Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2019 1 18 /11 /novembre /2019 07:59

Sommaire:

 

*Programme.

*Entrée de Marie au Temple: Présentation et Lectionnaire 

*Du Jeûne (St Aphraate)

*Lectionnaire pour le Dimanche de l'Annonciation à Notre-Dame.

*Prière pou l'entrée dans l'Avent et la Bénédiction des couronnes. 

*Prière à N-D de l'Avent et pour les vocations.

*Manger juste, manger sain, manger saint (Présentation et vidéo).

*Si nous sommes de vrais chrétiens, imitons saint Paul.

*Le meilleur moyen de sauver les églises .

*Prière des époux. 

*Pornographie, une catastrophe. 

*Défunts:Pourquoi le riche de l’Évangile demande t-il de l'au à Abraham? Faire célébrer des Messes pour les défunts, pourquoi?          

*Pulcra es , amica mea (Audio)

* Prière pour les parents qui veulent un enfant.

*Un point de vue sur l'avenir de l'Europe, analyse de Anna Nichkidna.(Texte et Vidéo)

*Modjo, du tube à la conversion.(Texte et Vidéo)

*Les Orthodoxes seraient-ils sur le point de se réconcilier avec les Catholiques?

*La prêtrise masculine, le point de vue de l'Eglise Romaine-catholique.

*Coin du Catéchisme et de la transmission familiale.

* Génétique vous informe.       

 

 Nos prochains Rendez-vous Liturgiques au Monastère

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20190913/ob_1ed58f_324352-p.jpg

 

et en dehors pour Octobre,Novembre et début Décembre:

 

 ¤ RÉGION PARISIENNE, Relais paroissial Mar Thoma Ste Geneviève:

Permanence pastorale début DECEMBRE (Au Monastère habituel ):

*Vendredi 6 DECEMBRE toute la journée jusqu'à 18h

*Samedi 7 en matinée pour accompagnements spirituels, Sacrements (Confessions, Onction des malades...), Prières de délivrances ou d'exorcismes, prières de guérison... .(Inscriptions:06 48 89 94 89)

Samedi 7 à 15h , départ des fidèles de Région Parisienne qui veulent participer au Pèlerinage du 8 Décembre.(Inscriptions:06 48 89 94 89)

ANNONCE: Nous recherchons toujours un local pour y installer Chapelle et permanence pastorale continue sur Paris...L'année 2020 Célébrera le 1600 ans de Sainte Geneviève, lui aurons-nous trouvé son Sanctuaire des Chrétiens Syro-Orthodoxes de Mar Thoma sur Paris ?

 Merci de rechercher pour nous et de nous avertir de toute opportunité. 

 

¤Au Monastère:

 ¤ Dimanche 8 DECEMBRE,

 

Pèlerinage mensuel à Notre-Dame de

Miséricorde

et aux Saints du Kerala.

Programme habituel*

SOYEZ TOUS PRÉSENTS POUR NOTRE DAME, BIEN SÛR, MAIS AUSSI POUR REMERCIER ET DIRE "AU REVOIR AU PÈRE GEORGES (Qui doit rejoindre son Argentine natale où il célébrera Noël et retrouvera sa Maman malade et son Archidiocèse ) !

"NOEL, NOEL, CHANTONS-TOUS NOEL !"

Le Dimanche 22 Décembre à JAULDES (Angoulême), après la Messe dominicale:

Ramassage des fidèles de Région Aquitaines qui voudraient passer Noël au Monastère

Ne restez pas seul pour les Fêtes

 

de la Nativité ! 

Si vous avez peu de moyens pour fêter décemment Noël en

 

famille, grâce au partage c'est possible !

 

Venez fêter la Nativité au Monastère en famille !

Si vous êtes pas en famille et au loin, retrouvez-vous, du moins, ,en communion avec

les Chrétiens d'Orient, avec vos frères Chrétiens Syro Orthodoxes francophones de St

Thomas (Mar Thoma) en France pour fêter Noël!

 

 



(Pour ceux qui doivent loger, Inscriptions closes le 20 Décembre)

Programme:

 

 

*Mardi  24 Décembre. Nativité de Notre-Seigneur

 18h, réveillon avec les fidèles familiers. Veillée de Noël, Bénédiction du Feu nouveau et Procession de l’Enfant-Jésus à l’Eglise.Messe de minuit.

 

 

*Mercredi 25, Nativité de Notre-Seigneur

Messe du jour à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

 

 

*Jeudi 26 Décembre, Fête des « Félicitations à la Mère de Dieu »

Messe en l’honneur de « la Toute Pure et Immaculée Mère du Verbe-Dieu » à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30

 

VEILLÉE POUR LA VIE dans la nuit du 26 au 27

*Jeudi 27 Décembre, Fête des « Saints Innocents »

Messe en l’honneur pour les enfants à naître et les victimes de l’avortement à 10h30 ,  repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30


Inscriptions:


Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

¤ANGOULÊME (Jauldes):

-Dimanche 22 DÉCEMBRE*

(Après la Messe dominicale:

Ramassage des fidèles de Région Aquitaines qui voudraient passer Noël au Monastère )

 

et Vendredi 27 Décembre(Pas de Messe fin Novembre en raison du déplacement pastoral de Mor Philipose en Afrique)*

 

¤LOURDES (65):

- Samedi 29 DÉCEMBRE *

¤LA CHAPELLE FAUCHER (Périgueux):

(Pas de Messe fin Novembre en raison du déplacement pastoral de Mor Philipose en Afrique)

 

- Samedi 21 DÉCEMBRE* 

 

 

* Messe à 10h30 suivie d'un repas fraternelle et de la réception des fidèles pour accompagnements spirituels, Sacrements (Confessions, Onction des malades...), Prières de délivrances ou d'exorcismes, prières de guérison... .

Du 27 Décembre au 29, seriez-vous intéressé par un Pèlerinage à Lourdes dans la quiétude hivernale ?

Si oui, inscriptions sur asstradsyrfr@laposte.net

Ce 21 Novembre, conformément au Calendrier Liturgique des Églises de Tradition Syro-Orthodoxe, nous commémorons
 
l'entrée de la Sainte Vierge au Temple.
 
Entrée (Présentation) de la Très Sainte Vierge au Temple
 
Quand la Vierge Marie eût trois ans, ses parents accomplirent leurs vœux et la présentèrent au temple. Pendant son séjour au Temple, ses parents moururent sans rien savoir de l'avenir de leur fille.
 
Les pères de l'Église ont une version différente énoncée dans la liturgie de l'église.
 
Le Lecteur lit dans le livre des Offices quotidiens (Shehimo) du vendredi matin ceci:
"Marie devint orpheline du fait du décès de ses parents . Elle fut laissée aux prêtres pour prendre soin d'elle. Ceux-ci l'emmenèrent à Jérusalem, selon l'ordre de Moïse, pour y être élevée.
 
Le Seigneur des Prophètes descendit d'en haut. Il l'a béni et sanctifié. Alléluia. Que sa prière d'intercession soit pour nous un rempart et une protection".
 
De l'une et l'autre des deux versions, nous remarquons que la Vierge Marie fut élevée au Temple dès l'enfance et fut consacrée à Dieu.
 
Elle adorait Dieu, le Tout-Puissant, servant dans son Temple avec d'autres adoratrices âgées comme Hanna la prophétesse, fille de Phénol, qui servait Dieu ... nuit et jour (Lc 2, 37).
 
La Vierge Marie a étudié les Livres divinement inspirés et ainsi que la Loi.
 
...
 
Le monachisme était connu parmi les païens.
Il fut également introduit dans le judaïsme et pratiqué par les Esséniens.
C'était pourtant en violation des traditions religieuses juives et des enseignements du Pentateuque qui considère le mariage comme une nécessité dans l'accomplissement du commandement de Dieu, le Tout-Puissant.
 
"Soyez féconds et multipliez" (Genèse 1:28).
 
Certains prophètes, pourtant, ont gardé le célibat comme Elie, Jean, le Baptiste et d'autres.
C'était, cependant, dans l'accomplissement d'une finalité divine.
 
Ces célibataires ont été considérés comme étranges et ne peuvent jamais être la norme.
 
Notre-Seigneur, lui, après un discours sur le mariage, exalte la continence monastique lorsqu'il affirme: "Heureux ceux qui se font eunuques pour le Royaume".
 
Ainsi donc, quelques jours après le commencement de l'année liturgique syriaque et du Carême de l’Avent qui nous prépare à Noël, l’Église célèbre la fête de l'Entrée de la Sainte Vierge au Temple (21 Novembre).
 
Il est juste que, au début du temps de préparation à Noël, notre pensée se porte vers la Mère de Dieu, dont l’humble et silencieuse attente doit être le modèle de notre propre attente pendant l’Avent.
 
Plus nous nous rapprocherons de Marie pas notre prière, notre docilité, notre pureté, plus se formera en nous Celui qui va naître.
 
Belle et sainte fête de l'entrée de la Très Sainte Vierge Marie Mère de Dieu au Temple.
 

 

" La vie consacrée est une parfaite offre de soi pour Dieu, c'est la continuité du oui de notre-Dame constamment dans nos jours."
(Carlos Beethovne Lisbonne Melo. )

 

 

Ainsi donc, quelques jours après le commencement de l'année liturgique syriaque et du Carême de l’Avent qui nous prépare à Noël, l’Église célèbre la fête de l'Entrée de la Sainte Vierge au Temple (21 Novembre).

 

Il est juste que, au début du temps de préparation à Noël, notre pensée se porte vers la Mère de Dieu, dont l’humble et silencieuse attente doit être le modèle de notre propre attente pendant l’Avent.

 

Plus nous nous rapprocherons de Marie pas notre prière, notre docilité, notre pureté, plus se formera en nous Celui qui va naître.

 

Belle et sainte fête de l'entrée de la Très Sainte Vierge Marie Mère de Dieu au Temple.

Marie Mère de Dieu modèle d’humilité priez pour nous !

Sainte Anne priez pour nous !

Saint Joachim priez pour nous !

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
COMPLÉMENT 1:
 
Le 20 novembre 543, a lieu à Jérusalem, la dédicace de la Basilique Sainte-Marie-la-Neuve, érigée sur la colline de Sion face à l'esplanade du Temple.
 
Les Églises d'Orient ont rattaché à cette dédicace le souvenir de l'"Entrée au Temple de la Très Sainte Mère de Dieu" que rapportent certains récits anciens.
 
Par delà l'événement qui peut servir de support à cette fête, Marie apparaît aujourd'hui comme la Toute Pure, "la source perpétuellement jaillissante de la charité", "le temple spirituel de la Sainte Gloire du Christ notre Dieu" (Liturgie Byzantine).
 
La Présentation de Marie, comme on dit en Occident, est le symbole de la consécration que la Vierge Immaculée fit d'elle-même au Seigneur à l'aube de sa vie consciente ; aussi nous est-il bon de contempler en Marie pleine de grâce, le modèle de la Vie Consacrée.
 
La Vierge-Marie est modèle pour tous les Chrétiens, que le Baptême a consacrés à Dieu en les incorporant au Christ.
 
Elle est, à un titre spécial, le modèle de celles et ceux qui ont voulu faire de leur vie une réponse plus totale à l'appel de l'Évangile, en se liant au Seigneur par les voeux de pauvreté, chasteté et obéissance.
 
Elle est aussi le modèle de ceux qui se consacrent pour toujours la vie Monastique ou (et ) dans le Sacerdoce au service du Christ et de l'Église.
 
ORAISON :
Puisque nous célébrons la mémoire de la Très Sainte Vierge-Marie, accordeZ-nous, Seigneur par son intercession, le bonheur de vivre dès maintenant en Votre présence et d'avoir part un jour à la plénitude de Votre grâce. Par Jésus-Christ Votre Fils Notre-Seigneur et notre Dieu qui vit avec Vous , Père, et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.
AMIN.

 

 
COMPLÉMENT 2:
 
"Tout le peuple d'Israël l'aima"
 
Présentation de la Théotokos au Temple
 
Les parents qui aiment Dieu lui ont, de tout temps, consacré leurs enfants, avant et après leur naissance.
 
Parmi les Juifs, existait de plus l'usage de consacrer quelques fois à Dieu les enfants en bas âge ; on les amenait au Temple, où avait lieu la cérémonie de la consécration, puis ils habitaient dans les dépendances du Temple et servaient les prêtres et les lévites dans leurs fonctions.
 
Nous avons des exemples de cette consécration spéciale dans la personne de Samuel et de quelques autres saints personnages.
Il y avait aussi des appartements pour les femmes dévouées au service divin.
 
"Son titre de Mère de Dieu efface tout le reste.
 
Mais la tradition est plus explicite ; elle nous apprend que la Sainte Vierge, dans Son enfance, fut solennellement offerte à Dieu dans Son Temple.
 
Cette présentation est le sujet de la fête qu’on célèbre aujourd’hui.
Où mieux que loin du monde, dans l’enceinte du temple, Marie se fût-Elle préparée à Sa mission ?
 
Douze années de recueillement, de prière, de contemplation, telle fut la préparation de l’Élue de Dieu."
 
(Père Siméon)

 

Voici, d'après saint Jérôme, comment se divisait la journée de Marie au temple : depuis l'aurore jusqu'à 9 heures du matin, elle priait ; de 9 heures à 3 heures elle s'appliquait au travail des mains ; ensuite elle se remettait à la prière, jusqu'au moment où arrivait sa nourriture.
 
Marie, au jour de sa présentation, nous apparaît comme le porte-étendard de la virginité chrétienne.
 
Après elles, viendront des légions innombrables de vierges consacrées au Seigneur, dans le monde ou à l'ombre des autels ; Marie sera leur éternel modèle, leur patronne dévouée, leur guide sûr dans les voies de la perfection.
 
L'épisode de la Présentation de la Vierge Marie au Temple ne se trouve pas dans les quatre évangiles canonique, mais dans l'estimable "protévangile de Jacques".
 
La piété populaire et la spiritualité mariale en furent marquées, car elle soulignait bien la disponibilité de la Vierge Marie, à l'égard de la volonté divine.
 
Tant en Orient qu'en Occident, cette fête connut un grand succès. Marie est bien prédestinée à devenir le temple vivant de la divinité.
 
La scène est toute simple, selon cet évangile apocryphe : Anne et Joachim voulurent remercier Dieu de la naissance de cette enfant. Ils la lui consacrèrent.
 
Lorsqu'elle eut trois ans, Marie fut conduite au Temple, un prêtre l'accueille par des paroles qui ressemblent au Magnificat et l'enfant s'assied sur les marches de l'autel. "Tout le peuple d'Israël l'aima".
Cette fête est attestée dès le VIe siècle.

 

----------------------------------------------
 
Lectionnaire pour l'Entrée de Marie au Temple

Lecture du livre de Zacharie 2, 14-17

« Réjouis-toi, fille de Sion, voici que je viens ».

Chante et réjouis-toi, fille de Sion ; voici que je viens, j’habiterai au milieu de toi, déclare le Seigneur. En ce jour-là, des nations nombreuses s’attacheront au Seigneur, elles seront pour moi un peuple, et j’habiterai au milieu de toi.

Tu sauras que le Seigneur de l’univers m’a envoyé vers toi. Le Seigneur prendra possession de Juda, son domaine sur la terre sainte ; il choisira de nouveau Jérusalem. Que toute créature fasse silence devant le Seigneur, car il se réveille et sort de sa Demeure sainte.

 

  • Alleluia, alleluia, aleluia ! Fille de roi, elle est là, dans sa gloire, vêtue d’étoffes d’or ; on la conduit, toute parée, vers le roi. 
  • Alleluia, alleluia, aleluia ! Des jeunes filles, ses compagnes, lui font cortège ; on les conduit parmi les chants de fête : elles entrent au palais du roi. Alleluia, alleluia, aleluia !

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 12,46-50

« Étendant la main vers ses disciples, il dit : “Voici ma mère et mes frères” ».

En ce temps-là, comme Jésus parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler. Quelqu’un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler ». Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère ».

Du jeûne (Saint Aphraate) / Saint Aphraate, qui êtes-vous? /Le Christ Roc de notre Foi.

Quand on jeûne, c'est toujours l'abstinence de méchanceté qui est la meilleure.

Elle est meilleure que l'abstinence de pain et d'eau, meilleure que...« courber le cou comme un crochet et se couvrir de sacs et de cendres » comme le dit Isaïe (58,5).

En effet, quand l'homme s'abstient de pain, d'eau ou de quelque nourriture que ce soit, qu'il se couvre d'un sac et de cendres et qu'il s'afflige, il est aimé, beau et agréé.

Mais ce qui agrée le plus c'est qu'il s'humilie lui-même, qu'il « délie les chaînes » de l'impiété et qu'il « coupe les liens » de la tromperie.

Alors « sa lumière brille comme le soleil et sa justice marche devant lui.

Il est comme un verger surabondant, comme une source dont l'eau ne cesse pas » (Is 58,6s).

(Saint Aphraate (?-v. 345), moine et évêque près de Mossoul )

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
 

Saint Aphraate, qui êtes-vous?
[le Sage persan, anachorète]

Fils de persans convertis, il affermit beaucoup de chrétiens dans la foi en la divinité du Verbe.

Il avait établi son ermitage d'abord près d'Edesse en Mésopotamie, puis sur les bords de l'Oronte à Antioche.

Son austérité et ses dons prophétiques imposèrent le respect aux représentants de l'empereur. C'est pourquoi il ne fut jamais persécuté.

Etranger aux controverses christologiques qui tenaillaient l’Occident, Aphraate vécut en disciple des Écritures, selon sa propre définition, et eut soin de transmettre par écrit ses enseignements sur la vie spirituelle et sur le rapport entre christianisme et judaïsme dans ses Démonstrations, l’unique oeuvre qui nous soit parvenue de lui.

De ces pages d’Aphraate, écrites selon un style sapientiel, on sent poindre le goût pour la beauté et la douceur spirituelles, qui sera la caractéristique du christianisme syriaque.

Ci dessous un autre texte de Saint Aphraate tiré des Exposés, n° 1 (trad. SC 349, p. 210 rev.)

« Les fondations, personne ne peut en poser d’autres que celles qui existent déjà :

-ces fondations, c’est Jésus Christ » (1Co 3,11)

Un roi ne demeure pas dans une maison qui est vide de tous biens ; il n’y habite pas.

Mais toute une ornementation de maison est demandée par le roi, en sorte qu’il ne manque rien…

Ainsi en est-il de l’homme qui est devenu une maison d’habitation pour le Christ-Messie :

-il pourvoit à ce qui convient au service du Messie qui habite en lui, aux choses qui lui plaisent.

En effet, il construit d’abord son édifice sur la pierre, c’est-à-dire le Messie lui-même.

Sur cette pierre est posée la foi, et sur la foi s’élève tout l’édifice. Pour que la maison devienne sa demeure, on lui demande le jeûne pur, établi sur la foi.

On lui demande la prière pure, reçue dans la foi. Il lui faut l’amour, monté sur la foi.

Il lui faut aussi les aumônes, données avec foi. Qu’il demande l’humilité, aimée avec foi.

Qu’il choisisse pour lui la virginité, chérie dans la foi. Qu’il amène chez lui la sainteté, plantée sur la foi.

Qu’il médite aussi la sagesse, trouvée dans la foi. Qu’il demande aussi pour lui la condition d’étranger, profitable dans la foi.

Il lui faudra la simplicité, mêlée à la foi.

Qu’il demande encore la patience, qui est accomplie par la foi.

Qu’il se rende perspicace par la douceur, qui est acquise par la foi. Qu’il aime la pénitence, qui apparaît à la foi.

Qu’il demande aussi la pureté, gardée par la foi…

Voilà les oeuvres demandées par le roi Messie, qui habite dans les hommes qui se construisent par de telles oeuvres.

La foi en effet est composée de maintes choses et se pare de maintes couleurs, car elle est semblable à un édifice construit de matériaux multiples et son édifice s’élève jusqu’en haut…

Ainsi en est-il de notre foi :

-sa fondation est la vraie pierre, notre Seigneur Jésus le Messie… Cette fondation, c’est la base de tout l’édifice.

Si quelqu’un accède à la foi, il est posé sur le roc, c’est-à-dire notre Seigneur Jésus le Messie.

Et son édifice ne sera pas ébranlé par les flots, ni endommagé par les vents, il ne tombera pas dans les tempêtes, car cet édifice s’élève sur le roc, le vrai fondement.
---------------------------


---------------------------

Jejum (Saint Aphrata) / Saint Aphraate, quem é você? / O Cristo Roc da nossa fé.

Quando jejuamos, é sempre a abstinência da maldade que é a melhor.

Ela é melhor do que a abstinência de pão e água, melhor do que ... "curvar o pescoço como um gancho e cobrir-se de sacos e cinzas", como diz Isaías (58,5).

De fato, quando um homem se abstém de pão, água ou qualquer outro alimento, se se cobrir com um saco de carvão e cinzas e tristezas, é amado, bonito e autorizado.

Mas o mais agradável é que ele se humilha, que "afrouxa as correntes" da impiedade e que "corta os laços" do engano.

Então "sua luz brilha como o sol e sua justiça vai adiante dele.

Ele é como um pomar superabundante, como uma fonte cuja água não para "(Is 58,6s).

(Santo Afraate (? -V. 345), monge e bispo perto de Mosul)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Santo Afraate, quem é você?
[o sábio persa, anacoreta]

Filho de persas convertidos, ele fortaleceu muitos cristãos na fé na divindade da Palavra.

Estabeleceu seu eremitério primeiro perto de Edessa, na Mesopotâmia, depois nas margens dos Orontes, em Antioquia.

Sua austeridade e seus dons proféticos impunham respeito aos representantes do imperador. Por isso ele nunca foi perseguido.

Estranho às controvérsias cristológicas que dominavam o Ocidente, Afraatha viveu como discípulo das Escrituras, de acordo com sua própria definição, e teve o cuidado de transmitir por escrito seus ensinamentos sobre a vida espiritual e sobre a relação entre o cristianismo e o judaísmo em suas manifestações, o único trabalho que nos chegou dele.

Nestas páginas de Aphraat, escritas em estilo sapiencial, sente-se o alvorecer do gosto pela beleza e doçura espirituais, que serão características do cristianismo siríaco.

Abaixo está outro texto de Saint Aphraate de Exposés, No. 1 (SC 349, 210 rev.)

"Fundações, ninguém pode perguntar a outras pessoas além daquelas que já existem:

esses fundamentos, é Jesus Cristo "(1Co 3,11)

Um rei não mora em uma casa vazia de todas as coisas boas; ele não mora lá.

Mas uma ornamentação de toda a casa é exigida pelo rei, para que nada falte ...

O mesmo acontece com o homem que se tornou uma morada para Cristo-Messias:

Ele fornece o que é conveniente para o serviço do Messias que nele habita, para coisas que o agradam.

De fato, ele primeiro constrói seu edifício na pedra, ou seja, o próprio Messias.

Sobre esta pedra é colocada a fé, e sobre a fé se ergue todo o edifício. Para que a casa se torne sua casa, ele é solicitado pelo jejum puro, estabelecido na fé.

Ele é convidado a receber oração pura, recebida com fé. Ele precisa de amor, construído na fé.

Ele também precisa de esmolas, dadas com fé. Que ele peça humildade, amada com fé.

Que ele escolha para ele a virgindade, querida em fé. Que ele lhe traga santidade, plantada na fé.

Que ele possa meditar na sabedoria, encontrada na fé. Que ele também peça a condição de um estranho, lucrativo na fé.

Ele precisará de simplicidade, misturada com fé.

Que ele ainda peça paciência, o que é realizado pela fé.

Que ele se faz perceptivo pela doçura que é adquirida pela fé. Que ele ama a penitência, que parece ter fé.

Que ele também peça pureza, guardada pela fé ...

Estas são as obras solicitadas pelo rei Messias, que vive em homens que são construídos por essas obras.

De fato, a fé é composta de muitas coisas e adornada com muitas cores, porque é semelhante a um edifício construído com vários materiais e seu edifício se eleva ao topo ...

Assim é a nossa fé:

Seu fundamento é a pedra verdadeira, nosso Senhor Jesus, o Messias ... Este fundamento é o fundamento de todo o edifício.

Se alguém alcança a fé, ele é colocado sobre a rocha, ou seja, nosso Senhor Jesus, o Messias.

E seu edifício não será abalado pelas ondas, nem danificado pelos ventos, não cairá em tempestades, porque este edifício se ergue sobre a rocha, o verdadeiro fundamento.
---------------------------


---------------------------

Fasting (Saint Aphrata) / Saint Aphraate, who are you? / The Christ Roc of our Faith.

we fast, it is always the abstinence of wickedness that is the best.

She is better than abstinence from bread and water, better than ... "bowing the neck like a hook and covering herself with sacks and ashes" as Isaiah says (58,5).

In fact, when a man abstains from bread, water, or any food whatsoever, if he covers himself with a sackcloth and ashes and grieves, he is loved, beautiful, and authorized.

But what is most agreeable is that he humiliates himself, that he "loosens the chains" of impiety and that he "cuts the bonds" of deception.

Then "his light shines like the sun and his righteousness goes before him.

He is like an orchard superabundant, like a spring whose water does not stop "(Is 58,6s).

(Saint Aphraate (? -V. 345), monk and bishop near Mosul)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Saint Aphraate, who are you?
[the Persian Sage, anchorite]

Son of converted Persians, he strengthened many Christians in faith in the divinity of the Word.

He had established his hermitage first near Edessa in Mesopotamia, then on the banks of the Orontes at Antioch.

His austerity and his prophetic gifts imposed respect on the emperor's representatives. That's why he was never persecuted.

Stranger to the Christological controversies that gripped the West, Aphraatha lived as a disciple of the Scriptures, according to his own definition, and took care to transmit in writing his teachings on the spiritual life and on the relationship between Christianity and Judaism in his Demonstrations, the only work that has come to us from him.

From these pages of Aphraat, written in a sapiential style, one feels the dawn of the taste for spiritual beauty and sweetness, which will be characteristic of Syriac Christianity.

Below is another text by Saint Aphraate from Exposés, No. 1 (SC 349, 210 rev.)

"Foundations, no one can ask others than those that already exist:

these foundations, it is Jesus Christ "(1Co 3,11)

A king does not live in a house that is empty of all good things; he does not live there.

But a whole house ornamentation is required by the king, so that nothing is missing ...

So is it with the man who became a dwelling place for Christ-Messiah:

He provides what is convenient for the service of the Messiah who dwells in him, for things that please him.

In fact, he first builds his building on the stone, that is to say the Messiah himself.

On this stone is laid the faith, and on faith rises the whole edifice. For the house to become his home, he is asked for the pure fast, established on faith.

He is asked for pure prayer, received in faith. He needs love, built on faith.

He also needs alms, given with faith. May he ask for humility, loved with faith.

May he choose for him virginity, darling in faith. Let him bring holiness to him, planted on faith.

May he meditate on wisdom, found in faith. Let him also ask for the condition of a stranger, profitable in faith.

He will need simplicity, mingled with faith.

May he still ask for patience, which is accomplished by faith.

That he makes himself perceptive by the sweetness, which is acquired by faith. That he loves penance, which appears to faith.

May he also ask for purity, guarded by faith ...

These are the works requested by King Messiah, who lives in men who are built by such works.

Faith indeed is composed of many things and is adorned with many colors, because it is similar to a building constructed of multiple materials and its edifice rises to the top ...

So is our faith:

His foundation is the true stone, our Lord Jesus the Messiah ... This foundation is the foundation of the whole building.

If anyone reaches the faith, he is placed on the rock, that is, our Lord Jesus the Messiah.

And its building will not be shaken by the waves, nor damaged by the winds, it will not fall in storms, because this building rises on the rock, the true foundation.
---------------------------


---------------------------

Ayuno (Saint Aphrata) / Saint Aphraate, ¿quién eres? / El cristo de nuestra fe.

Cuando ayunamos, lo mejor es siempre la abstinencia de la maldad.

Es mejor que la abstinencia de pan y agua, mejor que ... "inclinando el cuello como un gancho y cubriéndose con sacos y cenizas", como dice Isaías (58,5).

De hecho, cuando un hombre se abstiene del pan, el agua o cualquier alimento, si se cubre con una tela de saco, cenizas y dolor, es amado, hermoso y autorizada.

Pero lo más agradable es que se humilla a sí mismo, que "afloja las cadenas" de la impiedad y que "corta los lazos" del engaño.

Entonces "su luz brilla como el sol y su justicia va delante de él.

Es como un huerto sobreabundante, como un manantial cuyo agua no se detiene "(Is 58,6s).

(San Afraato (? -V. 345), monje y obispo cerca de Mosul)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


San Afraato, ¿quién eres?
[el sabio persa, anacoreta]

Hijo de persas convertidos, fortaleció a muchos cristianos en la fe en la divinidad de la Palabra.

Había establecido su ermita primero cerca de Edesa en Mesopotamia, luego en las orillas del Orontes en Antioquía.

Su austeridad y sus dones proféticos impusieron respeto a los representantes del emperador. Por eso nunca fue perseguido.

Extraño a las controversias cristológicas que se apoderaron de Occidente, Afraatha vivió como discípulo de las Escrituras, según su propia definición, y se encargó de transmitir por escrito sus enseñanzas sobre la vida espiritual y sobre la relación entre el cristianismo y el judaísmo en sus Demostraciones, el único trabajo que nos ha llegado de él.

De estas páginas de Aphraat, escritas en un estilo sapiencial, uno siente el amanecer del gusto por la belleza espiritual y la dulzura, que serán características del cristianismo siríaco.

A continuación hay otro texto de Saint Aphraate de Exposés, No. 1 (SC 349, 210 rev.)

"Fundamentos, nadie puede preguntar a otros que los que ya existen:

estos fundamentos, es Jesucristo "(1 Cor 3,11)

Un rey no vive en una casa que está vacía de todas las cosas buenas; Él no vive allí.

Pero el rey requiere una ornamentación de toda la casa, para que no falte nada ...

Así es con el hombre que se convirtió en un lugar de residencia para Cristo-Mesías:

Él proporciona lo que es conveniente para el servicio del Mesías que habita en él, para las cosas que le agradan.

De hecho, primero construye su edificio en la piedra, es decir, el mismo Mesías.

Sobre esta piedra se coloca la fe, y sobre la fe se levanta todo el edificio. Para que la casa se convierta en su hogar, se le pide el ayuno puro, establecido en la fe.

Se le pide oración pura, recibida en la fe. Necesita amor, construido sobre la fe.

También necesita limosna, dada con fe. Que pida humildad, amado con fe.

Que él elija para él la virginidad, querida en la fe. Deja que le traiga santidad, plantada en la fe.

Que medite en la sabiduría, que se encuentra en la fe. Permítale también pedir la condición de un extraño, rentable en la fe.

Necesitará simplicidad, mezclado con fe.

Que aún pida paciencia, lo cual se logra por fe.

Que se hace perceptivo por la dulzura que adquiere la fe. Que le encanta la penitencia, que parece fe.

Que él también pida pureza, custodiado por la fe ...

Estas son las obras solicitadas por el Rey Mesías, que vive en hombres construidos por tales obras.

La fe está compuesta de muchas cosas y está adornada con muchos colores, porque es similar a un edificio construido con múltiples materiales y su edificio se eleva a la cima ...

Así es nuestra fe:

Su fundamento es la piedra verdadera, nuestro Señor Jesús el Mesías ... Este fundamento es el fundamento de todo el edificio.

Si alguien alcanza la fe, es puesto en la roca, es decir, nuestro Señor Jesús el Mesías.

Y su edificio no será sacudido por las olas, ni dañado por los vientos, no caerá en las tormentas, porque este edificio se eleva sobre la roca, la verdadera base.
---------------------------

 

 

Lectionnaire pour le Dimanche de l’Annonciation à Sainte-Marie,

Mère de Dieu.

Saint Qurbana

    • 1ère de St Jean 3: 2-17 :
  • 02 Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Nous le savons : quand cela sera manifesté, nous lui serons semblables car nous le verrons tel qu’il est.
  • 03 Et quiconque met en lui une telle espérance se rend pur comme lui-même est pur.
  • 04 Qui commet le péché transgresse la loi ; car le péché, c’est la transgression.
  • 05 Or, vous savez que lui, Jésus, s’est manifesté pour enlever les péchés, et qu’il n’y a pas de péché en lui.
  • 06 Quiconque demeure en lui ne pèche pas ; quiconque pèche ne l’a pas vu et ne le connaît pas.
  • 07 Petits enfants, que nul ne vous égare : celui qui pratique la justice est juste comme lui, Jésus, est juste ;
  • 08 celui qui commet le péché est du diable, car, depuis le commencement, le diable est pécheur. C’est pour détruire les œuvres du diable que le Fils de Dieu s’est manifesté.
  • 09 Quiconque est né de Dieu ne commet pas de péché, car ce qui a été semé par Dieu demeure en lui : il ne peut donc pas pécher, puisqu’il est né de Dieu.
  • 10 Voici comment se manifestent les enfants de Dieu et les enfants du diable : quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, et pas davantage celui qui n’aime pas son frère.
  • 11 Tel est le message que vous avez entendu depuis le commencement : aimons-nous les uns les autres.
  • 12 Ne soyons pas comme Caïn : il appartenait au Mauvais et il égorgea son frère. Et pourquoi l’a-t-il égorgé ? Parce que ses œuvres étaient mauvaises : au contraire, celles de son frère étaient justes.
  • 13 Ne soyez pas étonnés, frères, si le monde a de la haine contre vous.
  • 14 Nous, nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons nos frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort.
  • 15 Quiconque a de la haine contre son frère est un meurtrier, et vous savez que pas un meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui.
  • 16 Voici comment nous avons reconnu l’amour : lui, Jésus, a donné sa vie pour nous. Nous aussi, nous devons donner notre vie pour nos frères.
  • 17 Celui qui a de quoi vivre en ce monde, s’il voit son frère dans le besoin sans faire preuve de compassion, comment l’amour de Dieu pourrait-il demeurer en lui ?
    •  
    • Galates: 4: 1-7 :
  • 01  Tant que l’héritier est un petit enfant, il ne diffère en rien d’un esclave, alors qu’il est le maître de toute la maison ;
  • 02 mais il est soumis aux gérants et aux intendants jusqu’à la date fixée par le père.
  • 03 De même nous aussi, quand nous étions des petits enfants, nous étions en situation d’esclaves, soumis aux forces qui régissent le monde.
  • 04 Mais lorsqu’est venue la plénitude des temps, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme et soumis à la loi de Moïse,
  • 05 afin de racheter ceux qui étaient soumis à la Loi et pour que nous soyons adoptés comme fils.
  • 06 Et voici la preuve que vous êtes des fils : Dieu a envoyé l’Esprit de son Fils dans nos cœurs, et cet Esprit crie « Abba ! », c’est-à-dire : Père !
  • 07 Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils, et puisque tu es fils, tu es aussi héritier : c’est l’œuvre de Dieu.
    •  
    • Hébreux 2 :14-18 :
  • 14 Puisque les enfants des hommes ont en commun le sang et la chair, Jésus a partagé, lui aussi, pareille condition : ainsi, par sa mort, il a pu réduire à l’impuissance celui qui possédait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable,
  • 15 et il a rendu libres tous ceux qui, par crainte de la mort, passaient toute leur vie dans une situation d’esclaves.
  • 16 Car ceux qu’il prend en charge, ce ne sont pas les anges, c’est la descendance d’Abraham.
  • 17 Il lui fallait donc se rendre en tout semblable à ses frères, pour devenir un grand prêtre miséricordieux et digne de foi pour les relations avec Dieu, afin d’enlever les péchés du peuple.
  • 18 Et parce qu’il a souffert jusqu’au bout l’épreuve de sa Passion, il est capable de porter secours à ceux qui subissent une épreuve.
    •  
    • Saint Luc 1:26-38 :
  • 26 Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
  • 27 à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie.
  • 28 L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. »
  • 29 À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.
  • 30 L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
  • 31 Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus.
  • 32 Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ;
  • 33 il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »
  • 34 Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme ? »
  • 35 L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu.
  • 36 Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile.
  • 37 Car rien n’est impossible à Dieu. »
  • 38 Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.
    •  

PRIÈRE POUR L’ENTRÉE DANS L’AVENT ET LA BÉNÉDICTION DES COURONNES / ORAÇÃO POR ENTRAR NO ADVENTO E BÊNÇÃO DAS COROAS PRAYER FOR ENTERING THE ADVENT AND BLESSING OF CROWNSORACIÓN POR INGRESAR AL ADVIENTO Y BENDICION DE LAS CORONAS

Seigneur Jésus-Christ notre Dieu, dans le principe, uni au Père et à l’Esprit, Tu créas du néant l’espace et le temps, et tous les êtres visibles et invisibles. 
Quand les temps furent accomplis, Tu devins homme par la puissance du Saint-Esprit et le consentement de Marie, la Vierge d’Israël, devenue ainsi la Mère de son Seigneur et son Dieu. 
Tu es au principe et au milieu du temps. 
Tu es encore à la fin des temps, comme terme de toute chose, Toi l’Alpha et l’Oméga. 
Dans la crèche, à Bethléem, en ta naissance selon la chair, Tu as commencé à te manifester comme un homme parmi les hommes, Toi, Dieu créateur de tout. 
Au cœur de la nuit des temps, Tu t’es montré comme la lumière du monde. 
Du lever du soleil à son coucher, du Nord au Midi, tous les peuples se prosternent devant ta majesté et ta douceur, et ils te louent avec les anges.

Nous te prions donc et te supplions dans l’Esprit-Saint qui donne à notre foi ferveur et certitude. 
Par les prières de ton saint prophète Isaïe, de ton saint prophète et précurseur le Baptiste Jean, de ta Mère très Pure, de saint Martin de Tours et du saint apôtre Philippe : 
-bénis, Toi-même, de ta bénédiction céleste, par nous tes ministres indignes, la couronne de ce temps de l’Avent. 
Fortifie tes serviteurs dans la vraie Foi, dans la veille et dans la prière. Donne-leur de se préparer dans la sobriété de l’âme et du corps, et dans la pureté du cœur, à glorifier ta naissance, humble et glorieuse, selon la chair. 
Que la voix des enfants se joigne à celle des anciens pour te glorifier, Fils Unique de Dieu et Messie tant attendu, avec ton Père et l’Esprit coéternel, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles ! Amen !

Senhor Jesus Cristo, nosso Deus, em princípio, unido ao Pai e ao Espírito, você criou do espaço nada e tempo, e todos os seres visíveis e invisíveis.
Quando os tempos foram cumpridos, você se tornou homem pelo poder do Espírito Santo e pelo consentimento de Maria, a Virgem de Israel, tornando-se assim a Mãe de seu Senhor e Deus.
Você está em princípio e no meio do tempo.
Você ainda está no fim dos tempos, como o fim de todas as coisas, Você Alfa e Ômega.
No berçário, em Belém, em seu nascimento segundo a carne, você começou a se manifestar como homem entre os homens, você, o Deus criador de tudo.
No coração da noite do tempo, você se mostrou como a luz do mundo.
Do nascer ao pôr do sol, de norte a sul, todos os povos se curvam à sua majestade e doçura, e eles o louvam com os anjos.

Por isso, oramos a você e suplicamos no Espírito Santo, que dá fervor e certeza à nossa fé.
Através das orações de seu santo profeta Isaías, de seu santo profeta e precursor, João Batista, de sua mãe mais pura, de São Martinho de Tours e do santo Apóstolo Filipe:
-Benis, Tu da tua bênção celestial, por nós, vossos indignos ministros, a coroa deste tempo do Advento.
Fortaleça seus servos na verdadeira fé, na vigília e na oração. Dê-lhes que se preparem na sobriedade da alma e do corpo, e na pureza do coração, para glorificar seu nascimento, humilde e glorioso, segundo a carne.
Que as vozes das crianças se juntem aos anciãos para glorificá-lo, o Filho unigênito de Deus e o tão esperado Messias, com seu Pai e o Espírito co-eterno, agora e sempre, sempre e sempre! Amém!

Lord Jesus Christ our God, in principle, united to the Father and the Spirit, You created from space nothingness and time, and all visible and invisible beings.
When the times were fulfilled, You became man by the power of the Holy Spirit and the consent of Mary, the Virgin of Israel, thus becoming the Mother of her Lord and God.
You are in principle and in the middle of time.
You are still at the end of time, as the end of all things, You Alpha and Omega.
In the nursery, in Bethlehem, in your birth according to the flesh, You began to manifest yourself as a man among men, You, the God creator of everything.
At the heart of the night of time, You have shown yourself as the light of the world.
From sunrise to sunset, from north to south, all peoples bow down to your majesty and sweetness, and they praise you with the angels.

We therefore pray to you and supplicate you in the Holy Spirit who gives our faith fervor and certainty.
Through the prayers of your holy prophet Isaiah, of your holy prophet and precursor the Baptist John, of your most pure Mother, of St. Martin of Tours and of the holy Apostle Philip:
-Benis, Thou from thy heavenly blessing, by us your unworthy ministers, the crown of this time of Advent.
Strengthen your servants in true Faith, in vigil and in prayer. Give them to prepare in the sobriety of soul and body, and in purity of heart, to glorify your birth, humble and glorious, according to the flesh.
May the children's voices join with the elders to glorify you, the only-begotten Son of God and the long-awaited Messiah, with your Father and the co-eternal Spirit, now and forever and forever and ever! Amen!

Señor Jesucristo, nuestro Dios, en principio, unido al Padre y al Espíritu, Tú creaste desde el espacio la nada y el tiempo, y todos los seres visibles e invisibles.
Cuando se cumplieron los tiempos, te hiciste hombre por el poder del Espíritu Santo y el consentimiento de María, la Virgen de Israel, convirtiéndote así en la Madre de su Señor y Dios.
Estás en principio y en el medio del tiempo.
Todavía estás al final de los tiempos, como el final de todas las cosas, You Alpha y Omega.
En la guardería, en Belén, en tu nacimiento según la carne, comenzaste a manifestarte como un hombre entre los hombres, Tú, el Dios creador de todo.
En el corazón de la noche del tiempo, te has mostrado como la luz del mundo.
Desde el amanecer hasta el atardecer, de norte a sur, todos los pueblos se inclinan ante su majestad y dulzura, y lo alaban con los ángeles.

Por lo tanto, te rezamos y te suplicamos en el Espíritu Santo que da fervor y certeza a nuestra fe.
A través de las oraciones de su santo profeta Isaías, de su santo profeta y precursor del Bautista Juan, de su Madre más pura, de San Martín de Tours y del santo Apóstol Felipe:
-Benis, Tú de tu bendición celestial, por nosotros tus ministros indignos, la corona de este tiempo de Adviento.
Fortalece a tus siervos en la verdadera fe, en la vigilia y en la oración. Dales que se preparen en la sobriedad del alma y el cuerpo, y en la pureza de corazón, para glorificar tu nacimiento, humilde y glorioso, según la carne.
¡Que las voces de los niños se unan con los ancianos para glorificarte, el Hijo unigénito de Dios y el Mesías tan esperado, con tu Padre y el Espíritu co-eterno, ahora y por siempre y para siempre! Amén!

 

Prière à Notre Dame de l'Avent

 

Notre Dame de l'Avent, Mère de toutes nos attentes, vous qui avez senti prendre

chair en votre sein l'Espérance de votre Peuple, le Salut de Dieu, soutenez nos

maternités et nos paternités, charnelles et spirituelles.

 

Mère de toutes nos espérances, Vous qui avez accueilli la Puissance de l'Esprit pour

donner chair aux promesses de Dieu, accordez-nous d'incarner l'Amour, signe du

Royaume de Dieu, dans tous les gestes de notre vie.

 

Notre Dame de l'Avent, Mère de toutes nos vigilances, Vous qui avez donné un

visage à notre avenir, fortifiez ceux qui enfantent dans la douleur un monde

nouveau de Justice et de Paix.

 

Vous qui avez contemplé l'Enfant de Bethléem, rendez-nous attentifs aux signes

imprévisibles de la tendresse de Dieu.

 

Notre Dame de l'Avent, Mère du Crucifié, tendez la main à tous ceux qui meurent et

accompagnez leur nouvelle naissance dans les bras du Père.

 

Notre Dame de l'Avent, icône pascale, accordez-nous cette joyeuse vigilance qui

discerne, dans la trame du quotidien, les passages et la venue du Christ Seigneur.

Amen.

 

(D'après une prière de Michel Hubaut, O.F.M., extraite du Magnificat n°241 de décembre 2012)

Oração a Nossa Senhora do Advento

Nossa Senhora do Advento, Mãe de todas as nossas expectativas, você que sentiu a carne em seu seio, a Esperança do seu Povo, a Salvação de Deus, apóia nossas maternidades e nossa paternidade, carnal e espiritual.

Mãe de todas as nossas esperanças, Tu que recebeste o poder do Espírito para dar carne às promessas de Deus, concede-nos encarnar o Amor, sinal do Reino de Deus, em todas as gentes da nossa vida.

Nossa Senhora do Advento, Mãe de toda a nossa vigilância, Tu que dás rosto ao nosso futuro, fortalece os que sofrem com dor um novo mundo de Justiça e Paz.

Você que contemplou o Filho de Belém, preste atenção aos sinais imprevisíveis da ternura de Deus.

Nossa Senhora do Advento, Mãe do Crucificado, estende a mão a todos os que morrem e acompanha seu novo nascimento nos braços do Pai.

Nossa Senhora do Advento, ícone da Páscoa, concede-nos essa alegre vigilância que discerne, no tecido da vida cotidiana, as passagens e a vinda de Cristo, o Senhor. Amém.

(De acordo com uma oração de Michel Hubaut, O.F.M., extraída do Magnificat n ° 241 de dezembro de 2012)
 
-----------------------------------------

Prayer to Our Lady of Advent

Our Lady of Advent, Mother of all our expectations, you who felt to take flesh in your bosom the Hope of your People, the Salvation of God, support our maternities and our fatherhood, carnal and spiritual.

Mother of all our hopes, You who have received the power of the Spirit to give flesh to the promises of God, grant us to embody Love, sign of the Kingdom of God, in all the gentes of our life.

Our Lady of Advent, Mother of all our vigilance, You who have given a face to our future, strengthen those who bear in pain a new world of Justice and Peace.

You who have contemplated the Child of Bethlehem, pay attention to the unpredictable signs of the tenderness of God.

Our Lady of Advent, Mother of the Crucified One, reach out to all who die and accompany their new birth into the Father's arms.

Our Lady of Advent, Easter icon, grant us this joyous vigilance which discerns, in the fabric of everyday life, the passages and the coming of Christ the Lord. Amen.

(According to a prayer by Michel Hubaut, O.F.M., extracted from the Magnificat n ° 241 of December 2012)
 
-----------------------------------------

 

Oración a Nuestra Señora del Adviento

Nuestra Señora del Adviento, Madre de todas nuestras expectativas, tú que has sentido carne dentro de ti la esperanza de tu pueblo, la salvación de Dios, apoya nuestras maternidades y nuestra paternidad, carnal y espiritual.

Madre de todas nuestras esperanzas, Tú que has recibido el poder del Espíritu para dar carne a las promesas de Dios, concédenos encarnar el Amor, signo del Reino de Dios, en todos los gentes de nuestra vida.

Nuestra Señora del Adviento, Madre de toda nuestra vigilancia, Tú que has dado una cara a nuestro futuro, fortalece a los que sufren en un nuevo mundo de Justicia y Paz.

Ustedes que han contemplado al Niño de Belén, presten atención a los signos impredecibles de la ternura de Dios.

Nuestra Señora del Adviento, Madre del Crucificado, se acerca a todos los que mueren y acompaña su nuevo nacimiento a los brazos del Padre.

Nuestra Señora del Adviento, icono de Pascua, nos otorga esta alegre vigilancia que discierne, en el tejido de la vida cotidiana, los pasajes y la venida de Cristo Señor. Amén.

(Según una oración de Michel Hubaut, O.F.M., extraída del Magnificat n ° 241 de diciembre de 2012)

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.