Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 22:15

peinture représentant un homme barbu levant les bras et tenant dans la main gauche un livre

June 19 is the commemoration of the dukhrono of St. James the Martyr + 62AD in accordance with the liturgical calendar of the Syrian-Orthodox Malankara Church.


Mor Yac'ub was the first archbishop of Jerusalem.

He was the brother of Jesus by virtue of his birth to a previous wife of Joseph.

He was called "James the Just" because he was a righteous man, faithful to prayer, often found alone in the church, praying most often on his knees at such points " a camel".

He wrote the general epistle which bears his name.

St James codified a Divine Liturgy known as the "Anaphora of St. James, Brother of the Lord".

It is the oldest form of worship in the history of Christianity.

This form of the liturgical worship of the Eucharist is the "Saint Qurbono" preserved and transmitted over the centuries by the Syriac Orthodox Church of Antioch and its Churches-Daughters, local Churches of Tradition Syriacs spread throughout the world and which Always look with love and respect on this venerable Mother Church, source and guarantor of their fidelity to this ancient and ever-invigorating Tradition.

It is said of our Syriac Liturgy of Antioch-Jerusalem (Anaphora of Saint James) that it is the "Liturgy Mother of all the Liturgies".

The persecutors of Saint James asked him to deny his Faith in Jesus Christ in public.

On the contrary, He publicly affirmed his faith that Jesus Christ is our Lord and Savior, that He is the Son of God.

So they threw it from the top of the church.

Yet he survived the fall! It was then that he was beaten until death followed.

Thus he obtained the crown of martyrdom. It was in AD 62.

You remember that the fifth Diptych (Thubden) of Saint Qurbono remembers the great saint whom he describes as "The venerable Saint-Jacques, first archbishop of Jerusalem, apostle and martyr".

(Adapted Biography of "Martyrs, Saints and Prelates of the Syriac Orthodox Church"

O Mor Yac'ub! Intercede for us before the throne of God's grace. Amin.

J

Peinture représentant un homme frappant avec un bâton un homme agenouillé portant un habit religieux

Le 19 juin est la commémoration du dukhrono de saint Jacques le martyr + 62AD conformément au calendrier liturgique de l'Eglise Syrienne-Orthodoxe Malankare .


Mor Yac'ub fut le premier archevêque de Jérusalem.

C'était le frère de Jésus en vertu de sa naissance à une épouse précédente de Joseph.

On l'appelait «Jacques le Juste» parce qu'il était un homme juste et fidèle à la prière, fréquemment trouvé seul dans l'église, priant le plus  souvent à genoux à tel points "qu'ils devenaient durs comme ceux d'un chameau".

Il a écrivit l'épître générale qui porte son nom.

St James a codifié une la Divine Liturgie connue sous le nom "Anaphore de St. Jacques, Frère du Seigneur" .

C'est la plus ancienne forme de culte dans l'histoire du christianisme.

Cette forme du culte liturgique de l'Eucharistie est le «Saint Qurbono» conservée et transmise au cours des siècles par l'Église syriaque orthodoxe d'Antioche et ses Eglises-filles, les Eglises locales de Tradition Syriaques répandues à travers le monde et qui regardent toujours avec amour et respect cette vénérable Eglise-mère,source et garante de leurs fidélité à cette antique et toujours vivifiante Tradition.

On dit de notre Liturgie Syriaque d'Antioche-Jérusalem (Anaphore de Saint Jacques) qu'elle est la "Liturgie Mère de toutes les Liturgies".

Les persécuteurs de Saint Jacques demandaient de lui qu'il renie en public sa Foi en Jésus-Christ.

Au contraire, Il affirma publiquement sa foi que le Christ Jésus est notre Seigneur et Sauveur, qu'Il est le Fils de Dieu.

C'est ainsi qu'ils l'ont jeté du haut de l'église.

Pourtant,il a survécu à la chute ! C'est alors qu'il fut battu jusqu'à ce que la mort s'en suive.

Ainsi obtint t-il la couronne du martyre. C'était  en 62 AD.

Vous vous souvenez que le cinquième Diptyque (Thubden) du Saint Qurbono se souvient du grand saint qu'il décrit comme «Le vénérable Saint-Jacques, premier archevêque de Jérusalem, apôtre et martyr».

(Biographie adaptée de «Martyrs, Saints et Prélats de l'Eglise Orthodoxe Syriaque»

Ô Mor Yac'ub! Intercédez pour nous devant le trône de la grâce de Dieu. Amîn.

Peinture représentant un homme barbu tenant un livre, son visage est entouré d'une auréole

 

19 de junho é a comemoração do St. Jacques dukhrono martírio + 62AD sob o calendário litúrgico da Igreja Malankara síria ortodoxa.


Mor Yac'ub foi o primeiro arcebispo de Jerusalém.

Ele era o irmão de Jesus, em virtude de seu nascimento com uma esposa anterior de Joseph.

Era chamado de "Jacques, o Justo", porque ele foi um justo e fiel à oração, freqüentemente encontrada sozinha na igreja, rezando mais frequentemente ajoelhado a tais questões "eles se tornaram duros como os de um camelo. "

Ele escreveu a Epístola Geral que leva seu nome.

St James, codificou a Divina Liturgia conhecido como "anáfora de St. Jacques, irmão do Senhor."

É a mais antiga forma de adoração na história do cristianismo.

Esta forma de culto litúrgico da Eucaristia é o "Santo Qurbono" preservada e transmitida ao longo dos séculos pela Igreja Ortodoxa Síria de Antioquia e de suas igrejas filhas, as Igrejas locais de siríaco tradição se espalhou por todo o mundo e sempre olhar com amor e respeito desta igreja mãe venerável, a fonte e garante da sua fidelidade à tradição antiga e cada vez mais acelerado.

Eles dizem que nossa liturgia siríaco de Antioquia Jerusalém (anáfora de Saint Jacques) ela é a "mãe de todas as liturgias liturgia."

Os perseguidores de St. Jacques pediu-lhe para negar publicamente a sua fé em Jesus Cristo.

Em vez disso, ele declarou publicamente sua crença de que Jesus Cristo é nosso Senhor e Salvador, Ele é o Filho de Deus.

Então, eles o jogaram do alto da igreja.

No entanto, ele sobreviveu à queda! Em seguida, ele foi espancado até a morte segue.

Assim, ele obteve a coroa do martírio. Isso foi em 62 AD.

Você se lembra o quinto Díptico (Thubden) St. Qurbono lembra o grande santo que ele descreve como "o venerável St. Jacques, primeiro Arcebispo de Jerusalém, apóstolo e mártir."

(Biografia Adaptado "Mártires, Santos e prelados da Igreja Ortodoxa Síria"

O Mor Yac'ub! Interceder por nós diante do trono da graça de Deus. Amin

 

Peinture représentant un homme d'église barbu surmonté d'une auréole

 

Icono Ruso.

Un frère demanda à abba Poemen : 

« Si je vois une faute de mon frère,

est-il bien de la cacher ? »

L’ancien lui dit :

« À l’heure même où nous cachons la faute de notre frère,

Dieu cache la nôtre ;

et à l’heure où nous manifestons la faute du frère,

Dieu manifeste aussi la nôtre. »

Good Shepard

Um irmão perguntou Abba Poemen:

"Se eu encontrar um erro do meu irmão,

é bom para esconder? "

O antigo disse:

"No momento em que esconder a culpa do nosso irmão,

Deus esconde o nosso;

e num momento em que demonstramos a culpa do irmão,

Deus também se manifesta a nossa. "

el buen pastor

A brother asked Abba Poemen:

"If I see a fault of my brother,

Is it good to hide it? "

The elder said to him:

"At the very moment when we conceal the fault of our brother,

God hides our own;

And at the hour when we manifest the fault of the brother,

God also manifests our own. "

 

PROCHAIN STAGE AU MONASTERE: 

 

Stage d’Iconographie Copte du lundi 21 AOÛT au 28 AOÛT  2017

1459883 592234677515191 662124102 n

 

IL RESTE DE LA PLACE, IL N'EST PAS TROP TARD POUR VOUS INSCRIRE !...

 

"L‘Incarnation de la Lumière"

Image associée

POUR VOUS INSCRIRE,C'EST ICI:

STAGE D'ICONOGRAPHIE : L’ICÔNE COPTE, PROCHAIN STAGE AU MONASTÈRE DU 21 AOÛT AU 28 AOÛT 2017

Vœux à l'Eglise d'Evreux pour l'ordination d'un nouveau prêtre:

L’image contient peut-être : 1 personne

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le cœur de la Métropolie, le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

Les membres de l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone se joignent au bonheur de l'Eglise d'Evreux à l’occasion de l’ordination sacerdotale du Père Ludovic Basin.

Nous prions pour l'Eglise Diocésaine au service de laquelle ce nouveau prêtre est ordonné ainsi que pour le Père Ludovic Basin afin que le Seigneur bénisse son Ministère et la Mère de Miséricorde l'accompagne de son intercession maternelle.

Avec l'assurance de mes prières respectueuses et fraternelles dans le Christ notre Seigneur.

+Mor Philipose, Métropolite , Jauldes ce 10.VI.17

 

Greetings to the Church of Evreux for the ordination of a new priest:
A local church founded by the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.
Its Center, the Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world. The members of the Syro-Orthodox Francophone Church join the happiness of the Church of Evreux. We pray for the Diocesan Church at the service of which this new priest is ordained, as well as Father Ludovic Basin, so that the Lord may bless his ministry and the Mother of Mercy accompany him with his maternal intercession. With the assurance of my respectful and fraternal prayers in Christ our Lord.
+ Mor Philipose, Metropolitan, Jauldes this 10.VI.17

 

Deseja a Igreja de Evreux para a ordenação de um novo sacerdote:
Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.
O seu centro, o Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz dos membros mundo.O da Igreja siro-ortodoxo Francophone se juntar a felicidade da Igreja de Evreux. Rezamos pelo padre Igreja diocesana em que este novo serviço é ordenado e Ludovic Bacia do Pai para o Senhor abençoe o seu ministério e a Mãe de Misericórdia acompanha a sua materna intercessão. Com a certeza das minhas orações e respeito fraterno em Cristo nosso Senhor.
+ Mor Philipose, Metropolitan, Jauldes este 10.VI.17

Deseja a Igreja de Evreux para a ordenação de um novo sacerdote:
Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.
O seu centro, o Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz dos membros mundo.O da Igreja siro-ortodoxo Francophone se juntar a felicidade da Igreja de Evreux. Rezamos pelo padre Igreja diocesana em que este novo serviço é ordenado e Ludovic Bacia do Pai para o Senhor abençoe o seu ministério e a Mãe de Misericórdia acompanha a sua materna intercessão. Com a certeza das minhas orações e respeito fraterno em Cristo nosso Senhor.
+ Mor Philipose, Metropolitan, Jauldes este 10.VI.17

POURQUOI IRAI-JE ME CONFESSER ? JE N’AI PAS DE PÉCHÉS PARTICULIERS

Icon of the Washing of the Feet. 2008

L’erreur –

« … Mais en est-il vraiment ainsi ? Quand un homme, durant un temps prolongé, demeure dans une chambre fermée, il s’habitue à l’air vicié et ne se rend plus compte combien c’est désagréable. Mais quelqu’un qui viendra de l’extérieur ne supportera pas l’odeur ambiante dans la chambre et prendra la fuite !

Que ceux qui disent ‘Je n’ai pas de péchés particuliers’ répondent si le Christ habite dans leur cœur. Jésus Christ se plaît à habiter les cœurs purs. Mais leurs cœurs sont-ils purs ? À peine…Ils s’imaginent être purs, mais l’imagination n’est pas la réalité. Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous trompons, et la vérité n’est pas en nous (1 Jn 1, 8) ; et, là où il y a mensonge, le Christ ne se trouve pas.

Voir son péché

Alors : que faire ? – Confessons-nous ! Retrouver une attitude digne et juste nous purifie de toute injustice (1 Jn 1, 9). Les saints Pères nous enseignent qu’il est très difficile pour un homme de voir ses péchés. Ils expliquent cela par l’aveuglement causé par le démon. Abba Isaïe dit : ‘Qu’un homme se sépare de celui qui est à sa gauche, c’est-à-dire de la communion avec les démons et de leurs suggestions, il verra pleinement ses péchés contre Dieu et il connaîtra Jésus Christ. Mais un homme ne peut voir ses péchés tant qu’il ne se sépare pas de ceux-ci, et cela exige du travail et de l’affliction. Ceux qui ont atteint cette condition ont trouvé les larmes lorsqu’ils se rappellent leur affection vicieuse pour les passions, ils n’osent pas regarder Dieu, et ils vivent constamment avec un cœur brisé’. S’il était simple de voir nos fautes, saint Éphrem le Syrien n’aurait pas prié en disant : ‘Seigneur, donne-moi de voir mes fautes !’De même saint Jean de Kronstadt ne pourrait pas dire :’Ceci est vraiment un don de Dieu : voir nos péchés dans leur multitude et dans leur horreur’.

La cécité

Ceux qui croient n’avoir aucun péché substantiel à se reprocher sont en fait aveugles. Ils doivent prier Dieu pour que Celui-ci leur donne de percevoir leurs péchés et pour se défaire ainsi de l’extrême et fatale illusion qu’ils n’ont aucun péché particulier. Leurs péchés sont-ils petits comme des grains de sable, s’ils ne sont pas effacés par la confession continuelle, ils s’accumulent et souillent la chambre du cœur si bien que l’illustre Hôte céleste ne peut y pénétrer.

Petits et redoutables

Les petits péchés sont souvent bien plus dangereux que les plus grands délits ou crimes. En effet, ces derniers pèsent lourdement sur la conscience et demandent à être confessés, réparés, clarifiés, effacés. Les petits péchés, en revanche, ne pèsent pas lourdement sur l’âme, et ils ont la particularité de rendre celle-ci insensible à la grâce divine et indifférente au Salut. Moins d’hommes ont péri sous les coups des bêtes féroces qu’au contact de petits microbes imperceptibles à l’œil nu. Considérés comme insignifiants, les petits péchés ne font généralement pas l’objet de notre attention. Ils sont facilement oubliés et créent chez l’homme la plus mauvaise habitude, celle de pécher inconsciemment et d’endormir la conscience morale. Ainsi, le misérable pécheur en arrive à se tromper en croyant qu’il n’est pas pécheur, que tout va pour le mieux  pour lui alors qu’il est misérablement asservi au péché.

Les petits péchés créent une véritable stagnation de la vie spirituelle. Une pendule s’arrête sous l’accumulation de la poussière : ainsi le pouls spirituel de l’homme s’éteint par degrés sous la couche dense que forme la multitude des petits péchés. Pour que la pendule fonctionne à nouveau, il faut enlever la poussière. Pour restaurer sa vie spirituelle, l’homme doit confesser le moindre péché ».

(extrait de The Forgotten Medicine : The Mystery of Repentance, St. Xenia Skete Press. Wilwood CA, 1994)

Ce 19 juin en France Orthodoxe est aussi invoqué:

Saint Dié (ou Saint Déodat)

L’image contient peut-être : 1 personne

ermite dans les Vosges

Tropaire ton 4

Evêque de Nevers, tu as participé,*
Au Concile d'Eglise qui eut lieu à Sens,*
En compagnie des saints Eloi, Ouen et Faron.*
Quittant ta charge, tu fondas deux monastères,*
Sis aux solitudes montagneuses des Vosges.*
Saint Déodat, prie Dieu pour qu'Il sauve nos âmes!

Saint Dié (ou Déodat) était un moine, d’origine irlandaise, selon certains auteurs. Vers 655, il est nommé évêque de Nevers.

Cependant, attiré par une plus grande solitude, il abandonne sa charge et se rend dans les Vosges, où il réside en divers endroits avant de se fixer en Alsace.

Là, sur un lieu nommé Novientum, il fonde et dirige une abbaye qui prend plus tard le nom d’Ebersmunster et qui est richement dotée grâce à la générosité d’Adalric, le duc d’Alsace (père de Ste Odile).

Une fois cet établissement bien établi, il part à nouveau en quête de solitude, retourne dans les Vosges et s’arrête au Val de Galilée, où il entreprend bientôt (vers 660) la fondation d’un autre monastère placé sous la règle de St Colomban (et qui constituera les bases de la future ville de Saint-Dié-des-Vosges.

Vers la fin de sa vie, il abandonne toutes ses charges pour se retirer comme ermite.

L’image contient peut-être : ciel et plein air

Saint Dié (or Deodat) was a monk, of Irish origin, according to some authors. Around 655 he was appointed bishop of Nevers.
However, attracted by a greater solitude, he abandons his charge and goes to the Vosges, where he resides in various places before settling in Alsace.
There, on a place called Novientum, he founded and managed an abbey which later became known as Ebersmunster and which is richly endowed thanks to the generosity of Adalric, the Duke of Alsace (father of Ste Odile).
Once established, he set out again in search of solitude, returned to the Vosges and stopped at the Val de Galilee, where he soon began (around 660) the foundation of another monastery under the rule of St Colomban (and which will constitute the bases of the future city of Saint-Dié-des-Vosges.
Towards the end of his life, he abandons all his offices to retire as a hermit.

L’image contient peut-être : montagne, arbre, plante, ciel, plein air et nature

Saint Die (ou Déodat) foi um monge de origem irlandesa, de acordo com alguns autores. Por volta de 655, foi nomeado bispo de Nevers.
No entanto, atraiu mais solidão, ele desiste seu escritório e entrou nos Vosges, onde viveu em vários lugares antes de se estabelecer na Alsácia.
Lá, em um lugar chamado Novientum, fundou e dirigiu uma abadia que mais tarde leva o nome de Ebersmunster e é ricamente dotado graças à generosidade de Adalric, o Duque de Alsácia (pai de Ste Odile).
Uma vez que este bem estabelecido, deixou novamente em busca de solidão, retorna na Vosges e pára em Val de Galiléia, onde ele logo começou (cerca de 660) fundar outro mosteiro sob o domínio do St Colomban (e que constituem os alicerces da futura cidade de Saint-Dié-des-Vosges.
Para o fim de sua vida, ele abandonou todos os seus escritórios para se aposentar como um eremita.

(Source:Père Luc Duloisy)

Saint apôtre Jude,

L’image contient peut-être : 2 personnes

frère du Seigneur.

 

La parenté du Christ, le chœur de ses disciples 
et ta passion me donnent des raisons multiples 
pour glorifier ton nom. Sous les flèches, saint Jude, 
le dix-neuf juin, tu trouves la béatitude. 
Par les prières de ton Apôtre, Christ notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous. Amen.

Tropaire, t. 1

Te sachant de la famille du Christ, * saint Jude, et son ferme Témoin, * nous te célébrons saintement, * toi qui as détruit l'erreur et gardé sans faille la foi; * et nous trouvons par tes prières le pardon de nos péchés * en ce jour où nous fêtons ta mémoire sacrée.

Kondakion, t. 1

D'une illustre racine tu as surgi pour nous * comme rameau donné par Dieu, * Apôtre frère de Dieu, toi qui as vu le Seigneur de tes yeux * et qui prêchas le Christ très-sagement, * nourrissant des fruits de ta parole le monde entier * et enseignant, comme initié de la grâce, la foi véritable du Seigneur.

Exapostilaire (t. 3) 
Saint apôtre Jude, modifiant * la course de tes pieds d'annonciateur, * sur le chemin du ciel tu partis jubilant * et désormais, en présence de la divine Trinité, * dans le Père tu vois le Fils et l'Esprit saint; * c'est pourquoi nous célébrons avec foi * comme une fête ta mémoire sacrée.

Laudes, t. 5

Par effet de la divine volonté, * à tous tu as prêché le Verbe incarné * qui sans changer a bien voulu nous ressembler; * de lui tu fus le frère selon la chair, * le disciple vénérable et méritas * de voir sa gloire en la pureté de ton esprit; * c'est pourquoi, te vénérant, nous célébrons * ta mémoire, divin prédicateur, * saint Jude, et te chantons avec foi: * sans cesse prie le Christ d'accorder au monde entier * la concorde, la paix et la grâce du salut.

Montagne distillant le suc de la divine raison, * c'est ainsi, apôtre Jude, que nous voulons te nommer, * paisible fleuve jaillissant des sources immatérielles de l'Esprit * pour assécher l'océan des sans-Dieu * et désaltérer mystiquement les cœurs et les consciences des croyants, * harmonieuse trompette annonçant la divine manifestation du Verbe pour sauver l'univers; * sans cesse prie-le d'accorder au monde entier * la concorde, la paix et la grâce du salut.

Apôtre bienheureux, tes frères te louent, * toi qui t'es montré le frère de Dieu * et en qui l'Esprit saint résida divinement; * illuminé purement de son éclat, * tu fus la braise mettant le feu à l'erreur, * éclairant tous les fidèles à la lumière de tes purs enseignements; * c'est pourquoi, tel une aurore sans déclin * te vénérant, nous célébrons avec foi * ta sainte mémoire en te chantant: * sans cesse prie le Christ d'accorder au monde entier * la concorde, la paix et la grâce du salut.

Ayant quitté les biens d'ici-bas, * tu t'es mis à la suite du Christ * et, consacré par le souffle du saint Esprit, * tu fus envoyé par lui vers les peuples perdus * pour convertir les nations * à la lumière de la connaissance de Dieu; * ayant achevé ton combat * par amour pour Dieu, tu lui remis * ton âme parmi les multiples tourments. * Bienheureux apôtre Jude, supplie-le * de nous accorder la grâce du salut.

Le saint Apôtre Jude était frère de Jacques, José et Simon, fils du premier mariage de Joseph( Mt 13, 55) ; il était par conséquent appelé « frère » de notre Seigneur 1 .

Compté au nombre des Douze Apôtres, il suivit le Christ pendant sa prédication, en Galilée et en Judée, et lors de ladernière Cène, il demanda au Seigneur :

«Comment se fait-il Seigneur que Tu doives te manifester à nous et non pas au monde?»

Jésus lui répondit :

«Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera et nous viendrons vers lui et nous ferons notre demeure en lui » ( Jn 14, 22).

Après la Pentecôte, ayant reçu le Saint-Esprit et animé de zèle divin, Jude prêcha l’Évangile jusqu’en Mésopotamie.

Il illuminait les âmes par sa parole et guérissait les corps par sa prière, pour attester que la puissance de Dieu était vraiment avec lui. Il poursuivit ses périples jusqu’en Arménie et, parvenu au mont Ararat, il fut pendu par les païens qui le percèrent de flèches, lui procurant ainsi la couronne de gloire du martyre.
Dans son Épître, qui fut très tôt rangée parmi les Écritures canoniques,le saint Apôtre Jude stigmatise les faux docteurs et les hérétiques qui s’introduisaient dans les réunions des chrétiens pour y répandre leurs erreurs.  Leur conduite débauchée était la meilleure preuve de la fausseté de leur enseignement, et l’Apôtre, annonçant qu’ils seront châtiés par Dieu, recommande aux fidèles de leur résister en se fondant sur la vraie foi, transmise une fois pour toute par les Apôtres.

Ainsi édifiés, priant dans le Saint-Esprit et gardant la charité, les chrétiens pourront, dans l’Église,recevoir la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ pour la vie éternelle.
La femme de saint Jude, Marie, lui donna une descendance, assurant ainsi la continuité de la lignée du Seigneur. On rapporte que l’empereur Domitien (96), voulant exterminer tous les descendants de David, afin que les Juifs n’eussent plus d’espérance en leur Messie, fit arrêter les deux petits-fils de Jude, sur la dénonciation des hérétiques.

À la question de l’empereur sur leurs biens, ils répondirent qu’ils se partageaient une modeste terre, qu’ils cultivaient eux-mêmes et, pour attester leurs dires, ils montrèrent leurs mains calleuses et couvertes de durillons.

Le souverain les interrogea ensuite sur le Christ et son royaume.  Ils répliquèrent que ce Royaume n’est pas de ce monde, mais qu’il est céleste et qu’à la fin des siècles, le Christ reviendra en gloire pour en prendre possession et pour juger les vivants et les morts.

Rassuré, Domitien les renvoya libres et fit cesser la persécution. Ces deux saints, honorés par la communauté chrétienne comme martyrs et parents du Seigneur, jouirent d’une grande autorité dans les premiers temps de l’Église, sans toutefois porter préjudice au pouvoir des évêques installés par les Apôtres ; ils vécurent jusque sous Trajan
.
(Le Synaxaire, vie des Saints de l'Eglise Orthodoxe par le hiéromoine Macaire de Simonos Pétra)

Notre-Dame de la Rue  

ΜΡ.ΘΥ__Παναγια " η Ζωοδόχος Πηγή" http://vrc.princeton.edu/sinai/files/original/6820/4729.jpg

L'association Notre-Dame de la Rue anime une chaîne de prières à destination des plus démunis comme de toutes les personnes qui les accompagnent. Elle relie plus de 200 groupes religieux et laïcs présents dans 45 pays et répartis sur les cinq continents. Romain Fortunier en est le président et répond aux questions d’Aleteïa :

Une statue de Notre-Dame de la Rue parcourt actuellement la France et doit bientôt traverser la Méditerranée pour l’Orient. Souhaitez-vous donner une dimension internationale à cette prière ?

« Le Christ demande à ses disciples d’aller dans le monde entier pour proclamer l’Évangile. La statue de Notre-Dame de la Rue envoyée à travers le monde porte à l’unité dans le Christ, au-delà des différences sociales et culturelles.

Des personnes engagées organisent le parcours de la statue depuis le Liban jusqu’à la terre promise soit Bethléem pour Noël 2018. La statue de Notre-Dame de la Rue doit notamment partir en Syrie dans des dispensaires et des camps de réfugiés. C’est l’occasion de témoigner de notre soutien et compassion envers nos frères d’Orient si durement éprouvés. 

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 

Propos recueillis par Benjamin Fayet. Aleteia

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

Deacons of Syriac Orthodox Tradition

 

In the Syriac Orthodox Tradition, different ranks among the deacons are specifically assigned with particular duties. The six ranks of deaconate are:

‘ulmoyo (Faithful)
Mawdyono (Confessor of Faith)
Mzamrono (Singer)
Quroyo (Reader)

L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes debout
Afudyaqno (Sub-deacon)

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et chaussures
Mshamshono(Full Deacon)Only a full deacon or Masamsono can take the censer during the Holy Mass to assist the priest. However, in Malankara Church, because of the lack of deacons, altar assistants who do not have any rank of deaconhood assist the priest.

(Source:Monastery of the Holy Martrys -Syriac Orthodox )

 

LA TRINITÉ, OUVERTURE À AUTRUI

IC.XC__ " Η φιλοξενια του Αβρααμ." Η Αγία Τριάδα " (

« Dieu est éminemment Un et Trois ou plutôt, Il est au-delà de ce qu’un et trois sont pour nous. Les trois Sujets sont tellement intérieurs dans leur unité d’être non dispersé, qu’ils ne peuvent en aucune façon être séparés et qu’ils peuvent être comptés comme trois entités avec une certaine discontinuité entre elles. Saint Basile dit : « Nous, nous n’additionnons pas, en allant de l’un au multiple par ajout, en disant un et deux et trois, ou le premier, le second, le troisième. ‘‘Car Moi, Dieu, Je suis le premier et Je suis le dernier’’ (Is. 44, 6). Or d’un second Dieu, nous n’avons jamais entendu parler jusqu’à maintenant. Car adorant un Dieu de Dieu, nous confessons aussi le caractère propre de l’Hypostase ainsi que la Source-unique, sans scinder Dieu en une multitude éparpillée »[1].

Mais le nombre qui représente par excellence la distinction dans l’unité, ou l’unité explicite, est le troisDeux ne nous dit pas ce qui est compris, proprement dit, dans l’unité. Cela s’observe au plan des sujets, où se révèle la véritable signification de la distinction dans l’unité, ou de l’unité dans les sujets distincts et le sens de cette constitution paradoxale de la réalité.

Un sujet unique au sens absolu serait privé de joie et donc du sens de l’existence. Il douterait même de son existence. Son existence serait mêlée au rêve. Selon notre enseignement, un sujet et un objet, ou un monde d’objets en face de lui, maintient le sujet dans la même solitude privée de joie et de sens de l’existence. « Quel avantage l’homme aura-t-il à gagner le monde entier s’il le paye de son âme ? » (Mt 16, 26). Un sujet et un objet ne sont pas les deux parties d’un tout, car l’objet ne tire pas l’homme de l’incertitude de l’existence.

Deux sujets réalisent par leur communion une certaine consistance, ainsi qu’une joie et un sens de l’existence.

Cependant, même cette réalité de l’unité des deux parties qui est en même temps une unité dialogique basée sur l’unité d’être, est insuffisante. La communion à deux est aussi une limitation à partir de deux points de vue. D’abord la communion à deux n’ouvre pas tout l’horizon impliqué dans l’existence. Les deux ne s’ouvrent pas seulement l’un à l’autre mais ils se ferment aussi. Autrui n’est plus seulement une fenêtre, mais il devient un mur pour moi. Les deux ne peuvent pas vivre seulement d’eux deux. Ils doivent avoir la conscience d’un horizon qui s’étend au-delà d’eux, mais en lien avec eux deux. Et cet horizon ne peut pas être constitué par un objet ou un monde d’objets. Cela ne les tire pas de la monotonie d’une vie réduite, ou d’une solitude à deux. Il n’y a que le troisième sujet qui les tire de leur permanente solitude à deux ; il n’y a que le troisième sujet qui puisse être lui-aussi partenaire de communion et ne pas demeurer passif en face d’eux, comme l’est l’objet ».

(P. Dumitru Stàniloae, Théologie Dogmatique, I, trad. P. J. Boboc)

[1] Liber de Spiritu Sancto, ch. 18, P.G. 32, col. 149.

Sainte Marthe était sainte, bien qu'on ne dise pas qu'elle était contemplative

sainte_marthe_1.jpg

Sainte Marthe était sainte, bien qu'on ne dise pas qu'elle était contemplative. Et que pouvez-vous désirer de plus que de ressembler à cette bienheureuse femme, qui mérita de posséder tant de fois Jésus Christ notre Seigneur dans sa maison, de lui préparer sa nourriture, de le servir, de manger à sa table ?

 

Si elle était demeurée absorbée comme sa sœur, il n'y aurait eu personne pour préparer le repas de cet hôte divin. Eh bien ! Imaginez que notre monastère est la maison de sainte Marthe et qu'il doit y avoir divers offices.

 

Celles que Dieu conduit par la vie active ne doivent pas murmurer contre celles qu'elles verront abîmées dans la contemplation... Qu'elles s'estiment heureuses de servir avec Marthe. Qu'elles songent également que la véritable humilité consiste, en grande partie, dans l'acceptation empressée de ce qu'il plaît au Seigneur d'ordonner de nous, et dans la conviction qu'on est indigne de porter le nom de ses serviteurs.

Donc, si contempler, faire oraison mentale ou vocale, soigner les malades, servir dans les emplois de la maison, se livrer aux travaux, même les plus vils, n'est autre chose que rendre ses devoirs à l'hôte divin qui vient loger, manger et se reposer chez nous, que nous importe de le servir d'une manière ou d'une autre ?

Je suis loin de dire que vous ne devez pas vous efforcer d'arriver à la contemplation, je dis simplement que vous devez vous exercer à des fonctions diverses. La contemplation, en effet, n'est pas laissée à votre choix, mais à celui du Seigneur... Laissez faire le Maître de la maison.

Thérèse d'Avila (1515-1582), carmélite, 
Chemin de perfection, ch. 17, 5-7 (trad. OC, Cerf, p.761)

-+-

Seigneur,
ce soir, je n'ai pas beaucoup de temps à te consacrer,
tant je suis pressé par l'urgence. 

Lo Scriptorium - Laboratorio Iconografico
J'ai tant de choses à faire : courriers, messages électroniques,
dossiers réunions, rendez-vous ...
Comprends moi Seigneur,
dans la vie moderne, tout est devenu urgent.

Mais voici que toi, tu m'apprends à distinguer l'urgent de l'essentiel.
Et si l'essentiel, demain, consistait à rester disponible
pour tel appel imprévu, pour telle rencontre inopinée ?
Et si l'essentiel se cachait dans les interstices de l'agenda trop rempli ?

Seigneur,
apprends-moi à rester disponible pour l'impévu,
car c'est peut-être en acceptant de perdre son temps
que finalement on le gagne.

Qu'importe les choses urgentes à faire,
l'essentiel, ce soir, c'est de guetter ta présence.
Seigneur, apprends-moi chaque jour
à faire passer l'essentiel avant l'urgent.Senhor,
hoje eu não tenho muito tempo para você,
Como eu pressionou a emergência.

Foto:  
 

Tenho tantas coisas para fazer: cartas, e-mails,
registros de reunião, compromisso ...
Entenda-me Senhor,
na vida moderna, tudo se tornou urgente.
Mas agora você, você me ensinar a distinguir o urgente do importante.
E se a maioria amanhã era permanecer disponível
para tal chamada inesperada para uma reunião tão inesperada?
E se a maior parte estava escondida nos interstícios do calendário muito cheio?
Senhor,
ensina-me a permanecer disponível para impévu,
porque é talvez aceitar perder tempo
que finalmente ganha.
Quaisquer que sejam as coisas urgentes para fazer,
Essencialmente, esta noite é para assistir a sua presença.
Senhor, ensina-me a cada dia
passando a chave antes de pressionar.

Appearing of Christ to the Holy Myrrhbearers. 2012

Lord,
This evening, I do not have much time to devote to you,
So much I am pressed by the urgency.
 
 
I have so much to do: letters, e-mails,
Meeting folders, appointments ...
Understand me Lord,
In modern life, everything has become urgent.
But here you are, you teach me to distinguish the urgent from the essential.
And if the essential thing, tomorrow, was to remain available
For such unexpected call, for such unexpected encounter?
What if the essential was hidden in the interstices of the over-filled agenda?
Lord,
Teach me to remain available for the unexpected,
Because it is perhaps by agreeing to waste time
That it is finally won.
What matters the urgent things to do,
The essential thing this evening is to watch your presence.
Lord, teach me every day
To pass the essential before the urgent.

 

(Jean-Marie Petitclerc
Prières glanées
Editions Fidélité)

 

(Source:http://www.seraphim-marc-elie.fr/)

Quand le prêtre entra dans la chambre,

il trouva le pauvre homme sur son lit, la tête soutenue par deux d'oreillers. Il y avait une chaise à côté, de sorte que le prêtre supposa que l'homme savait qu'il viendrait le voir.
− Je suppose que vous m'attendiez, dit le prêtre.
− Non, répondit le malade. Qui êtes-vous ?
− Je suis le prêtre que votre fille a appelé pour prier avec vous. Quand je suis entré, j'ai remarqué la chaise vide à côté de votre lit. Je pensais que vous saviez que je viendrais vous rendre visite.
− Ah oui, la chaise. Ça vous dérangerait de fermer la porte ? dit le malade.

Le prêtre surpris ferma la porte. Le malade continua :
− Je ne l'ai jamais dit à personne, mais toute ma vie, je l'ai passée sans savoir comment prier. Quand j’allais à l'église, j'ai toujours entendu parler de la prière, comment prier et les avantages qu'elle apporte, etc. ... Mais ces prières, je ne sais pas, ... ça me rentre par une oreille et ça sort par l'autre. Quoi qu'il en soit, je n'avais aucune idée de comment faire. Alors il y a bien longtemps, j’ai abandonné tout à fait la prière.
C'était vrai jusqu'à il y a environ quatre ans, quand en parlant avec mon meilleur ami, celui-ci m'a dit : « José, le but de la prière c’est tout simplement avoir une conversation avec Jésus. Voilà ce que je te suggère de faire. Tu t’assoies sur une chaise et tu mets une chaise vide en face de toi ; et avec foi tu regardes Jésus assis en face de toi. Ce n’est pas quelque chose de fou à faire, car il a dit : "Je serai toujours avec vous." Donc, tu lui parles et tu l’écoutes, de la même façon que tu le fais avec moi aujourd’hui. »
C'est ce que j'ai fait une fois et j'ai tellement aimé, que j'ai continué environ deux heures par jour chaque fois. Je fais toujours très attention à ce que ma fille ne me voit pas... Car, si elle me voyait, elle me ferait interner immédiatement à l'asile.
En entendant cela, le prêtre ressentit une grande émotion et dit à José que c'était une bonne chose ce qu'il faisait, et surtout qu’il ne s'arrête jamais. Il dit alors une prière avec lui, lui donna une bénédiction et s'en retourna à sa paroisse.

Deux jours plus tard, la fille de José appela le prêtre pour lui annoncer que son père était mort. Le prêtre demanda :
− Est-il mort en paix ?
− Oui, quand j'ai quitté la maison vers deux heures de l'après-midi, il m’a appelé et je suis allée le voir. Il m'a dit qu'il m'aimait et m'a embrassée. Quand je suis revenue après quelques courses, une heure plus tard, je l'ai trouvé mort.
Mais il y a quelque chose d'étrange à propos de sa mort, parce qu’apparemment juste avant sa mort, il a rapproché la chaise de son lit et y a posé sa tête dessus. Je l’ai trouvé comme cela. Qu’en pensez-vous ? Qu’est-ce que cela pourrait bien signifier ?

Le prêtre profondément ému écrasa les larmes qui commençaient à monter à ses yeux et répondit :
− Souhaitons que nous puissions tous partir d’une façon aussi sereine.

 

Quel avenir pour les Syriens qui vont rentrer chez eux ?

Malgré la guerre, beaucoup de Syriens décident de rentrer dans leur pays après un exil de trois, quatre ou cinq ans. Ils espèrent pouvoir apporter leur aide à ceux qui sont restés et reprendre leur vie d'avant. Et participer à la reconstruction de la Syrie de demain.

Il y a Mouna, mère de famille de deux enfants, dont le mari est resté à Damas pour son travail. Il y a aussi Farah, Ibtissam, Zeina, Carine et bien d’autres. Après trois ans passés au Liban, elles choisissent toutes de rentrer et de scolariser leurs enfants dans les nombreux lycées encore ouverts dans différentes zones géographiques de la Syrie. Mouna est heureuse d’être revenue et de se sentir utile :

« Pour un niveau éducatif similaire dans les écoles, je préfère rester à côté de mon mari. On habite côté est de Damas, le quartier qui a reçu un nombre record de mortiers entre 2012 et 2014. Mon mari choisit à ce moment-là de nous mettre à l’abri au Liban, quitte à faire la navette, comme tant d’autres, tous les week-ends. Mais voyant la situation se calmer en 2015, je décide avec les enfants de rentrer, de revenir au foyer familial pour retrouver nos repères, et cesser ce va-et-vient et toutes ces dépenses exorbitantes. Je ne me suis pas posée beaucoup de questions. Ce n’est pas le confort absolu, notre vie est programmée en fonction des coupures fixes et quotidiennes du courant, certains prix atteignent un plafond incroyable, mais le plus important c’est que nous sommes à Damas, tous ensemble. Mon mari court des risques tous les jours, alors pareil pour nous. »

–– ADVERTISEMENT ––
 

 

Quant à Basma, c’est une mère de famille, déçue, qui a choisi de quitter le Liban pour Damas à la rentrée scolaire de 2015 :

« En 2013, mon mari, ingénieur électronicien, trouve du travail à Erbil, alors il nous installe au Liban car notre maison à Damas est abîmée suite à une explosion de mortier et de ses débris. On essaye de refaire notre vie, au mieux, rien que pour les enfants !

On a beau penser que c’est un pays arabe, voisin, qui nous ressemble, mais la réalité est différente. Que l’on soit riche ou pauvre, chrétien ou musulman, intellectuel ou simple main d’œuvre, le regard jeté sur nous est un regard de pitié, de différence, qui va jusqu’au mépris. Et même à l’école, beaucoup de nos gosses souffrent de certains de ces comportements. Au moins ici on est chez nous. On habite avec ma belle-famille, on s’entraide dans la cuisine et les tâches ménagères, on s’accommode avec le quotidien. Par exemple, on peut se réveiller un jour et trouver les réservoirs d’eau potables vides, ce qui s’est passé en décembre dernier, suite à l’attaque des terroristes des principales sources de la capitale, ou rester plus de douze heures sans courant ni Internet. Il ne faut pas oublier que c’est un pays en guerre. J’estime que chaque sou dépensé ici est utile, et peut faire fructifier l’économie d’une façon ou d’une autre. »

D’autres familles sont rentrées de plus loin. Comme la famille de Yiad, un jeune syrien de la banlieue de Homs. Il est rentré en 2016. Grâce à ses proches installés au Brésil depuis très longtemps, il réussit à les rejoindre en septembre 2015, avec son épouse, à l’époque, enceinte d’un petit garçon.

« Notre séjour au Brésil est très satisfaisant. L’adaptation très facile. On est très bien entourés. On a notre carte de résidence de dix ans, je gère un petit business et ma femme accouche sur place d’un petit ‘’brésilien’’. Mais en dépit de toutes ces facilités, je sens la nostalgie du pays qui me ronge jour et nuit, jusqu’au moment où nous décidons de rentrer en 2016. C’est vrai, ici, à Homs, ce n’est pas le grand luxe brésilien mais au moins on est chez nous, mon petit commerce dans les téléphones portables et ses accessoires reprend petit à petit et ma femme s’occupe des familles délogées et martyrisées lors des différentes attaques des jihadistes sur cette ville. Au moins ici, on se sent utiles. »

D’autres familles sont rentrées aussi d’Allemagne, ou de Grande Bretagne, au moment où l’état du conflit en Syrie est au plus critique. Et elles ne regrettent rien.

Dr. Fadi Rayaa, chirurgien, parti en Allemagne en 2003 pour se spécialiser dans l’implantation du foie, revient dans son pays fin 2012 pour faire son service militaire et travailler dans les hôpitaux syriens, qui commencent à être en manque de chirurgiens.

« Je commence d’abord par m’acquitter de mes devoirs civiques, d’une durée de trois ans, puis je me mets à chercher du travail car j’ai une famille de trois enfants à nourrir : prêt à tout accepter, et à recommencer à zéro, malgré les opportunités et les aisances que j’avais dans les hôpitaux en Allemagne.

Et la décision du retour est collégiale au sein de ma famille. Pour moi, le pays n’est pas un hôtel où on est de passage et qu’on quitte dès qu’il perd ses “étoiles” ! Ce pays représente mes origines, c’est mon identité. Je peux ne pas être d’accord avec sa lignée politique, avec un certain mode de vie, de pensée, une certaine règlementation, mais ceci ne justifie pas le rejet, ni l’oubli.

Notre retour est le fruit d’une longue réflexion, et d’une décision définitive, un choix, rien ne nous oblige à le faire à part notre conscience. Et heureusement l’adaptation s’est très bien passée, car on était toujours en contact direct avec notre famille et nos amis à Damas, et on suivait de près tous les changements et évolutions sur place. Comme moi, ma femme aussi est convaincue de ce pas, et dans ce cas il est facile de convaincre les enfants. Car un enfant de quoi a-t-il besoin ? De ses parents, de sa famille et des enfants de son âge, et tout ceci leur est assuré ici. On y est, je pratique mon métier, je me sens très utile et je n’ai aucun regret. »

Il en est de même avec le Dr. Ahmad Khaddour, chirurgien cardiologue, qui a décidé de rentrer en Syrie après 18 ans de vie confortable et tranquille en Grande Bretagne :

« Depuis le début de la crise, je réfléchis avec mes amis et mes concitoyens à la façon d’aider notre pays depuis notre lieu de résidence. Alors on constitue à Londres “le club social syrien” dont le rôle est médiatique, pour contrecarrer la désinformation de la presse occidentale. Et au fur et à mesure que le temps passe, la nostalgie du pays s’accentue dans nos cœurs, alors un jour, on décide avec ma femme et mes enfants de rentrer définitivement. En juin 2014, par le manque croissant de cardiologues, je trouve aussitôt un poste dans un hôpital à Damas et j’ouvre en même temps mon propre cabinet. Et pour les enfants, c’est l’occasion de réintégrer la société syrienne, sa langue, et ses us et coutumes, tout en gardant une touche anglaise à notre mode de vie, à notre quotidien.

Ainsi l’adaptation est rapide et sans aucun regret, heureusement. En plus, je me sens utile et important en ces temps de pénurie médicale. Et j’appelle toute personne capable de faire ce pas, à se décider vite.

La Syrie est en manque de notre richesse, de nos connaissances, de notre trésor, oublions nos différends, et travaillons ensemble avant qu’il ne soit trop tard ! ».

(Source:Aleteia)
 

 

Aucun texte alternatif disponible. Prochain Pèlerinage mensuel à St Michel au Monastère le 29 Juin.

Quadisha Qurbana (Ste Messe) à 10h30

NOUVELLES EN VRAC POUR

VOTRE REFLEXION:

________________________________________

 La coalition internationale dirigée par les États-Unis ont abattu aujourd’hui après-midi un avion des forces armées aériennes syrienne près de la ville de Raqqa.

L’armée gouvernementale syrienne a annoncé aujourd’hui qu’un de ses avions avait été abattu dans l’après-midi au sud de la ville syrienne de Raqqa par les forces de la coalition internationale anti-Daech dirigée par les États-Unis, informe l'Organisation de la télévision et de la radio syrienne (Organization Of Syrian Arab Radio And TV).

«Notre avion a été abattu aujourd'hui dans l'après-midi près de la ville de Raqqa, lorsqu’il était en mission contre Daech», informe le communiqué.

L’armée syrienne a, par ailleurs, expliqué que les actions de la coalition ne faisaient que confirmer qu’«ils [les membres de la coalition, ndlr] coordonnent leurs actions avec Daech».

«Leurs actions tentent d'arrêter l'armée syrienne et ses alliés dans la lutte contre le terrorisme, alors que notre armée et nos alliés font d’importants progrès», indique le ministère syrien de la Défense.

Dans sa déclaration, l'Armée arabe syrienne affirme que l'avion s'est écrasé et que le pilote est porté disparu.

source

----------------------------------------------

LIVRE - L'épopée américaine de la France
LIVRE - L'épopée américaine de la France

---------------------------------------------

« One Book For Peace » est une initiative du Conseil inter-religieux de Bosnie-Herzegovine, mise en oeuvre par le journaliste Mirnes Kovač, deux théologiens, ainsi que l’agence Y&R’s New Moments in Belgrade.

Ce livre compare les versets de la bible avec ceux du coran dans le but de montrer que ces deux livres saints s’accordent remarquablement sur certains sujets comme : un seul Dieu, la paix, la justice, l’amour, la famille, les relations avec l’entourage, le caractère sacré de la vie, la compassion, le pardon et l’espérance.

Si le coran et la bible ont divers thèmes en commun, et si les deux livres contiennent des références similaires sur plus de 50 personnes et événements, nous ne pouvons pas ignorer que les deux livres diffèrent sur bien des sujets essentiels.

Dans une vidéo faite pour promouvoir le livre One Book For Peace, le narrateur affirme que “les choses qui nous unissent sont plus nombreuses que celles qui nous séparent”. Il parle également de rapprocher les deux religions et de rassembler les enseignements de la bible et du coran. Selon Mirnes Kovač,

“Ce livre est un défi unique et une invitation pour nous tous de s’élever ensemble ‘en unité’ contre la peste qui menace l’avenir dans lequel nous vivrons tous ensemble dans la paix, ou dans lequel nous échouerons ensemble. Nous voyons cette unité comme la lumière de la paix… »

Est-il réellement possible de vivre la “paix universelle” ou la “paix dans le monde”? Devrions-nous lutter pour cela en tant que chrétiens ?

En raison de la nature déchue de l’homme, cet idéal ne peut être atteint. Nos efforts peuvent sembler nobles pour un temps, mais sont en réalité inutiles. Ce n’est qu’au retour de Jésus-Christ qu’il pourra y avoir la paix éternelle sur la ‘nouvelle terre’.

Il essuiera toute larme de leurs yeux. La mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni plainte, ni souffrance. Car ce qui était autrefois a définitivement disparu.
Apocalypse 21:4

En attendant ce jour, notre responsabilité en tant que chrétien n’est pas de lutter pour instaurer la paix, mais de partager l’Evangile de Jésus-Christ avec tous, afin qu’ils puissent se repentir et trouver “la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ” (Romains 5:1).

Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
Jean 14:6

Louise Carter
Article traduit de l’anglais par "InfoChrétienne" – Source : Jesus Post

---------------------------------------------

Aucun texte alternatif disponible.

ICONOPHILE: Les Nouveaux Maîtres Roumains: Iconographie Innovatrice dans la Matrice de la Tradition

Où nous trouver ?

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

et

Maison Ste Barbe

15 Rue des trois Communes

27580 CHAISE-DIEU-DU THEIL

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

----------------------------------------------

Résultat de recherche d'images pour "Icônes Coptes"

PROGRAMME LITURGIQUE (Mis à jour) pour  JUIN et JUILLET:

-PARIS:
Prochaine permanence pastorale du Vendredi 30 JUIN de 15h à 18h30 au Samedi 1er JUILLET de 8h à 12h.


*Le Samedi 1er JUILLET
RAMASSAGE DES FIDÈLES de Paris et sa région pour le WE du Pèlerinage à N-D de Miséricorde et Saint Abraham Koorilose Bava (Invoqué contre toutes les atteinte des esprits mauvais et personnes malveillantes) ,
en Normandie, au Monastère
à 15h au point de rendez-nous habituel .


NORMANDIE:


-CAEN: Une permanence pastorale sera assurée du 29 JUIN au soir au Samedi 1er JUILLET au matin (Prenez Rdv 07 87 11 06 03 par sms).
-LISIEUX (Coquainvillier) , Tous les troisièmes Vendredi du mois à 18h (Abouna Isaac au 07 87 11 06 03 par sms).

-AU MONASTÈRE DE CHANDAI :

¤DIMANCHE 2 JUILLET, PÈLERINAGE à N-D de Miséricorde et

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Koorilose"

Saint Abraham Koorilose Bava.( Et aux autres Saints du  Kérala.*

*Dimanche 16 Juillet:

Messe matinale à 7h30. Départ pour  une Visite de Paris: Rue du Bac, Cathédrale Russe Orthodoxe, Tour Eiffel, Sacré coeur...

 

*Samedi 22 Juillet:

Matinée au Monastère, Messe mensuelle du Pèlerinage autour des reliques de Sainte Rita et Saint Charbel.*

 

¤Dimanche 23 Juillet: 

Image associée

 

Pèlerinage à Saint Christophe au Monastère Syriaque Notre-Dame de Miséricorde, 10h30 Messe et bénédiction des voitures en l'honneur de Saint Christophe.Repas en plein air et anniversaire (Avec deux jours d'avance) de notre métropolite: Mor Philipose-Mariam. 

BRETAGNE, PAYS DE LOIRE:


-NANTES :
¤Jeudi 6 JUILLET ,  Permanence pastorale de 9h à 17h, Messe à 18h .

 

CHARENTES- AQUITAINE,LIMOUSIN-CENTRE:


-ANGOULÊME (JAULDES ):
¤Dimanches 11,18 et 25 JUIN / 9 et 
23 JUILLET 
bénédiction des voitures en l'honneur de Saint Christophe *

-LOURDES :
¤Permanence pastorale les 14, 15 (Messe) et 16 JUIN. 
-PÉRIGUEUX (LA CHAPELLE FAUCHER) :
Samedi 24 JUIN / 22 JUILLET *. . .
-----------
*MESSES À 10H 30
-----------------------------------------------------
Nota bene :
Les "permanences pastorales" sont prévues pour vous assurer la proximité des sacrements (Messes, Confessions, Onction des malades), catéchisme, entretiens et accompagnements spirituels , prières de délivrance ( voir d'exorcismes ) ou de guérison intérieure .(RÉCEPTION SUR RDV) en fonction de la région où vous vivez

______________________________________________

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

VACANCES FAMILIALES (PARENTS-ENFANTS)

 

JUILLET (Du 13 au  24):

 

AOÛT (Du 5 au 16)

L’image contient peut-être : plein air et nature

cliquez ci-dessous pour le programme:

Aidez-nous à emmener en vacances ceux qui,

sans moyens, ne partiraient jamais !...

-----------------------------------------------------------------------------------------------PELERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA du 7 au 16 Octobre 2017

Programme et inscription, cliquez ci dessous:

PÈLERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA DU 7 AU 16 OCTOBRE 2017, INSCRIVEZ-VOUS !

Résultat de recherche d'images pour "Images de N-D de Fatima"

Pèlerinage Syriaque des "Chrétiens Francophones de St Thomas" à FATIMA

+++

________________________________

Résultat de recherche d'images pour "Image du Patriarche d'Antioche et du Catholicos de l'Eglise Malankare"

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Note:

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Nesta vida, tudo passa - só Deus permanece.
Apenas Aquele que que vale a pena continuar a luta.
Nós temos uma escolha: seguir o caminho do mundo, a sociedade que nos rodeia, e, portanto, encontrar a Deus. Ou escolher o caminho da vida, de escolher a Deus que nos chama, e depois de nossos corações que estão à procura.

Blessed Serafim de Platina

Dans cette vie, tout passe - Dieu seul reste.
Il n'y a que Lui pour Qui cela vaille la peine de continuer la lutte.
Nous avons le choix : suivre la voie de ce monde, de la société qui nous entoure, et dès lors nous retrouver hors de Dieu. Ou choisir la voie de la vie, de choisir Dieu Qui nous appelle, et après Qui nos coeurs sont en recherche.

bienheureux Seraphim de Platina

Repost 0
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 05:12

Le christianisme, quand il est en butte à la haine du monde, n'est plus objet de persuasion humaine, mais œuvre de puissance divine. (Saint Ignace d’Antioche, épître aux Romains, dite épître du martyre)

This Sunday June 18th is the "Had'bshabo Qadmoyo d'mes'oye d'Qymtho" according to the Liturgical Calendar of Malankara Syrian Orthodox Church.

In this Sunday's Gospel, Christ tells us about the sacrifices we have to make and the obstacles we'll come across if we desire to be His true disciple. 

Our Lord and savior says, "And he who does not take his cross and follow after Me is not worthy of Me. 

He who finds his life will lose it, and he who loses his life for My sake will find it." (Matthew 10:38-39)

L’image contient peut-être : 1 personne, intérieur

Résultat de recherche d'images pour "Icône de l'Eucharistie"

Ce dimanche 18 juin est le «Had'bshabo Qadmoyo d'mes'oye d'Qymtho» selon le calendrier liturgique de l'église orthodoxe syrienne de Malankara.

Dans l'Evangile de ce dimanche, le Christ nous parle des sacrifices que nous devons faire et des obstacles que nous rencontrerons si nous désirons être son véritable disciple.

Notre Seigneur et Sauveur dit: "Et celui qui ne prend pas sa croix et ne suit que Moi, n'est pas digne de moi.

Celui qui trouve sa vie la perdra, et celui qui perd sa vie pour Moi, le trouvera. "(Matthieu 10: 38-39)

Les lectures de la Sainte Bible du Lectionnaire de l'Eglise:

Résultat de recherche d'images pour "Icône de l'Eucharistie"

Este domingo 18 de junho é o "Had'bshabo Qadmoyo d'mes'oye d'Qymtho" de acordo com o calendário litúrgico da Igreja Ortodoxa Síria de Malankara.

No evangelho deste domingo, Cristo nos fala sobre os sacrifícios que temos de fazer e os obstáculos que encontraremos se desejarmos ser o seu verdadeiro discípulo.

Nosso Senhor e Salvador diz: "E aquele que não toma a cruz e segue atrás de mim, não é digno de mim.

Aquele que encontrar a sua vida a perderá, e aquele que perder a sua vida por amor de Mim, achará. "(Mateus 10: 38-39)

Leituras da Bíblia Sagrada do Leccionário da Igreja:

The Holy Bible readings from the Church Lectionary:

Evening:
Luke 6:12-23

Morning:
Mark 3:7-19
Mark 4:21-23

Before Holy Qurbono:
Leviticus 19:1-8
II Samuel 5:1-10
Daniel 6:25-28
Isaiah 61:10-11

Holy Qurbono:
Acts 4:24-28
Ephesians 2:11-18
Matthew 10:34-11:1

Ô très douce et très pure Vierge Marie,  Notre-Dame de Compassion,  Mère debout…

Deuxième dimanche après la Pentecôte

  • Saint Qurbana
    • Actes 4: 23 à 31 :
  • 23 Lorsque Pierre et Jean eurent été relâchés, ils se rendirent auprès des leurs et rapportèrent tout ce que les grands prêtres et les anciens leur avaient dit.
  • 24 Après avoir écouté, tous, d’un même cœur, élevèrent leur voix vers Dieu en disant : « Maître, toi, tu as fait le ciel et la terre et la mer et tout ce qu’ils renferment.
  • 25 Par l’Esprit Saint, tu as mis dans la bouche de notre père David, ton serviteur, les paroles que voici : Pourquoi ce tumulte des nations, ce vain murmure des peuples ?
  • 26 Les rois de la terre se sont dressés, les chefs se sont ligués entre eux contre le Seigneur et contre son Christ ?
  • 27 Et c’est vrai : dans cette ville, Hérode et Ponce Pilate, avec les nations et le peuple d’Israël, se sont ligués contre Jésus, ton Saint, ton Serviteur, le Christ à qui tu as donné l’onction ;
  • 28 ils ont fait tout ce que tu avais décidé d’avance dans ta puissance et selon ton dessein.
  • 29 Et maintenant, Seigneur, sois attentif à leurs menaces : donne à ceux qui te servent de dire ta parole avec une totale assurance.
  • 30 Étends donc ta main pour que se produisent guérisons, signes et prodiges, par le nom de Jésus, ton Saint, ton Serviteur. »
  • 31 Quand ils eurent fini de prier, le lieu où ils étaient réunis se mit à trembler, ils furent tous remplis du Saint-Esprit et ils disaient la parole de Dieu avec assurance.
    •  
    • Ephésiens 2: 11-22 :
  • 11 Vous qui autrefois étiez païens, traités de « non-circoncis » par ceux qui se disent circoncis à cause d’une opération pratiquée dans la chair, souvenez-vous donc
  • 12 qu’en ce temps-là vous n’aviez pas le Christ, vous n’aviez pas droit de cité avec Israël, vous étiez étrangers aux alliances et à la promesse, vous n’aviez pas d’espérance et, dans le monde, vous étiez sans Dieu.
  • 13 Mais maintenant, dans le Christ Jésus, vous qui autrefois étiez loin, vous êtes devenus proches par le sang du Christ.
  • 14 C’est lui, le Christ, qui est notre paix : des deux, le Juif et le païen, il a fait une seule réalité ; par sa chair crucifiée, il a détruit ce qui les séparait, le mur de la haine ;
  • 15 il a supprimé les prescriptions juridiques de la loi de Moïse. Ainsi, à partir des deux, le Juif et le païen, il a voulu créer en lui un seul Homme nouveau en faisant la paix,
  • 16 et réconcilier avec Dieu les uns et les autres en un seul corps par le moyen de la croix ; en sa personne, il a tué la haine.
  • 17 Il est venu annoncer la bonne nouvelle de la paix, la paix pour vous qui étiez loin, la paix pour ceux qui étaient proches.
  • 18 Par lui, en effet, les uns et les autres, nous avons, dans un seul Esprit, accès auprès du Père.
  • 19 Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage, vous êtes concitoyens des saints, vous êtes membres de la famille de Dieu,
  • 20 car vous avez été intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres et les prophètes ; et la pierre angulaire, c’est le Christ Jésus lui-même.
  • 21 En lui, toute la construction s’élève harmonieusement pour devenir un temple saint dans le Seigneur.
  • 22 En lui, vous êtes, vous aussi, les éléments d’une même construction pour devenir une demeure de Dieu par l’Esprit Saint.
    •  
    • Saint Matthieu 10: 5 – 16 :
  • 05 Ces douze, Jésus les envoya en mission avec les instructions suivantes : « Ne prenez pas le chemin qui mène vers les nations païennes et n’entrez dans aucune ville des Samaritains.
  • 06 Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël.
  • 07 Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche.
  • 08 Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement.
  • 09 Ne vous procurez ni or ni argent, ni monnaie de cuivre à mettre dans vos ceintures,
  • 10 ni sac pour la route, ni tunique de rechange, ni sandales, ni bâton. L’ouvrier, en effet, mérite sa nourriture.
  • 11 Dans chaque ville ou village où vous entrerez, informez-vous pour savoir qui est digne de vous accueillir, et restez là jusqu’à votre départ.
  • 12 En entrant dans la maison, saluez ceux qui l’habitent.
  • 13 Si cette maison en est digne, que votre paix vienne sur elle. Si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne vers vous.
  • 14 Si l’on ne vous accueille pas et si l’on n’écoute pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville, et secouez la poussière de vos pieds.
  • 15 Amen, je vous le dis : au jour du Jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins sévèrement que cette ville.
  • 16 « Voici que moi, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et candides comme les colombes.

 

L’image contient peut-être : 1 personne

Prière de St Ephrem le Syrien à Marie:

O Marie, notre Médiatrice,
C’est en vous que le genre humain met toute sa joie.
Il attend votre protection.
En vous seule il trouve son refuge.
Et voici que, moi aussi, je viens avec toute ma ferveur, car je n’ai pas le courage d’approcher votre Fils : aussi j’implore votre intercession pour obtenir mon salut.
O vous qui êtes compatissante,
O vous qui êtes la Mère du Dieu de miséricorde, ayez pitié de moi. Amîn.

"Ô fleurs du pré spirituel du Royaume de la Trinité = vous, saints martyrs qui avez fleuri admirablement au temps des amères persécutions * Nouveaux Martyrs et Confesseurs innombrables , vous qui avez souffert la passion = pontifes et pasteurs, * moines et laïcs, hommes, femmes et enfants, vous qui avez apporté au Christ le bon fruit de votre patience = priez-Le comme votre divin Semeur* afin qu’Il libère le peuple orthodoxe des bourreaux, afin que s'affermisse l'Eglise du Christ = , par votre sang et vos souffrances * pour le salut de nos âmes. "
(Invocation du Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde (Monastère Syriaque. Brévilly.61300 CHANDAI), aux Saints Martyrs de"Sayfo" (Génocide des Syriaques en 1915)

Bréve prière aux Saints Martyrs:
Saints Martyrs, frères aînés dans la Très Sainte Foi, jetez un regard sur vos petits frères , leur foi est si fragile, parfois Vacillante. Que votre intercession leur obtienne la lumière et la force du Saint Esprit pour accomplir en leur vie la volonté du Père à l'exemple du Christ notre Chef ! Saints martyrs, que, par votre intercession, notre témoignage s'affermisse !

L’image contient peut-être : intérieur

Chers amis. Aloho m'barekh
Dimanche dernier, dans notre Tradition Syriaque, le Christ s'annonçait dans l'Evangile que nous méditions comme le Pain de vie nécessaire à l'homme "Pèlerin d'éternité" vers le meilleur des Pères: Ce Père Céleste dont le Christ nous assure qu'Il est Son Père et notre Père.
Jeudi dernier, nous célébrions les Martyrs du  « Sayfo » (Génocide des Chrétiens Araméens :Syriaques et Assyriens), l'Eglise d'Occident, elle, célébrait  la Présence du Christ notre Chef dans le Sacrement de l'Eucharistie. (En France, cette solennité était reportée à ce dimanche en raison du calendrier laïque qui, jeudi, retenait les fidèles au travail)
Jeudi dernier, je vous invitais à nous unir à nos frères des Eglises de Rite Latin pour trouver dans le Christ qui se fait le Pain de l'homme en chemin vers l'éternité, la nourriture, le Pain supra substantiel que, au-delà du pain quotidien, nous demandons dans le « Abun d’bashmayo » et qui nous permet de trouver lumière et force pour, tout au cours de notre Pèlerinage terrestre, Lui être fidèles et témoigner de Sa présence pour le Salut du monde.
Après que nous ayons exalté les frères aînés qui donnèrent leur vie à la suite du Christ Roi des Martyrs lors du génocide du "Sayfo", aujourd'hui, le Seigneur nous rappelle, dans l'Evangile, que nous ne pouvons pas être ses disciples si nous ne portons pas la croix à Sa suite...
Il y a un "fil conducteur"...Et nous sommes, avec le "Jeûne des Saints Apôtres" (Inauguré le 16 et s’achèvera le 29), dans la préparation à recevoir la grâce qui nous est transmise (De par la volonté du Christ) à travers la "Tradition Apostolique"...
Vous le voyez, il y a un "fil conducteur"...
Sans les secours de la grâce du Saint Esprit que le Christ Tête de l'Eglise nous communique principalement à travers Sacrements de notre libération et de notre guérison intérieure, nous ne pourrions que désespérer face à l'épreuve, nous serions incapables, petits frères et petites sœurs de Jésus et, comme tels, membres de son "Corps Mystique", de porter notre croix à Sa suite, comme Il nous le demande aujourd’hui, Par Lui, avec Lui et en Lui...
C'est pourquoi, en raison de ce "Fil conducteur" qui lie nos diverses Traditions ecclésiales et liturgiques, pour ne pas trahir la volonté du Christ Tête de l'Eglise qui nous demande aujourd'hui de porter notre Croix à Sa suite dans la lumière, le feu et la force de l'Esprit Saint qu'Il nous communique, je vous invite encore, en ce deuxième Dimanche après la Pentecôte, à vous souvenir du fait que nos Saints Martyrs ont trouvé dans la fréquentation des Saints Sacrements, particulièrement celui de l'Eucharistie ainsi que la prière assidue, la force d'unifier tout leur être en laissant s'installer au cœur de leur vie ce Règne d'Amour, de Justice, de Vérité et de Paix (Dont le Christ nous dit qu'il doit être tout d'abord en chacun de nous) et en témoigner, à la suite du Christ Tête, par le don de leurs vies.
Nous sera-t-il demandé un jour de rendre, à notre tour, le suprême témoignage ? Nous n'en savons rien. Mais ce que nous savons, c'est que par la grâce du Saint Esprit, nous devons laisser advenir en nous le Règne de Dieu pour en être ses témoins jusqu'aux extrémités de la terre !...
Si, par l'humilité et l'amabilité de nos vies, nous devons devenir des Icônes vivantes du Christ "Doux et humble de cœur", si nous devons être comme une présence sacramentelle de l'Emmanuel, Dieu présent au milieu du Peuple dispersé qu'Il veut rassembler par la grâce, ayons la plus grande estime pour notre vie d'union avec Lui, le Christ notre Chef par la communion eucharistique et l’adoration lorsqu’Il se fait « Pain de vie », « prisonnier d’amour de nos tabernacles »!

Puisque nous conservons la Présence Eucharistique pour porter aux malades le Christ "Pain de Vie", que nous avons eu la grâce de recevoir nous-même pour Le porter à nos frères et sœurs, malades comme nous et soupirant après la guérison, puisque nous savons nous incliner devant une simple icône du Christ, de la Vierge, d’un frère ou d’une sœur aîné écrite dans le jeûne et la prière pour être une « fenêtre sur le Ciel », à plus forte raison, avec tous nos frères, adorons-le dans Présent dans le Pain et le Vin Eucharistique avec toute Son Humanité et Sa Divinité, Lui, La porte des brebis vers leur retour au Père...
Que l'intercession de la Très Sainte Vierge Marie et des Saints Martyrs du "Sayfo" qui, à la suite de tous les saints, depuis l'Ascension de Notre Seigneur, se nourrirent tous de Sa Présence Sacramentelle en recevant des Apôtres et de leurs successeurs le même Christ devenu "Pain de Vie" et viatique salutaire, vous accompagne en ce Dimanche!
Bonne "Fête des Pères" à tous les "Papa" ! Aux Pères selon la génération, mais aussi aux Pères Spirituels qui, donnant leur vie Par Lui, avec Lui et en Lui le Christ-Prêtre, sont aussi par Lui, avec Lui et en Lui la porte par laquelle les brebis dispersées par les conséquences du péché peuvent rentrer au bercail, loin de l'avidité des loups...
Votre Fidèlement dans le Christ, notre Seigneur. Aloho m'barekh (Dieu vous bénisse)!
+Mor Philipose, métropolite,Jauldes ce 18 VI 17

Angel ~~~ I haven't seen an icon before of an angel holding the Mandylion.

« Une âme qui aime ainsi, n'a qu'une puissance, qu'une vie :

Notre-Seigneur au Très Saint Sacrement.

- Il est là !...

Elle vit sous le coup de cette pensée. - Il est là !... Il y a correspondance alors, il y a société de vie.
Ah ! pourquoi donc ne pas en arriver là ? On retourne à plus de dix-huit siècles en arrière pour chercher des exemples de vertu dans la vie mortelle de Notre-Seigneur !
Mais Notre-Seigneur pourrait nous dire : « Vous m'avez aimé au Calvaire, parce que j'y efface vos péchés ; vous m'avez aimé à la Crèche, parce que j'y suis doux et aimable ; pourquoi donc ne m'avez-vous pas aimé au Saint Sacrement, où je suis toujours avec vous ? Vous n'aviez qu'à venir. J'étais là, à côté de vous ! »
Ah ! Au jugement, ce ne sont pas tant nos péchés qui nous effraieront et qui nous seront le plus reprochés ; ils sont pardonnés sans retour. Mais Notre-Seigneur nous reprochera son amour.
Vous m'avez aimé moins que les créatures ! Vous n'avez pas fait de moi le bonheur de votre vie ! Vous m'avez aimé juste assez pour ne pas m'offenser mortellement ; pas assez pour vivre de moi !

Mais nous pourrions dire : Sommes-nous donc obligés d'aimer ainsi ?
Je sais bien que le précepte d'aimer ainsi n'est pas écrit ; il n'y en a pas besoin ! Rien ne le dit, tout le crie : la loi en est dans notre cœur.
Oui, ce qui m'effraie, c'est que les chrétiens penseront volontiers et sérieusement à tous les mystères, se dévoueront au culte de quelque saint : et à Notre-Seigneur au Très Saint Sacrement, non !
Mais pourquoi, pourquoi ? Ah ! c'est qu'on ne peut regarder attentivement le Très Saint Sacrement sans dire : Il faut que je l'aime, que j'aille le visiter ; je ne puis le laisser seul ; il m'aime trop !
Pour le reste, c'est loin, c'est de l'histoire : ça ne prend pas ainsi le cœur ; on admire surtout ; mais ici, il faut se donner, il faut demeurer, il faut vivre en Notre-Seigneur !
L'Eucharistie est la plus noble aspiration de notre cœur : aimons-la donc avec passion !

On dit : Mais c'est de l'exagération, tout cela.
Mais l'amour n'est que de l'exagération ! Exagérer, c'est dépasser la loi ; eh bien ! l'amour doit exagérer !
L'amour que nous témoigne Notre-Seigneur en demeurant avec nous sans honneurs, sans serviteurs, n'est-il pas exagéré aussi ?
Celui qui ne veut s'en tenir qu'à ce qu'il doit absolument, n'aime pas. - On n'aime que lorsqu'on sent en soi la passion de l'amour.
Et vous aurez la passion de l'Eucharistie quand Notre-Seigneur au Très Saint Sacrement sera votre pensée habituelle ; quand votre bonheur sera de venir à ses pieds ; votre désir constant, de lui faire plaisir.

Allons ! entrons en Notre-Seigneur ! Aimons-le un peu pour lui ; sachons nous oublier et nous donner à ce bon Sauveur ! Immolons-nous donc un peu ! Voyez ces cierges, cette lampe, qui se consument sans rien laisser, sans rien se réserver.
Pourquoi ne serions-nous pas, pour Notre-Seigneur, un holocauste dont il ne resterait rien ?
Non, ne vivons plus : que Jésus-Hostie vive seul en nous ! Il nous aime tant ! »

Pierre-Julien Eymard (1811-1868), Écrits et Sermons du Bienheureux Pierre-Julien Eymard

 

Lauda, Sion, Salvatórem, lauda ducem et pastórem in hymnis et cánticis.
Loue, Sion, ton Sauveur, loue ton chef et ton pasteur, par des hymnes et des cantiques.

Quantum potes, tantum aude : quia maior omni laude, nec laudáre súffícis.
Autant que tu le peux, ose le chanter, car il dépasse toute louange, et tu ne suffis pas à le louer.

Laudis thema speciális, panis vivus et vitális hódie propónitur.
Le sujet spécial de louange, c’est le pain vivant et vivifiant, qui nous est proposé aujourd’hui.

Quem in sacræ mensa cenæ turbæ fratrum duodénæ datum non ambígitur.
Le pain qu’au repas de la sainte Cène, aux douze, ses frères, Jésus donna réellement.

Sit laus plena, sit sonóra, sit iucúnda, sit decóra mentis iubilátio.
Que la louange soit pleine et vivante ; qu’elle soit joyeuse et magnifique, la jubilation de l’âme.

 

Dies enim sollémnis agitur, in qua mensæ prima recólitur huius institútio.
Car c’est aujourd’hui la solennité, qui rappelle la première institution de la Cène.

In hac mensa novi Regis, novum Pascha novæ legis Phase vetus términat.
A cette table du nouveau Roi, la nouvelle Pâque de la nouvelle loi met fin à la Pâque antique.

Vetustátem nóvitas, umbram fugat véritas, noctem lux elíminat.
Au rite ancien succède le nouveau, la vérité chasse l’ombre, la lumière dissipe la nuit.

Quod in cœna Christus gessit, faciéndum hoc expréssit in sui memóriam.
Ce que le Christ accomplit à la Cène, il a ordonné de le faire en mémoire de lui.

Docti sacris institútis, panem, vinum in salútis consecrámus hóstiam.
Instruits par ses ordres saints, nous consacrons le pain et le vin en l’hostie du salut.

Dogma datur Christiánis, quod in carnem transit panis et vinum in sánguinem.
C’est une vérité proposée aux chrétiens, que le pain devient la chair et le vin le sang du Christ.

Quod non capis, quod non vides, animosa fírmat fides, præter rerum órdinem.
Sans comprendre et sans voir, la foi vive l’atteste contre l’ordre habituel des choses.

Sub divérsis speciébus, signis tantum, et non rebus, latent res exímiæ.
Sous des espèces diverses, simples apparences et non réalités, se cachent des réalités sublimes.

Caro cibus, sanguis potus : manet tamen Christus totus sub utráque spécie.
La chair est nourriture, le sang breuvage : cependant le Christ demeure tout entier, sous l’une et l’autre espèce.

A suménte non concísus, non confráctus, non divísus : ínteger accípitur.
On le reçoit sans le diviser, ni le briser, ni le rompre : il est reçu tout entier.

Sumit unus, sumunt mille : quantum isti, tantum ille : nec sumptus consúmitur.
Un seul le reçoit, mille le reçoivent : celui-là autant que ceux-ci : on s’en nourrit sans le consumer.

Sumunt boni, sumunt mali sorte tamen inæquáli, vitæ vel intéritus.
Les bons le reçoivent, les méchants aussi : mais que leur sort est différent, c’est la vie ou c’est la mort !

Mors est malis, vita bonis : vide, paris sumptiónis quam sit dispar éxitus.
Mort pour les méchants, vie pour les bons ; voyez combien du même festin, différente est l’issue.

Fracto demum sacraménto, ne vacílles, sed meménto, tantum esse sub fragménto, quantum toto tégitur.
Si l’on divise la sainte Hostie, n’hésitez pas, mais souvenez-vous qu’il est autant sous chaque parcelle que dans le tout.

Nulla rei fit scissúra : signi tantum fit fractúra : qua nec status nec statúra signáti minúitur.
Du Corps divin nulle brisure : seul, le signe est rompu ; ni l’état, ni la grandeur de la réalité signifiée n’est diminuée.

Ecce panis Angelórum, factus cibus viatórum : vere panis filiórum, non mitténdus cánibus.
Voici le Pain des Anges devenu l’aliment des hommes voyageurs : c’est vraiment le pain des enfants, qui ne doit pas être jeté aux chiens.

In figúris præsignátur, cum Isaac immolátur : agnus paschæ deputátur : datur manna pátribus.
D’avance il est désigné par des figures, l’immolation d’Isaac, l’Agneau pascal, la manne donnée à nos pères.

Bone pastor, panis vere, Iesu, nostri miserére : tu nos pasce, nos tuére : tu nos bona fac vidére in terra vivéntium.
Bon pasteur, pain véritable, Jésus, ayez pitié de nous : Nourrissez-nous, gardez-nous, faites-nous jouir des vrais biens, dans la terre des vivants.

Tu, qui cuncta scis et vales : qui nos pascis hic mortáles : tuos ibi commensáles, coherédes et sodáles fac sanctórum cívium. Amen. Allelúia.
Vous qui savez et pouvez tout, qui nous nourrissez en cette vie mortelle : faites de nous là-haut les commensaux, les cohéritiers et les compagnons des saints du ciel, ainsi soit-il. Alléluia.

L’image contient peut-être : texte

Oração de Santo Efrém le Syrien Mary:


Ó Maria, nossa Medianeira,
É que a humanidade coloca toda a sua alegria.
Ele aguarda a sua proteção.
Em você sozinho ele encontra o seu refúgio.
E aqui, também, eu venho com todo meu fervor, porque eu não tenho coragem de abordar o seu Filho como eu imploro a sua intercessão para a minha salvação.
Ó vós que são compassivos,
O que estão a Mãe de Deus misericordioso, tem misericórdia de mim. Amin.

O flor do prado espiritual do Reino da Trindade = vós santos mártires que têm tempo lindamente floresceu amarga perseguição * Novos incontáveis ​​mártires e confessores, você que sofreu a paixão = pontífices e pastores, * monges e leigos, homens, mulheres e filhos, que lhe trouxeram a Cristo o bom fruto da paciência = rogar-lhe como o seu divino semeador * que ele libera as pessoas ortodoxas dos verdugos, de modo que ele fortalecerá a Igreja de Cristo =, seu sangue e * seus sofrimentos pela salvação de nossas almas.
(Invocation siríaco Mosteiro da Santíssima Virgem Maria, Mãe de Misericórdia (siríaco Mosteiro. Brévilly.61300 Chandai), os Mártires Santos "Sayfo" (Genocídio siríacos em 1915)

Breve oração aos Santos Mártires:
Santos Mártires, irmãos mais velhos em Santa Fé, dê uma olhada em seus irmãozinhos, sua fé é tão frágil, às vezes é instável. Quer a sua intercessão obter a sua luz ea força do Espírito Santo para realizar em suas vidas do Pai para o exemplo de Cristo, nossa cabeça! Mártires, que por sua intercessão, o nosso testemunho de coragem

Queridos amigos. Aloho m'barekh
No domingo passado, na nossa tradição siríaca, Cristo prometeu no Evangelho meditamos como o Pão da vida necessária para o homem "Pilgrim of Eternity" para o melhor dos pais: O Pai Celestial que Cristo assegura-nos ele é o Seu Pai e nosso Pai.
Quinta-feira passada celebramos Sayfo dos Mártires "(Genocídio dos cristãos sírios: sírios e assírios), a Igreja do Ocidente, ela estava comemorando a presença de Cristo nossa cabeça no Sacramento da Eucaristia. (Na França, a solenidade foi adiada para o domingo, devido ao calendário secular quinta-feira manteve os fiéis a trabalhar)
Quinta-feira passada, convidei você para se unir com nossos irmãos das igrejas de rito latino de encontrar em Cristo, que é o pão do homem no caminho para a eternidade, comida, supra pão substancial que, além pão de cada dia, pedimos na "Abun de bashmayo" e que nos permite encontrar luz e força para enquanto que durante nossa peregrinação terrena, ser fiel a ele e testemunhar de Sua presença para o mundo Hi.
Depois que nós exaltado irmãos mais velhos que deram suas vidas para seguir a Cristo Rei dos Mártires durante o genocídio "Sayfo" Hoje, o Senhor nos recorda o Evangelho, não podemos ser seus discípulos se não carregar a cruz ao Seu mais ...
Há um "fio condutor" ... E nós, com o "rápido dos Santos Apóstolos" (inaugurado em 16 e terminará no dia 29), na preparação para receber a graça que nos é transmitida (Do vontade de Cristo), através da "Tradição Apostólica" ...
Você vê, há um "fio condutor" ...
Sem a ajuda da graça do Espírito Santo que Cristo Cabeça da Igreja nos comunica principalmente através dos sacramentos da nossa libertação e nossa cura interior, só podemos julgamento rosto desespero, seríamos incapazes, irmãos e Irmãzinhas de Jesus, e como tal, membros do seu "corpo místico", para levar a nossa cruz para sua suíte, como Ele nos pede hoje, através dele, com ele e nele ...
Portanto, por causa deste "fio condutor" que une nossos vários eclesial e tradições litúrgicas, para não trair a vontade de Cristo Cabeça da Igreja nos pede hoje para levar a nossa cruz para sua suíte no luz, fogo e força do Espírito Santo que Ele nos comunica, convido-os mais uma vez, neste segundo domingo depois do Pentecostes, lembrando que os nossos Santos Mártires encontrados no atendimento Santos Sacramentos, especialmente Eucaristia e pela oração assídua, a força para unificar todo o seu ser, deixando de se contentar no coração de suas vidas neste Reino de amor, justiça, verdade e paz (do qual Cristo nos diz que ele deve ser o primeiro em todos nós) e testemunhar o seguimento de Cristo Cabeça, pelo dom de suas vidas.
Nós estaremos lá um dia pediu para fazer, por sua vez, o testemunho supremo? Não sabemos nada. Mas o que sabemos é que, pela graça do Espírito Santo, temos que deixar isso acontecer em nós o Reino de Deus a ser suas testemunhas até os confins da terra ...
Se, humildade e simpatia de nossas vidas, devemos nos tornar ícones de Cristo "manso e humilde de coração" viver se queremos ser como uma presença sacramental de Emmanuel, Deus presente entre pessoas dispersas ele quer reunir pela graça, têm o maior respeito para a nossa vida de união com ele, Cristo, nosso Cabeça pela comunhão eucarística e adoração quando ele fez "Pão da vida", "prisioneiro de amar nossos tabernáculos "!

Desde que manter a presença eucarística de levar a Cristo doente "Pão da Vida", tivemos a graça de receber-nos para o trazer para nossos irmãos e irmãs, doente como nós e desejo de cura, uma vez que sabemos curvar diante de um simples ícone de Cristo, da Virgem Maria, um irmão ou uma irmã mais velha escrita em jejum e oração para ser uma "janela para o céu", mais ainda, com todos os nossos irmãos, amá-lo no presente no pão eucarístico e vinho com toda a sua humanidade e divindade, ele, a porta das ovelhas de seu retorno ao Pai ...
Que a intercessão da Virgem Maria e dos Santos Mártires "Sayfo", que, depois de todos os santos, a partir da Ascensão de Nosso Senhor, subsistiu toda a Sua presença sacramental receber Apóstolos e sua sucessores do mesmo Cristo tornou-se "Pão da vida" e viático salutar com você neste domingo!
Boa "Dia do Pai" a todos "Papai!" Os Padres por geração, mas também os pais espirituais, dando-lhes a vida por Ele, com Ele e Nele Cristo Sacerdote, também por Ele, com Ele e n'Ele a porta pela qual as ovelhas dispersas pelas consequências da pecado pode voltar para casa, longe da cobiça dos lobos ...
Seu fielmente em Cristo, nosso Senhor. Aloho m'barekh (Deus te abençoe)!
+ Mor Philipose, metropolitano, esta Jauldes 18 VI 17

 

Aucun texte alternatif disponible.

Prayer of St Ephrem the Syrian to Mary:
O Mary, our Mediatrix,
It is in you that the human race puts all its joy.
He waits for your protection.
In you alone he finds his refuge.
And I, too, come with all my fervor, for I have not the courage to approach your Son; so I implore your intercession to obtain my salvation.
O you who are compassionate,
O you who are the Mother of the God of mercy, have mercy on me. Amin.

 

"O flowers of the spiritual prairie of the Kingdom of the Trinity = you, holy martyrs who flourished admirably in the time of the bitter persecutions * New martyrs and innumerable confessors, you who have suffered passion = pontiffs and pastors, * monks and laity, men and women And children, you who brought to Christ the good fruit of your patience = pray to Him as your divine Sower * that He may free the Orthodox people from the executioners, that the Church of Christ may be strengthened by your blood And your sufferings for the salvation of our souls."
(Invocation of the Syriac Monastery of the Virgin Mary, Mother of Mercy (Syriac Monastery, Brévilly.61300 CHANDAI), to the Saints Martyrs of "Sayfo" (Genocide of the Syriacs in 1915

Brief Prayer to the Saints Martyrs:
Saints Martyrs, elder brothers in the Most Holy Faith, take a look at your little brothers, their faith is so fragile, sometimes Vulnerable. May your intercession obtain the light and the strength of the Holy Spirit to fulfill in their lives the will of the Father, following the example of Christ our Head! Holy martyrs, let your testimony be strengthened by your intercession!

Dear friends. Aloho m'barekh
Last Sunday, in our Syriac Tradition, Christ announced himself in the Gospel that we meditate as the Bread of life necessary for the man "Pilgrim of Eternity" to the best of the Fathers: This Heavenly Father whose Christ assures us That He is His Father and our Father.
Last Thursday we celebrated the Martyrs of "Sayfo" (Genocide of Aramaic Christians: Syriacs and Assyrians), the Western Church celebrated the Presence of Christ our Head in the Sacrament of the Eucharist. (In France, this solemnity was postponed to this Sunday because of the secular calendar which on Thursday kept the faithful at work)
Last Thursday I invited you to unite with our brothers of the Churches of Latin Rite to find in Christ who makes himself the Bread of man on the way to eternity, food, supra substantial bread that beyond Of the daily bread we ask in the "Abun of Bashmayo" and which allows us to find light and strength to be faithful to Him and to testify of His presence for the salvation of the world, during our earthly pilgrimage.
After we exalted the elder brothers who gave their lives after Christ the King of the Martyrs during the genocide of the Sayfo, today the Lord reminds us in the Gospel that we can not be his disciples If we do not carry the cross to His suite ...
There is a "thread" ... And we are, with the "Fasting of the Holy Apostles" (Inaugurated on the 16th and will end on the 29th), in preparation to receive the grace that is transmitted to us The will of Christ) through the "Apostolic Tradition" ...
You see, there is a "thread" ...
Without the help of the grace of the Holy Spirit, which Christ the Head of the Church communicates to us primarily through the Sacraments of our liberation and inner healing, we could only despair in the face of trial, we would be incapable, little brothers and Little sisters of Jesus and, as such, members of his "Mystical Body", to carry our cross in His sequel, as He is asking us today, by Him, with Him and in Him ...
This is why, because of this "Leadership" which binds our various ecclesial and liturgical traditions, so as not to betray the will of Christ, the Head of the Church, who asks us today to carry our Cross in His sequel in the Light, fire and the strength of the Holy Spirit which He communicates to us, I again invite you, on this second Sunday after Pentecost, to remember the fact that our Holy Martyrs have found in the frequentation of the Holy Sacraments, especially That of the Eucharist as well as the assiduous prayer, the power to unify their whole being by letting themselves establish at the heart of their lives this Reign of Love, Justice, Truth and Peace (of which Christ tells us It must be first of all in each of us) and bear witness to it, following Christ the Head, by the gift of their lives.
Will we ever be asked to give the supreme testimony in our turn? We do not know. But what we know is that by the grace of the Holy Spirit we must let the Kingdom of God come to us to be its witnesses to the ends of the earth!
If, through the humility and kindness of our lives, we must become living Icons of Christ "Gentle and humble of heart," if we are to be like a sacramental presence of the Emmanuel, God present in the midst of the dispersed People That He wishes to gather by grace, have the highest esteem for our life of union with Him, Christ our Head through Eucharistic communion and adoration when He is made "Bread of life", " Love of our tabernacles "!

Since we preserve the Eucharistic Presence to bring to the sick the Christ "Bread of Life", which we had the grace to receive ourselves to bring to our brothers and sisters, sick as we and sighing after healing, since we know To bow down before a simple icon of Christ, the Virgin, a brother or an elder sister written in fasting and prayer to be a "window on Heaven", a fortiori with all our brothers, Let us adore it in Present in the Bread and the Eucharistic Wine with all His Humanity and Divinity, Him, the door of the sheep towards their return to the Father ...
May the intercession of the Most Holy Virgin Mary and the Holy Martyrs of the Sayfo who, following all the saints since the Ascension of Our Lord, all nourished themselves on His Sacramental Presence by receiving the Apostles and their Successors the same Christ become "Bread of Life" and beneficial viatica, accompany you in this Sunday!
Happy "Father's Day" to all "Dad"! To the Fathers according to the generation, but also to the Spiritual Fathers who, giving their life for Him, with Him and in Him the Priest-Christ, are also by Him, with Him and in Him the door by which the sheep scattered by the consequences of the Sin can return to the fold, far from the greed of wolves ...
Your Faithfulness in Christ, our Lord. Aloho m'barekh (God bless you)!
+ Mor Philipose, metropolitan, Jauldes ce 18 VI 17

Αρχάγγελος με την Εικόνα της Θεοτόκου.

In 1915, 1.5 million Armenians, 500,000 Syriacs and 500,000 Greeks were viciously tortured and brutally murdered by the Ottomans and Turkish nationalists in an effort to wipe out the indigenous Christian communities who lived in the Middle East. This event is known as SAYFO 1915 - The Aramean Genocide or 'year of the Sword' in the Syriac language.

L’image contient peut-être : 1 personne

Those who carried out the atrocities were truly monsters and they spared no one. Christian women were taken as sex slaves, their children starved to death with no food or shelter, and their husband's were crucified in public to incite even further fear. The homes of Christians were ransacked, their cities were plundered and their churches and monasteries were burned to the ground along with hundreds of prayer books and manuscripts. Priests, bishops and other faithful clergy who resisted were publicly humiliated, savagely tortured, and burnt alive along with their faithful.

The Syriac Orthodox Church has designated June 15th annually to honor the memory of these martyrs, and to preserve the legacy of these events. While a century has passed, the wounds still run deep in the hearts of the Syriac people. The genocide not only struck a blow to the indigenous Christian population, but also left its impact on the Church which has still not recovered. It's place in history is sadly forgotten, and worse yet denied by the descendants of the perpetrators. While many countries have in recent years recognized the genocide carried out on our Armenian brothers, only a handful of nations officially recognize the سيفو . ܣܝܦܐ . Sayfo " القضية السريانية " Syriac genocide. As a stateless nation, the Syriac People have no land to truly call their own or a government which can fight for their rights.

The wilful ignorance of the world regarding Sayfo and the genocide of the indigenous Syriac(Aramean), Armenian and Greek Christians allowed history to repeat itself in World War II, when Hitler carried out his holocaust on the Jewish people. A mere 24 years after Sayfo, in justifying his actions Hitler simply states, "Who, after all, speaks today of the annihilation of the Armenians?"

Read the SAYFO 1915-2015 Commemorative Booklet released by the Syrian Orthodox Patriarchate on the centennial of the Syriac genocide: https://goo.gl/xhnmNK

To watch an excellent documentary of the Syriac Genocide created by Suroyo TV in Syriac with English subtitles: https://youtu.be/0-oSiTwB_nY

Persecution and genocide of Syriac Christians, a pictorial depiction: https://youtu.be/FH5fi75wfkQ

For more videos on Sayfo visit: https://goo.gl/14GkIs

#syriacorthodox #syriacorthodoxchurch #syrianorthodox #syrianorthodoxchurch, #malankara #jacobite #knanaya #suryoyo #suryoye #christian #aramean #assyrian#chaldean #maronite #sayfo #genocide #persecutedchurch #armenian #holocaust#syriac #orthodox #church

(Source: Christian-†Idto Suryoyto Treeysath Shubho†-† Syriac Orthodox † )

Résultat de recherche d'images pour "Icônes Coptes"

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIAToujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons... 

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

L’image contient peut-être : 2 personnes, barbe

Christ Pantokrator w/ Holy Archangels (from El Muallaqa, Cairo)  Byzantine  13th century

Âme du Christ, sanctifie-moi,
Corps du Christ, sauve-moi,
Sang du Christ, enivre-moi,
Eau du côté du Christ, lave-moi,
Passion du Christ, fortifie-moi.
O bon Jésus, exauce-moi,
dans tes blessures, cache-moi.
Ne permets pas que je sois séparé de toi ;
de l'ennemi, défend-moi,
à ma mort, appelle-moi,
ordonne-moi de venir à toi,
pour qu'avec tes saints je te loue,
dans les siècles des siècles.
Amen.

 

 

Anima Christi, sanctifica me.
Corpus Christi, salva me.
Sanguis Christi, inebria me.
Aqua lateris Christi, lava me.
Passio Christi, conforta me.
O bone Jesu, exaudi me.
Intra tua vulnera absconde me.
Ne permittas me separari a te.
Ab hoste maligno defende me.
In hora mortis meae voca me,
Et jube me venire ad te,
Ut cum Sanctis tuis laudem te
In saecula saeculorum.
Amen.

Textes de Padre Pio sur la révérence que nous devons au Christ en l'Eucharistie.

« Allons recevoir le pain des Anges avec une grande foi et une grande flamme d’amour. » Que le sacrement de l’Eucharistie soit la source et le sommet de notre vie, la nourriture de notre marche vers le Père. » (Padre Pio)

 

Ma bouche goûte toute la douceur de la chair immaculée du Fils de Dieu (…) Que Jésus me rend joyeux ! Comme son esprit est doux ! Je suis plein de confusion et ne sais rien faire d’autre que pleurer et répéter :

-« Jésus, ma nourriture !… »

Ce qui m’afflige le plus, c’est que je récompense tout cet amour de Jésus par tant d’ingratitude…

Il m’aime toujours et me serre toujours plus contre lui.

Il a oublié mes péchés et l’on dirait qu’il ne se souvient que de sa miséricorde. (Lettre au Père Agostino, 21 mars 1912)

 

Sachons donner du même amour dont Jésus se donne à nous.

En particulier dans le sacrement de l’amour :

-l’Eucharistie.

Jésus se donne à nous sans réserve, toujours, tout entier et sans limite.

Efforçons-nous de faire de même avec lui. Nous savons bien ce qu’il nous donne en se donnant lui-même. Il nous donne le Paradis.

La seule différence est celle-ci : les saints le contemplent à visage découvert, tandis qu’à nous, il nous parle sous forme voilée. Mais, un beau jour, ces voiles se déchireront et nous contemplerons Jésus dans la plénitude de sa gloire. (Bénédiction aux pèlerins de San Giovanni Rotondo, été 1959)

-+-

MON SEIGNEUR ET MON DIEU,

sy

VENEZ ET ADORONS!...

 

« Saint Paul nous dit qu'étant à Athènes, il trouva écrit sur un autel : « Au Dieu inconnu ». Je pourrais bien, hélas ! vous dire le contraire : je vais vous annoncer un Dieu que vous n'adorez pas et que vous savez être votre Dieu. Combien de chrétiens sont embarrassés de leur temps, et qui ne daignent pas seulement venir, quelques petits moments, visiter leur Sauveur. Oh ! quelle honte pour nous ! Arrive-t-il quelque nouveauté, l'on quitte tout et l'on court. Pour notre Dieu, nous le fuyons, le temps nous dure en sa sainte présence ! Oh ! quelle différence entre les premiers fidèles et nous ! Ils passaient des jours et des nuits entières dans les églises à chanter les louanges du Seigneur ou à pleurer leurs péchés ; mais aujourd'hui, ce n'est plus de même. Jésus est délaissé, abandonné » dans le Sacrement de son amour (1). Méditons quelques-uns des motifs que nous avons de le visiter.

« Si nous aimions bien le bon Dieu, nous nous ferions une joie et un bonheur de venir passer quelques instants » auprès de lui « pour l'adorer et tenir compagnie à un si bon ami (2). »

« Il est là dans le tabernacle... que fait-il, ce bon Jésus, dans le Sacrement de son amour ? Il nous aime. »

« Si vous passez devant une église, entrez-y donc pour le saluer : pourrait-on passer à la porte d'un ami sans lui dire bonjour ? Et Notre-Seigneur est un ami qui nous a fait tant de bien ! Ce serait être ingrat que de ne pas lui faire visite (3). »

« Venez lui témoigner votre amour. Il vous dira : Mon fils, donne-moi ton cœur. » Oh ! ouvrez alors le vôtre, dilatez-le, rendez-lui amour pour amour (4)

« Il est là, dans le Sacrement de son amour, qui soupire et intercède auprès du Père pour les pécheurs et il demande qu'on le prie pour leur conversion. Il est si bon qu'il sort de son Cœur une transpiration d'amour et de miséricorde pour noyer les péchés du monde (5). »

« Oh ! combien un petit quart d'heure que nous dérobons à nos occupations, à quelques inutilités, pour venir le consoler, lui est agréable ! Lorsqu'il voit venir avec empressement les âmes pures, il leur sourit. Elles viennent avec cette simplicité qui lui plaît tant, lui demander pardon des insultes de tant d'ingrats... (6) Venons donc, nous aussi, compatir à ses douleurs ! Ceux qui auront, à cause de lui, répandu des larmes sur la terre, se réjouiront dans le Ciel (7). »

1. Sermons, II, 131. - 2. Id., 137, 138. - 3. Catherine, 42. - 4. Instruct. de onze heures, 73. - 5. Esprit, 128. - 6. Esprit, 128, 130. - 7. Instruct. de onze heures, 74.

St Jean-Marie Vianney, curé d'Ars, in Mgr H. Convert "Méditations Eucharistiques extraites des Écrits et des Catéchismes de Saint Jean-Marie Vianney" (XXe Méditation, extraits), Emmanuel Vitte, Lyon - Paris, 1921.

L’image contient peut-être : 1 personneLet us remember that "Christianity, when it is exposed to the hatred of the world, is no longer an object of human persuasion, but a work of divine power." (Saint Ignatius of Antioch, epistle to the Romans, known as the epistle of martyrdom)

-+-

Souvenons-nous que "Le christianisme, quand il est en butte à la haine du monde, n'est plus objet de persuasion humaine, mais œuvre de puissance divine". (Saint Ignace d’Antioche, épître aux Romains, dite épître du martyre)

-+-

Lembre-se que "o cristianismo, quando é exposta ao ódio do mundo, não está mais sujeita à persuasão humana, mas o trabalho do poder divino." (Santo Inácio de Antioquia, romanos, chamada carta de martírio)

Repost 0
10 juin 2017 6 10 /06 /juin /2017 16:32

My sister Olja is very much like this icon to me. She is a good woman and person, guarded by her guardian Angel Gavrilo. This is an image of Orthodox Presvetla Bogorodica Velikoblagodatna, could be found in Greece.:

Chers amis ,Aloho m'barekh.

Ma tournée à Nantes s'achevait hier et je suis arrivé en Charente.
Voici le programme liturgique des CHARENTES- AQUITAINE,LIMOUSIN-CENTRE,PYRÉNÉES :

-ANGOULÊME (JAULDES ):
¤Dimanches 11 et 25 JUIN / 9 et 23 JUILLET bénédiction des voitures en l'honneur de Saint Christophe *
-LOURDES :
¤Permanence pastorale les 14, 15 et 16 JUIN. 
-PÉRIGUEUX (LA CHAPELLE FAUCHER) :
Samedi 24 JUIN / 22 JUILLET *. . .
-----------
*MESSES À 10H 30

Pour la Région des "Hauts de France", les horaires habituels au Monastère sont assumés par les Pères au Monastère.
Votre fidèlement en Notre-Seigneur.

 

Suite à l'attaque de Daech aux Philippines, nos frères et soeurs en Christ vivent des moments très difficiles. À Marawi, la cathédrale ainsi qu' un établissement scolaire protestant ont été incendiés. 

De nombreux chrétiens sont retenus en otage et servent de bouclier humain à Daech face aux forces gouvernementales, qui essayent de reprendre à Daech le contrôle de la ville.


Prions pour que les Philippines ne sombrent pas dans le chaos comme ce fût le cas pour la Syrie et l'Irak suite aux attaques de Daech. 

Prions pour que l'Eglise de Jésus-Christ aux Philippines connaisse un grand réveil spirituel pour le salut de toute la nation ! 

Prions pour nos frères et soeurs persécutés aux Philippines, que Dieu les soutienne et les assiste dans ce chemin douloureux et que leurs bourreaux soient convaincus de l'amour de Jésus devant leurs témoignages. 

"Si vous êtes outragés pour le nom de Christ, vous êtes heureux, parce que l'Esprit de gloire, l'Esprit de Dieu, repose sur vous." (1 Pi 4:14)

+Mor Philipose,métropolite.Jauldes ce 10.VI.2017

 

Prière à la Mère de Miséricorde, 
Notre-Dame de Bons secours:

L’image contient peut-être : 1 personne

Prière à la Mère de Miséricorde, 
Notre-Dame de Bons secours:
Ô Mère de Miséricorde, 
Notre-Dame de Bonsecours, nous venons à toi parce que tu es notre mère,

C’est Jésus, ton Fils Lui-même , qui nous l’assure.

Nous venons avec toi louer et remercier le Seigneur.

Toi qui as accouru auprès d’Elisabeth avec amour,conduis-nous auprès de nos frères humains .

Toi qui as appris au Verbe Incarné comment prier à la lumière de la Tradition des Pères de ton Peuple , montre-le nous aussi à prier par Jésus notre Chef et dans l'Esprit qu'Il nous communique .

Toi qui as intercédé à Cana,apprends-nous à faire tout ce que Jésus nous dit à travers l'Evangile de Vie .

Toi qui as souffert avec ton Fils, sois avec nous en tout temps.

Toi qui fus présente avec les apôtres à la Pentecôte, reste toujours debout au milieu de
l' Église pour implorer un renouveau dans l'Esprit d'Amour, de Justice, de Vérité et de Paix .

Toi, mère de Dieu, modèle de la foi et de la charité, Guide-nous vers ton Fils,que nous lui soyons toujours fidèles.

Toi, Notre-Dame du « oui », ouvre nos cœurs au Souffle de l’Esprit,toi que personne n’a jamais prié en vain, sois remerciée pour ton intercession et ta protection maternelle .

Ô Mère de Miséricorde, Notre-Dame de Bons secours, nous t’en prions,Obtiens-nous une foi fidèle, une espérance rayonnante et un amour vrai.

Amîn

-------------------------------------------------------------

Queridos amigos, Aloho m'barekh.

Minha turnê em Nantes terminou ontem e chegou em Charente.
Aqui está o programa litúrgico CHARENTES- Aquitaine, Pirinéus Limousin-centro:

-ANGOULÊME (Jauldes):
¤Dimanches 11 e 25 de Junho / 9 e 23 de julho carros bênção em honra de Saint Christophe *
-Lourdes:
¤Permanence ministério 14, 15 e 16 de Junho
-PÉRIGUEUX (CAPELA Faucher)
Sábado 24 de junho / julho 22 *. . .
-----------
* Massas para 10H 30

Para a Região de "Hauts de France", o Mosteiro de costume cronograma são assumidos pelos Padres mosteiro.
 

Após o ataque Daech Filipinas, nossos irmãos e irmãs em Cristo viver por momentos muito difíceis. Em Marawi, a catedral, bem como uma escola protestante foram queimados.

Muitos cristãos estão sendo mantidos como reféns e usados ​​como escudos humanos para Daech contra as forças do governo tentando assumir o controle Daech da cidade.


Ore para que as Filipinas não se afunde no caos como foi o caso com a Síria eo Iraque após os ataques de Daech.

Ore para que a Igreja de Cristo nas Filipinas conhece um grande despertar espiritual para a salvação de toda a nação!

Orar por nossos irmãos perseguidos e irmãs nas Filipinas, que Deus apóia e auxilia-los desta forma dolorosa e que seus assassinos estão convencidos do amor de Jesus antes de seu testemunho.

"Se você está reprovado por nome de Cristo, você é abençoado, porque o Espírito da glória, o Espírito de Deus repousa sobre você." (1 P 4:14)

Seu fielmente em Cristo, nosso Senhor.

+ Mor Philipose, métropolite.Jauldes este 10.VI.2017

Oração à Mãe de Misericórdia,
Nossa Senhora do Bom alívio

Aucun texte alternatif disponible.

Oração à Mãe de Misericórdia,
Nossa Senhora do Bom Socorro:
Ó Mãe de Misericórdia,
Notre Dame de Bonsecours, chegamos a você porque você é a nossa mãe,

É Jesus, o seu próprio Filho, que nos assegura.

Chegamos a você louvar e agradecer ao Senhor.

Você que correu para Elizabeth com amor, nos levar a nossos companheiros seres humanos.

Você ensinou a rezar o Verbo Encarnado a luz da tradição dos pais de seu povo, mostra-nos também orar através de Jesus nossa Cabeça e do Espírito que Ele comunica.

Você que intercedeu em Caná nos ensinar a fazer o que Jesus nos diz por meio do Evangelho da Vida.

Você que sofreram com Seu Filho, estar conosco em todos os momentos.

Você, que estavam presentes com os apóstolos no dia de Pentecostes, ainda está de pé no meio do
a igreja para implorar uma renovação no Espírito de amor, justiça, verdade e paz.

Você, Mãe de Deus, modelo de fé e de caridade, Guia-nos a teu Filho, para que estamos sempre fiel.

Você, Nossa Senhora do "sim", abre o coração ao sopro do Espírito, você nunca ninguém orou em vão, ser agradecido por sua intercessão e sua proteção maternal.

Ó Mãe de Misericórdia, Nossa Senhora do Bom ajuda, oramos, Obtenha para nós uma fé verdadeira, uma esperança radiante e amor verdadeiro.

Amin
----------------------------------------------------------

Dear friends, Aloho m'barekh.

My tour in Nantes ended yesterday and I arrived in Charente.
Here is the liturgical program of the CHARENTES-AQUITAINE, LIMOUSIN-CENTER, PYRÉNÉES:

-ANGOULÊME (JAULDES):
¤Dimanches 11 and 25 JUNE / 9 and 23 JULY blessing of cars in honor of Saint Christopher *
-LOURDES:
¤ Pastoral care on the 14th, 15th and 16th of June.
-PÉRIGUEUX (THE FAUCHER CHAPEL):
Saturday 24 JUNE / 22 JULY *. . .
-----------
* MASSES AT 10H30

For the Region of "Hauts de France", the usual schedules at the Monastery are assumed by the Fathers at the Monastery.
 

Following the Daech attack in the Philippines, our brothers and sisters in Christ are experiencing very difficult times. In Marawi, the cathedral and a Protestant school were set on fire.

Many Christians are held hostage and serve as a human shield to Daech in front of government forces, which try to take control of Daech from the city.


Let us pray that the Philippines will not sink into chaos as was the case for Syria and Iraq following the attacks of Daech.

Let us pray that the Church of Jesus Christ in the Philippines will have a great spiritual awakening for the salvation of the whole nation!

Let us pray for our brothers and sisters persecuted in the Philippines that God supports them and assists them in this painful journey and that their executioners are convinced of the love of Jesus before their testimonies.

"If you are outraged for the name of Christ, you are happy, because the Spirit of glory, the Spirit of God, rests upon you." (1 Pet 4:14)

Your faithfulness in Christ our Lord.

+ Mor Philipose, metropolitan.Jauldes this 10.VI.2017

Prayer to the Mother of Mercy,
Our Lady of Good Help:

L’image contient peut-être : 2 personnes

Prayer to the Mother of Mercy,
Our Lady of Good Help:
Oh Mother of Mercy,
Our Lady of Bonsecours, we come to you because you are our mother,

It is Jesus, your Son Himself, who assures us.

We come with you to praise and thank the Lord.

You who came to Elizabeth with love, lead us to our human brethren.

You who have taught the Incarnate Word how to pray in the light of the Tradition of the Fathers of your People, also show us to pray through Jesus our Leader and in the Spirit that He communicates to us.

You who interceded at Cana, teach us to do all that Jesus tells us through the Gospel of Life.

You who have suffered with your Son, be with us at all times.

You who were present with the apostles at Pentecost, still stand in the middle of
The Church to implore a renewal in the Spirit of Love, Justice, Truth and Peace.

You, mother of God, model of faith and charity, Guide us to your Son, that we always be faithful to him.

You, Our Lady of the "Yes", open our hearts to the Breath of the Spirit, you whom no one has ever prayed in vain, be thanked for your intercession and your maternal protection.

O Mother of Mercy, Our Lady of Good Help, we pray you, Give us faithful faith, a radiant hope and true love.

Amin

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 5,1-5.

Mes frères : Puisque nous avons été justifiés par la foi, conservons la paix avec Dieu par Notre-Seigneur Jésus-Christ, 
à qui nous devons d'avoir eu accès par la foi à cette grâce dans laquelle nous demeurons fermes, et de nous glorifier dans l'espérance de la gloire de Dieu. 
Bien plus, nous nous glorifions même dans les tribulations, sachant que la tribulation produit la constance, 
la constance une vertu éprouvée, et la vertu éprouvée l'espérance. 
Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par l'Esprit-Saint qui nous a été donné. 

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 4,38-44.

En ce temps-là, en sortant de la synagogue, Jésus entra dans la maison de Simon-Pierre. Or, la belle-mère de Simon était prise d'une forte fièvre ; et l'on demanda à Jésus d'intervenir. 
Venant auprès d'elle, il commanda avec force à la fièvre qui la quitta ; et s'étant levée aussitôt, elle se mit à les servir. 
Lorsque le soleil fut couché, tous ceux qui avaient chez eux des malades souffrant de maladies diverses, les lui amenèrent ; et lui, imposant les mains à chacun d'eux, les guérissait. 
Des démons aussi sortaient de beaucoup, criant et disant : " Tu es le Fils de Dieu ! " et, commandant avec force, il ne les laissait pas parler, parce qu'ils savaient qu'il était le Christ. 
Quand il fit jour, il sortit et alla dans un lieu désert. Les foules se mirent à sa recherche et vinrent jusqu'à lui ; et elles voulaient le retenir, pour qu'il ne les quittât point,
mais il leur dit : " Il faut que j'annonce aussi aux autres villes la bonne nouvelle du royaume de Dieu, car j'ai été envoyé pour cela. " 
Et il prêchait dans les synagogues de la Judée. 

 

Icône:

Par Saint Bernard

(1091-1153), moine cistercien . 
Sermon 84 sur le Cantique des cantiques, 3 (trad. Œuvres mystiques, Seuil 1953, p. 854 rev.) 

 

« Les foules le cherchaient... Mais il leur dit : il faut que j'aille aussi dans les autres villes »

 

Que chaque âme qui cherche Dieu sache qu'elle a été devancée par lui, qu'il l'a cherchée le premier...

« Durant les nuits, j'ai cherché celui que mon cœur aime. » (Ct 3,1)

L'âme cherche le Verbe mais c'est le Verbe qui d'abord l'a cherchée... Laissée à elle-même, notre âme ne serait plus qu'un souffle qui s'en va au hasard et ne revient plus.

Écoutez les plaintes et les supplications de celle qui erre et qui a perdu sa route :

-« J'ai erré comme une brebis perdue ; cherche ton serviteur » (Ps 118,176).

Ô homme, tu veux revenir ; mais si cela dépendait de ta seule volonté, pourquoi demanderais-tu le secours ?...

Il est évident que notre âme veut revenir mais ne peut pas; elle n'est qu'un souffle errant et qui d'elle-même ne reviendra jamais... Mais d'où lui vient cette volonté ?

De ce que déjà le Verbe l'a visitée et cherchée.

Cette recherche n'a pas été vaine, puisqu'elle a suscité la volonté sans laquelle il n'y a pas de retour possible. 

Mais il ne suffit pas d'être ainsi cherchée une fois ; l'âme est trop alanguie, et la difficulté du retour est trop grande...

« La volonté est en moi, dit saint Paul, mais je ne parviens pas à faire le bien. » (Rm 8,18)

Que demande donc l'âme, dans le psaume que je citais ?

Rien que d'être cherchée ; car elle ne chercherait pas si elle n'était pas cherchée, et elle ne recommencerait pas à chercher, si on l'avait assez cherchée. 

L’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieur

Saint Éphrem, le poète théologien

L’héritage théologique légué par saint Éphrem est considérable : des œuvres écrites en prose ordinaire mais surtout des œuvres en prose poétique, des homélies en vers et enfin des hymnes, qui sont à l’époque un puissant outil d’évangélisation et de transmission de la doctrine chrétienne.

C’est en Orient que nous nous rendons, pendant l’expansion du christianisme des premiers siècles. Plus précisément à Nisibe dans une ville de Mésopotamie, carrefour de la Rome antique et de l’Empire perse. Ici naquit en 306 l’une des plus grandes figures de la chrétienté orientale, saint Éphrem. La légende lui donne pour père un grand prêtre des idoles qui est farouchement anti-chrétiens mais il semblerait plutôt qu’Éphrem soit né au sein d’une famille chrétienne.

Il se déclarait lui-même « né dans la voie de la vérité ».

Très jeune il se met au service de l’Église et se forme au côtés de Jacques évêque de Nisibe (303-338).

Baptisé à l’âge de 18 ans, il est ordonné diacre le même jour. Souhaitant transmettre la doctrine chrétienne au plus grand nombre, Éphrem use de son talent de poète et compose de nombreuses hymnes.

Il peut ainsi transmettre des fondements de théologie (les grands moments de la vie de Jésus, les mystères de l’Église, …) par l’intermédiaire de vers à la musicalité entraînante.

Il crée une forme de catéchisme accessible à tous et surtout transmissible par tous. Avec l’évêque Jacques, il fonde également une école théologique.

Suite à l’invasion des Perses en 363, il traverse la frontière et se rend à Edesse dans l’actuelle Syrie où il continue à prêcher.

Il y meurt en 373 après avoir contracté la peste au contact des malades qu’il soignait. Éphrem est resté diacre (c’est-à-dire serviteur) toute sa vie, faisant vœux de célibat et de chasteté.

Saint Éphrem a écrit de nombreux ouvrages et commentaires des saintes Écritures. Mais c’est par ses poèmes qu’il marquera l’histoire.

Les historiens et plus particulièrement Sozomène lui attribuent plus de trois millions de vers (toujours la légende).

Initiateur du chant liturgique, ce grand mystique est appelé la harpe de l’Esprit saint ou Cithare de l’Esprit.

Dans sa catéchèse du 28 novembre 2007, le Pape de Rome Benoît XVI (vers laquelle nous vous renvoyions dans la "newsletter d'hier) revient sur l’héritage immense que ce grand saint syrien nous a légué et nous exhorte à ne jamais oublier que c’est en Orient que se trouve le berceau de notre religion.

Pour Benoît le Pape de Rome, saint Éphrem pratique la théologie sous une forme poétique qui lui permet d’approfondir la réflexion théologique à travers des paradoxes et des images.

Privilégiant les contrastes, il peut ainsi mieux souligner le mystère de Dieu.

Voici quelques vers de saint Éphrem au sujet du mystère de l’Incarnation.

« Le Seigneur vint en elle
pour se faire serviteur.
Le Verbe vint en elle
pour se taire dans son sein.
La foudre vint en elle
pour ne faire aucun bruit.
Le pasteur vint en elle
et voici l’Agneau né, qui pleure sans bruit.
Car le sein de Marie
a renversé les rôles :
Celui qui créa toutes choses
est entré en possession de celles-ci, mais pauvre.
Le Très-Haut vint en Elle (Marie),
mais il y entra humble.
La splendeur vint en elle,
mais revêtue de vêtements humbles.
Celui qui dispense toutes choses
connut la faim.
Celui qui étanche la soif de chacun
connut la soif.
Nu et dépouillé il naquit d’elle,
lui qui revêt (de beauté) toutes choses. »

(Hymne De Nativitate 11, 6-8)

(Adapté d'une Source :Aleteia)

 

Voici le message de Raphaël adressé à Tobith et Tobie ainsi qu’à tous ceux qui le lisent :

L’image contient peut-être : 1 personne

 

En ces jours-là, quand les noces furent achevées, Tobith appela son fils Tobie et lui dit :

« Mon enfant, pense à donner son salaire à ton compagnon de voyage, et ajoute un supplément. »

Tobith appela Raphaël et lui dit :

« Accepte comme salaire la moitié de tout ce que tu as rapporté, et va, porte-toi bien ! »

Alors l’ange les prit tous deux à part et leur dit :

 

« Bénissez Dieu et célébrez-le devant tous les vivants pour le bien qu’il vous a fait. Bénissez-le et chantez son nom. Annoncez à tous les hommes les actions de Dieu comme elles le méritent, et n’hésitez pas à le célébrer.

 

S’il est bon de tenir cachés les secrets d’un roi, il faut révéler les œuvres de Dieu et les célébrer comme elles le méritent. Faites le bien, et le mal ne vous atteindra pas.

Mieux vaut prier avec vérité et faire l’aumône avec justice, qu’être riche avec injustice. Mieux vaut faire l’aumône qu’amasser de l’or.

 

L’aumône délivre de la mort et purifie de tout péché. Ceux qui font l’aumône seront rassasiés de vie, tandis que le pécheur et l’homme injuste sont leurs propres ennemis.

 

Je veux vous révéler toute la vérité, sans rien vous cacher. Je viens de vous dire que, s’il est bon de tenir cachés les secrets d’un roi, il faut révéler les œuvres de Dieu comme elles le méritent. Eh bien !

 

Quand tu priais en même temps que Sarra, c’était moi qui présentais votre prière devant la gloire de Dieu, pour qu’il la garde en mémoire, et je faisais de même lorsque tu enterrais les morts.

 

Quand tu n’as pas hésité à te lever, à laisser ton repas et à partir enterrer un mort, c’est alors que j’ai été envoyé vers toi pour te mettre à l’épreuve, mais Dieu m’a aussi envoyé pour te guérir, ainsi que Sarra, ta belle-fille.

 

Moi, je suis Raphaël, l’un des sept anges qui se tiennent ou se présentent devant la gloire du Seigneur. Et maintenant, bénissez le Seigneur sur la terre !

 

Célébrez Dieu ! Voici que je remonte auprès de celui qui m’a envoyé.

Mettez par écrit tout ce qui vous est arrivé. » 

Alors l’ange remonta au ciel.

(Tb 12,1.5-15.20)

-+-

 

Ce 11 juin, en certains lieux: Synaxe de la Mère de Dieu, en mémoire de la

révélation de l'hymne : "AXION ESTIN" par le Saint Archange Gabriel

Este 11 de junho de em alguns lugares: Sinaxe da Mãe de Deus na memória
revelação do hino: "AXION estín" pela Santa Archange Gabriel

L’image contient peut-être : 3 personnes

Il est digne en vérité 
de te célébrer, 
ô Mère de Dieu, 
bienheureuse et très pure 
et Mère de notre Dieu. 
Toi plus vénérable que les chérubins 
et incomparablement plus glorieuse que les séraphins, 
qui sans tache 
enfantas Dieu le Verbe, 
toi véritablement Mère de Dieu, 
nous t'exaltons !

É verdade digna
comemorá-lo,
Ó Mãe de Deus,
abençoado e muito puro
e Mãe do nosso Deus.
Você mais ilustre do que os querubins
e incomparavelmente mais gloriosa que os Serafins,
que impecável
enfantas Deus a Palavra,
você realmente Mãe de Deus,
exaltamos você!

L’image contient peut-être : 1 personne

A quelque distance de Karyès, la capitale du Mont Athos, en direction du Monastère de Pantocrator, vivait un Hiéromoine vertueux et son jeune disciple. Un samedi soir, l'ancien partit pour assister à la Vigile célébrée, comme chaque semaine, à l'église du Protaton, laissant seul son disciple. Le soir venu, un moine inconnu frappa à la porte et le disciple l'accueillit pour la nuit. Ils se retrouvèrent à l'aurore, pour chanter l'Office de l'Orthros dans la chapelle. Mais lorsqu'ils parvinrent à la neuvième ode, alors que le disciple entonnait l'hymne "Plus vénérable que les Chérubins"(2)devant l'icône de la Mère de Dieu, l'étranger la fit précéder des paroles suivantes : « Il est vraiment digne de Te proclamer, Mère de Dieu, toujours bienheureuse et Tout-Immaculée, et Mère de notre Dieu...». Surpris d'entendre ce chant pour la première fois, le disciple demanda à son hôte de l'écrire, et comme ils ne trouvaient pas de papier, le moine grava profondément et sans peine, de son doigt, l'hymne sur une plaque de pierre. Il ajouta : « Qu'à partir de ce jour, tous les Orthodoxes chantent ainsi l'hymne à la Mère de Dieu. » Et il disparut. Entendant à son retour le récit de cette apparition et voyant la plaque gravée, l'ancien comprit que le moine étranger n'était autre que l'Archange Gabriel, et alla faire part du miracle au Prôtos de la Sainte Montagne et aux Anciens. Ceux-ci envoyèrent la plaque au Patriarche et à l'Empereur, afin que l'hymne soit diffusée dans tout le Monde Orthodoxe, et ils transférèrent l'Icône, devant laquelle avait eu lieu le miracle, dans l'église du Protaton, où elle siège depuis lors, derrière l'Autel, comme Souveraine, Higoumène et Protectrice de la Sainte Montagne. Cette icône de l'"Axion estin" est, avec la Portaïtissa (cf. 13 mai), la plus célèbre des icônes miraculeuses du "Jardin de la Mère de Dieu"(3). Elle n'en est sortie qu'à trois reprises, pour être vénérée par le peuple (1963, 1985 et 1987), et reçut alors les honneurs dus à un chef dEtat. Le lundi de Pâques, elle est portée en procession solennelle dans Karyès et ses environs, afin de sanctifier la nature et de protéger les habitants de tout mal et calamité.
1). Ce miracle eut lieu, selon la Tradition, en 982. Son récit en fut rédigé en 1548, par le Prôtos Séraphim, père spirituel de St. Denys de l'Olympe (cf. 23 janv.).
2). Hirmos de la 9e ode du canon du Vendredi Saint, composé par St. Cosmas le Mélode et chanté chaque jour avec l'Ode de la Mère de Dieu (Magnificat).
3). Presque tous les Monastères de l'Athos possèdent une ou plusieurs icônes miraculeuses de la Mère de Dieu : la Portaïtissa à Iviron, l'Oikonomissa à Lavra, la Bimatarissa à Vatopédi, la Trichéroussa à Chilandar, l'Icône de l'Acathiste à Dionysiou, la Gorgoypikoos à Docheiariou, la Glykophiloussa à Philothéou etc..

(Le Synaxaire * Vies des Saints de l'Eglise Orthodoxe * Tome cinquième * Simonos Pétra * 2014)

 

----------------------------------------------

 

A alguma distância Karyes, a capital do Monte Athos, na direção do Mosteiro de Pantocrator, viveu uma Hieromonge virtuosa e seu jovem discípulo. Uma noite de sábado, o ex-ia para participar da Vigília celebrado, como toda semana, na igreja de Protaton, deixando apenas seu discípulo. À noite, um monge desconhecido bateu na porta e o discípulo acolheu para a noite. Eles se reuniram ao amanhecer para cantar o Escritório de Orthrus na capela. Mas quando chegaram ao nono ode, enquanto o discípulo cantou o hino "mais venerável que os Querubins" (2) até o ícone da Mãe de Deus no exterior prefaciado as seguintes palavras: "É é realmente digno de Te proclamar Mãe de Deus, sempre abençoado e All-Imaculada e Mãe do nosso Deus ...". Surpreso ao ouvir essa música pela primeira vez, o discípulo perguntou a seu anfitrião para escrever, e como eles não encontrou papel, o monge gravado profundamente e facilmente, com o dedo, o hino em uma placa pedra. Ele acrescentou: "Isso a partir deste dia todos os ortodoxos e cantar o hino à Mãe de Deus. "E ele desapareceu. Ouvindo seu retorno a história desta aparição e viu a placa gravado, o ex-percebeu que o monge estrangeiro não era outro senão o Archange Gabriel e foi para compartilhar o milagre Protos da Montanha Sagrada e os anciãos. Eles enviaram a placa ao Patriarca e Imperador, que o hino ser jogado em todo o mundo ortodoxo, e transferiu o ícone antes que o milagre aconteceu na igreja de Protaton onde seu assento desde então, atrás do altar, como Soberano, Abbot e Protector da Montanha Sagrada. Este ícone do "estín Axion" é, com Portaitissa (ver 13 de maio), os mais famosos ícones milagrosos do "Jardim da Mãe de Deus" (3). Ele saiu apenas três vezes, para ser venerado pelo povo (1963, 1985 e 1987) e, em seguida, recebeu as honras devidas a uma cabeça détat. Na segunda-feira de Páscoa, é levada em procissão solene através Karyes e seus arredores, para santificar a natureza e proteger os habitantes do mal e calamidade.
1). Este milagre aconteceu, segundo a tradição, em 982. Sua narrativa foi escrita em 1548 pelo Protos Seraphim, pai espiritual do St Denys da Olympus (ver 23 de janeiro).
2). Irmos a 9ª ode do cânon sexta-feira, composta por São Cosmas o Melodious e cantada diariamente com a Ode à Mãe de Deus (Magnificat).
3). Quase todos os mosteiros do Monte Athos tem um ou mais ícones milagrosos da Mãe de Deus: Portaitissa para Iveron o Oikonomissa em Lavra, o Bimatarissa de Vatopedi, o Trichéroussa para Chilandar, o ícone do Akathist para Dionysiou os Gorgoypikoos para Docheiariou o Glykophiloussa para Philotheou etc ..
(Synaxarion * Vidas dos Santos da Igreja Ortodoxa * Volume * quinta * Simonopetra 2014)

Prière à Notre Dame de la Trinité

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Notre-Dame de la Trinité"

ÉPOUSE VIRGINALE,

à la plénitude des temps l'Esprit-Saint t'a couverte de son ombre pour que tu sois l'arche de l'Alliance Nouvelle.

Le Seigneur fait en toi des merveilles et par toi sont bénies toutes les familles de la terre.

Dans l'Eglise naissante, avec les apôtres, tu as imploré le Don de l'Esprit-Saint.

Regarde avec bonté l'Eglise dont tu es la Mère et la parfaite image.

Qu'elle soit, comme toi, disponible aux appels de l'Esprit, fidèle aux exigences du Royaume de Dieu et de sa justice.

Soutiens sa mission au service de l'Evangile, et que les ouvriers ne manquent jamais à la moisson du Seigneur.

Par ton intercession maternelle, appelle l'Esprit Saint sur l'Eglise, afin que la communion fraternelle l'emporte sur les germes de division.

Mère du Rédempteur, nous remettons entre tes mains nos intentions les plus chères, présente-les au Seigneur et obtiens-nous la grâce de les voir exaucées.

Étoile de notre vie, guide nos pas jusqu'à la cité du Ciel, où les saints, déjà rassemblés, chantent avec toi la gloire de l'éternelle Trinité.
0 Marie, par ton Fils et dans l'Esprit-Saint, conduis-nous au Père.
Notre-Dame de la Trinité, prie pour nous.

-+-

Noiva virginal,
na plenitude dos tempos, o Espírito Santo fez sombra sobre ela te que tu hás de ser a Arca da Nova Aliança.
O Senhor, em que você se pergunta e são abençoados por você todas as famílias da terra.
Na Igreja primitiva, com os apóstolos, você pediu o dom do Espírito Santo.
Olhe igreja gentilmente que você é a mãe e a imagem perfeita.
É, como você, disponível aos apelos do Espírito, fiel às exigências do Reino de Deus e Sua justiça.
Apoiar a sua missão ao serviço do Evangelho, e que os trabalhadores nunca falham na messe do Senhor.
Para a sua materna intercessão, chamado o Espírito Santo sobre a Igreja, de modo que a comunhão supera as sementes de divisão.
Mãe do Redentor, confiamos a você nossas intenções mais queridos, apresentá-los ao Senhor e nos obtenha a graça de ver respondidas.
Estrela de nossas vidas, guiando nossos passos para a Cidade do Céu, onde os santos estão reunidos, cantar com você a glória da Trindade eterna.
0 Mary, através de seu Filho e do Espírito Santo, levam-nos ao Pai.
Nossa Senhora da Trindade, rogai por nós.

 

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

Sanctuaire Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité 
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

Prochains Pèlerinages:

¤Samedi 24 JUIN

¤Samedi 22 JUILLET *. . .
-----------
*MESSES À 10H 30

-+-

L’image contient peut-être : une personne ou plus

 

Irénée de Lyon, un théologien pastoral

Saint Irénée (entre 120 et 140- vers 202), deuxième évêque de Lyon, est l’un des Pères de l’Église. Héritier de saint Polycarpe, lui-même disciple de l’apôtre Jean, il passa sa vie à défendre la Tradition de l’Église contre les hérésies, en se fondant notamment sur la succession apostolique.
 
Repères biographiques. La vie d’Irénée est principalement connue par les témoignages rapportés par Eusèbe de Césarée dans son Histoireecclésiastique, histoire reprise et embellie par saint Grégoire de Tours trois siècles plus tard, ainsi que par ce qu’il dit de lui-même dans ses œuvres. Irénée nait en Asie Mineure (Turquie actuelle), sans doute à Smyrne entre 120 et 140, dans une communauté chrétienne déjà affermie et conduite par l’évêque Polycarpe de Smyrne (martyrisé en 155) qu’il côtoie et dont il devient le disciple. Un fragment d’une lettre cité par Eusèbe atteste la présence d’Irénée à Rome en 177 ; il est alors prêtre, missionné par l’Église de Lyon auprès du pontife Eleuthère. La communauté lyonnaise le charge de porter son avis sur le Montanisme (voir Compléments) en conseillant la conciliation. Ce séjour à Rome a sans doute permis à Irénée d’échapper à la persécution qui se déroule à Lyon la même année. À son retour, il est désigné pour succéder à Pothin, mort en prison. Son activité pastorale demeure inconnue mais sa voix est écoutée dans l’Église. Lorsque le pape Victor menace d’excommunier ceux qui célèbrent la Pâque selon le comput juif et non le dimanche suivant, Irénée intervient et tout en indiquant que la Pâque doit être célébrée un dimanche, il encourage l’évêque de Rome à ne pas procéder par voie disciplinaire. Il se révèle ainsi être un artisan de paix et d’unité en honneur à son nom dérivé de « Eirènè » : « la paix ». On parle d’ailleurs d’irénisme pour désigner un comportement qui recherche à tout prix la concorde entre plusieurs partis très différents (le mot a cependant pris un sens péjoratif).
 
Sa mort, vers l’an 202, demeure mystérieuse. La tradition et la liturgie lyonnaise lui décernent la palme du martyre mais ce n’est pas sûr. Ni Eusèbe, ni Tertullien n’en parlent ; le premier à le désigner comme martyr est saint Jérôme, dans son Commentaire sur Isaïe, vers 397. Grégoire de Tours reprend cette tradition.
 
Un théologien pastoral. Si son activité pastorale demeure méconnue, l’aspect littéraire de son activité a en revanche traversé les siècles.  [...]

(Source:Marie de Nazareth)

 

Lire la suite du récit

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

L’image contient peut-être : 3 personnes, nuage et ciel

Insurrection islamiste aux Philippines : guérilla, otages, église vandalisée

Marawi, ville à majorité musulmane aux Philippines, est actuellement le théâtre de violents affrontements entre les insurgés islamistes et les forces gouvernementales.

L’histoire remonte au mois de janvier. Isnilon Hapilon, leader d’Abou Sayyaf, qui souhaite se rapprocher de groupe djihadiste Maute, est à Marawi. Il se présente comme l’émir des philippins affiliés à l’Etat Islamique. Les islamistes envisageraient d’y établir un nouveau califat en Asie du sud-est, financé par l’Etat Islamique. En tentant de capturer le leader, le ministre de la défense reconnaît qu’il ne s’attendait pas à voir surgir des centaines de djihadistes, venus de Tchétchénie, Arabie Saoudite, Yémen, et financés à hauteur de 2 millions de dollars par le groupe Etat Islamique. Dès lors, une guérilla s’installe. Le combat sera long.

« L’avantage (de l’ennemi), c’est leur maîtrise du terrain. Ils savent où mènent les allées les plus petites et sont libres de circuler. Ils savent d’où viennent les forces gouvernementales et où elles s’abritent. Ils ont des tireurs embusqués et leurs positions sont bien défendues. », affirme le major Rowan Rimas, officier des Marines.

Le ministre Lorenzana souligne la détermination des combattants :

« Normalement, dans ce type de conflit, les combattants déguerpissent et se cachent dans les montagnes. De manière surprenante, ils se sont retranchés là et attendent de combattre, peut-être jusqu’au dernier. »

Les militants islamistes contrôlent 10% de Marawi. Ils se cachent dans des tunnels et des caves qui résistent aux frappes de l’armée. Les mosquées, que les forces gouvernementales n’ont pas le droit d’attaquer, possèdent également des tunnels.

Environ 2000 civils ont été pris en otage. Parmi eux, le prêtre Teresito Suganob dit Chito et 15 fidèles. Privés de nourriture depuis plusieurs jours, ils servent de boucliers humains aux combattants islamistes, encerclés par les forces gouvernementales. La cathédrale Sainte-Marie et un établissement d’enseignement protestant, le Dansalan College,  ont été incendiés.

« Nous nous trouvons dans une phase délicate, indique Mgr Edwin de la Pena, évêque de Marawi, Nous sommes fortement préoccupés en ce qui concerne la vie des otages puisque nous ne savons pas quel pourrait être leur sort. Maintenant des contacts sont en cours et les militants menacent de décapiter le père Teresito Suganob. Les otages représentent leur garantie de survie. Nous espérons que les militants, mis le dos au mur, décideront de les libérer sains et saufs. »

Le président Rodrigo Duterte a imposé la loi martiale dans tout le pays  et appelle ses soldats à écraser les ennemis.

« Je vous ordonne d’écraser votre ennemi. Quand je vous dis écraser, vous devez tout détruire, y compris des vies. »

Plus de 40 000 personnes ont été évacuées dans des centres. Autant se seraient réfugiés dans des familles. L’heure est à l’urgence humanitaire. Des associations civiles et des communautés catholiques se mobilisent.

(Source:https://www.infochretienne.com/  )

„Să postim de patimile mâniei, să ne desfătăm cu dragoste nemincinoasă, să hrănim pe cei săraci cu pâine, hrănindu-ne pe noi cu dumnezeiescul har, și cu lacrimile să stingem lacrimile hotărârii ce va să fie” (Din Slujba zilei de Luni în a doua săptămână a Sfântului și Marelui Post).:

"Beáta nobis gáudia"
 
Beáta nobis gáudia
Anni redúxit órbita,
Cum Spíritus Paráclitus
Illápsus est Apóstolis.

Ignis vibránte lúmine
Linguæ figúram détulit,
Verbis ut essent próflui,
Et caritáte férvidi.

Linguis loquúntur ómnium ;
Turbæ pavent Gentílium,
Musto madére députant
Quos Spíritus repléverat.

Patráta sunt hæc mýstice,
Paschæ perácto témpore,
Sacro diérum círculo,
Quo lege fit remíssio.

Te nunc, Deus piíssime,
Vultu precámur cérnuo :
Illápsa nobis cælitus
Largíre dona Spíritus.

Dudum sacráta péctora
Tua replésti grátia :
Dimítte nostra crímina,
Et da quiéta témpora.

Deo Patri sit glória,
Et Fílio, qui a mórtuis
Surréxit, ac Paráclito,
In sæculórum sæcula.
Amen.
Le cycle de l’année nous ramène
les joies bienheureuses
du jour où l’Esprit Paraclet
descendit sur les Apôtres.

Le feu à l’éclat vibrant
a pris la forme d’une langue,
pour qu’ils abondent de paroles
et soient brûlants de charité.

Ils parlent les langues de tous ;
les foules de Gentils sont dans la stupeur,
ils croient pris de vin nouveau
ceux que l’Esprit vient de remplir.

Ces faits s’accomplissent selon le mystère,
le temps pascal étant écoulé,
s’ouvre un cycle sacré de jours
où la loi remettait toutes les dettes [1].

Vous, maintenant, Dieu très clément,
nous vous en prions, prosternés :
accordez-nous les dons de l’Esprit
qui nous viennent du ciel.

Vous venez de consacrer ces cœurs
remplis de votre grâce :
remettez nos crimes,
donnez des jours paisibles.

Gloire soit rendue à Dieu le Père
Et au Fils qui est ressuscité des morts,
Ainsi qu’au Consolateur,
Dans les siècles des siècles.
Amîn.
 
[1] Allusion au jubilé, ère de pardon, de libération des esclaves, de remise de dettes, qui avait lieu tous les cinquante ans.
NB : la traduction française proposée en sous-titres sur la vidéo est celle de la mise en vers par P. Corneille (1606-1684).

Christ with St. Photini (the Samaritan Woman at the well by Emmanouela Kakavia:

Dans « C’est mon choix », cette religieuse fait mentir avec humour les statistiques sur la sexualité et la chasteté

L’émission « C’est mon choix » du 6 juin, animé par Evelyne Thomas, avait pour thème « Ils ont fait voeu de chasteté ».

Un prêtre et deux religieuses étaient présents sur le plateau pour témoigner de leur expérience et de ce choix fait pour leur vie. Quand l’animatrice avance avec ironie les statistiques de l’OMS sur l’influence bénéfique de l’activité sexuelle sur l’allongement de la durée de vie, loin d’être embarassée, la mère Michelle réfute avec humour et détermination l’argumentaire médicale.

« J’ai une toute autre réalité » annonce t-elle avec enthousiasme, avant d’évoquer la durée de vie des soeurs de sa congrégation. « Alors, bon l’OMS !!… »

(Source: Info Chrétienne)

Découvrez l’intervention de mère Michelle.

 

Of the Sign [Znamenie] Icon of the Theotokos  / foto van Maria Burganova-Yaltaskaya.:

NOUVELLES EN VRAC, POUR

 

VOTRE REFLEXION...

 

_____________________

 D'après une agence de presse belge, Daesh menace dans un nouveau message plusieurs pays occidentaux et la Russie d'attaques meurtrières et appelle les musulmans à ne pas se rendre dans les endroits fréquentés des grandes villes, afin d'être épargnés.

L'Etat islamique a proféré des menaces à l'encontre de huit pays : la France, la Russie, la Belgique, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l'Australie et l'Italie, selon l'agence de presse belge Belga.

D'après Pieter Van Ostaeyen, expert belge spécialisé dans le djihad international cité par Belga, le message a été diffusé via les canaux de l'organisation terroriste et semble donc «authentique». Difficile néanmoins d'évaluer le niveau que représente cette menace. En Belgique, l'Ocam (Organe de coordination pour l'analyse de la menace) mène actuellement l'enquête.