Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 05:11

 

“We learn the most from what we have experienced ourselves; and it’s not important whether it brought us pain or joy. Before the mystery of life, the one who looks the most serious and responsible is the one who accepts life as joyful sorrow.”
(Archbishop Jovan Vranishkovsky, 21st Century Macedonian Hierarch (Fyrom))

Troisième dimanche après la fête de l'Assomption de Sainte-Marie

  • Soirée :
    • Saint Mathieu 19: 1-12
  • Matin :
    • Saint-Luc19: 11-27
  • Avant Quadisha Qurbana :
    • Exode 24: 12-18
    • 1er Samuel 3: 16-21
    • Ezéchiel 18: 21-24
  • Saint Qurbana :
    • Saint-Jacques 5:1-6
  • 01 Vous autres, maintenant, les riches ! Pleurez, lamentez-vous sur les malheurs qui vous attendent.
  • 02 Vos richesses sont pourries, vos vêtements sont mangés par les mites,
  • 03 votre or et votre argent sont rouillés. Cette rouille sera un témoignage contre vous, elle dévorera votre chair comme un feu. Vous avez amassé des richesses, alors que nous sommes dans les derniers jours !
  • 04 Le salaire dont vous avez frustré les ouvriers qui ont moissonné vos champs, le voici qui crie, et les clameurs des moissonneurs sont parvenues aux oreilles du Seigneur de l’univers.
  • 05 Vous avez mené sur terre une vie de luxe et de délices, et vous vous êtes rassasiés au jour du massacre.
  • 06 Vous avez condamné le juste et vous l’avez tué, sans qu’il vous oppose de résistance.
    •  
    • II Corinthiens 10: 1-7
  • 01 Moi-même, Paul, je vous exhorte par la douceur et la bienveillance du Christ, moi si humble quand je suis devant vous, mais plein d’assurance à votre égard quand je n’y suis pas.
  • 02 Je vous en prie, ne m’obligez pas à montrer, quand je viendrai, l’assurance et l’audace dont je prétends bien faire preuve contre ceux qui prétendent que nous avons une conduite purement humaine.
  • 03 Notre conduite est bien une conduite d’homme, mais nous ne combattons pas de manière purement humaine.
  • 04 En effet, les armes de notre combat ne sont pas purement humaines, elles reçoivent de Dieu la puissance qui démolit les forteresses. Nous démolissons les raisonnements fallacieux,
  • 05 tout ce qui, de manière hautaine, s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous capturons toute pensée pour l’amener à obéir au Christ.
  • 06 Nous sommes prêts à sévir contre toute désobéissance, dès que votre obéissance à vous sera parfaite.
  • 07 Regardez les choses en face. Si quelqu’un est convaincu d’appartenir au Christ, qu’il tienne compte encore de ceci : comme lui-même appartient au Christ, nous également.
    •  
    • Saint Matthieu 17: 22-27
  • 22 Comme ils étaient réunis en Galilée, Jésus leur dit : « Le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes ;
  • 23 ils le tueront et, le troisième jour, il ressuscitera. » Et ils furent profondément attristés.
  • 24 Comme ils arrivaient à Capharnaüm, ceux qui perçoivent la redevance des deux drachmes pour le Temple vinrent trouver Pierre et lui dirent : « Votre maître paye bien les deux drachmes, n’est-ce pas ? »
  • 25 Il répondit : « Oui. » Quand Pierre entra dans la maison, Jésus prit la parole le premier : « Simon, quel est ton avis ? Les rois de la terre, de qui perçoivent-ils les taxes ou l’impôt ? De leurs fils, ou des autres personnes ? »
  • 26 Pierre lui répondit : « Des autres. » Et Jésus reprit : « Donc, les fils sont libres.
  • 27 Mais, pour ne pas scandaliser les gens, va donc jusqu’à la mer, jette l’hameçon, et saisis le premier poisson qui mordra ; ouvre-lui la bouche, et tu y trouveras une pièce de quatre drachmes. Prends-la, tu la donneras pour moi et pour toi. »
    •  

Texte à lire en chacune de nos paroisses et "relais paroissiaux" où se réunissent

en ce dimanche 4 Septembre 2016 des fidèles de notre

Eglise Syro-Orthodoxe Francophone:

 

Chers amis. Aloho m'barekh.

Aujourd'hui, l'Eglise Romaine-catholique, à travers son responsable ici-bas, ratifiera la dévotion du "Peuple de Dieu" pour l'une de ses membres: Mère Thérésa de Calcutta."Vox opuli, vox Dei" !

Mère Thérésa sera canonisée dans quelques instants par le Pape de Rome lors d'une Liturgie solennelle. Au même moment, nous serons en train de célébrer la Quadisha Qurbana, la Ste Offrande que le Christ fait de Lui-même à Son Père, Sacrifice non sanglant et d'ores et déjà glorieux pour le salut du monde.

Sachant combien la dévotion envers cette sœur aînée dont tous ressentent qu'elle est dans la lumière du Christ Ressuscité et intercède pour ses frères, sachant combien la figure de cette religieuse dépasse, par son rayonnement spirituel, les seules frontières de son Eglise, nous nous unirons avec dévotion fraternel à l'acte posé aujourd'hui par l'Eglise de Rome.

Notre Eglise locale et missionnaire Syro-Orthodoxe Francophone des chrétiens de Mar Thoma (St Thomas) en France et en Afrique s’unit à l’allégresse de l’Eglise romaine , avec elle, fraternellement, nous rendons-grâces à Dieu pour ceux et celles qui, mis à part dans le Christ par le Baptême-Chrismation (Le Baptême dans l'eau et l'Esprit Saint) se sont laissés modeler par ce vivifiant Esprit afin de se conformer au Christ qui se donne pour la vie du monde...

Frères et sœurs, soyons dans l'allégresse, réjouissons-nous ! Que Théresa de Calcutta intercède pour chacun d'entre nous afin que nous soyons effectivement, y compris dans nos ténèbres intérieures, le sourire du Christ Nouvel Adam pour ceux et celles qu'Il s'est unit dans le mystère de l'Incarnation !

Votre fidèlement en Notre-Seigneur.

+Mor Philipose-Mariam, Métropolite.

Bse_Mere_Teresa_30a.jpg

 

 

« La sainteté consiste à accomplir d'un cœur joyeux la volonté de Dieu...

Le premier pas vers la sainteté est la volonté de devenir saint. A travers une volonté ferme et droite, nous aimons Dieu, nous choisissons Dieu, nous nous hâtons vers Dieu, nous L'atteignons, nous L'avons.

La sainteté n'est pas un luxe réservé au petit nombre, mais simple devoir pour vous et moi ; aussi, soyons saints comme notre Père aux cieux est saint. Saint Thomas disait : « La sainteté n'est rien d'autre qu'une ferme résolution » - l'acte héroïque d'une âme qui s'abandonne à Dieu.
Notre progrès dans la sainteté dépend de Dieu et de nous, de la grâce de Dieu et de notre volonté de devenir saint.

Nous devons avoir la vivante et authentique détermination d'atteindre la sainteté.

« Je serai un saint » veut dire :

je me dépouillerai moi-même de tout ce qui n'est pas Dieu, je viderai mon cœur de toutes les choses créées, je vivrai dans la pauvreté et le détachement, je renoncerai à ma volonté, à mes penchants, à mes caprices et à mes fantaisies, et ferai de moi une esclave volontaire, soumise à la volonté de Dieu.


Rien ne peut nous rendre saints, excepté la présence de Dieu...

Et pour moi la présence de Dieu réside dans la fidélité à de petites choses.


Nous pouvons ne pas accomplir de grandes choses - juste des petites, avec grand amour.

Les Sœurs font des petites choses : aider les enfants, visiter les personnes solitaires, les malades, les indésirables.

Quand quelqu'un me dit que les Sœurs n'ont entrepris aucun grand travail, qu'elles font tranquillement de petites choses, je réponds que même si elles n'aidaient qu'une seule personne, cela suffirait. Jésus serait mort pour une seule personne, pour un seul pécheur.


Nous devons devenir saints, non parce que nous voulons nous sentir saints, mais parce que le Christ doit être capable de vivre pleinement Sa vie en nous. Nous devons être tout amour, toute foi, toute pureté...

Je prie que chacun de vous soit saint, et ainsi répande l'amour de Dieu partout où il va.

Que Sa lumière de vérité soit dans la vie de chaque personne, de façon à ce que Dieu puisse continuer à aimer le monde à travers vous et moi. »

Bse Mère Teresa (1910-1997), L'amour, un fruit toujours de saison, Éd. du Roseau, Canada, 1986.

 

Nous apprenons le plus des expériences que nous avons vécues nous-mêmes.

Et ce n'est pas important qu'elles nous aient apporté de la douleur ou de la joie.

Devant le mystère de la vie, celui qui est le plus sérieux et le plus responsable, c'est celui qui accepte la vie comme une douloureuse joie.


(Archevêque Jovan Vranishkovsky, hiérarque macédonien (Fyrom) du 21ème siècle)

Afficher l'image d'origine

 

« Quelle est la prière du cœur solitaire ? »

 

Je réponds que le détachement et le vide ne peuvent absolument pas prier, car quiconque prie désire obtenir quelque chose de Dieu : quelque chose à ajouter… ou quelque chose à retrancher.

Mais le cœur qui est détaché n’a aucun désir pour quoi que ce soit, il n’a rien de quoi être délivré.

Aussi n’a-t-il aucune prière ; sa seule prière consiste à être un avec Dieu.

 

(Maître Eckhart, traduit de : The Best of Meister Eckhart, ed. Halcyon Backhouse, New York, Crossroad, 1996, p. 96.)

 

RETRAITE-PELERINAGE DE LIBERATION ET DE GUERISON INTERIEURE

Afficher l'image d'origine

 

Du 29 Septembre au Dimanche 2 Octobre

au Monastère Syriaque:

  

 Sanctuaires visités:

*29 Septembre:Pèlerinage à St Michel Archange au Sanctuaire N-D de Miséricorde

*30 Septembre:Pèlerinage à Lisieux et Dozulé 

*1er Octobre: Journée mariale au Monastère Syriaque réservée aux confessions, prières de délivrances, prières de guérison intérieure.

*Dimanche 2 Octobre: Pèlerinage à N-D de Miséricorde

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

 

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

 

See original image

 

 

Le  4 Septembre en l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone, mémoire de

SAINT MOÏSE,

Prophète

 

Issu de la tribu de Levi, Moïse naquit en Egypte, alors que les Hébreux étaient au service de Pharaon. Celui-ci, craignant l'accroissement et la prospérité grandissante du peuple juif, que ses pères avaient accueilli en Egypte pour remercier Joseph, avait donné l'ordre d'en massacrer tous les enfants mâles. Comme la mère de Moïse ne pouvait se résoudre à le livrer à la mort, elle eut l'idée de le confier aux soins de la Providence en le déposant dans une corbeille qu'elle laissa aller sur les eaux du Nil. L'enfant fut recueilli par la fille de Pharaon, qui lui donna le nom de Moïse - ce qui signifie: «sauvé des eaux». Elevé comme le fils même de la princesse, il maîtrisa bientôt toute la sagesse et la connaissance des Egyptiens. Parvenu à l'âge de quarante ans, Moïse tua un jour un Egyptien qui se battait contre un de ses frères de race. Il dut alors s'enfuir au pays de Madian pour échapper aux poursuites. Il y épousa Séphora, la fille du Prêtre Jethro, et eut d'elle un fils, qu'il nomma Guerchom -- ce qui signifie: «je suis étranger sur un terre étrangère». Dans cet exil, loin de son peuple, il se prépara à la mission que Dieu lui avait réservée et mena paître les troupeaux de son beau-père dans les solitudes des montagnes et du désert, avant de devenir pasteur du troupeau spirituel de Dieu. C'est pendant ces séjours au désert qu'il purifia son coeur et son esprit par la prière et la méditation continuelle des merveilles de Dieu. Un jour qu'il menait ses troupeaux sur la montagne du Sinaï (Horeb), Dieu lui apparut autant qu'il est possible à un homme de le voir. De ses propres yeux, Moïse vit en effet un buisson qui brûlait en dégageant une lumière plus éclatante que celle du soleil, mais ne se consumait point. Il reçut ainsi comme une préfiguration du grand mystère de l'enfantement virginal et de la venue dans la chair de notre Sauveur, qui a bouleversé les lois de la nature tout en les préservant.

Après quarante années passées à Madian, sur l'ordre de Dieu,Moïse retourna en Egypte pour délivrer le peuple de la tyrannie de Pharaon. Comme il avait la parole difficile et craignait d'assumer tout seul cette tâche, Dieu lui donna Aaron son frère comme auxiliaire, pour lui servir d'interprète auprès du peuple. Mais Pharaon, le coeur endurci par la permission de Dieu, ne voulait pas laisser partir les Juifs, qui servaient comme esclaves dans ses entreprises de construction. Dieu frappa alors l'Egypte de dix fléaux redoutables par l'intermédiaire de Moïse. Il changea en sang toutes les eaux de l'Egypte, envahit de grenouilles le territoire de Pharaon jusque dans sa chambre à coucher, puis changea en moustiques la poussière de la terre; comme Pharaon ne laissa toujours pas partir le peuple, il infesta de taons le pays, puis fit mourir de peste tout le bétail, il fit venir ensuite des tumeurs bourgeonnant en pustules sur les animaux et sur les Egyptiens, fit tomber une lourde grêle mélée de feu comme jamais il n'était tombé auparavant; envahit à nouveau le pays de sauterelles innombrables qui dévoraient tout sur leur passage, recouvrit l'Egypte d'une épaisse ténèbre pendant trois jours, et enfin, fit mourir de nuit tous les premiers-nés de l'Egypte depuis le fils premier-né de Pharaon jusqu'aux premiers-nés de ses serviteurs et de son bétail. Pharaon, vaincu par la puissance de Dieu, laissa partir le peuple des Hébreux, qui emporta avec lui beaucoup des richesses de l'Egypte. Sur l'ordre de Moïse, Dieu ouvrit la Mer Rouge pour que le peuple puisse passer à pied sec, et Il la referma sur les armées égyptiennes et sur Pharaon qui étaient partis à leur poursuite. Il conduisit ainsi son peuple au désert pour l'éprouver et l'éduquer pendant quarante ans, afin de le préparer aux biens de la Terre Promise. Malgré les innombrables transgressions et infidélités des Hébreux et leur irrésistible tendance à se confier dans des idoles, oeuvres de leurs mains, Dieu n'écarta pas sa bienveillance et prit patience grâce à la prière instante de son serviteur Moïse. Dans le désert, le Seigneur montra par de nombreux miracles sa miséricorde: Il fit descendre du ciel la manne pour les nourrir autant qu'ils le désiraient, adoucit les eaux amères, les guida le jour sous la forme d'une nuée et la nuit par une lueur, Il leur fit remporter la victoire sur Amalec et les tribus barbares du désert.. Comme ils arrivaient auprès de la montagne du Sinaï, Dieu appela Moïse à monter seul au sommet, et Il se révéla à lui dans une nuée lumineuse et le fracas de trompettes éclatantes. Moïse parla à Dieu comme à un ami et Dieu lui répondit par des coups de tonnerre. Pendant cette terrible révélation de Sa gloire, le Seigneur enseigna à Son serviteur les ordonnances de Sa Loi Sainte. Moïse resta ainsi avec Dieu sur la montagne pendant quarante jours et quarante nuits, apprenant tout ce qui est nécessaire pour acquérir la vertu et la connaissance de Dieu, et recevant des prescriptions précises sur la construction du sanctuaire terrestre et le culte qu'on devait rendre au Créateur de l'univers dans l'attente de Sa manifestation dans la chair. Après avoir reçu ces révélations célestes au sein de la ténèbre plus lumineuse que la lumière sensible, Moïse descendit de la montagne avec la Loi gravée par Dieu sur deux plaques de pierre. La lumière divine avait si profondément pénétré son coeur qu'elle débordait sur son corps, et son visage était si éclatant que le peuple, non-initié aux mystères de Dieu, ne pouvait supporter de le regarder en face. C'est pourquoi Moïse dut le recouvrir d'un voile. Malgré tous ces signes et ces prodiges, les Juifs ne cessaient de pécher et de s'éloigner de Dieu par l'idolâtrie. Moïse ne se lassait pas toutefois d'intercéder pour le peuple, et sa compassion était si grande, qu'il sembla lui aussi douter de l'assistance de Dieu lorsque l'eau vint à manquer à Mériba. Sur l'ordre de Dieu, il frappa le rocher d'où sortit de l'eau vive; mais Dieu lui annonça qu'ils n'entreraient pas dans la Terre Promise ruisselante de lait et de miel, lui ainsi que tous les hommes de la génération qui était sortie d'Egypte et qui tant de fois avait douté des promesses divines. En effet, lorsque MoÏse atteignit l'âge de 120 ans et que les Hébreux se préparaient à pénétrer dans la terre de Chanaan, il reçut de Dieu l'ordre de monter sur le mont Abarim et de voir de loin la terre de Palestine vers laquelle il avait mené après tant de tribulations les enfants d'Israël. C'est là qu'il mourut et fut enterré, sans que personne ne connût jamais le lieu précis de sa sépulture.

Ce n'est donc plus de dos ni du creux du rocher 
que Moïse contemple enfin le Dieu des dieux, 
mais, de son Créateur ayant pu s'approcher, 
face à face il le voit tout entier de ses yeux.

Tropaire, t. 2

Célébrant la mémoire de ton prophète Moïse, Seigneur, * par ses prières, * nous t'en supplions, sauve nos âmes.

Lucernaire, ton 4

Dans l'ouragan tu contemplas, * autant qu'il te fut possible, l’Incorporel, * dans la nuée, Moïse, tu as vu l’Immatériel; * la gloire suprême te rendit semblable à Dieu, * au charnel Israël tu servis de législateur; * car ce n est pas un esprit terrestre qui aurait pu * pénétrer les mystères divins, * mais la grâce est donnée à ceux qui voient les choses d'en-haut.

Pour le peuple qui exaspérait le Seigneur * tu fus un prêtre selon la Loi, * Moïse, un valeureux chef d'armée, * frappant l'Egypte de plaies, * divisant la mer Rouge avec ton bâton, * engloutissant avec ses officiers l’exécrable, l’orgueilleux Pharaon * et, malgré son ingratitude, conduisant et nourrissant dans le désert Israël.

Moïse, empresse-toi d'enlever * les sandales de tes pieds, * car le lieu où tu te trouves est un lieu saint; * ne porte pas ces chaussures, qui sont * par leur cuir un symbole de mise à mort, * puisque t'est montré dans le buisson et le feu * l'étonnant mystère de la virginale Servante de Dieu, * disait le Seigneur à Moïse sur la montagne de l'Horeb.
(http://calendrier.egliseorthodoxe.com/…/stss…/sept04bis.html)

« En lisant l’Ancien Testament, une figure ressort parmi les autres: celle de Moïse, précisément comme homme de prière. Moïse, le grand prophète et « condottiere » du temps de l’Exode, a exercé sa fonction de médiateur entre Dieu et Israël en se faisant le messager, auprès du peuple, des paroles et des commandements divins, en le conduisant vers la liberté de la Terre promise, en enseignant aux juifs à vivre dans l’obéissance et dans la confiance envers Dieu au cours de leur long séjour dans le désert, mais également, et je dirais surtout, en priant. Il prie pour le pharaon lorsque Dieu, avec les plaies, tentait de convertir le cœur des Égyptiens (cf. Ex 8-10); il demande au Seigneur la guérison de sa sœur Marie frappée par la lèpre (cf. Nb 12, 9-13), il intercède pour le peuple qui s’était rebellé, effrayé par le compte-rendu des explorateurs (cf. Nb 14, 1-19), il prie quand le feu va dévorer le campement (cf. Nb 11, 1-2) et quand les serpents venimeux font un massacre (cf. Nb 21, 4-9); il s’adresse au Seigneur et réagit en protestant quand le poids de sa mission devient trop lourd (cf. Nb 11, 10-15); il voit Dieu et parle avec Lui «face à face, comme un homme parle à son ami» (cf. Ex 24, 9-17; 33, 7-23; 34, 1-10. 28-35). »

Pour approfondir, lire la Catéchèse du Pape émérite de l'Eglise de Rome S Steté Benoît XVI : 
>>>  Moïse 

 

Hieromartyr Babylas, bishop of  Antioch , and those with him (251)

He was archbishop of Antioch at the time of the wicked Emperor Numerian. Once the Emperor came to Antioch and attempted to enter a church where Babylas was serving. Coming to the door, the Archbishop forbade the Emperor, as a pagan and a shedder of innocent blood, to enter the house where the True God was worshipped. Retreating in humiliation, the Emperor determined to take his revenge. Shortly after he had Babylas imprisoned along with several Christian children. Babylas was made to watch the beheading of each of the children. Having given them encouragement he submitted himself to beheading. At his own request he was buried in the chains with which he had been bound.

 

   After the establishment of Christianity in the Roman Empire, the Emperor Gallus had a church built in honor of Babylas near the site of a temple to Apollos at Daphne, outside Antioch. (This was where, according to pagan legend, the maiden Daphne had been turned into a tree to escape the lust of Apollos). When Julian the Apostate came to Antioch in 362 to consult a famous oracle there, he found that the oracle had been deprived of its power by the presence of a Christian church nearby.

 

 He ordered the relics of St Babylas to be dug up and removed from the Church. As soon as this had been done a thunderbolt destroyed the shrine of Apollo, which Julian did not dare to rebuild. Saint John Chrysostom, then Archbishop of Antioch, preached a sermon on these events within a generation after their occurrence.

 

 

See original image

 

Memorial of Yuyakim Mar Koorilose Metropolitan/

Mar Thoman Palli, Mulanthuruthi

Le  2 Septembre en l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone:

« Pour ceux qui se trouvent dans l'oppression, les épreuves, le chagrin ».

Dans l'abîme jadis fut culbutée / par la puissance invincible / toute l'armée de Pharaon, / et maintenant le Verbe fait chair / a supprimé le poids de nos péchés, / le Seigneur que nous glorifions, car il s'est couvert de gloire.

Toi qui exauces facilement / tous ceux qui se trouvent en difficulté, / toi qui les aides dans l'affliction, / divine Mère, accorde-moi, dans ta bonté, / ta grâce, puisque j'ose te chanter, / notre Dame, joie de tous les affligés.

 

Souveraine, puisque tu possèdes abondamment / le trésor de la grâce, / vu le crédit que tu as auprès de Dieu, / par ta prière tire-moi du péché, / moi ton pauvre serviteur, / allégresse de tous les affligés.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Délivre-nous de tous les ennemis, / des invisibles et de ceux que l'on peut voir, / nous qui nous réfugions auprès de toi, / divine Mère immaculée, / et renverse les complots / de ceux qui nous donnent l'assaut.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

Éloigne, divine Mère, loin de moi / l'oppression que les hommes font peser sur moi, / éloigne également, je t'en prie, / les calomnies de mes assaillants, / afin que de tout cœur je glorifie / le Seigneur que tu as allaité.

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

woman prayer candles

 

 

 

 

Toujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons...

 

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

 

 

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

 

 

The Lord came to send fire upon the earth (cf. Lk. 12:49), and through participation in this fire He makes divine not just the human substance which He assumed for our sake, but every person who is found worthy of communion with Him. (St. Gregory Palamas)
 
 Arme invincible, soutien de la foi, Très Sainte Croix , 
nous te chantons, / devant toi nous prosternant avec foi: / tu es le refuge, la gloire des chrétiens; / gardienne des orthodoxes et fierté des martyrs, / à juste titre nous te glorifions.

Croix de Jésus, armure des chrétiens, / tu donnes aux rois victoire et tu renverses les démons: / à ceux qui se prosternent devant toi / donne ta protection et la grande miséricorde.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amîn

Tous ceux qui d'un cœur ardent / se prosternent pieusement / devant le croix et les souffrances de ton Fils,  / fais qu'ils deviennent, ô Mère de Dieu, / les citoyens du Paradis / et les héritiers de la gloire des cieux.

 

2ème anniversaire du décès de Son

 

Eminence Joseph Mar Koorilose

 

Afficher l'image d'origine

Chers amis. Aloho m'barekh.

Nous transmettons bien volontiers l'invitation du frère du regretté Joseph Mor Koorilose que beaucoup en France connurent et apprécièrent.

"De 2004 à 2011, l' Eglise Syro-Orthodoxe-Francophone a vécue sous la supervision d'un "Juridical advisor" en la personne du "Valiya Metropolitan" de l'Eglise syrienne de Malabar (MISC.Kerala, Inde): S E Joseph Mor Koorilose. En Décembre 2005 l'Assemblée Générale de L'Association Cultuelle de l'Archidiocèse le choisisait comme "Métropolite Majeur" (...).

Nous demandons à tous nos fidèles et amis en France et au Cameroun de s'unir spirituellement à cette Eglise de Thozhiur, partie constitutive et historique des "Chrétiens de Saint Thomas".

De nos Monastères, paroisses et mission, nous suivrons le programme ci-dessous.

Votre fidèlement en Notre-Seigneur.

+Mor Philipose-Mariam, métropolite.

Afficher l'image d'origine

Dear friends. Aloho m'barekh.

We send gladly the invitation of the brother of the late Joseph Mor Koorilose many in France knew and appreciated.

"From 2004 to 2011, the Syro-Orthodox Church-Francophone lived under the supervision of a" Juridical advisor "in the person of" Valiya Metropolitan "of the Syrian Church of Malabar (MISC.Kerala, India): SE Joseph Mor Koorilose. in December 2005 the General Assembly of the Association of the Archdiocese Cultual the choisisait as "Major Metropolitan" (...).

We ask all our faithful friends in France and Cameroon to spiritually unite with this church Thozhiur, constitutive and historic part of the "Christians of St. Thomas."

Our monasteries, parishes and mission, we will follow the program below.

Your faithfully in the Lord.

+ Mor Philipose Mariam, Metropolitan.

Afficher l'image d'origine

Dear Beloved brothers and sisters in Christ!!

 
Greetings in the name of Almighty!! 
 
Our Koorilose Thirumeni's 2nd  Death Anniversary planning to conduct on 6th & 7th Sep,2016 @ St.George Cathedral Church, Thozhiyoor.
 
Thirumeni became memory in our life for last 2 year now, but nobody can forget his character in our life time. 
 
Hope the person who reads this message will have some incident which you can't forget in your life about Thirumeni.
 
we already doing several Charity & Other activities to remember our Thirumeni's name for the coming generation.
 
our Program Schedule is given below;
 
Sep 6th Tuesday:
 
6.00pm - Evening Prayer
6.30pm - Dhoopa Prarthana
 
Sep 7th Wednesday:
 
7.30am - Morning Prayer
8.00am - Holy Mass
9.00am - Dhoopa Prarthana
9.30am - Break Fast
 
 
We requesting everyone should come with your family for this 2 days function in Thozhiyoor with your valuable prayers. 
 
To remember our H.H Kattumangattu Abraham Mar Koorilose Bava & Joseph Mar Koorilose Valiya Metroplitan, we decide to corporate with Mor Ignatius Jacobite Church - Dubai for their "Swanthanam project" (constructing 30 bed rooms for the needy patients in Vellore Hospital), we offered 2 bed rooms for this project . This project will be finished in April,2017.
 
we hope this rooms will be helpful for those poor patients coming to Vellore  hospital with decease which can be healed by our LORD & Our Bava's Intermediary prayer will make miracles in their life.
 
Total cost for 2 bedroom is Rs.8 Lakhs (around USD 12,000), we already have some funds & Offers which came through Thirumeni's well wishers .Those who interested to be part of this small Room project, kindly inform us & we will provide the account details.
 
we also continuing scholar ship for the needy students in our Kunnamkulam area.
 
Marriage Aid ( Rs.50,000  or 1 lakh each) given to 47 couples from different parts of Kerala & Andra Pradesh. This project fully sponsored by "Friends of Valiya Thirumeni' in Sharjah". Their target is 60 couples  & within end of  2016 they will complete this project. They started This project in December 2013.
 
Once again Thank you very much for your prayers & requesting everyone participation for the function.
 
If anybody require assistance, pls don't hesitate to contact me or my son, we are ready to serve you the way you served our Thirumeni in his life time.
 
God abundantly bless your family and our  Thirumeni's prayers always with us.
 
With lots of Love,
 
P.M.Benny ( Thirumeni Brother)
+91 94473 52277
+91 4885 222167
Afficher l'image d'origine
Afficher l'image d'origine
Afficher l'image d'origine

« Et nous ne disons rien. »

 

La grande leçon politique de Mère

 

Teresa


 

Mère Teresa ne se contentait pas de regretter un désordre moral, car la complaisance et la responsabilité était bien pour elle politique.
 

Déjà béatifiée en 2003 par le pape Jean-Paul II, Mère Teresa sera canonisée par le pape François ce dimanche 4 septembre. Le témoignage de sa charité fut aussi un message de vérité.

La petite sainte de Calcutta, fondatrice des Missionnaires de la Charité, fut admirée par le monde entier pour son dévouement radical en faveur des plus pauvres. Son message d’amour et de paix n’avait pourtant rien de complaisant, et sa vérité fit grincer bien des dents, en particulier chez les faiseurs d’opinion ayant si souvent le mot « solidarité » à la bouche.

Le 10 décembre 1979, la religieuse recevait le prix Nobel de la paix. Son discours s’ouvrit sur la prière de saint François : « Seigneur, faites de moi un instrument de ta paix : là où il y a de la haine, que je puisse apporter l’amour… » Mais après la prière, l’humble petite sœur en sari blanc et bleu adressa aux grands de ce monde son analyse des causes de la guerre et de la violence : « Le plus grand destructeur de la paix aujourd’hui, dit-elle, est le crime commis contre l’innocent enfant à naître. »

Scandale. Ou plutôt, silence, silence assourdissant. Comment, pourtant, ne pas saisir le terrible raisonnement, dans sa logique implacable : « Si une mère peut tuer son propre enfant, dans son propre sein, qu’est-ce qui nous empêche, à vous et à moi, de nous entretuer les uns les autres ? » Mais non, « aujourd’hui, on tue des millions d’enfants à naître. Et nous ne disons rien. On lit dans les journaux le nombre de ceux-ci ou de ceux-là qui sont tués, de tout ce qui est détruit, mais personne ne parle des millions de petits êtres qui ont été conçus avec la même vie que vous et moi, avec la vie de Dieu. Et nous ne disons rien. »

Mère Teresa ne se contentait pas de regretter un désordre moral, car la complaisance et la responsabilité étaient bien, pour elle, politiques : « Nous l’admettons pour nous conformer aux vues des pays qui ont légalisé l’avortement. » Or, « ces nations sont les plus pauvres », ne craignait-elle pas de dire, elle qui savait ce qu’est la véritable pauvreté. Une nation pauvre, c’est une nation qui a peur, et pas d’abord de la voracité de ses voisins ou du malheur des temps, mais d’elle-même et de ses propres ressources ! Pour ces nations, « parce qu’elles ne veulent pas nourrir un enfant de plus, élever un enfant de plus, l’enfant doit mourir ».

Le terrifiant diagnostic de Mère Teresa ne disait pas seulement aux nations égoïstes que leur malthusianisme était un mauvais calcul, mais que la violence intérieure ne pouvait que déchirer les corps et durcir les cœurs et, finalement, dresser les hommes et les peuples les uns contre les autres.

Là est la grande leçon politique de Mère Teresa. Pour construire un peuple, la plus haute mission de l’homme politique n’est pas de gérer des budgets, de lever des impôts, de dresser des murs, d’arbitrer des conflits. Sa mission est avant tout morale, culturelle, spirituelle. Elle consiste à libérer le meilleur de l’âme humaine en encourageant l’accueil et la protection des plus faibles. Un peuple généreux n’a peur de rien. Si tu veux la paix, répands d’abord le bien dans les cœurs. Le reste te sera donné par surcroît.


(Source : Boulevard Voltaire)

 

See original image

Programme des prochaines semaines au Monastère

 

Syriaque de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de

 

Miséricorde:

 

Program in the coming weeks

 

Syriac Monastery of the Blessed Virgin Mary, Mother of Mercy:

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

 

Au Monastère Syriaque de

 

CHANDAI-BREVILLY (61) :

 

(Messe tous les dimanches et en semaine à 10h30.

Petits Pèlerinages sur Semaine tous les :

 

*22 et

 

*29 du mois)

 

 

 

 

*Dimanche 4 Septembre au Monastère Syriaque:

  

 Pèlerinage mensuel à N-D de Miséricorde

 

 'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

Mère de Miséricorde, priez pour nous, secourez-nous!

 

et aux Saints du Kerala

 See original image

St Abraham Koorilose Bava, priez pour nous !

 

See original image

St Grégorios de Parumala, priez pour nous !


 

10h30, Messe de Rentrée Scolaire et des Catéchismes BENEDICTION DES ENFANTS et du repas fraternel,Action de grâce pour la glorification de Mère Thérésa de Calcutta

possibilité de rencontrer un prêtre (Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

Afficher l'image d'origine

 

 

 

Ramassage des fidèles sur

 

*Paris: le Samedi 3 Septembre à 15 h 

 

au lieu de R.D.V habituel.

 

  

* Sunday, September 4:
  monthly pilgrimage to N-D Mercy and Saints Kerala.
10:30 am Mass followed by a fraternal meal and reception of the faithful.

 

St.Mary

Nativité de la Très Ste Vierge Sainte-Marie

Jeudi 8 septembre

===

 

Croix Glorieuse Sleebo

 

Mercredi 14 septembre

===

Anniversaire de la création du Catholicossat de l'Eglise malankare

 

Jeudi 15 septembre

 

 See original image

 

 

Pèlerinage à Notre-Dame de Miséricorde

 

au Monastère Syriaque 

 

Tous les 1ers Weekend du mois

 

(Ramassage des fidèles de région parisienne chaque samedi précédent le 1er dimanche du mois à 15h )

 

Petits Pèlerinages sur Semaine tous les :

 

*22 et

 

*29 du mois

 

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

 

 

RETRAITE-PELERINAGE DE LIBERATION ET DE GUERISON INTERIEURE

Afficher l'image d'origine

 

Du 29 Septembre au Dimanche 2 Octobre

au Monastère Syriaque:

  

 Sanctuaires visités:

*29 Septembre:Pèlerinage à St Michel Archange au Sanctuaire N-D de Miséricorde

*30 Septembre:Pèlerinage à Lisieux et Dozulé 

*1er Octobre: Journée mariale au Monastère Syriaque réservée aux confessions, prières de délivrances, prières de guérison intérieure.

*Dimanche 2 Octobre: Pèlerinage à N-D de Miséricorde

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

 

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

 

29 SEPTEMBRE, PELERINAGE A SAINT MICHEL ARCHANGE

 

 au Monastère Syriaque:

  

 

 10h30 , Messe suivie d'un repas fraternel et de la réception des fidèles

 

New Mary 1 by joeatta78

Dimanche 2 OCTOBRE

 

 au Monastère Syriaque:

  

 Pèlerinage mensuel à N-D de Miséricorde et aux Saints du Kérala

10h30, Messe suivie du repas fraternel,

possibilité de rencontrer un prêtre (Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

 

 

 

Ramassage des fidèles sur

 

*Paris: le Samedi 1er Ocotbre à 15 h 

 

au lieu de R.D.V habituel.

 

  

* Sunday, October 2:
  monthly pilgrimage to N-D Mercy and Saints Kerala.
10:30 am Mass followed by a fraternal meal and reception of the faithful.

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net


See original image 

 

Note:

l'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise

Orthodoxe-Orientale. 

 

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité

des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien

et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil 

des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles , 

nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non 

obligatoires. 

Toute offrande fait cependant l'objet d'une 

déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre 

revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F " 

 

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam, Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, Moniale.

 

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

Afficher l'image d'origine

Partager cet article

Repost 0

Recherche

Articles Récents

Liens