Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 05:33

Afficher l'image d'origine

Even if you are not what you should be, you should not despair.

It is bad enough that you have sinned- why in addition do you wrong God by regarding him in your ignorance as powerless?

Is he, who for your sake created the great universe that you behold, incapable

of saving your soul ?

(St. Peter Damaskos on Humility and Repentance )

 

 

Chers amis. Aloho m'barekh 

 


Nous venons de rentrer hier, avec Abouna Isaac, d'une intense visite pastorale au Cameroun où J'ordonnais deux nouveaux prêtres le samedi 24. 
Merci pour vos prières qui nous accompagnaient de toute évidence.

 

Dès aujourd'hui commence au Monastère une "retraite pelerinage" du 29 Septembre au 2 Octobre.

rappel du programme:

 

*29 Septembre:Pèlerinage à St Michel Archange au Sanctuaire N-D de Miséricorde

*30 Septembre:Pèlerinage à Lisieux et Dozulé 

*1er Octobre: Journée mariale au Monastère Syriaque réservée aux confessions, prières de délivrances, prières de guérison intérieure.

*Dimanche 2 Octobre: Pèlerinage à N-D de Miséricorde

 

 

Samedi, comme prévu je ramasserai les fidèles de région parisienne pour le Pèlerinage mensuel à N-D de Miséricorde. Ce sera à 15h en lieu et place habituelle .

A bientôt donc chers amis. Votre fidèlement dévoué en Notre Seigneur. Aloho m'barekh ( Dieu vous bénisse ) !

+ Mor Philipose-Mariam

 

PS: Bonne Fête de la St Michel et des Sts Archanges à tous et chacun !

Je vous propose aujourd'hui cette

PRIERE AUX SAINTS ARCHANGES:

Glorieux saint Michel, prince de la milice céleste, protecteur de l'Eglise du Christ, défendez-nous contre tous nos ennemis visibles et invisibles, et ne permettez pas que nous tombions jamais sous leur cruelle tyrannie.


Saint Raphaël, guide charitable des voyageurs, vous qui par la vertu divine, opérez des guérisons miraculeuses, daignez nous guider dans le pèlerinage de cette vie, et guérir les maladies de nos âmes et celles de nos corps.
 

Saint Gabriel, vous qui êtes appelé à juste titre la force de Dieu, puisque vous avez été choisi pour annoncer à Marie le Mystère où le Tout-Puissant a déployé la force de son bras, faites-nous connaître les trésors renfermés dans la personne du Fils de Dieu, et soyez notre protecteur auprès de son auguste Mère.La haine te persécute ? Montre de la charité. L'envie te persécute ? Montre de la douceur. La concupiscence te persécute ? Sois parfaitement chaste. Et de même, si l'injustice te persécute, montre de la justice. Et si l'argent te persécute, confesse notre Seigneur, le Seigneur de tous.   Tous ces persécuteurs-là persécutaient les confesseurs en temps de paix, et c'est parce qu'ils se distinguèrent grâce à ces persécuteurs cachés qu'ils furent couronnés ouvertement par les persécuteurs. Exerce-toi contre ceux qui ne se voient pas, afin que tu puisses résister à ceux qui se voient.   Si les persécuteurs qui sont en toi ont le dessus, comment penses-tu vaincre ceux du dehors ? » (St Ephrem dans le Codex Barberinus XIV , paroles de saint Ephrem à propos de la fin du monde, et la plénitude de l'Univers, et de la Tribulation de l'Organisation des Nations).

Livre de l'Apocalypse 1,1-5.

En ces jours-là, Dieu a découvert ce qui devait arriver bientôt, et l'a fait connaître par l'envoi de son ange à son serviteur Jean, 
qui a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus-Christ en tout ce qu'il a vu. 
Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de cette prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites, car le temps est proche ! 
Jean aux sept Eglises qui sont en Asie : grâce et paix vous soient données de la part de Celui qui est, qui était et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône, et de la part de Jésus-Christ ; 
c'est le Témoin fidèle, le Premier-né d'entre les morts et le Prince des rois de la terre. 
 


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 18,1-10.

En ce temps-là, les disciples s'approchèrent de Jésus, et lui dirent : Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ? 
Alors ayant fait venir un enfant, il le plaça au milieu d'eux 
et dit : Je vous le dis, en vérité, si vous ne changez et ne devenez comme les enfants, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux. 
Celui donc qui se fera humble comme ce petit enfant est le plus grand dans le royaume des cieux. 
Et celui qui reçoit en mon nom un enfant comme celui-ci, c'est moi qu'il reçoit.
Mais celui qui scandalisera un de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu'on lui suspende une meule à âne autour du cou et qu'on le précipite au fond de la mer
Malheur au monde à cause des scandales ! C'est une nécessité qu'il arrive des scandales ; mais malheur à l'homme par qui le scandale arrive ! 

Si ta main ou ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le et jette-le loin de toi : il vaut mieux pour toi entrer dans la vie manchot ou boiteux, que d'être jeté, ayant deux mains ou deux pieds, dans le feu éternel. 
Et si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi ; il vaut mieux pour toi entrer borgne dans la vie, que d'être jeté, ayant deux yeux, dans la géhenne du feu. 
Prenez garde de mépriser aucun de ces petits, car je vous dis que leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est dans les cieux. 
 




Mod article46325346 4facca8a09166 2
Par Syméon le Nouveau Théologien 

(v. 949-1022), moine grec 
Hymne 2 (trad. SC 156, p. 183 rev.)
 

 

« Les anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père » (Mt 18,10)

Je vous rends grâces, parce que vous m'avez donné de vivre, 
de vous connaître et de vous adorer, mon Dieu. 
Car « la vie, c'est de vous connaître, vous le seul Dieu »

(Jn 17,3), 
créateur et auteur de tout, 
non engendré, non créé, sans principe, unique, 
et votre Fils, engendré de vous, 
et l'Esprit très saint, procédant de vous, 
la trine unité digne de toute louange... 

Qu'y a-t-il chez les anges, chez les archanges, 
les souverainetés, les chérubins et les séraphins 
et toutes les autres armées célestes, 
comme gloire ou comme lumière d'immortalité, 
quelle joie, quelle splendeur de vie immatérielle, 
sinon l'unique lumière de la Sainte Trinité ? ... 

Cite-moi un être incorporel ou corporel, 
tu trouveras que c'est Dieu qui a tout fait. 
Si on te parle d'un être quelconque, ceux du ciel, 
ceux de la terre ou ceux des abîmes, 
pour eux aussi, pour tous, il n'y a qu'une vie, une gloire, 
un désir et un royaume, 
une unique richesse, joie, couronne, victoire, paix 
ou tout autre éclat que ce soit : 
la connaissance du Principe et de la Cause 
d'où tout est venu, d'où tout a pris naissance. 
Là est celui qui maintient les choses d'en haut et les choses d'en bas, 
Là est celui qui met en ordre tous les êtres spirituels, 
Là est celui qui règne sur tous les êtres visibles... 

Ils ont grandi en connaissance et redoublé de crainte 
en voyant Satan tomber 
et ses compagnons emportés par la présomption. 
Ceux qui sont tombés ont oublié tout cela, 
esclaves de l
eur orgueil ; 

tandis que tous ceux qui en ont conservé la connaissance, 
soulevés par la crainte et l'amour, 
se sont attachés à leur Seigneur. 
Ainsi la reconnaissance de sa seigneurie 
produisait aussi l'accroissement de leur amour 
parce qu'ils voyaient mieux et plus clairement 
l'éclat fulgurant de la Trinité.

 

Par Saint Grégoire

LES SAINTS ARCHANGES

« Les noms des anges »

Il faut savoir que le nom d'anges désigne leur fonction, et non leur nature. Car ces esprits bienheureux de la patrie Céleste sont bien toujours des esprits, mais on ne peut les appeler toujours des "anges", parce qu'ils ne sont des anges que lorsqu'ils portent un message.

On appelle "anges" ceux qui portent les messages moins importants, et "archanges" ceux qui annoncent les plus grands événements.

C'est pourquoi l'archange Gabriel fut envoyé à la Vierge Marie, et non pas un ange quelconque : pour ce ministère, il s'imposait d'envoyer un ange du plus haut rang annoncer le plus haut de tous les événements

En outre, certains d'entre eux sont désignés par un nom propre, afin de signifier par les mots la nature de leur action. (…)

C'est lorsqu'ils viennent vers nous pour exercer un ministère qu'ils reçoivent chez nous des noms tirés de leur fonction.

C'est ainsi que Michel veut dire : "Qui est comme Dieu ?", Gabriel : "Force de Dieu", Raphaël : "Dieu guérit".

Chaque fois qu'il est besoin d'un déploiement de force extraordinaire, c'est Michel qui est envoyé : son action et son nom font comprendre que nul ne peut faire ce qu'il appartient à Dieu seul de faire.

L'antique ennemi, qui a désiré par orgueil être semblable à Dieu, disait : J'escaladerai les cieux, par-dessus les étoiles du ciel j’érigerai mon trône, je ressemblerai au Très-HautOr, l'Apocalypse nous dit qu'à la fin du monde, lorsqu'il sera laissé à sa propre force, avant d'être éliminé par le supplice final, il devra combattre contre l'archange Michel :

Il y eut un combat contre l'archange Michel. (Ap 12, 7)

À la Vierge Marie, c'est Gabriel qui est envoyé, dont le nom signifie "Force de Dieu" : ne venait-il pas annoncer celui qui voulut se manifester dans une humble condition pour triompher des puissances démoniaques ? C'est donc par la "Force de Dieu" qu'Il devait être annoncé, celui qui venait comme le Dieu des armées, le vaillant des combats.

Raphaël, comme nous l'avons dit, se traduit : "Dieu guérit".

En effet, il délivra des ténèbres les yeux de Tobie lorsqu'il les toucha comme pour remplir l'office de soignant. Celui qui fut envoyé pour soigner est bien digne d'être appelé "Dieu guérit".

(saint Grégoire le Grand. Homélie. Cité dans le Livre des Heures 4, 29 septembre)

Trois saints archanges 2

La consécration nationale

Saint Michel archange, protecteur du Royaume de France:

 Il fut vu de tous les Parisiens, lors de la messe d’action de grâce demandée par le Roi Henri IV à son entrée dans la capitale. La chronique du 22 mars de André Favyn dans ''Le théâtre d’honneur et de chevalerie'', (tome 1 page 612) ra

pporte la scène :

« Là fut vu de toute l’assistance, étant en indicible nombre près de sa majesté, saint Michel, l’ange gardien de la France… qui, tout au long de la cérémonie, se tint à côté du Roy, et icelle finie, disparut aussitôt. […] dont le Roy l’ayant fixement contemplé tout au long de la messe fut pris en son cœur d’une telle réjouissance d’allégresse et d’espérance d’avoir raison de ses ennemis qu’il dit tout haut à toute l’assistance : Nos ennemis sont perdus puisque Dieu nous a envoyé ses anges à notre secours. »

 

Tropaire ton 4

Grand Chef des milices célestes* Nous te supplions, indignes que nous sommes* De nous protéger par tes prières* Et de nous garder à l’ombre des ailes de ton immatérielle gloire* Nous qui, à genoux instamment t'implorons : * Délivre-nous des dangers, ô Prince des Puissances d'En-Haut.
http://orthodoxologie.blogspot.fr/…/saint-michel-archange.h…

jeanne_ecoutant_ses_voix-copie

« Des champs de Tolbiac aux sommets du Mont Tombe ; des sommets du Mont Tombe aux vallées de Domrémy ; des siècles reculés au temps où languit notre vie, vous avez écrit les meilleures pages de notre histoire. Aussi la France reconnaissante aujourd’hui, comme autrefois, vous honore sur la Montagne sainte que vous avez choisie, que l’Étranger ne foulât jamais en vainqueur, où la Foi vous éleva votre temple le plus merveilleux et le plus célèbre. »

C’est avec ces mots que l’ensemble des évêques de France réunis au Mont saint Michel, le 29 septembre 1912 se sont adressés à saint Michel pour lui consacrer solennellement notre pays. Pour les 500 ans de la naissance de Jeanne d’Arc, alors que la première guerre mondiale est déjà en germe, les chefs de l’Église de France ont voulu faire cette démarche solennelle de Foi et d’Espérance. Ce ne sont pas leurs diocèses respectifs qu’il ont confiés à saint Michel, mais l’âme de la France toute entière dont ils ont ensemble la charge : « cette consécration solennelle, nous la voulons nationale et nous renouvelons, autant qu’il est en nous, le pacte séculaire qui lie la France au Prince des Anges. ».

Conscients que cette consécration de la France ne peut passer que par la conversion des cœurs, ils invitent tous leurs compatriotes à se tourner vers le Bon Dieu et à se mettre à l’ouvrage pour que son règne vienne. En pasteurs du peuple français, ils montrent le chemin : « Les volontés fléchissent et les courages chancellent : Archange victorieux, ranimez nos ardeurs et communiquez-nous la flamme qui fait les âmes justes et les peuples vaillants. »


Par la permission du Dieu Saint, qu’il [l'Antéchrist] recevra le pouvoir de tromper le monde, parce que l'impiété aura rempli la terre, et partout toutes sortes d'horreurs seront commises.»    « Une âme courageuse sera nécessaire, pour être en mesure de se préserver au milieu de ces tentations, car si un homme s’avère être un peu négligent, il sera facilement exposé aux agressions et sera capturé par les signes de la bête mal et de la ruse. » (St Ephrem dans le Codex Barberinus XIV , paroles de saint Ephrem à propos de la fin du monde, et la plénitude de l'Univers, et de la Tribulation de l'Organisation des Nations).

Méditation : 

Se donner complètement

Nous ne cessons de demander au Bon Dieu la conversion de la France.

Mais la conversion de la France ça n’est rien d’autre que la conversion de chaque Français.

Nous-même, d’abord, bien sûr.

Mais combien sont-ils aujourd’hui nos compatriotes qui n’ont jamais eu l’occasion de parler sérieusement du Bon Dieu avec un chrétien sûr de sa Foi ?

Nous nous imaginons que l’apostolat est une affaire de saints, mais si nous attendons d’être canonisés pour annoncer Jésus, nous ne serons jamais des saints et la France oubliera pour de bon les promesses de son Baptême.

 Nous n’avons plus le temps de réfléchir dans nos canapés.

 Des âmes se perdent à côté de nous parce que le Christ ne leur a jamais été annoncé. 

Bien sûr il nous faut d’abord en témoigner dans nos vies mais ça n’est pas suffisant.

En Égypte, les chrétiens risquent 10 ans de prison s’ils sont surpris à évangéliser.

Pourtant ils sont nombreux, dans chaque paroisse, à former des équipes accompagnées d’un prêtre pour aller passer une semaine dans les oasis afin d’y annoncer l’Évangile. 

Et nous ?


 

Intention de prière pour la France

Prions pour tous les Français qui ne connaissent pas Jésus. Demandons au Seigneur le courage de l’annoncer et la grâce de témoigner de Lui par notre comportement au quotidien.

 

 

See original image

 

 

 

Dédicace de Saint Michel Archange

Михаил Архангел

        Avec saint Michel, l'Église, en  ce jour, honore tous les bons anges, dont il a été le chef et le modèle  au jour de la révolte de Lucifer et des mauvais anges. D'après nos Saints Livres, ils sont divisés en neuf chœurs et en trois hiérarchies : les anges, les archanges et les vertus ; les puissances, les principautés et les dominations ; enfin, plus haut encore, les trônes, les chérubins et les séraphins. Leur occupation est de contempler Dieu, de L'aimer, de Le louer et d'exécuter ses volontés pour la conduite de l'univers et pour le salut des hommes. Aussi les voyons-nous chargés de différentes missions sur la terre, auprès des personnes, des familles, des paroisses, des diocèses, des royaumes, de l'église entière.
« Une âme courageuse sera nécessaire, pour être en mesure de se préserver au milieu de ces tentations, car si un homme s’avère être un peu négligent, il sera facilement exposé aux agressions et sera capturé par les signes de la bête mal et de la ruse. »   « Combien de choses folles seront observés chez les jeunes, un grand nombre de crimes parmi les prélats, combien de mensonges parmi les prêtres, combien parmi les diacres parjures !    Il y aura de mauvaises actions entre les ministres, des adultères chez les personnes âgées, de la débauche dans la jeunesse, chez les femmes matures aux faux visages, et chez les vierges de traces dangereuses !  (St Ephrem dans le Codex Barberinus XIV , paroles de saint Ephrem à propos de la fin du monde, et la plénitude de l'Univers, et de la Tribulation de l'Organisation des Nations).
        Ceux dont l'écriture fait une mention particulière sont, outre saint Michel, l'archange Gabriel, à qui semble avoir été confié le soin de tout ce qui regarde le mystère de l'Incarnation, et l'archange Raphaël, qui conduisit et ramena si merveilleusement le jeune Tobie. - Saint Michel a été fait non seulement prince des anges, mais aussi prince des âmes qui doivent remplir les places demeurées vides par la chute des démons. Son nom marque sa fidélité, car il signifie : Qui est semblable à Dieu ! 
Au milieu de tout cela, il y aura des guerres avec les Perses, et nous verrons les luttes avec diverses nations menaçantes et " les royaumes s’élèveront contre les royaumes» (Matthieu 24:7).   Lorsque l'empire romain commencera à être consommé par l'épée, la venue du Malin sera à portée de main.    Il sera nécessaire que le monde arrive à son échéance à la fin de l'empire romain.    En ces jours, deux frères seront à la tête de l'empire romain qui gouverneront avec un esprit; mais parce que l'un aura surpassé l'autre, il y aura un schisme entre eux.    Et l'adversaire sera délié et attisera la haine entre les empires perse et romain.    En ces jours, nombreux seront ceux qui se lèveront contre Rome; le peuple juif sera son adversaire.    Il y aura un frémissement dans les nations touchées par le mal des pestes, ses famines et des tremblements de terre en divers lieux.    Toutes les nations deviendront captives ; il y aura des guerres et des bruits de guerres.    Du lever au coucher du soleil l'épée en dévorera beaucoup.  (St Ephrem dans le Codex Barberinus XIV , paroles de saint Ephrem à propos de la fin du monde, et la plénitude de l'Univers, et de la Tribulation de l'Organisation des Nations).
        Les saints lui attribuent la plupart des apparitions mentionnées dans l'Ancien Testament. C'est lui, disent-ils, qui retint la main d'Abraham  prêt à immoler son fils Isaac ; c'est lui qui apparut à Josué et le  rendit maître de Jéricho par la chute de ses tours et de ses  murailles ; c'est lui qui dirigea l'arche de Noé par-dessus les eaux du déluge; c'est lui qui lutta contre Jacob et le bénit ; c'est lui qui  donna la loi à Moïse sur la montagne du Sinaï ; qui rendit David  victorieux de Goliath et le préserva de la persécution de Saül, etc. Il a été le protecteur de la synagogue ; il est le protecteur de l'Église.

        L'histoire nous rapporte tant de merveilles de cet ange sublime, qu'on ne peut douter qu'il ne soit, dans les desseins de Dieu, l'un des principaux instruments de sa puissance et de sa bonté. L'assistance que la France a souvent reçue de lui le fait regarder comme le protecteur spécial de ce royaume.

Saint_Michel_12b.jpg

Prière occidentale à Saint Michel Archange

Saint Michel Archange, défendez-nous dans les combats
Soyez notre protecteur contre la méchanceté et les embûches du démon.
Que Dieu lui commande, nous L'en supplions, et vous, prince de la milice céleste, par le pouvoir qui vous a été confié, précipitez au fond des enfers Satan et les autres esprits mauvais
qui parcourent le monde pour la perte des âmes. Amîn.

 

LA PATERNITÉ DANS L’ÉGLISE

260px-simeon_stylites_icon_1465

La succession apostolique –

Cette paternité s’exprime de plusieurs façons. D’abord, par la succession apostolique, par l’épiscopat, comme par une donnée permanente, objective, non seulement juridique mais aussi elle-même charismatique : c’est la grâce de l’Esprit saint qui est donnée à l’évêque par l’imposition des mains et par la prière de trois évêques. Ensuite, cette paternité s’exprime de façon différente à l’intérieur de l’Église chez des personnes qui ne sont pas ordonnées. Les Anciens, dont on peut lire les enseignements et qui ont vécu en Égypte et en Palestine, ne sont pas des prêtres pour la plupart. Le Père spirituel de saint Syméon le Nouveau Théologien, Syméon l’Ancien, n’était pas prêtre. Mais en eux la paternité de Dieu se manifestait.

La Tradition

Cette paternité constitue la Tradition. À la lettre, ce terme signifie « transmission ». Celui qui vient avec une disposition de fils, pour recevoir et non pour prendre, vient pour qu’on lui transmette la révélation et la vie dans l’Esprit saint.

Si cet accord des « deux ou trois réunis au Nom du Christ » subsiste, et il ne peut subsister que par l’Esprit saint, alors la paternité de Dieu se manifeste dans l’Église. Et elle se manifeste par des charismes plus ou moins prononcés qui n’appartiennent pas de façon exclusive à la hiérarchie, même si cette dernière, comme une icône, exprime cette paternité. Il n’y a qu’une paternité, celle du Seigneur, et elle se manifeste dans l’Église à travers des personnes qu’Il choisit. Le premier en qui le Père a manifesté sa paternité c’est le Christ, son « Fils bien aimé ». Quand l’apôtre Philippe dit au Christ : « Montre nous le Père et cela nous suffira » (Jean 14,8), le Christ dit : « Qui m’a vu, a vu le Père ».

Le Fils unique engendré

Le premier en qui la paternité de Dieu s’est manifestée, c’est le Fils. Le premier en qui la paternité de Dieu est communiquée, c’est l’Esprit. Constamment, l’Esprit soufflant dans l’Église, communique cette paternité aux saints que sont les baptisés et en qui prend forme le Christ, le Fils de Dieu ; Il engendre les saints à cette vie nouvelle qui consiste à prendre la forme du Fils du Dieu vivant, la forme de l’image parfaite du Père céleste. Ainsi les saints, devenant dans l’Église et dans le monde tout ressemblants au Christ, deviennent par là même des icônes vivantes du Père. Ce sont ceux-là, hommes et femmes, que nous appelons nos « pères dans la foi », « pères porteurs de Dieu » (théophores), « porteurs de l’Esprit » (pneumatophores), sources secondes de l’Esprit pour nous aujourd’hui (cf. Jean 4,14).

Paternité et prière

On ne peut se passer de cette dimension fondamentale pour faire l’expérience de la prière véritable. La vie dans la Tradition est cette continuelle fécondation de l’humanité par le Père qui envoie son Esprit et son Verbe. C’est pourquoi, chaque fois qu’il y a un être quelque part sur la terre qui est sensible à la Parole de Dieu, qui est sensible à cette puissance de l’Esprit, qui accepte de recevoir cette Parole, cette semence de révélation, qui accepte d’être fécondé par le Père, il peut  à son tour devenir signe du Père, en se montrant fils, don de paternité parmi les hommes.

Saint Paul

Nos pères dans la foi – certains reposent dans le Seigneur et d’autres vivent de nos jours – sont des pères au sens où il y a en eux la puissance divine, le charisme de l’Esprit saint qui a sa source dans le Père, et la faculté de transmettre à d’autres ce qu’ils ont, de partager leur vie, de donner la vie à d’autres qu’eux-mêmes. Saint Paul, qui a été un tel père, écrit à des fidèles qu’il souhaite partager avec eux la grâce qui est en lui (Thessaloniciens 1,8). Saint Paul a, en tant que pasteur, apôtre, ancêtre de l’épiscopat, une conscience extraordinaire, qui n’est pas de l’orgueil, de sa paternité, ou plutôt de la paternité de Dieu en lui. Quand il dit : mon désir est de partager avec vous la grâce qui est en moi, il définit exactement  ce qu’ont été par la suite les Pères de l’Église, connus ou non. Nos pères dans la foi connaissaient cette souffrance aiguë de ne pouvoir toujours partager complètement cette grâce qui est en eux. C’est cela qui fait l’urgence de parler, d’écrire, de se donner, de consacrer sa vie à Dieu pour autrui : c’est pour pouvoir donner ce qui est en eux et qui vient de Dieu. Pour cette raison-là, la Tradition reste vivante, et seulement ainsi. Elle a été transmise par des gens qui étaient eux même vivants dans le Christ, vivifiés par l’Esprit.

L’ordre charismatique de la Tradition

Nous disons souvent cette prière : « Par les prières de nos saints Pères, Seigneur Jésus Christ notre Dieu, aie pitié de nous et sauve nous ! ». Il y a là l’idée que, si nous sommes chrétiens aujourd’hui, ce n’est pas seulement parce que Dieu nous a appelés personnellement par son Verbe et son Esprit, mais c’est également parce que d’autres croyants nous ont transmis cette puissance du Père. C’est d’ordre charismatique et non d’ordre juridique ou suivant une institution purement humaine, et figée. Du reste, dès que cette paternité de Dieu est mise entre parenthèses, l’Église devient une organisation administrative qui ne vivifie plus. Grâce à Dieu, jusqu’à nos jours, l’Église, malgré tant de difficultés, a été préservée de l’invasion définitive de ce mal et est restée vivante. Les portes de l’enfer n’ont pas prévalu contre elle.

(Prie comme tu respires – à paraître aux éditions Apostolia)

 

 

 

Marie a rendu terrestre celui qui était céleste

Afficher l'image d'origine

Le premier évangélisateur de l’Arménie, saint Addaï, aurait reçu de saint Luc une image de la Vierge peinte par lui. Et des Chrétiens qui fuyaient les persécutions à Rome vinrent en Arménie, au lieu précis où était vénérée cette image.

Arménien, saint Grégoire de Narek (951-1003) fut l’une des figures éminentes du christianisme d'Orient. Il est considéré comme l’apôtre de l’Arménie. Il fut autant un poète et un maître spirituel qu'un chantre visionnaire et un docteur de la foi. Saint de l'Église apostolique arménienne et de l'Église catholique, sa proclamation comme docteur de l'Église a été annoncée le 21 février 2015 par le pape François.

Dans l’Eglise apostolique arménienne, la liturgie met en valeur la personnalité de Marie. Elle est « le trône du salut, le matin de la paix, l’orient du soleil de justice, la fille de la lumière, l’Interprète de la Divinité, l’Autel de l’Esprit Saint, la Médiatrice, la patronne de l’Eglise, la Reine de l’Univers, l’Espérance et le Refuge des Chrétiens». Si Marie a rendu terrestre celui qui était céleste, elle a aussi le charisme d’habituer le terrestre au céleste, c’est-à-dire l’homme à Dieu.

 

Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 395-400
K.A. SARAFIAN, The Armenian Apostolic Church, California 1959.
Synthèse F. Breynaert

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 

Les temps seront si dangereux que dans la crainte et le tremblement, ils ne se permettront pas de penser à de meilleures choses, car beaucoup seront les oppresseurs et les désolateurs des régions qui sont à venir. »     « Chaque fois donc, que la terre est agitée par les nations, les gens vont se cacher de la guerre dans les montagnes, les rochers, les grottes, les cavernes de la terre, et dans les tombes et les monuments commémoratifs de la mort, et là, ils dépérissent progressivement par la peur, ils retiennent leur souffle, car il n'y a pas de place pour tous dans la fuite, mais il y aura concession et une pression intolérable.    Et ceux qui sont dans l'est fuiront à l'ouest, et d'ailleurs, ceux qui sont dans l'ouest fuiront à l'est, et ils n'y aura plus un endroit sûr nulle part, parce que le monde sera submergé par des nations sans valeur, dont l'aspect semblera être celui des animaux sauvages de plus que celui des hommes.    Parce que ces nations tellement horribles, profanes et souillés, ne ménageront pas la vie, et détruiront la vie par la mort, et ils consommeront les morts, ils mangeront la chair morte, ils boiront le sang des bêtes, ils pollueront le monde, contamineront toutes choses, et celui qui est seul capable de leur résister ne sera pas là.    Dans ces jours, les gens ne doivent pas être enterrés, ni chrétien, ni hérétique, ni Juif, ni païen, en raison de la peur et de l'effroi, il n'y a personne pour les enterrer ; parce que tous les gens d’alors les fuient et les ignorent. »     (St Ephrem dans le Codex Barberinus XIV , paroles de saint Ephrem à propos de la fin du monde, et la plénitude de l'Univers, et de la Tribulation de l'Organisation des Nations).

 

 

 

Toujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons...

 

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

 

 

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

 

 

The Lord came to send fire upon the earth (cf. Lk. 12:49), and through participation in this fire He makes divine not just the human substance which He assumed for our sake, but every person who is found worthy of communion with Him. (St. Gregory Palamas)
 
 Arme invincible, soutien de la foi, Très Sainte Croix , 
nous te chantons, / devant toi nous prosternant avec foi: / tu es le refuge, la gloire des chrétiens; / gardienne des orthodoxes et fierté des martyrs, / à juste titre nous te glorifions.

Croix de Jésus, armure des chrétiens, / tu donnes aux rois victoire et tu renverses les démons: / à ceux qui se prosternent devant toi / donne ta protection et la grande miséricorde.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amîn

Tous ceux qui d'un cœur ardent / se prosternent pieusement / devant le croix et les souffrances de ton Fils,  / fais qu'ils deviennent, ô Mère de Dieu, / les citoyens du Paradis / et les héritiers de la gloire des cieux.

 

Fête des Saints Archanges Michel, Gabriel et Raphaël ..le 29 Septembre  

 

archangelsol

Apelons-les à notre secours. Ils  agissent  pour le bien de l'homme…

"Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare : « Voici un véritable fils d’Israël, un homme qui ne sait pas mentir. »

 
Nathanaël lui demande : « Comment me connais- tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe te parle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. » Aujourd’hui nous fêtons les anges qui nous aident dans notre marche vers Dieu, dans le combat pour la vie, la lumière, l’amour.

ange échelle004

« Dieu a donné ordre à ses anges, non pas de te retirer de tes cheminsmais de t’y garder soigneusement, et de te conduire dans les chemins de Dieu par ceux qu’ils suivent eux-mêmes.
Comment cela, me diras-tu ? Les anges, bien sûr, agissent en toute pureté et par seule charité ; mais toi, du moins, contraint et averti par la nécessité de ta condition, descends, condescends à ton prochain en faisant preuve de miséricorde envers lui ; puis, toujours à l’imitation des anges, élève ton désir et, de toute l’ardeur de ton cœur, efforce-toi de monter jusqu’à la vérité éternelle, » dit Saint Bernard.

 

Nous nous plaignons souvent de n’avoir pas la force de faire face dans le combat de notre vie spirituelle et nous oublions que nous ne sommes pas seuls, que les Anges et les Saints, sont des alliés très efficaces.

ange échelle004

Nous pouvons les appeler à notre secours. Ils sont des guerriers puissants qui agissent à notre demande. Ils respectent profondément la liberté dans laquelle nous sommes crées. Si nous préférons demeurer seuls, ils ne nous boudent pas, mais ils nous laissent combattre seuls.

 

Cependant, ils nous protègent invisiblement d’une manière très surprenante, nous le verrons au ciel. Jésus évoque les cieux ouverts, faisant référence à l’échelle de Jacob où les anges montent et descendent, il annonce l’union de la nature humaine à la nature divine. Il affirme qu’il est en personne le nouveau Sinaï et le nouveau temple.

 

L’appellation « Fils de l’homme »

dit son humanité.

angeconsolateurea

 

« Nathanaël dit à Jésus : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! » Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. » Nathanaël reprit : "Rabbi, tu es le fils de Dieu, tu es le roi d’Israël."

 
Nathanaël reconnaît en Jésus le messie roiet Jésus accepte cet acte de foi. Nathanaël a reçu un signe personnel, il va devenir témoin de grands signes publics, depuis le vin de Cana jusqu’à la croix et la résurrection. Le figuier, dans l’Évangile, évoque la Parole de Dieu, le Sinaï touche la terre et atteint le ciel par les flammes, Moïse et Aaron montent et descendent avec les paroles de Dieu.

ange échelle004

Nous voulons demeurer dans la Parole vivante avec JésusNous sommes le théâtre des bons et des mauvais esprits et nous voulons discerner les pensées de notre cœur. Une parole désagréable peut faire mal, un geste non contrôlé peut provoquer de la violence, cela nous ne le voulons pas car notre cœur est le réceptacle d’un grand combat : Paroles, gestes, attitudes sont à soumettre à la lumière de Dieu pour que l’œuvre d’Amour se réalise en nous.

 

Il nous faut demeurer dans le Christ, dans sa chair Jésus a tué la haine. Plus nous sommes petits, plus les anges, nos « protecteurs » du ciel sont efficaces.

ange_gardien_enfant_1-203x300

 

« Et Jésus ajoute :

« Amen, amen, je vous le dis : vous verrez les cieux ouverts, avec les anges de Dieu qui montent et descendent au-dessus du Fils de l’homme. »

« Les anges montent pour eux, ils descendent pour nous, ou plutôt ils descendent avec nous.

 

Ces bienheureux esprits montent par la contemplation de Dieu, et ils descendent pour avoir soin de nous et pour nous garder dans tous nos chemins (Ps 90,11)Ils montent vers Dieu pour jouir de sa présence ; ils descendent vers nous pour obéir à ses ordres, car il leur a commandé de prendre soin de nous.

ange échelle004

Toutefois, en descendant vers nous, ils ne sont pas privés de la gloire qui les rend heureux,ils voient toujours le visage du Père… » dit Saint Bernard.

 

Pour que Marie soit libre dans son consentement à l’Annonciation, Dieu envoie l’Archange Gabriel.

marieanociation

 

Les anges nous sont ainsi donnés pour nous aider dans notre cheminement, pour nous consolider. Jésus dira à propos des tout-petits : « Leurs anges voient sans cesse la face de Dieu. » Les anges et les archanges, comme tous les saints sont des aides puissantes qui nous sont données pour ce grand combat dans lequel nous sommes !

 

C’est le combat de Jésus,

de Marie, de l’Église,

le combat de l’humanité.

 

Le menteur peut se servir de nous, à notre insu, pour faire son œuvre de destruction et de division, mais même si un frère était son « support » nous ne devons jamais le combattre avec les armes du menteur car il est sauvé dans le Sang du Christ. Raphaël, le guérisseur de Tobit se met en route, accompagnant son fils le jeune Tobie.

Au retour, il guérit de sa cécité le vieux Tobit. Nous avons tous besoin d’être guéris.

ange échelle004

Les saints et les anges nous assurent

une protection invincible.

« Si tu dis qu'il n'y a pas de persécution ouverte, je te réponds qu'il y a une persécution cachée.   L'inquisition (des hérétiques) persécute ta foi ?   Confesse donc notre Seigneur sans que l'inquisition t'en empêche, car la persécution des rois n'est pas aussi mauvaise que celle des inquisiteurs ; les durs ongles de fer ne sont pas terribles comme les hérésies, ni l'arrachement de la peau comme la chicane, ni la décapitation comme les doutes d'esprit.(St Ephrem)

Par Saint Bernard

(1091-1153), moine cistercien et docteur de l'Église 
11ème Sermon sur le Psaume 90 « Qui habitat » 6, 10-11 (trad. En Calcat) 

 

Les anges montent et descendent

 

« Vous verrez les anges monter et descendre sur le Fils de l'Homme. » Ils montent pour eux, ils descendent pour nous, ou plutôt ils descendent avec nous.

Ces bienheureux esprits montent par la contemplation de Dieu, et ils descendent pour avoir soin de nous et pour nous garder dans tous nos chemins (Ps 90,11).

Ils montent vers Dieu pour jouir de sa présence ; ils descendent vers nous pour obéir à ses ordres, car il leur a commandé de prendre soin de nous. Toutefois, en descendant vers nous, ils ne sont pas privés de la gloire qui les rend heureux, ils voient toujours le visage du Père… 


Lorsqu'ils montent à la contemplation de Dieu, ils cherchent la vérité dont ils sont comblés sans interruption en la désirant, et qu'ils désirent toujours en la possédant.

Lorsqu'ils descendent, ils exercent envers nous la miséricorde, puisqu'ils nous gardent dans toutes nos voies.

Car ces esprits bienheureux sont les ministres de Dieu qui nous sont envoyés pour nous venir en aide (He 1,14) ; et dans cette mission ce n'est pas à Dieu qu'ils rendent service, mais à nous.

Ils imitent en cela l'humilité du Fils de Dieu qui n'est pas venu pour être servi, mais pour servir, et qui a vécu parmi ses disciples, comme s’il avait été leur serviteur (Mt 20,28)... 


Dieu a donné ordre à ses anges, non pas de te retirer de tes chemins, mais de t'y garder soigneusement, et de te conduire dans les chemins de Dieu par ceux qu'ils suivent eux-mêmes.

Comment cela, me diras-tu ? Les anges, bien sûr, agissent en toute pureté et par seule charité ; mais toi, du moins, contraint et averti par la nécessité de ta condition, descends, condescends à ton prochain en faisant preuve de miséricorde envers lui ; puis, toujours à l’imitation des anges, élève ton désir et, de toute l’ardeur de ton cœur, efforce-toi de monter jusqu’à la vérité éternelle.

 

 

His Holiness Moran Mar Baselios Marthoma Paulos II

visited the future home of the Holy Transfiguration

Retreat Center

in Dalton, Pennsylvania.

 His Holiness Moran Mar Baselios Marthoma Paulos II visited the future home of the Holy Transfiguration Retreat Center in Dalton, Pennsylvania.

 

On Monday, September 1st, His Holiness Moran Mar Baselios Marthoma Paulos II visited the future home of the Holy Transfiguration Retreat Center in Dalton, Pennsylvania.

This is the first time His Holiness is visiting this new ministerial initiative of the Northeast American Diocese of the Malankara Orthodox Syrian Church His Holiness surveyed the sprawling 300 areas and toured the extensive facilities of the Retreat Center which includes a chapel, library, conference rooms, classrooms, offices, and two dormitory wings. The Catholicos of the East & Malankara Metropolitan, shared of his immense joy over the proposed plans for the new retreat center, and how it will be used for the spiritual edification of the clergy and faithful of the Northeast American Diocese. Reflecting on the potential impact of this new ministerial initiative, His Holiness shared "this spiritual center is a place not only for the faithful in the Northeast American Diocese, but the entire Malankara Sabha. This center can become a sacred place for our people to come and stay, and sit in prayer and meditation. To date, we do not have any place like this in our Malankara Church in the west. There is no doubt, the Church can surely learn from the plans and development of Holy Transfiguration." His Holiness offered his enthusiastic support by donating $2,000 to the Holy Transfiguration Retreat Center. His Holiness called upon the whole hearted cooperation and support of the clergy and faithful stating "this is your home - we all must be part of this in every way possible." At the conclusion of the visit, His Holiness prayed in the proposed chapel, and shared of his eagerness to stay in the retreat center during his next Apostolic Visit. His Holiness was accompanied by our Diocesan Metropolitan, His Grace Zachariah Mar Nicholovos , and members of the Diocesan Council, Sabha Managing Committee, and Chancery Staff.

(Source: Catholicate News)

LE MARTYRE ET L’UNITÉ DE FOI

holy_forty_virginmartyrs

L’actualité du martyre –

Le contexte international présente presque tous les jours à la conscience des chrétiens la réalité du martyre d’autres chrétiens de la planète. Suivant l’expérience séculaire des baptisés, il existe un lien organique entre la souffrance acceptée librement et la crédibilité de la foi. Martyrs sont ceux qui choisissent : plutôt que de renier la foi ils acceptent la torture et la mort. Le martyre est étroitement lié au mystère de la liberté et du choix.

Le Christ, premier martyr

L’exemple normatif est évidemment celui du Seigneur Jésus Christ : Il n’a pas subi la mort ; Il n’a pas été arrêté, jugé, condamné et finalement exécuté sans avoir consenti à ces souffrances afin que soient manifestés aussi bien la vérité que l’amour du Père. Ainsi, toute souffrance, toute mort violente n’est pas appelée martyre. Le martyre est un témoignage qu’apporte librement la conscience humaine à la vérité. En ce qui concerne le martyre chrétien, il est, au prix de la souffrance et de la mort, un témoignage rendu à la vérité divine et à l’amour divin. Le Christ a scellé sa propre crédibilité dans le sang. Lui qui est la vérité en Personne (vérité hypostatique) et l’amour en Personne (amour hypostatique) a choisi, pour être cru des hommes, comme le dit saint Nicolas Cabasilas, la pédagogie et la démonstration de la Croix pour gagner la confiance et la foi des hommes.

Martyre et vérité

Il existe donc un lien rigoureux entre le martyre et la vérité. « Théologie grande et sublime, tu n’es prêchée qu’avec martyre », dit une hymne occidentale. L’expérience roumaine du martyre des confesseurs de la foi dans les prisons communistes est un exemple de le relation de la théologie – comme explicitation de la vérité divine – et de la souffrance : la plupart de nos grands théologiens, dont on peut facilement citer les noms, ont fait à notre époque l’expérience de la prison, des mauvais traitements et, pour certains, d’une mort indigne. Le nombre des confesseurs de la Foi dans notre pays de tradition patristique est presque immense.

La personne du Verbe incarné

Le martyre est la manifestation de la personne de Jésus Christ, le Dieu Homme, présent par le saint Esprit dans les membres de son propre corps : ceux-ci, à sa suite et unis à lui par la foi, continuent, génération après génération, à donner le témoignage qu’Il a Lui-même donné. Le témoignage des martyrs chrétiens est exactement le témoignage de Jésus Christ le premier martyr. Il est rigoureusement uni à sa personne, à la chair et au sang de son corps auxquels les baptises communient eucharistiquement. D’une certaine façon, le martyre est avant tout une communion à la personne du Christ, à sa divinité et à son humanité. En ce sens il est exactement lié au mystère de l’Église.

Le martyre et l’Eglise

Là où sont les martyrs, là est le Christ Verbe incarné, glorifié à la droite du Père – où le vit le saint martyr Étienne -, présent avec son corps dans le Corps de son Église, chaque jour immolé, offert en sacrifice et en martyre pour le salut de tous les hommes et de la création tout entière. Là où sont les martyrs, là est l’Église, parce que l’Église comme Corps est elle-même là où est sa tête, le Seigneur Jésus. Et, là où sont les martyrs, là est encore l’Esprit jaillissant du Père, remplissant le Fils et ses membres, et assurant sa présence en ses membres – et par eux dans son monde.

L’Esprit saint

Il y a donc une union profonde et indissociable entre le martyre et l’Esprit du Père porté par le Fils, qui remplit le Fils et déborde de lui. « Donne ton sang et reçoit l’Esprit », dit un adage patristique. L’Esprit, qui de toute éternité, ou plutôt hors de tout temps, repose sur le Fils, a repose sur celui-ci, dans le temps, quand, immergé dans le Jourdain, Il entrait, Lui, la Vérité même du Père, dans son grand martyre. En ce jour, Il initiait, sous le vol de l’Esprit, sa lumineuse Pâque, c’est-à-dire son grand témoignage rendu a l’amour du Père, son glorieux martyr par amour de la volonté du Père. Et, sur la Croix, quand Il versait librement son sang précieux pour la purification et le salut de son peuple et de la création tout entière, l’Esprit du Père reposait sur lui et le glorifiait.

La couronne

« Gloire des martyrs », chante un tropaire de l’ordination ministérielle et du couronnement des époux : l’Esprit glorifie et couronne ceux qui signent de leur sang la vérité divine – celui en qui l’amour du Fils pour le Père rayonne comme d’une parfaite icone non faite de main humaine. L’Esprit et l’Esprit de la vérité – Pneuma tis alitias, Souffle de la révélation. Sans l’Esprit, personne ne confesse la vérité. Saint Paul le dit : c’est par l’Esprit du Père que l’on atteste jusqu’au martyre que Jésus est Seigneur, qu’Il est le Fils du Père et le Messie ou Christ d’Israël.

L’unité chrétienne

Pour notre temps et pour les temps qui viennent, le martyre, et le charisme des saints  martyrs « qui ont souffert vaillamment et qui ont été couronnés », selon le même trop aire, demeurent le fondement ancestral de toute communion ecclésiale, parce que le fondement de l’Eglise est l’unité de la Foi. L’Esprit de vérité est également l’Esprit de la communion ecclésiale. L’effort de tous ceux qui se réclament de Jésus Christ pour parvenir à l’unité dogmatique (car le Dogme de vie est le roc de la Foi des Apôtres et des Pères), ecclésiologique (car la vérité de L’Église est sa vie dans l’Esprit) et ascétique (car la prière et le jeûne sont les formes non sanglantes prises par le martyre de la vérité) – cet effort sera couronné par le martyre. Déjà, dans les pays du Moyen Orient, des phénomènes d’unité chrétienne sont apparus face à la persécution. Ceux qui, avec l’assentiment des pouvoirs de ce monde, persécutent les chrétiens, contribuent, sans le savoir, au triomphe de l’unique, sainte, catholique et apostolique Église de Dieu. C’est pourquoi nous prions, non seulement pour les persécutés, afin qu’ils ne défaillent pas, mais également pour les persécuteurs, que le Christ nous a appris à bénir précisément parce qu’ils nous conduisent à confesser ensemble la vraie foi.

(Source:"Sagesse Orthodoxe")

 

See original image

Programme des prochaines semaines au Monastère

 

Syriaque de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de

 

Miséricorde:

 

Program in the coming weeks

 

Syriac Monastery of the Blessed Virgin Mary, Mother of Mercy:

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

 

Au Monastère Syriaque de

 

CHANDAI-BREVILLY (61) :

 

(Messe tous les dimanches et en semaine à 10h30.

Petits Pèlerinages sur Semaine tous les :

 

 

Pèlerinage à Notre-Dame de Miséricorde

 

au Monastère Syriaque 

 

Tous les 1ers Weekend du mois

 

(Ramassage des fidèles de région parisienne chaque samedi précédent le 1er dimanche du mois à 15h )

 

Petits Pèlerinages sur Semaine tous les :

 

*22 et

 

*29 du mois

 

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

 

 

RETRAITE-PELERINAGE DE LIBERATION ET DE GUERISON INTERIEURE

Afficher l'image d'origine

 

Du 29 Septembre au Dimanche 2 Octobre

au Monastère Syriaque:

  

 Sanctuaires visités:

*29 Septembre:Pèlerinage à St Michel Archange au Sanctuaire N-D de Miséricorde

*30 Septembre:Pèlerinage à Lisieux et Dozulé 

*1er Octobre: Journée mariale au Monastère Syriaque réservée aux confessions, prières de délivrances, prières de guérison intérieure.

*Dimanche 2 Octobre: Pèlerinage à N-D de Miséricorde

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

 

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

 

29 SEPTEMBRE, PELERINAGE A SAINT MICHEL ARCHANGE

 

 au Monastère Syriaque:

  

 

 10h30 , Messe suivie d'un repas fraternel et de la réception des fidèles

 

New Mary 1 by joeatta78

 

 

*Dimanche 2 Octobre au Monastère Syriaque:

  

 Pèlerinage mensuel à N-D de Miséricorde

 

 'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

Mère de Miséricorde, priez pour nous, secourez-nous!

 

et aux Saints du Kerala

 See original image

St Abraham Koorilose Bava, priez pour nous !

 

See original image

St Grégorios de Parumala, priez pour nous !


 

10h30, Messe , repas fraternel,possibilité de rencontrer un prêtre 

(Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

 

 

Ramassage des fidèles sur

 

*Paris: le Samedi 1er Ocotbre à 15 h 

 

au lieu de R.D.V habituel.

 

  

* Sunday, October 2:
  monthly pilgrimage to N-D Mercy and Saints Kerala.
10:30 am Mass followed by a fraternal meal and reception of the faithful.

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net


See original image 

 

Note:

l'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise

Orthodoxe-Orientale. 

 

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité

des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien

et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil 

des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles , 

nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non 

obligatoires. 

Toute offrande fait cependant l'objet d'une 

déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre 

revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F " 

 

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam, Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, Moniale.

 

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

See original image

Programme des prochaines semaines au Monastère

 

Syriaque de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de

 

Miséricorde:

 

Program in the coming weeks

 

Syriac Monastery of the Blessed Virgin Mary, Mother of Mercy:

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

 

Au Monastère Syriaque de

 

CHANDAI-BREVILLY (61) :

 

(Messe tous les dimanches et en semaine à 10h30.

Petits Pèlerinages sur Semaine tous les :

 

*22 et

 

*29 du mois)

 

 

 

St.Mary

Nativité de la Très Ste Vierge Sainte-Marie

Jeudi 8 septembre

===

 

Croix Glorieuse

Sleebo

 

Mercredi 14 septembre

===

Anniversaire de la création du Catholicossat de l'Eglise malankare

 

Jeudi 15 septembre

 

 See original image

 

 

Pèlerinage à Notre-Dame de Miséricorde

 

au Monastère Syriaque 

 

Tous les 1ers Weekend du mois

 

(Ramassage des fidèles de région parisienne chaque samedi précédent le 1er dimanche du mois à 15h )

 

Petits Pèlerinages sur Semaine tous les :

 

*22 et

 

*29 du mois

 

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

 

 

RETRAITE-PELERINAGE DE LIBERATION ET DE GUERISON INTERIEURE

Afficher l'image d'origine

 

Du 29 Septembre au Dimanche 2 Octobre

au Monastère Syriaque:

  

 Sanctuaires visités:

*29 Septembre:Pèlerinage à St Michel Archange au Sanctuaire N-D de Miséricorde

*30 Septembre:Pèlerinage à Lisieux et Dozulé 

*1er Octobre: Journée mariale au Monastère Syriaque réservée aux confessions, prières de délivrances, prières de guérison intérieure.

*Dimanche 2 Octobre: Pèlerinage à N-D de Miséricorde

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

 

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

 

29 SEPTEMBRE, PELERINAGE A SAINT MICHEL ARCHANGE

 

 au Monastère Syriaque:

  

 

 10h30 , Messe suivie d'un repas fraternel et de la réception des fidèles

 

New Mary 1 by joeatta78

 

 

*Dimanche 2 Octobre au Monastère Syriaque:

  

 Pèlerinage mensuel à N-D de Miséricorde

 

 'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

Mère de Miséricorde, priez pour nous, secourez-nous!

 

et aux Saints du Kerala

 See original image

St Abraham Koorilose Bava, priez pour nous !

 

See original image

St Grégorios de Parumala, priez pour nous !


 

10h30, Messe , repas fraternel,possibilité de rencontrer un prêtre 

(Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

 

 

Ramassage des fidèles sur

 

*Paris: le Samedi 1er Ocotbre à 15 h 

 

au lieu de R.D.V habituel.

 

  

* Sunday, October 2:
  monthly pilgrimage to N-D Mercy and Saints Kerala.
10:30 am Mass followed by a fraternal meal and reception of the faithful.

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net


See original image 

 

Note:

l'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise

Orthodoxe-Orientale. 

 

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité

des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien

et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil 

des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles , 

nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non 

obligatoires. 

 

Prières de délivrance ,

de libération et de protection

Ces prières sont fort utiles, voire indispensables quotidiennement ou le plus souvent possible, pour notre amélioration et notre protection à tous.

Mais en cas de sérieuses difficultés voire d’impossibilité pour se défaire définitivement d’un mauvais penchant, de mauvaises habitudes, voire d’un vice, d’une tare quelconque, réciter, que dis-je méditer, matin et soir et à chaque tentation violente, lentement, calmement, avec ferveur et à genoux si l’on peut, ces prières à la suite, le Credo  la prière d’Alfred de Rievaulx suivie de celle de Grégoire de Narek de celle à St Michel Archange.

 En pratique, il s'avère que ces prières déplaisent à l'Adversaire qui tâchera donc de vous empêcher de les pratiquer ou vous induira à cesser de les prier. Du fait  que leur effet bénéfique, même s’il est réel immédiatement, ne commencera à se faire ressentir vraiment dans l’Âme et l’Esprit puis  dans le corps aussi, qu’au bout de quelques jours ou semaines, l ne manquera pas de vous tenter de découragement !

Il faut persévérer !

Le Malin cherchera à profiter  de cette période intermédiaire pour vous faire trouver de toutes sortes de "bonnes raisons" pour  ne pas continuer ces prières ou en empêcher  Il convient de persévérer…….

N’oublions que DIEU à enseigné à Ste Catherine de Sienne, Docteur de l’Église, qu’il y a trois vices principaux, à savoir : 
*l’amour-propre qui engendre le second,
*l’estime de soi-même, qui engendre le troisième qui est
*l’orgueil. 
 Ces vices entraînent à leur suite l’injustice, la cruauté et tous les autres péchés iniques et grossiers….

La première chose à demander à DIEU pour soi-même est une volonté forte et conforme à la Sienne.

Demandons-Lui également la haine du péché et des offenses à Son Amour et à Sa Bonté.

N’oublions pas non plus de Lui demander également de nous guérir de tout ce qui Lui déplaît en nous.


<<<>>>

Prière d’Alfred de Rievaulx,

Abbé du XII ème siècle

staelred1-old

Ô, bon pasteur Jésus, pasteur si bon, voici les plaies de mon âme.
Ton regard voit tout, il est vivant et efficace. Il atteint jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit. Tu vois la trace de mes péchés et les dangers immédiats et les raisons de craindre pour l’avenir. Tu vois tout cela Seigneur et c’est mon désir que tu le vois.
Tu sais bien, Toi qui scrute mon cœurqu’il n’est rien dans mon âme que je veuille cacher à tes yeux. Regarde-moi, doux Jésus, regarde-moi…… j’espère en Ta pitié, O très miséricordieux……..
Comme un bon médecin, Tu regardes pour guérir, comme un maître compréhensif pour corriger, comme un père indulgent pour pardonner.
Voici ce que je demande, confiant en Ta toute puissante miséricorde, en Ta miséricordieuse toute puissance : par Ton nom suave et efficace et par le mystère de Ta sainte humanité, remets mes péchés s’il Te plaît et guéris les langueurs de mon âme.
Quant aux vices et aux passions qui m’assaillent encore par l’effet d’une mauvaise habitude invétérée, ou de ces innombrables négligences quotidiennes, que Ta grâce me donne la force et la vertu nécessaires pour ne pas y consentir.
Que Ton esprit de bonté et de douceur descende en mon cœur et qu’il s’y prépare une demeure, la purifiant de toute souillure de la chair et de l’esprit et y infusant un accroissement de foi, d’espérance et de charité, de sentiments de componction et de tendresse.

Qu’il me donne la ferveur et la discrétion dans les travaux et les veilles. Qu’il m’accorde la volonté généreuse et le pouvoir de T’aimer, de Te louer, de Te prier, de réfléchir, d’agir et de penser en toutes choses selon Toi. Qu’il m’accorde enfin de persévérer en tout cela jusqu’à la fin de ma vie. AMEN

Prière de Grégoire de Narek,

Moine du Xe siècle.

gregoiredenarek

Seigneur, j’ai péché contre Ta grande bonté, moi homme vil, j’ai péché.
J‘ai péché contre Ta source de lumière, moi, ténèbres, j’ai péché.
J’ai péché contre les bienfaits infinis de Ta grâce, en vérité j’ai péché.
J‘ai péché contre la compassion de Ton amour céleste, maintenant j’ai péché.
J‘ai péché contre Toi qui m’as créé du néant, oui, certes, j’ai péché.
J‘ai péché contre les caresses de Ta sublime tendresse. Infiniment, j’ai péché.
J‘ai péché par l’oubli de Tes bienfaits, de nouveau j’ai péché.
J‘ai péché par mon corps en l’utilisant contre mon âme, stupidement j’ai péché.
J‘ai péché par félonie contre Toi qui es la Vie, en vérité j’ai péché.
J‘ai péché par le mépris de Ta parole, gravement j’ai péché.

Tu es capable de me remettre toutes ces dettes, Seigneur des miséricordes, Dieu de tous.
Si Tu m’écoutes, je soupire. Si Tu me prêtes l’oreille, je Te supplie.
Si Tu m’exauces, je Te demande. Si Tu me pardonnes, je Te prie.
Si Tu Te tournes vers moi, je crie. Si Tu ne me prêtes pas attention, je suis perdu.
Si Tu me montres un visage effrayant, je suis anéanti. Si Tu me grondes, je tremble.
Si Tu me regardes de travers, je frissonne.

Et si tu Te mets en courroux, je suis épouvanté.

Mais si dans Ta bonté Tu viens à mon secours, Seigneur Jésus-Christ,
Je serais centré sur Toi par la suavité la plus abondante et j’imprimerais dans mon âme Ton image de lumière.

A nouveau retrouvé, pardonné, je me fixerais en Toi et je serais recréé par la 
rédemption à une vie immortelle, incorruptible.

A Toi, avec Ton Père, par Ton Saint-Esprit, gloire dans les siècles. 
AMÎN

Prière à l’Archange Saint MICHEL

stmichel

Très glorieux Prince des armées célestes, Saint Michel Archange, défends-nous dans le combat contre les principautés et les puissances, contre les chefs de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants répandus dans les airs.

Viens en aide aux hommes que Dieu a faits à son image et à sa ressemblance et rachetés à si haut prix de la tyrannie du démon.

La sainte Église Te vénère comme son gardien et son protecteur, Toi à qui le Seigneur a confié les âmes rachetées pour les introduire dans la céleste félicité.
Conjure le Dieu de paix d’écraser Satan sous nos pieds, afin de lui ôter tout pouvoir de retenir les hommes dans ses chaînes et de nuire à l’Église.

Présente au Très-Haut nos prières, afin que, bien vite, le Seigneur nous fasse miséricorde.

Sois vainqueur de l’antique serpent qui n’est autre que Satan le diable pour le précipiter enchaîné et avec ses légions dans les abîmes et qu’il ne puisse plus jamais séduire les nations. AMEN.

fleur-orange-101009

Dieu du ciel, Dieu de la terre, Dieu des Anges, Dieu des Archanges, Dieu des Patriarches, Dieu des Prophètes, Dieu des Apôtres, Dieu des Martyrs, Dieu des Confesseurs, Dieu des Vierges, Dieu qui a le pouvoir de donner la vie après la mort, le repos après le travail ; parce qu’il n’y a pas d’autre Dieu que Toi, et qu’il ne peut y en avoir d’autre que Toi, le Créateur de toutes choses visibles et invisibles, et dont le règne n’aura point de fin : nous Te supplions humblement, Majesté glorieuse, d’user de Ta puissance pour nous délivrer et préserver de toute tyrannie des esprits infernaux, de leurs pièges, tromperies et méchancetés.

Par Jésus-Christ Notre Seigneur qui vit et règne avec toi et le Saint Esprit: Dieu Unique au siècles des siècles . 
Amîn.
Des embûches du démon, délivre-nous Seigneur.
Que Ton Église Te serve dans la paix et la liberté ; nous T’en prions, écoute-nous.
Que les ennemis de la sainte Église soient abaissés ; nous T’en prions, écoute-nous. AMÎN

"ABOUN D'BASMAYO" Le Notre Père:
Le texte :

ܐܒܘܢ


ܐܒܘܢ ܕܒܫܡܝܐ
ܢܬܩܕܫ ܫܡܟ
ܬܐܬܐ ܡܠܟܘܬܟ
ܢܗܘܐ ܣܒܝܢܟ
ܐܝܟܢܐ ܕܒܫܡܝܐ ܐܦ ܒܪܥܐ
ܗܒ ܠܢ ܠܚܡܐ ܕܣܘܢܩܢܢ ܝܘܡܢܐ
ܘܫܒܘܩ ܠܢ ܚܘܒܝܢ ܘܚܬܗܝܢ
ܐܝܟܢܐ ܕܐܦ ܚܢܢ ܫܒܩܢ ܠܚܝܒܝܢ
ܠܐ ܬܥܠܢ ܠܢܣܝܘܢܐ
ܐܠܐ ܦܨܐ ܠܢ ܡܢ ܒܝܫܐ
ܡܛܠ ܕܕܠܟ ܗܝ ܡܠܟܘܬܐ
ܘܚܝܠܐ ܘܬܫܒܘܚܬܐ
ܠܥܠܡ ܥܠܡܝܢ
ܐܡܝܢ


Version en phonétique:

Abun dbachmayo,
Neth Kadash shmokh,
Titheh malkoutokh,
Nehwe sebionokh,
Aykano dbashmayo of bar'o.
Hablan lahmo d'sounqonan yaomono,
Wa shbouklan haoubèin wahtohèin,
Aïykano dof hnan shbakn lhayobèin wlo ta'lan L'nesyouno,
Elo fasolan men bisho,

Metoul dilokh i malkoutho
ou haïlo ou teshbohto l'olam olmin

Amîn.

-Notre Père, qui êtes aux cieux

Les Fidèles : Que votre nom soit sanctifié que votre règne arrive, que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donnez-nous aujourdhui notre pain quotidien ( substantiel ) , pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. AMÎN

Car à vous appartiennent le règne, la puissance et la gloire, dans les siècles des siècles. AMÎN.

"Shlom Leck Maryam" Le Je vous salue, Marie:



Je vous salue, Marie pleine de grâces
le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus,
le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale oecuménisme Spiritualité Chrétienne

Recherche

Articles Récents

Liens