Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juillet 2015 3 08 /07 /juillet /2015 17:14
Pèlerinage à N-D de Miséricorde, Alençon (Parents de Ste Thérèse), SAINTE ANNE D’AURAY et MALESTROIT (Mère Yvonne aimée) les 2 et 3 Août.

Pèlerinage à N-D de Miséricorde, Alençon (Parents de Ste Thérèse), SAINTE ANNE D’AURAY et MALESTROIT (Mère Yvonne aimée de Jésus) les 2 et 3 Août.


* Dimanche 2 : Messe Syriaque au Monastère N-D de Miséricorde et pèlerinage à Alençon (Louis et Zélie Martin, parents de Ste Thérèse),

*Lundi 3: Pèlerinage à SAINTE ANNE D’AURAY, MALESTROIT (Mère Yvonne-aimée de Jésus),

Offrande tout compris : 150 euros.
(20 euros d’arrhes à l'inscription)


Inscrivez-vous au:
Monastère Syriaque Notre-Dame de Miséricorde,
Brévilly,
61300 CHANDAI
Tel: 0233247958
Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

Repost 0
Published by Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne - dans Famille Spiritualité Chrétienne
8 juillet 2015 3 08 /07 /juillet /2015 15:56
Stage d’Iconographie Copte, du 29 AOÛT au 6 SEPTEMBRE 2015/ "L‘Incarnation de la Lumière" /  INSCRIVEZ-VOUS !

 

 

L‘Incarnation de la Lumière

Stage d’Iconographie Copte

L’Icône Egyptienne : Ses racines pharaoniques, son histoire, son renouveau, son contenu théologique, ses techniques, son sens symbolique et spirituel.

 

 

Du 29 AOUT au 6 SEPTEMBRE 2015,

par Armia Naguib MATTA WASSEF, Chef Atelier au Patriarcat Copte-Orthodoxe  et disciple d’Isaac FANOUS, sous la Superevision du Pr Ashraf SADEK, Professeur d’Egyptologie et Directeur du « Monde Copte ».

 

 

 

Frais d’inscription 150 Euros

(Hébergement: Offrandes libres)

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde, Brévilly.

61300 CHANDAI . Tel :02.33.24.79.58

Courriels asstradsyrfr@laposte.net

 

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

BULLETIN D’INSCRIPTION:

 

Nom:………………………………

 

Prénom:…………………………………………………

 

Adresse:………………………………………………………………

 

…………………………………………………………………………………

 

………………………………………………………………………Tel:…

 

………………………………Courriels:………………………………

 

…………

 

L‘Incarnation de la Lumière

 

Stage d’Iconographie du Du 29 AOUT au 6 SEPTEMBRE

Qui sera donné au Monastère Syriaque N-D de Miséricorde.Brévilly.61300 CHANDAI.

 

Règlement: 150 euros (50 euros d’arrhes à l’inscription). Veuillez libeller vos chèques à l’ordre du „Monde Copte“                                           

          (Hébergement: Offrandes libres)

 

Si vous désirez une chambre seule, veuillez le préciser à l’inscription. Merci.

 
Stage d’Iconographie Copte, du 29 AOÛT au 6 SEPTEMBRE 2015/ "L‘Incarnation de la Lumière" /  INSCRIVEZ-VOUS !
Repost 0
Published by Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne - dans Famille Patrimoine Art
8 juillet 2015 3 08 /07 /juillet /2015 15:31
 JUILLET- AOUT   2015.   Programme Général des R.D.V Liturgiques de l’Eglise Syro-Orthodoxe Francophone:

 

 

JUILLET:

CHANDAI-BREVILLY (61) :

(Messe tous les dimanches et en semaine à 10h30)

*SAUMUR -ANGERS (49) :

*Samedi 18 Juillet, EXEPTIONELLEMENT,

Messe à 10h30 en la Paroisse Saint Martin (généreusement prêtée par l’Eglise Orthodoxe de France) suivie d’un partage fraternel avec les paroissiens de cette Eglise. Baptême de l’enfant LEMARDELE-PACORY à 15 h. Pour tous renseignements : 02.33.24.79.58

*YVETOT(76) :

-Samedi 18 Juillet. Messe à 10h30 Oratoire Saint Geervarghese Mar Denys Vattasseril .S/C : Sous-Diacre Andres FRANCOIS (0613105663).

*JAULDES(16) :

-Dimanches 12 et 26 Juillet, Messe à 10h30 suivie de la BENEDICTION DES VOITURES ‘HONNEUR DE ST CHRISTOPHE, réception des fidèles de 13h30 à 17h30..

LOURDES (65) :

Suppression de la Messe à Lourdes ce mois-ci..

*LA CHAPELLE FAUCHER(24) :

-Samedi 25 Juillet, Messe à 10h30 suivie de la réception des fidèles de 13h30 à 17h30 

AOUT:

CHANDAI-BREVILLY (61) :

(Messe tous les dimanches et en semaine à 10h30)

Du 2 au 3 AOUT PELERINAGE à SAINTE ANNE D’AURAY, MALESTROIT (Mère Yvonne-aimée de Jésus), L’Abbaye de LANDEVENEC.

Offrande tout compris : 150 euros.

 

*Dimanche 2 Aout, Pèlerinage mensuel à N-D de Miséricorde

 Messe à 10h30 suivie de la réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

 

Week-end de Pèlerinage de l’Assomption à Notre-Dame de Miséricorde :

*Samedi 15 : 10h30, Messe Pontificale et Procession du 15 AOUT. Renouvellement de la Consécration de la France à Marie suivie de la réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

*Dimanche 16, 10h30 Messe (Quadisha Qurbana) suivie de la réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

 

*NANTES (44) :

*Pas de Messe à Nantes en Aout. Groupe de prière St Charbel, (Mme Maria-Annick Chamberlain), 6 Rue de la Fauvette. 44 NANTES.

*YVETOT(76) :

-Samedi 22 Aout. Messe à 10h30 Oratoire Saint Geervarghese Mar Denys Vattasseril .S/C : Sous-Diacre Andres FRANCOIS (0613105663).

*JAULDES(16) :

-Dimanches 9 et 23 Aout, Messe à 10h30 suivie de la réception des fidèles de 13h30 à 17h30..

LOURDES (65) :

-Dimanche 30 Aout, Messe à 10h30 suivie de la réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

*LA CHAPELLE FAUCHER(24) :

-Samedi 22 Aout, Messe à 10h30 suivie de la réception des fidèles de 13h30 à 17h30 

 

 

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

L‘Incarnation de la Lumière

Stage d’Iconographie Copte

L’Icône Egyptienne : Ses racines pharaoniques, son histoire, son renouveau, son contenu théologique, ses techniques, son sens symbolique et spirituel.

 

 

Du 29 AOUT au 6 SEPTEMBRE 2015,

par Armia Naguib MATTA WASSEF, Chef Atelier au Patriarcat Copte-Orthodoxe  et disciple d’Isaac FANOUS, sous la Superevision du Pr Ashraf SADEK, Professeur d’Egyptologie et Directeur du « Monde Copte ».

 

 

 

Frais d’inscription 150 Euros

(Hébergement: Offrandes libres)

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde, Brévilly.

61300 CHANDAI . Tel :02.33.24.79.58

Courriels : asstradsyrfr@laposte.net

 

 

BULLETIN D’INSCRIPTION:

 

Nom:………………………………

 

Prénom:…………………………………………………

 

Adresse:………………………………………………………………

 

…………………………………………………………………………………

 

………………………………………………………………………Tel:…

 

………………………………Courriels:………………………………

 

…………

 

L‘Incarnation de la Lumière

 

Stage d’Iconographie du Du 29 AOUT au 6 SEPTEMBRE

Qui sera donné au Monastère Syriaque N-D de Miséricorde.Brévilly.61300 CHANDAI.

 

Règlement: 150 euros (50 euros d’arrhes à l’inscription). Veuillez libeller vos chèques à l’ordre du „Monde Copte“                                           

          (Hébergement: Offrandes libres)

 

Si vous désirez une chambre seule, veuillez le préciser à l’inscription. Merci.

 

Repost 0
Published by Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne - dans Famille
8 juillet 2015 3 08 /07 /juillet /2015 06:11
Mercredi 8 JUILLET 2015, éléments pour méditer, réfléchir, prier et mieux agir:

Livre des Proverbes 31,10-31.

Qui peut trouver une femme forte ? Elle a bien plus de valeur que les perles.
Le cœur de son mari a confiance en elle, et les profits ne lui feront pas défaut.
Elle lui fait du bien, et non du mal, tous les jours de sa vie.
Elle recherche de la laine et du lin, et travaille de sa main joyeuse.
Elle est comme le vaisseau du marchand, elle apporte son pain de loin.
Elle se lève lorsqu'il est encore nuit, et elle donne la nourriture à sa maison, et la tâche à ses servantes.
Elle pense à un champ, et elle l'acquiert ; du fruit de ses mains, elle plante une vigne.
Elle ceint de force ses reins, et elle affermit ses bras.
Elle sent que son gain est bon ; sa lampe ne s'éteint pas pendant la nuit.
Elle met la main à la quenouille, et ses doigts prennent le fuseau.
Elle tend la main au malheureux, elle ouvre la main à l'indigent.
Elle ne craint pas la neige pour sa maison, car toute sa maison est vêtue de cramoisi.
Elle se fait des couvertures, le byssus et la pourpre sont ses vêtements.
Son époux est bien connu aux portes de la ville, lorsqu'il siège avec les anciens du pays.
Elle fait des chemises et les vend, et elle livre des ceintures au marchand.
La force et la grâce sont sa parure, et elle se rit de l'avenir.
Elle ouvre la bouche avec sagesse, et les bonnes paroles sont sur sa langue.
Elle surveille les sentiers de sa maison, et elle ne mange pas le pain d'oisiveté.
Ses fils se lèvent et la proclament heureuse ; son époux se lève et lui donne des éloges :
« Beaucoup de filles se sont montrées vertueuses ; mais toi, tu les surpasses toutes. »
Trompeuse est la grâce, et vaine est la beauté ; la femme qui craint Yahweh est celle qui sera louée.
Donnez-lui du fruit de ses mains, et que ses œuvres disent sa louange aux portes de la ville.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 13,44-52.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples cette parabole : le royaume des cieux est semblable à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache, et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il a et achète ce champ.
Encore : le royaume des cieux est semblable à un marchand qui cherchait de belles perles.
Ayant trouvé une perle de grand prix, il s'en alla vendre tout ce qu'il avait, et il l'acheta.
Encore : le royaume des cieux est semblable à un filet qu'on a jeté dans la mer et qui a ramené des poissons de toute sorte.
Lorsqu'il fut rempli, les pêcheurs le tirèrent au rivage et, s'étant assis, ils recueillirent les bons dans des paniers et rejetèrent les mauvais.
Ainsi en sera-t-il à la consommation du siècle : les anges sortiront et sépareront les méchants d'avec les justes,
et ils les jetteront dans la fournaise du feu ; là seront les pleurs et les grincements de dents.
Avez-vous compris toutes ces choses ? "
Ils lui dirent : " Oui. " Et il leur dit : " C'est pour cela que tout scribe devenu disciple du royaume des cieux ressemble à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et du vieux. "

Mercredi 8 JUILLET 2015, éléments pour méditer, réfléchir, prier et mieux agir:

Par Saint Jean Cassien (v. 360-435), fondateur de monastère à Marseille . Conférences, n°1 (trad. SC 42, p. 90 rev.) 
 

Le Règne de Dieu au milieu de nous et au-dedans de nous

 

      A mon avis, ce serait indigne de nous éloigner de la contemplation du Christ ne serait-ce qu'un moment.

Lorsque notre vue a commencé à dévier de ce but divin, tournons vers lui les yeux de notre cœur et ramenons-y comme une ligne droite le regard de notre esprit.

Tout repose dans le sanctuaire profond de l'âme ; lorsque le diable en a été chassé et que le mal n'y règne plus, alors le règne de Dieu s'établit en nous.

Mais « le Règne de Dieu, écrit l'évangéliste, ne viendra pas d'une manière visible.

En vérité, le règne de Dieu est au-dedans de vous ». 


      Or en nous, il ne peut y avoir que la connaissance ou l'ignorance de la vérité, l'amour du vice ou de la vertu, par quoi nous donnons la royauté de notre cœur, soit au diable, soit au Christ. 


      L'apôtre Paul à son tour décrit ainsi la nature de ce règne :

-« Le règne de Dieu n'est pas dans le boire et le manger ; il est justice, paix et joie dans l'Esprit Saint » (Rm 14,17).

Si donc le règne de Dieu est au-dedans de nous, et qu'il consiste en la justice, la paix et la joie, quiconque demeure en ces vertus est sans aucun doute dans le royaume de Dieu.

Élevons le regard de notre âme vers ce royaume, qui est joie sans fin.

 

+++

Pécheur ou pas: pour suivre le Seigneur,

ouvrez les "oreilles" de votre coeur 

 
Mais quelqu'un demandera
-"Je suis totalement impur, souillé. Que devrais-je faire? Comment pourrais-je être sanctifié?"
Faites ce que font tous les Chrétiens, celui qui est saint
depuis le berceau comme celui qui reste pécheur jusque
dans ses vieilles années, 
servez en esprit le Seigneur avec ferveur.
L'Évangile a été
prêché à des pécheurs.
Vous n'avez qu'à prêter l'oreille de
votre coeur à la voie du Bon Berger.
Ne prétendez pas que vous n'auriez rien entendu.
(Archiprêtre Andrei Tkachev, 2013 à propos de sainte
Marie l'Égyptienne)
+++

L'âme courageuse requise pour ces temps d'épreuves 

(saint Ephrem le Syrien)

 
Une âme courageuse sera requise, qui sera capable 
de 
rester en vie au milieu de toutes ces tentations. 
 
Car si un homme se trouve ne fut-ce qu'un peu 
imprudent, il sera facilement exposé aux assauts 
et sera attrapé par les signes du démon et de la 
bête immonde.
 
(Prophéties sélectionnées pour les Derniers Jours, 
de saint Ephrem le Syrien)
Mercredi 8 JUILLET 2015, éléments pour méditer, réfléchir, prier et mieux agir:

Personne ne crut l’enfant, qui se mit à chercher et retrouva l’icône, intacte !

Kazan (littéralement « chaudron ») est une ville de Russie et la capitale de la république du Tatarstan, 720 km à l'est de Moscou. Selon les experts, l’icône de la Vierge à l’Enfant remonte au XIII° siècle. Elle est du type « hodigitria », celle qui montre Jésus, le Chemin. Elle aurait été peinte à Constantinople et placée dans un monastère de Kazan d’où elle disparaît en 1209, pendant l’invasion des Tartares.

Quand Ivan le terrible fait la reconquête de cette région, la ville de Kazan est incendiée (1552). La Vierge de Kazan apparaît alors trois fois à une enfant de 10 ans pour l’inviter à rechercher sous les cendres son icône, cachée par des fidèles pendant l’invasion des Tartares.

Personne ne crut l’enfant, qui se mit à chercher et retrouva l’icône, intacte, le 8 juillet 1579. L’archevêque organisa une procession solennelle jusqu’à l’église saint Nicolas. En chemin, deux aveugles, Joseph et Nikita, retrouvèrent la vue.

Après de longues pérégrinations qui passèrent par la Pologne, l’icône de Kazan, « âme du peuple russe » fut rendue à la Russie par la volonté de Jean Paul II,Pape de Rome, puis remise dans son église d’origine, le jeudi 21 juillet 2005, à Kazan.

Mercredi 8 JUILLET 2015, éléments pour méditer, réfléchir, prier et mieux agir:
Le Semeur
Évangile selon saint Matthieu 13, 3-23
«Vous donc, écoutez ce que veut dire la parabole du semeur !»
Le semeur prodigue

« Voici que le semeur est parti pour semer »
Le semeur est sorti, il y a longtemps déjà. C’est que son champ est vaste : c’est l’univers entier. Et sa réserve de graines ne s’épuisera jamais. Car tout passe, sauf la Parole, qui seule est éternelle. Le semeur est parti, semer l’éternité.
Il traverse, une première fois, mon lopin de terre. Je reconnais mon cœur : un terrain chaotique, un monde à unifier. Quelques belles parcelles, et de beaux champs de ruine. Un chemin qui zigzague, un champ à épierrer : ces cailloux pourraient faire de belles fondations, des demeures solides. Mais rien n’est arrangé. Plus loin, des épines blessantes, des rancœurs tenaces, des haines cultivées en buissons étouffants. Mon cœur est une friche. 

Le semeur s’éloigne… que la moisson est maigre, juste après son passage !
Mais le voilà déjà qui revient, inlassable. Il a bien tout son temps, il a l’éternité ! A force de marcher droit sur le chemin tordu, il a redressé en mon cœur la route qui y passait. Et les grains sont tombés juste au bon endroit. Puis, d’année en année, la graine usa la pierre. Une couche de terre repose désormais sur le champ empierré. Et les buissons sont grands, ils ont poussé en arbre, et la haine a fondu, emportée par le vent.
J’aurais pu, déprimer, renoncer à mon cœur, barricader mon champ, l’interdire au semeur. « Tu perds ici ton temps, passe loin ton chemin ! » J’ai bien fait de laisser traverser sur ma terre ce prodigue semeur. Il en fit un jardin où il vient reposer, j’y descends très souvent pour l’y retrouver.

(Source: Signe dans la Bible)
Mercredi 8 JUILLET 2015, éléments pour méditer, réfléchir, prier et mieux agir:

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 10,1-7.

En ce temps-là, Jésus appela ses douze disciples et leur donna le pouvoir d’expulser les esprits impurs et de guérir toute maladie et toute infirmité.
Voici les noms des douze Apôtres : le premier, Simon, nommé Pierre ; André son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère ;
Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu le publicain ; Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée ;
Simon le Zélote et Judas l’Iscariote, celui-là même qui le livra.
Ces douze, Jésus les envoya en mission avec les instructions suivantes : « Ne prenez pas le chemin qui mène vers les nations païennes et n’entrez dans aucune ville des Samaritains.
Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël.
Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche.

Par Saint Justin (v. 100-160), philosophe, martyr 
Première Apologie, 39-42 (trad. coll. Icthus, t. 3, p. 65s) 


 

« Sur votre route, proclamez que le Royaume des cieux est tout proche »

 

      Lorsque l'Esprit prophétique annonce l'avenir, voici comment il parle :

« Une loi sortira de Sion et une parole, le Verbe du Seigneur, de Jérusalem ; il jugera parmi les nations et il convaincra une grande multitude.

Les nations feront de leurs épées des fers de charrues, et de leurs lances des faucilles ; ils n'apprendront plus à faire la guerre » (Is 2,3-4). 


      Ces paroles se sont réalisées de façon convaincante. Douze hommes sont partis de Jérusalem pour parcourir le monde.

C'était des hommes simples et qui ne savaient pas parler.

Mais par la puissance de Dieu, ils ont annoncé à tous les hommes qu'ils étaient envoyés par le Christ pour enseigner à tous la parole de Dieu.

Et nous, qui autrefois ne savions que nous entre-tuer, non seulement nous ne combattons plus nos ennemis, mais, pour ne pas mentir ni tromper nos juges, nous confessons le Christ avec joie et nous mourons martyrs… 


      Écoutez ce qui a été dit de ceux qui annonceraient sa venue.

C'est David le roi prophète qui parle, inspiré par l'Esprit prophétique :

« Le jour l'annonce au jour ; la nuit le dit à la nuit.

Il n'y a pas de nation de quelque langue que ce soit qui n'entende leur parole.

Leur voix s'est répandue sur toute la terre, et leurs paroles jusqu'aux limites de la terre » (Ps 18,2)…

Dans une autre prophétie, l'Esprit prophétique annonce par le même David :

-« Chantez un cantique au Seigneur par toute la terre : annoncez chaque jour son salut…

Que les nations se réjouissent, car le Seigneur a régné du haut du bois » (Ps 95 LXX)… 


      David a fait cette prophétie quinze cents ans avant que le Christ fait homme ait été crucifié ; or personne avant lui n'a été crucifié pour le salut des nations, ni personne après lui.

Au contraire, à notre époque, Jésus Christ a été crucifié, est mort, est ressuscité, et il est remonté au ciel où il règne, et cette bonne nouvelle, répandue dans le monde entier par les apôtres, est la joie de ceux qui attendent l'immortalité qu'il a promise.    

 

 

Mercredi 8 JUILLET 2015, éléments pour méditer, réfléchir, prier et mieux agir:

Ô Dieu notre Père,


conduisez Votre Eglise!

 


Que, dans ce monde,

 

elle vive de plus en plus


dans la sainteté,

 


Dans l'unité

 


Et dans l'amour!

 

 


Par Jésus le Christ, 

 

Votre Fils


et dans l'Esprit Saint.

 

 

Amîn!

 

 

(Saint Grégoire de Tours)

Mercredi 8 JUILLET 2015, éléments pour méditer, réfléchir, prier et mieux agir:
Repost 0
Published by Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne - dans Famille
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 19:10
L'eau vive le la Parole (Saint Colomban)

Par Saint Colomban (563-615), moine, fondateur de monastères . Instruction spirituelle, 13,3 (trad. Bouchet ) 
 

L'eau vive le la Parole

 

Le prophète dit :

-« Vous qui avez soif, allez à la fontaine » (Is 55,1).

C'est la fontaine de ceux qui ont soif, non de ceux qui sont abreuvés.

Elle appelle ceux qui ont faim et soif, qu'ailleurs elle dit bienheureux (Mt 5,6), eux dont la soif n'est jamais étanchée, et qui ont d'autant plus soif qu'ils se sont déjà abreuvés à la fontaine.

Nous devons donc désirer, frères, la fontaine de la sagesse, le Verbe de Dieu dans les hauteurs, nous devons la chercher, nous devons l'aimer.

En elle sont cachés, comme le dit l'apôtre Paul, « tous les trésors de la sagesse et de la science » (Col 2,3) et elle invite tous ceux qui ont soif à s'abreuver. 

Si tu as soif, va boire à la fontaine de vie.

Si tu as faim, mange le pain de vie. Bienheureux ceux qui ont faim de ce pain et soif de cette fontaine.

Buvant et mangeant sans fin, ils désirent encore boire et manger ; douce est cette nourriture et douce cette boisson.

Nous mangeons et nous buvons, mais nous avons encore faim et nous avons encore soif ; notre désir est comblé et nous ne cessons de désirer.

C'est pourquoi David, le roi prophète, s'écrie :

-« Goûtez et voyez comme est doux le Seigneur » (Ps 33,9).

C'est pourquoi, frères, suivons notre appel.

La Vie, la fontaine d'eau vive, la fontaine de la vie éternelle, la fontaine de lumière et la source de clarté nous invite elle-même à venir et à boire (Jn 7,37).

Là nous trouvons la sagesse et la vie, la lumière éternelle.

Là, buvons l'eau vive, jaillissant pour la vie éternelle (Jn 4,14). 

L'eau vive le la Parole (Saint Colomban)
Repost 0
Published by Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne - dans Pères de l'Eglise CATECHISME et CATECHESE Spiritualité Chrétienne
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 18:04
Le Silence coupable: RESTERA-TU SILENCIEUX ?
Repost 0
Published by Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne - dans DIALOGUE INTERRELIGIEUX Société Famille
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 17:56
GPA (Dossier) – Cour de cassation : un cheval de Troie judiciaire qui force la France à cautionner la GPA / Pouvoir des juges, déclin des politiques

Pour Alliance VITA, la décision de la Cour de cassation de transcrire, même partiellement, les actes de naissance de ces enfants nés par gestation pour autrui (GPA), constitue un cheval de Troie judiciaire. Elle impose la reconnaissance de facto de la GPA par la France, alors que cette pratique illicite est clairement interdite par la loi.

Pour Tugdual Derville, délégué général d’Alliance VITA : « Ce passage en force des magistrats dans ce sujet bio-politique majeur relève à la fois du déni de démocratie, d’un abus de pouvoir et d’un abandon de souveraineté. C’est d’autant plus choquant que le Premier ministre avait récusé cette transcription pour ne pas avaliser la GPA. Mais il n’a rien fait pour éviter cette nouvelle dérive, alors que des voix multiples se sont élevées, dans toute la classe politique, pour maintenir la position française de non-marchandisation des êtres humains et du corps de la femme. En considérant que désormais, les actes d’état civil peuvent être transcrits dans certains cas malgré la fraude à la loi et la nullité d’ordre public de la convention de GPA, les juges encouragent inévitablement les revendications de ceux qui veulent imposer la légalisation de la GPA sur notre territoire. »

Caroline Roux, coordinatrice des services d’écoute d’Alliance VITA, qui accompagne des femmes et des couples en difficulté, rappelle que « les adultes ayant recours en toute connaissance de cause à la gestation pour autrui portent une atteinte grave au droit des femmes et des enfants. Il faut bien se rendre compte ce que cette pratique signifie : utiliser des femmes pour porter un enfant puis provoquer son abandon. C’est nier les interactions entre l’enfant et celle qui le porte, occulter le fait qu’il soit objet de contrat, qu’il y ait ou pas rémunération. C’est une véritable maltraitance originelle ».

La Cour de cassation s’est reniée elle-même : elle avait jusqu’alors toujours refusé de reconnaître les filiations, au motif que cette pratique est contraire aux principes d’indisponibilité du corps humain et de l’état des personnes, et toujours refusé l’établissement de la filiation de ces enfants à l’égard du père biologique en raison de la fraude à la loi commise par celui-ci. L’arrêt de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) du 26 juin 2014 a reconnu à la France le droit d’interdire la GPA sur son territoire et n’imposait pas la transcription de l’acte de naissance. Les magistrats de la Cour de cassation étaient pleinement libres de conserver leur jurisprudence sur la question. Les revirements de la Cour de cassation sont le signe de la dérive de notre système judiciaire qui tend à faire passer des intérêts particuliers d’adultes avant l’intérêt général et les droits des plus faibles.

Alliance VITA appelle l’ensemble de la classe politique à réagir, et nos gouvernants à prendre leurs responsabilités en s’engageant, comme le Premier ministre l’avait déclaré, à interdire la gestation pour autrui au niveau international.

L' Alliance VITA , soutient avec d’autres ONG internationales ainsi que nous-mêmes l’appel pour la prohibition universelle de la gestation pour autrui www.nomaternitytraffic.eu.

GPA (Dossier) – Cour de cassation : un cheval de Troie judiciaire qui force la France à cautionner la GPA / Pouvoir des juges, déclin des politiques

Pouvoir des juges, déclin des politiques

© Achim Sass/Westend61/Corbis
© Achim Sass/Westend61/Corbis

 

 

La semaine dernière, la Cour de cassation a imposé l’inscription à l’état civil des bébés nés à l’étranger de mère porteuse. Cet arrêt semble moralement justifié. Car enfin, dira-t-on, ces enfants existent, et ils n’ont commis aucune faute. Il n’est donc pas juste de leur faire payer les conséquences des actes commis par les adultes qui, eux, sont bel et bien responsables de leur situation et ne sont jamais sanctionnés. Mais s’ils reçoivent un tel statut, si leurs parents ne sont pas condamnés, si les sociétés étrangères qui organisent ces transactions peuvent tranquillement proposer leurs services sur notre sol et si, évidemment, les femmes qui louent leur ventre continuent à exercer leur office dans les pays où ce triste commerce est légal, que reste-t-il de l’interdiction de la gestation pour autrui (GPA) ? Il faut en prendre acte : en enlevant le seul obstacle qui demeurait, obstacle il est vrai douteux, la Cour de cassation a quasiment légalisé les mères porteuses.

Les gesticulations de ce gouvernement tendant à laisser penser le contraire sont soit profondément pathétiques (moins on sait agir, plus on crie), soit parfaitement hypocrites (moins on souhaite agir, plus on s’époumone). Quant aux renvois à une abolition mondiale de la GPA, ils sont soit naïfs (ceux qui y croient ne mesurent pas l’impossibilité de la chose), soit indécents (ceux qui en parlent pour nous endormir n’y croient pas une seconde). En fait, la Cour de cassation s’est substituée à des politiques défaillants, incapables d’assumer soit une légalisation des mères porteuses au nom d’un nouveau « droit à l’enfant », soit la mise en place d’un arsenal répressif efficace, pour mettre effectivement fin à ce trafic.

Que les juges suprêmes placent les politiques au pied du mur par des jugements qui marquent des tournants culturels majeurs n’a rien de nouveau. Signe des temps, pourtant : en l’espace de quelques semaines les décisions de ce type se sont multipliées des deux côtés de l’Atlantique. Aux États-Unis, la Cour suprême vient de légaliser le mariage homosexuel. Je ne reviendrai pas ici sur le fond de l’affaire : le débat français est clos. C’est le mécanisme lui-même que j’observe. Autre exemple récent : il y a quelques semaines, dans un arrêt ­controversé, la Cour européenne des droits de l’homme est intervenue dans l’affaire Lambert. Pour le dire vite, sa décision conduira à l’arrêt de l’alimentation de Vincent Lambert, et donc au décès de ce malade qui n’est pas en fin de vie. Il n’est pas question ici de résumer d’une formule lapidaire une situation complexe, envenimée par un conflit intrafamilial et rendue plus épineuse encore par le fait que tout le monde prétend parler au nom d’un patient qui, par définition, ne peut pas s’exprimer. Mais la Cour elle-même aura beau préciser que sa décision ne concerne qu’un cas d’espèce complexe, elle n’en a pas moins une signification politique. Elle ouvre une brèche vers une forme d’euthanasie que la loi française s’est jusqu’ici refusée à accepter.

Longtemps, les hautes juridictions ont été des institutions plutôt conservatrices. Il semblerait qu’elles cherchent désormais à coller davantage aux aspirations supposées de l’opinion publique. Le gouvernement des juges, et leur gouvernement progressiste, réjouira certes ceux que de tels arrêts arrangent. Mais que les hauts magistrats prennent le pouvoir et se substituent aux politiques, officiellement au nom du droit, en réalité au nom de l’opinion publique, peut aussi se lire comme le signe d’une crise de la démocratie.

Face à de telles décisions, la vieille séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire paraît avoir perdu de son sens. Il est frappant de voir qu’après le jugement de la Cour suprême Barack Obama a pavoisé la ­Maison-Blanche aux couleurs arc-en-ciel, signal de ralliement des militants LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et trans). Quand la plus haute autorité politique applaudit ainsi la justice pour avoir gouverné à la place de l’exécutif et légiféré à la place du Parlement, n’est-ce pas le signe que quelque chose ne tourne pas tout à fait rond dans la démocratie représentative ?

Repost 0
Published by Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne - dans Défense de la Vie
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 17:49
Croire en Jésus aujourd'hui (St Syméon le Nouveau Théologien)

Par St Syméon le Nouveau Théologien (v. 949-1022), moine grec 
Catéchèses, n°29 (trad. Delhougne, Les Pères commentent, p. 264 rev. ; cf SC 113, p. 165s ) 


 

Croire en Jésus aujourd'hui

 

  Beaucoup ne cessent de dire :

-« Si nous avions vécu au temps des apôtres, et si nous avions été jugés dignes de voir le Christ comme eux, nous serions aussi devenus des saints comme eux ».

Ils ignorent qu'il est le même, lui qui parle, maintenant comme alors, dans tout l'univers…

La situation actuelle n'est sûrement pas la même que celle d'alors, mais c'est la situation d'aujourd'hui, de maintenant, qui est beaucoup plus heureuse.

Elle nous conduit plus facilement à une foi et une conviction plus profondes que le fait de l'avoir vu et entendu alors physiquement. 


Alors, en effet, c'était un homme qui apparaissait à ceux qui étaient sans intelligence, un homme de condition humble ; mais maintenant c'est un Dieu qui nous est prêché, un Dieu véritable.

Alors, il fréquentait physiquement les publicains et les pécheurs et mangeait avec eux (Mt 9,11) ; mais maintenant il est assis à la droite de Dieu le Père (Mc 16,19), n'ayant jamais été séparé de lui en aucune manière...

Alors, même les gens de rien le méprisaient en disant :

-« N'est-il pas le fils de Marie et de Joseph le charpentier ? » (Mc 6,3; Jn 6,42)

Mais maintenant les rois et les princes l'adorent comme le Fils du vrai Dieu, et vrai Dieu lui-même…

Alors, il était tenu pour un homme périssable et mortel parmi tous les autres.

Lui qui est Dieu sans forme et invisible a reçu, sans altération ni changement, une forme dans un corps humain ; il s'est montré totalement homme, sans offrir au regard rien de plus que les autres hommes.

Il a mangé, bu, dormi, transpiré et s'est fatigué ; il a fait tout ce que font les hommes, excepté le péché. 


C'était une grande chose de reconnaître et de croire qu'un homme pareil était Dieu, celui qui a fait le ciel, la terre et tout ce qu'ils contiennent…

Ainsi, celui qui actuellement écoute chaque jour Jésus proclamer et annoncer par les saints évangiles la volonté de son Père béni, sans lui obéir avec crainte et tremblement et sans garder ses commandements, n'aurait pas plus accepté alors de croire en lui.          

 

Repost 0
Published by Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne - dans CATECHISME et CATECHESE Spiritualité Chrétienne
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 17:45
Le péché de Pierre, chemin de miséricorde (Saint Jean Chrysostome)

Par Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église . Homélie sur saint Pierre et saint Élie, 1; PG 50, 727-728. (Catena Aurea) 
 

Le péché de Pierre, chemin de miséricorde

 

Pierre devait recevoir les clés de l'Église, plus encore les clés des cieux, et le gouvernement d'un peuple nombreux devait lui être confié.

Le Seigneur lui avait dit :

-« Tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux » (Mt 16,19).

Si Pierre, avec sa tendance à la sévérité, était resté sans péché, comment aurait-il pu faire preuve de miséricorde pour ses disciples?

Or, par une disposition de la grâce divine, il est tombé dans le péché, si bien qu'après avoir fait lui-même l'expérience de sa misère, il a pu se montrer bon envers les autres. 

Rends-toi compte : celui qui a cédé au péché, c'est bien Pierre, le coryphée des Apôtres, le fondement solide, le rocher indestructible, le guide de l'Église, le port imprenable, la tour inébranlable, lui qui avait dit au Christ :

-« Même si je dois mourir avec vous, je ne vous renierai pas » (Mt 26,35); lui qui, par une divine révélation, avait confessé la vérité : « Vous êtes le Messie, le Fils du Dieu vivant » (Mt 16,16). 

Comme je l'ai déjà dit, Dieu en a disposé ainsi et a permis que Pierre commette un péché, parce qu'un peuple nombreux allait lui être confié : car il ne fallait pas que, sévère parce que sans péché, il soit incapable de pardonner à ses frères.

Il a été soumis au péché pour que la conscience de sa faute et du pardon reçu du Seigneur, le conduise à pardonner aux autres par amour.

Il accomplissait ainsi une disposition providentielle conforme à la manière d'agir de Dieu. 

Il a fallu que Pierre, lui à qui l'Église devait être confiée, la colonne des Églises, le port de la foi, le docteur du monde, se montre faible et pécheur.

C'était, en vérité, pour qu'il puisse trouver dans sa faiblesse une raison d'exercer sa bonté envers les autres hommes. 

Repost 0
Published by Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne - dans Pères de l'Eglise CATECHISME et CATECHESE Spiritualité Chrétienne
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 17:15
Un ultimatum lancé aux chrétiens de Jérusalem ?

TERRE SAINTE : ultimatum lancé aux chrétiens de Jérusalem

À Jérusalem, un groupe se qualifiant « d’État islamique en Palestine » a distribué la semaine dernière des tracts exigeant des chrétiens de quitter le pays avant la fin du ramadan, sinon ils seront tués. L’AED a recueilli l’avis de Mgr Shomali, évêque auxiliaire du Patriarcat latin de Jérusalem, ce 3 juillet.

Dans des tracts distribués la semaine dernière à Jérusalem, un groupe se qualifiant « d’État islamique en Palestine » exige des chrétiens de Jérusalem de quitter la ville avant le 18 juillet 2015, date marquant la fin du ramadan. S’ils n’obtempèrent pas, ils sont menacés de mort. Les tracts, rédigés en arabe, arborent le drapeau noir du groupe terroriste « État islamique ». Dans un entretien accordé ce jour à l’AED, Mgr William Shomali, évêque auxiliaire du Patriarcat latin de Jérusalem, appelle à la vigilance. « D’une certaine manière, nous devons prendre ces menaces au sérieux. Il suffirait que trois jeunes fondamentalistes armés de couteaux attaquent une maison chrétienne. Cela sèmerait la panique dans la communauté chrétienne ».

Les menaces rappellent l’ltimatum lancé par l’autoproclamé État islamique en juillet 2014 contre les chrétiens de la ville de Mossoul, au nord de l’Irak. Depuis la progression de Daesh, Israël et les territoires palestiniens occupés par les Israéliens sont régulièrement le théâtre de manifestations de sympathie pour ce groupe. En 2014 et 2015, des Israéliens arabes musulmans ont tenté à plusieurs reprises de se joindre comme combattants aux milices terroristes.

Mgr Shomali a précisé que le Patriarcat lui-même n’avait pas contacté les autorités israéliennes au sujet des tracts. « Mais les Israéliens sont bien informés là-dessus. » L’évêque auxiliaire, qui est responsable des territoires palestiniens au sein du Patriarcat de Jérusalem, a ajouté : « Certes, à cause des tracts, les chrétiens de Terre Sainte sont anxieux, mais de façon modérée ». Et d’expliquer : « Il y a des menaces. Mais si nous comparons notre situation à celle des pays voisins, nous nous sentons tout de même beaucoup plus en sécurité. Nous ne paniquons pas. Le patriarche émérite Mgr Michel Sabbah a déclaré que nous n’avions pas peur et que nous resterions dans le pays. Ses paroles ont apaisé beaucoup de gens. »

Cette distribution de tracts s’est produite peu de temps après un incendie criminel contre le couvent de l’Église de la Multiplication des Pains à Tabgha (Israël) mi-juin, probablement perpétré par des extrémistes juifs . Les milliers de chrétiens arabes en Israël ont alors exprimé leur indignation et manifesté à Tabgha pour obtenir une meilleure protection des établissements chrétiens par les autorités israéliennes, ainsi que davantage d’égalité des droits.

Actuellement, environ 160 000 chrétiens vivent en Israël et à Jérusalem-Est, occupée depuis 1967. La majeure partie d’entre eux sont citoyens israéliens. Environ 2% de la population totale d’Israël est chrétienne.

Cette entrée a été publiée dans ActualitéHomepagemoyen-orient, avec comme mot(s)-clef(s) ,. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.
(Source: AED)
Repost 0
Published by Eglise Syriaque-Orthodoxe Antiochienne - dans Famille DIALOGUE INTERRELIGIEUX

Recherche

Liens