Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2017 1 06 /11 /novembre /2017 20:42

 


11 Novembre 1918 : 99 ans déjà !

 
Le 11 novembre, Fête de Saint Martin, "Apôtre des Gaules" célèbrera à la fois l’Armistice du 11 Novembre 1918, la Commémoration de la victoire et de la paix, et l’Hommage à tous les morts pour la France.

Chers amis, vous avez des proches ou des ancêtres qui sont morts pour la France ?


Venez inscrire vos intentions pour la messe qui sera célébrée pour le 11 novembre prochain au Monastère Syro-Orthodoxe Francophone en Normandie et
à la Paroisse d'Angoulême (Jauldes).
Appelez-nous vite pour vous inscrire

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

L’Armistice est une belle occasion  de rendre hommage à tous ceux qui ont donné leur vie pour sauver notre pays et défendre sa liberté. 

Sachons leur être reconnaissants pour ce qu’ils ont fait pour nous. Laissons parler notre cœur. 

Pour que tous ceux qui sont morts pour la France reposent en paix et qu’ils soient accueillis dans la maison du Père. Prions pour eux !

Confions les au Christ, notre Seigneur, le Sauveur de leurs âmes. Qu'ils rejoignent  la paix et la lumière du Ressuscité!
 
Chers amis, confiez-nous vite vos intentions pour les deux messes du 11 novembre prochain qui seront célébrées dans la Métropolie (Eglise Locale) Syro-Orthodoxe .

Nous attendons votre appel ou votre message pour noter vos intentions de prières.

Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 1,6-11.

Frères, nous avons cette confiance dans le Christ Jésus que Celui qui a commencé en vous un bon travail en poursuivra l'achèvement jusqu'au jour du Christ Jésus.
C'est une justice que je vous dois, de penser ainsi de vous tous, parce que je vous porte dans mon cœur, vous tous qui, soit dans mes liens, soit dans la défense et l'affermissement de l'Evangile, avez part à la même grâce que moi.
Car Dieu m'en est témoin, c'est avec tendresse que je vous aime tous dans les entrailles de Jésus-Christ.
Et ce que je lui demande, c'est que votre charité abonde de plus en plus en connaissance et en toute intelligence,
pour discerner ce qui vaut le mieux, afin que vous soyez purs et irréprochables jusqu'au jour du Christ,
remplis des fruits de justice, par Jésus-Christ, pour la gloire et la louange de Dieu.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 22,15-21.

En ce temps-là, les pharisiens se retirèrent et tinrent conseil contre Jésus, pour le prendre au piège dans ses paroles.
Et ils lui envoient leurs disciples, avec des Hérodiens, lui dire : " Maître, nous savons que vous êtes sincère et que vous enseignez la voie de Dieu en vérité, sans souci de personne, car vous ne regardez pas le visage des hommes.
Dites-nous donc ce qu'il vous semble : Est-il permis, ou non, de payer le tribut à César ? "
Mais Jésus, connaissant leur malice, dit : " Hypocrites, pourquoi me tendez-vous un piège ?
Montrez-moi la monnaie du tribut. " Et ils lui présentèrent un denier.
Et il leur dit : " De qui cette image et l'inscription ?
De César, " lui dirent-ils. Alors il leur dit : " Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. "

atelier-soeur-ermite/eremitic-atelier-monastique - eremitic.org

Le Christ est l'image du Dieu invisible ; par lui nous sommes rachetés et nos péchés pardonnés (Col 1,15.14)

Par Saint Athanase (295-373)
Pape et Patriarche d'Alexandrie (De la confession de Saint Marc), docteur de l'Église.Sur l'incarnation du Verbe, 13 (trad. cf SC 199, p.311s)

Puisque les hommes s'étaient rendus déraisonnables et que la tromperie des démons jetait son ombre de tous côtés et cachait la connaissance du vrai Dieu, que devait faire Dieu ?

Se taire devant une pareille situation ?

Accepter que les hommes soient égarés ainsi et ne connaissent pas Dieu ? Dieu ne va-t-il pas épargner à ses créatures d'être égarées loin de lui et assujetties au néant, surtout si cet égarement devient pour elles cause de ruine et de perte, alors que les êtres qui ont participé à l'image de Dieu (Gn 1,26) ne doivent pas périr ?

Que fallait-il donc que Dieu fasse ?

Que faire, sinon renouveler en eux son image, afin que les hommes puissent de nouveau le connaître ?

Mais comment cela se fera-t-il, sinon par la présence de l'image de Dieu elle-même (Col 1,15), notre Sauveur Jésus Christ ?

Cela n'était pas réalisable par des hommes, puisqu'ils ne sont pas l'image mais ont été créés selon l'image ; ce n'était pas réalisable par des anges non plus, car même eux ne sont pas images.

C'est pourquoi le Verbe de Dieu est venu lui-même, lui qui est l'image du Père, afin d'être en mesure de restaurer l'image au fond de l'être des hommes.

Par ailleurs, cela ne pouvait pas se produire si la mort et la dégradation qui la suit n'étaient pas anéanties. C'est pourquoi il a pris un corps mortel, afin de pouvoir anéantir la mort et restaurer les hommes faits selon l'image de Dieu. L'image du Père, donc, son Fils Très Saint, est venue chez nous pour renouveler l'homme fait à sa ressemblance et pour le retrouver, alors qu'il était perdu, par la remise de ses péchés, comme il le dit lui-même :

« Je suis venu chercher et sauver ce qui était perdu » (Lc 19,10).

"art religieux catholique" ════════════════════════════ http://www.alittlemarket.com/boutique/gaby_feerie-132444.html ☞ Gαвy-Féerιe ѕυr ALιттleMαrĸeт   https://www.etsy.com/shop/frenchjewelryvintage?ref=l2-shopheader-name ☞ FrenchJewelryVintage on Etsy http://gabyfeeriefr.tumblr.com/archive ☞ Bijoux / Jewelry sur Tumblr

Cristo é a imagem do Deus invisível; Através dele, somos redimidos e nossos pecados perdoados (Col 1,15,14)

Por São Atanásio (295-373)
Papa e Patriarca de Alexandria (Da confissão de São Marcos), doutor da Igreja. Na encarnação da Palavra, 13 (ver cf SC 199, p.311s)

Como os homens tornaram-se irracionais e o engano dos demônios lançou sua sombra em todos os lados e escondeu o conhecimento do Deus verdadeiro, o que Deus deveria fazer?

Para ficar quieto em frente a tal situação?

Aceitar que os homens são induzidos em erro e não conhecem Deus? Será que Deus não desperdiçará as suas criaturas para se afastarem dele e sujeitar-se ao nada, especialmente se essa mistuguência se tornar para eles causa de ruína e perda, enquanto os seres que participaram da imagem de Deus (Gênesis 1,26) não deve perecer?

O que Deus teve que fazer?

O que fazer, se não renovar neles sua imagem, para que os homens possam conhecê-lo novamente?

Mas como será, exceto pela presença da imagem de Deus mesmo (Col 1:15), nosso Salvador Jesus Cristo?

Isso não foi viável pelos homens, uma vez que eles não são a imagem, mas foram criados de acordo com a imagem; também não foi possível para os anjos, porque nem eles são imagens.

É por isso que a Palavra de Deus veio a si mesmo, Aquele que é a imagem do Pai, para poder restaurar a imagem nas profundezas do ser dos homens.

Por outro lado, não poderia acontecer se a morte e a degradação que a seguiam não fossem destruídas. É por isso que ele tomou um corpo mortal, para que ele possa aniquilar a morte e restaurar os homens feitos de acordo com a imagem de Deus. A imagem do Pai, portanto, seu Santíssimo Filho, veio a nós para renovar o homem feito à sua semelhança e encontrá-lo, enquanto ele estava perdido, com a remissão de seus pecados, como ele diz Até mesmo

"Eu vim procurar e salvar o que estava perdido" (Lc 19, 10).

Fête de la Vierge Marie en son icône du signe

Christ is the image of the invisible God; through him we are redeemed and our sins forgiven (Col 1,15.14)

By Saint Athanasius (295-373)
Pope and Patriarch of Alexandria (From the confession of St. Mark), doctor of the Church.On the incarnation of the Word, 13 (see cf SC 199, p.311s)

Since men had become unreasonable and the deception of demons cast its shadow on all sides and hid the knowledge of the true God, what was God to do?

To be quiet in front of such a situation?

To accept that men are misled and do not know God? Will God not spare His creatures from being strayed away from Him and subjected to nothingness, especially if this misguidance becomes for them cause of ruin and loss, while the beings who participated in the image of God (Gen 1,26) must not perish?

What did God have to do?

What to do, if not to renew in them his image, so that men can know him again?

But how will it be, except through the presence of the image of God Himself (Col 1:15), our Savior Jesus Christ?

This was not feasible by men, since they are not the image but have been created according to the image; it was not possible for angels either, because even they are not images.

This is why the Word of God came Himself, He who is the image of the Father, in order to be able to restore the image in the depths of the being of men.

On the other hand, it could not happen if the death and degradation that followed it were not destroyed. That is why he took a mortal body, so that he might annihilate death and restore men made according to the image of God. The image of the Father, therefore, his Most Holy Son, came to us to renew the man made in his likeness and to find him, while he was lost, by the remission of his sins, as he says -even :

"I came to seek and save what was lost" (Lk 19:10).

Le 6 Novembre:

SAINT LÉONARD 


Ermite, patron des prisonniers 
(† 559)

        Parmi les jeunes seigneurs de la cour de Clovis qui abjurèrent le paganisme après la bataille de Tolbiac, il y avait un brillant officier nommé Léonard. Pour des hommes de cette trempe, la vertu commune ne suffit pas : il se fit moine. À l'école de saint Rémi, près duquel il se fixa, il fit de rapides progrès dans la vertu. « Il était affable dans ses entretiens, fidèle à ses promesses, prodigue par ses aumônes, modeste en ses paroles, humble et simple en tout. » Clovis, informé par la voix publique de sa sainteté et des merveilles que Dieu opérait par ses main, voulut le faire évêque; mais Léonard refusa : « Eh bien! lui dit le roi, demandez-moi quelque grâce, je vous l'accorderai. - Ô prince ! dit Léonard, accordez-moi le pouvoir de visiter les prisons et de délivrer les prisonniers que je jugerai dignes de cette faveur. »Clovis fut heureux d'y consentir.

          Le saint moine passa quelques temps à Orléans, près de saint Mesmin, abbé de Mici, pour se former aux règles de la vie monastique, puis il traversa le Berry, où il prêcha la foi à des populations encore païennes et obtint un succès immense par sa parole et par ses nombreux miracles.

         De là il se rendit en Aquitaine et chercha un lieu solitaire pour se livrer à la prière et à la contemplation des choses célestes. Il trouva cette retraite dans une forêt, près de Limoges, et y mena, pendant vingt ans, une vie plus angélique qu'humaine, dont Dieu seul a le secret.

         À sa parole, une source d'eau vive sortit de terre pour alimenter son ermitage. La solitude de ces lieux autrefois sauvages fut bientôt envahie. Une infinité de malades se faisaient transporter auprès du saint et obtenaient leur guérison ; d'autres venaient entendre sa parole et recevoir ses avis. Mais surtout les prisonniers échappés de leur cachot par l'effet de ses prières venaient lui présenter leurs fers en hommage, et recevoir de lui les leçons de la pénitence et de la vie chrétienne.

SAINT LÉONARD
Hermit, patron of prisoners
(† 559)

Among the young lords of the Clovis court who abjured paganism after the battle of Tolbiac, there was a brilliant officer named Leonard. For men of this caliber, common virtue is not enough: he became a monk. At the school of St. Remi, near which he settled, he made rapid progress in virtue. "He was affable in his conversations, faithful to his promises, lavish in alms, modest in his words, humble and simple in everything. Clovis, informed by the public voice of his holiness, and of the wonders which God worked by his hands, wished to make him bishop; but Leonard refused: "Well! "said the king to him," ask me for some favor, I will grant it to you. - O prince! "said Leonard," grant me the power to visit the prisons and to deliver the prisoners whom I will judge worthy of this favor. Clovis was happy to consent to it.

The holy monk spent some time in Orleans, near St. Mesmin, abbot of Mici, to train himself in the rules of monastic life, then he crossed the Berry, where he preached the faith to populations still pagan and obtained an immense success by his word and by his many miracles.

From there he went to Aquitaine and sought a solitary place to engage in prayer and contemplation of heavenly things. He found this retreat in a forest near Limoges, and led there, for twenty years, a life more angelic than human, of which God alone has the secret.

At his word, a spring of living water came out of the earth to feed his hermitage. The loneliness of these once wild places was soon invaded. An infinity of patients were transported to the saint and obtained their cure; others came to hear his word and receive his advice. But especially the prisoners escaped from their dungeon by the effect of his prayers came to present their irons in homage, and to receive from him the lessons of penance and the Christian life.

SAINT LÉONARDO
Ermitairo, patrono dos prisioneiros
(† 559)

Entre os jovens senhores da corte de Clovis que abjuraram o paganismo após a batalha de Tolbiac, havia um brilhante oficial chamado Leonard. Para os homens desse calibre, a virtude comum não é suficiente: ele se tornou um monge. Na escola de São Remi, perto do qual ele se instalou, ele fez um rápido progresso na virtude. "Ele era afável em suas conversas, fiel a suas promessas, pródigo em esmolas, modesto em suas palavras, humilde e simples em tudo. Clovis, informado pela voz pública de sua santidade e pelas maravilhas que Deus trabalhou pelas mãos, quis fazê-lo bispo; mas Leonard recusou: "Bem! "disse o rei a ele," me peça um favor, eu vou conceder a você. - O príncipe! "disse Leonard," conceda-me o poder de visitar as prisões e entregar os prisioneiros que julgarei digno desse favor. Clovis estava feliz em consentir.

O monge sagrado passou algum tempo em Orleans, perto de St. Mesmin, abade de Mici, para se treinar nas regras da vida monástica, depois atravessou a Berry, onde pregava a fé para as populações pagãs e obteve um sucesso imenso sua palavra e seus muitos milagres.

De lá, ele foi a Aquitânia e procurou um lugar solitário para se envolver em oração e contemplação de coisas celestiais. Ele encontrou esse retiro em uma floresta perto de Limoges, e conduziu lá, durante vinte anos, uma vida mais angelical do que humana, da qual Deus sozinho tem o segredo.

Na sua palavra, uma fonte de água viva saiu da terra para alimentar seu eremitério. A soledade desses lugares, uma vez selvagens, logo foi invadida. Uma infinidade de pacientes foram transportados para o santo e obtiveram sua cura; outros vieram ouvir sua palavra e receber seu conselho. Mas especialmente os prisioneiros escaparam de sua masmorra pelo efeito de suas orações vieram apresentar seus ferros em homenagem e receber dele as lições da penitência e da vida cristã.

L'AMOUR DE CHARITÉ

Note:

Saint Jacques de Saroug († 521) est l’un des plus grands docteurs syro-Orthodoxe. C'est le co-patron de notre Monastère. Saint Augustin est considéré en Occident comme le "Docteur de la Charité", il en est de même pour Saint Jacques de Saroug qui traduit magnifiquement de manière poétique une doctrine très semblable et très sûre. Il fit ses études dans l’école très réputée d’Édesse puis il devint moine. Son œuvre poétique est considérable. Nous publions ici un passage de son Poème sur l’amour.

ès que l’amour entre dans ton cœur,
tes pensées deviennent claires comme la lumière.


Oui, ton intelligence s’ouvre aux mystères de Dieu.

Les bonnes actions plaisent à ceux qui le font.
Mais si tu les fais sans amour,
elles ne te plaisent pas.

Le sel rend la nourriture meilleure.
De même pour faire de bonnes actions,
il faut aimer.

On peut comparer les bonnes actions 
aux membres de ton corps.
L’amour, c’est le cœur
qui rend ton corps vivant.

Se priver de nourriture, c’est bien.
Mais si tu jeûnes sans amour,
tu gardes une mauvaise odeur dans ta bouche.
Ton jeûne ne sert à rien.

Ta prière est agréable,
et l’amour te donne des ailes
pour voler comme un oiseau.
Mais si ton aile est faible,
tu ne verras pas le Dieu Très-Haut
là où il habite.

Être juste est une bonne chose
pour celui qui pratique la justice.
Mais si tu es juste sans amour,
tu te fatigues pour rien.

Si tu gardes ton corps pour le Seigneur,
si tu lui appartiens,
tu recevras une glorieuse récompense.
Mais si tu n’aimes pas,
tu es comme un homme marié qui trompe sa femme.

Si tu partages ton pain avec celui qui a faim,
tu recevras une récompense.
Mais si tu partages ton pain sans amour,
tu ne gagnes rien.

Si le martyr donne son corps au feu 
pour être brûlé,
il a besoin d’aimer.
Alors il recevra
la récompense des martyrs.

Aimer est plus important
que de parler au nom de Dieu
et de croire en lui.
En effet, sans amour,
tu ne peux pas parler au nom de Dieu
et tu ne crois pas en lui.

Source :

La prière des Pères, Sodec-a.i.m., Bayard Éditions 1997, p. 196-197.

AMOR DA CARIDADE

Nota:

Saint Jacques de Saroug († 521) é um dos maiores médicos síro-ortodoxos. Ele é o co-patrono do nosso Mosteiro. São Agostinho é considerado no Ocidente como o "Doutor da Caridade", assim como São Jacques de Saroug, que traduz poética e lindamente uma doutrina muito parecida e muito segura. Ele estudou na famosa escola Edessa e tornou-se um monge. Seu trabalho poético é considerável. Aqui publicamos uma passagem de seu Poema sobre o Amor.

Assim que o amor entrar em seu coração,
seus pensamentos ficam claros como luz.


Sim, sua inteligência se abre aos mistérios de Deus.

Boas ações, por favor, quem faz isso.
Mas se você os faz sem amor,
eles não o agradam.

O sal torna a comida melhor.
Da mesma forma, fazer boas ações,
devemos amar.

Podemos comparar as boas ações
para os membros do seu corpo.
O amor é o coração
o que torna seu corpo vivo.

Para se privar de comida é bom.
Mas se você rápido sem amor,
Você mantém um mau cheiro na sua boca.
Seu jejum é inútil.

Sua oração é agradável,
e o amor te dá asas
para voar como um pássaro.
Mas se sua asa é fraca,
você não verá o Deus Altíssimo
onde ele mora.

Ser justo é uma coisa boa
para quem pratica a justiça.
Mas se você está sem amor,
você se cansa por nada.

Se você mantiver seu corpo para o Senhor,
se você pertence a ele,
você receberá uma gloriosa recompensa.
Mas se você não gosta,
Você é como um homem casado que engana sua esposa.

Se você compartilha seu pão com a fome,
você receberá uma recompensa.
Mas se você compartilhar seu pão sem amor,
você não ganha nada.

Se o mártir dá o corpo ao fogo
para ser queimado,
ele precisa amar.
Então ele receberá
A recompensa dos mártires.

O amor é mais importante
para falar em nome de Deus
e acreditar nele.
Na verdade, sem amor,
você não pode falar em nome de Deus
e você não acredita nele.

 

L'AMOUR SERA NOTRE FORCE:

la Source de la Joie - French Theotokos icon

« Cela te sera rendu à la résurrection des justes »

(Par Saint Augustin (354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) .Discours sur le psaume 121 )


L'amour est d'une grande puissance ; il est notre force. Si nous n'en avons pas, tout le reste ne nous servira de rien.

 « J'aurais beau parler toutes les langues de la terre et du ciel, dit l'apôtre Paul, s'il me manque l'amour, je ne suis qu'un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante » (1Co 13,1). 

Écoutez ensuite cette parole magnifique : 
« J'aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, me faire brûler vif, s'il me manque l'amour, cela ne me sert de rien » (v. 3). 

Si tu n'as que l'amour, même si tu ne peux rien distribuer aux pauvres, aime. Ne donnerais-tu qu' « un verre d'eau fraîche » (Mt 10,42), cela te vaudrait la même récompense que Zachée, qui avait distribué la moitié de sa fortune (Lc 19,8). 

Comment cela ? L'un donne peu, l'autre beaucoup et leurs gestes ont le même prix ? Eh oui ‒ ; les ressources sont inégales mais égal est l'amour... 

Le psalmiste dit : 
« Nous irons dans la maison du Seigneur » (121,4). 

À nous de voir si nous y allons. 
Ce ne sont pas nos pieds, mais nos cœurs qui nous y portent.

Voyez si nous y allons ; que chacun de vous s'interroge : 
-Que fais-tu pour le pauvre fidèle, pour l'indigent ton frère ou le mendiant qui tend la main ? 

Vois si ton cœur n'est pas étroit...

 « Recherchez ce qui fait la paix de Jérusalem » (v. 6). 
Qu'est-ce qui fait la paix de Jérusalem ? « L'abondance pour ceux qui t'aiment » (Vulg). 

Le psalmiste adresse la parole à Jérusalem : 
-« Ceux qui t'aiment seront dans l'abondance » ‒ ; l'abondance après le dénuement. 

Ici-bas, la misère, là-haut l'abondance ; ici la faiblesse, là, la force ; ceux qui sont pauvres ici, là-haut sont riches. 

D'où vient leur richesse ? 
-De ce qu'ils ont donné ici les biens qu'ils avaient pour un temps reçus de Dieu ; là ils reçoivent ce que Dieu leur donne pour l'éternité. 

Mes frères, ici les riches sont des pauvres ; il est bon que le riche découvre sa pauvreté. 
Se croit-il rempli ? C'est enflure, non plénitude.

Qu'il reconnaisse son vide afin de pouvoir être comblé. 
Que possède-t-il ? De l'or. Que lui manque-t-il encore ?
La vie éternelle. 

Qu'il regarde bien ce qu'il a et reconnaisse ce qui lui manque. Frères, qu'il donne de ce qu'il possède, afin de recevoir ce qu'il n'a pas.

Icône de la Descente de la Croix

O AMOR SERÁ NOSSA FORÇA:

"Será devolvido a você na ressurreição dos justos"

(Por Santo Agostinho (354-430), Bispo de Hipona (África do Norte). Discurso sobre o Salmo 121)


O amor é de grande poder; Ele é a nossa força. Se não tivermos um, o resto não nos ajudará.

 "Eu posso falar todas as línguas da terra e do céu, diz o apóstolo Paulo, se sinto falta do amor, sou apenas um cobre que ressoa, um retângulo de címbalos" (1Co 13,1 ).

Ouça esta magnífica palavra:
"Eu poderia ter dado toda a minha fortuna aos famintos, me queimar vivo, se eu sinto falta do amor, isso não me serve nada" (v. 3).

Se você só tem amor, mesmo que não possa dar nada aos pobres, ame. Você daria apenas "um copo de água doce" (Mt 10,42), valeria a mesma recompensa que Zaqueu, que havia distribuído metade de sua fortuna (Lc 19,8).

Como? Um dá pouco, o outro muito e suas ações têm o mesmo preço? Sim -; Os recursos são desiguais, mas igual é o amor ...

O salmista diz:
"Iremos à casa do Senhor" (121,4).

Cabe a nós ver se estamos indo lá.
Não são nossos pés, mas nossos corações que nos levam para lá.

Veja se nós vamos lá; que cada um de vocês se pergunte:
"O que você faz para os pobres fiéis, para o pobre, seu irmão ou o mendigo que estende a mão?"

Veja se seu coração não é estreito ...

 "Procure o que faz a paz de Jerusalém" (v. 6).
O que faz a paz de Jerusalém? "Abundância para aqueles que te amam" (Vulg).

O salmista aborda a palavra em Jerusalém:
- "Aqueles que te amam serão em abundância" -; abundância após a miséria.

Aqui, a miséria, há abundância; aqui, fraqueza, força, Aqueles que são pobres aqui, lá são ricos.

De onde vem sua riqueza?
Do que eles deram aqui os bens que eles receberam por um tempo recebido de Deus; Aí recebem o que Deus lhes dá para a eternidade.

Meus irmãos, aqui os ricos são pobres; É bom para o homem rico descobrir sua pobreza.
Ele acha que ele está cheio? É inchaço, não plenitude.

Deixe ele reconhecer o seu vazio para que ele possa ser preenchido.
O que ele tem? Ouro. O que ele está perdendo?
Vida eterna.

Deixe-o olhar bem no que ele tem e reconhecer o que ele sente. Irmãos, a quem ele dá do que tem, para receber o que ele não tem.

Hospitalité d'Abraham HA3T

LOVE WILL BE OUR STRENGTH:

"It will be returned to you at the resurrection of the righteous"

(By Saint Augustine (354-430), Bishop of Hippo (North Africa). Discourse on Psalm 121)


Love is of great power; He is our strength. If we do not have one, all the rest will not help us.

 "I might speak all the languages ​​of the earth and the sky, says the apostle Paul, if I miss the love, I am only a copper that resonates, a resounding cymbal" (1Co 13,1 ).

Listen to this magnificent word:
"I could have given all my fortune to the hungry, burn me alive, if I miss the love, it serves me nothing" (v. 3).

If you only have love, even if you can not give anything to the poor, love. Would you give only "a glass of fresh water" (Mt 10,42), it would be worth the same reward as Zacchaeus, who had distributed half of his fortune (Lk 19,8).

What do you mean ? One gives little, the other a lot and their actions have the same price? Eh yes - ; resources are unequal but equal is love ...

The psalmist says:
"We will go to the house of the Lord" (121,4).

It's up to us to see if we're going there.
It is not our feet, but our hearts that carry us there.

See if we go there; that each of you wonders:
"What do you do for the poor faithful, for the poor, your brother, or the beggar who extends his hand?"

See if your heart is not narrow ...

 "Seek what makes the peace of Jerusalem" (v. 6).
What makes the peace of Jerusalem? "Abundance for those who love you" (Vulg).

The psalmist addresses the word in Jerusalem:
- "Those who love you will be in abundance" -; abundance after destitution.

Down here, misery, there is abundance; here weakness, there, strength; those who are poor here, up there are rich.

Where does their wealth come from?
From what they gave here the goods they had for a time received from God; there they receive what God gives them for eternity.

My brothers, here the rich are poor; it is good for the rich man to discover his poverty.
Does he think he's full? It's swelling, not fullness.

Let him recognize his emptiness so he can be filled.
What does he have? Gold. What is he missing?
Eternal life.

Let him look well at what he has and recognize what he misses. Brothers, whom he gives of what he has, in order to receive what he does not have.

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

TOI, Ô PRÊTRE QUI ES NOTRE SEL...

Note:

Saint Jacques de Saroug († 521) est l’un des plus grands docteurs syro-Orthodoxe. C'est le co-patron de notre Monastère. Saint Augustin est considéré en Occident comme le "Docteur de la Charité", il en est de même pour Saint Jacques de Saroug qui traduit magnifiquement de manière poétique une doctrine très semblable et très sûre. Il fit ses études dans l’école très réputée d’Édesse puis il devint moine. Son œuvre poétique est considérable. Nous publions ici un passage de son Poème sur l’amour.

es actions mauvaises sont devenues de plus en plus graves et même le prêtre se met en colère.


Lui, le gardien des mystères, il déteste son frère
et il se moque de lui.

Devant cela, est-ce que je vais me taire
ou parler avec respect ?
Est-ce que je vais parler clairement
ou fermer la bouche pour ne pas enseigner ?

Le prêtre est le sel de la terre
et c’est lui qui réconcilie ceux qui sont en colère.
Si lui-même est en colère,
qui va le réconcilier avec son prochain ?

Personne ne met du sel avec du sel
pour le rendre meilleur.
Si le sel perd son goût,
qui peut lui rendre son bon goût ?

Si le sel est sans goût,
qu’est-ce qu’on va mettre dans la nourriture ?
Si le sel perd son goût,
il n’a plus aucune chance de donner un bon goût.

Alors, toi, le prêtre qui es notre sel, apporte ton bon goût
pour nous rendre agréables aux autres.
Toi, tu ne perds pas ton bon goût,
et nous t’attendons pour que tu nous rendes purs.

Mélange-toi à nous qui avons perdu notre bon goût.
Nous sommes devenus mauvais et nous ne faisons plus le bien.
Remets-nous sur le droit chemin
et redonne-nous le bon goût que nous avons perdu.

Tous attendent le bon goût de ton sel
pour devenir purs.
Si ton bon goût disparaît,
on pleurera à cause de ton goût mauvais.

Prêtre, tu es le sel.
Fais attention 
à ne pas te mettre en colère contre ton prochain,
sinon les gens vont dire : 
le sel n’a plus de goût.

« Vous êtes le sel de la terre » (Mt 5, 13)
et vous donnez la paix à votre pays.
« Vous êtes la lumière du monde » (Mt 5, 14)
et vous enseignez aux autre qui est Dieu.

Vous réconciliez celui qui est en colère contre son prochain,
vous calmez celui qui s’énerve contre son compagnon.
Vous, les prêtres, vous apprenez aux autres à aimer leurs ennemis.
Vous leur donnez un enseignement qui donne la vie.

Vous annoncez de la part de Dieu :
« Si ton frère pèche sept fois,
pardonne-lui sept fois soixante fois. »

Sur vos instruments de musique,
vous chantez l’Évangile du Fils de Dieu,
vous chantez les chants de l’amour
pour que chacun aime celui qui le déteste.

Dans l’Église tous les chrétiens au cœur pur
vous entendent dire dans tous les pays :
« Personne ne doit rendre le mal pour le mal » (1 Th 5, 15).

Toi qui es prêtre, tu m’as enseigné ce que disent les Livres saints,
et, grâce à cela, j’ai aimé mon ennemi.
Mais, qu’est-ce que je vais faire
si je vois que toi, prêtre, tu détestes ton frère ?

Tu m’enseignes : « Aime celui qui te déteste. »
Mais quand ton frère est en colère contre toi,
tu ne trouve pas bien de faire la paix avec lui !

Tu m’as dit : « Dieu ne te pardonnera pas,
si tu ne pardonne pas. »
Et toi, tu ne veux pas pardonner à ton frère
qui s’est mis en colère contre toi !

Si tu ne respectes pas ce que tu dois faire,
est-ce que quelqu’un pourra t’instruire ?
J’ai peur de t’instruire, toi, un prêtre !

Quand tu nous as lu les Livres saints,
tu m’as appris à faire la paix avec mon frère.
En effet, le jour du Grand Pardon,
on ne recevait pas celui qui était en colère.

Dans la Bonne Nouvelle, on lit :
« Laisse ton offrande
et va d’abord faire la paix avec ton frère » (Mt 5, 24).

Oui, si quelqu’un est en colère,
et s’il fait la paix avec son frère,
ensuite il peut facilement présenter son offrande à Dieu.

Mais quand nous n’avons pas fait la paix,
si nous offrons de l’encens à Dieu, notre offrande sent mauvais.
Et si celui qui offre l’encens est en colère,
il méprise la maison de Dieu.

En effet, le jour où nous demandons pardon à Dieu,
l’encens est le signe de notre amour pour Dieu.
C’est l’intelligence du cœur qui l’a recueilli
dans les racines bénies de l’arbre du paradis.

Cet encens choisi
que le prêtre présente dans le lieu très saint du Temple
figure les pensées qui sont pures de tout mal.

Le chandelier à sept branches
qui éclairait autrefois la Tente de la Rencontre,
c’est l’amour du Seigneur
qui est dans le cœur de l’homme pur.

[…]

S’il aime, le prêtre peut entrer chez Dieu.
Mais, s’il n’aime pas,
un simple chrétien est meilleur que lui.

Source :

La prière des Pères, Sodec-a.i.m., Bayard Éditions 1997, p. 212-217.

VOCÊ, O SACERDOTE QUE É NOSSA SAL ...

Nota:

Saint Jacques de Saroug († 521) é um dos maiores médicos síro-ortodoxos. Ele é o co-patrono do nosso Mosteiro. São Agostinho é considerado no Ocidente como o "Doutor da Caridade", assim como São Jacques de Saroug, que traduz poética e lindamente uma doutrina muito parecida e muito segura. Ele estudou na famosa escola Edessa e tornou-se um monge. Seu trabalho poético é considerável. Aqui publicamos uma passagem de seu Poema sobre o Amor.

As más ações tornaram-se cada vez mais graves
e até o padre fica com raiva.
Ele, o guardião dos mistérios, ele odeia seu irmão
e ele se diverte com ele.

Antes disso, eu vou calar a boca
ou falar com respeito?
Vou falar claramente
ou fechar a boca para não ensinar?

O sacerdote é o sal da terra
e é ele quem reconcilia aqueles que estão com raiva.
Se ele estiver com raiva,
quem o reconciliará com o seu vizinho?

Ninguém coloca sal com sal
para melhorá-lo.
Se o sal perde seu gosto,
quem pode restaurar seu bom gosto?

Se o sal for insípido,
o que vamos colocar na comida?
Se o sal perde seu gosto,
ele não tem chance de dar um bom gosto.

Então, você, o padre que é nosso sal, traga seu bom gosto
para nos tornar agradáveis ​​para os outros.
Você, não perca o seu bom gosto,
e estamos esperando que você nos limpe.

Misture conosco quem perdeu nosso bom gosto.
Nos tornamos ruins e já não somos bons.
Coloque-nos de volta no caminho certo
e nos devolva o bom gosto que perdemos.

Todos estão à espera do bom gosto do seu sal
para se tornar puro.
Se o seu bom gosto desaparecer,
vamos chorar por causa do seu mau gosto.

Sacerdote, você é o sal.
Seja cuidadoso
não fique brava com o seu vizinho,
caso contrário, as pessoas dirão:
O sal não tem gosto.

"Você é o sal da terra" (Mt 5:13)
e você dá paz ao seu país.
"Você é a luz do mundo" (Mt 5:14)
e você ensina outros que Deus é.

Você concilia aquele que está bravo com o seu vizinho,
Você acalma aquele que se irrita com seu companheiro.
Os sacerdotes ensinam os outros a amar seus inimigos.
Vocês lhes dão um ensino de vida.

Você anuncia de Deus:
"Se o seu irmão pecar sete vezes,
Perdoe-o sete vezes, sessenta vezes. "

Nos seus instrumentos musicais,
você canta o evangelho do Filho de Deus,
você canta as canções do amor
para que todos amem aquele que o odeia.

Na Igreja, todos os cristãos com corações puros
Ouça você dizer em todos os países:
"Ninguém deve fazer o mal por mal" (1 Tess 5, 15).

Você que é um sacerdote, você me ensinou o que dizem os Livros Sagrados,
e graças a isso, amei meu inimigo.
Mas, o que vou fazer?
Se eu vejo que você, padre, odeia seu irmão?

Você me ensina: "Ama aquele que te odeia. "
Mas quando seu irmão está bravo com você,
você não achou fácil fazer a paz com ele!

Você me disse: "Deus não o perdoará,
se você não perdoa. "
E você, você não quer perdoar seu irmão
Quem ficou com raiva de você!

Se você não respeitar o que você tem que fazer,
Alguém pode te ensinar?
Tenho medo de ensinar você, você, um padre!

Quando você lê os Livros Sagrados,
Você me ensinou a fazer paz com meu irmão.
Na verdade, o dia do Grande Perdão,
Nós não recebemos aquele que estava com raiva.

Na Boa Notícia, lemos:
"Deixe sua oferta
e vai primeiro fazer a paz com o teu irmão "(Mt 5, 24).

Sim, se alguém estiver com raiva,
e se ele faz paz com seu irmão,
então ele pode facilmente apresentar sua oferta a Deus.

Mas quando não fizemos a paz,
Se oferecemos incenso a Deus, nossa oferta cheira mal.
E se aquele que oferece o incenso está bravo,
Ele despreza a casa de Deus.

Na verdade, o dia em que pedimos o perdão de Deus,
O incenso é o sinal do nosso amor por Deus.
É a inteligência do coração que a coletou
nas raízes abençoadas da árvore do paraíso.

Este incenso escolhido
que o sacerdote presente no santíssimo lugar do Templo
figura os pensamentos que são puros de todo mal.

O candelabro de sete ramificações
que uma vez iluminou a Tenda da Reunião,
é o amor do Senhor
que está no coração do homem puro.

[...]

Se ele gosta, o sacerdote pode entrar em Deus.
Mas, se ele não gosta,
um cristão simples é melhor do que ele.

 

Dimanche était la Journée Internationale de prière pour l’Église persécutée… Ne les oublions pas.

Une journée par an n’est bien évidemment pas suffisante pour se souvenir, honorer les victimes, et prier pour les chrétiens persécutés, mais cette journée est une occasion de témoigner et de faire connaître à un public plus large la réalité de la persécution de l’Église à travers le Monde. Elle permet à tous les chrétiens de s’unir d’une même voix et d’intercéder ensemble en faveur des chrétiens des pays les plus hostiles à l’Évangile.

Pour John Allen, auteur de La guerre mondiale contre les chrétiens, « les chrétiens d’aujourd’hui sont indiscutablement le groupe religieux le plus persécuté de la planète ».

Si l’on en croit les chiffres d’Open Doors, 100 millions de chrétiens vivent sous la menace d’interrogatoires, d’arrestations, de tortures et/ou de mort, pour le seul motif de leur foi.

Alors que 30% de la population mondiale s’identifie comme chrétienne, 80% de tous les actes de discrimination religieuse sont dirigés vers les chrétiens.

On estime qu’il y aurait eu 70 millions de martyrs depuis l’époque du Christ, dont 45 millionsau siècle dernier. En d’autres mots, plus de chrétiens sont morts au siècle dernier qu’au cours des 19 qui ont précédé.

La persécution des chrétiens peut revêtir différents visages :

  • Morts en martyrs
  • Conversions forcées
  • Menaces aux familles
  • Destructions d’églises
  • Violences physiques
  • Attaques d’églises et oppression communautaire
  • Discriminations sociales, institutionnelles, juridique ou pour trouver un emploi
  • Lois anti-conversion
  • Suppression des activités missionnaires

Des millions de chrétiens dans le monde font face à la persécution.

Ne les oublions pas.

Tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutés.
2 Timothée 3:12

 

Intéressante réflexion de Cyril Brun, rédacteur en chef du blogue InfoCatho

La question de la laïcité revient, comme le sempiternel serpent de mer dont on ne peut se défaire. Ploërmel, les crèches, les croix autour du cou, le drapeau de l’Europe, mais aussi, les prières de rue, le voile, le burkini, autant d’occasions de brandir le paravent laïc. Nadine Morano vient de lancer une pétition pour que laïcité ne rime plus avec négationnisme historique et culturel. Mais le problème est-il bien là ? Tout cela ne serait-il pas plutôt que l’éructation périodique d’un problème plus fondamental ? La laïcité en effet est tout autant mal comprise que mal ficelée, en France particulièrement. Érigée en dogme dans un contexte anticlérical violent, elle a été, depuis, tout à la fois le fer de lance et l’épouvantail de divers combats tous plus idéologiques les uns que les autres et toujours dirigés contre les chrétiens et particulièrement les catholiques. Ce n’est pas pour rien que l’avatar le plus connu de notre laïcité à la française, la loi de 1905 (suivant celle de 1901), a été par trois fois condamnée par Rome. Non pas que le Vatican serait, en soi, contre un principe de laïcité qui devrait normalement la tenir à l’abri des velléités récupératrices de tout pouvoir politique. Les concordats en France n’ont guère été particulièrement “laïcs”. Mais cette laïcité définie, sans vraiment l’être, devait servir (et de fait a servi) à, violemment ou progressivement, faire sortir l’Église catholique de l’espace public. Ce dernier étant entendu non pas comme lieu commun à tous, mais comme espace privé de l’État.

La situation s’est révélée plus complexe lorsque notre corpus laïc (un rien laïcard) s’est trouvé confronté à l’islam qui, à la différence du christianisme, est par essence incompatible avec la laïcité. Être neutre supposait de laisser une place grandissante à une religion dont certains étaient bien heureux de faire la promotion, espérant par là même continuer leur lutte contre les catholiques. Les nombreuses incohérences des décisions, politiques ou juridiques, ne laissent guère planer d’ombre, désormais, sur la laïcité historique à la française et les vices contenus dans cette fameuse loi contre laquelle trois papes nous ont mis en garde.

Bien qu’il y ait eu, en 2005, une tendance à réécrire la loi à l’occasion de son centenaire, la réécrire dans une version plus dure et moins favorable, ne serait-ce qu’au patrimoine religieux, rien ne bougea vraiment. Les intérêts en jeu étaient trop importants, dans un contexte où, bien qu’on refuse de le dire officiellement, la loi de 1905 serait finalement le seul dispositif opposable à l’islamisation de ce pré carré privé de l’État qu’est l’espace public. Mais le maquillage ne cesse de craquer et les fidèles catholiques, moins aux prises avec les réalités de gestion des diocèses, contiennent de moins en moins leur envie de ruer dans les brancards d’une pseudo laïcité perçue comme à deux vitesses.

L’heure ne serait-elle pas à un vaste chantier, déjà chez les catholiques, sur la laïcité et le positionnement de l’Église vis-à-vis des institutions de la république qui, sous couvert de neutralité, cherchent au contraire à l’éradiquer ?

Source : InfoCatho, 3 novembre  www.christianophobie.fr

 

 

Comment aider un proche qui lutte avec la dépression ?

 

Les jours de la souffrance m’ont saisi.
Job 30:16

La dépression et la souffrance affectent nombre de personnes parmi nos proches et dans notre entourage, et nous font ressentir notre impuissance et parfois notre maladresse. Nous ne savons comment agir, alors même que nous désirons aider.

Comme les amis de Job, nous nous sentons désarmés face à la souffrance d’un proche. Nous discernons que quelque chose ne va pas sans pour autant trouver d’accès ou de solutions évidentes. Mais « l’ami aime en tout temps, et dans le malheur il se montre un frère ». Alors comment surmonter notre incapacité à exprimer notre affection et à manifester notre soutien, lorsque la vie entraîne l’un de nos êtres aimés dans les méandres de la dépression. Carrie Lowrancepropose quelques pistes simples pour rouvrir le dialogue et se rendre disponible.

  • Rendez-vous disponible pour en parler

Malheureusement la première réaction à une telle proposition sera souvent le refus et une attitude défensive, mais ne le prenez pas comme quelque chose de personnel. Donnez un peu d’espace et demeurez disponible. Quand il ou elle choisira de parler, montrez-vous le plus à l’écoute possible.

  • Dites-lui qu’il n’est pas seul

La dépression isole profondément et génère un vif sentiment d’incompréhension. Manifester son soutien et montrer que vous êtes présent sera un encouragement et une bénédiction.

  • Ne demandez pas “Pourquoi ?”

Si la personne le désire et se sent en confiance, elle s’ouvrira d’elle-même. Mais ne cherchez pas à comprendre les mécanismes et événements qui ont conduit à la dépression. Montrez-vous simplement présent, à l’écoute et compréhensif.

  • Rappelez-lui qu’il a de la valeur

Rappelez-lui sa valeur à vos yeux et aux yeux de Dieu. Dites-lui ce qu’il vous apporte et ce qu’il apporte au monde, montrez-lui ses qualités, ses aptitudes.

Sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache, prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous, qui par lui croyez en Dieu, lequel l’a ressuscité des morts et lui a donné la gloire, en sorte que votre foi et votre espérance reposent sur Dieu.
1 Pierre 1:18-21

  • Montrez-lui le rôle qu’il joue dans votre vie et dans celles des autres

Montrez-lui que ce qu’il fait dans la société est important, que ce soit dans son travail, en tant que bénévole ou au coeur de sa communauté. Rappelez-lui que sans sa contribution, les choses seraient différentes.

  • Demandez-lui comment vous pourriez devenir une aide

Parfois il est facile d’aider quelqu’un et parfois nous ne savons quel chemin emprunter pour y arriver. N’hésitez pas à simplement demander et respectez la parole et la volonté de la personne, même si cela vous surprend.

  • Dites-lui qu’il est aimé

Aimez-les comme Jésus aime, sans conditions, sans attentes spécifiques… Un amour simple est précieux.

  • Aidez-le à trouver des ressources qui lui apporteront du secours

Cercle d’amis, famille, pasteur, thérapeute, il faut parfois un peu d’aide pour se tourner vers les bonnes personnes.

  • Priez

La dépression est une situation très délicate. Ne ménagez pas vos efforts dans la prière. Persévérez dans la prière pour ce proche. Vous ne pourrez jamais vous tromper ou blesser en apportant un ami aux pieds du trône de la grâce.

(Source: Info Chrétienne)

Icône atelier Saint André theophanie

Baptême par immersion?

C'était aussi la réalité de l'Occident chrétien orthodoxe, au 1er millénaire

 
Canon local de l'église anglo-saxonne du 9ème siècle sur la triple immersion:

"Que les presbytres sachent aussi que lorsqu'ils administrent le Baptême, ils ne doivent pas verser l'eau bénite sur la tête des bébés, mais qu'ils soient toujours immergés dans les fonts baptismaux, comme le Fils de Dieu Lui-même l'a fait pour tous les croyants lorsqu'Il a été par trois fois immergé dans le Jourdain."
(11ème canon du 2ème Concile de Calcuith, Angleterre, anno 816)


 



Local Canon of the 9th Century Anglo-Saxon Church on Triple Immersion:

"Let presbyters also know that when they administer Baptism they ought not to pour the consecrated water upon the infants' heads, but let them always be immersed in the font; as the Son of God Himself afforded an example unto all believers when he was three times immersed in the river Jordan." 11th Canon of the Second Council of Calcuith, England, AD 816

 

Batismo por imersão?
Foi também a realidade do Ocidente

cristão ortodoxo,

o primeiro milênio

Canon local da igreja anglo-saxônica do século IX em imersão tripla:

"Deixe que os presbíteros também saibam que quando eles administram o

batismo, eles não devem derramar a água benta nas cabeças dos bebês,

mas sempre mergulhados na fonte batismal, como o próprio Filho de Deus.

fez para todos os crentes quando Ele estava três vezes imerso no Jordão ".


(11º cânone do 2º Conselho de Calcuith, Inglaterra, ano 816)

(Source: Saint Materne)

 
   
 
LE COIN DES EXPERTS
 
 
 ONU : le retour de la culture de mort
 
Grégor Puppinck-Chronique
 06 Novembre 2017
Le Comité des droits de l’homme des Nations Unies est en passe d’imposer la légalisation universelle de l’avortement au nom même du droit à la vie.
 
 
SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR
 
 
Euthanasie : l’efficacité de la réglementation néerlandaise mise en doute
Une étude menée par le National Institutes of Health (NIH) des Pays-Bas suggère que les comités néerlandais chargés d’évaluer les cas d’euthanasie (RTE) se concentreraient essentiellement sur le respect de la procédure, « sans...
 
 
Condamné à 5 ans de prison avec sursis pour le meurtre de sa femme atteinte d'Alzheimer
Hubert Ougier, 81 ans, marié depuis cinquante-quatre ans à Nicole, l’a étouffée avec un polochon le matin du 28 octobre 2015 avant de tenter de se suicider. Sa femme, atteinte de la maladie d'Alzheimer et d’ostéoporose, n’acceptait pas d’aide...
 
 
Un test sanguin pour dépister le risque de prématurité ?
Une équipe de chercheurs du laboratoire de médecine reproductive et d’immunologie de San Francisco aux Etats-Unis a réalisé une étude préliminaire sur un test sanguin qui pourrait prédire précocement les risques de fausse-couche, de prématurité...
 
 
L’arrêt d’alimentation et d’hydratation est un « suicide assisté »
Dans certains pays qui interdisent l’euthanasie ou le suicide assisté, la pratique d’arrêt d’alimentation et d’hydratation est considérée comme « éthiquement et légalement accessible ». Mais un article paru dans BMC Medicine...
 
 
   AGENDA
 A Noter
  
Un cri secret d'enfant d'Anne Schaub
Un cri secret d’enfant. Anne Schaub dénonce les risques de graves conséquences de la GPA sur la construction identitaire et comportementale de la personne dans un livre poignant.

INVITATION(S):

Chers abonné(e)s,

Veuillez trouver ci-joint le programme des événements du Centre spirituel et culturel orthodoxe russe à Paris (1, quai Branly, 75007, Paris).



Source: 

www.ambassade-de-russie.fr

-----------------------------------------------------------------

 

 

Pèlerinage à Nazareth
17-25 MARS 2018
« A la découverte du quotidien de la Sainte Famille de Nazareth »

Inscrivez-vous à la retraite/pèlerinage en Terre Sainte du 17 au 25 mars 2018 organisée par l'association Marie de Nazareth. 
Informations et bulletin d'inscription
 
 Pour tout renseignement complémentaire, contactez : 
Jacques de La Bastide
 jdelabastide@mariedenazareth.com 
06 83 88 65 07

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

POUR AIDER LA MISSION EN

FRANCE ET AILLEURS, C'EST

SIMPLE...

Il faut impérativement:

*PENSER A ACQUITTER DU "DENIER DU CULTE",

*CONFIER AU MONASTÈRE DES LA CÉLÉBRATION DE

VOS MESSES POUR LES VIVANTS ET LES DÉFUNTS DE

VOS FAMILLES,...

Tout don est déductible de votre revenu imposable

à raison de 66 °/° de son montant.(Libellez vos Chèques Bancaires

  l'ordre de : Métropolie E S O F)

MERCI,

SANS VOTRE AIDE LA MÉTROPOLIE (L'Archidiocèse de l'Eglise

Syro-Orthodoxe Mar Thoma ) NE POURRA PAS SURVIVRE. 

Adresse: 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

_____________________________________________________

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Demain 7 Novembre:

 

Saint Michael the Syrian (Syriac: ܡܝܟܐܝܠ ܣܘܪܝܝܐ‎; died 1199 AD), also known as Michael the Great/Mor Michael Rabo (ܡܝܟܐܝܠ ܪܒܐ) or Michael Syrus or Michael the Elder, to distinguish him from his nephew, was a patriarch of the Syriac Orthodox Church from 1166 to 1199. He is best known today as the author of the largest medieval Chronicle, which he composed in Syriac.

Saint Michael le Syrien (En Syriaque: ܣܘܪܝܝܐ; + 1199 ), également connu sous le nom de Michael le Grand / Michael Moro Rabo (ܡܝܟܐܝܠ ܪܒܐ) ou Michael Syrus ou Michael l'Ancien, pour le distinguer de son neveu, était un patriarche  syriaque  orthodoxe  qui vécut de 1166 à 1199. Il est surtout connu aujourd'hui comme l'auteur de la plus grande Chronique médiévale, qu'il a composée en syriaque.

São Miguel, o sírio (Em Syriac: ܣܘܪܝܝܐ; + 1199), também conhecido como Michael the Great / Michael Moro Rabo (ܡܝܟܐܝܠ ܪܒܐ) ou Michael Syrus ou Michael the Elder, para distingui-lo de seu sobrinho, era um patriarca Syriac ortodoxo que viveu de 1166 a 1199. Ele é mais conhecido hoje como o autor da maior Crônica medieval, que ele compôs em siríaco.

 

 

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2017 6 04 /11 /novembre /2017 08:14

Pantocrator by Dr Stephane Rene, London

The Sunday "Koodhosh Eetho" (From Sanctification of the Church)

The Sunday that falls on October 30 or follows on October 30 is called Koodhosh Eetho (Sanctification of the Church). This is the beginning of the liturgical calendar of the church, of the new liturgical year.

Le Dimanche de "Koodhosh Eetho" (De la Sanctification de l'Eglise) 

Le dimanche qui tombe le 30 octobre ou suit le 30 Octobre est appelé Koodhosh Eetho (Sanctification de l'église) . C'est le début du Calendrier Liturgique de l'église, de la nouvelle année liturgique.

Domingo de "Koodhosh Eetho" (Santificação da Igreja)

O domingo que cai em 30 de outubro ou segue em 30 de outubro é chamado Koodhosh Eetho (Santificação da Igreja). Este é o início do calendário litúrgico da igreja, do novo ano litúrgico.

Pantocrator (close-up) by Dr Stephane Rene

 

Une bonne ou une mauvaise parole que nous proférons à propos d'une personne, même si elle l'est dans le plus grand secret, est ressentie par tout l'univers et par le Créateur des sentiments.
(Saint Nicolas Velimirovic)

Uma boa ou má palavra que pronunciamos sobre uma pessoa, mesmo que esteja no maior segredo, é sentida por todo o universo e pelo Criador de sentimentos.
(Saint Nicolas Velimirovic)

Sepultamento de Jesus

La parabole des talents

(Par Saint Jean Chrysostome (v. 345-407)
prêtre Syriaque à Antioche puis Evêque Orthodoxe de Constantinople, docteur de l'Église.Homélies sur St Matthieu, 78,2-3)

L'un dit : « Seigneur, tu m'as confié cinq talents » ; un autre en indique deux. 

Ils reconnaissent qu'ils ont reçu de lui le moyen de bien faire; ils lui témoignent une grande reconnaissance et lui rendent leurs comptes. 
Que leur répond le Maître ? 

« C'est bien, serviteur bon et fidèle (car le propre de la bonté, c'est de voir le prochain) ; tu as été fidèle en peu de chose, je t'établirai sur beaucoup ; entre dans la joie de ton Seigneur. » 

Jésus désigne ainsi une béatitude complète. 

Quant à celui qui n'avait reçu qu'un talent, il est allé l'enfouir. 
« Ce propre-à-rien de serviteur, jetez-le dehors, dans les ténèbres; là seront les pleurs et les grincements de dents. »

 Tu le vois, ce n'est pas seulement le voleur, l'homme qui cherche toujours à s'enrichir, celui qui fait le mal qui est puni du dernier supplice ; c'est aussi celui qui ne fait pas le bien... 

Que sont ces talents, en effet ? 
C'est la puissance de chacun, l'autorité dont on jouit, la fortune qu'on possède, l'enseignement qu'on peut donner et tout autre chose de même genre.

 Que personne ne vienne donc dire : je n'ai qu'un talent, je ne peux rien faire. 

Car tu peux, même avec un seul talent, agir de manière méritoire.

2 - photos - Cartes versets : .

The parable of talents

(By Saint John Chrysostom (ca 345-407)
Syriac priest in Antioch then Orthodox Bishop of Constantinople, doctor of the Church.Homelies on St Matthew, 78,2-3)

One says, "Lord, you have entrusted me with five talents"; another indicates two.

They recognize that they have received from him a means of doing well; they show him great gratitude and give him their accounts.
What does the Master answer?

"It is good, good and faithful servant (for the characteristic of goodness is to see the neighbor); you have been faithful in a few things, I will establish you on many; Enter into the joy of your Lord. "

Jesus thus designates complete bliss.

As for the one who had received only one talent, he went to bury him.
"That nonsense servant, throw him out in the darkness; there will be crying and gnashing of teeth. "

 You see it, it is not only the thief, the man who always seeks to enrich himself, the one who does evil who is punished by the last punishment; it's also the one who does not do good ...

What are these talents, indeed?
It is the power of each one, the authority which one enjoys, the fortune one possesses, the teaching that one can give, and all the same things.

 Let no one come and say: I have only one talent, I can not do anything.

Because you can, even with one talent, act meritoriously.

Celle qui donne Jesus

A parábola de talentos

(Por São João Crisóstomo (ca 345-407)
Sacerdote siríaco em Antioquia, então bispo ortodoxo de Constantinopla, doutor da igreja.Homelies em São Mateus, 78,2-3)

Um diz: "Senhor, você me confiou cinco talentos"; outro indica dois.

Eles reconhecem que receberam dele um meio de fazer o bem; Eles mostram grande gratidão e lhe dão suas contas.
O que o Mestre responde?

"É servo bom, bom e fiel (pois a característica do bem é ver o vizinho); Você foi fiel em algumas coisas, eu vou estabelecê-lo em muitos; Entre na alegria de seu Senhor. "

Jesus assim designa felicidade completa.

Quanto a quem recebeu apenas um talento, ele foi enterrá-lo.
"Esse servo sem sentido, jogue-o na escuridão; haverá choro e ranger de dentes. "

 Você vê, não é apenas o ladrão, o homem que sempre procura enriquecer a si mesmo, aquele que faz o mal que é punido com o último castigo; É também aquele que não faz bem ...

Quais são esses talentos, na verdade?
É o poder de cada um, a autoridade que desfruta, a fortuna que possui, o ensino que se pode dar e todas as mesmas coisas.

 Que ninguém venha e diga: eu tenho apenas um talento, não posso fazer nada.

Porque você pode, mesmo com um talento, agir de forma meritória.

1  Koodosh Eetho à Kothne

Koodhosh Eetho  FÊTE DE LA SANCTIFICATION DE l'EGLISE

Fêté le 1er dimanche après le 30 Octobre. Ce Dimanche est appelé "Koodhosh Eetho" (De la sanctification de l'Église). Ce dimanche marque le début de l'Année Liturgique de l'Eglise.

Saint Qurbana(Ste Messe)

    • 1 de St Pierre 2 :1-12 :

01 Rejetez donc toute méchanceté, toute ruse, les hypocrisies, les jalousies et toutes les médisances ;

02 comme des enfants nouveau-nés, soyez avides du lait non dénaturé de la Parole qui vous fera grandir pour arriver au salut,

03 puisque vous avez goûté combien le Seigneur est bon.

04 Approchez-vous de lui : il est la pierre vivante rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu.

05 Vous aussi, comme pierres vivantes, entrez dans la construction de la demeure spirituelle, pour devenir le sacerdoce saint et présenter des sacrifices spirituels, agréables à Dieu, par Jésus Christ.

06 En effet, il y a ceci dans l’Écriture : Je vais poser en Sion une pierre angulaire, une pierre choisie, précieuse ; celui qui met en elle sa foi ne saurait connaître la honte.

07 Ainsi donc, honneur à vous les croyants, mais, pour ceux qui refusent de croire, il est écrit : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle,

08 une pierre d’achoppement, un rocher sur lequel on trébuche. Ils achoppent, ceux qui refusent d’obéir à la Parole, et c’est bien ce qui devait leur arriver.

09 Mais vous, vous êtes une descendance choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple , pour que vous annonciez les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.

10 Autrefois vous n’étiez pas un peuple, mais maintenant vous êtes le peuple de Dieu ; vous n’aviez pas obtenu miséricorde, mais maintenant vous avez obtenu miséricorde.

11 Bien-aimés, puisque vous êtes comme des étrangers résidents ou de passage, je vous exhorte à vous abstenir des convoitises nées de la chair, qui combattent contre l’âme.

12 Ayez une belle conduite parmi les gens des nations ; ainsi, sur le point même où ils disent du mal de vous en vous traitant de malfaiteurs, ils ouvriront les yeux devant vos belles actions et rendront gloire à Dieu, le jour de sa visite.

    •  
    • I Corinthiens 3: 16-17 :

16 Ne savez-vous pas que vous êtes un sanctuaire de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ?

17 Si quelqu’un détruit le sanctuaire de Dieu, cet homme, Dieu le détruira, car le sanctuaire de Dieu est saint, et ce sanctuaire, c’est vous.

    • 6: 15 -20 :

15 Ne le savez-vous pas ? Vos corps sont les membres du Christ. Vais-je donc prendre les membres du Christ pour en faire les membres d’une prostituée ? Absolument pas !

16 Ne le savez-vous pas ? Celui qui s’unit à une prostituée ne fait avec elle qu’un seul corps. Car il est dit : Tous deux ne feront plus qu’un.

17 Celui qui s’unit au Seigneur ne fait avec lui qu’un seul esprit.

18 Fuyez la débauche. Tous les péchés que l’homme peut commettre sont extérieurs à son corps ; mais l’homme qui se livre à la débauche commet un péché contre son propre corps.

19 Ne le savez-vous pas ? Votre corps est un sanctuaire de l’Esprit Saint, lui qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu ; vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes,

20 car vous avez été achetés à grand prix. Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps.

    •  
    • Saint Matthieu 16:13-23 :

13 Jésus, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe, demandait à ses disciples : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? »

14 Ils répondirent : « Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »

15 Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »

16 Alors Simon-Pierre prit la parole et dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! »

17 Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.

18 Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle.

19 Je te donnerai les clés du royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

20 Alors, il ordonna aux disciples de ne dire à personne que c’était lui le Christ.

21 À partir de ce moment, Jésus commença à montrer à ses disciples qu’il lui fallait partir pour Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être tué, et le troisième jour ressusciter.

22 Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches : « Dieu t’en garde, Seigneur ! cela ne t’arrivera pas. »

23 Mais lui, se retournant, dit à Pierre : « Passe derrière moi, Satan ! Tu es pour moi une occasion de chute : tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. »

 

DANS LA LUMIÈRE DE LA FÊTE DE TOUS LES SAINTS ET MARTYRS
Ceux qui ont lavé leur robe

Je n’ai pas souvenance d’avoir déjà prêché sur la fête d’aujourd’hui, mais, comme dit le proverbe allemand, «deux fois cousu tient mieux.»

Nous fêtons aujourd’hui tous les saints, c’est-à-dire tous ceux qui se sont sanctifiés pour le Christ, – «ceux qui ont lavé leur robe» – non seulement ceux que l’Église a canonisés mais aussi les myriades de saints ignorés, que Dieu seul connaît.

L’Apocalypse donne symboliquement le nombre de : «cent quarante-quatre mille, qui avaient été rachetés de la terre.» (Apo 14,3)

Tous les saints attendent le dernier Jugement, mais je pense que ceux que l’Église a canonisés sont déjà passés par la seconde résurrection et ne seront plus jugés. «Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux.» (Apo 20,6) Le Seigneur ratifiera le jugement de l’Église, à qui il a donné le pouvoir de lier et de délier.

Lors des «noces de l’Agneau», les saints seront de nouveau réunis à leur corps, qui sera, cette fois-ci, glorifié et transfiguré. Seule la Toute Sainte est déjà montée au ciel avec son corps, selon la pieuse croyance dans l’Orthodoxie. L’Église n’en a jamais fait un dogme,  mais garde le mystère.

Le synaxaire dit : «Aujourd'hui, (...) nous célébrons la mémoire de tous les saints qui ont vécu dans le monde entier, en Asie, en Afrique, en Europe, dans les terres Boréales et Australes.» Il faudrait encore ajouter l’Amérique car depuis l’écriture du synaxaire, la terre d’Amérique fut également sanctifiée pas des  nombreux saints, comme saint Germain d’Alaska, saint Pierre l’Aléoute et tant d’autres.

Les saints ne sont pas nés tels, mais chacun a du lutter et porter sa croix, comme nous autres. Au lieu de gémir sous le poids de notre petite croix, qui est taillée juste à notre mesure, regardons un peu ce que les saints ont souffert et supplions-les de nous assister sur notre chemin terrestre qui finira aussi un jour.

La fête d’aujourd’hui est, pour ainsi dire, la récolte de ce que l’Esprit Saint a semé lors de la Pentecôte.

Chaque saint s’est sanctifié dans un contexte et des circonstances qui lui étaient  propres, comme le Christ lui-même, qui est né à Bethlehem, fut élevé à Nazareth et a vécu en Terre sainte. Pour nous aussi, Dieu, dans sa sagesse, nous a mis sur un chemin qui nous est propre et nous a octroyé des épreuves bien particulières.

Nous ne serons pas fusionnés dans un Nirvana, – pas plus que les saints qui ont vécu avant nous, et dont chacun a une sainteté particulière – mais notre personnalité s’épanouira et sera unique. 

L’Apocalypse dit : «A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit.» (Apo 2,17)

Terminons avec un chant de la fête : «Célébrons par des cantiques sacrés sur toute la terre le peuple saint des apôtres, des martyrs, des hiérarques, des saintes femmes, comme il se doit, car les mortels unis aux célestes esprits grâce au Christ ont reçu pour leur passion l'immortalité; comme des astres ils nous éclairent brillamment et pour nos âmes ils intercèdent maintenant.» (Vêpres) 

(Archimandrite Cassien)

 

Dieu daigne être le Dieu de ceux qui, grâce à leurs mérites, s'élèvent, à l'instar des montagnes, vers les hauteurs et les régions supérieures, c'est-à-dire de tous les saints.

Montagnes, les patriarches, montagnes, les prophètes, montagnes aussi, les apôtres, montagnes, les martyrs.

Notre Dieu nous est présenté comme le Dieu de tous ces saints.

D'où nous lisons cette parole du Seigneur : «Je suis le Dieu d'Abraham, et le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob.» Et il ajouta : «Ce n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants.»(Mt 22,32)  

Au contraire, Dieu se refuse à être le Dieu des vallées, c'est-à-dire des hommes pêcheurs et sans foi, qui, comme les vallées, sont enfoncés dans les bas-fonds.

Car impies et pécheurs ne méritent pas que notre Dieu soit dit leur Dieu, lui dont ils méprisent ou ignorent la foi et la connaissance. Selon la  puissance de sa divinité, Dieu est le Dieu de toute créature, puisqu'il est le créateur de toute chose; mais, selon sa faveur et sa grâce, il est désigné comme le Dieu de ceux qui gardent ses commandements et sa foi.

(Chromace évêque d’’Aquilée,sermon 5)

 

(Source :http://www.seraphim-marc-elie.fr/)

 

Le monastère des veufs : une fidélité éternelle dans l’amour de Dieu

22

Composée de trois monastères, dont un situé en Guyane et deux en Corrèze, la communauté monastique des frères de la Résurrection fondée dans les années 80, regroupe des personnes ayant décidé de vivre leur veuvage dans l'amour de Dieu.

Établie au prieuré Saint-Benoît et au prieuré Notre-Dame de Belpeuch en Corrèze, ainsi qu’au monastère de la Sainte-Famille à Saint-Laurent du Maroni, la communauté monastique des frères de la Résurrection s’appuie sur les règles de Saint-Benoît. Soucieux de s’investir au service de l’Église, ils témoignent de leur gratitude envers Dieu et d’une fidélité éternelle à leur épouse.

Entre gratitude et fidélité éternelle

Arrivé en 2014 au sein de la communauté, le frère Christian-Marie revient sur le sens du veuvage vécu dans la retraite monastique :  « Ceux qui composent notre communauté ont dans un premier temps vécu un profond bouleversement. Leur « moitié » leur ayant été arrachée, cela a créé un sentiment d’absurdité de leur propre existence. Dans un second temps, cette épreuve leur a fait comprendre que ce qu’ils ont vécu était un véritable cadeau du ciel, et que leur vie conjugale, familiale et professionnelle, valait la peine d’être vécue ». Un profond sentiment de reconnaissance est donc à la base de leurs voeux monastiques : « En langage religieux, on parle de la nécessité de rendre grâce ».

Un tel choix exprime encore pour ces veufs la volonté de rester fidèles à leurs épouses, au-delà du mariage civil et de la mort. Pour ces personnes l’expression « faire son deuil » n’a pas de sens, puisque l’on ne cesse jamais d’être uni à l’être disparu. « Ce sentiment de fidélité s’exprime en se tournant vers le ciel. Deux questions nous animent : « Comment rendrais-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait? » et « Seigneur, que veux-tu que je fasse? ». On ressent alors comme une résurrection en nous-mêmes », explique le frère Christian-Marie.

S’ils sont dégagés de charges familiales, ces veufs sont animés par le désir de la louange et la recherche de Dieu. Ces personnes ont eu des enfants, et sont désormais autonomes, mais ils continuent d’entretenir leurs liens familiaux, une spécificité de la fraternité de la Résurrection. Le frère Christian-Marie précise : « Souvent, selon la tradition en vigueur dans la plupart des monastères, on nous apprend la fuite du monde et le renoncement à tout ce qui est mondain. Notons que Jésus dans sa prière dit à son Père :  » Je ne te demande pas de les retirer du monde, mais de les garder du Mauvais (Jn 17) ». Par ailleurs, lorsque l’on parle du renoncement dans l’épisode du « jeune homme riche », il s’agit surtout de faire en sorte que les liens qui nous rattachent au monde ne fassent pas obstacle pour suivre le Christ ».

« Faire communauté » : prière et travail

« Loin de considérer notre congrégation comme un refuge, nous voulons la faire vivre et en prendre soin, c’est-à-dire « faire » communauté, en apportant nos capacités et nos talents », précise le frère Christian-Marie. Les frères de la Résurrection vivent en petites fraternités de trois ou quatre membres. Au Prieuré de Notre-Dame de Belpeuch, ils sont actuellement quatre frères en communauté, un autre est en mission, deux autres sont exclaustrés pour raison de santé, et il y a également cinq regardants (qui se questionnent sur la vie monastique sans avoir prononcé leurs voeux).

« Nous nous organisons avec un grand sens de la concertation, ce qui n’est pas le cas dans la plupart des ordres monastiques », nous explique encore le frère Christian-Marie. Dans chaque fraternité la vie est rythmée par la prière et le travail (« ora et labora »), dont sept offices quotidiens, les lectio divina (« lectures saintes ») et un travail communautaire (intendance et cuisine, ménage et entretien).

« À côté des frères, on trouve aussi des « familiers ». Il s’agit de veufs qui ont encore des enfants à charge et qui se sentent attirés par la vie que nous menons. Ils rejoignent périodiquement la communauté. On peut également trouver des divorcés non remariés, qui ne prononcent pas les voeux (pauvreté, chasteté, obéissance), mais un engagement d’un an ; le sacrement du mariage restant prioritaire par rapport à tout autre engagement».

(Source ALETEIA)

 

Pour faire valoir ses droits, il faut d’abord les connaître. C’est pourquoi le Défenseur des droits a lancé « Educadroit », un programme de sensibilisation et de formation destiné aux enfants de 6/11 ans et aux jeunes de 12 ans pour les sensibiliser au droit.

Le site regroupe des parcours interactifs, des vidéos, des ressources pédagogiques, une liste d’intervenants potentiels ou encore un espace d’autoformation pour les adultes souhaitant développer une sensibilisation au droit en direction des publics jeunes ou très jeunes.

En mettant à disposition ce nouvel outil, « Educadroit » permet de mieux faire comprendre aux enfants et aux jeunes le rôle et les modalités d’élaboration du droit.

Le site dispose d'un espace dédié à l'apprentissage du droit pour les 6-11 ans, et pour les 12 ans et plus. Par ailleurs, dix grands thèmes ont été retenus, pour répondre aux grandes questions que se posent les enfants et les jeunes en matière juridique et les inviter à participer activement à la vie sociale et politique :


     1. Le droit, c’est quoi ?
     2. Qui crée le droit ?
     3. Tous égaux devant la loi ?
     4. Qui protège le droit et les droits ?
     5. Les sanctions sont-elles les mêmes pour tous ?
     6. Moins de 18 ans, quels droits ?
     7. Est-ce que les droits s'appliquent tout le temps ?
     8. Le droit international et le droit européen, c’est quoi ?
     9. Les droits sont-ils les mêmes dans tous les pays ?
     10. Défendre nos droits, changer la loi !

JCC
(Source : Défenseur des droits)

Voir le site : Educadroit

INVITATION:

 

 

Pèlerinage à Nazareth
17-25 MARS 2018
« A la découverte du quotidien de la Sainte Famille de Nazareth »

Inscrivez-vous à la retraite/pèlerinage en Terre Sainte du 17 au 25 mars 2018 organisée par l'association Marie de Nazareth. 
Informations et bulletin d'inscription
 
 Pour tout renseignement complémentaire, contactez : 
Jacques de La Bastide
 jdelabastide@mariedenazareth.com 
06 83 88 65 07

 

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

  

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

Résultat de recherche d'images pour "cierge allumé"

Não nos esqueçamos de orar pelos bispos, sacerdotes e

Cristãos fiéis detidos pelos "islamitas"

Ou terroristas de todos os tipos!

Deixe-nos rezar implacavelmente pelo

Senhor, apoie-os. Ore por sua libertação ...

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

Où nous trouver ?

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

PROGRAMME LITURGIQUE (Mis à jour) pour OCTOBRE - NOVEMBRE :

 

-PARIS :
Prochaine permanence pastorale du Lundi 30 OCTOBRE de 13 h à 18h30 au Samedi 31 de 8h à 12h .


*Le Samedi 31 OCTOBRE,RAMASSAGE DES FIDÈLES de Paris et sa région pour le "Grand WE de Toussaint" ou (et)  la "Retraite Spirituelle" du 1er Novembre au dimanche 5 à 15h au point de rendez-nous habituel.

 
NORMANDIE:

 -CAEN:

Une permanence pastorale du Lundi 30 Octobre de 10h à 18h30 au Mardi 31 de 9h à 12h, Messe à 10h le mardi. (Prenez Rdv 07 87 11 06 03 ou au 06 48 89 94 89 par sms).

-LISIEUX (Coquainvillier) :

Vendredi 10 Novembre  à 18h (Abouna Isaac au 07 87 11 06 03 par sms), dernière Messe et relèvement de la réserve eucharistique.

-AU MONASTÈRE DE CHANDAI :

 fin de la"RETRAITE SPIRITUELLE DE TOUSSAINT" *

ET FESTIVAL DE SAINT GRÉGOIRE DE PARUMALA

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Abraham Koorilose BAVA"

*Retraite préparatoire aux Baptêmes et Chrismations,

 

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Abraham Koorilose BAVA"  

*Dimanche 5 NOVEMBRE PÈLERINAGE MENSUEL A NOTRE-DAME DE MISÉRICORDE ET AUX SAINTS DU KERALA

BRETAGNE, PAYS DE LOIRE:

-NANTES :
¤Jeudi 9 NOVEMBRE , Permanence pastorale de 9h à 17h, Messe à 18h .(Visites à domicile ou à l'hôpital 8 et le 10)
----------------------------

CHARENTES- AQUITAINE,LIMOUSIN-CENTRE, PYRENEES :

-ANGOULÊME (JAULDES):

¤Dimanche  22 OCTOBRE*

 Résultat de recherche d'images pour "Icône de Notre-Dame de Lourdes"

-LOURDES :
¤Dimanche 15 OCTOBRE, Messe à 10h30  * .

-PÉRIGUEUX (LA CHAPELLE FAUCHER) :
Samedi  19 NOVEMBRE *. . .
-----------
*MESSES À 10H 30
-----------------------------------------------------

Nota bene :
Les "permanences pastorales" sont prévues pour vous assurer la proximité des sacrements (Messes, Confessions, Onction des malades), catéchisme, entretiens et accompagnements spirituels , prières de délivrance ( voir d'exorcismes ) ou de guérison intérieure .(RÉCEPTION SUR RDV) en fonction de la région où vous vivez

______________________________________________

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

POUR AIDER LA MISSION EN

FRANCE ET AILLEURS, C'EST

SIMPLE...

Il faut impérativement:

*PENSER A ACQUITTER DU "DENIER DU CULTE",

*CONFIER AU MONASTÈRE DES LA CÉLÉBRATION DE

VOS MESSES POUR LES VIVANTS ET LES DÉFUNTS DE

VOS FAMILLES,...

Tout don est déductible de votre revenu imposable

à raison de 66 °/° de son montant.(Libellez vos Chèques Bancaires

  l'ordre de : Métropolie E S O F)

MERCI,

SANS VOTRE AIDE LA MÉTROPOLIE (L'Archidiocèse de l'Eglise

Syro-Orthodoxe Mar Thoma ) NE POURRA PAS SURVIVRE. 

Adresse: 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

_____________________________________________________

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2017 5 03 /11 /novembre /2017 08:32

Order an Icon

Nous commémorons aujourd'hui les Pères du deuxième concile œcuménique de  Constantinople

Hoje comemoramos os Padres do Segundo Concílio Ecumênico de Constantinopla

Today we commemorate the Fathers of the Second Ecumenical Council of Constantinople

Nous nous souvenons aussi de Kadavil Mor Athanasius Paulose qui fut le premier métropolite ordonné pour le diocèse de Kottayam après sa formation en 1876 selon la décision du synode historique Mulanthuruthy.

À partir de 1891, il assuma la responsabilité supplémentaire d'Ankamali, le plus grand diocèse de l'église de Malankare. 

Son Eminence était le plus âgé des six métropolites ordonnés pour la Métropolie de Malankare par le Sa Sainteté le Patriarche Moran Mor Ignace Pierre IV lors de sa visite apostolique en Inde de 1875 à 1877.

Mor Athanase était un érudit syriaque , il avait traduit de nombreux livres ecclésiastiques du syriaque au malayalam, y compris certains chapitres du Nouveau Testament. 

Ses efforts ardents pour soutenir la foi et les traditions de l'église sont reconnus  par tous. C'était la vision et les efforts collectifs des trois métropolites; Pulikottil Mor Dionysius, Chathuruthil Mor Gregorios et Kadavil Mor Athanasius, qui aidèrent  à réorganiser l'église du  Malankare suite à une période particulièrement difficile consécutives des persécutions et manoeuvres des "missionnaires" de l'Eglise Romaine-catholique.

We also remember Kadavil Mor Athanasius Paulose who was the first ordained metropolitan for the diocese of Kottayam after his formation in 1876 according to the decision of the historical synod Mulanthuruthy.

From 1891, he assumed the additional responsibility of Ankamali, the largest diocese of the church of Malankare.

His Eminence was the eldest of six metropolitans ordained for the Metropolitan of Malankare by His Holiness Patriarch Moran Mor Ignatius Peter IV during his apostolic visit to India from 1875 to 1877.

Mor Athanasius was a Syriac scholar, he had translated many ecclesiastical books from Syriac to Malayalam, including some chapters of the New Testament.

His ardent efforts to support the faith and traditions of the church are recognized by all. It was the vision and the collective efforts of the three metropolitans; Pulikottil Mor Dionysius, Chathuruthil Mor Gregorios and Kadavil Mor Athanasius, who helped to reorganize the Malankare Church following a particularly difficult period following the persecutions and maneuvers of the "missionaries" of the Roman Catholic Church.

Também nos lembramos de Kadavil Mor, Atanásio, Paulose, que foi o primeiro metropolitano ordenado para a diocese de Kottayam após a sua formação em 1876, de acordo com a decisão do sínodo histórico Mulanthuruthy.

A partir de 1891, assumiu a responsabilidade adicional de Ankamali, a maior diocese da igreja de Malankare.

Sua Eminência foi o mais velho de seis metropolitanos ordenados pelo Metropolita de Malankare pelo Patriarca Moral Mor Inácio Pedro IV, da Santidade, durante sua visita apostólica à Índia de 1875 a 1877.

Mor Athanasius era um erudito siríaco, ele havia traduzido muitos livros eclesiásticos do sírio para Malayalam, incluindo alguns capítulos do Novo Testamento.

Seus esforços ardentes para apoiar a fé e as tradições da igreja são reconhecidos por todos. Foi a visão e os esforços coletivos dos três metropolitanos; Pulikottil Mor Dionysius, Chathuruthil Mor Gregorios e Kadavil Mor Atanasius, que ajudaram a reorganizar a Igreja de Malankare seguindo um período particularmente difícil após as perseguições e manobras dos "missionários" da Igreja Católica Romana.

Icône de la descente aux enfers

Lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens 6,10-17.

Frères, fortifiez-vous dans le Seigneur, dans la force de sa puissance.
Revêtez-vous de l'armure de Dieu, afin de pouvoir résister aux embûches du diable.
Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les princes, contre les puissances, contre les dominateurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits mauvais répandus dans l'air.
C'est pourquoi prenez l'armure de Dieu, afin de pouvoir résister au jour mauvais, et après avoir tout surmonté, rester debout.
Soyez donc fermes, les reins ceints de la vérité, revêtus de la cuirasse de justice,
et les sandales aux pieds, prêts à annoncer l'Evangile de paix.
Et surtout, prenez le bouclier de la foi, par lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Malin.
Prenez aussi le casque du salut, et le glaive de l'Esprit, qui est la parole de Dieu.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 18,23-35.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples cette parabole : "Le royaume des cieux est comparable à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs.
Quand il se mit à régler les comptes, on lui amena un débiteur de dix mille talents.
Comme il n'avait pas de quoi payer, son maître ordonna qu'on le vendît, lui, sa femme, ses enfants et tout ce qu'il avait pour que paiement fût fait.
Alors le serviteur, tombé à ses pieds, demeurait prosterné, disant : " Seigneur, aie patience envers moi, et je te paierai tout. "
Touché de compassion, le maître de ce serviteur le laissa aller et lui remit sa dette.
Ce serviteur, à peine sorti, rencontra un de ses compagnons de service, qui lui devait cent deniers. L'ayant saisi à la gorge, il l'étouffait, disant : " Paie ce que tu dois. "
Son compagnon de service, tombé à ses pieds, le suppliait, disant : " Aie patience envers moi, et je te paierai. "
Mai lui ne voulait pas, et il s'en alla le faire mettre en prison jusqu'à ce qu'il eût payé sa dette.
Ce que voyant, ses compagnons de service furent grandement contristés, et ils vinrent raconter à leur maître ce qui s'était passé.
Alors le maître le fit appeler et lui dit : " Serviteur méchant, je t'ai remis toute cette dette, parce que tu m'as supplié.
Ne devais-tu pas, toi aussi, avoir pitié de ton compagnon de service, comme moi-même j'ai eu pitié de toi ? "
Et son maître irrité le livra aux bourreaux, jusqu'à ce qu'il eût payé toute sa dette.
Ainsi vous traitera mon Père céleste, si chacun de vous ne pardonne à son frère du fond du cœur. "

« Pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés »

(Lc 11,4)

saint_martin

Par Mère Teresa de Calcutta (1910-1997), Sainte de l'Eglise Romaine-catholique.
fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Charité
A Simple Path (trad. Un Chemin tout simple, Plon Mame1995, p. 48)

      Chaque soir, avant de vous endormir, vous devez faire votre examen de conscience (car vous ne savez pas si vous serez encore de ce monde le lendemain !).

Quel que soit le mal que vous avez fait, vous devez vous engager à réparer si c'est possible.

Si, par exemple, vous avez volé quelque chose, essayez de le rendre.

Si vous avez froissé quelqu'un, essayez de vous en excuser sans délai.

S'il est impossible de réparer, exprimez à Dieu vos regrets ou vos remords. C'est très important, car nous devons être capables de contrition pour être rendus capables d'amour.

Vous pourriez dire, par exemple : « Seigneur, je suis navré de t'avoir offensé et je te promets de faire de mon mieux pour ne plus recommencer ».

Alors, tout à coup, quelle impression de bien-être, de délivrance, que de sentir son cœur purifié !

Souvenez-vous que Dieu est miséricorde.

Il est notre Père prévenant, prêt à tout pardonner et à tout oublier, à la condition que nous essayions d'en faire autant envers ceux qui nous ont fait du tort.

      Examinez donc le fond de votre cœur pour voir s'il n'y demeure pas enfouie quelque rancune envers votre prochain.

Comment, en effet, pourrions-nous demander à Dieu de nous pardonner, alors que nous ne voulons pas pardonner aux autres ?

Souvenez-vous que si vous vous repentez vraiment avec un cœur généreux, vos fautes seront oubliées aux yeux de Dieu.

Il vous pardonnera toujours si votre repentir est sincère.

Priez donc pour pardonner à ceux qui vous ont offensé, pour aimer ceux que vous n'aimez pas, et sachez ensuite pardonner comme Dieu vous a pardonné.

"Forgive us our trespasses, as we forgive those who have offended us"

(Lk 11,4)

Icone de Saint Marc

By Mother Teresa of Calcutta (1910-1997), Holy of the Roman Catholic Church.
Founder of the Missionary Sisters of Charity
A Simple Path (translated A simple way, Plon Mame 1995, page 48)

Every night, before falling asleep, you must do your examination of conscience (because you do not know if you will still be of the world the next day!).

Whatever harm you have done, you must commit to repair if it is possible.

If, for example, you stole something, try to return it.

If you have offended someone, try to apologize without delay.

If it is impossible to repair, express to God your regrets or remorse. This is very important because we must be capable of contrition to be made capable of love.

You could say, for example, "Lord, I'm sorry for offending you and I promise you to do my best not to do it again."

So, suddenly, what an impression of well-being, of deliverance, of feeling your heart purified!

Remember, God is mercy.

He is our kind Father, ready to forgive everything and forget everything, on the condition that we try to do the same for those who have wronged us.

Examine then the bottom of your heart to see if it does not remain buried some grudge against your neighbor.

How, indeed, could we ask God to forgive us, when we do not want to forgive others?

Remember, if you truly repent with a generous heart, your mistakes will be forgotten in the sight of God.

He will always forgive you if your repentance is sincere.

Pray, therefore, to forgive those who have offended you, to love those whom you do not love, and then to forgive as God has forgiven you.

"Perdoa-nos nossas ofensas, como nós perdoamos aqueles que nos ofenderam"

(Lk 11,4)

Abbaye Des Dombes – Atelier

Por Madre Teresa de Calcutá (1910-1997), Santa Igreja Católica Romana.
Fundador das Irmãs Missionárias da Caridade
Um caminho simples (traduzido de maneira simples, Plon Mame 1995, página 48)

Toda noite, antes de adormecer, você deve fazer seu exame de consciência (porque você não sabe se você ainda será do mundo no dia seguinte!).

Seja qual for o dano que você tenha feito, você deve comprometer-se a reparar se for possível.

Se, por exemplo, você roubou algo, tente retorná-lo.

Se você ofendeu alguém, tente se desculpar sem demora.

Se for impossível reparar, expresse a Deus seus arrependimentos ou remorso. Isso é muito importante porque devemos ser capazes de contrição para sermos capazes de amar.

Você poderia dizer, por exemplo: "Senhor, sinto muito por te ofender e prometo que você fará o meu melhor para não fazê-lo novamente".

Então, de repente, que impressão de bem-estar, de libertação, de sentir seu coração purificado!

Lembre-se, Deus é piedade.

Ele é nosso gentil Pai, pronto para perdoar tudo e esquecer tudo, com a condição de tentarmos fazer o mesmo para aqueles que nos prejudicaram.

Examine então o fundo do seu coração para ver se não permanece enterrado algum rancor contra o seu vizinho.

Como, na verdade, poderíamos pedir a Deus para nos perdoar, quando não queremos perdoar os outros?

Lembre-se, se você realmente se arrepender com um coração generoso, seus erros serão esquecidos à vista de Deus.

Ele sempre te perdoará se seu arrependimento for sincero.

Ore, portanto, para perdoar aqueles que te ofenderam, amar aqueles a quem não amas e depois perdoar como Deus te perdoou.

3 Novembre:

SAINT HUBERT 


Évêque de Tongres-Maastricht-Liège 
(657-727)

        Saint Hubert était un prince de la lignée de Clovis, roi de France. Il avait douze ans quand, au milieu d'une chasse, il vit un ours furieux se jeter sur son père et l'étreindre de ses griffes redoutables. À ce spectacle, il poussa un cri vers le Ciel : « Mon Dieu, faites que je sauve mon père ! »

Aussitôt, se jetant sur l'animal féroce, il lui donne le coup de la mort. C'est là, sans doute, le premier titre de saint Hubert à sa réputation de patron des chasseurs.

        Plus tard, Hubert chassait, un vendredi saint, dans la forêt des Ardennes, ce qui était une chose peu convenable pour un chrétien. Soudain, un beau cerf, qu'il poursuit avec ardeur, s'arrête et lui fait face.

Entre les cornes de l'animal brille une Croix éclatante, et une voix prononce ces paroles : « Hubert ! Hubert ! Si tu ne te convertis pas et ne mènes pas une vie sainte, tu descendras bientôt en enfer.

- Seigneur, s'écrie le jeune prince, que voulez-vous que je fasse ?

- Va vers l'évêque Lambert, il t'instruira. »

Bientôt Hubert renonce à tous ses droits sur la couronne d'Aquitaine, se revêt d'un costume de pèlerin et s'achemine vers Rome.

Comme il arrivait au tombeau des saints Apôtres, le Pape de l'Eglise de Rome: Sergius, dans une vision, apprenait le meurtre de l'évêque Lambert, victime de son zèle pour la défense de la sainteté conjugale, et il recevait l'ordre d'envoyer à sa place le pèlerin qui arrivait en ce moment, pour prier à la basilique de Saint-Pierre.

Le Pontife trouva en effet l'humble pèlerin, lui fit connaître les ordres du Ciel, et Hubert, malgré sa frayeur et ses larmes, dut se soumettre à la volonté de Dieu.

        De retour en sa patrie, il fonda l'évêché de Liège, où il fit briller toutes les vertus des Apôtres.

Sa douce et persuasive éloquence captivait les foules ; il parlait quelquefois pendant trois heures consécutives, sans qu'on se lassât de l'entendre. À la puissance de la parole il joignait celle des miracles.

À sa prière, les démons abandonnaient le corps des possédés, les flammes de l'incendie s'éteignaient, la sécheresse désastreuse cessait tout à coup pour céder la place à une pluie féconde :

-« Le Dieu d'Élie est le nôtre, disait-il, implorons-le dans la prière et le jeûne ; la miséricorde fera le reste. »

        Une voix céleste lui dit un jour : « Hubert, dans un mois tes liens seront brisés. »Il se prépara pieusement à la mort, et, après avoir chanté le Credo et entonné le Pater, il rendit son âme à Dieu.

        On l'invoque spécialement contre la rage et contre la peur.

SAINT HUBERT


Bispo de Tongeren-Maastricht-Liège
(657-727)

São Hubert era um príncipe da linha de Clovis, rei da França. Ele tinha doze anos quando, no meio de uma caçada, viu um urso irritado se atirando em seu pai e abraçando-o com suas formidáveis ​​garras. A essa visão, ele gritou para o céu: "Meu Deus, faça-me salvar meu pai! "

Imediatamente, lançando-se no animal feroz, ele lhe dá o golpe de morte. Este é, sem dúvida, o primeiro título de São Huberto a sua reputação de patrono de caçadores.

Mais tarde, Hubert perseguiu uma santa sexta-feira na floresta das Ardenas, o que era ruim para um cristão. De repente, um cervo bonito, que persegue com ardor, pára e enfrenta-o.

Entre os chifres do animal brilha uma cruz brilhante, e uma voz expressa estas palavras: "Hubert! Hubert! Se você não se converte e não conduz uma vida santa, logo irá para o inferno.

"Senhor", gritou o jovem príncipe, "o que você quer que eu faça?

- Vá para o bispo Lambert, ele irá te ensinar. "

Logo Hubert renuncia a todos os seus direitos sobre a coroa da Aquitânia, veste um traje de peregrino e vai para Roma.

Ao chegar ao túmulo dos Santos Apóstolos, o Papa da Igreja de Roma: Sergius, em uma visão, aprendeu o assassinato do bispo Lambert, vítima de seu zelo pela defesa da santidade conjugal, e recebeu a ordem de enviar em seu lugar o peregrino que chegou neste momento, para orar na basílica de São Pedro.

O Pontífice realmente encontrou o humilde peregrino, fez-lhe conhecer as ordens do Céu, e Hubert, apesar de seu medo e suas lágrimas, teve que se submeter à vontade de Deus.

Voltando à sua pátria, fundou o bispado de Liege, onde brilhou todas as virtudes dos apóstolos.

Sua eloquência doce e persuasiva cativou as multidões; Ele falou às vezes por três horas consecutivas, sem que ninguém se cansasse de ouvi-lo. Ao poder da palavra, ele se juntou ao dos milagres.

Em sua oração, os demônios abandonaram o corpo dos possuídos, as chamas do fogo se extinguiram, a desastrosa seca de repente deixou de dar lugar a uma chuva fértil:

"O Deus de Elijah é nosso", disse ele, "imploremos a ele em oração e jejum; A misericórdia fará o resto. "

Uma voz celestial lhe disse um dia: "Hubert, em um mês, seus links serão quebrados. Ele se preparou piedosamente para a morte, e depois de cantar o Credo e cantar o Pater, ele entregou sua alma a Deus.

É invocado especialmente contra a raiva e o medo.

SAINT HUBERT


Bishop of Tongeren-Maastricht-Liège
(657-727)

Saint Hubert was a prince of the line of Clovis, king of France. He was twelve when, in the middle of a hunt, he saw an angry bear throwing himself on his father and hugging him with his formidable claws. At this sight, he cried out to Heaven: "My God, make me save my father! "

Immediately, throwing himself on the ferocious animal, he gives him the death-blow. This is, without a doubt, the first title of Saint Hubert to his reputation of patron of hunters.

Later, Hubert hunted on a holy Friday in the forest of the Ardennes, which was a bad thing for a Christian. Suddenly, a beautiful deer, which he pursues with ardor, stops and faces him.

Between the horns of the animal shines a brilliant cross, and a voice utters these words: "Hubert! Hubert! If you do not convert and do not lead a holy life, you will soon go to hell.

"Lord," cried the young prince, "what do you want me to do?

- Go to Bishop Lambert, he will teach you. "

Soon Hubert renounces all his rights over the crown of Aquitaine, dresses in a pilgrim costume and goes to Rome.

As he arrived at the tomb of the Holy Apostles, the Pope of the Church of Rome: Sergius, in a vision, learned the murder of Bishop Lambert, victim of his zeal for the defense of conjugal sanctity, and he received the order to send in his place the pilgrim who arrived at this moment, to pray at the basilica of St. Peter.

The Pontiff indeed found the humble pilgrim, made him know the orders of Heaven, and Hubert, in spite of his fear and his tears, had to submit to the will of God.

Returning to his homeland, he founded the bishopric of Liege, where he shone all the virtues of the Apostles.

His sweet and persuasive eloquence captivated the crowds; he spoke sometimes for three consecutive hours, without anyone being tired of hearing it. To the power of the word he joined that of miracles.

At his prayer, the demons abandoned the body of the possessed, the flames of the fire were extinguished, the disastrous drought suddenly ceased to give way to a fertile rain:

"The God of Elijah is ours," said he, "let us implore him in prayer and fasting; mercy will do the rest. "

A heavenly voice said to him one day: "Hubert, in a month your links will be broken. He prepared himself piously for death, and after singing the Creed and singing the Pater, he returned his soul to God.

It is invoked especially against rabies and fear.

 

Ma plus grande expérience avec Marie 

Галерея 'Надземное'. Сергей Вандаловский : НОВЫЙ МИР

« Mon expérience avec Marie a été marquée par ma mère et par le prêtre de ma paroisse, le père Sabino.

Avec ma mère, nous priions le chapelet tous les soirs, à genoux, et nous chantions l´office de la Sainte Vierge tous les samedis. 

À l'âge de 83 ans, l'année de son décès, ma mère fut hospitalisée, plongée dans un coma plus d'une semaine. 

Je suis allé la voir à l’hôpital. Le docteur me dit :
- « Votre mère peut mourir à tout moment, comme elle peut se réveiller ». 

J'ai prié le chapelet dans le couloir. 
À ma grande surprise et joie, Maman est revenue à son état normal ! 

Remerciant Jésus et Marie, j'ai invité mes sœurs qui étaient présentes à prier avec moi l´Office de Notre Dame.  

À l´instant même, ma mère s’est mise à prier, d’une voix forte et claire, jusqu'à son dernier soupire.

Quant au père Sabino, il priait le chapelet plusieurs fois par jour. 

En discutant avec un de ses vieux amis de séminaire que je visitais, j'ai appris que tous deux priaient le Rosaire complet tous les jours ! C’était en 1947 et j’étais sous-diacre. 

Jusque-là je priais le chapelet, mais, dès lors, j´ai commencé à dire le Rosaire entier moi aussi tous les jours. » 


 
(Mgr Manuel Edmilson da Cruz,Evêque émérite de Limoeiro do Norte, Brésil)

 

Minha maior experiência com Marie


"Minha experiência com Maria foi marcada por minha mãe e pelo sacerdote da minha paróquia, padre Sabino.

Com a minha mãe, rezamos o rosário todas as noites, nos joelhos, e cantamos o escritório da Santíssima Virgem todos os sábados. Aos 83 anos, o ano de sua morte, minha mãe foi hospitalizada, coma por mais de uma semana. Fui vê-la no hospital. O médico me diz: "Sua mãe pode morrer a qualquer momento, como ela pode acordar". Rezei o rosário no corredor. Para minha surpresa e alegria, mamãe voltou ao normal! Agradecendo a Jesus e a Maria, convidei minhas irmãs presentes para orar comigo no escritório de Nossa Senhora. Naquele momento, minha mãe começou a rezar, alto e claro, até seu último suspiro.

Quanto ao padre Sabino, ele orou o rosário várias vezes por dia. Enquanto conversava com um dos seus antigos amigos do seminário que eu estava visitando, eu aprendi que ambos estavam rezando o Rosário completo todos os dias! Foi em 1947 e fui subdiácono. Até então rezei o Rosário, mas a partir de então comecei a falar todo o Rosário todos os dias. "


 
(Manuel Edmilson da Cruz
Bispo emérito de Limoeiro do Norte, Brasil)

 

My biggest experience with Marie

"My experience with Mary was marked by my mother and the priest of my parish, Father Sabino.

With my mother, we prayed the rosary every night, on our knees, and we sang the Office of the Blessed Virgin every Saturday.

At the age of 83, the year of her death, my mother was hospitalized, in a coma for more than a week.

I went to see her at the hospital. The doctor tells me:
- "Your mother can die at any moment, as she can wake up".

I prayed the rosary in the hallway.
To my surprise and joy, Mom has returned to normal!

Thanking Jesus and Mary, I invited my sisters who were present to pray with me at the Office of Our Lady.

At that very moment, my mother began to pray, loud and clear, until her last sigh.

As for Father Sabino, he prayed the rosary several times a day.

While chatting with one of his old seminary friends I was visiting, I learned that both were praying the complete Rosary every day! It was in 1947 and I was subdeacon.

Until then I prayed the Rosary, but from then on, I began to say the entire Rosary myself every day. "


 
(Manuel Edmilson da Cruz, Bishop Emeritus of Limoeiro do Norte, Brazil)

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

DE LA VIE SPIRITUELLE...

Others believe Jesus Christ to have a rabbi, whose lives have to be formed later legends. Description from ngridesiob.blogspot.com. I searched for this on bing.com/images

Le Père Paisios a dit :

Quand une personne devient plus spirituelle, elle a tellement moins de droits dans cette vie. 

Il est obligatoire d'être patient, d'accepter l'injustice, d'accepter les mauvaises paroles des autres. 

Un bâton tordu (personne pervertie) qui est éloigné de Dieu a beaucoup de droits:

frapper et crier et agir de façon injuste. 

Nos droits que Dieu garde pour l'autre vie. 

Par ignorance, nous recherchons souvent nos droits ici. 

Ne faisons pas de mal aux choses. 

S'ils nous disent quelque chose, nous leur donnons immédiatement le droit. 

Et plus tard nous pensons que nous avons confiance en Dieu. 

C'est une grosse blague. 

La justice humaine ne signifie rien pour une personne spirituelle. 

Mais c'est une grande préoccupation pour la personne perverse.

 

SPIRITUAL LIFE ...


Father Paisios said:
When a person becomes more spiritual, they have so much less rights in this life.
It is obligatory to be patient, to accept injustice, to accept the bad words of others. A crooked stick (perverted person) who is far from God has many rights:
strike and scream and act unfairly.
Our rights that God keeps for the other life.
Ignorance, we often seek our rights here.
Do not hurt things.
If they tell us something, we immediately give them the right.
And later we think we trust God.
It's a big joke.
Human justice means nothing to a spiritual person.
But that's a big concern for the evil person.

 

VIDA ESPIRITUAL ...

The Holy Trinity
Padre Paisios disse:
Quando uma pessoa se torna mais espiritual, eles têm muito menos direitos nesta vida.
É obrigatório ser paciente, aceitar injustiça, aceitar as más palavras dos outros. Um bastão torto (pessoa pervertida) que está longe de Deus tem muitos direitos:
atacar e gritar e agir de forma injusta.
Nossos direitos que Deus mantém para a outra vida.
Ignorância, muitas vezes buscamos nossos direitos aqui.
Não machuque coisas.
Se eles nos disserem algo, imediatamente lhes damos o direito.
E depois pensamos que confiamos em Deus.
É uma grande piada.
A justiça humana não significa nada para uma pessoa espiritual.
Mas essa é uma grande preocupação para a pessoa do mal.

Être généreux peut vous rapporter beaucoup !

The apse mosaic of St. Mary Major Basilica in Rome - the ancient church built to honor Our Lady's title as the Mother of God proclaimed as dogma at the Council of Ephesus in 431 A.D.

Les effets secondaires de la vertu et de la générosité ne devraient pas être notre unique motivation, mais ils ne font pas de mal ! Et c'est la science qui le dit...

Faire les choses correctement est une récompense en soi, et cela peut aider énormément notre santé mentale. Une série d’études récemment publiées révèle qu’être vertueux, aider les autres et exprimer sa gratitude produit des résultats positifs non seulement dans la vie de ceux qui nous entourent, mais aussi dans la nôtre. Certes, nous ne devrions pas être gentils uniquement pour les bienfaits que cela a sur notre santé, mais la beauté de la chose, c’est qu’aider les autres peut également avoir des effets secondaires positifs dans notre propre vie. Pourquoi s’en priver ?

Voici 6 avantages scientifiques qui prouvent que la vertu peut avoir des bienfaits sur notre santé mentale et physique :

1. De meilleures habitudes de sommeil

Si vous n’arrêtez pas de tourner la nuit dans votre lit et que compter les moutons ne semble pas résoudre vos problèmes d’insomnies, vivre une vie vertueuse et déterminée peut être la solution parfaite et non-médicamenteuse à votre troubles du sommeil. Une étude récente a révélé que les participants qui avaient un but dans leur vie ont moins de problèmes pour s’endormir et une meilleure qualité de leur repos. Les personnes qui ont participé à l’étude sur le sommeil ont constaté que le fait d’avoir un objectif bien ancré empêchait le stress et l’anxiété d’avoir un impact sur leurs habitudes à l’heure du coucher. Bien que l’étude ait été menée auprès de personnes âgées, les chercheurs ont émis l’hypothèse selon laquelle en aidant les gens à mener une vie ayant un but, la quantité de troubles du sommeil peut être réduite.

2. Une augmentation du bonheur en général

Des études antérieures ont montré que lorsque l’on dépense de l’argent pour d’autres personnes, on est plus heureux que lorsque l’on a dépensé la même somme d’argent pour soi-même. En fait, les IRM du cerveau révèlent que de petits gestes de générosité et de vertu font que le cerveau produit une « lueur chaude » en réponse aux niveaux de bonheur amplifiés. Mais si votre budget est serré, ne vous inquiétez pas, car une autre étude montre que même de petits actes de bonté et de vertu spontanés permettent au cerveau de ressentir cette lueur chaude.

En 2004, une troisième étude a demandé aux participants d’effectuer cinq actes de bonté spontanés chaque semaine pendant six semaines. À la fin, ceux qui avaient fait ces petits actes spontanés se sont sentis plus heureux que les participants qui n’en avaient fait aucun.

3. Un élan d’émotions positives

Une vie de gratitude peut mener à des niveaux accrus d’émotions positives. Lorsque les gens remercient les autres, réfléchissent à leurs bénédictions tout au long de la journée et écrivent des notes de remerciements, ils ressentent davantage d’émotions positives.

Non seulement la gratitude augmente notre niveau de bonheur, mais aussi notre niveau déterminé de bonheur, c’est-à-dire le niveau de bonheur « par défaut » que l’on ressent indépendamment des circonstances, selon le psychologue Robert A. Emmons. La joie, l’optimisme, le plaisir et l’enthousiasme sont autant d’émotions qui augmentent en vivant de manière vertueuse. La vertu efface également les sentiments de dépression, d’envie et de ressentiment.

4. Diminution du taux de dépression

Donner son temps, son talent et son argent peut rendre moins enclin à la dépression. Une étude de Harvard a montré que plus on fait du bénévolat, plus on est heureux. Leurs recherches ont révélé qu’il y avait « une forte relation entre le bénévolat et la santé : ceux qui font du bénévolat ont des taux de mortalité plus faibles, une plus grande capacité fonctionnelle et des taux de dépression plus bas que ceux qui n’en font pas ». Ces personnes sont aussi plus en mesure d’éviter les sentiments de solitude et de dépression.

5. Une « bouffée de bien-être »

Grâce aux endorphines qui inondent notre cerveau lorsque l’on fait de bonnes actions, on ressent une bouffée naturelle de bien-être. En réalité, certaines recherches montrent que ceux qui aident peuvent en fait gagner plus en termes de santé mentale que ceux qui reçoivent cette gentillesse et générosité. Aider les autres permet également de mieux apprécier ce que l’on a reçu, et c’est une sanctification que de donner de sa personne. Se concentrer sur les besoins des autres contribue également à mettre en perspective ses propres luttes.

6. Une meilleure estime de soi

Vivre généreusement peut nous donner un but. Par exemple, le bénévolat permet d’aider dans sa propre communauté et de faire une différence dans la vie de ses voisins et de ses amis. En se centrant moins sur soi-même et en consacrant plus de temps à interagir avec les autres, on peut également renforcer son sentiment d’appartenance.

En offrant son temps, on peut aussi acquérir de nouvelles compétences et vivre de nouvelles expériences. On ressent de la satisfaction. C’est aussi une occasion d’affronter ses peurs et d’apporter quelque chose à la société.(Source: Aleteia)

Ant. ad Introitum. 4 Esdr. 2, 34 et 35 Requiem æternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis. Donnez-leur le repos éternel, Seigneur, et que la lumière sans fin brille pour eux. Ps. 64, 2-3 Te decet hymnus Deus, in Sion, et tibi reddetur votum in Jerusalem : exaudi orationem meam, ad te omnis caro veniet. L’hymne de louange vous est due, ô Dieu, dans Sion, et on vous rendra des vœux dans Jérusalem : exaucez ma prière, toute chair viendra à Vous.

Les Sorciers Maitres ?

Image illustrative de l'article André (apôtre)

Quel est de la machine en bien ou mal le fruit ?
C’est l’âme qui gouverne, et la matière suit.

Dans une récente interview, le directeur général de Mercedes Benz, entreprise allemande produisant des véhicules de haute qualité, a prédit qu’à brève échéance les logiciels informatiques allaient perturber les constructeurs les plus traditionnels, car la principale concurrence ne leur viendraient plus d’autres entreprises automobiles mais de Google, Apple ou Amazon ! Selon lui, la justice, les soins médicaux, la conduite automobile, les assurances, les biens immobiliers seront tous impactés par les ordinateurs. D’ici à 2027, 10% de tout produit s’effectuera à partir d’images en 3D. D’ici à 2037, 70 à 80% des emplois disparaîtront. Les téléphones intelligents (smartphone) à bas coût permettront d’accéder à des programmes d’instruction valables dans le monde entier, etc., etc. Mais ces prédictions, si dramatiques qu’elles soient, doivent être mises à leur place, c’est-à-dire à un niveau secondaire. Les machines ne sont jamais que des machines, et les ordinateurs ne sont que des machines.

Depuis l’explosion de la révolution industrielle aux 18e et 19e siècles, les hommes s’interrogent sur l’importance que prendront les machines inhumaines dans l’avenir des êtres humains. Depuis lors, plus d’un observateur avisé a émis de sérieux doutes quant à l’impact ultime d’inventions matérielles toujours plus merveilleuses, mais l’humanité, dans son ensemble, s’est précipitée en avant, en misant sur le fait que la profusion des machines, accélérée par l’électronique, ne pouvait apporter qu’un progrès bienfaisant. Mais, l’homme qui ne sort pas le nez de son smartphone, connaît-il la sagesse et le bonheur ?

Le problème fondamental vient du fait que les machines ne sont que matière, alors que les êtres humains sont par essence spirituels. Si bien que les machines les plus utiles ne peuvent qu’être au service de ce qui est principal ou de ce qui a le plus d’importance dans la vie des êtres humains. En effet, l’homme se compose d’un corps matériel et d’une âme spirituelle, de sorte que les machines matérielles peuvent certainement servir le corps mais ce corps est simplement l’enveloppe de son âme spirituelle pour la courte durée de sa vie sur terre. À la mort, ou bien l’âme, dépourvue de la grâce surnaturelle, entraîne le corps dans les tourments éternels de l’Enfer, ou bien l’âme, par la grâce du Christ, passant le plus souvent par les tourments temporaires du Purgatoire, conduit le corps jusqu’au Ciel pour y jouir d’une béatitude éternelle. Dans un cas comme dans l’autre, quel que soit le bien ou le mal que le corps aura fait à l’âme durant la vie, c’est l’état de l’âme qui détermine à la mort le destin du corps, et non l’inverse.

Cependant, dans l’époque terrible que nous traversons, même les catholiques peuvent ne plus avoir pr ise sur ces réalités élémentaires que sont le corps et l’âme, la vie et la mort. Pour illustrer les limites de la matière et des machines, empruntons un exemple à la musique. Dans un studio d’enregistrement moderne, il peut y avoir des dizaines de machines performantes et des milliers de boutons et de cadrans brillants qui composent des machines encore plus performantes. Soit, mais pour enregistrer quoi ? Pour reproduire un son toujours plus fidèlement ? Soit, mais pour quel son ? Le son d’un être humain, soit qu’il chante, soit qu’il joue d’un instrument. Mais, pourquoi l’enregistrer ? Parce que l’enregistrement va permettre de vendre et de gagner de l’argent. Mais, pourquoi va-t-on gagner de l’argent ? Parce que la musique est un langage irremplaçable pour exprimer les émotions de l’âmehumaine. Qu’il s’agisse de Furtwängler dirigeant un orchestre classique ou des Beatles grattant leurs guitares, les musiciens sont des hommes qui, grâce à leur talent musical et aux moyens matériels d’un orchestre ou d’une guitare, expriment le langage spirituel de la musique, les émotions spirituelles que tout un public recherche. Mais, si les musiciens sont sans âme, les ingénieurs du son les plus brillants ne récolteront jamais de quoi gagner leur vie. Dans n’importe quel domaine artistique, la mécanique reste nécessairement subordonnée à l’artiste.

Par conséquent, plus la vie et l’activité humaines seront spirituelles, moins les hommes accorderont d’importance aux bouleversements purement matériels agitant les affaires humaines, tels que ceux qu’évoque le directeur général de Mercedes Benz. D’un autre côté, plus les hommes se détourneront de Dieu, plus grande sera la place que prendra cette agitation dans leur vie. Chers lecteurs, prenez un Rosaire spirituel dans vos mains matérielles et laissez loin derrière vous les désastres qu’annonce notre « civilisation » matérialiste.

Source: Kyrie eleison.

INVITATION:

 

 

Pèlerinage à Nazareth
17-25 MARS 2018
« A la découverte du quotidien de la Sainte Famille de Nazareth »

Inscrivez-vous à la retraite/pèlerinage en Terre Sainte du 17 au 25 mars 2018 organisée par l'association Marie de Nazareth. 
Informations et bulletin d'inscription
 
 Pour tout renseignement complémentaire, contactez : 
Jacques de La Bastide
 jdelabastide@mariedenazareth.com 
06 83 88 65 07

 
 

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

  

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

Résultat de recherche d'images pour "cierge allumé"

Não nos esqueçamos de orar pelos bispos, sacerdotes e

Cristãos fiéis detidos pelos "islamitas"

Ou terroristas de todos os tipos!

Deixe-nos rezar implacavelmente pelo

Senhor, apoie-os. Ore por sua libertação ...