Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 09:14

L’image contient peut-être : 1 personne Let us remember that "Christianity, when it is exposed to the hatred of the world, is no longer an object of human persuasion, but a work of divine power." (Saint Ignatius of Antioch, epistle to the Romans, known as the epistle of martyrdom)

-+-

Souvenons-nous que "Le christianisme, quand il est en butte à la haine du monde, n'est plus objet de persuasion humaine, mais œuvre de puissance divine". (Saint Ignace d’Antioche, épître aux Romains, dite épître du martyre)

-+-

Lembre-se que "o cristianismo, quando é exposta ao ódio do mundo, não está mais sujeita à persuasão humana, mas o trabalho do poder divino." (Santo Inácio de Antioquia, romanos, chamada carta de martírio)

____________

 

De même que le plaisir de manger et de boire passe vite chez ceux qui sont attablés à dîner, ainsi en est-il pour la présente vie, avec tous ses plaisirs, joies, afflictions et maladies.
Saint Jean de Cronstadt

 

 

L’image contient peut-être : personnes debout, ciel, nuage et plein air

Chers amis. Aloho m'barekh.

Vous étiez dans nos prières lors du Pèlerinage du 13 au Sanctuaire Marial de N-D d'Espis (Moissac ) et Lourdes le soir. Je visitais tout à l'heure un local pour abriter éventuellement, s'il plaît à Dieu, notre "relais paroissial" Mar Thoma de la Région "Midi-Pyrénées".

Je suis arrivé à Gaillagos où nous célébrerons demain, 15 juin (Fête-Dieu chez les Latins) , la Quadisha Qurbana ( Sainte Messe) à la mémoire des Saints Martyrs du Sayfo (Génocide des Chrétiens Araméens /Syriaques et Assyriens ). Cette Messe sera à 17h.

Que chacune de nos paroisses et communauté honore cette commémoration !

ACQUÉRIR L'ICÔNE DES MARTYRS SYRIAQUES ?
J'encourage nos fils et filles de l'Eglise Syro-Orthodoxe-Francophone de commander en notre Monastère Syriaque, d'écrire eux-même ou de reproduire pour leurs foyers l'Icône qui a été réalisée pour le centenaire du génocide de nos pères et frères aînés dans la foi: Évêques, prêtres et fidèles Syriaques ("Sayfo").

Nous souvenant que le sang des Martyrs est "semence de chrétiens", il est de la première importance de nous souvenir d'où nous venons pour savoir où nous allons;il est de la première importance de demander incessamment l'intercession de ces frères aînés pour qu'à leurs exemples nous soyons d'authentiques témoins du Règne d'Amour, de Vérité et de Paix que le Christ est venu inaugurer dès ici-bas par Son Eglise ...

Puisse cette Icône être désormais placée en bonne place en chacune de nos paroisses et en chacun de nos foyers !

Puisse l'intercession de nos Saints Martyrs accompagner notre chère Eglise-mère Malankare-Orthodoxe, notre Eglise locale en France et au Cameroun, ainsi que chacune de ses missions, pour favoriser un renouveau de ferveur et de fidélité, un nouvel élan missionnaire !

Souvenons-nous que "Le christianisme, quand il est en butte à la haine du monde, n'est plus objet de persuasion humaine, mais œuvre de puissance divine". (Saint Ignace d’Antioche, épître aux Romains, dite épître du martyre)


Votre fidèlement dévoué dans le Christ notre Seigneur. Aloho m'barekh ( Dieu vous bénisse ) !

+ Mor Philipose, métropolite, Gaillagos ce 14.VI.17

_________________________________
Prière de St Ephrem le Syrien à Marie:

O Marie, notre Médiatrice,
C’est en vous que le genre humain met toute sa joie.
Il attend votre protection.
En vous seule il trouve son refuge.
Et voici que, moi aussi, je viens avec toute ma ferveur, car je n’ai pas le courage d’approcher votre Fils : aussi j’implore votre intercession pour obtenir mon salut.
O vous qui êtes compatissante,
O vous qui êtes la Mère du Dieu de miséricorde, ayez pitié de moi. Amîn.

"Ô fleurs du pré spirituel du Royaume de la Trinité = vous, saints martyrs qui avez fleuri admirablement au temps des amères persécutions * Nouveaux Martyrs et Confesseurs innombrables , vous qui avez souffert la passion = pontifes et pasteurs, * moines et laïcs, hommes, femmes et enfants, vous qui avez apporté au Christ le bon fruit de votre patience = priez-Le comme votre divin Semeur* afin qu’Il libère le peuple orthodoxe des bourreaux, afin que s'affermisse l'Eglise du Christ = , par votre sang et vos souffrances * pour le salut de nos âmes. "
(Invocation du Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde (Monastère Syriaque. Brévilly.61300 CHANDAI), aux Saints Martyrs de"Sayfo" (Génocide des Syriaques en 1915)

Bréve prière aux Saints Martyrs:
Saints Martyrs, frères aînés dans la Très Sainte Foi, jetez un regard sur vos petits frères , leur foi est si fragile, parfois Vacillante. Que votre intercession leur obtienne la lumière et la force du Saint Esprit pour accomplir en leur vie la volonté du Père à l'exemple du Christ notre Chef ! Saints martyrs, que, par votre intercession, notre témoignage s'affermisse !

------------------------------------------------------------------------

 

L’image contient peut-être : ciel, arbre et plein air


L’image contient peut-être : texte

Queridos amigos. Aloho M'barekh .

Você está em nossas orações durante a peregrinação de 13 a Marian Santuário de N-D Espis (Moissac) e Lourdes noite. Eu visitei um tempo atrás um abrigo local para, possivelmente, por favor, Deus, o nosso "paróquia relé" Mar Thoma da região "Midi-Pyrénées".

Cheguei em Gaillagos onde celebraremos amanhã, 15 de junho (Corpus Christi em latim), Quadisha Qurbana (Mass) em memória dos Santos Mártires de Sayfo (Genocídio dos cristãos sírios / sírios e assírios). A missa será às 17h.

Que cada uma das nossas paróquias e honras da comunidade Esta comemoração!

AQUISIÇÃO DO ÍCONE DE MÁRTIRES siríaco?

Encorajo nosso filho e filhas da Igreja siro-ortodoxo de Francophone-order nosso Mosteiro sírio, escrever-se ou reproduzir suas casas para o ícone que foi conduzido pelo genocídio do centenário de nossos pais e irmãos mais velhos na fé: Bispos, sacerdotes e fiéis siríacos ( "Sayfo").

Lembrando-se do sangue dos mártires é "semente de cristãos", é de extrema importância para se lembrar de onde viemos saber para onde estamos indo, é de extrema importância para perguntar constantemente a intercessão dos irmãos mais velhos para que os seus exemplos que ser autênticas testemunhas do Reino de amor, Verdade e paz que Cristo veio para inaugurar aqui na terra através da Sua Igreja ...

Que este ícone agora ser colocada de forma destacada em cada uma das nossas paróquias e em cada uma das nossas casas!

Que a intercessão dos nossos Santos Mártires acompanhar a nossa amada Mãe Igreja Malankara Ortodoxa, nossa Igreja local na França e Camarões, bem como cada uma de suas missões para promover uma renovação de fervor e fidelidade, um novo ardor missionário!

Lembre-se que "o cristianismo, quando é exposta ao ódio do mundo, não está mais sujeita à persuasão humana, mas o trabalho do poder divino." (Santo Inácio de Antioquia, romanos, chamada carta de martírio)

Seu dedicado fielmente em Cristo nosso Senhor. Aloho m'barekh (Deus te abençoe)!

+ Mor Philipose, metropolitano, Gaillagos este 14.VI.17
________________________________________

Oração de Santo Efrém le Syrien Mary:


Ó Maria, nossa Medianeira,
É que a humanidade coloca toda a sua alegria.
Ele aguarda a sua proteção.
Em você sozinho ele encontra o seu refúgio.
E aqui, também, eu venho com todo meu fervor, porque eu não tenho coragem de abordar o seu Filho como eu imploro a sua intercessão para a minha salvação.
Ó vós que são compassivos,
O que estão a Mãe de Deus misericordioso, tem misericórdia de mim. Amin.

O flor do prado espiritual do Reino da Trindade = vós santos mártires que têm tempo lindamente floresceu amarga perseguição * Novos incontáveis ​​mártires e confessores, você que sofreu a paixão = pontífices e pastores, * monges e leigos, homens, mulheres e filhos, que lhe trouxeram a Cristo o bom fruto da paciência = rogar-lhe como o seu divino semeador * que ele libera as pessoas ortodoxas dos verdugos, de modo que ele fortalecerá a Igreja de Cristo =, seu sangue e * seus sofrimentos pela salvação de nossas almas.
(Invocation siríaco Mosteiro da Santíssima Virgem Maria, Mãe de Misericórdia (siríaco Mosteiro. Brévilly.61300 Chandai), os Mártires Santos "Sayfo" (Genocídio siríacos em 1915)

Breve oração aos Santos Mártires:
Santos Mártires, irmãos mais velhos em Santa Fé, dê uma olhada em seus irmãozinhos, sua fé é tão frágil, às vezes é instável. Quer a sua intercessão obter a sua luz ea força do Espírito Santo para realizar em suas vidas do Pai para o exemplo de Cristo, nossa cabeça! Mártires, que por sua intercessão, o nosso testemunho de coragem

-------------------------------------------------------------------------

L’image contient peut-être : ciel, arbre et plein air

Dear friends. Aloho m'barekh.

You were in our prayers during the Pilgrimage of the 13th to the Marian Shrine of N-D of Espis (Moissac) and Lourdes in the evening. I visited a room earlier to shelter, if it please God, our "relais paroissial" Mar Thoma of the Region "Midi-Pyrenees".

I arrived at Gaillagos where we will celebrate the Quadisha Qurbana (Holy Mass) to commemorate the Holy Martyrs of Sayfo (Genocide of Aramaic / Syriac and Assyrian Christians) tomorrow, June 15 (Corpus Christi among the Latins). This Mass will be at 5 pm.

May each of our parishes and communities honor this commemoration!

ACQUIRE THE SYRIATIC MARTYRS ICON?

I encourage our sons and daughters of the Syro-Orthodox-Francophone Church to command in our Syriac Monastery to write or reproduce for their homes the Icon that was created for the centenary of the genocide of our fathers And elder brothers in the faith: Bishops, priests and faithful Syriac ("Sayfo").
Remembering that the blood of the Martyrs is "the seed of Christians," it is of the utmost importance to remember where we came from to know where we are going, and it is of the utmost importance to constantly ask for the intercession of these elder brothers So that by their examples we may be authentic witnesses of the Kingdom of Love, Truth and Peace that Christ has come to us from here on through His Church ...

May this Icon be placed in the right place in each of our parishes and in each of our homes!

May the intercession of our Holy Martyrs accompany our dear Malankare-Orthodox mother church, our local Church in France and Cameroon, as well as each of its missions, to encourage a renewal of fervor and fidelity, a new missionary impulse!

Let us remember that "Christianity, when it is exposed to the hatred of the world, is no longer an object of human persuasion, but a work of divine power." (Saint Ignatius of Antioch, epistle to the Romans, known as the epistle of martyrdom)

Your faithfully devoted in Christ our Lord. Aloho m'barekh (God bless you)!

+ Mor Philipose, Metropolitan, Gaillagos this 14.VI.17
______________________________

Prayer of St Ephrem the Syrian to Mary:
O Mary, our Mediatrix,
It is in you that the human race puts all its joy.
He waits for your protection.
In you alone he finds his refuge.
And I, too, come with all my fervor, for I have not the courage to approach your Son; so I implore your intercession to obtain my salvation.
O you who are compassionate,
O you who are the Mother of the God of mercy, have mercy on me. Amin.

 

"O flowers of the spiritual prairie of the Kingdom of the Trinity = you, holy martyrs who flourished admirably in the time of the bitter persecutions * New martyrs and innumerable confessors, you who have suffered passion = pontiffs and pastors, * monks and laity, men and women And children, you who brought to Christ the good fruit of your patience = pray to Him as your divine Sower * that He may free the Orthodox people from the executioners, that the Church of Christ may be strengthened by your blood And your sufferings for the salvation of our souls."
(Invocation of the Syriac Monastery of the Virgin Mary, Mother of Mercy (Syriac Monastery, Brévilly.61300 CHANDAI), to the Saints Martyrs of "Sayfo" (Genocide of the Syriacs in 1915

Brief Prayer to the Saints Martyrs:
Saints Martyrs, elder brothers in the Most Holy Faith, take a look at your little brothers, their faith is so fragile, sometimes Vulnerable. May your intercession obtain the light and the strength of the Holy Spirit to fulfill in their lives the will of the Father, following the example of Christ our Head! Holy martyrs, let your testimony be strengthened by your intercession!

Aucun texte alternatif disponible.

 

PROCHAIN STAGE AU MONASTERE: 

 

Stage d’Iconographie Copte du lundi 21 AOÛT au 28 AOÛT  2017

1459883 592234677515191 662124102 n

 

IL RESTE DE LA PLACE, IL N'EST PAS TROP TARD POUR VOUS INSCRIRE !...

 

"L‘Incarnation de la Lumière"

Image associée

POUR VOUS INSCRIRE,C'EST ICI:

STAGE D'ICONOGRAPHIE : L’ICÔNE COPTE, PROCHAIN STAGE AU MONASTÈRE DU 21 AOÛT AU 28 AOÛT 2017

 

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 11,23-29.

Mes frères, j'ai appris du Seigneur lui-même ce que je vous ai transmis : c'est-à-dire que le Seigneur Jésus, la nuit où il fut trahi, prit du pain, 
et après avoir rendu grâces, le rompit et dit : " Prenez et mangez ; ceci est mon corps, qui sera livré pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. "
De même, après avoir soupé, il prit le calice et dit : " Ce calice est la nouvelle alliance en mon sang ; faites ceci, toutes les fois que vous en boirez, en mémoire de moi. " 
Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez ce calice, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne. 
C'est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira le calice du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. 
Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange de ce pain et boive de ce calice ; 
car celui qui mange et boit indignement, sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit son propre jugement.

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 6,55-58.

En ce temps-là, Jésus dit aux Juifs : Ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang un breuvage. 
Celui qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui. 
Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra aussi par moi. 
C'est là le pain qui est descendu du ciel : il n'en est point comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts ; celui qui mange de ce pain vivra éternellement." 

 



Par Mère Teresa de Calcutta

(1910-1997), fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Charité, canonisée par l'Eglise Romaine-catholique.
Jesus, the Word to be Spoken, ch. 6 (trad. Jésus, celui qu'on invoque, p. 84 rev.) 

 

« Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui »

 

Comme Jésus nous parle avec tendresse lorsqu'il s'offre aux siens dans la sainte communion :

« Ma chair est vraiment une nourriture et mon sang est vraiment une boisson.

Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui ».

Qu'est-ce que mon Jésus pourrait me donner de plus que sa chair en nourriture ?

Non, Dieu ne pourrait pas faire plus, ni me montrer un plus grand amour. 

La sainte communion, comme le mot lui-même l'implique, est l'union intime de Jésus avec notre âme et notre corps.

Si nous voulons avoir la vie et la posséder de façon plus abondante, nous devons vivre de la chair de notre Seigneur.

Les saints l'ont tellement bien compris qu'ils pouvaient passer des heures en préparation et plus encore en action de grâce. Qui pourrait expliquer cela ?

« Quelle profondeur de richesse dans la sagesse et la science de Dieu !

Comme ses jugements sont incompréhensibles, s'exclamait Paul, comme ses chemins sont impénétrables, car qui connaît l'esprit du Seigneur ? » (Rm 11,33-34). 

Lorsque vous accueillez le Christ dans votre cœur après le partage du Pain Vivant, souvenez-vous de ce que Notre-Dame a dû ressentir alors que le Saint Esprit l'enveloppait de son ombre et qu'elle, qui était pleine de grâce, a reçu le corps du Christ (Lc 1,26s).

L'Esprit était si fort en elle qu'immédiatement « elle se leva en hâte » (v. 39) pour aller et servir.

 

L'Orthodoxie, c'est la vie - il ne faut pas en parler, il faut la vivre.
(Ancien Nectaire d'Optina)

MON SEIGNEUR ET MON DIEU, VENEZ ET ADORONS!...

Résultat de recherche d'images pour "Icône de l'Eucharistie"

« Saint Paul nous dit qu'étant à Athènes, il trouva écrit sur un autel : « Au Dieu inconnu ». Je pourrais bien, hélas ! vous dire le contraire : je vais vous annoncer un Dieu que vous n'adorez pas et que vous savez être votre Dieu. Combien de chrétiens sont embarrassés de leur temps, et qui ne daignent pas seulement venir, quelques petits moments, visiter leur Sauveur. Oh ! quelle honte pour nous ! Arrive-t-il quelque nouveauté, l'on quitte tout et l'on court. Pour notre Dieu, nous le fuyons, le temps nous dure en sa sainte présence ! Oh ! quelle différence entre les premiers fidèles et nous ! Ils passaient des jours et des nuits entières dans les églises à chanter les louanges du Seigneur ou à pleurer leurs péchés ; mais aujourd'hui, ce n'est plus de même. Jésus est délaissé, abandonné » dans le Sacrement de son amour (1). Méditons quelques-uns des motifs que nous avons de le visiter.

« Si nous aimions bien le bon Dieu, nous nous ferions une joie et un bonheur de venir passer quelques instants » auprès de lui « pour l'adorer et tenir compagnie à un si bon ami (2). »

« Il est là dans le tabernacle... que fait-il, ce bon Jésus, dans le Sacrement de son amour ? Il nous aime. »

« Si vous passez devant une église, entrez-y donc pour le saluer : pourrait-on passer à la porte d'un ami sans lui dire bonjour ? Et Notre-Seigneur est un ami qui nous a fait tant de bien ! Ce serait être ingrat que de ne pas lui faire visite (3). »

« Venez lui témoigner votre amour. Il vous dira : Mon fils, donne-moi ton cœur. » Oh ! ouvrez alors le vôtre, dilatez-le, rendez-lui amour pour amour (4)

« Il est là, dans le Sacrement de son amour, qui soupire et intercède auprès du Père pour les pécheurs et il demande qu'on le prie pour leur conversion. Il est si bon qu'il sort de son Cœur une transpiration d'amour et de miséricorde pour noyer les péchés du monde (5). »

« Oh ! combien un petit quart d'heure que nous dérobons à nos occupations, à quelques inutilités, pour venir le consoler, lui est agréable ! Lorsqu'il voit venir avec empressement les âmes pures, il leur sourit. Elles viennent avec cette simplicité qui lui plaît tant, lui demander pardon des insultes de tant d'ingrats... (6) Venons donc, nous aussi, compatir à ses douleurs ! Ceux qui auront, à cause de lui, répandu des larmes sur la terre, se réjouiront dans le Ciel (7). »

1. Sermons, II, 131. - 2. Id., 137, 138. - 3. Catherine, 42. - 4. Instruct. de onze heures, 73. - 5. Esprit, 128. - 6. Esprit, 128, 130. - 7. Instruct. de onze heures, 74.

St Jean-Marie Vianney, curé d'Ars, in Mgr H. Convert "Méditations Eucharistiques extraites des Écrits et des Catéchismes de Saint Jean-Marie Vianney" (XXe Méditation, extraits), Emmanuel Vitte, Lyon - Paris, 1921.

L’image contient peut-être : plein air

In 1915, 1.5 million Armenians, 500,000 Syriacs and 500,000 Greeks were viciously tortured and brutally murdered by the Ottomans and Turkish nationalists in an effort to wipe out the indigenous Christian communities who lived in the Middle East. This event is known as SAYFO 1915 - The Aramean Genocide or 'year of the Sword' in the Syriac language.

L’image contient peut-être : 1 personne

Those who carried out the atrocities were truly monsters and they spared no one. Christian women were taken as sex slaves, their children starved to death with no food or shelter, and their husband's were crucified in public to incite even further fear. The homes of Christians were ransacked, their cities were plundered and their churches and monasteries were burned to the ground along with hundreds of prayer books and manuscripts. Priests, bishops and other faithful clergy who resisted were publicly humiliated, savagely tortured, and burnt alive along with their faithful.

The Syriac Orthodox Church has designated June 15th annually to honor the memory of these martyrs, and to preserve the legacy of these events. While a century has passed, the wounds still run deep in the hearts of the Syriac people. The genocide not only struck a blow to the indigenous Christian population, but also left its impact on the Church which has still not recovered. It's place in history is sadly forgotten, and worse yet denied by the descendants of the perpetrators. While many countries have in recent years recognized the genocide carried out on our Armenian brothers, only a handful of nations officially recognize the سيفو . ܣܝܦܐ . Sayfo " القضية السريانية " Syriac genocide. As a stateless nation, the Syriac People have no land to truly call their own or a government which can fight for their rights.

The wilful ignorance of the world regarding Sayfo and the genocide of the indigenous Syriac(Aramean), Armenian and Greek Christians allowed history to repeat itself in World War II, when Hitler carried out his holocaust on the Jewish people. A mere 24 years after Sayfo, in justifying his actions Hitler simply states, "Who, after all, speaks today of the annihilation of the Armenians?"

Read the SAYFO 1915-2015 Commemorative Booklet released by the Syrian Orthodox Patriarchate on the centennial of the Syriac genocide: https://goo.gl/xhnmNK

To watch an excellent documentary of the Syriac Genocide created by Suroyo TV in Syriac with English subtitles: https://youtu.be/0-oSiTwB_nY

Persecution and genocide of Syriac Christians, a pictorial depiction: https://youtu.be/FH5fi75wfkQ

For more videos on Sayfo visit: https://goo.gl/14GkIs

#syriacorthodox #syriacorthodoxchurch #syrianorthodox #syrianorthodoxchurch, #malankara #jacobite #knanaya #suryoyo #suryoye #christian #aramean #assyrian#chaldean #maronite #sayfo #genocide #persecutedchurch #armenian #holocaust#syriac #orthodox #church

(Source: Christian-†Idto Suryoyto Treeysath Shubho†-† Syriac Orthodox † )

Saint Irénée: Un des premiers théologiens marials. 

Résultat de recherche d'images pour "Icône de l'Eucharistie"

Irénée est l’un des premiers à évoquer la Vierge et son rôle, faisant un parallèle entre Ève et Marie :

 « De même que celle-là avait été séduite de manière à désobéir à Dieu, de même celle-ci se laissa persuader d’obéir à Dieu, afin que, de la vierge Ève, la Vierge Marie devînt l’avocate ; et, de même que le genre humain avait été assujetti à la mort par une vierge, il en fut libéré par une Vierge, la désobéissance d’une vierge ayant été contrebalancée par l’obéissance d’une Vierge. »   

Culte au St Evêque de Lyon.

La tradition lyonnaise veut que le corps du pontife ait été conservé dans une basilique funéraire dédiée à saint Jean, qui a plusieurs fois changé de nom avant de prendre celui de Saint-Irénée. Lors de la prise de Lyon par les Huguenots du baron des Adrets en 1560, le cimetière est profané et les restes mortels du saint sont jetés dans la Saône. Après la reconstruction de l’église, les fidèles continuent à y vénérer le saint et son tombeau, désormais vide. Vers 1850, le cardinal de Bonald, archevêque de Lyon, obtient de Rome quelques reliques d’Irénée et les fait déposer dans un reliquaire dessiné par Pierre Bossan, futur architecte de Notre-Dame de Fourvière et réalisé par l’orfèvre lyonnais André Favier. Ce reliquaire, toujours en place, permet aux Lyonnais de perpétuer la dévotion à leur deuxième évêque.

L’héritage d’Irénée à travers Polycarpe de Smyrne qui a connu l’apôtre Jean a entrainé l’Église de Lyon à se dire d’origine apostolique.  

(Source:Marie de Nazareth)  

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

 

Trisomie 21 : Agnès, une mère qui a dépassé sa peur

Rencontre avec Agnès Guillier dont le troisième enfant est âgé de 14 mois, fait preuve d’une vivacité exceptionnelle et affiche un chromosome en plus. Elle participera avec lui à "La course des héros", dimanche 18 juin.

Quand vous dites le nom de son fils, « Saül », inutile de prononcer le tréma. C’est un clin d’œil, assure Agnès Guillier « il a un chromosome en plus, alors je lui ai mis deux petits points ». Pendant que ses deux grands, 11 et 12 ans, jouent avec le petit dernier, elle se prépare mentalement à la course des héros organisé par la Fondation Jérôme Lejeune. « Je n’ai aucun entraînement… mais on va s’en sortir ! »

Dimanche 18 juin, elle parcourra « à son rythme » six kilomètres au parc de Saint-Cloud équipée de chaussures neuves et d’une poussette pour son garçon… Elle ne sera pas seule : beaucoup de parents d’enfants atteints de trisomie, qu’elle a surtout connus par les réseaux sociaux, ont prévu de participer à la course. Quand on est parent d’enfants différents, on appartient à une communauté d’enfants à part. « C’est un autre monde », assure Agnès. Avec son Saül, elle a découvert qu’il n’est pas facile de parler de trisomie 21 avec des parents qui n’ont pas fait l’expérience du handicap. Elle s’est sentie seule, parfois agacée par l’absence d’empathie, voire la crainte que son garçon suscitait. Ce garçon, bien sage pourtant, qui « ne pleure presque pas ». La preuve, il écoute, médusé, sa maman parler pendant notre entretien : il est en train d’apprendre les syllabes.

Lors des échographies, Agnès aurait pu s’effondrer. Elle est alors mère célibataire de deux enfants. Le médecin lui annonce qu’il y a un risque de trisomie 21 : « J’étais effrayée ». Pour comprendre ce qui lui arrive, elle navigue sur Internet, et découvre la vidéo interdite par le CSA « Dear future mom ». « Je crois que je n’ai jamais envisagé autre chose que de mettre au monde ce bébé, mais cette vidéo, et d’autres témoignages, m’ont fait un bien fou dans la semaine qui a suivi l’annonce du médecin ». Au rendez-vous suivant elle demande au médecin : « Cet enfant pourra marcher, parler, écrire ? Alors je le garde ! » Elle jette un coup d’œil à Saül qui en a assez écouté et se déplace, en rampant, de l’autre côté de la pièce : il commence à marcher à quatre pattes.

« Dans quoi tu t’embarques ? »

Sa grande famille – elle a neuf frères et sœurs – la soutient unanimement, bien qu’un frère ait joué aux « avocats du diable ». « “Dans quoi tu t’embarques ?” s’inquiétait-il… Aujourd’hui c’est le parrain de mon garçon ! ». Ses collègues aussi étaient inquiets, et avaient du mal à comprendre sa décision. Depuis l’une d’entre elles lui a annoncé que si elle était confrontée à sa situation, elle ferait le même choix. Agnès s’est « embarquée » dans ce qu’elle voit comme une mission : « J’ai été adoubée ». Au moment de la césarienne, en urgence car le cœur de son bébé ralentissait, on lui a demandé par deux fois, avant d’inciser « si on faisait tout pour l’enfant »… Pourtant cet enfant et cette mission « lui donnent beaucoup de bonheur », à elle et à sa famille. Pendant les premiers jours de Saül, les psychiatres qui défilaient dans sa chambre repartaient rapidement : cette maman n’avait pas besoin de leurs services. « Saül est adoré par toute la famille. C’est un bébé très actif, très débrouillard… ». Comme pour confirmer les paroles de sa maman, il se met à babiller, s’adressant à l’un de ses frères aînés.

Le bonheur affiché par cette mère en mission est presque déconcertant. Pourtant, la première chose à dire à la mère d’un enfant trisomique est « félicitations », assure-t-elle. Elle accompagne en ce moment même une maman qui connaît une situation comparable, avec son adorable bébé de deux mois. Quant à Saül, il a des envies de ménage de printemps : il a attrapé un grand balai qu’il traîne derrière lui tandis qu’il escalade une marche.

 

Résultat de recherche d'images pour "Icône de l'Eucharistie"

En ce jour où nous célébrons les Martyrs du Sayfo (Génocide des Chrétiens Araméens,l'Eglise d'Occident célèbre la Présence du Christ notre Chef dans le Sacrement de l'Eucharistie.

Nous nous unissons à nos frères des Eglises de Rite Latin pour trouver dans le Christ qui se fait le Pain de l'homme en chemin vers l'éternité, la nourriture, le Pain supra substantiel qui nous permet de trouver lumière et force pour, tout au cours de notre Pèlerinage terrestre, Lui être fidèles et témoigner de Sa présence pour le Salut du monde:

 

Neste dia em que celebramos a Martyrs Sayfo (Genocídio sírios cristãos, a famosa Igreja do Ocidente a presença de Cristo nossa cabeça no Sacramento da Eucaristia.

Juntamo-nos com os nossos irmãos das igrejas de rito latino de encontrar em Cristo, que é o pão do homem no caminho para a eternidade, comida, supra Pão substancial que nos permite encontrar luz e força para enquanto durante a nossa peregrinação terrena, ser fiel a ele e testemunhar de Sua presença para o mundo Hi:

 

On this day when we celebrate the Martyrs of the Sayfo (Genocide of Aramaic Christians, the Western Church celebrates the Presence of Christ our Head in the Sacrament of the Eucharist.

We unite with our brothers of the Latin Rite Churches to find in Christ who makes himself the Bread of man on the way to eternity, food, supra substantial bread that allows us to find light and strength for everything During our earthly pilgrimage, to be faithful to Him and to witness His presence for the salvation of the world:

Résultat de recherche d'images pour "Icône de l'Eucharistie"

Adóro te devóte, látens Déitas,
Quæ sub his figúris, vere látitas:
Tibi se cor meum totum súbjicit,
Quia, te contémplans, totum déficit.

Visus, tactus, gustus, in te fállitur,
Sed audítu solo tuto créditur:
Credo quidquid díxit Dei Fílius;
Nil hoc verbo veritátis vérius.

In cruce latébat sola Déitas,
At hic látet simul et humánitas:
Ambo támen crédens átque cónfitens,
Peto quod petívit latro pœnitens.

Plagas, sicut Thomas, non intúeor,
Deum támen meum te confíteor.
Fac me tibi sémper mágis crédere,
In te spem habére, te dilígere.

O memoriále mortis Dómini,
Panis vivus, vitam præstans hómini,
Præsta meæ menti de te vívere,
Et te illi semper dulce sápere.

Pie pellicáne, Jesu Dómine,
Me immúndum munda tuo sánguine,
Cujus una stilla salvum fácere,
Totum mundum quit ab ómni scélere.

Jesu, quem velátum nunc aspício,
Oro fíat illud, quod tam sítio:
Ut, te reveláta cernens fácie,
Visu sim beátus tuæ glóriæ. Amen.

Résultat de recherche d'images pour "Icône de l'Eucharistie"

 

Je vous adore profondément, ô Dieu réellement caché sous ces apparences ; mon cœur se soumet à vous tout entier, parce que, en vous contemplant, tout entier il est anéanti.

La vue, le toucher, et le goût sont ici en défaut ; l'ouie seule assure ma foi ; je crois tout ce qu'a dit le Fils de Dieu ; rien n'est plus vrai que la parole de la Vérité même.

Sur la croix, la divinité seule était cachée ; ici la divinité et l'humanité se cachent également : croyant néanmoins et confessant l'une et l'autre, je vous demande, Seigneur, ce que vous demandait le larron pénitent.

Je ne vois pas vos plaies comme Thomas les a vues ; cependant je vous reconnais pour mon Dieu ; faites que toujours de plus en plus, je crois en vous, j'espère en vous, et je vous aime.

Ô mémorial de la mort du Seigneur, pain vivant qui donnez la vie à l'homme, donnez à mon âme de ne vivre que de vous et de trouver toujours en vous sa joie et ses délices.

Ô Pélican plein de tendresse, Seigneur Jésus, que votre sang me purifie de mes souillures ; ce sang, dont une seule goutte suffit pour effacer tous les péchés du monde.

Ô Jésus, que je contemple à travers un voile, je vous prie, réalisez le désir ardent de mon âme ; faites qu'un jour, vous voyant sans voile, face à face, je sois bienheureux à la vue de votre gloire. Amen.

Résultat de recherche d'images pour "Icône de l'Eucharistie"

Eu te amo profundamente, Deus, na verdade oculta sob essas aparências; Meu coração submete inteiramente a você, porque, contemplando você, ele é totalmente aniquilada.

A visão, tato e paladar estão aqui em padrão; os únicos garante auditivos minha fé; Acredito que todas as palavras do Filho de Deus; nada é mais verdadeiro do que a palavra da verdade em si.

Na cruz, a única divindade estava escondido; Pela divindade e humanidade também escondem; todavia acreditar e confessar um e outro, peço-lhe, Senhor, você pediu ao ladrão arrependido.

Não vejo os seus ferimentos como Thomas viu-los; No entanto, admito que o meu Deus; sempre fazendo isso mais e mais, eu acredito em você, eu confio em você e eu te amo.

O memorial da morte do Senhor, o pão que dão vida ao homem viver, dar a minha alma para viver só para você e você sempre encontrar em sua alegria e prazer.

Pelican O cheio de ternura, Senhor Jesus, que o seu sangue me purifica de minha imundície; este sangue, apenas uma gota é o suficiente para apagar os pecados do mundo.

Ó Jesus, contemplo através de um véu, por favor, realizar o desejo de minha alma; tudo um dia, vê-lo sem um véu, cara a cara, eu sou abençoado com a visão de sua glória. Amém.

Résultat de recherche d'images pour "Icône de l'Eucharistie"

I adore you profoundly, O God truly hidden under these appearances; My heart submits to you entirely, because, in contemplating you, it is utterly annihilated.

The sight, the touch, and the taste are here in fault; The hearing alone assures my faith; I believe all that the Son of God has said; Nothing is more true than the word of Truth itself.

On the cross the divinity alone was hidden; Here divinity and humanity are also hidden: nevertheless, believing and confessing one and the other, I ask you, Lord, what the penitent thief was asking for.

I do not see your wounds as Thomas saw them; Yet I acknowledge you for my God; Make that always more and more, I believe in you, I hope in you, and I love you.

O memorial of the death of the Lord, living bread that gives life to man, give to my soul to live only of you and always find in you its joy and its delights.

O Pelican full of tenderness, Lord Jesus, let your blood cleanse me from my filthiness; This blood, of which a single drop suffices to efface all the sins of the world.

O Jesus, that I contemplate through a veil, I pray you, realize the ardent desire of my soul; One day, seeing yourself without a veil, face to face, I am blessed at the sight of your glory. Amen.

 ​​​​​​​

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Cameroun : Mgr Benoît Balla victime d’un « assassinat brutal »

Les évêques camerounais, réunis ce 13 juin à Yaoundé, écartent la théorie de l'assassinat et affirment que leur confrère, évêque de Biafa, a été victime d'un meurtre sauvage.

La théorie du suicide a longtemps circulé pour expliquer le décès de Mgr Jean-Marie Benoît Balla, 58 ans, dont le corps inanimé a été retrouvé le 2 juin dernier dans les eaux du fleuve Sanaga, à une cinquantaine de kilomètres de Yaoundé, deux jours après sa disparition. Un mystérieux message, retrouvé dans son véhicule, indiquait en effet : « Je suis dans l’eau ».

Néanmoins, de nombreuses voix se sont montrées sceptiques, en particulier au sein de l’épiscopat local, informé des premières conclusions de l’autopsie. Les examens semblaient en effet indiquer que le corps de Mgr Benoît Balla avait été mutilé et que ses poumons étaient vides d’eau, ce qui est incompatible avec l’hypothèse de la noyade.

–– ADVERTISEMENT ––
 

 

Ce mardi, les évêques ont définitivement écarté l’usage du conditionnel. « Nous, évêques du Cameroun, affirmons que Mgr Jean-Marie Benoît Balla ne s’est pas suicidé ; il a été brutalement assassiné » ont-ils déclaré dans un texte que s’est procurée l’AFP. L’épiscopat camerounais indique son souhait de voir une enquête menée le plus rapidement possible pour faire la lumière sur ce « crime odieux et insupportable ».

_________________________________

 

Depuis le 6 juin, l’église Saint-Joseph de Calais accueille les associations humanitaires tous les jours, à midi.

Elles se tournent désormais vers les églises de Calais. Chassées par les forces de l’ordre devant l’église Sainte-Marie-Madeleine le 5 juin, des associations d’aide aux migrants assurent la distribution de nourriture dans une église voisine, Saint-Joseph, dans le centre de Calais, depuis mardi 6 juin.

Tous les jours vers midi, elles apportent des repas préparés par les bénévoles du Refugee Committee Kitchen et de l’Auberge des migrants à l’aide de camions. Les véhicules peuvent stationner sur le terrain de la petite église jusqu’à 14 heures, après nettoyage des lieux.

« Nous apprécions beaucoup l’aide apportée par l’Église, confie Loan Torondel, coordinateur de terrain au sein de l’association l’Auberge des migrants. Ce sont les belles valeurs de solidarité chrétienne qui s’expriment ».

Les repas – entre 50 et 300 selon les jours – peuvent ainsi être distribués « en toute tranquillité ». « C’est un soulagement, pour les migrants comme pour les associations. Cela fait deux semaines que nous sommes en” guerre” avec la police, qui nous empêche d’assurer correctement la distribution du repas de midi. » (…)

La Croix

----------------------------------------------------------

The Cherubic Hymn chanted during Divine Liturgy at the Visoki Dečani Monastery in Kosovo. 
-In this video, the chandeliers of the church are swung in a circular motion. This swinging motion symbolically represents the presence of the angels during worship. This is also believed to be symbolic of the Church as Noah's Ark, as it sails through the waves, being a refuge and means of deliverance from the tumultuous seas and storms that surround us in the fallen world.

-+-

O Hino Cherubic cantou durante a Divina Liturgia no Mosteiro Visoki Dečani no Kosovo.
- Neste video, os candelabros da igreja são movidos em movimento circular. Este movimento balançando simbolicamente representa a presença dos anjos durante a adoração. Acredita-se que isso seja simbólico da Igreja como Arca de Noé, quando navega pelas ondas, sendo um refúgio e meios de libertação dos mares tumultuados e as tempestades que nos cercam no mundo caído.

-+-

L'hymne Cherubic était chanté pendant la Divine Liturgie au monastère de Visoki Dečani au Kosovo.
- Dans cette vidéo, les lustres de l'église se  balancent dans un mouvement circulaire.

Ce mouvement oscillant représente symboliquement la présence des anges pendant le culte.

Nous croyons que cela symbolise l'Église comme l'Arche de Noé, qui navigue sur les vagues , en étant un refuge et des moyens de délivrance des mers et des orages tumultueux qui nous entourent dans le monde déchu.

Selon Finansol (association de promotion d’une finance éthique, humaine et solidaire),

« La finance solidaire relie les épargnants qui cherchent à donner du sens à leur argent à des entreprises et associations à forte utilité sociale et environnementale, qu’ils financeront via la souscription de produits d’épargne solidaire. »

Qu’est-ce que la finance solidaire ?

L’objectif de cette finance est donc d’allouer des capitaux et financer directement des entreprises engagées notamment dans l’amélioration des conditions sociales et la transition écologique. Les objectifs d’impact sont surtout situés sur les enjeux de l’emploi (lutte contre le chômage), du logement, des énergies renouvelables et de l’agriculture biologique voire du développement entrepreneurial des pays sous-développés du Sud…

L’épargnant peut donc orienter ses actifs directement vers des entreprises et projets identifiés qui lui permettront de mettre du sens à son investissement et d’en retirer une valeur éthique au-delà d’une valeur strictement financière.

La finance solidaire se concentre autour de deux produits phares selon les critères d’attribution du label Finansol : les produits d’investissement solidaire et les produits de partage. Les premiers placent directement tout ou partie de leur montant dans des projets identifiés solidaires (utilité sociale et/ou environnementale), les seconds versent les revenus issus des placements (au moins 25 %) dans des associations ciblées à l’avance et dont les actions sont identifiées d’utilité sociale et/ou environnementale.

L’économie sociale et solidaire (ESS), l’enjeu de l’emploi et du vivre-ensemble

L’économie sociale et solidaire représente aujourd’hui un vivier d’emplois importants. Il est recensé aujourd’hui 2,3 millions d’emplois dans l’ESS, soit 10 % à 15 % de l’emploi salarié en France (1 emploi sur 6 ou 7), avec un besoin supplémentaire de 100 000 emplois par an. Les besoins de financement sont donc énormes pour l’ESS, et la finance solidaire s’inscrit comme le principal pourvoyeur de fonds. Le nouveau baromètre de la finance solidaire publié par Finansol pour 2017-2018 estime à 9,76 milliards d’euros les encours placés sur les produits de partage ou d’investissement solidaire (via des plans d’épargne entreprise, livrets d’épargne, fonds commun de placement ou SICAV, Assurance-Vie) ou directement dans le capital d’entreprises solidaires.

En 2016, 196 000 nouvelles souscriptions de financements solidaires ont été réalisées pour un total de 1,3 milliard d’euros (+15,5 % en un an). L’encours global a permis de générer 280 millions d’euros de revenus redistribués à des projets sociaux/environnementaux, ceci permettant de créer ou consolider 49 000 emplois, reloger 5 500 personnes ou encore d’approvisionner 20 000 foyers en électricité renouvelable.

La majorité des actions de financement solidaire se fait principalement sur les circuits bancaires (un tiers des encours globaux soit 3,06 milliards d’euros sont réalisés via des produits d’épargne solidaire bancaires type livrets, parts de fonds communs, assurance-vie…).

Les fonds collectés s’orientent vers le social et l’environnement : 28 % des investissements vont à l’insertion par l’emploi, 31 % sont injectés dans le logement très social alors que l’environnement en reçoit 36 % et la solidarité internationale 5 %. Bien que ces produits soient labellisés, ils ne permettent pas toujours d’identifier parfaitement les projets et la gestion réalisée, confirmant que les Français préfèrent confier la gestion de leur épargne à des organismes spécialisés plutôt que de désintermédier l’investissement (seulement 500 millions d’euros investis directement dans le capital des entreprises solidaires).

Compte tenu du potentiel de développement de l’ESS, les montants alloués par la finance solidaire sur ces enjeux restent assez faibles même si les progressions sont constantes et significatives.

Le nombre d’emplois dans l’ESS financés par les mécanismes de la finance solidaire reste plutôt marginal compte tenu des besoins affichés (600 000 à 700 000 emplois nécessaires d’ici 2020). Au final, l’épargne solidaire ne représente que 0,16 % de l’épargne des Français… et donc une goutte d’eau dans l’océan de la finance mainstream.

Qui sont les épargnants solidaires ?

Les chiffres de la finance solidaire sont à remettre en perspective avec les épargnants qui la constituent : les ménages et épargnants individuels, au nombre d’un million environ. Selon l’étude proposée par Finansol, l’épargnant solidaire possède plusieurs profils d’âge et de capacité d’épargne. En général, ce serait majoritairement un homme de 46 ans qui épargnerait en moyenne environ 4 300 euros et originaire d’Ile de France ou du sud-est de la France.

Plusieurs décompositions sont proposées : l’épargnant bancaire solidaire (femme, 52 ans, environ 11 300 euros investis dans des livrets, fonds ou SICAV…), l’épargnant via une entreprise solidaire (homme, 49 ans, environ 3 400 euros investis dans des parts d’entreprises), les épargnants salariés solidaires via l’épargne salariale (homme, 44 ans, environ 3 400 euros placés sur des placements solidaires de manière volontaire par l’épargnant ou obligatoire par l’entreprise).

Ainsi, les personnes morales ne sont pas recensées ici, minimisant quelque part l’impact réel de ce type d’effort d’investissement compte tenu de la capacité financière des particuliers par rapport aux investisseurs professionnels et institutionnels.

Logique d’impact

La finance solidaire se différencie pleinement du courant de la finance responsable, plus orientée sur l’exclusion des fonds d’investissement d’entreprises controversées ou de secteurs d’activité et pratiques jugés non éthiques, ainsi que sur l’intégration dans les portefeuilles d’investissement d’entreprises ayant de bonnes pratiques environnementales, sociales et de gouvernance mais ne portant pas systématiquement de projets solidaires et générant un impact social/environnemental.

Ce qui différencie clairement les deux concepts, c’est la mesure de la performance extra-financière. Un investissement solidaire permet à l’épargnant de tracer les montants investis et donc de pouvoir directement mesurer la valeur éthique de son investissement. L’enjeu de l’impact est de pouvoir le mesurer afin que l’investisseur puisse réellement estimer si son choix d’investissement est en corrélation avec ses attentes éthiques.

Comment mesurer l’impact ?

L’intérêt de l’investisseur solidaire est de sacrifier tout ou partie de la performance financière de son placement pour rechercher un intérêt social et éthique. La rentabilité est donc double. Mais l’épargnant solidaire cherche-t-il réellement à mesurer l’impact de son placement ?

L’épargnant individuel possède généralement une culture financière et économique moins développée qu’un investisseur institutionnel. Il s’en remet la plupart du temps au label certifiant les produits responsables ou solidaires pour faire son choix, engageant sa confiance dans les méthodologies utilisées par ces auditeurs et organismes de certification.

Mais une fois l’acte de placement effectué dans un produit de partage ou solidaire, l’épargnant individuel ne recherche pas systématiquement la quantification de l’impact de l’investissement (comment est utilisé cet argent, sur quels types de projets est-il alloué par les entreprises solidaires financées, quels sont les impacts sociaux et environnementaux de ces projets ?).

La finance solidaire est surtout un mouvement proposé aux ménages et épargnants individuels via le système bancaire classique et ne recensent pas l’ensemble des investissements réalisés par les fonds d’impact investing type business angels ou capital-investissement, ou par les projets financés par les plateformes participatives de crowdfunding qui engagent que l’impact généré par l’investissement soit bien mesuré dans le temps (lien objectifs-résultats sociaux).

Un problème de référencement pour la finance solidaire… et donc de visibilité ?

L’acte de financement solidaire reste très simple à appréhender pour l’ensemble des épargnants mais complexe à matérialiser et formaliser compte tenu du manque d’identification et d’éducation. La plupart des organismes bancaires ne mettent pas en avant de manière prioritaire ce type de financement malgré une communication parfois plus visible que les produits sur les étagères.

Le travail effectué par les organismes de promotion et de labellisation permet aux épargnants cette identification, mais comment connaître ces organismes ? Qui informe ? La démarche éthique a toujours été formalisée par une action individuelle et une capacité à agir en conscience (Aristote, Morin, Ricœur…), mais dans la masse d’informations économiques et financières proposées, l’essentiel se dilue et devient parfois invisible.

L’autre inconvénient est la complexité des produits proposés : la grande majorité des épargnants individuels ne maîtrisent pas tous les enjeux des « méthodologies de gestion 90/10 » (90 % des actifs du fond placé de manière conventionnelle et/ou avec une gestion responsable, 10 % dans des entreprises et projets solidaires).

Trop d’appellations et d’enjeux (finance solidaire, 90/10, fonds de partage, fond d’impact, microcrédit, crowdfunding, finance responsable, ISR…) créent au final une véritable jungle lexicale qui ne permet pas une identification propre et claire pour la majorité des investisseurs.

Comment pousser les investisseurs à adhérer ?

L’acte initial viendra de l’individu et de sa capacité à casser la culture hégémonique au sens de Gramsci. L’Homme doit sortir en conscience de l’individualisme et du matérialisme vulgaire pour revenir à plus d’entraide et de collectif comme le présentait Aristote, Pierre Kropotkine ou Elinor Ostrom.

Il est aisé de recommander le changement des institutions et du business model des banques et institutions financières (diriger les capitaux vers les projets vertueux au service de l’Homme), encore faut-il que la conviction existe. En cela, le développement du concept de finance solidaire comme celui de la finance responsable permet d’armer le changement dans le temps et de promouvoir les projets innovants et durables. En cela, le rôle d’éducation et d’information est rempli.

Mais y-a-t-il un réel désir de changement ? Au-delà des discours et à l’ère du story-telling, l’envie est-elle réellement formalisée ? Pour donner plus de visibilité, il faudra inexorablement engager une volonté « macro » et politique qui donne une vision claire et identifiée et concentre ses forces sur ce type de développement permettant un ré-encastrement de la finance au sein de l’économie et donc des relations sociales comme le proposait Polanyi.

Christophe Revelli, Professeur de finance responsable et conseiller scientifique du MSc Finance de Kedge Business School, Kedge Business School

La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.

Crédit image : The Conversation

(Source :InfoChrétienne)

Résultat de recherche d'images pour "Icônes Coptes"

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIAToujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons... 

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

L’image contient peut-être : 2 personnes, barbe

Why do Orthodox Christians pray facing East and why does the priest not face the people when he prays?

I have a pet saying that I like to tell to my parishioners:
 
“The priest prays for the people, and with the people, but not instead of the people”.
 
I usually admonish them with this saying when I am announcing one of the very rare occasions when I will be gone on a weekend, to teach them that they are responsible for prayer in the church; this is not something that is the sole responsibility of the clergy. I am trying to minimize any of the mice “playing” when the cat is away!
 
My little aphorism is not just an admonishment; it is also shows the equality of the clergy and the people when we are addressing our prayers to God.
 
With rare exceptions, the priest (and deacon and bishop), with the people face toward the East[1] when they pray. “East” is, liturgically, in the direction of the altar, whether it faces true East or not. In a traditional church, “built from scratch” the altar always is to the East; in our modern world, where there are many buildings that are modified to use in worship, sometimes it is not possible for the altar to face true East.  If there is no altar present (such as when we have molebens in front of the cross on our land in McKinney, where God willing, we will have a new temple built by late summer 2009), everybody still faces in the same direction.
 
Facing East is an ancient tradition, grounded in sure knowledge about the Second Coming, first told us by the Lord, and then repeated by an angel after the disciples had just seen the Lord ascend into heaven:
 
“For as the lightning comes from the east and shines as far as the west, so will be the coming of the Son of Man” (Matthew 24:27)
 
“…Ye men of Galilee, why stand ye gazing up into heaven? This same Jesus, which is taken up from you into heaven, shall so come in like manner[2] as ye have seen him go into heaven.” (Acts 1:11)
 
We believe that our Lord ascended on the Mount of Olives, and when He comes back, He will come on a cloud[3] from the East. Therefore, we face East when we pray.
 
There are other important biblical references to the East. The following is a NON-comprehensive list.
 
 
The wise men saw signs of the imminent birth of Christ from the East:
 
“Now when Jesus was born in Bethlehem of Judaea in the days of Herod the king, behold, there came wise men from the east to Jerusalem,  (2)  Saying, Where is he that is born King of the Jews? for we have seen his star in the east, and are come to worship him.” (Mat 2:1-2)
 
Ezekiel saw the “glory of the Lord” when facing East:
 
“And the glory of the Lord came into the house, by the way of the gate looking eastward:” (Eze 43:4 Brenton)
 
The Jews faced Eastward during their worship:
 
“And if the prince should prepare as a thanksgiving a whole-burnt-peace-offering to the Lord, and should open for himself the gate looking eastward, and offer his whole-burnt-offering, and his peace-offerings, as he does on the sabbath-day; then shall he go out, and shall shut the doors after he has gone out.” (Eze 46:12 Brenton )
 
There are lots of references in the Fathers to prayer facing East (see the end of this essay for an excerpt from St John of Damascus concerning this.) It has been a uniform part of our tradition since BEFORE Apostolic times.
 
When the people pray, they all pray together. We are all God’s children.
 
Does it make any sense for the people to face God, and the celebrant to turn his back to God during prayer? He cannot lead prayer when facing the people; he becomes a focal point for prayer; the people are facing him!
 
One can see how dangerous this practice of having the celebrant face the people by observing the excesses that have occurred in the sectarian churches (Full disclosure, please see the note[4] at the end of this essay). Just driving down the road and looking at billboards shows that the “mega churches” do not share our “mind”. Their billboards feature prominently the picture of the pastor, usually with his pretty wife and 2 pretty children, a boy and a girl, all smiling beatifically at the masses, or perhaps some other “beautiful person” gushing about how they have finally found a church they can believe in. So much of, (what shall we call it? “mainstream” or “sectarian” or “Protestant”) worship has become about personality. At look at the “mega” and even small country churches shows a wholly different way of worship than the ancient Jewish/Orthodox way. The “altar’ area is a stage, flanked with large TV screens, which show flattering close-ups of the pastor as he preaches, or the music minister as he performs.
 
This way of “worship” is really a form of entertainment. What can it teach the people? And what are all these ministers doing smiling so much at their audience, as if they are entertainers or salesmen? This type of worship is without significant substance, and often is directed to a passive audience, rooted in their theater chairs. Ironically, some of these churches which consider themselves to be “Apostolic” do not realize that their way of worship is far removed from that of the Apostles! And don’t even get me started about the theological content of the songs being sung today! As the music minister smiles and performs, a stream of pablum, to catchy melodies,  with drum rolls and guitar riffs, is being fed to the seated masses (to be fair, not all “Protestant” worship is like this, (some is quite sober and dignified) but the TV stuff is very common in many local churches.)
 
Contrast this with true, traditional Orthodox worship. The celebrant stands, usually in front of the altar, with a serious and sober demeanor, and the people stand with him, all symbolically facing God, to the East. The people much about piety from the way the celebrant and deacons serve. All is done carefully, soberly, with thought and good order.
 
Even the Roman Catholics have begun to realize the excesses that can happen when the priest faces the people when he liturgizes. The current Pope (Benedict) is a strong advocate of ending this innovation and he celebrates the liturgy facing, with the people, in the direction of the altar.
 
When the pastor teaches, he faces the people. This was the Jewish way as well; Christian worship is inherently Jewish. For everything, there is a time and a season, and when the pastor teaches, he faces the people, so they can hear his exhortations. It makes no sense (and is rude) to speak to people with our back to them; in the same way, it makes no sense, and is rude, for us to pray to God while turning our back to Him.
CONCERNING WORSHIP TOWARDS THE EAST
EXPOSITION OF THE ORTHODOX FAITH1
by St. John of Damascus, Book IV, chapter 12
 
It is not without reason or by chance that we worship towards the East. But seeing that we are composed of a visible and an invisible nature, that is to say, of a nature partly of spirit and partly of sense, we render also a twofold worship to the Creator; just as we sing both with our spirit and our bodily lips, and are baptized with both water and Spirit, and are united with the Lord in a twofold manner, being sharers in the Mysteries and in the grace of the Spirit.
 
Since, therefore, God1 is spiritual light 2, and Christ is called in the Scriptures Sun of Righteousness3 and Dayspring,4 the East is the direction that must be assigned to His worship. For everything good must be assigned to Him from Whom every good thing arises. Indeed the divine David also says, Sing unto God, ye kingdoms of the earth: 0 sing praises unto the Lord: to Him that rideth upon the Heavens of heavens towards the East.5 Moreover the Scripture also says, And God planted a garden eastward in Eden; and there He put the man whom He had formed6: and when he had transgressed His command He expelled him and made him to dwell over against the delights of Paradise, which clearly is the West.
 
 

 

So, then, we worship God seeking and striving after our old fatherland.
 
Moreover the tent of Moses7 had its veil and mercy seat8 towards the East.
 
Also the tribe of Judah as the most precious pitched their camp on the East.9
 
Also in the celebrated temple of Solomon, the Gate of the Lord was placed eastward.
 
Moreover Christ, when He hung on the Cross, had His face turned towards the West, and so we worship, striving after Him.
 
And when He was received again into Heaven He was borne towards the East, and thus His apostles worship Him, and thus He will come again in the way in which they beheld Him going towards Heaven; 10 as the Lord Himself said, As the lightning cometh out of the East and shineth even unto the West, so also shall the coming of the Son of Man be.11
 
So, then, in expectation of His coming we worship towards the East. But this tradition of the apostles is unwritten. For much that has been handed down to us by tradition is unwritten. 12
______________________
1 St. Basil, On the Holy Spirit, ch. 27.

2 I John 1:5.

3 Mal. 4:2.

4 Zach. 3:8, 6:12, Luke 1:78

5 Ps. 68:32, 33.

6 Gen. 2:8.

7 Levit. 16:14.

8 Ibid. 2.

9 Num. 2:3.

10 Acts. 1:11.

11 Matt. 24:27

12 St. Basil, On the Holy Spirit, ch. 27.
 

 

Source: http://www.orthodox.net/journal/2009-05-16.html
 
 
SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR

 

 
 
 Ethique ou morale : pourquoi les distinguer ?
 14 Juin 2017
Faut-il invoquer l’éthique ou la morale ? Si l’hésitation n’est pas nouvelle, la distinction revient en force chaque fois qu’il est question d’élargir le champ d’action...
 
 
 Dépistage prénatal non invasif de la trisomie 21 : l’hypocrisie française
 08 Juin 2017
La mise en place du dépistage prénatal non invasif de la trisomie 21 en France passe par de multiples étapes règlementaires, qui occultent le débat éthique ; un procédé...
 
   
 
LE COIN DES EXPERTS
 
 
 Le Conseil Constitutionnel rejette la question de familles de patients sur la fin de vie
 
Jean Paillot-Interview
 02 Juin 2017
Le 6 mars 2017, une question de constitutionnalité était posée par l’Union nationale des associations de familles de traumatisés crâniens et de cérébro-lésés au sujet de la loi fin de vie du 2 février 2016. Le...
 
 
Suisse : un nombre d'IVG stable
En Suisse, l’Office fédéral de la statistique a recensé 10 256 interruptions volontaires de grossesse (IVG) en 2016, soit 33 IVG de moins qu’en 2015. Le nombre d’avortements semble se stabiliser.   Une femme sur 100 ayant eu recours...
 
 
La FIV à trois parents pour rajeunir les ovocytes : un marché lucratif
La start-up Darwin Life, lancée récemment par le médecin américain John Zhang, propose des FIV à trois parents[1] (cf....
 
 
Inde : deux femmes recoivent des greffes d’utérus
En Inde, deux femmes, âgées de 21 et 24 ans, ont reçu une greffe d’utérus. L’une souffrait d’une absence congénitale d’utérus, et la seconde du syndrome d’Asherman des suites d’un avortement, ayant pour conséquence un utérus non fonctionnel....
 
 
Californie : un médecin accusé d'avoir tué un enfant pour prélever ses organes
En Californie, 4 ans après les faits, un médecin est accusé d'avoir tué un enfant pour récupérer ses organes. Le 12 juin dernier, une enquête a été ouverte.   Le 31 juillet 2013, le jeune Cole Hartmann, autiste, est victime d’un...
 
 
   AGENDA
 A Noter
  
Bioéthique, quelle politique pour la France ?
A l’occasion de l’élection présidentielle, la Fondation Jérôme Lejeune publie un document de référence - accessible en ligne - pour :

Aucun texte alternatif disponible.

Deesis Icon of the Theotokos

Où nous trouver ?

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

----------------------------------------------

Résultat de recherche d'images pour "Icônes Coptes"

PROGRAMME LITURGIQUE (Mis à jour) pour  JUIN et JUILLET:

-PARIS:
Prochaine permanence pastorale du Vendredi 30 JUIN de 15h à 18h30 au Samedi 1er JUILLET de 8h à 12h.


*Le Samedi 1er JUILLET
RAMASSAGE DES FIDÈLES de Paris et sa région pour le WE du Pèlerinage à N-D de Miséricorde et Saint Abraham Koorilose Bava (Invoqué contre toutes les atteinte des esprits mauvais et personnes malveillantes) ,
en Normandie, au Monastère
à 15h au point de rendez-nous habituel .


NORMANDIE:


-CAEN: Une permanence pastorale sera assurée du 29 JUIN au soir au Samedi 1er JUILLET au matin (Prenez Rdv 07 87 11 06 03 par sms).
-LISIEUX (Coquainvillier) , Tous les troisièmes Vendredi du mois à 18h (Abouna Isaac au 07 87 11 06 03 par sms).

-AU MONASTÈRE DE CHANDAI :

¤DIMANCHE 2 JUILLET, PÈLERINAGE à N-D de Miséricorde et

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Koorilose"

Saint Abraham Koorilose Bava.( Et aux autres Saints du  Kérala.*

*Dimanche 16 Juillet:

Messe matinale à 7h30. Départ pour  une Visite de Paris: Rue du Bac, Cathédrale Russe Orthodoxe, Tour Eiffel, Sacré coeur...

 

*Samedi 22 Juillet:

Matinée au Monastère, Messe mensuelle du Pèlerinage autour des reliques de Sainte Rita et Saint Charbel.*

 

¤Dimanche 23 Juillet: 

Image associée

 

Pèlerinage à Saint Christophe au Monastère Syriaque Notre-Dame de Miséricorde, 10h30 Messe et bénédiction des voitures en l'honneur de Saint Christophe.Repas en plein air et anniversaire (Avec deux jours d'avance) de notre métropolite: Mor Philipose-Mariam. 

BRETAGNE, PAYS DE LOIRE:


-NANTES :
¤Jeudi 6 JUILLET ,  Permanence pastorale de 9h à 17h, Messe à 18h .

 

CHARENTES- AQUITAINE,LIMOUSIN-CENTRE:


-ANGOULÊME (JAULDES ):
¤Dimanches 11,18 et 25 JUIN / 9 et 
23 JUILLET 
bénédiction des voitures en l'honneur de Saint Christophe *

-LOURDES :
¤Permanence pastorale les 14, 15 (Messe) et 16 JUIN. 
-PÉRIGUEUX (LA CHAPELLE FAUCHER) :
Samedi 24 JUIN / 22 JUILLET *. . .
-----------
*MESSES À 10H 30
-----------------------------------------------------
Nota bene :
Les "permanences pastorales" sont prévues pour vous assurer la proximité des sacrements (Messes, Confessions, Onction des malades), catéchisme, entretiens et accompagnements spirituels , prières de délivrance ( voir d'exorcismes ) ou de guérison intérieure .(RÉCEPTION SUR RDV) en fonction de la région où vous vivez

______________________________________________

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

VACANCES FAMILIALES (PARENTS-ENFANTS)

 

JUILLET (Du 13 au  24):

 

AOÛT (Du 5 au 16)

L’image contient peut-être : plein air et nature

cliquez ci-dessous pour le programme:

Aidez-nous à emmener en vacances ceux qui,

sans moyens, ne partiraient jamais !...

-----------------------------------------------------------------------------------------------PELERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA du 7 au 16 Octobre 2017

Programme et inscription, cliquez ci dessous:

PÈLERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA DU 7 AU 16 OCTOBRE 2017, INSCRIVEZ-VOUS !

Résultat de recherche d'images pour "Images de N-D de Fatima"

Pèlerinage Syriaque des "Chrétiens Francophones de St Thomas" à FATIMA

+++

________________________________

Résultat de recherche d'images pour "Image Patriarche Syriaque Orthodoxe d'Antioche et Catholicos du Malankare"

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Note:

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Chers amis. Aloho m'barekh.

Ce 16 JUIN 2017 commencera le "jeûne des Saints Apôtres" . Il s'achèvera le 29 JUIN.

Que tous les fidèles de notre Église Locale Syro-Orthodoxe Francophone Mar Thoma en France et dans ses Missions aient à cœur de se soumettre à cette discipline salutaire pour pour trouver dans le Christ qui se fait le Pain de l'homme en chemin vers l'éternité, la nourriture, le Pain supra substantiel qui nous permet de trouver lumière et force pour, tout au cours de notre Pèlerinage terrestre, Lui être fidèles et témoigner de Sa présence pour le Salut du monde

Puisse cette période nous recentrer sur l'essentiel pour toujours davantage vivre dans la fidélité à la Tradition Apostolique !

Votre fidèlement dans l'amour du Seigneur et des frères. Aloho m'barekh ( Dieu vous bénisse ) !
+ Mor Philipose, métropolite, Gaillagos ce 15.VI.17
____________
Dear friends. Aloho m'barekh.

This 16 JUNE 2017 will begin the "Fasting of the Holy Apostles". It will end on June 29th.

That all the faithful of our local Syro-Orthodox Francophone Mar Thoma Church in France and its Missions should be keen to submit to this salutary discipline in order to find in the Christ who is making the Bread of man on his way to the " Eternity, nourishment, supra Substantial Bread that allows us to find light and strength to, throughout our earthly pilgrimage, be faithful to Him and witness His presence for the salvation of the world

May this period refocus us on the essential to live more faithfully in the Apostolic Tradition!

Your faithfully in the love of the Lord and the brethren. Aloho m'barekh (God bless you)!
+ Mor Philipose, Metropolitan, Gaillagos this 15.VI.17
__________________
Queridos amigos. Aloho m'barekh.

Ele terá início em 16 JUIN 2017 "Rápido dos Santos Apóstolos." Ela vai acabar em 29 de Junho

Que todos os fiéis do nosso-ortodoxo sírio Francophone Mar Igreja Thoma local na França e suas missões têm no coração a submeter a esta disciplina salutar encontrar em Cristo, que é o pão do homem no caminho para o eternidade, comida, supra Pão substancial que nos permite encontrar luz e força para enquanto que durante nossa peregrinação terrena, ser fiel a ele e testemunhar de Sua presença para o mundo Hi

Que este período se focar no essencial sempre mais vivo na fidelidade à Tradição Apostólica!

Sua fidelidade no amor de Deus e irmãos. Aloho m'barekh (Deus te abençoe)!
+ Mor Philipose, metropolitano, Gaillagos este 15.VI.17

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, texte et nourriture

Repost 0
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 09:44

Aucun texte alternatif disponible.

To those who affirm that Faith is nourished by Scripture alone:
"Therefore, brethren, hold fast, and keep firm the traditions of which you were taught, whether by word or by a letter from us. "
(Second letter of the Apostle Paul to the Christians of Thessalonica * Chapter 2 * verse 15 * Literal translation of Greek)
"Those who are ignorant of Tradition can not find the truth in Scripture. "
(Saint Irenaeus * Against heresies * III, 4, 1)
"All those who desire the knowledge of the truth must address each Church to the Apostolic Tradition, which is known throughout the world. "
(Saint Irenaeus * Against Heresies * III, 3)
"For more than twenty years the Church did not have a New Testament written, but the Holy Tradition was the only measure of faith and the whole edifice of salvation"
(Saint Justin (Popovich) of Chely)
"As holy Scripture is the written Tradition, so holy is the holy Scripture. "
(Saint Justin (Popovich) of Chely)

Aucun texte alternatif disponible.

Chers amis ,Aloho m'barekh.

Pendant que je desservais hier nos fidèles de Charente, méditant les beaux textes proposés dans notre Liturgie Syro-Orthodoxe pour le premier dimanche après la Pentecôte, textes relatifs au Don du Christ Pain de Vie, au don de l'Eucharistie, les fidèles entouraient notre Père Isaac pour son anniversaire (Voir photos prises par le Père Syméon. 
Vous les voyez partageant un repas fraternel à l'ombre des pruniers par cette belle journée ensoleillée).
Lorsque je serai rentré nous renouvelerons ce partage, autour de notre Abouna Isaac,le premier dimanche de Juillet.

À Jauldes, la chaleur était accablante et pour dire vrai, le bonheur d'être avec nos chers fidèles n'a pas suffit à évacuer mes difficultés cardio-vasculaires. Grâce à Dieu, aujourd'hui, la température est plus clémente.

Demain, je partirai pour Lourdes en passant par le Sanctuaire Marial d'Espis. Vous serez dans mes prières.

Samedi, après avoir récupéré Priscilia, la petite fillancée de Cyprien, nous rentrerons à Jauldes pour la Messe du deuxième dimanche après la Pentecôte (Solennité de la Fête-Dieu chez les Latins).

Dès le lundi commenceront les travaux d'aménagement de toilettes et douches communautaires pour le bon accueil des familles qui participeront à l'avenir aux "Vacances familiales"organisées par l'Église.

Ce mois de juin s'annonce bousculé !

Voici la dernière mise à jour du programme liturgique des CHARENTES- AQUITAINE,LIMOUSIN-CENTRE,PYRÉNÉES :

-ANGOULÊME (JAULDES ):
¤Dimanches 11,18 et 25 JUIN / 9 et 23 JUILLET (bénédiction des voitures en l'honneur de Saint Christophe) *

-LOURDES :
¤Permanence pastorale les 14, 15 (Messe pour les fidèles de la région ) et 16 JUIN.

-PÉRIGUEUX (LA CHAPELLE FAUCHER) :
Samedi 24 JUIN / 22 JUILLET *. . .
-----------

Aucun texte alternatif disponible.
*MESSES À 10H 30

Pour la Région des "Hauts de France", les horaires habituels au Monastère sont assumés par les Pères au Monastère.

Merci pour vos prières (Elles sont indispensables. N'oubliez pas que moi-même et les Pères, "nous roulons pour vous"!), soyez assurés des nôtres.

Votre fidèlement en Notre-Seigneur.

+Mor Philipose ,
métropolite.Jauldes ce 12.VI.2017

P.S:
Je vous invite à prier pour nos frères et sœurs Chrétiens du Pakistan. Nous sommes directement concernés depuis qu'un ancien prêtre Catholique-romain et un jeune homme Orthodoxe (qui voudrait devenir prêtre) postulent à leur intégration et à la "protection canonique" de  notre Eglise Métropolitaine.
Ce dernier, en attendant, se dévoue sur place au service de son peuple. Il me demandait, il y a quelques temps de prier pour l'un de ses amis et collaborateurs.
Malheureusement, celui-ci vient de décéder parce que les médecins Musulmans d'un hôpital gouvernemental d'Umerkot  Sindh, jeudi dernier, ont  refusé (En plein cœur du Ramadan !) de soigner ce travailleur social qu'ils considéraient comme «impur». 
Je vous en prie, mes amis, n'oublions pas nos frères et sœurs Chrétiens Pakistanais, ils ont besoin de sentir la solidarité de leurs frères et sœurs de France et de Francophonie ! Merci.

 

L’image contient peut-être : 2 personnes

-___________

Queridos amigos, Aloho m'barekh.
Enquanto eu ontem desservais nosso Charente Fiel, meditando belos textos propostos na nossa liturgia sírio-ortodoxa para o primeiro domingo depois de Pentecostes, textos relativos ao dom de Cristo Pão da Vida, o dom da Eucaristia, os fiéis em torno de nossa pai Isaac para o seu aniversário (Veja fotografias tiradas pelo pai Simeão.
Você vê-los compartilhando uma refeição juntos, à sombra de árvores de ameixa, neste dia lindo de sol).
Quando eu voltar, vamos renovar esta partilha em torno do nosso Abouna Isaac, o primeiro domingo de julho.
No Jauldes, o calor era insuportável e para ser honesto, a alegria de estar com o nosso querido fiel não foi suficiente para remover as minhas dificuldades cardiovasculares. Graças a Deus, hoje, a temperatura é mais ameno.
Amanhã eu deixo para Lourdes via o Santuário Mariano de Espis. Você estará em minhas orações.
Sábado, depois de recuperar Priscilia, pequeno fillancée Cipriano, voltamos a Jauldes para o segundo domingo depois de Pentecostes Massa (Solenidade de Corpus Christi em latim).
De segunda-feira começa o trabalho de desenvolvimento de banheiros comunitários e chuveiros para as famílias de boas-vindas que participam no futuro para "Férias em família", organizado pela Igreja.
Em junho deste ano está se configurando empurrou!
Aqui é o mais recente actualização do programa litúrgico CHARENTES- Aquitaine, Pirinéus Limousin-centro:
-ANGOULÊME (Jauldes):
¤Dimanches 11,18 e 25 de Junho / 9 e 23 de julho (bênção dos carros em honra de St. Christopher) *
-Lourdes:
ministério ¤Permanence 14, 15 (Missa para os fiéis da região) e 16 de Junho
-PÉRIGUEUX (CAPELA Faucher)
Sábado 24 de junho / julho 22 *. . .
-----------

L’image contient peut-être : nuage, ciel, plein air et nature
* Massas para 10H 30
Para a Região de "Hauts de France", o Mosteiro de costume cronograma são assumidos pelos Padres mosteiro.
Obrigado por suas orações (Eles são essenciais. Lembre-se de mim e os Padres, "nós montamos para você!"), Ter a certeza de nossa própria.
Seu fielmente no Senhor.
+ Mor Philipose,
métropolite.Jauldes este 12.VI.2017

P.S:
Convido-vos a rezar por nossos irmãos e irmãs cristãos no Paquistão. Estamos diretamente em causa uma vez que um ex-padre católico-romano e um homem ortodoxo jovem (que se tornaria um padre) para solicitar a sua integração e "proteção canônica" da nossa Igreja Metropolitana.
Este último, por sua vez, é dedicado no serviço local de seu povo. Ele me perguntou, há algum tempo para orar por um de seus amigos e colaboradores.
Infelizmente, ele só morreu porque os muçulmanos médicos de um hospital do governo Umerkot Sindh última quinta-feira recusou (No coração do Ramadã!) Para curar esse assistente social que consideravam "impuro".
Por favor, meus amigos, não nos esqueçamos de nossos irmãos e irmãs cristãos paquistaneses, eles precisam sentir solidariedade com os seus irmãos e irmãs da França e da Francofonia! Obrigado.

____________

L’image contient peut-être : intérieur

Dear friends, Aloho m'barekh.
While I was serving yesterday our faithful of Charente, meditating on the beautiful texts proposed in our Syro-Orthodox Liturgy for the first Sunday after Pentecost, texts relating to the Gift of Christ Bread of Life, to the gift of the Eucharist, the faithful surrounded our Father Isaac for his birthday (See photos taken by Father Symeon.
You see them sharing a fraternal meal in the shade of plum trees on this beautiful sunny day).
When I return, we shall renew this division, around our Abouna Isaac, the first Sunday of July.
In Jauldes, the heat was overwhelming and to be honest, the happiness of being with our beloved faithful was not enough to evacuate my cardiovascular difficulties. Thanks to God, today, the temperature is more lenient.
To-morrow I shall go to Lourdes, passing through the Marian Sanctuary of Espis. You will be in my prayers.
Saturday, after having recovered Priscilia, the little girl from Cyprien, we will return to Jauldes for Mass on the second Sunday after Pentecost (Solemnity of Corpus Christi in the Latins).
Starting Monday, work will begin on community toilets and showers to welcome families who will participate in the "Family Holidays" organized by the Church.
This month of June promises to be jostled!
Here is the last update of the liturgical program of CHARENTES-AQUITAINE, LIMOUSIN-CENTER, PYRÉNÉES:
-ANGOULÊME (JAULDES):
¤Dimanches 11,18 and 25 JUNE / 9 and 23 JULY (blessing of the cars in honor of Saint Christopher) *
-LOURDES:
¤Pastoral pastoral care on 14, 15 (Mass for the faithful of the region) and 16 JUNE.
-PÉRIGUEUX (THE FAUCHER CHAPEL):
Saturday 24 JUNE / 22 JULY *. . .
-----------

Aucun texte alternatif disponible.
* MASSES AT 10H30
For the Region of "Hauts de France", the usual schedules at the Monastery are assumed by the Fathers at the Monastery.
Do not forget that I and the Fathers, "we are driving for you!"), Be assured of our own.
Your faithfulness in Our Lord.
+ Mor Philipose,
Metropolitan.Jauldes ce 12.VI.2017

P.S:
I invite you to pray for our Christian brothers and sisters in Pakistan. We are directly concerned since a former Roman Catholic priest and an Orthodox young man (who would like to become a priest) postulate their integration and the "canonical protection" of our Metropolitan Church.
The latter, meanwhile, devotes himself to the service of his people. He asked me some time ago to pray for one of his friends and collaborators.
Unfortunately, this one just died because the Muslim doctors of a government hospital in Umerkot Sindh last Thursday refused (in the heart of Ramadan!) To look after this social worker whom they considered "impure".
Please, my friends, let us not forget our brothers and sisters in Pakistan, they need to feel the solidarity of their brothers and sisters in France and in the Francophonie! Thank you.

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, arbre, table, plein air et nature

 

1ère Méditation:

Livre de l'Ecclésiastique 31,8-11.

Heureux l'homme qui sera trouvé sans tache ; qui n'a pas couru après l'or, ni espéré dans l'argent et les trésors ! 
Qui est-il, pour que nous le proclamions heureux ? Car il a fait une chose merveilleuse parmi son peuple. 
Quel est celui qui a été éprouvé à ce sujet et trouvé sans reproche ? Que cette épreuve lui soit un sujet de gloire ! Qui a pu violer la loi et ne l'a pas violée, faire le mal et ne l'a pas fait ? 
Sa fortune sera affermie, et l'assemblée publiera ses bienfaits. 

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,35-40.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Ayez les reins ceints et vos lampes allumées ! 
Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent leur maître à son retour des noces, afin que, lorsqu'il arrivera et frappera, ils lui ouvrent aussitôt. 
Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant ! Je vous le dis en vérité, il se ceindra, les fera mettre à table et passera pour les servir. 
Et si c'est à la deuxième ou à la troisième veille qu'il arrive et les trouve ainsi, heureux sont-ils !
Sachez-le bien, si le maître de maison savait à quelle heure le voleur doit venir, il ne laisserait pas percer sa maison. 
Vous aussi, tenez-vous prêts, car c'est à l'heure que vous ne pensez pas que le Fils de l'homme viendra. " 

 



Par Saint Ambroise

(v. 340-397), évêque de Milan et docteur de l'Église 
Commentaire sur l'Évangile de Luc, 7, 131s ; SC 52 (trad. SC, p. 55 rev.) 

 

« Ayez les reins ceints et vos lampes allumées ! »

 

Le Seigneur nous veut vigilants, attendant à tout moment la venue du Sauveur.

Mais puisque le profit est mince et faible le mérite quand c'est la crainte du supplice qui empêche de s'égarer et puisque c'est l'amour qui a une valeur supérieure, le Seigneur lui-même enflamme notre désir d'acquérir Dieu lorsqu'il dit :

« Je suis venu jeter un feu sur la terre. »

Non pas, bien sûr, le feu qui détruit, mais celui qui produit la volonté bonne, celui qui rend meilleurs les vases d'or de la maison du Seigneur en consumant le foin et la paille (1Co 3,12s), en dévorant toute la gangue du monde, amassée par le goût du plaisir terrestre, œuvre de la chair qui doit périr. 

C'est ce feu divin qui brûlait dans les os des prophètes, comme le déclare Jérémie :

« C'est devenu comme un feu ardent qui brûle dans mes os » (Jr 20,9).

Car il y a un feu du Seigneur, dont il est dit :

« Un feu brûlera devant lui » (Ps 96,3).

Le Seigneur lui-même est un feu, dit-il, « qui brûle sans consumer » (Ex 3,2).

Le feu du Seigneur est lumière éternelle ; à ce feu s'allument les lampes des croyants :

« Que vos reins soient ceints et vos lampes allumées » (Lc 12,35).

Les jours de cette vie étant encore nuit, une lampe est nécessaire.

C'est ce feu que, selon le témoignage des disciples d'Emmaüs, le Seigneur avait lui-même mis en eux :

« N'avions-nous pas le cœur brûlant, sur la route, tandis qu'il nous dévoilait les Écritures ? » (Lc 24,32)

Ils nous apprennent avec évidence quelle est l'action de ce feu, qui éclaire le fond du cœur de l'homme.

C'est pour cela que le Seigneur viendra dans le feu (Is 66,15), pour consumer le mal au moment de la résurrection, combler par sa présence les désirs de chacun, et projeter sa lumière sur les mérites et les mystères.

Un frère vint trouver abba Macaire et lui dit : "Abba, dis-moi une parole afin que je sois sauvé."
Et le vieillard dit : "Va dans le cimetière et insulte les morts."
Le frère y alla donc, les injuria et leur jeta des pierres; puis il revint l’annoncer au vieillard. 
Celui-ci lui dit : "Ne t’ont-ils rien dit ?"
Il répondit que non.
Le vieillard lui dit : "Retournes-y demain et adresse-leur des louanges."
Le frère partit et les loua en disant : "Apôtres, saints et justes" et il revint vers le vieillard et lui dit : "Je les ai complimentés."
Et le vieillard lui dit : "Ne t’ont-ils rien répondu ?"
Le frère dit que non.
Le vieillard lui dit : "Tu sais quelles insultes tu leur as adressées, et ils ne t'ont pas répondu, et quelles louanges sans qu’ils te parlent : ainsi toi aussi, si tu veux être sauvé, deviens comme un mort; et comme les morts, ne tient compte ni du mépris des hommes ni de leurs louanges et tu pourras être sauvé."


apophtegmes des Pères du Désert

-+-

Um irmão veio para abba Macaire e disse-lhe. "Abba, me diga uma palavra que eu possa ser salvo"
E o velho disse: "Vá para o cemitério e insulte os mortos."
O irmão foi lá para que o amaldiçoou e atiraram pedras; Depois voltou para anunciar ao velho.
Ele disse: "Eles disseram alguma coisa para você?"
Ele disse que não.
O velho disse: "Vá novamente amanhã e resolvê-los louvor."
O irmão foi e alugou dizendo, "apóstolos, santos e justos" e ele voltou para o velho e disse: "Eu tenho elogiado"
E o velho disse: "Será que eles não respondeu a você?"
O irmão disse que não.
O velho disse: "Você sabe o que insultos dirigidas a eles, e eles não te responder, e elogiar o que eles falam sem você, e você também, se você quer ser salvo, tornar-se como a morte; e como os mortos, não leva em conta o desprezo de homens ou seus louvores e serás salvo. "

(Ditos dos Padres do Deserto)

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, personnes qui mangent, personnes debout, arbre, table, plante, plein air, nature et nourriture

Bon anniversaire Abouna Isaac, on remettra ça le dimanche 2 Juillet lorsque tous seront réunis pour le 

PÈLERINAGE à N-D de Miséricorde et

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Koorilose"

Saint Abraham Koorilose Bava.

PROCHAIN STAGE AU MONASTERE: 

 

Stage d’Iconographie Copte du lundi 21 AOÛT au 28 AOÛT  2017

1459883 592234677515191 662124102 n

 

IL RESTE DE LA PLACE, IL N'EST PAS TROP TARD POUR VOUS INSCRIRE !...

 

"L‘Incarnation de la Lumière"

Image associée

POUR VOUS INSCRIRE,C'EST ICI:

STAGE D'ICONOGRAPHIE : L’ICÔNE COPTE, PROCHAIN STAGE AU MONASTÈRE DU 21 AOÛT AU 28 AOÛT 2017

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, personnes qui mangent, table et nourriture

Retour sur l'Evangile du Premier dimanche après la Pentecôte

  •  
    • St. Jean 6:26-35 :
  • 26 Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé de ces pains et que vous avez été rassasiés.
  • 27 Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l’homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son sceau. »
  • 28 Ils lui dirent alors : « Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? »
  • 29 Jésus leur répondit : « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. »
  • 30 Ils lui dirent alors : « Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle œuvre vas-tu faire ?
  • 31 Au désert, nos pères ont mangé la manne ; comme dit l’Écriture : Il leur a donné à manger le pain venu du ciel. »
  • 32 Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c’est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel.
  • 33 Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. »
  • 34 Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là. »
    • 35 Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif.
    •  
  • Chers amis. Avons-nous bien écouté l’enseignement de Jésus dans l’Evangile ? Toute la liturgie de ce dimanche nous conduit au sens de l’Eucharistie qui est l’un des points essentiels de notre vie chrétienne, à accueillir les fruits de Celui qui nous dit: "Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif". Avec foi, nous croyons que Dieu est là, qu’il se donne à nous pour nous nourrir, pour nous accueillir tels que nous sommes pourvu que nous ne communions pas indignement et nous perfectionner par "La braise purificatrice du Corps et du Sang du Christ". Dieu se donne en nourriture pour que nous ayons la Vie éternelle !                                                

  • Prions pour l’Eglise qu’elle soit toujours porteuse du Saint Sacrement de l’Eucharistie qu’elle invite et accueille tous ceux qui le souhaitent à se mettre ensemble pour marcher vers l’Unité dans la Vérité, vers Celui qui fait vivre l’humanité et qui est source de toute vie ! R/Kourie eleison.
  • Prions pour ceux qui dirigent les pays, qu’ils ne pas recourent pas systématiquement  aux armes mais, avec le sens de leurs responsabilités, ils favorisent le dialogue pour que la justice et la paix s’établissent. Qu'ils prennent des mesures efficaces pour mettre fin au commerce des armes, cause de tant de violences injustes ! R/Kourie eleison.
  • Prions pour tous ceux qui célèbrent le Sacrement de la Passion et de la Résurrection du Seigneur qu’ils puissent comprendre vraiment quelle est la valeur de l’Eucharistie ; que l’amour du Christ-Tête demeure dans leur cœur et que la Lumière du Saint Esprit soit le guide de leurs pas afin qu’à leur tour chacun s'engage dans l'Amour Eucharistique de leur Chef et que, comme Lui, ils deviennent nourriture pour leurs frères, habités par la force du pardon ! R/Kourie eleison.

  • Prions pour tous les pères de familles que nous fêterons dimanche prochain soient toujours heureux d’être pères de famille. Réconfortez,Seigneur, ceux qui pour une raison ou une autre, devront passer cette journée seuls. Nous Vous rendons grâce de donner aux familles des papas qui essaient de se donner jusqu’au bout comme Vous, Seigneur, afin que leur foyer soit dans le vrai bonheur. R/Kourie eleison
  • Prions pour l’Assemblée que nous formons, pour ceux présents comme pour ceux absents que la conscience de notre communion au Corps du Christ se développe année après année ; que le désir d’entrer dans la vie éternelle se manifeste par des actes authentiques au quotidien ; que l’amour du prochain prenne place dans nos cœurs et que nos bouches témoignent de la dignité de nos frères ! R/Kourie eleison.
  •  

    • Dieu notre Père, recevez toutes nos demandes ! Transformes-nous en êtres désireux d’unité, de vérité, de justice et de paix ! Que cette Paix se propage et règne en chaque région du monde par Votre Fils, le Christ notre Seigneur, Lui qui vit et règne avec Vous et l’Esprit Saint pour les siècles des siècles. Amîn !
    •  

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, table et plein air

 

LA TRINITE CHANTEE PAR SAINT EPHREM. 

(St Ephrem 306-373), diacre en Syrie, docteur de l'Église 
Hymne sur la Trinité (trad. Bellefontaine 1991, coll. SO 50, p.334) 

 

« Un seul Dieu, un seul Seigneur, dans la trinité des personnes et l'unité de leur nature »
(Préface latine)

 

Refrain : Que soit béni celui qui t'envoie ! 

Prends donc comme symboles le soleil pour le Père 
pour le Fils, la lumière, 
et pour le Saint Esprit, la chaleur. 

Bien qu'il soit un seul être, c'est une trinité 
que l'on perçoit en lui. 
Saisir l'inexplicable, qui le peut ? 

Cet unique est multiple : un est formé de trois, 
et trois ne forment qu'un, 
grand mystère et merveille manifeste ! 

Le soleil est distinct de son rayonnement 
bien qu'il lui soit uni ; 
son rayon est aussi le soleil. 

Mais personne ne parle pourtant de deux soleils, 
même si le rayon 
est aussi le soleil ici-bas. 

Pas plus nous ne disons qu'il y aurait deux Dieux. 
Dieu, Notre Seigneur l'est ; 
au-dessus du créé, lui aussi. 

Qui peut montrer comment et où est attaché 
le rayon du soleil, 
ainsi que sa chaleur, bien que libres ? 

Ils sont ni séparés ni confondus, 
unis, quoique distincts, 
libres, mais attachés, ô merveille ! 

Qui peut, en les scrutant, avoir prise sur eux ? 
Pourtant ne sont-ils pas 
apparemment si simples, si faciles ? ... 

Tandis que le soleil demeure tout là-haut, 
sa clarté, son ardeur 
sont, pour ceux d'ici-bas, un clair symbole. 

Oui, son rayonnement est descendu sur terre 
et demeure en nos yeux 
comme s'il revêtait notre chair. 

Quand se ferment les yeux à l'instant du sommeil, 
tel des morts, il les quitte, 
eux qui seront ensuite réveillés. 

Et comment la lumière entre-t-elle dans l'œil, 
nul ne peut le comprendre. 
Ainsi, Notre Seigneur dans le sein... 

Ainsi, notre Sauveur a revêtu un corps 
dans toute sa faiblesse, 
pour venir sanctifier l'univers. 

Mais, lorsque le rayon remonte vers sa source, 
il n'a jamais été 
séparé de celui qui l'engendre. 

Il laisse sa chaleur pour ceux qui sont en bas, 
comme Notre Seigneur 
a laissé l'Esprit Saint aux disciples. 

Regarde ces images dans le monde créé, 
et ne vas pas douter 
quant aux Trois, car sinon tu te perds ! 

Ce qui était obscur, je te l'ai rendu clair : 
comment les trois font un, 
trinité qui ne forme qu'une essence ! 

Refrain : Que soit béni celui qui t'envoie !

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, table et plein air

Saint Irénée, un théologien pastoral. 

Si son activité pastorale demeure méconnue, l’aspect littéraire de son activité a en revanche traversé les siècles. Irénée a écrit des traités théologiques parce qu’il était avant tout pasteur. On lui doit plusieurs écrits sur la Science, la prédication apostolique, mais son œuvre majeure est un traité réfutant la gnose et de nombreuses hérésies : l’Adversus hæreses (Contre les hérésies) dont le titre complet est Dénonciation et réfutation de la gnose au nom menteur. Ce long texte divisé en cinq livres représente la première synthèse théologique de grande ampleur où se trouve récapitulée la foi de l’Église et présente de nombreuses intuitions reprises dans les siècles suivants. L’ouvrage est destiné à lutter contre l’hérésie gnostique de ceux qui pensent obtenir le salut par l’acquisition d’un savoir tenu secret au plus grand nombre et non pas par le sacrifice du Christ. Il montre que le Christ par sa mort et sa résurrection « récapitule » toute l’œuvre créatrice de Dieu. Cette vision de l’économie du Salut montre que : « Celui qui apporte la nouveauté, c’est Celui qui a été annoncé. La nouveauté de l’Évangile n’est pas soudaine, elle a été désirée et entrevue et elle est réalisée en nous par une sorte d’anticipation pour nous accoutumer à ce qui sera notre bonheur » (Maurice Jourjon).   

La mise en valeur de la tradition apostolique. Tout vient des Apôtres et tout converge vers eux : « La Tradition des Apôtres, qui a été manifestée dans le monde entier, c’est en toute Église qu’elle peut être perçue par tous ceux qui veulent voir la vérité. » Afin d’asseoir avec autorité sa défense de la Tradition, Irénée recourt à la généalogie de « l’Église très grande, très ancienne et connue de tous », fondée par les Apôtres Pierre et Paul dans la capitale de l’empire romain. La succession des évêques se lit la vérité de l’Évangile conservée avec une fidélité absolue par ceux qui en sont les dépositaires. Il assoit ainsi la catholicité de son Église sur l’Eucharistie, la Tradition, le siège apostolique de Rome et son importance dans la chrétienté primitive.

Lire la suite du récit

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, table, arbre, plein air et nature

A ceux qui affirment que la Foi est nourrie de l'Ecriture seule :

Aucun texte alternatif disponible.

« Ainsi donc, frères, tenez bon, et gardez ferme les traditions dont vous fûtes enseignés, soit par la parole, soit par une lettre de nous. » 
(Deuxième lettre du saint Apôtre Paul aux chrétiens de Thessalonique * Chapître 2 * verset 15 * Traduction littérale du grec)

L’image contient peut-être : une personne ou plus

« Ceux qui ignorent la Tradition ne peuvent trouver la vérité dans l'Ecriture. »
(Saint Irénée * Contre les hérésies * III, 4, 1)

« Tous ceux qui désirent la connaissance de la vérité doivent s'adresser dans chaque Eglise à la Tradition apostolique, qui est connue dans le monde entier. »
(Saint Irénée * Contre les hérésies * III, 3)

L’image contient peut-être : 1 personne

« Pendant plus de vingt ans, l'Eglise n'a pas eu de Nouveau Testament écrit, mais la Sainte Tradition était la seule mesure de la foi et de l'ensemble de l'édifice du salut »
(Saint Justin (Popovitch) de Tchélié)

« Autant la sainte Ecriture est la Tradition écrite, autant la sainte Tradition est la sainte Ecriture orale. »
(Saint Justin (Popovitch) de Tchélié)

-+-

Para aqueles que afirmam que a fé é alimentada somente pela Escritura:

L’image contient peut-être : 9 personnes
"Portanto, irmãos, estai firmes e retende firmar as tradições que vos foram ensinadas, seja por palavra ou por carta nossa. "
(Segunda carta do apóstolo Paulo aos cristãos de Tessalônica Chapitre * Tradução 2 * 15 * verso literal do grego)
"Aqueles que ignoram a Tradição não consegue encontrar a verdade nas Escrituras. "
(Irineu Contra Heresies * * III, 4, 1)
"Todos os que desejam o conhecimento da verdade deve aplicar em cada igreja na Tradição apostólica, que é conhecido em todo o mundo. "
(Irineu Contra Heresies * * III, 3)
"Por mais de vinte anos, a Igreja não tinha Novo Testamento escrito, mas a Sagrada Tradição foi a única medida de fé e de todo o edifício da salvação"
(St. Justin (Popovich) de Tchélié)
"Ambas as Sagradas Escrituras é a tradição escrita, como a Sagrada Tradição é a Sagrada Escritura oral. "
(St. Justin (Popovich) de Tchélié)

Anthony Gunin:

LA FRUSTRATION FAIT-ELLE GRANDIR ?

St Marc l'ascète

Non –

Elle engendre des passions morbides : le ressentiment, la colère, la jalousie, la violence. Elle cherche des formes de compensation, inspirées par l’amour de soi, dans l’alimentation, la sexualité, ou la domination, par exemple. Une plante privée du sol qui lui convient, de l’ensoleillement naturel ou de la quantité d’eau dont elle a besoin, s’étiole. L’être humain privé de la satisfaction de ses besoins élémentaires ou imaginaires, devient amer. Il ne grandit pas. Il se racornit. Un bon nombre des souffrances a là son origine. En profondeur, l’homme privé de satisfaire son désir d’infini, et, très précisément, de Dieu, se lamente à la porte du Paradis, comme le fit Adam. L’image divine aspire naturellement à la ressemblance : l’échec de ce projet produit le manque le plus pénible à l’être humain, qu’il en soit ou non conscient. L’enfer est le lieu mystique de la plus grande frustration – un feu et une soif inextinguibles… et la haine de l’amour.

Gérer la frustration

On peut tenter un changement d’attitude (« conversion »), en renonçant, si possible à l’impasse de la révolte… « Pour nous, c’est justice ! », dit le Larron au Golgotha. Tentons de bénir ceux qui jouissent de ce qui nous est refusé ; de remercier Dieu d’avoir exaucé les autres. Apprenons à dire Oui, à rendre grâce, à chercher quel est pour nous, dans la situation de frustration, le message divin. Frustré de liberté, un prisonnier rendait grâce à Dieu pour ceux qui voyaient le soleil. La gestion de la frustration et du manque est l’œuvre de l’esprit de l’homme, de sa conscience, de sa liberté et de sa volonté. Dire Oui à la situation qui nous révoltait ouvre un espace. « C’est au travers de la frustration et de l’attente que naît un Objet extérieur d’où vient la gratification. Sans cette gratification et cette attente, il n’y a pas de limite entre le Moi et le non-Moi » (S. Freud). Dans la frustration acceptée activement par un Oui, non plus subie avec colère, mais choisie, apparaît l’Esprit, le Consolateur, le Sujet source de grâce et de gratification.

L’expérience ascétique

L’ascète « choisit perpétuellement l’essentiel », et il se trouve une « joie dans le dépouillement » (M. Béjart). Mais, renoncer librement à un bien par amour pour quelqu’un – pour le Christ, pour le prochain – nous frustrer librement d’un plaisir, du confort ou même de la vie, par amour, nous ouvre à la Vie éternelle, enseigne le Seigneur. L’ascèse des disciples de Jésus est principalement le renoncement à sa propre volonté, à l’amour de soi, et le dépouillement des désirs et de leur objet. Le renonçant devient sans besoin, comme Dieu, et rien ne peut le frustrer – sauf la soif insatiable que tous soient sauvés – ou encore l’aspiration à aimer plus qu’il n’a pu, ou su, aimer jusqu’alors. Grande douleur que seul l’Esprit peut combler, « Lui qui remplit tout ».

(Source: "Sagesse Orthodoxe")

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, arbre, table et plein air

LA PRIÈRE : COMMENT COMMENCER ?

Commencer –

Pour commencer, il faut commencer : il n’y a pas d’autre méthode ! C’est comme la vie : tout est dans le commencement. C’est comme le monde : tout est « dans le principe ». Tout l’amour de ceux qui s’aiment est dans le commencement de l’amour, quand on ne sait pas encore qu’on aime. Ce principe même de l’être et de l’existence nous échappe. La vie commence en nous avant que nous ayons nous-mêmes commencé. Elle commence, et nous la rejoignons. L’amour naît et nous lui consentons. La prière, en son commencement, est essentiellement un consentement. Dieu dit : « que la lumière soit ! » et la lumière a consenti à être. L’être est obéissance à l’appel. L’être est Oui ; l’amour est Oui ; la prière est Oui. En effet, c’est Dieu qui a l’initiative, et de l’être, et de l’amour, et de la vie. À nous appartient la réponse libre.

Les bonnes habitudes

Une des façons dont nous commençons à prier est, reconnaissons-le, l’habitude, la bonne habitude que nous avons de dire nos prières chaque jour, à heure régulière. Depuis l’enfance, grâce à nos parents, à notre mère surtout, nous avons pris l’habitude de prier. Nous utilisons les livres de prière de l’Église, les psaumes, ou des prières que nous improvisons d’un cœur sincère. Nous avons toujours prié, disons-nous, et nous ne remettons pas cela en question. La prière fait partie de la culture biblique, et, du reste, de la culture universelle : les hommes, dans toutes les civilisations, ont toujours prié. La prière est une activité naturelle : nous nous y mettons sans réfléchir. C’est une forme d’obéissance, comme un enfant obéit facilement à ses parents.

La contrainte

Certains, pourtant, ne prient jamais, ont perdu l’habitude de la prière, ne prient plus, pour une raison ou une autre : paresse, sur occupation, scepticisme… Comme le dit saint Jean Cassien dans ses Conférences, le Seigneur vient au secours de ces personnes et, permettant une circonstance quelquefois douloureuse, Il suggère à l’homme de se livrer à la prière. Il y a des personnes qui ont découvert, ou redécouvert la prière, parce que leur enfant était malade, parce que leur travail était menacé, parce qu’une personne leur était hostile, ou encore parce qu’elles souffraient dans leur corps ou dans leur âme. Quand il pense à la mort, l’homme tend à prier. Souvent, la contrainte nous remet sur la voie, et nous crions vers Dieu, comme le fait David en son psaume : « Seigneur, je crie vers toi, exauce-moi ! » Cette situation également nous ouvre à l’obéissance : obéissance, en grec ou en roumain, veut dire écoute. Dans l’épreuve, l’homme écoute la suggestion que lui fait l’Esprit de crier vers son Seigneur, quelquefois de crier avec désespoir, comme l’exprime un grand nombre de psaumes ; et le Seigneur est l’Espoir des désespérés.

L’appel

Plus subtilement, il arrive que l’homme sente en son cœur un appel à la prière. L’Esprit saint, qui n’abandonne pas l’homme à une vie inférieure mais toujours veut le conduire à la connaissance du Fils de Dieu et par celui-ci à la connaissance du Père céleste, suggère au cœur de l’homme de se tourner vers le Seigneur. Rarement, nous prions le saint Esprit lui-même : mais Celui-ci nous invite à nous tourner vers le Fils ou vers le Père, ou encore de nous adresser à la Mère de Dieu ou à un saint qui nous est familier. L’homme sent dans son cœur comme une voix, comme une suggestion, comme une invitation extrêmement douce et amicale, une inspiration qui ne force pas et qui invite. Ici encore, la lecture de saint Jean Cassien est très utile. Ce saint Père dit que l’Esprit éveille ainsi la liberté de prier. La réponse à cet appel entendu ou ressenti dans le cœur s’appelle obéissance – obéissance spirituelle, obéissance à l’Esprit.

L’esprit de prière

Enfin, l’Esprit saint donne à l’homme de demeurer dans l’esprit de la prière, c’est-à-dire, non seulement un état de prière, expression un peu statique, mais plus exactement la grâce de la prière. On peut l’appeler esprit de prière ou grâce de prière parce que c’est une merveilleuse facilité. Or, la grâce se manifeste comme facilité. Commencer est alors facile ; et facile est de continuer ! C’est le cas où notre liberté est complètement libérée et où prier notre Dieu, pour le remercier ou pour le supplier, est un vrai bonheur. L’esprit de prière est ressenti comme un état naturel, comme l’état dans lequel nous nous sentons le plus nous-mêmes : je prie donc je suis ! Comment cela se fait-il ? – c’est que l’état de dialogue avec Dieu est l’état naturel à l’homme, comme l’a souvent dit Père Dumitru Stàniloae ; c’est celui qu’il a connu au Paradis ; c’est la familiarité d’un fils avec son père ; c’est une amitié divino humaine. Et nous ne désirons rien d’autre que de demeurer dans ce bonheur qui nous est naturel. Commencer la prière, et la continuer, ne nous demande alors aucun effort, et nous n’avons besoin d’aucune contrainte pour nous y livrer. C’est plus qu’une habitude un peu superficielle : c’est un état naturel, et cet état, s’il se prolonge et s’approfondit, rejoint l’allégresse des anges et des saints, et il se prolonge dans la vie sans fin.

(Source:"Sagesse Orthodoxe")

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, table et plein air

Lorsque les mariages à la dérive...

icône représentant Anne et Joachim nimbés de sainteté

Les chrétiens n’échappent pas à cette difficile réalité. De plus en plus de couples font le choix du divorce, ou supportent la vie à deux par obligation.

Difficile dans ces moments là de se souvenir que le mariage est une bénédiction de Dieu pour les hommes et les femmes. De nombreux enseignements peuvent être extraits de la Bible au sujet du couple et de la vie de famille. La Genèse elle-même peut être riche de conseils. Alors quels enseignements pouvons-nous tirer aujourd’hui, de la vie de 3 couples bibliques de la Genèse ?

1. Adam nous enseigne l’espoir

Adam donna à sa femme le nom d’Eve : car elle a été la mère de tous les vivants.
Genèse 3:20

Quand Adam choisit un nom pour Eve, le fruit a déjà été mangé et l’homme est déjà déchu. Pourtant, le nom qu’Adam choisit pour Eve est un nom plein d’espoir. Elle deviendrait la mère de tous ceux qui vivent.

Nous commettons tous des erreurs. Certains retiennent, rappellent, enfoncent, ne pardonnent pas. Mais « l’amour couvre une multitude de fautes » (1 Pierre 4:8).

Voyez votre conjoint comme Dieu le voit, parlez de lui ou d’elle avec des paroles de bénédiction, et croyez en un avenir glorieux en Jésus, pour vous 2 et pour votre famille.

2. Noé emmena sa famille avec lui

Et Noé entra dans l’arche avec ses fils, sa femme et les femmes de ses fils, pour échapper aux eaux du déluge.
Genèse 7:7

La vie moderne est pleine d’activités, d’engagements, parfois au péril même du couple ou de la famille. Notre société nous pousse vers l’individualisme, et la famille n’est pas à l’abri de ce phénomène.

Comme du temps de Noé, nous vivons des jours sombres. Comme lui, ne laissez pas vos proches en arrière. C’est plus difficile, plus coûteux, plus long, plus fatigant, mais c’est le plan de Dieu pour vos vies. Faites le voyage tous ensemble.

Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle.
1 Timothée 5:8

3. L’histoire d’Abraham révèle que Dieu lui-même se soucie de votre mariage

Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez.
Genèse 20:3

Abraham aurait dû savoir qu’en mentant à Abimélec, il lui offrait sa propre épouse. Mais Dieu n’a pas permis cela. Malgré l’erreur d’Abraham, il s’est révélé en songe à Abimélec pour stopper l’engrenage.

Tout comme Dieu a été prêt à lutter contre Abimélec pour préserver le mariage d’Abraham et Sarah, il est à vos côtés pour préserver le vôtre.

La rédaction

Source : Crosswalk

icône représentant la Sainte Famille avec Jésus 12 ans

« Pour les Hébreux, la vérité a toujours été la Parole de Dieu. »

L’image contient peut-être : texte

« Songeons à ce qu'est toute la conception chrétienne de la vie. C'est le développement d'un thème musical, qui est le système des dogmes, la dogmatique. Et qu'est-ce que la dogmatique ? L'analyse du Symbole de la Foi. Qu'est-ce que le Symbole de la Foi ? Pas autre chose que la formule baptismale développée : ''Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit''. Et celle-ci, indubitablement, est le développement du terme ''homoousios''. Considérer l'arbre de de la conception chrétienne, le sénevé à l'ombre généreuse, comme la croissance de l'idée de ''consubstantialité'', cela n'est pas seulement une possibilité logique. Il en fut ainsi historiquement. Le terme ''homoousios'' exprime ce grain antinomique de la pensée chrétienne, ce nom unique des Trois Hypostases (''au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit'', et non pas ''aux noms'').

« La connaissance véritable, la connaissance de la Vérité, n'est possible que par une transubstantiation de l'homme, par sa déification, par l'acquisition de l'amour en tant que la substance de Dieu : celui qui n'est pas avec Dieu ne connaît pas Dieu. »

« La connaissance de Dieu engendre l'amour aussi nécessairement qu'une lampe répand la lumière, que le parfum nocturne s'exhale de la corolle épanouie d'une fleur : ''la connaissance devient amour, hé gnôsis agapè ginetai''. (Grégoire de Nysse : ''De l'âme et de la résurrection''. »

« La liturgie et les sacrements, voilà les manifestations du Royaume de Dieu dans la vie de l'Eglise. L'opération des miracles, les visions démontrent le même Royaume dans la vie personnelle des Saints. Et nous tous, nous appelons chaque jour la Plénitude de l'accomplissement de ce Royaume, le Saint-Esprit. »

« Tout est beau et bon et vrai, quand il y a ''ordonnance'' ; tout est laid, mauvais et faux quand il y a autonomie, autodétermination, autocratie, quand on agit ''à sa façon''. Le péché est exactement le ''selon soi'' ; et Satan, le ''Selon Soi''. »

« Dieu accorde la victoire sur le Temps, et cette victoire est le souvenir ue Dieu, Celui qui n'oublie pas, garde : Lui-même et au-dessus du Temps et Il peut tout faire communier avec l'Eternité. Comment ? En s'en souvenant.... ''Souviens-toi, mnèsthéti, Seigneur d'un tel'', dit le prêtre, en détachant une parcelle de la prosphore et en la plaçant sur le disque, lors de la prothèse. A l'égard d'un défunt, l'expression est équivalente : ''Apaise, Seigneur, un tel'', car l'apaisement par le Seigneur et sa commémoraison signifient la même chose : le salut de celui dont le nom est prononcé... être commémoré par le Seigneur, c'est la même chose qu'être au paradis. Être au paradis, cela signifie être par l'être de la mèmoire éternelle et, en conséquence, avoir une existence éternelle ; donc avoir une mémoire éternelle de Dieu : si nous ne nous rappelons pas Dieu, nous mourons ; mais notre souvenir même de Dieu est possible par le fait que Dieu se souvient de nous. »

« L'esprit le plus profond du paganisme le reconnaît : l'inclination amoureuse, la fidélité conjugale, l'amour des parents pour leur progéniture, toutes les activités supérieures, bref, la vie même sont fondés sur rien de moins que le désir de la mèmoire éternelle. »

« La puissance de l'Evangile tient à ce qu'il est accessible à tous, qu'il n'a pas besoin de commentaire ; mais elle tient aussi au fait qu'il est entièrement ésotérique, qu'il ne contient pas une parole que l'on puisse comprendre correctement sans ''la tradition des Pères'', sans l'interprétation des maître spirituels qui se transmettent de génération en génération le sens de l'Evangile. Le livre transparent comme le cristal est en même temps le livre placé sous sept sceaux. »

L’image contient peut-être : 1 personne

(Père Paul Florensky * La colonne et le fondement de la vérité * L'Age d'Homme)

 

Aucun texte alternatif disponible.

NOUVELLES EN VRAC, POUR

 

VOTRE REFLEXION...

_____________________

 La République islamique dit disposer de preuves tangibles attestant du soutien direct livré par Washington aux terroristes de Daech.

Washington fournit une aide directe à l'organisation terroriste Daech, a déclaré Mostafa Izadi, chef d'état-major adjoint des Forces armées iraniennes, cité par l'agence Fars.

« Comme l'avait plus tôt déclaré le Guide suprême de la Révolution islamique [l'ayatollah Ali Khamenei, ndlr], nous disposons de documents et d'informations qui attestent du soutien direct par l'impérialisme de ce mouvement abject [Daech, ndlr] dans la région », a déclaré le général.

Rappelons que le Président du parlement iranien Ali Larijani avait déclaré que Washington finançait Daech et qualifié les États-Unis de « plus grand des Daech ».

Mercredi 7 juin, deux attaques simultanées ont eu lieu à Téhéran faisant 17 morts et 43 victimes blessés. Après une fusillade qui a éclaté à l'intérieur du Parlement iranien, l'un des assaillants s'y fait exploser. Une autre attaque kamikaze a frappé le mausolée de l'ayatollah Khomeini, fondateur de la République islamique d'Iran.

 

Bien que les djihadistes de Daech aient revendiqué les deux attaques à Téhéran, les Gardiens de la révolution islamique accusent Washington et Riyad d'implication dans les attentats. Le ministre iranien des Affaires étrangères Javad Zarif a rejeté les condoléances apportées par le Président américain Donald Trump à son pays suite aux attaques de mercredi.

source

 

_____________________

En Syrie, des chrétiens sont tués et des églises brûlées

Plusieurs chrétiens ont été tués et des églises ont été détruites dans les villes syriennes de Sadad et Maaloula, selon des témoignages recueillis par le Dr John Eibner de l’organisation Solidarité Chrétienne Internationale.

Les sanctions économiques draconiennes imposées à la Syrie en 2011 par les Etats-Unis et l’Europe ont entraîné la détresse matérielle qui a poussé plus de cinq millions de Syriens à fuir leur pays. Un million d’entre eux se sont rendus en Europe.

Le Dr John Eibner dénonce ces sanctions qui sont « une punition collective destructrice pour la population qui s’appauvrit de plus en plus ». Tous sont touchés : les chrétiens, les sunnites, les alaouites, les Druzes, les enfants aussi bien que les adultes, les vieillards, les handicapés. Seule l’élite peut contourner les sanctions.

Depuis la Méditerranée jusqu’en Irak, une immense région a été nettoyée religieusement. De nombreuses églises ont été profanées ou détruites, comme ici dans un petit village au bord de la rivière Khabour, au nord-est de la Syrie.

Avant la guerre, les minorités religieuses n’étaient pas persécutées en Syrie. Les membres de la communauté chrétienne pouvaient vivre ouvertement comme chrétiens, de même aussi les alaouites, Druzes, chiites et sunnites modérés qui ne veulent pas se soumettre à la loi de la charia islamique.

L’opposition armée contre Bachar el-Assad veut en première ligne créer une prédominance sunnite et introduire les normes discriminatoires de la charia. Il est bien possible que les groupes ne soient pas tous aussi extrêmes que l’Etat islamique, mais tous veulent pratiquement imposer leur religion à tout le pays.

Prenons, par exemple, les deux lieux chrétiens de Sadad et Maaloula : à court terme, ces lieux étaient entre les mains des rebelles. Ils n’ont pas été conquis par l’Etat islamique, mais par la soi-disant Armée syrienne libre (ASL) modérée et le Front al-Nosra. À Sadad, et à Maaloula, plusieurs chrétiens ont été tués et des églises ont été profanées. De la Méditerranée à l’Irak, lorsqu’on examine de plus près les régions dominées par les différents groupes de rebelles, on remarque que toute la région est nettoyée religieusement.

Que la région soit sous le contrôle de l’ASL, de Hayat Tahrir al-Cham (jusqu’en janvier 2017 : Front al-Nosra), d’Ahrar al-Cham, de Jaysh al-Islam, du Front du Sud, de l’EI ou de qui que ce soit, cela ne joue pas un grand rôle. L’Etat islamique est seulement une partie du mouvement révolutionnaire djihadiste violent qui veut établir une prédominance sunnite en Syrie. Les adeptes de ce même mouvement tuent des chrétiens dans le monde entier, mais aussi en Europe et aux USA.

(Source:https://www.chretiens.info/)

_____________________

Trois ans après son enlèvement par Daech à Qaraqosh, la petite Christina est libre

 
	Talal Ajam (Facebook)

La fillette enlevée à Qaraqosh lors de la prise de la ville par l’État islamique en août 2014 a été retrouvée à Mossoul.

  •  
  •  
  •  
  •  

Dans le camp d’Ashti, à Erbil, qui accueille depuis plus de deux ans les déplacés chrétiens de la plaine de Ninive, la joie éclate ce 9 juin au matin. Christina, une petite fille arrachée par les djihadistes de Daech à ses parents le 22 août 2014, a été retrouvée vivante dans les environs de Mossoul. Elle est portée en triomphe jusqu’au mobilhome où vivent ses parents Kodr et Aïda Azzou. 

« Ses parents sont allés la chercher ce matin, il y a eu une fête pour l’accueillir dans le camp, raconte Ibrahim Lallo, le directeur adjoint du camp d’Ashti, joint par La Vie. Elle est chez nous. Ses parents sont là aussi, c’est bien elle », assure-t-il. 

Son témoignage, ainsi que des photos publiées sur le réseau social Facebook attestent que la fillette, qui avait trois ans lors de son enlèvement et en a désormais six, est en bonne santé. « Mais elle ne parle pas, elle fait seulement des gestes, détaille Ibrahim Lallo. Nous n’en savons donc pas plus sur ses années de captivité. » D’après lui, la fillette a été retrouvée dans une famille musulmane de Mossoul. 

Le dénouement de cette histoire tragique intervient alors que la plaine de Ninive a été libérée fin 2016 et que le groupe État islamique a été quasiment chassé de la grande ville de Mossoul. Dans le camp d’Ashti, certains affirment que la fillette a été rachetée à Daech par cette famille qui l’avait prénommé Zeinab, mais les circonstances de sa captivité et de sa libération ne sont pas claires à ce jour. 

Nous ne nous y attendions pas, c’est un miracle.

Dans la nuit du 6 au 7 août 2014, tous les habitants de la ville de Qaraqosh, peuplée à 95% de chrétiens, avaient pris la fuite devant l’avancée de l’État islamique. Quelques dizaines d’entre eux néanmoins n’avaient pas réussi à partir assez vite et s’étaient retrouvés coincés dans la ville avec les hommes de Daech. C’est le cas Kodr, handicapé par sa cécité, de sa femme Aïda et de leur fille Christina, alors âgée de trois ans. 

Après plusieurs jours sous la coupe des djihadistes, ceux-ci leur avaient ordonné de se convertir ou de quitter définitivement la ville. Le 22 août 2014, alors que la famille Azzou monte dans le bus affrété par les soldats de l’organisation État islamique pour les conduire hors de la cité, l’un d’entre eux leur arrache leur petite Christina. C’est sans elle qu’ils atteindront la ligne de front entre les Kurdes et l’État islamique à Kalak. 

C’est à ce checkpoint de Kalak, dans l’après-midi du 22 août, que La Vie avait rencontré ces derniers rescapés de Daech. La mère de Christina, effondrée, nous avait alors raconté le rapt de sa fillette. 

L’histoire de Christina était rapidement devenue le symbole du calvaire des chrétiens de la plaine de Ninive. Elle avait fait le tour du monde et mobilisé nombre d’ONG. Des négociateurs et intermédiaires irakiens avaient tenté de retrouver sa trace et de la faire libérer, mais sans succès. 

Il y a trois jours, encore, une vidéo de la chaîne Alhurra Iraq appelant à sa libération circulait sur les réseaux sociaux, où elle engrangeait des centaines de milliers de vues. C’est dire si sa libération a été une surprise pour les chrétiens déplacés de la plaine de Ninive. « Nous ne nous y attendions pas, c’est un miracle », estime Shawqi, un jeune homme de Qaraqosh qui vit désormais à Erbil.

Quelques poignées de chrétiens de Qaraqosh sont encore aux mains de l’organisation État islamique, dont Rita, une jeune femme d’une trentaine d’années.

Libérée en octobre 2016 par l'armée irakienne, la grande ville chrétienne de la plaine de Ninive reprend vie peu à peu. Des petits commerces et quelques ateliers ont rouvert tandis que la réhabilitation des maisons saccagées par Daech progresse lentement.

_____________________

On June 15, 2017, the Syriac Orthodox Church of Antioch will observe the 102 Commemoration of the Syriac Genocide Sayfo.

L’image contient peut-être : texte

 

 

The Church observes this date in memory of the Syriac Martyrs of Sayfo, following the decision of the Holy Synod which was convened between June 9 and 15, 2015.
We renew our call to commemorate the Syriac Martyrs of Sayfo on June 15 and encourage the faithful of the Syriac Orthodox Church throughout the world, clergy and laity, to celebrate this blessed occasion. May the prayers of the Holy Martyrs stand with us at this time when our people are facing a new genocide.

-+-

L’image contient peut-être : texte

In 1915, 1.5 million Armenians, 750,000 Syriacs and 500,000 Greeks were viciously tortured and brutally murdered by the Ottomans and Turkish nationalists in an effort to wipe out the indigenous Christian communities who lived in the Middle East.

This event is known as Sayfo or 'year of the Sword' in the Syriac language.

The Syriac Orthodox Church has decided that June 15th will be the annual day of remembrance of these events.

_____________________

 

_____________________

legislatives vote.jpg

Moins d’un électeur sur deux a voté.

L’évènement principal est la participation historiquement faible de 48,8%, en comparaison avec celles de 2012 (57,2%) et 2007 (60,4%).

Rappelons que pour se qualifier au 2nd tour, un candidat doit obtenir les suffrages d’au moins 12,5% des électeurs inscrits sur les listes. L’abstention étant très élevée, le seuil se porte à environ 25%. Par conséquent, peu de triangulaires sont à prévoir, ce qui pénalise les partis comme le Front National. 

2093383_legislatives-abstention-record-a-5129-web-030379210217.jpg

Quels sont les résultats ?

Les candidats La République en Marche/Modem ont rassemblé de 32% des votes. Ils seraient en mesure d’obtenir entre 390 et 430 sièges et constitueraient une majorité absolue. LR/UDI sont à 21,5% d’où 85 à 125 sièges ; le FN réalise un « petit » 13% soit entre 3 et 10 sièges, ce qui ne permet pas de constituer un groupe parlementaire. La France insoumise récolte 11% et le PS et ses alliés, en déroute, 11%.

Les motivations sont davantage nationales que locales

En effet, les Français ont clairement placé ces élections dans un contexte de politique nationale et ont davantage voté en faveur d’un député en fonction de son étiquette politique. Il semblerait qu’Emmanuel Macron, dans l’exercice de la fonction présidentielle, ait convaincu. Néanmoins, ce premier tour sonne comme une victoire en demi-teinte pour LREM : en effet, compte tenu de l’abstention, le président Macron n’a récolté qu’environ 15% des voix.

Cela affecte également la dotation de fond public attribuée aux partis

En effet, le financement public des partis politiques est calculé d’une part sur la base des voix au 1er tour, à 1,42 € par voix, d’autre part sur le nombre de parlementaires élus. Cela pourra mettre en péril certains partis politiques et donner une manne financière énorme à LREM.

source