Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 10:26

L’image contient peut-être : 1 personne

Saint Severus of Antioch, Pray for us!

To thank God for your defense of the Faith, we greet you with the title of "Crown of the Syriacs" and "Defender of the Orthodox Faith"
On the day of your feast, please pray for us weak sinners so that we may follow your example with fidelity and courage!
Please pray for our Mother Church, our local Church and her Metropolitan!
Please accompany each of our priests, each of our brothers and sisters, with your intercession!
Saint Severus of Antioch, Pray for us!

 

 

Saint Sévère d'Antioche, est né à Sozopolis en Pisidie vers 465, et mort à Xoïs en Égypte le 8 février 538, il fut patriarche d'Antioche du 18 novembre 512 au 29 septembre 5181.

Restaurateur de l'Orthodoxie, il nous a laissé de belles homélies.

"C’est pour nous que le Christ fut baptisé.

En effet, il remplit notre baptême de lumière, de vie et de sainteté.

Il s’est constitué la route pour la venue de l’Esprit Saint en nous.

L’Esprit est venu vers Lui comme sur les prémices de notre race, afin de passer aussi sur ceux qui sont de la même race, quand ils sont rendus parfaits par le baptême".

(St Sévère d’Antioche - Homélie 84)

 

Chers amis. Aloho m'barekh.

Aujourd'hui, tandis que s'achèvent les exercices spirituels du "Jeune de ninive", nous célébrons St Sévère d'Antioche, défenseur de la Foi Orthodoxe, défenseur de la Tradition Apostolique. Il est l'auteur de l'hymne au Verbe Incarné que nous proclamons à chaque Messe lorsque débute à proprement parler la "Messe des fidèles".Je vous propose, à la fin de cette lettre, une courte prière à ce grand Docteur de l'Orthodoxie Orientale (vraiment apostolique).

Dans l'Église Universelle sont entre autres célébrés aujourd'hui :Sainte Apolline (invoquée contre les maux de dents ),Saint Cyrille d'Alexandrie et en certains lieux St Paul 1er ermite .

PRIÈRE À SAINT SÉVÈRE D'ANTIOCHE :

Saint Sévère le Grand (538+), vous êtes l'une des gloires de ce Siège d'Antioche vers lequel regardent filialement toutes les Églises de notre Tradition Syro - Orthodoxe pour en recevoir la fidélité à la Tradition reçue des Apôtres.

Pour rendre grâce à Dieu de votre défense de la Foi, nous vous saluons du titre de "couronne des Syriaques" et de "défenseur de la Foi orthodoxe"

Au jour de votre fête, veullez prier pour nous faibles pécheurs pour que nous puissions suivre ton exemple avec fidélité et courage ! 
Veuillez prier pour notre Eglise mère, notre Eglise locale et son Métropolite ! 
Veuillez accompagner de votre intercession chacun de nos prêtres, chacun de nos frères et soeurs !

Saint Sévère d'Antioche, Priez pour nous !

Chers amis, pensez particulièrement au Père Isaac qui me remplace aujourd'hui à Nantes et qui sera le weekend prochan à Angoulême (Jauldes). Après m'être finalement très peu reposé, je devrai interrompre ma retraite pour assumer dimanche la Messe au Monastère et, le 16 Février, conduire à Lourdes les Pèlerins de Normandie. Soyons en union de prières ! 

Votre fidèlement dévoué en Notre-Seigneur.

+Mor Philipose, Métropolite, de l'Ermitage Sainte Barbe à Chaise-Dieu-Du-Theil*

 

*L'Ermitage Sainte Barbe (Initialement maison de ma Grand-Mère Paternelle) qui sert de Maison d'accueil des Pèlerins qui viennent au Monastère, fut bénit en 2006 par Son Eminence Joseph Mor Koorilose (MISC)

L’image contient peut-être : 1 personne

 

Par Saint Maxime de Turin

(?-v. 420), évêque 
CC Sermon 53, sur le Ps 117 ; PL 57,361 (trad. coll. Icthus, vol. 10, p. 256) 

 

« Le Verbe était la lumière véritable qui éclaire tout homme en venant dans le monde » (Jn 1,9)

 

Ce jour que fit le Seigneur (Ps 117,24) pénètre tout, contient tout, embrasse à la fois ciel, terre et enfer ! La lumière qu'est le Christ n'est pas arrêtée par des murs, ni brisée par les éléments, ni assombrie par les ténèbres. La lumière du Christ, dis-je, est un jour sans nuit, un jour sans fin ; partout, elle resplendit, partout elle rayonne, partout elle demeure. Le Christ est le jour, dit l'apôtre Paul : « La nuit est avancée, le jour approche » (Rm 13,12). La nuit est avancée, dit-il, elle précède le jour. Entendez là que, dès que paraît la lumière du Christ, les ténèbres du diable se dispersent et la nuit du péché ne la suit pas ; la splendeur éternelle chasse les ombres d'hier, et arrête le progrès sournois du mal. 

L'Écriture atteste que le jour du Christ illumine le ciel, la terre, l'enfer. Il brille sur la terre : « Il était, dit Jean, la véritable lumière qui éclaire tout homme venant au monde » (Jn 1,9). Il luit dans les enfers. « Sur le peuple qui habitait le pays de l'ombre de la mort, dit le prophète, la lumière resplendit » (Is 9,1). Et dans les cieux, ce jour demeure, comme le dit David : « Sa postérité demeurera en tous les siècles, son trône subsistera aussi longtemps que le jour du ciel » (Ps 89,37). 

L’image contient peut-être : 1 personne

Dear friends. Aloho m'barekh.
Today, as the spiritual exercises of the ninive fast are completed, we celebrate St Severus of Antioch, defender of the Orthodox Faith, defender of the Apostolic Tradition. He is the author of the hymn to the Incarnate Word which we proclaim at each Mass when the Mass of the Faithful begins. I propose to you, at the end of this letter, a short prayer to this great Doctor of the Oriental Orthodoxy (truly apostolic).
In the Universal Church are celebrated today: Holy Apolline (invoked against the toothache), Saint Cyril of Alexandria and in some places St Paul the 1st hermit.
PRAYER TO SAINT SÈVÈRE D'ANTIOCHE:
Saint Severus the Great (538+), you are one of the glories of this Seat of Antioch to which all the Churches of our Syro-Orthodox Tradition look filiably to receive fidelity to the Tradition received from the Apostles.
To thank God for your defense of the Faith, we greet you with the title of "Crown of the Syriacs" and "Defender of the Orthodox Faith"
On the day of your feast, please pray for us weak sinners so that we may follow your example with fidelity and courage!
Please pray for our Mother Church, our local Church and her Metropolitan!
Please accompany each of our priests, each of our brothers and sisters, with your intercession!
Saint Severus of Antioch, Pray for us!

Dear friends, think especially of Father Isaac who is replacing me today in Nantes and who will be next weekend in Angoulême (Jauldes). After finally being very little rested, I will have to interrupt my retreat to assume Sunday Mass in the Monastery and, on February 16, lead to Lourdes the Pilgrims of Normandy. Let us be in union of prayers!
Your faithfully devoted in Our Lord.
+ Mor Philipose, Metropolitan, from the Hermitage Sainte Barbe to Chaise-Dieu-Du-Theil *

* The Sta Barba   Hermitage (Initially home of my paternal Grandmother), which serves as the Home of the Pilgrims who come to the Monastery, was blessed in 2006 by His Eminence Joseph Mor Koorilose (MISC)

St Sévère d'Antioche

Sévère d'Antioche : Comment le Christ nous porte...

"Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho (Lc 10, 30). Le passage concerne toute l'humanité. Celle-ci, par suite de la prévarication d'Adam, quitta le séjour élevé, calme, sans souffrance et merveilleux du paradis, nommé à bon droit Jérusalem - nom qui signifie la Paix de Dieu - et descendit vers Jéricho, pays creux et bas, où la chaleur est étouffante. Jéricho, c'est la vie fiévreuse de ce monde.
Enfin un Samaritain vint à passer le Samaritain voyageur qui était le Christ - car il voyageait vraiment - vit celui qui gisait. Il ne passa pas outre, car le but propre qu'il avait donné à son voyage était de nous visiter (Lc 1, 69), nous pour qui il est descendu sur la terre et chez qui il a logé. Sur les plaies il versa du vin, le vin de la Parole. Puis il chargea le blessé sur une bête de somme - signifiant par là qu'il nous élève au-dessus des passions bestiales, lui qui, également, nous porte en lui-même, faisant de nous les membres de son corps. Ensuite, il conduisit l'homme jusqu'à l'hôtellerie. Il donne ce nom d'hôtellerie à l'Eglise, devenue le lieu d'habitation et le réceptacle de tous. Nous ne lui entendons pas dire, en effet, au sens restreint de l'ombre légale et du culte en figure : L'Ammonite et le Moabite n'entreront pas dans l'assemblée de Dieu (Dt 23, 4), mais bien : Allez, enseignez toutes les nations (Mt 28, 19).
(Homélie cathédrale 89, cité in H. de Lubac, Catholicisme, Cerf, Paris, 1947 p. 377-379)

Dans ce commentaire de Lc 10, 30, l'histoire du "bon Samaritain", il n'y a pas loin pour l'homme d'aujourd'hui entre l'hôtellerie (lieu où les pauvres, les blessés qui voyageaient étaient soignés : hôtel et hôpital viennent du même mot latin : hospitalem) et "l'hôpital de campagne" du pape François qui dépeint ainsi l'Eglise :

"Je vois avec clarté que la chose dont a le plus besoin l’Église aujourd’hui c’est la capacité de soigner les blessures et de réchauffer le coeur des fidèles, la proximité, la convivialité. Je vois l’Église comme un hôpital de campagne après une bataille. Il est inutile de demander à un blessé grave s’il a du cholestérol ou si son taux de sucre est trop haut ! Nous devons soigner les blessures. Ensuite nous pourrons aborder le reste. Soigner les blessures, soigner les blessures…" ("Interview du Pape François aux revues culturelles jésuites", réalisée par le P. Antonio Spadaro, sj, in Etudes, octobre 2013, p. 14***).

Afficher l'image d'origine

 

Un homme sema de la bonne semence en son champ.

  (2/3)

 

L'ennemi sema de l'ivraie au milieu du froment.

O mon Dieu, depuis la chute de Lucifer il y eut toujours des ennemis en face de vous. C'est un mystère, vous, amour infini, vous n'avez voulu créer que de l'amour, et la haine est sur la terre, séparant les hommes, en dres­sant beaucoup contre vous ! Les meilleurs parmi nous ont des antagonistes qui cherchent à leur nuire.

1° L'ennemi. — Malheureuse réalité, nous avons toujours un implacable, un irréconciliable ennemi dans le démon. Il nous en veut comme hommes, il nous en veut surtout comme chrétiens, parce que nous pouvons arriver à l'éternelle béatitude dont il est pour jamais privé, banni qu'il est du royaume de Celui auquel il a refusé de se soumettre. Aussi il tâche dé nous nuire par tous les moyens. .

Il en a plusieurs à sa disposition, ne serait-ce que la possibilité que Dieu lui laisse d'atteindre notre sensibilité, notre imagination, notre mémoire. Puis, il a des suppôts à son service qui, par une parole, une attitude, une démar­che, peuvent nous faire beaucoup de mal.

Nous avons fait effort, nous nous sommes établis sur un plan supérieur que nous croyons solide, et, soit par une insinuation perfide, soit par une bourrasque violente, tout est renversé.

Il s'en prend à nous, il s'attaque aussi à nos œuvres, qu'il s'agisse de notre devoir d'état, bien établi, dirigé, qu'il s'agisse de notre part dans l'action catholique.

Nous avons travaillé avec foi, noua nous sommes appli­qués de notre mieux, nous nous sommes dévoués géné­reusement, et tout est contrarié, rien ne réussit, d'où, peuvent nous saisir le doute, le découragement, une lassi­tude paralysante.

Gardons-nous, soyons forts. Les Proverbes nous don­nent un programme auquel ' nous devons nous attacher obstinément :

« L'homme sage est fort, docte, solide (24, 5), et la. sagesse, saint Jacques nous a avertis qu'on l'obtient quand on la demande « dans la foi, sans hésitation»

O Jésus, accordez-moi la vigueur d'âme qui me main­tiendra  invincible  contre  les  assauts  sournois  de  mon ennemi.

2° Il sema de l'ivraie/ — La « zizanie » dont parle le texte est  ainsi nommé parce que ses grains peuvent donner le vertige de l'ivresse. Assez sem­blables à ceux du froment, ils sont en général de couleur noirâtre. Mêlés en partie notable à la nourriture, ils peu­vent causer la mort.

Comparaison expressive ! Il ne fait pas autre chose, l'ennemi, que de semer en notre âme des mensonges qui nous enchantent, nous grisent, nous amènent à perdre pied, et finalement nous jettent à terre. Les raisonnements sur lesquels nous avons appuyé notre orientation ver­tueuse sont ébranlés, -nous semblent exagérés sinon erronés ; la porte est ouverte au relâchement, tout danger nous menace. Voilà pourquoi il est important d'être fidèle à une oraison qui nous garde en contact avec une lumière pleine et limpide, que les nuages n'arrivent pas à obscurcir.

Même tactique en ce qui concerne nos œuvres, nos tra­vaux. L'ennemi s'y insinue, il suscite des difficultés là où nous pensions être aidés, il crée des incompréhensions, il occasionne des blâmes, il nous jette ainsi dans le doute sur la route que nous suivons, le dégoût pour notre dévoue­ment que nous estimons inutile, il s'efforce de nous incliner vers la paresse ou l’égoïsme.

Restons surnaturels, ne regardons que Dieu, ne cher­chons que lui et n'ayant pas peur, allons toujours de l'avant : faisons notre devoir tranquillement, sans nous préoccuper du résultat.

O Jésus, je comprends que je dois être toujours sur le qui-vive. Je vous implore avec confiance, défendez-moi de l'ennemi perfide, ne permettez pas qu'il me trouve jamais endormi:

 

Quand grandit la semence, apparut la zizanie.

Seigneur Jésus, si la ressemblance entre l'ivraie et le froment est si grande, au début surtout, qu'il faille attendre la formation de l'épi pour bien se rendre compte de la présence des parasites, il y a donc un danger latent. D'où je conclus que je dois :

1° Me défier. — Nous avons tous fatalement des défauts ; nul ne vient parfait en ce monde : « Je jus conçu dans l'iniquité. » (Ps. 50, 7). Ces défauts dépendent du tempérament et physique, et moral. On ne rencontre jamais une nature pleinement équilibrée ; une faculté se développe presque toujours au détriment d'une autre ; de là des déficiences parfois regrettables.

Ces défauts peuvent venir encore de notre hérédité, de notre éducation, de notre ambiance. Multiples et pro­fondes sont les influences qui émanent de ces sources et qui laissent jusqu'au bout leur frappe sur notre âme. S'il en est de favorables à la vertu, il en est beaucoup d'autres qui lui sont contraires.

Enfin, une troisième cause de mal, c'est le démon qui, astucieux, habile, exploite les deux premières et nous poursuit obstinément par les mêmes tentations.

Il arrive alors que les mauvaises herbes poussent plus vite que les bonnes. Nos imperfections ne sont pas détrô­nées par nos vertus ; elles nous suivent toute notre vie. et parce que, en vieillissant, à moins qu'on ait l'habitude d'une sévère discipline, on se surveille moins, elles appa­raissent dans un relief malheureux. Ne voit-on pas des personnes de piété, pas très jeunes, médisantes, critiques, ou violentes, irascibles, ou avares, regardantes, ou immor­tifiées, sensuelles... D'où pour quelques-uns, une sorte de scandale auquel il faut prendre garde. A mesure que s'avancent les années, nous devrions progresser. Ceux avec lesquels nous vivons sont en. droit de nous demander une édification qu'il serait désastreux de ne point leur donner. Ne laissons pas l'ivraie grandir avec le bon grain.

O mon Dieu, maintenez ardente ma volonté d'être un de ne tolérer en moi nul laisser-aller, d'être docile à saint Paul qui recommande de « ne donner nul étonnement à personne, pour ne point faire mésestimer la reli­gion. » (2 Cor., 6, 8).

2° M'y opposer. — Convaincus de nos misères, tra­vaillons dès le début à les débusquer, à les combattre.

Débusquer. Cela exige une sérieuse attention sur soi, une introspection assidue, l'habitude des examens cons­ciencieux. Il est précieux le « Connais-toi toi-même » de l'antique sagesse. Qui s'ignore, ne voit pas son mal, n'en suit pas le développement, est bien incapable d'y remédier.

Nous devons, évidemment, pratiquer toutes les vertus, mais il en est qui, plus que d'autres, nous préoccuperont, parce qu'elles sont l'antithèse de nos défauts. On n'en fait pas le discernement avec légèreté.

Combattre. Connaissant l'ennemi, nous emploierons contre lui une énergie farouche et tenace, ne nous décou­rageant jamais de nos défaites inévitables, qui doivent plu­tôt stimuler notre activité, si nous nous en relevons plus humbles qu'humiliés, plus défiants de nous-mêmes, mais plus confiants en la grâce de Dieu.

Enfin, soit de la surveillance à exercer, soit de l'effort à produire, nous ne nous départirons jamais ; nulle trêve dans cette lutte ; nous mourrons avec notre tempé­rament, il exigera jusqu'au bout l'attitude qui nous en fera tirer parti selon le plan providentiel.

O Jésus, lumière et force de mon âme, remplissez-la de votre clarté, de votre charité divine, afin qu'elle réalise sa perfection telle que vous l'attendez d'elle.

(Extrait de STELLA MATUTINA  Mgr A. Gognon (1947))

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIAToujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons... 

Afficher l'image d'origine

L’image contient peut-être : 2 personnes

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

 

 

The Lord came to send fire upon the earth (cf. Lk. 12:49), and through participation in this fire He makes divine not just the human substance which He assumed for our sake, but every person who is found worthy of communion with Him. (St. Gregory Palamas)
 
 
 
Afficher l'image d'origine  
Arme invincible, soutien de la foi, Très Sainte Croix , 
nous te chantons, / devant toi nous prosternant avec foi: / tu es le refuge, la gloire des chrétiens; / gardienne des orthodoxes et fierté des martyrs, / à juste titre nous te glorifions.

Croix de Jésus, armure des chrétiens, / tu donnes aux rois victoire et tu renverses les démons: / à ceux qui se prosternent devant toi / donne ta protection et la grande miséricorde.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amîn

Tous ceux qui d'un cœur ardent / se prosternent pieusement / devant le croix et les souffrances de ton Fils,  / fais qu'ils deviennent, ô Mère de Dieu, / les citoyens du Paradis / et les héritiers de la gloire des cieux.

___________________________________

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  

CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

 

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

Note:
L'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise
Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité
des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien
et la paix du monde.
¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil
des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles ,
nous n'exigeons aucun fixe.
Les offrandes sont libres et non
obligatoires.
Toute offrande fait cependant l'objet d'une
déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre
revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, Moniale ( 06.17.51.25.73).

 

Adresse du Monastère métropolitain ci-dessous :

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

 

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale

Recherche

Liens