Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2016 4 04 /08 /août /2016 07:56

“Complete trust in God – that’s what holy humility is. Complete obedience to God, without protest, without reaction, even when some things seem difficult and unreasonable. Abandonment to the hands of God. The words we repeat during the Divine Liturgy say it all: ‘Let us commend our whole life to Christ our God.’ The secret prayer of the priest says the same thing: ‘We commend our whole life and hope to You, O loving Master, and we entreat You and beseech You and supplicate You…’ To you, O Lord, we leave everything. This is what trust in God is. This is holy humility. This is what transfigures a person and makes him a ‘God-man’.”

(Edler Porphyrios, Wounded by Love)

 

 

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 4,1-8.

Mon bien-aimé : je t'adjure devant Dieu et le Christ Jésus, qui doit juger les vivants et les morts, par son avènement et son royaume : 
prêche la parole, insiste à temps et à contretemps, reprends, censure, exhorte, avec une entière patience et souci d'instruction. 
Car un temps viendra où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine, mais au gré de leurs désirs se donneront une foule de maîtres, l'oreille leur démangeant, 
et ils détourneront l'oreille de la vérité pour se tourner vers les fables. 
Pour toi, sois sobre en toutes choses, endure la souffrance, fais œuvre de prédicateur de l'Evangile, remplis pleinement ton ministère. 
Quant à moi, je suis déjà offert en sacrifice, et le moment de mon départ approche. 
J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi : 
désormais m'est réservée la couronne de la justice, que m'accordera en ce jour-là le Seigneur, le juste Juge, et non seulement à moi, mais à tous ceux qui auront chéri son apparition. 

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,35-40.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Ayez les reins ceints et vos lampes allumées ! 
Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent leur maître à son retour des noces, afin que, lorsqu'il arrivera et frappera, ils lui ouvrent aussitôt. 
Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant ! Je vous le dis en vérité, il se ceindra, les fera mettre à table et passera pour les servir. 
Et si c'est à la deuxième ou à la troisième veille qu'il arrive et les trouve ainsi, heureux sont-ils !
Sachez-le bien, si le maître de maison savait à quelle heure le voleur doit venir, il ne laisserait pas percer sa maison. 
Vous aussi, tenez-vous prêts, car c'est à l'heure que vous ne pensez pas que le Fils de l'homme viendra. " 
 


Par Saint Grégoire de Nysse

(v. 335-395),

moine et évêque 
Homélie sur le Cantique des Cantiques, PG 44, 996-997, trad. Canévet 

« En tenue de service et la lampe allumée »

 

C'est pour que notre esprit se dégage de tout mirage que le Verbe nous invite à secouer des yeux de nos âmes ce lourd sommeil, afin que nous ne glissions pas hors des réalités véritables en nous attachant à ce qui n'a pas de consistance.

C'est pourquoi il nous suggère la pensée de la vigilance, en nous disant :

«Tenez vos reins ceints et vos lampes allumées »...

Le sens de ces symboles est bien clair.

Celui qui est ceint par la tempérance vit dans la lumière d'une conscience pure, car la confiance filiale illumine sa vie comme une lampe.

Éclairée par la vérité, son âme demeure exempte du sommeil de l'illusion puisqu'aucun songe vain ne l'abuse.

Si nous accomplissons cela, selon les indications du Verbe, nous entrons dans une vie semblable à celle des anges... 

Ce sont eux, en effet, qui attendent le Seigneur au retour de ses noces et qui siègent avec des yeux vigilants aux portes du ciel, afin que le Roi de gloire (Ps 23,7) puisse y passer à nouveau, lorsqu'il reviendra des noces et rentrera dans la béatitude qui est au-dessus des cieux.

«Sortant de là comme un Époux sort de sa chambre nuptiale», selon le texte du Psautier (19,6), il a uni à lui comme une vierge, par la régénération sacramentelle, notre nature qui s'était prostituée aux idoles, l'ayant restituée à son incorruptibilité virginale. Les noces étant désormais achevées, puisque l'Église a été épousée par le Verbe... et introduite dans la chambre des mystères, les anges attendaient le retour du Roi de gloire dans la béatitude qui lui est naturelle. 

C'est pourquoi le texte dit que notre vie doit être semblable à celle des anges, afin que, comme ceux-ci, nous vivions loin du vice et de l'illusion, pour être prêts à accueillir la parousie du Seigneur, et que, veillant nous aussi aux portes de nos demeures, nous nous tenions prêts à obéir lorsque, à sa venue, il frappera à la porte. 

 

 

ECOUTER AVEC BONTE 

(suite de la méditation proposée hier)


« Parler avec bonté, écouter de même, sont deux grâces qui vont ensemble.

Il y en a qui écoutent d'un air distrait et font voir que leurs pensées sont ailleurs ; d'autres paraissent écouter, mais le vague de leurs réponses et leurs questions incohérentes font voir que ce dont ils se sont occupés, ce qui est plus intéressant pour eux que tout ce que vous pouvez leur dire, ce sont leurs propres pensées.

D'autres vous écoutent en vrais agents de la torture ; vous êtes sur le chevalet, et ils semblent attendre de vous un mensonge, une inexactitude, ou quelqu'autre chose de blâmable, en sorte que vous avez à bien peser vos expressions.

Quelques-uns vous interrompent et ne veulent pas vous entendre jusqu'au bout.

D'autres vous écouteront bien jusqu'à la fin ; mais tout aussitôt c'est pour vous embarquer dans quelque histoire qui leur est arrivée, et votre affaire n'est plus qu'une doublure de la leur.

Il y en a qui ont l'intention d'être bienveillants, ils daignent vous écouter, mais leur attention raide et forcée vous met mal à l'aise, et tout le charme de la conversation s'évanouit.

Ainsi, une multitude de personnes, dont les bonnes manières soutiennent l'épreuve de la parole, échouent à écouter.

Ramenons tout sous les suaves influences de la religion.

Écouter avec bonté, est souvent un acte de la mortification intérieure la plus délicate, et c'est un grand secours pour nous aider à parler de même. »

(un complément à cette méditation sera proposé le mercredi 10 août prochain)

R.P. Frédéric-William Faber (1814-1863), Conférences spirituelles (Tous les hommes ont une vocation spéciale), Paris, Bray et Retaux, 1872 (Sixième édition).

 

See original image

Par St Isaac le Syrien .

(Discours ascétiques, 1ère série, n°60 (trad. cf DDB 1981, p. 324))

N’appelle pas Dieu simplement juste. Car ce n’est pas par rapport à ce que tu fais qu’il révèle sa justice.

Si David le nomme juste et droit (Ps 32,5), son Fils nous a révélé qu’il est bien plutôt bon et doux :

« Il est bon pour les méchants et les impies » (Lc 6,35)…

Où est la justice de Dieu ?

N’est-ce pas en ce que « alors que nous étions pécheurs, le Christest mort pour nous » ? (Rm 5,8)

Et si Dieu se montre compatissant ici bas, croyons qu’il l’est depuis toute éternité.

Loin de nous cette pensée injuste que Dieu ne compatit pas. L’êtrepropre de Dieu ne change pas comme changent les êtres qui meurent…; rien ne manque ni ne s’ajoute à ce qu’il a comme il advient aux créatures.

Mais cette compassion que Dieu a depuis le commencement, il l’aura toujours, pour l’éternité… 

Comme le dit le bienheureux Cyrille dans son commentaire de la Genèse, vénère Dieu par amour, et non à cause de ce dur nom dejustice qu’on a mis sur lui.

Aime-le comme on devrait l’aimer :

-non pour la récompense qu’il te donnera, mais pour ce que nous avons reçu, pour ce monde qu’il a créé afin de nous l’offrir.

Qui pourrait lui rendre quoi que ce soit en retour de ce qu’il a fait pour nous ? Parmi nos œuvres, qu’est-ce que nous pourrions lui rendre ?

Au commencement, qui l’a persuadé de nous créer ?

Et qui le prie pour nous, quand nous manquons de reconnaissance ?

Qu’elle est admirable, la compassion de Dieu !

Quelle merveille que la grâce de Dieu notre créateur !… Qui peut dire sa gloire ?

Il semble que nous ne comprennions pas ceci :

ce n'est pas bon que nous donnions de l'amour à ceux qui nous aiment, alors que nous haïssons ceux qui nous détestent. 

Nous ne sommes pas sur le bon chemin lorsque nous agissons de la sorte.
Nous sommes les enfants de la lumière et de l'amour, les fils de Dieu, Ses enfants.
En tant que tels, nous devons avoir Ses qualités et Ses attributs d'amour, paix et bonté envers tous.


(staretz Thadée de Vitovnitsa)

See original image

Aloho m'barekh

Je demande à tous nos fidèles et amis de bien vouloir, de la Transfiguration de Notre-Seigneur (6 Aout) à la Dormition-Assomption de Notre-Dame (15 Août), dire la prière suivante pour leurs prêtres, tous les prêtres; pour les vocations en notre métropolie, les vocations de par le monde...Merci.

Avec l'assurance de mon fidèle dévouement.

+Mor Philipose-Mariam

PRIERE POUR NOS PRÊTRES:

 

Seigneur Jésus, avec tous les saints prêtres qui nous ont montré le chemin du ciel et qui sont aujourd'hui dans Votre gloire, nous Vous confions : tous les prêtres que nous connaissons, ceux que nous avons rencontrés, ceux qui nous ont aidés, ceux que Vous nous donnez aujourd’hui comme témoins de la Paternité de Votre Père céleste.

Vous avez appelé chacun de ces baptisés par son nom pour que vivant de votre Bon Saint et vivifiant Esprit, ils se sanctifient avec l'ensemble du Peuple de Dieu.

Parmi ces baptisés, Vous avez appelé chacun d'eux par un amour de prédilection afin qu''en Vous,Unique, Souverain et Eternel Prêtre, ils soient "sanctifificateurs" ...

Pour chacun d'eux, pour le don de leurs vies , nous Vous louons et nous Vous supplions : gardez-les (Et nous avec eux) dans la fidélité à Votre nom ; Vous qui les aavez consacrés pour qu’en Votre nom, ils soient nos pasteurs, donnez leur force, confiance et joie pour accomplir leur mission.

Que  la Quadisha Qurbana (L'Offrande par Vous, avec Vous et en Vous de Votre Sacrifice non sanglant), que l'Euchraristie qu’ils célèbrent les nourrisse et leur donne le courage de s’offrir avec Vous pour les brebis que nous sommes ; qu’ils soient entièrement immergés en Vous, ô Christ miséricordieux afin d'être toujours plus les témoins de Votre pardon afin d'étendre avec nous Votre règne d'Amour, de Vérité, de Justice et de Paix.

Qu'en Vous , Ô Christ Prêtre, ils soient de vrais adorateurs du Père afin de  nous enseigner le véritable chemin de la sainteté.

Ô Père Céleste, avec eux, avec nos prêtres, nous nous offrons au Christ "Porte des brebis" pour l'édification et l'unanimité de l’Église tendue vers Vous: 

-Qu’elle soit missionnaire dans le souffle de Votre Esprit!

Aprenez-nous  à aimer ces prêtres que Vous nous donnez, à les respecter et à les recevoir vraiment comme un don de Votre main, pour qu’avec eux nous accomplissions davantage Votre œuvre pour le salut de tous. 

Seigneur, donnez-nous des prêtres, Seigneur, donnez-nous de nombreux prêtres, Seigneur, donnez-nous de nombreux et saints prêtres !

Amîn.

See original image

 

 

 

 

See original image

 

 

DU CÔTE DE NOS FRERES AÎNES LES SAINTS...

 

1er Août,

début du carême de la Dormition (Du 1er au 14).

Avant la glorieuse fête de la Dormition de la toujours Vierge Marie, l'Église a institué une courte période de jeûne de deux semaines pour nous y préparer.

 

 

Les Sept Dormants d'Ephèse *

*Maximilien, Exacustodien, Jamblique, Martinien, Denys, Antonin et Constantin (ou Jean)

Tropaire, t. 4

Prodigieux miracle de la foi: * dans une grotte comme en la chambre du Roi * sont demeurés les sept jeunes gens * qui moururent sans que leur corps fût corrompu * et se levèrent longtemps après * comme au sortir d'un sommeil * pour confirmer notre foi * en l'universelle résurrection. * Par leurs prières aie pitié de nous, ô Christ notre Dieu.

Kondakion, t. 4

Ceux qui méprisèrent comme périssables les biens d'ici-bas * et reçurent les incorruptibles dons de l'au-delà, * sans se corrompre sont restés dans la mort * d'où ils surgissent après de longues années * pour ensevelir toute incroyance des impies; * et nous fidèles, en ce jour * chantant leur louange, célébrons le Christ notre Dieu.

ExapostiIaire (t. 2)

Devant le tribunal du tyran * les saints Martyrs au nombre de sept * avec audace proclamèrent le Christ * Dieu, sauveur et créateur de l'univers; * par providence divine demeurés en la grotte * dans la mort physique de longues années, * par miracle ils sont ressuscités comme au sortir du sommeil, * fermant la bouche aux hérétiques du monde entier. 
Avec Jamblique chantons Maximilien, * Martinien et Jean et Denis, * Constantin de même qu'Antonin, * célébrant leur illustre mémoire dans la joie, * afin que par leurs prières et celles de la Mère du Sauveur * nous puissions trouver la rémission de nos fautes auprès du Christ notre Dieu. 

http://calendrier.egliseorthodoxe.com/s…/stsaout/aout04.html

 

Holy Seven Youths (the "Seven Sleepers") of Ephesus (250 & 5th c.)

During a persecution of Christians under the Emperor Decius, these seven Christian youths hid themselves in a cave outside Ephesus. When they were discovered, their persecutors sealed them in the cave to die;

 but God instead sent them a miraculous, life-preserving sleep.

 

There they rested for about two hundred years. In the time of the Emperor Theodosius the Younger (408-450), a heresy that denied the bodily Resurrection of the dead began to trouble the people. The Emperor prayed God to reveal the truth to the people.

 

At this time, some shepherds removed the stones blocking the cave in order to build a sheep-pen. They discovered the seven youths, who awoke in full health and told their miraculous story.


The miracle was told throughout the empire, and the Emperor himself came to Ephesus and spoke with the youths. A week later, they again fell asleep, this time in death.

 

 

Saint Jean-Marie Vianney

See original image

 

St Jean-Marie Vianney a été curé d’Ars il est mort en 1859.

 

Il est plus connu par le nom de sa cure que par son nom propre. C'est un prêtre du Rite Lyonnais (Un rite latin encore marqué par divers vestiges orientaux malgré une forte "romanisation") 

Né en 1786 près de Lyon, Jean-Marie Vianney est le quatrième enfant d’un couple de cultivateurs, il est témoin de la tourmente révolutionnaire et c’est clandestinement qu’il fait sa première communion auprès d’un prêtre réfractaire.

A 20 ans il veut devenir prêtre mais n’ayant fait aucune étude et ne semblant pas doué pour cela, il est vite renvoyé du séminaire de Lyon.

C’est auprès du curé d’Ecully ancien moine augustinien sécularisé par la Révolution ( Membre des "Chanoines Réguliers" de St Augustin , Congrégation de Ste Geneviève) qu’il apprend la Sainte Doctrine et cultive un latin qui lui donne bien du mal. Il est ordonné en 1815.

Il est alors nommé  dans une petite paroisse de 230 habitants : Ars, à 40 km de Lyon.

 

Il y restera jusqu'à sa mort. 

Là, il réveille la foi des ses paroissiens.

Il vit en ascète, restaure son église, rétablit les confréries, fonde une école de filles ainsi qu’un orphelinat. 

Il vient au secours des gens en difficulté, tente de résoudre  les problèmes humains  qu'on lui présente  et collabore aux missions paroissiales des environs, forçant le respect et l'admiration de tous.

Il passe de très nombreuses heures au confessionnal et sa réputation attire après 1830 des foules de pénitents, jusqu'à 100.000 pèlerins viendront chaque année pour entendre une parole de réconfort et de paix de la part de ce curé ignorant de tout, sauf  du coeur des hommes et de la miséricorde  de Dieu.

Malade et épuisé il tente de fuir les foules en 1843, mais il doit revenir à Ars où il meurt à 74 ans en 1859.

Il est canonisé par le Pape de Rome en 1925. 

 

JEAN-MARIE VIANNEY 4 AOUT

 

Christians, always rejoice, for evil, death, sin, the devil and hell have been conquered by Christ. But when all of this is conquered, is there anyone in the world who can bring our joy to naught? You are the lord of this eternal rejoicing as long as you do not give in to sin. Joy burns in our hearts from His truth, love, resurrection, and from the Church and His saints. Joy burns in our hearts all because of sufferings for Him, mockings for Him, and death for Him, insofar as these sufferings write our names in heaven. There is no true joy on earth without the victory over death, but the victory over death does not exist without the Resurrection, and the Resurrection does not exist without Christ. The risen God-Man Christ, the founder of the Church, constantly pours out this joy into the hearts of His followers through the Holy Mysteries and good deeds. Our faith is fulfilled in this eternal joy, insofar as the joy of faith in Christ is the only true joy for human nature. 

(St. Justin Popovich, Explanation of I Thessalonians, 5)

 

 

 

 

PRIERE POUR NOS PRÊTRES:

 

Seigneur Jésus, avec tous les saints prêtres qui nous ont montré le chemin du ciel et qui sont aujourd'hui dans Votre gloire, nous Vous confions : tous les prêtres que nous connaissons, ceux que nous avons rencontrés, ceux qui nous ont aidés, ceux que Vous nous donnez aujourd’hui comme témoins de la Paternité de Votre Père céleste.

Vous avez appelé chacun de ces baptisés par son nom pour que vivant de votre Bon Saint et vivifiant Esprit, ils se sanctifient avec l'ensemble du Peuple de Dieu.

Parmi ces baptisés, Vous avez appelé chacun d'eux par un amour de prédilection afin qu''en Vous,Unique, Souverain et Eternel Prêtre, ils soient "sanctifificateurs" ...

Pour chacun d'eux, pour le don de leurs vies , nous Vous louons et nous Vous supplions : gardez-les (Et nous avec eux) dans la fidélité à Votre nom ; Vous qui les aavez consacrés pour qu’en Votre nom, ils soient nos pasteurs, donnez leur force, confiance et joie pour accomplir leur mission.

Que  la Quadisha Qurbana (L'Offrande par Vous, avec Vous et en Vous de Votre Sacrifice non sanglant), que l'Euchraristie qu’ils célèbrent les nourrisse et leur donne le courage de s’offrir avec Vous pour les brebis que nous sommes ; qu’ils soient entièrement immergés en Vous, ô Christ miséricordieux afin d'être toujours plus les témoins de Votre pardon afin d'étendre avec nous Votre règne d'Amour, de Vérité, de Justice et de Paix.

Qu'en Vous , Ô Christ Prêtre, ils soient de vrais adorateurs du Père afin de  nous enseigner le véritable chemin de la sainteté.

Ô Père Céleste, avec eux, avec nos prêtres, nous nous offrons au Christ "Porte des brebis" pour l'édification et l'unanimité de l’Église tendue vers Vous:

-Qu’elle soit missionnaire dans le souffle de Votre Esprit!

Aprenez-nous  à aimer ces prêtres que Vous nous donnez, à les respecter et à les recevoir vraiment comme un don de Votre main, pour qu’avec eux nous accomplissions davantage Votre œuvre pour le salut de tous.

Seigneur, donnez-nous des prêtres, Seigneur, donnez-nous de nombreux prêtres, Seigneur, donnez-nous de nombreux et saints prêtres !

Amîn.

 

 

 

 

 

 

Ils prirent leur courage à deux mains et écoutèrent à la porte…

See original image

 

Le père Trochu raconte dans son livre sur le Curé d’Ars qu’un jour, des paroissiens curieux montèrent au premier étage de sa maison et entendirent une conversation entre leur curé et une voix de femme. Leur surprise fut indescriptible, car ils savaient leur curé très réservé avec le sexe féminin. Certains d’entre eux assuraient que ce n’était pas la première fois. Ils prirent leur courage à deux mains et écoutèrent à la porte. C’étaient des recommandations : à propos de celui-ci ou de celle-là ! Il était question de veiller sur eux, de les sauver. Une conversation très familière …

Après une demi-heure, le saint ouvrit la porte et surprit ses visiteurs … qui durent expliquer la raison de leur présence. Ils se tirèrent d’embarras sans trop de peine. Mais le plus embarrassé était encore le curé d’Ars. Après un moment de réflexion, et pour dissiper tout soupçon qui eût pu être nuisible, il avoua le bonheur qu’il avait de recevoir quelquefois la Vierge Marie chez lui pour lui parler de ses soucis, et lui recommander des cas difficiles.

 

Cardinal F.X. Nguyen van Thuan 
Dans Les pèlerins du chemin de l'Espérance, 1993. Fayard, Paris, p.p. 432-433

 

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

See original image

 

 

DU CÔTE DE NOS FRERES AÎNES LES SAINTS...

 

Les fêtes du mois d'août et le Triptyque

par S.B. Patriarche Daniel

L'importance des fêtes d'août

Le Triptyque

Triptyque de la Déisis - Icône de l'Atelier le Roseau ©

 


 

La fête de la Dormition de la Mère de Dieu est une des fêtes célébrées le dernier mois du cycle annuel liturgique de l'Église. Il y a aussi deux autres fêtes importantes: la Transfiguration du Seigneur, le 6 août, et la Décollation de saint Jean Baptiste, le 29 août. Ces trois fêtes d'août forment un triptyque, ce groupe de trois fêtes est spirituellement représentatif de la fin du monde, de la seconde venue de notre Seigneur Jésus-Christ (Parousie) et du Jugement Dernier. C'est pourquoi, la Mère de Dieu et saint Jean Baptiste sont dessinés dans l'icône du triptyque (ou icône de la Déisis)comme les médiateurs auprès du Christ, le Juge des vivants et des morts. 

Donc, pendant cette période du dernier mois de l'année de l'Église, après la fête de la Transfiguration du Seigneur nous avons la fête de la Dormition, afin de montrer que la Mère de Dieu qui a traversé la mort, n'est pas restée dans la tombe, puis qu'elle a été élevée au Ciel avec son corps, par son fils. Ceci représente le mouvement que le Chrétien accomplit dans l'Église, de la vie terrestre provisoire à la vie céleste éternelle. C'est pourquoi le Troparion de la Dormition de la Mère de Dieu dit : Vous êtes allée à la vie, vous qui êtes la Mère de la Vie. 

La Mère de la Vie qui par ses prières purifie notre âme de la mort, est vénérée durant l'année par neuf fêtes et particulièrement pendant ce jeûne qui lui est dédié, qui est aussi le mystère de la vie de l'Église. La Mère de Dieu est l'icône de l'Église qui prie, qui porte le Christ en elle et Le montre au monde nous aidant aussi à passer de cette vie terrestre à celle céleste. 
 

La signification de l'office de la paraclisis de la Mère de Dieu
Pendant cette période, l'Église a orné ses prières et les a multipliées en vu de la vénération particulière de la Mère de Dieu. La Mère de Dieu est vénérée tout l'année et à chaque office religieux et particulièrement pendant cette quinzaine. La paraclisis de la Mère de Dieu est lue à la fin des Vêpres pendant cette période, en plus des samedis et de la veille de la fête de la Dormition. 

Le mot paraclisis signifie réconforter, rendre fort, consoler, en particulier pour les malades, pour ceux en difficulté, en détresse, en danger ou démunis face aux menaces contre leur vie dans les adversités. 

La paraclisis renforce la foi et la prière, permet de surmonter les tentations, les maladies et les troubles, elle est une source de lumière, de paix et de joie dans l'âme. C'est pourquoi les gens ont l'habitude de faire l'expérience de la paraclisis comme source de joie pour l'âme. Cette paraclisis est lue toute l'année mais plus particulièrement pendant cette période du jeûne de la Dormition de la Mère de Dieu. 
 
Victorieuse Orante

Vierge et l'Enfant
Vierge et l'Enfant - Icône de Spiritualité Orthodoxe ©

La Mère de Dieu a été vénérée dès les premiers siècles du Christianisme, selon la prophétie qu'elle a faite quand elle a dit: "Toutes les nations me béniront", à savoir toutes les générations, "parce que le Tout Puissant et Saint m'a glorifiée." Donc, la vénération de la Mère de Dieu ne vient pas des gens, mais de Dieu qui l'a choisie pour l'Incarnation de Son Fils, le Sauveur du monde, Jésus-Christ, notre Seigneur. C'est pourquoi elle est appelée Pont qui unit la terre aux Cieux, le Temple qui a contenu, comme une coupe, l'illimité en elle, le Fils du Dieu Éternel. La Mère de Dieu est une icône de la vie de l'Église et elle est aussi appelée Victorieuse Orante dans toutes ses oeuvres. 

Quel est le sens de l'expression Victorieuse Orante ? Cela signifie que la Mère de Dieu prie et que sa prière n'est jamais refusée. 

D'où vient cette expression? Du premier signe de Jésus Christ, notre Sauveur, à savoir le signe à Cana en Galilée où Il a changé de l'eau en vin, à la demande de sa Mère. En tant que mère attentive et prudente elle a remarqué que le vin était fini et que cela aller provoquer un embarras pour la nouvelle famille et tous les organisateurs de la fête du mariage. Alors, elle a dit : «Ils n'ont pas de vin.» Le Sauveur a répondu : «Que me veux-tu, femme (Femme, qu'y a-t-il entre moi et toi )? » et Il explique:«Mon heure n'est pas encore venue », à savoir Son heure de faire des signes. La Mère de Dieu n'a plus parlé, mais a continué à prier silencieusement. Alors, le Fils n'a pas pu refuser la requête de Sa Mère et Il a fait le miracle. Ainsi, nous voyons que Jésus-Christ, notre Sauveur, ne peut pas refuser les prières de la Mère de Dieu. 

Elle connaît aussi les besoins de la famille ou du pauvre, les maladies et les souffrances du malade et elle est une mère protectrice pour les enfants et les jeunes, parce qu'elle a élevé Jésus-Christ, notre Sauveur, comme un enfant et ensuite comme un jeune homme. Elle est la protectrice des hommes et des femmes qui vivent dans la pureté dans des monastères, des familles, des parents, des pauvres, des veuves, des orphelins, c'est pourquoi elle est la Toujours Victorieuse Orante. 
 



(Source: site: http://www.spiritualite-orthodoxe.net)

 

See original image

 

 

DU CÔTE DE NOS FRERES AÎNES LES SAINTS...

 

1er Août,

début du carême de la Dormition (Du 1er au 14).

Avant la glorieuse fête de la Dormition de la toujours Vierge Marie, l'Église a institué une courte période de jeûne de deux semaines pour nous y préparer.

 

 

LES ISLAMISTES PEUVENT-ILS SE TOURNER VERS "LE VISAGE DE DIEU", EN ÊTRE ILLUMINE, EN TEMOIGNER ?

St Paul terrasseé par la lumière du Christ Ressuscité au chemin de Damas, intercèdez pour eux !

(Le Titre est de nous)

BAGHDAD, IRAQ - JULY 06 : Muslims mourn after they performed Eid al-Fitr prayer during the Eid al-Fitr holiday at the street where recent terrorist attack happened, in Bahdad, Iraq on July 06, 2016. Eid al-Fitr is a religious holiday celebrated by Muslims around the world that marks the end of Ramadan, Islamic holy month of fasting. Recent car-laden bomb attack -- which was claimed by the Daesh terrorist group -- killed at least 204 people. Ali Mohammed / Anadolu Agency

Pour le théologien Jozef Niewiadomski, professeur à l’université d’Innsbruck en Autriche, les islamistes ne peuvent pas simplement se détourner de leur soif de terreur uniquement grâce aux travailleurs sociaux. Comme l’explique nos confrères de kath.net, ils  ont besoin de trouver sur leurs chemins également des hommes profondément religieux et pieux qui leur permettent de rencontrer un autre visage de Dieu.

« Une religion qui tue ne peut devenir qu’ainsi une religion qui renonce à la violence et permet le pardon et la réconciliation avec les autres, les étrangers, les opposants et les ennemis », d’après cet expert. Le problème est que le seul contact est celui des travailleurs sociaux « éclairés, sécularisés » qui ont une vision du monde typiquement occidentale et qui ne font que confirmer la divergence des points de vue et le décalage total entre ces deux visions du monde.

La nécessité d’une véritable éducation religieuse

Le cas de cet islamiste qui a commis une attaque à la hache alors même qu’il n’était pas encore majeur montre que nos mesures d’intégration ne fonctionnent pas sur un plan psychosocial. « Il est grand temps d’accompagner tout cela d’une véritable éducation religieuse pour faire en sorte que la conception religieuse de ces réfugiés ne correspondent pas à ce que leur proposent les islamistes », explique le théologien.

Concernant l’escalade de la terreur islamique, la seule réaction des hommes politiques et de répéter l’importance des perspectives d’avenir et de la sécurité sociale. En effet, selon lui, « personne n’ose encore parler du point crucial : la conception religieuse et la vision de Dieu qu’ont ces réfugiés qui nous arrivent ». Apparemment ce réfugié qui se prétendait afghan venait du Pakistan. Or, l’islam au Pakistan a déjà été la source de préoccupation en Allemagne avec le cas de Sabatina James, qui a échappé de peu à un mariage forcé avec l’un de ses cousins au Pakistan qui a abusé d’elle sexuellement de manière répétée. Elle est aujourd’hui en Allemagne menacée de mort par sa propre famille à cause de sa conversion au catholicisme.

(Source:Aleteia)

ODIEUSE, SCANDALEUSE EVACUATION DE

L'EGLISE SAINTE RITA A PARIS,

OU ALLONS NOUS ?

Chers amis Aloho , m'barekh (Dieu vous bbénisse) !

Nous sommes indignés, scandalisés lorsque, sans raison, pour évacuer une église, les "forces de l'ordre" font preuve d'une violence inacceptable envers un prêtre et des chrétiens célébrant la Ste Messe...

"S'attaquer à un prêtre s'est s'attaquer à la République"

disait il y a quelque jours Mr le Président de la République pour répondre à l'odieux crime du Père Jacques Hamel.

Aujourd'hui ce sont les "forces de l'ordre", sous l'injonction de ladite République qui s'attaquent à un prêtre et sa communauté comme jadis , d'autres acheminaient vers les camps de l'extermination une population jugée désormais indésirable.

On accueille des terroristes , on en relâche d'autres mais on brime des Chrétiens inoffensifs!... 

Où allons-nous , dans quelle dérive sommes nous ?

Si vraiment on veut favoriser le "vivre ensemble", que réellement on respecte les convictions de chacun et que si l'on doit accomplir ce qu'on estime être son devoir, on le fasse sans violences inutiles, dans le respect des personnes et institutions.

"Il ne s'agit pas maintenant d'ajouter la violence à la violence, parce que la violence n'a jamais rien résolu. Il faut la subvertir. Et pour subvertir cette violence, il faut l'amour." disait sagement le célébrant de cette Messe honteusement interrompue.

De telles "bavures" tendent à exciter les passions,exacerber les ressentiments entre communautés et les "colères citoyennes" ainsi que les récupérations partisanes .

Prions pour que le bons sens revienne et favorise en toutes choses une cohésion sociale de plus en plus menaçée. 

Votre respectueusement dévoué .

+Mor Philipose-Mariam

 

LETTRE D'APPEL AU PAPE DE ROME :

par Frédéric Lefebvre, Député "Les Républicains" des Français d’Amerique du nord, ancien ministre

"Ce 3 août j’ai vécu, avec des paroissiens et des riverains choqués, un symbole de la maltraitance de toutes les religions, en ce moment de deuil, après l’assassinat d’un prêtre à Saint-Etienne-du-Rouvray.

L’église Sainte-Rita, qui fut édifiée en 1900 lors de l’exposition universelle, est menacée de destruction depuis que l’association des chapelles apostoliques et catholiques, non reconnue par le Vatican, a vendu le bâtiment à un promoteur pour y faire une opération immobilière.

Les paroissiens, les riverains, le maire du XVe s’opposent, avec le soutien de SOS pour nos églises et de dizaines de milliers de citoyens, croyants ou non, à la destruction de ce patrimoine.

Le préfet de police a cru bon de faire intervenir les forces de l’ordre en pleine messe, pour évacuer, brutalement les prêtres et fidèles présents.

Le moment est particulièrement mal choisi même s’il faisait exécuter une décision de justice. Une de plus dans ce dossier, à rebondissements juridiques. Raison de plus pour laisser le député-maire aller au bout de sa recherche de compromis.

La mairie du XVe cherche en effet des solutions alternatives et négocie avec le propriétaire depuis plusieurs mois. En attendant, des messes qui réunissent plusieurs centaines de paroissiens ont lieu le dimanche.

En tant que Député de la République et humaniste, je me suis levé.

Votre Sainteté, cette petite paroisse a besoin de votre soutien.

Ne les abandonnons pas!"

 

St. Anthony said:

- “Whoever hammers a lump of iron, first decides what he is going to make of it, a scythe, a sword, or an axe. Even so, we ought to make up our minds what kind of virtue we want to forge, or we labor in vain.”

Quand le Pape de Rome dénonce les dérive contemporaines face à un Episcopat Polonais attentif...

(Le titre est de nous)

Vatican Pope Pallium
Pope Francis celebrates a Mass where he bestowed the Pallium, a woolen shawl symbolizing the bond to the pope, to 25 new Archbishops in St. Peter's Basilica at the Vatican, Wednes

 

Contre toute attente, le Bureau de presse du Saint-Siège a publié, le 2 août dernier, le texte de la conversation à huis clos que le pape François et les évêques polonais ont eu dans la cathédrale de Cracovie (Pologne), six jours plus tôt. Selon l’agence I.media, le Saint-Siège entendait probablement mettre fin à des rumeurs de la presse italienne qui affirmait que le Pape aurait parlé avec eux de la question des divorcés-remariés. Or, en parcourant le texte officiel de cette conversation, ce sujet n’est jamais abordé.

L’idéologie du gender

En revanche, le Saint-Père a vivement critiqué l’avancée de « l’idéologie du gender » qui est en train de « coloniser » l’Europe, l’Amérique latine, l’Afrique, et certains pays d’Asie, a-t-il dénoncé. Aujourd’hui, « on enseigne cela aux enfants – aux enfants ! », s’est-il écrié d’une voix étranglée. « On leur apprend que chacun peut choisir son sexe. » Et pourquoi ? Le Saint-Père répond : « Parce que les livres appartiennent aux personnes et aux institutions qui te donnent de l’argent ». Avant d’insister : »Oui, on est confronté à une vraie colonisation idéologique (…) soutenue le plus souvent par des pays très influents. Et ceci est terrible ».

Il y a peu de temps, a rapporté le Pape aux évêques polonais, lors d’une conversation, Benoît XVI lui a dit : « Sainteté, c’est l’époque du péché contre Dieu Créateur ». « Ce qu’il a dit, nous devons le penser », a-t-il exhorté, car « Dieu a créé l’homme et la femme, Dieu a créé le monde ainsi… et nous faisons le contraire. (…) C’est l’époque du péché contre de Dieu Créateur ».

L’idéologie de l’argent

À propos d’idéologie, le Saint-Père n’a pas manqué d’évoquer lamort atroce du père Jacques Hamel par les djihadistes de Daesh, dénonçant encore une fois « la mère des corruptions et des guerres : l’idolâtrie de l’argent » qui a enlevé à l’homme et à la femme « sa place au sommet de la Création pour y mettre une idole, l’argent, qui vend et achète tout ».

Les migrants

Et la question des migrants entre dans cette logique de domination, dictée par la corruption. À cela, impossible de donner « une réponse universelle », a souligné le Pape, car « l’accueil dépend de la situation et de la culture de chaque pays », mais le problème est « mondial » et exige un investissement d’énergies de la part de tous. Les évêques polonais ont été invités, avec leurs fidèles, à « prier une fois par semaine devant le Saint-Sacrement pour ceux qui frappent aux portes de l’Europe mais qu’on ne laisse pas entrer ».

Vitalité des paroisses

Répondant aux questions de quatre évêques polonais, le pape François a aussi invité à redonner de l’importance aux paroisses. Il y a certaines « secrétaires qui ressemblent à des “disciples de Satan”, qui effraient les gens », a-t-il alors plaisanté, et « des paroisses qui gardent leurs portes fermées ». Les églises, a-t-il insisté, doivent rester un « lieu de créativité, un lieu de référence » et non des « paroisses-bureaux ».

Déchristianisation

Sur la déchristianisation, rapporte de son côté Vatican Insider, le Pape a relevé une « sécularisation du monde moderne forte, très forte ». À ceux qui prétendent néanmoins voir apparaître « des phénomènes de religiosité, comme si le sens du religieux se réveillait », il répond : « Oui, mais ils peuvent représenter un danger. Car dans un monde aussi sécularisé que le nôtre, le risque est de voir grandir une « spiritualisation gnostique », une « spiritualité subjective, sans le Christ », hérésie contre laquelle l’apôtre Jean lutta dès les premiers temps de l’Église. Pour le Saint-Père, le problème de la déchristianisation est bien plus grave que cette sécularisation : « Enlever le Christ, enlever le Fils. Je prie, je sens… et c’est tout. C’est cela le gnosticisme ».

(Source: Aleteia)

 

 

Toujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons...

 

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

 

 

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

 

 

The Lord came to send fire upon the earth (cf. Lk. 12:49), and through participation in this fire He makes divine not just the human substance which He assumed for our sake, but every person who is found worthy of communion with Him. (St. Gregory Palamas)
 
AUX MARTYRS IGNORES
 
Les 18-19 juillet, dans la nuit :
220 morts civils dans un bombadement effectué pat l'aviation française
selon le gouvernement de Damas.
 
Pour eux pas de fleurs, pas de prières, pas de bougies ?
Même pas une pensée ? Silence des médias !
 

NOUVELLE PARUTION:

 

La vie de notre Seigneur Jésus-Christ,

par Marina Paliaki, collection « Apprendre par l’icône »,

éditions Apostolia, Paris, 2016,

26 pages illustrées.
http://orthodoxie.com/recension-marina-paliaki-la-vie-de-notre-seigneur-jesus-christ/

 

 

« Sur les monts du Caucase, Dialogue de deux solitaires sur la prière de Jésus » 

 Hiéromoine Hilarion (Domratchev) 

25,00€ TTC

Description
On sait peu de choses de la vie du moine mégaloschème Hilarion [Domratchev] : il naquit vers 1845 dans la région de Viatka, fut enseignant après avoir terminé quatre classes de séminaire ; il partit pour l’Athos où il vécut plus de vingt ans au monastère russe Saint-Pantéléimon. Dans les années 1880, il s’en fut au Caucase, où on le rattacha au monastère Saint-Simon-le-Cananéen du Nouvel Athos.
Dans ce livre, il narre sa rencontre avec un ermite du Caucase, qui lui enseigna la Prière de Jésus.

L’ouvrage est un classique de la littérature orthodoxe, qui suscita de nombreuses vocations.
» Ce livre, écrit avec l’aide de Dieu, n’a qu’un but : expliquer aussi complètement que possible en quoi consiste la Prière de Jésus, elle qui, suivant l’enseignement unanime des saints Pères, est la racine et le fondement en même temps que le sommet et la perfection de la vie spirituelle. Toute l’insistance de nos paroles ne vise qu’à cela. Nous mettons toujours cette Prière au-dessus de toutes les autres vertus, dont aucune ne l’égale lorsque la Prière atteint les degrés les plus élevés. »
Cet ouvrage dresse le portrait d’une nature exubérante, de moines retirés du monde par amour de la solitude en Dieu.

couverture def

 

 

See original image

Programme des prochaines semaines au Monastère

 

Syriaque de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de

 

Miséricorde:

 

Program in the coming weeks

 

Syriac Monastery of the Blessed Virgin Mary, Mother of Mercy:

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

 

Au Monastère Syriaque de

 

CHANDAI-BREVILLY (61) :

 

(Messe tous les dimanches et en semaine à 10h30.

Petits Pèlerinages sur Semaine tous les :

 

*22 et

 

*29 du mois)

 

 

*Samedi 6 Aout:

See original image

Solennité de la Transfiguration de Notre-Seigneur.

-Messe à 10h (Programme habituel) 

 

*Dimanche 7 Aout:

 

 

 Pèlerinage mensuel à N-D de Miséricorde

 

 'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

Mère de Miséricorde, priez pour nous, secourez-nous!

 

et aux Saints du Kerala

 See original image

St Abraham Koorilose Bava, priez pour nous !

 

See original image

St Grégorios de Parumala, priez pour nous !


 

10h30, Messe suivie de la BENEDICTION DES VOITURES et du repas fraternel,

possibilité de rencontrer un prêtre (Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

 

 

 

Ramassage des fidèles sur

 

*Paris: le Samedi 6 Aoüt à 15 h 

 

au lieu de R.D.V habituel.

 

  

* Sunday, Auguste 7:
  monthly pilgrimage to N-D Mercy and Saints Kerala.
10:30 am Mass followed by a fraternal meal and reception of the faithful.

 

 

 

WEEKEND DE L'ASSOMPTION:

 

*Dimanche 14 à Jauldes (Charente)

 

 

-10h30, Messe du jour et prières mariales de vigile

 

 

de la "Dormition Assomption" de la Très Sainte

 

 

Vierge Marie)

 

See original image 

 

*Lundi 15 AOUT au Monastère

 

 Pèlerinage de l' Assomption (Dormition de la Très Ste

 

Vierge Marie)

 

10h30, Messe suivie de la PROCESSION MARIALE et des

 

prières au monument du "SAYFO" et des autres reposoirs.

 

Repas fraternel,

 

 

Possibilité de rencontrer un prêtre (Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

 

See original image

 

 

*Dimanche 28 AOUT,

 

 Pèlerinage de Préparation à la Rentrée scolaire

 

See original image

-9h Baptêmes d’Axel et Cyprien

 

 

-10h30, Messe suivie des prières et bénédictions des

 

enfants, écolier, étudiants, parents et. Repas fraternel,

 

Possibilité de rencontrer un prêtre (Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

 

 

Pèlerinage à Notre-Dame de Miséricorde

 

au Monastère Syriaque 

 

Tous les 1ers Weekend du mois

 

(Ramassage des fidèles de région parisienne chaque samedi précédent le 1er dimanche du mois à 15h )

 

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net


See original image 

 

Note:

l'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise

Orthodoxe-Orientale. 

 

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité

des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien

et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil 

des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles , 

nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non 

obligatoires. 

Toute offrande fait cependant l'objet d'une 

déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre 

revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F " 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Partager cet article

Repost 0

Recherche

Articles Récents

Liens