in 1927.

In 1995 the life of Catholicos-Patriarch of All Georgia Ambrose (Khelaia) was discussed at an expanded council of the Holy Synod of the Georgian Church. In recognition of his great achievements on behalf of the Church and nation, Ambrose was canonized as “St. Ambrose the Confessor.”

'Impel your intellect continually to prayer and you will destroy the evil thoughts that beset your heart.' (St. Thalassios the Libyan)

'Impel your intellect continually to prayer and you will destroy the evil thoughts that beset your heart.' (St. Thalassios the Libyan)

En vrac...Eléments pour votre réflexion

 

personnelle...

 

 

===

 

 

Conseil de l’Europe : Rejet du Rapport parlementaire favorable à la GPA

Conseil de l’Europe,Rejet,Rapport parlementaire,GPA,ECLJ,Grégor Puppinck

Le Centre européen pour le droit et la justice est heureux de vous annoncer que le projet de rapport et de résolution sur la gestation par autrui présenté par Petra De Sutter a été rejeté par la Commission des questions sociales de l’Assemblée du Conseil de l’Europe, par 16 voix contre 15.

Ce mardi 15 mars 2016, la Commission des questions sociales, de la santé et du développement durable de l’Assemblée du Conseil de l’Europe a rejeté un projet de rapport recommandant l’encadrement, c'est-à-dire la légalisation de la maternité de substitution. Ce rapport, proposé par la gynécologue belge Petra De Sutter, avait provoqué la polémique en raison de son contenu, mais aussi de son rapporteur, directeur d’un service de procréation artificielle où se pratique la GPA, et collaborateur d’une clinique indienne de GPA commerciale. La procédure parlementaire avait aussi été particulièrement opaque.

Le rejet de ce projet de résolution, à une voix de majorité, est un nouvel échec pour les partisans de la GPA. Déjà, le 17 décembre dernier, le Parlement européen avait condamné et demandé l’interdiction de la gestation pour autrui.

Le 10 mars, le collectif No Maternity Traffic a remis à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, au nom de 107 957 citoyens européens, un appel lui demandant de se prononcer en faveur de l’interdiction de la pratique des mères porteuses.

L'ECLJ, engagé depuis 2011 auprès des institutions européennes pour l'abolition de la GPA, se réjouit de cette décision ; c'est une victoire de la justice et de la dignité, contre la déshumanisation de la procréation.

C'est un nouveau succès au Conseil de l'Europe dans un combat de longue haleine : déjà en 2011, l’ECLJ avait efficacement œuvré pour le rejet d’un Projet de recommandation du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe « sur les droits et le statut juridique des enfants et les responsabilités parentales » qui acceptait le principe de la GPA.

L'ECLJ poursuivra son action en faveur de l’adoption d’une Convention internationale prohibant la maternité de substitution. L'ECLJ agira notamment avec le collectif No Maternity Traffic auprès des gouvernements du Conseil de l’Europe et de la Conférence de La Haye de droit international privé qui prépare actuellement la rédaction d’une Convention internationale en la matière.

L’ECLJ remercie toutes les personnes et les organisations qui ont œuvré pour le vote de ce jour.

Grégor Puppinck, Directeur de l'ECLJ.

===

Depuis des semaines nous annoncions avec certitude une progression des combattants de l’état islamique, fuyant la Syrie et l’Irak, vers la Tunisie, puis l’Algérie.

Dès le lendemain du 19 février 2016, après le bombardement par l’aviation américaine sur la ville de Sabratha, en Libye, qui a fait plus d’une cinquantaine de morts parmi les djihadistes, tous tunisiens, à l’exception de deux otages serbes, avec pour objectif justement de fixer ce groupe de terroristes et l’empêcher de progresser vers la frontière tunisienne, il était prévisible qu’un assaut d’envergure se préparait pour envahir la ville de Ben Guerdanne, près de Matmata (bien connu des touristes) qui se situe à seulement 25 kms du poste frontière de Ras Jedir.

L’un des terroristes tunisien arrêté à Sabratha avait avoué qu’avec l’aide de 400 combattants installés en Tunisie, Ben Guerdanne allait être l’objet d’une attaque, ainsi l’armée tunisienne était prête à y faire face et, dès le lancement de l’opération lundi dernier, elle a pu repousser facilement la plus violente attaque terroriste de son histoire sur son territoire.

Dès le premier assaut, 36 djihadistes ont été tués et 10 se sont rendus, révélant notamment de nombreuses caches d’armes, qui ont été trouvées, et signalant également la présence de très nombreuses “cellules dormantes” dans le pays, estimées à environ 3000 individus, formés dans les camps d’entraînement en Libye.

L’identification des corps a permis de constater que certains membres de ce premier commando étaient des ex-prisonniers de Guantanamo, graciés en 2011.

Le colonel de la garde nationale, Ali Zermedini, s’est montré fort satisfait du comportement des troupes tunisiennes et, surtout, de la participation active des habitants de la région, qui ont collaboré volontairement et permis de nombreuses arrestations.

Il indique l’impossibilité de contrôler totalement la frontière avec la Libye et déplore le manque de moyen de surveillance de nuit, par exemple, ce qui fait que les terroristes, parfaitement informés, en profitent. (Il serait souhaitable que les pays européens apportent une aide et du matériel de haute technologie à l’armée tunisienne)

Une coordination permanente, avec échange d’informations, s’est établie entre la Tunisie et l’Algérie depuis ce premier assaut, et les armées de ces deux pays sont sur le pied de guerre.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

+++

===

http://www.citoyens-et-francais.fr/

Le financement du RSA est au cœur des préoccupations des départements, alors qu'ils sont en train de voter leurs budgets pour l'année 2016. Depuis 2004, ce sont eux qui versent le Revenu de solidarité active.

Or, depuis sa création, et la crise économique, le nombre d'allocataires du Revenu de solidarité active a explosé: tous types de RSA confonfus (RSA socle, RSA activité ou les deux), il a augmenté de 32,5% depuis en 2009.

Si bien qu'à fin septembre 2015, selon les derniers chiffres fournis par la CAF, près de 2,5 millions de foyers bénéficiaient du RSA, dont 2,25 millions résident en France métropolitaine.

 

Les départements «pris à la gorge»

«Nous sommes pris à la gorge», dénonce le président de l'Assemblée des départements de France (ADF), Dominique Bussereau (président Les Républicains du conseil départemental de Charente-Maritime), qui a menacé d'entrer «en guerre avec l'État».

Car, d'un côté les dépenses sociales augmentent fortement (16,7 milliards d'euros en 2014), et de l'autre, leurs recettes diminuent: non seulement la baisse des dotations de l'État affecte les 102 départements français à hauteur de 4 milliards d'euros entre 2015 et 2017, mais aussi la «CVAE» (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises) va -avec la loi NOTRe- être doublée au profit des régions et au détriment des départements. Soit un autre coup de massue de 4 milliards.

(Source: Le Figaro/lire la suite)

 

===

 

===

 

Une taxe mondiale de l’ONU pour financer l’avortement ?

Le financement de l’ONU et de ses satellites est assuré par les contributions volontaires des Etats membres, et un contrôle des fonds est réalisé pour en assurer la transparence et la responsabilité. « Les hauts fonctionnaires de l’ONU et d’autres souhaiteraient que les Nations-Unies aient leur propre budget, leur propre flux de revenus précisément de manière à ce que leur budget ne soit pas contrôlable par des instances démocratiques vérifiant leurs comptes ».

La taxe TOBIN, prélevée sur toutes les transactions financières internationales - soit des milliards de dollars - alimenterait ce budget autonome, destiné à des projets humanitaires. Or, l’avortement est une question humanitaire pour les bureaucrates onusiens (cf. ONU : Le secrétaire général ajoute l’avortement aux objectifs humanitaires). Ce projet de taxe est à l’ordre du jour du Sommet humanitaire prévu  à Istanbul en mai, et il est même un « des ‘indicateurs’  des Objectifs de développement durable, le document sur le développement le plus important de l’histoire des Nations-Unies ».

Ce projet de taxe a été initié en 2011 et C-Fam, premier groupe pro-vie à l’ONU, lance une pétition mondiale avec l’objectif de le stopper, s’impliquant  « dans les négociations onusiennes au début, et non à la fin, quand on ne peut plus rien faire ».

impot-mondial-onu_c-fam.jpg

à l'impôt mondial de l'ONU

Qu’est-ce qui serait taxé ?

Les transactions financières internationales. Ne croyez pas que cela ne vous touchera pas. Ces taxes sont toujours répercutées sur le consommateur final.

Ils veulent aussi taxer toutes les opérations de change. Vous avez bien lu. Si vous ou vos enfants voyagez au Canada, au Mexique, en Europe ou n’importe où dans le monde, vous serez imposé lorsque vous échangez vos devises.

Ils veulent aussi taxer tous les billets d’avion. Et ils font pression sur les grandes entreprises pour qu’elles augmentent les prix des biens et services proposés, afin que l’ONU récupère la marge.

Une taxe mondiale sur les transactions financières rapporterait des milliards de dollars à l’ONU, et nous citoyens, n’aurions aucun mot à dire sur la façon dont ces milliards seront dépensés.

C’est l’une des plus grandes menaces pour la démocratie et les enfants à naître que nous ayons jamais vues.

Les bureaucrates de l’ONU affirment que cet argent serait utilisé à des fins humanitaires. Le souci c’est que pour eux, avorter les enfants dans le ventre de leur mère, c’est faire de l’humanitaire.
Il est crucial que vous signiez cette pétition et que vous l’envoyiez à votre famille et à tous vos amis. Dans les prochains mois, nous présenterons cette pétition à l’ONU, à des groupes alliés partout dans le monde, devant le Congrès américain et aux parlements à travers le monde.

Nous pouvons encore éviter cette taxe mondiale si nous agissons ensemble et si nous agissons maintenant.

Signez la pétition dès aujourd'hui, et faites-la connaître autour de vous !

Sources: C-Fam (Austin Ruse) - Gènéthique 13/03/2016

===

 

 

 

===

criminal jihadist refugees

« Certains des femmes et enfants syriens que nous prenons en pitié aujourd’hui, et que nous accueillons dans nos sociétés, seront demain les monstres qui détruiront notre existence ».

Un professeur américain exerçant dans le monde musulman a écrit cet article pour le siteRaymondIbrahim.com

Fondus dans la masse des réfugiés, des femmes et enfants travaillent pour ISIS

« J’ai récemment appelé un membre de ma famille aux Etats-Unis pour avoir son avis sur les primaires des Républicains et Démocrates qui ont lieu actuellement.

Notre conversation s’est rapidement orientée sur l’islam et la menace existentielle qu’il représente pour le monde libre et j’ai été heureux de voir qu’elle comprenait clairement les dangers de la soi-disant ‘religion de paix’.

Quand je lui ai demandé ce que ses voisins pensaient du projet d’Obama de faire entrer davantage de réfugiés musulmans en provenance de Syrie aux Etats-Unis, elle a répondu que la plupart des personnes qu’elle connaissait était contre cette idée mais qu’il y avait encore un nombre substantiel d’individus qui approuvait le Président. 

[...)Malheureusement, ces gens sont très naïfs et ne voient pas les dangers que ces femmes et ces enfants peuvent représenter pour nos familles et nos communautés.

Si l’exemple du massacre de San Bernardino ne suffit pas à démontrer que les femmes musulmanes peuvent être aussi efficaces que n’importe quel homme musulman quand il s’agit de tuer des innocents, peut-être que les récents évènements de Libye les aideront à mieux saisir la réalité.

Depuis les bombardements américains sur les positions d’ISIS [Etat islamique] dans la ville de Sabratha à l’ouest de la Libye, les milices islamiques (qui sont loin d’avoir un amour fou pour les non-musulmans) ont lancé de multiples attaques contre les positions d’ISIS dans la ville et les environs, tuant et capturant des dizaines de terroristes. A la consternation des milices anti-ISIS, plusieurs femmes étaient armées et combattaient dans leurs rangs. Quand les armes se sont tues, quelques femmes terroristes ont été capturées, tandis que trois autres avaient été tuées au cours de l’action.

Parmi les femmes tuées l’une était suspectée d’être un sniper de l’organisation terroriste.

La branche libyenne d’ISIS recrute aussi activement des enfants

A côté de l’enrôlement de femmes terroristes dans ses rangs, la branche libyenne d’ISIS recrute aussi activement des enfants. En décembre dernier, l’Etat Islamique a célébré fièrement l’admission dans ses rangs de 85 gamins que l’on appelle les “Lionceaux du Califat”.

Selon une déclaration d’ISIS, l’âge des enfants s’étage de six à seize ans, ils ont été entraînés pour des attaques suicide, le tir d’armes à feu et le maniement de ceintures explosives.

[...)il ne faudra pas longtemps pour qu’un “lionceau du Califat” se fasse sauter au milieu de ses camarades de classe, ou qu’une femme musulmane tire sur une garderie d’enfants.

[...)

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction, adaptation © Nancy Verdier pour Dreuz.info.

 

Hélas! Helas! Mais de telles informations ne devraient pas nous projetter dans la peur si nous sommes vraiment Chrétiens, mais bien plutôt dans l'abandon filial entre les "mains" du Père Céleste et un Témoignage Chrétien renouvelé... 

(Note du claviste)

 

===

 

 

 

source  

Comme il est bien entendu qu’il n’est pas de problème qu’une nouvelle taxe ne saurait régler, la solution qui, selon les termes de Mme El Khomri, serait « sur la table » consisterait à surtaxer les CDD ou, pour être plus précis, d’augmenter les cotisations dites « patronales » sur ce type de contrats de travail. Ainsi, pense-t-on en haut lieu, les employeurs seront dissuadés d’offrir des contrats précaires et incités à signer des CDI.

Deux observations s’imposent. La première, c’est que notre gouvernement semble enfin avoir compris qu’une augmentation des cotisations sociales a un effet dissuasif sur l’embauche. C’est une simple question de logique élémentaire : si, pour décourager les employeurs de signer un type de contrat, vous pensez qu’il faut en augmenter le coût, vous admettez de fait l’élasticité-prix de l’offre de travail.

C’est, de ce point de vue, une excellente nouvelle : au regard des politiques mises en œuvre ces dernières décennies, on était en droit d’en douter. Il est donc désormais permis d’espérer qu’ils feront un jour le lien entre le niveau notoirement élevé des cotisations sociales et celui du chômage et, puisque nous y sommes, entre le niveau du salaire minimum et la surreprésentation des jeunes et des moins diplômés parmi les chômeurs.

Malheureusement, les progrès conceptuels de nos élus s’arrêtent là : ils n’ont manifestement pas encore intégré la notion d’incidence fiscale ; le principe qui veut que ce n’est presque jamais celui qui paie effectivement l’impôt qui en supporte le coût économique.

Dans le cas qui nous occupe, la théorie légale nous dit que ce sont les employeurs — comprenez les actionnaires — qui, s’ils continuent à employer des salariés en CDD, devront rogner sur leurs profits pour payer le surcroît de cotisations. Non seulement rien ne permet de l’affirmer mais, au regard de l’état actuel du marché du travail, il est plus que probable que celles et ceux qui finiront par subir le coût de cette taxe, ce sont les salariés eux-mêmes.

Par quelle sorte de miracle ? Eh bien c’est très simple : les employeurs paieront effectivement leur pénalité à l’Urssaf, au Trésor Public ou à Dieu seul sait qui d’autre et, dans la foulée répercuteront ce surcoût sur les fiches de salaires ou, pour les salariés en CDD payés au Smic, chercheront une alternative : si l’intérim est aussi surtaxé, on externalisera à l’étranger, on mécanisera (les caisses automatiques de votre supermarché) ou, tout simplement, on arrêtera certaines activités (votre supermarché cessera de livrer à domicile par exemple).

Il est bien sûr possible que, dans les grands groupes qui peuvent se le permettre, cette surtaxe se traduise par quelques transformations embauches définitives mais, dans l’immense majorité des cas, l’essentiel du coût économique d’une telle mesure sera en réalité supporté par ceux-là même qu’elle était supposée aider.

Sur le web

 

 

===

La semaine dernière, Ankara a proposé de reprendre les réfugiés ayant accosté en Grèce en échange de 3 milliards d’euros d’aide financière additionnelle et d’une accélération des négociations d'adhésion à l'Union européenne. Les Nations Unies ont averti que cet accord était susceptible de contrevenir au droit d’asile international, car les réfugiés n’auraient pas la possibilité de solliciter l’asile dans le pays où ils sont initialement arrivés.

 

Pour beaucoup de commentateurs, l’UE ne devrait pas pactiser avec la Turquie de cette manière.

 

L’islamisation de l’Europe

 

 

Le quotidien bulgare Dnevnik affirme que “l’expansion des musulmans, et par dessus tour, de la communauté turque en Europe est l’un des objectifs de long terme du gouvernement islamique à Ankara”, et il s’inquiète des implications du libre accès à l’Europe pour les 77 millions de Turcs:

“Les déplacements sans visa au sein de l'Union européenne pour les citoyens turcs sont un moyen très efficace pour parvenir à cet objectif. L’accès sans visa que la Turquie a accordé aux citoyens de plusieurs pays arabes a principalement ouvert ses frontières et mené à une intégration très profonde de la Turquie à la communauté du Moyen-Orient.  L'ouverture des frontières de l'UE pour la Turquie ne signifie rien de moins que transformer l'Europe et le Moyen-Orient en une grande zone sans frontière.

Nous ne pouvons que deviner le nombre de personnes de la région qui se déplaceront vers l’Europe après cette “libéralisation” de visa”.

 

La migration comme un outil géopolitique

 

Pour le journal autrichien Salzburger Nachrichten, la crise des réfugiés offre une opportunité en or de gagner plus de pouvoir pour certains politiciens:

"Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi était considéré comme un soutien du terrorisme, qui tentait de fabriquer une bombe nucléaire. Mais cela n’a pas empêché les pays de l'UE de lever les sanctions contre ce despote. Car Kadhafi utilisait les gens comme une arme politique en leur promettant de protéger l’Europe des réfugiés africains. [...]

Cette fois-ci, c’est la Turquie qui est censée stopper l’afflux de réfugiés. Beaucoup de gens en Europe estiment que c’est choquant parce que le pays ne semble pas être un partenaire fiable. En assignant un rôle de garde-frontière à la Turquie nous démontrons à quel point la migration est devenue un outil géopolitique”.(Source: msn actualité)

===

Le Credo de Nicée en Syriaque:

===

===

N'oublions-pas les évêques, prêtres et fidèles chrétiens détenus par les "islamistes" ou terroristes en tous genres ! Prions sans relâche pour que le Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

Let us not forget the bishops, priests and faithful Christians held by "Islamists" or terrorists of all kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them. Pray for their release ...

===

INVITATION(S):

 

 

 

PRIER POUR LA PAIX

Répondre à: 

jean-marie roziere

<jmr.lfsa@wanadoo.fr>

 

Bonjour à toutes et à tous. 

Vous tous êtes invités à nous rejoindre pour la rencontre de dimanche 20 mars

à 17h au n° 37 rue Tournefort

(Paris 5e, métro place Monge, RER Luxembourg).

Le sujet traité sera :

"Prier pour la paix ?"

 

Avec :

Pauline Bebe, Rabbin  de la Communauté Juive Libérale (Ile-de-France), auteur de Saisir le merveilleux dans l’instant (Le Passeur, 2015) et de A la lumière de ton visage (Actes Sud, 2014)

Antoine Peillon, journaliste (grand reporter) au quotidien La Croix, écrivain  (Essais aux éditions du Seuil etc.) et documentariste  (France 5, la Chaîne parlementaire etc.)

Younès Aberkaneprofesseur de mathématiques à l'Université de Cergy Pontoise, ancien président des Scouts musulmans de France, co-fondateur des Amitiés Judéo-musulmanes de France

Pour le groupe organisateur, trés cordialement,
 Jean-Marie Rozière.
 
+++
From: insistance@free.fr
To: beitham-france@hotmail.fr

 

 

 

Université Paris VII Denis Diderot 

Collège doctoral Paris Jérusalem 
Revue Insistance  

 
Lundi 21 mars 2016
9h00 – 13h00
Conférence ED
Halle  aux Farines - Salle 027C
(rez-de-chaussée, hall C) 
Esplanade Pierre Vidal-Naquet 
75013 Paris
A l’occasion de la parution du numéro 11 de la revue Insistance
Eduquer, Soigner, Gouverner… Faire désirer

 

 

 

9h – 11h : Les espaces intermédiaires et les maisons chaleureuses
 
Ouverture : Henri Cohen Solal et Paolo Lollo

Dominique Rividi
Henri Cohen Solal
Françoise Savelli
Bénédicte d’Eau
Nathalie Moshnyager
Joëlle Bordet

 

11h15 – 13h00 : Les trois métiers impossibles
 
Ouverture : Alain Didier Weill
 
Paolo  Lollo
Abram Coën
Patrick Landmann
Xavier Gassmann

 

 

 

 

 
+++

impot-mondial-onu_c-fam.jpg

à l'impôt mondial de l'ONU

 
===
WE Doctrine Sociale de l'Église
au Sanctuaire de Montligeon

View this email in your browser (http://us6.campaign-archive1.com/?u=d3fef8b0f2823bc152bba8eac&id=200930e621&e=056e2e80ea)

http://montligeon.org/fr/agenda/icalrepeat.detail/2016/04/23/512/-/we-doctrine-sociale-de-l-eglise?utm_source=Liste+de+diffusion&utm_campaign=200930e621-WE_Doctrine_Sociale_de_l_glise2_16_2016&utm_medium=email&utm_term=0_5df13045e4-200930e621-49845253



** Une formation pour comprendre
la vision chrétienne du travail !
------------------------------------------------------------

Nous vous donnons rendez-vous les samedi 23 et dimanche 24 avril
pour participer à la toute première formation de l'année, avec pour fil conducteur la pensée Sociale de l'Église et plus particulièrement :
"L'épanouissement spirituel au travail"

Le but de la formation est de chercher des pistes réelles
pour remettre l'homme au centre du travail,
afin qu'il puisse s'y épanouir intégralement jour après jour.
À cet effet les chapelains du Sanctuaire proposeront cinq points de réponses
au cours de cinq conférences  :


"La créativité dans le travail"
"Le travail et la dignité humaine"
"L'épanouissement personnel et communautaire au travail"
"Le mystère pascal du travail"
"La sanctification par le travail"


Informations et inscriptions en cliquant ici(http://montligeon.org/fr/agenda/icalrepeat.detail/2016/04/23/512/-/we-doctrine-sociale-de-l-eglise?utm_source=Liste+de+diffusion&utm_campaign=200930e621-WE_Doctrine_Sociale_de_l_glise2_16_2016&utm_medium=email&utm_term=0_5df13045e4-200930e621-49845253) 
Vous pouvez également nous contacter par téléphone : 02 33 85 17 00
ou par mail : receptionmf@montligeon.org (mailto:receptionmf@montligeon.org)

INVITATION

Versailles, 17 mars : "2017 : Quelle espérance pour la France ?"

 

"Be on your guard when you begin to mortify your body by abstinence and fasting, lest you imagine yourself to be perfect and a saint; for perfection does not consist in this virtue. It [fasting] is only a help; a disposition; a means though a fitting one, for the attainment of true perfection." (St. Jerome of Stridon.)

"Be on your guard when you begin to mortify your body by abstinence and fasting, lest you imagine yourself to be perfect and a saint; for perfection does not consist in this virtue. It [fasting] is only a help; a disposition; a means though a fitting one, for the attainment of true perfection." (St. Jerome of Stridon.)

LE COIN DU CATECHISME ET...DE LA TRANSMISSION FAMILIALE...

 
Théobule
 
16/03/2016   
les enfants connectés à parole de Dieu
   
  Vivre la miséricorde - Le lavement des pieds  
   
Avec Théobule cette semaine nous allons à Jérusalem. La fête de la Pâques approche. Jésus, comme beaucoup de Juifs, vient célébrer cette grande fête dans la ville sainte.
Jésus va bientôt être arrêté et condamné. Pendant son dernier repas avec ses 12 apôtres il prend la place du serviteur et leur lave les pieds.
   
  Suivre Théobule  
   

Avec Théobule, venez découvrir :
Bonne nouvelle Bonne Nouvelle
"Le lavement des pieds"
les vidéos
     
A toi la parole À toi la Parole
"Soraya, Zophia et le lavement des pieds"
les vidéos
     
La question de Théobule La question de Théobule
"Est-ce que Dieu peut mourir ?"
les vidéos
     
Les jeux Les jeux
"Découvre une sixième oeuvre de miséricorde et trouve 7 erreurs entre 2 dessins"
Le puzzle et le coloriage de la semaine
les jeux
     
Vous aimez Théobule et souhaitez nous aider à faire vivre cette proposition gratuite. 
Vous pouvez faire un don au moyen du lien ci-dessous.
Théobule et toute l'équipe vous remercient !
Faire un don à Théobule
Chaque semaine, les enfants retrouvent Théobule pour une nouvelle balade instructive et ludique.


Disponible sur AppStore
Théobule   L'équipe de Théobule et les frères Dominicains de la province de France.


Théobule, Couvent des Dominicains, 7 avenue Salomon 59000 Lille
theobule@retraitedanslaville.org

 

Mercredi 16 MARS 2016 / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:

Programme des prochaines semaines au Monastère Syriaque de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Miséricorde:

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

Program in the coming weeks

Syriac Monastery of the Blessed Virgin Mary, Mother of Mercy:

 

Lundi 4 JANVIER 2016 / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:
 

 

 

 

 

 

*20 Mars : 

RAMEAUX (Dimanche des Hosanna) Bénédiction solennelle des rameaux  et Messe à 10h30,.Repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

 

 

* March 20:
PALM (Sunday Hosanna) Solemn Blessing of the Palms, Mass at 10:30 .Repas brotherly reception and loyal 13:30 to 17:30.

 

RETRAITE DE SEMAINE SAINTE des Rameaux au lundi de Pâques.

(Période popice pour les préparation au Baptêmes et receptions dans l'Eglise par Chrismation.)

RETRAITE DE SEMAINE SAINTE AU MONASTERE SYRIAQUE

Pour une guérison et une unification totale de l'homme en chemin vers le Père par le Christ Rédempteur notre Divin Médecin et dans la Grâce du St Esprit

INSCRIVEZ-VOUS !...

Inscrivez-vous pour suivre au plus près le Christ, divin Médecin de nos Esprits,de nos âmes et de nos corps pour vous laisser guérir par Lui !...

 

 

RETIREMENT OF HOLY WEEK Palm Sunday to Easter Monday.


SIGN UP! ...​ 

Sign up to follow closely the Christ, Divine Physician of our spirits, our souls and our bodies to let you heal Him! ...

 

*25 Mars:

Vendredi Saint, 15 h Office Liturgique Syriaque de la Crucifixion...

 

* March 25:
Holy Friday, 15h Syriac Liturgical Service of the Crucifixion ...

 

*26 Mars :

Samedi Saint: 21h , Bénédiction du feu nouveau et Veillée pascale  au rythme  des Services Liturgiques Syriaques, Messe de la Résurection de Notre-Seigneur.

 

* March 26:
Holy Saturday: 21h, Blessing of the New Fire and Vigil at the whim of Liturgical Services Syriacs, Mass of the Resurrection of Our Lord.

 

 

*27 Mars :

PÂQUES, Messe à 10h30,.Repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

 

* March 27:
EASTER Mass at 10:30 .Repas brotherly reception and loyal 13:30 to 17:30.

===

 

PÈLERINAGES 2016 (N-D DE MISÉRICORDE, LISIEUX-DOZULÉ, ARGENTEUIL, ROME...)Pèlerinages 2016 (N-D de Miséricorde, Lisieux-Dozulé, Argenteuil, Rome...)

 

Pèlerinage à Notre-Dame de Miséricorde

 

au Monastère Syriaque 

 

Tous les 1ers Weekend du mois

 

 

===

LISIEUX DOZULE

 

*Lundi 28 Mars:

PELERINAGE A LA CROIX GLORIEUSE

Messe à 7h au Monastère, départ pour Lisieux.Prières à Lisieux en matinée et déjeuner sur place.

Procession et Prières à la Croix Glorieuse de Dozulé dans  l'après-midi.

Retour au Monastère vers 19h.

 

* Monday, March 28:


PILGRIMAGE TO THE GLORIOUS CROSS


Mass at 7 am at the Monastery, departure for Lisieux.Prières to Lisieux in the morning and lunch.


Procession and Prayers to the Glorious Cross of Dozulé in the afternoon.


Back at the monastery around 19h.

 

*Pèlerinage à Argenteuil:ou

LA SAINTE TUNIQUE

SERA EXPOSEE 

du 25 mars au 10 avril 2016 

*Lundi 4 Avril, Pèlerinage des Chrétiens Syro-Orthodoxes de Saint Thomas,

SOYEZ TOUS PRESENTS,

INSCRIVEZ-VOUS DES MAINTENANT !

Ostension de la Sainte tunique du Christ en la basilique Saint-Denys d'Argenteuil, le 14 avril 1984.

 

 

Pèlerinage à ROME

Marché de Trajan

*Du Dimanche 31 Juillet au lundi 8 , Pèlerinage des Chrétiens Syro-Orthodoxes de Saint Thomas à Rome

Sanctuaires visités:

*Nevers (Ste Bernadette) et Ars (Le Saint Curé)

*San Damiano et Montichiari

*Rome dans tous ses états

*Notre-Dame de la Salette

 

Offrande estimée pour participation aux frais:

1000 euros.

SOYEZ NOMBREUX,

INSCRIVEZ-VOUS DES MAINTENANT !

(Inscriptions closes le dimanche 5 Juin)

 

Inscriptions:


Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net


 

Note:

l'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise

Orthodoxe-Orientale

 

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité

des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien

et la paix du monde.

 

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil 

des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles , 

nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non 

obligatoires

Toute offrande fait cependant l'objet d'une 

déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre 

revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F 

 

 
NOËL AU MONASTÈRE SYRIAQUE DANS LA QUIÉTUDE D'UNE CAMPAGNE NORMANDE , POURQUOI PAS ? CHRISTMAS AT MONASTERY SYRIAC IN THE TRANQUILITY OF NORMAN CAMPAIGN, WHY NOT?
 

Pour

PARIS ET  SA REGION :

(Messes épisodiques.

RAMASSAGE DES FIDELES

pour le Weekend de Pèlerinage en Normandie à N-D de Miséricorde 

tous les samedis précédent le 1er dimanche du mois à 15h,

Place du Chatelet

"Seigneur et Maître de ma vie! Éloignez de moi l'esprit de paresse, D'abattement, de domination et de vaines paroles.(Prosternation) 

Mais donnez à Votre serviteur, Un esprit d'intégrité, d'humilité, de patience et d'amour. 

(Prosternation) 

Oui Seigneur Roi, Accordez-moi de voir mes propres péchés Et de ne pas juger mon frère, Car Vous êtes béni dans les siècles des siècles. Amîn." 

(Prosternation)

/

Ouvre mes yeux, Seigneur Aux merveilles de ton amour Je suis l'aveugle sur le chemin Guéris-moi, je veux te voir.

Ouvre mes mains, Seigneur Qui se ferment pour tout garder Le pauvre a faim devant ma maison Apprends-moi à partager

Fais que je marche, Seigneur Aussi dur que soit le chemin Je veux Te suivre, jusqu'à la croix Viens me prendre par la main.

Fais que j'entende, Seigneur, Tous mes frères qui crient vers Toi, À leurs souffrances et à leurs appels, Que mon cœur ne soit pas sourd

Garde ma foi, Seigneur. Tant de voix proclament ta mort, Quand vient le soir et le poids du jour, O Seigneur, reste avec moi.

(Cantique Français) 

Prions pour nos frères et sœur chrétiens persécutés au proche -orient et partout dans le monde.

« O Seigneur, soyez mon unique soutien dans les craintes, les faiblesses, les angoisses :

soyez mon confident, mieux, ma confiance.

Demeurez le Maître, Hôte divin, qui résidez sur le trône de mon cœur ; à Vous revient la puissance, l'amour, le gouvernement de tout mon être !


Pourquoi me troubler ou craindre encore ?

Tout est à Vous, ô Dieu ; c'est Vous-même qui en prenez soin et pourvoyez à mes besoins. Vous êtes l'amour infini et aimez l’œuvre de vos mains, plus qu'elle ne pourrait comprendre et s'aimer elle-même.

Qui oserait douter de votre puissance, des soins prévoyants et affectueux que de toute éternité, Vous prodiguez à vos créatures et de la puissance de votre amour ?


Je crois que tout est fait et permis par Vous pour mon bien et mon salut ; je m'abandonne à votre conduite avec confiance et amour, sans angoisse, ni appréhension, ni calculs. »

(Bse Marie-Thérèse de Soubiran (1834-1889))

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 8,31-42.

En ce temps-là, Jésus disait à ceux des Juifs qui croyaient en lui : « Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; 
alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. » 
Ils lui répliquèrent : « Nous sommes la descendance d’Abraham, et nous n’avons jamais été les esclaves de personne. Comment peux-tu dire : “Vous deviendrez libres” ? » 
Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : qui commet le péché est esclave du péché. 
L’esclave ne demeure pas pour toujours dans la maison ; le fils, lui, y demeure pour toujours. 
Si donc le Fils vous rend libres, réellement vous serez libres. 
Je sais bien que vous êtes la descendance d’Abraham, et pourtant vous cherchez à me tuer, parce que ma parole ne trouve pas sa place en vous. 
Je dis ce que moi, j’ai vu auprès de mon Père, et vous aussi, vous faites ce que vous avez entendu chez votre père. » 
Ils lui répliquèrent : « Notre père, c’est Abraham. » Jésus leur dit : « Si vous étiez les enfants d’Abraham, vous feriez les œuvres d’Abraham. 
Mais maintenant, vous cherchez à me tuer, moi, un homme qui vous ai dit la vérité que j’ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l’a pas fait. 
Vous, vous faites les œuvres de votre père. » Ils lui dirent : « Nous ne sommes pas nés de la prostitution ! Nous n’avons qu’un seul Père : c’est Dieu. » 
Jésus leur dit : « Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez, car moi, c’est de Dieu que je suis sorti et que je viens. Je ne suis pas venu de moi-même ; c’est lui qui m’a envoyé. »
 




Par St Pacien de Barcelone

(?-v. 390), évêque 
Homélie sur le baptême, 6-7, PL 13, 1093-94 (trad. bréviaire 19e samedi alt.) 

 

« Si c'est le Fils qui vous rend libres, vous serez vraiment libres »

 

 

Frères, nous avons une nouvelle naissance par le baptême...

« Si nous avons mis notre espoir en ce monde seulement, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes »

(1Co 15,19).

La vie en ce monde, comme vous le voyez, peut être aussi longue pour les animaux, les bêtes sauvages et les oiseaux que pour nous, ou même plus longue.

Mais ce qui est propre à l'homme, c'est ce que le Christ nous a donné par son Esprit — la vie sans fin — mais à condition de ne plus pécher...

« Car le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don de Dieu, c'est la vie éternelle dans le Christ Jésus notre Seigneur »

(Rm 6,23)

Mes petits enfants, retenez avant tout ceci : autrefois les nations étaient livrées aux puissances des ténèbres ; maintenant nous avons été libérés, grâce à la victoire de Jésus Christ notre Seigneur. C'est lui qui nous a rachetés....

Il a délivré les enchaînés, et il a brisé nos liens, comme David l'avait dit :

« Le Seigneur redresse les opprimés, le Seigneur délie les enchaînés, le Seigneur ouvre les yeux des aveugles »

(Ps 145,7).

Et encore :

« Tu as brisé mes chaînes, je t'offrirai le sacrifice de louange » (Ps 115,16).

Oui, nous sommes délivrés de nos chaînes, rassemblés à l'appel du Seigneur par le sacrement du baptême..., libérés par le sang du Christ et l'invocation de son nom... 

Donc, mes bien-aimés, une fois pour toutes nous sommes baptisés, une fois pour toutes nous sommes libérés, une fois pour toutes nous sommes accueillis dans le Royaume immortel.

Une fois pour toutes, « heureux ceux dont les crimes sont pardonnés, dont les péchés sont couverts »

(Ps 31,1).

Tenez fermement ce que vous avez reçu, conservez-le pour votre joie, ne péchez plus.

Désormais, gardez-vous purs et irréprochables pour le jour du Seigneur.

 

Mercredi 16 MARS 2016 / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:

Partager cette page

Repost 0

Recherche

Articles Récents

Liens