Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2020 6 18 /07 /juillet /2020 17:54

SOMMAIRE:

-Présentation.

-Rendez-vous Liturgiques et Vacances familiales.

-Lectionnaire pour le 9ème Dimanche après la Pentecôte.

-Jeûne préparatoire à la Dormition-Assomption de Notre-Dame

-Sainte Marthe (Prière à Sainte Marthe contre l'influence des démons)

-Lectionnaire pour le 6 Août, Transfiguration du Seigneur.

-Diverses méditations catéchétiques sur la Transfiguration

-Prière demandée dans la Métropolie (Archidiocèse) du 6 au 15 Août pour les prêtres.

-Neuvaine pour la Paix

-ESPÉRANCE ET MISÉRICORDE FACE A LA PANDÉMIE DU "COVID 19"

-Le remède pour le corps et l'âme (Père Triphon)

-L’Église ne peut vivre le présent que dans la fidélité au passé. (Discours de Mgr Boniface, 18 juillet 2020)

-Saint Épiphane de Salamine (Sa vie, suivie d'une de ses belles prières)

-Le Soudan met fin à la peine de  mort pour apostasie

-Vers une religion mondiale unique ? (Père Tryphon)

-DE SAINT AMBROISE SUR LES MYSTÈRES

-« Dormir c’est guérir. » (Discours de Mgr Boniface, 19 juillet 2020)

-Célébrer la Lumière

-Ô Seigneur (Prière de Saint Ephrem suivie de la prière pour les vocations)

-LA LIBERTÉ, PARLONS-EN !

-Battue à mort par des satanistes, sœur Maria Laura sera bientôt béatifiée (Vidéo)

-Histoire de Sainte Anne en Bretagne

-LETTRE DE SAINT IGNACED'ANTIOCHE AUX MAGNÉSIENS :

-« La chasteté est la paix dans l’âme. » (Discours de Mgr Boniface, 20 juillet 2020)

-Intéressante réflexion symbolique (Israëlite) sur le COVID

-« On ne surmonte le vice qu’en le fuyant. » (Discours de Mgr Boniface, 21 juillet 2020)

-De St GRÉGOIRE LE GRAND sur l'Evangile de St Jean

-AIE CONFIANCE !

-Annonces habituelles

 

Celui qui suit Dieu est heureux même dans la
souffrance mais celui qui suit le diable est malheureux
même dans les joies terrestres.
 
-Archimandrite Seraphim Aleksiev
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Chers amis.

Je suis au regret de n'avoir pas été en mesure de vous rejoindre la semaine dernière pour vous donner une "Lettre de nouvelle" garnie de quelques articles intéressants et, si possible nourrissants, dont les lectures liturgiques du dimanche.

Ce n'était qu'en raison du croisements de plusieurs facteurs: ma santé, une surcharge de travail que je n'avais pas assez anticipée pour bien m'organiser.

Merci pour votre compréhension.

Un grand merci à tous ceux, fort nombreux, qui m'ont souhaité, d'une manière ou d'une autre, un bon anniversaire.
 
Vous savez que vous êtes tous et chacun présent sans mon cœur sacerdotal et, ce faisant mes prières .
 
Vous savez que j’essaie d'être toujours attentif aux besoins spirituels de tous et chacun de nos fidèles et amis proches ou lointains à travers l'exercice de mon ministère pastorale et, ce faisant d'y répondre; mais j'ai aussi besoin du soutien de vos prières pour pouvoir continuer la route quand l'âge et surtout la maladie m'entravent.
 
Merci donc de ne ne pas m'oublier dans vos prières.

Votre respectueusement et fraternellement dans le Christ, notre Seigneur. 

+Mor Philipose.

Maintenues en confinement au Monastère en Normandie, toutes les célébrations Liturgiques avaient été annulées  en Charente (16), Dordogne (24), Lourdes (65) et l'Est (90,68,67) jusqu'à la fin de la Pandémie.

Nous  pouvons désormais  les reprendre progressivement.

Suivez bien ce Blog pour connaitre les prochains Rendez-Vous Liturgiques pastoraux et fraternels près de chez vous.

Nos prochains Rendez-Vous Liturgiques au

 

Monastère et en dehors:

 

 

*Dimanche 2 Aout Pèlerinage mensuel à Notre-Dame de Miséricorde

et aux Saints du Kerala.

Messe à 10h 30 Suivie du programme habituel.

 

*Jeudi 6 Août, Transfiguration de Notre Seigneur .

ATTENTION, MESSE à 9h30

SOYEZ TOUS PRESENTS, Réservez la date du 15 Août sur vos agendas !

SAMEDI 15 AOÛT Solennité de la DORMITION - ASSOMPTION DE LA SAINTE VIERGE.

10h 30, Messe, Procession et renouvellement du Vœux de Louis XIII à 10h 30 Suivie du programme habituel.


Du Samedi 15 au mercredi 19 Retraite-Pèlerinage de

 

délivrance et de guérison à

 

N-D de Miséricorde, Montligeon,

 

Notre-Dame de Pontmain,

 

Alençon et Lisieux.

Au mois d’août, Vacances

d'été du 6 au 16 Août,les lieux d'activités récréatives seront :

¤ La Normandie,

¤ la Vendée (Plages),

¤ la Charente (Plages, zoo et canoë ou toutes autres activités en fonction de leurs attraits)

 

Ces "Vacances familiales" sont gratuites (Offrandes de participation libres et non obligatoires / Les offrandes de solidarité des fidèles qui veulent permettre à des personnes défavorisées de partir en vacances seraient reçues avec reconnaissances , elles sont déductibles des impôts sur le revenu à raison de 66°/° du montant versé. Libeller votre CB à "CARITAS ESOF , vacances familiales").

 

Que les parents veuillent bien prévoir huiles solaires, linge de toilette, suffisamment de linge de rechange. Merci.

Association Caritative CARITAS ESOF *
15 Rue des trois communes
27580 CHAISE-DIEU-DU THEIL

*Présidente: Sœur Marie-André 

La Permanence pastorale mensuelle reprendra les:

*Jeudi 3 SEPTEMBRE, visites aux malades et bénédictions des maisons

*Vendredi 4 SEPTEMBRE toute la journée jusqu'à 18h

*Samedi 5 SEPTEMBRE en matinée pour accompagnements spirituels, Sacrements (Confessions, Onction des malades...), Prières de délivrances ou d'exorcismes, prières de guérison... .(Inscriptions:06 48 89 94 89)

Samedi 6 à 15h , départ des fidèles de Région Parisienne qui veulent participer au Pèlerinage du dimanche à Notre-Dame de Miséricorde . (Inscriptions:06 48 89 94 89)

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20191012/ob_2edb42_genevieve-ste.jpg#width=238&height=300

ANNONCE: Nous recherchons toujours un local pour y installer Chapelle et permanence pastorale continue sur Paris...L'année 2020 Célébrera les 1600 ans de Sainte Geneviève, lui aurons-nous trouvé son Sanctuaire des Chrétiens Syro-Orthodoxes de Mar Thoma sur Paris ?

 Merci de rechercher pour nous et de nous avertir de toute opportunité. 

 

¤LA CHAPELLE FAUCHER (Périgueux):- La Messe du Samedi  25  JUILLET est annulée, prochaine Messe le 22 Août *

¤ANGOULÊME (Jauldes):

-

- La Messe du 26 JUILLET est annulée, prochaine Messe les 9 et 23 Août *

¤LOURDES (65):

-Possibilité de Visites  sur le Sud-Ouest et Pyrénées du les jours précédent le 30 Août.Messe à LOURDES le Dimanche 30 à 10h30 (S'inscrire au 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées) Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20191129/ob_24091a_44045983-10209809158904059-61217510016.jpg#width=620&height=800

 

* P rogramme habituel: Messe à 10h30 et disponibilité d'un ou de plusieurs prêtres  pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

Dimanche 7 Juin 2015.  Lectionnaire pour la Liturgie :  Deuxième dimanche après la Pentecôte

AVIS IMPORTANT:

L'église du Monastère est ouverte en semaine où les
précautions sanitaires et de distanciation sont prises à
l'intérieur .
 
L'église reste vivante en semaine avec les Messes et
Offices Liturgiques quotidiens lors desquels nous rendons
à Dieu le Culte qui Lui est dû et prions pour les libérations,
les guérisons spirituelles et physiques de nos frères et
sœurs !
 
Toutes les dispositions d'hygiène et de distanciations sont
prises avec marquage des places où s’asseoir.
 
Des masques sont disponibles à l'entrée ainsi que du gel
Hydro-alcoolique et des kleenex à usage unique, etc...
 

 


    

JEÛNE

 

PRÉPARATOIRE A LA

 

DORMITION-ASSOMPTION DE

 

NOTRE-DAME

 

Aujourd'hui, 31 Août au soir (à

 

Partir de 17h30, 1ères Vêpres du 


Samedi),commence le jeûne de la


Vierge Marie


--------------------------------

Hoje, 31 de agosto à noite (de


17h30, 1ª Vésperas de


Sábado), começa o jejum do


Virgem Maria


--------------------------------

Today, August 31 in the evening

 

(from 5.30 p.m., 1st Vespers of


Saturday), begins the fast of the


Virgin Mary


--------------------------------

Hoy, 31 de agosto por la tarde (desde


5.30 p.m., primeras vísperas de


Sábado), comienza el ayuno del


Virgen María
--------------------------------

Début du jeûne (En accord au Calendrier de l'Eglise Malankare-Orthodoxe (Eglise de l'Inde):

-le 1er Août

La Vierge Marie est rapideNous pratiquons ce jeûne en préparation de la célébration de l'Assomption de la Vierge Marie et en suivant ses traces et ceux des Saints Apôtres qui ont jeûné pour la Dormition de la Vierge Marie. Ce "petit carême"  dure quinze jours et se termine le jour de l'Assomption de la Vierge Marie, le 15 août.

The fast of the Virgin Mary
Beginning of fasting (According to the Calendar of the Malankare-Orthodox Church (Church of India): 1st August


We practice this fast in preparation for the celebration of the Assumption of the Virgin Mary and following in her footsteps and those of the Holy Apostles who fasted for the Dormition of the Virgin Mary. This "small Lent" lasts fifteen days and ends on the day of the Assumption of the Virgin Mary on August 15th.

O jejum da Virgem Maria
Comece o jejum (de acordo com o calendário da Igreja Ortodoxa Malankara (Church of India): 1 de agosto


Nós praticamos este jejum em preparação da Assunção da celebração da Virgem Maria e seguindo seus passos e aqueles dos Santos Apóstolos que jejuou piolho da Dormição da Virgem Maria. Este "pequeno Quaresma" é de quinze dias e termina no dia da Assunção da Virgem Maria em 15 de agosto.

Comienzo del ayuno (De acuerdo con el Calendario de la Iglesia Ortodoxa Malankare (Iglesia de la India):
-1 ° de agosto


Practicamos este ayuno en preparación para la celebración de la Asunción de la Virgen María y siguiendo sus pasos y los de los Santos Apóstoles que ayunaron por la Dormición de la Virgen María. Esta "pequeña Cuaresma" dura dos semanas y termina el día de la Asunción de la Virgen María, el 15 de agosto.

 

Les Eglises d’Orient (Orthodoxes et Orientales-catholiques) ont conservé très vivant l’usage du « Carême de la Dormition de la Mère de Dieu », appelé de manière plus brève tantôt « Carême de la Dormition » tantôt « Carême de la Mère de Dieu », lequel en revanche est – malheureusement ! – quasi ignoré des catholiques latins

Comme le Grand Carême de préparation à Pâques, le « Carême de la Dormition » est un temps de préparation à l’une des très grandes fêtes du cycle liturgique, celle du 15 août, et il en possède les mêmes caractéristiques :
– Prière plus intense et plus longue.
– Jeûne.
– Aumône (œuvres de charité).

De ce point de vue-là donc, on peut reprendre complètement, en les transposant à l’esprit de la liturgie propre à cette période estivale, les prescriptions et usages du Grand Carême pascal .
Toutefois il n’en a pas la longueur, puisqu’il dure seulement une quinzaine de jours : Depuis les 1ères Vêpres du 1er (Le 31 au soir vers 17h30) au 15 août. 


Ce chiffre 15 possède en effet une valeur symbolique très importante puisque, selon la Tradition, il est celui des années que la Très Sainte Mère de Dieu a vécues encore sur la terre après l’Ascension de son divin Fils, et avant d’être élevée auprès de Lui.

Hugo van der Goes - dormition de Notre-Dame

La dormition de la Vierge (Hugo van der Goes 1440-1482)

Pendant le « Carême de la Dormition », tous les jours sont jours de jeûne (un seul repas frugal et une collation le soir) sauf :
1) le 6 août (fête de la Transfiguration de Notre-Seigneur) ;
2) les dimanches qui surviennent dans cette période 
Et tous les jours (même les dimanches et jours de fête qui font exception au jeûne mentionnés ci-dessus), sont des jours d’abstinence, c’est-à-dire qu’on n’y peut consommer rien d’origine animale (viandes, poisson, œufs, laitages et fromages), ni boisson alcoolisée, ni huile d’olive.

Et comme le 15 août est la fête patronale principale de la France, plus encore qu’à l’accoutumée en ce carême qui prépare cette seule authentique « fête nationale », nos prières et nos pénitences sont offerts pour la conversion de la France et le pour le retour de notre Royaume, jadis chrétien mais aujourd’hui apostat, à la fidélité à sa vocation (cf. discours du Cardinal Pacelli sur la vocation de la France le 13 juillet 1937) : 

-« C’est qu’il ne s’agit plus aujourd’hui, comme en d’autres temps, de soutenir la lutte contre des formes déficientes ou altérées de la civilisation religieuse et la plupart gardant encore une âme de vérité et de justice héritée du christianisme ou inconsciemment puisée à son contact ; aujourd’hui, c’est la substance même du christianisme, la substance même de la religion qui est en jeu ; sa restauration ou sa ruine est l’enjeu des luttes implacables qui bouleversent et ébranlent sur ses bases notre continent et avec lui le reste du monde » (extrait du discours sus-cité du Cardinal Pacelli, futur Pape de Rome sous le nom de Pie XII).

J’ose espérer que, même s’ils ne peuvent pas pratiquer avec toute la rigueur traditionnelle la discipline du jeûne monastique, il y aura néanmoins de nombreux amis du Monastère Syro-Orthodoxe de la Bienheureuse Vierge Marie,Mère de Miséricorde qui auront assez de générosité et d’amour pour marquer, en union avec nous, ce « Carême de la Dormition » et offrir à Dieu Notre-Seigneur des pénitences, des sacrifices volontaires, des privations de nourriture et de plus instantes et plus longues prières, afin de mieux préparer leurs âmes à la resplendissante fête du 15 août et de demander à Dieu la conversion et le salut de la France !

P1080750 France, Paris, «le voeu de Louis XIII» dans le fond du choeur de la cathédrale Notre-Dame; Louis XIII et Louis XIV entourent la Vierge de pitié «Pieta»

Monument du Vœu de Louis XIII à Notre-Dame de Paris.

Monogramme Marie 2

Neuvième dimanche après la Pentecôte

  • Saint Qurbana
    • Actes 28:11-22 :
  • 11 C’est au bout de trois mois que nous avons repris la mer à bord d’un navire d’Alexandrie, portant comme emblème les Dioscures, et qui avait passé l’hiver dans l’île.
  • 12 Nous avons abordé à Syracuse et nous y sommes restés trois jours.
  • 13 Après avoir levé l’ancre, nous avons atteint Reggio. Le lendemain, est survenu un vent du sud, et en deux jours nous sommes arrivés à Pouzzoles.
  • 14 Nous y avons trouvé des frères qui nous ont invités à passer sept jours chez eux. Voici comment nous sommes arrivés à Rome.
  • 15 De la ville, les frères, qui avaient entendu parler de nous, sont venus à notre rencontre jusqu’au lieu-dit Forum-d’Appius et à celui des Trois-Tavernes. En les voyant, Paul a rendu grâce à Dieu et repris courage.
  • 16 À notre arrivée à Rome, il a reçu l’autorisation d’habiter en ville avec le soldat qui le gardait.
  • 17 Trois jours après, il fit appeler les notables des Juifs. Quand ils arrivèrent, il leur dit : « Frères, moi qui n’ai rien fait contre notre peuple et les coutumes reçues de nos pères, je suis prisonnier depuis Jérusalem où j’ai été livré aux mains des Romains.
  • 18 Après m’avoir interrogé, ceux-ci voulaient me relâcher, puisque, dans mon cas, il n’y avait aucun motif de condamnation à mort.
  • 19 Mais, devant l’opposition des Juifs, j’ai été obligé de faire appel à l’empereur, sans vouloir pour autant accuser ma nation.
  • 20 C’est donc pour ce motif que j’ai demandé à vous voir et à vous parler, car c’est à cause de l’espérance d’Israël que je porte ces chaînes. »
  • 21 Ils lui répondirent : « Pour notre part, nous n’avons pas reçu à ton sujet de lettre en provenance de Judée, et aucun frère venu ici n’a rapporté ou dit du mal de toi.
  • 22 Nous souhaitons pourtant apprendre de toi ce que tu penses, car nous avons été informés que votre groupe est contesté partout. »
    •  
    • 1ère aux Corinthiens 6: 1-11 :
  • 01 Lorsque l’un d’entre vous a un désaccord avec un autre, comment ose-t-il aller en procès devant des juges païens plutôt que devant les fidèles ?
  • 02 Ne savez-vous pas que les fidèles jugeront le monde ? Et si c’est vous qui devez juger le monde, seriez-vous indignes de juger des affaires de moindre importance ?
  • 03 Ne savez-vous pas que nous jugerons des anges ? À plus forte raison les affaires de cette vie !
  • 04 Et quand vous avez de telles affaires, vous prenez comme juges des gens qui n’ont pas d’autorité dans l’Église !
  • 05 Je vous le dis à votre honte. N’y aurait-il parmi vous aucun homme assez sage pour servir d’arbitre entre ses frères ?
  • 06 Pourtant, un frère est en procès avec son frère, et cela devant des gens qui ne sont pas croyants !
  • 07 C’est déjà un échec pour vous d’avoir des litiges entre vous. Pourquoi ne pas plutôt supporter l’injustice ? Pourquoi ne pas plutôt vous laisser dépouiller ?
  • 08 Au contraire, c’est vous qui commettez l’injustice et qui dépouillez les autres, et cela, vous le faites à des frères !
  • 09 Ne savez-vous pas que ceux qui commettent l’injustice ne recevront pas le royaume de Dieu en héritage ? Ne vous y trompez pas : ni les débauchés, les idolâtres, les adultères, ni les dépravés et les sodomites,
  • 10 ni les voleurs et les profiteurs, ni les ivrognes, les diffamateurs et les escrocs, aucun de ceux-là ne recevra le royaume de Dieu en héritage.
    •  
    • Saint-Luc 14: 7-11 :
  • 07 Jésus dit une parabole aux invités lorsqu’il remarqua comment ils choisissaient les premières places, et il leur dit :
  • 08 « Quand quelqu’un t’invite à des noces, ne va pas t’installer à la première place, de peur qu’il ait invité un autre plus considéré que toi.
  • 09 Alors, celui qui vous a invités, toi et lui, viendra te dire : “Cède-lui ta place” ; et, à ce moment, tu iras, plein de honte, prendre la dernière place.
  • 10 Au contraire, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place. Alors, quand viendra celui qui t’a invité, il te dira : “Mon ami, avance plus haut”, et ce sera pour toi un honneur aux yeux de tous ceux qui seront à la table avec toi.
  • 11 En effet, quiconque s’élève sera abaissé ; et qui s’abaisse sera élevé. »
SAINTE MARTHE

 

 
 
Le 29 juillet, nous fêtons les Marthe, Martha en l'honneur de Sainte Marthe, disciple du Christ et soeur de Lazare.
 
Le prénom Marthe vient d'un mot araméen qui désigne la maitresse de maison.
 
L'histoire de Sainte Marthe est précisément en rapport avec le sens étymologique de son prénom.
 
Voici l'histoire de Marthe et Marie, telle que nous la rapporte l'évangile selon Saint Luc 10, 38-42 :
Alors qu'il était en route avec ses disciples, Jésus entra dans un village.
Une femme appelée Marthe le reçut dans sa maison.
Elle avait une sœur nommée Marie qui, se tenant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.
 
Marthe était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit :
 
-" Seigneur, cela ne te fait rien ? Ma soeur me laisse seule à faire le service.
Dis-lui donc de m'aider." Le Seigneur lui répondit :
-" Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire.
Marie a choisi la meilleure part : elle ne lui sera pas enlevée."
 
Marthe est un modèle de dévouement puisqu’elle s’occupe sans cesse de servir l’Hôte divin.
 
Célèbre est l’épisode où le Christ la reprend pour son empressement trop humain, qui risque de tomber dans l’activisme lorsqu’il perd de vue l’esprit de prière et d’union à Dieu qui doit le régler.
 
La leçon sera entendue, puisque sainte Marthe fera cette magnifique profession de foi :
 
-« Seigneur, je crois que vous êtes le Christ, le Fils de Dieu qui devait venir en ce monde » (Jn 11, 27).
 
Persécutée par les Juifs qui refusaient de croire au Messie, Marthe fut abandonnée en mer sur une barque fragile avec sa sœur Marie et son frère Lazare.
 
Les flots portèrent l’embarcation sur les rives de la Camargue, au lieu désormais attaché au souvenir des Saintes-Maries-de-la-Mer.
 
Tandis que Marie se retirait pour mener une vie de solitude et de pénitence à la Sainte-Baume et que Lazare devenait le premier évêque de Marseille, sainte Marthe se retira près de Tarascon sur les rives du Rhône.
 
Munie d’une simple croix, elle vainquit la Tarasque, un monstre qui terrorisait la région.
 
C'est pourquoi elle est invoquée comme puissante auxiliaire contre les attaques démoniaques.
 
Les habitants se convertirent en masse et sainte Marthe fonda bientôt une communauté de vierges consacrées.
 
Elle y mourut saintement, entourée de ses religieuses, après une vie toute de piété et de charité.
 
Nos Frères du Monastère Syriaque N-D de Miséricorde au Cameroun se battent pour y poursuivre la mission alors que leur Maison-mère en France est trop pauvre pour les aider comme nous le voudrions.
 
Seul l'Archidiocèse (Métropolie) déjà lui-même en grandes difficultés financières en France, tâche de les aider.
 
VOULEZ-VOUS SOUTENIR LA MISSION ?...
Si vous le pouvez, aidez notre Mission en France ou (et) au Cameroun ! Merci.
 
Dons et Offrandes de Messes (Déductibles de votre impôt à raison de 66°/°) peuvent être adressés à
Monastère Syro-Orthodoxe de la Bse Vierge Marie Mère de Miséricorde,
Brévilly 4
61300 CHANDAI
 
(Vos C B doivent être libellés à l'Ordre de la
Métropolie de l'E.S.O.F (Eglise Syro-Orthodoxe-Francophone Mar Thoma) en précisant au au dos de votre chèque votre intention.)
 
VOULEZ-VOUS NOUS AIDER AUX OEUVRES SOCIALES (éducation, santé ,etc... LES SECOURIR ?...
 
Maison Ste Barbe
(Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)
15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL.
 
(Vos C B doivent être libellés à l'Ordre de la
CARITAS E S O F (Eglise Syro-Orthodoxe-Francophone Mar Thoma) en précisant au au dos de votre chèque votre intention.)
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
 
 
PRIÈRE A SAINTE MARTHE:
 
 
 
Neuvaine à Sainte Marthe
 
 
 
(La tradition occidentale recommande de prier 9 mardis de suite, avec un cierge béni allumé)
 
 
 
O admirable Sainte Marthe, j'ai recours à vous et je compte entièrement sur votre aide dans mes besoins, et surtout sur votre assistance dans mes épreuves. Comme remerciement, je vous promets de propager partout cette prière.
 
 
 
Consolez-moi dans mes soucis et difficultés, je vous en supplie humblement.
 
 
 
Par l'immense joie qui a rempli votre âme, lorsque vous receviez le Sauveur du Monde dans votre demeure de Béthanie, je vous prie d'intercéder pour moi et ma famille, afin que nous gardions Dieu dans notre cœur, et qu'ainsi nous méritions d'obtenir le remède à nos nécessités spécialement dans la situation actuelle qui m'accable.
 
 
 
Je vous en supplie, Auxiliatrice dans tous les besoins, aidez-moi à surmonter les difficultés, vous qui avez si victorieusement combattu le démon.
 
 
 
(Un Notre Père - Un Je vous salue Marie - Un Gloire au Père)
 
 
 
Sainte Marthe, intercédez pour nous devant le Trône de la Grâce Divine. Amin! (3 fois).
 
 
 
(Au-delà de nos aspirations humaines légitimes, que la volonté du Seigneur Miséricordieux soit faite, Lui qui nous appel chacun à la sainteté... !)
 
 
-------------------
No dia 29 de julho, celebramos Marta, Marta em homenagem a Santa Marta, discípula de Cristo e irmã de Lázaro.
O primeiro nome Marthe vem de uma palavra aramaica que designa a amante da casa.
A história de Santa Marta está precisamente relacionada ao significado etimológico de seu primeiro nome.
Aqui está a história de Marta e Maria, conforme relatada no Evangelho segundo São Lucas 10, 38-42:
Enquanto estava a caminho com seus discípulos, Jesus entrou em uma vila. Uma mulher chamada Marthe o recebeu em sua casa.
Ela tinha uma irmã chamada Maria, que, aos pés do Senhor, ouviu sua palavra.
Marthe foi monopolizado pelas muitas ocupações do serviço. Ela interveio e disse:
- "Senhor, você se importa? Minha irmã me deixa em paz para fazer o serviço.
Diga-lhe, portanto, para me ajudar. "O Senhor respondeu:
- "Marthe, Marthe, você se preocupa e fica agitado por muitas coisas. Somente uma é necessária.
Marie escolheu a melhor parte: não será tirada dela. "
Marthe é um modelo de dedicação, pois está constantemente preocupada em servir a Hóstia divina.
Famoso é o episódio em que Cristo a reprova por sua ânsia humana demais, que corre o risco de cair em ativismo quando perde de vista o espírito de oração e união com Deus, que deve resolvê-lo.
A lição será ouvida, pois Santa Marta fará esta magnífica profissão de fé:
- "Senhor, creio que você é o Cristo, o Filho de Deus que havia de vir a este mundo" (Jo 11, 27).
Perseguida pelos judeus que se recusavam a acreditar no Messias, Marthe foi abandonada no mar em um barco frágil com sua irmã Maria e seu irmão Lázaro.
As ondas levaram o barco para as margens da Camargue, para o lugar agora ligado à memória de Saintes-Maries-de-la-Mer.
Quando Marie se retirou para levar uma vida de solidão e penitência em Sainte-Baume e Lazare se tornou o primeiro bispo de Marselha, Saint Marthe se aposentou perto de Tarascon, nas margens do Ródano.
Armada com uma cruz simples, ela derrotou Tarasque, um monstro que aterrorizou a região.
É por isso que ela é chamada como uma poderosa auxiliar contra ataques demoníacos.
Os habitantes se converteram em massa e Santa Marta logo fundou uma comunidade de virgens consagradas.
Ela morreu ali de uma maneira santa, cercada por suas freiras, após uma vida de piedade e caridade.
Nossos irmãos do Mosteiro da Misericórdia Siríaco N-D, nos Camarões, estão lutando para continuar a missão lá, enquanto a Casa Mãe na França é pobre demais para ajudá-los como gostaríamos.
Somente a Arquidiocese (Metrópole) já se encontra em grandes dificuldades financeiras na França, tenta ajudá-las.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° °°°°°°°°°°°°°
 
ORAÇÃO A SÃO MARTHA:
 
Novena a Santa Marta
 
(A tradição ocidental recomenda orar 9 terças consecutivas, com uma vela abençoada acesa)
 
Ó admirável Santa Marta, recorri a você e conto inteiramente com sua ajuda em minhas necessidades, e especialmente com sua ajuda em minhas provações. Como agradecimento, prometo espalhar esta oração por toda parte.
 
Conforte-me nas minhas preocupações e dificuldades, peço-lhe humildemente.
 
Pela imensa alegria que encheu sua alma, quando você recebeu o Salvador do Mundo em sua casa em Betânia, eu imploro que interceda por mim e minha família, para que mantenhamos Deus em nossos corações, e assim méritos de obter o remédio para nossas necessidades, especialmente na situação atual que me sobrecarrega.
 
Peço-lhe, ajuda dos cristãos em todas as necessidades, ajude-me a superar as dificuldades, você que tão vitoriosamente lutou contra o demônio.
 
(Pai Nosso - Ave Maria - Glória ao Pai)
 
Santa Marta, intercede por nós diante do Trono da Divina Graça. Amin! (Três vezes).
 
(Além de nossas aspirações humanas legítimas, que seja feita a vontade do Senhor Misericordioso, aquele que nos chama à santidade ...!)
 
 
-------------------
 
On July 29, we celebrate Marthe, Martha in honor of Saint Martha, disciple of Christ and sister of Lazarus.
The first name Marthe comes from an Aramaic word which designates the mistress of the house.
The story of Saint Martha is precisely related to the etymological meaning of her first name.
Here is the story of Martha and Mary, as reported to us in the Gospel according to Saint Luke 10, 38-42:
While on his way with his disciples, Jesus entered a village. A woman called Marthe received him in her house.
She had a sister named Mary who, standing at the feet of the Lord, listened to his word.
Marthe was monopolized by the many occupations of the service. She intervened and said:
- "Lord, do you mind? My sister leaves me alone to do the service.
Tell him therefore to help me. "The Lord answered him:
- "Marthe, Marthe, you worry and you are agitated for many things. Only one is necessary.
Marie has chosen the best part: it will not be taken from her. "
Marthe is a model of dedication as she is constantly concerned with serving the divine Host.
Famous is the episode where Christ reproves her for her all too human eagerness, which risks falling into activism when he loses sight of the spirit of prayer and union with God who must settle it.
The lesson will be heard, since Saint Martha will make this magnificent profession of faith:
- "Lord, I believe that you are the Christ, the Son of God who was to come into this world" (Jn 11:27).
Persecuted by the Jews who refused to believe in the Messiah, Marthe was abandoned at sea on a fragile boat with her sister Mary and her brother Lazarus.
The waves carried the boat to the banks of the Camargue, to the place now attached to the memory of Saintes-Maries-de-la-Mer.
As Marie retired to lead a life of solitude and penance at Sainte-Baume and Lazare became the first bishop of Marseille, Saint Marthe retired near Tarascon on the banks of the Rhône.
Armed with a simple cross, she defeated Tarasque, a monster that terrorized the region.
This is why she is invoked as a powerful auxiliary against demonic attacks.
The inhabitants converted in droves and Saint Martha soon founded a community of consecrated virgins.
She died there in a holy way, surrounded by her nuns, after a life of piety and charity.
Our Brothers of the Syriac N-D Monastery of Mercy in Cameroon are fighting to continue the mission there while their Mother House in France is too poor to help them as we would like.
Only the Archdiocese (Metropolis) already itself in great financial difficulties in France, tries to help them.
 
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
PRAYER TO SAINT MARTHA:
Novena to Saint Martha
(Western tradition recommends praying 9 Tuesdays in a row, with a blessed candle lit)
O admirable Saint Martha, I have recourse to you and I count entirely on your help in my needs, and especially on your assistance in my trials. As a thank you, I promise to spread this prayer everywhere.
Comfort me in my worries and difficulties, I humbly beg you.
Through the immense joy that filled your soul, when you received the Savior of the World in your home in Bethany, I beg you to intercede for me and my family, so that we keep God in our hearts, and thus we merits of obtaining the remedy for our necessities especially in the present situation which overwhelms me.
I beg you, Help of Christians in all needs, help me to overcome the difficulties, you who have so victoriously fought the demon.
(An Our Father - A Hail Mary - A Glory to the Father)
Saint Martha, intercede for us before the Throne of Divine Grace. Amin! (3 times).
(Beyond our legitimate human aspirations, may the will of the Merciful Lord be done, He who calls us each to holiness ...!)
-------------------
El 29 de julio, celebramos a Marta, Marta en honor de Santa Marta, discípula de Cristo y hermana de Lázaro.
El primer nombre Marthe proviene de una palabra aramea que designa a la dueña de la casa.
La historia de Santa Marta está precisamente relacionada con el significado etimológico de su primer nombre.
Aquí está la historia de Marta y María, tal como nos la cuenta el Evangelio según San Lucas 10, 38-42:
Mientras se dirigía con sus discípulos, Jesús entró en una aldea. Una mujer llamada Marthe lo recibió en su casa.
Ella tenía una hermana llamada María que, parada a los pies del Señor, escuchó su palabra.
Marta estaba monopolizada por las muchas ocupaciones del servicio. Ella intervino y dijo:
- "Señor, ¿te importa? Mi hermana me deja sola para hacer el servicio.
Por lo tanto, dile que me ayude ". El Señor le respondió:
- "Marta, Marta, te preocupas y estás agitada por muchas cosas. Solo una es necesaria.
Marie ha elegido la mejor parte: no se la quitarán ".
Marta es un modelo de dedicación, ya que está constantemente preocupada por servir a la Hostia divina.
Famoso es el episodio en el que Cristo la reprocha por su entusiasmo demasiado humano, que corre el riesgo de caer en el activismo cuando pierde de vista el espíritu de oración y la unión con Dios, quien debe resolverlo.
Se escuchará la lección, ya que Santa Marta hará esta magnífica profesión de fe:
- "Señor, creo que tú eres el Cristo, el Hijo de Dios que iba a venir a este mundo" (Jn 11:27).
Perseguida por los judíos que se negaron a creer en el Mesías, Marta fue abandonada en el mar en un frágil barco con su hermana María y su hermano Lázaro.
Las olas llevaron el bote a las orillas de la Camarga, al lugar ahora unido a la memoria de Saintes-Maries-de-la-Mer.
Cuando Marie se retiró para llevar una vida de soledad y penitencia en Sainte-Baume y Lazare se convirtió en el primer obispo de Marsella, Saint Marthe se retiró cerca de Tarascon, a orillas del Ródano.
Armada con una simple cruz, derrotó a Tarasque, un monstruo que aterrorizó a la región.
Es por eso que se la invoca como una poderosa auxiliar contra los ataques demoníacos.
Los habitantes se convirtieron en masa y Santa Marta pronto fundó una comunidad de vírgenes consagradas.
Murió allí de manera santa, rodeada de sus monjas, después de una vida de piedad y caridad.
Nuestros Hermanos del Monasterio de Misericordia N-D siríaco de Camerún luchan por continuar la misión allí, mientras que su Casa Madre en Francia es demasiado pobre para ayudarlos como quisiéramos.
Solo la Arquidiócesis (Metrópolis), que ya se encuentra en grandes dificultades financieras en Francia, trata de ayudarlos.
 
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
ORACIÓN A SAN MARTA:
Novena a Santa Marta
(La tradición occidental recomienda rezar 9 martes seguidos, con una vela bendecida encendida)
Oh admirable Santa Marta, recurro a ti y cuento totalmente con tu ayuda en mis necesidades, y especialmente con tu ayuda en mis juicios. Como agradecimiento, prometo difundir esta oración en todas partes.
Consuélame en mis preocupaciones y dificultades, te lo ruego humildemente.
A través de la inmensa alegría que llenó tu alma, cuando recibiste al Salvador del Mundo en tu hogar en Betania, te suplico que intercedas por mí y mi familia, para que mantengamos a Dios en nuestros corazones, y así méritos de obtener el remedio para nuestras necesidades, especialmente en la situación actual que me abruma.
Te ruego, ayuda de los cristianos en todas las necesidades, ayúdame a superar las dificultades, tú que has luchado tan victoriosamente contra el demonio.
(Un Padre Nuestro - Un Ave María - Una Gloria al Padre)
Santa Marta, intercede por nosotros ante el Trono de la Divina Gracia. Amin! (3 veces).
(¡Más allá de nuestras legítimas aspiraciones humanas, que se haga la voluntad del Señor Misericordioso, el que nos llama a todos a la santidad ...!)
-------------------
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

6 Août :

 

Fête de la Transfiguration / Koodaara

 

Perunnal

  • Soirée :
    • Saint Mathieu 16: 27-17: 13
  • Matin :
    • Saint-Marc 8: 38 - 9: 13
  • Avant Quadisha Qurbana :
    • Deutéronome16: 13-17
    • Psaume 24
    • Isaïe, 61: 1-3
  • Quadisha Qurbana :
    • 1ère de St Jean 2: 23 :
    • 23 quiconque refuse le Fils n’a pas non plus le Père ; celui qui reconnaît le Fils a aussi le Père.
    • 3: 1 :
    • 01 Voyez quel grand amour nous a donné le Père pour que nous soyons appelés enfants de Dieu – et nous le sommes. Voici pourquoi le monde ne nous connaît pas : c’est qu’il n’a pas connu Dieu.
    •  
    • St Paul aux Romains 11: 25-36 :
  • 25 Frères, pour vous éviter de vous fier à votre propre jugement, je ne veux pas vous laisser dans l’ignorance de ce mystère : l’endurcissement d’une partie d’Israël s’est produit pour laisser à l’ensemble des nations le temps d’entrer.
  • 26 C’est ainsi qu’Israël tout entier sera sauvé, comme dit l'Écriture : De Sion viendra le libérateur, il fera disparaître les impiétés du milieu de Jacob.
  • 27 Telle sera pour eux mon alliance lorsque j’enlèverai leurs péchés.
  • 28 Certes, par rapport à l’Évangile, ils sont des adversaires, et cela, à cause de vous ; mais par rapport au choix de Dieu, ils sont des bien-aimés, et cela, à cause de leurs pères.
  • 29 Les dons gratuits de Dieu et son appel sont sans repentance.
  • 30 Jadis, en effet, vous avez refusé de croire en Dieu, et maintenant, par suite de leur refus de croire, vous avez obtenu miséricorde ;
  • 31 de même, maintenant, ce sont eux qui ont refusé de croire, par suite de la miséricorde que vous avez obtenue, mais c’est pour qu’ils obtiennent miséricorde, eux aussi.
  • 32 Dieu, en effet, a enfermé tous les hommes dans le refus de croire pour faire à tous miséricorde.
  • 33 Quelle profondeur dans la richesse, la sagesse et la connaissance de Dieu ! Ses décisions sont insondables, ses chemins sont impénétrables !
  • 34 Qui a connu la pensée du Seigneur ? Qui a été son conseiller ?
  • 35 Qui lui a donné en premier et mériterait de recevoir en retour ?
  • 36 Car tout est de lui, et par lui, et pour lui. À lui la gloire pour l’éternité ! Amen.
    •  
    • Saint Luc 9:27-36 :
  • 27 Je vous le dis en vérité : parmi ceux qui sont ici présents, certains ne connaîtront pas la mort avant d’avoir vu le règne de Dieu. »
  • 28 Environ huit jours après avoir prononcé ces paroles, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il gravit la montagne pour prier.
  • 29 Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante.
  • 30 Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie,
  • 31 apparus dans la gloire. Ils parlaient de son départ qui allait s’accomplir à Jérusalem.
  • 32 Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes à ses côtés.
  • 33 Ces derniers s’éloignaient de lui, quand Pierre dit à Jésus : « Maître, il est bon que nous soyons ici ! Faisons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il ne savait pas ce qu’il disait.
  • 34 Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ; ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent.
  • 35 Et, de la nuée, une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! »
  • 36 Et pendant que la voix se faisait entendre, il n’y avait plus que Jésus, seul. Les disciples gardèrent le silence et, en ces jours-là, ils ne rapportèrent à personne rien de ce qu’ils avaient vu.

SUR LA TRANSFIGURATION,

par un auteur syriaque orthodoxe

 anonyme du 6ème siècle 
Homélie attribuée à tort à saint Ephrem (trad. Coune, in L'Année en fêtes, Migne 2000, p. 474) 


 

« Parmi ceux qui sont ici, certains ne connaîtront pas la mort avant d'avoir vu le règne de Dieu »

 

Notre Seigneur Jésus Christ a emmené Pierre, Jacques et Jean sur la montagne pour leur montrer la gloire de sa divinité et leur faire connaître qu'il était le Rédempteur d'Israël, comme il l'avait montré par les prophètes.

Il voulait prévenir aussi qu'ils ne soient pas scandalisés à la vue des souffrances librement consenties qu'il allait souffrir pour nous dans sa nature humaine.

Ils le connaissaient en effet comme homme, mais ils ignoraient qu'il soit Dieu ; ils le connaissaient comme fils de Marie, un homme séjournant avec eux dans le monde, mais sur la montagne il leur a fait connaître qu'il était le Fils de Dieu, et Dieu lui-même. 

Ils l'avaient vu manger et boire, travailler et se reposer, s'assoupir et dormir, subir l'effroi jusqu'aux gouttes de sueur, toutes choses qui ne semblaient guère en harmonie avec sa nature divine et paraissaient ne convenir qu'à son humanité.

Voilà pourquoi il les a emmenés sur la montagne, afin que le Père l'appelle son Fils et leur montre qu'il était vraiment son Fils et qu'il était Dieu.

Il les a emmenés sur la montagne et leur a montré son Règne avant de manifester ses souffrances, sa puissance avant sa mort, sa gloire avant les outrages et son honneur avant l'ignominie.

Ainsi, lorsqu'il serait pris et crucifié, ses apôtres sauraient qu'il ne l'avait pas été par faiblesse mais par consentement et de son plein gré, pour le salut du monde.

Hymne Occidentale des 1ères
Vêpres de la Transfiguration:
 
Quicúmque Christum quæritis,
Oculos in altum tóllite :
Illic licébit vísere
Signum perénnis glóriæ.

Illústre quiddam cérnimus,
Quod nésciat finem pati,
Sublíme, celsum, intérminum,
Antíquius cælo et chao.

Hic ille Rex est Géntium
Populíque Rex iudáici,
Promíssus Abrahæ patri
Eiúsque in ævum sémini.

Hunc, et prophétis téstibus
Iisdémque signatóribus,
Testátor et Pater iubet
Audíre nos et crédere.

Iesu, tibi sit glória,
Qui te revélas párvulis,
Cum Patre, et almo Spíritu,
In sempitérna sæcula.
Amen.
Vous tous qui cherchez le Christ,
portez en haut vos regards :
là, vous pourrez contempler
l’image de la gloire éternelle.

Nous voyons quelque chose de radieux,
qui ne saurait souffrir de fin,
sublime, incomparable, infini,
antérieur au ciel et au chaos.

C’est Lui, le Roi des Nations,
le Roi du peuple juif,
promis au père Abraham
et à sa postérité, pour toujours.

Les Prophètes l’ont annoncé
et en même temps dépeint,
son Père lui rend aussi témoignage,
et nous ordonne d’écouter et de croire.

O Jésus, à vous soit la gloire,
qui vous révélez aux petits,
avec le Père et l’Esprit vivifiant,
dans les siècles éternels.
Amen.

« Regardez ce Jésus brillant comme un soleil, c'est un rayon de la béatitude qui vous est promise, vous serez un jour rayonnant comme cela.

Ô jour ! ô bonheur éternel ! quand y serai-je ?...

Écoutez les Apôtres, comme ils se sentent épris d'un singulier contentement à la vue de ce spectacle ; ce sont les consolations et les secours que notre bon Jésus nous donne dès cette vie.

Voyez Moïse et Élie à ses côtés qui le contemplent. Tous deux avaient instamment demandé de voir Dieu, et cette grâce leur est accordée, pour vous faire espérer et attendre que rien ne vous sera refusé, de ce que vous demanderez raisonnablement pour votre bien spirituel et éternel.

Car, que vous refuserait celui qui se donne lui-même pour toujours, ou s'il vous refuse quelque chose, qu'avez-vous besoin de cette chose, ayant Dieu qui est tout.

Mais ! ô mon Dieu, je crains à cette parole que j'entends de votre bouche : Écoutez-le.

Car Il me semble que je n'écoute point ce Fils bien-aimé, et cependant il n'y a d'espérance d'être jamais bienheureux, qu'en l'écoutant et en lui obéissant...

Mon fils, la crainte est bonne, pourvu qu'elle soit efficace, et qu'elle te porte à faire ce que tu dois, de peur qu'en y manquant tu ne viennes à être exclus de ton espérance ; et même quoi que tu fasses, il est toujours bon de craindre que tu n'en fasses pas assez, afin que ton espérance soit bien réglée entre le désespoir et la présomption... »

Hayneuve s.j. (1588-1663), Méditations sur la Vie de N.-S. Jésus-Christ Tome V (Transfiguration de Notre-Seigneur, Deuxième point), Édition corrigée, rajeunie et disposée selon l'ordre du Bréviaire romain par M. l'Abbé J.-B. Lobry, Paris, Hippolyte Walzer, 1868. (1ère édition : 1645)

De même que le médicament le plus amer chasse ce qui est toxique,

ainsi donc la prière jointe au jeûne chasse les mauvaises pensées.

Como o remédio mais amargo expulsa o que é venenoso,
portanto, a oração unida ao jejum expulsa maus pensamentos.

Just as the most bitter medicine drives out poisonous creatures so prayer joined to fasting drives evil thoughts away.

Como la medicina más amarga expulsa lo que es venenoso,
por lo tanto, la oración unida al ayuno expulsa los malos pensamientos.

 

(Amma Syncletica, Apophtegmes des Pères du Désert)

Transfiguration du Seigneur

Par Saint Théophane le reclus.
Samedi 6 août :

II Corinthiens 7:10-16; Marc 2:18-22

 

A la Transfiguration une voix du Ciel dit seulement écoutez-Le (Matthieu 17:5).

Pourquoi est-ce ainsi?

Parce que le fruit de l'obéissance leur était montré.

C'était comme si le Père céleste disait:

Voulez-vous atteindre ceci?

Ecoutez ce qu'Il va proposer et vous commander.

Si vous allez sur Son chemin, vous entrerez sans aucun doute dans le royaume de la lumière, qui vous saisira non pas de l'extérieur, mais qui viendra de l'intérieur, et vous maintiendra toujours dans un état dans lequel l'ensemble de vos os clamera:

-il est bon pour nous d'être ainsi. 


Vous serez comblés de la lumière de la joie, la lumière de la bonne volonté, la lumière de la connaissance; toutes les tribulations passeront, la dissonance des passions disparaîtra, le mensonge et l'illusion se disperseront.

Sur la terre, vous deviendrez célestes; parmi ceux qui sont nés de la terre, vous deviendrez nés de Dieu; du milieu de ceux qui périssent, vous deviendrez éternellement bénis.

Alors tout sera vôtre, parce que vous appartiendrez au Christ. Celui qui aime le Seigneur Christ, est aimé du Père céleste, et tous deux viennent à lui et font leur demeure en lui.

C'est la lumière de la Transfiguration!

(Version française Claude Lopez-Ginisty d'après St Theophan the Recluse Thoughts for each Day of the Year St Herman of Alaska, Platina, CA USA 2010)

Tropaire, t. 7

Ô Christ Dieu, Tu T'es transfiguré sur la montagne, Tu as montré à tes disciples ta Gloire autant qu'ils pouvaient la supporter. Que ta lumière éternelle resplendisse pour nous aussi, pécheurs, par les prières de ta Mère, Ô donateur de Lumière, Gloire à Toi !
Kondakion, t. 7

Sur la montagne tu t’es transfiguré * et tes Disciples * contemplèrent ta gloire, ô Christ notre Dieu, * pour autant qu’ils le pouvaient, * afin qu’en te voyant sur la croix * ils comprennent que ta Passion était voulue * et proclament à la face du monde * que tu es en vérité le reflet * de la splendeur et de la gloire du Père.

Ikos

Réveillez-vous de la torpeur dont vous êtes accablés, * ne restez pas toujours couchés sur le sol; * pensées qui inclinez mon âme vers le ba, * élevez-vous vers le sommet de la divine ascension: avec Pierre et les deux fils de Zébédée * empressonsnous de gravir le mont Thabor * de contempler nous aussi la gloire de notre Dieu et d’écouter la voix céleste qu’ils ont eux-mêmes entendue, * si bien quils proclamèrent à la face du monde * celui qui est en vérité le reflet de la splendeur de la gloire du Père.

Exapostilaire
Lumière immuable, ô Verbe, * Lumière du Père inengendré, * dans ta lumière en ce jour * nous avons vu au Thabor * la lumière du Père, * la lumière de l’Esprit * qui éclaire le monde entier.

Laudes, t. 4

Avant ta Passion et ta Croix, * Seigneur, prenant avec toi * ceux que tu choisis parmi tes saints Disciples, * tu gravis la montagne du Thabor, * pour que ta gloire leur apparût; * or, te voyant transfiguré et plus brillant que le soleil, * ils inclinèrent leur face vers le sol * et, stupéfaits de ta puissance, ils te déclaraient: * Tu es, ô Christ, la Clarté intemporelle, * tu es le reflet du Père, * bien que tu te sois mon¬ré librement * dans notre chair, sans subir de changement. (2 fois)

Toi qui précèdes les siècles en l'éternité * et te revêts du manteau de la lumière, * transfiguré en présence de tes Disciples, * plus que l'éclat du soleil * tu as brillé, ô Verbe de Dieu. * Près de toi se tenaient Moïse et Elie, * te révélant ainsi comme Seigneur des morts et des vivants * et glorifiant l'œuvre ineffable de ton salut, * ainsi que ton amour et la condescendance infinie * par laquelle tu sauvas le monde perdu à cause du péché.

Seigneur qui es né en t'incarnant de la virginale Nuée * et qui, transfiguré sur la montagne du Thabor, * fus entouré de lumineuse nuée, * en présence de tes Disciples la voix du Père * te proclama clairement son Fils bien-aimé partageant même trône et consubstantiel; * aussi, frappé d'effroi et sans savoir ce qu'il disait, * Pierre déclara: Qu'il est bon d'être ici, * Seigneur dont l'immense miséricorde nous comble de bienfaits.
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

Le Christ prit à part avec lui * sur une haute montagne Pierre, Jacques et Jean * et fut transfiguré en leur présence. * Son visage brilla comme soleil * et ses vêtements furent blancs plus que neige; * alors apparurent Moïse et Elie * qui s'entretenaient avec lui; * puis la nuée lumineuse les recouvrit * et une voix se fit entendre dans la nue: * Celui-ci est mon Fils bien-aimé * en qui j'ai mis ma complaisance, écoutez-le.

(http://calendrier.egliseorthodoxe.com/s…/stsaout/aout06.html http://www.sagesse-orthodoxe.fr/…/648-Ordo-du-6-août-2016.p…)

Aloho m'barekh

Je demande à tous nos fidèles et amis de bien vouloir, de la Transfiguration de Notre-Seigneur (6 Aout) à la Dormition-Assomption de Notre-Dame (15 Août), dire la prière suivante pour leurs prêtres, tous les prêtres; pour les vocations en notre métropolie, les vocations de par le monde...Merci.

Avec l'assurance de mon fidèle dévouement.

 

+Mor Philipose-Mariam, métropolite.

 

 

PRIERE POUR NOS PRÊTRES:

 

Seigneur Jésus, avec tous les saints prêtres qui nous ont montré le chemin du ciel et qui sont aujourd'hui dans Votre gloire, nous Vous confions : tous les prêtres que nous connaissons, ceux que nous avons rencontrés, ceux qui nous ont aidés, ceux que Vous nous donnez aujourd’hui comme témoins de la Paternité de Votre Père céleste.

Vous avez appelé chacun de ces baptisés par son nom pour que vivant de votre Bon Saint et vivifiant Esprit, ils se sanctifient avec l'ensemble du Peuple de Dieu.

Parmi ces baptisés, Vous avez appelé chacun d'eux par un amour de prédilection afin qu''en Vous,Unique, Souverain et Eternel Prêtre, ils soient "sanctifificateurs" ...

Pour chacun d'eux, pour le don de leurs vies , nous Vous louons et nous Vous supplions : gardez-les (Et nous avec eux) dans la fidélité à Votre nom ; Vous qui les aavez consacrés pour qu’en Votre nom, ils soient nos pasteurs, donnez leur force, confiance et joie pour accomplir leur mission.

Que  la Quadisha Qurbana (L'Offrande par Vous, avec Vous et en Vous de Votre Sacrifice non sanglant), que l'Euchraristie qu’ils célèbrent les nourrisse et leur donne le courage de s’offrir avec Vous pour les brebis que nous sommes ; qu’ils soient entièrement immergés en Vous, ô Christ miséricordieux afin d'être toujours plus les témoins de Votre pardon afin d'étendre avec nous Votre règne d'Amour, de Vérité, de Justice et de Paix.

Qu'en Vous , Ô Christ Prêtre, ils soient de vrais adorateurs du Père afin de  nous enseigner le véritable chemin de la sainteté.

Ô Père Céleste, avec eux, avec nos prêtres, nous nous offrons au Christ "Porte des brebis" pour l'édification et l'unanimité de l’Église tendue vers Vous: 

-Qu’elle soit missionnaire dans le souffle de Votre Esprit!

Apprenez-nous  à aimer ces prêtres que Vous nous donnez, à les respecter et à les recevoir vraiment comme un don de Votre main, pour qu’avec eux nous accomplissions davantage Votre œuvre pour le salut de tous. 

Seigneur, donnez-nous des prêtres, Seigneur, donnez-nous de nombreux prêtres, Seigneur, donnez-nous de nombreux et saints prêtres !

Amîn.

Neuvaine de prière pour la paix
« Jésus est notre paix »

See original image

Du samedi 6 août au lundi 15 août 2016,
solennité de l’Assomption de la Vierge Marie

Seigneur Jésus, Vous êtes notre paix, et Vous veux la paix pour tous.

Nous Vous implorons : mettez la paix dans nos cœurs.
Nous Vous supplions : convertissez le cœur de ceux qui sont tentés par la violence.


Nous Vous le demandons : faites de nous tous des artisans de paix, partout où nous vivons.

Nous nous souvenons de la parole de la Vierge Marie dans le petit village de Pontmain* : « Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon fils se laisse toucher. »

En écoutant sainte Marie, la Mère de Dieu,
Reine de la paix et Mère de Miséricorde,
nous Vous prions pour que Vous donniez au monde le bien si précieux de la paix.

Merci d’écouter notre prière qui monte vers Vous avec espérance.
Nous avons confiance en Vous, Jésusn Sauveur du monde.

Dire ensuite un Notre Père et une dizaine de chapelet, en terminant par : « Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient, pour les siècles des siècles, Amîn. »

 

 Apparition du 17 janvier 1871:

See original image

 

 

ESPÉRANCE ET MISÉRICORDE FACE A LA PANDÉMIE DU "COVID 19"

Au Nord-Est de la Syrie, à 40 km de Damas, un miracle a eu lieu le 11 mars 2020, dans un petit village, où 15000 habitants parlent encore l'Araméen, la langue du Christ.

Seidnaya est surtout connu pour son Monastère orthodoxe, érigé au milieu du VIe siècle et qui est devenu, au Proche-Orient, le second lieu Saint après Jérusalem.

Chrétiens et musulmans viennent depuis toujours dans ce sanctuaire pour prier devant l’icône miraculeuse de la Vierge Marie, peinte par l'apôtre saint Luc. «La Chahoura» c.-à-d. la «Célèbre».

A chacun de mes voyages en Syrie, je ne manque jamais daller rendre grâces à Celle qui peut tout. C'est ainsi qu'en 2011, au début de la guerre, sa Béatitude Mère Christina m'avait autorisé à séjourner trois jours au couvent pour m'entretenir avec elle (cf. le livre «Le Silence de Dieu»).

Souffrant d'une longue maladie, cette grande dame, s'était éteinte peu après, le Seigneur l'ayant rappelée à Lui avant l'invasion des Djihadistes en 2012-2013. Et voici que 9 ans plus tard, au milieu de cette pandémie, le nom de Seidnaya est évoqué.

Ce que je rapporte ici est de source sûre puisque j'ai pu m’entretenir directement en arabe avec sa Béatitude Mère Febronia ainsi qu’avec Sœur Stephania, directrice de la communication au sanctuaire.

Voici la traduction littérale de leurs témoignages enregistrés lors de la Semaine sainte.

Le 27 mars 2020, Sœur Domianî, une religieuse Copte d'Egypte, téléphone à Sœur Julietta au Monastère grec-orthodoxe de Seidnaya, et lui fait part d’un songe quelle vient d’avoir et qui l’a sérieusement troublée: «Je priais, dit-elle, devant l’Icône de la Vierge Marie et je l’ai vue en train de pleurer et de supplier son Fils Jésus pour qu’il éloigne la malédiction du Coronavirus sur le monde.

Jésus Dieu qui tenait dans sa main le globe terrestre en feu, a détourné son regard de sa Mère en disant: "Je suis triste pour eux, mais ce monde s est éloigné de Moi, il s est lui-même privé de la Miséricorde, de l’Amour et de la Prière." Et je le vis jeter la boule dé feu!» 

Sœur Julietta partage sa peine de son amie égyptienne et la nuit d’après, elle aussi, fait un rêve qu’elle raconte:

«J'étais dans la crypte devant la "Chahoura’’, prosternée, priant et pleurant en disant:

-“Ô Vierge, ne nous abandonne pas, intercède auprès de ton Fils, afin qu' éloigne d’eux le fléau du Coronavirus et qu’il guérisse tous les malades."»

Puis elle se lève et prépare les tampons de coton imbibés d’huile sainte.

Soudain, elle voit entrer dans la crypte Sœur Mariam, qui tombe en extase devant elle en disant:

-«Réjouis-toi, Julietta, la Vierge a exaucé nos prières.»

Elle a fini par convaincre son Fils de répandre sa Miséricorde sur le monde et d’éteindre le fléau du coronavirus.

Elle a dit:

-“Annonce au monde entier qu’on doit marquer du signe de la Croix avec de l'huile sainte, les portes et les fenêtres des maisons, ainsi que le front de chaque personne, c’est ainsi que l'épidémie du Coronavirus prendra fin.’’»

Mère Febronia ajoute:

-«Par la compassion de la. Mère de Dieu et ses supplications, que Dieu ait pitié de nous et nous sauve. Amîn!»

Jean Claude Antakli

 

Et un petit miracle eut lieu à Nantes lorsqu'un de nos fidèles, Jérémy, qui n'avait presque plus d'huile Sainte bénite en l'honneur de Saint Koorilose,

avec foi traça comme indiqué le signe de la Croix sur chacun des membres de sa famille et sa belle-famille (Ça fait du monde!) ainsi que sur les litaux des portes et fenêtres des maisons et, miracles ! Il y avait davantage d'huile sainte dans sa fiole après l'opération qu'en son début !

Le Remède pour le corps et l'âme

(Père Tryphon)

La puissance vivifiante du Corps et du Sang du Sauveur

L'Éternité est un banquet sans fin (la Divine Liturgie) qui se déroule dans le Royaume céleste. A chaque fois que nous participons à la Divine Liturgie, nous sommes transportés en un lieu où il n'y a ni temps ni espace, et nous participons à ce banquet-là.
 
En recevant les Saints Mystères (à savoir, vraiment le Corps et le Sang du Christ), nous recevons le remède guérissant tout ce qui nous rend malade.
 
Notre décrépitude, corps et âme, se voit administrer le médicament dont nous avons tant besoin.

Dieu est partout présent et rempli tout. Il n'y a nul endroit où Il ne serait pas. Le feu des enfers n'est rien d'autre que le Feu de Dieu, brûlant ceux qui manquent d'amour et qui refusent de répondre à Son invitation de rentrer en communion avec Lui.
 
Dieu n'envoie personne en enfer, car nous nous y condamnons nous-mêmes.
 
L'éternité avec Dieu requiert une transformation de nos âmes, nous devons être purifiés afin de pouvoir être baignés dans la Lumière incréée de Dieu.
 
Sans cette transformation, le feu de Dieu nous brûle, non pas qu'Il souhaite que nous brulions, mais parce que notre nature déchue ne saurait soutenir la présence de Dieu sans avoir été purifiée.

L'Eucharistie est le remède même que Dieu a voulu pour cette transformation. Notre réponse devrait être une humble soumission à cette invitation à communier avec ce Dieu même Qui nous a créés.
 
La Sainte Communion est là pour être le moyen de notre transformation, qui nous restaure en plénitude. Les Saints Mystères nous donnent la vie.
 
La Confession et la Communion régulières sont les moyens dont nous disposons pour changer.

L'Eucharistie est à la fois mystique et symbolique, et est comprise comme étant authentiquement Corps et Sang du Christ, précisément parce que le pain et le vin sont des mystères et des symboles de la véritable et authentique présence de Dieu, et Sa manifestation pour nous en Christ.

La Sainte Eucharistie défie toute analyse et explication purement rationnelle, de même qu'une terminologie logique, précisément parce que c'est un mystère.
 
L'Eucharistie, étant le Christ Lui-même, est un mystère du Royaume des Cieux qui, comme Jésus nous l'a dit, n'est "pas de ce monde-ci."
 
Du fait qu'elle relève du Royaume de Dieu, l'Eucharistie est totalement inaccessible à la "logique" terrestre de l'humanité déchue.

Saint Jean Damascène en disait :
-"Si vous voulez savoir commence cela se passe, il vous suffit d'apprendre que c'est par le Saint Esprit... nous n'en savons rien de plus, sinon que la Parole de Dieu est véridique, active et toute puissante, mais insondable en son mode opératoire."

A l'occasion de cette pandémie [Coronavirus Covid-19], un petit nombre de fidèles a eu peur de recevoir les Saints Mystères avec la même cuillère que celle qui avait administré la Communion à leur prédécesseur dans la file.
 
Ces gens se privent donc d'eux-mêmes du vivifiant Corps et Sang du Christ, par peur d'être atteints par un virus. Je leur dirais qu'il est important de se rappeler que l'Eucharistie apporte la guérison SIMULTANÉMENT au corps et à l'âme.
 
(Et que dire pour nous qui, dans notre rite Syro-Orthodoxe, n'utilisons pas la cuillère mais donnons à chaque fidèle le Corps du Christ humecté du Précieux Sang)

Comme prêtre, après avoir administré le Corps et le Sang aux fidèles, je place la sainte cuillère dans ma propre bouche, de peur que la moindre parcelle des précieux Dons puisse en tomber. Et comme tous les prêtres, j'ai accompli cela depuis le jour où mon archevêque m'a ordonné à la sainte prêtrise.
Je n'ai JAMAIS été frappé par le moindre virus que ce soit pour avoir agit de la sorte, et ça n'aura jamais lieu.
 
C'est tout simplement impossible, vu ce que je reçois dans ma bouche.

Cette peur est générée par les puissances des ténèbres, car le démon voudrait que nous ayons peur de recevoir la grâce vivifiante qui vient de la réception des Saints Mystères.
 
Le démon sait tout à propos de la puissance vivifiante du Corps et du Sang du Sauveur, et c'est le démon qui va chercher à provoquer la peur chez les fidèles, de sorte que nous évitions de recevoir le Remède nécessaire pour nos âmes.

Les fidèles, tous ensemble, nous devons tenir ferme dans notre Foi, et dire au démon de retourner en enfer, là d'où il vient
.
Dans l'amour du Christ,
Higoumène Tryphon
L’Église ne peut vivre le présent que dans la fidélité au passé.
(Discours de Mgr Boniface, 18 juillet 2020)

 

Discours de Mgr Charles-Clément Boniface, dit Père Samuel, Chorévêque Syriaque orthodoxe, à ses fidèles et à toute personne croyante ou non.
Sujet :
L’église et les fidèles.
Illustration :
Napoléon Bonaparte († 1821) dit :
« L’Église ne peut vivre le présent que dans la fidélité au passé. »
Extrait du discours :
Au commencement, on disait Maison de Dieu.
Église = peuple.
Cassiodore, théologien et écrivain latin († 575), dit :
« L’Église est une société qui se compose de membres venant de toutes les parties du monde. »
Saint Bernard dit :
« Unissez-vous aux gens de biens ; recherchez leur société.
Si vous fréquentez les gens de bien, vous imiterez leurs mœurs et leurs habitudes. »
Sénèque dit :
« Une société ne peut subsister que par l’amour et la fidélité réciproques des membres qui la composent. »
Napoléon Bonaparte († 1821) dit :
« Les peuples passent, les trônes s’écroulent, les institutions disparaissent, mais l’Église demeure. »
« L’Église ne peut vivre le présent que dans la fidélité au passé. »
L’Église est le siège de la vérité.
Blaise Pascal, Mathématicien et philosophe († 1662) dit :
« L’histoire de l’Église doit être proprement appelée l’histoire de la vérité. »
Saint Bonaventure († 1274) dit :
« L’Église est belle par sa foi profonde, plus belle par son espérance, très belle par sa charité. »
Cassiodore, théologien et écrivain latin († 575), dit :
« L’Église s’accroît sous le glaive de la tribulation, et les coups de la persécution multiplient le peuple de Dieu. »
Saint Agustín († 430) dit :
« Jusqu’à la fin du monde, l’Église ne manquera jamais de persécuteurs. »
Saint Épiphane de Salamine
Ce 25 Juillet, conformément à notre calendrier liturgique de Malankare Orthodoxe, nous célébrons le Dubkrono de Mar Epiphanius ( Saint Epiphane/ 310 - 403)
C'était un Juif hellénisant, converti, originaire de Palestine.
Il fut évêque de Salamine dans l'île de Chypre durant trente-six ans.
Parmi ses nombreux écrits, son "Panarion" reste indispensable aux historiens de l'Église.
Il y pourfend quatre-vingt hérésies, dont certaines sont issues de son imagination comme des hérésies possibles.
C'est un polémiste toujours aux aguets pour pourfendre l'hérésie avec souvent beaucoup d’acrimonie et cela, de l'avis de plusieurs, malgré un mauvais talent de rédacteur.
Tout cela ne l'empêcha pas d'être reconnu comme un saint. Beaucoup d'entre nous ne doivent donc pas désespérer de le devenir malgré leurs travers...
À Salamine dans l'île de Chypre, en 403, saint Épiphane, évêque.
D'une grande érudition en tout genre et connaissant admirablement les saintes Écritures, il ne fut pas moins admirable par la sainteté de sa vie, son zèle pour l'unité catholique par l'orthodoxie de la foi, sa libéralité envers les pauvres et le don de faire des miracles.
***
Prière de Saint Épiphane de Salamine
pour Pâques
Voici la Prière « Lève-toi, partons d’ici, car tu es en moi et je suis en toi » de Saint Épiphane de Salamine (315-403), Évêque palestinien de Constantia (aujourd'hui Salamine) à Chypre et Père de l'Église pour l'Église orthodoxe et l'Église catholique.
Ce magnifique poème est lu le Samedi saint. Il évoque la fonction libératrice du Christ.
Croyant pouvoir se suffire à lui-même, Adam a choisi la désobéissance à son Créateur, qui voulait pourtant l’associer toujours plus étroitement à sa vie.
Ce mauvais usage du libre arbitre a suscité une dégradation de la nature humaine, devenue dès lors esclave de ses passions.
Le Christ descend pour délivrer l’homme et l’associer à Sa liberté souveraine.
La Prière de Saint Epiphane de Salamine « Lève-toi, partons d’ici, car tu es en moi et je suis en toi » :
« Un grand silence règne, aujourd’hui, sur la terre. Dieu s’est endormi dans la chair et est allé réveiller celui qui dormait depuis des siècles : Adam, notre premier Père, la brebis perdue.
Il va, pour le délivrer de ses liens, lui qui est en même temps son Dieu et son Fils. Adam, qui est tenu captif plus profondément que tous les hommes, entend le bruit des pas du Seigneur.
Et lorsqu’il Le voit, plein de stupeur, il se frappe la poitrine. Le Christ lui ayant saisi la main, Il lui dit :
-«Eveille-toi, ô toi qui dors, je ne t'ai pas créé pour que tu demeures captif du séjour des morts.
Relève-toi d'entre les morts : moi, je suis la vie des morts.
Lève-toi, œuvre de mes mains ; lève-toi, mon semblable, qui as été créé à mon image. Eveille-toi, sortons d'ici.
Car tu es en moi, et moi en toi, nous sommes une seule personne indivisible.
C'est pour toi que moi, ton Dieu, je suis devenu ton fils ; c'est pour toi que moi, le Maitre, j'ai pris ta forme d'esclavage ; c'est pour toi que moi, qui domine les cieux, je suis venu sur la terre, et au-dessous de la terre ; c'est pour toi, l'homme, que je suis devenu comme un homme abandonné, libre entre les morts ; c'est pour toi, qui es sorti du jardin, que j'ai été livré aux juifs dans un jardin et que j'ai été crucifié dans un jardin. Vois les crachats sur mon visage : c'est pour toi que je les ai subis afin de te ramener à ton premier souffle de vie.
Vois les soufflets sur mes joues : je les ai subis pour rétablir ta forme défigurée afin de la restaurer à mon image.
Vois la flagellation sur mon dos, que j'ai subie pour éloigner le fardeau de tes péchés qui pesait sur ton dos.
Vois mes mains solidement clouées au bois, à cause de toi qui as péché en tendant la main vers le bois.
Je me suis endormi sur la croix, et la lance a pénétré dans mon côté, à cause de toi qui t'es endormi dans le paradis et, de ton côté, tu as donné naissance à Ève.
Mon côté a guéri la douleur de ton côté ; mon sommeil va te tirer du sommeil des enfers.
Ma lance a arrêté la lance qui se tournait vers toi. Lève-toi, partons d'ici.
L'ennemi t'a fait sortir de la terre du paradis ; moi je ne t'installerai plus dans le paradis, mais sur un trône céleste.
Je t'ai écarté de l'arbre symbolique de la vie ; mais voici que moi, qui suis la vie, je ne fais qu'un avec toi.
J'ai posté les chérubins pour qu'ils te gardent comme un serviteur; je fais maintenant que les chérubins t'adorent comme un Dieu.
Le trône des chérubins est préparé, les porteurs sont alertés, le lit nuptial est dressé, les aliments sont apprêtés, les tentes et les demeures éternelles le sont aussi.
Les trésors du bonheur sont ouverts et le royaume des cieux est prêt de toute éternité. Amen. »
Saint Épiphane de Salamine (315-403)
Em 25 de julho, de acordo com nosso calendário litúrgico ortodoxo de Malankare, comemoramos o Dubkrono de
Mar Epifânio (São Epifânio / 310 - 403)
Ele era um judeu convertido e helenizante da Palestina.
Ele foi bispo de Salamina na ilha de Chipre por trinta e seis anos.
Entre seus muitos escritos, seu "Panarion" permanece indispensável para os historiadores da Igreja.
Ele mata oitenta heresias por lá, algumas das quais vieram de sua imaginação como possíveis heresias.
Ele é um polemista sempre à procura de matar a heresia, muitas vezes com uma grande quantidade de acrimonia e isso, na opinião de muitos, apesar de suas poucas habilidades de escrita.
Tudo isso não o impediu de ser reconhecido como santo. Muitos de nós, portanto, não devem se desesperar em se tornar assim, apesar de nossas falhas ...
Em Salamina, na ilha de Chipre, em 403, Santo Epifânio, bispo.
De grande erudição de todos os tipos e um admirável conhecimento das Sagradas Escrituras, ele não era menos admirável pela santidade de sua vida, seu zelo pela unidade católica pela ortodoxia da fé, sua liberalidade para com os pobres e os pobres. dom de fazer milagres.
***
Oração de São Epifânio de Salamina
para a Páscoa
Aqui está a oração "Levante-se, vamos embora daqui, pois você está em mim e eu estou em você" de São Epifanes de Salamis (315-403), Bispo Palestino de Constantia (hoje Salamis) em Chipre e Pai de a Igreja para a Igreja Ortodoxa e a Igreja Católica.
Este poema magnífico é lido no sábado santo. Evoca a função libertadora de Cristo.
Acreditando que ele poderia ser auto-suficiente, Adam escolheu a desobediência ao seu Criador, que queria associá-lo cada vez mais à sua vida.
Esse mau uso do livre-arbítrio causou uma degradação da natureza humana, que se tornou escrava de suas paixões.
Cristo desce para libertar o homem e associá-lo à Sua liberdade soberana.
Oração de São Epifânio de Salamina "Levante-se, vamos daqui, pois você está em mim e eu estou em você":
“Um grande silêncio reina na terra hoje. Deus adormeceu na carne e foi acordar aquele que dormia há séculos: Adão, nosso primeiro Pai, a ovelha perdida.
Ele vai, para libertá-lo de seus laços, aquele que é ao mesmo tempo seu Deus e seu Filho. Adão, que é mantido em cativeiro mais profundo do que todos os homens, ouve o som dos passos do Senhor.
E quando ele O vê, espantado, ele bate no peito. Tendo tomado a mão de Cristo, disse-lhe:
- "Acorde, ó você que dorme, eu não te criei para que você permaneça cativo no inferno.
Ressuscitar dentre os mortos: eu sou a vida dos mortos.
Levanta-te, obra das minhas mãos; surja, meu companheiro, que foi criado à minha imagem. Acorde, vamos sair daqui.
Porque você está em mim e eu em você, somos uma pessoa indivisível.
É para você que eu, seu Deus, me tornei seu filho; é para você que eu, o Mestre, tomei sua forma de escravidão; é para você que eu, que governo os céus, vim à terra e abaixo da terra; é para você, homem, que me tornei como um homem abandonado, livre entre os mortos; é para você, que saiu do jardim, que fui entregue aos judeus em um jardim e que fui crucificado em um jardim. Veja o escarro no meu rosto: foi para você que eu os sofri, a fim de trazê-lo de volta ao seu primeiro suspiro de vida.
Veja os foles nas minhas bochechas: eu os fiz restaurar a sua forma desfigurada para restaurá-la à minha imagem.
Veja o açoitamento nas minhas costas, que eu sofri para tirar o peso dos seus pecados que pesavam nas suas costas.
Veja minhas mãos firmemente pregadas na madeira, por causa de você que pecou ao estender a mão para a madeira.
Adormeci na cruz, e a lança entrou no meu lado, por causa de você que adormeceu no paraíso e, do seu lado, deu à luz Eva.
Meu lado curou a dor do seu lado; meu sono te acordará do sono do inferno.
Minha lança parou a lança girando em sua direção. Levante-se, vamos sair daqui.
O inimigo te tirou da terra do paraíso; Não vou mais instalá-lo no paraíso, mas em um trono celestial.
Eu te tirei da árvore simbólica da vida; mas agora eu, que sou vida, sou um com você.
Coloquei os querubins para guardá-lo como servo; Agora eu faço os querubins te adorarem como um Deus.
O trono dos querubins é preparado, os portadores são alertados, o leito nupcial é preparado, a comida é preparada, assim como as tendas e moradas eternas.
Os tesouros da felicidade são abertos e o reino dos céus está pronto para toda a eternidade. Amém. "
São Epifânio de Salamina (315-403)
----------------
This July 25, in accordance with our Malankare Orthodox liturgical calendar, we celebrate the Dubkrono of
Mar Epiphanius (Saint Epiphanius / 310 - 403)
He was a converted, Hellenizing Jew from Palestine.
He was bishop of Salamis in the island of Cyprus for thirty-six years.
Among his many writings, his "Panarion" remains indispensable to Church historians.
He slays eighty heresies there, some of which came from his imagination as possible heresies.
He is a polemicist always on the lookout to slay heresy with often a great deal of acrimony and this, in the opinion of many, despite his poor writing skills.
All this did not prevent him from being recognized as a saint. Many of us should not therefore despair of becoming so despite our faults ...
At Salamis in the island of Cyprus, in 403, Saint Epiphanius, bishop.
Of great erudition of all kinds and an admirable knowledge of the Holy Scriptures, he was no less admirable for the holiness of his life, his zeal for Catholic unity through the orthodoxy of the faith, his liberality towards the poor and the gift of working miracles.