Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 20:37

L’image contient peut-être : 3 personnes

Cinquième dimanche après le baptême de notre Seigneur

This Sunday February 5th is the 5th Sunday after Theophany according to the liturgical calendar of the Malankara Syrian Orthodox Church.

Saint Qurbana

    • Actes 9: 10 à 21 :
  • 10 Or, il y avait à Damas un disciple nommé Ananie. Dans une vision, le Seigneur lui dit : « Ananie ! » Il répondit : « Me voici, Seigneur. »
  • 11 Le Seigneur reprit : « Lève-toi, va dans la rue appelée rue Droite, chez Jude : tu demanderas un homme de Tarse nommé Saul. Il est en prière,
  • 12 et il a eu cette vision : un homme, du nom d’Ananie, entrait et lui imposait les mains pour lui rendre la vue. »
  • 13 Ananie répondit : « Seigneur, j’ai beaucoup entendu parler de cet homme, et de tout le mal qu’il a fait subir à tes fidèles à Jérusalem.
  • 14 Il est ici, après avoir reçu de la part des grands prêtres le pouvoir d’enchaîner tous ceux qui invoquent ton nom. »
  • 15 Mais le Seigneur lui dit : « Va ! car cet homme est l’instrument que j’ai choisi pour faire parvenir mon nom auprès des nations, des rois et des fils d’Israël.
  • 16 Et moi, je lui montrerai tout ce qu’il lui faudra souffrir pour mon nom. »
  • 17 Ananie partit donc et entra dans la maison. Il imposa les mains à Saul, en disant : « Saul, mon frère, celui qui m’a envoyé, c’est le Seigneur, c’est Jésus qui t’est apparu sur le chemin par lequel tu venais. Ainsi, tu vas retrouver la vue, et tu seras rempli d’Esprit Saint. »
  • 18 Aussitôt tombèrent de ses yeux comme des écailles, et il retrouva la vue. Il se leva, puis il fut baptisé.
  • 19 Alors il prit de la nourriture et les forces lui revinrent. Il passa quelques jours à Damas avec les disciples
  • 20 et, sans plus attendre, il proclamait Jésus dans les synagogues, affirmant que celui-ci est le Fils de Dieu.
  • 21 Tous ceux qui écoutaient étaient stupéfaits et disaient : « N’est-ce pas lui qui, à Jérusalem, s’acharnait contre ceux qui invoquent ce nom-là, et n’est-il pas venu ici afin de les ramener enchaînés chez les grands prêtres ? »
    •  
    • II Corinthiens 4: 1-6 :
  • 01 C’est pourquoi, ayant reçu ce ministère par la miséricorde de Dieu, nous ne perdons pas courage :
  • 02 nous avons rejeté toute dissimulation honteuse, nous n’agissons pas avec ruse, et nous ne falsifions pas la parole de Dieu. Au contraire, nous manifestons la vérité, et ainsi nous nous recommandons nous-mêmes à toute conscience humaine devant Dieu.
  • 03 Et même si l’Évangile que nous annonçons reste voilé, il n’est voilé que pour ceux qui vont à leur perte,
  • 04 pour les incrédules dont l’intelligence a été aveuglée par le dieu mauvais de ce monde ; celui-ci les empêche de voir clairement, dans la splendeur de l’Évangile, la gloire du Christ, lui qui est l’image de Dieu.
  • 05 En effet, ce que nous proclamons, ce n’est pas nous-mêmes ; c’est ceci : Jésus Christ est le Seigneur ; et nous sommes vos serviteurs, à cause de Jésus.
  • 06 Car Dieu qui a dit : Du milieu des ténèbres brillera la lumière, a lui-même brillé dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de sa gloire qui rayonne sur le visage du Christ.
    •  
    • Evangile de Notre-Seigneur Jésus-Christ selon Saint-Marc 1:12-20 :
  • 12 l’Esprit poussa Jésus au désert
  • 13 et, dans le désert, il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient.
  • 14 Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ;
  • 15 il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »
  • 16 Passant le long de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, en train de jeter les filets dans la mer, car c’étaient des pêcheurs.
  • 17 Il leur dit : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. »
  • 18 Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.
  • 19 Jésus avança un peu et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque et réparaient les filets.
  • 20 Aussitôt, Jésus les appela. Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite.
  •  

    Aucun texte alternatif disponible.

  • This Sunday's Gospel recounts the temptation of Christ by Satan following Christ's 40 days of fasting in the wilderness. When the devil failed to defeat our Lord, he flees along with the other wild beasts. With a strengthened resolve, our Lord then begins His ministry of proclaiming the Good News of God's kingdom by choosing the first 4 apostles. This week as we enter the Nineveh Fast & look forward to the Great Lent, let us remind ourselves that we are all called to the ministry of the Gospel by the Christian life we live. In the midst of temptation & attempts by the devil to defer us from carrying out God's will, let us not be dismayed. May the upcoming fasting periods be an undefeatable weapon against evil, & the sign of our victory over the sins of this world.

    The Holy Bible readings from the Church Lectionary are as follows:

    Evening:
    St. Matthew 11: 1-15

    Morning:
    St. Luke 5:1-11

    Before Holy Qurbana:
    Genesis 9: 12-17
    Psalms 29: 1-11
    Isaiah 41: 8-20

    Holy Qurbana:
    Acts9: 10 - 21
    II Corinthians 4: 1-6
    St. Mark 1:12-20

    For sermons and commentaries based on the Gospel reading please visit: http://www.malankaraworld.com/…/Sermon-of-the-week_5th-sund…

    #syriacorthodox #syriacorthodoxchurch #syrianorthodox #syrianorthodoxchurch#syriac #orthodox #patriarch #antioch #malankara #jacobite #knanaya #suryoyo#suryoye #christian #bible #verse #scripture #spiritual #devotional #quote #desert#fast #lent #orientalorthodox

    Aucun texte alternatif disponible.

Ne l'oubliez-pas ! Bientôt le Jeûne de Ninive du 6 au 8 Février

L’image contient peut-être : 1 personne

SAINT(S) DU JOUR:

 

Saint Avit,

évêque de Vienne

(+ 519)

L’image contient peut-être : 1 personne

Tropaire ton 2

Frère de saint Appolinaire de Valence,*
Encore païen, Clovis admirait ta vie.*
Tu convertis saint Sigismond roi de Bourgogne,*
En le détournant de l'hérésie des ariens,*
Et tu présidas le Concile d'Epaone.*
Saint Avit, aupplie le Seigneur de nous sauver!

Saint Avit naquit en Auvergne, d'une famille sénatoriale de Rome. En 490, il succéda à Isychius son père, qu'on avait élevé sur le siège épiscopal de Vienne, après la mort de saint Mammert. 
Nous lisons dans la vie de saint Epiphane de Pavie, par Ennodius, qu'Avit était un trésor de science et de piété, et qu'il racheta un grand nombre de prisonniers que les Bourguignons avaient emmenés de la Ligurie. Son éminente vertu le fit respecter par Clovis, Roi de France, et par Gondebaud, Roi de Bourgogne, quoique le premier fût encore idolâtre, et que le second fût infecté de l'hérésie arienne. 
Notre Saint ayant eu une conférence à Lyon avec les évêques ariens, il les confondit et les réduisit au silence. Le Roi de Bourgogne, qui était présent, fut si frappé du triomphe de la foi orthodoxe, qu'il l'aurait embrassée, s'il n'eût craint de choquer ses sujets. Sigismond, fils et successeur de Gondebaud, fut plus courageux que son père ; il se rendit aux sollicitations de saint Avit, qui le pressait d'abjurer l'arianisme. Lorsque ce prince eut trempé ses mains dans le sang de Sigeric son fils, que sa belle-mère avait accusé d'un crime supposé, notre Saint lui fit sentir toute l'indignité de sa conduite, et lui inspira de vrais sentiments de pénitence. 
Il rebâtit l'abbaye d'Agaune, autrement dite de saint Maurice, embrassa l'état monastique, et mourut en odeur de sainteté. Saint Avit présida, en 517, au célèbre concile d'Epaone, où l'on fit quarante canons de discipline, et mourut en 525. Il est nommé en ce jour dans le martyrologe romain. On l'honore le 20 Août dans l'église collégiale de Notre-Dame de Vienne, où il fut enterré.

(SOURCE : Alban Butler : Vie des Pères, Martyrs et autres principaux Saints… – Traduction : Jean-François Godescard.)

L’image contient peut-être : 1 personne

Lettre de Saint Avit au Roi Clovis

(EPISTVLARVM AD DIVERSOS 
XXXXVI Avitus episcopus Clodevecho regi. a. 496/497)

« ...Les sectateurs de l’hérésie ont essayé de voiler à vos yeux l’éclat de la vérité chrétienne par la multitude de leurs opinions contradictoires. Pendant que nous nous en remettions au Juge éternel, qui proclamera au jour du jugement ce qu’il y a de vrai dans les doctrines, le rayon de la vérité est venu illuminer même les ténèbres des choses présentes.

La Providence divine a découvert l’arbitre de notre temps. Le choix que vous avez fait pour vous-même est une sentence que vous avez rendue pour tous. Votre foi, c’est notre victoire à nous. Beaucoup d’autres, quand les pontifes de leur entourage les sollicitent d’adhérer à la vraie doctrine, aiment à objecter les traditions de leur race et le respect pour le culte de leurs ancêtres. Ainsi, pour leur malheur, ils préfèrent une fausse honte au salut ; ils étalent un respect déplacé pour leurs pères en s’obstinant à partager leur incrédulité, et avouent indirectement qu’ils ne savent pas ce qu’ils doivent faire. Désormais, des excuses de ce genre ne peuvent plus être admises, après la merveille dont vous nous avez rendus témoins.

De toute votre antique généalogie, vous n’avez rien voulu conserver que votre noblesse, et vous avez voulu que votre descendance fît commencer à vous toutes les gloires qui ornent une haute naissance. Vos aïeux vous ont préparé de grandes destinées : vous avez voulu en préparer de plus grandes à ceux qui viendront après vous. Vous marchez sur les traces de vos ancêtres en gouvernant ici-bas ; vous ouvrez la voie à vos descendants en voulant régner au ciel.

L’Orient peut se réjouir d’avoir élu un empereur qui partage notre foi : il ne sera plus seul désormais à jouir d’une telle faveur. L’Occident, grâce à vous, brille aussi d’un éclat propre, et voit un de ses souverains resplendir d’une lumière non nouvelle. C’est bien à propos que cette lumière a commencé à la nativité de notre Rédempteur : ainsi les eaux régénératrices vous ont fait naître au salut le jour même où le monde a vu naître pour le racheter le Seigneur du ciel. Ce jour est pour vous comme pour le Seigneur un anniversaire de naissance : vous y êtes né pour le Christ comme le Christ pour le monde ; vous y avez consacré votre âme à Dieu, votre vie à vos contemporains et votre gloire à la postérité.

Que dire de la glorieuse solennité de votre régénération ? Je n’ai pu y assister de corps, mais j’ai participé de cœur à vos joies ; car, grâce à Dieu, notre pays en a eu sa part, puisque avant votre baptême, par un message que nous a bien voulu envoyer votre royale humilité, vous nous aviez appris que vous étiez catéchumène. Aussi la nuit sainte nous a-t-elle trouvés pleins de confiance et sûrs de ce que vous feriez. Nous voyions, avec les yeux de l’esprit, ce grand spectacle : une multitude de pontifes réunis autour de vous, et, dans l’ardeur de leur saint ministère, versant sur vos membres royaux les eaux de la résurrection ; votre tête redoutée des peuples, se courbant à la voix des prêtres de Dieu ; votre chevelure royale intacte sous le casque du guerrier, se couvrant du casque salutaire de l’onction sainte ; votre poitrine sans tache débarrassée de la cuirasse, et brillant de la même blancheur que votre robe de catéchumène. N’en doutez pas, roi puissant, ce vêtement si mou donnera désormais plus de force à vos armes ; tout ce que jusqu’aujourd’hui vous deviez à une chance heureuse, vous le devrez à la sainteté de votre baptême.

L’image contient peut-être : 1 personne

J’ajouterais volontiers quelques exhortations à ces accents qui vous glorifient, si quelque chose échappait à votre science ou à votre attention. Prêcherais-je la foi au converti, alors qu’avant votre conversion vous l’avez eue sans prédication ? Vanterai-je l’humilité que vous avez déployée en nous rendant depuis longtemps, par dévotion, des honneurs que vous nous devez seulement depuis votre profession de foi ? Parlerai-je de votre miséricorde, glorifiée devant Dieu et devant les hommes par les larmes et par la joie d’un peuple vaincu dont vous avez daigné défaire les chaînes ? Il me reste un vœu à exprimer. Puisque Dieu, grâce à vous, va faire de votre peuple le sien tout à fait, eh bien ! offrez une part du trésor de foi qui remplit votre cœur à ces peuples assis au delà de vous et qui, vivant dans leur ignorance naturelle, n’ont pas encore été corrompus par les doctrines perverses : ne craignez pas de leur envoyer des ambassades, et de plaider auprès d’eux la cause du Dieu qui a tant fait pour la vôtre... »

 

 

Aucun texte alternatif disponible.

Sainte Agathe
(Martyre.+251)
 
Encore une jeune vierge martyrisée parce qu’elle refuse d’épouser un païen qui veut la faire renoncer au Christ, un puissant qui se venge en la torturant jusqu’à la mort malgré de prodigieux miracles. 
Nous avons déjà rencontré Cécile, Agnès et Lucie. L’histoire est toujours submergée par la légende.

 
Cette fois Agathe dont le nom signifie « beauté » en grec refuse les avances du gouverneur de Catane en Sicile. Ce dernier se venge en la mettant dans un lupanar, puis la fait torturer. On lui arrache les seins à l'aide de tenailles mais elle est guérie de ses blessures par l'apôtre Pierre qui la visite en prison...
Quand elle meurt,  un tremblement de terre ébranle toute la ville et un an après sa mort, l'Etna entre en éruption, déversant un flot de lave en direction de Catane. Les habitants s'emparent du voile qui recouvrait la sépulture d'Agathe et le placent devant le feu qui s'arrête aussitôt, épargnant ainsi la ville.Sainte_Agathe.jpg

 
Elle est bien sûr la patronne de Catane, mais qu’elle soit devenue celle des nourrices est d’un goût plus douteux !
 
La peinture d’Agathe portant ses seins est de Zurbaran en 1630, celle de son martyre est de J-B Frenet en 1842
 
BONNE FETE AUX AGATHE

Vendredi 29 JANVIER 2016 / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:

  Les Psaumes de pénitence
 

La tradition de l'Eglise connaît six « Psaumes de pénitence » ; chacun d'eux exprime, en une prière, le processus du péché, de l'aveu et du pardon :

Ps. 6 : Seigneur, guéris-moi
          "Reviens, Yahvé, délivre mon âme,
          sauve-moi, en raison de ton amour…"
Ps. 32 (31) : j'ai confessé ma faute
          "J'ai dit : J'irai à Yahvé
          confesser mon péché…"
Ps. 38 (37) : la conversion silencieuse
          "Ma faute, oui, je la confesse,
          je suis anxieux de mon péché…"
Ps. 51 (50) : le cœur nouveau
          "Pitié pour moi, Dieu, en ta bonté,
          en ta grande miséricorde efface mon péché…"
Ps. 102 (101) : le temps est court
          "Yahvé, entends ma prière,
          que mon cri vienne jusqu'à toi…"
Ps. 130 (129) : des profondeurs je crie vers Toi
          "Si tu retiens les fautes, Yahvé,
          Seigneur, qui subsistera ?"
Ps. 143 (142) : la résurrection : tu me feras vivre (v. 11-12).
          "Détruits tous les adversaires de mon âme,
          car moi je suis ton serviteur."

Voyons deux de ces Psaumes plus en détail, qui expriment de manière pénétrante le processus du péché, de la contrition, de la confession et du pardon : les Psaumes 50 et 31.

Le constat :

Pitié pour moi, Dieu, en ta bonté,
en ta grande miséricorde efface mon péché,
lave-moi tout entier de mon mal
et de ma faute purifie-moi.
Car mon péché, moi, je le connais,
ma faute est devant moi sans relâche ;
contre toi, toi seul, j'ai péché,
ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait.
Ps 51 (50), 2-6

Ote mes taches avec l'hysope, je serai pur ;
lave-moi, je serai blanc plus que neige.
Rends-moi le son de la joie et de la fête :
qu'ils dansent, les os que tu broyas !
Détourne ta face de mes fautes,
et tout mon mal, efface-le.
Ps 51 (50), 9-11

L'attente qui ronge :

Je me taisais, et mes os se consumaient
à rugir tout le jour ;
la nuit, le matin, ta main
pesait sur moi ;
mon cœur était changé en un chaume
au plein feu de l'été.
Ps 32 (31), 3-4

La contrition :

Le sacrifice à Dieu, c'est un esprit brisé ;
d'un cœur brisé, broyé, Dieu, tu n'as point de mépris.
Ps 51 (50), 19

L'aveu et le pardon :

Ma faute, je te l'ai fait connaître,
je n'ai point caché mon tort ;
j'ai dit : J'irai à Yahvé
confesser mon péché.
et toi, tu as absous mon tort,
pardonné ma faute.
Ps 32 (31), 5

La délivrance :

Tu es pour moi un refuge,
de l'angoisse tu me gardes,
de chants de délivrance tu m'entoures.
Ps 32 (31), 7

La joie du pécheur pardonné :

Heureux qui est absous de son péché,
acquitté de sa faute !
Ps 32 (31), 1

Et la joie au Ciel :

« C'est ainsi, je vous le dis, qu'il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour quatre-vingt-dix-neuf justes, qui n'ont pas besoin de repentir. »
Lc 15, 7
L’image contient peut-être : texte

L’image contient peut-être : 3 personnes, texte

Saint Ephrem, priez pour nous !

________________

 

L’image contient peut-être : 1 personne

Prière Au Christ Notre Sauveur pour demander le pardon

Seigneur Jésus, toi l’Agneau de Dieu qui enlève nos péchés, je viens en esprit, au pied de ta Croix pour implorer ton pardon.

Seigneur, je reconnais que j’ai péché, j’ai transgressé les lois de notre Dieu, en particulier ta loi d’amour. Seigneur, aie pitié de moi.

Ta Parole nous dit dans 1Jn 1(9) :

Si nous confessons nos péchés, lui, fidèle et juste, pardonnera nos péchés et nous purifiera de toute iniquité.

Seigneur, conformément à ta Parole,

–    pardonne-moi, pour mon manque de prières et d’amour envers Dieu mon Père.

–     pardonne-moi, pour mon manque de charité,

–   pardonne-moi Seigneur, pour mes rancunes, mon animosité envers…. (précisez le prénom). Aide moi Seigneur à pardonner.

–       pardonne-moi Seigneur, pour mon orgueil, mon égoïsme,

–      pardonne-moi Seigneur pour toutes les paroles mauvaises que j’ai prononcées,

–     pardonne-moi Seigneur, pour mes jugements, mes critiques qui ont fait du mal aux autres,    Lc 6 (36-37)

–       pardonne-moi pour tous les actes mauvais que j’ai commis,

–       pardonne-moi Seigneur, pour les comportements peu fraternels que j’ai eu envers mes frères et sœurs,

–       pardonne-moi pour les mauvaises pensées qui me sont venues,

–       pardonne-moi aussi, Seigneur, pour tous les autres péchés que j’ai oubliés, mais que tu connais.

 

Ta Parole Seigneur dit aussi en 1 Jn 1(7) :

Le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché.

Seigneur qu’il en soit ainsi, selon ta Parole.

Je te supplie, Seigneur, fais couler ton précieux sang sur moi, pour me laver, me purifier de tous mes péchés, pour me purifier, Esprit, âme et corps afin que je puisse te ressembler.

Seigneur, je me repens de tous mes péchés et je mets toute ma confiance en toi.

Je te supplie crée en moi un cœur pur et renouvelle en moi un Esprit ferme. Ez 36(26)

Merci Seigneur de m’avoir accordé ton pardon, Amen !

"O Dieu de mon âme ! O, Divin Soleil ! Je Vous aime, je Vous bénis, Je Vous loue, Je m'abandonne toute à Vous. Je me réfugie en Vous ; Cachez-moi dans Votre sein parce que ma nature frémit sous le fardeau des cruelles épreuves qui m'accablent de toutes parts et que je suis seule toujours. Mon Bien-Aimé : Aidez-moi, Prenez-moi avec Vous ! C'est en Vous seul que je veux vivre pour ne mourir qu'en vous." Marthe Robin

"O Dieu de mon âme ! O, Divin Soleil ! Je Vous aime, je Vous bénis, Je Vous loue, Je m'abandonne toute à Vous. Je me réfugie en Vous ; Cachez-moi dans Votre sein parce que ma nature frémit sous le fardeau des cruelles épreuves qui m'accablent de toutes parts et que je suis seule toujours. Mon Bien-Aimé : Aidez-moi, Prenez-moi avec Vous ! C'est en Vous seul que je veux vivre pour ne mourir qu'en vous." (Marthe Robin )

PRIERE POUR PARDONNER

En ton Nom, Seigneur Jésus, par la puissance de ton Esprit et pour la Gloire de Dieu, ton Père et notre père: Avec toute la foi et la sincérité de mon coeur, je Te demande la grâce de venir m'aider à pardonner. De moi même, je ne puis pardonner vraiment comme me Tu nous le demandes. C'est pourquoi j'implore l'aide de ton Amour et la puissance de ton Sang qui nous donne accès à ta Miséricorde. 
JE PARDONNE A TOUTES LES PERSONNES QUI M'ONT BLESSÉ(E) DE QUELQUE FAÇON QUE CE SOIT, CONSCIEMMENT OU INCONSCIEMMENT. Je pardonne en particulier à (N…) tout le mal qu'il (elle) a pu me faire. Je lui remets toute dette envers mot, sans condition aucune et pour toujours. Je Te prie Seigneur Jésus, de le (la) bénir et d e le (la) combler de ta grâce dès aujourd'hui et pour toujours. Seigneur Jésus, Toi qui es Miséricorde, je mets ma confiance en Toi. Remplis moi je t'en prie, de ta paix et de ta joie, et répands les également sur lui (elle). Je Te le demande par les mérites de tes Saintes Plaies et de ta Croix glorieuse. Je te rends grâce de tout ce que ton Amour m'accorde aujourd'hui, de tout ce que Tu feras encore demain en moi, et de ce que Tu feras dans cette personne à laquelle je pardonne. AMEN.


PRIERE D'ACCEPTATION DE SON IMPERFECTION

En ton Nom, Seigneur Jésus, par la Puissance de l'Esprit Saint et pour la Gloire du Père, je Te demande pardon de tous mes péchés. Guéris moi de toute blessure laissée par mes péchés. Je m'accepte tel (le) que je suis avec mes limites et aussi avec les qualités que Tu m'as données. Je m'aime tel (le) que je suis, parce que Toi Jésus Tu m'aimes d'un Amour personnel et sans retour. Tu m'as aimé(e) le premier, et rien en dehors de ma propre infidélité, ne pourra me séparer de l'amour qui Tu as pour moi ! AMEN.

PRIERE POUR DEMANDER SA  LIBERATION

En ton Nom, Seigneur Jésus, par la puissance de l'Esprit Saint et pour la Gloire du Père, libère-moi de toute peur, de toute crainte, angoisse ou anxiété. Jésus, Mon Sauveur, libère moi par dessus tout, de toute haine, orgueil et agressivité, de toute rancune et désir de vengeance. Délivre moi aussi de tout sentiment de culpabilité, d'insécurité et d'infériorité.
Je reconnais humblement que Tu es mon Unique Libérateur !
Jésus Miséricorde, j'ai confiance en Toi !

L’image contient peut-être : 3 personnes

PRIERE POUR DEMANDER LA BENEDICTION

Seigneur Jésus, purifies-moi dans ton Sang précieux, par la Puissance de ton Esprit Saint. Viens établir ta seigneurie sur tout mon être. Dépouille moi de tout orgueil, de toute vanité, de tout ce qui fait obstacle à l'action de ton Esprit Saint, et viens le remplacer maintenant par ton Esprit d'Humilité et de Sainteté. 
Seigneur Jésus, fais descendre sur moi tes bénédictions et ton Amour ! Je me livre entièrement à Toi, je Te cède toute la place en moi. Seigneur Jésus, tout ce que Tu fais, Tu le fais par Amour parce que Tu es l'Amour. TU n'es que Miséricorde pour nous tous !… Jésus Miséricorde, j'ai confiance en Toi et je suis maintenant tout à Toi pour toujours!

Il est recommandé de réciter cette prière de pardon et de libération pendant 9 jours consécutifs et de se présenter aux sacrements de Réconciliation et de l'Eucharistie. (Prière publiée par* l'EAU VIVE 11 Est, St André, Granby, Canada)

Aucun texte alternatif disponible.

 

"O, Mère Bien-Aimée, Vous qui connaissez si bien les voies de la Sainteté et de l'Amour, apprenez-nous à élever souvent notre esprit et notre cœur vers la Trinité, à fixer sur elle notre respectueuse et affectueuse attention.  Et puisque vous cheminez avec nous sur le chemin de la vie éternelle; ne demeurez pas étrangère aux faibles pèlerins que votre charité veut bien recueillir ; tournez vers nous vos regards miséricordieux, attirez-nous de vos douceurs, emportez-nous dans la Lumière et dans l'Amour emportez-nous toujours plus loin et très haut dans les splendeurs des cieux.  Que rien ne puisse jamais troubler notre paix ni nous faire sortir de la pensée de Dieu, mais que chaque minute nous emporte plus avant, dans les profondeurs de l'auguste Mystère,  jusqu'au jour où notre âme, pleinement épanouie aux illuminations de l'union divine, verra toutes choses dans l'éternel Amour et dans l'Unité.  Marthe Robin

 

Prière à Marie pour obtenir, par son intercession, le pardon de nos péchés

Imprimer la page

Voici à vos pieds, 
ô Mère de Dieu,
un pauvre pécheur,
esclave de l'enfer:
il a recours à vous et il se confie en vous.
Sans doute, 
je ne mérite pas même un seul de vos regards.
Mais, je le sais aussi,
à la vue de votre Fils,
mort pour sauver les pécheurs,
vous éprouvez un extrême désir 
de leur venir en aide.

O Mère de miséricorde,
regardez mes misères et prenez-moi en pitié.
J'entends que tout le monde 
vous appelle refuge des pécheurs,
espérance des désespérés,
secours des abandonnés.
Vous êtes dons mon refuge,
à moi, mon espérance, mon secours.
A vous, par votre intercession,
de me sauver.
Pour l'amour de Jésus-Christ, 
soyez-moi secourable. 
Tendez la main à un malheureux qui, 
tombé sur la route, 
implore votre assistance.

Je sais encore que vous mettez votre joie 
à relever un pécheur quand vous le pouvez.
Vous le pouvez maintenant pour moi,
venez donc à mon secours.
Mes péchés m'ont fait perdre 
la divine grâce et mon âme.
Aujourd'hui je me mets entre vos mains: 
dites-moi ce que j'ai à faire 
pour rentrer dans l'amitié de mon Dieu,
je suis prêt à vous obéir en tout.
C'est lui-même qui m'envoie vers vous 
pour que vous m'assistiez. 
Il veut que je recoure à votre miséricorde 
et qu'ainsi je doive mon salut 
non pas seulement aux mérites de votre Fils, 
mais encore à vos prières.

Me voici donc devant vous: 
vous priez pour tant d'autres;
priez aussi pour moi votre Jésus.
Dites-lui qu'il me pardonne,
et il me pardonnera.
Dites-lui que vous désirez mon salut,
et il me sauvera.
Montrez le bien que vous savez 
faire à qui se confie en vous.
C'est mon espérance:
qu'elle se réalise!

Amînl.

NOËL AU MONASTÈRE SYRIAQUE DANS LA QUIÉTUDE D'UNE CAMPAGNE NORMANDE , POURQUOI PAS ? CHRISTMAS AT MONASTERY SYRIAC IN THE TRANQUILITY OF NORMAN CAMPAIGN, WHY NOT?

"O, Mère Bien-Aimée, Vous qui connaissez si bien les voies de la Sainteté et de l'Amour, apprenez-nous à élever souvent notre esprit et notre cœur vers la Trinité, à fixer sur elle notre respectueuse et affectueuse attention. Et puisque vous cheminez avec nous sur le chemin de la vie éternelle; ne demeurez pas étrangère aux faibles pèlerins que votre charité veut bien recueillir ; tournez vers nous vos regards miséricordieux, attirez-nous de vos douceurs, emportez-nous dans la Lumière et dans l'Amour emportez-nous toujours plus loin et très haut dans les splendeurs des cieux. Que rien ne puisse jamais troubler notre paix ni nous faire sortir de la pensée de Dieu, mais que chaque minute nous emporte plus avant, dans les profondeurs de l'auguste Mystère, jusqu'au jour où notre âme, pleinement épanouie aux illuminations de l'union divine, verra toutes choses dans l'éternel Amour et dans l'Unité.

(Marthe Robin)

Aucun texte alternatif disponible.

Jeudi 4 FÉVRIER 2016 / ELÉMENTS POUR MÉDITER, RÉFLÉCHIR, PRIER ET MIEUX AGIR:

Aucun texte alternatif disponible.

LE PREMIER DIMANCHE DE
 
CHAQUE MOIS:
 
Pèlerinage au Monastère Syriaque en
 
l'honneur
 
de
 
N-D DE MISERICORDE
NOËL AU MONASTÈRE SYRIAQUE DANS LA QUIÉTUDE D'UNE CAMPAGNE NORMANDE , POURQUOI PAS ? CHRISTMAS AT MONASTERY SYRIAC IN THE TRANQUILITY OF NORMAN CAMPAIGN, WHY NOT?
 
et Des Sts du Kerala:
 
Mercredi 6 JANVIER 2016 / Baptême de notre Seigneur Jésus-Christ (en  syriaque «Dawn»)
St Gregoir de Jérusalem
Afficher l'image d'origine
St Abraham Koorilose Bava
Afficher l'image d'origine
St Gregorios de Parumala
 
 
10h30, Messe, repas fraternel, réception des fidèles..
______________________________________________

Aucun texte alternatif disponible.

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  

CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13


* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

Aucun texte alternatif disponible.

Note:
L'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise
Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité
des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien
et la paix du monde.
¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil
des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles ,
nous n'exigeons aucun fixe.
Les offrandes sont libres et non
obligatoires.
Toute offrande fait cependant l'objet d'une
déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre
revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, Moniale ( 06.17.51.25.73).

 

Adresse du Monastère métropolitain ci-dessous :

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

 

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

L’image contient peut-être : texte

Les méditations

Pardonne moi, Seigneur car j’ai péché...

Saint Luc 17,1-6

Jésus disait à ses disciples : « Il est inévitable qu’il arrive des scandales qui entraînent au péché, mais malheureux celui par qui ils arrivent. Si on lui attachait au cou une meule de moulin et qu’on le précipite à la mer, ce serait mieux pour lui que d’entraîner au péché un seul de ces petits. Tenez-vous sur vos gardes ! Si ton frère a commis une faute contre toi, fais-lui de vifs reproches, et, s’il se repent, pardonne-lui. Même si sept fois par jour il commet une faute contre toi, et que sept fois de suite il revienne à toi en disant : ’Je me repens’, tu lui pardonneras. » Les Apôtres dirent au Seigneur : « Augmente en nous la foi ! » Le Seigneur répondit : « La foi, si vous en aviez gros comme une graine de moutarde, vous diriez au grand arbre que voici : ’Déracine-toi et va te planter dans la mer’, et il vous obéirait. »

Prière d’introduction Seigneur, je veux passer les prochaines minutes en ta présence pour réfléchir sur ton Evangile afin d’augmenter ma foi et, ma foi s’accroissant, mieux comprendre l’horreur du péché. Tu sais que je suis pécheur et que souvent je ne m’aperçois pas des blessures que je t’inflige, à toi et à ceux qui m’entourent. J’ai confiance en ta miséricorde mais je veux plus que ta miséricorde. Je veux une foi profonde qui me fera éviter le péché par amour pour toi et non par peur des conséquences. Je te prie de ne pas considérer ma petitesse mais plutôt mon désir de t’aimer et de te servir. Tu es la source véritable de l’épanouissement et du bonheur dans ma vie. Aide-moi à chercher ta volonté de tout mon coeur, de tout mon esprit, de toute mon âme et de toutes mes forces.

Demande Seigneur, aide-moi à reconnaître la laideur du péché.

Points de réflexion

1. Comment reconnaître le péché ? L’enseignement de Jésus dans ce récit est particulièrement grave : « Mieux vaut pour lui qu’on lui attache au cou une meule de moulin et qu’on le jette à la mer. » Jésus n’exagère pas et nous ferions bien de réfléchir sur ces paroles sérieusement. Si tel est le péché,- et surtout celui qui en incite un autre à pécher,- alors c’est chose grave. Comment est-ce que je considère le péché ? Est-ce simplement enfreindre la loi ? Le péché fait-il tellement partie de ma vie que je ne sens plus combien il est dévastateur ? Est-ce quelque chose que j’excuse facilement ? Est-ce que je me rends compte que mes péchés peuvent scandaliser et en conduire d’autres à m’imiter ? Mon péché n’implique pas que Dieu et moi mais il a une incidence sur le salut de ceux qui m’entourent. Quelle responsabilité j’aurais à porter si j’étais cause de la perdition de salut éternel pour une âme !

2. Le pardon. S’il est vrai que le péché est chose grave et sérieuse, il est également vrai que la miséricorde de Dieu est infinie. Jésus dit à ses apôtres qu’il faut pardonner sept fois quand on a été lésé sept fois. Nous pouvons avoir confiance que Jésus nous pardonnera autant de fois que nous viendrions lui demander pardon avec humilité. Jésus n’emploie pas le nombre 7 dans un sens juridique comme s’il fallait que nous accordions à notre prochain le même nombre de pardons que d’offenses. Le nombre 7 signifie le pardon sans limite que nous devons accorder. Jésus désire du fond du coeur nous pardonner. Si le péché est si détestable et le pardon de Dieu si grand, ce doit être que Dieu nous aime beaucoup.

3. La foi. Jésus nous présente une autre parabole : « Si vraiment vous avez de la foi gros comme une graine de moutarde, vous diriez à ce sycomore, ‘Déracine-toi et va te planter dans la mer’ et il vous obéirait. » Si j’accepte ce qu’enseigne Jésus au sujet du péché, je dois également accepter ce qu’il dit sur la foi. Jésus augmente la foi des apôtres en leur montrant combien la foi peut être puissante et en les incitant à la rechercher activement. Nos réflexions sur cette parabole nous font désirer d’acquérir cette foi et de l’augmenter. Notre foi grandissant, nous voyons avec plus de limpidité toute chose spirituelle. Ce n’est que par les yeux de la foi que nous arriverons à comprendre l’immense amour de Dieu pour nous. C’est aussi par les yeux de la foi que nous comprendrons l’horreur du péché. Cherchons à comprendre plus clairement ces deux vérités afin de trouver les moyens d’éviter ce qui déplait à Dieu.

Dialogue avec le Christ Seigneur, je sais que quelquefois je ne prends pas le péché au sérieux. Il m’est devenu un lieu commun et je ne vois pas suffisamment combien il te blesse et combien il est affreux. Aide-moi à saisir sa gravité et à comprendre en même temps à quel point ta miséricorde est grande. Augmente ma foi pour que je puisse retirer jusqu’aux racines du péché dans ma vie.

Résolution Dorénavant, je regarderai avec sérieux toute occasion de pécher.

(Source: Vie Chrétienne)

___________________________________

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

L’image contient peut-être : texte

(Source des Illustrations à propos des Fêtes en Syriaque:Syriac Aramaic Lessons ܗܶܪ̈ܓ݁ܶܐ ܣܽܘܪ̈ܝܳܝܶܐ ܐܳܪ̈ܳܡܳܝܶܐ‎   Syriac Sunday School.)

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale Vie des Saints Spiritualité Chrétienne

Recherche

Liens