Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 05:28

 

 

Love is the fruit of prayer ... Patiently abiding in prayer signifies a man's renunciation of himself. Therefore the self-denial of the soul turns into love for God.

(St. Isaac the Syrian, Homily, 4)

Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 3,7-12.

Mes frères, ce que je considérais jadis comme des gains, je n'y vois plus désormais que des pertes, à cause du Christ. 
Oui certes, et même je tiens encore tout cela comme un préjudice, eu égard au prix éminent de la connaissance du Christ Jésus mon Seigneur. Pour son amour j'ai voulu tout perdre, regardant toutes choses comme de la balayure, afin de gagner le Christ, 
et d'être trouvé en lui, non avec ma propre justice, — c'est celle qui vient de la Loi, — mais avec celle qui naît de la foi dans le Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi ; 
afin de le connaître, lui et la vertu de sa résurrection, d'être admis à la communion de ses souffrances, en lui devenant conforme dans sa mort, 
pour parvenir, si je le puis, à la résurrection des morts. 
Ce n'est pas que j'aie déjà saisi le prix, ou que j'aie déjà atteint la perfection ; mais je poursuis ma course pour tâcher de le saisir, puisque j'ai été saisi moi-même par le Christ. 
 


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,32-34.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Ne craignez pas, petit troupeau ; car il a plu à votre Père de vous donner le royaume. 
Vendez ce que vous avez, et donnez-le en aumône. Faites-vous des bourses qui ne s'usent pas, un trésor inépuisable dans les cieux, où le voleur n'approche pas et la teigne ne détruit point. 
Car là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur. 

 SAINT JACQUES DE SAROUG NOUS PARLE DE LA PRIERE:


La prière révèle les choses profondes du Divin,
par elle on entre pour contempler le mystère des choses cachées.
C'est la clé capable d'ouvrir toutes les portes.
Par elle, on peut clairement apercevoir ce qui est caché,
par elle l'âme peut s'approcher pour parler avec Dieu,
elle exalte l'esprit afin qu'il atteigne la Majesté.
Il est facile pour la prière d'apprendre les mystères de la divinité,
car elle peut entrer et sortir sans entrave des puissances angéliques:
car nul ange n'a d'ailes aussi rapides que la prière,
pas plus que les séraphim ne s'envolent avec elle quand elle s'élève;
elle chuchote ses paroles dans les oreilles du Seigneur, sans intermédiaire,
elle murmure dans le cœur, et Dieu l'entend en Son Lieu élevé.
Là où elle monte, même les Veilleurs n'ont jamais atteint,
car elle est capable d'approcher la Divinité même.
Les séraphim cachent leurs visages à l'Être divin avec leurs ailes,
mais la prière est là, dévoilée devant la Majesté:
rien ne se met en travers du chemin entre elle et le Seigneur,
car Il converse avec elle, et Il l'écoute volontiers.
Les Veilleurs tremblent et les armées célestes dans leur modestie sont retenues,
tandis que la prière va et expose ses affaires devant Dieu.
Les chérubim sont harnachés et ne voient pas Celui qu'ils portent,
mais la prière monte et parle avec Lui avec amour.
Dans son amour la prière atteint rapidement le lieu élevé,
dans son amour la prière progresse pour être élevée au-dessus des ordres divins.
Le chérubin a peur d'élever ses yeux vers la Majesté,
étant retenu dans sa modestie avec le joug pur de la flamme;
les rangs de feu n'approchent pas Celui Qui Est Caché,
tandis que la prière a le pouvoir de parler avec Lui.
La prière entre plus avant qu'eux, et parle sans restreinte;
au-dessus des myriades de milices célestes elle passe en vol, sans être gênée par leurs rangs.
Comme à un parent proche, la prière révèle son secret au Seigneur des Veilleurs,
demandant de Lui ce qui est approprié dans toutes sortes d'activités.
La prière ne s'abaisse pas devant les anges pour parler avec eux,
car elle s'adresse à Dieu Lui-même, et Il demande à Ses anges de vaquer à Ses affaires.

(Source:Version française Claude Lopez-Ginisty )

« La véritable vertu n'est jamais contente d'elle-même, ni mécontente des autres ; elle ne cherche qu'à contenter Dieu.

1°. Jamais contente d'elle-même. Quand on se connaît bien, peut-on être content de soi ? Tant de passions, d'imperfections, de défauts ; tant de langueur, de tiédeur, de négligence ; tant d'infidélités à la grâce, si peu d'avancement dans le bien, si peu de désir de la perfection, pour un si grand fonds de misère ; à cette vue, loin d'être contents de nous-mêmes, ne devons-nous pas nous humilier, nous affliger, nous anéantir, et tout craindre pour nous ?
Les plus grands Saints ont toujours été les plus humbles et les plus mécontents d'eux-mêmes ; ils se regardaient comme de grands pécheurs ; quoiqu'ils fassent pour Dieu, ils ne croyaient jamais avoir rien fait ; ils considéraient, non ce qu'ils avaient fait, mais ce qu'ils auraient du faire ; et après avoir pratiqué les plus éminentes vertus, ils disaient sincèrement et de cœur : Servi inutiles sumus (Lc 17, 10). Hélas ! nous ne sommes que des serviteurs inutiles. Voilà la solide vertu ; mais sont-ce là mes sentiments devant Dieu ?

2°. La véritable vertu n'est jamais mécontente des autres : uniquement attentive sur elle-même, elle n'examine point la conduite de ceux dont elle n'a pas à répondre ; tant qu'elle peut, elle cherche à louer, elle cherche à excuser ; quand elle ne peut excuser l'action, elle excuse l'intention ; si on la blâme, elle ne se plaint point ; si on l'accuse, elle ne répond point ; si on la maltraite, elle croit mériter les mauvais traitements, et leur avoir donné lieu ; elle s'attribue tout à elle-même, pour ne pas condamner les autres : tout ce que les autres font, lui paraît mieux que ce qu'elle fait ; pour peu qu'on fasse pour elle, on en fait toujours trop ; craignant souverainement de manquer aux autres, jamais elle ne croit qu'on lui manque. A ce prix, ô mon Dieu ! ai-je à vos yeux le moindre vestige de vertu solide ?

3°. La véritable vertu ne cherche qu'à contenter Dieu : voilà le grand objet qui fixe son attention et ses vœux, ses yeux fermés sur tout le reste, ne se portent qu'à Dieu ; elle ne veut que Dieu, ne cherche que Dieu, ne veut trouver que Dieu seul ; tout le reste n'est rien pour elle ; pourvu que son Dieu soit content, elle est satisfaite : ses vues ne vont qu'à lui plaire, ses désirs qu'à l'aimer, son cœur qu'à le posséder ; toute vue naturelle, toute considération humaine, tout motif bas et terrestre est banni de son cœur ; fallût-il faire les plus grands sacrifices, porter les plus rudes croix, se priver de tout et tout perdre, pourvu qu'elle plaise à son Dieu, qu'elle possède son Dieu, elle a tout, elle possède tout ; et si Dieu est content, elle est contente de tout.

Mon Dieu, que ces sentiments sont au-dessus des miens ! et que je suis éloignée de la véritable et solide vertu ! elle m'a été comme étrangère et inconnue jusqu'à présent ; je n'ai bâti que sur du sable mouvant, rien de solide et de bien fondé ; vertu fausse, défectueuse, hypocrite, apparente ; voilà mon état, et le sujet de mes larmes. Il est temps que je travaille ; hélas ! je ne dis pas à perfectionner la vertu en moi, mais à lui donner l'entrée de mon cœur, espérant que la grâce lui donnera l'accroissement, et m'accordera la persévérance. »

Abbé Barthélemy Baudrand (1701-1787)

Convocations :

Dimanche 6 Novembre :

« Réunion de travail » et

Assemblée Générale Extraordinaire

de l’Association de la Métropolie (Archidiocèse) de l’Eglise Syro-Orthodoxe Francophone Mar Thomas.

 

Chers amis.

Initialement, le 1er dimanche d’Octobre, dès mon retour du Cameroun devait réunir les bureaux (Conseils d’Administration) des deux associations cultuelle (De la Métropolie) et caritative pour, autour du repas fraternel partagé après la Ste Messe, une « Réunion de Travail » afin de collecter toutes les informations que Père Isaac et moi-même rapportions de cette visite pastorale et en tirer les conséquences.

Malheureusement, il semble que les convocations à la CARITAS ESOF n’aient pas été envoyées.

Trop peu des membres des Conseils d’Administrations étaient présents.

Face à un tel désengagement, je renonçais à faire quelque rapport que ce soit, attendant des jours meilleurs.

Veuillez noter que nous aurons une « réunion de travail », autour du repas fraternel, comme de coutume, le dimanche 6 Novembre 2016 pour chacune des deux Associations.

Pour l’Association de la Métropolie (Archidiocèse) de l’Eglise Syro-Orthodoxe Francophone Mar Thoma, elle sera doublée d’une Assemblée Générale Extraordinaire dont l’unique objet sera d’entériner un Legs fait à l’Archidiocèse.

Je compte sur vous !

Ces réunions prépareront également la bonne réception d’un bon ami , frère évêque et métropolite de l’Eglise-mère qui nous fait l’honneur de visiter notre Eglise locale Syro-Orthodoxe en fin Novembre début Décembre.

Dans l’amour du Christ Notre-Seigneur, votre fidèlement et respectueusement. Aloho m’barekh (Dieu vous bénisse) !

+Mor Philipose-Mariam , Chandai ce 3.X.16

 

P.S : Si vous étiez dans l’impossibilité de vous rendre à cette réunion, veuillez envoyer votre procuration au Monastère. Merci.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RETRAITE-PELERINAGE DE LIBERATION ET DE GUERISON INTERIEURE DES FESTIVITES DE ST GROGORIOS ET DE LA "TOUSSAINT"

 Du 1er  au 6 dimanche Novembre

au Monastère Syriaque:

See original image

 

 Sanctuaires visités:

*Mardi 1er Novembre, Messe du jour au Sanctuaire N-D de Miséricorde, après-midi au Sanctuaire de Notre-Dame de Montligeon

*Mercredi 2 Novembre: Solennité de Saint Grégorios de Parumala au Monastère Syriaque

*Jeudi 3 NovembrePèlerinage à Notre-Dame de Pontmain et au Mont Saint Michel 

*Vendredi 4 Novembre, Messe au Monastère Syriaque, vénération des reliques de la Ste Croix, cette journée au Monastère Syriaque est réservée aux confessions, prières de délivrances, prières de guérison intérieure selon la Tradition de l'Eglise.

*Samedi 5 Novembre, Messe au Monastère Syriaque, cette journée mariale est réservée aux confessions. L’après-midi, visite de Verneuil Sur Avre.

*Dimanche 6 Novembre: Pèlerinage à N-D de Miséricorde avec ce mois-ci une mémoire solennelle de Saint Gregorios. Messe à 10h30 suivie d'un repas fraternel et du programme habituel.

 

INSCRIVEZ-VOUS !

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

 

 

18 OCTOBRE :SAINT LUC
Évangéliste 
(Ier siècle)

 

 

Venez tous, acclamons l'apôtre Luc * comme notre guide dans la foi: * pourchassant le mensonge des faux-dieux, * il nous a conduits vers la lumière et la vie * et nous apprit à glorifier la Trinité; * vénérant sa mémoire, célébrons fidèlement le Sauveur.
Réjouis-toi, Marie, virginale Mère de Dieu, * montagne sainte et fleuve de l'Eden, * dont naquit sans semence le Christ notre Dieu, * le Verbe qui a fait croître pour le monde la vie. 

-----
Alors que tu faisais route vers le village d'Emmaüs, * saint Luc, avec Cléopas, après la Résurrection, * et que tu posais des questions, le Seigneur se présenta, * sans se faire reconnaître, mais lorsqu'Il prit le pain * et te le donna, tu reconnus le Sauveur. * Prie-Le de nous accorder la grâce du salut.
Ô Vierge, comme une vigne sans labours, * tu as produit le raisin merveilleux * d'où jaillit pour nous le vin du salut * réjouissant nos âmes et nos corps; * et, te disant bienheureuse comme la source de ces biens, * sans cesse nous t'adressons l'angélique salutation, * ô Vierge pleine de grâce. 

-----
Avec la sagesse pour roseau, bienheureux Luc, tu repêchas * du gouffre de la mort les âmes des croyants; * en disciple de Paul, tu purifias * ton cœur à la clarté de l'Esprit saint; * de tes enseignements tu as illuminé les nations, * par tes miracles tu as guéri le mal des passions; * prie le Christ notre Dieu de sauver nos âmes.
Mère de Dieu, notre espoir et protection, * de l'ennemi nous ne craignons pas les complots, * car tu protèges nos âmes. 

_______________
Vie du Saint:

Saint Luc, né à Antioche, est une des principales gloires de cette ville. On sait peu de chose de ses premières années ; on ignore même si, avant sa conversion, il était païen ou observait la religion juive ; cette dernière opinion est la plus généralement adoptée. Doué d'un caractère ferme et d'une belle intelligence, il fut, paraît-il, très habile médecin, et ne dédaignait pas, dans ses loisirs, de cultiver l'art de la peinture, pour lequel il avait un goût prononcé.

Luc serait sûrement arrivé à l'une des premières charges de la cité, quand il renonça à son brillant avenir pour aller voir, en Judée, ce Jésus qui venait d'inaugurer sa vie publique, et dont le nom, la doctrine, les miracles, faisaient grand bruit dans tous les pays voisins. Il le vit, crut en sa mission divine, et prenant pour lui la parole du Maître : Que celui qui veut être mon disciple quitte tout et me suive, il suivit dès lors le Sauveur pas à pas dans ses courses apostoliques ; il fut témoin de sa Passion, de sa Résurrection, de son Ascension, reçut le Saint-Esprit au Cénacle, le jour de la Pentecôte, et partit pour évangéliser Antioche sa patrie.

Plein d'enthousiasme pour le génie de saint Paul, il le prit pour son maître et se joignit à lui pour l'aider dans ses travaux ; il lui fut si fidèle, qu'il l'accompagna dans tous ses voyages et supporta patiemment avec lui fatigues, souffrances et persécutions.

Saint Luc écrivit, sous l'inspiration de l'Esprit-Saint et avec une compétence personnelle qui est incontestable, l'Évangile qui porte son nom et les Actes des Apôtres. Son Évangile est surtout précieux par ses récits assez détaillés des mystères de l'Incarnation et de la Nativité du Sauveur, de l'Annonciation et de la Visitation. Les Actes des Apôtres servirent à faire disparaître beaucoup de mensonges qu'on répandait sur le christianisme naissant, et à confirmer les fidèles dans la foi.

Qui n'a entendu parler des Vierges peintes par saint Luc ? D'après une tradition, il aurait obtenu de Marie la grâce de faire son portrait, et la divine Mère aurait consenti à poser devant lui ; le travail terminé, la Sainte Vierge l'aurait béni en disant : « Ma grâce sera toujours avec cette image. » Les Madones de saint Luc sont vénérées en plusieurs lieux.

Après la mort du grand apôtre, Luc continua son apostolat en Italie, dans les Gaules, la Dalmatie, la Macédoine. Il répandit son sang pour la foi, soit dans le Péloponnèse, soit en Bithynie. - Les peintres et les médecins le regardent comme leur patron.

------

OU SONT AUJOURD'HUI LES RELIQUES DE SAINT LUC ?

Les saintes reliques de saint Luc ont été prises de Constantinople et portées à Padoue , en Italie , à un moment dans l'histoire . C'était peut-être au cours de la tristement célèbre croisade de 1204. En 1992 , le métropolite Jérôme ( Jérôme ) de Thèbes a demandé à l'évêque catholique de Thèbes pour obtenir une partie des reliques de St Luc pour sépulcre du saint vide dans la cathédrale orthodoxe de Thèbes 
L'évêque catholique Antonio Mattiazzo de Padoue , en notant que les pèlerins orthodoxes venus à Padoue pour vénérer les reliques alors que de nombreux catholiques ne savent même pas que les reliques étaient là, a nommé un comité pour enquêter sur les reliques de Padoue , et le crâne de saint Luc dans la cathédrale catholique de St Vico à Prague ( Source: Père Duloisy )

 

 

_______________

 

19 OCTOBRE:

 

Saint Prophète Joël

Celui qui dénonça les terrestres passions, 
le prophète Joël, laisse la terre et trouve, 
au lieu qui les transcende, sa destination. 
Le dix-neuvième jour, la tombe le recouvre. 
Par les prières de Ton Saint, Christ notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous. Amen
.

Tropaire, t. 2

Célébrant, Seigneur, la mémoire de ton prophète Joël, * par ses prières, * nous t'en supplions, sauve nos âmes

Lucernaire, t. 8

Ainsi que l'annonça le prophète Joël * recevant de lui l'inspiration, * sur nous les fidèles s'est répandu l'Esprit de Dieu * pour révéler la manifestation des mystères divins: * voici que prophétisent ceux qui en ont reçu le pouvoir, * illuminés par la splendeur et la grâce de Dieu.

Comblé par la parole divine, l'admirable Joël, * cette source coulant de la maison du Seigneur, * abreuve nos âmes et distille la douceur * qui rassérène nos cœurs, * dans l'élévation de esprit * transporté par la vertu vers la divine hauteur.

Par ton pouvoir de prophète, Joël, * et la familiarité de ton esprit avec Dieu * grâce auxquels tu contemples ce qu'on voit dans le ciel, * rends le Seigneur favorable envers nous * qui célébrons ta mémoire avec foi, * procure-nous aussi la rémission de nos péchés, * la communion aux divines jouissances et la grâce du salut.

Cathisme, t. 4

Prophète Joël, ayant purifié de toute souillure ton cœur, * tu devins un pur instrument de l'Esprit saint; * tu fis entrevoir la connaissance de la vérité * et prédis la venue sur terre du Créateur et Sauveur * incarné en ces derniers temps pour se montrer aux nations.

VIE DU SAINT:

Le saint prophète Joël était originaire de la tribu de Roubim et fils de Petuel.

Il prophétisa dans le royaume de Juda, et surtout à Jérusalem, à une date difficile à déterminer.

Au début de sa prophétie, Dieu annonce à son peuple les terribles châtiments, symbolisés par l’invasion des sauterelles et la sécheresse, qui vont précéder le « Jour du Seigneur », c’est-à-dire le Jour où le Seigneur reviendra pour juger la terre.

Dieu lance de telles menaces pour exhorter le peuple au vrai repentir :

« Revenez à moi de tout votre cœur, avec des jeûnes, avec des larmes et des lamentations.

Déchirez vos cœurs et non vos vêtements et revenez vers le Seigneur votre Dieu, car il est miséricordieux et compatissant, lent à la colère et riche en pitié.

Il se repent des maux qu’il inflige » (Jl 2, l2-13).

Au-delà de ces menaces, le prophète nous fait entrevoir la perspective de la restauration future, le retour de la faveur divine qui répandra le Saint-Esprit sur toute chose :

« Et il arrivera après cela que je répandrai mon Esprit sur toute chair. Et vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards verront des songes et vos jeunes gens auront des visions » (Jl 3, 1).

C’est cette époque bénie qui s’est ouverte lors de la Pentecôte et qui connaîtra sa plénitude au jour de la seconde Venue du Christ.

(Source :Le Synaxaire * Vie des Saints de l'Eglise Orthodoxe * Hiéromoine Macaire de Simonos Pétra)

 

 

Holy Martyr Varus

and those with him (304)

"He was a Roman officer in Egypt and a secret Christian. When seven Christian teachers were thrown into prison, Varus kept visiting them there, supplying their needs and serving them with great devotion. He marvelled at the martyrs, and grieved that fear would not let him stand up as a martyr for Christ. These men of God gave him courage, and Varus made up his mind to go and be tortured with them.

One of these godly men died in prison, and, when the wicked governor had the martyrs brought before him and saw that there were only six of them, he asked where the seventh was. 'I am the seventh!', cried Varus. The furious governor had him tortured first. He ordered that he be flogged with dry thongs, then that he be tied to a tree and hacked to pieces bit by bit with knives until he gave his holy soul to God. His body was then thrown onto a dung-heap.

A woman of Palestinian birth, Cleopatra, the widow of an officer, was there with her son John. She secretly took the relics of the holy martyr off the dung-heap and buried them in her house. She then asked the governor's permission to take the body of her dead husband back from Egypt to Palestine. As she was an officer's widow, the governor at once gave her permission. This blessed Christian woman, Cleopatra, however, took the body, not of her husband but of the holy martyr Varus, taking it to her village of Edra, near Tabor, and burying it there.

She then built a church dedicated to St Varus, and he appeared to her often from the other world, resplendent as an angel of God." (Prologue)

Troparion — Tone 4

Your holy martyr, Varus, O Lord, / through his suffering has received an incorruptible crown from You, our God. / For having Your strength, he laid low his adversaries, / and shattered the powerless boldness of demons. / Through his intercessions, save our souls!

Kontakion — Tone 4

Following Christ, O Martyr Varus, you drank of His chalice; / you received the crown of martyrdom and now rejoice with the angels. / Pray for our souls unceasingly.

 

Nous ne devrions jamais perdre espoir lorsque nous luttons

Afficher l'image d'origine

et ne voyons que de maigres progrès. En réalité, la plupart d'entre nous ne faisons pas grand chose, certains en font un peu plus, d'autres un peu moins. Lorsque le Christ voit les petits efforts que nous accomplissons, Il nous les valorise, et ainsi ces petits pas grand choses prennent de la valeur, et c'est ainsi que nous voyons un peu de progrès. C'est pour ça que nous ne devons pas désespérer, mais avoir confiance en Dieu.


(saint Païssios l'athonite )

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

 

 

 

ETUDIER LES TEXTES ÉVANGÉLIQUES EN PAROISSE : MÉTHODE…

Evangile

La méthode… 

Pour cette année liturgique 2016-2017, il est proposé d’étudier le saint Évangile. Nous espérons qu’un groupe stable se constituera et que, de fois en fois, l’étude du texte sera présentée par une personne différente.

Comment préparer cet exposé ?

1 – la prière au saint Esprit : « Roi céleste, Consolateur… » et la prière qui précède la proclamation liturgique du saint Évangile: « Fais luire dans nos cœurs, ô Maître Ami des hommes, la lumière sans mélange de la connaissance de ta divinité. Ouvre les yeux de notre pensée pour que nous recevions tes messages évangéliques. Dépose en nous la crainte de tes bienheureux commandements, afin que nous méprisions tous les désirs charnels et que nous menions une vie selon l’Esprit, concevant et pratiquant tout en vue de t’être agréables. Tu es en effet l’illumination de nos âmes et de nos corps, ô Christ notre Dieu, et nous te rendons gloire, avec ton Père sans commencement et ton très saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles : Amen ! »

2 – chercher quelle est l’idée, le thème, ou le message principal porté par le texte

3 – situer le texte dans le contexte (ce qui le précède et ce qui le suit dans le chapitre ; les circonstances historiques ; éventuellement le milieu juif de l’époque, etc.)

4 – dégager les mots, les termes, les expressions importantes dans le texte, les références bibliques

5 – chercher comment se manifeste la Personne de Jésus Christ

6 – chercher comment se manifestent ses deux natures (divine et humaine)

7 – chercher le sens symbolique du texte (une barque peut symboliser l’Église…)

8 – chercher le sens spirituel ou mystique du texte ou d’une de ses passages : à quelle expérience cela peut se rapporter

Pour résumer : passer du sens littéral et matériel du texte, à son sens théologique, à son allégorique et à son sens mystique.

En plus, chercher les correspondances avec d’autres passages de l’Évangile, des psaumes, des prophètes ou de la Loi.

Instruments de travail : se munir d’une bonne version du Nouveau testament et de la Bible entière ; se procurer une correspondance ( par exemple Table pastorale de la Bible) pour trouver les textes parallèles ; si l’on connaît un peu de grec, avoir l’original avec soi.

Enfin, de procurer l’icône correspondante, si elle existe, ainsi que les textes liturgiques, s’il en est qui se rapportent à  cet évangile.

S’armer de patience et surtout d’amour pour le Christ !

[IRAK]

L’espoir renaît pour les déplacés chrétiens de la plaine de Ninive.

Le 17 octobre 2016, l’offensive sur Mossoul a enfin été lancée par les forces irakiennes et les peshmergas kurdes. La coalition est désormais très proche de libérer les principaux villages chrétiens de la plaine de Ninive !

Depuis l’arrivée de Daesh en 2014, les populations chrétiennes ont dû tout abandonner pour sauver leur vie. Les volontaires SOS Chrétiens d’Orient de la mission Irak sont au contact de ces déplacés chrétiens. Chaque jour, les volontaires se rendent dans les camps d’Ankawa 2, d’Al Amal et d’Al Karma pour apporter une aide matérielle aux déplacés mais aussi pour partager leur vie en étant les témoins de leurs souffrances comme de leurs joies. C’est la raison pour laquelle l’ensemble de la mission Irak est très heureuse de pouvoir voir renaître l’espoir dans le cœur des chrétiens déplacés de la Plaine de Ninive.

En ces jour historiques, SOS Chrétiens d’Orient souhaite donner la parole à ces déplacés chrétiens de la Plaine de Ninive.

La libération de la plaine de Ninive est très proche, aidez-nous à reconstruire ce qui a été détruit :

                                 http://www.soschretiensdorient.fr/operation-liberer-recons…/

[Iraq] hope restored for displaced Christians from the plain of Nineveh. October 17, 2016, the offensive on Mosul was finally launched by Iraqi forces and Kurdish peshmergas. The coalition is now very close to release major Christian villages in the Nineveh Plain! Since the arrival of Daesh in 2014, the Christian population had to give up everything to save their lives. The volunteers of SOS Chrétiens d’Orient of Iraq Mission is in contact with these displaced Christians. Every day, volunteers go to the camps of Ankawa 2, Alamal and AlKarma to provide material assistance to the displaced people, but also to share their life by being witnesses of their sufferings as their joys. This is why the entire Iraq mission is very happy to see reborn hope in the heart of displaced Christians in the Nineveh plains. In these historic days, SOS Chrétiens d’Orient wants to give voice to these displaced Christians of the Nineveh plains. The liberation of the Nineveh Plain is very close, help us to rebuild what was destroyed : http://www.soschretiensdorient.fr/operation-liberer-recons…/

Nous allons tous mourir!

We all gonna die!

 
Au temps anciens dans les monastères cénobitiques, il y avait un moine dont la fonction était de rappeler la mort aux autres pères. Lorsque tout le monde accomplissait les tâches ménagères, il allait auprès de chaque père et lui disait "Frère, nous allons mourir."

Ce grand mystère n'est pas facilement compris par ceux qui ne vivent que selon la chair, c'est pourquoi ils ne veulent pas mourir; ils ne veulent même pas entendre parler de la mort.

Heureusement, notre Dieu bienveillant veille à ce que les gens soient aidés dans ce processus, particulièrement les personnes âgées qui sont naturellement plus proches de la mort. Leurs cheveux deviennent gris; leur courage et endurance diminuent; leur force les abandonne progressivement; ils commencent à baver - un processus humiliant qui les amène à philosopher sur la vanité de ce monde. 

Même s'ils veulent être méchants, ils n'y arrivent plus vraiment - ils ne sont plus en mesure de le faire. Et quand ils entendent parler de quelqu'un leur âge ou plus jeune qui est mort, cela leur rappelle la mort. Dans les villages, lorsque les cloches de l'église sonnent pour des obsèques, tous les vieillards assis dans les cafés se lèvent, font leur signe de croix et demandent qui est mort et quand était-il né. Et ils se disent l'un à l'autre, "Eh bien, notre temps viendra aussi; nous quitterons tous ce monde."

Saint Païssios l'Athonite, "conseils spirituels IV : la vie de famille"



 



"Back in the old days in coenobetic monasteries, there was a monk who was assigned the task of reminding the other Fathers about death. When everyone was doing chores, he would go around to each Father and say, "Brother, we are going to die."

"This great mystery is not easily understood by those who are merely "flesh", which is why they don't want to die; they don't even want to hear about death.

"Fortunately, our benevolent God provides so that people are helped in the process, especially the elderly who are naturally closer to death. Their hair becomes grey; their courage and endurance is diminished; their strength gradually abandons them; they start to drool - a humbling process which leads them to philosophize on the vanity of this world. Even if they want to be naughty, they just can't - not in their condition. And when they hear of someone their age or younger who has died, they are reminded of death. In the villages, when the church bell tolls for a funeral, all the elderly sitting in the coffee shops stand up, do their cross and ask who has died and when was he born. And they say to each other, "Well, our time will also come; we're all leaving this world."

St. Paisios, "Spiritual Counsels IV: Family Life"

(Source: St Materne)

AU XXIème SIÈCLE, LA SPIRITUALITÉ DES PÈRES DU DÉSERT

Nous sommes en 1978, immergés dans le monde minéral du désert et son éternité. 10 ans auparavant Matta el Meskin et douze ermites coptes ont dû quitter leurs grottes, appelés par leur pape à la reconstruction du monastère de Saint-Macaire en plein désert égyptien de Natroun.

Une oeuvre monumentale à l'image de leur foi en Dieu, guidée par Matta el Meskin.

L'higoumène livre à Patrice Chagnard l'essentiel de son enseignement spirituel où, dans l”amour de la solitude, l'homme accède à un degré supérieur d'existence.

Dans la tradition de saint Antoine le Grand, et sur les lieux de la source qui lui a permis de vivre seul, des ermites se sont regroupés dans un village, le monastère Saint-Antoine.

Moments de vie quotidienne pour subvenir aux besoins matériels et rassemblements pour la prière entrecoupent les échanges avec le réalisateur.

Les témoignages qu'il a filmés constituent une véritable enquête spirituelle pour percer le mystère de cette vie de solitude. Pourquoi à notre époque, une telle vocation et une vie si extraordinaire ?

 

Un documentaire de Patrice Chagnard

Ce documentaire exceptionnel et de grand souffle, tourné en Égypte, est une rencontre avec les moines qui vivent dans la tradition des Pères du désert. 

Tout d’abord au Wadi Natrum, dans le désert occidental, où fut érigé en 325 le monastère copte de Saint-Macaire. C’est dans cette région, que les coptes nommaient la balance du cœur, que Patrice Chagnard a rencontré le Père Matta-el-Maskin (en français : Matthieu le Pauvre), père spirituel du monastère, qui lui livre l'essentiel de son enseignement où, dans l’amour de la solitude, l’homme accède à un degré supérieur d’existence. 

Puis sur les lieux de la grande tradition de saint Antoine le Grand, où des ermites se sont regroupés dans un village, le monastère Saint-Antoine. Moments de vie quotidienne pour subvenir aux besoins matériels et rassemblements pour la prière entrecoupent les échanges avec le réalisateur. Les témoignages qu'il a filmés constituent une véritable enquête spirituelle pour percer le mystère de cette vie de solitude. 

Après une licence de philosophie et un premier court métrage réalisé à l’âge de dix-neuf ans, Patrice Chagnard s’est engagé avec passion dans l’art du documentaire avec un intérêt profond pour la vie solitaire, l’érémitisme.

(Source: Seraphim)

Prions pour la Corée du Nord
Prions pour la Corée du Nord

 

 

Les mauvaises nouvelles semblent pleuvoir en Corée du Nord. Pourtant, là où on ne voit plus d’espoir, dans la détresse ou en prison, Dieu est à l’œuvre. Prions avec persévérance.

L’extraordinaire conversion d’un gardien de prison

« Jésus est le seul espoir pour la Corée du Nord » a déclaré un jeune nord-coréen avant d’être exécuté. Ce témoignage a bouleversé la vie d’un gardien de prison. Cette chronique vidéo présente un témoignage concret de la fidélité de notre Dieu qui transforme le mal en bien.

 

Voir la vidéo

  • Louons Dieu pour la conversion de ce gardien de prison. Continuons de prier pour les chrétiens nord-coréens, qu’ils fassent preuve de confiance et de zèle face au danger.

Attente d’aide internationale

La déforestation et le manque d’infrastructures rendent les habitants de Corée du Nord particulièrement vulnérables aux catastrophes naturelles. Des dizaines de milliers de personnes, dont beaucoup d’enfants, sont toujours sans abri suite aux inondations de cet été, alors que l’hiver approche. L’aide a du mal à arriver en raison des sanctions internationales.

  • Prions pour que ces personnes puissent recevoir du secours avant l’hiver.

 

Les communications encore plus surveillées

Bien que les Nord-Coréens aient accès aux téléphones portables depuis 8 ans, la surveillance sur les communications s’est renforcée depuis l’arrivée au pouvoir de Kim Jong-Un, en 2011. Le régime utilise des moyens de plus en plus sophistiqués pour repérer les appels internationaux et le visionnage de films étrangers. Les contrevenants risquent d’être envoyés en camp de prisonniers pour plusieurs années ou en camp de rééducation

 
  • Prions pour que les Nord-Coréens soient libres d’entendre parler de l’Évangile via les télécommunications.

 

Archives Corée du Nord de Portes Ouvertes FranceArchives
Corée du N.
En savoir plus sur la Corée du NordEn savoir
plus
Se désabonner de la lettre de nouvelles Corée du NordVous
Désabonner
Faire un don en faveur de l'Eglise persécutéeFaire
un d
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons...

 

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

 

 

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

 

 

The Lord came to send fire upon the earth (cf. Lk. 12:49), and through participation in this fire He makes divine not just the human substance which He assumed for our sake, but every person who is found worthy of communion with Him. (St. Gregory Palamas)
 
 
 Arme invincible, soutien de la foi, Très Sainte Croix , 
nous te chantons, / devant toi nous prosternant avec foi: / tu es le refuge, la gloire des chrétiens; / gardienne des orthodoxes et fierté des martyrs, / à juste titre nous te glorifions.

Croix de Jésus, armure des chrétiens, / tu donnes aux rois victoire et tu renverses les démons: / à ceux qui se prosternent devant toi / donne ta protection et la grande miséricorde.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amîn

Tous ceux qui d'un cœur ardent / se prosternent pieusement / devant le croix et les souffrances de ton Fils,  / fais qu'ils deviennent, ô Mère de Dieu, / les citoyens du Paradis / et les héritiers de la gloire des cieux.

 

Programme des prochaines semaines au Monastère

 

Syriaque de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de

 

Miséricorde:

 

Program in the coming weeks

 

Syriac Monastery of the Blessed Virgin Mary, Mother of Mercy:

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

 

Au Monastère Syriaque de

 

CHANDAI-BREVILLY (61) :

 

(Messe tous les dimanches et en semaine à 10h30.

Petits Pèlerinages sur Semaine tous les :

 

 

Pèlerinage à Notre-Dame de Miséricorde

 

au Monastère Syriaque 

 

Tous les 1ers Weekend du mois

 

(Ramassage des fidèles de région parisienne chaque samedi précédent le 1er dimanche du mois à 15h )

 

Petits Pèlerinages sur Semaine tous les :

 

*22 et

 

*29 du mois

 

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

 

 

======

RETRAITE-PELERINAGE DE LIBERATION ET DE GUERISON INTERIEURE DES FESTIVITE DE ST GROGORIOS ET DE LA "TOUSSAINT"

See original image

 

Du 1er  au 6 dimanche Novembre

au Monastère Syriaque:

  

 Sanctuaires visités:

*Mardi 1er Novembre, Messe du jour au Sanctuaire N-D de Miséricorde, après-midi au Sanctuaire de Notre-Dame de Montligeon

*Mercredi 2 Novembre:Solennité de Saint Grégorios de Parumala au Monastère Syriaque

*Jeudi 3 NovembrePèlerinage à Notre-Dame de Pontmain et au Mont Saint Michel 

*Vendredi 4 Novembre, Messe au Monastère Syriaque  , vénération des reliques de la Ste Croix, cette journée au Monastère Syriaque est réservée aux confessions, prières de délivrances, prières de guérison intérieureselon la Tradition de l'Eglise.

*Samedi 5 Novembre,Messe au Monastère Syriaque,cette journée mariale est réservée aux confessions.L'après-midi, visite de Verneuil Sur Avre.

*Dimanche 6 Novembre: Pèlerinage à N-D de Miséricorde avec ce mois-ci une mémoire solennelle de Saint Gregorios. Messe à 10h30 suivie d'un repas fraternel et du programme habituel.

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

_____________________

 

*Dimanche 6 Novembre au Monastère Syriaque:

  

 Pèlerinage mensuel à N-D de Miséricorde

 

 'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

Mère de Miséricorde, priez pour nous, secourez-nous!

 

 

et aux Saints du Kerala

 See original image

St Abraham Koorilose Bava, priez pour nous !

 

See original image

St Grégorios de Parumala, priez pour nous !


 

10h30, Messe , repas fraternel,possibilité de rencontrer un prêtre 

(Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

 

 

 

Ramassage des fidèles sur

 

*Paris: le Samedi 5 Novembre à 15 h 

 

au lieu de R.D.V habituel.

 

  

* Sunday, November 6:
  monthly pilgrimage to N-D Mercy and Saints Kerala.
10:30 am Mass followed by a fraternal meal and reception of the faithful.

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net


See original image 

 

Note:

l'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise

Orthodoxe-Orientale. 

 

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité

des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien

et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil 

des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles , 

nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non 

obligatoires. 

Toute offrande fait cependant l'objet d'une 

déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre 

revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F " 

 

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, Moniale ( 06.41.20.16.86).

 

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Partager cet article

Repost 0

Recherche

Liens