Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 05:08

София – Премудрость Божия (Новгородская) икона Божией Матери:

Fifth Friday of Great Lent

Vendredi, 31 mars 2017

Evening:

St. Mark 5:21-43

Morning:

Deuteronomy 27: 16-28: 8 II

Kings 4: 32 -37

Hosea 6: 1-6

Acts 16: 16 - 23

I Timothy 1: 1-20

St. Matthew 9: 18-31

-------

God is perfect, He is faultless. And so, when Divine love becomes manifest in us in the fullness of Grace, we radiate this love --- not only on the earth, but throughout the entire universe as well. So God is in us, and He is present everywhere. It is God’s all-encompassing love that manifests itself in us. When this happens, we see no difference between people: everyone is good, everyone is our brother, and we consider ourselves to be the worst of men --- servants of every created thing.
Elder Thaddeus of Serbia

------

Méditation 1 :

Premier livre des Rois 17,17-24.

En ces jours-là, il arriva que le fils d'une mère de famille devint malade ; et sa maladie fut si violente, qu'il ne resta plus de souffle en lui.
Alors cette femme dit à Elie : « Qu'ai-je à faire avec toi, homme de Dieu ? Es-tu venu chez moi pour rappeler le souvenir de mes iniquités et pour faire mourir mon fils ? » 
Il lui répondit : « Donne-moi ton fils. » Et il le prit du sein de la femme et, l'ayant monté dans la chambre haute où il demeurait, il le coucha sur son lit. 
Puis, il invoqua Yahweh, en disant : « Yahweh, mon Dieu, auriez-vous encore fait tomber le malheur sur cette veuve chez laquelle je demeure, jusqu'à faire mourir son fils ? » 
Et il s'étendit trois fois sur l'enfant, en invoquant Yahweh et en disant : « Yahweh, mon Dieu, je vous en prie, que l'âme de cet enfant revienne au dedans de lui ! » 
Yahweh écouta la voix d'Elie, et l'âme de l'enfant revint au dedans de lui, et il fut rendu à la vie. 
Elie prit l'enfant, le descendit de la chambre haute dans la maison et le donna à sa mère ; et Elie dit : « Voici que ton fils est vivant. »
La femme dit à Elie : « Je reconnais maintenant que tu es un homme de Dieu, et que la parole de Yahweh dans ta bouche est vérité. »

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 11,1-45.

En ce temps-là, il y avait un malade à Béthanie, village de Marie et de Marthe sa sœur. 
Marie est celle qui oignit de parfum le Seigneur, et lui essuya les pieds avec ses cheveux ; et c'était son frère Lazare qui était malade.
Les sœurs envoyèrent dire à Jésus : "Seigneur, celui que vous aimez est malade." 
Ce qu'ayant entendu, Jésus dit : "Cette maladie ne va pas à la mort, mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle." 
Or, Jésus aimait Marthe, et sa sœur Marie, et Lazare. 
Ayant donc appris qu'il était malade, il resta deux jours encore au lieu où il était. 
Il dit ensuite à ses disciples : "Retournons en Judée." 
Les disciples lui dirent : "Maître, tout à l'heure les Juifs voulaient vous lapider, et vous retournez là ?" 
Jésus répondit : "N'y a-t-il pas douze heures dans le jour ? Si quelqu'un marche pendant le jour, il ne se heurte point, parce qu'il voit la lumière du monde. 
Mais s'il marche pendant la nuit, il se heurte parce qu'il manque de lumière." 
Il parla ainsi, et ajouta : "Notre ami Lazare dort, mais je me mets en route pour le réveiller." 
Ses disciples lui dirent : "S'il dort, il guérira." 
Mais Jésus avait parlé de sa mort, et ils pensaient que c'était du repos du sommeil. 
Alors Jésus leur dit clairement : "Lazare est mort ; 
et je me réjouis à cause de vous de n'avoir pas été là, afin que vous croyiez ; mais allons vers lui." 
Et Thomas, appelé Didyme, dit aux autres disciples : "Allons-y, nous aussi, afin de mourir avec lui." 
Jésus vint donc et trouva Lazare depuis quatre jours dans le sépulcre. 
Or, Béthanie était près de Jérusalem, à quinze stades environ. 
Beaucoup de Juifs étaient venus près de Marthe et de Marie pour les consoler au sujet de leur frère. 
Dès que Marthe eut appris que Jésus arrivait, elle alla au-devant de lui, tandis que Marie se tenait assise à la maison. 
Marthe dit donc à Jésus : "Seigneur, si vous aviez été ici, mon frère ne serait pas mort. 
Mais maintenant encore, je sais que tout ce que vous demanderez à Dieu, Dieu vous l'accordera." 
Jésus lui dit : "Votre frère ressuscitera." 
"Je sais, lui répondit Marthe, qu'il ressuscitera lors de la résurrection, au dernier jour ; 
Jésus lui dit : "Je suis la résurrection et la vie ; celui qui croit en moi, fût-il mort, vivra ; 
Et quiconque vit et croit en moi, ne mourra point pour toujours. Le croyez-vous ?" 
"Oui, Seigneur", lui dit-elle, "je crois que vous êtes le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir en ce monde." 
Lorsqu'elle eut ainsi parlé, elle s'en alla, et appela en secret Marie, sa sœur, disant : "Le Maître est là, et il t'appelle." 
Dès que celle-ci l'eut entendu, elle se leva promptement et alla vers lui. 
Car Jésus n'était pas encore entré dans le village ; il n'avait pas quitté le lieu où Marthe l'avait rencontré. 
Les Juifs qui étaient avec Marie, et la consolaient, l'ayant vue se lever en hâte et sortir, la suivirent en pensant : "Elle va au sépulcre pour y pleurer." 
Lorsque Marie fut arrivée au lieu où était Jésus, le voyant, elle tomba à ses pieds, et lui dit : "Seigneur, si vous aviez été ici, mon frère ne serait pas mort." 
Jésus la voyant pleurer, elle et les Juifs qui l'accompagnaient, frémit en son esprit, et se laissa aller à l'émotion. 
Et il dit : "Où l'avez-vous mis ?" "Seigneur, lui répondirent-ils, venez et voyez." 
Et Jésus pleura. 
Les Juifs dirent : "Voyez comme il l'aimait." 
Mais quelques-uns d'entre eux dirent : " Ne pouvait-il pas, lui qui a ouvert les yeux d'un aveugle-né, faire aussi que cet homme ne mourût point ?" 
Jésus donc, frémissant de nouveau en lui-même, se rendit au sépulcre : c'était un caveau, et une pierre était posée dessus. 
"Otez la pierre", dit Jésus. Marthe, la sœur de celui qui était mort, lui dit : "Seigneur, il sent déjà, car il y a quatre jours qu'il est là." 
Jésus lui dit : "Ne vous ai-je pas dit que si vous croyez, vous verrez la gloire de Dieu ?" 
Ils ôtèrent donc la pierre ; et Jésus leva les yeux en haut et dit : "Père, je vous rends grâces de ce que vous m'avez exaucé. 
Pour moi je savais que vous m'exaucez toujours ; mais j'ai dit cela à cause de la foule qui m'entoure, afin qu'ils croient que c'est vous qui m'avez envoyé." 
Ayant parlé ainsi, il cria d'une voix forte : 
"Lazare, sors !" Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandelettes, et le visage enveloppé d'un suaire. Jésus leur dit : "Déliez-le, et laissez-le aller." 
Beaucoup d'entre les Juifs qui étaient venus près de Marie et de Marthe, et qui avaient vu ce qu'avait fait Jésus, crurent en lui. 

 



Dialogue de St Saint Jean  Damascène avec le Christ Rédempteur:

(St Jean de Damas v. 675-749), moine, théologien, docteur de l'Église 
Triode des Matines du Samedi de Lazare, Odes 6-9 (trad. Bouchet, Lectionnaire, p. 148 rev.) 

 

« Jésus pleura. Les Juifs se dirent : Voyez comme il l'aimait »

 

Étant Dieu véritable, tu connaissais, Seigneur, le sommeil de Lazare et tu l'as prédit à tes disciples...

Etant dans la chair, toi qui es pourtant sans limite, tu viens à Béthanie. Vrai homme, tu pleures sur Lazare ; vrai Dieu, par ta volonté tu ressuscites ce mort de quatre jours.

Aie pitié de moi, Seigneur ; nombreuses sont mes transgressions.

De l'abîme des maux, je t'en supplie, ramène-moi.

C'est vers toi que j'ai crié ; écoute-moi, Dieu de mon salut. 

Pleurant sur ton ami, dans ta compassion tu as mis fin aux larmes de Marthe, et par ta Passion volontaire tu as essuyé toute larme du visage de ton peuple (Is 25,8).

« Dieu de nos Pères, tu es béni. » (Esd 7,27) Gardien de la vie, tu as appelé un mort comme s'il dormait.

Par une parole tu as déchiré le ventre des enfers et tu as ressuscité celui qui s'est mis à chanter :

« Dieu de nos Pères, tu es béni ».

Moi, étranglé par les liens de mes péchés, relève-moi aussi et je chanterai :

« Dieu de nos Pères, tu es béni »... 

Dans sa reconnaissance Marie t'apporte, Seigneur, un vase de myrrhe comme un dû pour son frère (Jn 12,3), et elle te chante dans tous les siècles.

Comme mortel, tu invoques le Père ; comme Dieu, tu réveilles Lazare.

C'est pourquoi nous te chantons, ô Christ, pour les siècles des siècles...

Tu réveilles Lazare, un mort de quatre jours ; tu le fais surgir du tombeau, le désignant ainsi comme témoin véridique de ta résurrection le troisième jour.

Tu marches, tu pleures, tu parles, mon Sauveur, montrant ta nature humaine ; mais en réveillant Lazare tu révèles ta nature divine.

De manière indicible, Seigneur mon Sauveur, selon tes deux natures, souverainement, tu as accompli mon salut. 

The first four archangels - Michael, Gabriel, Raphael, Uriel - are the ones that stand in the four corners of The Great Throne. The North, to the South, to the East and to the West.:

 Jésus en a fait, des kilomètres ! 


« En ce temps-là, Jésus parcourait la Galilée. » (Jn 7, 1)



Combien de fois les Évangiles nous relatent ces déplacements de Jésus tout au long de sa vie publique ! Depuis que, conformément à la volonté bienveillante du Père sur l'humanité, le Verbe est venu à notre rencontre, prenant par Marie et l'Esprit Saint notre condition humaine pour prendre  sur Lui tous nous soucis,, nous ne savons pas combien de kilomètres le Fils de Dieu  parcourut sur cette terre pour accomplir Son Oeuvre: La volonté salvifique du Père Céleste...On peut imaginer que ça représenta une distance impressionnante ! 

On relire ce verset en nous souvenant de celui de la Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth. Pour la rejoindre, elle a parcouru « avec empressement » la distance qui les séparait.

Le Verbe, le Monogène du Père, n'a pas craint de se précipiter, par la Puissance du Saint Esprit dans le sein de Marie pour rencontrer notre humanité afin d'opérer sa rédemption et donner une signification et une valeur de résurrection à ses souffrances...

 Jésus ne s'est pas installé. Et moi ? 
Le Verbe ne s'est pas "installé" dans son éternité "autosuffisante" Il s'est incarné..., Le Verbe Fait Chair,Jésus, l'Emmanuel ne s’est pas « installé » ici-bas.

Les saints évêques qui, de l'Orient sont venus apporter en Occident la lumière vivifiante de la Bonne Nouvelle du Salut et, à leur suite, la cohorte des saints saintes dont nous implorons l'intercession fraternelle, ne se sont pas installés non plus.

Il y a les distances terrestres et les distances spirituelles.

Demandons-nous: Suis-je en mouvement spirituellement depuis le début de ce carême ?

Est-ce que j’ai parcouru un petit bout du chemin que le Seigneur me propose de parcourir pour le suivre ?

  Aujourd'hui, je fais un pas                                                          

Je prends un court moment dans ma prière pour identifier l'une de ces paresses qui m’habite :

*de la mollesse pour me lever,

*tant de choses que je remets à demain,

*de la paresse à accomplir mon devoir d’état que je fais parfois à moitié, sans réel don de moi-même, etc. 

Je rassemble mes capacités de vouloir et je demande la grâce d’une conversion pour parcourir avec Jésus ce chemin qui est le mien.

 

Dieu est parfait, Il est irréprochable.

Dès lors, lorsque l'amour divin se manifeste en nous dans la plénitude de la Grâce, nous rayonnons cet amour --- non seulement sur la terre, mais dans tout l'univers aussi.

Donc Dieu est en nous, et Il est partout présent.

C'est l'amour de Dieu qui se manifeste en nous.

Lorsque cela se passe, on ne voit aucune différence entre les gens :

tout le monde est bon,

tout le monde est notre frère, et nous nous considérons comme le pire des hommes --- des serviteurs de toutes les créatures.


(Staretz Thaddée de Vitovnitsa )

 

 

 

Urgence élections,

 Prière pour la France:

MAESTRO DE CESI CRISTO CON SU MADRE 1308:

Je vous propose la prière suivante pour notre Pays:


Seigneur Jésus, Ô Christ notre Dieu, Vous qui êtes venu, non pour juger le monde, mais pour le sauver; Vous qui êtes monté librement sur la Croix pour tous les humains;
Vous qui, dans Votre amour ineffable et Vôtre indicible compassion, veillez au bien et au libre salut de chacun;
Vous qui êtes invisiblement présent dans ce monde qui Vous appartient et dans notre pays par le Corps de Votre sainte Eglise, acceptez les prières de supplication et de louange que nous Vous adressons pour notre patrie la France, justement mais cruellement éprouvée.


Seigneur Jésus Christ notre Dieu, par les prières et la protection de Votre Mère toute pure et immaculée, du saint archange Michel, Protecteur de la France, des saints de notre pays, en particulier de notre mère parmi les saints Marie Madeleine "Egale-aux-apôtres" dont les reliques sanctifient notre sol, de son disciple saint Maximin, de saint Lazare Votre ami, des saints Jean Cassien et Victor de Marseille, Martin de Tours, Irénée de Lyon, Hilaire de Poitiers, Germain d’Auxerre, Germain de Paris; de saint Cloud, sainte Geneviève et sainte Radegonde et de tous les saints moines et moniales de notre pays; des saints et victorieux martyrs Pothin et Blandine de Lyon et de tous les saints martyrs de France :

Eclairez, inspirez, convertissez et sauvez notre patrie la France, ceux qui la gouvernent ainsi que chacun des membres de son peuple.


A nous qui Vous supplions dans la vraie Foi, accordez la grâce du non-jugement, la conscience libre, la force du saint Esprit pour témoigner de Votre vérité dans la paix qui vient de Vous.


Accordez-nous la grâce de voir nos propres fautes et d’accueillir Votre pardon.


Donnez-nous de Vous glorifier et de Vous célébrer pour la bienveillance que Vous manifestez à notre pays, à ceux qui le gouvernent et à tout son peuple.


Inspirez-nous de Vous célébrer en premier lieu pour la révélation que Vous avez donnée de Vous-même à nos Pères par la prédications de ces aînés dans la Foi qui sont venu d'Orient pour ensemencer notre terre de l'Evangile de vérité, d'amour et de paix et à ceux qui, en conséquence peuvent en ces jours, sur cette même terre bénie de France, vous confesser avec Votre Père coéternel et Votre très saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles : Amîn!

_______________

 

Saint Michael and the Dragon in an initial Q by an Unkown master German, Würzburg, about 1240-50:

Urgence élections :

 Prière pour la France à saint Michel

 

Saint Michel, grand Prince de la milice céleste, établi par la Providence divine le protecteur spécial de la France, souvenez-vous que vous l’avez faite grande entre toutes les nations, que vous l’avez établie sentinelle de la foi et soldat de Dieu dans le monde. Glorieux Archange, vous que nos rois ont autrefois proclamé patron de la France, protégez-nous contre tous nos ennemis ; nous vous conjurons de nous placer tous sous votre impénétrable protection. Protégez toujours l’Eglise et la France ! Obtenez-lui un prompt et sincère retour à l’antique foi, source de sa force et de sa grandeur. Éclairez les incrédules, rassurez les timides, fortifiez les faibles, encouragez les bons, secourez-nous tous et rendez-nous meilleurs et plus chrétiens. Amîn.

____________________________

Mor Philipose-Mariam, 

 Aujourd'hui, 31 mars, nous prions pour une laïcité apaisée.

Pour accompagner cette intention de prière, on peut se référer à deux passages de la Parole de Dieu :

"Alors les pharisiens allèrent se consulter sur les moyens de surprendre Jésus par ses propres paroles. Ils envoyèrent auprès de lui leurs disciples avec les hérodiens, qui dirent : 'Maître, nous savons que tu es vrai, et que tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité, sans t'inquiéter de personne, car tu ne regardes pas à l'apparence des hommes. Dis-nous donc ce qu'il t'en semble : est-il permis, ou non, de payer le tribut à César ?' Jésus, connaissant leur méchanceté, répondit : 'Pourquoi me tentez-vous, hypocrites ? Montrez-moi la monnaie avec laquelle on paie le tribut'. Et ils lui présentèrent un denier. Il leur demanda : 'De qui sont cette effigie et cette inscription ?' 'De César, lui répondirent-ils. Alors il leur dit : 'Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu'. Etonnés de ce qu'ils entendaient, ils le quittèrent, et s'en allèrent." (Matthieu 22:17-21).
 
"Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. S'il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix les uns avec les autres." (Romains 12:17-18). 
 
La laïcité est souvent vue comme une spécificité française. Déjà, au XVI ème siècle, l'édit de Nantes (1598) signé par le roi Henri IV témoignait d'un souci de tolérance religieuse, en donnant la liberté de culte aux protestants persécutés lors de la Saint-Barthélémy.

Cet édit, malheureusement révoqué par la suite, était un premier pas dans la pacification du royaume voulu par Henri IV suite aux guerres de religion qui divisèrent notre pays. La loi de 1905, loi dite de « séparation de l'Eglise et de l'Etat » ; s'est aussi présentée, pour ses principaux promoteurs, comme une loi de pacification, malgré la violence des expropriations subies par certaines communautés religieuses.

Même si le Christ, dans le texte de Mathieu 22, « distingue » le spirituel et le temporel plus qu'il ne les « sépare » (car Paul reconnaîtra, en Romains 13:1, que le fondement de l'autorité du pouvoir politique provient de Dieu lui-même, ce qui est une manière de montrer que le pouvoir politique, même « séparé » de l'Eglise, exerce bien une « fonction divine » quand il s'exerce conformément au droit et à la justice), cette distinction est néanmoins essentielle pour garantir la liberté de conscience et de religion de nos concitoyens, car ce n'est que si l'Etat reste « neutre » en matière de religion, sans chercher à imposer une religion d'Etat ou à favoriser une confession particulière, que cette liberté pourra être préservée.

C'est dans ce sens que la loi de 1905 s'est voulue apaisante pour les différentes confessions religieuses, garantissant la coexistence pacifique des religions et un authentique « vivre-ensemble » (conformément à ce que demande Paul enRomains 12:18) et la libre expression des convictions religieuses dans l'espace public, pourvu que ces « expressions de la foi » respectent autrui (c'est-à-dire évitent toute forme de prosélytisme agressif) et ne troublent pas l'ordre public.

Pourtant, si la laïcité peut apparaître comme un héritage chrétien, de par la distinction opérée par le Christ, elle est aujourd'hui doublement menacée et remise en cause : il y a d'une part ceux qui voudraient imposer le silence aux religions, en excluant de l'espace public toute manifestation d'appartenance religieuse, fut-elle pacifique (alors que si la laïcité bien comprise implique la neutralité de l'Etat et de ses institutions, elle n'implique aucunement la neutralisation religieuse de l'espace public). Et à l'autre extrême, suite aux différents attentats commis sur notre territoire, on ne peut non plus totalement exclure le retour, chez certaines personnes radicalisées, d'une tentation fondamentaliste, celle d'une religion conquérante qui chercherait à imposer progressivement son hégémonie en jouant sur la peur et la terreur.

Prions pour que la France puisse rester une terre ouverte à la dimension religieuse et spirituelle, à la quête de sens qui habite le cœur de l'homme, afin que le matérialisme, le consumérisme, et l'hédonisme qui caractérise nos sociétés contemporaines ne finissent pas par étouffer nos aspirations les plus profondes.

Prions pour que la diversité spirituelle qui règne dans notre pays soit moins pour la France une source de conflit qu'une source de richesse, et que chacun puisse vivre en paix avec ses concitoyens, dans un réel souci de respect, de tolérance et de compréhension vis-à-vis de ses croyances.

Prions pour que les chrétiens, là où Dieu les a placés, puissent continuer d'évangéliser et de témoigner de leur foi, et que le Saint-Esprit qui les habite mette dans leurs bouches les paroles qui leur permettront de toucher le cœur de leurs interlocuteurs, sans être inquiétés par les pouvoirs publics.
 
Vous pouvez prier avec vos propres mots ou vous inspirer de la prière ci-dessous :
 
"Seigneur, nous te prions aujourd'hui pour que tu viennes apaiser toutes les tensions qui traversent notre pays. Donne-moi le discernement pour vivre en paix avec mes concitoyens, dans le respect de leurs croyances. Donne-moi également la force et le courage d'annoncer l'Evangile, sans avoir à rougir de lui, avec l'audace que donne le Saint Esprit à ceux qui l'ont reçu.

Aide-moi à respecter les institutions de mon pays, et à prier constamment pour que Dieu, qui est la source de toute autorité sur terre, puisse inspirer les décisions de nos gouvernants, afin qu'ils aient  le souci de veiller sur la préservation des libertés religieuses, tout en oeuvrant toujours pour favoriser leur coexistence pacifique.

Au nom de Jésus. Amen"

 
En union de prière pour la France,

Charles-Eric de St Germain

Auteur et philosophe

The Appearance of the Lord on the Sea of Tiberius - Damascene Gallery Icon and Church Supply:

Saints du jour:

Vendredi, 31 mars 2017

SAINT BENJAMIN

(+ 421)
Résultat de recherche d'images pour "Icône de SAINT BENJAMIN"



Jeune diacre, évangélisant en Perse avec son évêque,

À Argol en Perse, vers 422, saint Benjamindiacre. Comme il ne cessait de prêcher la parole de Dieu, on lui enfonça des roseaux aigus sous les ongles

il refusa d'adorer le feu, et fut finalement empalé sur ordre du roi Isdeberge (Isdegerde) en 421,

parce que les chrétiens avaient incendié un temple païen.

Nom issu de l'hébreu "ben yamin" (fils de la main droite, donc de bon augure).

Résultat de recherche d'images pour "Icône de SAINT BENJAMIN"

________________________________________

Saint Hiéromartyr Hypatios, évêque de Gangres

Se servant d'une pierre comme d'un martel, 
une femme, Hypatios, t'assène un coup mortel. 
La tête fracassée, de cette vie trépasse 
en mars, le trente et un, le saint pontife Hypace. 
Par ses saintes prières, Christ notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous. Amen

Tropaire, t. 4

Des Apôtres ayant partagé le genre de vie / et sur leur trône devenu leur successeur, / tu as trouvé dans la pratique des vertus / la voie qui mène à la divine contemplation; / c'est pourquoi, dispensant la parole de vérité, / tu luttas jusqu'au sang pour la défense de la foi; / Hypatios, pontife et martyr, / intercède auprès du Christ notre Dieu, / pour qu'il sauve nos âmes.

Cathisme, t. 4

Faisant prévaloir les enseignements de la foi, / tu prêchas le Verbe coéternel au Père et consubstantiel; / et selon la foi véritable ayant mené ton troupeau, / tu couvris de honte la doctrine hérétique d'Arius; / maintenant que tu es passé vers le Christ, intercède pour nous tous.

VIE DU SAINT:

Saint Hypace était évêque de Gangres (auj. Çankiri), important évêché de Paphlagonie, au nord de l’Asie Mineure, au temps de saint Constantin le Grand. Il prit part au Concile de Nicée (325) et ramena par la suite nombre d’hérétiques à la vraie foi par son enseignement et ses écrits inspirés. Il éleva dans tout son diocèse des églises, dans lesquelles il plaçait des prêtres formés par lui, et fit construire des hospices et autres établissements de bienfaisance dans sa cité. Lorsqu’il voyageait pour ses tournées pastorales, il se déplaçait monté sur un âne, à l’imitation du Christ, accompagné seulement de deux moines. Son mode de vie était tout semblable à celui de saint Jean-Baptiste et, malgré ses responsabilités de pasteur, il vivait dans l’hésychia, comme un moine, et aimait à se retirer dans quelque grotte pour y prier ou y méditer l’Écriture sainte. C’est de ces méditations dans la solitude qu’il tirait la substance de ses écrits, en particulier un commentaire des Proverbes de Salomon, adressé à l’une de ses nobles disciples, Gaïenne, qu’il parvint ainsi à incliner à la générosité. Après la lecture du livre, celle-ci subit une telle transformation qu’elle distribua tous ses biens en faveur des œuvres de l’Église.
En pasteur accompli, Hypace se souciait non seulement de l’édification des âmes, mais il venait aussi en aide à ses ouailles dans leurs difficultés matérielles, grâce à la puissance de Dieu qui habitait en lui. C’est ainsi qu’il délivra la contrée des taupes qui ravageaient les récoltes. Sa renommée de thaumaturge étant parvenue jusqu’à l’empereur Constance (352-360), celui-ci fit convoquer Hypace à Constantinople et lui demanda de le débarrasser d’un dragon redoutable qui s’était installé devant la porte du trésor impérial et en interdisait l’entrée. Dès que l’évêque se présenta devant le monstre, il lui enfonça dans la gueule son bâton surmonté d’une croix et, invoquant le Nom de notre Seigneur Jésus-Christ, il le traîna jusqu’au forum et le jeta sur le bûcher qu’il y avait fait préparer. En signe de reconnaissance, Constance fit graver l’image du saint sur la porte du trésor et exempta Gangres des impôts annuels qui écrasaient les pauvres (le xylelaion) ; mais il n’en abandonna pas pour autant ses sympathies pour l’hérésie arienne.
Sur le chemin du retour, Hypace fut pris dans une embuscade préparée, dans le défilé de Luziana, par des schismatiques novatiens qui lui portaient une haine implacable. Ils tombèrent sur lui et le frappèrent à coups de pierres, de bâtons et d’épées. Laissé à demi-mort le saint trouva assez de force pour prononcer les paroles du premier martyr : « Seigneur, ne leur impute pas ce péché ! » (Act 7, 60). Une femme se rua alors sur lui et, d’un coup de pierre, elle le frappa mortellement à la tempe. De peur qu’on ne les prît, les criminels cachèrent le corps dans un tas de paille et s’enfuirent. Quelque temps plus tard, le propriétaire du champ étant venu prendre de la paille pour ses animaux, eut la surprise de voir, accompagnée de mélodies angéliques, une lumière surnaturelle recouvrir l’endroit où se trouvait le corps. Les habitants de Gangres prévenus, vinrent procéder en grande pompe au transfert de cette sainte dépouille et, aussitôt après, la meurtrière, qui avait été possédée du démon à la suite de son forfait, fut guérie. Le tombeau de saint Hypace resta dans la suite des temps une source de miracles.

(Le Synaxaire, vie des Saints de l'Eglise Orthodoxe par le hiéromoine Macaire de Simonos Pétra)

 

L’image contient peut-être : 1 personne

He was born in Cilicia in Asia Minor, and became Bishop of Gangra, the capital of Paphlagonia. He took part in the First Ecumenical Council, where he was praised by all for his piety and miracles. It is said that the Emperor Constantius kept a bust of Hypatius in his palace as a weapon against demonic powers.

 

 The Saint was murdered by the Novatians, a sect which believed that there is no forgiveness for sins committed after Baptism. [The popularity of this belief helps to explain why many believers at that time postponed baptism until very late in life.] As Hypatius was traveling home from Constantinople, they attacked him on the road and stoned him to death.

 

 A woman who took part in the attack went mad and began to beat herself with a stone; she was only healed when her friends took her to the grave of St Hypatius and prayed for her. Restored by his compassionate intercession, she spent the rest of her life in repentance and prayer.

Si nous voulons ressembler à Marie 

Virgem de Guadalupe:

Si nous voulons ressembler à Marie, si nous voulons être transformés dans tout notre être à mesure que les années passent, il faut qu’il y ait en nous ce double mouvement à la fois d’élan et de passivité. « Oui, je réponds présent », et en même temps, « je m’abandonne à votre bon vouloir ».

Pour vivre ainsi, il faut vraiment croire que Dieu est là, qu’il conduit toutes choses.

Dans notre propre existence, si l’on dit à Dieu : « Me voici, qu’il me soit fait selon ta parole », il faut mettre à mort : « ça me plaît, ça ne me plaît pas », et cela en fonction de notre propre jugement, de nos propres envies et pire encore de notre petit confort.

Le Verbe de Dieu a pu prendre chair dans le sein de Marie parce que Marie était à la fois abandonnée à la volonté de Dieu et qu’elle a coopéré de toute son âme et de tout son corps à cette même volonté. Il faut que la matière soit malléable pour que le potier puisse réaliser son œuvre. Dieu nous veut souples et normalement, lorsque l’Esprit-Saint nous habite, il y a en nous cette souplesse.

Souplesse, c’est le mot d’ordre pour rendre nos cœurs totalement disponibles à l’action de Dieu.

 

 

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Les vertus et qualités en la Vierge Marie  

Père Michel Marie Zanotti Sorkine

Enseignement

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ,à l'intérieur et à l'exterieur de notre Tradition Syro- Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

 

Aucun texte alternatif disponible.

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

Enseignement du Seigneur aux nations par les douze Apôtres.

Pantocrator:

 

12. Tout homme qui vient au nom du Seigneur doit être accueilli ;

ensuite éprouvez-le pour le juger, car vous devez discerner la droite et la gauche.

Si le nouveau venu ne fait que passer, secourez-le de votre mieux, mais il ne demeurera chez vous que deux ou trois jours, si c’est nécessaire.

S’il veut s’établir chez vous, étant artisan, qu’il travaille et qu’il se nourrisse.

Mais s’il n’a pas de métier, que votre prudence avise à ne pas laisser un chrétien vivre oisif parmi vous.

S’il ne veut pas agir ainsi, c’est un trafiquant du Christ ;

gardez-vous des gens de cette sorte.

______

L’image contient peut-être : ciel, nuage et plein air

 

Croix qui gardes le monde et chasses les démons - rends dignes ceux qui sont sous ta protection invincible - de traverser d'une conscience pure le reste du jeûne - Arbre béni, mène nos âmes devant le Christ.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Croix qui gardes le monde et chasses les démons - rends dignes ceux qui sont sous ta protection invincible - de traverser d'une conscience pure le reste du jeûne - Arbre béni, mène nos âmes devant le Christ.

Et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

L’image contient peut-être : 1 personne

Vierge Sainte, vénérable gloire des anges - quand tu étais devant la croix de ton Fils et ton Dieu - ne supportant pas de voir les outrages des ennemis - tu implorais maternellement - Comment peux tu supporter les menaces de tous ? - Dieu qui aimes l'homme, gloire à ta patience.

 

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIAToujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons... 

Afficher l'image d'origine

L’image contient peut-être : 2 personnes

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

MOIS DE SAINT JOSEPH:
Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Joseph"
 
Trente-et-unième Jour

Demandons à nos frères aînés les saints de nous entraîner comme eux à avoir une grande dévotion à S. Joseph.

Saint Joseph était continuellement occupé

Les Saints ont toujours quelque chose à faire, et ils le font sans empressement comme sans discontinuité.
Heureux d’avoir à gagner tous les jours le pain de Jésus et de Marie, Joseph se serait reproché la moindre perte de temps, et cette pensée :
-Ils n’auraient pas ce qu’il leur faut, activait son courage et redoublait ses forces.
La mort le surprit au travail et il mourut en souriant, entendant ces paroles de Jésus :
-Tu as bien employé ta journée ; va, bon et fidèle serviteur, va, entre dans la joie de ton Maître !

Ô Jésus, assistez-moi à l’heure de ma mort, et dites-moi comme à Joseph ces douces paroles d’espérance que je vous promets de mériter, en employant toujours pour votre gloire le temps que vous me donnez.

Ô Jésus, Marie et Joseph, dirigez  mon cœur, mon esprit et ma vie vers la vraie vie qui est en Dieu.

Ô Jésus, Marie et Joseph, soyez à mes côtés pendant mon agonie.

Ô Jésus, Marie et Joseph, que je meure dans l'innocence baptismale en votre compagnie.
________________________________________
 

Du djihad à Jésus : L’extraordinaire histoire de Bashir et Hevin

Dans ce quartier d’Istanbul, l’appartement de Bashir Mohammad accueillait 22 chrétiens réfugiés chez lui, le soir où le New-York Post a réalisé cette enquête.

Bashir, 25 ans, est chrétien. Il porte une croix autour du cou. Chaque semaine, il invite des nouveaux convertis à une étude biblique dans son salon. Pourtant, il y a seulement 4 ans, il combattait au côté d’Al Nosra, sur les lignes de front syriennes. Il était comme il le dit lui-même, “Un djihadi qui s’est tourné vers Jésus”.

Et quand il est venu à Jésus, tout à changer. Pas seulement sa foi, mais aussi son comportement et son caractère. Son épouse, Hevin Rashid le confirme, “c’est bien plus agréable de vivre avec lui”.

Selon le Guardian, le phénomène de conversion des réfugiés musulmans au christianisme n’est pas nouveau, particulièrement dans les pays majoritairement chrétiens. Et si les nouveaux convertis sont parfois accusés de feindre une conversion pour faciliter leurs procédures d’immigration, le reporter Patrick Kingsley constate lui-même que ce qu’il voit dans cet appartement paraît bien éloigné de cette vision des choses.

Bashir ne correspond pas au profil décrit. Il vit dans un pays musulman, n’aspire pas à immigrer en occident, et a un parcours peu commun d’ancien “djihadi”, venu à la foi chrétienne.

Bashir est originaire du kurdistan syrien. Il a grandi dans une famille musulmane, et flirte avec l’extrémisme dès son adolescence, par le biais de son cousin Ahmad. Quand la guerre éclate en Syrie, il rejoint dans un premier temps les forces kurdes. Il est traumatisé par tous les morts qu’ils voient sur le front et se rapproche d’une vision plus fondamentaliste de l’Islam.

“Quand j’ai vu tous ces cadavres, j’ai cru à tous les enseignements reçus auparavant. Et j’ai commencé à rechercher ‘la grandeur de la religion’.”

Il a ainsi rejoint le groupe djihadiste Al Nosra en 2012, et se retrouve à nouveau témoin de la brutalité. Mais Bashir, désenchanté, commencera à questionner les motivations d’Al Nosra, au point de décider de déserter et de retourner auprès de sa famille et de sa fiancée.

“Je suis allé avec Al Nosra pour trouver mon Dieu, mais après avoir vu des musulmans tuer des musulmans, j’ai réalisé qu’il y avait quelque chose de mal ici.”

Un an après Bashir et Hevin étaient toujours des musulmans zélés quand ils ont décidé de fuir à Istanbul. En 2015, Hevin tombe gravement malade. Bashir raconte sa situation à son cousin qui l’avait conduit à l’extrémisme, aujourd’hui immigré au Canada. Quel choc quand Bashir apprend que cet ancien extrémiste est devenu chrétien ! Ahmad lui propose de poser le téléphone près d’Hevin, afin qu’elle entende les prières et les chanson du groupe de maison. Désespéré, Bashir finit par accepter. En seulement quelques jours, la jeune femme a retrouvé ses forces.

Bashir a ensuite pris contact avec Eimad Brim, missionnaire en Turquie pour The Good Shepherd.

Le jeune homme a commencé à lire la Bible, à rencontrer des chrétiens et à découvrir la foi chrétienne. Tout lui paraissait plus paisible et généreux que ce qu’il connaissait dans l’islam.

Et comme pour de nombreux musulmans, ce sont les rêves que lui et Hevin ont faits qui ont scellé leurs conversions. Quand le couple a commencé à envisager de quitter l’islam, Hevin a rêvé d’un personnage biblique qui utilisait les puissances célestes pour diviser les eaux de la mer, ce que Bashir a interprété comme un signe d’encouragement de la part de Jésus. Et puis, Bashir, lui-même a rêvé que Jésus lui donnait des pois chiches. Le couple s’est senti aimé.

« Il y a un grand écart entre le dieu que j’avais l’habitude d’adorer et celui que j’adore maintenant… Nous adorions dans la crainte. Maintenant tout a changé. »

Aujourd’hui, Bashir dirige un groupe de maison. 2 mois avant l’interview, un yézidi s’y est converti. Bashir est le ciment de ce petit groupe. Il conduit les temps de chants et de prière, et distribue le café à la fin de la réunion. Son calme et sa gentillesse sont à l’opposé du tempérament violent qui l’animait il y a quelques années encore.

SOURCE:La rédaction d' www.infochretienne.com

BON ANNIVERSAIRE AU PATRIARCHE D'ANTIOCHE

L’image contient peut-être : 1 personne, barbe et gros plan

Historique:

This Friday March 31st is the third anniversary of the Patriarchal election of His Holiness Patriarch Mor Ignatius Aphrem II.

Following the demise of late Patriarch His Holiness Patriarch Moran Mor Ignatius Zakka Iwas I of blessed memory, a Holy Synod of the Universal Syriac Orthodox Church was convened to determine his successor.

The synod was held at St. Jacob Baradeus Monastery in Atchaneh, Lebanon. It was presided by HB Mor Baselios Thomas I (Bavathirumeni) Catholicos & Mor Severius Jamil who was selected as Patriarchal Locum Tenens.

On March 31st 2014, guided by the Holy Spirit the Holy Synod of the Syriac Orthodox Church elected Mor Cyril Aphrem Karim (then Metropolitan of the Archdiocese of the Syriac Orthodox Church for the Eastern United States) as the 122nd successor to St. Peter on the Holy See of Antioch and all the East.

Barekmor Moran! Our heartfelt felicitations on this blessed day. May Moriyo Aloho bless Your Holiness abundantly to safeguard our Holy Church. Remember us all your spiritual children, in your prayers.

Clergé et fidèles de l'Eglise Syro-Orthodoxe francophone

(En France et en Afrique) assurent Sa Sainteté le

Patriarche de l'Eglise d'Antioche et de Tout l'Orient,

Eglise-mère de toutes les Chrétientés Syriaques, de leurs

prières ferventes et aimantes.


Ils implorent de Sa Sainteté des pensées remplies de

bénédictions, aimantes et pacificatrices pour que toutes

ces Chrétientés Syriaques se retrouvent dans l'unanimité

du Témoignage Chrétien. 


Clergy and faithful of the Francophone Syro-Orthodox

Church (In France and in Africa) assert His Holiness the

Patriarch of the Church of Antioch and All the East, the

mother church of all the Syriac Christianities, their

fervent prayers And loving.


They implore from His Holiness thoughts full of blessings,

loving and peaceful so that all these Syriac Christianities

can be found in the unanimity of the Christian Testimony.


Bareckhmor.

 

L’image contient peut-être : 2 personnes

Téléchargez les images - 0

#StopALaCasseSocietale

Alliance VITA lance une grande action d'alerte et de mobilisation sur les enjeux bioéthiques de cette présidentielle.

Téléchargez les images - 1

Chers amis,

 

Alors que le débat autour de l'élection présidentielle tend à faire l’impasse sur les sujets sociétaux qui déterminent l’avenir de notre société, Alliance VITA dévoile le Bilan occulté du quinquennat de François Hollande : plus de 30 mesures de casse sociétale ont fragilisé notre société en s’attaquant à la famille et à la vie humaine à tous ses stades.

Téléchargez les images - 2
 

1 million de tracts pour alerter les citoyens

Alliance VITA lance également une grande campagne de sensibilisation et de mobilisation des citoyens aux enjeux biopolitiques de cette élection :

  • protection de la maternité, de l’enfance et de la famille,
  • soutien des personnes fragiles, dépendantes ou handicapées,
  • accompagnement du grand âge et de la fin de vie,
  • éthique de la recherche biomédicale.

Pendant 30 jours, les équipes de volontaires d’Alliance VITA iront à la rencontre des Français pour dénoncer la casse sociétale du quinquennat Hollande, invitant chacun à interpeller les candidats et réserver son vote à ceux qui s’engageront à réparer ces dégâts et à défendre la vie et la dignité humaine de tous, spécialement celles des plus fragiles.

⇒ Soutenez notre action

N'hésitez pas à vous faire l'écho de cet appel auprès de vos amis et proches.

Soutenez cette action par un don.

 

Alliance VITA ne reçoit aucune subvention et ne vit que de la générosité de ses donateurs.

Merci de votre soutien à nos côtés.

__________________________________________________

 
 
SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR
 
 
CRISPR en France : un rapport parlementaire accommodant
L’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), saisi depuis 2015 sur le sujet de l’édition du génome, a rendu public mercredi « un copieux rapport de 290 pages ». Le député Jean-Yves le Déaut et...
 
 
Les parlementaires veulent valoriser l’intelligence artificielle en France
« En moins d’un an », l’intelligence artificielle (IA) a fait l’objet de nombreux rapports [1] en...
 
 
Avortement : l’Irlande pressée par l’Europe de changer sa législation
Suite à sa visite irlandaise fin 2016, le Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, Nils Muižnieks, a publié un rapport le 29 mars dans lequel  il « demande instamment aux autorités irlandaises d’adopter une législation pour...
 
 
Cinq organes simulés sur puce, un modèle de l’appareil reproducteur féminin
Une équipe du département d’obstétrique et de gynécologie de l’université Northwestern (Chicago) a mis au point « un dispositif de culture en 3D de cellules vivantes issues de plusieurs organes de l’appareil reproducteur féminin ». Cette...
 
 
Un premier patient japonais reçoit des cellules iPS d’un donneur
Le 28 mars, un homme japonais âgé d’une soixantaine d’années et atteint de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) a reçu une injection de cellules souches pluripotentes induites (iPS), obtenues à partir de cellules de peau d’un donneur...
 
 
   AGENDA

INVITATION(S):

___________________

 

 

 

Chers amis. Aloho m'barekh.

 

Comme je le fais inlassablement depuis le rapt des deux Prélats,

j'encourage clergé, fidèles et amis de notre Eglise locale Syro-Orthodoxe Francophone Mar Thoma à se montrer solidaire de l'Eglise Patriarcale et de l'Eglise Grecque-Orthodoxe.

Cette fois, ce sera en répondant, par leur présence fraternelle, à l'initiative décrite ci-dessous.

 

 Personnellement, le 22 Avril, étant retenu par la desserte de notre paroisse de Dordogne,je m'unirai à cette initiative en célébrant à cette intention la Quadisha Qurbana (le St Sacrifice de la Messe) à 

*Périgueux(La Chapelle Faucher) le 22 à 10h30 et

*Angoulême (Jauldes) le 23 à 10h30.

 

Tous les fidèles et amis de la région Aquitaine sont invités à participer à l'une ou l'autre de ces Messes.

Votre fidèlement dans le Christ, notre Seigneur.

 

+Mor Philipose, Métropolite,Chandai ce 29.III.2017

 

L’image contient peut-être : 2 personnes, barbe__________

De: Khaled ROUMO <tynn@noos.fr>

 
Paix, Salam,
Sur la demande des habituée (é)s de notre atelier, j’ai obtenu l’autorisation de faire une autre séance par mois, ce qui nous en fera deux comme dans le bon vieux temps.
Univers Coranique au Forum 104 : Marie au regard de l’islam
samedi 1 avril  2017 * 18h -20h
Attention : fermeture de la porte d’entrée à 18h30 précises
Forum 104, 104 rue de Vaugirard
Participation aux frais : 3 €
 


 

vient de paraître : le point de vue de 11 auteurs se référant au Coran, 
 éditions : Albouraq, 2017, 16 €
 
Fraternellement
Khaled Roumo
-------------------------
« Sur les pas de la Vierge Marie » : le samedi 13 mai 2017 
10ème Marche sur Chartres réunissant chrétiens et musulmans et ouverte aux personnes respectueuses de nos convictions (pour inscription voir détails en PJ).
N.B. vous pouvez photocopier le quart de pages et l’utiliser comme flyers à poser dans différents lieux appropriés.
Fraternellement : Khaled Roumo

______________

 

 
 

Aucun texte alternatif disponible.

    L'HOMME MODERNE EST-IL ÉLOIGNÉ DE LA  PAIX ?

Être malheureux ne met en danger que l'individu ignorant le sens du bonheur.

La vie n'est intolérable que pour les hommes qui ne savent pas pourquoi nous sommes vivants ; dans cet état d'âme, ils confondent le bonheur et le plaisir (ce qui est pourtant bien diffé­rent) et identifient la joie à un chatouillement des extrémités nerveuses (ce qu'elle n'est pas). 

Pourtant, les choses qui nous sont extérieures ne nous apportent jamais la paix intérieure.

Plus un être s'acharne à rechercher l'assouvissement et à poursuivre un but dans un domaine qui échappe à notre contrôle, plus il est sujet aux déceptions.

Deux démarches nous rapprochent du bonheur. 

La première consiste à nous effacer du monde extérieur, à éviter de nous laisser exagérément absorber par les soucis et les biens de ce monde. 

La seconde est autre­ment plus profonde : elle consiste, en partant de ce qui est inférieur en nous, à effectuer une ascension vers ce qui est supérieur, une ascension depuis notre égotisme jusqu'à notre Dieu. 

L'homme moderne est conscient des bienfaits de la première démarche : les soucis et les biens de ce monde sont devenus pour lui les causes d'innombrables misères.

Les guerres, les crises économiques, l'insécurité et la vacuité de l'existence ont tellement épouvanté les hommes qu'ils ont essayé de rompre les ponts avec le monde extérieur, commencé à rechercher des satisfactions en deçà des limites propres de leur moi.

C'est la raison de la vogue que connaît aujourd'hui la psychiatrie.

L'âme moderne, alarmée par tout ce qu'elle trouve autour d'elle, a baissé les rideaux et entrepris de découvrir la paix dans l'analyse de son propre inconscient, de ses anxiétés et de ses terreurs, de ses idées noires et de ses frustations.

Mais cet auto refoulement peut se transformer en prison, si l'on s'enferme seul avec son moicar il n'y a pas dans le monde de camisole de force plus rigou­reuse que celle du moi abandonné à lui-même.

Le remède ne consiste jamais à recourir au scalpel psychanalytique pour libérer le pus moral intérieur et le regarder couler ; c'est là une action morbide tant pour le patient que pour le praticien. 

Le remède consiste plutôt à découvrir pourquoi l'individu se sent isolé et effrayé de sa solitude, car la plupart des gens sont terrifiés à l'idée d'être laissés seuls, sans d'ailleurs savoir pourquoi cette perspective les épouvante.

Le problème d'aujourd'hui, c'est la recherche de la paix intérieure, et c'est en ceci que le vingtième siècle se sépare du dix-neuvième.

Il y a plus de cent ans, les hommes cherchaient dans le monde extérieur une solution à leurs problèmes : ils adoraient la science ou la nature, ils attendaient le bonheur du progrès, ou de la poli­tique, ou de leurs gains matériels.

L'homme du vingtième siècle est préoccupé de lui-même : il est encore plus soucieux du problème de la sexualité que de la sexualité elle-même, il s'intéresse à l'attitude mentale qu'il doit adopter à cet égard plus qu'à la jouissance physique et à la procréation des enfants.

Ses propres valeurs morales, ses propres états d'âme, ses propres attitudes l'absorbent entièrement.

 

Bien qu'on ait écrit énormément de bêtises sur la vie intérieure de l'homme d'aujourd'hui, il n'en est pas moins vrai que le vingtième siècle est plus près de Dieu que ne l'était le dix-neuvième. 

Nous sommes à la veille d'une des grandes renaissances spirituelles de l'histoire humaine. 

C'est parfois lorsqu'elles se sentent le plus éloignées de Dieu, au bord du désespoir, que les âmes sont le plus proches du Seigneur. 

Car une âme vide, le Divin peut la remplir, et une âme tourmentée, l'Infini peut la pacifier

Par contre, une âme orgueilleuse et pleine d'elle-même est inac­cessible à la Grâce.

 

L'homme moderne a été humilié : ses orgueilleuses anticipations en matière de progrès et de science n'ont guère tourné comme il l'espérait. 

Néanmoins, il n'en est pas encore arrivé au point de faire contrition.

Il reste emprisonné dans son moi, et il est toujours incapable de rien voir au-delà.

Pendant quelques années encore, le psychanalyste continuera sans doute à être autorisé à explorer les pensées ; mais le temps n'est pas éloigné où l'homme lancera à Dieu un appel déchirant pour qu'il l'arrache aux citernes vides de son propre moi.

Saint Augustin le savait bien lorsqu'il disait :

« Nos cœurs restent agités tant qu'ils ne reposent pas en toi. »

C'est pourquoi, même si nous sommes menacés d'une guerre catastrophique, l'époque n'est pas aussi mauvaise qu'elle en a l'air.

L'homme moderne n'est pas encore revenu à Dieu ; mais il a fait, du moins, un retour sur lui-même. 

Plus tard, il se dépassera avec la grâce de Dieu qu'il recherche dès maintenant. 

Nul n'a jamais recherché quelque chose sans être conscient de son existence ; aujourd'hui, l'âme frustrée recherche Dieu comme la mémoire recherche un nom que l'on avait l'habitude de connaître.

La différence entre ceux qui ont trouvé Dieu et ceux qui continuent à le chercher est comme la diffé­rence entre une épouse heureuse de jouir de la compa­gnie de son mari et une jeune fille qui se demande si elle trouvera jamais un mari et qui s'efforce d'attirer les hommes d'une manière qui n'est peut-être pas la bonne. 

Ceux qui poursuivent le plaisir, la gloire et la fortune sont tous, en réalité, à la recherche de l'Infini,mais ces chercheurs sont encore dans les faubourgs de la Cité Éternelle.

Ceux qui ont la foi ont trouvé leur véritable foyer au sein de l'Infini, ils ont trouvé « cette paix que le monde ne peut pas donner».

De même qu'il est possible d'apercevoir une silhouette lointaine sans distinguer du premier coup qu'il s'agit d'un ami perdu de vue depuis longtemps, de même on peut éprouver un besoin d'Infini, désirer des extases d'amour qui n'auraient pas de fin, sans se rendre encore compte qu'il s'agit de Dieu.

Peu importe le degré d'abjection auquel une âme est parvenue, il n'en est aucune qui se soumette à des plaisirs illicites sans avoir conscience de son asser­vissement, de son esclavage.

C'est pour cela sans doute que les alcooliques sont si souvent des menteurs ; leurs lèvres nient un esclavage dont leur existence porte un si visible témoignage. 

Ces individus qui répugnent à admettre leurs fautes se refusent avec obstination à la Vérité divine ; mais la tristesse et la vacuité de leur existence les mènera, en définitive, au Dieu de Miséricorde.

Notre monde extérieur est aujourd'hui dans un état désespéré, mais le monde intérieur de l'homme est loin d'être sans espoir.

Le monde des politiciens et des économistes reste à la traîne, bien en retard sur le développement psychologique des hommes. 

Le monde est loin de Dieu, mais les cœurs humains ne le sont pas.

C'est pourquoi la paix viendra moins des bouleversements politiques que de l'homme lui-même, qui, contraint de chercher refuge contre les tumultes extérieurs dans son âme même, sera hissé au-dessus de lui-même jusqu'à ce bonheur pour lequel il a été créé.

 

(Extrait de : LE CHEMIN DU BONHEUR  (Mgr fultonJ. sheen))

this is rather striking-- The shroud of Turin overlaid on the Sinai Pantocrator icon.:

Où nous trouver ?

 

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  

CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

 

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

----------------------------------------------

Aucun texte alternatif disponible.
Repentez-vous, 
car le Royaume des Cieux est proche 
 
(Matthieu 17, 1)
 
Nous souhaitons à tous les chrétiens orthodoxes, à tous nos lecteurs et lectrices,
un saint grand Carême qui les remplisse d'un grand Amour pour le Christ.

PROGRAMME LITURGIQUE

 

(mis à jour ) de fin Mars et Avril :

 

PIEUX CARÊME À VOUS !

 

HEUREUSE MONTÉE VERS PÂQUES !

_________

 

-PARIS: ATTENTION  la "Permanence pastorale et réception des fidèles  des Vendredis après-midi et Samedi matin précédent le 1er dimanche de chaque mois est en Avril 2017 reculée au Vendredi 7 et Samedi 8 Avril en raison du WE des RAMEAUX 

Le Samedi 8 AVRIL

RAMASSAGE DES FIDÈLES de Paris et sa région pour le WE au Monastère  à 15h au point de rendez-nous habituel .

(En mai, retour à la normale: Vendredi 5 et Samedi 6). 

________________

NORMANDIE:

-CAEN: Une permanence pastorale sera assurée par le Père Isaac du 29 Mars au soir au 31 Mars au matin (prenez Rdv avec lui 07 87 11 06 03 par sms).

-LISIEUX (Coquainvillier) , le 22 Avril (En raison de la Semaine Sainte) *

-AU MONASTÈRE DE CHANDAI :
DIMANCHE 2 Avril et 7 Mai, PÈLERINAGE à N-D de MISÉRICORDE et aux Sts du Kérala.* .

Du 7 au 15 Mai, Pèlerinage Marial du "Mois de Marie".

Sanctuaires visités:

-N-D de Miséricorde,Notre-Dame de L'Epine , N-D de Houppach (Masevaux) et St Ubald (Thann/St Ubald est invoqué contre toutes influences malfaisantes), Mont St Odile, Notre-Dame de Neubois,

Notre-Dame de Thierenbach ("Route des vins"), Le 11, N-D d'Autun, - Le 12, N-D d'Espis, N-D de Toutes-Grâces et St Ubald (Vénération de la relique de St Ubald est invoqué contre toutes influences malfaisantes) 

 

Clôture des inscriptions le 23 Avril/ Offrande estimée 300 euros.

_____________________________

 

 

NANTES :Jeudi 6 Avril, Messe à 18h (Réception des fidèles de 9h à 17h )

ANGOULÊME (JAULDES ):
Dimanches 2 Avril * (En raison de la Retraite de SEMAINE SAINTE) et le 23 *

#PÉRIGUEUX (LA CHAPELLE FAUCHER ) :
Samedi 22  *. . .

ALSACE, SUISSE,LYONNAIS, SUD-EST :Visite pastorale (prenez Rdv ) entre le 24 (28 Messe à Belfort) et le 30, Messe dominicale à Lyon*.


 

#PARAY LE MONIAL - ALLIER/CHAROLAIS: Visite pastorale ( prenez Rdv ) entre le 1er Mai et le 3

 

 

*MESSES À 10H 30
-----------------------------------------------------
Nota bene :

Les "permanences pastorales" sont prévues pour vous assurer la proximité des sacrements
(Messess, Confessions, Onction des malades ), catéchisme, entretiens et accompagnements spirituels , prières de délivrance ( voir d'exorcismes ) ou de guérison intérieure . 
(RÉCEPTION SUR RDV) en fonction de la région où vous vivez

L’image contient peut-être : 3 personnes

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

(SS Ignatius Aprem II)

Note:
L'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise
Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité
des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien
et la paix du monde.
¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil
des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles ,
nous n'exigeons aucun fixe.
Les offrandes sont libres et non
obligatoires.
Toute offrande fait cependant l'objet d'une
déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre
revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, Moniale ( 06.17.51.25.73).

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

CONFIER DES INTENTIONS DE

 

PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST

 

SIMPLE...

 

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères

 

humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le

 

"premier né d'une multitude de frères" et  à Son amour pour tous les hommes…

 

A  travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour

 

l’humanité.

 

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet

 

immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une

 

intention de prière en l'envoyant à l'adresse

 

suivante:

 

Adresse du Monastère métropolitain ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Méditation 2:

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 7,1-2.10.14.25-30.

En ce temps-là, Jésus parcourait la Galilée : il ne voulait pas parcourir la Judée car les Juifs cherchaient à le tuer. 
La fête juive des Tentes était proche. 
Lorsque ses frères furent montés à Jérusalem pour la fête, il y monta lui aussi, non pas ostensiblement, mais en secret. 
On était déjà au milieu de la semaine de la fête quand Jésus monta au Temple ; et là il enseignait. 
Quelques habitants de Jérusalem disaient alors : « N’est-ce pas celui qu’on cherche à tuer ? 
Le voilà qui parle ouvertement, et personne ne lui dit rien ! Nos chefs auraient-ils vraiment reconnu que c’est lui le Christ ? 
Mais lui, nous savons d’où il est. Or, le Christ, quand il viendra, personne ne saura d’où il est. » 
Jésus, qui enseignait dans le Temple, s’écria : « Vous me connaissez ? Et vous savez d’où je suis ? Je ne suis pas venu de moi-même : mais il est véridique, Celui qui m’a envoyé, lui que vous ne connaissez pas. 
Moi, je le connais parce que je viens d’auprès de lui, et c’est lui qui m’a envoyé. » 
On cherchait à l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui parce que son heure n’était pas encore venue. 

 



Par Saint Augustin

(354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église 
Sermons sur Saint Jean, n° 28 

 

« Son heure n'était pas encore venue »

 

« La fête juive des Tentes approchait. Les frères de Jésus lui dirent :

-Ne reste pas ici, va en Judée, pour que tes disciples là-bas voient les œuvres que tu fais...

Jésus leur dit : Mon temps n'est pas encore venu, tandis que pour vous le temps est toujours bon » (Jn 7,2-6)...

Jésus répond ainsi à ceux qui lui conseillaient de rechercher la gloire :

-« le temps de ma gloire n'est pas encore venu ». Voyez la profondeur de cette pensée : ils le poussent à rechercher la gloire, mais lui veut que l'humiliation précède l'élévation ; c'est par l'humilité qu'il veut se frayer un chemin à la gloire.

Les disciples qui voulaient être assis l'un à sa droite et l'autre à sa gauche (Mc 10,37) recherchaient la gloire humaine eux aussi : ils ne voyaient que le terme du chemin, sans considérer le chemin qui devait y conduire.

Le Seigneur les a donc rappelés à la véritable route, pour qu'ils parviennent à la patrie comme on doit le faire.

La patrie est élevée mais la route est humble. La patrie, c'est la vie du Christ ; la route, c'est sa mort.

La patrie, c'est la demeure du Christ, la route, c'est sa Passion... 

Ayons donc le cœur droit ; le temps de notre gloire n'est pas encore arrivé. Écoutons dire à ceux qui aiment ce monde, comme les frères du Seigneur :

-« Votre temps est toujours bon, le nôtre n'est pas encore venu ». Osons le dire, nous aussi.

Nous qui sommes le Corps de notre Seigneur Jésus Christ, nous qui sommes ses membres, nous qui le reconnaissons avec joie comme notre chef, redisons ces paroles, puisque c'est pour nous qu'il a daigné les dire le premier.

Quand ceux qui aiment le monde insultent notre foi, disons-leur :

-« Votre temps est toujours bon, le nôtre n'est pas encore venu. »

L'apôtre Paul, en effet, nous a dit :

-« Vous êtes morts, et votre vie est désormais cachée avec le Christ en Dieu ».

Quand viendra notre temps ?

-« Quand le Christ, notre vie, apparaîtra, alors vous apparaîtrez, vous aussi, avec lui dans la gloire » (Col 3,3). 

« Notre vie est cachée en Dieu avec le Christ ».

On pourrait bien dire pendant l'hiver :

cet arbre est mort, par exemple un figuier, un poirier ou tout autre arbre fruitier ; pendant tout l'hiver, il semble privé de vie.

Mais l'été sert de preuve et permet de juger s'il est vivant. Notre été à nous, c'est la révélation du Christ.

--------------

L’image contient peut-être : arbre, plante, plein air, nature et eau

N'abandonnez-pas !
« Ne soyez pas surpris de retomber tous les jours; n'abandonnez pas, mais tenez bon avec courage. Et assurément, l'ange qui veille sur vous honorera votre patience.. »

(Saint Jean Climaque)

 

Repost 0
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 04:53

Fifth Wednesday of Great Lent

 

Mercredi, 29 mars 2017

Evening:

St. Mark 6:30-46

Morning:

Deuteronomy 31: 16-23

Isaiah 41: 8-17

Acts 5:1 - 6 I

Corinthians 10: 1-13 St.

Matthew 14: 14-23

__________

Fifth Thursday of Great Lent

Jeudi, 30 mars 2017

 

Evening:

St. Matthew 14: 23 -36

Morning:

Genesis 50: 14-22

Isaiah 42:1-9

Acts 19:8-12

Colossians3: 1-17

St. Mark 6:47-56

orthodoxwayoflife: “ This is a rare icon in the Orthodox Church: it is called “The first steps of Jesus”. It’s amazing!:

"My thoughts regarding human freedom come down to the following: in and of itself, freedom is a great gift of God; in and of itself, freedom is the ability to choose. God did not program us for good (by the way, that often destroys faith in people who say: ‘Why does God not punish sinners? Where is God, when such things as wars and crimes are happening?'). God did not program us for good in the same way that we set an alarm clock for a given time. He could have done this; He could have created an amazing community of happy and holy people. But then these people would not have been holy and happy by their own choice, but by the program embedded in them. The image of God would not be in them; they would have been created otherwise [since God has free will - Ed.]. But God desired to create us according to His image, to imbed in us the breath of His life. This led to the fact that man has the ability to choose."
(His Holiness Patriarch Kirill of Moscow )

Méditation 1:

 

Livre d'Isaïe 1,16-19.

Parole du Seigneur Dieu : Lavez-vous, purifiez-vous. Otez de ma vue vos actions mauvaises. Cessez de faire le mal, 
apprenez à bien faire ; recherchez la justice, redressez l'oppresseur, faites droit à l'orphelin, défendez la veuve. 
Venez et discutons ensemble. Si vos péchés sont comme l'écarlate, ils deviendront blancs comme la neige ! s'ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. 
Si vous obéissez de bon cœur, vous mangerez les biens de votre pays. 

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 9,1-38.

En ce temps-là, Jésus vit, en passant, un homme aveugle depuis sa naissance. 
"Maître, lui demandèrent ses disciples, est-ce que cet homme a péché, ou ses parents, pour qu'il soit né aveugle ?" 
Jésus répondit : "Ni lui, ni ses parents n'ont péché, mais c'est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui. 
Il faut, tandis qu'il est jour, que je fasse les œuvres de celui qui m'a envoyé ; la nuit vient, où personne ne peut travailler. 
Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde." 
Ayant ainsi parlé, il cracha à terre, fit de la boue avec sa salive, puis il l'étendit sur les yeux de l'aveugle, et lui dit : 
"Va, lave-toi dans la piscine de Siloé (mot qui se traduit : Envoyé)." Il partit, se lava, et s'en retourna, voyant clair.
Les voisins, et ceux qui l'avaient vu auparavant demander l'aumône, disaient : "N'est-ce pas là celui qui était assis et mendiait ?" 
Les uns répondaient : "C'est lui" ; d'autres : "Non, mais il lui ressemble." Mais lui disait : "C'est moi." 
Ils lui dirent donc : "Comment tes yeux ont-ils été ouverts ?" 
Il répondit : "Un homme, celui qu'on appelle Jésus, a fait de la boue, il l'a étendue sur mes yeux, et m'a dit : Va à la piscine de Siloé et lave-toi. J'y ai été, et, m'étant lavé, j'ai recouvré la vue." 
"Où est cet homme ?" lui dirent-ils. Il répondit : "Je ne sais pas." 
Ils menèrent aux Pharisiens celui qui avait été aveugle. 
Or, c'était un jour de sabbat que Jésus avait ainsi fait de la boue et ouvert les yeux de l'aveugle. 
A leur tour, les Pharisiens lui demandèrent comment il avait recouvré la vue, et il leur dit : "Il m'a mis sur les yeux de la boue, je me suis lavé, et je vois." 
Sur cela quelques-uns des Pharisiens disaient : "Cet homme n'est pas envoyé de Dieu, puisqu'il n'observe pas le sabbat." D'autres disaient : "Comment un pécheur peut-il faire de tels prodiges ?" Et la division était entre eux. 
Ils dirent donc de nouveau à l'aveugle : "Et toi, que dis-tu de lui, de ce qu'il t'a ouvert les yeux ?" Il répondit : "C'est un prophète." 
Les Juifs ne voulurent donc pas croire que cet homme eut été aveugle et qu'il eût recouvré la vue, jusqu'à ce qu'ils eussent fait venir les parents de celui qui avait recouvré la vue. 
Ils leur demandèrent : "Est-ce là votre fils, que vous dites être né aveugle ? Comment donc voit-il maintenant ?" 
Les parents répondirent : " Nous savons que c'est bien là notre fils, et qu'il est né aveugle ; 
Mais comment il voit maintenant, nous l'ignorons, et qui lui a ouvert les yeux, nous ne le savons pas. Interrogez-le lui-même ; il a de l'âge, lui-même parlera de ce qui le concerne." 
Ses parents parlèrent ainsi, parce qu'ils craignaient les Juifs. Car déjà les Juifs étaient convenus que quiconque reconnaîtrait Jésus pour le Christ serait exclu de la synagogue. 
C'est pourquoi ses parents dirent " Il a de l'âge, interrogez-le." 
Les Pharisiens firent venir une seconde fois l'homme qui avait été aveugle, et lui dirent : "Rends gloire à Dieu. Nous savons que cet homme est un pécheur." 
Celui-ci répondit : " S'il est un pécheur, je l'ignore ; je sais seulement que j'étais aveugle, et qu'à présent je vois." 
Ils lui dirent : "Qu'est-ce qu'il t'a fait ? Comment t'a-t-il ouvert les yeux ?" 
Il leur répondit : "Je vous l'ai déjà dit et vous ne l'avez pas écouté : pourquoi voulez-vous l'entendre encore ? Est-ce que vous aussi vous voulez devenir ses disciples ?" 
Ils le chargèrent alors d'injures, et dirent : "C'est toi qui es son disciple ; nous, nous sommes les disciples de Moïse. 
Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais celui-ci nous ne savons d'où il est." 
Cet homme répondit : "Il est étonnant que vous ne sachiez d'où il est, et cependant il m'a ouvert les yeux. 
Nous savons que Dieu n'exauce point les pécheurs ; mais si quelqu'un l'honore et fait sa volonté, c'est celui-là qu'il exauce. 
Jamais on n'a ouï dire que quelqu'un ait ouvert les yeux d'un aveugle-né. 
Si cet homme n'était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire." 
Ils lui répondirent : "Tu es né tout entier dans le péché, et tu nous fais la leçon ?" Et ils le chassèrent. 
Jésus apprit qu'ils l'avaient ainsi chassé, et l'ayant rencontré, il lui dit : 
"Crois-tu au Fils de l'homme ?" Il répondit : "Qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui ?" 
Jésus lui dit : "Tu l'as vu ; et celui qui te parle, c'est lui-même." 
"Je crois, Seigneur" dit-il, et se jetant à ses pieds, il l'adora. 

 

Нерукотворени Образ Христов:


Par Saint Irénée de Lyon

(v. 130-v. 208), évêque, théologien et martyr 
Contre les Hérésies V,15,2-4 (trad. SC 153, p. 205-211) 

 

« Il est l'image du Dieu invisible ; c'est en lui que tout a été créé ; tout a été créé par lui et pour lui »
(Col 1,15-16)

 

      Lorsqu'il a eu affaire à l'aveugle-né, ce n'était plus seulement par une parole, mais par une action que le Seigneur lui a rendu la vue.

Il n'agit pas ainsi sans raison ni au hasard, mais afin de faire connaître la Main de Dieu qui, au commencement, avait modelé l'homme.

Et c'est pourquoi, lorsque ses disciples lui ont demandé par la faute de qui, de lui-même ou de ses parents, cet homme était né aveugle, le Seigneur a déclaré :

« Ni lui n'a péché, ni ses parents, mais c'est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui ». Ces « œuvres de Dieu », c'est d'abord la création de l'homme, car l'Écriture nous le décrit bien comme une action :

-« Et Dieu prit du limon de la terre, et il modela l'homme » (Gn 2,7).

C'est pour cela que le Seigneur a craché à terre, a fait de la boue et en a enduit les yeux de l'aveugle.

Il montrait par là de quelle façon avait eu lieu le modelage originel, et, pour ceux qui étaient capables de comprendre, il manifestait la Main de Dieu qui avait pétri l'homme à partir du limon. 

      Et parce que, dans cette chair modelée selon Adam, l'homme était tombé dans la transgression et avait besoin du bain de la nouvelle naissance (Tt 3,5), le Seigneur a dit à l'aveugle-né, après lui avoir enduit les yeux de boue :

-« Va te laver à la piscine de Siloé ».

Il lui accordait ainsi à la fois le remodelage et la régénération opérée par le bain.

Aussi, après s'être lavé, « il s'en revint, voyant clair », afin de reconnaître celui qui l'avait remodelé et d'apprendre en même temps quel était le Seigneur qui lui avait rendu la vie. 

      Ainsi celui qui, au commencement, avait modelé Adam et à qui le Père avait dit :

-« Faisons l'homme à notre image et à notre ressemblance » (Gn 1,26), celui-là même s'est manifesté aux hommes à la fin des temps et a remodelé les yeux de ce descendant d'Adam.

 

 

 :

 

 Pas de panique, mais il y a urgence ! 


« Dieu ne regarde pas comme les hommes : les hommes regardent l’apparence, mais le Seigneur regarde le cœur. » (1S 16, 7)


Ce verset  tiré du premier livre de Samuel, nous invite tous et chacun à une conversion profonde et urgente :

-celle de notre regard, de la façon dont nous regardons tous ceux qui nous entourent. Et il y a une urgence !
Bien souvent, nous nous arrêtons aux apparences, nous jugeons à l’aune de nos critères sociaux, affectifs ou autres. Et cela est normal, il ne faut pas en avoir peur. La première réaction liée à notre regard, nous ne la maîtrisons pas complètement !

 Décidons de regarder l'autre avec amour 
C'est bien joli de le vouloir, mais ensuite qu’est-ce que je fais  de ce regard ? Est-ce que je prononce un jugement sur telle personne que j’enferme alors dans une case, ou bien est-ce que c’est un moyen de lui vouloir du bien, alors même que j’ai pu être désarçonné de prime abord ?


Le regard de Jésus qui vit en communions constante  à la patience du Père Céleste va au-delà des défauts et voit la personne . Aprenons-donc de notre Chef, de notre modèlé à  ne pas nous arrêtez pas à la superficie des choses ,à ne pas enfermer une personne dans tel ou tel moment de sa vie (Fut-il délictueux ou pécamineux), éloignons-nous des travestissements mondains qui nous portent au "paraître" et nous éloignent de l'être, qui nous portent à maquiller en quelque sorte notre âme pour sembler meilleurs. Au contraire, à la suite du Christ "Doux et humble de coeur", soyons de ces cœurs qui discernent et transmettent le bien sans se lasser. 

  Aujourd'hui, je fais un pas                                                          

Je pense à une personne que j’ai pu enfermer par un regard et un jugement trop rapide et sans miséricorde. Je demande la grâce de l’humilité pour revoir mon jugement qui s’est peut-être fait trop rapidement et selon les apparences...

A Humble Jesus Christ Holy Tuesday...:

Mes pensées concernant la liberté de l'homme sont celles-ci :

en soi, la liberté est un grand don de Dieu; en soi, la liberté est la capacité à choisir. Dieu ne nous a pas programmés pour faire le bien (soit dit en passant, cela détruit souvent la foi chez les gens qui disent : " Pourquoi Dieu ne punit-Il pas les pécheurs? Où est Dieu, quand des guerres et des crimes sont en train de se produire?") Dieu ne nous a pas programmés pour faire le bien de la même façon que nous programmons l'alarme sur un réveil pour sonner à une heure précise. Il aurait pu le faire; Il aurait pu créer une communauté formidable de gens heureux et saints. Mais ces gens n'auraient pas été saints et heureux de leur propre choix, mais par le programme qui leur aurait été intégré. L'image de Dieu ne serait pas en eux; elles auraient été créées autrement [puisque Dieu a le libre-arbitre absolu, ndt]. Mais Dieu a voulu nous créer selon Son image, pour nous insuffler le souffle de Sa vie. Ce qui a conduit au fait que l'homme a la capacité de choisir."
Sa sainteté le patriarche Kirill de Moscou

The Risen Christ - Othodox Icon art - Ανάστασις IC XC:

Urgence élections,

 Prière pour la France:

MAESTRO DE CESI CRISTO CON SU MADRE 1308:

Je vous propose la prière suivante pour notre Pays:


Seigneur Jésus, Ô Christ notre Dieu, Vous qui êtes venu, non pour juger le monde, mais pour le sauver; Vous qui êtes monté librement sur la Croix pour tous les humains;
Vous qui, dans Votre amour ineffable et Vôtre indicible compassion, veillez au bien et au libre salut de chacun;
Vous qui êtes invisiblement présent dans ce monde qui Vous appartient et dans notre pays par le Corps de Votre sainte Eglise, acceptez les prières de supplication et de louange que nous Vous adressons pour notre patrie la France, justement mais cruellement éprouvée.


Seigneur Jésus Christ notre Dieu, par les prières et la protection de Votre Mère toute pure et immaculée, du saint archange Michel, Protecteur de la France, des saints de notre pays, en particulier de notre mère parmi les saints Marie Madeleine "Egale-aux-apôtres" dont les reliques sanctifient notre sol, de son disciple saint Maximin, de saint Lazare Votre ami, des saints Jean Cassien et Victor de Marseille, Martin de Tours, Irénée de Lyon, Hilaire de Poitiers, Germain d’Auxerre, Germain de Paris; de saint Cloud, sainte Geneviève et sainte Radegonde et de tous les saints moines et moniales de notre pays; des saints et victorieux martyrs Pothin et Blandine de Lyon et de tous les saints martyrs de France :

Eclairez, inspirez, convertissez et sauvez notre patrie la France, ceux qui la gouvernent ainsi que chacun des membres de son peuple.


A nous qui Vous supplions dans la vraie Foi, accordez la grâce du non-jugement, la conscience libre, la force du saint Esprit pour témoigner de Votre vérité dans la paix qui vient de Vous.


Accordez-nous la grâce de voir nos propres fautes et d’accueillir Votre pardon.


Donnez-nous de Vous glorifier et de Vous célébrer pour la bienveillance que Vous manifestez à notre pays, à ceux qui le gouvernent et à tout son peuple.


Inspirez-nous de Vous célébrer en premier lieu pour la révélation que Vous avez donnée de Vous-même à nos Pères par la prédications de ces aînés dans la Foi qui sont venu d'Orient pour ensemencer notre terre de l'Evangile de vérité, d'amour et de paix et à ceux qui, en conséquence peuvent en ces jours, sur cette même terre bénie de France, vous confesser avec Votre Père coéternel et Votre très saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles : Amîn!

_______________

 

Saint Michael and the Dragon in an initial Q by an Unkown master German, Würzburg, about 1240-50:

Urgence élections :

 Prière pour la France à saint Michel

 

Saint Michel, grand Prince de la milice céleste, établi par la Providence divine le protecteur spécial de la France, souvenez-vous que vous l’avez faite grande entre toutes les nations, que vous l’avez établie sentinelle de la foi et soldat de Dieu dans le monde. Glorieux Archange, vous que nos rois ont autrefois proclamé patron de la France, protégez-nous contre tous nos ennemis ; nous vous conjurons de nous placer tous sous votre impénétrable protection. Protégez toujours l’Eglise et la France ! Obtenez-lui un prompt et sincère retour à l’antique foi, source de sa force et de sa grandeur. Éclairez les incrédules, rassurez les timides, fortifiez les faibles, encouragez les bons, secourez-nous tous et rendez-nous meilleurs et plus chrétiens. Amîn.

Saints du jour:

Mercredi, 29 mars 2017

SAINT EUSTACHE
(ou Eustaise)
Abbé
(+ 629)
 
 

 

     Issu d'une noble famille burgonde, Eustaise naquit dans le pays de Langres, sans doute dans le Bassigny (Haute-Marne). Nous ne savons rien de ses parents, sauf qu'il était le neveu par sa mère de Miétius (ou Michus), évêque de Langres. Dès son plus jeune âge, il fut élevé par Colomban lui-même. On ne sait pas comment il connut Colomban, mais celui-ci eut bientôt fait d'apprécier ses grandes qualités et en fit son minister. «Ses progrès furent si grands en vertu et en science qu'on le jugea capable d'enseigner ». Telle était la confiance qu'il sut inspirer au saint Irlandais, que celui-ci se reposa sur lui d'une des parties les plus difficiles de sa charge, à savoir la direction de l'école du monastère. 

 

     Après l’expulsion de Colomban de Luxeuil en 610 avec ses compagnons irlandais, Eustaise fut, avec Attala et Cagnoald, un de ceux qui rejoignirent Colomban, sans doute à Metz, à la Cour de Théodebert. Nous les retrouverons ensuite sur les chemins de l'exil, à travers la Suisse, puis au bord du lac de Constance, à Bregenz (Autriche), où ils eurent permission de s'installer. En 612, au moment de quitter Bregenz, Colomban ordonna à Eustaise de rentrer à Luxeuil et d'y relever Attala et Waldolène qui avaient gouverné le monastère comme prepositi en son absence. 

 

     Le roi Clotaire, à la tête des trois royaumes mérovingiens, décida d'envoyer Eustaise à Bobbio pour tenter de décider Colomban à revenir à Luxeuil. Invoquant son âge, ce dernier déclina la royale invitation. Au retour, sur le chemin de Luxeuil il s’arrêta au monastère Saint-Maurice d’Agaune (Suisse) d'où il ramena, non sans difficultés, l'ermite Amatus (futur saint Amé).  

 

   Eustaise partit évangéliser les populations au bord du Doubs et jusqu’aux confins du Danube en fondant des monastères (Cusance dans le Doubs, Weltenburg, en Bavière). C’est sous son abbatiat et celui de son successeur saint Valbert que le monastère de Luxeuil devint une école monastique de réputation européenne, pépinière de saints et de bâtisseurs de monastères à travers la Gaule. Il dut combattre l’hérésie du moine Agrestius qui avait déjà converti Saint Amé et Saint Romaric et que Sainte Fare avait rejetée.

 

Les fondations de cette époque vécurent selon la règle de saint Colomban, probablement déjà assouplie en se mêlant avec celle de Saint Benoit.

 

Il mourut le 29 mars 629 et il fut enterré dans l’église Saint Pierre de Luxeuil. Ses reliques furent rassemblées avec celle de saint Valbert au cours du VIIIe siècle.

 

 
(Source:Vie de saint Colomban et de ses disciples, Adalbert de Vogüé, Vie de saint Eustaise, Vie monastique n°19, Abbaye de Bellefontaine)

______________________________

 

 

Sainte Gladys

Veuve et ermite

(Ve s.)

 

Gladys, prénom toujours apprécié dans le monde anglo-saxon, était princesse du Pays de Galles.

Elle et son mari Gondlée étaient devenus des saints, non sans peine. Gondlée, chef de clan, avait enlevé sa future épouse, dont la fidélité conjugale fut loin d'être exemplaire.

 

Or le fils de tels parents, Cadoc, se manifesta très vite, au contraire, comme un saint authentique. Il eut assez d'influence pour amener ses parents à quitter leur existence brutale.

 

Devenue veuve, Gladys se convertit et se fit ermite, vivant dans la prière et la pénitence au bord de la rivière Ebbwé, dans l'Ouest de l'Angleterre. Elle termina sa vie dans la paix de la conversion du cœur.

 

Quant à son fils, devenu moine, il fonda un monastère dans la région de Cardiff, puis se réfugia avec ses moines en Armorique, notre Bretagne, lors de l'invasion des tribus saxonnes. Ayant rencontré saint Gildas, le moine Cadoc portera l'Évangile dans la région de Vannes en Morbihan.

 

Ainsi, le fils et la mère se sont retrouvés par la miséricorde du Seigneur qui « écrit droit avec les lignes courbes de nos vies ».

 

De retour en Angleterre, Cadoc prend soin de ses compatriotes, les Celtes des comtés orientaux combattant les conquérants saxons, qui le livrent au martyre à Weedon. Il avait mené jusqu'au bout le beau combat de la foi. Le prénom Cadoc, ou encore Kadeg, a d'ailleurs le sens, en celtique, de "combattant valeureux".

 

Cette notice fait référence au dictionnaire hagiographique intitulé Dix mille saints et rédigé par les bénédictins de Ramsgate en Angleterre (Éditions Brépols).

 



(Source principale : lejourduseigneur.com (« Rév. x gpm »).)

 

-------------------

 

Par Saint Augustin

(354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église 
La Genèse au sens littéral, 4, 11-13 [21-24] (trad. Bibliothèque Augustinienne, t. 48, DDB 1972, p. 307s rev.) 

 

« Mon Père, jusqu'à maintenant, est toujours à l'œuvre, et moi aussi, je suis à l'œuvre »

Christ, the Creator of this World.:

 

Nous voudrions expliquer comment sont également vrais deux textes : celui de la Genèse où il est écrit que Dieu se reposa le septième jour de toutes ses œuvres et celui de l'Évangile où le Seigneur, par qui toutes choses ont été faites, dit :

-« Mon Père est à l'œuvre jusqu'à maintenant, et moi aussi je suis à l'œuvre »...

L'observation du sabbat a été prescrite aux juifs pour préfigurer le repos spirituel que Dieu promettait aux fidèles qui feraient de bonnes œuvres.

Repos dont le Seigneur Jésus Christ... a confirmé le mystère par sa sépulture.

Car c'est le jour du sabbat qu'il a reposé dans le tombeau... lorsqu'il avait consommé toutes ses œuvres... 

On peut penser que Dieu s'est reposé d'avoir créé les divers genres de créatures, parce qu'il n'a plus créé ensuite de nouveaux genres, mais...

que, même en ce septième jour, il n'a pas cessé de gouverner le ciel, la terre et tous les autres êtres qu'il avait créés ; sinon, ils auraient aussitôt sombré dans le néant. Car la puissance du Créateur, la force du Tout-Puissant, est la cause par laquelle subsiste toute créature...

Il n'en est pas en effet de Dieu comme d'un architecte : la maison est achevée, celui-ci s'en va et...

l'œuvre subsiste ; au contraire, le monde ne pourrait subsister, ne serait-ce l'instant d'un clin d'œil, si Dieu lui retirait son appui... 

C'est ce que dit l'apôtre Paul quand il est venu annoncer Dieu aux Athéniens :

-« En lui nous avons la vie, le mouvement et l'être » (Ac 17,28)... En effet, nous ne sommes pas en Dieu comme sa propre substance, au sens où il est dit qu'« il a la vie en lui-même » ; mais, puisque nous sommes autre chose que lui, nous ne pouvons être en lui que parce qu'il agit ainsi :

« Sa Sagesse s'étend avec force d'un bout du monde à l'autre et elle gouverne l'univers » (Sg 8,1)... 

Les œuvres bonnes que Dieu a faites (Gn 1,31), nous les voyons ; son repos, nous le verrons après avoir accompli nos bonnes œuvres.

____________ L’image contient peut-être : une personne ou plus, océan, plein air, nature et eau

__________

Aucun texte alternatif disponible.

PRIERE:

Ô Dieu qui cultivez la beauté et qui plantez la bonté - rendez fécond mon esprit stérile, dans Votre miséricorde.

Ô Christ, montant sur la croix par le cœur de Votre amour - Vous m'avez tiré du gouffre des passions - Tu m'avez relevé et redirigé vers les cieux.

L’image contient peut-être : 6 personnes

Ô Christ, étendant Vos  mains sur la croix - Vous avez embrassé toutes les nations qui étaient loin de Vous - Vous les avez ramenées près de Votre puissance.

Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Unité des trois Personnes, Trinité plus haute que l'être - Unique Divinité, Père, Fils et Esprit droit - sauvez ceux qui Vous vénèrent.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

Amîn

L’image contient peut-être : 1 personne

Qui parmi ceux qui sont nés de la terre - pourrait dignement te célébrer, Vierge Mère - Tu es la seule élue et toute bienheureuse entre les femmes.

Gloire à Vous , ô notre Dieu, gloire à Vous.

Jésus élevé sur la croix, le côté percé - Vous avez bu le fiel pour moi - qui par la transgression Vous ai couvert d'amertume.

Ô Dieu qui cultivez la beauté et qui plantez la bonté - rendez fécond mon esprit stérile, dans Votre miséricorde

____________________________________

L’image contient peut-être : 1 personne

Prayer of Repentance of St. Mary of Egypt

 

while standing in front of the icon of the Theotokos at the Church of the Holy Sepulcher in Jerusalem.

“O Lady, Mother of God, who gave birth in the flesh to God the Word, I know, O how well I know, that it is no honour or praise to thee when one so impure and depraved as I look up to thy icon, O ever-virgin, who didst keep thy body and soul in purity.

Rightly do I inspire hatred and disgust before thy virginal purity. But I have heard that God Who was born of thee became man on purpose to call sinners to repentance. Then help me, for I have no other help. Order the entrance of the church to be opened to me.

Allow me to see the venerable Tree on which He Who was born of thee suffered in the flesh and on which He shed His holy Blood for the redemption of sinners an for me, unworthy as I am.

Be my faithful witness before thy son that I will never again defile my body by the impurity of fornication, but as soon as I have seen the Tree of the Cross I will renounce the world and its temptations and will go wherever thou wilt lead me.”

Jeudi, 30 mars 2017

Saint Jean le Sinaïte,

Aucun texte alternatif disponible.

surnommé Climaque

 

J

ean naît vers 575. Sa vie se déroula donc pendant les années où Byzance, capitale de l'empire romain d'Orient, connut la plus grande crise de son histoire. A l'improviste, le cadre géographique de l'empire se transforma et le torrent des invasions barbares fit s'effondrer toutes ses structures. Seule tint bon la structure de l'Église, qui continua pendant ces temps difficiles à exercer son action missionnaire, humaine et socio-culturelle, en particulier à travers le réseau des monastères, dans lesquels œuvraient de grandes personnalités religieuses, comme celle, précisément, de Jean Climaque.

 

Jean vécut et raconta ses expériences spirituelles dans les montagnes du Sinaï, où Moïse rencontra Dieu et Elie en entendit la voix. On conserve des informations le concernant dans une brève Vita (pg 88, 596-608), écrite par le moine Daniel de Raito : à seize ans, Jean, devenu moine sur le mont Sinaï, y devint le disciple de l'abbé Martirio, un « ancien » ; c'est-à-dire un « sage ». Vers vingt ans, il choisit de vivre en ermite dans une grotte au pied de la montagne, dans un lieu appelé Tola, à huit kilomètres du monastère de Sainte-Catherine. Mais la solitude ne l'empêcha pas de rencontrer des personnes souhaitant avoir une direction spirituelle, ainsi que de se rendre en visite dans plusieurs monastères à Alexandrie. En effet, sa retraite d'ermite, loin d'être une fuite du monde et de la réalité humaine, déboucha sur un amour ardent pour les autres (Vita 5) et pour Dieu (Vita 7).

 

Après quarante ans de vie érémitique vécue dans l'amour pour Dieu et pour son prochain, des années pendant lesquelles il pleura, il pria, il lutta contre les démons, il fut nommé higoumène du grand monastère du mont Sinaï et revint ainsi à la vie cénobitique, dans un monastère. Mais, quelques années avant sa mort, nostalgique de sa vie d'ermite, il laissa à son frère, moine dans le même monastère, la conduite de la communauté.

Il meurt après 650.

On possède de lui deux œuvres ascétiques « l'Échelle de perfection », d'où son surnom de Climaque, et le « Livre au Pasteur ».

 

Pour approfondir, lire la Catéchèse du Pape émérite de l'Eglise de Rome SS  Benoît XVI :

 >>> Jean Climaque

__________

Ayant solidement sur l'échelle, Climaque, 
disposé tes vertus comme autant de degrés, 
tu gagnas, en montant, l'état paradisiaque. 
Le trente, de ce monde, Jean, tu émigrais. 
Par ses saintes prières, ô notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous. Amen.

L’image contient peut-être : 1 personne

Tropaire, t. 8

Par les flots de tes larmes tu as fait fleurir le désert stérile, / par tes profonds gémissements tu fis produire à tes peines cent fois plus, / par tes miracles étonnants tu devins un phare éclairant le monde entier: / vénérable Père, saint Jean, prie le Christ notre Dieu / de sauver nos âmes.

Lucernaire, t. 8

Sans cesse, vénérable Père, saint Jean, / tu chantas à pleine voix les louanges de Dieu, / méditant ses paroles inspirées / pour les faire fructifier sagement; / et, devenu riche de la grâce d'en-haut, / tu méritas la béatitude sans fin.

Par les flots de tes larmes, illustre Père, saint Jean, / ton âme fut purifiée / et par tes veilles de toute la nuit / tu as trouvé grâce auprès de Dieu, / tu es monté vers son amour, / Père bienheureux, vers le charme de sa beauté; / et maintenant tu en jouis, dans l'allégresse sans fin.

Sur les ailes de l'esprit, vénérable Père, saint Jean, / vers Dieu tu es monté par la foi, / abandonnant le désordre de ce monde agité; / prenant ta croix, tu as suivi le Christ, / maîtrisant sous le frein de l'ascèse les élans de ton corps / par la force qui émane du saint Esprit.

Cathisme, t. 4

Ayant solidement fixé les vertus / comme degrés vers le ciel, / tu montas, dans la piété, / vers l'immensité de la contemplation; / toi qui mis au pilori les embûches des démons, / tu gardes tous les hommes de leurs méfaits; / Jean Climaque, échelle des vertus, / intercède auprès du Christ, / vénérable Père, pour le salut du genre humain.

Kondakion, t. 1

Toi qui nous offres comme impérissables fruits / les enseignements de ton livre, Père saint, / tu adoucis les cœurs des fidèles s'en approchant / avec sobriété, bienheureux Jean; / il est vraiment l'échelle conduisant / de terre vers l'immortelle gloire des cieux / les âmes de ceux qui te vénèrent fidèlement. 
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/s…/stsmars/mars30.html

(Source:Père Duloisy)

Aucun texte alternatif disponible.

Texte complet de l'Echelle de Saint Jean Climaque 
http://livres-mystiques.com/partieTE…/…/Echelle/climaque.htm

L’image contient peut-être : texte

He is best known as the author of the Ladder of Divine Ascent, a treasury of spiritual wisdom which is read in its entirety in monasteries during every Lenten season.

 He is also commemorated on the Fourth Sunday of Great Lent.

 

  Nothing is known of his life before he entered the monastery at Mount Sinai (now St Katherine's Monastery) at the age of sixteen; he remained there until his death at the age of eighty. After he first arrived, he spent nineteen years in strict obedience to his spiritual father, Martyrios. When Martyrios died, John retired to a nearby cave, where he lived in the strictest asceticism for twenty years. (It was during these years that he wrote the Ladder.) He reluctantly returned to the monastery when he was made abbot by the brethren, and spent the rest of his days guiding his spiritual children in the way of salvation.

 

  Once he heard a monk criticize him for speaking too much; rather than reproach the monk, he himself kept silence for a full year, never uttering a word until the brethren begged him to speak again. At another time a large company of pilgrims came to Mt Sinai. At supper they all saw a young man, dressed as a Jew, serving at table and giving orders to the other servants, then suddenly disappearing. When they wondered among themselves what this could mean, John said 'Do not try to look for him; that was the prophet Moses serving you in his own home.'

 

  When the holy abbot knew that his death was approaching, he appointed his own brother, George, as his successor. George grieved the approaching death of his beloved brother, but St John told him that, if he was found worthy to stand close to God after his death, he would pray that George be taken up to heaven in the same year. So it happened: ten months after St John's death, George reposed in the Lord.

------------------------

 

 

---------------------

Croix_louange_2a.jpg

Par Saint Augustin

(354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église 
Sermon 98 (trad. Brésard, 2000 ans C, p. 172 rev.) 

 

« Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi »

 

      Nous trouvons dans l’Évangile trois morts ressuscités visiblement par le Seigneur, mais des milliers invisiblement.

La fille du chef de la synagogue (Mc 5,22s), le fils de la veuve de Naïm et Lazare (Jn 11) sont le symbole des trois sortes de pécheurs que le Christ ressuscite aujourd’hui encore.

La jeune fille était encore dans la maison de son père ; le fils de la veuve de Naïm n’était plus dans la maison de sa mère, mais pas encore dans le tombeau ; Lazare était enseveli. 

      Il y a donc des gens dont le péché reste dans le cœur, mais qui ne l’ont pas commis en acte.

Ils ont consenti au péché, le mort est à l’intérieur de l’âme, il n’est pas encore transporté au-dehors.

Or, il arrive souvent que des hommes fassent cette expérience en eux-mêmes : après avoir entendu la parole de Dieu, le Seigneur semble leur dire :

« Lève-toi. »

Ils condamnent le consentement qu’ils ont donné au mal, et ils reprennent souffle pour vivre dans le salut et la justice.

D’autres, après le consentement, vont jusqu’à l’acte ; ils transportent le mort qui était caché dans le secret de leur demeure et l’exposent devant tous. Faut-il désespérer d’eux ?

Le Sauveur n’a-t-il pas dit à ce jeune homme :

« Je te l’ordonne, lève-toi » ?

Ne l’a-t-il pas rendu à sa mère ?

Il en est ainsi de celui qui a agi de la sorte : s’il est touché et remué par la parole de vérité, il ressuscite à la voix du Christ, il est rendu à la vie.

Il a pu faire un pas de plus dans la voie du péché, mais il n’a pas pu périr pour toujours. 

      Quant à ceux qui s’enchaînent dans des habitudes mauvaises au point de leur ôter même la vue du mal qu’ils commettent, ils entreprennent de défendre leurs actes mauvais, ils s’irritent quand on les leur reproche.

Ceux-là, écrasés sous le poids de l’habitude du péché, sont comme ensevelis dans le tombeau.

Cette pierre placée sur le sépulcre, c’est la force tyrannique de l’habitude qui accable l’âme et ne lui permet ni de se lever ni de respirer. 

      Écoutons donc, frères très chers, et faisons en sorte que ceux qui vivent, vivent, et que ceux qui sont morts, revivent.

Que tous ces morts fassent pénitence.

Que ceux qui vivent, conservent cette vie, et que ceux qui sont morts se hâtent de ressusciter.

______

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout

« La sainteté de la vie chrétienne n'est pas fondée sur l'amour d'une loi abstraite, mais sur l'amour du Dieu vivant, d'une Personne divine, Jésus-Christ,

le Verbe de Dieu incarné, qui nous a rachetés et délivrés des ténèbres du péché. Elle est fondée également sur l'amour de nos frères dans le Christ. Il s'ensuit que notre vie morale n'est pas formaliste, qu'elle ne consiste pas seulement en une simple fidélité au devoir. C'est avant tout une question de gratitude personnelle, d'amour et de louange. C'est une morale « eucharistique », un code d'amour fondé sur la reconnaissance et la compréhension de notre vie nouvelle dans le Christ, une compréhension profonde de la divine miséricorde qui nous fait tous partager les fruits de la mort et de la résurrection du Christ. Ceci implique une prise de conscience du fait que notre vie chrétienne est, en réalité, la vie du Christ ressuscité, actif et fécond à tous les moments dans nos âmes. Notre morale est alors centrée sur l'amour, la louange et le désir de voir Notre Seigneur pleinement glorifié dans nos vies et dans le milieu auquel nous appartenons.

[...] Le  Sauveur ressuscité communique à notre être le plus profond tous les mouvements de grâce et de charité qui nous font partager Sa vie divine. Notre réponse est donc la réponse aux suggestions délicates et aimantes de l'amour personnel du Seigneur pour nous. Le comprendre, c'est non seulement transférer notre attention de nous à Lui, mais c'est aussi éveiller dans nos cœurs un amour plus profond, plus vital, une foi plus féconde et plus dynamique. C'est remplir notre vie chrétienne de l'inexprimable chaleur de la gratitude ; c'est prendre conscience de la signification du terme « fils de Dieu » parce que le Fils unique du Père nous a aimés jusqu'à mourir pour nous sur la Croix, afin que nous soyons unis dans Son amour. »


Thomas Merton (1915-1968), Vie et Sainteté (chap. III), Traduit par Marie Tadié, Aux Éditions du Seuil, Paris, 1966.

________________________

 

TOUS LES PREMIERS DIMANCHES DU MOIS, AU MONASTÈRE SYRIAQUE DE CHANDAI , PÈLERINAGES à N-D de MISÉRICORDE et aux Sts du Kérala.

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

La Vierge fait jaillir la grâce du sein de Dieu 

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Marie"

La maternité de la Sainte Vierge s’exerce dans le domaine de la transmission de la grâce. Elle est Mère, Mère du Christ, Mère du Christ total, elle est co-rédemptrice ; elle est par conséquent associée à la production de la grâce avec le Christ.

Elle est immaculée, par conséquent toute sainte, toute belle : Dieu ne lui refuse rien. Elle est la reine assise à sa droite à laquelle il ne peut rien refuser. Puissance d’intercession extraordinaire qui lui permet de faire jaillir de Dieu la grâce, comme elle veut, à cause de sa sainteté, parce qu’elle est la plus belle des créatures, un prodige dans le ciel.

La Vierge ne produit pas la grâce, mais elle la fait jaillir du sein de Dieu.

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Qui est Marie pour Jésus ?  

Bienheureux Père Marie-Eugène de l’Enfant Jésus

Notes,  1er mars 1964

Dans le cahier de l’Institut Notre Dame de vie, ‘Je veux demander pour vous l’Esprit Saint’, Editions du Carmel, page 33

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ,à l'intérieur et à l'exterieur de notre Tradition Syro- Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

 

Aucun texte alternatif disponible.

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIAToujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons... 

Afficher l'image d'origine

L’image contient peut-être : 2 personnes

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

MOIS DE SAINT JOSEPH:
Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Joseph"
 
 
Trentième Jour

Prions pour nos bienfaiteurs, afin que le bon Dieu leur rendre tout le bien qu’ils nous font.

Saint Joseph était reconnaissant

Il s’était accoutumé à voir la main bienfaisante du bon Dieu s’ouvrir, à chaque instant, pour lui donner quelque chose. Le jour dont il jouissait, l’air qu’il respirait, le pain qu’il gagnait, les forces qu’il possédait… il savait que tout cela venait de Dieu, et il le remerciait à chaque instant. Cette élévation continuelle de son cœur reconnaissant l’entretenait dans une joie continuelle. – Comme lui, ne recevons-nous pas tout du bon Dieu ? Oh ! si nos yeux s’ouvraient, comme ils s’ouvriront au ciel, nous verrions la Providence attentive à nous entourer de bien-être, de paix, de joie… Remercions-la aujourd’hui, et ne lui déplaisons en rien…

Voudrions-nous commettre une faute, au moment même où Dieu nous fait du bien ?
___
 
LA LETTRE DE GUILLAUME ANJOU:
Mor Philipose
 
Saviez-vous que 30% de tout le trafic web mondial est lié à la pornographie ? Selon un récent sondage IFOP, 51% des jeunes entre 13 et 17 ans sont allés sur des sites pornographiques en 2017. Depuis 2014, la proportion de filles a doublé, comptant maintenant pour 37%. 

La pornographie semble n'épargner personne, promue par une puissante industrie et de puissants lobbies exerçant des pressions dans la politique, les médias, la culture...

C'est une réalité, de nombreux chrétiens et responsables religieux sont concernés par ce péché. En plus de l'impureté et de l'infidélité que cela peut représenter dans un couple, regarder des contenus pornographiques, c'est aussi participer activement à l'industrie de l'esclavage et du trafic humain.

Bien sur, ce péché devient très rapidement une addiction et ceux qui s'y sont livrés en deviennent "esclaves". En terme d'addiction, la pornographie aurait les mêmes effets sur le cerveau que l'héroïne.

Prions pour les chrétiens, les pasteurs, les prêtres et tout leader qui regardent des contenus pornographiques et qui en sont devenus les esclaves.

Prions pour qu'ils trouvent le courage de parler à quelqu'un de confiance qui pourra les accompagner et les aider à retrouver leur dignité. 

Prions pour qu'ils placent leur foi dans le Seigneur, afin d'être pardonnés, entièrement délivrés et restaurés.

Envoyé avec amour,

Guillaume
_____________________________________
 
 
SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR
 
 
Le gouvernement Écossais augmente la prise en charge des traitements de l’infertilité par FIV
Le Ministre Ecossais de la santé publique, Aileen Campbell, a indiqué que son gouvernement s’était engagé à assurer un accès équitable à la fécondation in vitro (FIV) suite aux recommandations formulées par le National Infertility Group....
 
 
Une neuroprothèse permet à Bill Kochevar, tétraplégique, de commander son bras par la pensée
Suite à l’implantation d’une neuroprothèse dans son cerveau, Bill Kochevar, tétraplégique, peut réutiliser son bras et sa main droite pour boire et manger.   Pour le Dr Bolu Ajiboye, premier signataire de la publication, « ‘c’...
 
 
Mum, Dad & Kids : une initiative citoyenne européenne pour faire face à l’ingérence européenne sur les sujets sociétaux
L’Union européenne réalise un « énorme travail quotidiennement à Bruxelles, dont l’impact est très important sur notre propre législation ». Ce travail concerne notamment « l’ensemble des sujets anthropologiques et sociétaux »,...
 
 
Marisol Touraine veut améliorer la « santé sexuelle » des français
Le ministre de la Santé Marisol Touraine a lancé mardi une initiative baptisée « stratégie globale d’amélioration et de promotion de la santé sexuelle...
 
 
1,6% des bébés nés aux États-Unis ont été conçus via une technologie de procréation assistée
Un nombre croissant de femmes américaines utilisent des traitements de fertilité pour concevoir un bébé. Les femmes attendent plus longtemps pour avoir des enfants et se marier, ou évitent le mariage, et les progrès de la technologie mettent à...
 
 
 

  AGENDA

____________________________

---------------------------------------------------------------------------

L'attaquant d'Arsenal témoigne

à nouveau de sa foi dans le

journal "L'Équipe".

Alors que l’attaquant vient d’éliminer le Luxembourg avec l’équipe de France grâce à ses deux buts, Olivier Giroud fait parler de lui tant pour son exploit sportif que pour sa foi. En juin dernier, dans une courte vidéo réalisée par la Fédération Française de Football à l’occasion de l’Euro 2016, il s’exprimait déjà ouvertement au sujet de sa foi : « Je passe un petit moment avec Jésus, ça te met le smile ».

Ce week-end, dans une interview au journal L’Équipe, Olivier Giroud partage sa manière de prier et l’origine de son tatouage latin, issu des Psaumes, qu’il porte sur le bras : « Je partage chaque jour un échange avec Jésus, ça me permet de bien entamer ma journée » (…) « Il m’arrive de prier en plein match. Parfois, tout ne va pas comme tu voudrais, tu sollicites l’aide de Jésus. Ça me fait du bien pour me reconcentrer, me focaliser sur l’essentiel. Lui parler me permet de faire le vide. Ça ne dure que quelques secondes, mais ça m’aide à évacuer ma frustration »

 
 
 

 

Et pour cause : le fameux tatouage que porte le numéro 9 de l’équipe de France n’est autre que cet extrait du Psaume 22 : « Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien ». De quoi faire fructifier toutes les défaites… Et remporter toutes les victoires !

(Source:ALETEIA)

_________________________________________________

INVITATION(S):

___________________

 

_________

 

Chers amis. Aloho m'barekh.

 

Comme je le fais inlassablement depuis le rapt des deux Prélats,

j'encourage clergé, fidèles et amis de notre Eglise locale Syro-Orthodoxe Francophone Mar Thoma à se montrer solidaire de l'Eglise Patriarcale et de l'Eglise Grecque-Orthodoxe.

Cette fois, ce sera en répondant, par leur présence fraternelle, à l'initiative décrite ci-dessous.

 

 Personnellement, le 22 Avril, étant retenu par la desserte de notre paroisse de Dordogne,je m'unirai à cette initiative en célébrant à cette intention la Quadisha Qurbana (le St Sacrifice de la Messe) à 

*Périgueux(La Chapelle Faucher) le 22 à 10h30 et

*Angoulême (Jauldes) le 23 à 10h30.

 

Tous les fidèles et amis de la région Aquitaine sont invités à participer à l'une ou l'autre de ces Messes.

Votre fidèlement dans le Christ, notre Seigneur.

 

+Mor Philipose, Métropolite,Chandai ce 29.III.2017

 

L’image contient peut-être : 2 personnes, barbe __________

Aucun texte alternatif disponible.

LE COIN DU CATECHISME

ET DE ...LA TRANSMISSION FAMILIALE:

 

Théobule
  
 La résurrection de Lazare 
  
Théobule

Marthe, Marie et leur frère Lazare sont des amis de Jésus. Ils habitent à Béthanie.
Lazare est tombé malade.
Les deux sœurs envoient quelqu’un dire à Jésus :
« Seigneur, celui que tu aimes est malade. »
« La maladie de Lazare ne le fera pas mourir ; elle doit servir à montrer la puissance de Dieu et la gloire de son fils. »
Jésus aime Marthe, Marie et Lazare. 
Pourtant, quand il apprend que Lazare est malade, il attend 2 jours avant de dire à ses disciples :
« Retournons en Judée, à Béthanie. »
Quand Jésus arrive, Lazare est au tombeau depuis quatre jours déjà.
Béthanie est à une demi-heure de marche de Jérusalem et beaucoup de Juifs sont venus pour consoler Marthe et Marie de la mort de leur frère. 
Marthe vient à Jésus : 
« Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. Mais je sais que maintenant encore, Dieu t’accordera tout ce que tu lui demanderas. »
« Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra. Crois-tu cela, Marthe ? »
« Oui, je le crois : tu es le Christ, le Fils de Dieu. »
Puis elle part appeler sa sœur Marie :
« Le maître est là, il t’appelle. »
Marie se lève rapidement et part rejoindre Jésus. 
« Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. »
Quand il voit que tous pleurent, Jésus est bouleversé d’une émotion profonde et il pleure aussi.
Ils se rendent alors au tombeau. 
« Enlevez la pierre »
Puis il lève les yeux au ciel :
« Père, je te remercie parce que tu m’as exaucé.
Je sais que tu m’écoutes toujours et je voudrais que tous ces gens me reconnaissent comme ton fils. »
« Lazare, viens dehors ! »

« Déliez-le et laissez-le aller ! »
C’est ainsi que beaucoup de Juifs présents ont cru en lui. 


(Évangile selon saint Jean, chapitre 11, versets 1 à 45 )

LA  JOIE

la joie est la délectable expérience d'une sensation de plaisir provoquée par un bien dont on jouit effec­tivement ou par la perspective d'un bien dont on peut raisonnablement espérer qu'on l'obtiendra.

Il peut y avoir tout à la fois des joies naturelles et des joies spirituelles.

Les joies naturelles, ce sont, par exemple, les joies éprouvées pendant la jeunesse avant que les déceptions aient endurci l'âme, ou la joie qui découle d'une bonne santé lorsqu'on absorbe des aliments agréables, ou la joie du succès lorsqu'on a gagné quelque combat, ou les joies affectives lorsque le cœur se sent aimé.

Toutes ces joies naturelles sont intensifiées par les joies spirituelles et placées ainsi sur des bases plus durables. Aucun bonheur terrestre ne pourrait être permanent et complet s'il n'était associé à une bonne conscience.

 

La joie spirituelle confère, au milieu des boulever­sements de la vie, la sérénité d'humeur, la sérénité que conserve la montagne lorsqu'un orage éclate. 

Aux yeux d'un homme qui n'a jamais enraciné son âme dans le Divin, le moindre ennui prend tout de suite une importance excessive.

Il lui est impossible de concentrer toutes ses forces sur un seul objet, car trop de choses le troublent.

 

La joie ne doit pas être confondue, avec un accès de bonne humeur. L'accès est un épisode, la joie est une habitude. L'hilarité est comme un météore, la gaieté est comme une étoile ; l'hilarité est un grésil­lement de brindilles, la joie est un brasier.

 

Parce qu'elle a un caractère permanent, la joie rend plus aisées les actions difficiles.

Au terme d'une longue étape, les soldats seraient moins alertes s'ils n'étaient entraînés par la musique. Un cœur joyeux s'accom­mode facilement d'un joug et trouve les fardeaux légers.

 

Aucune infirmière ne peut se rendre véritablement utile dans une chambre de malade, si elle n'a pas l'esprit allègre. En fait, avant qu'elle y soit admise, on devrait exiger deux choses : qu'elle ait déjà subi une intervention chirurgicale et qu'elle ait le sens de l'humour.

 

L'intervention afin qu'elle sache ce que représente la douleurle sens de l'humour afin qu'elle sache comment diffuser de la joie. Il n'est rien qui prolonge plus sûrement la durée d'une maladie qu'un visage revêche.

 

La joie relève beaucoup plus de la vie affective que de la raison. L'allégresse d'un chef de famille est sti­mulée et soutenue beaucoup plus sûrement par sa femme et ses enfants qu'elle ne pourrait l'être par une simple opération de l'intellect.

Penché sur un berceau, un père se sent confronté avec les attributs de l'Être Éternel qui a répandu sur l'enfant sa ten­dresse et son amour.

L'aptitude à se réjouir est toujours une excellente manière d'éprouver la condi­tion morale de l'homme.

Aucun homme ne peut être extérieurement heureux, s'il est intérieurement mal­heureux. 

Lorsqu'un sentiment de culpabilité pèse sur l'âme, aucune somme de plaisir venue de l'exté­rieur ne peut compenser la perte de la joie intérieure. De même que le chagrin accompagne le péché, de même la joie est la compagne de la sainteté.

La joie, on peut l'éprouver tout à la fois dans la prospérité et dans l'adversité. Dans la prospérité, elle découle non des biens dont nous jouissons, mais de ceux que nous espérons ; non des plaisirs que nous ressentons, mais de la promesse de ceux auxquels nous croyons sans les voir.

Les richesses peuvent s'accumuler, mais celles que nous espérons sont celles que les mites ne dévorent pas, que la rouille ne ronge pas, que les voleurs ne dérobent pas.

Et même dans l'adversité, il peut y avoir de la joie, si l'on est bien assuré que le divin Maître lui-même est mort sur la Croix, comme condition préalable à saRésurrection.

 

Si la joie n'est point aujourd'hui un phénomène commun, c'est parce que des âmes timides n'ont pas le courage de s'oublier et de consentir des sacrifices à autrui, ou encore parce que des sympathies plus étroites font apparaître comme vaines les promesses les plus brillantes du monde à venir.

Dans la mesure où l'espérance qu'apporte la croyance en Dieu et au salut de l'âme disparaît de la vie,disparaît en même temps la joie, et l'on en revient au désespoir des païens. 

Les Grecs et les Romains de jadis voyaient toujours une ombre sur leur chemin et un squelette à leurs pieds. Parlant un jour de la vie, un fameux poète grec a dit qu'il vaudrait mieux n'être jamais né et que la meilleure chose à faire était de quitter cette vie aussi vite que possible. Voilà qui est tout à fait à l'opposé de ce que saint Paul ordonnait :

«Réjouis-toi toujours dans le Seigneur, et je le dis de nouveau : réjouis-toi ! »

 

(Extrait de : LE CHEMIN DU BONHEUR  (Mgr fultonJ. sheen))

Genesis 18:20-33:

L’image contient peut-être : 2 personnes

Then the Lord said, “The outcry against Sodom and Gomorrah is so greatand their sin so grievous that I will go down and see if what they have done is as bad as the outcry that has reached me. If not, I will know.”

The men turned away and went toward Sodom, but Abraham remained standing before the Lord. Then Abraham approached him and said: “Will you sweep away the righteous with the wicked? What if there are fifty righteous people in the city? Will you really sweep it away and not spare the place for the sake of the fifty righteous people in it? Far be it from you to do such a thing—to kill the righteous with the wicked, treating the righteous and the wicked alike. Far be it from you! Will not the Judge of all the earth do right?”

The Lord said, “If I find fifty righteous people in the city of Sodom, I will spare the whole place for their sake.”

Then Abraham spoke up again: “Now that I have been so bold as to speak to the Lord, though I am nothing but dust and ashes, what if the number of the righteous is five less than fifty? Will you destroy the whole city for lack of five people?”

“If I find forty-five there,” he said, “I will not destroy it.”

Once again he spoke to him, “What if only forty are found there?”

He said, “For the sake of forty, I will not do it.”

Then he said, “May the Lord not be angry, but let me speak. What if only thirty can be found there?”

He answered, “I will not do it if I find thirty there.”

Abraham said, “Now that I have been so bold as to speak to the Lord, what if only twenty can be found there?”

He said, “For the sake of twenty, I will not destroy it.”

Then he said, “May the Lord not be angry, but let me speak just once more. What if only ten can be found there?”

He answered, “For the sake of ten, I will not destroy it.”

When the Lord had finished speaking with Abraham, he left, and Abraham returned home.

 

15 | by ШКОЛА ПРОСОПОН / PROSOPON SCHOOL:

Où nous trouver ?

 

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  

CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

 

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

----------------------------------------------

Aucun texte alternatif disponible.
Repentez-vous, 
car le Royaume des Cieux est proche 
 
(Matthieu 17, 1)
 
Nous souhaitons à tous les chrétiens orthodoxes, à tous nos lecteurs et lectrices,
un saint grand Carême qui les remplisse d'un grand Amour pour le Christ.

PROGRAMME LITURGIQUE

 

(mis à jour ) de fin Mars et Avril :

 

PIEUX CARÊME À VOUS !