Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 07:51
Christ is everything. It is joy. It is life. He is the light. He is the true light that makes the happy man, makes it full of happiness; enables him to see everything and everyone; open to all makes, makes it accessible to all, wanting everyone to Christ.  (Saint Porphyrios)

Christ is everything. It is joy. It is life. He is the light. He is the true light that makes the happy man, makes it full of happiness; enables him to see everything and everyone; open to all makes, makes it accessible to all, wanting everyone to Christ. (Saint Porphyrios)

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 8,12-17.

Mes frères, nous ne sommes pas redevables à la chair pour vivre selon la chair. 
Car si vous vivez, selon la chair, vous mourrez ; mais si, par l'Esprit, vous faites mourir les œuvres du corps, vous vivrez ; 
car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. 
En effet, vous n'avez point reçu un Esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, en qui nous crions : Abba ! Père ! 
Cet Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. 
Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers, héritiers de Dieu et cohéritiers du Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, pour être glorifiés avec lui. 
 


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 16,1-9.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples cette parabole : Un homme riche avait un économe qu'on accusa devant lui de dissiper ses biens. 
Il l'appela et lui dit : " Qu'est-ce que j'entends dire de toi ? Rends compte de ton intendance, car tu ne pourras plus être intendant. " 
Or l'intendant se dit en lui-même : " Que ferai-je, puisque mon maître me retire l'intendance ? Bêcher, je n'en ai pas la force ; mendier, j'en ai honte. 
Je sais ce que je ferai pour que, quand je serai destitué de l'intendance, il y ait des gens qui me reçoivent chez eux. "
Ayant convoqué chacun des débiteurs de son maître, il dit au premier : " Combien dois-tu à mon maître ? " 
Il dit : " Cent mesures d'huile. " Et il lui dit : " Prends ton billet, assieds-toi vite et écris : cinquante. " 
Ensuite il dit à un autre : " Et toi, combien dois-tu ? " Il dit : " Cent mesures de froment. " Et il lui dit : " Prends ton billet et écris : quatre-vingts. " 
Et le maître loua l'intendant malhonnête d'avoir agi d'une façon avisée. C'est que les enfants de ce siècle sont plus avisés à l'égard de ceux de leur espèce que les enfants de la lumière. 
Et moi je vous dis : Faites-vous des amis avec la richesse malhonnête, afin que, lorsqu'elle viendra à manquer, ils vous reçoivent dans les pavillons éternels. 
 




Par Saint Basile

(v. 330-379), moine et évêque de Césarée en Cappadoce, docteur de l'Église 

 

Se montrer habile

 

Considère, homme, celui qui t'a comblé de ses dons. Souviens-toi de toi-même.

Rappelle-toi qui tu es, quelles affaires tu conduis, qui te les a confiées, pour quelle raison tu as été préféré à beaucoup.

Tu es le serviteur du Dieu bon ; tu as la charge de tes compagnons de service.

Ne crois pas que tous ces biens sont destinés à ton ventre.

Dispose des biens que tu as entre les mains comme s'ils appartenaient à autrui ; ils te donneront du plaisir pendant quelque temps, puis s'évanouiront et disparaîtront.

Mais il t'en sera demandé un compte détaillé. 

« Que vais-je faire ? »

La réponse était simple :

Je rassasierai les affamés ;

j'ouvrirai mes greniers et

j'inviterai les pauvres.

Vous tous qui manquez de pain, venez à moi.

Que chacun prenne une part suffisante des dons que Dieu m'a accordés.

Venez y puiser comme à la fontaine publique.

 

« Seigneur, vous écoutez la plus humble prière,
Et le cri de l'insecte et celui de l'oiseau,
Et cet agneau perdu qui demande sa mère,
Et cette herbe séchée à qui manque un peu d'eau.

Votre nom prononcé rafraîchit la pensée ;
Il rayonne dans l'ombre où je m'enveloppais.
Toute larme pieuse, à vos genoux versée,
Est, pour un cœur souffrant, le baume de la paix.

Vous m'entendrez, Seigneur, car je pleure et j'espère !
J'élève à vous mon cœur par le monde abattu.
J'espère ! et votre loi, tendre comme une mère,
De la douce espérance a fait une vertu.

Redonnez-moi, Seigneur, la vie et le courage ;
Que j'aille en vous servant jusqu'à la fin du jour ;
Dissipez des erreurs le stérile nuage
Au rayon de la foi rallumé par l'amour.

L'orgueil ferme le cœur aux innocentes joies
Et tient la porte ouverte à l'ennui triomphant.
Donnez-moi, pour marcher humblement dans vos voies,
La raison du vieillard et la foi de l'enfant.

Alors, Seigneur, alors, mon âme calme et forte
Souffrira, sans colère et sans fougueux transports
Le mal que chaque jour et chaque nuit apporte
       A cette argile de mon corps.

       1852. »


Victor de Laprade (1812-1883), Extrait de Les œuvres de la foi (V)
"Œuvres poétiques de Victor de Laprade. Poèmes évangéliques", Paris, Alphonse Lemerre, s.d. (v.1875)
Texte intégral en ligne sur Wikisource.

 

Victor de Laprade,oeuvres,foi,poésie,poème,Seigneur,prière

Le Christ est tout. Il est la joie. Il est la vie. Il est la lumière. Il est la vraie lumière qui rend l'homme joyeux, le rend débordant de bonheur; le rend capable de voir tout et tout le monde; le rend ouvert à tous, le rend accessible à tous, voulant tout le monde avec le Christ.

(Saint Porphyrios)



 

 

See original image

 

 

DU CÔTE DE NOS FRERES AÎNES LES SAINTS...

 

 

 

SAINT EUGÈNE
Évêque de Carthage 
(† 505)

6212 - Milano - Sant'Eugenio - Sant'Eustorgio Museo - Foto Giovanni Dall'Orto 1-Mar-2007.jpg

        On ne sait rien sur la naissance et les premières années de saint Eugène. Son nom apparaît pour la première fois dans l'histoire quand il est choisi pour évêque de Carthage, en 481, à une époque où le fanatisme arien, joint à la barbarie des Vandales, faisait, presque à coup sûr, de tous les évêques orthodoxes  africains des martyrs de la vraie foi. 

        Sa conduite dans l'épiscopat fut celle d'un vrai pasteur des âmes. Malgré la pauvreté de son Église, il trouvait le moyen de répandre dans le sein des pauvres de si larges aumônes, que Dieu semblait multiplier à plaisir les ressources entre ses mains. 

        Hunéric, roi des Vandales, lui fit défendre de recevoir dans son église aucun chrétien de la race des Vandales ou en portant le vêtement; mais Eugène refusa d'obéir: 
« La maison de Dieu, répondit-il, est ouverte à tout le monde; nul ne peut en chasser ceux qui y entrent. » Ce fut le signal d'une affreuse persécution. 

        Dieu voulut prouver par un miracle éclatant l'orthodoxie de la foi, garante de l'unité catholique de l'unique Eglise di Christ divisée par l'orgueil des fils indignes contre la fourberie de ses ennemis. Un aveugle de Carthage, nommé Félix, vint trouver l'évêque et lui dit : « Je viens ici sur l'ordre de Dieu, et je n'en sortirai pas que vous ne m'ayez rendu la vue. » Eugène le repoussa d'abord avec bonté, protestant qu'il n'était pas homme à faire des miracles ; mais l'aveugle insista; il lui fit alors un signe de Croix sur les yeux, qui s'ouvrirent aussitôt à la lumière. Peu après, il rendit la vue à un homme que l'évêque arien avait suborné pour se donner à lui-même la réputation d'un thaumaturge, et qui était devenu réellement aveugle au moment même où il jouait son triste rôle. Malgré le bruit de ces prodiges dans le pays, la persécution ne fit qu'augmenter. 

        Saint Eugène fut exilé; il eut à subir toutes sortes de mauvais traitements. Le persécuteur Hunéric périt d'une mort effrayante, faisant horreur à ceux mêmes des hérétiques qui avaient fait de lui un prince pervers et cruel. 

        Eugène put revenir à Carthage et y continuer son apostolat; mais la paix ne fut pas de longue durée, car, sous le second successeur d'Hunéric, la persécution sévit de nouveau ; Eugène, toujours invincible, fut d'abord menacé des plus horribles supplices, puis envoyé en exil à Albi, dans les Gaules, où le vaillant athlète de la foi vit la fin de ses travaux.

Saint Eugène

 

 

Saint Anaclet

Pape et martyr

v.76 † 91

 

Saint Anaclet, grec de nation, était originaire de la fameuse ville d'Athènes. Les bonnes qualités de cet adolescent frappèrent vivement saint Pierre qui le convertit lorsqu'il prêcha à Athènes. Charmé de sa piété exemplaire, de son zèle pour la religion, de l'intégrité de ses moeurs et des rares talents dont le SEIGNEUR l'avait doué, le vicaire du CHRIST admit Anaclet dans le clergé, le reçut diacre, et lui conféra la dignité sacerdotale.
 
Revêtu de ce caractère sacré, saint Anaclet servit généreusement saint Pierre dans les fonctions de son apostolat et devint le compagnon inséparable de ses travaux et de ses voyages.  Ange par la pureté de sa vie et par son zèle indéfectible au service de DIEU, Anaclet devint vite un des plus saints ministres de l'Église naissante. 
 
Après que saint Pierre eut couronné son apostolat par un glorieux martyre, son fidèle disciple Anaclet se dévoua sous le pontificat de saint Lin et de saint Clet, avec le même empressement et le même succès.  Il coopéra pour une large part aux merveilleux progrès que connut l’Église de Rome en ces temps si difficiles.  L'excellence et la sainteté d'Anaclet devenait de jour en jour plus manifeste aux yeux de tous, lorsqu'en l'an 83,  sous l'empire de Domitien, les voix des fidèles se réunirent à l'unanimité pour l'élire au souverain pontificat.  Son élévation sur le trône de saint Pierre causa une joie universelle dans la chrétienté. 
 
Dans ces premiers jours de l’Église, tout était à craindre: la puissance, la cruauté et la multitude des ennemis du SAUVEUR, la fureur des païens, la rage des Juifs, la timidité et le relâchement des fidèles.  Durant la troisième persécution que Trajan excita contre l’Église en l'an 107, saint Anaclet constata avec douleur les ravages causés dans le troupeau de JÉSUS-CHRIST.  Quoique Trajan n'avait porté aucune loi officielle contre les chrétiens, une guerre sournoise d'extermination sévissait contre les fidèles et surtout les évêques.  Le sang des martyrs coulait avec abondance dans l'Orient et dans l'Occident. 
 
Au sein de la tourmente, Anaclet encourageait les uns et confondait les autres. Comme la violence de la persécution augmentait de jour en jour, ce pasteur vigilant n'oublia rien pour animer les fidèles à témoigner de leur foi en JÉSUS-CHRIST.  Il publia de belles ordonnances pour retenir ses ouailles dans leur devoir.  Il regardait comme chrétiens à demi vaincus ceux qui ne recevaient que rarement la divine Eucharistie.
 
Pour donner quelque marque de sa dévotion et de sa reconnaissance au prince des apôtres auquel il était redevable de sa conversion, saint Anaclet fit bâtir et orner une église à son sépulcre.  Par une providence toute particulière, elle se conserva intacte au milieu des persécutions.
 
Ce digne représentant de JÉSUS-CHRIST sut conserver intact le dépôt sacré de la foi. Il travailla avec succès à établir la discipline de l’Église, conserva le bon règlement dans les affaires temporelles de l’Église et s'opposa aux désordres qui s'y étaient glissés. Ce saint pape ne pouvait échapper longtemps aux recherches du tyran qui envoyait chaque jour une multitude de condamnés au martyre. 
 
L'année précédent sa mort, en prévision du sort qui l'attendait, saint Anaclet conféra l'ordination épiscopale au prêtre Évariste qui devait lui succéder dans la charge du souverain pontificat. Après avoir gouverné l’Église neuf ans, trois mois et dix jours, saint Anaclet remporta la palme du martyre et fut enseveli au Vatican
 

 

 

13 juillet :

Synaxe de l'Archange Gabriel

Tropaire, t. 4

Gabriel, chef des milices célestes,
Nous te supplions, indignes que nous sommes,
de nous protéger par tes prières
et de nous garder à l'ombre des ailes
de ton immatérielle gloire.
Nous qui à genoux, t'implorons instamment:
" Délivre nous des dangers,
Ô Prince des Puissances d'en haut ".

Synaxe-de-l-Archange-Gabriel.jpg

Kontakion (Ton 8)

Suprême commandant, Gabriel 
glorieux serviteur de la Très-radieuse, digne, tout-puissante, infinie et admirable Trinité 
Prie donc sans cesse pour nous, ô notre intercesseur, pour nous délivrer de toute tribulation et tourment, pour que nous puissions te clamer: 
"Réjouis-toi, protection de tes serviteurs!"

Exapostilaire, t. 3

Eclairé par l'ineffable splendeur * qui surpasse toute lumière en la divine Trinité, * tu parcours, tel un éclair, la création entière, * archange Gabriel au clair aspect, * pour accomplir ce que t'ordonne le Seigneur, * toi qui défends, garde et protèges les fidèles qui te chantent avec joie.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

L'image excellente que j'avais reçue par œuvre divine, * je m'en suis éloigné, malheureux que je suis, * par l'intempérance dont je fis preuve jadis; * mais toi, ô Christ, dans la tendresse de ton cœur * et par ta communion ineffable avec moi, * tu as pris ma piètre image sur toi, * renouvelant mon être, Sauveur, * dans les entrailles de la Vierge immaculée.


 

 

 

Jonas dans le poisson criait vers le Seigneur: / Je t'en prie, retire-moi des antres de l'Hadès, / Rédempteur, pour que je t'offre un sacrifice / dans les chants de laude et en esprit de vérité.

Croisant les mains sur les têtes des enfants, / Jacob préfigura, ô Christ, Votre sainte croix / sur laquelle Vous avez étendu les mains, / sauvant le genre humain de la griffe du Démon.

Roi de tous, par la croix où Vous voulûtes souffrir / le règne du péché, ô Christ, fut aboli: / Adam jadis banni du Paradis / s'y installe de nouveau dans les hymnes de joie.

Ornés de leurs blessures et drapés de sainteté, / revêtus de splendeur, de céleste majesté, / voici les saints Martyrs qui ont aimé le Seigneur: / nous les chanterons de tout l'élan de notre cœur.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Ayant tenu leurs lampes allumées / et s'étant lavés dans le sang qu'ils ont versé, / les saints Martyrs ont pu rejoindre / dans l'allégresse la salle du festin.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amîn

Nous te chantons, Vierge toute-digne de nos chants, / toi qui as conçu le Dieu dont le nom est au dessus de tous noms, / dont la force a terrassé le pire des tyrans / sur la croix, pour nous offrir le salut et la fierté.

 

 

Commentaires de l'Ecriture

par Saint Théophane le reclus.
 

(Romains 11:2-12; Matthieu 11:20-26)

Le Seigneur donna de nombreux signes à Capharnaüm, à Bethsaïde et à Chorazin, et pourtant le nombre de ceux qui croyaient ne correspondait pas à la puissance des signes. C'est pourquoi il a sévèrement dénoncé ces villes et les a condamnées: le Jour du Jugement sera plus tolérable pour Tyr et Sidon, Sodome et Gomorrhe, que pour ces villes. Nous devons nous juger selon un tel modèle. Combien de signes le Seigneur a montré à la Russie, la sauvant de ses ennemis les plus puissants et lui soumettant les peuples! Combien de trésors lui a-t-Il accordée, déversant sans cesse des signes dans les saintes reliques et les icônes thaumaturge disséminées dans toute la Russie! Et pourtant, de nos jours les russes commencent à se détourner de la foi: un groupe tombe dans l'incrédulité totale, un autre groupe chute dans le protestantisme, il y a un troisième groupe qui tisse secrètement ses propres croyances, pensant combiner le spiritisme et les délires théologiques avec la Divine Révélation. Le Mal est en croissance; les croyances mauvaises et l'incrédulité élèvent leur tête, tandis que la foi et l'orthodoxie s'affaiblissent. Retrouverons-nous nos esprits?... 
Nous finirons comme les Français, par exemple, ou d'autres... Mais si cela arrive, que pensez-vous qu'il nous adviendra au jour du jugement, après que Dieu ait montré tant de miséricorde pour nous? Ô Seigneur! Aie pitié et sauve la Rus' orthodoxe de ta menace juste et droite!

(Version française Claude Lopez-Ginisty d'après St Theophan the Recluse Thoughts for each Day of the Year St Herman of Alaska, Platina, CA USA 2010 +)

 

 

=====

 

Icon of the Mother of God “It Is Truly Meet”


Commemorated on July 13

The “It is Truly Meet” Icon of the Mother of God is in the high place of the altar of the cathedral church of the Karyes monastery on Mount Athos.

One Saturday night an Elder went to Karyes for the all-night Vigil. He left, instructing his disciple to remain behind and read the service in their cell. As it grew dark, the disciple heard a knock on the door. When he opened the door, he saw an unknown monk who called himself Gabriel, and he invited him to come in. They stood before the icon of the Mother of God and read the service together with reverence and compunction.

During the Ninth Ode of the Canon, the disciple began to sing “My soul magnifies the Lord...” with the Irmos of St Cosmas the Hymnographer (October 14), “More honorable than the Cherubim....”

The stranger sang the next verse, “For He has regarded the low estate of His handmaiden....” Then he chanted something the disciple had never heard before, “It is truly meet to bless Thee, O Theotokos, ever-blessed and most pure, and the Mother of our God...” Then he continued with, “More honorable than the Cherubim....”

While the hymn was being sung, the icon of the Theotokos shone with a heavenly light. The disciple was moved by the new version of the familiar hymn, and asked his guest to write the words down for him. When the stranger asked for paper and ink, the disciple said that they did not have any.

The stranger took a roof tile and wrote the words of the hymn on its surface with his finger. The disciple knew then that this was no ordinary monk, but the Archangel Gabriel. The angel said, “Sing in this manner, and all the Orthodox as well.” Then he disappeared, and the icon of the Mother of God continued to radiate light for some time afterward.

The Eleousa Icon of the Mother of God, before which the hymn “It Is Truly Meet” was first sung, was transferred to the katholikon at Karyes. The tile, with the hymn written on it by the Archangel Gabriel, was taken to Constantinople when St Nicholas Chrysoberges (December 16) was Patriarch.

Numerous copies of the “It Is Truly Meet” Icon are revered in Russian churches. At the Galerna Harbor of Peterburg a church with five cupolas was built in honor of the Merciful Mother of God, and into it they put a grace-bearing copy of the “It Is Truly Meet” icon sent from Athos.

 

'If we knew at what time we were to depart from this world,

we would be able to select a season for pleasure and another for repentance. But God, who has promised pardon to every repentant sinner, has not promised us tomorrow.

Therefore we must always dread the final day, which we can never foresee.

This very day is a day of truce, a day for conversion.

And yet we refuse to cry over the evil we have done!

Not only do we not weep for the sins we have committed, we even add to them. . .

If we are, in fact, now occupied in good deeds, we should not attribute the strength with which we are doing them to ourselves.

We must not count on ourselves, because even if we know what kind of person we are today, we do not know what we will be tomorrow.

Nobody must rejoice in the security of their own good deeds.

As long as we are still experiencing the uncertainties of this life, we do not know what end may follow. . . we must not trust in our own virtues.'

(St. Gregory the Great)

 

 

« J'ai vu Claude debout là-bas. La Sainte Vierge se tenait derrière lui... » (I)

See original image

Le Père R. O'Leary (Canada) fut appelé une certaine nuit auprès d'un jeune Noir, en prison et condamné à mort.

Ce garçon lui dit qu'une belle Dame lui était apparue et lui avait dit :

"Si tu veux que je sois ta Mère, et si tu veux devenir mon fils, demande à voir un prêtre ."

Le condamné, effrayé, se mit à réclamer un prêtre à corps et à cri.

On fit venir le dit prêtre.

Peu avant cette vision, le condamné avait remarqué une médaille au cou d'un autre prisonnier.

Il lui demanda ce que c'était. L'autre, l'arrachant de son cou, la lui jeta avec un juron.

Le jeune condamné, qui s'appelait Claude Newman, reçut la médaille et se la mit au cou.

C'était une Médaille Miraculeuse.

Le prêtre se mit à instruire Claude.

Il fut grandement surpris de l'intelligence et des réponses d'un garçon qui ne savait ni lire ni écrire.

Celui-ci lui expliqua que la Sainte Vierge était venue trois fois pour l'instruire.

Claude lui dit aussi que la Sainte Vierge lui avait révélé une promesse que le Père avait faite dans les tranchées. 

Cette fois, le Père bouleversé, crut aux visions de son néophyte. Il le baptisa et le communia.

 

(Ave Maria, 1er Mars 1973)
Recueil marial 1975

 

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIA

 

Toujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons...

 

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

 

 

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

 

 

The Lord came to send fire upon the earth (cf. Lk. 12:49), and through participation in this fire He makes divine not just the human substance which He assumed for our sake, but every person who is found worthy of communion with Him. (St. Gregory Palamas)
 
 

 

EN VRAC...ÉLÉMENTS ÉPARS POUR VOTRE

 

RÉFLEXION PERSONNELLE ET...ALIMENTER

 

VOTRE PRIERE...

 

 

 

 

===

 

 

===

AFRIQUE/EGYPTE -

Quatre maisons attaquées et incendiées à Kom el Loofy dans le cadre de violences sectaires contre les coptes 

Samalut (Agence Fides) – Quatre maisons appartenant à des familles coptes ont été attaquées par quelques 300 fanatiques islamistes dans le village de Kom el Loofy, non loin de la ville de Samalut, en Haute Egypte. L'assaut a eu lieu après que se soit propagée la rumeur d'un projet de construction d'une nouvelle église dans la zone et ce malgré les démentis du propriétaire des terrains sur lesquels aurait dû être construit le lieu de culte, démentis qui avaient également été communiqués à la police. Aux violences sectaires du début de semaine, a suivi une tentative de conciliation inspirée par les autorités locales.
Le Diocèse copte orthodoxe de Samalut a cependant contesté dans ce cas la praxis des rencontres de réconciliation, imposées de facto par les forces de sécurité, soulignant la nécessité de poursuivre les comportements criminels en application de la loi en vigueur, et faisant remarquer que, souvent, les victimes de violences sectaires demeuraient dans leur condition de partie offensée sans qu'aucune justice ne soit faite. Entre temps, selon des sources égyptiennes consultées par l'Agence Fides, les représentants locaux de la Maison de la Famille égyptienne, organisme de liaison interreligieux institué voici quelques années comme instrument visant à prévenir et à mitiger les oppositions sectaires, ont lancé une collecte de fonds afin de financer la réparation des maisons attaquées par les fanatiques. (GV) (Agence Fides 09/07/2016)

 

===

 

 

Des migrants africains, en provenance d’un camp de réfugiés qui a été évacué près de Dunkerque, sont arrivés dans la commune de Chardonnay, au sud de la Bourgogne, lundi 11 juillet 2016.(…)
 

Ces migrants sont originaires d’Érythrée et du Soudan. Le maire a été averti de leur arrivée ce matin par un appel téléphonique de la préfecture. Cet événement suscite l’émoi dans ce village viticole qui compte une centaine d’habitants. Le directeur de cabinet du préfet s’est rendu sur place pour s’entretenir avec les élus.

Les nouveaux venus doivent être logés au château de Montlaville, une propriété mise en vente par les Eclaireurs de France. Ces locaux servent notamment à l’organisation de classes de découvertes sur l’environnement.

France 3 Bourgogne

Qui s'occupe de l'Aumônerie des Chrétiens Orthodoxes Orientaux Erythréen ?...

source

 

===

 

Seit 15 Jahren auf diesen Tag gewartet

Volker Bouffier, Patriarch Ignatius II. und Bischof Philoxenus Mattias Nayis, der Erzbischof der syrisch-orthodoxen Kirche Deutschlands (von links) während der Feier.	Fotos: Pfeiffer

KIRCHE Feierlicher Gottesdienst zur Einweihung der syrisch-orthodoxen Kirche St. Afrem und St. Theodoros im Steinberger Weg

GIESSEN - (ebp). „Das ist ein Tag der Freude für die Gemeinde, für die Aramäer und für uns alle“, sagte Ministerpräsident Volker Bouffier gestern anlässlich der Einweihung der syrisch-orthodoxen Kirche St. Afrem und St. Theodoros. Die Kirche mit den zwei großen Türmen, die bereits von Weitem sichtbar sind, ist im Steinberger Weg errichtet worden. Es ist die einzige aramäische Kirchengemeinde in Gießen. „Wir warten seit über 15 Jahren auf diesen Tag“, sagte Samuel Gergin, Pressesprecher der Gemeinde. Der „Traum eines eigenen Gebetshauses“ sei nun endlich wahr geworden und ein „denkwürdiges Ereignis“.

Eingeweiht wurde der Bau in einem mehrstündigen Gottesdienst durch das Oberhaupt der syrisch-orthodoxen Kirche von Antiochien, Patriarch Ignatius II. Der gebürtige Syrer hatte sich in der vergangenen Woche mit Bundespräsident Joachim Gauck über die kritische Lage der Christen in Syrien ausgetauscht. „Durch Flucht und Vertreibung sind wir auf der ganzen Welt verstreut. Wir sind sehr dankbar, hier sein zu dürfen“, so Gergin.

Es sei eine große Ehre, den Patriarchen hier begrüßen zu dürfen, freute er sich. Sein Erscheinen sei keine Selbstverständlichkeit, zumal Ignatius II. erst vor wenigen Wochen einem Attentat entkommen sei. Das Interesse an der Einweihung der Kirche und dem Erscheinen des Patriarchen war so groß, dass die Kirche aus allen Nähten platzte. Gut 500 Gäste fasst das Gotteshaus, dessen Bau ohne Steuergelder finanziert wurde, doch mehrere Hundert Personen mussten den Gottesdienst draußen auf einer Leinwand verfolgen.

An der Messe nahmen auch der Landtagsabgeordnete Gerhard Merz, Stadträtin Astrid Eibelshäuser sowie der hessische Polizeipräsident Manfred Schweizer teil. Im Anschluss gab es ein Mittagessen für die Gäste des Gottesdienstes. Bei Lammfleisch, Couscous und gefüllten Weinblättern feierte man die Einweihung.

 

Der Ministerpräsident erinnerte auch an die derzeitige Situation in Syrien: „Viele von Ihnen haben Verwandte in Syrien. Wir feiern und essen hier, aber zur selben Zeit sterben dort viele Menschen. Wir wünschen uns, dass dieser furchtbare Krieg bald vorbei ist“. Die Christen, die in ihrer Heimat verfolgt wurden und nach Deutschland geflohen sind, „gehören zu uns“, befand Bouffier. „Sie sind ein gutes Beispiel für gelungene Integration. Sie haben sich Ihre Identität bewahrt, aber sind in unserem Land angekommen. Darauf können Sie stolz sein“, lobte Bouffier.

(Source:http://www.giessener-anzeiger.de/lokales/stadt-giessen/nachrichten-giessen/seit-15-jahren-auf-diesen-tag-gewartet_17071142.htm)

 

 


قداسة سيدنا البطريرك أفرام الثاني يشارك في يوم العائلة
المنظّم في دير مار يعقوب السروجي بفاربورغ - ألمانيا
12.07.2016

شارك قداسة سيدنا البطريرك مار إغناطيوس أفرام الثاني في فعاليات يوم العائلة حيث احتشدت العديد من العائلات السريانية المتوافدة من مختلف المناطق والمدن في ألمانيا إلى دير مار يعقوب السروجي في فاربورغ للمشاركة في نشاطات وفعاليات هذا اليوم وتم ذلك بتاريخ 9 تموز 2016.
شاركت جوقة "الموسيقى السريانية" من السويد في هذا اليوم المميز وأنشدت العديد من التراتيل والأغاني السريانية للمناسبة،
حيث قدّر عدد المشاركين بحوالي 4000 شخص تجمّعوا في دير مار يعقوب السروجي قادمين من مختلف المدن في ألمانيا وهولندا.
شارك في يوم العائلة أصحاب النيافة المطارنة الأجلاء: مار فيلوكسينوس متياس نايش، النائب البطريركي في ألمانيا، ومار يوليوس حنا أيدين، مدير العلاقات الخارجية في ألمانيا، ومار ديوسقوروس بنيامين أطاش، النائب البطريركي في السويد، ومار بوليكاربوس أوكين أيدين، النائب البطريركي في هولندا، ومار تيموثاوس متى الخوري، النائب البطريركي في أبرشية دمشق البطريركية إلى جانب عدد كبير من الآباء الكهنة والرهبان وممثلين عن الكنائس الشقيقة.

 

 

 

===

 

Manuel Valls a présenté hier le troisième rapport du comité de suivi des retraites. On peut noter une "amélioration lente mais sensible" du système des retraites et envisager avec "sérénité" l'avenir des retraites en France. Les conclusions du rapport "confirment le très net rétablissement de notre système de retraites". Tout cela c'est très bien, mais personne, aucun média n'a noté une phrase très inquiétante de ce rapport officiel "Néanmoins la divergence d’évolution entre les revenus des actifs et ceux des retraités pourrait faire resurgir un risque de pauvreté ce qui appelle, pour l’avenir, une vigilance particulière". Mais malheureusement ce n'est pas un risque, c'est une réalité : 101 000 personnes supplémentaires de plus de 50 ans pauvres en 1 an !

http://blog.seniorenforme.com/

On peut bien se réjouir des bons résultats comptables, financiers de notre système des retraites. Mais derrière les chiffres, il y a des hommes et des femmes, pour qui la retraite n'est pas une période facile. Cependant, personne n'en parle, les experts préfèrent évoquer "que la France a su remettre son système de retraites sur la voie d'un équilibre financier durable".

http://blog.seniorenforme.com/categorie/retraite-2/

Le Premier Ministre a dit "nos efforts pour préserver le système de retraites par répartition, un modèle de solidarité auquel les Français sont attachés, portent leurs fruits". Le rapport à la page 16 déclare "Le comité constate que l’objectif d’un niveau de vie satisfaisant des retraités est à ce jour assuré par le système de retraite". Satisfaisant, au fait cela veut dire quoi ? Ça c'est l'emballage mais pour ce qui est de la pauvreté des retraités, on préfère mettre la poussière sous le tapis.

D'ailleurs dans ce rapport, nous pouvons voir des grandes et belles courbes sur l'évolution du taux de pauvreté de 1996 à 2013 mais pour les chiffres concrets, il faut aller voir dans les conclusions de l'INSEE et notamment dans leurs notes sur les revenus fiscaux et sociaux.

En l'espèce, malheureusement, ce n'est plus un risque de pauvreté des retraités mais une réalité. Jugez vous-mêmes :

-En 2013, 2 196 000 personnes de plus de 50 ans sont pauvres pour 2 095 000 en 2012. Soit 101 000 personnes supplémentaires de plus de 50 ans pauvres en 1 an !

-En 2013, 1 078 000 retraités sont pauvres pour 1 039 000 en 2012. Soit 39 000 retraités pauvres en 1 an en plus dans notre pays. Le taux de pauvreté des retraités était de 7,7% en 2012 et il est de 7,9% en 2013. Soit une augmentation de 0,2% ! 

Personne n'en parle, personne ne l'évoque....

http://blog.seniorenforme.com/categorie/retraite-2/

Alors quand le rapport du comité de suivi des retraites déclare qu'il y a un risque de pauvreté, c'est faux, ce n'est plus un risque mais malheureusement c'est une réalité et ce n'est pas avec l'augmentation ridicule du minimum vieillesse de 80 centimes d'euros par mois qui va changer la donne...

Alors, quand le rapport du comité de suivi des retraites, préconise une vigilance particulière concernant la pauvreté des retraités, nous disons la vigilance c'est terminé, maintenant il faut de l'action et des mesures concrètes car la situation est préoccupante. Il faut que les gouvernements arrêtent la procrastination et s'attaquent dès maintenant au sort du million de retraités pauvres.

Vigilance Non, Action Oui !

source

 

===

കോലഞ്ചേരി വലിയപള്ളിയിൽ പരിശുദ്ധ
പത്രോസ് പൗലോസ് ശ്ലീഹന്മാരുടെ
ഓർമ്മപ്പെരുന്നാൾ സമാപിച്ചു.

 

 

====

 

 

DES DÉCISIONS IMPORTANTES S’EN SUIVENT 

À la veille de la rencontre de l’OTAN à Varsovie, Vladimir Poutine a annulé tous ses déplacements pour se retirer dans un silence qui ne peut que présager de décisions importantes. Ces dernières seront des réponses aux actions provocatrices de l’OTAN, véritables menaces à la sécurité du peuple russe et à la paix mondiale. Nous savons que le président Poutine n’est pas du genre à réagir sous l’effet de la passion ou de la provocation, mais sous ceux de faits soigneusement analysés et d’une stratégie d’intervention soigneusement orientée à prendre l’ennemie là où il s’y attend le moins. Il ne faut pas oublier cet aveu de Poutine, devenue incontournable : « Dans mon enfance, les rues de St-Petersburg m’ont appris que lorsque l’entente devient impossible, il faut frapper le premier ».

Une première réaction du ministère des Affaires extérieures de Russie demande aux dirigeants de l’OTAN des explications sur ce déploiement tous azimuts des forces de l’OTAN aux frontières de la Russie. 

 "Au mépris de l'impératif objectif du maintien de la paix et de la stabilité en Europe et contrairement à la nécessité d'œuvrer en synergie pour relever les défis effectifs, et non imaginaires, l'OTAN se concentre sur la +dissuasion+ d'une menace inexistante à l'Est »

Et d’ajouter la représentante du ministère extérieur russe, Maria Zakharova : 

« L'OTAN refuse de voir ces conséquences négatives et risquées à long terme pour l'ensemble de la sécurité euro-atlantique que recèlent les démarches de Washington et Bruxelles visant à perturber l'équilibre de forces actuel", a indiqué la porte-parole, citant en exemple le déploiement accéléré d'éléments du bouclier antimissile É.-U./OTAN en Europe. »

Tout le scénario de l’OTAN consiste à couvrir ce déploiement majeur sur les frontières russes par un discours qui fait de la Russie l’ennemie aux prétentions de conquêtes et de domination des pays qui lui sont frontaliers. Elle fait de la Russie l’envahisseur de l’Ukraine et, de ce fait, le conquérant potentiel de tous les pays qui lui sont frontaliers. 

« Elle (OTAN) a (…) suspendu toute coopération avec ce pays (RUSSIE) en réponse à l’intervention militaire de ce dernier en Ukraine, que les Alliés condamnent avec la plus grande fermeté. Les canaux de communication politiques et militaires, quant à eux, restent ouverts. L'OTAN demeure préoccupée par les activités militaires et le discours agressif de la Russie, qui font songer à une manoeuvre de déstabilisation, qui viserait l'Ukraine, mais pas seulement elle.  »

Le mensonge de l’intervention militaire de la Russie en Ukraine est énorme et dire qu’il est avalé par les 28 pays membres de l’OTAN. C’est tout de même incroyable. 

Il faut lire ici les dessous d’un coup d’État en Ukraine que nous présente l’excellent analyste, Michel Collon et, également, ici , ce qu’en pense Poutine. Si G.W. Bush s’est servi d’un monstrueux mensonge pour envahir l’Irak, Obama et ses pairs de l’OTAN peuvent en faire tout autant pour envahir la Russie. Sauf que dans ce dernier cas la situation de Poutine est toute autre de celle de Saddam Hussein. 

Il est incroyable que ces 28 chefs d’État qui chapeautent l’OTAN se disent « préoccupés par les activités militaires et le discours agressif de la Russie qui font songer à une manœuvre de déstabilisation qui viserait l’Ukraine et pas seulement elle. » À ce que je sache, le déploiement militaire se fait sur le territoire russe et en Syrie, à la demande du Président de ce pays pour lutter contre le terrorisme. Cette situation n’a rien de comparable avec ce déploiement des forces de l’OTAN sur les frontières russes et un peu partout dans le monde.

Que dire maintenant de ce discours agressif de Poutine ? Il n’est pas du genre à menacer à tout vent et à s’ingérer dans les affaires intérieures des autres pays comme le font les États-Unis et plusieurs pays de l’OTAN. Pour ne parler que des États-Unis, voyons ce qu’ils font en Amérique latine, tout particulièrement au Venezuela qu’ils déclarent comme une menace à la sécurité nationale des États-Unis. Une déclaration qui devient une véritable menace de guerre. Si ce n’est pas là un discours agressif de Washington, je n’y comprends rien. Le Venezuela n’est pas à la frontière des États-Unis et n’en constitue d’aucune manière une menace militaire pour les États-Unis. C’est une situation tout autre que vit la Russie avec les forces de l’OTAN à sa frontière.

Que va décider Poutine ?

Lui, plus que tout autre, sait les mensonges qui servent à manipuler l’opinion publique occidentale contre la Russie. Il sait que les peuples de l’Occident ne sont pas des ennemis de la Russie, mais que leurs dirigeants, soumis aux volontés de Washington, le sont. Plus que tout, il sait que Washington est effectivement son véritable ennemi. Ce sont les ambitions de ce dernier qui mettent en péril la Russie et une grande partie du monde.

Il sait également que l’unité de l’Europe se fragilise et que les peuples deviennent de plus en plus conscients de la manipulation dont ils sont victimes. La France, l’Italie, l’Espagne font toujours plus partie de ces peuples soumis au pouvoir des marionnettes qui les dirigent.

Si Poutine décide de frapper le premier, ce ne sera pas contre les peuples, mais contre ces forces sur lesquelles compte Washington pour envahir la Russie. Je lui souhaite bonne chance.

Je pense qu’on s’approche d’un automne qui risque d’être chaud.

 

Oscar Fortin

Le 10 juillet 2016 

http://humanisme.blogspot.com

 

===

 

==

 

Moscou a dénoncé le 10 juillet la focalisation de l'Alliance atlantique sur une menace russe «qui n'existe pas», après le sommet de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord, largement consacré à renforcer son flanc oriental, à Varsovie.

«Une analyse préliminaire des résultats de la rencontre montre que l'OTAN continue de voir le monde politico-militaire à travers une sorte de miroir déformant», a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. «Contrairement à l'intérêt objectif de maintenir la paix et la stabilité en Europe [...] l'Alliance concentre ses efforts sur la dissuasion d'une menace qui n'existe pas venant de l'est», poursuit la déclaration.

L'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN)  a tenu à afficher son unité lors d'un sommet qui s'est tenu les 8 et 9 juillet à Varsovie consacré aux grands défis auxquels elle doit faire face : l'action de la Russie en Ukraine, en proie à une insurrection pro-russe dans sa partie orientale et le rattachement de la Crimée à la Russie.

D'après l'Otan : «Les actions de la Russie portent atteinte à l'ordre en Europe»

«Les actions de la Russie, en particulier en Ukraine [...] portent atteinte à l'ordre fondé sur des règles en Europe», indique le document adopté par les 28 pays de l'OTAN. L'Alliance a décidé de déployer quatre bataillons dans les Etats baltes et en Pologne, un défi sans précédent envers Moscou depuis la fin de la guerre froide.

«Nous ne voyons aucune menace immédiate vis-à-vis d'un allié de l'OTAN» venant de la Russie, a toutefois assuré le 10 juillet le secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg.

Le président russe Vladimir Poutine avait accusé fin juin l'OTAN de vouloir entraîner son pays dans une course aux armements «frénétique» et de rompre «l'équilibre militaire» en vigueur en Europe depuis la chute de l'URSS.

A lire aussi : Mikhaïl Gorbachev : «l'OTAN veut faire de la Guerre froide une guerre chaude»

 

===

 

===

 

Les banques ne sont pas toujours associées à une stabilité financière, et les pays de l’Union européenne ont aujourd’hui beaucoup à reprocher à leurs secteurs bancaires. Cela doit-il faire craindre une nouvelle crise européenne?

Il semble que les banques européennes constituent une vraie source d'inquiétude pour la population et pour les autorités des pays de l'UE. Le secteur bancaire allemand en est un exemple frappant.

 

"Le secteur bancaire européen est actuellement peu capitalisé (…) les banques italiennes sont dans un état relativement mauvais comparé aux banques d'autres pays. Clairement, toutes ces banques font encore les frais de la crise des dettes souveraines. Très peu ont réussi à atteindre des niveaux de capitalisation suffisants pour assurer leur solidité sur le long terme", explique Guillaume Vuillemey, professeur d'économie à HEC, dans un entretien accordé à Sputnik.

 

Selon l'expert, les banques sont actuellement confrontées à deux questions principales. D'abord, elles ont besoin de fonds propres. Mais qui devrait apporter ces fonds propres aux banques? Soit l'Union européenne ou les gouvernements, soit les marchés, souligne l'économiste.

 

"Clairement, ce qui est aujourd'hui préférable, ce ne sont pas des recapitalisations publiques, mais des recapitalisations par le marché. Il faut donner des incitations pour que les actionnaires détiennent davantage et supportent les risques des banques, et non les contribuables", poursuit l'interlocuteur de Sputnik. La politique financière actuelle de la Banque centrale européenne (BCE) a un caractère d'assouplissement quantitatif, ce qui a des effets sur le système des obligations souveraines et sur les dettes.

 

La fragilité financière? C'est ce qui caractérise aujourd'hui le secteur bancaire allemand, déclare l'économiste. Et si le secteur industriel de l'économie allemande et les autres secteurs représentant le côté réel fonctionnent bien, les banques du pays, et en particulier les grandes banques, manifestent un niveau très élevé de fragilité, conclut l'interlocuteur de Sputnik.

 

SOURCE

 

 

===

 

EN VRAC...ÉLÉMENTS ÉPARS POUR VOTRE

 

RÉFLEXION PERSONNELLE ET...ALIMENTER

 

VOTRE PRIERE...

 

 

 

 

===

See original image

 

LE COIN DU CATECHISME...ET DE LA

 

TRANSMISSION FAMILIALE:

 

Histoire Sainte:

 

SAMUEL ECOUTE SON DIEU...

 

Le jeune Samuel assurait le service du Seigneur en présence du prêtre Élie.

La parole du Seigneur était rare en ces jours-là, et la vision, peu fréquente.  

Un jour, Élie était couché à sa place habituelle.

Samuel était couché dans le temple du Seigneur, où se trouvait l’arche de Dieu.

Le Seigneur appela Samuel, qui répondit :

« Me voici ! »

Il courut vers Élie, et il dit :

« Tu m’as appelé, me voici ».

Élie répondit :

« Je n’ai pas appelé. Retourne te coucher ».

L’enfant alla se coucher.

De nouveau, le Seigneur appela Samuel.

Et Samuel se leva.

Il alla auprès d’Élie, et il dit :

« Tu m’as appelé, me voici ».

Élie répondit :

« Je n’ai pas appelé, mon fils.

Retourne te coucher ».

Samuel ne connaissait pas encore le Seigneur, et la parole du Seigneur ne lui avait pas encore été révélée.

De nouveau, le Seigneur appela Samuel. Celui-ci se leva. Il alla auprès d’Élie, et il dit :

« Tu m’as appelé, me voici ».

Alors Élie comprit que c’était le Seigneur qui appelait l’enfant, et il lui dit :

« Va te recoucher, et s’il t’appelle, tu diras :

-Parle, Seigneur, ton serviteur écoute ».

Samuel alla se recoucher à sa place habituelle.

Le Seigneur vint, il se tenait là et il appela comme les autres fois :

-« Samuel ! Samuel ! »

Et Samuel répondit :

-« Parle, ton serviteur écoute ».

Samuel grandit en écoutant la parole de Dieu.

Petit diaporama : Samuel, écoute Dieu

 

Source :http://levangelisation.eklablog.com/bible-god-s-story-for-me-a86194810

 

 

===

PENDANT LES VACANCES:

Prier avec les enfants 

POUR LES VOCATIONS....

Le bon pasteur

Chers amis,

Le temps de l’été est pour beaucoup celui des camps et des vacances. Partir avec des enfants, c’est leur donner la possibilité d’expérimenter la prière quotidienne, et les entraîner à vivre cette fidélité au Seigneur.

A travers ce livret, nous voulons vous proposer de prier avec les enfants pour les vocations. Jésus nous y invite dans l’Evangile : « Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson » (Luc 10, 2). Lorsque nous prions pour les vocations, nous demandons au Seigneur de faire entendre parmi nous son appel et d’envoyer ceux dont il a besoin, dont l’Eglise et le monde ont besoin : prêtres, religieuses, religieux…

C’est aussi l’occasion de se souvenir que nous avons tous une vocation. Le Seigneur nous appelle tous, à la vie, au bonheur, à l’amour, au don, au service… chacun selon son chemin. Il nous est bon d’y penser, de demander à Dieu de nous éclairer sur notre propre appel, et de nous aider à cultiver notre disponibilité.

Ce livret vous propose de prier à partir de l’exemple d’aînés dans la foi, qui nous ont précédés et qui ont répondu, chacun à leur manière, à l’appel de Dieu. Les premiers sont des personnages de la Bible : Abraham, Samuel, Jérémie, saint Jean-Baptiste, la Sainte Vierge Marie, les douze Apôtres et saint Paul. Trois autres font partie de l’histoire plus récente de l’Eglise : sainte Thérèse de Lisieux et les bienheureux Charles de Foucauld et Jean-Paul II. Chacun à leur manière, ils nous montrent le chemin du « oui » à l’appel de Dieu.

En communion les uns avec les autres et avec toute l’Eglise, prions pour toutes les vocations afin que la Bonne nouvelle de Jésus Sauveur parvienne à tous les hommes !

 

Avec Abraham

Abraham

Le Seigneur dit à Abraham : « Pars de ton pays, laisse ta famille et la maison de ton père, va dans le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation, je te bénirai. […] En toi seront bénis toutes les familles de la terre. » Abraham partit, comme le Seigneur le lui avait dit. Gen12, 1-4

Dieu appelle Abraham à le suivre, et Abraham lui fait confiance… Il se met en route, quitte un pays qu’il connaît pour un pays inconnu… en s’appuyant uniquement sur la promesse que Dieu lui a faite.

Seigneur Jésus, Tu veux mon bonheur. Comme Abraham, aide-moi à sortir de mon confort et de mes habitudes pour te suivre. Comme Abraham, apprends-moi à te faire confiance chaque jour malgré les difficultés rencontrées. Nous te prions pour tous les prêtres et consacrés que Tu as appelés à quitter pays et famille pour annoncer ton Evangile. Nous te prions pour que d’autres entendent ton appel.

Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice, Tu as ouvert mes oreilles ; Tu ne demandais ni holocauste ni victime, alors j’ai dit : « Voici, je viens. » Dans le livre, est écrit pour moi ce que Tu veux que je fasse. Mon Dieu, voilà ce que j’aime : ta loi me tient aux entrailles.
Ps 39 

Avec Samuel

livre ouvert

Une troisièmre fois, le Seigneur appela Samuel. Celui-ci se leva. Il alla auprès d’Eli, et il dit : « Tu m’as appel », me voici. » Alors Eli comprit que c’était le Seigneur qui appelait l’enfant, et lui dit : « Retourne te coucher, et si l’on t’appelle, tu diras : »Parle, Seigneur, ton serviteur écoute. » Samuel retourna se coucher. Le Seigneur vint se placer près de lui, et il appela comme les autres fois : « Samuel ! Samuel ! » et Samue répondit : « Parle, ton serviteur écoute. » 1 S 3, 8-10

Samuel était au service de Dieu dans le Temple. Dans le silence, et grâce à Eli, il découvre que le Seigneur lui parle et se fait proche de lui. Et par sa disponibilité il entre ainsi dans une relation d?amitié avec Dieu.

Seigneur Jésus, Comme Samuel, apprends-moi à faire silence dans mon coeur pour mieux entendre ce que Tu attends de moi. Comme Samuel, apprends-moi à me mettre au service des autres. Nous te prions pour les moines et moniales qui se sont retirés dans le silence des monastères pour mieux être à ton écoute et prier pour le monde. Nous te prions pour ceux que Tu appelles à ce service de louange : donne leur de découvrir et d’aimer de plus en plus ta Parole.

Comment, jeune, garder pur son chemin ? En observant ta parole. De tout mon coeur, je te cherche ; garde-moi de fuir tes volontés. Des chemins du mal, je détourne mes pas, afin d’observer ta parole. Qu’elle est douce à mon palais ta promesse : le miel a moins de saveur dans ma bouche ! Ta parole est la lumière de mes pas, la lampe de ma route.
Ps 118 

Avec Jérémie

clocher

Le Seigneur m’adressa la parole et me dit : « Avant même de te former dans le sein de ta mère, je te connaissais ; avant que tu viennes au jour, je t’ai consacré ; je fais de toi un prophète pour les peuples. » Et je dis : « Oh ! Seigneur mon dieu ! Voici donc : je ne sais pas parler, je ne suis qu’un enfant ! » Le Seigneur reprit : « Ne dis pas : ‘Je ne suis qu’un enfant !’ Tu iras vers tous ceux à qui je t’enverrai, tu diras tout ce que je t’ordonnerai. Ne les crains pas, car je suis avec toi pour te délivrer, déclare le Seigneur. » Puis le Seigneur étendit la main, il me toucha la bouche et me dit : « Ainsi, je mets dans ta bouche mes paroles ! » Jr 1, 4-9

Jérémie ne se sentait pas à la hauteur, pas assez fort pour être prophète. Mais Dieu l’a appelé et il l’a rendu capable d’accomplir cette mission. Jérémie est devenu un grand prophète.

Seigneur Jésus, Même si je suis un enfant, tu m’envoies en mission. Même si je ne sais pas très bien parler, tu me demandes de témoigner de ton amour. Aide-moi à vraiment croire que tu m’appelles, moi aussi, que tu veux agir à travers moi, même si je me sens encore petit. Apprends-moi à te faire confiance, à croire que si tu me donnes une mission, tu me permettras de l’accomplir. Nous te prions pour tous les jeunes que tu appelles à te donner leur vie, mais qui n’osent pas répondre. Donne-leur plus de confiance en toi. 

Avec Jean-Baptiste

Jean-Baptiste

La parole de Dieu fut adressée dans le désert à Jean, fils de Zacharie. Il parcourut toute la région du Jourdain ; il proclamait un baptême de conversion, pour le pardon des péchés, comme il est écrit dans un livre du prophète Isaïe : à travers le désert, une voix crie : Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route. Luc 3, 2-4

Jean-Baptiste parcourait la régionen appelant les hommes à se « convertir » : tourner leur coeur vers Dieu en changeant quelque chose dans leur vie. Mais ayant découvert en Jésus le Messie tant attendu, il entraîne les foules vers Jésus puis s’efface dans une grande humilité.

Seigneur Jésus, Apprends-moi à voir, dans ma vie, ce qui doit être changé pour être plus proche de Toi. Aide-moi à découvrir ma vocation dans l’Eglise pour te servir. Nous te prions pour tous ceux qui annoncent l’Evangile en donnant leur vie. Donne-leur ta force pour accomplir leur mission et envoie dans notre monde de nouveaux et audacieux prophètes.

Seigneur, enseigne-moi tes voies, fais-moi connaître ta route.
Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi, car Tu es le Dieu qui me sauve.
C’est Toi que j’espère tout le jour en raison de ta bonté, Seigneur.
Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse, ton amour qui est de toujours.
Ps 25 (24), 4-6
 

Avec Marie

L'adoration des magesL’ange Gabriel entra chez Marie et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. […] L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu. »

Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. »

Marie était disponible pour accepter le projet de Dieu qui allait changer sa vie. En acceptant d’accueillir en elle le Fils de Dieu, elle nous apprend à l’accueillir en nous pour qu’Il puisse demeurer en nous et nous en Lui.

Seigneur Jésus, Comme Marie, apprends-moi à dire oui. Comme Marie, apprends-moi à t’accueillir en mon coeur. Nous te prions pour les prêtres grâce auxquels Tu continues à te donner à nous dans l’Eucharistie. Qu’ils puisent en Toi la force pour accomplir leur ministère. Nous te prions pour tous les baptisés : qu’ils se laissent transformer par ta Présence dans l’Eucharistie. 

Avec les apôtres

Les disciples d'Emmaüs

Jésus gravit la montagne, et Il appela ceux qu’Il voulait. Ils vienrent près de Lui, et Il en institua douze pour qu’ils soient avec Lui, et pour les envoyer prêcher. Marc 3, 13-14

Jésus a choisi ses Apôtres parmi leshommes de Galilée, avec leurs qualités et leurs défauts. C’est ainsi qu’Il nous appelle. Il nous connaît chacun par notre nom et nous reste fidèle, malgré nos infidélités.

Seigneur Jésus, malgré mes faiblesses, Tu m’appelles à te suivre et à participer à ta mission. Pardonne-moi quand je m’éloigne de Toi, et envoie ton Esprit me remplir de ta force. Nous te prions pour les successeurs des Apôtres et particulièrement notre évêque, Monseigneur Eric Aumonier. Fais-les vivre de ton Esprit, pour que leurs décisions soient éclairées par ta lumière, que leurs gestes soient animés par ton amour, et qu’ils restent signes d’unité dans leur Eglise diocésaine. 

Avec Saint Paul

croix

« Le Seigneur m’a rempli de force pour que je puisse annoncer jusqu’au bout l’Evangile et le faire entendre à toutes les nations ». 2 Tm 4, 17

Saint Paul fut choisi parDieu alors qu’il persécutait les chrétiens… Il se convertit et mit alors toute son énergie à annoncer le Christ mort et ressuscité, en parcourant le monde et en fondant des communautés chrétiennes. Il a souvent évoqué dans ses lettres ses faiblesses, pour mieux souligner la puissance de Dieu qui se déployait en lui.

Seigneur Jésus, Donne-moi le zèle de Saint Paul pour oser témoigner de Toi là où je vis. Comme Saint Paul, donne-moi ton Esprit pour m’aider à vivre en chrétien et découvrir peu à peu ma mission dans l’Eglise.

Nous te prions pour tous ceux qui ne Te connaissent pas, ou qui sont dans le doute. Ouvre leur coeur et leur esprit pour qu’ils puissent accueillir une parole de vérité et d’amour, et renouvelle tous les baptisés dans la foi de leur baptême pour que le monde perçoive le Dieu qui les habite. 

 

See original image

Programme des prochaines semaines au Monastère

 

Syriaque de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de

 

Miséricorde:

 

Program in the coming weeks

Syriac Monastery of the Blessed Virgin Mary, Mother of Mercy:

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

 

Au Monastère Syriaque de

 

CHANDAI-BREVILLY (61) :

 

(Messe tous les dimanches et en semaine à 10h30.

Petits Pèlerinages sur Semaine tous les :

 

*22 et

 

*29 du mois)

 

 

 

*Dimanche 24 JUILLET:

 

Pèlerinage à Saint Christophe

See original image

-10h30, Messe suivie de la Bénédiction des Voitures et d'un repas fraternel.

 

(Programme habituel)

 

 

 

 

*Dimanche 7 AOUT:

 

 Pèlerinage mensuel à N-D de Miséricorde

 

 'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

Mère de Miséricorde, priez pour nous, secourez-nous!

 

et aux Saints du Kerala

 See original image

St Abraham Koorilose Bava, priez pour nous !

 

See original image

St Grégorios de Parumala, priez pour nous !



10h30, Messe suivie de la BENEDICTION DES VOITURES et du repas fraternel,

possibilité de rencontrer un prêtre (Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

 

 

 

Ramassage des fidèles sur

 

*Paris: le Samedi 6 Aoüt à 15 h 

 

au lieu de R.D.V habituel.

 

  

* Sunday, Auguste 7:
  monthly pilgrimage to N-D Mercy and Saints Kerala.
10:30 am Mass followed by a fraternal meal and reception of the faithful.

 

 

 

*Dimanche 14 à Jauldes (Charente)

 

-10h30, Messe du jour et prières mariales de vigile

 

 

de la "Dormition Assomption" de la Très Sainte

 

 

Vierge Marie)

 

See original image 

 

*Lundi 15 AOUT au Monastère

 

 Pèlerinage de l' Assomption (Dormition de la Très Ste

 

Vierge Marie)

 

10h30, Messe suivie de la PROCESSION MARIALE et des

 

prières au monument du "SAYFO" et des autres reposoirs.

 

Repas fraternel,

 

Possibilité de rencontrer un prêtre (Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

 

See original image

 

 

*Dimanche 28 AOUT,

 

 Pèlerinage de Préparation à la Rentrée scolaire

 

See original image

-9h Baptêmes d’Axel et Cyprien

 

-10h30, Messe suivie des prières et bénédictions des

 

enfants, écolier, étudiants, parents et. Repas fraternel,

 

Possibilité de rencontrer un prêtre (Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

 

 

Pèlerinage à Notre-Dame de Miséricorde

 

au Monastère Syriaque 

 

Tous les 1ers Weekend du mois

 

(Ramassage des fidèles de région parisienne chaque samedi précédent le 1er dimanche du mois à 15h )

 

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net


See original image 

 

Note:

l'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise

Orthodoxe-Orientale

 

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité

des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien

et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil 

des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles , 

nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non 

obligatoires. 

Toute offrande fait cependant l'objet d'une 

déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre 

revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 11,25-27.

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. 
Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. 
Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. » 
 





Par Élisabeth de la Trinité (1880-1906), moniale Romaine-catholique (carmélite) 
Le Ciel dans la foi (OC, Cerf 1991, p. 125) 
 

« Je proclame ta louange »

 

Nous avons été prédestinés par un décret de Celui qui opère toutes choses selon le conseil de sa volonté, afin que nous soyons la « louange de sa gloire » (Ep 1,6.12.14). C'est saint Paul qui parle ainsi, saint Paul instruit par Dieu lui-même. Comment réaliser ce grand rêve du Cœur de notre Dieu, ce vouloir immuable sur nos âmes ? Comment, en un mot, répondre à notre vocation et devenir parfaites « louanges de gloire » de la très sainte Trinité ? 

Au ciel, chaque âme est une louange de gloire au Père, au Verbe, à l'Esprit Saint, parce que chaque âme est fixée dans le pur amour et ne vit plus de sa vie propre, mais de la vie de Dieu. Alors elle le connaît, dit saint Paul, « comme elle est connue de lui » (1Co 13,12) ; en d'autres termes, son entendement est l'entendement de Dieu, sa volonté est la volonté de Dieu, son amour est l'amour même de Dieu. C'est en réalité l'Esprit d'amour et de force qui transforme l'âme, car lui ayant été donné pour suppléer à ce qui lui manquait, comme dit encore saint Paul, il opère en elle cette glorieuse transformation (cf. Rm 8,26)... 

Une louange de gloire, c'est une âme qui demeure en Dieu, qui l'aime d'un amour pur et désintéressé, sans se rechercher dans la douceur de cet amour ; c'est une âme qui l'aime par dessus tous ses dons et quand même elle n'aurait rien reçu de lui... Une louange de gloire est un être toujours dans l'action de grâces. Chacun de ses actes, de ses mouvements, chacune de ses pensées, de ses aspirations, en même temps qu'ils l'enracinent plus profondément dans l'amour, sont comme un écho du Sanctus éternel.

 

A ceux qui manquent de confiance, qui doutent, pinaillent et n'utilisent que les facultés de la raison et ne sont pas ouverts à Dieu, Dieu ne Se montrera pas.

Dieu n'entre pas dans les âmes fermées. Il n'entre pas de force.


(Saint Porphyrios)

 

 

 
'First of all, we know that God is the beginning, middle and end of everything good; and it is impossible for us to have faith in anything good or to carry it into effect except in Christ Jesus and the Holy Spirit.' (St. Mark the Ascetic)

'First of all, we know that God is the beginning, middle and end of everything good; and it is impossible for us to have faith in anything good or to carry it into effect except in Christ Jesus and the Holy Spirit.' (St. Mark the Ascetic)

Partager cet article

Repost 0

Recherche

Liens