Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 15:45

Afficher l'image d'origine

17 janvier 1871, il y a 146 ans, il neige, les Prussiens sont aux portes de Laval, une belle Dame apparaît dans le ciel de Pontmain... Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Cinquième jour : « Mon Fils se laisse toucher »

La foule entonna l' « Inviolata ». Aussitôt, sous la première ligne de la banderole, d'autres lettres se formèrent et les voyants épelèrent ces mots : « Mon Fils ». 

Un frisson parcourut l'assemblée. « C'est bien la Sainte Vierge, c'est elle, c'est elle ! » Plus de doute possible : Marie présidait en personne la veillée de prière à Pontmain. Un « Salve Regina » vibrant retentit sous la voûte constellée, afin de célébrer la Reine du Ciel. La seconde phrase de l'inscription se poursuivit : « Mon Fils se laisse... » « Regardez bien ! » Protesta Sœur Vitaline, prenant très au sérieux son rôle de maîtresse d'école. « Mon Fils se laisse... » cela n'a pas de sens ! Il y a sans doute : « Mon Fils se lasse ! »

Pauvre Sœur Vitaline ! C'est tout le contraire que Marie avait écrit !

Avant la fin du « Salve Regina » le message fut complet : « Mon Fils se laisse toucher ». Un gros trait doré souligna la seconde ligne.

Sœur Marie-Edouard chanta un nouveau cantique, célèbre dans toute la Bretagne, que la foule reprit en chœur : "Mère de l'Espérance, Dont le nom est si doux, Protégez notre France, Priez, priez pour nous ". 

Aussitôt la Vierge éleva les mains à la hauteur des épaules et se mit à agiter lentement les doigts, au rythme de la musique. Son visage prit une expression d'allégresse indicible qui souleva l'enthousiasme des voyants : « Voilà qu'elle rit, voilà qu'elle rit ! Oh, qu'elle est belle ! » Les petits sautaient de joie, battaient des mains, tandis que les assistants pleuraient d'émotion.

Le cantique achevé, banderole et message disparurent tout à coup.

L'abbé Guérin demanda un nouveau chant : « Mon doux Jésus, enfin voici le temps de pardonner à nos cœurs pénitents... ». 

Subitement, les visages des petits voyants s'assombrirent. « Voilà qu'elle tombe dans la tristesse ! » En effet, la Vierge prit une expression de poignante douleur. Elle ne pleurait pas mais son regard traduisait son bouleversement intérieur, face aux péchés du monde. Une croix, d'un rouge vif, apparut devant Marie, portant un Christ d'un rouge plus sombre. Au sommet du crucifix, une traverse blanche, avec cette inscription en lettres de feu : « Jésus-Christ ». La Vierge saisit la croix et la tint devant elle, légèrement inclinée vers l'avant. Une étoile mystérieuse glissa dans le ciel, pénétra dans l'ovale et alluma successivement les quatre bougies avant de reprendre sa place, au-dessus du triangle. Le visage abaissé sur le crucifix sanglant, Marie semblait bénir la foule angoissée. Ses lèvres remuaient, elle suppliait son Fils de pardonner au monde pécheur.

En larmes, les assistants se sentaient gagnés par une contrition vraie, un regret de leurs fautes jamais éprouvé à ce point.

Sœur Marie-Edouard entonna un dernier cantique : « Ave Maris Stella ». Aussitôt, le crucifix rouge disparut et la Vierge abaissa les mains vers le bas, retrouvant sa pose primitive. Deux petites croix blanches vinrent se fixer sur ses épaules tandis que Marie retrouvait son sourire, voilé cependant par un reste de tristesse.

Il était maintenant environ 9 heures moins le quart. Sur la proposition du curé Guérin, Jeannette, sa servante, commença la prière du soir. Agenouillés dans la grange ou sur la neige, les assistants s'y associèrent avec ferveur. Au moment de l'examen de conscience, un grand voile blanc apparut aux pieds de la Vierge et monta lentement, la dissimulant peu à peu. Seule, la couronne resta visible un instant, symbole de sa royauté toute-puissante, signe d'espoir pour notre pauvre monde.

Enfin, vers 9 heures, tout disparut. « Voyez-vous encore ? », s'enquit l'abbé Guérin. Non, Monsieur le Curé, c'est tout fini... » 

Bonne Maman, Marie a songé au repos de ces villageois qui devront bientôt reprendre leur rude tâche. Dans un silence profond, chacun rentre chez soi. Les cœurs rayonnent de joie et de confiance.

Demain, lorsqu'ils seront interrogés sur la nuit merveilleuse qui a suivi l'Apparition, les voyants se contenteront d'avouer, avec un radieux sourire : « On a bien dormi ! » 

Prions :

Mère de Jésus et notre Mère, tu nous montres la croix de notre Sauveur pour nous guider vers le Royaume de Dieu. Conduis-nous Marie sur ce chemin d’éternité

Notre Père, Je vous salue Marie. Gloire au Père

« Notre Dame de Pontmain, priez pour nous »

 

Afficher l'image d'origine

PRIÈRE À NOTRE DAME DU SACERDOCE

Afficher l'image d'origine

Vierge Marie, Mère du Christ prêtre, Mère des prêtres du monde entier, vous aimez tout particulièrement les prêtres, parce qu'ils sont les images vivantes de votre Fils unique. Vous avez aidé Jésus par toute votre vie terrestre, et vous l'aidez encore dans le ciel. Nous vous en supplions, priez pour les prêtres! Priez le Père des cieux pour qu'il envoie des ouvriers à sa moisson. Priez pour que nous ayons toujours des prêtres qui nous donnent les sacrements, nous expliquent l'Evangile du Christ et nous enseignent à devenir de vrais enfants de Dieu. Vierge Marie, demandez vous même à Dieu le Père, les prêtres dont nous avons tant besoin et puisque votre cœur a tout pouvoir sur Lui, obtenez nous, Ô Marie des prêtres qui soient des saints. Amîn

Afficher l'image d'origine

PRIERE POUR LA FRANCE ET LA PAIX DU MONDE:

 

Seigneur Jésus, Ô Christ notre Dieu, Vous qui êtes venu, non pour juger le monde, mais pour le sauver; Vous qui êtes monté librement sur la Croix pour tous les humains;
Vous qui, dans Votre amour ineffable et Vôtre indicible compassion, veillez au bien et au libre salut de chacun;
Vous qui êtes invisiblement présent dans ce monde qui Vous appartient et dans notre pays par le Corps de Votre sainte Eglise, acceptez les prières de supplication et de louange que nous Vous adressons pour notre patrie la France, justement mais cruellement éprouvée.


Seigneur Jésus Christ notre Dieu, par les prières et la protection de Votre Mère toute pure et immaculée, du saint archange Michel, Protecteur de la France, des saints de notre pays, en particulier de notre mère parmi les saints Marie Madeleine "Egale-aux-apôtres" dont les reliques sanctifient notre sol, de son disciple saint Maximin, de saint Lazare Votre ami, des saints Jean Cassien et Victor de Marseille, Martin de Tours, Irénée de Lyon, Hilaire de Poitiers, Germain d’Auxerre, Germain de Paris; de saint Cloud, sainte Geneviève et sainte Radegonde et de tous les saints moines et moniales de notre pays; des saints et victorieux martyrs Pothin et Blandine de Lyon et de tous les saints martyrs de France :

Eclairez, inspirez, convertissez et sauvez notre patrie la France, ceux qui la gouvernent ainsi que chacun des membres de son peuple.


A nous qui Vous supplions dans la vraie Foi, accordez la grâce du non-jugement, la conscience libre, la force du saint Esprit pour témoigner de Votre vérité dans la paix qui vient de Vous.


Accordez-nous la grâce de voir nos propres fautes et d’accueillir Votre pardon.


Donnez-nous de Vous glorifier et de Vous célébrer pour la bienveillance que Vous manifestez à notre pays, à ceux qui le gouvernent et à tout son peuple.


Inspirez-nous de Vous célébrer en premier lieu pour la révélation que Vous avez donnée de Vous-même à nos Pères par la prédications de ces aînés dans la Foi qui sont venu d'Orient pour ensemencer notre terre de l'Evangile de vérité, d'amour et de paix et à ceux qui, en conséquence peuvent en ces jours, sur cette même terre bénie de France, vous confesser avec Votre Père coéternel et Votre très saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles : Amîn!

marystaricon_pix13

R./ Mère de l’Espérance,
Dont le nom est si doux
Protégez notre France.
Priez, priez pour nous! (bis)

 

Souvenez-vous, Marie,
Qu’un de nos Souverains
Remit notre Patrie
En vos augustes mains.

 

La crainte et la tristesse
Ont gagné notre cœur.
Rendez-nous l’allégresse,
La paix et le bonheur.

 

Vous calmez les orages,
Vous commandez aux flots,
Vous guidez au rivage
Les pauvres matelots.

 

De la rive éternelle,
Secondez nos efforts;
Guidez notre nacelle
Vers les célestes ports.

 

En ces jours de souffrances
Sauvez-nous du danger;
Épargnez à la France
Le joug de l’étranger.

 

Des mères en alarmes
Raffermissez les cœurs;
Venez sécher leurs larmes,
ô Mère des douleurs!

 

Au chemin de la gloire,
Conduisez nos soldats
Donnez leur la victoire
Au jour des saints combats.

 

Et si, pour la Patrie,
Bravant les coups du sort
Ils vont donner leur vie,
Ah ! couronnez leur mort !

Notre-Dame-de-Pontmain-2.jpg

ATTENTION:

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et intérieur

 

En raison du rappel à Dieu du Rd Père

 

Albert-Marie Remij, le Pèlerinage

 

prévu ce Weekend du 15 Janvier à

 

Paris est annulé.

 

PROGRAMME DES FUNERAILLES:

 

Les fidèles et amis de l'Eglise pourront tout au cours de la semaine venir prier sur le corps de celui qui fut un bon Moine et un saint Prêtre. Le corps de Dayroyo Albert-Marie est d'ores et déjà exposé en l'église du Monastère Syriaque. Le corps humain en effet , "Temple du Saint Esprit", appelé à la résurrection glorieuse étant le lieu où tout au cours de sa vie le Chrétien tâcha de se sanctifier pour s'accorder à Dieu Source et finalité de toute vie, doit être entouré du plus grand respect.

 

*Tous les jours, Offices Liturgiques et la Ste Messe seront célébrés en présence du corps de notre Père Albert avec des Services Liturgiques pour les défunts. UN REGISTRE EST DISPOSE A L'ENTREE DE L'EGLISE

 

*Dimanche 15 Janvier: Messe solennelle à 10h30 en présence de la dépouille mortelle de celui qui si souvent offrit l'Oblation Pure (Quadisha Qurbana) de l'Unique Sacrifice du Christ en cette église du Monastère où, avec son Métropolite et ses confrères, il accueillit les détresses humaines pour les confier au Christ Rédempteur. Après la Sainte Messe, célébration du "Bref Service Syriaque pour les défunts".

 

FUNERAILLES ET INHUMATION DU

 

Rd Père Albert-Marie Remij (Remy):

 

*Lundi 16 Janvier:

-9h, mise en bière à l'église

-10h Service Liturgique de l'Inhumation en l'église du Monastère suivie de l'enterrement au cimetière de CHAISE DIEU DU THEIL. Un repas fraternel sera partagé comme de coutume à l'issu de la Ste Messe et de l'inhumation.

 

SOYEZ NOMBREUX POUR ACCOMPAGNER DE VOS PRIERES ET

 

DE VOTRE AFFECTION VERS SON ETERNELLE DESTINEE

 

CELUI QUI, A LA SUITE DU CHRIST ET DANS LE CHRIST,

 

DONNA SA VIE POUR VOUS SERVIR ! MERCI.

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus et chat

PELERINAGE A LOURDES

 

 

DU 16 AU 19 FEVRIER 2017

 

Afficher l'image d'origine

Une fois de plus une petite portion des Chrétiens francophone

 

de St Thomas  se retrouvera à Lourdes pour un  Pèlerinage

 

Syro-Orthodoxe Francophone entre le 11 Février, anniversaire

 

de l'Apparition de la "belle dame"  à Bernadette (Devenue

 

depuis"Journée mondiale de prière pour les malades") et le 18,

 

fête de la Ste Bernadette.

 

Nous prierons pour tous ceux et celles qui

 

n'ont pu venir, nous prierons pour nos malades, la société

 

française elle aussi bien malade et la paix du monde bien

 

compromise...

Cliquez ici pour programme et inscriptions:

PÈLERINAGE A LOURDES DU 16 AU 19 FÉVRIER 2017, INSCRIVEZ-VOUS VITE !

PELERINAGE DU CENTENAIRE DE

 

L'APPARITION DE LA SAINTE

 

VIERGE A FATIMA

Afficher l'image d'origine

Prés-inscriptions:

 

Donnez-nous votre opinion:

 

Préférez-vous le mois de 

 

MAI ou 

 

D'OCTOBRE ?

Afficher l'image d'origine

Note:
L'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise
Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité
des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien
et la paix du monde.
¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil
des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles ,
nous n'exigeons aucun fixe.
Les offrandes sont libres et non
obligatoires.
Toute offrande fait cependant l'objet d'une
déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre
revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, Moniale ( 06.17.51.25.73).

 

Adresse du Monastère métropolitain ci-dessous :

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

 

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Repost 0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Prières Chrétiennes Pèlerinages Spiritualité Chrétienne
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 14:34

L’image contient peut-être : 1 personne

Those afraid of Friday the 13th suffer from "paraskavedekatriaphobia," a rather lengthy word comprised of three Greek words: paraskave - meaning Friday, dekatria - the number thirteen and, and phobia - meaning fear. But why do people make such a fuss whenever the thirteenth day of a
month coincides with Friday? Simply because of the superstition which, as Edmund Burke wrote, "...is the religion of feeble minds."


(Fr. John
Archangel Michael Orthodox Church )

Livre d'Isaïe 60,1-6.

Lève-toi, resplendis, Jérusalem ! Car elle est venue, ta lumière, et la gloire du Seigneur s'est levée sur toi. 
Voici que les ténèbres couvrent la terre, et une sombre obscurité les peuples ; mais sur toi Yahweh se lève, et sa gloire se manifeste sur toi. 
Les nations marchent vers ta lumière, et les rois vers la clarté de ton lever. 
Lève tes regards autour de toi, et vois : Tous se rassemblent, ils viennent à toi ; tes fils viennent de loin, et tes filles sont portées sur les bras. 
Tu le verras alors, et tu seras radieuse ; ton cœur tressaillira et se dilatera ; car les richesses de la mer se dirigeront vers toi, les trésors des nations viendront à toi. 
Des multitudes de chameaux te couvriront, les dromadaires de Madian et d'Epha ; tous ceux de Saba viendront, ils apporteront de l'or et de l'encens, et publieront les louanges de Yahweh. 

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 1,29-34.

En ce temps-là, Jean vit Jésus venir à lui et il dit : "Voici l'Agneau de Dieu, celui qui enlève le péché du monde. 
C'est de lui que j'ai dit : un homme vient après moi, qui est passé devant moi, parce qu'il était avant moi." 
Et moi, je ne le connaissais pas, mais c'est afin qu'il fût manifesté à Israël que je suis venu baptiser dans l'eau." 
Et Jean rendit témoignage en disant : "J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe, et il s'est reposé sur lui. 
Et moi je ne le connaissais pas ; mais celui qui m'a envoyé baptiser dans l'eau m'a dit : Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et se reposer, c'est lui qui baptise dans l'Esprit-Saint. 
Et moi j'ai vu et j'ai rendu témoignage que celui-là est le Fils de Dieu." 

Bapteme-Christ_Navarrette_1a.jpg

« Voyez lorsque Jean, éclairé d'en haut, reconnaît en celui qui se présente le Fils de Dieu, celui dont il avait dit : « Il est avant moi, et je ne suis pas digne de dénouer le cordon de sa chaussure » (1),

il se refuse avec force à lui conférer le baptême de pénitence : « C'est moi qui devrais être baptisé par vous, et vous, vous venez à moi ! » Mais que lui répond le Christ ? « Ne t'y oppose pas en ce moment, c'est ainsi qu'il nous convient d'accomplir toute justice » (2).

Quelle est cette justice ? - Ce sont les humiliations de l'adorable humanité de Jésus, qui, en rendant un hommage suprême à la sainteté infinie, constituent la solde plénière de toutes nos dettes envers la justice divine. Jésus, juste et innocent, prend la place de toute la race pécheresse (3) ; et, par son immolation, il est devenu « l'Agneau de Dieu qui efface les péchés du monde » (4) ; la « propitiation pour tous les crimes de la terre » (5) ; c'est ainsi qu' « il accomplit toute justice ».

Lorsque nous méditons cette profonde parole de Jésus, humilions-nous avec lui ; reconnaissons notre qualité de pécheurs ; et, surtout, renouvelons le renoncement au péché qui a marqué notre baptême. [...]

- Vous savez que le caractère de baptisé demeure indélébile au fond de notre âme ; et quand nous réitérons les promesses faites à l'heure de notre initiation, une vertu nouvelle jaillit de la grâce baptismale pour affermir notre pouvoir de résistance à tout ce qui conduit au péché ; les suggestions du démon et les séductions du monde et des sens ; c'est à ce prix que nous pouvons sauvegarder en nous la vie de la grâce.

Par là aussi, nous témoignerons au Christ Jésus notre vive reconnaissance de ce qu'il s'est chargé de nos iniquités pour nous en délivrer. »

1. Luc. III, 16. - 2. Matth. III, 14. - 3. Petr. III, 18. - 4. Joan. I, 29. - 5. Ibid. II, 2.

Bx Columba Marmion (1858-1923), Le Christ dans Ses Mystères (ch. X, I)

 

Ceux qui ont peur du vendredi 13 souffrent de "paraskavedekatriaphobia", un terme un peu long composé de 3 mots grecs :

paraskeve (vendredi),

dekatria (le chiffre 13) et

phobia (la peur).

Mais pourquoi donc les gens font-ils tout un pataquès dès que le 13ème jour d'un mois correspond à un vendredi? Simplement à cause de la superstition qui, comme l'écrivait Edmund Burke, ".. est la religion des esprits faibles."

P. John

L’image contient peut-être : 2 personnes

SAINT(S) DU JOUR:

 

Saint Hilaire évêque de Poitiers

L’image contient peut-être : 1 personne, debout

Saint Hilaire
Évêque de Poitiers et Docteur de l'Église 
(v. 310 - 367)

 

H

ilaire naquit à Poitiers, de parents païens, probablement vers l'année 310. Après une éducation toute profane, il secoua, aidé de la grâce, le joug absurde et impur du paganisme, et reçut publiquement le baptême. Ce païen converti allait devenir l'une des plus brillantes lumières de l'Église, le marteau de l'hérésie et l'apôtre infatigable du dogme de la Sainte Trinité. Il composa notamment le De Trinitate, traité sur la divinité du Christ. La vertu d'Hilaire croissant chaque jour, on ne parlait, dans toute la province de Poitiers, que de la pureté de ses mœurs, de sa modestie, de sa charité et de son zèle.

 

Lorsque l'évêque de Poitiers vint à mourir, tous les fidèles le demandèrent pour pasteur. Dès lors, Hilaire entra dans la mêlée contre l'hérésie d'Arius et ne quitta pas le champ de bataille jusqu'à son dernier soupir. Ni les menaces des princes, ni la calomnie, ni l'exil, ne purent jamais ébranler son courage. Obligé de quitter son peuple, il se rend en Orient, où il devient le porte-étendard de la vérité chrétienne.

 

Il est enfin rendu à son troupeau, après plusieurs années d'exil ; ce retour prend le caractère d'un vrai triomphe. « La Gaule tout entière, dit saint Jérôme, embrassa un héros qui revenait victorieux du combat, la palme à la main. »

 

La France lui a voué un culte spécial, et une multitude d'églises s'honorent de l'avoir pour patron. Un historien a tracé le portrait suivant de saint Hilaire : « Il réunissait en sa personne toutes les excellentes qualités qui font les grands évêques. S'il a fait admirer sa prudence dans le gouvernement de l'Église, il y a fait éclater aussi un zèle et une fermeté apostoliques que rien ne pouvait abattre. »

 

Sa mémoire liturgique est célébrée le 13 janvier. En 1851, le Bx Pie IX (Giovanni Maria Mastai Ferretti, 1846-1878) le proclama Docteur de l'Église.

 

Pour approfondir, lire la Catéchèse du Pape émérite de Rome SS Benoît XVI :

>>> Saint Hilaire de Poitiers

 

 

Tropaire t.3

Comme un des piliers de l'Orthodoxie, * tu soutins dans l'Église l'enseignement * d'Athanase, le champion de la vraie Foi : * proclamant toi aussi, le Fils consubstantiel au Père, * de l'arianisme tu as préservé l'Occident. * Intercède, saint Hilaire, auprès de notre Dieu, * pour qu'Il accorde à nos âmes la grande miséricorde.

Kondakion t. 3

Sans ménager tes peines et la sueur de ton front, * tu extirpas de ton domaine les ronces de l'hérésie; * et comme un gai laboureur, Hilaire, joyeusement * en bonne terre tu as semé, au souffle de l'Esprit, * la semence de la vraie Foi: * arrosée par l'eau vive du Verbe consubstantiel au Père divin, * elle a nourri les adorateurs de l'indivisible Trinité.
(http://calendrier.egliseorthodoxe.com/…/stsj…/janv13bis.html
http://stmaterne.blogspot.fr/…/saint-hilaire-de-poitiers-of…)

L’image contient peut-être : 2 personnes

 

To those who wish to stand [in God’s grace], neither the guardianship of saints nor the defenses of angels are wanting.

St. Hilary the Bishop of Poitiers
(Commentary on the Psalms 124:5:6)

Aucun texte alternatif disponible.

St. Hilary the Bishop of Poitiers
Commemorated on January 13

Saint Hilary, the great opponent of Arianism, was born around 320. He was raised as a pagan, but converted to Christianity as an adult. He became Bishop of Poitiers in 350. When the emperor Constantius II attempted to impose Arianism on the western Church, Saint Hilary led a vigorous opposition to his efforts. Because of his outspoken criticism, he was exiled to Phrygia in 356. There he became such a defender and champion of Orthodoxy that the emperor decided it would be less trouble to allow him to return to his diocese.

Saint Hilary continued to fight against Arianism until his death in 368. His holy relics still rest in the cathedral bearing his name at Poitiers in France.

He has lent his name to the “Hilary term” of English law courts and universities, which begin on or near his Feast Day.

 

Aucun texte alternatif disponible.

This is the true faith for human blessedness, to preach at once the Godhead and the manhood, to confess the Word and the flesh, neither forgetting God, because He is man, nor ignoring the flesh, because He is Word. 

St. Hilary the Bishop of Poitiers
(De Trinitate 9.3)

Naissance au ciel de Saint Rémi,

Aucun texte alternatif disponible.

Archevêque de Reims, apôtre des Francs.
La justice de tes œuvres a fait de toi pour ton troupeau une règle de foi, un modèle de douceur, un maître de tempérance. C’est pourquoi tu as obtenu par ton humilité l’exaltation+ et par ta pauvreté la richesse. Père et pontife Remi, prie le Christ notre Dieu de sauver nos âmes ! 
(Tropaire ton 4)

Lettre de saint Remi au roi Clovis – 482

« Secourez les malheureux, protégez les veuves, nourrissez les orphelins… Que votre tribunal reste ouvert à tous et que personne n’en sorte triste ! Toutes les richesses de vos ancêtres, vous les emploierez à la libération des captifs et au rachat des esclaves. Admis en votre palais, que nul ne s’y sente étranger ! Plaisantez avec les jeunes, délibérez avec les vieillards ! »
(Lettre de saint Remi au roi Clovis – 482)

Sainte Yvette ;

Recluse (+ Vème s).

YVETTE 13 JANVIER

On ne sait pas grand-chose de cette sainte.  Mariée à treize ans, veuve à dix-huit, elle aurait vécu une trentaine d’années, recluse dans une cellule accolée à l'église de Huy en Belgique. Elle priait  Dieu et soignait les lépreux.

 

Cette ville romaine dominant la Meuse était alors toute petite et la première mention de son église date de 636.

L’image concerne la collégiale Notre dame du XIVème s.

 

 

Mémoire des Saints martyrs Hermyle et Stratonique

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

La nasse devient nef: Hermyle et Stratonique 
vers l'abîme naviguent tous les deux comme un. 
L'Ister a dû noyer, par jugement inique, 
le treize, deux Martyrs dont le sort fut commun. 
Par leurs saintes prières, ô notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous. Amen.

Lucernaire, t. 4

Hermyle le glorieux * et Stratonique le sage-en-Dieu, * ces martyrs admirables, tous les deux, * ayant confessé la Triade incréée, * renversèrent l'erreur des multiples dieux * après maints tourments et châtiments * et, couronnés du diadème des vainqueurs, * ils intercèdent pour que soient données au monde la paix et la grâce du salut.

Hermyle, diacre par choix de l'Esprit saint * et du Verbe devenu le Témoin, * en colorant sous les flots de ton sang * ton ornement diaconal, * tu le rendis plus sacré et plus lumineux; * et désormais tu es passé * dans le royaume spirituel * en chaleureux intercesseur pour qui vénère ton nom.

Ayant supporté d'être tailladés, * sur l'ordre de qui vous jugeait, * vous fûtes jetés dans une manne; * ayant reçu, tous les deux, * noyés dans les eaux, bienheureuse fin, * vous avez habilement étouffé * l'industrieux ennemi; * et dans l'allégresse vous parcourez * désormais le royaume des cieux, * où vous priez pour nous tous, * généreux Athlètes du Christ.

Tropaire t. 4

Tes Martyrs, Seigneur, pour le combat qu'ils ont mené * ont reçu de toi, notre Dieu, la couronne d'immortalité; * animés de ta force, ils ont terrassé les tyrans * et réduit à l'impuissance l'audace des démons; * par leurs prières sauve nos âmes, ô Christ notre Dieu.

Saint Hermile était diacre à Sigidunum près de Belgrade. Dénoncé comme chrétien, il fut conduit dans l'amphithéatre, mais refusa d'adorer les idoles. Devant les tortures qu'il subissait, le geôlier de la prison, Stratonique, fut gagné par la foi chrétienne. On les enveloppa tous deux dans un filet et ils furent jetés dans le Danube

Hermylus was a deacon

in Singidunum (modern-day Belgrade) during the reign of Licinius. When he was arrested he joyously welcomed the soldiers who came to seize him. When he confessed Christ before the magistrate, he was beaten tormented, then thrown in jail. There he prayed to be allowed to partake in Christ's saving Passion, and heard a voice assuring him that in three days he would receive a Martyr's crown.

 

  Stratonicus, his jailer, was a kind-hearted man and secretly a Christian, and wept to see the torments to which Hermylus was subjected. Seeing this, the soldiers began to question him; and, seeing that his hour had come, he in turn openly confessed Christ. For this he was seized, flogged and thrown into prison with his brother in Christ. The following day, both were bound, tied in a net and thrown into the Danube, where they received their divinely-promised crowns. Their bodies were washed up a few days later, recovered by Christians and buried with honor.

.

L’image contient peut-être : 3 personnes

Ils savaient obéir 

Afficher l'image d'origine

Découvrons l’un des facteurs décisifs qui unissent Marie et Joseph : tous les deux vivent l'obéissance de la foi qui les ouvre à élargir leur horizon et à consentir à un destin qui donne une orientation nouvelle à leurs vies. Peut-être que cela les oblige à redéfinir les rôles, mais nous pouvons être sûrs que cela rend plus ferme leur union. Être juste devant Dieu unit.

Plus tard, lorsque l'enfant resta à Jérusalem, Marie et Joseph très inquiets ne tombent pas dans une tentation facile de la vie en couple, celle de se reprocher l'un à l'autre le problème, récrimination qui n'apporte aucun remède et engendre un nouveau problème. Ils cherchent et souffrent ensemble : « Mon fils, dira Marie à Jésus, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois, ton père et moi te cherchons avec angoisse »  (Lc 2, 48). Tous les deux vivent une intense communion de sentiments.

Autre motif qui crée une union : l'exercice partagé de la mission. Après avoir cherché Jésus au temple, ils redescendent à Nazareth, et Jésus « leur était soumis ». Jusqu'à sa majorité, il vivra sous une autorité qui - le dit l'étymologie du mot - fait grandir. Or  qui a su obéir saura commander. Et nous l'avons vu, Marie et Joseph savaient obéir. 

 

Pablo Largo Dominguez

Extraits de  María, microcosmos de relaciones,

Ephemerides Mariologicae, ISSN 0425-1466, Vol. 57, Nº. 1, 2007, pages. 67-100

mariedenazareth.com

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

The best moments on earth are those during which we meditate upon heavenly things in general, when we recognize or defend the truth, that heavenly dweller and denizen. Only then do we truly live. ( St John of Kronstadt, "My Life in Christ")

   L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

 

 

The Lord came to send fire upon the earth (cf. Lk. 12:49), and through participation in this fire He makes divine not just the human substance which He assumed for our sake, but every person who is found worthy of communion with Him. (St. Gregory Palamas)
 
 
 Arme invincible, soutien de la foi, Très Sainte Croix , 
nous te chantons, / devant toi nous prosternant avec foi: / tu es le refuge, la gloire des chrétiens; / gardienne des orthodoxes et fierté des martyrs, / à juste titre nous te glorifions.

Croix de Jésus, armure des chrétiens, / tu donnes aux rois victoire et tu renverses les démons: / à ceux qui se prosternent devant toi / donne ta protection et la grande miséricorde.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amîn

Tous ceux qui d'un cœur ardent / se prosternent pieusement / devant le croix et les souffrances de ton Fils,  / fais qu'ils deviennent, ô Mère de Dieu, / les citoyens du Paradis / et les héritiers de la gloire des cieux.

Aucun texte alternatif disponible.

Les juifs croient que dans le Nom sacré de Dieu révélé à Moïse se trouvent cachés tous les mystères de Dieu et une lecture naturelle y reconnait effectivement le mystère de la Trinité

et l'annonce du plan de salut de Dieu, qui passe par la venue du Messie éternel de Dieu.

Dans le Nom de Dieu révélé à Moïse et dans l'attente du Messie par Israël semblent inscrits dès l'origine tout le mystère de la Trinité et toute l'histoire du salut, qui passe par l'Incarnation du Christ éternel portant le mystère de Dieu.

(Source:Religion Orthodoxe)

Aucun texte alternatif disponible.

Selon les préceptes coraniques, il est « absolument légitime de permettre aux chrétiens de construire des églises au sein d’une nation islamique »,

confirme la Maison de la Fatwa, organisme égyptien présidé par le grand mufti d’Égypte. La confirmation de l’institution chargée de diffuser des orientations et mettre fin aux doutes et controverses relatifs à l’application de la loi islamique, rapporte l’agence Fides, intervient au lendemain de l’annonce faite par le président Abdel Fattah al Sisi, de son intention d’inaugurer, d’ici 2018, la plus grande église copte d’Égypte.

Un projet ambitieux

Le texte adopté par la Maison de la Fatwa souligne également que l’islam soutient les lois civiles basées sur le respect de l’égalité entre les citoyens et que le prophète Mahomet, lui-même, s’était montré favorable au principe de réciprocité entre États ayant une identité religieuse différente. La construction de cette église entre dans le cadre d’un « projet urbain ambitieux » destiné à créer, ex nihilo, une nouvelle ville aux abords du Caire où seront également installés les bureaux du gouvernement et des institutions politiques.

Le président Égyptien, qui sera l’un des financeurs du projet, a pris la parole pendant la messe de Noël en la cathédrale copte orthodoxe, célébrée par le patriarche Tawadros II, pour annoncer la construction simultanée de la plus grande mosquée et de la plus grande église d’Égypte. Au cours de son intervention, il a également confirmé « l’engagement pris » concernant la reconstruction de toutes les églises endommagées ou détruites depuis l’été 2013 suite à la déposition du président Mohammed Morsi.

Une autre fatwa… contre la haine

Le 23 décembre dernier, en vue des fêtes de Noël, la Maison de la Fatwa, avait adopté un premier texte confirmant « qu’un musulman ne doit avoir aucune hésitation à présenter ses vœux à des amis et connaissances chrétiens à l’occasion de leurs fêtes et solennités liturgiques », soulignant que « tel comportement contribue à alimenter la coexistence pacifique entre les différentes composantes de la société ». Avis rendu nécessaire après que des prédicateurs salafistes aient réitéré l’interdiction de présenter des vœux aux chrétiens. Certains n’avaient pas hésité à dénoncer un « péché grave », d’autres à déclarer que « la haine envers les chrétiens représente une sorte de précepte religieux ».

(Source: ALETEIA)

Son Eminence Mor Nicodemus Sharaf,

Métropolite (archevêque) syio-orthodoxe de Mossoul, réfugiés dans la ville d’Erbil en Irak depuis le 9 juin 2014, a adressé un message, relayé par Aleteia, à l’Occident que ce dernier ferait bien d’entendre et d’appliquer :

«Réveillez-vous, n’acceptez pas chez vous comme réfugiés ceux qui ont fait de nous des réfugiés ici (dans nos terres). »

INVITATION(S):

 

Bonjour 

 
Pour des raisons d’organisation, la conférence-débat : 
 
« Les religions dans le conflit israélo-palestinien : partie du problème, partie de la solution ? » 
 
 
aura lieu le lundi 27 mars à 20h 
(et non le 16 janvier)
accueil à partir de 19h30
à Notre-Dame d’Espérance 
47, rue de la Roquette Paris 11e (entrée par la cour à droite de l’église)
Métro : Bréguet-Sabin, Bastille ou Voltaire
avec comme intervenants : 
 
  • Tarik ABOU NOUR, Imam, théologien et hafiz*, responsable des relations avec les traditions musulmanes à Artisans de paix
  • Edgar LALOUM, juif et berbère, franco-israélien, éducateur et formateur de profession, spécialiste de ce conflit
  • J’animerai le débat et assurerai une voix chrétienne
 
Il va sans dire ni même écrire que le débat sera ouvert aux athées et aux agnostiques :-)
 
Pour des raisons d’organisation, merci aux participants de bien vouloir s’inscrire par retour d’e-mail. PAF : 5€, <25 ans et autres cas : 2€. 
 
Amitiés interculturelles
 
 
* Le Hafiz connaît le Coran par coeur. 

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

IVG:

Que les fidèles Syro-Orthodoxes Francophones s'engagent pour la vie!Autour du Père Isaac et de Soeur Marie-André, TOUS A PARIS!

 Nous sommes tous concernés, rendez-vous à Paris le 22 janvier

marche-pour-la-vie-2017_2.jpg

 

Dans quelques jours, les Français ont rendez-vous à Paris pour réaffirmer leur attachement inconditionnel au respect de la vie, à un moment de leur histoire où la banalisation de l’avortement n’a jamais été aussi forte. Le gouvernement n’a pas cessé depuis 5 ans de promouvoir l’Interruption Volontaire de Grossesse : suppression de la condition de détresse, du délai de réflexion et résolution créant un droit fondamental à l’avortement.

Il aura même été jusqu’au bout de sa logique en créant un délit d’entrave numérique à l’avortement, qui privera demain les femmes enceintes d’un droit à l’information libre sur la réalité et les conséquences d’une Interruption Volontaire de Grossesse. Il ne s’agit bien sûr que de l’information dissuasive de l’avortement, dont peut-être certains supports, comme notre manuel de bioéthique souvent cité dans les médias ces dernières semaines.

Dans ce contexte de guerre impitoyable contre le respect de la vie et des femmes enceintes, une génération nouvelle a souhaité rejoindre les partenaires historiques de la Marche Pour La Vie. Désormais constituée en association, elle rassemble sous le même sigle un collectif d’associations, pour certaines engagées depuis plus de 20 ans dans la défense de la vie, parmi elles la Fondation Jérôme Lejeune, Renaissance Catholique, Choisir La Vie, rejointes par les Eveilleurs d’Espérance, les Survivants, et aussi l’Avant-Garde. Elle a par ailleurs reçu le soutien officiel de la Confédération Nationale des Associations Familiales Catholiques (CNAFC) et de l’Alliance VITA.

La grande Marche Pour La Vie 2017 est prête. Développant une communication inédite depuis plusieurs semaines sur les réseaux sociaux, elle cherche résolument à interpeller l’opinion publique sur la responsabilité collective de notre société qui accepte le chiffre vertigineux de 220000 avortements annuels depuis 40 ans. Cette campagne se décline en 5 visuels principaux à diffuser largement sur les réseaux sociaux.

La communication pour la Marche Pour la Vie a choisi ce slogan « IVG tous concernés » car une décision d’avortement se joue dans le temps très court qui sépare la découverte d’une grossesse de la date limite pour y mettre fin légalement. Quand la grossesse n’est pas prévue, chaque femme va vivre un temps de discernement souvent précipité et soumis à de fortes pressions de l’entourage. La décision d’avorter est donc souvent le fruit d’une lâcheté collective qui abandonne la femme en la sommant de faire un choix, alors qu’elle est précisément dans une situation qui demande un engagement et des encouragements.

Cet engagement, nous allons le prendre nombreux, et ces encouragements, nous allons les clamer haut et fort le 22 janvier à Paris, pour que la France revienne sur sa politique d’élimination systématique des plus fragiles et parmi eux les enfants trisomiques, et développe enfin une ambitieuse politique d’accueil de la vie et des femmes enceintes.

Source : Fondation Jérôme Lejeune.

Afficher l'image d'origine  
 
NOS PROCHAINS RENDEZ-VOUS LITURGIQUES:
 
PRESENTATION DE JESUS AU TEMPLE:
Afficher l'image d'origine
 
*Jeudi 2 FEVRIER Solennité de la Purification de la Très Ste Vierge Marie et Présentation de Notre-Seigneur au au Temple
*10h30, Messe et bénédiction des cierges de la Chandeleur....
*Vendredi 3, Fête de St Blaise, 10h30 Messe, bénédiction et imposition des cierges de St Blaise....
LE PREMIER DIMANCHE DE CHAQUE MOIS:
Pèlerinage au Monastère Syriaque en l'honneur de
 
N-D DE MISERICORDE
NOËL AU MONASTÈRE SYRIAQUE DANS LA QUIÉTUDE D'UNE CAMPAGNE NORMANDE , POURQUOI PAS ? CHRISTMAS AT MONASTERY SYRIAC IN THE TRANQUILITY OF NORMAN CAMPAIGN, WHY NOT?
 
et
 
 
Des Sts du Kerala:
Afficher l'image d'origine
St Abraham Koorilose Bava
Afficher l'image d'origine
St Gregorios de Parumala
 
10h30, Messe, repas fraternel, réception des fidèles...

En raison du rappel à Dieu du Rd Père

 

Albert-Marie Remij, le Pèlerinage

 

prévu ce Weekend du 15 Janvier à

 

Paris est annulé.

 

PROGRAMME DES FUNERAILLES:

 

Les fidèles et amis de l'Eglise pourront tout au cours de la semaine venir prier sur le corps de celui qui fut un bon Moine et un saint Prêtre. Le corps de Dayroyo Albert-Marie est d'ores et déjà exposé en l'église du Monastère Syriaque. Le corps humain en effet , "Temple du Saint Esprit", appelé à la résurrection glorieuse étant le lieu où tout au cours de sa vie le Chrétien tâcha de se sanctifier pour s'accorder à Dieu Source et finalité de toute vie, doit être entouré du plus grand respect.

 

*Tous les jours, Offices Liturgiques et la Ste Messe seront célébrés en présence du corps de notre Père Albert avec des Services Liturgiques pour les défunts. UN REGISTRE EST DISPOSE A L'ENTREE DE L'EGLISE

 

*Dimanche 15 Janvier: Messe solennelle à 10h30 en présence de la dépouille mortelle de celui qui si souvent offrit l'Oblation Pure (Quadisha Qurbana) de l'Unique Sacrifice du Christ en cette église du Monastère où, avec son Métropolite et ses confrères, il accueillit les détresses humaines pour les confier au Christ Rédempteur. Après la Sainte Messe, célébration du "Bref Service Syriaque pour les défunts".

 

FUNERAILLES ET INHUMATION DU

 

Rd Père Albert-Marie Remij (Remy):

 

*Lundi 16 Janvier:

-9h, mise en bière à l'église

-10h Service Liturgique de l'Inhumation en l'église du Monastère suivie de l'enterrement au cimetière de CHAISE DIEU DU THEIL. Un repas fraternel sera partagé comme de coutume à l'issu de la Ste Messe et de l'inhumation.

 

SOYEZ NOMBREUX POUR ACCOMPAGNER DE VOS PRIERES ET

 

DE VOTRE AFFECTION VERS SON ETERNELLE DESTINEE

 

CELUI QUI, A LA SUITE DU CHRIST ET DANS LE CHRIST,

 

DONNA SA VIE POUR VOUS SERVIR ! MERCI.

PELERINAGE A LOURDES

 

 

DU 16 AU 19 FEVRIER 2017

 

Afficher l'image d'origine

Une fois de plus une petite portion des Chrétiens francophone

 

de St Thomas  se retrouvera à Lourdes pour un  Pèlerinage

 

Syro-Orthodoxe Francophone entre le 11 Février, anniversaire

 

de l'Apparition de la "belle dame"  à Bernadette (Devenue

 

depuis"Journée mondiale de prière pour les malades") et le 18,

 

fête de la Ste Bernadette.

 

Nous prierons pour tous ceux et celles qui

 

n'ont pu venir, nous prierons pour nos malades, la société

 

française elle aussi bien malade et la paix du monde bien

 

compromise...

Cliquez ici pour programme et inscriptions:

PÈLERINAGE A LOURDES DU 16 AU 19 FÉVRIER 2017, INSCRIVEZ-VOUS VITE !

PELERINAGE DU CENTENAIRE DE L'APPARITION DE LA SAINTE VIERGE A FATIMA

Afficher l'image d'origine

Prés-inscriptions:

Donnez-nous votre opinion:

Préférez-vous le mois de 

MAI ou 

D'OCTOBRE ?

Afficher l'image d'origine

 

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

Note:
L'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise
Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité
des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien
et la paix du monde.
¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil
des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles ,
nous n'exigeons aucun fixe.
Les offrandes sont libres et non
obligatoires.
Toute offrande fait cependant l'objet d'une
déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre
revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, Moniale ( 06.17.51.25.73).

Adresse du Monastère métropolitain ci-dessous :

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

 

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 2,1-12.

Quelques jours après la guérison d’un lépreux, Jésus revint à Capharnaüm, et l’on apprit qu’il était à la maison.
Tant de monde s’y rassembla qu’il n’y avait plus de place, pas même devant la porte, et il leur annonçait la Parole. 
Arrivent des gens qui lui amènent un paralysé, porté par quatre hommes. 
Comme ils ne peuvent l’approcher à cause de la foule, ils découvrent le toit au-dessus de lui, ils font une ouverture, et descendent le brancard sur lequel était couché le paralysé. 
Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Mon enfant, tes péchés sont pardonnés. » 
Or, il y avait quelques scribes, assis là, qui raisonnaient en eux-mêmes : 
« Pourquoi celui-là parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? » 
Percevant aussitôt dans son esprit les raisonnements qu’ils se faisaient, Jésus leur dit : « Pourquoi tenez-vous de tels raisonnements ? 
Qu’est-ce qui est le plus facile ? Dire à ce paralysé : “Tes péchés sont pardonnés”, ou bien lui dire : “Lève-toi, prends ton brancard et marche” ? 
Eh bien ! Pour que vous sachiez que le Fils de l’homme a autorité pour pardonner les péchés sur la terre… – Jésus s’adressa au paralysé – 
je te le dis, lève-toi, prends ton brancard, et rentre dans ta maison. » 
Il se leva, prit aussitôt son brancard, et sortit devant tout le monde. Tous étaient frappés de stupeur et rendaient gloire à Dieu, en disant : « Nous n’avons jamais rien vu de pareil. » 

 

L’image contient peut-être : 2 personnes

Venez, fidèles, nous aussi, * dans les sentiments de notre cœur * courons aux flots du Jourdain * et, voyant le Christ baptisé en Sa chair * par Jean le Précurseur, * glorifions-Le avec lui en disant: * Bénie soit Ton épiphanie, notre Dieu, gloire à Toi.

La mer, à cette vue, s'enfuit, le Jourdain retourne en arrière.

Le rameau de Jessé a produit * l'arche divine et porteuse de manne, d'où sortit * l'éternelle fleur de la vie * Qui fit s'arrêter le Jourdain effrayé * et que Jean a touché de sa main * en s'écriant, plein de foi: * Bénie soit Ton épiphanie, notre Dieu, gloire à Toi.

Qu'as-tu, mer, à t'enfuir, et toi, Jourdain, à retourner en arrière?

Chantez des cantiques, Puissances des cieux; * mortels, psalmodiez, jubilez d'un même chœur; * car voici, le Seigneur, * le Reflet du Père, vient aux flots du Jourdain * se faire baptiser de la main d'un serviteur; * tous les peuples, écrions-nous: * Bénie soit Ton épiphanie, notre Dieu, gloire à Toi.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Bienheureux êtes-vous, vénérables Martyrs du Christ notre Dieu: * vénérables, en effet * pour la justice on vous a persécutés; * Martyrs, car le glaive n'a pu vous séparer * de l'amour de Jésus Christ; * soyez donc dans l'allégresse et la joie, * car votre récompense sera grande dans les cieux.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen !

L’image contient peut-être : plein air

En ce jour est illuminée la création, * en ce jour l'univers se réjouit * sur la terre comme au ciel; * les Anges se mêlent aux humains, * car la présence du Roi * amène aussi l'escorte de son armée. * Accourons donc vers le Jourdain, * voyons comment le Précurseur * baptise le chef non-fait-de-main-d'homme du Seigneur sans péché. * Avec l'Apôtre chantons d'un même chœur: * La grâce de Dieu s'est manifestée à nos yeux, * pour tous les hommes Elle est la source du salut, * Elle apporte aux fidèles la lumière et la vie.

(Apostiches ton 6 * Matines du 13 janvier)

L’image contient peut-être : 3 personnes

Repost 0
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 08:03
 
Afficher l'image d'origine
17 janvier 1871, il y a 146 ans, il neige, les Prussiens sont aux portes de Laval, une belle Dame apparaît dans le ciel de Pontmain... Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

  Afficher l'image d'origine

Quatrième jour : « Dieu vous exaucera " 

Survint alors le charretier Joseph Babin. Il revenait en toute hâte du village d'Ernée, situé à une vingtaine de kilomètres de Pontmain. Stupéfait d'entendre des cantiques, à pareille heure, en tel lieu et en semblable circonstance, il lança à la cantonade : « Vous n'avez qu'à prier, les Prussiens sont à Laval ! » Ils seraient à l'entrée du village que nous n'aurions pas peur..., riposta une femme. Renseigné sur les événements, Joseph Babin attacha sa monture et se mêla au groupe.

Le froid, cependant, glaçait la foule. Si les voyants ne le ressentaient absolument pas, par contre, les adultes grelottaient. Le père Barbedette ouvrit à deux battants le portail de la grange et les gens s'y blottirent frileusement. Cinq chaises furent disposées sur le seuil. Sœur Vitaline s'installa au milieu des enfants. Ces derniers, du reste, se levaient souvent pour commenter les phases de l'Apparition ou pour manifester leur enthousiasme.

L'abbé Guérin se tourna vers Sœur Marie-Edouard : « Chantons les litanies de la Sainte Vierge et prions-la de manifester sa volonté ». 

Dès la première invocation, de nouvelles lettres d'or s'inscrivirent sur la banderole. Les litanies achevées, les enfants pouvaient lire : « Dieu vous exaucera en peu de temps ». 

Imaginez alors le délire des assistants : « C'est fini, c'est fini ! La guerre va cesser, nous aurons la paix ! » Oui, mais priez !... répliqua Eugène...

Toutefois, dans la foule, une femme demeurait incrédule. Mariette Guidecoq, la belle-sœur de Jean (l'homme qui s'était ridiculisé avec son foulard de soie) se tenait intérieurement ce langage en scrutant le ciel au-dessus de sa propre maison : « Le curé ne voit rien, ni les Sœurs, ni moi… Les enfants non plus ! Bien sûr que la vue leur « beluette » ! (Ils ont la berlue !). Et Mariette s'éloigna pour rentrer chez elle. Mais soudain, prise de faiblesse, elle tomba à genoux dans la neige. 

« Dieu me punit », gémit-elle en récitant quelques « Pater » et « Ave ». Les forces lui revenant, la femme se releva, entra chez elle, sortit dans le jardin, derrière la maison, observa le ciel en vain et se décida finalement à regagner la grange. Sur la route, elle passa devant la maison du charpentier Basile Avice et, distinguant une faible lumière, elle poussa la porte : « Basile, venez donc à la grange Barbedette. Des enfants voient la Sainte Vierge ». L'homme la suivit aussitôt, accompagné de ses deux fillettes, 10 et 12 ans, et portant dans ses bras son petit Auguste, âgé de 4 ans et demi.

Arrivé à la grange, le bambin murmura très doucement à l'oreille de son papa : « Je vois bien, moi aussi ! Je vois une belle grande Dame. Elle a une belle robe bleue et des étoiles dorées dessus ». 
Puis, quelques instants plus tard : « Elle me regarde, elle rit ! ». Des curieux, tout près, devinèrent les paroles de l'enfant et s'écrièrent : « Le petit Avice qui voit ! » Bouleversé, le père imposa silence à Auguste. Mais, frappé par le regard ravi de l'enfant, il resta, malgré le froid, jusqu'à la fin de l'Apparition.

Prions :

Merci Douce Maman du ciel de nous rappeler que Dieu nous écoute et nous exauce si nous lui présentons nos prières, toutes nos prières.

Notre Père, Je vous salue Marie. Gloire au Père

« Notre Dame de Pontmain, priez pour nous »

PRIÈRE À NOTRE DAME DU SACERDOCE

Afficher l'image d'origine

Vierge Marie, Mère du Christ prêtre, Mère des prêtres du monde entier, vous aimez tout particulièrement les prêtres, parce qu'ils sont les images vivantes de votre Fils unique. Vous avez aidé Jésus par toute votre vie terrestre, et vous l'aidez encore dans le ciel. Nous vous en supplions, priez pour les prêtres! Priez le Père des cieux pour qu'il envoie des ouvriers à sa moisson. Priez pour que nous ayons toujours des prêtres qui nous donnent les sacrements, nous expliquent l'Evangile du Christ et nous enseignent à devenir de vrais enfants de Dieu. Vierge Marie, demandez vous même à Dieu le Père, les prêtres dont nous avons tant besoin et puisque votre cœur a tout pouvoir sur Lui, obtenez nous, Ô Marie des prêtres qui soient des saints. Amîn

Afficher l'image d'origine

PRIERE POUR LA FRANCE ET LA PAIX DU MONDE:

 

Seigneur Jésus, Ô Christ notre Dieu, Vous qui êtes venu, non pour juger le monde, mais pour le sauver; Vous qui êtes monté librement sur la Croix pour tous les humains;
Vous qui, dans Votre amour ineffable et Vôtre indicible compassion, veillez au bien et au libre salut de chacun;
Vous qui êtes invisiblement présent dans ce monde qui Vous appartient et dans notre pays par le Corps de Votre sainte Eglise, acceptez les prières de supplication et de louange que nous Vous adressons pour notre patrie la France, justement mais cruellement éprouvée.


Seigneur Jésus Christ notre Dieu, par les prières et la protection de Votre Mère toute pure et immaculée, du saint archange Michel, Protecteur de la France, des saints de notre pays, en particulier de notre mère parmi les saints Marie Madeleine "Egale-aux-apôtres" dont les reliques sanctifient notre sol, de son disciple saint Maximin, de saint Lazare Votre ami, des saints Jean Cassien et Victor de Marseille, Martin de Tours, Irénée de Lyon, Hilaire de Poitiers, Germain d’Auxerre, Germain de Paris; de saint Cloud, sainte Geneviève et sainte Radegonde et de tous les saints moines et moniales de notre pays; des saints et victorieux martyrs Pothin et Blandine de Lyon et de tous les saints martyrs de France :

Eclairez, inspirez, convertissez et sauvez notre patrie la France, ceux qui la gouvernent ainsi que chacun des membres de son peuple.


A nous qui Vous supplions dans la vraie Foi, accordez la grâce du non-jugement, la conscience libre, la force du saint Esprit pour témoigner de Votre vérité dans la paix qui vient de Vous.


Accordez-nous la grâce de voir nos propres fautes et d’accueillir Votre pardon.


Donnez-nous de Vous glorifier et de Vous célébrer pour la bienveillance que Vous manifestez à notre pays, à ceux qui le gouvernent et à tout son peuple.


Inspirez-nous de Vous célébrer en premier lieu pour la révélation que Vous avez donnée de Vous-même à nos Pères par la prédications de ces aînés dans la Foi qui sont venu d'Orient pour ensemencer notre terre de l'Evangile de vérité, d'amour et de paix et à ceux qui, en conséquence peuvent en ces jours, sur cette même terre bénie de France, vous confesser avec Votre Père coéternel et Votre très saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles : Amîn!

marystaricon_pix13

ATTENTION:

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et intérieur

 

En raison du rappel à Dieu du Rd Père

 

Albert-Marie Remij, le Pèlerinage

 

prévu ce Weekend du 15 Janvier à

 

Paris est annulé.

 

PROGRAMME DES FUNERAILLES:

 

Les fidèles et amis de l'Eglise pourront tout au cours de la semaine venir prier sur le corps de celui qui fut un bon Moine et un saint Prêtre. Le corps de Dayroyo Albert-Marie est d'ores et déjà exposé en l'église du Monastère Syriaque. Le corps humain en effet , "Temple du Saint Esprit", appelé à la résurrection glorieuse étant le lieu où tout au cours de sa vie le Chrétien tâcha de se sanctifier pour s'accorder à Dieu Source et finalité de toute vie, doit être entouré du plus grand respect.

 

*Tous les jours, Offices Liturgiques et la Ste Messe seront célébrés en présence du corps de notre Père Albert avec des Services Liturgiques pour les défunts. UN REGISTRE EST DISPOSE A L'ENTREE DE L'EGLISE

 

*Dimanche 15 Janvier: Messe solennelle à 10h30 en présence de la dépouille mortelle de celui qui si souvent offrit l'Oblation Pure (Quadisha Qurbana) de l'Unique Sacrifice du Christ en cette église du Monastère où, avec son Métropolite et ses confrères, il accueillit les détresses humaines pour les confier au Christ Rédempteur. Après la Sainte Messe, célébration du "Bref Service Syriaque pour les défunts".

 

FUNERAILLES ET INHUMATION DU

 

Rd Père Albert-Marie Remij (Remy):

 

*Lundi 16 Janvier:

-9h, mise en bière à l'église

-10h Service Liturgique de l'Inhumation en l'église du Monastère suivie de l'enterrement au cimetière de CHAISE DIEU DU THEIL. Un repas fraternel sera partagé comme de coutume à l'issu de la Ste Messe et de l'inhumation.

 

SOYEZ NOMBREUX POUR ACCOMPAGNER DE VOS PRIERES ET

 

DE VOTRE AFFECTION VERS SON ETERNELLE DESTINEE

 

CELUI QUI, A LA SUITE DU CHRIST ET DANS LE CHRIST,

 

DONNA SA VIE POUR VOUS SERVIR ! MERCI.

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus et chat

PELERINAGE A LOURDES

 

 

DU 16 AU 19 FEVRIER 2017

 

Afficher l'image d'origine

Une fois de plus une petite portion des Chrétiens francophone

 

de St Thomas  se retrouvera à Lourdes pour un  Pèlerinage

 

Syro-Orthodoxe Francophone entre le 11 Février, anniversaire

 

de l'Apparition de la "belle dame"  à Bernadette (Devenue

 

depuis"Journée mondiale de prière pour les malades") et le 18,

 

fête de la Ste Bernadette.

 

Nous prierons pour tous ceux et celles qui

 

n'ont pu venir, nous prierons pour nos malades, la société

 

française elle aussi bien malade et la paix du monde bien

 

compromise...

Cliquez ici pour programme et inscriptions:

PÈLERINAGE A LOURDES DU 16 AU 19 FÉVRIER 2017, INSCRIVEZ-VOUS VITE !

Note:
L'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise
Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité
des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien
et la paix du monde.
¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil
des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles ,
nous n'exigeons aucun fixe.
Les offrandes sont libres et non
obligatoires.
Toute offrande fait cependant l'objet d'une
déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre
revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, Moniale ( 06.17.51.25.73).

 

Adresse du Monastère métropolitain ci-dessous :

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

 

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Repost 0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Prières Chrétiennes Spiritualité Chrétienne Pèlerinages
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 07:25
L’image contient peut-être : 1 personne
Chers amis.Aloho m'barekh
 
Veuillez trouver ci-dessous le programme des funérailles de notre cher Père Albert (Dayroyo Albert-Marie)
 
Comme plusieurs le savent déjà, hier, notre Père Albert rendait son âme à Dieu à 9h45.
 
Depuis 5h du matin nous étions ensemble et nous avons prié, nous étions vraiment, en ces instants priants, "Un seul coeur une seule âme tendus vers Dieu".
 
C'est pendant les soins que lui donnait quotidiennement une équipe médicale très dévouée et infiniment respectueuse que notre Dayroyo Albert-Marie a rendu sa belle âme sacerdotale à son Dieu.
 
Il sera désormais dans le Christ, Unique Souverain et Eternel prêtre.
 
Priez, pour accompagner fraternellement et dans l'action de grâce pour cette vie de don et de fidélité notre Père Albert vers son éternelle destinée.
 
Nous sommes dans une peine immense de perdre ce bon et fidèle collaborateur à l'Oeuvre de Dieu.
 
En même temps que nous le pleurons nous affirmons notre foi indéfectible en Celui qui est notre vie et notre résurrection: Le Christ que nous aimons et que nous servons en Lui-même et dans Ses frères.
 
Aujourd'hui, le Père Albert rejoint Celui qu'Il a servit éperdument. Accompagnons-le de nos prières.
 
Puisse t-il, lorsqu'il sera près du Bon Berger, obtenir de Sa Miséricorde, de bonnes et saintes vocations pour servir notre mission Syro-Orthodoxe en France et en Afrique !
 
En union de prières, votre fidèlement en Christ.
 
+Mor Philipose, métropolite, Chandai ce 11.I.2017
 
Aucun texte alternatif disponible.

 

 

SE Mor Philipose-Mariam , métropolite,

 

Ses confrères, Moines et Prêtres,

 

Les fidèles et amis de l’Eglise Syro-Orthodoxe Francophone,

 

vous font part du rappel à Dieu du

 

Révérend Père Albert Marie RÉMY

 

survenu le Mardi 10 Janvier 2017, à l’âge de 77 ans.

 

Son corps est exposé en l’Eglise du Monastère, un bref Service Liturgique pour les défunts est célébré chaque jour après chaque Office.

 

Le service religieux aura lieu le Lundi 16 Janvier, à 10h00,

en l’Eglise du Monastère Syriaque Notre Dame de Miséricorde

(4 Brévilly 61300 CHANDAI. Tel: 02.33.24.79.58 asstradsyrfr@laposte.net), suivi de l’inhumation au cimetière de CHAISE DIEU DU THEIL.

 

Réunion au Monastère - Condoléances sur registre                Priez pour lui !

Cet avis tient lieu de faire part

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et intérieur

PROGRAMME DES FUNERAILLES:

Les fidèles et amis de l'Eglise pourront tout au cours de la semaine venir prier sur le corps de celui qui fut un bon Moine et un saint Prêtre. Le corps de Dayroyo Albert-Marie est d'ores et déjà exposé en l'église du Monastère Syriaque. Le corps humain en effet , "Temple du Saint Esprit", appelé à la résurrection glorieuse étant le lieu où tout au cours de sa vie le Chrétien tâcha de se sanctifier pour s'accorder à Dieu Source et finalité de toute vie, doit être entouré du plus grand respect.

 

*Tous les jours, Offices Liturgiques et la Ste Messe seront célébrés en présence du corps de notre Père Albert avec des Services Liturgiques pour les défunts. UN REGISTRE EST DISPOSE A L'ENTREE DE L'EGLISE

 

*Dimanche 15 Janvier: Messe solennelle à 10h30 en présence de la dépouille mortelle de celui qui si souvent offrit l'Oblation Pure (Quadisha Qurbana) de l'Unique Sacrifice du Christ en cette église du Monastère où, avec son Métropolite et ses confrères, il accueillit les détresses humaines pour les confier au Christ Rédempteur. Après la Sainte Messe, célébration du "Bref Service Syriaque pour les défunts".

 

FUNERAILLES ET INHUMATION DU

 

Rd Père Albert-Marie Remij (Remy):

 

*Lundi 16 Janvier:

-9h, mise en bière à l'église

-10h Service Liturgique de l'Inhumation en l'église du Monastère suivie de l'enterrement au cimetière. Un repas fraternel sera partagé comme de coutume à l'issu de la Ste Messe et de l'inhumation.

 

SOYEZ NOMBREUX POUR

 

ACCOMPAGNER DE VOS

 

PRIERES ET DE VOTRE

 

AFFECTION VERS SON

 

ETERNELLE DESTINEE CELUI

 

QUI, A LA SUITE DU CHRIST

 

ET DANS LE CHRIST, DONNA SA

 

VIE POUR VOUS SERVIR ! MERCI.

 

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout, personnes assises et intérieur

 

Afficher l'image d'origine

CANTIQUES FRANÇAIS POUR LES INHUMATIONS :

Je crois que mon Sauveur est vivant

et qu' au dernier jour, je surgirai de la terre

Le jour viendra où dans ma propre chair,

je verrai Dieu mon Rédempteur.

 

1 - C'est lui que je reconnaitrai,

de mes yeux, je le contemplerai,

Le jour viendra où dans ma propre chair,

je verrai Dieu mon Rédempteur.

 

2 - Je garde en moi cette ferme espérance,

à nouveau je vivrai dans mon corps,

Le jour viendra où dans ma propre chair,

je verrai Dieu mon Rédempteur.

Souviens-toi de Jésus-Christ ressuscité d’entre les morts

Il est notre salut, notre gloire éternelle.

1) Si nous mourons avec lui, avec lui nous vivrons.

2) Si nous souffrons avec lui, avec lui nous règnerons. Alléluia, Alléluia, Alléluia !

3) En lui sont nos peines, en lui sont nos joies.

4) En lui l’espérance en lui notre amour. Alléluia, Alléluia, Alléluia !

5) En lui toute grâce, en lui notre paix.

6) En lui notre gloire,en lui le salut. Alléluia, Alléluia, Alléluia !

Souviens-toi de Jésus-Christ ressuscité d’entre les morts

Il est notre salut, notre gloire éternelle.

1) Si nous mourons avec lui, avec lui nous vivrons.

2) Si nous souffrons avec lui, avec lui nous règnerons.

3) En lui sont nos peines, en lui sont nos joies.

4) En lui l’espérance, en lui notre amour.

5) En lui toute grâce, en lui notre paix.

6) En lui notre gloire, en lui le salut.

1 - Depuis l'aube où sur la terre

Nous t'avons revu debout

Tout renaît dans la lumière,

O Jésus, reste avec nous ! (Bis)

 

2 - Si parfois sur notre route

Nous menace le dégoût

Dans la nuit de notre doute

O Jésus, marche avec nous ! (Bis)

 

3 - Tu cherchais les misérables,

Ton amour allait partout

Viens t'asseoir à notre table

O Jésus , veille avec nous ! (Bis)

 

4 - Si ta croix nous semble dure,

Si nos mains craignent les clous,

Que ta gloire nous rassure

O Jésus, souffre avec nous ! (Bis)

 

5 - Au-delà de ton Calvaire,

Tu nous donnes rendez-vous.

Dans la joie, près de ton Père,

O Jésus, accueille-nous. (Bis)

 

Refrain:

Je mets mon espoir dans le Seigneur
Je suis sûr de sa parole.
 

1 - Des profondeurs, je crie vers Toi, Seigneur,
Écoute mon appel!
Que ton oreille se fasse attentive
Au cri de ma prière!

2 - Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Qui donc subsistera ?
Mais près de Toi se trouve le pardon :
Je te crains et j'espère.

3 - Mon âme attend le Seigneur,
Je suis sûr de sa parole.
Mon âme attend plus sûrement le Seigneur
Qu'un veilleur n'attend l'aurore.

4 - Puisqu'auprès du Seigneur est la grâce,
L'abondance du rachat,
C'est Lui qui rachètera Israël
De toutes ses fautes.

 

 

  1. Afficher l'image d'origine
  2. Comme autrefois, Jésus sur le Calvaire,

Sur cet autel, Vous-vous offrez pour nous ;

Avec Saint Jean et Marie notre Mère,

Je viens aujourd’hui m’offrir avec Vous.

  1. Dieu Tout-Puissant, recevez cette Hostie :

C’est Votre Fils qui s’est offert pour nous,

A Son amour notre âme s’est unie

et c’est un seul amour qui s’offre à vous.

  1. Nous Vous prions pour l’Eglise souffrante,

Pour les Chrétiens endormis dans la Foi,

Par la vertu de la Divine Offrande,

Qu’ils soient bientôt admis auprès de Vous. Amîn.

Afficher l'image d'origine

1) Sur Votre autel nos humbles présents,

Ne sont plus que simple apparence ;

C’est Votre Corps, c’est Votre Sang,

Votre âme Votre puissance,

Et c’est Vous-même en vérité

Ô Christ en Votre divinité.

 

2)Vous êtes là, Jésus Rédempteur,,

Actualisant Votre Offrande du Calvaire,

Unis à Vous, voyez, Seigneur,

Nos paroisses en prière.

Parmi Vos amis, vos enfants,

Comme autrefois vous êtes présent.

 

3) Souvenez-Vous, Seigneur, de nos morts

Et de tous les morts qu’on oublie ;

Que sur nos labeurs brillent encore

La lumière de leurs vies…

Dans le bonheur de Votre Ciel,

Donnez-leur le repos éternel. Amîn

Afficher l'image d'origine

 

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus et chat

Dear friends.Aloho m'barekh

Please find below the funeral program of our dear Father Albert (Dayroyo Albert-Marie)

As many already know yesterday, Father Albert returned his soul to God at 9:45.

Since 5:00 am we were together and we prayed, we were truly, in these moments of prayer, "One heart only one soul stretched out to God."

It was during the care given daily by a very devoted and infinitely respectful medical team that our Dayroyo Albert-Marie made his beautiful priestly soul to his God.

He will henceforth be in Christ, Sole Sovereign and Eternal Priest.

Pray, to accompany fraternally and in thanksgiving for this life of gift and fidelity our Father Albert to his eternal destiny.

We are in immense pain to lose this good and faithful collaborator in the work of God.

At the same time that we mourn, we affirm our unwavering faith in Him who is our life and our resurrection: Christ whom we love and serve in Himself and in His brethren.

Today, Father Albert joined the One whom He served desperately. Accompany him with our prayers.

May he, when he is near the Good Shepherd, obtain from His Mercy, good and holy vocations to serve our Syro-Orthodox mission in France and Africa!

In union of prayers, your faithfulness in Christ.

+ Mor Philipose, Metropolitan, Chandai this 11.I.2017

Aucun texte alternatif disponible.

FUNERAL PROGRAM:

Throughout the week, the faithful and friends of the Church will be able to pray over the body of one who was a good Monk and a holy Priest. The body of Dayroyo Albert-Marie is already exhibited in the church of the Syriac Monastery. In fact, the human body, the "Temple of the Holy Spirit," called to the glorious resurrection, was the place where, throughout his life, the Christian endeavored to sanctify himself in order to conform himself to God. Source and finality of all life, Of the greatest respect.

* Every day Liturgical Offices and the Holy Mass will be celebrated in the presence of the body of our Father Albert with Liturgical Services for the Dead. A REGISTER IS AVAILABLE AT THE ENTRANCE OF THE CHURCH

* Sunday 15 January: Solemn Mass at 10.30 am in the presence of the mortal remains of the one who so often offered the Pure Oblation (Quadisha Qurbana) of the One Sacrifice of Christ in this church of the Monastery where, with his Metropolitan and his confreres, He welcomed human distresses to entrust them to Christ the Redeemer. After the Holy Mass, celebration of the "Brief Syriac Service for the Dead".

FUNERAL AND INHUMAN
Rd Father Albert-Marie Remij (Remy):

* Monday 16th January:
-9h, beer in the church
-10h Liturgical service of the burial in the church of the Monastery followed by the burial in the cemetery. A fraternal meal will be shared as usual at the end of the Holy Mass and burial.

BE NUMEROUS TO ACCOMPANY YOUR PRAYERS AND YOUR AFFECTION TO HIS LORD'S SORROW FOR THOSE WHO, AFTER CHRIST AND IN CHRIST, DONNA HIS LIFE TO SERVE YOU! THANK YOU.

(The photographs here are those of the first liturgical homage that the immediate followers of the monastery returned to the Father yesterday)

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et intérieur

Note:
L'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise
Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité
des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien
et la paix du monde.
¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil
des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles ,
nous n'exigeons aucun fixe.
Les offrandes sont libres et non
obligatoires.
Toute offrande fait cependant l'objet d'une
déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre
revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, Moniale ( 06.17.51.25.73).

 

Adresse du Monastère métropolitain ci-dessous :

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

 

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

L’image contient peut-être : 8 personnes, personnes debout et intérieur

Prières sur les défunts

      1. Une prière sur un Évêque lors de ses funérailles.

Seigneur, que l’éclat de Votre grâce, et les rayons de la bonté de Votre miséricorde, se répandent sur l’âme pure de l’Évêque qui nous a quitté. Entourez-le de la troupe de Vos saints Anges qui prennent soin de ceux qui Vous craignent et qu’ils l’escortent, car l’angoisse de la séparation, qui accompagne la mort pèse sur chacun, sur tous, bons ou méchants. Que Votre droite l’aide à parvenir jusqu’à Vous et à se tenir devant Vous avec un visage rayonnant, franc et sans honte.

      1. Une prière sur un prêtre défunt.
  1. Seigneur, ornez de l’habit de lumière, et du vêtement et de l’éclat des œuvres lumineuses ce Prêtre (N…), qui s’est séparé d’au milieu de nous et nous a quitté, afin qu’il entre avec des vêtements purs et lumineux, dignes des noces spirituelles, dans la salle des joies parée de lumière ; là, où demeurent les justes et où reposent les hommes droits, enfants de la lumière. Qu’il se réjouisse sans cesse avec eux, maintenant et toujours et dans l’éternité.
  2. Acceptez, o Seigneur, l’âme de Votre serviteur (N…) comme les offrandes pures qu’il Vous a faites. Puissiez-Vous agréer son retour près de Vous, comme les offrandes agréables qu’il Vous fit dans son service sacerdotal. Unissez-le aux Prêtres qui ont vécu selon l’Evangile, et aux administrateurs apostoliques de Vos Saints Mystères. Et s’ils reçoivent la récompense de leurs peines, que Votre serviteur (N…) que voici, obtienne avec eux un bon salaire et une récompense céleste : Père, Fils et Saint-Esprit.
  3. Ô Seigneur, que parvienne devant Vous la prière que nous Vous adressons à l’occasion des funérailles de Votre serviteur, le Prêtre pur, qui a remplit le même service que nous. Acceptez la prière d’intercession que nous faisons tous pour lui. Envoyez-lui le pardon de Votre miséricorde et faites-lui parvenir le secours de Votre grâce, car Vous êtes celui qui exauce les prières et pardonne les fautes. Nous Vous offrons la louange, maintenant et toujours et dans l’éternité.

 

      1. Une prière pour l’enterrement de quelqu’un en général.
  1. Seigneur, rendez cette âme, qui a quitté la vie terrestre et abandonné ce monde de souffrance, digne d’être conduite par Vos saints anges aux lieux pleins de vie et de joie, jusqu’au grand jour de la résurrection. Puisse-t-elle, là-bas, venir jusqu’à Vous avec un visage rayonnant plein de loyauté : Père, Fils et Saint-Esprit.
  2. Nous recourons à Vous, Dieu miséricordieux, pour cette âme, qui obéissant à Votre ordre, nous a quitté : qu’elle soit délivrée de l’emprise cruelle des démons et de la troupe maligne des ennemis invisibles qui séjournent dans les airs. Faîtes qu’elle avance tranquillement et qu’elle atteigne le lieu de vie et la cité de Vos saints : Père, Fils et Saint-Esprit.
  3. Que notre frère (N…) qui nous a quitté soit digne d’accéder au repos bienheureux, au havre de vie, au rang de Vos élus, au chœur de Vos vainqueurs et aux troupes de Vos saints. Que sa bouche Vous chante la louange interrompue et que sa langue Vous offre des actions de grâce incessantes, avec tous les justes, enfants de lumière : Père, Fils et Saint-Esprit.

 

      1. Lorsque le prêtre oint le défunt.
  1. Seigneur et Dieu, par ordre de Votre Divinité et la volonté de Votre Majesté, Vous avez rappelé Votre serviteur (servante) (N…) que voici, hors de la vie terrestre. Envoyez-lui l’assistance de la force de Vos saints Anges. Accordez-lui par cette huile appliquée sur son corps, de devenir imperméable et insaisissable aux puissances adverses du camp des ennemis qui guettent dans les airs et font la guerre aux âmes des humains, qu’ils n’aient sur lui (elle) aucune emprise. Faites que Votre serviteur (servante) parvienne au séjour de lumière et de paix avec les saints, joyeux et ravi qu’il (elle) Vous offre louange et action de grâce : Père, Fils et Saint-Esprit dans toute l’éternité. Amîn.

Ensuite, il trace trois croix avec l’huile : une sur le front, la seconde sur la poitrine et la troisième sur les genoux et dit :

Pour le repos des peines, pour la délivrance de la souffrance et pour la joie avec les saints :

au Nom du Père Amîn. Et du Fils Amîn. Et du Saint-Esprit pour la vie éternelle. Amîn

 

 

      1. Sur les vêtements abandonnés du défunt.

Seigneur Dieu, Vous avez rappelé Votre serviteur (servante) (N…) que voici, hors de la vie terrestre et hors de notre milieu : donnez la paix et le repos à son âme dans Votre royaume céleste. Dans Votre grâce, assistez les parents, les frères et sœurs, les supérieurs, les amis et tous les proches qu’il a laissés, et consolez-les dans Votre amour. Dans Votre bonté, bénissez les vêtements, les objets, le lit et tout ce qu’il (elle) a abandonnés près de nous. Ne permettez pas que le chagrin et le deuil nous accablent outre-mesure. Rendez-nous, plutôt dignes de voir ce frère (cette sœur) (N…) que voici et les objets qu’il (elle) a laissés près de nous, de cette façon : Vous l’avez appelé à Vous tout près de Vous, l’avez rassasié de Votre gloire et revêtu de Votre magnificence, afin que par tous et en toutes choses Vous soit offert honneur et gloire, maintenant et toujours et dans l’éternité. Amîn.

 

L’image contient peut-être : 2 personnes

Repost 0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale Prières Chrétiennes
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 06:11
 
["Etoile Notre Dame"]
17 janvier 1871, il y a 146 ans, il neige, les Prussiens sont aux portes de Laval, une belle Dame apparaît dans le ciel de Pontmain... Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Troisième jour : « Mais priez mes enfants »

Jean Guidecoq, cependant, au centre d'un groupe, voulait jouer à l'esprit fort. « Si j'avais des lunettes ou un foulard de soie, je verrais bien, moi aussi ! ». Prenant la mouche, la mère Barbedette courut à la maison, revint avec une écharpe légère que notre balourd déploya devant ses yeux pour murmurer, l'instant d'après : « Je ne vois rien ! ». Rires et plaisanteries fusèrent pour brocarder l'ahuri.

Mais semblable facétie peine la Dame aux étoiles. « La voilà tombée dans la tristesse », s'écria Eugène. Ce qu'entendant, le pasteur intervint : « Silence ! Si les enfants voient la Sainte Vierge, c'est qu'ils en sont plus dignes que nous !... Monsieur le Curé, risqua timidement Sœur Marie-Edouard, si vous parliez à la Sainte Vierge ?... Hélas, je ne la vois point... Que lui dirais-je ? » Si vous demandiez aux enfants de lui parler ?... « Prions, coupa l'abbé Guérin, allant tout droit à l'essentiel. Récitons le chapelet ! ».

Tous s'agenouillèrent, dans un crissement de neige, à l'exception des petits voyants, demeurés debout pour mieux contempler le mystère vivant qui se déroulait devant leurs regards extasiés. 
Sœur Marie-Edouard égrena ses premiers « Ave ».

Alors, la Dame souriante se mit à grandir lentement, tandis que se développait aussi le cerne ovale. Des étoiles, par centaines, se formaient sur la robe de la Vierge, au point que, bientôt, celle-ci parut presque dorée.

Les constellations ordinaires, juste avant d'être masquée par la Madone, se rangeaient avec déférence, ruisselaient le long de son corps, pour se grouper finalement à ses pieds. Les astres du firmament célébraient ainsi leur Reine éblouissante.

Très ému, l'abbé Guérin demanda à Sœur Marie-Edouard d'entonner le « Magnificat ».  Au milieu du premier verset, les petits voyants s'écrièrent en chœur : « Voilà quelque chose qui se fait ! »

 A cet instant, une grande banderole blanche se déroula sous les pieds de la Dame tandis qu'une main invisible traçait lentement de mystérieuses lettres d'or. « Voilà un bâton ! », lancèrent les enfants. Non ! C'est un M, un grand M comme dans les livres !... A la fin du « Magnificat » la banderole portait cette inscription, épelée maintes fois par les petits : « Mais priez, mes enfants ». 

Vainement, par prudence ou déformation professionnelle, Sœur Vitaline chercha à prendre les voyants en défaut. Ils furent séparés, pour éviter toute influence collective. Jamais, cependant, ils ne manifestèrent la moindre hésitation, leurs dires coïncidèrent toujours dans les moindres détails.

Prions :

Les premiers mots de ton message écrit, Très Sainte Vierge, sont un appel à la prière. Merci Marie de nous montrer l’importance de la prière collective pour qu’arrivent les miracles dans nos vies.

Notre Père, Je vous salue Marie. Gloire au Père

« Notre Dame de Pontmain, priez pour nous »

(SOURCE:Texte du Frère Bernard Descroix paru dans la revue Présence Mariste)

PRIÈRE À NOTRE DAME DU SACERDOCE

Afficher l'image d'origine

Vierge Marie, Mère du Christ prêtre, Mère des prêtres du monde entier, vous aimez tout particulièrement les prêtres, parce qu'ils sont les images vivantes de votre Fils unique. Vous avez aidé Jésus par toute votre vie terrestre, et vous l'aidez encore dans le ciel. Nous vous en supplions, priez pour les prêtres! Priez le Père des cieux pour qu'il envoie des ouvriers à sa moisson. Priez pour que nous ayons toujours des prêtres qui nous donnent les sacrements, nous expliquent l'Evangile du Christ et nous enseignent à devenir de vrais enfants de Dieu. Vierge Marie, demandez vous même à Dieu le Père, les prêtres dont nous avons tant besoin et puisque votre cœur a tout pouvoir sur Lui, obtenez nous, Ô Marie des prêtres qui soient des saints. Amîn

Afficher l'image d'origine

PRIERE POUR LA FRANCE ET LA PAIX DU MONDE:

 

Seigneur Jésus, Ô Christ notre Dieu, Vous qui êtes venu, non pour juger le monde, mais pour le sauver; Vous qui êtes monté librement sur la Croix pour tous les humains;
Vous qui, dans Votre amour ineffable et Vôtre indicible compassion, veillez au bien et au libre salut de chacun;
Vous qui êtes invisiblement présent dans ce monde qui Vous appartient et dans notre pays par le Corps de Votre sainte Eglise, acceptez les prières de supplication et de louange que nous Vous adressons pour notre patrie la France, justement mais cruellement éprouvée.


Seigneur Jésus Christ notre Dieu, par les prières et la protection de Votre Mère toute pure et immaculée, du saint archange Michel, Protecteur de la France, des saints de notre pays, en particulier de notre mère parmi les saints Marie Madeleine "Egale-aux-apôtres" dont les reliques sanctifient notre sol, de son disciple saint Maximin, de saint Lazare Votre ami, des saints Jean Cassien et Victor de Marseille, Martin de Tours, Irénée de Lyon, Hilaire de Poitiers, Germain d’Auxerre, Germain de Paris; de saint Cloud, sainte Geneviève et sainte Radegonde et de tous les saints moines et moniales de notre pays; des saints et victorieux martyrs Pothin et Blandine de Lyon et de tous les saints martyrs de France :

Eclairez, inspirez, convertissez et sauvez notre patrie la France, ceux qui la gouvernent ainsi que chacun des membres de son peuple.


A nous qui Vous supplions dans la vraie Foi, accordez la grâce du non-jugement, la conscience libre, la force du saint Esprit pour témoigner de Votre vérité dans la paix qui vient de Vous.


Accordez-nous la grâce de voir nos propres fautes et d’accueillir Votre pardon.


Donnez-nous de Vous glorifier et de Vous célébrer pour la bienveillance que Vous manifestez à notre pays, à ceux qui le gouvernent et à tout son peuple.


Inspirez-nous de Vous célébrer en premier lieu pour la révélation que Vous avez donnée de Vous-même à nos Pères par la prédications de ces aînés dans la Foi qui sont venu d'Orient pour ensemencer notre terre de l'Evangile de vérité, d'amour et de paix et à ceux qui, en conséquence peuvent en ces jours, sur cette même terre bénie de France, vous confesser avec Votre Père coéternel et Votre très saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles : Amîn!

marystaricon_pix13

ATTENTION:

En raison du rappel à Dieu du Rd Père Albert-Marie Remij, le Pèlerinage prévu ce Weekend du 15 Janvier à Paris est annulé.

PROGRAMME DES FUNERAILLES:

Les fidèles et amis de l'Eglise pourront tout au cours de la semaine venir prier sur le corps de celui qui fut un bon Moine et un saint Prêtre. Le corps de Dayroyo Albert-Marie est d'ores et déjà exposé en l'église du Monastère Syriaque. Le corps humain en effet , "Temple du Saint Esprit", appelé à la résurrection glorieuse étant le lieu où tout au cours de sa vie le Chrétien tâcha de se sanctifier pour s'accorder à Dieu Source et finalité de toute vie, doit être entouré du plus grand respect.

*Tous les jours, Offices Liturgiques et la Ste Messe seront célébrés en présence du corps de notre Père Albert avec des Services Liturgiques pour les défunts. UN REGISTRE EST DISPOSE A L'ENTREE DE L'EGLISE

*Dimanche 15 Janvier: Messe solennelle à 10h30 en présence de la dépouille mortelle de celui qui si souvent offrit l'Oblation Pure (Quadisha Qurbana) de l'Unique Sacrifice du Christ en cette église du Monastère où, avec son Métropolite et ses confrères, il accueillit les détresses humaines pour les confier au Christ Rédempteur. Après la Sainte Messe, célébration du "Bref Service Syriaque pour les défunts".

FUNERAILLES ET INHUMATION DU

Rd Père Albert-Marie Remij (Remy):

*Lundi 16 Janvier:

-9h, mise en bière à l'église

-10h Service Liturgique de l'Inhumation en l'église du Monastère suivie de l'enterrement au cimetière. Un repas fraternel sera partagé comme de coutume à l'issu de la Ste Messe et de l'inhumation.

SOYEZ NOMBREUX POUR ACCOMPAGNER DE VOS PRIERES ET DE VOTRE AFFECTION VERS SON ETERNELLE DESTINEE CELUI QUI, A LA SUITE DU CHRIST ET DANS LE CHRIST, DONNA SA VIE POUR VOUS SERVIR ! MERCI.

 

 

PELERINAGE A LOURDES

 

 

DU 16 AU 19 FEVRIER 2017

 

Afficher l'image d'origine

Une fois de plus une petite portion des Chrétiens francophone

 

de St Thomas  se retrouvera à Lourdes pour un  Pèlerinage

 

Syro-Orthodoxe Francophone entre le 11 Février, anniversaire

 

de l'Apparition de la "belle dame"  à Bernadette (Devenue

 

depuis"Journée mondiale de prière pour les malades") et le 18,

 

fête de la Ste Bernadette.

 

Nous prierons pour tous ceux et celles qui

 

n'ont pu venir, nous prierons pour nos malades, la société

 

française elle aussi bien malade et la paix du monde bien

 

compromise...

Cliquez ici pour programme et inscriptions:

PÈLERINAGE A LOURDES DU 16 AU 19 FÉVRIER 2017, INSCRIVEZ-VOUS VITE !

Note:
L'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise
Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité
des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien
et la paix du monde.
¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil
des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles ,
nous n'exigeons aucun fixe.
Les offrandes sont libres et non
obligatoires.
Toute offrande fait cependant l'objet d'une
déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre
revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, Moniale ( 06.17.51.25.73).

 

Adresse du Monastère métropolitain ci-dessous :

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

 

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Repost 0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Prières Chrétiennes Spiritualité Chrétienne Pèlerinages
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 09:33

L’image contient peut-être : 1 personne

“Prayer in church is important. The best thoughts and feelings come in church, yes, and the enemy attacks more violently in church, but with the sign of the Cross and the Jesus Prayer, you drive him away. It is good to stand in some dark corner in church and to pray to God. “Let us lift up our hearts!” the priest exclaims, but our mind often creeps along the ground, thinking about indecent things. Fight against this.”
(St. Barsanuphius of Optina, in : "Living Without Hypocrisy: Spiritual Counsels of the Holy Elders of Optina" )

 

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 12,1-5.

Frères, je vous invite, par la miséricorde de Dieu, à offrir vos corps en victime vivante, sainte, agréable à Dieu : c'est là votre culte spirituel. 
Et ne vous conformez pas au siècle présent, mais transformez-vous par le renouvellement de l'esprit, afin que vous éprouviez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, ce qui lui est agréable, ce qui est parfait. 
En vertu de la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun de vous de ne pas s'estimer plus qu'il ne faut ; mais d'avoir des sentiments modestes, chacun selon la mesure de la foi que Dieu lui a départie. 
Car, de même que nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n'ont pas la même fonction, 
ainsi nous qui sommes plusieurs, nous ne faisons qu'un seul corps dans le Christ, et chacun en particulier nous sommes membres les uns des autres. 

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 2,42-52.

Quand il eut douze ans, comme ils étaient montés selon la coutume de la fête, 
et qu'ils s'en retournaient, le temps étant passé, l'enfant Jésus resta à Jérusalem et ses parents ne le surent pas. 
Pensant qu'il était avec la caravane, ils marchèrent tout un jour, puis ils le cherchèrent parmi leurs parents et leurs connaissances. 
Ne l'ayant point trouvé, ils s'en retournèrent à Jérusalem en le recherchant. 
Or, au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant ; 
et tous ceux qui l'entendaient étaient ravis de son intelligence et de ses réponses. 
En le voyant, ils furent stupéfaits, et sa mère lui dit : " Mon enfant, pourquoi nous avez-vous fait cela ? Voyez, votre père et moi, nous vous cherchions tout affligés. " 
Et il leur répondit : " Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu'il me faut être dans les choses de mon Père ? " 
Mais ils ne comprirent pas la parole qu'il leur dit. 
Et il descendit avec eux, et il vint à Nazareth, et il leur était soumis. Et sa mère conservait toutes ces choses en son cœur. 
Et Jésus progressait en sagesse, en taille et en grâce, auprès de Dieu et des hommes. 

 

L’image contient peut-être : texte

Par Origène

(v. 185-253), prêtre et théologien 
Homélies sur l'évangile de Luc, n°18 ; SC 87 (trad. SC p. 267 rev.) 

 

« C'est au bout de trois jours qu'ils le trouvèrent dans le Temple »

 

A l'âge de douze ans, Jésus reste à Jérusalem. Ne le sachant pas, ses parents le cherchent avec inquiétude et ne le trouvent pas. Ils cherchent « parmi leurs proches parents », ils cherchent « parmi leurs compagnons de route », ils cherchent « parmi leurs connaissances », mais, parmi tous ces gens-là, ils ne le trouvent pas. Mon Jésus ne veut pas être trouvé dans la foule. 

Apprenez donc où ils l'ont trouvé pour que vous aussi vous puissiez le trouver : « À force de recherches, ils le trouvèrent dans le Temple ». Non pas n'importe où, mais « dans le Temple », et pas simplement dans le Temple, mais « au milieu des docteurs qu'il écoutait et qu'il interrogeait ». Vous aussi, cherchez donc Jésus dans le temple de Dieu, cherchez-le dans l'Église, cherchez-le auprès des maîtres qui sont dans ce temple et qui n'en sortent pas. Si vous cherchez de cette façon, vous le trouverez. 

Ils le trouvent « assis au milieu des docteurs, les interrogeant et les écoutant ». Maintenant encore, Jésus est ici ; il nous interroge et nous écoute parler. « Tous étaient dans l'admiration », dit Luc. Qu'est-ce qu'ils admiraient ? Non pas ses questions qui pourtant étaient admirables, mais ses réponses. « Moïse parlait, dit l'Écriture, et Dieu lui répondait par une voix » (Ex 19,19). C'est ainsi que le Seigneur apprenait à Moïse ce qu'il ignorait. Tantôt Jésus interroge, tantôt il répond, et si admirables que soient ses questions, ses réponses sont plus admirables encore. 

Pour que nous puissions l'entendre nous aussi et qu'il nous pose des questions qu'il résoudra lui-même, supplions-le, mettons un effort intense et douloureux à le chercher, et nous pourrons alors trouver celui que nous cherchons. Ce n'est pas sans raison qu'il est dit dans l'Écriture : « Votre père et moi nous vous cherchions dans la douleur ». Il faut en effet que celui qui cherche Jésus ne le fasse pas avec négligence et mollesse, d'une manière intermittente, comme le font certains et qui, pour cette raison, ne le trouvent pas. Pour nous, disons : « Nous vous cherchons avec peine ».

L’image contient peut-être : 1 personne


"La prière à l'église est importante.

 

Les meilleures pensées et sentiments viennent à

l'église, oui, et l'ennemi attaque plus violemment

à l'église, mais à l'aide du signe de Croix et de la

Prière de Jésus, tu l'en chasse.

 

C'est bon de rester dans un coin sombre dans

l'église et de prier Dieu.

 

"Élevons nos cœurs!" proclame le prêtre,

 

mais souvent notre esprit croupit au sol, plongé

dans des pensées malsaines.

 

Bats-toi contre ça."


(Saint Barsanuphe d'Optina, "Vivre sans hypocrisie : Conseils spirituels des saints anciens d'Optina" )

SAINT(S) DU JOUR:

 Commemorates the dhukrono of St. Jacob of Nisbis.

Aucun texte alternatif disponible.

Known as "Moses of Mesopotamia", Mor Ya`qub Nisibnoyo was the bishop of Nisibin from 308/9 A.D. till his death in AD 338. Mor Ya`qub has always been a prominent figure in the Syriac-speaking Church tradition. He acquired a reputation for great learning, ability and holiness. Little is known about his life; however, we know that he took a leading role in opposing the Arian heresy at the Council of Nicaea (325).

He is honored as a malphono (i.e., theological doctor) by both the Syriac and Armenian Churches. Mor Ya`qub of Nisibin undertook the construction of a church building in Nisibin between 313 and 320. His relics were saved from the a Persian invasion and were send to Constantinople for safety around the year 970.

Ce jeudi 12 janvier, les Eglises de Tradition Syro-Orthodoxe commémorent le dhukrono de Saint -.. Jacob de Nisbe.


Connu sous le nom de "Moïse de Mésopotamie", mor ya ' qoub nisibnoyo a été l'évêque de nisibe de 308/9 a.d. jusqu'à sa mort en 338.

Mor ya ' qoub a toujours été un personnage éminents dans la tradition de l'Eglise enseignante.

Il a acquis une réputation pour l'apprentissage, la capacité et la sainteté.

On sait peu de choses sur sa vie ; cependant, nous savons qu'il a pris un rôle de premier plan pour s'opposer à l'hérésie ariènne au conseil de Nicée (325).
Il est honoré en tant que malphono (le docteur théologique) par les églises syriaque et arméniennes.

Mor ya ' qoub de nisibin a entrepris la construction d'un bâtiment de l'église à nisibin entre 313 et 320.

Ses reliques ont été sauvées de l'invasion perse et ont été envoyés à Constantinople pour la sécurité autour de l'année 970.

For more info visit http://www.soc-wus.org/ourch…/St.%20James%20of%20nisibis.htm

Sainte TATIANA (Tatienne),

 

martyre (+226)

TATIANA 12 JANVIER

  

Tatienne était la fille d'un noble consul romain, elle était  belle et noble, elle partageait le malheur des pauvres, soignaient les malades, aidait les orphelins à voler de leurs propres ailes…Dénoncée comme chrétienne, elle fut  suspendue à une potence,  les bourreaux l'outragèrent en lui tondant la chevelure et finalement elle fut décapitée.

 

Pourquoi cette martyre romaine est elle devenue si populaire en Russie ?  Dérivé du latin Tatienne, son nom fut slavisé à partir du mot russe "tat" qui signifiait "voleur, bandit " ? La même racine avait cependant  une autre interprétation : "tata" en slavon signifiait "papa", autrement dit, le prénom Tatiana pouvait se lire comme "fille chérie de son père".

 

C’est à cause de  son dévouement, qu’elle fut célébrée, on dit que Sainte Tatiana est la seule à savoir comment rendre confortable la vie de toute créature vivante pendant les rigoureux froids de janvier… 

 

Elle est la patronne de l’Université car le 12 janvier (25 janvier d'après le nouveau calendrier) 1724, le jour de Sainte Tatiana, Pierre le Grand fonda l'Académie des sciences à Saint-Pétersbourg et le 12 janvier 1755 l'impératrice Elisabeth Petrovna (portrait ci-contre) fonda l'université de Moscou.

Mais célébrer une telle patronne, martyre, devrait se faire dans la douleur et pourtant les étudiants se rassemblent le 25 janvier pour se réjouir, se divertir, boire un coup. Selon le témoignage d'un étudiant en médecine qui devait devenir un homme de lettres célèbre, Anton Tchékhov, "Ce jour-là on a tout bu, sauf la Moskova, et encore à cause de la glace qui la recouvrait...  "

 

Nous le devons à l'un et à l'autre 

Afficher l'image d'origine

Le mystère de la maternité de Marie est tellement grand qu'il a quelque peu jusqu'ici laissé dans l'ombre le mystère de la paternité de Joseph. Il nous convient de l'affirmer avec force : la maternité de Marie à l'égard de Jésus appelait la paternité de Joseph, qui en est inséparable et y puise sa source et sa grandeur.

Inséparable, non pas comme un complément surajouté, mais comme partie intégrante d'une même fonction parentale à l'égard de Jésus. C'est même par le lien de la paternité de Joseph que Jésus est reconnu comme relié à son ascendance davidique, la descendance généalogique se transmettant par voie masculine (voir Mt 1, 1 et 16 -20).

Joseph ayant accueilli de tout cœur dans sa vie Marie son épouse, et le mystère de l'enfant conçu en elle (Mt 1,24), c'est conjointement qu'ils vont se consacrer à leur tâche d'accueillir Jésus et de le préparer à sa mission, elle comme mère, lui comme père. 

 

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

L’image contient peut-être : texte

TOURNEE DE BENEDICTION DES MAISONS PAR LES PRÊTRES A PARTIR DE L'EPIPHANIE-THEOPHANIE

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Le Jourdain

 

POURQUOI BÉNIR LES MAISONS À LA THÉOPHANIE ?

Le Christ vint au Jourdain –

« Nous savons par la sainte Écriture que ce n’est pas seulement le peuple qui venait vers le fleuve du Jourdain pour s’y immerger : le Christ également y vint. Or Jésus est venu vers Jean et lui a demandé le baptême, non parce qu’il avait besoin d’être purifié des péchés, car Il était le Dieu Homme, mais pour sanctifier la création. Il ressort de cela que le Royaume de Dieu vient à nous seulement dans la mesure où nous nous tournons vers lui.

Il vient vers les fidèles

« La présence des prêtres dans les maisons des fidèles à la Théophanie nous révèle que ce ne sont pas seulement les fidèles qui viennent vers l’Église : mais le Christ Lui-même, par le ministère du prêtre vient vers eux. Le Sauveur ne reste pas enfermé dans l’église, et Il est conduit sacramentellement dans les maisons des fidèles, pour renforcer son unité avec eux. La sanctification des maisons avec l’Eau sainte gratifie les fidèles d’une plus grande force pour accomplir la volonté de Dieu. Par cela, chaque famille devient une Église confessant plus profondément la foi.

Il vient en état de sacrifice

« Nous aurions tort de penser que nous seuls faisons la route vers le Christ. Comme le montrent les hymnes de l’Église, ce ne sont pas les soldats romains qui ont étendu les mains du Christ sur la Croix : mais le Christ Lui-même ouvre ses bras dans le geste d’un amour qui va jusqu’à la mort, par amour pour le Père et pour tous les hommes. Et, dans cette attitude d’embrassement, Il veut entrer également dans nos maisons, pour déverser sur nous l’amour divin.

Entretenir le feu de l’amour divin

« La sanctification des maisons à la Théophanie n’est pas une plénitude en elle-même,  au sens où, à partir de ce moment, les fidèles n’auraient plus à aller à l’église. Au contraire, la présence sacramentelle du Christ dans la maison des fidèles par le ministère du prêtre allume le feu de l’amour dans le cœur des chrétiens, et il dépend d’eux de chercher à entretenir ce feu en allant le plus souvent possible participer aux offices de l’Église.

« Profitez de la venue du prêtre dans vos maisons, et vous n’aurez pas de regrets au sujet du Christ ! »

(Adrian Cocosila, CrestinOrtodox.ro, 2 janvier 2017)

(Source: "Sagesse Orthodoxe"