Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2018 6 16 /06 /juin /2018 14:49

Jeûne des apôtres/Jejum dos apóstolos/Fasting of the apostles

 
 
Sauter à la navigationSauter à la recherche

Le Jeûne des apôtres, appelé aussi Jeûne des saints apôtres, Jeûne de Pierre et Paul ou, parfois, Jeûne de Pierre1 est une période de jeûne observée dans les Églises d'Orient

Ce jeûne commence aujourd'hui, chez nous Chrétiens Syro-Orthodoxes de Tradition Malankare, ce 16 Juin 2018  et s'achève avec la fête des Coryphées des Apôtres apôtres Pierre et Paul, le 29 juin .

O Jejum dos Apóstolos, também chamado de Jejum dos Santos Apóstolos, Jejum de Pedro e Paulo ou, às vezes, o Jejum de Pedro 1 é um período de jejum observado nas Igrejas Orientais.

Este jejum começa hoje, com os cristãos sírio-ortodoxos da Tradição Malankare, em 16 de junho de 2018 e termina com a Festa das Corypheas dos Apóstolos Apóstolos Pedro e Paulo, em 29 de junho.

The Fasting of the Apostles, also called Fasting of the Holy Apostles, Fasting of Peter and Paul or, sometimes, Fasting of Peter1 is a period of fasting observed in the Eastern Churches

This fast begins today, with us Syro-Orthodox Christians of Malankare Tradition, on June 16, 2018 and ends with the Feast of the Corypheas of the Apostle Apostles Peter and Paul, on June 29th.

Histoire/História/History

Après avoir fêté la Résurrection du Christ durant les cinquante jours qui suivirent Pâques, les apôtres préparèrent leur départ de Jérusalem pour répandre la Bonne nouvelle. Selon la tradition sacrée, il se préparèrent à cette mission en jeûnant et en priant le Seigneur d'affermir leur résolution et de les accompagner dans leur œuvre missionnaire.

La source de ce jeûne se trouve dans les Évangiles. Lorsque les Pharisiens reprochent aux apôtres de ne pas jeûner, Jésus leur répond : « Les amis de l'époux peuvent-ils s'affliger pendant que l'époux est avec eux ? Les jours viendront où l'époux leur sera enlevé et alors ils jeûneront. »1,2,3. Selon les exégètes, Jésus faisait référence à son sacrifice sur la Croix ; mais dans un sens plus large, on entend ces paroles par rapport à la Résurrection et à la mission de prêcher l'Évangile, qui ne peut être accomplie qu'à travers le jeûne et la prière.

La tradition du jeûne existe au moins depuis le pape Léon Ier qui en témoigne dans ses homélies 4. Elle s'est perdue en Occident. Avec ce jeûne, les fidèles expriment aux apôtres leur reconnaissance pour les persécutions qu'ils ont éprouvées durant leur mission

Depois de celebrar a ressurreição de Cristo durante os cinquenta dias que se seguiram à Páscoa, os apóstolos se prepararam para sair de Jerusalém para difundir as boas novas. Segundo a tradição sagrada, eles se prepararam para esta missão jejuando e orando ao Senhor para fortalecer sua determinação e acompanhá-los em seu trabalho missionário.

A fonte desse jejum está nos Evangelhos. Quando os fariseus culpam os apóstolos por não jejuarem, Jesus lhes responde: "Podem os amigos do noivo afligirem-se enquanto o noivo estiver com eles? Chegará o dia em que o noivo será tirado deles e depois jejuarão. "1,2,3. De acordo com os exegetas, Jesus estava se referindo ao seu sacrifício na cruz; mas num sentido mais amplo, ouvimos estas palavras em relação à Ressurreição e à missão de pregar o Evangelho, que só pode ser realizado através do jejum e da oração.

A tradição do jejum existe pelo menos desde o Papa Leão I, que testemunha isso em suas homilias.4 Está perdido no Ocidente. Com esse jejum, os fiéis expressam aos apóstolos sua gratidão pelas perseguições que sofreram durante sua missão.

After celebrating the Resurrection of Christ during the fifty days following Easter, the Apostles prepared to leave Jerusalem to spread the Good News. According to sacred tradition, they prepared themselves for this mission by fasting and praying to the Lord to strengthen their resolve and to accompany them in their missionary work.

The source of this fast is in the Gospels. When the Pharisees blame the apostles for not fasting, Jesus answers them: "Can the friends of the bridegroom grieve while the bridegroom is with them? The days will come when the bridegroom will be taken away from them, and then they will fast. "1,2,3. According to the exegetes, Jesus was referring to his sacrifice on the Cross; but in a broader sense, one hears these words in relation to the Resurrection and the mission of preaching the Gospel, which can only be accomplished through fasting and prayer.

The tradition of fasting exists at least since Pope Leo I, who bears witness to this in his homilies.4 It is lost in the West. With this fast, the faithful express to the apostles their gratitude for the persecutions they experienced during their mission

Pratique/Prática/Convenient

Le Jeûne des apôtres n'est pas aussi sévère que celui du Grand Carême ou celui de la Dormition de Theotokos (Mère de Dieu le Verbe-Incarné).

Il est enjoint, néanmoins, de s'abstenir de toute alimentation carnée. Le poisson, l'huile et le vin sont permis tous les jours sauf les mercredis et vendredis8. Les règles du jeûne sont pratiquement identiques à celles du Jeûne de la Nativité.

Comme pour les trois autres jeûnes du cycle annuel, une grande fête est célébrée au cours du Jeûne des apôtres ; il s'agit ici de la fête de la Nativité de Saint Jean-Baptiste (24 juin)9.

Dans certaines Églises, les offices de semaine, lors du Jeûne des apôtres, sont identiques aux offices du Grand Carême (avec quelques variantes). De nombreux monastères et églises de tradition russe servent l'office du Grand Carême au moins le premier jour du Jeûne des apôtres.

O jejum dos apóstolos não é tão severo como o da Grande Quaresma ou da Dormição de Theotokos (Mãe de Deus, o Verbo Encarnado).

É proibido, no entanto, abster-se de qualquer dieta de carne. Peixe, azeite e vinho são permitidos todos os dias, exceto às quartas e sextas-feiras8. As regras do jejum são quase idênticas às do Jejum da Natividade.

Quanto aos outros três jejuns do ciclo anual, uma grande festa é celebrada durante o Jejum dos Apóstolos; esta é a festa da Natividade de São João Batista (24 de junho) 9.

Em algumas igrejas, os serviços semanais durante o jejum dos apóstolos são idênticos aos ofícios da Grande Quaresma (com algumas variações). Muitos mosteiros e igrejas da tradição russa servem ao serviço da Grande Quaresma pelo menos no primeiro dia do Jejum dos Apóstolos.

The fasting of the apostles is not as severe as that of the Great Lenten or the Dormition of Theotokos (Mother of God the Incarnate Word).

It is enjoined, however, to abstain from any meat diet. Fish, oil and wine are allowed every day except Wednesdays and Fridays8. The rules of fasting are almost identical to those of the Fast of the Nativity.

As for the other three fasts of the annual cycle, a great feast is celebrated during the Fast of the Apostles; this is the feast of the Nativity of Saint John the Baptist (June 24) 9.

In some churches, the weekly services during the fasting of the apostles are identical to the offices of the Great Lenten (with some variations). Many monasteries and churches of Russian tradition serve the service of Grand Lent on at least the first day of the Apostles' Fast.

Notes et références/Notas e referências/Notes and references

  •  
  1.  Matthieu, 9:15
  2.  Marc, 2:19-20
  3.  Luc, 5:34-35
  4.  Pape Léon Ier, Sermon 78 : Du jeûne de Pentecôte [archive]

Article adapté de Wikipedia

 

Conseil spirituel de Saint Jean Chrysostome:
 
Conseil spirituel

Rien n’est plus vain

qu’un chrétien

non appliqué à sauver les autres.

Spiritual Council of Saint John Chrysostom:


Nothing is more vain

that a Christian

not applied to save others.

Conselho Espiritual de São João Crisóstomo:


Nada é mais vaidoso

que um cristão

não aplicado para salvar outros.

 

Homélie 62, 4 in Mt

 

« Si, dans la vie de la Sainte Vierge,

il n’était parlé que de faits éclatants et sublimes, d’actes merveilleux, combien peu d’âmes oseraient la prendre pour modèle.

D’ailleurs, c’est sur sa vie intérieure, toute faite de parfaite union à Dieu, qu’il faut baser la nôtre. »

"If, in the life of the Blessed Virgin, there were only brilliant and sublime facts, marvelous acts, how few souls would dare to take her as a model.

Moreover, it is on his inner life, made of perfect union with God, that we must base ours. "

"Se, na vida da Santíssima Virgem, houvesse apenas fatos brilhantes e sublimes, atos maravilhosos, como poucas almas se atreveriam a tomá-la como modelo.

Além disso, é na sua vida interior, feita de perfeita união com Deus, que devemos basear-nos. "

 

(Marthe Robin (« Journal », 26 octobre 1930))

Quand Dieu nous en accorde la grâce,

elle nous aide singulièrement à le chercher en nous-mêmes.

 

En effet, on le trouve mieux et de manière plus profitable en soi que dans les choses créées ; c'est là que saint Augustin l'a trouvé, comme il nous le raconte, après l'avoir cherché en beaucoup d'endroits.

N'allez pas croire cependant que vous l'obtiendrez par la simple réflexion, en considérant que Dieu est au-dedans de vous, ou à l'aide de l'imagination, en vous le représentant en vous.

 

Cette méthode est bonne, c'est là une excellente méthode de méditer, elle est fondée sur la vérité, puisque de fait Dieu est au-dedans de nous ; mais il ne s'agit pas de cette façon de faire qui est au pouvoir de chacun, avec le secours de Dieu, bien entendu !

 

Ce dont je parle est différent : quelquefois on n'a même pas encore commencé à penser à Dieu que déjà on se trouve à l'intérieur de notre « château intérieur » sans savoir comment on y est entré...


Ce recueillement surnaturel n'a pas lieu quand nous le voulons, mais seulement quand il plaît à Dieu de le donner.

 

Je suis persuadée que si le Seigneur l'accorde, c'est à des personnes qui ont renoncé aux choses de ce monde..., du moins dans leurs désirs.

 

Ces gens-là, Dieu les appelle d'une manière toute particulière à la vie intérieure ; s'ils savent correspondre à ses avances, il ne se bornera pas à leur accorder cette grâce, dès lors qu'il commence à les faire monter.

Qu'ils louent le Seigneur grandement, car il n'est que trop juste de reconnaître cette grâce, et leur reconnaissance les dispose à recevoir encore mieux.

 

Car ce recueillement est une disposition à écouter Dieu : 

-l'âme doit donc éviter de discourir pour être attentive à ce que le Seigneur opère en elle... A ce qu'il me semble, dans cette œuvre spirituelle, celui-là fait plus qui est moins porté à penser et à vouloir agir.

 

Ce que nous avons à faire, c'est de nous tenir comme des pauvres très nécessiteux en présence d'un Roi qui est riche et puissant :

-ils élèvent la voix pour demander, puis ils baissent les yeux et attendent humblement. 

 

Quand il nous semble que Dieu, secrètement, nous fait comprendre qu'il nous écoute, il est bon alors de nous taire, dès lors qu'il nous a permis de nous approcher de lui.

 

Sainte Thérèse d'Avila (1515-1582), carmélite, docteur de l'Église Latine dans "Le Château intérieur", 4èmes demeures, ch. 3

Le jeûne des saints Apôtres

(Père  Stephen Freeman, évêque copte Youssef)

 
L'année Orthodoxe a un rythme, un peu comme la marée qui monte et redescend - sauf que ce rythme-ci est une ondulation entre les périodes de jeûne et de fêtes (enfin, quelques jours). Chaque semaine, à quelques exceptions près, les mercredi et vendredi sont marqués par le jeûne, et chaque célébration de la Divine Liturgie se prépare en s'abstenant de manger après minuit, jusqu'à communion aux saints Dons.

Voilà, c'est un rythme. Notre monde moderne a perdu la plupart de ses rythmes naturels. Le soleil se lève et éclaire, mais il ne provoque que peu d'effet en un monde qui est mû et dirigé par d'autres sources d'énergies. En Amérique du nord, à peu près tout est toujours ou presque en fête, quand bien même toute la pharmacopée que nous utilisons pour préserver cette merveilleuse corne d'abondance est probablement occupée à lentement empoisonner nos corps.

Les saintes Écritures parlent des rythmes du monde - "le soleil règnera sur le jour.. la lune et les étoiles règneront sur la nuit.."

Le rythme de l'Église ne cherche pas à nous rendre esclaves du calendrier, ni ne traite certains aliments comme éléments de péché. Il nous appelle simplement à une manière plus humaine de vivre. Ce n'est tout simplement pas humain de manger tout ce dont vous avez envie, n'importe quand. Même Adam et Even, aux origines, dans le Jardin, savaient qu'ils avaient à s'abstenir du fruit d'un arbre bien précis.

Les Chrétiens Orthodoxes ne se meurent pas lorsqu'ils jeûnent - simplement, nous nous abstenons de certains aliments, et en général nous mangeons moins.

En même temps, on nous enseigne de prier plus souvent, de participer plus fréquemment aux offices liturgiques, et d'accroître notre générosité envers autrui (aumône).

Mais c'est un rythme - les jeûnes sont suivis de fêtes. Le jeûne des Apôtres commence le 2ème lundi après la Pentecôte, et se termine par la Fête des saints Pierre et Paul le 29 juin. Dans ce qui s'appelle la chrétienté, la plupart l'ignorent. Les Chrétiens Orthodoxes sont entrés en période de Carême alors que le monde entier pense à ses vacances.

Le Dieu vu par nos contemporains ressemble à leur vision du régime - nous voulons autant que Lui que nous le souhaitons - n'importe où, n'importe quand. Il n'y a plus de rythme à nos désirs, uniquement la montée et la descente des passions.

Il n'y a pas de légalisme dans le jeûne orthodoxe. Je ne crois pas que Dieu punisse ceux qui manquent le jeûne. Je crois qu'en ce qui les concerne, c'est eux qui simplement deviennent de moins en moins humains. Nous n'acceptons pas les limites et confinements de notre existence, et nous nous retrouvons alors avec des désirs qui sont incessants et déréglés. Ca nous rend bestiaux.

Pour ceux qui ont commencé à jeûner - que Dieu vous donne la grâce! Pour ceux qui ne connaissent rien de ce jeûne - que Dieu vous donne la grâce et vous préserve d'un monde qui vous dévorera. Que Dieu nous donne à tous les miséricordes de Sa bonté, et nous aide à nous souvenir des oeuvres de Ses bienheureux Apôtres!

P. Stephen

Comment aimer beaucoup de monde?

(st Jean)

 


Plus le cœur est pur, plus il est vaste. Et plus il est capable de trouver de la place à l'intérieur pour un plus grand nombre d'êtres chers. Alors que plus il est rempli de péché, plus il se contracte, et moins il y a de place pour les bien-aimés. Parce qu'il est limité par l'amour-propre, et que cet amour-là est un faux amour.
Saint Jean de Cronstadt

Quanto mais puro o coração, mais vasto é. E quanto mais ele é capaz de encontrar espaço dentro de um número maior de entes queridos. Enquanto o mais pecaminoso ele é, mais ele encolhe, e menos há espaço para o amado. Porque é limitado pela auto-estima, e esse amor é um amor falso.
São João de Kronstadt

« Vous êtes le sel de la terre. Vous êtes la lumière du monde »

Le Seigneur a dit à ses apôtres : 
-« Vous êtes la lumière du monde ». 

Comme elles sont justes les comparaisons que le Seigneur emploie pour désigner nos pères dans la foi ! 

Il les appelle « sel », eux qui nous enseignent la sagesse de Dieu, et « lumière », eux qui chassent de nos cœurs l'aveuglement et les ténèbres de notre incrédulité. 

C'est donc à juste titre que les apôtres reçoivent le nom de lumière : ils annoncent dans l'obscurité du monde la clarté du ciel et la splendeur de l'éternité. 

Pierre n'est-il pas devenu pour le monde entier et pour tous les fidèles une lumière, quand il a dit au Seigneur : 
-« Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant » ? (Mt 16,16) 

Quelle plus grande clarté le genre humain aurait-il pu recevoir, que d'apprendre par Pierre que le Fils du Dieu vivant était le créateur de sa lumière ? 

Et saint Paul n'est pas une moins grande lumière pour le monde : alors que toute la terre était aveuglée par les ténèbres de la malfaisance, il est monté jusqu'au ciel (2Co 12,2) et, à son retour, il a révélé les mystères de la splendeur éternelle. 

C'est pourquoi il n'a pu ni se cacher, telle la ville fondée sur une montagne, ni se laisser mettre sous le boisseau, car le Christ, par la lumière de sa majesté, l'avait enflammé comme une lampe de choix, remplie de l'huile du Saint-Esprit. 

C'est pourquoi, mes bien-aimés, si, renonçant aux illusions de ce monde, nous avons à cœur de rechercher la saveur de la sagesse de Dieu, goûtons au sel des apôtres.

Saint Maxime de Turin (?-v. 420), évêque .(trad. in Kephas, vol. 1, p. 554 rev.) 

-----------

"Você é o sal da terra. Você é a luz do mundo »

O Senhor disse aos seus apóstolos:
- "Você é a luz do mundo".

Quão corretas são as comparações que o Senhor usa para designar nossos pais na fé!

Ele os chama de "sal", aqueles que nos ensinam a sabedoria de Deus e "luz", que expulsam de nossos corações a cegueira e as trevas de nossa incredulidade.

É, portanto, justamente, que os apóstolos recebem o nome de luz: eles anunciam nas trevas do mundo a clareza do céu e o esplendor da eternidade.

Pedro não se tornou para todo o mundo e para todos os fiéis uma luz quando disse ao Senhor:
"Você é o Cristo, o Filho do Deus vivo"? (Mt 16,16)

Que maior clareza poderia receber a raça humana do que aprender com Pedro que o Filho do Deus vivo era o criador de sua luz?

E São Paulo não é uma luz menor para o mundo: enquanto toda a terra estava cega pelas trevas do mal, ele subiu ao céu (2Co 12,2) e em seu retorno ele revelou os mistérios do eterno esplendor.

É por isso que ele não podia esconder-se, como a cidade fundada em uma montanha, nem deixar-se colocar debaixo do alqueire, porque Cristo, pela luz de sua majestade, o inflamou como uma lâmpada de escolha, preenchido com o óleo do Espírito Santo.

Portanto, meu amado, se, abandonando as ilusões deste mundo, tivermos a intenção de buscar o sabor da sabedoria de Deus, provemos o sal dos apóstolos.

São Máximo de Turim (? -v., 420), bispo (em Kephas, vol. 1, p. 554 rev.)

--------------

" You are the salt of the earth. You are the light of the world "

The Lord said to his apostles:
-" You are the light of the world ".

How right are the comparisons that the Lord uses to designate our fathers in the faith!

He calls them "salt," they who teach us the wisdom of God, and "light," who drive out of our hearts the blindness and darkness of our unbelief.

It is therefore rightly that the apostles receive the name of light: they announce in the darkness of the world the clarity of the sky and the splendor of eternity.

Did not Peter become for the whole world and for all the faithful a light, when he said to the Lord:
- "You are the Christ, the Son of the living God"? (Mt 16,16)

What greater clarity could the human race have received than to learn from Peter that the Son of the living God was the creator of his light?

And Saint Paul is not a lesser light for the world: while all the earth was blinded by the darkness of evil, he ascended to heaven (2Co 12,2) and on his return he revealed the mysteries of eternal splendor.

That is why he could neither hide himself, such as the city founded on a mountain, nor let himself be put under the bushel, because Christ, by the light of his majesty, had inflamed him like a lamp of choice, filled with the oil of the Holy Spirit.

Wherefore, my beloved, if, giving up the illusions of this world, we have at heart to seek the taste of the wisdom of God, let us taste the salt of the apostles.

St. Maximus of Turin (? -v., 420), bishop (in Kephas, vol 1, p 554 rev.)

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

 

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

Saint Augustin :

« Le Seigneur nous prescrit d’opposer des jeûnes pieux à toutes les inclinations vicieuses ».

Voici un court sermon de notre glorieux Père Saint Augustin que l’on méditera avec profit au début de ce saint temps de Carême, pour mieux nous encourager et nous stimuler à la pratique salutaire du jeûne.


2013-21. Saint Augustin : « Le Seigneur nous prescrit d'opposer des jeûnes pieux à toutes les inclinations vicieuses ». dans De liturgia le-tintoret-la-tentation-du-christ-au-desert

La tentation du Christ au désert (Tintoretto, 1579-81)

Sermon 66 : Nécessité et effets du jeûne.

Résumé : § 1 – Le jeûne est un moyen de guérison : guérison du vice et guérison du corps lui-même puisque les médecins le recommandent. § 2 – Les philosophes païens eux-mêmes le recommandaient, mais nous avons en outre les exhortations de saint Paul. § 3 – Exemples tirés des Saintes Ecritures. § 4 – Conclusion.

1 – Toutes les fois, mes frères, que nous fixons des jours de jeûne à votre dévotion, nous nous faisons un devoir de vous exhorter à les observer fidèlement.


En effet, beaucoup parmi vous sont plutôt paresseux que sensuels ; sans être vicieux dans leur corps, ils manquent de dévotion dans le cœur et cherchent à s’excuser en alléguant certaines indispositions corporelles, la faiblesse de leurs membres ; le plus souvent, ce sont des illusions qu’ils se forment ; mais, fussent-ils atteints de quelque vice réel, ils devraient en chercher le remède dans le jeûne lui-même.

Les délices engendrent les maladies, le remède à ces maladies, c’est le jeûne.

Voilà pourquoi le Seigneur nous prescrit d’opposer des jeûnes pieux à toutes les inclinations vicieuses.


D’ailleurs, ces jeûnes nous sont présentés sous une telle dénomination, que les faibles eux-mêmes ne sauraient les repousser.

Écoutons le prophète Joël s’adressant aux prêtres : « Sanctifiez le jeûne, prêchez la guérison » (Joël I, 14 & 15). La guérison est-elle donc autre chose que la médecine des corps ?


Si les médecins imposent le jeûne aux malades afin de guérir leur corps, si la langueur trouve dans le jeûne son remède le plus efficace, enfin si les vices tendent à affaiblir toujours davantage la constitution de l’homme, pourquoi ne pas chercher dans des jeûnes légitimes un contre-poids à la faiblesse des corps, puisque ces jeûnes sont institués pour servir de remède à tous les vices de l’âme et du corps ?

Redisons donc ces paroles du Prophète :

« Sanctifiez le jeûne, prêchez la guérison ; rassemblez les vieillards, réunissez les habitants de la terre dans la maison du Seigneur votre Dieu, criez sans cesse vers le Seigneur, et il vous exaucera ».


A cela, que peuvent répondre les esclaves de leur ventre ?

Vous qui ne voulez pas jeûner, vous ne voulez donc pas être exaucés ?

Pourquoi charger de viandes vos estomacs ?

Pourquoi les remplir de nourriture et de vin ?

Pourquoi, devant des peuples à jeun, exhaler les vapeurs de votre intempérance ?

C’est le signe d’une maladie, et non pas de la digestion.


Jeûnez donc pour Dieu quand il vous l’ordonne, de crainte que les médecins n’aient eux-mêmes à vous l’imposer. Car, pour eux comme pour nous, le jeûne a pour effet de tempérer les humeurs et les impétuosités du sang.

2 – De leur côté, les philosophes condamnent les esprits supérieurs à se purifier, dans le jeûne, de toutes les souillures qu’ils ont reçues des corps terrestres, et ils punissent la chair afin d’affaiblir l’esprit.


Pour nous, le jeûne des corps est comme la lime des âmes. Il expie les fautes de la conscience, réprime le péché, et fait resplendir les âmes que souillait la tache du péché.

Si donc la médecine elle-même trouve dans le jeûne un principe de sagesse et de santé, que dois-je penser de vous qui vous livrez à la bonne chère pendant que le peuple jeûne ?


C’est à vous que s’appliquent ces paroles de l’Apôtre :

« La nourriture est pour le ventre, et le ventre pour la nourriture » (1 Cor. VI, 13) ; et encore :

« L’un jeûne et l’autre est ivre ; je vous loue, mais en cela je ne vous loue pas, puisque vos assemblées se tournent, non pas en bien, mais en mal (1 Cor. XI, 17) ».

C’est à vous aussi que David adresse ce violent reproche : « Seigneur, leur ventre a été rempli de choses cachées ; ils se sont rassasiés de viandes impures, et ils ont laissé les restes à leurs enfants.

Pour moi, je me rassasierai du jeûne, afin que votre gloire me soit manifestée » (Ps. XVI, 14-15).

3 – Des faits nombreux feront mieux ressortir ces précieux effets du jeûne.


Pour recevoir la loi du Seigneur, Moïse jeûna et mérita de pouvoir s’entretenir avec Dieu. Dans un temps de sécheresse, Elie jeûna pour désarmer le courroux de Dieu et obtenir la pluie.

Le jeûne de Daniel lui mérita d’échapper à la rage des lions affamés. Les trois enfants dans la fournaise prouvèrent par le jeûne l’impuissance des faux dieux. Autant de jeûnes David offrait à Dieu, autant il remportait de victoires.

Les Ninivites calmèrent par le jeûne le courroux de Dieu et méritèrent leur pardon ; la crainte des maux dont ils étaient menacés leur inspira même la pensée de condamner au jeûne leurs troupeaux, et le Seigneur, touché de ces manifestations de pénitence et de repentir, pardonna à cette ville coupable.

Qui ne s’étonnerait, mes frères, d’un tel prodige dans lequel des animaux ont fait pour les hommes ce que les hommes ont coutume de faire pour les animaux !


Jésus-Christ, notre souverain Maître, a jeûné afin de vaincre le démon. C’est par le jeûne que les Apôtres se sont préparés à recevoir le Saint-Esprit.


Mais pourquoi faire ressortir l’efficacité du jeûne pour les hommes, quand nous le voyons hautement pratiqué par les femmes ? Judith, armée du jeûne, a coupé la tête du tyran Holopherne. Suzanne a trouvé dans le jeûne le moyen de confondre les faux témoins.

La reine Esther s’est livrée au jeûne pour déjouer l’habileté d’un persécuteur et sauver la vie à son peuple.


La sainte Ecriture nous offre ainsi de nombreux exemples des puissants effets opérés par le jeûne, comme, au contraire, elle déroule sous nos yeux les maux de toute sorte produits par la violation du jeûne.

Le fils de Saül, Jonathan, ne sachant pas que son père avait prescrit un jeûne absolu, recueillit un peu de miel avec une baguette et le goûta ; or, cette violation compromit l’armée tout entière, et vengeance dut être tirée de cette faute quoique involontaire. Si donc Jonathan ne laissa pas que d’être condamné pour avoir violé, sans le savoir, le jeûne prescrit par son père, combien doivent être plus coupables ceux qui méprisent sciemment les jeûnes qui leur sont commandés ?

4 – Jeûnez donc, mes frères, dans la crainte que votre désobéissance ne soit regardée comme sacrilège par Notre-Seigneur Jésus-Christ qui règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

images1 carême dans Lectures & relectures

Conseil de Saint Jean Chrysostome:
Conseil spirituel

Le Christ nous a laissés ici-bas

pour que nous répandions la lumière…

pour que nous soyons le levain…

pour que nous soyons

des adultes parmi les enfants,

des spirituels parmi les charnels,

des semences qui porteront de nombreux fruits.

 

Les actes remplacent avantageusement les paroles.

 

Il n’y aurait plus de païens

si nous nous comportions en vrais chrétiens.

 

Homélie 10, 3 in 1 Tim

 

___________

« En écrivant sur le père Hamel, j’ai découvert un ami »

HO / http://ser-ta-paroisse.over-blog.org/ / AFP
Le père Jacques Hamel, assassiné en juillet 2016 dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray.

Auteur et réalisateur de films pour la télévision, Armand Isnard se confie à Aleteia sur son nouveau livre : la première biographie du père Jacques Hamel.

Assassiné le 26 juillet 2016 alors qu’il célébrait la messe en l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray, le père Jacques Hamel est progressivement devenu un symbole, un modèle. Alors qu’un procès en vue de sa béatification a été ouvert (la première audience s’est tenue le 20 mai 2017 et a été organisée par le postulateur de la cause, le père Paul Vigouroux), Armand Isnard publie la première biographie de ce prêtre. Entretien.

Aleteia : Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ce livre ?
Armand Isnard : Après l’assassinat du père Hamel en juillet 2016, dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray, beaucoup de choses ont été dites et écrites dans les médias sur cet attentat, les conséquences d’un tel acte etc. Mais j’ai réalisé que personne n’avait évoqué l’homme, personne ne connaissait le père Jacques Hamel. Avec ce livre j’ai — modestement — voulu donner à découvrir qui était ce prêtre, ce curé de campagne. Son enfance, sa vocation précoce, sa générosité, son humilité, son service militaire en Algérie mais aussi son sacré caractère sont autant d’éléments qui permettent de comprendre le sens de son martyr (que seul son procès en béatification peut établir ndlr). Roselyne Hamel, la sœur de Jacques Hamel, m’a récemment confié : « Tous les jours, en lisant votre livre, j’avais l’impression d’être avec lui ». C’est la plus belle chose qu’on puisse me dire.

Alors… qui était le père Hamel ?
Finalement ça a été l’une des difficultés de mon livre. Le père Hamel a eu une vie toute simple, claire, comme celle de nombreux curés de campagne il y a quelques années. Si sa sœur m’a expliqué qu’il s’était particulièrement ouvert ces dix dernières années, Jacques Hamel n’était pas un homme timide ; il témoignait surtout d’une grande humilité. En mettant de côté le drame de son assassinat, le père Hamel est un exemple pour nous tous de simplicité, de profondeur. Plus il avançait dans la vie, plus son dialogue avec Dieu était intense. Mais il n’en était pas moins un homme de ce monde à l’écoute des autres. En écrivant ce livre j’ai aussi découvert le caractère du père Hamel : il prenait facilement la mouche mais tout le monde lui pardonnait car il était capable de revenir sur ses positions.

Que laisse-t-il derrière lui ?
Jacques Hamel est un exemple d’autant plus fort à l’époque dans laquelle nous vivons. Curé de paroisse, il a été au contact de nombreux paroissiens, croyants, non-croyants… Mais il est resté tel qu’il était. Jusqu’à ses 86 ans, il est resté authentique. Nous jouons tous la comédie à un moment donné de notre vie mais pas lui, il a été d’une sincérité totale. Il me fait penser à saint François d’Assise : la sainteté c’est notre vocation, il se s’agit pas d’accomplir des prodigues mais d’aimer, dans le concret de nos vies. Jacques Hamel a aimé, jusqu’à son dernier souffle. A titre personnel je pense souvent au père Hamel car mon quotidien m’en donne l’opportunité. En écrivant sur le père Hamel, j’ai découvert un ami.

Assassiné il y a bientôt deux ans, le père Hamel est actuellement en cours de béatification. Le pape François a même confié qu’il priait pour qu’il devienne saint. Qu’en pensez-vous ?
Il a suivi une voie spirituelle faite d’humilité et de simplicité. Le père Hamel était riche de pauvreté. Dans son homélie de la fête de la Toussaint, le 1er novembre 2015, le père Hamel a déclaré : « Ils sont nombreux les saints que nous fêtons en ce 1er novembre. Nous en connaissons quelques-uns par leur nom. Ils sont fêtés dans le calendrier liturgique. Dans cette foule innombrable, beaucoup sont anonymes. On les croyait perdus, mais ils sont vivants, près de Dieu, participant à la plénitude de son amour. Ils ont cru et aimé au cœur de leur vie. C’est pourquoi ils sont proches de Dieu. La sainteté, c’est aussi notre vocation. » Le père Hamel a été vivant d’amour et est mort en martyr. Sa béatification est pour moi une évidence.

Artège

Père Jacques Hamel, Armand Isnard, Artège, juin 2018, 172 pages, 15,90 euros. 

Fréquentez les saints! (st Ignace)

 

"Les personnes avec qui vous parlez et vous associez ont une grande influence sur vous. Conversation et connaissance : avec des scientifiques, cela mène à de nouvelles connaissances ; avec des poètes, de nombreuses pensées et sentiments exaltés ; avec des voyageurs, beaucoup d'informations sur d'autres pays - leurs coutumes et traditions. Par conséquent, il est évident que la conversation et la connaissance d'un saint transmettra la sainteté."
Saint Ignace Bryanchaninov

 

Freqüente os santos! (Santo Inácio)
"As pessoas com quem você conversa e se associa têm grande influência sobre você.
Conversação e conhecimento: com os cientistas, isso leva a novos conhecimentos; com poetas, muitos pensamentos e sentimentos exaltados; com os viajantes, muita informação sobre outros países - seus costumes e tradições.
Portanto, é óbvio que a conversa e o conhecimento de um santo transmitirão a santidade ".

Santo Inácio Bryanchaninov

 



“The people with whom you talk and associate have a great influence on you. Conversation and acquaintance: with scientists, result in new knowledge; with poets, in many exalted thoughts and feelings; with travelers, in much information about other countries — their manners and traditions. Therefore, it is obvious that conversation and acquaintance with a saint will impart sanctity.”
St. Ignatius Bryanchaninov

Icône de saint Élie

Icône du Prophète Élie au désert
(cf. 1 Rois 17, 6)
(Russe, École du Nord, XVe siècle)

 


LE JEÛNE COMME COMBAT SPIRITUEL
QUATRE PAROLES DE JÉSUS SUR LE JEÛNE

ENSEIGNEMENTS DE JÉSUS SUR LE JEÛNE
DEUX FAÇONS DE JEÛNER
LA JOIE DE L'ÂME 
COMMENT JEÛNE-T-ON ?
QUAND JEÛNE-T-ON DANS L'ÉGLISE ORTHODOXE ?

GUIDE DU JEÛNE DANS L’ÉGLISE ORTHODOXE
LES CONSÉQUENCES DU JEÛNE
POUR ALLER PLUS LOIN


LE JEÛNE COMME COMBAT SPIRITUEL

Qu'est-ce que le jeûne pour nous, chrétiens ? C'est notre incorporation à cette expérience du Christ lui-même, par laquelle il nous libère de notre entière dépendance envers la nourriture, la matière et le monde.

Jeûner ne signifie qu’une chose : avoir faim, jusqu’à la limite de la condition humaine qui dépend entièrement de la nourriture, et là, ayant faim, découvrir que cette dépendance n’est pas toute la vérité au sujet de l’homme, que la faim elle-même est avant tout un état spirituel et que, finalement, elle est en réalité la FAIM DE DIEU....

Nous avons besoin avant tout d'une préparation spirituelle à cet effort du jeûne. Elle consiste à demander aide à Dieu et à centrer notre jeûne sur Dieu. C'est par amour de Dieu que nous devrons jeûner. I1 nous faut redécouvrir notre corps comme temple de la divine présence, retrouver un respect religieux du corps, de la nourriture, du rythme même de la vie.

Père Alexandre Schmemann


QUATRE PAROLES DE JÉSUS SUR LE JEÛNE

Alors Jésus fut emmené au désert par l'Esprit, pour être tenté par le diable. Il jeûna durant quarante jours et quarante nuits, après quoi il eut faim. Et, s'approchant, le tentateur lui dit : "Si tu es Fils de Dieu, dis que ces pierres deviennent des pains." Mais il répondit : "Il est écrit : Ce n'est pas de pain seul que vivra l'homme, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu." (Matthieu 4, 1-4)

Jésus, voyant qu'une foule affluait, menaça l'esprit impur en lui disant : "Esprit muet et sourd, je te l'ordonne, sors de lui et n'y rentre plus." Après avoir crié et l'avoir violemment secoué, il sortit et l'enfant devint comme mort, si bien que la plupart disaient : "Il a trépassé !" Mais Jésus, le prenant par la main, le releva et il se tint debout. Quand il fut rentré à la maison, ses disciples lui demandaient dans le privé : "Pourquoi nous autres, n'avons-nous pu l'expulser ?" Il leur dit : "Cette espèce-là ne peut sortir que par la prière et le jeûne." (Marc 9, 25-29)

"Quand vous jeûnez, ne vous donnez pas un air sombre, comme font les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour que les hommes voient bien qu'ils jeûnent. En vérité, je vous le dit : ils tiennent déjà leur récompense. Pour toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, pour que ton jeûne soit connu, non des hommes, mais de ton Père qui est là, dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra."(Matthieu 6, 16-18)

Les Pharisiens et leurs scribes dirent à Jésus : "Les disciples de Jean jeûnent fréquemment et font des prières, ceux des Pharisiens pareillement, et les tiens mangent et boivent !" Jésus leur dit : "Pouvez-vous faire jeûner les compagnons de l'époux pendant que l'époux est avec eux ? Mais viendront des jours... et quand l'époux leur aura été enlevé, alors ils jeûneront en ces jours-là." (Luc 5, 33-35)


LES ENSEIGNEMENTS DE JÉSUS SUR LE JEÛNE

L’enseignement de Jésus concernant le jeûne est très important pour nous assurer que nos efforts de jeûne porteront fruit. Car le jeûne n’est pas sans danger ; il peut devenir lui-même occasion de chute et, plutôt que d’être un moyen de s’approcher de Dieu, le jeûne peut même nous en éloigner.

Les juifs pratiquaient le jeûne comme ascèse personnelle et collective, comme nous l’apprennent l’Ancien et le Nouveau Testament. Dans le Nouveau Testament, nous voyons que les disciples de Jean le Baptiste, ainsi que ceux des Pharisiens, jeûnaient et que Jésus lui-même, avant d’entreprendre sa vie publique a jeûné pendant quarante jours. À la suite de ce jeûne il a été tenté par Satan (Mt 4, 1-11; Lc 4, 1-13). Voilà donc la première leçon à retenir des récits évangéliques concernant le jeûne : Jésus nous enseigne l’importance du jeûne par l’exemple de son propre jeûne avant de commencer sa vie publique. Ce n’est pas par hasard que la première tentation de Jésus concerne justement la nourriture, car le Malin cherche à éprouver Jésus là où il perçoit un point faible, là où Jésus a volontairement affaibli son corps humain ; l'Évangile nous dit qu'après avoir jeûné pendant quarante jours, Jésus « eut faim ». Et le Tentateur suggère à Jésus de combler sa faim en exerçant son pouvoir divin de changer des pierres en pain. La réplique de Jésus pour écarter la tentation est tirée du Deutéronome : Ce n’est pas de pain seul que vivra l’homme, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu (Dt 8, 3).

Ici, le « pain » ne signifie pas seulement la nourriture dont l'homme a besoin pour la vie de son corps, mais plutôt tout ce qui « nourrit » les sens, tout ce qui convient au corps. Dans son sens plus large le « pain » est également tout ce qui est créé, toute créature, tout ce qui nourrit l'affectivité et l'intellect de l'homme. Bref, tout ce qui n’est pas Dieu lui-même. Ainsi que le corps de l’homme se nourrit d’aliments physiques pour survivre, l’esprit de l’homme, créé à l'image de Dieu, se nourrit de la parole de Dieu, donc de Dieu lui-même. Pour accéder à toute la noblesse de sa nature humaine créée à l'image et faite à la ressemblance de Dieu (cf. Gn 1, 26), l'homme a besoin de la nourriture spirituelle que constitue la parole de Dieu.

La réponse de Jésus à Satan dénonce le mensonge du Malin, que l’homme peut se nourrir des créatures, qu’il peut trouver la vie éternelle pour laquelle il a été créé ailleurs qu’en Dieu lui-même. C’est le même mensonge que le Tentateur proféra à Adam : Vous ne mourrez pas ! Dieu le sait : le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme des dieux qui connaissent ce qui est bon ou mauvais (Gn 3, 5). Alors qu’Adam, le premier homme, a mangé du fruit interdit à l’invitation du Malin, espérant ainsi trouver la vie éternelle sans Dieu, et qu’il a entraîné la chute de l’humanité, le Christ, le nouvel Adam, refoule le mensonge du Malin et expie la faute d’Adam, rétablissant l’humanité sur la bonne voie, celle voulue par Dieu depuis toute éternité : que l’homme trouve sa nourriture en Dieu lui-même, devenant véritablement « enfant de Dieu », partageant la vie divine.

Les circonstances du jeûne de Jésus nous aident également à comprendre le sens spirituel du jeûne. Le jeûne de Jésus eut lieu « au désert », c’est-à-dire dans un lieu aride, solitaire, éloigné des villes et des hommes, là où il n’y a que peu de végétation et d’eau. Aujourd’hui, on dirait qu’il y a peu de « distractions » - ce qui nous « distrait » de Dieu. C’est ainsi que doit être le « lieu » de notre jeûne, loin des « distractions », nous permettant d’entrer dans le « désert », à la fois le désert physique, ne serait-ce que notre chambre, et le désert spirituel, celui de notre cœur, afin de nous préparer à la rencontre avec Dieu : le désert est le lieu où je suis seul avec Dieu.

Le désert est aussi le lieu de la tentation : le moment le plus propice à la rencontre avec Dieu est aussi le moment où le Malin cherche à nous faire chuter, car il sait que c’est au désert que nous avons la possibilité de rejoindre la grâce divine. Si Jésus a été tenté suite à son jeûne, comment pensons-nous nous échapper de la tentation ? Le jeûne, la privation des plaisirs des sens, est accompagné de tentations, non seulement celle d’abandonner le jeûne, mais d’autres encore - il ne faut pas oublier que Jésus subit deux autres tentations après celle du pain.

Si donc le jeûne entraîne de tels risques, comment pouvons-nous nous préparer pour la lutte inévitable ? Jésus nous donne une réponse dans le texte de l’Évangile de Marc : Cette espèce-là ne peut sortir que par la prière et le jeûne (Mc 9, 25-29). Jésus nous enseigne ici à associer la prière au jeûne, si nous voulons expulser les « esprits impurs » qui cherchent à s’installer en nous. Nous acquérons les bénéfices du jeûne seulement si le jeûne est complété par la prière, un effort de prière supplémentaire pendant la période du jeûne - se nourrir en Dieu, s’unir à lui par la prière. L’effort ascétique, la maîtrise de soi, de ses « passions » comme diraient les Pères du désert, doit être associé à la prière ; les deux sont essentiels pour le progrès spirituel.

Le deuxième texte de l’Évangile de Matthieu (Mt 6, 16-18), qui fait partie du Sermon sur la Montagne, est une mise en garde concernant une des tentations accompagnant le jeûne. Le jeûne n’est pas un but en soi et de nos jours on pratique le jeûne pour toute sorte de raisons qui ne relèvent pas du domaine spirituel. Le jeûne peut devenir lui-même une occasion de chute. Jésus souligne en particulier le risque de vaine gloire en faisant allusion à ceux qui s'assurent que leur jeûne soit remarqué par les hommes. Notre jeûne doit être un acte devant Dieu et non devant les hommes, pas même nos confrères dans la foi. Celui qui jeûne se place devant Dieu, son jeûne est une offrande à Dieu, et non aux hommes.

Dans le texte de l’Évangile de Luc (Lc 5, 33-35), les Pharisiens essaient d’embarrasser Jésus en lui reprochant que ses disciples ne jeûnent pas, alors que ceux de Jean le Baptiste et des Pharisiens jeûnent souvent. Sans répondre directement, Jésus demande s’il est approprié que les compagnons de l’époux jeûnent pendant que l’époux est avec eux - c’est-à-dire à l’occasion du mariage proche. La réponse qui s’impose est « non », le jeûne n’est pas approprié à ce moment-là, mais, comme l’indique Jésus en disant qu’ils jeûneront lorsque l’époux ne sera plus avec eux. L’époux c’est Jésus lui-même, et pendant qu’il est avec ses disciples, ils sont nourris et rassasiés par sa présence ; ils les comble du pain de vie de sa parole. Quand l'époux leur aura été enlevé, alors ils jeûneront en ces jours-là. Le jeûne n'a de sens que pour celui qui sait ce qui est la nourriture ou y aspire de tout son être, et qui, dans la privation, souffre de l'absence de ce qui le rassasie.

Donc il y a des moments pour jeûner, et des moments pour ne pas jeûner - quand l’époux est avec nous. L'année liturgique étant un rappel de la vie de Jésus, de la Mère de Dieu et des saints, l’Église orthodoxe indique certains jours et certaines périodes pour le jeûne, quand nous sommes dans l'attente de l'Époux, et certaines périodes où le jeûne n’est pas indiqué - quand « l’Époux est avec nous », surtout les jours des grandes fêtes liturgiques, même chaque dimanche, le jour de la Résurrection du Christ. Même pendant le Grand Carême, le jeûne n’est pas total tous les jours, car il y un allégement du jeûne les samedis et dimanches.

L’enseignement le plus important à retenir est peut-être la nécessité d’associer la prière au jeûne, la prière afin de pouvoir accomplir l’effort nécessaire, mais encore plus important, la prière en tant que rapprochement de Dieu - le jeûne nous présente la possibilité de nous unir d’avantage à Dieu par la prière : « La prière est une conversation de l’intelligence avec Dieu » (Évagre le Pontique, Chapitres sur la prière, 3).


DEUX FAÇONS DE JEÛNER

Il y a deux façons de jeûner, enracinées toutes deux dans l'Écriture et la Tradition, et qui correspondent à deux besoins distincts, à deux états de l'homme. Le premier peut être appelé jeûne total, car il consiste en une totale abstinence de nourriture et de boisson. On peut définir le second comme un jeûne ascétique, car il consiste surtout en l'abstinence de certaines nourritures et en une réduction substantielle du régime alimentaire.

Le jeûne total, de par sa nature même, est de courte durée et généralement limité à un jour ou même à une partie de la journée. Dès le début du Christianisme, il fut compris comme un état de préparation et d'attente, de concentration spirituelle sur ce qui va arriver. La faim physique correspond ici à l'attente spirituelle de l'accomplissement, à l'ouverture de tout l'être à la joie qui approche.

C'est pourquoi, dans la tradition liturgique de l'Église, nous trouvons ce jeûne total comme dernière et ultime préparation a une grande fête, à un événement spirituel décisif, par exemple aux veilles de Noël et de l'Épiphanie ; et surtout, c'est ce jeûne qui constitue le jeûne eucharistique, mode essentiel de notre préparation au banquet messianique, à la table du Christ dans son Royaume. L'Eucharistie est toujours précédée de ce jeûne total, qui peut varier dans sa durée, mais qui, pour l'Église, constitue une condition nécessaire à la sainte Communion.

Le jeûne total n'est pas seulement un jeûne des membres de l'Église, c'est l'Église elle-même qui jeûne, en attente du Christ qui vient à elle dans l'Eucharistie, dans les grandes fêtes célébrant l'oeuvre du salut, et qui viendra en gloire à la consommation des siècles.

Tout a fait différent est le sens spirituel du second type de jeûne que nous avons défini comme « ascétique ». Ici, le but du jeûne est de libérer l’homme de la tyrannie déréglée de la chair, qui s'établit lorsque l'esprit cède devant le corps et ses appétits, résultat tragique du péché et de la chute originelle de l'homme.

C'est seulement par un lent et patient effort que l'homme découvre qu'il ne vit pas seulement de pain, et restaure en lui-même la primauté de l'esprit. C'est nécessairement et par sa nature même un long effort soutenu. Le facteur « temps » est essentiel, car il faut du temps pour déraciner et guérir la maladie commune et universelle que les hommes ont fini par considérer comme leur état normal. Le succès de ce jeûne ascétique dépend précisément de l'application de certaines règles fondamentales dont la principale se trouve être l'ininterruption du jeûne, sa continuité dans le temps.

Père Alexandre Schmemann


LA JOIE DE L'ÂME :

PAROLES DES PÈRES DU DÉSERT SUR LE JEÛNE

Abba Joseph interrogea abba Poemen : " Comment faut-il jeûner ? " Abba Poemen lui dit : " Pour ma part, je préfère que celui qui mange chaque jour mange peu afin de ne pas se goinfrer. " Abba Joseph lui dit : " Lorsque tu étais plus jeune, ne jeûnais-tu pas deux jours de suite, abba ? " Et le vieillard lui dit : " En vérité, même trois jours, et quatre, et toute la semaine. Et tout cela, les Pères l’éprouvèrent comme ils en étaient capables ; et ils trouvèrent préférable de manger chaque jour, mais en petite quantité ; et ils nous livrèrent la voie royale, qui est légère. " (Paroles 127, 27)

Un samedi de fête, il arriva que les frères mangent à l’église des Kellia. Et comme on présentait le plat de bouillie, abba Helladios l’Alexandrin se mit à pleurer. Abba Jacques lui dit : " Pourquoi pleures-tu, abba ? " Il répondit : " Parce que c’en est fini de la joie de l’âme, c'est-à-dire le jeûne, et que voilà maintenant le contentement du corps. " (Abba 81)

Un jour à Scété fut donné ce commandement : Jeûnez cette semaine. Or il se trouva que des frères vinrent d’Égypte chez abba Moïse et il fit pour eux un peu de cuisine. Voyant la fumée, les voisins dirent aux clerc : " Voici que Moïse a violé le commandement en faisant cuire quelque chose chez lui. " Ceux-ci dirent : " Quand il viendra, nous-mêmes lui parlerons. " Le samedi venu, les clercs, sachant la pratique excellente de Moïse, lui dirent devant tout le monde : " Ô abba Moïse, tu as laissé tomber le commandement des hommes et gardé celui de Dieu ! " (Abba 109)

Abba Euloge disait à son disciple : Enfant, exerce-toi à rétrécir peu à peu ton ventre par le jeûne. Car de même qu’une outre étirée devient plus mince, ainsi également le ventre quand il reçoit beaucoup d’aliments. Mais s’il en reçoit peu, il se rétrécit et exige toujours peu. (Abba 74)

Abba Isidore le prêtre dit : Si vous pratiquer régulièrement le jeûne, ne vous gonflez pas d’orgueil, mais si vous vous glorifiez de cela, mangez plutôt de la viande. Il vaut mieux pour l’homme de manger de la viande que se gonfler d’orgueil et se glorifier. (Paroles 81, 4)


L'ascèse personnelle, familiale et paroissiale, en particulier dans la prière et dans le jeûne, est caractéristique de l'Orthodoxie.

Père Justin Popovitch


COMMENT JEÛNE-T-ON ?

Pour le Grand Carême, l'Église orthodoxe propose une préparation progressive et pédagogique au jeûne. Ainsi, une semaine avant l'entrée dans le Grand Carême, elle indique de faire abstinence d'abord de viande, puis au début du Grand Carême, les laitages, les œufs, les graisses et le vin seront à leur tour supprimés de l'alimentation et le « régime de croisière » sera ainsi en place pour toute la Sainte Quarantaine.

Pendant le Grand Carême, tous les jours, on s'abstient en principe de tout produit animal (viande, poisson, œufs, laitage...), de graisses et de vin (sauf le samedi et le dimanche étant le sabbat et le jour de la Résurrection).

Les mercredi et vendredi hors temps de Carême on s'abstient de tout produit animal et dérivés ainsi que de d'huile et de vin. Les mercredi et vendredi de Carême on s'abstient de toute nourriture jusqu'au coucher du soleil, mercredi étant le jour où Judas trahit le Seigneur et vendredi le jour où le Seigneur fut crucifié.

À chacun aussi de trouver le « lieu » de son jeûne et de retrancher parmi les plaisirs et les dépendances qui le tyrannisent et l'éloignent de Dieu : aliments, sommeil, télévision, bavardage, médisance...

À chacun aussi de trouver de quelle façon son jeûne sera nourri dans la prière ainsi que dans la charité. Pendant le Grand Carême, l'Église propose des offices, en particulier le Canon de Saint André de Crête et la Liturgie des Présanctifiés, qui aident les fidèles à vivre le Carême comme expérience spirituelle d'ascèse personnelle en préparation de la Semaine Sainte. La prière personnelle est ainsi renforcée par la participation en communauté chrétienne à la prière de l'Église.


QUAND JEÛNE-T-ON 
DANS L'ÉGLISE ORTHODOXE ?

L'Église propose de jeûner :

 le mercredi et le vendredi de chaque semaine (sauf aux semaines de Pâques, de Pentecôte, de Noël, du Pharisien et du Publicain, et de Carnaval)

 durant le Grand Carême et la Semaine Sainte

 durant le Carême des Saints apôtres (du lundi qui suit le premier dimanche après la Pentecôte au 28 juin)

 durant le Carême de la Dormition (du ler au 14 août)

 durant le Carême de Noël (l'Avent) (du 15 novembre au 24 décembre)

 la veille de la Théophanie (5 janvier), le jour de la décollation de Saint Jean Baptiste (29 août), et le jour de l'Exaltation de la Croix (14 septembre).

Les jours recommandés pour le jeûne total sont la veille de la Théophanie (5 janvier), le Vendredi Saint, le Samedi Saint, le jour de la décollation de Saint Jean Baptiste (29 août),· et le jour de l'Exaltation de la Très Sainte Croix (14 septembre).

Le vin et l’huile sont permis :

 les samedis et les dimanches du Grand Carême

 les mardis, les jeudis, les samedis et les dimanches pendant les jeûnes des Apôtres et de Noël

 les samedis et les dimanches pendant le jeûne de la Dormition.

Le poisson, le vin et l’huile sont permis :

 les samedis et les dimanches pendant les jeûnes des Apôtres et de Noël

 le jour de l’Annonciation et le dimanche des Rameaux.


L'Église orthodoxe, en général, donne des directives plutôt que des prescriptions littérales. Elle indique des buts, elle montre des modèles, elle dit ce à quoi l'on doit tendre; mais elle laisse chaque conscience juge de ce que, en présence d'une tradition devenue règle, l'adaptation aux circonstances personnelles commande ou permet.

Père Lev Gillet

LES MIRACLES DE SAINT CHARBEL:

"Si j'ai un garçon je lui donnerai le nom de Charbel "....

Joséphine Nakad, originaire du village de Hadchit, est mariée à Romanos Francis depuis plus de 7 ans. Ils habitent Mejlaya au Liban-Nord et peuvent être joints au 03709969.

Le couple n'arrive pas à avoir un enfant. Malgré toutes les tentatives, les résultats sont à chaque fois négatifs. Romanos subit alors des examens qui révèlent chez lui une infertilité. Le traitement qu'il subit reste sans succès. Joséphine de son côté découvre que son utérus présente, sur ses deux parois intérieure et extérieure, des fibromes et doit se faire opérer à cinq reprises. 

Le Dr T. Nakad leur recommande alors le recours à l'insémination artificielle. Une fois de plus leur tentative est vaine et Joséphine perd espoir. Elle ne croit plus en une solution médicale.

Elle prend la décision de se rendre à Annaya et de se recueillir auprès de St Charbel auquel elle voue une grande ferveur. Elle implore St Charbel de lui venir en aide et d'intercéder auprès de Jésus pour que ses prières soient exaucées. Elle fait le voeu de porter sa tunique durant toute la période de grossesse et si elle accouche d'un garçon de l'appeler Charbel. Elle arrête toute prise de médicaments : " Je ne consulte plus de médecins et ne prends plus de traitement. J'ai une totale confiance en toi St Charbel et tu es mon seul recours à présent.".

Sa visite terminée, elle se munit d'encens, d'huile bénite, d'un peu de terre du tombeau de St Charbel et de quelques feuilles de chêne qu'elle mélange à de l'eau bénite et verse le tout dans une bouteille en disant à St Charbel : " Désormais ce sera notre seul et unique traitement.". Avec Romanos son mari ils boivent de cette eau pendant quatre mois. Joséphine fait un rêve au cours duquel elle se voit en salle d'opération. Le chirurgien n'a pas de visage mais la nurse à côté en a un de très beau. Inquiète, elle est réconfortée par ces paroles : " Par la volonté de Dieu tu auras des enfants."

Trois semaines plus tard, Joséphine tombe enfin enceinte. Elle porte la tunique de St Charbel durant sa grossesse conformément au voeu qu'elle a fait. Le petit Charbel naît le 11 janvier 2018. Le 18 mars 2018 Joséphine et Romanos enregistrent cette belle grâce et remercient à Annaya le Seigneur et le très grand médecin du ciel St Charbel.

¤Vendredi 22, autour des Reliques de Ste Rita

et Saint Charbel

*10h30,Messe , suivie d'un repas fraternel, réception des fidèles(Pour accompagnement spirituel, prières de délivrance (Voir d'exorcisme), prières de guérison...)programme habituel

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

Un dogme : de quoi s’agit-il ? Est-il utile ? 

 

Le mot

Il vient d’un terme grec (« doxa ») dont le sens varie d’« apparence » à « resplendissement » ; « dogma » lui-même varie du sens d’opinion au sens d’évidence. Employé par les saints Pères, il est la gloire de Dieu, rayonnement de sa bonté, de sa beauté et de sa vérité. Il se rapporte à la révélation que Dieu fait de lui-même dans son Nom et dans toutes ses manifestations (Jean Damascène).

La sanctification du Nom

Le dogme glorifie le Seigneur et sa parole (Psaume 118). Aussi la théologie de l’Église est-elle appelée « doxologique » : elle rend à Dieu la gloire qui vient de lui, répondant à la prière « que ton Nom soit sanctifié ! ». Dieu ne se glorifie pas seulement lui-même ; Il est glorifié par son Peuple. L’ensemble de l’activité liturgique est dogmatique en ce sens, parce qu’elle est une doxologie. L’anaphore de saint Jean Chrysostome commence ainsi : « Il est digne et juste de te chanter, de te bénir, de te louer, de te rendre grâces et de t’adorer partout où s’étend ta souveraineté ! ».

La foi de l’Église comme doctrine

Le terme d’ « orthodoxie » précise la notion de dogme : « juste glorification ». La théologie ne parle pas seulement de Dieu : elle est surtout la louange adressée à lui par les anges et par les humains. Le contenu de cette célébration n’est pas arbitraire, purement subjectif : la vérité divine elle-même, reçue de Dieu, est « offerte en retour » à lui dans l’action de grâces. Nous offrons à Dieu ce qui est à lui, nous qui sommes à lui, et pour tout ce qui et tous ceux qui sont à lui. Le « dogme » chrétien est la doctrine exacte, parce qu’il ne dit de Dieu et à Dieu que ce Celui-ci dit de lui-même, de l’Homme et de la Création. Loin de remplacer la foi biblique, il l’accomplit dans la perfection, en dégage le sens caché ; l’Église n’est pas substituée à Israël, porteur de la révélation divine : elle s’identifie à lui et élargit sa vérité à tous les peuples.

Dogme et action

Les Pères (Cyrille de Jérusalem, Grégoire de Nysse…) donnent au mot dogme le sens de l’action cohérente avec la vraie foi : c’est l’« orthopraxie ». En effet, le croyant ne glorifie pas seulement le Seigneur par la vérité dite, ou par l’Icône qui montre la beauté de la vérité, mais encore par l’application des commandements, qui montre combien la vérité divine est bonne !

Dans le cadre du cycle de conférences intitulé « Les mots blessés du christianisme », le père Marc-Antoine Costa de Beauregard nous parlé du mot "dogme".

Extrait de la conférence

SOS pour notre  Ecole Saint Charbel au Pakistan.
Voulez-vous nous aider* et ou prier Saint Joseph pour qu'il suscite, par son intercession, de généreux donateurs ?...
 


Là où sont la charité et l'amour, Dieu est présent.
L'amour du Christ nous a rassemblés et nous sommes un.

Exultons et réjouissons-nous en lui.
Craignons et aimons le Dieu vivant
et aimons-nous les uns les autres d'un cœur sincère. 



 

Ubi caritas et amor, Deus ibi est.
Congregavit nos in unum Christi amor.

Exsultemus, et in ipso jucundemur.
Timeamus, et amemus Deum vivum.
Et ex corde diligamus nos sincero.

Where charity and love are, God is present.
The love of Christ has brought us together and we are one.
Exult and rejoice in him.
Fear and love the living God
and we love one another with a sincere heart.

Onde caridade e amor estão, Deus está presente.
O amor de Cristo nos uniu e somos um.
Exulte e regozije-se nele.
Teme e ama o Deus vivo
e nos amamos com um coração sincero.

 

 

"Seigneur notre Dieu entend la misère de ton peuple et aide-les à surmonter leur pauvreté.
Dieu Tout-Puissant aide nos enfants paroissiens dans leur éducation et nous envoie des bienfaiteurs et des donateurs pour les parrainer dans l'éducation pour leur avenir radieux" (Père Shamoon)
 
Prière à saint Joseph pour l'école Saint Charbel ouverte par notre Père SHAMOON MASIH au Pakistan (Prier pendant 9 jours à partir du 13 juin).
 
Dîtes un "Kaumo", une dizaine de chapelet puis :
 
Saint Joseph, époux de Marie, accordez-nous votre protection paternelle, nous vous en supplions .
O vous qui avez été doté d'une puissance éprouvée pour subvenir à nos nombreuses nécessités et qui savez nous rendre possibles les choses qui nous paraîtraient les plus impossibles, ouvrez vos yeux de père sur les intérêts de vos enfants.
Dans l'embarras et la peine qui nous pressent, nous recourons à vous avec confiance ; daignez nous prendre sous votre charitable conduite et réglez pour nous cette affaire si importante et si difficile: le sauvetage de l'école Saint Charbel fodée au Pakistan par notre Abouna SHAMOON MASIH , elle est cause de toutes nos inquiétudes.
Faites que son heureuse issue tourne à la gloire de Dieu et au bien de ses dévoués serviteurs. Amîn.
 
Mère de Miséricorde, intercédez pour nous !
Saint Joseph, priez pour nous !
Saint Pierre d'Antioche, priez pour nous!
Saint Thomas, Apôtre des Indes, priez pour nous!
Saint Grégorios de Parumala, priez pour nous!
 
VEUILLEZ NOUS AIDER A SECOURIR CETTE ECOLE EN ENVOYANT VOS DONS A:
Caritas ESOF
15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL.
 
Tel: 02.33.24.79.58
 
Courriel:asstradsyrfr@laposte.net
 
*Toutes offrandes si elles passent par l'Association Caritative CARITAS ESOF sont, en France, déductibles de vos  impôts sur le revenu à raison de 66 °/° du montant de votre don . 

A LA RECHERCHE DU "VOILE DE VÉRONIQUE":

Par Dorothée de Gaza (v. 500-?), moine en Palestine 
Instructions, n° 1, 6-8 ; SC 92 (trad. SC p. 155 rev.) 
 

La Loi nouvelle :
« Moi, je vous dis »

 

Dieu nous a donné ses préceptes qui nous purifient…des mauvaises dispositions de notre homme intérieur (Ep 3,16).

Il lui donne le discernement du bien et du mal ; il lui fait reprendre conscience et lui montre les causes de son péché.

« La Loi disait : ne commets pas d'adultère ; et moi je dis : N'aie pas de mauvais désirs.

La Loi disait : Ne tue pas ; et moi je dis : Ne te mets pas en colère » (Mt 5,27.21).

Car si tu as de mauvais désirs, bien qu'actuellement tu ne commettes pas d'adultère, ces désirs ne cesseront de te harceler intérieurement jusqu'à ce qu'elles t'entraînent à l'acte.

Si tu t'irrites et t'excites contre ton frère, il arrivera un moment où tu diras du mal de lui, puis tu lui dresseras des embûches, et ainsi peu à peu tu en viendras finalement au meurtre. 


La Loi disait encore : « Œil pour œil, dent pour dent » (Ex 21,24). Mais le Seigneur exhorte non seulement à recevoir avec patience le coup de celui qui nous gifle, mais encore à lui présenter humblement l'autre joue(Mt 5,39). Car le but de la Loi était de nous apprendre à ne pas faire ce que nous ne voulions pas souffrir.

Elle nous empêchait donc de faire le mal par la peur de souffrir. Mais ce qui est demandé maintenant c'est de rejeter la haine, l'amour du plaisir, l'amour de la gloire et les autres tendances mauvaises. 

En un mot, le dessein du Christ notre Maître est précisément de nous apprendre comment nous en sommes venus à commettre tous ces péchés, comment nous sommes tombés dans tous ces mauvais jours.

Il nous a donc d'abord libérés par le saint baptême, en nous accordant la rémission des péchés ; puis il nous a donné le pouvoir de faire le bien, si nous voulons, et de n'être plus entraînés comme par force dans le mal.

Les conseils des grands saints pour combattre paresse et procrastination !

Lia Koltyrina - Shutterstock

Ces conseils viennent de ceux qui ont vaincu leurs mauvaises habitudes. Inspirez-vous en pour atteindre vos objectifs et maîtriser toutes vos tâches !

Il est très facile de tomber dans la paresse, l’oisiveté, la procrastination, et même la négligence. Les distractions inutiles ne manquent pas, elles sont à portée de clic ou à deux pas de chez vous ! Le smartphone toujours sous la main, prêt à vous distraire d’informations secondaires, de messages, d’emails, de jeux, de tweets et plus encore. Sans s’en rendre compte, vous frémissez dès la première notification qui sonne ou qui vibre. Et même si vous résistez à la tentation de regarder l’écran, votre attention a été détournée et vous avez perdu quelques instants précieux de votre vie.

La paresse est la mère de tous les vices

Saint Jean Bosco répétait souvent ce dicton qui remonte au temps des Pères de l’Église : « la paresse est la mère de tous les vices. » Il dit la vérité : dès que nous ne sommes plus concentrés sur un objectif précis, dès que nous démobilisons notre volonté en nous accordant quelques instants d’oisiveté au lieu d’être dans l’action, nous ouvrons la porte à d’autres vices qui n’attendent qu’une chose : détourner notre attention.

L’attention, la constance, le travail et la responsabilité sont les opposés de la paresse. Si nous sommes tous différents et que certains sont plus enclins à certains vices que d’autres, dompter la paresse est souvent plus facile qu’il n’y paraît. Le premier pas, le plus important, c’est prendre la décision de la combattre directement, et de mettre en pratique quelques conseils parmi ceux que nous donnent les grands saints :

 

 

AU FIL DU NET, ELEMENTS POUR ALIMENTER VOTRE REFLEXION ET...VOS PRIERES:

____________

Orages : des édifices religieux durement frappés

L'intérieur de l'abbaye est très touché par les intempéries.

Lundi, la France vivait au rythme des orages et des inondations. 38 départements sont en vigilance orange. Les intempéries se succèdent depuis le week-end et le patrimoine n'est pas épargné.

Les grêlons pour certains, des coulées de boues pour d’autres ou des quantités de pluies équivalent à plusieurs semaines d’averses sont tombées sur de nombreuses régions en France en l’espace de seulement quelques heures. Météo France a placé ce lundi 11 juin, 37 départements en vigilance orange. Les intempéries ont également touché des édifices religieux comme l’abbaye de Chancelade en Dordogne.

Cette magnifique abbaye romane datant du Xe et dont l’église est classée monument historique a été ravagée par les inondations, avec près d’un mètre d’eau. La région a été très touchée dans la nuit de dimanche à lundi. La route de l’abbaye est inaccessible, l’ensemble des travaux récemment réalisés ont été emportés et la magnifique peinture du Christ a été endommagée, rapporte France Bleu.

 

Heureusement les amoureux de l’abbaye sont déjà à pied d’œuvre, sur place pour le grand ménage…

 

À Montrem, dans le département de la Dordogne, les bancs de l’église ont également les pieds dans l’eau.

Affaire Vincent Lambert : les experts se sont désistés, le début de l’espoir !

Source :Article du 15 Juin 2018 par France Révolution

Affaire Vincent Lambert : les experts se sont désistés, le début de l’espoir !

Un véritable coup de théâtre s’est produit dans l’affaire Vincent Lambert avec la décision prise par les trois experts de se désister. Ils avaient été désignés en mai par le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne pour évaluer ses progrès alors qu’une nouvelle procédure collégiale engagée au CHU de Reims avait abouti à la décision du Dr Vincent Sanchez de le « laisser » mourir de déshydratation et de faim, sous sédation profonde. Le désistement spontané des dits experts s’est accompagné d’une critique de l’action, infructueuse, entreprise par les avocats des parents de Vincent Lambert pour obtenir leur récusation. C’est cette critique que la grande presse en a retenu, mais l’affaire va beaucoup plus loin, étant donné que les experts désignés ne se sont pas désistés sans exposer au tribunal les conditions nécessaires à une bonne expertise.
 
C’est dire que la situation n’est pas sans paradoxe, teintée de ressentiment de la part des deux neurologues et du médecin de physique et de réadaptation qui avaient été désignés par le tribunal administratif… Ce sont eux qui, finalement, donnent en creux raison aux demandes formulées sans succès devant les juges par les avocats de Viviane et Pierre Lambert et de deux de leurs enfants. Ils mettent en effet en évidence ce qui n’allait pas dans les modalités retenues par le président par intérim du tribunal.
 

Les experts se sont désistés d’eux-mêmes dans l’affaire Vincent Lambert

 
Dans leur lettre, les trois experts s’étonnent d’abord de ne pas avoir reçu de « notification officielle de reconduction » dans leur mission, suspendue du fait du recours de Me Jérôme Triomphe et de Me Jean Paillot. Ils se sont réunis vendredi soir, il y a huit jours exactement, pour constater (et cela ne manque pas de sel) qu’ils « n’ont aucun moyen de mettre de l’ordre dans cette procédure d’expertise et d’affirmer une autorité qui mettrait au pas ceux qui manient opprobre et dénigrement ou fausses vérités » : une phrase que la presse a abondamment citée. Ils estiment ne pas avoir « l’autorité suffisante pour mener à bien l’expertise » qui leur a été confiée, et font part au président du tribunal de Châlons-en-Champagne de leur désistement, notamment en raison de la « confusion » et des « interprétations divergentes des textes de loi » dans cette affaire qui semble les avoir laissés bouche bée. « Qui croire ? Qui dit la vérité ? », écrivent-ils.
 
Mais, quoi qu’il en soit de leur dépit, les experts désistés font part de quelques conseils au tribunal administratif, affirmant que celui-ci « devrait, pour mener à bien cette expertise, constituer un collège d’experts faisant preuve d’une autorité tout à fait non contestable ». Et de citer Didier Sicard, ancien président du Comité national d’éthique, ainsi que le Pr Emmanuel Hirsch, professeur d’éthique médicale, spécialiste de la question de la mort par sédation profonde à laquelle il a consacré un livre. C’est une première réponse à ce que demandent depuis longtemps les proches de Vincent Lambert, puisqu’elle tient compte de la question de l’euthanasie qui se pose à propos de la procédure de fin de vie que le Dr Sanchez du CHU de Reims veut lui appliquer.
 

Le tribunal administratif invité à faire faire l’expertise par des spécialistes de la prise en charge des cérébrolésés

 
Mieux, les experts désistés ajoutent : « A ces personnalités devrait être associé obligatoirement un ou deux médecins spécialisés en EVC/EPR (…) », c’est-à-dire en états végétatif chronique et des états pauci-relationnels, ce qui répond à la demande constante de ceux qui contestent la mise à mort de Vincent Lambert à la suite de diagnostics et d’évaluations portées par des médecins qui ne sont pas habitués ni formés à soigner, accompagner, stimuler des patients dans son état.
 
Mieux encore, leur lettre précise : « Un de ces médecins pourrait accueillir Monsieur Vincent Lambert dans son service pour cette évaluation qui se doit d’être itérative, soit réalisée en terrain neutre. » Surtout, donc, sur une certaine durée. C’est là encore une réponse à une demande constante visant à faire examiner Vincent Lambert dans un environnement qui ne soit pas celui de sa « prison » du CHU de Reims, où il est maintenu sous clef dans une chambre dont il ne sort jamais, constamment allongé, et sans bénéficier des traitements pour patients EVC/EPR qui leur sont habituellement donnés dans des unités spécialisées.
 
Lors de l’audience de demande de récusation des experts, Me Jérôme Triomphe avait souligné combien une expertise réalisée en un seul jour – elle était fixée au 26 mai avant que la procédure en récusation ne la suspende – en l’absence de tout spécialiste des états pauci-relationnels serait insuffisante pour évaluer les éventuels progrès faits par Vincent Lambert depuis la dernière expertise en 2014, puisque c’est sur cela que porte la demande faite par le tribunal administratif. Les patients dans cet état ont des hauts et des bas, et il est impossible de formuler un diagnostic sérieux sans les voir dans la durée.
 

Les experts désistés recommandent que Vincent Lambert soit évalué dans un service spécialisé

 
Le transfert de Vincent Lambert dans un service spécialisé pour la durée de l’expertise constituerait une étape majeure. Comme l’a souligné Jérôme Triomphe dans un entretien donné au mensuel Reconquête : un médecin responsable d’un tel service lui décrivait il y a peu le cas d’un patient entré dans son service pour évaluation sur trois semaines. « Le deuxième jour, au test CRS-R, l’échelle mondiale permettant d’évaluer l’état de conscience de ces patients, il était à 2 sur 23 : à la fin du séjour, après avoir été pris en charge, il était à 20 sur 23. 2 sur 23, c’est un état végétatif, 20 sur 23, c’est un état pauci-relationnel. Tous nous disent qu’aucun patient diagnostiqué végétatif – avec 41 % d’erreur de diagnostics “végétatifs” qui n’en sont pas – arrivant dans un tel service spécialisé ne reste végétatif lorsqu’il en sort.. »
 
Les experts qui viennent de se désister n’ont pas évoqué ce fait mais en invitant ainsi le tribunal à faire tenir l’expertise dans de meilleures conditions, ils montrent combien le premier cadre d’expertise était défaillant. Ils ont recommandé au tribunal de désigner en outre un médecin expert qui « serait garant du respect de la procédure d’expertise ».
 
« A situation très exceptionnelle, un collège d’experts exceptionnels s’impose », conclut la lettre de désistement : « Cette façon de procéder nous paraît la seule qui puisse permettre que l’expertise qui sera menée, ne soit pas ridiculisé, foulé aux pieds et qu’elle fasse au final qu’aggraver une situation déjà par trop compliqué et conflictuel et mettre aussi possiblement en difficulté le Tribunal Administratif. »
 
L’affaire Vincent Lambert n’est pas terminée.
 

Jeanne Smits

«Dénucléarisation complète» contre «garanties de sécurité» : Kim et Trump signent un document commun

«Dénucléarisation complète» contre «garanties de sécurité» : Kim et Trump signent un document commun© Jonathan Ernst Source: Reuters
Réunis à Singapour, Donald Trump et Kim Jong-un signent un document le 12/06/2018
  • 11h01 CET

  • Donald Trump a annoncé que de nouvelles discussions entre Washington et Pyongyang sont prévues pour la semaine qui suit sa première rencontre avec Kim Jong-un.

  • Commentant les résultats de sa rencontre avec Kim Jong-un, le président américain s'est exprimé sur l'évolution des sanctions américaines visant la Corée du Nord. Il a ainsi rappelé que les sanctions étaient toujours en vigueur, mais qu'elles disparaitraient dès que Washington pourrait s'assurer de la dénucléarisation nord-coréenne.

  • Donald Trump a fait savoir après son sommet avec Kim Jong-un que les Etats-Unis mettraient fin, à terme, aux exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud, décrits comme «très provocateurs» à l'égard de la Corée du Nord.

    Il a également assuré que le dirigeant nord-coréen s'était engagé, après la signature de leur document commun, à détruire un nouveau site de tests de missiles. Les discussions ont été «honnêtes, directes et productives», a-t-il estimé. Kim Jong-un «veut faire ce qui est juste», a en outre expliqué le chef de l'Etat américain, précisant avoir abordé la question des droits de l'Homme.

  • Dans le texte commun avec Donald Trump, Kim Jong-un s'engage lui, derrière le principe d'une dénucléarisation de la péninsule coréenne, sans toutefois mentionner l'exigence américaine de «dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible».

    La formule du dirigeant nord-coréen ne signifie donc pas l'abandon des armes ni l'acceptation d'inspections, mais confirme un engagement antérieur plus vague, comme en témoigne une photographie du texte mentionnée par l'AFP.

    08h24 CET

  • Les Etats-Unis s'engagent à des «garanties de sécurité» dans le document signé par Donald Trump et Kim Jong-un.

    © Pool new Source: Reuters
    Kim Jong-un et Donald Trump ont signé un texte commun à Singapour le 12 juin 2018

    08h03 CET

  • A l'issue des négociations à Singapour, Donald Trump dit avoir établi «une relation très spéciale» avec Kim Jong-un et annonce que la dénucléarisation va commencer «très rapidement». Par ailleurs, le président américain invite son homologue nord-coréen à venir à la Maison Blanche.

    «Nous allons nous rencontrer souvent», a déclaré Donald Trump, après avoir répondu «absolument» à une question sur une possible invitation à Washington.

  • A l'issue de leur conférence de presse commune, Donald Trump et Kim Jong-un ont signé un document commun, dont les détails n'ont pas été révélés.

  • Le président américain Donald Trump en a profité pour montrer à Kim Jong-un sa limousine présidentielle Cadillac surnommée «the beast» («la bête») en raison de son poids (entre cing et sept tonnes) dû aux nombreux blindages qu'elle comporte.

     

Avant le début de la réunion, le président américain n'avait pas caché son enthousiasme  : «Nous allons avoir de formidables relations.»

Raconter l'actualité

Pendant que Carrefour supprime des milliers de postes, son ex-PDG empoche près d’un million supplémentaire

Source http://france-revolution-investigative-reporter.over-blog.com, article Publié le 11 Juin 2018 par France Révolution

Pendant que Carrefour supprime des milliers de postes, son ex-PDG empoche près d’un million supplémentaire

Parti à la retraite en juillet 2017, Georges Plassat va percevoir une « part variable » de près d’un million d’euros au titre des performances de 2017. Sa retraite annuelle a également été augmentée à 517.810 euros annuels. Des zéros qui s’ajoutent à ceux déjà annoncés. Dans le même temps, Carrefour s’apprête à supprimer plus de 2.000 postes.

Ciel dégagé tout en haut de la cordée. Même si Georges Plassat a quitté son poste de PDG de Carrefour en juillet 2017, les millions d’euros continuent de s’amasser sur son compte en banque quand, dans le même temps, l’entreprise dont il était à la tête s’apprête à supprimer 2.400 postes. D’après CheckNews de Libération, qui s’est penché sur les rémunérations de l’ancien patron, près d’un million d’euros va même s’ajouter à sa fortune dans quelques jours…

En effet, après validation de l’assemblée générale des actionnaires ce 15 juin, l’ancien PDG touchera 896.593 euros de part variable au titre de 2017, une décision prise par le conseil d’administration le 11 avril. Soit, tout de même, près de 65 années de Smic net… alors que Georges Plassat est parti à la retraite en juillet 2017 ! Retraite qui, d’ailleurs, a également été revalorisée récemment : initialement prévue à 453.000 euros par an, elle a été augmentée lors du même conseil d’administration du 11 avril. Et s’élèvera finalement à 517.810 euros annuels. Résumons : il y a deux mois, Carrefour a décidé d’accorder 896.593 euros de plus à son ancien PDG, et de lui donner 64.810 euros par an de retraite supplémentaire par rapport à que ce qui était programmé et raconté par MarianneMarianne. De quoi garder un peu de marge en cas de coup dur…

_____________________________

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

  

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

Résultat de recherche d'images pour "cierge allumé"

Não nos esqueçamos de orar pelos bispos, sacerdotes e

Cristãos fiéis detidos pelos "islamitas"

Ou terroristas de todos os tipos!

Deixe-nos rezar implacavelmente pelo

Senhor, apoie-os. Ore por sua libertação ...

_______________________

Video action VITA : boutique éphémère du marché de la procréation

Chers amis,

 

A la veille de la fête des pères, Alliance VITA a commandé à l'IFOP un sondage sur l'attachement des Français au rôle du père. Révélé par une pleine page du journal La Croix, il a été aussitôt repris par RTL et de nombreux médias.

Téléchargez les images - 0

Le verdict est sans appel !

 

93% des Français considèrent que "les pères ont un rôle essentiel pour les enfants" et pour 73% ce rôle est "différent et complémentaire" à celui de la mère. 

 
Téléchargez les images - 1

L’indifférenciation père-mère, promue par certain est largement rejetée par les Français.

Cela se confirme encore davantage quand sont pointées les conséquences de l’absence de père : 85% des Français considèrent qu’elle "peut entraîner chez l’enfant des difficultés personnelles".

 
Téléchargez les images - 2

Enfin, lorsque l’on demande l’avis des Français sur le point sensible de l’ouverture de la PMA sans père aux femmes célibataires ou vivant à deux, 61% des français pensent "qu’il faut privilégier le besoin de chaque enfant d’avoir un père en réservant la PMA aux couples homme-femme ayant un problème médical d’infertilité".

 

Pour Alliance VITA, les résultats de ce sondage témoignent à quel point les Français sont attachés - au travers de la figure du père - à la protection de l’intérêt supérieur de l’enfant.

 
   
 
GÈNÉTHIQUE VOUS INFORME
 
 
 En Argentine, la Chambre des députés engage un projet de loi ambitieux sur l'avortement dans un contexte délétère
 14 Juin 2018
Après une session de 22 heures et un débat de près de 4 mois, en Argentine, la Chambre des députés a voté en faveur d’un projet de loi de grande ampleur, aux contours...
 
 
 Les neurosciences en discussion à l'Assemblée nationale : poser aujourd'hui des limites semble indispensable
 14 Juin 2018
Dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique, les Commissions des lois et des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale ont lancé une série d’auditions pour se...
 
 
SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR
 
 
Révision de la loi de bioéthique : Le Conseil d'Etat remettra son rapport d'ici l'été
« Avant les vacances d’été », fixées au 7 juillet 2018, le Conseil d’Etat publiera un rapport sur la révision des lois de bioéthique. Commandé par le premier ministre, Edouard Philippe, ce rapport, «  devrait se concentrer sur les...
 
 
Vincent Lambert : les trois médecins experts nommés en mai se sont désistés
Nommés par le tribunal administratif de Chalons-en-Champagne pour « diagnostiquer l’état de santé actuel de Vincent Lambert », les trois médecins experts nommés en mai se sont désistés. Dans le courrier qu’ils ont adressé au tribunal,...
 
 
Avortement en Irlande : le projet de loi retardé
En Irlande, plusieurs contestations judiciaires qui mettent en doute la légalité du référendum de mai dernier sur la dépénalisation de l’avortement ont été déposées. Trois d’entre elles feront l’objet d’auditions séparées de la Haute Cour le 26...
 
 
Les poumons infectés par l’hépatite C ne seraient plus exclus de la transplantation ?
Des chirurgiens du Toronto General Hospital ont lancé une étude pilote d’évaluation de l’innocuité de ces poumons infectés par l’hépatite C provenant de donneurs jeunes décédés d’une overdose.   Un système de perfusion...
 
 
Le Parlement argentin se prononce en faveur de la légalisation de l’avortement
Au terme de 22 heures de discussions, les députés argentins ont voté en faveur de l’avortement, à 129 voix ‘pour’ et 125 voix ‘contre’. Le texte doit désormais passer au Sénat, réputé « plus conservateur ».   L’équilibre...
 
 
   AGENDA
 A Noter
  
Procréation Médicalement Assistée - Manuel pour les jeunes
Le manuel de bioéthique de la Fondation Jérôme Lejeune consacré à la Procréation Médicalement Assistée veut apporter des réponses scientifique, juridique et éthique claires et précises.
 
 Faites un don à Gènéthique

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

Où nous trouver ? 

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):

NORMANDIE :

CHANDAI (61) et CHAISE-DIEU DU THEIL (27):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

Maison Ste Barbe 
(Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)

15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
66,Place Schoeneck, LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

Prochains Rendez-Vous Liturgique en fin JUIN, début Juillet 2018:

Messes tous les dimanches au Monastère. En Semaine Services Liturgiques réguliers.

Dimanche 10, Messe à 10h30 suivie d'un repas fraternel,
programme habituel.

¤DIMANCHE 17 JUIN, 4ème Dimanche après la Pentecôte:

En France, "Fête des Pères"

*10 h Répétition de chants  
*10h30,Messe , suivie d'un repas fraternel, programme habituel

¤Vendredi 22, autour des Reliques de Ste Rita

et Saint Charbel

*10h30,Messe , suivie d'un repas fraternel, réception des fidèles(Pour accompagnement spirituel, prières de délivrance (Voir d'exorcisme), prières de guérison...)programme habituel

-+-

¤Vendredi 29, en la Solennité des Saints Apôtres Pierre et Paul,

petit pèlerinage mensuel à St Michel Archange

*10h30,Messe de la Saint Pierre et Paul , suivie d'un repas fraternel,  14h30 -15h Prière publique de délivrance et de guérison suivie de la réception des fidèles (Pour accompagnement spirituel, prières de délivrance (Voir d'exorcisme), prières de guérison...)programme habituel

Du 29 Juin au 3 Juillet, RETRAITE SPIRITUELLE "En Marche à la Suite des Saints Apôtres et Évangélisateurs"...

Chaque jour à 10h30, Quadisha Qurbana (Ste Messe), suivie d'un repas fraternel et, à 14h30, d'une prière publique de délivrance et de guérison suivie de la réception des fidèles (Pour accompagnement spirituel, prières de délivrance (Voir d'exorcisme), prières de guérison...).

(Le Vendredi 29 au soir, dans le cadre de l'Aumônerie des Africains, Messe à 18h à Chartres pour les défunts de notre "Fraternité de prière pour les défunts")

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

NANTES (Relais Paroissial et Groupe de Prière Saint Charbel):

¤ PLUS DE PERMANENCES PASTORALES JUSQU’À LA RENTRÉE SCOLAIRE, cependant, JEUDI 5 et Vendredi 6 JUILLET, VISITES DES FAMILLES ET DES MALADES, BENEDICTIONS DES LIEUX,
*18h, Messe

==============================


# Paroisse d'Aquitaine et Sud-Ouest

ANGOULÊME (Jauldes):

¤ DIMANCHES 24 JUIN , 8 et 22 JUILLET . Programme habituel.

ANGOULÊME (Jauldes):

MAISON NOTRE-DAME
66,Place Schoeneck, LE BOURG
16560 JAULDES. Tel:05.45.37.35.13


----------------------------
 

PÉRIGUEUX (La Chapelle Faucher)
¤SAMEDIS 23 JUIN et 21 JUILLET
*10h30, Messe, suivie d'un repas fraternel,réception des fidèles

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530 LA CHAPELLE FAUCHER. Tel:05.45.37.35.13

LE COIN DU CATÉCHISME ET... DE LA TRANSMISSION FAMILIALE:

 

Quatrième dimanche après la Pentecôte

 

Saint Qurbana :

 

    • Actes 6: 1-7 :
  • 01 En ces jours-là, comme le nombre des disciples augmentait, les frères de langue grecque récriminèrent contre ceux de langue hébraïque, parce que les veuves de leur groupe étaient désavantagées dans le service quotidien.
  • 02 Les Douze convoquèrent alors l’ensemble des disciples et leur dirent : « Il n’est pas bon que nous délaissions la parole de Dieu pour servir aux tables.
  • 03 Cherchez plutôt, frères, sept d’entre vous, des hommes qui soient estimés de tous, remplis d’Esprit Saint et de sagesse, et nous les établirons dans cette charge.
  • 04 En ce qui nous concerne, nous resterons assidus à la prière et au service de la Parole. »
  • 05 Ces propos plurent à tout le monde, et l’on choisit : Étienne, homme rempli de foi et d’Esprit Saint, Philippe, Procore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas, un converti au judaïsme, originaire d’Antioche.
  • 06 On les présenta aux Apôtres, et après avoir prié, ils leur imposèrent les mains.
  • 07 La parole de Dieu était féconde, le nombre des disciples se multipliait fortement à Jérusalem, et une grande foule de prêtres juifs parvenaient à l’obéissance de la foi.

 

    • I Corinthiens 16: 14 à 22 :
  • 14 Que tout chez vous se passe dans l’amour.
  • 15 Frères, voici encore une exhortation : vous savez que Stéphanas et les gens de sa maison ont été dans votre province les premiers à croire, et se sont engagés au service des fidèles ;
  • 16 à votre tour, soyez soumis à de tels hommes et à tous ceux qui collaborent et peinent avec eux.
  • 17 Je suis heureux de la présence de Stéphanas, de Fortunatus et d’Akhaïcos, eux qui ont suppléé à votre absence ;
  • 18 en effet, ils ont tranquillisé mon esprit et le vôtre. Sachez donc apprécier de tels hommes.
  • 19 Les Églises de la province d’Asie vous saluent. Aquilas et Prisca vous saluent bien dans le Seigneur, avec l’Église qui se rassemble dans leur maison.
  • 20 Tous les frères vous saluent. Saluez-vous les uns les autres par un baiser de paix.
  • 21 La salutation est de ma main à moi, Paul.
  • 22 Si quelqu’un n’aime pas le Seigneur, qu’il soit anathème. « Maran atha ! » (Notre Seigneur, viens !)

 

 

 

 

    • Saint Luc 10: 1 – 16 :
  • 01 Après cela, parmi les disciples le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre.
  • 02 Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson.
  • 03 Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.
  • 04 Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin.
  • 05 Mais dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : “Paix à cette maison.”
  • 06 S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous.
  • 07 Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous sert ; car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison.
  • 08 Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qui vous est présenté.
  • 09 Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : “Le règne de Dieu s’est approché de vous.”
  • 10 Mais dans toute ville où vous entrerez et où vous ne serez pas accueillis, allez sur les places et dites :
  • 11 “Même la poussière de votre ville, collée à nos pieds, nous l’enlevons pour vous la laisser. Toutefois, sachez-le : le règne de Dieu s’est approché.”
  • 12 Je vous le déclare : au dernier jour, Sodome sera mieux traitée que cette ville.
  • 13 Malheureuse es-tu, Chorazeïn ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que leurs habitants auraient fait pénitence, avec le sac et la cendre.
  • 14 D’ailleurs, Tyr et Sidon seront mieux traitées que vous lors du Jugement.
  • 15 Et toi, Capharnaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel ? Non ! Jusqu’au séjour des morts tu descendras !
  • 16 Celui qui vous écoute, m’écoute ; celui qui vous rejette, me rejette. Et celui qui me rejette, rejette celui qui m’a envoyé. »

 

++++++++++++++++++++++++++

Ou trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

 

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

Partager cet article

Repost0
15 juin 2018 5 15 /06 /juin /2018 08:20

Chers amis. Aloho m'barekh.

Nous ne pouvons pas oublier ceux de nos aînés, fils et filles de l'Eglise du Christ, fils et filles de la Tradition Syriaque qui, à l'exemple des premiers Martyrs, ont accepté de verser leur sang pour le Christ Prince de la Paix et Son Évangile de Vérité et de Vie.

C'est aujourd'hui,15 Juin, la journée commémorative du Sayfo.

Que tous les fils et filles de l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone Mar Thoma s'en souviennent, prient en conséquence et s'appuient sur leurs Témoignages pour vérifier leur propre cohérence chrétienne et vivre à cette lumière le prochain Carême des Saints Apôtres !

Après les Services Liturgiques de cette matinée, la mémoire et l'intercession des Saints Martyrs Syriaques, j'en suis sûr, accompagnera les visites que j'accomplirai aujourd'hui auprès des malades sur Paris .

Dimanche 17, en France, ce sera la Fête des Pères; je vous confie à la petite cérémonie de commémoraison qui se tiendra en l'honneur des Victimes du Sayfo (Génocide des Chrétiens Araméens / Syriaques et Assyriens), après la Sainte Messe de 10h30, au monument qui leur est dédié dans l'enceinte de notre Monastère.

Votre fidèlement et fraternellement dévoué dans le Christ notre Seigneur.

+Mor Philipose . Brevilly ce 15 VI 18
____________________

 

Dear friends. Aloho m'barekh.

We can not forget those of our elders, sons and daughters of the Church of Christ, sons and daughters of the Syriac Tradition who, like the first Martyrs, accepted to shed their blood for Christ Prince of Peace and His gospel of Truth and Life.

It is today, June 15, the day of Sayfo commemoration.

May all the sons and daughters of the Syro-Orthodox Francophone Church of Mar Thoma remember it, pray accordingly and rely on their Testimonies to verify their own Christian coherence and live in this light the next Lent of the Holy Apostles!

After the liturgical services of this morning, the memory and intercession of the holy Syriac Martyrs, I am sure, will accompany the visits I will make today to the sick in Paris.

Sunday, the 17th, in France, it will be Father's Day; I entrust you to the small ceremony of commemoration which will be held in honor of the Victims of Sayfo (Genocide of the Christians Aramean / Syriac and Assyrian), after the Holy Mass of 10:30, to the monument which is dedicated to them in the enclosure of our Monastery.

Your faithfully and fraternally devoted in Christ our Lord.

+ Mor Philipose. Brevilly this 15 VI 18
______________________

 

Queridos amigos. Aloho m'barekh.

Não podemos esquecer aqueles de nossos idosos, filho e filhas da Igreja de Cristo, filho e filhas da tradição siríaca, que, como o primeiro mártir, concordou em derramaram o seu sangue por Cristo Prince of Peace e Seu evangelho da verdade e da vida.

É hoje, 15 de junho, o dia comemorativo da Sayfo.

Que cada filho e filhas da Igreja siro-ortodoxo Francophone Mar Thoma lembre-se, orar de acordo e confiar em seus depoimentos para verificar a sua própria coerência cristã e viver sob essa luz a próxima Quaresma Santos Apóstolos!

Depois que os serviços litúrgicos desta manhã, a memória ea intercessão dos santos Mártires siríacos, estou certo, vai acompanhar os passeios que eu vou fazer hoje com pacientes em Paris.

Domingo, dia 17, na França, será o Dia dos Pais; Confio-vos à cerimônia de comemoração pequeno para ser realizada em honra das vítimas do Sayfo (Genocídio dos cristãos sírios / sírios e assírios), após a Santa Missa às 10:30 horas no monumento dedicado a eles em nossa grávida mosteiro.

Sua fiel e fraternalmente devotada em Cristo nosso Senhor.

+ Mor Philipose. Brevilly este 15 VI 18

 

 

Le génocide méconnu des Assyro-chaldéens sous l’Empire ottoman

Le 24 avril dernier a donné lieu à de nombreuses commémorations pour les 100 ans du génocide arménien. Si la Turquie n’a toujours pas reconnu ces faits historiques, elle n’a pas non plus reconnu le génocide d’une autre communauté chrétienne par l’Empire ottoman, à la même époque. Plus de 250 000 Assyro-chaldéens sont morts entre 1915 et 1918. Joseph Yacoub, professeur de sciences politiques à l’Université catholique de Lyon, nous éclaire sur ce drame encore méconnu.

 

 

 

Nous commémorons cette année les 100 ans du génocide arménien. Mais le génocide assyro-chaldéen, au même moment, est beaucoup moins connu. Pourquoi ?

Entre 250 000 et 350 000 Assyro-chaldéens, soit plus de la moitié de la communauté, ont péri entre 1915 et 1918. Ceux qui n’ont pas été tués sont morts de faim, de maladie, d’épuisement sur les routes.... Ces massacres ont eu lieu sur un périmètre très large : en Anatolie orientale, au Hakkari, au nord de l’Iran et dans la province de Mossoul. Entre 1915 et 1925, le génocide assyro-chaldéen était un problème international ; après 1925, une chape de plomb a recouvert cette tragédie. Grâce à la diaspora, la question a rejailli à partir de 1980. La France y a joué un rôle important. Dimanche 26 avril, 5 000 Assyro-chaldéens ont participé au ravivage de la flamme du Soldat inconnu, à l’initiative du député-maire de Sarcelles, François Pupponi. La question reprend aujourd’hui toute sa place sur la scène internationale. Une autre lueur d’espoir vient du pape François. Dans son discours sur le génocide arménien, le 12 avril dernier, le souverain pontife a aussi reconnu le génocide syriaque, assyrien et chaldéen.

Ce génocide était-il planifié ?

Plusieurs documents prouvent qu’il s’agissait d’une stratégie élaborée par le pouvoir ottoman des Jeunes Turcs. En 1920, Joseph Naayem a publié Les Assyro-chaldéens et les Arméniens massacrés par les Turcs. On y trouve des témoignages accablants pour l’Empire ottoman. Les Assyro-chaldéens n’étaient pas des victimes collatérales du génocide arménien. Ils étaient visés dans leur humanité, car ils n’étaient ni Turcs ni musulmans. Beaucoup de poèmes, de lamentations, ont été écrits par des témoins oculaires des massacres. Tous ces poèmes concordent pour dire que la décision a été prise à Istanbul. À cela s’ajoutent des témoignages de missionnaires dominicains : le frère Hyacinthe Simon affirmait que cette politique avait été planifiée au plus haut niveau de l’État.

Pourquoi vouloir éliminer cette population ?

Les causes remontent au XIXe siècle. Depuis le Congrès de Berlin, en 1878, l’Empire ottoman perdait successivement des territoires en Europe. Après les guerres balkaniques de 1912-1913, il avait tout perdu à l’ouest. Il s’est alors replié sur la partie orientale de son territoire : l’Anatolie et les pays arabes. En déclarant le djihad, les Jeunes Turcs espéraient que le monde musulman se révolte et les rejoigne. Mais les musulmans n’ont pas réagi. Les Arabes se sont soulevés pour se soustraire à la juridiction de l’Empire ottoman. Les Jeunes Turcs ont alors déclenché un mouvement d’exactions contre les populations arménienne et assyro-chaldéenne, qu’ils considéraient comme un obstacle à la turquification du pays. En 1915, plus de 20 % de la population turque appartenait à des minorités ethniques (Arméniens, Grecs pontiques, Assyro-chaldéens, Syriaques…). Cent ans plus tard, leur nombre ne dépasse pas 0,001 % de la population. Ceux qui n’ont pas été éliminés ont pris le chemin de l’exil.

Ce génocide physique s’est-il accompagné d’un génocide culturel ?

Le sens donné au terme de génocide ne prend pas seulement en compte l’éradication physique. L’inventeur du concept de génocide, Raphael Lemkin, inclut les dimensions architecturale, environnementale et culturelle d’un groupe. Les anthropologues ont, eux, forgé le terme d’ethnocide. Il s’agit d’éliminer les traces d’une communauté. J’ai recensé la destruction d’environ 400 églises, monastères et lieux de culte des Églises assyrienne nestorienne, chaldéenne catholique, syriaque orthodoxe et syriaque catholique. La province du Hakkari (au sud-est de la Turquie) comptait à elle seule plus 200 lieux de culte. Ils sont tous en ruines aujourd’hui.

Y avait-il eu alors des réactions dans la communauté internationale ?

Il y a d’abord eu des réactions dans la presse : le New York Times, dès mars 1915, publiait plusieurs articles de ses correspondants, attirant l’attention sur ces massacres. De même en Grande-Bretagne, mais aussi en France, dans des quotidiens comme Le Gaulois, Le Petit Parisien, le Parisien, la Presse ou le Figaro. Les leaders politiques français étaient informés de ces massacres. En 1919, des délégations assyro-chaldéennes sont venues à la Conférence de paix de Paris. L’Œuvre d’orient, l’Église catholique de France, l’Église anglicane et le Vatican avaient apporté une aide humanitaire à la communauté.

Pensez-vous qu’il est important d’établir une nouvelle loi mémorielle, comme celle sur laquelle travaillent les députés François Pupponi et Jean-Pierre Blazy ?

Le Parlement arménien a reconnu le génocide assyro-chaldéen à l’unanimité. La France s’apprête à le faire. En présentant le projet de loi sur le génocide assyro-chaldéen, le député-maire de Gonnesse, Jean-Pierre Blazy, évoquait toutes les lois mémorielles (notamment sur la Shoah et le génocide arménien) adoptées par le Parlement français. La communauté assyro-chaldéenne espère que l’initiative prolongera les lois mémorielles existantes par une loi sur le génocide assyro-chaldéen. Il est important de nous souvenir de ces victimes tombées, longtemps oubliées... Je trouve que la déclaration du président allemand Joachim Gauck, le 23 avril dernier, dans une église protestante de Berlin, était remarquable. Il y a reconnu les génocides arménien, assyrien-araméen et grec pontique, ainsi que la part de responsabilité de l'Allemagne, les deux Empires étant alliés lors de la Première Guerre mondiale. C'est un texte positif et prometteur, qui met la Turquie au pied du mur.

Aujourd’hui, les Assyro-chaldéens, comme les autres Églises chrétiennes d’Orient, font face à la menace djihadiste. Le christianisme risque-t-il de disparaître de la région après près de 2000 ans d’Histoire ?

J’espère que non. Des menaces pèsent aujourd’hui dans la province de Mossoul en Irak et dans la province du Khabour en Syrie. Ironie du sort, ceux du Khabour sont les enfants des déportés des massacres d'Irak de 1933, eux-mêmes rescapés du génocide de 1915 sous l'Empire ottoman. Mais peut-on aller jusqu’à dire qu’il y aurait extinction ? Je ne pense pas. Le génocide de 1915 a été un moment tragique pour la communauté. Mais elle n’a pas disparu pour autant. Des Assyro-chaldéens, vivant aujourd’hui en diaspora, vont reconstruire leurs villages et restaurer des églises. L’attachement à ces terres de Mésopotamie est immense. En témoignent les Assyro-chaldéens qui avaient fui pour s’installer dans des villages du Caucase, dans l’actuelle Arménie et l’actuelle Géorgie. À Verin Dvin (Arménie), les persécutions et le régime communiste ont entraîné une rupture totale avec le pays. L’athéisme a provoqué la fermeture de tous les lieux de culte. Malgré cela, ils parlent tous aujourd’hui l’araméen et ont rouvert leurs églises. La maire du village est assyro-chaldéenne. La moitié des rues porte des noms assyriens. Malgré les difficultés, la communauté reste attachée à sa terre et à son identité.

LE GLAIVE

« Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre: je suis venu apporter, non la paix, mais l'épée.

Car je suis venu mettre la division entre le fils et le père, entre la fille et la mère, entre la belle-fille et la belle-mère.

Et l'homme aura pour ennemis ceux de sa maison.

Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi, n'est pas digne de moi; et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi, n'est pas digne de moi;

Et celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n'est pas digne de moi.

Celui qui aura conservé sa vie, la perdra; mais celui qui aura perdu sa vie à cause de moi, la retrouvera. »

St Matthieu 10;34-39

« [...] Ce glaive a donc divisé entre eux les cinq habitants d'une même maison, trois contre deux et deux contre trois.

Ces trois habitants nous les trouvons dans l'homme: c'est son corps, son âme et sa volonté. Car de même que l'âme a été unie et donnée au corps, ainsi le pouvoir d'user de l'un et de l'autre à son gré à été donné à l'homme, et c'est pour cela que Dieu a imposé des lois à la volonté, comme nous le voyons dans ceux qui sont sortis les premiers de sa main.

Mais par suite du péché et de la désobéissance de notre premier père, le péché devint pour les générations suivantes le père de notre corps, l'infidélité la mère de notre âme, et la volonté adhère à l'un et à l'autre; c'est ainsi que l'on trouve cinq habitants dans la même maison.

Mais lorsque nous sommes renouvelés dans les eaux du baptême, la puissance de la parole nous sépare des péchés de notre origine, et ces retranchements qu'opère le glaive de Dieu rompent tous les liens d'affection qui nous attachaient à notre père et à notre mère.

C'est ainsi qu'on voit éclater dans une même maison de sérieuses divisions; l'homme régénéré trouve des ennemis dans ce qu'il y a de plus intime en lui, car il met toute sa joie dans la sainte nouveauté de son esprit, tandis que les restes de son ancienne origine veulent conserver ce qui faisait l'objet de leur bonheur. »

 Saint Hilaire de Poitiers

 

Il y a des génocides dont on parle peu… Surtout quand ils sont perpétrés par des musulmans.

En 1915, au même moment du massacre des Arméniens, génocide orchestré par les Turcs et qui fit presque un million cinq cent mille morts, les mêmes Turcs éradiquaient près de 70 % de la population Assyrienne, soit environ 700.000 Chrétiens.

Ces meurtres ont deux points communs : ils furent commis par des musulmans et ils visaient des Chrétiens d’Orient.

Voilà un détail bien souvent omis par les médias occidentaux : les vocables « arméniens »et « assyriens » désignent en réalité des populations chrétiennes qui succombèrent par millions à la christianophobie fanatique des musulmans, lesquels ont toujours refusé jusqu’à ce jour de reconnaître ces génocides.

Ce dimanche 28 avril aura lieu une commémoration en l’honneur des 700.000 victimes du génocide assyrien, aussi appelé génocide de Sayfo.

Alexandre Del Valle, géopoliticien et expert en relations internationales, écrivain, auteur de plusieurs livres dont le dernier, « La Nouvelle Christianophobie« *, eut un succès retentissant, rehaussera de sa présence l’importance de cet événement. C’est en tant que spécialiste des massacres de chrétiens dans le monde qu’il tiendra une conférence lors de cette commémoration.

GÉNOCIDE SYRIAQUE

 
1915-2015 - 2018 Il y a 103 ans - Souvenons-nous - Le génocide oublié
 

A l'occasion des 100 ans du généocide syriaque de 1915, les paroissiens du secteur du Haut Plateau étaient conviés, par les Orthodoxes de Coubron à découvrir, pour certains, ce moment tragique de l'histoire.

Pour commencer cette rencontre une prière présidée par le Père Jean Habil, de la communuaté orthodoxe, a été partagée en araméen et français dans l'église Saint Christophe.

Tous nous avons rejoint les salles saint Jean BOSCO pour une conférence sur ce génocide, animée par un jeune de la communauté, Fehmi ISIK.

Pour clôturer la soirée un moment de partage convivial avait été préparé par la communauté.

Merci à nos amis orthodoxe pour ce moment historique et convivial.

Les photos de la soirée (Merci à Lisa de la communauté orthodoxe), suivre ce lien ...

La communauté orthodoxe de Coubron, Eglise Saint Severios, suivre ce lien ...

 

(Le génocide Confer Wikipedia)

"Le génocide assyrien ou araméen / chaldéen / syriaque(également connu sous le nom Sayfo ou Seyfo) se réfère au meurtre en masse de la population « assyrienne » de l'Empire ottoman lors de la Première Guerre mondiale. La population assyrienne du nord de la Mésopotamie (Tour Abdin, Hakkari, Van, Siirt, régions du sud-est de l'actuelle Turquie et la région du nord-ouest de l'Iran, Urmiah) a été déplacée de force et massacrée par les forces ottomanes (turques) et les forces kurdes entre 1914 et 1920.

Les estimations sur le nombre total de morts varient. Certains rapports citent le nombre de 270 000 morts, bien que les estimations récentes aient révisé ce chiffre au nombre plus réaliste de 500 000 à 750 000 morts représentant environ 70 % de la population assyrienne de l'époque.

Le génocide assyrien a eu lieu durant la même période et dans le même contexte que le génocide arménien et des Grecs pontiques. Toutefois, les études sur le génocide assyrien sont relativement récentes notamment en raison du fait que la question du génocide arménien a occupé longuement la scène principale des génocides à l'encontre des populations chrétiennes de l'Empire ottoman.

En 2007, l'Association internationale des spécialistes des génocides (International Association of Genocide Scholars) est parvenue à un consensus selon lequel « la campagne ottomane contre les minorités chrétiennes de l'Empire entre 1914 et 1923 constituait un génocide contre les Arméniens, les Assyriens et les Grecs pontiques d'Anatolie. »" Lire la suite ...

 

Joseph Yacoub est professeur honoraire de sciences politiques de l’Université catholique de Lyon, il est l'auteur de "Qui s'en souviendra ? 1915 : le génocide assyro-chaldéo-syriaque".
A l'occasion de la signature de son livre le 27 novembre, et à l'aube du centenaire du génocide arménien, Joseph Yacoub nous parle de la genèse de son ouvrage et des communautés assyriennes, chaldéennes et syriaques aujourd'hui.

(Source:http://plateau93.catholique.fr/mouvements/oecumenie/genocide-syriaque )

Demain, 16 Juin 2018, commence le

 

Jeûne des Saints Apôtres...

 

Avec les Saints Martyrs Araméens,

 

préparons nous à célébrer, le 29

 

Juin, la Saint Pierre et Paul !

 

 

Apercevons-nous que tout est

 

possible à Dieu,

il peut faire revivre ce qui est déjà mort comme il peut faire reverdir un champ desséché! En toute confiance, laissons monter vers lui nos prières pour notre monde :
R/ Seigneur, regardez notre terre, entendez notre prière. Kourie eleïson
 
- « Je relève l’arbre renversé » (Ez 17, 22-24). Seigneur, regardez Votre Eglise ici ou là persécutée, souffrante et parfois Martyr , ce peuple de Dieu qui, en l'Occident matérialiste manque de foi. Illuminez-nous, fortifiez-nous, réveillez-nous,secouez-nous, que nous nous laissions conduire par Votre amour,  et par Votre grâce ! Supplions le Seigneur.  R/Seigneur, regardez notre terre, entendez notre prière. Kourie eleïson
 
- «Vieillissant, il fructifie encore» [Psaume : 91 (92), 2-3, 13-14, 15-16]. Seigneur, l'espérance de vie progresse dans notre société, que la sagesse et l'expérience des aînés  soient vraiment reconnues dans l'Eglise et dans chaque communauté humaine ! Supplions le Seigneur. R/Seigneur, regardez notre terre, entendez notre prière. Kourie eleïson