Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 09:56

 

Livre de l'Ecclésiastique 51,13-17.

Seigneur, mon Dieu, j'ai fait monter de la terre ma supplication, j'ai prié pour être arrachée à la mort. 
J'ai invoqué le Seigneur, Père de mon seigneur, pour qu'il ne m'abandonne pas aux jours de la détresse, à l'heure de l'orgueil où l'on est sans soutien. 
Inlassablement, je ferai l'éloge de ton nom, je le chanterai dans l'action de grâce. 
Ma prière a été exaucée car tu m'as sauvée de la perdition, tu m'as délivrée de l'heure mauvaise. 
C'est pourquoi je te rendrai grâce et je ferai ton éloge, Seigneur notre Dieu. 
 


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 13,44-52.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples cette parabole : le royaume des cieux est semblable à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache, et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il a et achète ce champ. 
Encore : le royaume des cieux est semblable à un marchand qui cherchait de belles perles. 
Ayant trouvé une perle de grand prix, il s'en alla vendre tout ce qu'il avait, et il l'acheta. 
Encore : le royaume des cieux est semblable à un filet qu'on a jeté dans la mer et qui a ramené des poissons de toute sorte. 
Lorsqu'il fut rempli, les pêcheurs le tirèrent au rivage et, s'étant assis, ils recueillirent les bons dans des paniers et rejetèrent les mauvais. 
Ainsi en sera-t-il à la consommation du siècle : les anges sortiront et sépareront les méchants d'avec les justes, 
et ils les jetteront dans la fournaise du feu ; là seront les pleurs et les grincements de dents. 
Avez-vous compris toutes ces choses ? " 
Ils lui dirent : " Oui. " Et il leur dit : " C'est pour cela que tout scribe devenu disciple du royaume des cieux ressemble à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et du vieux. " 
 



Par Saint Augustin

(354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église 
Discours sur le Psaume 95, 14-15 (trad. bréviaire) 

 

« Sur le rivage... on ramasse ce qui est bon »

 

« Il jugera le monde avec justice, et les peuples selon sa vérité. » (Ps 95,13)

Quelle justice et quelle vérité ?

Il rassemblera auprès de lui ses élus (Mc 13,27) ; les autres, il les séparera, car il mettra ceux-ci à sa droite, et ceux-là à sa gauche (Mt 25,33).

Qu'y aura-t-il de plus juste, de plus vrai que cela ?

Ils n'attendront pas du juge la miséricorde, ceux qui n'ont pas voulu exercer la miséricorde avant la venue du juge.

Ceux qui ont voulu exercer la miséricorde seront jugés avec miséricorde (Lc 6,37).

Car il dira à ceux qu'il aura mis à sa droite : « Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le royaume préparé pour vous depuis la création du monde ».

Et il leur attribue des actes de miséricorde :

« J'avais faim, et vous m'avez donné à manger ; j'avais soif, et vous m'avez donné à boire », et toute la suite (Mt 25,31s)... 

Parce que tu es injuste, le juge ne sera pas juste ?

Parce qu'il t'arrive de mentir, la vérité ne sera pas véridique ?

Si tu veux rencontrer un juge miséricordieux, sois miséricordieux avant qu'il vienne. Pardonne, si l'on t'a offensé ; donne les biens que tu possèdes en abondance...

Donnes ce que tu tiens de lui :

« Que possèdes-tu que tu n'aies reçu ? » (1Co 4,7).

Voilà les sacrifices qui sont très agréables à Dieu : miséricorde, humilité, reconnaissance, paix, charité.

Si c'est cela que nous apportons, nous attendrons avec assurance l'avènement du juge, lui qui « jugera le monde avec justice, et les peuples selon sa vérité ». 
 

 

 

 

 

Par Origène (253)

Voici ton fils

(Jean XIX, 26)

« Personne ne peut saisir le sens des Evangiles s'il n'a pas reposé sur la poitrine  de Jésus et s'il n'a pas reçu de Jésus Marie pour mère.

Celui qui doit devenir un autre Jean, il faut qu'il progresse jusqu'à être désigné par Jésus comme étant Jésus lui-même, à l'exemple de Jean.

Car si Marie n'a pas eu d'autre fils que Jésus, selon ceux qui pensent sainement d'elle, la parole de Jésus à sa mère : Voici ton fils - car il ne dit  pas : Vois, celui ci aussi est ton fils - veut dire : Vois, celui-ci est Jésus que tu as engendré.

En effet on peut affirmer de tout parfait qu'il ne vit  plus, mais que le Christ vit  en lui, et, puisque le Christ vit  en lui, il est dit de lui à Marie : Voici ton fils, le Christ. »

 

(Origène In Jo. Com. I,4, GCS 8,14 ; dans sources chrétiennes 87, Paris Cerf 1961, p. 60-62

Source : http://www.mariedenazareth.com/)

 

l’Evangile ne se comprend que par une forme importante de prière, qui est la « prière d’écoute » de Dieu. Prier n’est pas seulement « parler à Dieu », c’est aussi écouter sa Parole, et lui en laisser placer une ! D’où l’humble retour à l’Evangile, aux Actes, […]

Ne restez pas seul pour

 

 

les Fêtes de la Nativité !

 

 

 

Si vous n'êtes pas en famille, 

 

retrouvez-vous , en

 

communion avec les Chrétiens d'Orient,

 

avec  vos frères Chrétiens Syro Orthodoxes

 

francophone de St Thomas (Mar Thoma) en

 

France pour fêter Noël !

 

Si vous avez peu de moyens pour fêter

 

décemment Noël en famille, grâce au partage

 

c'est possible ! Venez fêter la Nativité au

 

Monastère en famille !

 

Nativity Icon2[1]-copie-1

 

(Pour ceux qui doivent loger, Inscriptions closes

le 20 Décembre)

 

Programme et inscription en bas de page

 

 

Délit d’entrave :

Mme Rossignol désinforme sur l’interruption médicale de grossesse

délit,entrave,IVG,avortement,IMG,Mme Rossignol,désinformation,

Alors que s’ouvre le débat au Parlement sur la proposition de loi relative au nouveau délit d’entrave à l’avortement, la Fondation Jérôme Lejeune alerte sur la portée de cette disposition. Le texte est précis : « soit en diffusant ou en transmettant par tout moyen, notamment par des moyens de communication au public par voie électronique ».

Le nouveau délit d’entrave s’étend à l’ensemble des moyens de communication, y compris les supports écrits. L’intention est claire non seulement dans le texte du groupe socialiste, mais aussi dans la présentation de l’enjeu par le gouvernement lui-même. Ainsi la ministre de la santé Laurence Rossignol ce matin sur France Info a cité le Manuel bioéthique des jeunes de la Fondation Jérôme Lejeune comme un « exemple » de désinformation sur l’avortement.

La couverture du manuel représente un foetus disant : « Je vous signale que d’ici, j’entends tout. Donc, arrêtez de dire que je ne suis pas vivant ! ». Laurence Rossignol prétend que c’est un « mensonge », puisque le délai de l’avortement est de 12 semaines et que l’ouïe du foetus se développe à 6 mois de grossesse.

Cette accusation de Mme Rossignol concernant la couverture du manuel de la Fondation véhicule une désinformation. En effet, contrairement à ce que laisse entendre la ministre, l’avortement ne recouvre pas uniquement l’interruption volontaire de grossesse (possible jusqu’à la 12ème semaine de développement du foetus) : il désigne aussi l’interruption médicale de grossesse (possible jusqu’à la veille de l’accouchement).

Cette déclaration qui jette un voile sur une partie de la vérité contribue à laisser nos concitoyens dans l’ignorance. La Fondation est d’autant plus interpellée par l’enjeu de l’interruption médicale de grossesse qu’elle conduit à l’élimination de 96 % des enfants détectés trisomiques avant leur naissance.

Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune rappelle qu’en l’occurrence « l’avortement rend mortelle une pathologie qui ne l’est pas. » Et que cette réalité-là est aussi pudiquement voilée.

Source : Fondation Jérôme Lejeune.

Programme des prochaines semaines au Monastère

 

Syriaque de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de

 

Miséricorde:

 

Program in the coming weeks

 

Syriac Monastery of the Blessed Virgin Mary, Mother of Mercy:

 

 

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

Au Monastère Syriaque de

 

CHANDAI-BREVILLY (61) :

 

(Messe tous les dimanches et en semaine à 10h30.

Petits Pèlerinages sur Semaine tous les :

 

 

Pèlerinage à Notre-Dame de Miséricorde

 

au Monastère Syriaque 

 

Tous les 1ers Weekend du mois

 

(Ramassage des fidèles de région parisienne chaque samedi précédent le 1er dimanche du mois à 15h )

 

Petits Pèlerinages sur Semaine tous les :

 

*22 et

 

*29 du mois

 

_____

 

GRAND PELERINAGE DE DECEMBRE A N-D DE MISERICORDE

et aux Sts du Kérala

AVEC MOR MELETHIUS

Afficher l'image d'origine

 

-Dimanche 4, Célébration du dimanche en l'église du Monastère Notre-Dame de Miséricorde .

10h30, Messe suivie du repas fraternel et de la réception des fidèles.

 

Afficher l'image d'origine

 

 SOYEZ TOUS PRESENTS !

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

 

Afficher l'image d'origine

 

PELERINAGE A NOTRE-DAME DE PONTMAIN,

LE MONT SAINT MICHEL AVEC MOR MELETHIUS:

 

Afficher l'image d'origine

 

 

 

Lundi 5, départ matinal à 6h30 pour le Sanctuaire Notre-Dame de Pontmain, l'après-midi, visite du Mont Saint Michel (Retour le soir au Monastère)

 

Afficher l'image d'origine

SAINTS DU JOUR:

 

Sainte Bibiane
Vierge et martyre
(† 363)

Afficher l'image d'origine

 

 

Bibiane (ou Viviane) naquit à Rome. Son père Flavien, préfet de Rome fut jeté en prison sous Julien l'Apostat. Flavien, s'étant déclaré contre ce prince, fut marqué au front d'un fer rouge ; il en mourut peu de temps après, en Toscane, où il avait été exilé. 
 

Sa femme Dafrose, et ses filles Bibiane et Démétrie, restaient à Rome exposées aux coups du tyran. Il ne les oublia pas, et les enferma dans leur propre maison pour les y faire mourir de faim ; mais, ce supplice lui paraissant trop lent, il fit trancher la tête à la mère, confisqua tous les biens de la famille et continua sa persécution contre les deux vierges chrétiennes. Malgré une très longue privation de toute nourriture, elles parurent au tribunal plus fortes et plus belles que jamais : « Craignez, leur dit le juge, une mort honteuse et cruelle.  Les biens de ce monde, répondent-elles, ne peuvent plus avoir pour nous aucun attrait, nous n'aspirons qu'à posséder Jésus-Christ ; plutôt mille morts que la trahison de nos promesses ! »
 

À ces mots, Démétrie tombe morte aux pieds de sa sœur. Quant à Bibiane, le juge la livra aux mains d'une femme de mauvaise vie qui essaya de la pervertir ; elle employa d'abord les flatteries et les bons traitements et feignit de lui témoigner une amitié sincère ; puis bientôt elle eut recours aux menaces, aux injures et aux coups. Bibiane résista courageusement à toutes ses tentatives, elle demeura pure et digne du céleste Époux. La méchante femme dut avouer au juge qu'elle avait perdu son temps et sa peine. Celui-ci, furieux de son peu de succès, ordonna de frapper de verges la vierge chrétienne jusqu'à ce qu'elle eût rendu l'esprit. 

 

Bibiane fut donc attachée à une colonne, et les bourreaux s'acharnèrent sur son corps innocent jusqu'au moment où elle s'affaissa mourante à leurs pieds. Elle expira au bout de quelques instants, le 2 décembre 363. Son corps fut jeté à la voirie pour y être dévoré par les chiens ; mais il est écrit que « Dieu veille sur les restes de ses saints ». Deux jours après, un prêtre courageux put s'emparer de cette dépouille et l'ensevelir à côté de Dafrose, sa mère, et de Démétrie, sa sœur.

 

Saint Habacuc, prophète

Vers la rétribution, et c'est ton propre terme, 
Dieu dirige tes pas, car tu fermes les yeux. 
Quand des jours de Décembre arriva le deuxième, 
Habacuc est parti vers la cité de Dieu. 

Par ses saintes prières, ô notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous. Amen.

Tropaire, t. 2

Célébrant, Seigneur, la mémoire de ton prophète Habacuc, * par ses prières, * nous t'en supplions, sauve nos âmes.

Kondakion, t. 8

Prophète inspiré, tu as proclamé à la face de l'univers que Dieu viendrait du midi, c'est-à-dire de la Vierge Marie, * et du milieu de la nuit où tu veillais devant lui, * tu as annoncé au monde la résurrection du Christ comme tu l'avais appris d'un Ange resplendissant. * C'est pourquoi dans l'allégresse nous te chantons: * Réjouis-toi, brillant trésor de prophétie

Habacuc était originaire de la tribu de Syméon. Fils de Saphat, il vécut vers 600 avant notre Seigneur et prédit, sous l’inspiration du Saint-Esprit, la prise de Jérusalem par les Chaldéens et la déportation à Babylone (587), en se lamentant amèrement sur le sort du peuple rebelle. Lorsque Nabuchodonosor vint faire le siège de Jérusalem, le prophète s’enfuit vers l’Ostracène et vécut comme un étranger dans la terre d’Ismaël (Arabie). Il ne retourna en Palestine qu’après le départ des Chaldéens qui emmenèrent captifs vers Babylone une grande partie des habitants de Jérusalem et de l’Égypte.

Un jour, alors qu’on faisait la moisson sur ses terres, il dit à ses serviteurs d’attendre un moment avant de distribuer la nourriture aux moissonneurs, pour qu’il ait le temps de faire une commission au loin. À peine avait-il donné cet ordre qu’il fut enlevé par un ange et transporté à Babylone pour donner à manger au prophète Daniel enfermé dans la fosse aux lions (Dn XIV, 33). De retour en Judée par la même force miraculeuse, il se présenta quelques instants plus tard à ses moissonneurs et leur servit le même repas.

Portant un nom qui promettait la délivrance finale du peuple et annonçait la future Résurrection (Habacuc : « père de la résurrection »), le saint prophète Habacuc se tenait vigilant, à l’écoute de la parole de Dieu, au sommet du poste de garde de son cœur (Hab. II, 1). C’est de là qu’il entonna son hymne admirable, devenu la quatrième Ode du canon des Matines. Contemplant les signes prophétiques de la manifestation de la puissance de Dieu par l’Incarnation, il s’écria : « Seigneur, j’ai entendu le récit de Ton ouvrage, et j’ai été saisi de crainte ; Seigneur, j’ai considéré Tes œuvres et j’ai été frappé de stupeur » (Hab. III, 2). Il prédit la naissance du Verbe en désignant mystérieusement la virginité de la Mère de Dieu : « Dieu viendra de Théman et le Saint de la montagne ombragée par la forêt » (III, 3). Décrivant la descente du Christ dans la chair comme une redoutable intervention cosmique de Dieu qui, dans Sa colère contre Ses ennemis, fait arrêter le soleil et la lune, et effraie la terre entière et les abîmes, Habacuc contemple le Seigneur monté sur les apôtres, comme sur des chevaux et des chars de combat, pour traverser la mer, vaincre la mort et sauver Son peuple. C’est pourquoi, saisi de crainte, il se réjouit pourtant dans le Seigneur, son Sauveur, qui affermira ses pas sur le roc de l’Évangile quand viendra la fin des temps, et le fera monter avec le Christ ressuscité sur les hauteurs de la contemplation, afin de chanter en vainqueur son cantique de gloire dans le Royaume éternel.

Le tombeau du prophète Habacuc fut retrouvé sous le règne de Théodose, à la suite d’une révélation, dans le village de Kela (Keila), à quelque distance à l’est d’Éleuthéropolis. On édifia sur les lieux un sanctuaire flanqué d’un monastère, où vécut saint Épiphane.

( Le Synaxaire, Vie des Saints de l'Eglise orthodoxe par le Hiéromoine Macaire de Simonos Pétra)

 

 

 

 

 

Divine et joyeuse enfance ! 

Afficher l'image d'origine

L’Avent, c’est être dans la confiance et attendre comme et avec Marie. L’année liturgique commence par la ferveur de l’Avent, cette joyeuse attente de Quelqu’un, de Celui qui vient, de l’Emmanuel Dieu avec nous, un Dieu qui fait son entrée dans l’histoire de l’humanité pour en parcourir toutes les étapes et partager les angoisses, les joies, les peines, les espérances et les préoccupations des hommes et des femmes de toute l’histoire et de toute l’humanité.

Et c’est là la nouveauté du christianisme ! Dieu qui aime tellement l’humanité qu’il en devient membre, comme chaque humain !

Oui, le temps de l’Avent nous fait attendre la divine et joyeuse enfance, la joie du Seigneur qui s’incarne, qui prend chair, embrasse l’aventure humaine par l’expérience de la vie de tous les jours, avec la simplicité et l’innocence de l’enfance. Il se fait l’un de nous pour nous donner la vie divine. 

 

Joseph Bahati Bavurha

Curé, secteur paroissial de St-Loup Cammas (Haute-Garonne, France)

jardinierdedieu.com

 

 

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

'Unless a man hates all the activity of this world, he cannot worship God.

 

What then is meant by the worship of God? It means that we have nothing extraneous in our intellect when we are praying to Him: neither sensual pleasure as we bless Him, nor malice as we sing His praise, nor hatred as we exalt Him, nor jealousy to hinder us as we speak to Him and call Him to mind. For all these things are full of darkness; they are a wall imprisoning our wretched soul, and if the soulhas them in itself it cannot worship God with purity. They obstruct its ascent and prevent it from meeting God; they hinder it from blessing Him inwardly and praying to Him with sweetness of heart, and so receiving His illumination. As a result the intellect is always shrouded in darkness and cannot advance in holiness, because it does not make the effort to uproot these thoughts by means of spiritual knowledge.'

St. Isaiah the Solitary

États-Unis :

les nouveaux horizons pro-vie

Dans le cadre de l’élection présidentielle de Donald Trump, les médias français ont délibérément ignoré l’importance des problèmes « sociétaux » en pratique tout ce qui concerne les mœurs. Ils continuent de le faire. Or Google a reconnu que le mot de « abortion » (avortement) était celui qui avait couru le plus sur les réseaux sociaux durant la campagne électorale. Ces mêmes réseaux qui contre toute attente ont assuré l’échec d’Hillary Clinton. (Voir l’article de MPI : La victoire de Trump et les enjeux sociétaux).

Cependant, cette omerta dure encore. Il suffit de voir sur le site du Figaro daté le 30/11/2016, la présentation des personnages nommés à ce jour par D. Trump aux postes stratégiques à propos précisément ces questions. Il convient de « rectifier de tir ».

En ce qui concerne Hillary Clinton – ce n’est pas là son moindre défaut- rappelons qu’elle s’était opposée à une loi votée très largement par le Congrès interdisant aux chirurgiens et gynécologue de tuer les enfants vivants nés des suites d’avortements ratés. C’est bien un monstre qui a failli être élu en Amérique.

L’enjeu de la Cour Suprême

La Cour Suprême est l’ultime instance juridique aux États-Unis. Finalement le pouvoir des neuf juges qui la composent, est supérieur à celui du peuple et des hommes politiques. Le président considéré comme pro-vie venant de mourir, il fallait le remplacer. Obama nomma Merryck Garland, bien sûr un juge favorable à l’avortement. Or son choix n’a pas été ratifié par le Sénat où les Républicains ont une très légère majorité. Face à cette situation de blocage, Obama décida que son successeur aurait à trancher. Il accepta cette situation intermédiaire, persuadé qu’Hillary Clinton serait élue et ferait entériner son choix. Patatras ! Trump est élu. Ce dernier avait annoncé pendant la campagne électorale qu’il nommerait des juges « pro-life » selon le mot qu’il a employé. De plus trois juges progressistes nommés par Bill Clinton ont largement dépassé l’âge de la retraite. Il allait falloir aussi les remplacer assez rapidement. Il n’y a aucune raison que Trump ne le fasse pas dans le même sens. De plus le Parti Républicain est majoritaire à la Chambre des Représentants et au Sénat.

Un vice-président férocement anti avortement

 Le vice-président des États-Unis choisi par Trump se nomme Mike Pence. Ce dernier est né dans une famille catholique irlandaise plutôt de gauche. Lui-même est considéré comme « ultra-conservateur ». Trouvant que l’Église catholique s’est ramollie dans ses convictions, il s’est rapproché des évangélistes. Il se définit comme évangélisto-catholique. Il est férocement opposé à l’avortement notamment eugénique, en particulier celui des trisomiques. Il a déclaré à propos des avortements par naissance partielle : « L’idée même qu’un enfant presque né puisse se faire enlever la vie est pour moi un anathème. » Ce type effroyable d’avortement consiste à obtenir une dilatation du col de l’utérus, attraper l’enfant par les pieds, le tirer et dès que la nuque est visible enfoncer dans la tête de l’enfant un trocart pour aspirer le contenu cérébral. Gouverneur de l’Indiana, Pence a fait voter une loi dite de « restauration de la liberté religieuse » ; celle-ci vise à dispenser les chefs d’entreprises de payer des charges et impôts entraînés par des lois fédérales allant contre leurs convictions. L’Indiana est l’État de l’Amérique est réputé pour avoir par tous les moyens possibles essayé de contourner la légalisation de l’avortement. Pence a fait voter une loi permettant l’objection de conscience à tout service aux homosexuels. Ceci concernait par exemple les pâtissiers qui refusaient au nom de liberté de conscience de faire des gâteaux de mariage pour les gays.  

Des postes stratégiques tenus par des défenseurs de la vie

Le chef de cabinet de Trump se nomme Reince Priebus. Il est le président du Parti Républicain, un poste stratégique qui permet au nouveau président une autonomie totale dans ses décisions. Cette année ce jeune juriste de 44 ans avait annulé un meeting électoral pour que ses sympathisants puissent participer à la Marche pour la vie (Rally for life).

Maintenant, que va-t-il se passer ?  On sait déjà que Trump n’entend pas intervenir face aux États qui ont voté le « mariage » homosexuel. Il faudrait revoir la décision de la Cour Suprême l’ayant approuvé. En revanche il a déclaré vouloir mener une longue bataille contre l’avortement. Il a nommé à la place stratégique d’ambassadeur à l’ONU Nikki Haley, gouverneur de la Caroline du Sud, une femme de 44 ans, farouche défenseur de la vie ; elle a le record américain de la lutte contre l’avortement dans le cadre de son État. Elle sera remplacée par Henry McMaster, tout aussi pro-vie. Il ne faut pas oublier que l’Amérique a l’ONU sous sa coupe. Retentissement mondial à prévoir.

Le ministre de l’Education Nationale, Betsy DeVos nommée par Trump est une acharnée de la défense des écoles libres et de l’enseignement à domicile. Richissime philanthrope, elle a subventionné toute sa vie des écoles religieuses libres et « conservatrices ». Elle dénonce les tyrannies administratives de l’enseignement public.

Le député républicain de l’État de Géorgie, Tom Price 62 ans, a été nommé ministre du Service national de la Santé. Ce chirurgien est un farouche opposant à l’avortement et a dénoncé publiquement les trafics de morceaux de fœtus.

Enfin, le président Donald Trump a nommé comme procureur général, le sénateur Jeff Sessions très connu pour ses positions pro-vie. Aux États -Unis, cette fonction est équivalente à celle du ministère de la Justice en France tenu naguère par Taubira. Défenseur de la vie, il a fait voter un groupe de membres du Congrès contre l’expérimentation sur les cellules souches embryonnaires.

Voici donc un tableau que nos lecteurs ne verront pratiquement nulle part…Le politiquement correct n’est pas seulement de déformer la vérité, mais aussi de la cacher.

SOURCE: Article du Dr Jean-Pierre Dickès dans PMI

  

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

 

 

The Lord came to send fire upon the earth (cf. Lk. 12:49), and through participation in this fire He makes divine not just the human substance which He assumed for our sake, but every person who is found worthy of communion with Him. (St. Gregory Palamas)
 
 
 Arme invincible, soutien de la foi, Très Sainte Croix , 
nous te chantons, / devant toi nous prosternant avec foi: / tu es le refuge, la gloire des chrétiens; / gardienne des orthodoxes et fierté des martyrs, / à juste titre nous te glorifions.

Croix de Jésus, armure des chrétiens, / tu donnes aux rois victoire et tu renverses les démons: / à ceux qui se prosternent devant toi / donne ta protection et la grande miséricorde.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amîn

Tous ceux qui d'un cœur ardent / se prosternent pieusement / devant le croix et les souffrances de ton Fils,  / fais qu'ils deviennent, ô Mère de Dieu, / les citoyens du Paradis / et les héritiers de la gloire des cieux.

 

Le Père Andreas Knapp, prêtre catholique à Leipzig, dirige un club d’études pour jeunes migrants dont la très grande majorité est constituée de musulmans, et il a dénoncé à la radio Deutschlandradio Kultur les persécutions auxquelles ils soumettent les jeunes migrants chrétiens.

Il cite le cas d’un jeune chrétien qui a été tellement brutalisé par ses condisciples musulmans qu’il a été obligé de changer d’école. Le prêtre a précisé que les enfants musulmans étaient « irrespectueux »envers les chrétiens et qu’ils « haissent » ceux en provenance du Moyen-Orient.

Un autre cas, dont il a été le témoin dans un camp de réfugiés en Saxe, est signalé par le prêtre, celui d’un garçon chrétien de 13 ans : « Il y avait là beaucoup d’enfants qui étaient tous musulmans et j’étais seul chrétien. Quand je suis allé les voir pour leur dire “ jouons au foot”, ils m’ont répondu “non, tu es un chrétien”. Puis ils m’ont insulté parce que je mangeais du porc ».

La culture du mépris envers les chrétiens s’apprend très jeune chez les musulmans. Le “vivre ensemble” est encore loin…

Source : Breitbart, 29 novembre

 TRUMP SAUVE DES EMPLOIS AUX USA...

 Alors que beaucoup doutent de la capacité de Donald Trump à tenir ses promesses de campagne, le Président-élu marque un point. Il entend démontrer que son engagement à «garder les emplois aux États-Unis» est crédible.

L’intervention personnelle du futur président des États-Unis semble avoir conduit la société Carrier à réviser son plan de suppression de quelque 2000 emplois dans son usine d’Indianapolis. La moitié de ces postes seraient finalement préservés dans la capitale de l’Indiana.

À l’occasion d’une cérémonie jeudi en présence du vainqueur de l’élection présidentielle et de son co-listier, Mike Pence, le fabricant d’équipements pour le conditionnement de l’air doit annoncer officiellement ses nouvelles intentions.

«Je vais dans l’Indiana jeudi pour faire une annonce majeure concernant le maintien de Carrier à Indianapolis. Bonne affaire pour les travailleurs!» a tweeté le bouillonnant Donald Trump. (…)

Source

 Malgré la pression de la communauté internationale, la Russie renforce la sécurité de la péninsule de Crimée.

Un nouveau système de missiles de défense côtière russe K-300P Bastion-P sera déployé en Crimée pour remplacer celui transféré auparavant en Syrie, a déclaré à l’agence Ria Novosti une source dans les organismes russes de sécurité.

Le bataillon déployé comprend 10 véhicules, y compris quatre lanceurs automoteurs dont chacune porte deux missiles anti-navires supersoniques P-800 Oniks.  « Le déploiement des systèmes Bastions renforce considérablement la protection et la sécurité de l’île en mer », a ajouté la source.

Le système de missiles de défense de ce type basé auparavant sur la péninsule a été acheminé en Syrie en octobre 2016.Ce transfert a été effectué afin de renforcer le contingent militaire russe dans ce pays et sécuriser l’arrivée des porte-avions de la marine russe.
 

Le 15 novembre dernier, le Bastion a été utilisé afin d’effectuer des frappes contre les positions des terroristes.

Les systèmes de ce type sont destinés à détruire les navires ennemis qui se trouvent à une distance allant jusqu’à 300 kilomètres, mais peuvent également être utilisés contre les cibles au sol.

Peuplée principalement par des russophones, la Crimée a adhéré à la Fédération de Russie suite au référendum organisé en mars 2014, après le coup d’État en Ukraine. La majorité absolue des habitants de la péninsule (96,77 %) ont opté en faveur du rattachement de la Crimée à la Russie.

L'Ukraine ne reconnaît pas les résultats du référendum et considère cette région comme un territoire occupé. Moscou a à plusieurs reprises souligné le caractère démocratique du suffrage et sa conformité aux normes du droit international. Il a également appelé la communauté internationale à respecter le choix des Criméens.



En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201611301028943465-russie-crimee-ukraine-missiles/

Le Père nous envoie le Verbe de Vie qui nous vient par Marie et le St Esprit, s'incarne en elle pour devenir notre frère et, par Son Sacrifice, renouveler les fils et filles d'Adam...

Le Père nous envoie le Verbe de Vie qui nous vient par Marie et le St Esprit, s'incarne en elle pour devenir notre frère et, par Son Sacrifice, renouveler les fils et filles d'Adam...

Ne restez pas seul pour

 

 

les Fêtes de la Nativité ! 

 

 

Si vous n'êtes pas en famille, 

 

retrouvez-vous , en

 

communion avec les Chrétiens d'Orient,

 

avec  vos frères Chrétiens Syro Orthodoxes

 

francophone de St Thomas (Mar Thoma)* en

 

France pour fêter Noël !

 

 

Si vous avez peu de moyens pour fêter

 

décemment Noël en famille, grâce au partage

 

c'est possible ! Venez fêter la Nativité au

 

Monastère en famille !

 

Nativity Icon2[1]-copie-1

 

(Pour ceux qui doivent loger, Inscriptions closes

le 20 Décembre)

Programme:

*Samedi 24 Décembre. Début des Fêtes de la Nativité de Notre-Seigneur
-18h, réveillon avec les fidèles familiers.
-22h30 Veillée de Noël (Plusieurs Baptêmes et Chrismations), Bénédiction du Feu nouveau et Procession de l’Enfant-Jésus à l’Eglise.Messe de minuit selon la Tradition locale.

 

 

*Dimanche 25, Nativité de Notre-Seigneur
Messe du jour à 10h30 , repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

 

 

 

*Lundi 26 Décembre, Fête des « Félicitations à la Mère de Dieu »
Messe en l’honneur de « la Toute Pure et Immaculée Mère du Verbe-Dieu » à 10h30 , repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30
 
VEILLEE POUR LA VIE dans la nuit du 26 au 27
 
*Mardi 27 Décembre, Fête des « Saints Innocents »
Messe en l’honneur pour les enfants à naître et les victimes de l’avortement à 10h30 , repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30
 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Note:

l'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise

Orthodoxe-Orientale. 

 

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité

des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien

et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil 

des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles , 

nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non 

obligatoires. 

Toute offrande fait cependant l'objet d'une 

déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre 

revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F " 

 

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, Moniale ( 06.41.20.16.86).

 

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 9,27-31.

En ce temps-là, Jésus était en route ; deux aveugles le suivirent, en criant : « Prends pitié de nous, fils de David ! » 
Quand il fut entré dans la maison, les aveugles s’approchèrent de lui, et Jésus leur dit : « Croyez-vous que je peux faire cela ? » Ils lui répondirent : « Oui, Seigneur. » 
Alors il leur toucha les yeux, en disant : « Que tout se passe pour vous selon votre foi ! » 
Leurs yeux s’ouvrirent, et Jésus leur dit avec fermeté : « Attention ! que personne ne le sache ! » 
Mais, une fois sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région. 
 




St Syméon le Nouveau Théologien

(v. 949-1022), moine grec 
Hymne 27, 116-124.128-132.138-149 

 

« Alors il leur toucha les yeux »

 

Recherchons celui qui seul peut nous rendre la liberté ; poursuivons-le sans cesse de notre désir, lui dont la beauté blesse les cœurs, lui qui les attire vers l'amour et les unit à lui pour toujours.

Oui, par nos actions courons tous vers lui.

Ne nous laissons devancer par personne, ni nous tromper et nous distraire de notre recherche par qui que ce soit. 

Surtout... ne disons pas que Dieu ne manifeste jamais sa présence aux hommes.

Ne disons pas qu'il est impossible aux hommes de voir un jour la lumière de Dieu — et même de la voir aujourd'hui.

Jamais, grâce à Dieu, cela n'a été impossible, à condition de le désirer.

Réalisons quelle est la beauté de notre Maître !

Ne lui fermons pas les yeux de notre cœur en nous laissant absorber par les réalités de ce monde.

Oui, que le souci des affaires de la terre ne nous rende pas esclaves de la gloire humaine, au point de nous faire abandonner celui qui est la lumière de la vie éternelle. 

Allons donc tous ensemble vers lui, d'un même cœur, d'un même esprit, de toute notre âme.

Humblement, lançons notre cri vers lui, notre bon Maître, notre Seigneur miséricordieux, vers lui qui est le « seul ami des hommes » (Sg 1,6).

Recherchons-le, car il va se révéler à nous, il va paraître, il va se manifester, lui notre espérance.

Le Christ qui monte au Ciel en nous offrant sa bénédiction
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale oecuménisme Société Vie des Saints

Recherche

Articles Récents

Liens