Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 09:22

JEANNE D'ARC 30 MAI

On May 30, 1431, Joan of Arc was born in heaven, called the "Saint of the Fatherland".

Neste 30 de maio de 1431, nasceu no céu Joan of Arc "Santo da pátria."

En ce 30 mai 1431, naissait au ciel Jeanne d'Arc "la Sainte de la patrie".

---------------------------------

 

L’image contient peut-être : 5 personnes

Chers amis. Aloho m'barekh.

En ce 30 mai 1431, naissait au ciel Jeanne d'Arc "la Sainte de la patrie".

Depuis Caen où j'effectue aujourd'hui une permanence pastorale et des visites à nos fidèles, je vous envoie ce petit mot en gage d'union dans le Christ notre Seigneur.

Voici une belle prière de l'évêque Jean Kovalevsky au Seigneur pour honorer Ste Jeanne d'Arc :

-« Dans les derniers jours, dit Dieu, Je répandrai Mon Esprit sur toute chair.
Alors vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions et vos vieillards des songes". 
Nous Te bénissons, ô Seigneur de vérité, dans la vierge royale, Jeanne, prophète du peuple de France, enseignée par le prince des anges, entourée par les saintes femmes, Catherine et Marguerite.
Donne-nous, ô Dieu, la révélation de Ta Lumière incréée, par les prières de la pieuse Jeanne, pour voir Ton Fils bien-aimé, et si Jésus, le Christ, demeure en nous, ordonne que la grâce du Paraclet élargisse nos temples de chair et de pierre sur toute la France, la terre du Lys virginal. 
 Ô Trinité Sainte, gloire à Toi, aux siècles des siècles. Amen

(Prière de l'Evêque Jean (Kovalevsky) de Saint-Denis)

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Merci d'avoir accompagné le retour du qui prenait hier la route du retour en accompagnant Costanzo, avec le Père Siméon, à son école de Riaumont.

Ils ont fait étape hier soir chez Fabienne, l'actuelle Présidente laïque de l'Association Archidiocésaine (Métropolie) où ils ont passé la nuit et célèbrent aujourd'hui la Quadisha Qurbana.

Continuez de soutenir de vos prières ferventes la communauté monastique et l'équipe enseignante si méritante de La Sainte Croix de Riaumont qui, à la suite du Christ vit sa part de tribulations.

Sinon, je vous dis "à dimanche prochain" ( 4 Juin), pour la Pentecôte au Monastère.

Oui, soyons TOUS AU MONASTERE SYRIAQUE POUR LE
DIMANCHE DE LA PENTECÔTE le 4 JUIN !

Pour Pentecôte, ramassage des fidèles sur Paris: le Samedi 3 à 15h au lieu de R.D.V habituel.

Votre fidèlement dévoué dans le Christ notre Seigneur.

+Mor Philipose, métropolite . Caen ce 30.V.17
-----------------

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan et texte
En hommage aux martyrs d'Égypte et d'ailleurs méditons et vivons de cet enseignement :

Homélie attribuée à saint Macaire d'Égypte

« Demandez, cherchez, frappez »

Efforce-toi de plaire au Seigneur, attends-le intérieurement sans te lasser, cherche-le au moyen de tes pensées, fais violence à ta volonté et à ses décisions, contrains-les pour qu'elles tendent continuellement vers lui. Et tu verras comment il vient auprès de toi et y établit sa demeure (Jn 14,23)...

Il se tient là, observant ton raisonnement, tes pensées, tes réflexions, examinant comment tu le cherches, si c'est de toute ton âme, ou bien avec mollesse et négligence.

Et quand il verra que tu le cherches avec ardeur, aussitôt il se manifestera à toi, il t'apparaîtra, t'accordera son secours, te donnera la victoire et te délivrera de tes ennemis.

Quand il aura vu, en effet, comment tu le cherches, comment tu places continuellement toute ton espérance en lui, alors il t'instruira, t'apprendra la prière véritable, te donnera cette charité véritable qu'il est lui-même. Il deviendra alors pour toi toutes choses : paradis, arbre de vie, perle précieuse, couronne, architecte, cultivateur, un être soumis à la souffrance mais non atteint par la souffrance, homme, Dieu, vin, eau vive, brebis, époux, combattant, armure, le Christ 
« tout en tous »
(1Co 15,28).

De même qu'un enfant ne peut pas se nourrir lui-même ni prendre soin de lui-même, mais ne peut que regarder vers sa mère en pleurant, jusqu'à ce qu'elle soit touchée de compassion et s'occupe de lui, ainsi les âmes croyantes espèrent toujours dans le Christ et lui attribuent toute justice.

Comme le sarment se dessèche s'il est séparé de la vigne (Jn 15,6), ainsi fait celui qui veut être juste sans le Christ.

De même que « celui-là est un brigand et un voleur qui n'entre pas par la porte, mais pénètre par une autre voie » (Jn 10,1), ainsi en est-il de celui qui veut se rendre juste sans celui qui justifie.

(Homélies spirituelles n° 30, 3-4 (trad. coll. SO 40, Bellefontaine, p. 286 rev.))
---------------------------------------------------

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes assises

Dear friends. Aloho m'barekh.

On May 30, 1431, Joan of Arc was born in heaven, called the "Saint of the Fatherland".

Since Caen, where I now carry out a pastoral permanence and visits to our faithful, I send you this word as a token of union in Christ our Lord.

Here is a beautiful prayer of Bishop Jean Kovalevsky to honor St. Joan of Arc:

"In the last days," says God, "I will pour My Spirit upon all flesh."
Then your sons and your daughters shall prophesy, your young men shall see visions, and your old men shall dream. "
We bless you, O Lord of truth, in the royal virgin, Joan, prophet of the people of France, taught by the prince of the angels, surrounded by the holy women, Catherine and Marguerite.
Give us, O God, the revelation of Your uncreated Light, through the prayers of the devout Joan, to see Your beloved Son, and if Jesus Christ abides in us, ordain that the grace of the Paraclete enlarge our temples Of flesh and stone over all France, the land of the virginal Lily.
O Holy Trinity, glory to Thee, for ever and ever. Amen

(Prayer of Bishop Jean (Kovalevsky) of Saint-Denis)

L’image contient peut-être : une personne ou plus, plein air et intérieur

Thank you for having accompanied the return of yesterday's return journey by accompanying Costanzo with Father Siméon to his school in Riaumont.

They made a stop last night at Fabienne, the current lay president of the Archdiocesan Association (Metropolis) where they spent the night and today celebrate Quadisha Qurbana.

Continue to support with your fervent prayers the monastic community and the worthy teaching team of the Holy Cross of Riaumont who, following Christ, saw his share of tribulation.

Otherwise, I say "next Sunday" (June 4), for Pentecost at the Monastery.

Yes, let us be ALL at the Syriac Monastery
SUNDAY OF PENTECOST 4 JUNE!

For Pentecost, pick up of the faithful on Paris: Saturday 3 at 3 pm instead of the usual RD.

Your faithfully devoted in Christ our Lord.

+ Mor Philipose, Metropolitan. Caen ce 30.V.17
-----------------

L’image contient peut-être : texte
In homage to the martyrs of Egypt and elsewhere let us meditate and live of this teaching:

Homily attributed to Saint Macarius of Egypt

"Ask, seek, strike"

Strive to please the Lord, wait for Him inwardly without getting tired, seek Him by means of Thy thoughts, do violence to Thy will and His decisions, constrain them so that they continually tend towards Him. And you will see how he comes to you and establishes his abode there (Jn 14:23) ...

He stands there, observing your reasoning, your thoughts, your reflections, examining how you seek it, whether it is with your whole soul, or with softness and negligence.

And when he sees that you seek him with ardor, he will appear to you at once. He will appear to you, grant you his succor, give you victory, and deliver you from your enemies.

When he has seen how you seek him, how you place all your hope in him continually, then he will instruct you, teach you true prayer, give you that true charity he is himself. He will become for you all things: paradise, tree of life, precious pearl, crown, architect, farmer, a being subject to suffering but not suffering, man, God, wine, living water, sheep, , Armor, Christ
"All in all"
(1Co 15.28).

Just as a child can not feed himself or take care of himself, but can only look to his mother with tears until she is touched with compassion and cares for him , So the believing souls always hope in Christ and attribute to him all righteousness.

As the branch dries up if it is separated from the vine (Jn 15: 6), so does one who wants to be righteous without Christ.

Just as "he is a robber and a thief who does not enter through the door, but penetrates by another way" (Jn 10: 1), so it is with one who wants to go just without the one Which justifies.

(Spiritual Homilies n ° 30, 3-4 (Trad., SO 40, Bellefontaine, p. 286 rev.))
-------------------------------------------------------

 

L’image contient peut-être : 1 personne

Queridos amigos. m'barekh Aloho.

Neste 30 de maio de 1431, nasceu no céu Joan of Arc "Santo da pátria."

De Caen onde eu agora realiza uma constante pastoral e visitas ao nosso fiel, eu enviar-lhe esta pequena promessa união palavra em Cristo nosso Senhor.

Aqui está uma bela oração de Dom Jean Kovalevsky em honrar St. Joan of Arc:

- "Nos últimos dias, diz o Senhor, que derramarei o meu Espírito sobre toda a carne.
Portanto, o seu filho e vossas filhas profetizarão, vossos jovens terão visões, e os vossos velhos sonharão. "
Nós te abençoe, ó Senhor da verdade, na virgem real, Jeanne, profeta do povo de França, ministradas pelo príncipe dos anjos, rodeado pelas santas mulheres, Catherine e Margaret.
Dá-nos, ó Deus, a revelação de Sua Luz não criada, por meio das orações dos piedosos Joan, para ver o seu Filho amado, e se Jesus Cristo vive em nós, ordenou que a graça do Paráclito expandir nossos templos de carne e de pedra em toda a França, a terra de lírios virginais.
O Holy Trinity, glória a vós, para todo o sempre. amém

(Oração de Bishop John (Kovalevsky) de Saint-Denis)

Aucun texte alternatif disponible.

Obrigada por terem acompanhado o retorno de ontem que tomou o caminho de volta que acompanha Costanzo, com o padre Simeon, sua escola Riaumont.

Eles palco ontem à noite no Fabienne, apresentar a Associação Arquidiocesana do presidente secular (Metropolis), onde passaram a noite e hoje celebramos Quadisha Qurbana.

Continuar a apoiar suas fervorosas orações a comunidade monástica e do corpo docente tão merecedor de Santa Cruz Riaumont que, Cristo seguinte viu a sua quota de tribulações.

Caso contrário, eu vos digo "no próximo domingo" (4 de junho), para o Mosteiro de Pentecostes.

Sim, vamos todos siríaco mosteiro
4º Domingo PENTECOSTES junho!

Para Pentecostes, reunindo os fiéis em Paris: 3 no sábado às 15h em vez de R.D.V. habitual

Seu dedicado fielmente em Cristo nosso Senhor.

+ Mor Philipose, Metropolitan. Caen este 30.V.17

Sainte_Jeanne-d-Arc_Hermann_Anton_vision_1a.jpg
-----------------
Em homenagem aos mártires do Egito e em outros lugares meditar e viver este ensinamento:

Homilia atribuída a São Macárius do Egipto

"Pergunte, procure, bata"

Faça o seu melhor para agradar ao Senhor, esperar por ele dentro sem se cansar você, procurá-la através de seus pensamentos, fazer violência à sua vontade e suas decisões, obrigá-los para que eles continuamente tendem a ele. E você vai ver como é contigo e estabeleceu sua casa (Jo 14,23) ...

Ele fica lá, observando o seu pensamento, seus pensamentos, suas reflexões, examinando como você procurar, se toda a tua alma, ou com indolência e negligência.

E quando ele vê que você buscam sinceramente, logo ele irá se manifestar em você, ele vai aparecer para você, conceder-lhe a sua ajuda, dar-lhe a vitória e entregá-lo de seus inimigos.

Quando ele viu, na verdade, como você procurar, como você coloca continuamente toda a sua esperança nele, então ele vai te ensinar, ensinar-lhe a verdadeira oração, que lhe dará a verdadeira caridade é ele mesmo. Ele se tornará para você todas as coisas paraíso, árvore da vida, pérola preciosa, coroa, arquiteto, fazendeiro, um ser sujeito a sofrer, mas não alcançado pelo sofrimento, o homem, deus, vinho, água branca, ovelhas, maridos, lutador , armadura, Cristo
"Tudo em todos"
(1Co 15,28).

Assim como uma criança não pode alimentar-se ou cuidar de si mesmo, mas só pode olhar para a mãe chorando, até que seja tocado com compaixão e cuidar dele e almas crentes ainda esperam em Cristo e atribuir-lhe qualquer justiça.

Como a cernelha do ramo se separaram da videira (Jo 15,6), o mesmo acontece com aquele que quer ser direito sem Cristo.

Assim como "o mesmo é um ladrão e salteador que não entra pela porta, mas entra por outro caminho" (Jo 10,1), assim também é o único que quer ir, sem apenas um justifica.

(Espiritual Homelies No. 30, 3-4 (Proc. Al. 40 SO, Bellefontaine, p. 286 rev.)).

Aucun texte alternatif disponible.

 

Livre de la Sagesse 8,9-15.

Aussi ai-je résolu de la prendre pour compagne de ma vie, sachant qu'elle serait pour moi une conseillère de tout bien, et une consolation dans mes soucis et mes peines. 
Par elle, me disais-je, j'aurai de la gloire dans les assemblées, et, jeune encore, de l'honneur auprès des vieillards. 
On reconnaîtra ma pénétration dans les jugements, et devant moi les grands seront dans l'admiration. 
Si je me tais, ils attendront que je prenne la parole ; si je parle, ils tiendront les yeux fixés sur moi ; et si je prolonge mon discours, ils mettront la main sur leur bouche. 
Par elle, j'obtiendrai l'immortalité, et je laisserai à la postérité un souvenir éternel. 
Je gouvernerai des peuples, et les nations étrangères me seront soumises. 
En entendant parler de moi, des rois redoutables me craindront : je me montrerai bon au milieu du peuple, et vaillant à la guerre. 

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 16,24-27.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Si quelqu'un veut marcher à ma suite, qu'il se renonce, qu'il prenne sa croix, et qu'il me suive. 
Car celui qui voudra sauver sa vie, la perdra ; et celui qui perdra sa vie à cause de moi, la trouvera. 
Quel profit en effet aura l'homme, s'il gagne le monde entier, mais perd son âme ? Ou que donnera l'homme en échange de son âme ? 
Car le Fils de l'homme doit venir dans la gloire de son Père avec ses anges, et alors il rendra à chacun selon ses œuvres. 

 

L’image contient peut-être : 1 personne

Saint Césaire d'Arles

(470-543), moine et évêque 
Sermon 159 ; CCL 104, 650 (trad. Delhougne, Les Pères commentent, p. 289 rev.) 

 

« Qu'il me suive »

 

En péchant, l'homme avait couvert sa route d'obstacles, mais celle-ci a été aplanie lorsque le Christ l'a foulée à sa résurrection et qu'il a fait, d'un sentier étroit, une avenue digne d'un roi. L'humilité et la charité sont les deux pieds qui permettent de la parcourir rapidement. Tous sont attirés par les hauteurs de la charité, mais l'humilité est le premier degré qu'il faut monter. Pourquoi lèves-tu le pied plus haut que toi ? Tu veux donc tomber et non monter ? Commence par la première marche, c'est-à-dire l'humilité, et déjà elle te fait monter. 

Voilà pourquoi notre Seigneur et Sauveur ne s'est pas borné à dire :

« Qu'il renonce à lui-même », mais il a ajouté :

« Qu'il prenne sa croix et qu'il me suive ». Que signifie : qu'il prenne sa croix ?

Qu'il supporte tout ce qui lui est pénible, c'est ainsi qu'il marchera à ma suite.

Dès qu'il aura commencé à me suivre, en se conformant à ma vie et à mes commandements, il trouvera sur son chemin bien des gens qui le contrediront, qui chercheront à le détourner, qui non seulement se moqueront de lui, mais le persécuteront.

Ces gens-là ne se trouvent pas uniquement parmi les païens qui sont hors de l'Église ;

il s'en trouve même parmi ceux qui semblent être dans l'Église, si on les juge de l'extérieur... 

Dès lors, si tu désires suivre le Christ, porte sa croix sans plus attendre et supporte les méchants sans te laisser abattre...

« Si quelqu'un veut marcher derrière moi, qu'il prenne sa croix et qu'il me suive. »

Si donc nous voulons mettre cela en pratique, efforçons-nous, avec l'aide de Dieu, de faire nôtre cette parole de l'apôtre Paul : « Si nous avons de quoi manger et nous habiller, sachons nous en contenter ».

Il est à craindre que si nous recherchons plus de biens terrestres qu'il ne nous en faut, « voulant nous enrichir », nous ne « tombions dans le piège de la tentation, dans une foule de désirs absurdes et dangereux, qui précipitent les gens dans la ruine et la perdition » (1Tm 6,8-9).

Daigne le Seigneur nous prendre sous sa protection et nous délivrer de cette tentation ! 

L’image contient peut-être : 1 personne, texte et plein air

Salve, virílis pectóris
Virgo, Patróna Gálliæ !
Torménta dira sústinens,
Christi refers imáginem.

Voces supérnas áudiens,
Iesu repléta lúmine,
Dum fata pandis pátriæ,
Silent pavéntque iúdices.

Oppréssa flammis, clámitas
Iesum, crucémque fórtiter
Ampléxa, ad Ipsum, símplicis
Instar colúmbæ, pérvolas.

Choris beátis Vírginum
Adscrípta, cives ádiuva :
Te deprecánte, síngulis
Detur coróna glóriæ.

Sit laus Patri, sit Fílio :
Sancto decus Paráclito,
Qui corda amóre sáuciat,
Vires et auget lánguidis. Amen.
-+-
 
Salut, Vierge au cœur viril,
patronne de la France !
En supportant de cruels tourments,
tu nous représentes l’image du Christ.

Lorsque, entendant les voix célestes,
remplie de la lumière de Jésus,
tu dévoiles les destins du pays,
les juges se taisent, pleins de crainte.

Étouffée par les flammes,
tu appelles Jésus, et embrassant
étroitement la croix, c’est vers lui que,
semblable à la candide colombe, tu t’envoles.

Admise parmi les chœurs bienheureux des Vierges,
aide tes concitoyens ;
que par ta prière, à chacun
soit donnée la couronne de gloire.

Louange soit au Père et au Fils,
honneur au Saint Paraclet,
qui blesse d’amour les cœurs
et réconforte les languissants. Amen.
-+-

 

Oi, coração Virgin viril,
padroeira da França!
Apoiar tormento cruel
você nos representar a imagem de Cristo.

Quando ouviu a voz celestial,
preenchido com Jesus Luz
você revelou os destinos do país,
os juízes são silenciosos, cheios de medo.

Sufocada pelas chamas,
você chama Jesus e, abraçando
o intimamente cruz é para ele,
como o candide colombe, você voar para longe.

Coros admitidos entre a Virgem,
ajudar os seus concidadãos;
por sua oração, todos
glória ser dadas da coroa.

Louvado seja o Pai e ao Filho,
honra ao Santo Paráclito,
fere com corações do amor

L’image contient peut-être : fleur, plante et nature

L’image contient peut-être : 4 personnes

SAINT(S) DU JOUR:

 

SAINTE JEANNE D'ARC


Vierge, Libératrice de la France
(1412-1431)

Sainte Jeanne d'Arc montre une fois de plus, et d'une manière particulièrement éclatante, deux choses : combien Dieu aime la France et comme il est vrai qu'Il Se plaît à choisir les plus faibles instruments pour l'accomplissement des plus grandes choses.

Jeanne d'Arc naquit à Domrémy, dans la Lorraine actuelle, le 6 janvier 1412 ; ses parents, Jacques d'Arc et Isabelle Romée, étaient des cultivateurs faisant valoir leur petit bien. La première parole que lui apprit sa mère fut le nom de Jésus ; toute sa science se résuma dans le Pater, l'Ave, le Credo et les éléments essentiels de la religion. Elle se confessait et communiait très régulièrement ; tous les témoignages contemporains s'accordent à dire qu'elle était " une bonne fille, aimant et craignant Dieu ", priant beaucoup Jésus et Marie. Son curé put dire d'elle : " Je n'ai jamais vu de meilleure chrétienne, et il n'y a pas sa pareille dans toute la paroisse. "

La France était alors à la merci des Anglais et des Bourguignons, leurs alliés ; la situation du roi Charles VII était désespérée. Mais Dieu Se souvint de Son peuple, et afin que l'on vît d'une manière évidente que le salut venait de Lui seul, Il Se servit d'une humble fille des champs. Jeanne avait treize ans quand l'Archange saint Michel lui apparut une première fois, vers midi, dans le jardin de son père, lui donna des conseils pour sa conduite et lui déclara que Dieu voulait sauver la France par elle. Les visions se multiplièrent ; l'Archange protecteur de la France était accompagné de sainte Catherine et de sainte Marguerite, que Dieu donnait à Jeanne comme conseillères et comme soutien.

Jusqu'ici la vie de Jeanne est l'idylle d'une pieuse bergère ; elle va devenir l'épopée d'une guerrière vaillante et inspirée ; elle avait seize ans quand le roi Charles VII, convaincu de sa mission par des signes miraculeux, lui remit la conduite de ses armées. Bientôt Orléans est délivrée, les Anglais tremblent et fuient devant une jeune fille. Quelques mois plus tard, le roi était sacré à Reims.

Dans les vues divines, la vie de Jeanne devait être couronnée par l'apothéose du martyre : elle fut trahie à Compiègne, vendue aux Anglais, et après un long emprisonnement, où elle subit tous les outrages, condamnée et brûlée à Rouen (30 mai 1431). Son âme s'échappa de son corps sous la forme d'une colombe, et son cœur ne fut pas touché par les flammes.

L'Église a réhabilité sa mémoire et l'a élevée au rang des Saintes. Jeanne d'Arc demeure la gloire de la France, sa Protectrice puissante et bien-aimée. Elle a été déclarée sa Patronne secondaire par un Bref du Pape de l'Eglise de Rome Sa Sainteté Pie XI, le 2 mars 1922.

Fête de Ste Jeanne d'Arc : le 30 mai
 

En France: Solennité de Ste Jeanne d'Arc : le 2ème dimanche de mai 

-------------------

SAINT Joana d'Arc

 
 
Virgin, libertador da França
(1412-1431)

St. Joan of Arc mostra, mais uma vez, e de forma particularmente impressionante, duas coisas: o quanto Deus ama a França e como é verdade que Ele tem prazer em escolher os instrumentos mais fracos para realizar o maior coisas.

Joan of Arc nasceu em Domrémy, na atual Lorena, 6 de janeiro de 1412; seus pais, Jacques d'Arc e Isabelle Romée, eram agricultores que reivindicam a sua pequeno poço. A primeira palavra que aprendeu sua mãe era o nome de Jesus; todo o seu conhecimento foi resumida na Pater, Ave, Credo e os elementos essenciais da religião. Ela confessou e comungou regularmente; todas as contas contemporâneas concordam que era "uma menina boa, amorosa e temente a Deus," orando muito Jesus e Maria. Seu pastor poderia dizer sobre ela: "Eu nunca vi um melhor cristão, e não há nenhum paralelo em toda a paróquia."

A França foi, em seguida, agradecer-lhe o Inglês e os burgúndios, aliados; a situação do rei Charles VII estava desesperado. Mas Deus é lembrado o seu povo, e para que possamos ver uma maneira óbvia de que a salvação veio Dele sozinho, Ele serviu uma camponesa humilde. Joan tinha treze anos quando o Arcanjo Miguel apareceu para ele pela primeira vez ao meio-dia no jardim de seu pai, deu-lhe conselhos para seu comportamento e lhe disse que Deus quis salvar a França por ele. As visões multiplicados; Arcanjo protetora de France foi acompanhado de St. Catherine e St. Margaret, que Deus deu a Jeanne como consultores e como suporte.

Até a vida de Jeanne é o idílio de uma pastora piedosa; ela vai se tornar a saga de um bravo guerreiro e inspirado; Ela tinha dezesseis anos quando o rei Charles VII, convencido de sua missão por sinais miraculosos, entregou-lhe a conduta de seus exércitos. Logo Orleans é emitido, o Inglês treme e foge diante de uma menina. Poucos meses depois, o rei foi coroado em Reims.

Nas vistas divinas, a vida de Joan era para ser coroado pela apoteose do martírio: ela foi traído em Compiegne, vendido para o Inglês, e depois de uma longa prisão, onde sofre todos os ultrajes, condenados e queimados em Rouen (30 de Maio 1431). Sua alma escapou de seu corpo sob a forma de uma pomba, e seu coração não foi tocado pelas chamas.

A Igreja tem reabilitado sua memória e foi elevada à Saintes. Joan of Arc continua a ser a glória da França, sua poderosa e amada Protector. Foi declarada Padroeira seu lado por um breve Papa da Igreja de Roma Sua Santidade Pie XI, 02 de março de 1922.

St. Joan of Arc Festa: 30 de maio

Na França: Solenidade de Santa Joana d'Arc: 2º domingo de maio

----------------------------------------------------

SAINTE JEANNE D'ARC

 
 
Virgo, Liberator of France
(1412-1431)

Saint Joan of Arc shows once more, and in a particularly striking manner, two things: how much God loves France and how it is true that He is pleased to choose the weakest instruments for the accomplishment of the greatest things.

Joan of Arc was born at Domremy, in present-day Lorraine, January 6, 1412; His parents, Jacques d'Arc and Isabelle Romée, were farmers who were doing their best. The first word that his mother told him was the name of Jesus; All his knowledge was summed up in the Pater, the Ave, the Credo and the essential elements of religion. She confessed and communicated very regularly; All contemporary testimonies agree that she was "a good girl, loving and fearing God", praying very much to Jesus and Mary. Her parish priest could say of her: "I have never seen a better Christian, and there is no equal in the whole parish."

France was then at the mercy of the English and Burgundians, their allies; The situation of King Charles VII was desperate. But God remembered His people, and that it was evident that salvation came from Him alone, He made use of a humble daughter of the field. Jeanne was thirteen years old when the Archangel Saint Michael first appeared to her in the garden of her father about noon, gave her advice for her conduct, and declared that God wished to save France by her. Visions multiplied; The Archangel protector of France was accompanied by St. Catherine and St. Margaret, whom God gave to Jeanne as counselors and supporters.

Up to this time the life of Jeanne is the idyll of a pious shepherdess; It will become the epic of a valiant and inspired warrior; She was sixteen years of age when King Charles VII, convinced of his mission by miraculous signs, gave him the conduct of his armies. Soon Orleans was delivered, the English trembled and fled before a young girl. A few months later, the king was sacred to Reims.

In the divine views, Jeanne's life was to be crowned by the apotheosis of martyrdom: she was betrayed at Compiegne, sold to the English, and after a long imprisonment, when she suffered all outrages, condemned and burned at Rouen 1431). His soul escaped from his body in the form of a dove, and his heart was not touched by the flames.

The Church rehabilitated her memory and elevated her to the rank of the Saints. Joan of Arc remains the glory of France, her powerful and beloved Protectress. She was declared her Secondary Patroness by a Brief of the Pope of the Church of Rome His Holiness Pius XI, March 2, 1922.

Feast of St. Joan of Arc: May 30

In France: Solemnity of St. Joan of Arc: the second Sunday of May

Pour approfondir, lire la Catéchèse du Pape de Rome SS Benoît XVI :
>>>  Sainte Jeanne d’Arc
 
[Allemand, Anglais, Croate, Espagnol, Français, Italien, Portugais]

 Comme si l’on s’asseyait à table avec Marie   

L’image contient peut-être : 2 personnes

      Le Rosaire est une prière vivante. Comme si l’on s’asseyait à table avec Marie pour parler de son Fils. Plus l’on prend l’habitude de le réciter, plus il devient nécessaire, plus on se l’approprie et plus il adoucit l’âme.

      C’est un sublime présent que la Vierge nous a offert pour nous rapprocher du Christ. Elle sait combien il est difficile de contempler les choses du Ciel à partir de notre humanité limitée. La Vierge sait aussi, combien il est indispensable de garder en vue la présence divine dans nos vies.

       Le Rosaire est la main de Marie qui nous guide et nous montre comment graver le Christ dans notre cœur. Par cette prière, nous découvrons aussi la méditation, puisque nous contemplons la vie du Christ, et surtout, nous vivons tous ces instants en notre for intérieur.

      En priant le rosaire avec toute la dévotion de votre cœur, accueillez avec ferveur chaque mystère de la vie du Christ, comme si Marie vous le confiait entre les mains.

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

 

Aucun texte alternatif disponible.

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

Trinity tikhon filatiev - Icon - Wikipedia, the free encyclopedia:

LE LANGAGE SYMBOLIQUE EST-IL D’ACTUALITÉ ?

Le Christ Pédagogue –

Le Dieu Homme a parlé en paraboles, méthode des rabbins. Il apprend à ses disciples la pensée symbolique, les invitant à déchiffrer le sens des signes et des symboles. La culture juive et arabe, celle de l’Inde et de tant d’autres civilisations, utilisent ce langage pour ouvrir à l’esprit l’accès aux vérités profondes. De nombreuses figures de style y concourent : image, métaphore, allégorie, comparaison… Le Christ annonce le Royaume des cieux par des figures et appelle à lire les signes des temps. Il désigne le pain et le vin comme symboles absolus de sa présence corporelle.

Profondeur de la pensée symbolique

Au sens fort, le « symbole », synthèse de l’invisible (intelligible) et du visible (sensible), réunit et rassemble, parlant à l’intuition et à la contemplation. Il ne représente pas : il indique, il atteste. Denys le Mystique le place au-dessus de la saisie par les sens et les concepts ; avant la connaissance par union (Hiérarchie céleste). Mythes, grands poèmes religieux (Genèse, Psaumes et livres de prière), contes, légendes de la culture traditionnelle (Roumanie, p.ex.), véhiculent la science et la sagesse humaine et divine dans un langage indirect : ils invitent l’esprit et le cœur à entrer dans l’intelligence du mystère incompréhensible de l’existence créée et de la présence invisible du Seigneur. Ce que la pensée réflexive n’explique pas, se révèle à la méditation des grands symboles que traverse la lumière incréée. La voile figure l’âme, où souffle l’Esprit : par elle, voyage le corps sur l’onde calme ou agitée de cette vie : à l’Orient resplendit le Soleil de miséricorde…

La catéchèse de l’Église

Apprendre le langage et la pensée symboliques permet de participer à la vie liturgique et à l’intelligence des Écritures. Les valeurs, les idées, les thèmes de la pensée divine, insaisissables souvent de façon directe, se dévoilent dans la poésie liturgique, les rites, le gestuel, les parfums, le chant, les nourritures consacrées, surtout la sainte communion. Il est urgent, dans les paroisses, d’initier nos enfants, dont la culture scolaire est scientifique et technologique, à la culture symbolique. Le conte (vie des saints), l’iconographie, la création poétique (poèmes pour un saint ou une fête…), la mémorisation de l’Évangile (la personne devenant elle-même symbole de la Parole) ou de la vie des saints (icônes ressemblantes du Verbe), développeront en eux la grâce baptismale – charisme de la connaissance de Dieu.

(Source: "Sagesse Orthodoxe")

------------------------------------------------------------------------------------------

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIAToujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons... 

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

L’image contient peut-être : 2 personnes, barbe

Martyrs coptes de Minya : les récits poignants de leurs derniers instants

L’image contient peut-être : 1 personne

"Ils leur ont demandé de renier leurs foi chrétienne, un à un,  mais tous ont refusé" lâche dans un souffle Père Rashed. Alors les hommes armés  les ont froidement abattus en leur tirant dans la tête. Au total 29 personnes, dont de nombreux enfants, ont été tué dans cette attaque que le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué. Après avoir rencontré des blessés la veille, Père Rashed raconte comment leur voyage à un monastère situé à plus de 200km au sud du Caire a brutalement viré au drame.

Dans le convoi de plusieurs véhicules, dont un bus, avaient pris place des ouvriers engagés dans des travaux mais aussi des fidèles désireux de passer la journée au monastère. "Avant d'être tué la plupart des hommes ont été sortiS de leur voiture, d'autres sont restés à bord de leur véhicule" indique un autre prêtre." Il semblerait qu'on les ai agenouillés. La plupart ont reçu une balle à 'l'arrière du crâne, dans la bouche ou à la gorge".

Ils ont fait descendre les hommes du bus ont pris leur carte d'identité et l'or qu'ils avaient sur eux" raconte aussi Maher Tawfik, venu du Caire soutenir sa famille. Sa nièce a survécu à l'attaque mais ni le mari ni la petite fille d'un an et demi de cette dernière. Puis "ils leur ont demandé de prononcer la profession de foi musulmane, ajoute Maher Tawfik. Avant d'exécuter ceux qui refusaient".

Ce récit figure dans l'Orient le Jour, journal libanais en langue française, le meilleur du Proche-Orient. Et dans les journaux français ? Dans nos radios ? Nos télévisions ? Presque rien. Juste que 29 Coptes ont été tués et que l'attaque a été revendiquée par Daech. C'est à dire rien. Rien qui puisse indiquer que les Coptes sont morts en martyrs de leur foi.  Rien qui puisse signaler qu'on leur a demandé de "prononcer la profession de foi musulmane". Ça pourrait fâcher…

Pourtant de nombreux médias français ont des correspondants au Caire. Et l'AFP y a un important bureau. Et pourtant rien. On devine pourquoi. Des hommes sont morts en refusant de renier leur religion. D'autres, d'une religion différente, les ont assassinés pour cela et que pour cela. Et ça, évidemment, ça ne peut pas s'écrire.

Puis on se dit que ce n'est pas possible. Que quelqu'un a bien du parler des martyrs du Sinaï. Et on va sur La Croix, journal catholique. Et voilà ce qu'on y trouve. L'information selon laquelle 29 Coptes ont été tués. C'est tout et rien d'autre. L'information est assortie d'une docte analyse d'où il ressort qu'il y en a en Egypte des "tensions entre les communautés chrétienne et musulmane, "Tensions souvent liées à des conflits sociaux et fonciers"!! Peut-être que le massacre du Sinaï avait pour origine un litige foncier, une querelle de voisinage ? Peut-être- au point où nous en sommes-.

Découragé  mais pas résignés on feuillette l'Osservatore Romano, l'organe officiel du Vatican. Et on se dit que ce journal en fera au moins autant que l'Orient le Jour. On apprend –sans autres détails- que le pape François a envoyé un message de condoléance auprésident égyptien, le maréchal Sissi. Il y dénonce "un acte barbare qui a provoqué la mort de nombreux Egyptiens".

Vous avez bien lu : des "Egyptiens", pas des "chrétiens"… Le mot chrétien ne fait peut-être pas parti du vocabulaire de Sa Sainteté. Essayons de rester dans les limites de la bienséance et demandons-nous comment on peut qualifier une religion dont les chefs ne sont pas capables d'honorer les martyrs.

PS: Il y a quand même une ligne dans Le Monde pour citer les propos du Père Rashed. C'est peu ? C'est beaucoup comparé à ceux qui n'ont rien dit.

(Sources diverses)

Holy Trinity:

Trisomie 21 : les mots d’amour d’une maman à ses enfants

L’image contient peut-être : une personne ou plus

C'est l’histoire d’une mère dont le bébé est diagnostiqué avec une trisomie 21 et qui va découvrir un amour plus fort qu’elle ne l’aurait imaginé. Un témoignage poignant qui illustre que la joie ne se trouve pas dans la fuite face à la souffrance.

Quand j’étais enfant, parfois je grimpais en haut de ma cabane de jardin et je pouvais voir mon amie Carey sur le trottoir devant sa maison, s’accroupissant très bas pour jouer, en contorsionnant ses jambes. Elle jouait avec ses poupées Barbie et elle appelait tout le monde par leur nom complet. « Bonjour Micha Boyett », me disait-elle toujours avec assurance. Nous étions dans la même école et  faisions du volley-ball ensemble en primaire. Sa maman m’emmenait en classe tous les jours lorsque j’étais en 6e. Ces matins-là,  je rentrais dans sa maison, sans frapper et je la trouvais systématiquement assise en train de finir son bol de céréales : « Salut Micha Boyett » s’exclamait-elle.

Quand j’ai reçu le diagnostic pré-natal sur lequel était écrit que mon enfant avait de forte chance d’être atteint de trisomie 21, j’ai tout de suite pensé à Carey. J’ai pensé à sa forte personnalité, et à quel point elle savait ce qu’elle voulait dans la vie. Puis j’ai pensé au fait qu’elle était morte trop jeune, dans sa trentaine. Les première larmes pour mon bébé étaient liées à la pensée de le perdre trop tôt. Je ne pourrais pas supporter de perdre mon enfant aussi tôt que les parents de Carey.

–– ADVERTISEMENT ––
 

 

 

Suis-je capable d’être la mère d’un enfant différent ?

Les résultats du test sanguin sont arrivés un jeudi matin de décembre. J’étais seule avec mon fils qui avait à l’époque trois ans, je le promenais dans sa poussette. Nous allions à son cours de gymnastique quand le téléphone a sonné. Les ultrasons, faits deux semaines auparavant, révélaient des marqueurs de trisomie 21. Mais les médecins m’assuraient qu’il n’y avait qu’une chance sur 476 pour que mon enfant en soit atteint. Je n’ai jamais eu de chance à la loterie.

J’ai décroché mon téléphone, le pressant contre ma joue avec mon épaule pour le faire tenir. Je tenais une tasse de thé dans une main et poussait toujours ma poussette de l’autre. Je me suis arrêtée de marcher quand la personne, à l’autre bout du fil, a commencé à parler. Le ciel s’est rétréci, comme s’il était attiré vers moi par la gravité, comme si les arbres s’arrêtaient de se balancer, la planète s’est arrêtée de tourner un instant, comme si Dieu avait mis sur pause le soleil, comme si la nature retenait son souffle.

C’est à ce moment que j’ai réalisé que j’étais comme la maman de Carey, j’étais cette maman sur 476 autres. J’ai raccroché et je suis restée immobile sur le trottoir un moment, me rappelant de respirer de temps à autre. Comment puis-je résumer ce que j’ai ressenti ? Ce moment qui a bouleversé ma vie ? Mes mains tremblaient pendant que j’étais assise sur les gradins, regardant le cours de gymnastique d’un de mes fils. Dans les mois qui ont suivi cette annonce, j’ai eu besoin de faire le deuil. Je ne faisais pas le deuil d’une personne mais de la représentation que j’avais de la famille et de ce à quoi elle devait ressembler. Je sentais mon bébé bouger à l’intérieur de moi et je l’aimais de la façon dont la plupart des mères aiment sentir la vie se développer à l’intérieur d’elle. Mais ces chromosomes supplémentaires étaient un mystère.

Je pensais à Carey tous les jours. A la façon dont elle s’asseyait, la texture de sa peau, le son de sa voix : bourrue mais très expressive. J’ai repensé combien tout le monde l’aimait.

J’ai pensé à mes autres enfants. Qu’est ce que cela leur en coûterait ? Est ce qu’ils en voudraient à leur petit frère qui aurait besoin d’une vie différente que celle qu’on s’était tous imaginée ? Auraient-ils honte de lui ? Qui s’occuperait de lui quand mon mari et moi ne pourrions pas ? Etais-je capable d’apprendre à être la mère d’un enfant avec des besoins spéciaux ?

La journée mondiale de sensibilisation à la trisomie 21 est toujours le 21 mars. L’année dernière, la date est tombée 4 semaines avant mon accouchement. Durant ces dernières semaines de grossesse, la croissance de mon bébé a ralenti et sa santé inquiétait les médecins. Moi, je savais que mon enfant était sur le point de naître et que tout allait changer. J’avais l’impression que je devais faire quelque chose pour cette journée de sensibilisation, que je devais dire quelque chose, même si nous n’avions pas parlé de tout cela à nos amis proches ni même à notre famille.

Je me suis donc assise dans la cuisine devant mon ordinateur, mon ventre de femme enceinte reposant contre le clavier, et je me suis mise a écrire un court paragraphe. Je voulais dire quelque chose à propos du fait que j’étais déjà très attachée à mon bébé et que je serais fière de lui qu’il soit atteint de trisomie 21 ou pas. Je voulais écrire à quel point j’avais aimé être l’amie de Carey, je voulais parler de la joie que cela m’avait apporté. Mais que savais-je de la trisomie 21 ? Je n’avais aucun droit de m’exprimer sur le sujet ! J’ai supprimé ce que j’avais écrit et j’ai éteint l’ordinateur.

 

Etre différent est à la fois magnifique et difficile

Notre fils, Ace est né avec la plus parfaite des têtes rondes. Des cheveux couleur sable partout sur la tête. Il ressemblait à mon bébé, pas à un syndrome.

Quand nous avons dit à ses frères quels étaient les symptômes de la trisomie 21, ils ont écouté très attentivement. Les yeux grands ouverts et attentifs. « Certaines choses seront plus faciles pour lui, leur ai-je dit.  Il sera le plus souple de notre famille ! Et d’autres seront plus difficiles comme par exemple lire ou courir. Il faudra qu’on l’aide et l’encourage, mais je sais que vous êtes capables de ça, n’est ce pas ? Que pouvais-je bien dire d’autre ?

Ace est le plus doux bébé que je connaisse ou même des personnes que je connaisse, jeunes ou âgées. Il vit pour ses frères qui dansent autour de lui et lui chantent des chansons, ou soufflent sur son ventre. Parfois ils rient ensemble, d’autres fois ils se chamaillent ou pleurent. Ace me regarde quand je sépare mes autres enfants qui se battent, ou que je fais la leçon à l’un d’eux. Il attend, sagement que nos yeux se croisent. Quand ils se croisent enfin, je me rend compte de la pureté de son amour pour nous. Parfois je me dis que nous ne ne le méritons pas.

La semaine dernière j’ai lu quelque chose à propos du pouvoir et à quel point les humains se battent pour l’obtenir; nous aspirons à quelque chose d’important, à la performance, au respect, aux applaudissements. Ce n’est pas que Ace soit meilleur que d’autre, plus angélique. Même en tant que bébé, il n’aspire pas au pouvoir. Il veut simplement aimer et être aimé en retour. Et quand on le regarde il sourit et applaudit.

Le mois dernier, dans la voiture après les cours, mon fils de 7 ans m’a dit, « maman je ne veux pas que Ace soit différent. Je ne veux pas qu’il ait l’air différent des autres enfants parce que ça me rend triste ». « Oui ça doit te sembler dur » lui ai-je répondu. Je suis désolée que ça te rende triste ». Encore une fois, qu’étais-je supposée répondre ?

Nous souffrons dans cette vie. La véritable question n’est pas si la souffrance viendra, mais plutôt quand elle viendra et comment nous devons répondre à cette souffrance. Je remercie Dieu que mes fils apprennent la vérité maintenant : être différent est à la fois magnifique et difficile. La joie ne se trouve pas dans la fuite face à la souffrance mais dans les leçons qu’on en tire.

Oui, ça sera douloureux pour mes autres fils de voir Ace lutter parfois, mais je crois que la vie d’Ace les aidera à devenir des hommes plus compréhensifs. Le genre d’homme qui a appris a aimé quelqu’un qui ne s’intéressait pas au pouvoir. Je prie pour qu’ils apprennent de Ace à travailler dur, à aimer inconditionnellement, et à donner la priorité à l’amitié plutôt qu’à la performance.

Il y a eu des moments où j’ai pensé au 475 autres mères dont les bébés présentaient des marqueurs de trisomie 21 mais dont les tests sanguins sont revenus négatifs. J’ai déjà ressenti de la jalousie, ou me suis demandée pourquoi ça devait être plus difficile pour moi, pour mon bébé. Un an après cette journée de sensibilisation à la trisomie 21 durant laquelle je ne savais pas quoi dire, ou comment, j’ai appris à apprécier le cadeau qu’on m’a fait avec cet enfant. Les chances étaient d’une sur 476, et j’ai gagné la loterie.

 

L’amour est plus surprenant qu’on le croit

Si je pouvais, à postériori, m’écrire à moi même, écrire à la femme enceinte que j’étais devant son ordinateur allumé, la femme qui avait eu peur de rentrer dans un monde de perte et de chagrin, je sais à présent ce que je lui dirai.

Prend une grande inspiration. Tu viens de remporter la loterie. Ce n’est pas ce que tu avais prévu. C’est encore mieux.

Je lui dirai que ses fils plus âgés sont capables d’une tendresse qu’elle ne soupçonne pas. Je lui dirai qu’aimer une autre personne est toujours un risque, qu’elle ait un  handicap ou non.

Je lui raconterai le jour où j’ai emmené Ace, âgé de 3 mois, faire une sieste et que mon fils le plus âgé m’a demandé de prier « que le syndrome de Ace ne lui fasse pas mal ».

Je lui dirai que quand Ace pleure, mon fils de cinq ans chante et crie la chanson que nous avons écrit ensemble « je m’appelle Ace ! je m’appelle Ace ! Je suis un gentil petit garçon ! ». Je lui dirai que, malgré le chaos de la situation, dès que Ace entend la voix de ses frères, il s’arrête de pleurer afin de pouvoir écouter.

Je lui dirai qu’une autre fin de l’histoire n’était pas envisageable.

Je lui dirai encore que cette version était celle qui était censée se produire, la véritable histoire de notre famille, que nos fils âgés ont été créés avec ce plan déjà en action. Et que c’est parfait ainsi, il faut juste attendre de voir où la vie nous mènera.

Je lui rappellerai  le souvenir de Carey en train de jouer sur le trottoir. Combien elle aimait cette amie et comment Carey le lui rendait.

Je lui dirai enfin que tout cela en vaut la peine, tous les risques, toutes les peurs, toutes les thérapies et les défis ainsi que l’incertitude du futur. Cela en vaut la peine parce que l’amour est plus grand et plus puissant et plus surprenant qu’elle ne peut l’imaginer.

Cet article est une traduction de l’histoire de Micha Boyett, originellement postée sur la version anglaise d’Aleteia.

 

Theotokos with the Angels:

COMMENT FAIRE LA DIFFÉRENCE ENTRE UN SONGE ET UN RÊVE ? FAUT-IL CROIRE AUX SONGES ?

 

 

Sens des mots –

Nous bénéficions de deux termes en français. Le rêve est une manifestation du psychisme. Il reflète les préoccupations superficielles ou profondes, inconscientes même, de l’âme, comme l’ont montré les sciences humaines. Il est conditionné par la culture, l’atmosphère extérieure de la vie, les rencontres, les événements de la journée ou du passé, même lointain ; même l’alimentation a une répercussion sur les rêves. Le songe exprime l’intervention d’une puissance extérieure à l’âme, les anges, les démons, les saints, ou même directement de Dieu.

Prévention des saints Pères

Le conseil des saints Pères, dans leur sagesse, est de se montrer très prudent (saint Jean Climaque, III, 35-45) à l’égard des rêves et des songes. Le danger d’illusion, d’asservissement à l’imaginaire est grand. Plus grand encore est celui d’être trompé par les puissances opposées à la volonté de Dieu, et dont le chef est le Malin, le Diable ou Diviseur. L’illusion spirituelle est grande à l’état de veille ; elle est plus grande dans le sommeil, quand on est sans défense.

Expérience biblique

De nombreux exemples montrent les aspects trompeurs (Jérémie 23, 25 et 32) des songes. Plus nombreux sont ceux qui attestent que le Seigneur se manifeste par les songes (Genèse 26, 24). Célèbre est le songe de Jacob (Genèse 28, 10-22). Nous voyons que « l’ange du Seigneur apparut en songe à Joseph », l’époux de la Mère de Dieu (Luc 1, 27 et 30), que les mages (Matthieu 2, 12) furent informés en songe de la naissance de Jésus, etc.

Le discernement

La sainte Écriture dit que « l’interprétation des songes appartient à Dieu » (Genèse 40, 8). De grands prophètes, tel Daniel, ont eu le charisme de déchiffrer les songes. Le conseil qui est tiré de ces enseignements est de ne jamais interpréter soi-même les messages ainsi reçus, et de se confier totalement au jugement de son père spirituel. Si quelqu’un est sujet à des songes, qu’il jeûne et qu’il prie pour distinguer le songe d’un rêve. Un aspect important du discernement est la distinction à faire entre le monde angélique et la personne même de Dieu ; l’autre distinction est à faire entre les messages qui nous conduisent à mettre notre foi en Dieu et ceux qui, au contraire, nous en éloignent. C’est peut-être en songe que le Malin parla à Adam au Paradis…

(Source:"Sagesse Orthodoxe")

La puissance du prince angélique Lechitiel, en cas de dépression…

L'exemple suivant nous montrera la certitude et la grandeur du secours des anges en vertu de la brochure "Les anges, nos puissants médiateurs".

Une personne digne de confiance nous fait part de l'efficacité de sa prière. "Je n'ai jamais ni lu ni entendu une chose pareille sur les saints anges. C'est avec le plus grand étonnement que j'ai appris l'activité des anges. Après avoir lu le chapitre sur le prince angélique Lechitiel et son influence extraordinaire sur les désespérés, j'avais appelé, en pleine confiance, une connais­sance qui vit en mariage mixte, mère de trois filles. La description de son état désespéré était un cri de détresse. Depuis des mois elle avait des dépressions insupportables et était en près de faire une autre tentative de suicide. Elle avait fait plusieurs tentatives de suicide, et elle ne put être sauvée qu'au dernier moment, dans le grenier. Elle avait séjourné plusieurs fois dans des cliniques psychiatriques sans amélioration. Depuis six mois elle était de nouveau en état de crise.

Je lui promis d'appeler au secours les anges, en particulier St-Lechitiel. Dans ma détresse je sollicitai, plein de confiance, le secours de St-Lechitiel pour cette pauvre femme désespérée. Lorsque je la rencontrai 5 jours plus tard, elle s'approcha de moi et m'embrassa avec une joie indicible. Elle dit: "Depuis 4 jours je suis guérie de toutes les dépressions. J'arrive à bien faire mes travaux et je peux de nouveau aller à l'église." Peu après, elle m'accompagna pour effectuer, avec moi, une nuit d'expiation.   

Ainsi, l'invocation du prince angélique Lechitiel apporte un secours puissant dans les cas désespé­rés. Remercions notre Père de nous avoir donné les saints anges pour notre protection.

Heinrich Kreuzer

(Extrait de : L’ange puissant du Mont des Oliviers et assistant dans le désespoir.)

Engel met Mandylion:

 
 
SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR
 
 
Allemagne : les donneurs de sperme ne seront plus anonymes
L’Allemagne vient d’adopter une loi qui met fin à l’anonymat des donneurs de sperme, une pratique qui entraine la naissance de plus de 1000 enfants par an dans ce pays. Le texte prévoit la création d’un « registre central des donneurs de...
 
 
La Belgique débloque 15 millions d’euros pour le dépistage prénatal non invasif de la trisomie 21
La Belgique remboursera presque intégralement le dépistage prénatal non invasif de la trisomie 21 (DPNI) à partir du 1er juillet. Les femmes enceintes devront compléter à hauteur de 8,68€ maximum, alors que le test coûte 290€ depuis...
 
 
Améliorer les résultats de FIV, une question de « sélection »
La fécondation in vitro (FIV) est pratiquée depuis 1978, mais « les taux de réussite stagnent » autour de 20%. L’équipe du docteur Samir Hamamah à Montpellier cherche à mieux sélectionner les embryons avant implantation pour augmenter ce...
 
 
« Fabriquer un enfant pour autrui, c’est se hasarder à générer de la pathologie relationnelle »
Anne Schaub, psychothérapeute, dénonce dans le journal La Libre « les écorchures imposées à l’enfant dans la gestation pour autrui », et déplore l’oubli de l’enfant dans les débats au profit du « désir d’enfant, de générosité, de...
 
 
   AGENDA
 A Noter
  
Bioéthique, quelle politique pour la France ?
A l’occasion de l’élection présidentielle, la Fondation Jérôme Lejeune publie un document de référence - accessible en ligne - pour :

2008-mandylion-50-icons-collection-edmonton-ab-canada.jpg:

LE COIN DES CATECHISMES ET...DE LA TRANSMISSION FAMILIALE:

La Bible en vidéo,

Les Actes des Apôtres:

1 novembre:

Invitations reçues d’amis :

Nuit sacrée à Saint-Merry (4e) du dimanche 4 juin 19h au lundi 5 juin 7h (lundi de Pentecôte)

 

Présentation

Par le chant et la musique, un souffle d’ouverture

Une « Nuit Sacrée » réunira en 2017 des chorales de diverses traditions spirituelles : chrétiens, juifs, musulmans, bouddhistes, hindouistes.

Cette deuxième édition se déroulera du dimanche 4 juin à 19h au lundi 5 juin à 7h (week-end de Pentecôte) dans l’église Saint-Merry - 76 rue de la Verrerie 75004 Paris.

Elle innovera en prenant comme fil conducteur un thème commun à toutes les traditions : « Le Souffle » qui sera illustré par des lectures spirituelles et profanes.

La date choisie pour cette Nuit Sacrée tombe au soir de la fête de Pentecôte pour tous les chrétiens et dans le temps du ramadan pour les musulmans.

Partager avec les musulmans

Tous les participants – public, choristes, musiciens – seront invités à manifester un sentiment de tolérance et de fraternité à l’égard des musulmans. Les religieux de toutes obédiences entoureront les imans présents pour annoncer l’heure de rupture du jeûne.
Le repas Iftar (ou ftour) sera proposé de façon symbolique (la forme qu’il prendra  reste une surprise). Au petit-matin, pour la reprise du jeûne, un petit-déjeuner sera offert.

 

En avant-programme, le samedi 3 juin de 13h à 20h, se tiendra une Rencontre autour des Livres :
« Au souffle de la fraternité ». Plusieurs auteurs ayant écrit autour de ce thème participeront à des tables-rondes. Thématiques : fraternité et spiritualités ; situation de la femme ; statut de l’étranger.

Dédicaces des auteurs - Vente de livres en liaison avec la librairie La Procure.

 

Origine du projet

L'idée est venue de la volonté de Daniel Duigou, prêtre responsable du Centre Pastoral Saint-Merry,  de dépasser tous les replis identitaires ou communautaires en respectant les spiritualités de ceux qui croient et les convictions de ceux qui ne croient pas.
Le chant et la musique offrent un langage touchant le cœur de chacun pour dépasser la peur de l’autre par sa méconnaissance et découvrir les chemins du vivre ensemble.

Les organisateurs

La Nuit Sacrée 2017 est organisée par le Centre Pastoral Saint-Merry et le mouvement Coexister, appuyés par des professionnels.

• Le Centre Pastoral Saint-Merry rassemble des femmes et des hommes, venant de tout Paris et de banlieues parfois lointaines, pour constituer une communauté catholique qui cherche une nouvelle pratique de la foi dans l’Eglise et le monde actuels. Pour mieux connaître :

• Coexister rassemble des jeunes de 15 à 35 ans de toutes les convictions, croyants ou non croyants, juifs, chrétiens, musulmans, athées ou agnostiques qui militent ensemble en faveur de la cohésion sociale et du vivre-ensemble. Pour plus d’information : www.coexister.fr

 

Les partenaires

L’édition 2017 de la Nuit Sacrée bénéficie de partenariats rédactionnels de la part de :

• RCF, la Radio Chrétienne Francophone accompagne tous les jours 500 000 auditeurs  grâce à son réseau de plus de 60 radios et 250 fréquences réparties sur l'ensemble de la France et en Belgique.

• La Vie, hebdomadaire et site chrétiens d’actualité, aux côtés de ses lecteurs “pour nourrir leur foi et donner sens à l’actualité“.

 

La Nuit Sacrée sera diffusée en direct sur le site et sur le réseau RCF

_____________________________________

Où nous trouver ?

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

----------------------------------------------

cod.-414-400-il-buon-pastore.jpg (225×400):

PROGRAMME LITURGIQUE (Mis à jour) pour la fin MAI et le début JUIN:

-PARIS:
Prochaine permanence pastorale du Vendredi 2 JUIN de 15h à 18h30 au Samedi 3 JUIN de 8h à 12h.


*Le Samedi 3 Juin
RAMASSAGE DES FIDÈLES de Paris et sa région pour le WE du Pèlerinage de PENTECÔTES à Notre-Dame de Miséricorde,
en Normandie, au Monastère
à 15h au point de rendez-nous habituel .


NORMANDIE:


-CAEN: Une permanence pastorale sera assurée du 29 Mai au soir au 31 MAI au matin (Prenez Rdv 07 87 11 06 03 par sms).
-LISIEUX (Coquainvillier) , renseignez-vous de la date auprès du Père Isaac au 07 87 11 06 03 par sms. *

-AU MONASTÈRE DE CHANDAI :

¤DIMANCHE 4 JUIN, PÈLERINAGE de PENTECÔTE à N-D de MISÉRICORDE et aux Sts du Kérala.*

Résultat de recherche d'images pour "Icône Syriaque de la Pentecôte"

  

BRETAGNE, PAYS DE LOIRE:


-NANTES :
¤Jeudi 8 JUIN MAI, CE MOIS VISITES DES MALADES ET DES DOMICILES . Messe à 18h 

 

CHARENTES- AQUITAINE,LIMOUSIN-CENTRE:


-ANGOULÊME (JAULDES ):
¤Dimanches 11 et 25 JUIN *
-PÉRIGUEUX (LA CHAPELLE FAUCHER) :
Samedi 24 JUIN *. . .
-----------
*MESSES À 10H 30
-----------------------------------------------------
Nota bene :
Les "permanences pastorales" sont prévues pour vous assurer la proximité des sacrements (Messes, Confessions, Onction des malades), catéchisme, entretiens et accompagnements spirituels , prières de délivrance ( voir d'exorcismes ) ou de guérison intérieure .(RÉCEPTION SUR RDV) en fonction de la région où vous vivez

______________________________________________

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

VACANCES FAMILIALES (PARENTS-ENFANTS)

 

JUILLET (Du 13 au  24):

 

AOÛT (Du 5 au 16)

L’image contient peut-être : plein air et nature

cliquez ci-dessous pour le programme:

Aidez-nous à emmener en vacances ceux qui,

sans moyens, ne partiraient jamais !...

-----------------------------------------------------------------------------------------------PELERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA du 7 au 16 Octobre 2017

Programme et inscription, cliquez ci dessous:

PÈLERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA DU 7 AU 16 OCTOBRE 2017, INSCRIVEZ-VOUS !

Résultat de recherche d'images pour "Images de N-D de Fatima"

Pèlerinage Syriaque des "Chrétiens Francophones de St Thomas" à FATIMA

+++

________________________________

L’image contient peut-être : 3 personnes

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Note:

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 17,1-11a.

En ce temps-là, Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils afin que le Fils te glorifie. 
Ainsi, comme tu lui as donné pouvoir sur tout être de chair, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. 
Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. 
Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais donnée à faire. 
Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père, de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe. 
J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé ta parole. 
Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m’as donné vient de toi, 
car je leur ai donné les paroles que tu m’avais données : ils les ont reçues, ils ont vraiment reconnu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé. 
Moi, je prie pour eux ; ce n’est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m’as donnés, car ils sont à toi. 
Tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi ; et je suis glorifié en eux. 
Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi.»

 



Par Saint Irénée de Lyon

(v. 130-v. 208), évêque évangélisateur de la Gaule, théologien et martyr 
Contre les hérésies, IV, 14 (trad. SC 100, p. 537 rev.) 

 

« Ainsi...il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés »

 

Au commencement ce n'était pas parce qu'il avait besoin de l'homme que Dieu a modelé Adam, mais pour avoir quelqu'un en qui déposer ses bienfaits.

Car non seulement avant Adam, mais avant même la création, le Verbe glorifiait le Père, tout en demeurant en lui, et il était glorifié par le Père, comme il le dit lui-même :

« Père, glorifie-moi de la gloire que j'avais auprès de toi avant le commencement du monde ».

Ce n'était pas davantage parce qu'il avait besoin de notre service qu'il nous a commandé de le suivre, mais pour nous procurer le salut.

Car suivre le Sauveur c'est avoir part au salut, comme suivre la lumière c'est avoir part à la lumière. 

Lorsque des hommes sont dans la lumière, ce ne sont pas eux qui illuminent la lumière et la font resplendir, mais ils sont illuminés et rendus resplendissants par elle ; loin de lui apporter quoi que ce soit, ils bénéficient de la lumière et en sont illuminés.

Ainsi en va-t-il du service envers Dieu ; notre service n'apporte rien à Dieu, car Dieu n'a pas besoin du service des hommes ; mais, à ceux qui le servent et qui le suivent, Dieu donne la vie, l'incorruptibilité et la gloire éternelle... 

Si Dieu sollicite le service des hommes, c'est pour pouvoir, lui qui est bon et miséricordieux, accorder ses bienfaits à ceux qui persévèrent dans son service.

Car, si Dieu n'a besoin de rien, l'homme a besoin de la communion de Dieu.

La gloire de l'homme, c'est de persévérer dans le service de Dieu.

C'est pourquoi le Seigneur disait à ses disciples :

« Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, mais moi qui vous ai choisis » (Jn 15,16).

Il indiquait par là que ce n'étaient pas eux qui le glorifiaient en le suivant, mais que, pour avoir suivi le Fils de Dieu, ils étaient glorifiés par lui.

« Père, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, afin qu'ils contemplent ma gloire » (Jn 17,24).

-+-

C'est aussi facile pour un croyant d'attirer l'Esprit Saint vers lui-même, qu'il est facile d'attirer l'air en soi, car comme l'air, Il remplit tout et pénètre tout.
Saint-Jean de Cronstadt, ma vie en Christ

 



It is as easy for a believer to attract the Holy Spirit to himself, as it is easy to draw air into one's self; like air, He fills everything and penetrates everything.
St John of Kronstadt, My Life in Christ

Repost 0
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 04:40

Christ en majesté:

This Sunday May 28 is the 6th Sunday after Easter (had'bshabo shtit'hoyo d'Qymtho) and the Sunday Before Pentecost (Qdom Phentiqostee) according to the Liturgical Calendar of the Malankara Syrian Orthodox Church.

In this week's Gospel, Christ extolls to the Holy Apostles and the crowd His famous proclamation, "And Jesus said unto them, I am the bread of life: he that cometh to me shall never hunger; and he that believeth on me shall never thirst."

The Holy Bible readings from the Church Lectionary:

Evening
John 16:31-17:12

Morning
John 17:13-26

Before Holy Qurbono:
Leviticus 25:1-13
Joshua 1:5-9
Isaiah 44:23-25

Holy Qurbono:
Acts 26:19-25
Philippians 2:1-11
John 6:35-46

 

(Tone of the Day: 6 ( 2 for alternate days of the week))

-+-

The Lord in Glory Neo coptic icon by Guirguis T Boktor.:

Ce dimanche 28 mai est le 6ème dimanche après Pâques (had'bshabo shtit'hoyo d'Qymtho) et le dimanche avant la Pentecôte (Qdom Phentiqostee) selon le calendrier liturgique de l'église orthodoxe syrienne de Malankara.

Dans l'Evangile de cette semaine, le Christ exalte aux Saints apôtres et à la foule sa célèbre proclamation: "Et Jésus leur dit: Je suis le pain de la vie: celui qui vient à moi ne sera faim, et celui qui me croit ne soif jamais . "

Les lectures de la Sainte Bible du Lectionnaire de l'Eglise:

Soir
Jean 16: 31-17: 12

Matin
Jean 17: 13-26

Avant le saint Qurbono:
Leviticus 25: 1-13
Joshua 1: 5-9
Ésaïe 44: 23-25

Saint Qurbono:
Actes 26: 19-25
Philippiens 2: 1-11
Jean 6: 35-46

(Tonalité du jour: 6 (2 pour les jours alternés de la semaine))

-+-

Last Supper stained glass window, St. Ignatius of Loyola Catholic Church, Denver:

Este domingo 28 de maio é o 6º domingo após a Páscoa (had'bshabo shtit'hoyo d'Qymtho) eo domingo antes do Pentecostes (Qdom Phentiqostee) de acordo com o Calendário Litúrgico da Igreja Ortodoxa Síria Malankara.

No Evangelho desta semana, Cristo exalta aos Santos Apóstolos e à multidão a sua famosa proclamação: "E Jesus lhes disse: Eu sou o pão da vida: aquele que vem a mim nunca terá fome, e quem crê em mim nunca terá sede" . "

As leituras da Bíblia Sagrada da Igreja Lectionary:

Tarde
João 16: 31-17: 12

Manhã
João 17: 13-26

Antes do Sagrado Qurbono:
Levítico 25: 1-13
Josué 1: 5-9
Isaías 44: 23-25

Sagrado Alcorão:
Atos 26: 19-25
Filipenses 2: 1-11
João 6: 35-46

(Tom do Dia: 6 (2 para dias alternados da semana))

 

TOUS AU MONASTERE SYRIAQUE POUR LE

DIMANCHE DE LA PENTECÔTE !...

There is a higher level of thanksgiving: to give thanks over little. If we give thanks over a few things, God will make us rulers over many things. Perhaps, among the advantages of thanks giving are the continuity of the blessings and its increase, as one of the Fathers said, “Not a gift without increase, except that without thanksgiving”. (H.H Pope Shenouda )

 

le 4 JUIN, Dimanche de Pentecôte:

 

10h30, Messe de la Pentecôte suivie du repas fraternel,possibilité de recontrer un prêtre (Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

 

Pour Pentecôte, ramassage des fidèles sur

 

*Paris: le Samedi 3 à 15h au lieu de R.D.V habituel.

Chers amis .Aloho m'barekh
Ce dimanche 28 mai est le 6ème dimanche après Pâques (had'bshabo shtit'hoyo d'Qymtho) et le dimanche avant la Pentecôte (Qdom Phentiqostee) selon le calendrier liturgique de l'Eglise Malankare Syrienne Orthodoxe.
C'est aussi la Fête des Mères. Nous souhaitons à toutes les Mamans effectives ou potentielles (Les futures Mamans et les Mères Spirituelles), une heureuse Fête des Mères. 
Nous les recommandons toutes à l'intercession et à la protection de la Mère de Miséricorde, la Maman céleste.
Hier soir,Samedi 27, après les premières Vêpres de ce dimanche, au Monastère en Normandie, nous célébrions la Messe de ce Dimanche 28, Fête des mères autour de Marie, puisque aujourd'hui dimanche je dois partir en région parisienne pour entourer fraternellement  le Père Jacques CUSSET qui fêtera ses 50 ans de Sacerdoce entouré de ses amis. Ce Prêtre appartient à la Congrégation Catholique-romaine des "Pères Blancs". Je l'entourerai en tant qu'ami et frère dans le Christ-Prêtre et en tant que collègue de l'Association Inter-religieuse "Les Artisans de Paix" à laquelle nous appartenons tous les deux.
Je requiers pour lui vos prières aimantes et fraternelles. Je lui remettrai de votre part à tous une petite Icône de la Protection de la "Mère de Dieu".
Pendant ce temps, le Père Isaac, accompagné de Costenzo, me remplace à la Paroisse d'Angoulême (Jauldes) pour la Messe de 10h30 et la Bénédiction individuelles des mamans et futures mamans à l’issue de la messe.

L’image contient peut-être : 2 personnes
Nous sommes encore aujourd'hui sous le choc et l'émotion du massacre de nos frères et soeurs Coptes Orthodoxes. Après chaque Liturgie, nous dirons un Office Syriaque pour les défunts.
J'exhorte nos fidèles Chrétiens à participer avec ferveur et assiduité à ces Services Liturgiques et Saintes Messes pour exprimer et vivre une vraie solidarité et un véritable amour compatissant avec leurs frères Égyptiens.

L’image contient peut-être : 1 personne, feu et nuit
Une fois de plus, j’exhorte les fils et filles de notre Eglise locale et missionnaire à vivre toujours plus intensément leur foi Chrétienne afin d’honorer le Sacrifice de leurs frères et sœurs qui donnent leur vie pour la propagation du vivifiant Évangile de Vérité à la suite du Christ Prince de la Paix, le Roi des Martyrs; afin de vivre en vrais fils de Marie (Modèle de l'Eglise), en vrai fils de l'Eglise, en vrais frères et soeurs de Jésus-Christ.
Votre Fidèlement en Notre-Seigneur.
+Mor Philipose, Métropolite. Brévilly ce 28.V.17

-+-

Queridos amigos .Aloho m'barekh
Este domingo, 28 de maio é o 6º domingo depois da Páscoa (shtit'hoyo had'bshabo de Qymtho) e domingo antes de Pentecostes (QDOM Phentiqostee) de acordo com o calendário litúrgico da Igreja Malankara síria ortodoxa.
Ele também é o Dia das Mães. Desejamos a todos os Moms reais ou potenciais (futuros mães e mãe espiritual), um feliz Dia das Mães.
Recomendamos a todos à intercessão e proteção da Mãe de Misericórdia, a Mãe celeste.
Ontem à noite, sábado, 27, após as primeiras Vésperas do domingo, o mosteiro na Normandia, que celebrou a missa neste domingo 28, dia das mães ao redor de Maria, já que hoje, domingo, eu tenho que deixar na região de Paris para cercar fraternalmente pai Jacques Cusset que irá comemorar os 50 anos de sacerdócio, cercado por seus amigos. O sacerdote pertence à Congregação católica-romana dos "Padres Brancos". Vou rodear como um amigo e irmão em Cristo Sacerdote e como um colega de Associação Inter-religiosos "pacificadores" para que ambos pertencem.
Peço-lhe que suas orações amorosas e fraternas. Vou dar-lhe a mão em tudo um pequeno ícone da Proteção da "Mãe de Deus".
Enquanto isso, Pai Isaac, acompanhado por Costenzo me substitui na Paróquia de Angoulême (Jauldes) para a missa de 10:30 e bênção individual de mães e gestantes após a missa.
Estamos ainda em estado de choque e emoção do massacre de nossos irmãos e irmãs ortodoxos coptas. Depois de cada Liturgia, vamos dizer um escritório sírio para os mortos.
Exorto os nossos fiéis cristãos a participar com fervor e diligência estes serviços litúrgicos e missas para expressar e viver uma verdadeira solidariedade e um verdadeiro amor compassivo com seus irmãos egípcios.

Aucun texte alternatif disponible.
Mais uma vez, peço o filho e filhas de nossa Igreja local e missionário a viver cada vez mais intensamente a sua fé cristã para honrar o sacrifício de seus irmãos e irmãs que dão suas vidas para a propagação do Evangelho da Verdade que dá vida seguir a Cristo Príncipe da Paz, o Rei dos Mártires; a viver em verdadeiro filho de Maria (Modelo da Igreja), um verdadeiro filho da Igreja, como verdadeiros irmãos e irmãs de Jesus Cristo.
Seu fielmente no Senhor.
+ Mor Philipose, Metropolitan. Brévilly este 28.V.17

-+-

Dear friends .Aloho m'barekh
This Sunday, May 28th is the 6th Sunday after Easter (had'bshabo shtit'hoyo of Qymtho) and Sunday before Pentecost (Qdom Phentiqostee) according to the liturgical calendar of the Orthodox Syrian Malankare Church.
It is also Mother's Day. We wish all Mothers either effective or potential (Future Mothers and Spiritual Mothers), a Happy Mother's Day.
We recommend them all to the intercession and protection of the Mother of Mercy, the heavenly Mother.
Yesterday evening, Saturday 27, after the first Vespers of this Sunday, at the Monastery in Normandy, we celebrated the Mass of this Sunday 28, Mother's Day around Mary, since today I have to leave in the Paris region to surround fraternally the Father Jacques CUSSET who will celebrate his 50 years of priesthood surrounded by his friends. This Priest belongs to the Roman Catholic Congregation of the "White Fathers". I will surround him as a friend and brother in Christ the Priest and as a colleague of the Inter-Religious Association "The Craftsmen of Peace" to which we both belong.
I ask for your loving and fraternal prayers for him. I will hand him a small Icon of Protection of the "Mother of God" from you.
Meanwhile, Father Isaac, accompanied by Costenzo, replaced me at the Parish of Angoulême (Jauldes) for the Mass of 10:30 and the individual Blessing of mothers and future mothers at the end of the Mass.
Today we are still under the shock and emotion of the massacre of our Coptic Orthodox brothers and sisters. After each Liturgy, we will say a Syriac Office for the deceased.
I urge our faithful Christians to participate with fervor and assiduity in these Liturgical Services and Holy Masses to express and live a true solidarity and a true compassionate love with their Egyptian brothers.

L’image contient peut-être : une personne ou plus
Once again, I urge the sons and daughters of our local and missionary Church to live ever more intensely their Christian faith in order to honor the Sacrifice of their brothers and sisters who give their lives for the spread of the living Gospel of Truth to The continuation of Christ the Prince of Peace, the King of the Martyrs; In order to live as true sons of Mary (Model of the Church), true son of the Church, as true brothers and sisters of Jesus Christ.
Your Faithfulness in Our Lord.
+ Mor Philipose, Metropolitan. Brévilly ce 28.V.17

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, ciel et plein air

13th century window, in the south ambulatory of Chartres Cathedral:

Dimanche avant la Pentecôte

(Dimanche des Moines)

  • Saint Qurbana
    • Actes 21: 7 à 9 :
  • 07 Achevant notre traversée, de Tyr nous sommes arrivés à Ptolémaïs ; ayant salué les frères, nous avons passé une journée chez eux.
  • 08 Partis le lendemain, nous sommes allés à Césarée, nous sommes entrés dans la maison de Philippe, l’évangélisateur, qui était l’un des Sept, et nous sommes restés chez lui.
  • 09 Il avait quatre filles non mariées, qui prophétisaient.
    •  
    • I Corinthiens 7: 1 – 2 :
  • 01 Au sujet de ce que vous dites dans votre lettre, certes, certes, il est bon pour l’homme de ne pas toucher la femme.
  • 02 Cependant, étant donné les occasions de débauche, que chacun ait sa femme à lui, et que chacune ait son propre mari.
    • 25 à 34 :
  • 25 Au sujet du célibat, je n’ai pas un ordre du Seigneur, mais je donne mon avis, moi qui suis devenu digne de confiance grâce à la miséricorde du Seigneur.
  • 26 Je pense que le célibat est une chose bonne, étant donné les nécessités présentes ; oui, c’est une chose bonne de vivre ainsi.
  • 27 Tu es marié ? ne cherche pas à te séparer de ta femme. Tu n’as pas de femme ? ne cherche pas à te marier.
  • 28 Si cependant tu te maries, ce n’est pas un péché ; et si une jeune fille se marie, ce n’est pas un péché. Mais ceux qui font ce choix y trouveront les épreuves correspondantes, et c’est cela que moi, je voudrais vous éviter.
  • 29 Frères, je dois vous le dire : le temps est limité. Dès lors, que ceux qui ont une femme soient comme s’ils n’avaient pas de femme,
  • 30 ceux qui pleurent, comme s’ils ne pleuraient pas, ceux qui ont de la joie, comme s’ils n’en avaient pas, ceux qui font des achats, comme s’ils ne possédaient rien,
  • 31 ceux qui profitent de ce monde, comme s’ils n’en profitaient pas vraiment. Car il passe, ce monde tel que nous le voyons.
  • 32 J’aimerais vous voir libres de tout souci. Celui qui n’est pas marié a le souci des affaires du Seigneur, il cherche comment plaire au Seigneur.
  • 33 Celui qui est marié a le souci des affaires de ce monde, il cherche comment plaire à sa femme, et il se trouve divisé.
  • 34 La femme sans mari, ou celle qui reste vierge, a le souci des affaires du Seigneur, afin d’être sanctifiée dans son corps et son esprit. Celle qui est mariée a le souci des affaires de ce monde, elle cherche comment plaire à son mari.
    • 9: 1 – 10 :
  • 01 Ne suis-je pas libre ? Ne suis-je pas apôtre ? N’ai-je pas vu Jésus notre Seigneur ? Et vous, n’êtes-vous pas mon œuvre dans le Seigneur ?
  • 02 Si pour d’autres je ne suis pas apôtre, pour vous en tout cas je le suis ; le sceau qui authentifie mon apostolat, c’est vous, dans le Seigneur.
  • 03 Ma défense devant ceux qui enquêtent sur mon compte, la voici.
  • 04 N’aurions-nous pas le droit de manger et de boire ?
  • 05 N’aurions-nous pas le droit d’emmener avec nous une femme croyante, comme les autres apôtres, les frères du Seigneur et Pierre ?
  • 06 Ou bien serais-je le seul avec Barnabé à ne pas avoir le droit d’être dispensé de travail ?
  • 07 Arrive-t-il qu’on serve dans l’armée à ses propres frais ? qu’on plante une vigne sans manger de ses fruits ? qu’on garde un troupeau sans boire du lait de ce troupeau ?
  • 08 Est-ce que je parle seulement au niveau humain ? La Loi ne dit-elle pas la même chose ?
  • 09 En effet, dans la loi de Moïse il est écrit : Tu ne muselleras pas le bœuf qui foule le grain. Dieu s’inquiète-t-il des bœufs ?
  • 10 ou bien le dit-il en réalité à cause de nous ? Oui, c’est pour nous que cela fut écrit, puisque le laboureur doit avoir un espoir quand il laboure, et celui qui foule le grain doit espérer en avoir sa part.
    •  
    • Saint-Jean 17: 13 -26 :
  • 13 Maintenant que je viens à toi, Père, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés.
  • 14 Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde.
  • 15 Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais.
  • 16 Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde.
  • 17 Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité.
  • 18 De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.
  • 19 Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité.
  • 20 Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi.
  • 21 Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.
  • 22 Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes UN :
  • 23 moi en eux, et toi en moi. Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.
  • 24 Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.
  • 25 Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé.
  • 26 Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux. »
    •  

 

Icon by Isaac Fanous, St Peter and St Pauls Coptic Orthodox Church:

APPORT DE LA VIE MONASTIQUE À LA VIE DU CHRÉTIEN ORTHODOXE DANS LE MONDE

Le peu que je puisse dire, c’est ce que peut apporter la vie monastique à tout chrétien pour comprendre ce que signifie «agir en orthodoxe aujourd’hui». Je dis la vie monastique et non les moines car il y a l’illusion chez beaucoup de chrétiens que les moines doivent être des saints. Or St Jean Climaque dit que le monastère est «un hôpital de l’âme» et dans un hôpital on y met des malades.

Si vous sentez que vous volez sur la voie de la perfection, que les qualités spirituelles et morales sont pour vous faciles à acquérir, si en vous regardant dans la glace le matin vous voyez des ailes vous pousser, alors dites-vous que la vie monastique n’est pas pour vous. Si, par contre vous retombez toujours dans les mêmes erreurs, si vous vous débattez dans des passions dont vous n’arrivez pas à sortir, vous pouvez vous dire «peut-être il serait temps de me retirer dans un monastère».

Que fait-on dans un monastère ? Un Père du désert répondait : «on tombe et on se relève, on tombe et on se relève». Comprendre la vie monastique comme cela évite beaucoup de quiproquo, d’illusions, de déceptions aussi. Les moines sont des hommes pécheurs, mais le monastère nous enseigne comment le chrétien doit être le témoin de l’immense miséricorde de Dieu pour tous les hommes
Les soldats destinés à arrêter le Christ étaient revenus en disant : «nous ne l’avons pas arrêté car aucun homme n’a parlé comme cet homme». Le Christ était le Verbe de Dieu. Pour nous, il ne s’agit pas forcément de parler, mais il faudrait que tous ceux qui côtoient un chrétien puissent dire : «aucun homme n’a aimé comme cet homme». Comment peut-on parvenir à cet amour qui n’est pas celui d’un sentimentalisme ? Trois paroles de l’Evangile sont ici essentielles pour la vie monastique.

La première parole : «vous dans le monde mais vous n’êtes pas du monde». Tout chrétien est dans le monde mais n’est pas du monde. Tout chrétien doit s’engager mais non pas adhérer. Ce sont le mollusques qui adhèrent et lorsque nous nous transformons en arapède, que nous nous cramponnons à telle idée, telle activité ou tel parti nous devenons esclaves d’une idéologie fut-elle splendide, nous sommes pour les uns et nous devenons contre les autres. Notre programme social disait Koniakoff, c’est la Sainte Trinité et je crois que pour tout chrétien ce devrait être l’unique programme social. Le moine témoigne qu’il est, comme dit Evagre le Pontique «séparé de tout et uni à tous». Le premier témoignage du moine et de la vie monastique sur ce qu’est agir en chrétien est «d’être pour tous et pour chacun». Pour l’anecdote, lors d’une catéchèse, j’ai pu voir côte-à-côte parmi les auditeurs, une responsable du parti communiste et une élue du front national. Cela à pu choquer certains, mais c’est une forme de témoignage que puissent venir vers nous toutes sortes de personnes, des bien-pensants, des honnêtes gens, mais aussi des personnes de tous bords, des marginaux, des délinquants, des toxicomanes, des prostituées, tous ceux que l’on peut trouver dans cette société qui souffre et qui se cherche. La communauté chrétienne est nécessaire. «Nous sommes là, comme dit Monseigneur Antoine (Bloom), pour nous éclairer, nous réchauffer, mais nous ne devons pas oublier que dehors il fait froid et qu’il fait nuit et que c’est là que nous devons apporter un peu de chaleur et de lumière».

La deuxième parole de l’Evangile qui paraît plus qu’essentielle, c’est «ne jugez pas et vous ne serez pas jugé». Il y a dans les apophtegmes l’anecdote suivante. Un moine qui avait vécu rien moins que saintement et qui avait été sur beaucoup de plans un mauvais moine, se mourrait tout joyeux. Et pour donner une leçon à ses frères le père higoumène lui dit :»Mais enfin nous savons tous la vie que tu as menée ; pourquoi es-tu si joyeux, pourquoi n’es-tu pas troublé ?». Et le moine de répondre : «quand je vais paraître devant le Christ je lui dirai, Seigneur j’ai fait tout ce que tu as interdit de faire. Mais toutefois durant ma vie je n’ai jamais jugé personne. Et comme tu as dit ne jugez pas et vous ne serez pas jugé, j’ai confiance en ta parole». Qui de nous pourrait dire cela. Je vais mettre un peu les pieds dans le plat. Vous savez que nous orthodoxes, sommes divisés. Nous ne sommes pas divisés en juridiction et cela est une richesse et c’est très beau de pouvoir entendre chanter la liturgie en grec ou en slavon, mais nous sommes très divisés parce que nous sommes très cancaniers. Faites l’expérience : allez dans une paroisse, une communauté, un monastère même, et vous verrez comment vous y entendrez d’une manière plaisante, ironique, acerbe quelquefois, démolir d’autres communautés fraternelles. Nous nous aimons bien, nous sympathisons et c’est presque un jeu entre nous, de se critiquer, de faire des remarques. Pour le témoignage que nous donnons de l’Eglise à l’extérieur, c’est désastreux. Combien de fois des jeunes un peu en marge que j’envoyais à droite et à gauche pour s’ouvrir à l’Orthodoxie, revenaient quelque peu déçus de cela. Peut-être que la vie monastique nous apprends cela, non pas parce que les moines ne jugent pas, ils sont les premiers à le faire hélas, mais parce que c’est un élément aussi de la vie monastique : ne pas juger.

Enfin une troisième parole de l’Evangile ou plutôt une parabole se révèle importante. Le Christ dit : «tu aimeras ton prochain comme toi-même» et on lui demande : qui est mon prochain ? Au lieu de dire c’est tel ou tel le Christ répond indirectement : « un homme descendait de Jérusalem à Jéricho il tombe dans les mains de brigands …» Le prochain c’est celui que nous rencontrons sur notre route, dans la situation que Dieu a voulu ou permis pour nous. Nous voulons bien servir Dieu mais nous voulons le servir selon nos propres projets. Nous voulons bien en chrétien, en orthodoxe, mais selon notre propre vision des choses. Non, ce n’est pas nous qui proposons à Dieu le service qu’on doit lui rendre, c’est Dieu qui nous appelle. C’est à nous de dire «que Ta volonté soit faite». Je crois que la vie monastique nous enseigne aussi cela. Le moine n’a aucune fonction ; celle de la prière bien sûr, mais c’est aussi celle de tout chrétien. Le moine, beaucoup de Pères l’ont dit, est soldat du Christ. Nous n’aimons plus beaucoup ces images militaires avec raison car le soldat, n’est pas toujours quelqu’un de recommandable, mais recommandable ou non, c’est quelqu’un de toujours disponible à la vie, à la mort, toujours prêt à servir. Agir en chrétien, en orthodoxe aujourd’hui c’est aussi être toujours disponible pour le service du Christ et des frères. Non pas vouloir faire ceci ou cela, mais savoir répondre présent à qui en a besoin. Selon le mot du prophète Isaïe «si tu donnes ton pain à l’affamé, si tu rassasies de joie l’âme défaillante alors ta lumière s’élèvera au sein de l’obscurité et les ténèbres deviendront comme la clarté du midi». C’est cela agir en chrétien, en orthodoxe, et ce n’est pas facile.

Archimandrite Victor, higoumène du monastère de la Dormition de la Mère de Dieu à 05 La Faurie (France).
Intervention aux Journées régionales orthodoxes, organisée par la Fraternité orthodoxe locale en Avignon mai 1998.

 

(Source : Eglise Orthodoxe d'Estonie : http://www.eoc.ee/)

(O très piteulx/Omnis amici) Lament on the fall of Constantinople, 1453 Capella Romana O tres piteulx de tout espoir fontaine, Pere du filz dont suis mere esplorée, Plaindre me viens a ta court souveraine, De ta puissance et de nature humaine, Qui ont souffert telle durté villaine Faire à mon filz, qui tant m'a hounourée. Dont suis de bien et de joye separée, Sans qui vivant veule entendre mes plaints. A toy, seul Dieu, du forfait me complains, Du gref tourment et douloureulx oultrage, Que voy souffrir au plus bel des humains. Sans nul confort de tout humain lignage TENOR: Omnes amici ejus spreverunt eam, non est qui consoletur eam ex omnibus caris ejus Picture: Mosaic of Archangel Gabriel, Hagia Sophia, Istanbul

Résultat de recherche d'images pour "Icône Copte de l'Ascension"

PREMIÈRES DISPOSITIONS DE L'ÂME…

 

(La difficulté n'est pas de commencer, c'est de recommencer…)

 

Après avoir pris conscience du drame de notre existence, après avoir examiné l'attitude des hommes en face des problèmes que pose la vie, après avoir établi un critère pour discerner la vraie solution, disons un mot des dispositions fondamentales dans les­quelles nous devons être pour trouver celle-ci.

 

1. Chercher la vérité

II faut d'abord vouloir chercher la vérité, avoir une intelligence continuellement en éveil, avide de lumière (effort de recherche), prête à accepter la vérité quelle qu'elle soit et d'où qu'elle vienne (effort de sincérité).

 

Cette disposition d'âme est essentielle : sans cet amour de la vérité, amour qui doit nous pénétrer jusqu'à la moelle, les faux principes qui mènent actuellement le monde auront tôt fait de pro­voquer une déviation et de nous conduire sur le sentier de l'er­reur.

 

« La vérité est si obscurcie en ces temps et le mensonge si éta­bli qu'à moins d'aimer la vérité, on ne saurait la connaître. »

(Pascal)

 

«Le secret des caractères énergiques, c'est l'énergie des con­victions. Là où les principes ne commandent plus, la volonté tour­ne au gré de l'intérêt. » (E. Caro)

 

L'interprète répétant les paroles qu'un Maure adresse à An­toine de Saint-Exupéry : « Il dit : tu as des avions, la T.S.F. ; tu as Bonnafous (officier français), mais tu n'as pas la vérité... ». Il dit : « A quoi te servent tes avions, la T.S.F., ton Bonnafous, si tu n'as pas la vérité ? »

 

(Antoine de Saint-Exupéry,  Terre des hommes, p. 110)

 

2. Suivre la vérité

II faut, en outre, vouloir suivre la véritémalgré les sacrifices qu'elle exige et malgré les défaillances que nous subirons.

 

« La vie chrétienne n'est pas une adhésion de principe ; c'est une vie, et l'adhésion de l'esprit n'en est que la première étape. »

(J. Leclercq)

 

« Peer Gynt était semblable à un oignon qu'on épluche sans ja­mais arriver à un noyau solide. Sa vie ne fut qu'une succession de mois et d'années : mois et années sont partis au vent, sans mettre à nu le moindre centre résistant. On a pu mettre sur sa tom­be cette épitaphe : « Ici ne repose personne. » (Ibsen)

 

 

Pour former en nous cette volonté et la tenir toujours prête àsuivre la véritéil faut la soumettre à un lent et patient exercice, s'habituer à faire des actes de maîtrise de soi ; savoir, à l'occa­sion, se refuser une satisfaction légitime pour la seule raison que l'on veut qu'il en soit ainsi ; à fortiori, faut-il apprendre à se re­fuser, sans discussion possible, toute satisfaction qui ne cadrerait pas avec la loi morale et l'ordre impérieux du devoir.

 

Une fois par jour, s'imposer une légère privation dans la nourri­ture ou dans l'usage du tabac, remettre à plus tard la lecture d'uns lettre ou d'un journal qu'on vient de recevoir, prolonger de cinq minutes un travail qu'on aurait voulu abandonner, ne pas détour­ner inutilement la tête en rue, ne pas faire usage d'un fauteuil et se contenter d'une chaise, avancer d'un quart d'heure son lever, ne pas communiquer une nouvelle qui attirerait sur nous l'intérêt des auditeurs, mais laisser à un autre le soin de les mettre au cou­rant, et toujours pour cette simple raison que l'on veut être maître chez soi,

c'est là une excellente école d'ascèse qui nous rendra plus apte à découvrir et à suivre la vérité.

 

« Faites tous les deux jours quelque chose sans autre raison sinon que vous préféreriez ne pas le faire, de sorte que lorsque surviendra l'heure terrible de la détresse, elle ne vous trouve pas sans énergie. » (W. James)

 

Car, quoi que nous pensions, la vérité exigera de nous des sa­crifices ; il faut être prêt à payer la joie de vivre dans la lumière et dans l'ordre.

 

« Ce Qu'il y a de terrible quand on cherche la vérité, c'est que parfois on la trouve. » (P. Sertillanges)

 

« Il y a une sœur et un frère Que Dieu créa inséparables : la vérité et l'inconvénient, et je ne crois pas qu'à cause du frère, il soit bon d'étrangler la sœur. » (Lamennais)

 

Mais s'il faut de la volonté pour suivre la vérité, il en faut plus encore pour se relever quand on a failli.

 

Ce serait de la légèreté de se croire immunisé parce qu'on a nourri en son âme un ardent amour de la vérité ; la volonté hu­maine chancelle souvent. Sur la route où nous cheminons, il y a des ornières auxquelles nous n'échapperons pas toujours.

 

Ce qui importe alors, c'est d'avoir le courage de se relever et de continuer la route, malgré les échecs et les fautes.

 

« La difficulté n'est pas de commencer, c'est de recommencer ; il n'y a que ceux qui recommencent qui achèvent. » (O. Pirmez)

 

« N'ayez pas peur des échecs ; le premier est nécessaire, car il exerce la volonté. Le second peut être utile. Si vous vous relevez du troisième, vous êtes un homme. » (R. Bazin)

 

« Notre sincérité doit consister à renouveler sans cesse notre effort vers la sincérité. » (Abbé Flory)

 

Conclusion.

Pour aborder le problème de la vie, il nous faut donc établir en nous ces dispositions fondamentales : aimer la vérité et être prêt à la suivre, quoi qu'il en coûte.

 

Il faut, comme dit saint Thomas, « aller à la vérité de toute son âme » ; c'est l'âme qui doit mener notre existence, et non le corps ; c'est à l'âme, avec ses deux facultés :intelligence et volon­té, qu'il revient d'établir en nous, cette unité de vision, ce dy­namisme irrésistible, cet ordre intérieur, qui font les fortes per­sonnalités et les hommes d'action.

 

« Le problème de l'ordre est le problème fondamental de la vie de l'homme ... L'homme est partagé entre mille appétits et mille tendances. Toutes ces tendances, il faut les ramener à l'unité, dé­terminer leur importance respective en vertu d'un principe d'unité et les soumettre à la loi d'unité qui est le principe d'ordre... Dou­ble problème, spéculatif et pratique : connaître l'ordre et le réaliser. » (J. Leclercq, La vie en ordre.)

 

Extrait de : La Solution du Problème de la Vie.  (F. Lelotte  S.J.)

L’image contient peut-être : 1 personne

L’image contient peut-être : 1 personne, debout

Saint Germain de Paris est un évêque mort en 576

 

 La vie de Germain nous est connue par le poète latin Venance Fortunat.

 

Germain était originaire d’Autun, né en 596 dans une famille misérable, mais grâce à un parent prêtre, il fit des études à Avallon et se prépara à la prêtrise.

 

En 524 il revint à Autun et devint moine à St Symphorien,  puis abbé de ce monastère en 549.

Mais les moines le trouvaient trop charitable envers  les autres et trop austère pour eux.

 

 C’est en 555 que le roi Childebert, le fils de Clovis et de Clotilde, le fit venir à Paris comme évêque, il avait déjà 59 ans mais il vécut 80 ans et se donna complètement à son ministère en multipliant les actions charitables.

 

Il fonda l’abbaye Sainte-Croix-Saint-Vincent ou, peux rancunier, il installa les moines qui l'avaient exclus à St Symphorien. Ce Monastère de St Vincent changera de vocable pour devenir Saint-Germain des Prés.

-+-

Aucun texte alternatif disponible.

Saint Germain de Paris é um bispo mortos em 576


Vida Germain é conhecido por nós pelo poeta latino Venance Fortunat.

Germain era de Autun, nascido em 596 em uma família miserável, mas graças a um pai padre, estudou em Avallon e preparados para o sacerdócio.

Em 524 ele retornou à Autun e se tornou um monge em St Symphorien, em seguida, abade do mosteiro em 549.
Mas os monges eram muito caridosa para com os outros e muito austero para eles.

Foi em 555 que o rei Childebert, filho de Clovis e Clotilde, levou-o para Paris como bispo, ele tinha 59 anos, mas ele viveu 80 anos e foi completamente deu ao seu ministério, multiplicando as ações de caridade.

Ele fundou a abadia de Sainte-Croix-Saint-Vincent ou pode rancoroso, ele instalou os monges que tinham excluídos em St Symphorien. O Mosteiro de mudança St Vincent do prazo para se tornar Saint-Germain des Prés.

GERMAIN 28 MAI

SAINT GERMAIN DE PARIS, PRIEZ POUR NOUS !

GERMAIN 28 MAI

L’image contient peut-être : texte

Que se passe-t-il lorsqu'on est confronté au silence ?

Les bienfaits du silence

 

Des spécialistes du cerveau 

répondent à partir de leurs propres expériences . 

Des réponses certes personnelles et subjectives, 

mais qui n'en sont pas moins révélatrices

Pourquoi les scientifiques aiment-ils tant le silence ? Pour le savoir, Daniel A. Gross , un journaliste scientifique , a posé cette question à des scientifiques et des neurologues et voici ce qu'ils ont répondu.

Pour le spécialiste italien Luciano Bernardi, "il y a quelques siècles, la société c'était beaucoup de silence et quelque moment plus bruyants. Maintenant , c'est l'inverse. Au point que le silence est presque devenu un luxe. Pour trouver un silence de qualité, il faut pratiquement se retirer en montagne ou dans des centres de méditation."

L’image contient peut-être : ciel, plein air, nature et eau

Après avoir étudié les effets de la musique et du silence sur le cerveau de souris du laboratoire , Imke Kirste s'est demandé si sa propre vie n'était pas trop polluée par le bruit. "Lorsqu'on étudie le silence, on apprend surtout à écouter différemment" précise le chercheur. Depuis ces recherches, elle a pris conscience du bruit permanent qui l'entourait. Mais aussi à quel point cela représentait une distraction auditive qui la poussait vers la dispersion. Car, selon elle, "l'apprentissage de la solitude - et du silence qui en découle - donne justement forme à de nouvelles idées ou pistes de recherches."

Zoran Josipovic, un neuroscientifique a scanné le cerveau de moines bouddhistes lorsqu’ils étaient état de médiation. S'il a fait ce genre de recherche , c'est qu'il médite lui-même et voulait savoir comment cela marche . Pour lui , il ne fait pas doute que le silence est plus que bénéfique. "Dans un endroit calme et retiré, l'entièreté du système sensoriel commence à se détendre et à s'ouvrir à de nouvelles perspectives."

Le neuroscientifique Marcus Raichle raconte pour sa part que les meilleures pensées émergent dans les endroits calmes. "Le calme m'aide à passer en revue les pensées qui me traversent l' esprit ". Pour Dave Kraemer, qui étudie les mécanismes d'un auditoire, "le silence m'aide à reconnaître mes émotions, un peu comme une page blanche fait ressortir l'encre des mots".

Comme la plupart d'entre nous, les scientifiques aiment donc le silence et si certains ont cherché à comprendre pourquoi, ils sont surtout d'accord sur une chose : il n'y a aucun doute, le silence est d'or.

 

 

En savoir plus sur: http://www.levif.be/

Où nous trouver ?

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

----------------------------------------------

PROGRAMME LITURGIQUE (Mis à jour) pour la fin MAI et le début JUIN:

-PARIS:
Prochaine permanence pastorale du Vendredi 2 JUIN de 15h à 18h30 au Samedi 3 JUIN de 8h à 12h.


*Le Samedi 3 Juin
RAMASSAGE DES FIDÈLES de Paris et sa région pour le WE du Pèlerinage de PENTECÔTES à Notre-Dame de Miséricorde,
en Normandie, au Monastère
à 15h au point de rendez-nous habituel .


NORMANDIE:


-CAEN: Une permanence pastorale sera assurée du 29 Mai au soir au 31 MAI au matin (Prenez Rdv 07 87 11 06 03 par sms).
-LISIEUX (Coquainvillier) , renseignez-vous de la date auprès du Père Isaac au 07 87 11 06 03 par sms. *


-AU MONASTÈRE DE CHANDAI :

¤DIMANCHE 4 JUIN, PÈLERINAGE de PENTECÔTE à N-D de MISÉRICORDE et aux Sts du Kérala.*

Résultat de recherche d'images pour "Icône Syriaque de la Pentecôte"

 

 

 

BRETAGNE, PAYS DE LOIRE:


-NANTES :
¤Jeudi 8 JUIN MAI, CE MOIS VISITES DES MALADES ET DES DOMICILES . Messe à 18h 

 

CHARENTES- AQUITAINE,LIMOUSIN-CENTRE:


-ANGOULÊME (JAULDES ):
¤Dimanches 11 et 25 JUIN *
-PÉRIGUEUX (LA CHAPELLE FAUCHER) :
Samedi 24 JUIN *. . .
-----------
*MESSES À 10H 30
-----------------------------------------------------
Nota bene :
Les "permanences pastorales" sont prévues pour vous assurer la proximité des sacrements (Messes, Confessions, Onction des malades), catéchisme, entretiens et accompagnements spirituels , prières de délivrance ( voir d'exorcismes ) ou de guérison intérieure .(RÉCEPTION SUR RDV) en fonction de la région où vous vivez

______________________________________________

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

Aidez-nous à emmener en vacances ceux qui,

sans moyens, ne partiraient jamais !...

-----------------------------------------------------------------------------------------------PELERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA du 7 au 16 Octobre 2017

Programme et inscription, cliquez ci dessous:

PÈLERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA DU 7 AU 16 OCTOBRE 2017, INSCRIVEZ-VOUS !

Résultat de recherche d'images pour "Images de N-D de Fatima"

Pèlerinage Syriaque des "Chrétiens Francophones de St Thomas" à FATIMA

+++

________________________________

L’image contient peut-être : 3 personnes

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Note:

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Pentecost - Coptic Icon:

Repost 0
24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 19:24

Aucun texte alternatif disponible.

Today, Thursday May 25th is the commemoration of the Feast of the Ascension of our Lord (Suloqo d-Moran) according to the Liturgical Calendar of the Malankara Syrian Orthodox Church.

Ascension falls on the Thursday following the fifth Sunday after Easter Sunday. At the conclusion of the Quqalyon of the Blessed Virgin during the celebration of the Holy Qurbono, the clergy and the deacons descend from the sanctuary to the chancel. The priest takes the cross from the stand where it has been since Easter Sunday. He carries it in his hand in a procession that starts from the northern door of the sanctuary and ends at the southern door, followed by the readings from the Epistle of Saint Paul (Ephesians 4:1-16) and the Gospels (Luke 24:45-53), after which the Order of Zuyoho (hawde malakhe) takes place. During the responses, instead of ‘Crucified for us,’ say ‘He who ascended into heaven.'

Résultat de recherche d'images pour "Icône de l'Ascension"

Quinta-feira, 25 de maio é a comemoração da Festa da Ascensão de Nosso Senhor (d-Suloqo Moran) De acordo com o calendário litúrgico da Igreja Ortodoxa Síria Malankara.

Ascensão cai na quinta-feira seguinte o quinto domingo após domingo de Páscoa. No final do Ququalyon da Virgem Maria durante a celebração da Quadisha Qurbana (Santa Missa, o clero e os diáconos para baixo da capela-mor do santuário. O sacerdote toma o cruzamento da posição em que tem sido desde o Domingo de Páscoa . Ele carrega com a mão em uma procissão que começa a partir do portão norte do santuário e termina no portão sul, seguido pela leitura da Epístola de São Paulo (Efésios 4: 1-16) e os Evangelhos (Lucas 24 : 45-53), após o qual a Ordem dos Zuyoho (malakhe hawde) ocorre durante as respostas, em vez de "crucificado por nós para dizer" Aquele que subiu ao céu "..

L’image contient peut-être : 10 personnes

 

Aujourd'hui, en ce jeudi 25 Mai c'est la commémoration de la fête de l'Ascension de Notre- Seigneur (d-Suloqo Moran) Selon le calendrier liturgique de l'Église Malankare Orthodoxe Syrienne.

L'Ascension tombe le jeudi suivant le cinquième dimanche après le dimanche de Pâques.

 

À la fin du Ququalyon de la Sainte Vierge au cours de la célébration de la Quadisha Qurbana (Ste Messe, le clergé et les diacres descendent du sanctuaire au chancel. Le prêtre prend la croix de la position où elle se trouve depuis le dimanche de Pâques. Il la porte en main dans une procession qui part de la porte nord du sanctuaire et se termine à la porte sud, suivi par les lectures de l'épître de Saint Paul (Ephésiens 4: 1-16) et les Évangiles (Luc 24: 45-53), après quoi l'Ordre du Zuyoho (malakhe hawde) a lieu. Pendant les réponses, au lieu de «Crucifié pour nous, dire « Celui qui est monté au ciel. »

L’image contient peut-être : une personne ou plus

 

The Holy Bible readings from the Church Lectionary:

Evening:
St. Luke 24:36-53

Morning:
John 17:13-26

Before Holy Qurbono:
Deuteronomy 9:26-10:5
Jeremiah 31:31-34
II Kings 2:9-15
Isaiah 48:20-49:4

Holy Qurbono:
Acts 1:4-11
Ephesians 4:1-16
Mark 16:14-20

------------------------------

Aucun texte alternatif disponible.

Heureuse Fête de l'Ascension à tous et chacun d'entre vous ! Regardons vers les Cieux d'où le Christ notre Chef nous envoie la Grâce du Consolateur, du vivifiant et Saint Esprit !
Comme Marie, soyons ouverts à recevoir sa rosée pour en être vivifiés et, avec fécondité, porter du fruit pour le salut du monde !
En union de prières avec tous, en France et dans les chères Missions dont je devrai organiser les visites dans l'année.
Votre fidèlement.Aloho m'barekh (Dieu vous bénisse) !
+Mor Philipose,Métropolite

-+-

Festa feliz da ascensão em todos e cada um de vocês! Olhando para o céu, onde Cristo, nosso chefe nos envia a graça do Consolador, o Espírito Santo e revigorante!
Como Maria, sejamos abertos para receber o orvalho para ser vivificado e com a fertilidade, dar fruto para a salvação do mundo!
Unidos em oração com todos, na França e em missões caras que eu vou organizar visitas no ano.
Seu fidèlement.Aloho m'barekh (Deus te abençoe)!
+ Mor Philipose, Metropolitan

-+-

Happy Ascension Day to all of you! Let us look to the heavens from which Christ our chief sends us the grace of the Comforter, the quickening and the Holy Spirit!
Like Mary, let us be open to receive her dew in order to be quickened and, with fertility, bear fruit for the salvation of the world!
In union of prayers with all, in France and in the dear Missions whose visits I shall organize during the year.
Your faithfulness.Aloho m'barekh (God bless you)!
+ Mor Philipose, Metropolitan

Résultat de recherche d'images pour "Icône Syriaque de l'Ascension"

Ascension de notre Seigneur

 (Jeudi après le quatrième dimanche suivant le Nouveau Dimanche)

  • Saint Qurbana :
    • Actes des Apôtres 1 : 4-11 :
  • 04 Au cours d’un repas qu’il prenait avec eux, il leur donna l’ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d’y attendre que s’accomplisse la promesse du Père. Il déclara : « Cette promesse, vous l’avez entendue de ma bouche :
  • 05 alors que Jean a baptisé avec l’eau, vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés d’ici peu de jours. »
  • 06 Ainsi réunis, les Apôtres l’interrogeaient : « Seigneur, est-ce maintenant le temps où tu vas rétablir le royaume pour Israël ? »
  • 07 Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les temps et les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.
  • 08 Mais vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. »
  • 09 Après ces paroles, tandis que les Apôtres le regardaient, il s’éleva, et une nuée vint le soustraire à leurs yeux.
  • 10 Et comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s’en allait, voici que, devant eux, se tenaient deux hommes en vêtements blancs,
  • 11 qui leur dirent : « Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel d’auprès de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel. »
    •  
    • Ephésiens 4: 1-16 :
  • 01 Moi qui suis en prison à cause du Seigneur, je vous exhorte donc à vous conduire d’une manière digne de votre vocation :
  • 02 ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience, supportez-vous les uns les autres avec amour ;
  • 03 ayez soin de garder l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix.
  • 04 Comme votre vocation vous a tous appelés à une seule espérance, de même il y a un seul Corps et un seul Esprit.
  • 05 Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,
  • 06 un seul Dieu et Père de tous, au-dessus de tous, par tous, et en tous.
  • 07 À chacun d’entre nous, la grâce a été donnée selon la mesure du don fait par le Christ.
  • 08 C’est pourquoi l’Écriture dit : Il est monté sur la hauteur, il a capturé des captifs, il a fait des dons aux hommes.
  • 09 Que veut dire : Il est monté ? – Cela veut dire qu’il était d’abord descendu dans les régions inférieures de la terre.
  • 10 Et celui qui était descendu est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux pour remplir l’univers.
  • 11 Et les dons qu’il a faits, ce sont les Apôtres, et aussi les prophètes, les évangélisateurs, les pasteurs et ceux qui enseignent.
  • 12 De cette manière, les fidèles sont organisés pour que les tâches du ministère soient accomplies et que se construise le corps du Christ,
  • 13 jusqu’à ce que nous parvenions tous ensemble à l’unité dans la foi et la pleine connaissance du Fils de Dieu, à l’état de l’Homme parfait, à la stature du Christ dans sa plénitude.
  • 14 Alors, nous ne serons plus comme des petits enfants, nous laissant secouer et mener à la dérive par tous les courants d’idées, au gré des hommes qui emploient la ruse pour nous entraîner dans l’erreur.
  • 15 Au contraire, en vivant dans la vérité de l’amour, nous grandirons pour nous élever en tout jusqu’à celui qui est la Tête, le Christ.
  • 16 Et par lui, dans l’harmonie et la cohésion, tout le corps poursuit sa croissance, grâce aux articulations qui le maintiennent, selon l’énergie qui est à la mesure de chaque membre. Ainsi le corps se construit dans l’amour.
    •  
    • St Luc 24: 35 à 53 :
  • 35 Ils racontaient ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain.
  • 36 Comme ils en parlaient encore, lui-même fut présent au milieu d’eux, et leur dit : « La paix soit avec vous ! »
  • 37 Saisis de frayeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit.
  • 38 Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent dans votre cœur ?
  • 39 Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os comme vous constatez que j’en ai. »
  • 40 Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds.
  • 41 Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? »
  • 42 Ils lui présentèrent une part de poisson grillé
  • 43 qu’il prit et mangea devant eux.
  • 44 Puis il leur déclara : « Voici les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : Il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. »
  • 45 Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures.
  • 46 Il leur dit : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour,
  • 47 et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem.
  • 48 À vous d’en être les témoins.
  • 49 Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Quant à vous, demeurez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus d’une puissance venue d’en haut. »
  • 50 Puis Jésus les emmena au dehors, jusque vers Béthanie ; et, levant les mains, il les bénit.
  • 51 Or, tandis qu’il les bénissait, il se sépara d’eux et il était emporté au ciel.
  • 52 Ils se prosternèrent devant lui, puis ils retournèrent à Jérusalem, en grande joie.
  • 53 Et ils étaient sans cesse dans le Temple à bénir Dieu.
    •  

Texte à méditer

Après l’Ascension du Seigneur, les Apôtres s’en retournèrent, comme il est dit dans l’Evangile, avec une grande joie (Lc 24, 52). Le Seigneur sait quelle joie Il leur a donnée, et leur âme éprouva intensément cette joie. Leur première joie était de connaître le véritable Seigneur, Jésus Christ. La deuxième joie, de L’aimer. La troisième, de connaître la vie éternelle et céleste. Et la quatrième joie, de désirer le salut pour le monde comme pour eux-mêmes. Et enfin, ils étaient dans la joie parce qu’ils connaissaient le Saint-Esprit et voyaient comment il œuvrait en eux. Les Apôtres parcouraient la terre et parlaient au peuple du Seigneur et du Royaume des Cieux. mais leurs âmes languissaient et aspiraient à voir le Seigneur. Aussi ne craignaient-ils pas la mort, mais allaient avec joie à sa rencontre, et, s’ils désiraient vivre sur terre, c’était uniquement par amour des hommes.

_______________________________________________________________________________________________

Afficher l'image d'origine

 

Du Père Vladimir Zelinsky, patriarcat de Constantinople, Italie 

« Pour moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes », dit Jésus (Gn 12,32). Il part avec une promesse, enracinée dans la mémoire de son séjour sur la terre. La promesse et la mémoire s’unissent, remplissent notre temps. Ce temps est « évangélisé » désormais, il est comblé par une vie une fois vécue. Cette vie continue en nous ici et maintenant. Or, irréversiblement elle appartient au passé, la Révélation de Dieu est close dans l’histoire, fermée dans les circonstances, dans les mots, dans les événements qui ne se produiront plus. La parole de Dieu est mise tout entière en un personnage historique, dans ce qu’il a dit, dans ce qu’il a fait. 

Mais l’Homme de Nazareth n’habite plus à Nazareth et ne célèbre pas la Pâque à Jérusalem. Or, sa Résurrection est célébrée sur toute la terre, et la création entière lui sert une habitation. Nous reconnaissons Jésus dans « les plus petits de ses frères » : pauvres, torturés, tués. Son visage apparaît aussi dans les yeux de l’enfant qui vient au monde, dans chaque créature appelée à la vie par l’amour du Créateur. Clouée dans un petit coin de l’histoire humaine, Dieu se révèle partout, et sa brève existence terrestre est élargie à tout ce qui existe et passe à travers le temps.

 

 
La Seconde Personne de la sainte Trinité vient sur la terre et devient un gosse juif, le Verbe qui a créé l’univers reste la chair, mais Dieu est esprit (Gn 4 ; 24). 

Si nous n’avons pas de vertige de notre credo, c’est parce que nous sommes trop habitués à la coïncidence des choses incompatibles. Entre Celui qui est, qui était et qui vient (Ap 1,8) il y a des courants du temps que la pensée humaine ne sait traverser à la nage, mais qu'elle peut survoler par le regard. Comme les apôtres jadis, elle suit la montée de Jésus vers le haut et voit sa disparition dans l’azur. 

Sur le sillage du Christ qui disparaît dans l’infini tout son temps monte vers le Royaume. Son héritage historique (paroles, actes, passion…) reste avec nous, mais devient éternel, inépuisable, « royal ». Tout ce qui est irréparablement divisé (« tu es sur la terre et Dieu est dans le ciel »), se réunit pour toujours et la ligne de leur « assemblage » est la trace de Jésus qui va de la mémoire à la promesse, de la vie d’ici-bas au monde qui viendra. Or, cette trace - un signe pour nous ! – ne passe pas par la terre solide, mais se perd dans les rayons du soleil. Pour traverser ce vide d’un bas à un haut chacun devrait prendre son risque. 

La lumière est le langage de Dieu, mais aussi son refuge où il se cache et le ciel limpide au-dessus de nous est tailladé par les larges vols des recherches humaines. Le mystère de l’Ascension est celui de la liberté de Dieu qui nous attire et de l’homme qui répond par son regard suivi par la foi. Jésus monte et reste, meurt et ressuscite, naît à Bethléem ou ouvre les portes de l’éternité, s’enlève de la terre pour y séjourner pour toujours. Dieu est souverain dans le ciel, mais sur la terre tu es libre. 

....................................... 
D'autres textes du père Vladimir Zelinsky sur "PO" 

Par St Cyrille d'Alexandrie

(380-444), évêque et docteur de l'Église 
Commentaire sur l'évangile de Jean, 9 ; PG 74, 182-183 (trad. Delhougne, Les Pères commentent, p. 373 rev. 


 

Le Christ nous ouvre le chemin

 

« Dans la maison de mon Père beaucoup peuvent trouver leur demeure ; sinon, est-ce que je vous aurais dit : Je pars vous préparer une place ? »

(Jn 14,2)...

Le Seigneur savait que beaucoup de ces demeures étaient déjà prêtes et attendaient l'arrivée des amis de Dieu.

Il donne donc un autre motif à son départ : préparer la route à notre ascension vers ces places du ciel en frayant un passage, alors qu'auparavant cette route était impraticable pour nous.

Car le ciel était absolument fermé aux hommes, et jamais aucun être de chair n'avait pénétré dans ce très saint et très pur domaine des anges. 

C'est le Christ qui a inauguré pour nous ce chemin vers les hauteurs.

En s'offrant lui-même à Dieu le Père comme les prémices de ceux qui dorment dans les tombeaux de la terre, il a permis à la chair de monter au ciel, et il a été lui-même le premier homme à apparaître à ses habitants.

Les anges ne connaissaient pas le mystère grandiose d'une intronisation céleste de la chair. Ils voyaient avec étonnement et admiration cette ascension du Christ.

Presque troublés à ce spectacle inconnu, ils s'écriaient :

« Qui est celui-là qui arrive d'Édom ? » (Is 63,1), c'est-à-dire de la terre.

Mais l'Esprit n'a pas permis qu'ils demeurent dans l'ignorance...

Il a ordonné qu'on ouvre les portes devant le Roi et Seigneur de l'univers :

« Princes, ouvrez vos portes, portes éternelles : qu'il entre, le roi de gloire ! » (Ps 23,7 LXX) 

Donc, notre Seigneur Jésus Christ a inauguré pour nous « cette voie nouvelle et vivante » ; comme le dit saint Paul, « il n'est pas entré dans un sanctuaire construit par les hommes, mais dans le ciel même, afin de se tenir maintenant pour nous devant la face de Dieu »

(He 10,20; 9,24).

Ascension,Notre Seigneur,introit,

 

« « Portes, élevez vos linteaux, élevez-vous, portes antiques, que le Roi de gloire fasse son entrée. Quel est ce Roi de gloire ? C'est le Dieu fort et puissant, Dieu puissant dans les combats, Dieu des armées, voilà le Roi de gloire. » Sous ces traits la liturgie d'aujourd'hui décrit l'entrée triomphale de Notre Rédempteur dans le Ciel.

L'Ascension est le suprême argument, la preuve irréfutable de la divinité du Christ. Devant elle tombe toute objection. C'est pourquoi nous nous faisons une joie particulière de proclamer en ce jour ce que chante le Credo : « Il est ressuscité le troisième jour selon les Écritures. Il est monté au Ciel et est assis à la droite du Père, d'où Il viendra de nouveau dans sa gloire juger les vivants et les morts, et son règne n'aura pas de fin. » L'Ascension nous montre et nous prouve, que Jésus est vraiment Dieu de Dieu, Lumière de Lumière, vrai Dieu de vrai Dieu ; qu'Il n'a pas été créé, mais engendré, consubstantiel au Père, et que par Lui tout a été fait. [...] Le Christ est Dieu, vrai Roi de gloire. A Lui gloire et honneur de la part de toute créature, qui lui doit l'existence et le bonheur.

L'Ascension du Christ, si merveilleuse et si pleine de gloire, est l'accomplissement fidèle des mystérieuses paroles que nous répète la liturgie du Jeudi saint et des jours suivants : « Le Christ s'est humilié Lui-même se faisant obéissant jusqu'à la mort, et à la mort de la croix. C'est pourquoi Dieu l'a exalté et Lui a donné un nom, qui est au-dessus de tout nom, afin qu'au Nom de Jésus tout genou fléchisse, dans le ciel, sur la terre et dans les enfers et que toute langue confesse que le Seigneur Jésus-Christ est dans la gloire de Dieu le Père. » Il est le Maître du monde, tout spécialement du monde nouvellement créé par ses humiliations et toutes ses souffrances. Il a choisi le mont des Oliviers comme point de départ de sa montée au Ciel, pour bien montrer au monde que la souffrance et la mort étaient le prélude nécessaire de son entrée dans la gloire.

[...] Chaque jour Il redescend sur nos autels, renouvelle sa mort et son ascension au saint sacrifice de la messe...

« C'est pourquoi, Seigneur, nous, vos serviteurs et avec nous tout votre peuple saint, nous souvenant de la bienheureuse passion de ce même Christ, votre Fils, Notre-Seigneur, de sa résurrection du tombeau, et de sa glorieuse ascension dans les cieux, nous offrons à Votre Majesté suprême, de vos propres dons et bienfaits, l'Hostie pure, l'Hostie sainte, l'Hostie sans tache, le Pain sacré de la vie éternelle, et le Calice de l'éternel salut. » »

Les Bénédictins de l'Abbaye de Notre-Dame d'EinsiedelnToute l'année avec le Christ (La glorieuse Ascension), Traduction des Bénédictins de l'Abbaye Ste-Marie de la Pierre-Qui-Vire, Comptoir Français du Livre, Paris / Bruxelles, 1936.

Ascension-8a.jpg

 

 

 

L'Ascension de Notre-Seigneur Jésus-Christ


Vous êtes monté au ciel en gloire, ô Christ notre Dieu! Vous avez rempli de joie Vos disciples par la promesse du saint Esprit!

Votre bénédiction l'a rendu manifeste: c'est Vous, le Fils de Dieu, et le Libérateur du monde! 


Ayant accompli en notre faveur Votre oeuvre de salut, après avoir uni les cieux et la terre, et les hommes avec Dieu, dans la gloire, ô Christ notre Dieu, Vous  montâtes vers le ciel sans pour autant nous délaisser; mais restant toujours parmi nous et disant à ceux qui conservent Votre amour:

"Je suis toujours avec vous, et personne à jamais ne peut rien contre vous". 
 

Ascension orthodoxe
Détail d'icône de l'Ascension - Atelier le Roseau ©

Réjouissons-nous en cette fête de l'Ascension où le Christ nous a fait siéger avec lui dans les cieux et nous a préparé la demeure bienheureuse qu'il avait promise auparavant, à la droite de la puissance, dans les lieux très-hauts. 

Car nous avons été réconciliés avec le Père pour toujours et préservés pat la grâce et la miséricorde du Très- Haut. À la différence du premier Adam qui n'habitait qu'un paradis aux arbres et aux fruits terrestres et n'était visité par Dieu que de temps à autre, nous, en notre rédempteur bien-aimé, "le second Adam" nous demeurons toujours avec Dieu. 
Sans doute nous sommes encore exilés de notre demeure céleste, éprouvés pour un temps afin que notre foi soit éprouvée et que nous puissions être trouvés dignes de cet héritage magnifique. Et cependant, nous vivons comme si nous demeurions déjà dans le ciel de façon permanente, par la foi, pat l'espérance qui a été mise en nous par le Christ, par l'amour qui fait accepter la souffrance, qui rend présent l'invisible par la vision intérieure de la lumière immatérielle; nous attendons avec patience et gratitude le moment de l'union dans laquelle nous contemplerons la face du Bien-aimé qui ne nous sera jamais enlevé... 

Aussi devons-nous, mes bien-aimés, reconnaître avec franchise notre état actuel de pauvreté, alors même que le riche héritage du Fils nous a été promis comme étant notre part et dûment enregistré. Mais, ici-bas, nous n'avons point de richesses en ce monde perfide et trompeur. Car nous n'avons pas ici-bas de cité permanentes, ni de patrie durable, ni honneur, ni renommée, ni nom, ni véritable confort. Nous cherchons plutôt le monde à venir, où il n'y a ni tromperie, ni l'ombre d'une variation. 
C'est dans cet esprit que saint Paul nous presse de rechercher les réalités d'en-haut. Un homme qui recherche les réalités de cette terre et convoite ce qui se trouve dans les mains ou dans la bouche des autres ou dans la poussière, peut-il discerner et rechercher les réalités d'en-haut? Ou bien nous nous efforçons de tirer le plus d'avantages possibles de ces réalités terrestres qui nous donnent notre joie, notre confort, notre gloire; ou bien nous les rejetons pour nous consacrer à celles d'en-haut, pour la gloire de Dieu. 

(Source: Message écrit par le père Matta el-Maskîne aux moines du monastère de Saint-Macaire, pour le jour de I'Ascension 1973. Communion (La) d'Amour, Père Matta El Maskine, Spiritualité Orientale n°55, Abbaye de Bellefontaine. ) 

===

25 May :

- Feast of Ascension of our Lord/Suloqo/Swarggaarohana perunnal !
"On this day therefore, that is, the fortieth after His Resurrection, the Lord ascended into heaven. We have not seen, but we believe. They who beheld Him proclaimed what they saw, and they have filled the whole earth: There are no speeches nor languages where their voices are not heard. Their sound hath gone forth into all the earth: and their words unto the ends of the world. And so they have reached even unto us, and awakened us from sleep...
Be Thou exalted, exalted above the heavens: for thou art God. Take Thou Thy seat in heaven Who hung from the Cross."

 

25 de maio:
- Festa da Ascensão do Senhor  / Suloqo / Swarggaarohana Perunnal !
"Neste dia, portanto, isto é, o quadragésimo pós-Sua Ressurreição, o Senhor ascendeu ao céu We-não vi, objetivo que acreditam eles que, vendo-proclamado o que viram, e eles têm encheu toda a terra .. Não há discursos, nem línguas Onde ouvir as suas vozes Arent Seu som foi pregada a toda a terra .. e as suas palavras até os confins do mundo e por isso têm atteint Mesmo para nós, e nos despertou do sono ...
Sê exaltado, exaltado acima dos céus; pois tu és Deus. Tome o Teu assento no céu Quem desligou da Cruz. "

( Excerpts from the sermon on the Ascension of our Lord by St. Augustine of Hippo)

-+-

 

Par John Henry Newman

(1801-1890), cardinal, théologien, fondateur de l'Oratoire en Angleterre 
Lectures on Justification, n° 9,9 
 

Notre vie « désormais cachée avec le Christ en Dieu » (Col 3,3)
 

Le Christ, qui avait promis de rendre tous ses disciples un en Dieu avec lui, qui avait promis que nous serions en Dieu et Dieu en nous, a réalisé cette promesse. D'une façon mystérieuse il a accompli pour nous cette grande œuvre, ce privilège stupéfiant. Il semble que ce soit en montant vers le Père qu'il l'a fait, que son ascension corporelle est sa descente spirituelle, que son assomption de notre nature jusqu'à Dieu est en même temps la descente de Dieu jusqu'à nous. On pourrait dire qu'il nous a vraiment, quoique dans le sens caché, emportés jusqu'à Dieu et qu'il a amené Dieu jusqu'à nous, selon le point de vue que nous adoptons. 

Ainsi donc lorsque saint Paul dit que « notre vie est cachée avec le Christ en Dieu » (Col 3,3), nous pouvons comprendre qu'il veut dire par là que notre principe d'existence n'est plus un principe mortel et terrestre, tel que celui d'Adam après la chute, mais que nous sommes baptisés et cachés de nouveau dans la gloire de Dieu, dans cette lumière pure de sa présence que nous avons perdue lors de la chute d'Adam. Nous sommes créés à nouveau, transformés, spiritualisés, glorifiés dans la nature divine. Par le Christ nous recevons, comme par un canal, la vraie présence de Dieu, au dedans de nous et au dehors ; nous sommes imprégnés de sainteté et d'immortalité. 

Et c'est là notre justification : notre montée par le Christ jusqu'à Dieu ou la descente de Dieu par le Christ jusqu'à nous, nous pouvons le dire d'une façon ou de l'autre... Nous sommes en lui, il est en nous ; le Christ est « l'unique Médiateur » (1Tm 2,5), « la Voie, la Vérité et la Vie » (Jn 14,6), joignant la terre avec le ciel. Et c'est là notre vraie justification — pas seulement le pardon ou la faveur, pas seulement une sanctification intérieure —...mais l'habitation en nous de notre Seigneur glorifié. Tel est le grand don de Dieu.

La joie de Marie pour l’Ascension de Jésus

A alegria de Maria Ascensão de Jesus 

Résultat de recherche d'images pour "Icône de l'Ascension"

Si Marie goûtait une grande joie quand son Fils vivait corporellement à côté d'elle et autant de joie quand ce même Fils après avoir détruit la mort resurgit des enfers ; aurait-elle eu moins de joie quand son Fils, devant ses yeux, entra dans les cieux avec cette chair que, comme elle le savait bien, il avait pris d'elle ? 

Qui a jamais affirmé une chose semblable, ou qui a jamais cru que sa félicité dans ce moment puisse être comparée à toutes les joies qui l’ont précédée ? 

Les bonnes mères de ce monde ont l'habitude d'éprouver une grande allégresse quand leurs fils sont élevés aux honneurs terrestres ; et cette mère - sans aucun doute une bonne mère ! - ne se serait pas réjouie d'une joie ineffable lorsqu’elle vit son fils unique pénétrer tous les cieux avec puissance et domination et, s’élevant, atteindre le trône de Dieu le Père tout-puissant ?

Se Maria provou grande alegria quando seu filho viveu corporal ao lado dela e muita alegria quando esse mesmo filho depois de destruir a morte ressurge o submundo; ela teria menos alegria quando seu filho diante de seus olhos, entrou no céu com a carne, como ela sabia, ele tinha levado?

Quem nunca disse tal coisa, ou que nunca acreditou que sua felicidade naquele momento pode ser comparado com todas as alegrias que o precederam?

Boas mães deste mundo têm usado para experimentar grande alegria quando seu filho totalizaram terrenas honras; e esta mãe - sem dúvida uma boa mãe! - não satisfeito com alegria indizível quando viu seu único filho penetrar todo o céu, com poder e dominação, subindo, atingindo o trono de Deus Pai Todo-Poderoso?

 

 

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 

St Eadmer de Canterbury

De Excellentia (6, PL 159, 568 C- 569 A)