Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 06:35

L’image contient peut-être : 1 personne

Evening:
St. Matthew 12:30-37

Morning:
St. Matthew 12:38-50

Before Holy Qurbono:
Leviticus 16:29-34
Hosea 5:1-5
Isaiah 57:15-19

Holy Qurbono:
Acts 4:24-31
Ephesians 2:11-18
St. Mark 3:20-30

L’image contient peut-être : 1 personne

Chers amis. Aloho m'barekh.

En ce septième Dimanche après la Pentecôte, conformément à notre calendrier liturgique de l'Église Orthodoxe Malankare, je reviens vers vous pour vous donner des nouvelles des activités autour des " vacances familiales" qui s'achèveront ce soir après l'Office Liturgique de Southoro (Complies).

Contrairement à ce que je vous annonçais jeudi, vendredi (21) et samedi (22), les jeunes et leurs parents préférèrent renoncer aux activités programmées autour du plan d'eau de Saint Evroult Notre-Dame des Bois pour se concentrer sur la Fête de Sainte Marie Madeleine et préparer les alentours du Monastère à la Bénédiction des voitures, ce dimanche, en l'honneur de Saint Christophe.

Aujourd'hui donc, en ce septième Dimanche après la Pentecôte, nous bénirons les voitures à l'issu de la Quadisha Qurbana ( Sainte Messe ) avant de partager un repas un peu festif pour célébrer avec un peu d'avance l'anniversaire de Mademoiselle Thérèse Ribreau (Trésorière Principale de l'association de la Metropolie ( Archidiocèse ) et le mien.

Nous préparerons aussi, par quelques uns des cantiques chantés aujourd'hui, notre prochain Pèlerinage à Sainte Anne d'Auray et recommanderons à l'intercession de Saint Alvarez (Evêque Syro-Orthodoxe de Goa et Ceylan) tous nos amis prêtres de rite latin puisque, prêtre d'origine Portugaise et issu de cette Tradition, celui-ci était à la tête, en son Eglise Locale, avec la bénédiction de notre Eglise-mère Orthodoxe Malankare, de paroisses de Rite Syro-Occidental et de Rite Latin.Parce qu'il prit la défense des pauvres, il fut persécuté par les colon Portugais ses frères et, de ce fait, rejoignit l'Eglise Orthodoxe des Indes où il put librement servir ses frères, y laisser s'épanouir sa vocation. C'est là qu'il fut consacré Évêque et c'est par l'Autorité Apostolique du Catholicos qu'il fut déclaré Saint pour l'Eglise Locale de Ceylan et Goa .

Tous ceux qui ne pourront être là seront portés dans nos prières. 
Je vous donne Rendez-vous le 6 Août pour la Transfiguration de Notre Seigneur et le 15 pour la Dormition -Assomption de la Très Sainte Vierge Marie (Fête Nationale )

Voilà, chers amis. Soyons en union de prières et dans l'action de grâces pour ce premier camp des vacances familiales et de la retraite préparatoire aux Baptêmes qui se sont fort bien passés malgré l'absence complète de réponse à l'appel que je lançais en faveur d'une participation solidaire permettant aux plus démunis d'aller en vacances. Comme toujours, nous avons pris sur notre nécessaire pour partager, dans la bonne humeur, le peu que nous avons.

Bon dimanche à vous. Que la Mère de Miséricorde vous accompagne de son intercession et de sa protection maternelle ! Aloho m'barekh ( Dieu vous bénisse ) !

+ Mor Philipose, métropolite. Brévilly ce 23. V I l. 17.

L’image contient peut-être : 1 personne, lunettes
---------------------------------------
Queridos amigos. m'barekh Aloho.

Neste sétimo domingo depois de Pentecostes, de acordo com o nosso calendário litúrgico da Igreja Ortodoxa Malankara, eu venho a você para lhe dar notícias das atividades em torno do "férias em família" que vai acabar esta noite após a Litúrgica Escritório Southoro (Conforme).

Ao contrário do que anunciou quinta-feira, sexta-feira (21) e sábado (22), os jovens e seus pais preferiram desistir das atividades programadas em torno do mapa de água de São Evroult Notre Dame des Bois de se concentrar na Festa da Maria Madalena e preparar a área em torno do Mosteiro na Bênção carro domingo, em honra de St. Christopher.

Então, hoje, no sétimo domingo depois de Pentecostes, bendizemos carros no final de Quadisha Qurbana (Mass) antes de compartilhar uma refeição um pouco festiva de comemorar com um pouco de antecedência o aniversário de Mademoiselle Thérèse Ribreau (principal Tesoureiro da Associação de Metropolie (Arquidiocese) ea minha.

Também preparamos, para alguns dos hinos cantados hoje, a nossa próxima peregrinação a Sainte Anne d'Auray e recomendar à intercessão de São Alvarez (Bispo de Goa e Ceilão sírio-ortodoxo) nossos sacerdotes de rito latino como amigos , padre Português original e a partir desta tradição, este liderado por sua igreja local, com a bênção de nossa mãe Igreja Ortodoxa Malankara, paróquias sírio Rito Ocidental Rite e que Latin.Parce tomou a defesa dos pobres, ele foi perseguido pelo colono Português e seus irmãos, assim, juntou-se a Igreja Ortodoxa da Índia, onde ele poderia servir livremente seus irmãos, deixá-lo florescer sua vocação. Lá, ele foi consagrado Bispo e é pela autoridade apostólica dos Catholicos ele foi declarado santo da Igreja do Ceilão local e Goa.

Todos aqueles que não puderem estar lá vai ser usado em nossas orações.
Eu dar-lhe a nomeação em 6 de agosto para a Transfiguração de Nosso Senhor e os 15 -Assomption da Dormição da Virgem Maria (Dia Nacional)

Isso, queridos amigos. Vamos estar em união de oração e ação de graças para esta primeira férias em família acampamento e preparatório para Batismos de aposentadoria que foram bem passado, apesar da completa falta de resposta ao chamado que eu joguei em favor de a participação conjunta dos pobres para ir de férias. Como sempre, assumimos a nossa necessidade de compartilhar o bom humor, o pouco que temos.

Bom domingo para você. Que a Mãe de Misericórdia acompanha-lo à sua intercessão e sua proteção maternal! Aloho m'barekh (Deus te abençoe)!

+ Mor Philipose, Metropolitan. 23. Brévilly este V I l. 17.

Aucun texte alternatif disponible.
------------------------------------------
Dear friends. Aloho m'barekh.

In this seventh Sunday after Pentecost, in accordance with our liturgical calendar of the Orthodox Church of Malankare, I return to you to give you news of the activities around the "family holidays" which will end tonight after the Liturgical Office of Southoro (Complies).

Contrary to what I announced Thursday, Friday (21) and Saturday (22), the young people and their parents preferred to give up the activities programmed around the Saint Evroult Notre-Dame des Bois pond to concentrate on the Feast of Saint Mary Magdalene and prepare the surroundings of the Monastery to the blessing of the cars, this Sunday, in honor of Saint Christopher.

Today, therefore, on this seventh Sunday after Pentecost, we will bless the cars at the end of the Quadisha Qurbana (Holy Mass) before sharing a little festive meal to celebrate with a little in advance the anniversary of Mademoiselle Thérèse Ribreau (Principal Treasurer of the Association of Metropolis (Archdiocese) and mine.

We will also prepare, with some of the sung hymns sung today, our next pilgrimage to St. Anne d'Auray and recommend to the intercession of Saint Alvarez (Syro-Orthodox Bishop of Goa and Ceylon) all our priest friends of Latin rite since , A priest of Portuguese origin and of this Tradition, he was at the head, in his Local Church, with the blessing of our mother church Orthodox Malankare, parishes of Syro-Occidental Rite and Latin Rite.Because He took the defense of the poor, and was persecuted by the Portuguese colonists, his brothers, and joined the Orthodox Church of India where he freely served his brothers and allowed his vocation to flourish. It was there that he was consecrated Bishop and it was by the Apostolic Authority of the Catholicos that he was declared Holy for the Local Church of Ceylon and Goa.

All those who can not be there will be carried in our prayers.
I give you Rendez-vous on August 6th for the Transfiguration of Our Lord and on the 15th for the Dormition-Assumption of the Most Holy Virgin Mary (National Day)

That, dear friends. Let us be in union of prayers and in thanksgiving for this first camp of the family holidays and the retirement preparatory to the Baptisms which went very well in spite of the complete absence of answer to the call that I launched in favor of " A solidarity participation allowing the most deprived to go on holiday. As always, we took on our necessary to share, in good humor, the little we have.

Have a nice Sunday. May the Mother of Mercy accompany you with her intercession and maternal protection! Aloho m'barekh (God bless you)!

+ Mor Philipose, Metropolitan. Brévilly this 23. V I l. 17.

 

L’image contient peut-être : 2 personnes

L’image contient peut-être : 2 personnes, plein air

Septième dimanche après la Pentecôte

  • Saint Qurbana
    • Actes 4:32-37 :
  • 32 La multitude de ceux qui étaient devenus croyants avait un seul cœur et une seule âme ; et personne ne disait que ses biens lui appartenaient en propre, mais ils avaient tout en commun.
  • 33 C’est avec une grande puissance que les Apôtres rendaient témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus, et une grâce abondante reposait sur eux tous.
  • 34 Aucun d’entre eux n’était dans l’indigence, car tous ceux qui étaient propriétaires de domaines ou de maisons les vendaient,
  • 35 et ils apportaient le montant de la vente pour le déposer aux pieds des Apôtres ; puis on le distribuait en fonction des besoins de chacun.
  • 36 Il y avait un lévite originaire de Chypre, Joseph, surnommé Barnabé par les Apôtres, ce qui se traduit : « homme du réconfort ».
  • 37 Il vendit un champ qu’il possédait et en apporta l’argent qu’il déposa aux pieds des Apôtres.
    •  
    • Ephésiens 2: 11-22 :
  • 11 Vous qui autrefois étiez païens, traités de « non-circoncis » par ceux qui se disent circoncis à cause d’une opération pratiquée dans la chair, souvenez-vous donc
  • 12 qu’en ce temps-là vous n’aviez pas le Christ, vous n’aviez pas droit de cité avec Israël, vous étiez étrangers aux alliances et à la promesse, vous n’aviez pas d’espérance et, dans le monde, vous étiez sans Dieu.
  • 13 Mais maintenant, dans le Christ Jésus, vous qui autrefois étiez loin, vous êtes devenus proches par le sang du Christ.
  • 14 C’est lui, le Christ, qui est notre paix : des deux, le Juif et le païen, il a fait une seule réalité ; par sa chair crucifiée, il a détruit ce qui les séparait, le mur de la haine ;
  • 15 il a supprimé les prescriptions juridiques de la loi de Moïse. Ainsi, à partir des deux, le Juif et le païen, il a voulu créer en lui un seul Homme nouveau en faisant la paix,
  • 16 et réconcilier avec Dieu les uns et les autres en un seul corps par le moyen de la croix ; en sa personne, il a tué la haine.
  • 17 Il est venu annoncer la bonne nouvelle de la paix, la paix pour vous qui étiez loin, la paix pour ceux qui étaient proches.
  • 18 Par lui, en effet, les uns et les autres, nous avons, dans un seul Esprit, accès auprès du Père.
  • 19 Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage, vous êtes concitoyens des saints, vous êtes membres de la famille de Dieu,
  • 20 car vous avez été intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres et les prophètes ; et la pierre angulaire, c’est le Christ Jésus lui-même.
  • 21 En lui, toute la construction s’élève harmonieusement pour devenir un temple saint dans le Seigneur.
  • 22 En lui, vous êtes, vous aussi, les éléments d’une même construction pour devenir une demeure de Dieu par l’Esprit Saint.
    •  
    • Saint-Marc 3:20-30 :
  • 20 Alors Jésus revient à la maison, où de nouveau la foule se rassemble, si bien qu’il n’était même pas possible de manger.
  • 21 Les gens de chez lui, l’apprenant, vinrent pour se saisir de lui, car ils affirmaient : « Il a perdu la tête. »
  • 22 Les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : « Il est possédé par Béelzéboul ; c’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. »
  • 23 Les appelant près de lui, Jésus leur dit en parabole : « Comment Satan peut-il expulser Satan ?
  • 24 Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut pas tenir.
  • 25 Si les gens d’une même maison se divisent entre eux, ces gens ne pourront pas tenir.
  • 26 Si Satan s’est dressé contre lui-même, s’il est divisé, il ne peut pas tenir ; c’en est fini de lui.
  • 27 Mais personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, s’il ne l’a d’abord ligoté. Alors seulement il pillera sa maison.
  • 28 Amen, je vous le dis : Tout sera pardonné aux enfants des hommes : leurs péchés et les blasphèmes qu’ils auront proférés.
  • 29 Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il n’aura jamais de pardon. Il est coupable d’un péché pour toujours. »
  • 30 Jésus parla ainsi parce qu’ils avaient dit : « Il est possédé par un esprit impur. »
    •  

 

 

Par Saint Césaire d'Arles

(470-543), moine et évêque 
Sermons au peuple, n° 6 ; CCL 103, 32 (trad. SC 175, p. 327 et Orval) 

 

Donner du fruit trente, soixante ou cent pour un

 

Frères, il y a deux sortes de champs : l'un est le champ de Dieu, l'autre celui de l'homme.

Tu as ton domaine ; Dieu aussi a le sien.

Ton domaine, c'est ta terre ; le domaine de Dieu, c'est ton âme.

Est-il juste que tu cultives ton domaine et que tu laisses en friche celui de Dieu ?

Si tu cultives ta terre et que tu ne cultives pas ton âme, c'est parce que tu veux mettre ta propriété en ordre et laisser en friche celle de Dieu ?

Est-ce juste ?

Est-ce que Dieu mérite que nous négligions notre âme qu'il aime tant ?

Tu te réjouis en voyant ton domaine bien cultivé ; pourquoi ne pleures-tu pas en voyant ton âme en friche ?

Les champs de notre domaine nous feront vivre quelques jours en ce monde ; le soin de notre âme nous fera vivre sans fin dans le ciel... 

Dieu a daigné nous confier notre âme comme son domaine ; mettons-nous donc à l'œuvre de toutes nos forces avec son aide, pour qu'au moment où il viendra visiter son domaine, il le trouve bien cultivé et parfaitement en ordre.

Qu'il y trouve une moisson et non des ronces ; qu'il y trouve du vin et non du vinaigre ; du blé plutôt que de l'ivraie.

S'il y trouve tout ce qui peut plaire à ses yeux, il nous donnera en échange les récompenses éternelles, mais les ronces seront vouées au feu.

-+-

 

By Saint Césaire d'Arles

(470-543), monk and bishop
Sermons to the People, No. 6; CCL 103, 32 (SC 175, p.327 and Orval)


Give fruit thirty, sixty or one hundred for one


Brothers, there are two kinds of fields: one is the field of God, the other is the field of man.

You have your domain; God also has his own.

Your estate is your land; The domain of God is your soul.

Is it right that thou shouldest cultivate thy domain, and that thou shouldst leave that of God fallow?

If you cultivate your land and do not cultivate your soul, it is because you want to put your property in order and leave fallow that of God?

Is it right ?

Does God deserve us to neglect our soul that he loves so much?

You rejoice in seeing your field well cultivated; Why do not you weep when you see your soul fallow?

The fields of our domain will make us live a few days in this world; The care of our soul will make us live without end in heaven ...

God has condescended to entrust our soul to us as his domain; Let us therefore work with all our strength with his help, so that when he comes to visit his domain he finds it well cultivated and perfectly in order.

Let there be a harvest, and not a thorn; That he finds wine and not vinegar; Wheat rather than tares.

If he finds all that can please him, he will give us in return the eternal rewards, but the brambles will be doomed to fire.

-+-

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et intérieur

Por São César de Arles

(470-543), e Bishop Monge
Sermões pessoas, No. 6; CCL 103, 32 (Proc. SC 175, p. 327 e Orval)


Dando trinta frutas, sessenta ou cem vezes


Irmãos, existem dois tipos de campos: um é o campo de Deus, o outro a do homem.

Você tem o seu domínio; Deus também tem o seu.

Seu domínio é a sua terra; domínio de Deus é a sua alma.

Trata-se apenas de que você cultiva seu campo e você deixá-wasteland a de Deus?

Se você cultivar a sua terra e você não cultivar sua alma, é porque você quer colocar o seu imóvel em ordem e deixar em pousio de Deus?

Isso é justo?

Será que Deus merece que nós negligenciamos a nossa alma que ama tanto?

Você se alegrar em ver seu campo bem cultivado; por que você não chorar vendo sua alma pousio?

Campos de nossa área, vamos passar alguns dias neste mundo; o cuidado da nossa alma viveremos sem fim no céu ...

Deus se dignou confiar nossa alma como seu campo; Então, vamos começar a trabalhar com toda a nossa força com a sua ajuda, para que quando ele vem para visitar o seu campo, ele está bem crescido e em perfeita ordem.

Que há uma colheita, não espinhos; existe vinho e não vinagre; trigo em vez do mal.

Se existe alguma coisa que pode agradar os olhos, ele nos dará recompensas eternas em troca, mas os espinhos será condenado ao fogo.

-+-

Pour l'impur de coeur, il est impossible d'acquérir le don de la connaissance spirituelle.
Saint Jean Cassien, Conférences

Para o coração impuro, é impossível adquirir o dom do conhecimento espiritual.
Saint Jean Cassien, Conferências




It is impossible for the unclean of heart to acquire the gift of spiritual knowledge.
St John Cassian, The Conferences

L’image contient peut-être : 2 personnes  

PELERINAGE A SAINTE ANNE D'AURAY

Mardi 25, Mercredi 26 et Jeudi 27 JUILLET:

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Sainte Anne"

(Ramassage à Paris le 25 Juillet en fin d'après-midi)

 

*Mardi 25 Juillet, Dîner et coucher au Monastère. Office de Southoro.

*Mercredi 26 Juillet, départ du Monastère à 6h. Matinée à Sainte Anne d'Auray. Déjeuner sur place. Après-midi , visite à Mère Ivonne-aimée de Jésus à MALESTROIT, retour au Monastère.

*Jeudi 27, Pèlerinage en matinée à Sainte Anne du Perche, Notre-Dame de Pitié et Notre-Dame de Montligeon, déjeuner en plein air.

(Retour de tous chez soi et sur Paris pour les parisien après le déjeuner)

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Sainte Anne"

INSCRIPTIONS:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

 

Participation libre aux frais

Saint Jean Cassien

L’image contient peut-être : 1 personne  

Père de l’Église

v. 360-v. 435

 

À Marseille, vers 435, saint Jean Cassien, prêtre, qui fonda deux monastères, l’un pour les hommes, l’autre pour les femmes, et, riche d’une longue expérience de la vie monastique, écrivit pour l’édification des moines les Institutions cénobitiques et les Conférences des Pères.

L’image contient peut-être : nuit

Tropaire de saint Jean Cassien, ton 8 (1)

T'étant purifié par le jeûne,
Tu parvins à la connaissance de la sagesse,
Et des Pères du désert,
Tu appris le combat contre les passions.
Dès lors, par tes prières, accorde à notre chair d'obéir à l'esprit.
Car tu es notre enseignant, ô vénérable Jean Cassien,
Et en Christ nous louons tous ta mémoire.

Tropaire de saint Jean Cassien, ton 8 (2)

L'image de Dieu fut vraiment préservée en toi, ô saint père,
Car tu pris sur toi la Croix et suivis le Christ.
Ce faisant tu nous enseigna à dédaigner la chair qui n'est que passagère
Et plutôt nous soucier de l'âme, qui est immortelle.
Dès lors ton esprit, vénérable Jean Cassien, se réjouit avec les Anges.

Kondakion de saint Jean Cassien, ton 4

En vénérable moine,
Tu consacras ta vie à Dieu,
Et radieux de vertus, ô Jean Cassien,
Tu brilles tel le soleil par la splendeur de tes divins enseignements,
Illuminant toujours les coeurs de tous ceux qui t'honorent.
Supplie ardemment le Christ en faveur
De ceux qui te louent d'un amour fervent.

Aucun texte alternatif disponible.

Le Synaxaire l'appelle "Notre Père Cassien, choisi par Dieu pour apporter l'éclairage du monachisme oriental à l'Occident".

Il est né en Scythie de parents nobles, et il a été bien éduqué dans les choses profanes. Mais, ayant soif de perfection, il a tout quitté et il a voyagé avec son ami Germain en Terre Sainte, où il devint moine à Bethléem.
Après avoir été établi dans la vie monastique pendant plusieurs années, saint Jean a senti un désir de plus grande perfection, et il a recherché les Pères du désert égyptien. Il a passé sept ans dans le désert, apprenant de Pères tels que Moïse, Sérapion, Théonas, Isaac et Paphnuce. 
Grâce à de longues luttes dans sa cellule, saint Jean a développé, à partir de l'expérience personnelle, une doctrine divinement inspirée du combat spirituel. Beaucoup disent que c'est lui qui le premier a énuméré les huit passions fondamentales: la gourmandise, la fornication, l'avarice, la colère, la tristesse, l'acédie, la vaine gloire et la fierté. 
Un temps, les luttes dans l'Église d'Alexandrie ont rendu la vie si difficile pour les moines égyptiens que saint Jean (toujours accompagné de son ami Germain), acherché refuge à Constantinople, où ils sont venus sous les soins et la protection de saint Jean Chrysostome. 
Lorsque le saint archevêque a été exilé, saint Jean a, une fois de plus, pris la fuite, cette fois à Rome, où il passa sous la protection du pape Innocent Ier. Cela s'est avéré être providentiel pour l'Église d'Occident, car ce fut saint Jean qui apporta les trésors de la spiritualité du désert dans les monastères d'Occident.
Il fonda le monastère de Saint-Victor à Marseille, puis. à la demande de l'évêque, écrivit les Institutions Cénobitiques, dans lesquelles il adapta les austères pratiques des Pères Egyptiens aux conditions de la vie en Gaule. Il poursuivit en écrivant ses célèbres Conférences, qui devinrent le canal principal par lequel la sagesse du désert oriental parvint aux moines d'Occident.
Saint Benoît développa beaucoup de sa Règle ( qui en son temps régit la plupart des monastères du monde latin) à partir des Institutions de saint Jean, et il ordonna que ses conférences soient lues dans tous les monastères.
Saint Jean reposa en paix en 435, et il est vénéré par les moines d'Occident comme leur Père et l'un de leurs maîtres les plus sages. Ses reliques sont encore vénérées dans l'Abbaye de Saint-Victor à Marseille.
Les écrits de saint Jean furent bientôt attaquées par les augustiniens extrémistes et lorsque l'augustinisme devint la doctrine officielle de l'église latine, sa vénération perdit sa faveur en Occident.
En dehors de l'Eglise Orthodoxe, sa commémoration est à présent limitée au diocèse de Marseille.
(Tiré du site Orthodoxologie)

 

-+-

 

SAINT APOLLINAIRE

Résultat de recherche d'images pour "Icône de SAINT APOLLINAIRE"
Évêque et Martyr 
(† v. 87)

        Saint Apollinaire vint d'Antioche à Rome avec saint Pierre, fut ordonné évêque par le Prince des Apôtres et envoyé par lui à Ravenne pour y prêcher la foi. Sa première œuvre, en arrivant dans cette ville, fut de rendre la vue au fils d'un soldat auquel il avait demandé l'hospitalité ; quelques jours après, il guérit la femme d'un tribun, atteinte d'une maladie incurable. C'en fut assez pour provoquer la conversion d'un grand nombre de personnes, et bientôt il se forma dans la ville une chrétienté florissante. Traduit devant le gouverneur païen, il prêche Jésus-Christ, méprise l'idole de Jupiter et se voit chassé de la ville par la fureur du peuple, qui le laisse à demi mort.

        Après quelques prédications dans les pays voisins, Apollinaire revient à Ravenne et se rend à la maison d'un noble patricien qui l'avait fait demander pour guérir sa fille près de mourir. Mais l'apôtre ne parut qu'au moment où la malade rendait le dernier soupir. Arrivé près du lit funèbre, le Saint adresse à Dieu une fervente prière : « Au nom du Christ, jeune fille, lève-toi, dit-il, et confesse qu'il n'y a pas d'autre Dieu que Lui ! » La jeune fille se lève aussitôt, pleine de vie, et s'écrie : « Oui, le Dieu d'Apollinaire est le vrai Dieu ! » À la suite de ce nouveau prodige, trois cents païens se convertirent et reçurent le baptême, à l'exemple de la jeune fille et de son heureux père.

        Mais les succès croissants du christianisme à Ravenne soulevèrent bientôt de nouvelles persécutions contre l'apôtre de Jésus-Christ. Il dut subir un nouvel interrogatoire, qui ne servit qu'à faire briller son courage et à lui donner occasion d'expliquer les mystères de notre foi. Apollinaire eut à subir les plus affreux supplices, la flagellation, le chevalet, l'huile bouillante, puis les horreurs de la faim, dans une infecte prison ; mais Dieu se chargea de le nourrir par ses Anges. Ses bourreaux l'exilèrent en Illyrie. Cet exil lui donna le moyen de prêcher la foi à des peuples nouveaux et de répandre ainsi la lumière de l'Évangile. La persécution le ramena à Ravenne après trois ans d'absence.

        Ce fut la dernière période de sa vie. Saisi presque aussitôt après son débarquement, il étonne ses persécuteurs en faisant crouler, d'un mot de prière, le temple d'Apollon. Il rend la vue au fils de son juge, en lui disant : « Au nom de Jésus-Christ, ouvre tes yeux et vois ! » Une multitude de païens se convertit à la foi ; mais la rage des endurcis ne fait que s'accroître, et bientôt Apollinaire couronne sa vie par un glorieux martyre.



Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.

-+-

 

SAINT LIBOIRE

Résultat de recherche d'images pour "Icône de SAINT LIBOIRE"
Évêque
(348 
† 397)

 

Saint Liboire fut évêque du Mans, où il eut un ministère fécond. De nombreuses personnes atteintes de la maladie de la pierre lui durent leur guérison. Clément XI, lui-même délivré de ce mal par son intercession, institua sa fête. On transporta les reliques du saint à Paderborn, en Westphalie, afin de hâter la conversion totale de ce pays; c’est là qu’elles reposent encore aujourd’hui.

-+-

L’image contient peut-être : 1 personne, intérieur

 

Saint Jean Cassien, ou la synthèse des Pères du Désert chez un Père d'Occident

icone russe de saint Jean Cassien
Saint Jean Cassien, QUI ÊTES-VOUS? 
"le Romain"
icône russe, vers 1800
source



textes adaptés des articles du hiéromoine Ambrose (EORHF, Nouvelle-Zélande), de l'archidiocèse grec américain et du Orthodoxwiki




Le Synaxaire l'appelle "Notre père Cassien, choisi par Dieu pour apporter en Occident l'illumination du monachisme oriental."

Saint Jean naquit dans le Delta du Danube, dans l'actuelle ville de Dobrogea, Roumanie, vers 360 – quoique certaines sources le disent natif de Gaule. Il a été bien instruit dans les affaires du monde. Mais, assoiffé de perfection, il abandonne tout et voyage avec son ami Germanus vers la Terre Sainte. En 382, il devint moine dans un monastère à Bethléem. Après avoir vécu la vie monastique palestinienne plusieurs années durant, saint Jean désira aller plus loin dans le monachisme et fut autorisé de partir avec son ami saint Germain de Dobrogea, afin de visiter les Pères du Désert en Égypte. Ils y restèrent jusqu'en 399, hormis une brève période où ils rentrèrent à Bethléem, et où leur monastère les libéra.

Il vécu 7 ans dans le désert, apprenant de Pères tels que Moïse, Serapion, Theonas, Isaac et Paphnutius. Par les longues luttes dans sa cellule, saint Jean a développé par l'expérience personnelle une doctrine divinement inspirée sur le combat spirituel. Beaucoup disent qu'il est le premier a avoir définit les huit passions principales: gourmandise, fornication, cupidité, colère, tristesse, acédie, vaine gloire et fierté.

A cette époque, les luttes dans l'Église d'Alexandrie rendaient la vie si difficile aux moines égyptiens que saint Jean, toujours accompagné de son ami Germanus, chercha refuge à Constantinople, en 399. Et vers 400, il y sera ordonné diacre. Il devint un fervent disciple et défenseur de saint Jean Chrysostome. Il semblerait qu'un temps durant, Jean Cassien ait même été en charge du trésor de la cathédrale. Hélas, en 403, quand le saint archevêque Jean Chrysostome fut à nouveau persécuté puis déposé par un concile local impie, ses disciples, dont Jean Cassien, durent fuir. Il partit pour l'Italie où il alla plaider la cause de Jean Chrysostome auprès du pape de Rome, Innocent I – en vain, ledit pontife n'ayant que peu à dire sur les affaires internes à Constantinople... A partir de ce moment, Jean Cassien ne quittera plus l'Occident.

A Rome, il se plaça donc sous la protection du pape, l'évêque Innocent 1er. Cet exil forcé se révéla providentiel pour les Églises d'Occident, saint Jean apportant les trésors de la spiritualité du désert aux monastères occidentaux.
C'est probablement à Marseille qu'il a été ordonné prêtre. Jean Cassien y a fondé 2 monastères vers 415: un pour hommes, sur la tombe de saint Victor, et un pour femmes. A l'époque, la Provence était envahie de réfugiés fuyant les invasions barbares. La vie monastique était autant approuvée ou attaquée par des Chrétiens que par des païens. Elle avait besoin d'un exemple. En y apportant et réinterprétant les traditions égyptiennes pour les Gaules, Jean Cassien devint cet exemple.
C'est à la demande de son évêque qu'il écrivit les "Institutions Cénobitiques", dans lesquelles il adapta les pratiques austères des Pères d'Égypte aux conditions de vie en Gaule. C'est cet ouvrage capital qui servira de guide pour saint Romain et son frère saint Lupicin lorsqu'ils iront fonder la vie monastique pure au fin fond des montagnes du Jura. C'est ainsi que ces écrits monastiques, Institutions et Conférences, eurent un grand retentissement.

Les Institutions traitent de la vie communautaire, et les Conférences proposant des sermons d'ermites Égyptiens, mais ce n'est pas strictement cloisonné, on trouve des 2 sujets dans les 2 traités.
Les "Conférences", célèbres, sont devenues la chaîne principale par où la sagesse du désert oriental a pu passer aux moines d'Occident. Saint Benoît a développé une bonne partie de sa Règle (qui gouverna un temps la plupart des monastères du monde latin) en partant des "Institutions" de saint Jean, et recommandé que les "Conférences" soient lues dans tous ses monastères. (Règle 42,3)
Jean Cassien insistait sur l'origine apostolique de la vie monastique, basée sur la pratique de l'Église du temps des Actes d'Apôtres. Il affirmait la supériorité théorique de la vie érémitique, mais préférait dissuader quiconque n'était pas convenablement formé pour l'entreprendre. La solitude de l'ermite comportait cependant une discipline et une vie liturgique communes. Mais comme toujours, il s'en est trouvé parmi les lecteurs de Jean Cassien à ne pas avoir compris ce qui était plus qu'une nuance..

La 3ème oeuvre majeure de saint Jean Cassien n'est pas monastique. C'est le "Traité de l'Incarnation contre Nestorius" (De incarnatione Domini contra Nestorium), un ouvrage théologique qui lui avait été commandé par l'archidiacre du pape de Rome (l'évêque Célestin 1er), Léon, futur évêque et pape connu sous le nom de saint Léon 1er le Grand, et traité dont il se servira pour écrire son futur "Tome à Flavien", applaudit à Chalcédoine – c'est donc quelque part Jean Cassien que Chalcédoine a applaudit... par procuration!
Léon voulait que l'Occident soit avertit du danger que représentaient les écrits et idées hérétiques de Nestorius. C'est un traité peu considéré et pourtant extrêmement intéressant : Jean Cassien y analyse toutes les idées de Nestorius, les démonte l'une après l'autre de manière méthodique grâce à la théologie conciliaire, et achève par un "dossier patristique" où il cite toute une série de Pères de l'époque et d'avant. Ce dossier ne représente sur l'ensemble que 6 pages en traduction, mais c'est du plus haut intérêt, montrant notamment l'unité de Foi totale qui existait alors entre Orient et Occident, car tous deux Orthodoxes. Et on y découvre sa large culture patristique, très équilibrée avec ses choix des Pères selon le point à appuyer, pas selon leur origine géographique ou l'école théologique à laquelle ils appartenaient.
Dans cet ouvrage, il fut le premier à démontrer la parenté spirituelle entre le Pélagianisme, qui enseignait que le Christ n'était qu'un homme qui sans l'aide de Dieu avait réussi à éviter le péché, et qu'il était donc possible pour l'homme de surmonter le péché par ses propres efforts; et le Nestorianisme, qui enseignait que le Christ n'était qu'un homme utilisé comme un instrument par le Fils de Dieu, mais n'était pas Dieu fait homme; et de fait, lorsque Nestorius devint tout d'abord patriarche de Constantinople en 428, il fit preuve de fermeté et persécuta en apparence les hérétiques, à l'exception des seuls Pélagiens, qu'il reçut en communion et en faveur desquels il intercéda auprès de l'empereur et auprès de l'évêque de Rome, Célestin.

L'erreur opposée au Pélagianisme mais aussi désastreuse, c'était l'enseignement de saint Augustin d'Hippone, affirmant (sur base de ses maigres ressources scripturaires, ne disposant pas de Bible LXX ni ne sachant le grec) qu'après la Chute d'Adam, l'homme était devenu si corrompu qu'il ne savait rien faire pour son propre Salut, et que Dieu prédestinait simplement certains pour le Salut et d'autres pour la damnation – ce qui la théorie partagée par les catholiques-romains, les protestants et.. les musulmans.. Face à cette erreur si flagrante et contraire à tout l'enseignement de l'Église depuis les Apôtres, saint Jean Cassien réfuta ce blasphème.
Au Chapitre 13 de ses Conférences, Jean Cassien met en garde contre certains des excès de la théologie de saint Augustin d'Hippone – ou ou moins de celle qui lui était attribuée par ses disciples, car on sait qu'ils avaient largement dépassé leur maître. Et qu'ils n'avaient pas restitués les ouvrages réclamés par Augustin, qui voulait corriger ce qu'il avait compris comme erroné dans les 1.600 et quelques lettres, traités, livres, sermons, etc, qu'il avait écrits
 (cfr sa Vita, par son disciple local, saint Possidius).
Dans ce chapitre 13 donc, il rapporte le discours d'Abba Cheremon, qui présente avec éloquence, de long en large et avec force citations des Saintes Écritures, l'enseignement Orthodoxe sur l'équilibre entre la Grâce de Dieu d'un côté, et les efforts de l'homme de l'autre, nécessaires pour notre Salut – ce qu'on appelle la synergie.
Avec la délicatesse et la grandeur du vrai saint, Jean Cassien ne citait cependant pas Augustin nommément. Ses opposants, au premier rang desquels Prosper d'Aquitaine, n'auront pas la même délicatesse, dans leur rage à s'en prendre à celui qui rappelait ainsi, par Pères du Désert interposés, la doctrine de l'Église et le Consensum Patrum. A cause de ce rappel de la vraie doctrine apostolique, les catholiques-romains et certains commentateurs protestants l'accusent encore de semi-pélagianisme.
Cependant, saint Benoît de Nursie, au chapitre 73 de sa Règle, range les Institutions ET les Conférence de Jean parmi les principaux écrits des pères du monachisme, et ordonne qu'ils soient lus dans ses monastères. Saint Jean Climaque loue hautement saint Jean Cassien au paragraphe 105 du 4ème échelon de son Échelle Sainte, dans le chapitre sur l'obéissance.

Saint Jean Cassien s'endormit en paix en 435, et a été vénéré par les moines de l'Occident Orthodoxe comme leur Père et le plus sage de leurs enseignants. Le restant de ses reliques est toujours exposé à l'abbaye de Saint-Victor de Marseille, qui n'est cependant plus Orthodoxe depuis un millénaire déjà. Il est largement vénéré en Roumanie, mais aussi dans toute l'Église Orthodoxe.

Déjà de son vivant ce fut le cas. Mais après sa mort, ça empira : les écrits de saint Jean furent rapidement attaqués par les extrémistes Augustiniens et, comme l'Augustianisme était hélas devenu la doctrine officielle de l'Église latine, sa vénération a quasi disparu en Occident. En dehors de l'Église Orthodoxe, on n'en parle plus. En milieu hétérodoxe, on ne le commémore plus qu'à Marseille, et bien entendu uniquement symboliquement, ses écrits n'étant évidement plus pris au sérieux.
http://www.abbamoses.com/months/february.html



 

monastere Saint-Victor, Marseillemonastère Saint-Victor, Marseille


crypte du monastere Saint-Victor, MarseilleCrypte du monastères


icone de saint Jean Cassien dans la crypte du monastere Saint-Victor, MarseilleIcône de saint Jean Cassien

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes debout

Saint Jean Cassien et son héritage dans l'Église Orthodoxe en Grande-Bretagne, à l'époque "celtique"


...Revenons à l'Église de Grande-Bretagne qui lui était contemporaine. Nous trouvons que dans la province de Valentia, qui comprenait cette portion du nord de la Grande-Bretagne située entre les murs d'Antonin et d'Hadrien, là naquit vers l'an 360, quelqu'un dont la personnalité, au sujet de laquelle il y a beaucoup de vague et légendaire, légende qui semble pourtant permettre d'éclaircir et distinguer des faits d'avant la vision historique moderne. C'est Nynias ou Ninian, fils d'un prince ou un chef Celte Chrétien. Saint Ninian a été baptisé et a été instruit en Chrétien. Rempli de zèle religieux, il a résolu de visiter la grande ville "dont la gloire ancienne était toujours la fierté de l'empire dominant le monde ," et, les circonstances étant favorables à l'accomplissement de son voeux, il quitta sa maison et parvint à Rome. Il y étudia longtemps, et en 397 fut consacré évêque – qu'on n'aille pas en déduire un anachronique et anti-apostolique "système pyramidal" à l'époque, car même saint Augustin de Canterbury, envoyé par saint Grégoire le Grand 1 siècle plus tard en Angleterre, ne reviendra pas à Rome pour être fait évêque, mais ira chez le métropolite le plus proche, celui des Gaules en l'occurence.
Quant à saint Ninian, une fois devenu évêque, il fut renvoyé dans son pays natal. En route il traversa la Gaule, et en chemin il se détourna vers la ville de Tours sur la Loire, où Saint Martin, habituellement connu comme "le saint soldat" et alors âgé de 80 ans, présidait à un monastère qu'il avait fondé sur le modèle oriental, monastère dont saint Ninian connaissait la renommée. Comme ce séjour avec le vieux Saint Martin, auquel on le relie, portera par la suite beaucoup de fruits, et aura de très grandes conséquences plus tard dans l'Église Celte, il serait bon de nous arrêter ici un instant, le temps d'examiner brièvement la nature et les caractéristiques générales de l'antique Église des Gaules, beaucoup de ses caractéristiques devant par la suite se retrouver dans l'Église Celte & Britannique.

De ce monachisme reçu de Gaule, Saint Antoine, le Saint Copte, était le fondateur. Antoine était Égyptien de noble naissance, né à Corma, située près de la frontière entre la Basse et la Haute Égypte basse, en l'an 251. Il s'est tôt imprégné de zèle pour la vie ascétique. Au début il vivait solitaire ou ermite, mais plus tard il a recommandé la vie cénobitique. Plus tard, cette idée a fusionné et donné naissance au concept du monastère au sein duquel les frères demeureraient sous un même toit.

icone copte de saint Pacome
Pacôme, le successeur de Saint Antoine, a réuni les moines sous une Règle écrite et fondé un monastère sur l'île de Tabennae, Haut Nil, qui comptera à la fin pas moins de 7.000 membres. Le chef du monastère était l'Abbas, un mot de syriaque qui signifie le père, et la communauté a été considérée comme sa famille. La renommée et la réputation de piété de ce premier établissement se diffusa rapidement, et beaucoup de communautés similaires naquirent dans les pays avoisinants.

Ce système égyptien de monachisme s'est fermement enraciné dans les Gaules, mais pas à Rome – et saint Jérôme se plaindra amèrement de l'absence de vie monastique et pieuse dans la ville en pleine déconfiture. De cette vie monastique égyptienne, saint Martin en fût impressionné. En 360 il retourna à Poitiers et y retrouva Hilaire. Il fonda dans les environs le monastère de Ligugé. En 371, il fut élu évêque de Tours. Étant attiré par la vie de reclus il établit le monastère de Marmoutier-les-Tours sur les bords de la Loire. Cependant, il est important de noter que ce n'est pas seulement dû au nom et à la réputation de saint Antoine que saint Martin désira tant la vie ascétique.

Saint Martin a reçu son inspiration de Lyon, aussi fortement influencé par l'Asie mineure, par Hilaire et Symphorien, et de l'Égypte, plutôt que de Rome.

Saint Martin n'était pas seul dans son enthousiasme pour le monachisme égyptien. Jean Cassien - qui avait visité le Nil et la plupart de ses célèbres monastères, et qui est retourné rendre compte des brillants succès du mouvement en Égypte; des 500 moines sur les montagnes où Saint Antoine avait habité sa cellule; des 5.000 dans le désert de Nitrie; des 50.000 qui se rassemblaient pour célébrer la Communion de Pâques; du maigre régime alimentaire, de la macération de la chair, de la piété fervente – saint Jean Cassien donc, fonda un monastère à Marseille d'après le modèle égyptien, et publia deux livres: "De Institutione Coenobiorum" et "Collationes Patrum", qui influencèrent fortement les convictions et les pratiques religieuses en Gaule. La doctrine enseignée dans ce monastère était tout à fait opposée à l'Augustianisme qui allait faire florès et s'emparer de l'Église à Rome. Il y avait beaucoup d'autres, comme Cassien, qui se sont sentis poussés, après avoir visité l'Égypte, à chercher des retraites similaires. Dès lors les us et coutumes égyptiens se sont introduits sur les îles qui s'étendent le long des côtes de l'ouest de la Méditerranée. "La mer était à ces retraites," comme l'écrit plus tard le professeur Story, "ce que le Nil ou le désert était à leurs prototypes égyptiens; et le modèle égyptien de la vie monastique a été fidèlement reproduit en eux."

Tout comme Ephèse, Antioche, et Alexandrie ont trouvé leur chemin vers la Gaule sans faire d'étape à Rome, ainsi en était-il des relations entre l'Égypte et la Gaule qui, en effet, avait été établies bien longtemps avant l'ère Chrétienne. Bien que jusqu'alors purement sociales, commerciales, intellectuelles, devint alors aussi religieuses. Quand les éloges de saint Jérôme sur le monachisme ont été accueillis avec tant de colère par la société romaine, qu'il comprit qu'il valait mieux pour lui de prendre sa retraite à Bethléem avec Paula et Eustochium, "l'ascétisme du Nil gagnait déjà à sa façon parmi les centaines de passionnés en Ligurie [partie à l'extrême sud-ouest du nord de l'Italie] et Gallia Narbonensis [la côte du sud-est de la France moderne]."

Un autre des célèbres communautés de Gaule était celle de l'île de Lérins, fondée par Saint Honorat, le fervent Père né à Trêves, en Gaule Belgique. Lérins devint avec lui un centre d'où émanèrent les forces monastiques qui se répandirent rapidement à travers l'ensemble de l'ouest de l'Europe. C'est saint Vincent, le grand et loué docteur de ce monastère, qui a donné la célèbre définition de la véritable Tradition apostolique - "Quod semper, quod ubique, quod ab omnibus creditumi sit."" [Ce qui a toujours été la Foi, partout et pour tous]

La trace des 7 chapelles de ce monastère est toujours visible parmi les ruines, et nous rappelle forcément les sept églises à Glendalough en Irlande, les deux groupes rappelant symboliquement de l'histoire des Sept d'Asie dans l'Apocalypse.

Saint Patrick vint d'Irlande dans ce monastère, après avoir échappé au chef qui l'avait tenu en esclavage, sur la côte du Comté d'Antrim. Il étudia ici la culture et l'ascétisme qui avaient été importés de l'Orient. Dans sa "Confession" il ne parle pas d'avoir reçu son autorité de Rome, et sa vie et son enseignement entiers prouvent le contraire. Comme Saint Ninian, il a aussi visité Saint Martin, qui était son oncle, à Tours, et là-bas en apprit encore plus sur le travail du monastère.

Ici nous avons atteint une étape extrêmement intéressante dans notre progression historique. Ces deux dirigeants chrétiens - Saint Ninian, amenant de Saint Martin de Tours l'enthousiasme pour le monachisme et la culture de l'Orient, et plus tard, Saint Patrick, de la même manière imprégné avec le zèle monastique qu'il avait acquis à Lérins et à Tours - retournant dans leurs pays respectifs, l'Écosse et l'Irlande, et aux établissements des règles religieuses, qui, avant que beaucoup d'années ne s'écoulent, eurent une influence universelle, non seulement dans les îles britanniques mais aussi sur le Continent d'Europe, par le retour des missionnaires et les exils de populations Celtes Chrétiennes chassées par des envahisseurs barbares (les Saxons.)

On constate ainsi que l'influence d'Asie mineure et d'Égypte est parvenue à l'antique Église Celte en Grande-Bretagne venant de la Gaule en deux ruisseaux qui se sont rencontrés et ont finalement fusionné en un; le premier vint de Saint Martin par Saint Ninian à Whithorn, dans le Galloway, d'où, par Saint Finian il est passé à Moville en Irlande et de Moville par Saint Columba à Iona et les Celtes d'Écosse en 563 apJC. Le second de Lérins et par Saint Martin de Tours et Saint Patrick il passa à l'Irlande, où il a rejoint l'autre.

Adapté d'après : "L'Église Celte et l'influence de l'Orient," John Stirton, Crathie

............
La Tradition du Désert
Jay Cooper Rochelle

Quand les Chrétiens ont commencé à arriver dans l'extrême ouest de l'Empire romain, l'Irlande était une terre de petits royaumes. Le monachisme y a fait des incursions parce que le style de vie et d'habitat ressemblaient de près ce qui y existait déjà. On n'y a pas construit de villes jusqu'à la période danoise. Wexford et Dublin étaient les premières des plus grandes villes fondées à cette époque-là. Avant cela, les routes étaient pauvres et les bourgades petites. Les Romains n'ayant jamais traversé la Mer d'Irlande, aucune bonne route n'avait été posée à travers l'île.

Le voyage était difficile, ce qui explique l'importance des traditions locales et des communautés pour une vie Chrétienne prospère. L'organisation tribal ou clanique était centrée autour d'un chef. Le monastère le fut autour d'un abbé. Ces modèles n'étaient pas éloignés l'un de l'autre. L'un a rendu l'autre sensible et sain.

La tradition rapporte que le monachisme, la forme la plus ancienne de communauté Chrétienne en Irlande, est venu d'Égypte par la côte du nord. L'histoire soutient cette tradition. Les pères de désert d'Égypte, qui précèdent le développement plénier de l'Église Copte, menèrent aux travaux de saint Martin de Tours (Vers 316-397), qui est vénéré dans nombre d'églises de fond Celte. Martin a fondé le premier monastère Gallican à Ligugé près de Poitiers en 360. Il par la suite fondé un deuxième monastère à Tours, après avoir été élu évêque de cette ville.

Deux générations plus tard, saint Jean Cassien (vers 365 - vers 433) fonda deux monastères à Marseille (vers 415) pour lesquels il écrivit ses "Institutions" et ses "Conférences" comme règle et guide. Les travaux de Cassien reposaient sur son propre séjour parmi les moines égyptiens et fournit le terreau sur lequel le monachisme celte s'est établit la génération suivante.

De Gaule, le monachisme se diffusa vers l'ouest à travers les régions Celtes, jusqu'au bout du monde connu, ainsi qu'on appelait l'Irlande. Dès le sixième siècle, le monachisme était la force motrice dans la vie Chrétienne de la société dans son ensemble. Columban (543-615), né Irlandais et missionnaire prenant le chemin inverse vers la Gaule à la fin du sixième siècle, écrivit une Règle, qui est seulement deuxième en importance dans l'Église d'Occident après la Règle de Saint Benoît.

La tradition ascétique de l'Orient, qui a influencé les régions celtes, est plus austère que celle de l'Occident. Les "Dialogues" de Cassien, par exemple, parlent en détail de la renonciation, la mortification de la chair, et la vie de repentir permanent. C'est l'avant-goût de la tradition pénitentielle irlandaise tel qu'elle se développera aux huitièmes et neuvièmes siècles. De plus, Cassien enjoint ses moines à trouver un directeur spirituel, origine donc de l'anamchara ou "l'ami d'âme", que certains voulaient relier au passé pré-chrétien des terres Celtes. Cassien, dans la Conférence 13, exprime la relation entre volonté et grâce dans le Salut dans des termes Orthodoxes, une note qui trouvera des échos dans la tradition Celte. La conférence 10 appelle le moine à développer un style de prière répétitive qui aura sa consommation future dans deux formes, la "prière de Jésus" de la tradition de hésychaste en Orient, et la tradition de "la prière constante" découverte par Alexandre Carmichael dans les Iles de l'ouest, et qui est devenu si connue dans les récentes années comme partie distinctivement celte dans la foi chrétienne.

Le monachisme est une forme de martyre. Quand la frontière entre la culture du monde et la vie spirituelle n'a plus été tracée par le sang des martyrs, les moines ont repris la charge de tracer cette ligne pour maintenir le Christianisme comme une culture alternative "étant dans le monde sans en faire partie."

Au temps où les Églises Celtes se sont développées, cependant, l'âge de persécution était terminé. De plus, les endroits de persécution étaient très éloignés du centre du monde Celte. La formes que la Foi a reçue dans les régions Celtes étaient les communautés monastiques, habituelles en Irlande, sur Iona et à Lindisfarne.
adapté de "la tradition du désert," de Jay Cooper Rochelle, Th.M., Ph.D.



 

icone roumaine traditionnelle de saint Jean Cassien



SAINT JEAN CASSIEN, écrits aux Sources Chrétiennes, Editions du Cerf :
Conférences 1/2

Conférences 2/2

Institutions Cénobitiques.

autre collection
Traité de l'Incarnation contre Nestorius



Ancienne traduction libre, dans l'archive du beau site du hiéromoine Cassien (VCO):

Institutions

Conférences

Traité de l'Incarnation contre Nestorius, livre 1


Sfântul Ioan Casian, sa vie en roumain




voir l'intéressante notice sur forum-orthodoxe:
http://www.forum-orthodoxe.com/fev2.php

et la discussion sur le problème de l'Occident qui préféra les erreurs augustiniennes à la juste théologien de Jean:
http://www.forum-orthodoxe.com/~forum/viewtopic.php?p=10594




Nous fêtons aussi aujourd'hui saint Germain de Dobrodja (+ 410), le compagnon de pérégrinations de saint Jean Cassien, mais je n'ai pas trouvé d'informations sur lui hors de ce qu'on tire de la vie de saint Jean. Ni tropaire, ni icône.

L’image contient peut-être : 4 personnes, intérieur

Homélie attribuée à saint Macaire d'Égypte

(?-390), moine 
Homélies spirituelles, n° 51 (trad. Bellefontaine 1984, coll. Spi. Or. 40, p.367 rev.) 

 

« C'est un ennemi qui a fait cela »

 

Je vous écris, frères bien-aimés, pour que vous sachiez que depuis le jour où Adam a été créé jusqu'à la fin du monde, le Malin fera la guerre aux saints sans se donner de repos

(Ap 13,7)...

Ils sont cependant peu nombreux, ceux qui se rendent comptent que le ravageur des âmes cohabite avec eux dans leur corps, tout près de l'âme.

Ils sont dans la tribulation, et il n'y a personne sur terre pour les réconforter.

C'est pourquoi, ils regardent vers le ciel et y placent leur attente, afin d'en recevoir quelque chose au-dedans d'eux-mêmes.

Et par cette force, et grâce à cette armure de l'Esprit (Ep 6,13), ils vaincront.

C'est du ciel, en effet, qu'ils reçoivent une force, qui demeure cachée aux yeux de la chair. Tant qu'ils chercheront Dieu de tout leur cœur, la force de Dieu vient secrètement à leur aide à tout moment...

C'est précisément parce qu'ils touchent du doigt leur faiblesse, parce qu'ils sont incapables de vaincre, qu'ils sollicitent ardemment l'armure de Dieu, et ainsi revêtus de l'équipement de l'Esprit pour le combat (Ep 6,13), ils deviennent victorieux... 

Sachez donc, frères bien-aimés, qu'en tous ceux qui ont préparé leur âme à devenir une bonne terre pour la semence céleste, l'ennemi se hâte de semer son ivraie...

Sachez aussi que ceux qui ne cherchent pas le Seigneur de tout leur cœur ne sont pas tentés par Satan de façon aussi évidente ; c'est plutôt en cachette plus par des ruses qu'il essaie...de les écarter loin de Dieu. 

Mais maintenant, frères, prenez courage et ne craignez rien.

Ne vous laissez pas effrayer par des imaginations suscitées par l'ennemi.

Dans la prière, ne vous livrez pas à une agitation confuse, en multipliant des cris déplacés, mais accueillez la grâce du Seigneur dans la contrition et le repentir...

Prenez courage, réconfortez-vous, tenez bon, souciez-vous de vos âmes, persévérez avec zèle dans la prière...

Car tous ceux qui cherchent Dieu en vérité recevront une force divine en leur âme, et en recevant cette onction céleste, tous ceux-là sentiront en eux-mêmes le goût et la douceur du monde à venir.

Que la paix du Seigneur, celle qui a été avec tous les saints pères et les a gardés de toute tentation, demeure aussi avec vous.

-+-

L’image contient peut-être : une personne ou plus, plein air et nature

Homilia atribuída a São Macárius do Egipto

(? -390), monge
Homilies Espirituais, No. 51 (trans. Bellefontaine 1,984 al. Spi. Ou. 40, p.367 rev.)


"Um inimigo fez isso"


Eu escrevo para você, amados irmãos, que saibais que, desde o dia Adão foi criado até o fim do mundo, o mal vai fazer guerra aos santos, sem ter descanso

(Ap 13,7) ...

Eles são no entanto poucos, que estão percebendo que as almas de pragas viver com eles em seus corpos, perto da alma.

Eles estão em angústia, e não há ninguém na terra para confortá-los.

Portanto, eles olham para o céu e colocar as suas probabilidades, a fim de receber algo dentro de si mesmos.

E essa força, e através da armadura do Espírito (Ef 6:13), eles vão superar.

É o céu, na verdade, eles recebem uma força, que permanece escondido dos olhos da carne. Enquanto eles buscam a Deus com todo o seu coração, a força de Deus vem secretamente para sua ajuda a qualquer momento ...

É precisamente porque eles tocam o dedo a sua fraqueza, porque eles são incapazes de ganhar, eles buscam a armadura de Deus, e assim revestido com o Espírito do equipamento para a batalha (Ef 6.13), tornam-se vitorioso ...

Saiba então, amados irmãos, que todos aqueles que prepararam suas almas para se tornar uma boa terra para a semente celeste, o inimigo se apressa para semear seu joio ...

Observe também que aqueles que não buscar o Senhor com todo o seu coração não está tentado por Satanás tão obviamente; é um pouco mais secretamente por truques que ele tenta ... The Stray longe de Deus.

Mas agora, irmãos, tome coragem e medo não.

Não se assuste por fantasias despertadas pelo inimigo.

Na oração, não se envolver em uma agitação confusa, multiplicando gritos deslocadas, mas acolher a graça do Senhor em contrição e arrependimento ...

Elogio, consolar-se, segurar, você se importa para as vossas almas, zelosamente perseverar na oração ...

Para aqueles que procuram o verdadeiro Deus receber uma força divina em sua alma, e receber esta unção celestial, todos eles se sentem em si mesmos o sabor e doçura do mundo vindouro.

A paz do Senhor, aquele que estava com todos os santos padres e os impediu de tentação, também permanece com você.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et intérieur

-+-

 

Homily attributed to Saint Macarius of Egypt

(? -390), monk
Spiritual Homilies, No. 51 (Bellefontaine, 1984, Col. Spi., Or. 40, p.367 rev.)


"It is an enemy who has done this"


I write unto you, beloved brethren, that ye may know that from the day that Adam was created unto the end of the world, the evil one shall make war with the saints without resting

(Ap 13,7) ...

They are few, however, those who realize that the pest of souls cohabits with them in their bodies, close to the soul.

They are in tribulation, and there is no one on earth to comfort them.

That is why they look up to heaven and place their expectation in order to receive something within themselves.

And by this strength, and thanks to this armor of the Spirit (Eph 6:13), they will conquer.

It is from heaven, indeed, that they receive a strength, which remains hidden from the eyes of the flesh. As long as they seek God with all their heart, the power of God secretly comes to their aid at all times ...

It is precisely because they touch their weakness, because they are incapable of conquering, that they ardently solicit the armor of God, and thus clothed with the equipment of the Spirit for the battle (Ep 6,13), they become victorious ...

Know therefore, beloved brethren, that in all who have prepared their souls to become a good land for the heavenly seed, the enemy hastened to sow his tares.

Know also that those who do not seek the Lord with all their heart are not tempted by Satan in so obvious a manner; It is rather hidden more by tricks than he tries ... to keep them away from God.

But now, brethren, take courage and fear nothing.

Do not let yourself be frightened by imaginations aroused by the enemy.

In prayer, do not give way to a confused agitation, multiplying screams, but accept the grace of the Lord in contrition and repentance ...

Take courage, comfort yourself, hold fast, care for your souls, persevere with zeal in prayer ...

For all those who seek God in truth will receive a divine strength in their souls, and by receiving this heavenly anointing, all these will feel in themselves the taste and sweetness of the world to come.

May the peace of the Lord, who has been with all holy fathers and kept them from all temptation, also remain with you.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et intérieur

 

Résultat de recherche d'images pour "Icône de la Transfiguration"

*Dimanche 6 Août, Transfiguration de Notre-Seigneur...

-+-

WEEKEND DE L'ASSOMPTION:

 

 

*Dimanche 13 AOÛT à Jauldes (Charente). 

 

-10h30, Messe du jour,

*vénération de la relique et de l'Icône de Ste Philomène  et 

*prières mariales de vigile 

de la Dormition Assomption" de la Très Sainte 

Vierge Marie)

 

(Après la Messe, possibilité de rejoindre avec le Monastère en  Normandie avec le prêtre desservant pour le Pèlerinage de l'Assomption à N-D de Miséricorde.

VEUILLEZ VOUS INSCRIRE !Retour le 16 Août dans l'après-midi)

Résultat de recherche d'images pour "Icône de l'Assomption"

 

Ramassage des fidèles de Région Parisienne le Dimanche 13 Août à 15 heure au lieu habituel pour le WEEKEND DE

 

L'ASSOMPTION. 

 

ATTENTION: Dimanche 13 Août, pas de Messe au Monastère Syriaque (Normandie).

 

 

 

 

 See original image

*Mardi 15 AOÛT au Monastère

 

 Pèlerinage de l' Assomption (Dormition de la Très Ste

 

Vierge Marie)

 

10h30, Messe suivie de la PROCESSION MARIALE et des

 

prières au monument du "SAYFO" et des autres reposoirs.

 

Repas fraternel,

 

 

Possibilité de rencontrer un prêtre (Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

-----------

The Lord came to send fire upon the earth (cf. Lk. 12:49), and through participation in this fire He makes divine not just the human substance which He assumed for our sake, but every person who is found worthy of communion with Him. (St. Gregory Palamas)

DU 15 Août au 22 Août,

RETRAITE D’ENSEIGNEMENTS, DE LIBERATION ET DE GUERISON INTERIEURE

au Monastère.

(Conduite par Mor Philipose, Abouna Isaac et Abouna Siméon)

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Aucun texte alternatif disponible.

Repost 0
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 13:52

Aucun texte alternatif disponible.

Aujourd'hui, jeudi 20 juillet, c'est la commémoration du dukhrono du grand prophète Elie (Elijah) (+ 895BC) conformément au calendrier liturgique de l’Eglise Malankare Orthodoxe.

 

Mor Eliyo Nbiyo de grande renommée était de Thisbe ou Thesbe, une ville de Galaad (Gilead), au-delà du Jourdain.

De lignée sacerdotale, c’était un homme au caractère solitaire et ascétique, vêtu d'un manteau de peau de mouton, et se ceignant d’une ceinture de cuir.

Son nom est l’expression de « «Yah » est mon Dieu».

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Son zèle pour la gloire du Dieu Unique a été comparée au feu, et son discours d'enseignement et de réprimande a été comparé à une lampe embrasée.

De là vient aussi qu’il ait reçu le nom de « Zelot » du fait qu’il se lança avec un tel zèle pour il sévèrement réprimander l'impiété et l'iniquité.

 

Le Prophète Elie fut enlevé au ciel par un char à feu (En l'an 895 av. J.-C), c’est ainsi qu’il monta vers Dieu, Source de la Vie comme il en fut aussi pour le Prophète Enoch (Genèse 5 :24 ; IV Rois 2 : 11).

Nous voyons encore une apparaître la figure du Prophète Elie lorsque, dans les Evangiles, il apparait conversant avec Jésus pendant la Transfiguration (Saint Matthieu 17 : 3, Saint Marc 9 : 4, Saint Luc 9 :30)

 

Ô Saint Elie, intercédez pour nous devant le trône de grâce de Dieu ! Amîn.

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Today, Thursday, July 20th, it is the commemoration of the dukhrono of the great prophet Elijah (+ 895BC) according to the liturgical calendar of the Malankare Orthodox Church.

 

Mor Eliyo Nbiyo of great fame was from Thisbe or Thesbe, a city of Gilead (Gilead), beyond the Jordan.

Of priestly lineage, he was a man of solitary and ascetic character, dressed in a mantle of sheepskin, and girding himself with a leather belt.

His name is the expression of "Yah is my God".

Aucun texte alternatif disponible.

His zeal for the glory of the One God was compared to fire, and his discourse of teaching and rebuke was compared to a burning lamp.

Hence also he received the name of "Zelot" from the fact that he launched himself with such zeal for he severely reprimand impiety and iniquity.

 

The Prophet Elijah was taken up to heaven by a fire-chariot (in the year 895 BC), so he ascended to God, the Source of Life, as it was also to Prophet Enoch (Genesis 5:24; IV Kings 2:11).

We see again the figure of the Prophet Elijah when, in the Gospels, he appears conversing with Jesus during the Transfiguration (St. Matthew 17: 3, St. Mark 9: 4, St. Luke 9:30)

 

O Holy Elijah, intercede for us before the throne of grace of God! Amin.

 

Aucun texte alternatif disponible.

Hoje, quinta-feira 20 de julho de é a comemoração do grande profeta Elias dukhrono (Elias) (+ 895BC) de acordo com o calendário litúrgico da Malankara Orthodox Church.

 

Mor Eliyo Nbiyo renome foi Tisbe ou Thesbe, uma cidade de Gilead (Gilead), além do Jordão.

Da linhagem sacerdotal, ele era um homem de caráter solitário e ascético, vestido com um casaco de pele de carneiro, e cingido com um cinto de couro.

Seu nome é uma expressão de "Yah é o meu Deus."

Aucun texte alternatif disponible.

Seu zelo pela glória do Deus foi comparado ao fogo, e seu discurso de ensino e reprimenda foi comparada a uma lâmpada ardente.

Daí também recebeu o "Zelot" porque ele deu com tal zelo para repreender severamente a impiedade e injustiça.

 

O Profeta Elias foi levado para o céu por um carro no fogo (no ano 895 aC. AD), então ele foi até Deus, fonte da vida como era também para o Profeta Enoque (Genesis 5:24; IV Reis 2: 11).

Vemos uma figura aparecer quando Elias, o Profeta, nos Evangelhos, parece conversar com Jesus durante a Transfiguração (Mateus 17: 3, St. Mark 9: 4, Lucas 9:30)

 

O Santo Elias, interceda por nós junto ao trono da graça! Amin.

L’image contient peut-être : 2 personnes, intérieur

« C'est Toi ma force, Seigneur, * Toi ma puissance, * Toi mon Dieu et mon allégresse; * sans quitter le sein du Père, * Tu as visité notre pauvreté; * aussi avec le prophète Habacuc je Te crie: * Gloire à Ta puissance, seul Ami des hommes. »

Dieu incline ton zèle enflammé, * prophète Elie, et t'envoie * chez une veuve pour être nourri, * toi que mit en fuite jadis * la menace d'une femme; * je T'en prie, à mon âme affamée * donne pour nourriture les grâces de Dieu.

Les sombres nuages du péché me recouvrent, * la houle de l'existence me secoue * et l'ouragan du mal * souffle violemment contre mon âme; * mais toi, Prophète divin, * prends à ma place le gouvernail * et guide-moi vers le port du salut.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit

Procure-moi la force d'âme et de corps, * bienheureux Elie, en suppliant * le Seigneur de gloire qui guérit * en tout homme les maladies; * guide ma course pour que je franchisse sans mal * les obstacles de cette vie: * en toi je délègue un excellent défenseur.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

Avec toutes les Puissances des cieux, * avec tous les Prophètes et les Martyrs, * Souveraine immaculée, * avec les Apôtres, les Moines saints, * intercède pour que je trouve le salut * malgré la multitude de mes péchés, * et que j'échappe au châtiment éternel.

 

Aucun texte alternatif disponible.

Saint et glorieux Prophète Elie le Thesbite * Sa flamboyante ascension au ciel .

La pluie, le triple feu du ciel il fit descendre; 
au ciel, fendant les flots, on vit Elie se rendre. 
Le vingt, un char flambant sur terre vint le prendre. 
Par ses saintes prières, ô notre Dieu, aie pitié de sauve-nous. Amen.

Tropaire, t. 4

L'ange dans la chair, le glorieux Elie, * le socle des prophètes divins, * le second précurseur de la venue du Christ, * celui qui du ciel envoie la grâce sur Elisée, * chasse au loin les maladies * et purifie les lépreux; * sur ceux qui le vénèrent il fait jaillir les guérisons.

Kondakion, t. 2

Prophète au nom sublime, saint Elie, * toi qui vis d'avance les hauts faits de notre Dieu * et soumis à ta parole les nuées porteuses de pluie, * auprès du seul Ami des hommes intercède pour nous tous.

Ikos

Voyant la monstrueuse iniquité des humains * et l'immense amour de Dieu pour eux tous, * Elie le prophète s'indigna, courroucé, * au point d'adresser au Dieu de miséricorde un impitoyable discours, * disant: Juge très-juste, emporte-toi * contre ceux qui violent ta loi. * Mais Dieu, en la tendresse de son cœur, * ne s'est pas mis à punir ceux qui l'avaient offensé: * selon son habitude, en effet, * c'est la conversion qu'il attend de nous tous.

Exapostilaire, t. 3

Le feu divin qui fit de toi * le passager céleste d'un char flamboyant * ne t'a pas consumé, prophète Elie, * toi dont la langue terrestre eut le pouvoir * de faire descendre le feu du ciel et disparaître les pluies

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

Ô Vierge qui enfantas le feu divin, * par tes prières implore ton Fils, * divine Mère, de me prendre en pitié * et de me sauver de l'éternelle obscurité, * moi qui me confie à ta divine protection.

Le Saint et grand Prophète Elie, cet ange dans la chair qui reçut de Dieu le pouvoir d'ouvrir et de fermer les cieux, était originaire de Thishbé en Galaad (1). On raconte qu'au moment de sa naissance son père vit des hommes vêtus de blanc l'envelopper de langes de feu et, en lui attribuant son nom, ils lui donnèrent à manger une flamme, symbole du zèle divin qui allait le dévorer pendant toute sa vie. Dès son enfance, il observait rigoureusement tous les commandements de la Loi et se tenait en permanence devant Dieu par une virginité impassible, un jeûne permanent et une prière ardente, qui rendirent son âme comme le feu et firent de lui le modèle de la vie monastique.
Achab ayant accédé au trône du royaume du Nord, qui avait fait schisme depuis Jéroboam, porta à son comble l'impiété et la dépravation de ses prédécesseurs. Encouragé par sa femme, l'exécrable Jézabel, il persécutait les Prophètes et tous les hommes qui restaient fidèles à Dieu, et s'adonna au culte des faux dieux: Baal et Astarté. Le Prophète Élie se rendit alors auprès du roi et lui déclara: « Il vit le Seigneur, Dieu des Armées, le Dieu d'Israël, devant lequel je me tiens aujourd'hui! Non, il n'y aura, ces années-ci, ni rosée ni pluie, si ce n'est par une parole de ma bouche! » À la parole du Prophète une terrible sécheresse s'abattit alors, comme une fièvre, sur la terre: tout fut desséché, dévasté, brûlé; hommes, femmes, enfants, animaux domestiques et bêtes sauvages, tous mouraient faute de nourriture, les sources tarissaient, les plantes se flétrissaient, et rien n'échappait au fléau que Dieu avait permis, dans l'espoir que la famine porterait le peuple d'Israël au repentir et à la conversion.
Sur ordre de Dieu, le Prophète, qui était vêtu d'une peau de mouton et d'un pagne de cuir, quitta le royaume d'Israël et se rendit au torrent de Chorrath (Kerrith), situé au-delà du Jourdain (2). Il s'abreuvait de l'eau du torrent et le Seigneur lui envoyait des corbeaux - animaux considérés comme impurs par les Juifs et réputés pour leur cruauté envers leur progéniture - pour lui apporter du pain au matin et de la viande le soir, incitant ainsi son Prophète à la miséricorde envers le peuple souffrant (3). Quand le torrent vint à se tarir lui aussi, Dieu envoya son serviteur à Sarepta de Sidon, lui faisant observer au long de la route les effets désastreux de la sécheresse pour l'inviter, encore une fois, à la compassion. Il parvint chez une pauvre veuve païenne, qui était en train de ramasser du bois en vue de faire cuire du pain pour elle et son fils. Malgré la nécessité extrême dans laquelle elle se trouvait, elle mit avant toutes choses les devoirs de l'hospitalité, et dès que le Prophète le lui demanda, elle prépara à son intention une galette, avec la farine et l'huile qui lui restait. Elle reçut sans retard la récompense de son hospitalité: à la parole du Prophète sa jarre de farine et sa cruche d'huile ne désemplirent pas, jusqu'à ce que la pluie revint. Elie était hébergé chez cette veuve depuis quelques jours, quand son fils vint à mourir. Comme la femme, dans sa douleur, accusait l'homme de Dieu d'avoir apporté le malheur sur sa maison, Élie prit l'enfant, le monta à l'étage où il demeurait et, après avoir soufflé à trois reprises sur le corps inanimé en invoquant à grands cris le Seigneur, il rendit le jeune garçon vivant à sa mère, prophétisant ainsi la résurrection des morts.
La sécheresse affligeait la contrée depuis plus de trois ans, et une grande partie de la population avait déjà été décimée; mais Dieu, respectant le serment de son Prophète, ne voulait pas montrer sa miséricorde avant qu'Élie n'eût compris qu'Il ne désire pas la mort des pécheurs mais qu'ils se convertissent (cf. Éz. 33:11). Il envoya alors le Prophète auprès du roi Achab, pour lui annoncer que le fléau allait bientôt cesser. Élie apparut devant le roi stupéfait de voir venir à lui, librement, celui qu'il avait fait rechercher partout, et il l'invita à rassembler tout le peuple d'Israël sur le mont Carmel, afin qu'il soit témoin de sa confrontation avec les 450 prophètes de Baal et les 400 prophètes des bois sacrés entretenus par l'infâme Jézabel. Une fois cette grande assemblée réunie, Élie dit aux faux prophètes: « Jusques à quand boiterez-vous sur les deux jarrets? Si le Seigneur est Dieu, allez à sa suite! Si c'est Baal, allez à lui! » Il prescrivit d'apprêter deux taureaux pour le sacrifice et de les placer sur le bûcher, mais sans allumer de feu, et il laissa les faux prophètes sacrifier les premiers. Ceux-ci invoquèrent à grands cris le dieu Baal, en se lacérant, de l'aube jusqu'au soir, mais en vain. Élie se moquait d'eux, les encourageant à crier plus fort, de peur que leur dieu ne soit endormi ou occupé à quelque autre affaire. Le soir venu, le Prophète érigea un Autel avec douze pierres, représentant les douze tribus d'Israël, creusa un large fossé autour de l'Autel, sur lequel il avait placé le taureau dûment dépecé, et il ordonna de verser, à trois reprises, de l'eau en abondance sur la victime, de manière à ce qu'elle remplisse le fossé en débordant. Puis il poussa un grand cri vers le ciel, invoquant le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Aussitôt un feu tomba du ciel et dévora l'holocauste, le bois et l'eau. Le peuple entier tomba alors la face contre terre en criant: « Vraiment le Seigneur est le seul Dieu! » Sur l'ordre d'Élie, on s'empara des faux prophètes, et l'homme de Dieu les égorgea de ses propres mains au torrent de Cisson. Il annonça ensuite à Achab que la sécheresse allait bientôt cesser, puis monta au sommet du Carmel et, se penchant vers la terre, la tête entre les genoux et l'intelligence rassemblée dans le cœur, il se mit en prière. À sept reprises il envoya son serviteur observer l'horizon, en direction de la mer, et la septième fois un petit nuage apparut, le ciel s'obscurcit et la pluie tomba en abondance, répandant sur la terre la bénédiction céleste.
Quand la reine Jézabel apprit le massacre de ses prophètes, elle entra dans une terrible colère et jura de se venger. Élie, qui n'avait pas craint la foule des faux prophètes, fut abandonné par la grâce de Dieu et, gagné par la pusillanimité, il s'enfuit à Bersabée dans la terre de Juda. Épuisé par sa marche dans le désert, il s'assit à l'ombre d'un arbre et demanda à Dieu de reprendre sa vie. Un Ange du Seigneur lui apparut alors, et lui présenta une galette de pain et une cruche d'eau. Revigoré par cette assistance divine, il put marcher quarante jours dans le désert, jusqu'à la montagne de Dieu, l'Horeb (4). Il entra dans le creux du rocher où Moïse s'était jadis caché, et Dieu lui adressa, de nuit, la parole. Élie répondit: « Je suis rempli de zèle jaloux pour le Seigneur tout-puissant, car les fils d'Israël ont abandonné Ton alliance, abattu Tes Autels et tué Tes Prophètes; et je suis resté tout seul et ils cherchent à m'enlever la vie. » Dieu lui ordonna de sortir et de se tenir sur la montagne pour le voir. Il y eut alors un violent ouragan qui fendit les montagnes et brisa les rochers, mais le Seigneur n'était pas dans l'ouragan; et après l'ouragan, un tremblement de terre, mais le Seigneur n'était pas dans le tremblement de terre; et après le tremblement de terre, un feu, mais le Seigneur n'était pas dans le feu. Après le feu, on perçut le bruit d'une brise légère. Dès qu'il l'entendit, Élie se voila la face de son manteau et se tint sous la grotte, car Dieu était dans la brise légère Le Seigneur lui affirma que, loin d'être le seul juste, sept mille autres Israélites n'avaient pas fléchi les genoux devant Baal, et Il lui ordonna de s'en retourner par le même chemin conférer l'onction royale à Hazaèl, comme roi de Syrie, et à Jéhu, comme roi d'Israël, puis d'oindre Élisée pour successeur. Ayant trouvé Élisée occupé à labourer avec douze paires de bœufs, Élie jeta sur lui son manteau et fit de lui son disciple (cf. 14 juin).
Le roi Achab continuait cependant à commettre des actes d'impiété et il s'était accaparé la vigne de Nabot de Yizréel, en le faisant mourir sur le conseil de Jézabel. Le Prophète Élie, qui était resté dans le silence pendant quelque temps, fut envoyé par le Seigneur à Samarie et dit au roi: « À l'endroit même où les chiens ont lapé le sang de Nabot, les chiens laperont ton sang à toi aussi, et les prostituées se vautreront dans ton sang ». Il ajouta que le malheur allait s'abattre sur toute la maison d'Achab et que les chiens dévoreraient le corps de Jézabel sur l'avant-mur d'Yizréel. A ces mots, le roi fut saisi de componction: il déchira ses vêtements, se revêtit d'un sac et observa un jeûne. Le Seigneur regarda avec faveur son repentir et annonça par son Prophète qu'Il ne donnerait libre cours à Sa colère que sous le règne de son fils.
Achab mourut peu après, et son fils Ochozias, homme superstitieux, prit le pouvoir. Étant tombé malade, il envoya des messagers en quête d'un oracle auprès de Baal Zéboud à Éqron (Akkaron). Le Prophète Élie se présenta devant les messagers, annonçant que le roi ne se relèverait pas. Quand ils transmirent ce message, en donnant la description du Prophète, le roi, comprenant qu'il s'agissait d'Élie, envoya une troupe de cinquante hommes pour l'arrêter. Mais à deux reprises, sur l'injonction du Prophète, un feu descendit du ciel et dévora les soldats. Le troisième officier, l'ayant supplié de l'épargner, Élie obtempéra et se rendit auprès du roi, lui annonçant de vive voix qu'il allait périr, parce qu'il avait eu recours aux faux dieux. Ochozias mourut effectivement peu de jours après, et son frère Joram devint roi d'Israël. Pendant les douze années de son règne, il fit supprimer le culte de Baal, mais ne mit pas fin au péché de Jéroboam, qui avait provoqué le schisme dans le peuple de Dieu et avait encouragé l'idolâtrie. C'est pourquoi Dieu fit venir le malheur sur sa maison et réalisa la prophétie prononcée par Élie au temps d'Achab: Jéhu s'empara du pouvoir, à la suite d'une conspiration contre Joram et, entrant dans la ville d'Yizréel, il fit mettre à mort Jézabel en la précipitant du haut d'une fenêtre. Son sang éclaboussa le mur et les chiens dévorèrent son corps avant qu'on n'ait pu l'ensevelir.
Au bout de quinze ans de ministère prophétique, ayant accompli la mission que Dieu lui avait confiée, Élie se rendit de Galgal à Béthel, accompagné d'Élisée qui refusait de quitter son maître. De là, ils se rendirent à Jéricho. Arrivé sur la rive du Jourdain, Élie prit son manteau de peau de mouton, le roula et frappa les eaux, qui se divisèrent pour les laisser passer à pied sec. Élisée lui ayant demandé de recevoir double part de son esprit prophétique, Élie répondit: « Si tu me vois pendant que je serai enlevé au ciel, il en sera ainsi pour toi. » Alors qu'ils marchaient ainsi dans le désert en devisant, un char de feu tiré par des chevaux flamboyants apparut entre eux. Élie monta dans le char et fut emporté "comme" au ciel (6), dans un tourbillon, tandis qu'Élisée criait: « Père, père, char d'Israël et son attelage! » Il saisit le manteau du Prophète, qui était tombé sur lui, et frappant les eaux à deux reprises, il put traverser le Jourdain, salué par les Fils des Prophètes qui criaient: « L'esprit d'Élie s'est reposé sur Elisée! »
En étant ainsi enlevé dans les hauteurs avec son corps, le Prophète Élie préfigurait l'Ascension de Notre Seigneur Jésus-Christ, et par l'envoi de son manteau sur son disciple, il annonçait la descente du Saint-Esprit, le jour de la Pentecôte (7).
Représentant éminent de l'ordre prophétique et parvenu par son zèle au sommet de la vertu, Élie fut jugé digne de voir, face à face, la gloire du Dieu incarné, en compagnie de Moïse et des trois Apôtres, le jour de la Transfiguration (cf. Mat. 17), qui annonçait le Second Avènement de Notre Seigneur Jésus-Christ. En descendant du Thabor, les disciples demandèrent au Seigneur si Élie devait venir avant la résurrection des morts pour rétablir toutes choses, comme l'enseignent les Prophètes (Malachie 3:23). Le Christ leur répondit: « Élie est déjà venu, et ils ne l'ont pas reconnu, mais l'ont traité à leur guise », en faisant allusion à Saint Jean Baptiste qui était venu préparer Sa venue, avec l'esprit et la puissance d'Élie (Lue 1, 17). De même que Jean fut le Précurseur du premier avènement dans la chair du Fils de Dieu, ainsi Élie sera, croit-on, le précurseur de Son second et glorieux avènement, à la fin des temps (8).
1). La tradition apocryphe, qui a transmis ces détails concernant la naissance du Prophète, précise qu'il était de la tribu d'Aaron et donc Prêtre. Mais on n'en trouve nulle trace dans le récit de l'Ecriture que nous résumons par la suite
(cf. III Rois 17-20 ; IV Rois 1 à 2).
2). D'après la tradition ecclésiastique, c'est à cet endroit que fut érigé ensuite le monastère de Chozéba, qui subsiste aujourd'hui (cf. 8 janv.).
3). C'est le thème de plusieurs homélies patristiques sur le Prophète Élie, en particulier le Kontakion de St. Romanos le Mélode. Ces homélies sont maintenant disponibles en traduction française dans: Le Saint Prophète Elie d'après les Pères de l'Eglise, "Spiritualité Orientale n°53", Abbaye de Bellefontaine, 1992.
4). Le sommet du mont Sinaï, à l'endroit même où Dieu s'était révélé à Moïse (cf. Ex. 33).
5). Les Pères ont interprété cette manifestation de Dieu dans la brise légère comme une figure prophétique de l'Incarnation, supérieure aux théophanies terrifiantes de l'Ancien Testament.
6). Les Pères ont souligné que ce "comme", ajouté par la version des Septante, montre qu'Élie n'a pas été emporté corporellement au Ciel, chose impossible avant la résurrection et l'ascension du Christ, mais qu'il a échappé à la mort, comme Énoch, et a été gardé par Dieu en un lieu inconnu, jusqu'au dernier jour.
7). St. Romanos, Kontakion sur le Prophète Élie, 33. ,
8). La tradition ecclésiastique a souvent vu dans les deux témoins, qui succomberont lors de l'ultime combat contre l'Antéchrist (Apoc. 11), Énoch et Élie, qui ont été préservés de la mort à cette fin.

(Le Synaxaire, vie des Saints de l'Eglise Orthodoxe par le hiéromoine Macaire de Simonos Pétra)

L’image contient peut-être : 1 personne, nuage et plein air

Ce jeudi 20 Juillet, dukhrono of St. Hadbshabo

 

Saint Hadbshabo (+355), qui êtes-vous ?

Le 20 juillet, nous célébrons est la commémoration du dukhrono de Saint Hadbshabo (+355) conformément au calendrier liturgique de l'Eglise Malankare Orthodoxe.

Bar Hadbshabo signifie "fils du dimanche".

C’était un était diacre d'Arabela (Le nom de la ville est aujourd’hui : Arbil / Erbil en Irak).

Il vécut pendant le règne de l'empereur Sassanid perse Sharpur II.

A cette époque, Sharpur II menait une des plus cruelles vagues de persécutions contre les chrétiens vivant en son empire.

Sapor Tamsapor, le gouverneur d'Adiabene, a ordonna l’arrestation du diacre Hadbshabo . Il fut ensuite livré aux tortures.

Alors qu’ils le faisaient torturer, le tyran s’adressa au diacre :

-"Adorez le feu et l'eau, mangez le sang des animaux, et aussitôt vos tourments cesseront et vous êtes libre".

Cependant, le Saint, heureux de souffrir pour son Dieu, sourit et résista au tyran :

- « Qui êtes-vous, s’exclama-t-il, pour me forcer à abjurer la religion de mon enfance ? Je le jure, par le Dieu que j'aime de toute mon âme, et par Son Christ, en qui j'ai placé mon espoir, ni toi ni ce roi duquel vous vous réclamez, ni les tourments, rien ne pourra me séparer de la charité de mon Jésus, que j'ai aimé plus que toutes choses depuis mon enfance jusqu’à ma vieillesse"

Tamswell a ordonna donc que Hadbshabo soit décapité.

Il y avait là un chrétien apostat nommé Aggai, qui, après avoir d'abord confessé sa foi chrétienne et été emprisonné avait apostasié.

Ce dernier renonça à sa foi après que Tamsapor lui ait proposé de le libérer s'il acceptait d’exécuter Hadbshabo.

C’est ainsi que le diacre fut emmené dans les collines du village de Hazza et attaché à un poteau.

Aggai alors frappa le diacre 7 fois, mais ne réussissant pas à  le détester, jeta son épée étreint par une peur soudaine. Mais la foule rassemblée le haranguait pour qu'il continue.

Aggai cédant à la pression d’un peuple rempli de haine reprit son épée et la plonga dans les entrailles du diacre, entrainant sa mort immédiate.

C’est donc ainsi que  Mor Hadbshabo gagna la  couronne du martyre.

Aggai, lui tomba maladeet il mourut quelques jours plus tard.

Tamsapor ordonna que le corps de Hadbshabo soit gardé, mais la nuit, deux clercs vinrent secrètement prendre le corps pour assurer sa sépulture.

Par ailleurs, le village d'Aynwardo (Einwardo / Gulgoze) en Turquie est le lieu d’une histoire qui ne sera jamais oubliée.

En 1915, les nationalistes turcs ottomans et les alliés kurdes commençaient le grand génocide sur les chrétiens connus en syriaque par le terme de «Sayfo » (L’année de l'épée).

Alors que la plupart des villages n'étaient pas préparés pour l'assaut de la persécution, les habitants du village d'Aynwardo prévoyaient la violence à venir. Ils

Fortifièrent donc leur église dédiée à Mor Hadbshabo ainsi que l’ensemble de leur village (Situé au sommet d'une colline) pour se défendre contre toute attaque.

Les persécuteurs arrivèrent et ont commencèrent leur offensive.

Après trois agressions ratées, ce qui aurait du être une tâche aisée pour des guerriers kurdes et les forces ottomanes, conduisit à une bataille de trois mois.

Pendant cet état d’assiègement, les villageois d'Aynwardo n’usaient qu’avec modération du peu de ressources qu'ils avaient pour s'assurer que leur village et tous ceux qui cherchaient refuge là restent et vivent en sécurité.

Les assaillants, fatigués, voulurent mettre fin à une bataille où ils se voyaient perdre, malgré un nombre beaucoup plus élevé de soldats et de meilleures armes.

Après plusieurs tentatives de négociations qui échouèrent, le cheikh Fathullah finit par négocier un accord de paix avec le village en se portant garant. Ce cheik appartenait à la tribu des « Mohallemi » (Des Chrétiens Syriaques qui se sont converti dans les années 1300 à cause d'un différend avec leur évêque) qui ne s'est pas opposé au génocide, on pouvait donc lui faire confiance.

Alors que près de 500 000 Syriaques sont morts pendant le génocide des Syriaques, les 6000-7000 qui se sont réfugiés à Aynwardo dans l’ l'église fortifiée de Mor Hadbshabo  et son village ont été épargnés.

Ainsi, Mor Hadbshabo occupe une place particulière dans les cœurs des Syriaques Orthodoxes de cette région qui attribuent le miracle de leur sécurité à son intercession.

Ô Mor Hadbshabo! Intercédez pour nous devant le Trône de grâce de Dieu. Amîn

 

L’image contient peut-être : ciel et plein air

Saint Hadbshabo (+355), who are you?
On July 20, we celebrate is the commemoration of the dukhrono of St. Hadbshabo (+355) according to the liturgical calendar of the Malankare Orthodox Church.
Bar Hadbshabo means "son of Sunday".
He was a deacon of Arabela (The name of the city today is: Arbil / Erbil in Iraq).
He lived during the reign of Emperor Sassanid Persian Sharpur II.
At that time, Sharpur II was leading one of the most cruel waves of persecution against the Christians living in his empire.
Sapor Tamsapor, the governor of Adiabene, ordered the arrest of deacon Hadbshabo. He was then tortured.
While they were torturing him, the tyrant turned to the deacon:
- "Worship fire and water, eat the blood of animals, and immediately your torments will cease and you are free."
However, the saint, happy to suffer for his God, smiled and resisted the tyrant:
"Who are you," he exclaimed, "to force me to abjure the religion of my childhood?" I swear, by the God whom I love with all my soul, and by His Christ, in whom I have placed my hope, neither you nor this king of whom you claim, nor torments, can separate me from The charity of my Jesus, whom I have loved more than all things from my childhood to my old age "
Tamswell ordered Hadbshabo to be beheaded.
There was a Christian apostate named Aggai, who, after first confessing his Christian faith and being imprisoned, had apostatized.
The latter renounced his faith after Tamsapor offered to release him if he agreed to execute Hadbshabo.
Thus the deacon was taken to the hills of the village of Hazza and tied to a post.
Aggai then struck the deacon 7 times, but not succeeding in hating him, threw his sword embraced by a sudden fear. But the assembled crowd harangued him to continue.
Aggai, yielding to the pressure of a people filled with hatred, took up his sword and plunged it into the deacon's entrails, causing his immediate death.
So it was that Mor Hadbshabo won the crown of martyrdom.
Aggai, he fell ill and died a few days later.
Tamsapor ordered Hadbshabo's body to be guarded, but at night two clerics secretly took the body to secure his burial.
Moreover, the village of Aynwardo (Einwardo / Gulgoze) in Turkey is the place of a history that will never be forgotten.
In 1915 Turkish Ottoman nationalists and Kurdish allies began the great genocide on the Christians known in Syriac by the term "Sayfo" (The Year of the Sword).
While most villages were not prepared for the onslaught of persecution, the villagers of Aynwardo foresaw the coming violence. They
Fortified their church dedicated to Mor Hadbshabo as well as the whole of their village (located at the top of a hill) to defend themselves against any attack.
...
The persecutors arrived and began their offensive.
After three failed assaults, which should have been an easy task for Kurdish warriors and Ottoman forces, led to a three-month battle.
During this siege, the villagers of Aynwardo used only moderately the little resources they had to make sure that their village and all those who sought refuge there remained and lived in safety.
The assailants, tired, wanted to put an end to a battle in which they were lost, in spite of a much higher number of soldiers and better weapons.
After several unsuccessful attempts to negotiate, Sheikh Fathullah finally negotiated a peace agreement with the village, pledging himself. This sheik belonged to the tribe of "Mohallemi" (Syriac Christians who converted in the 1300s because of a dispute with their bishop) who did not oppose the genocide, so they could trust him.
While nearly 500,000 Syriacs died during the Syriac genocide, the 6,000-7,000 who fled to Aynwardo in the fortified church of Mor Hadbshabo and his village were spared.
Thus Mor Hadbshabo occupies a special place in the hearts of the Orthodox Syriacs of this region who attribute the miracle of their security to his intercession.
O Mor Hadbshabo! Intercede for us before the Throne of Grace of God. Amin

-----------

São Hadbshabo (355), quem é você?
Em 20 de julho, celebramos é a comemoração de São dukhrono Hadbshabo (355) de acordo com o calendário litúrgico da Malankara Orthodox Church.
Bar Hadbshabo significa "filho de domingo."
Ele era um diácono de Arabela (O nome da cidade é hoje: Erbil / Irbil no Iraque).
Ele viveu durante o reinado do imperador persa Sassanid Sharpur II.
Naquela época, Sharpur II levou uma das perseguições mais cruéis de ondas contra os cristãos do império.
Sapor Tamsapor, Governador do Adiabene ordenou a prisão de Hadbshabo diácono. Ele então foi entregue à tortura.
Enquanto eles estavam torturando o tirano abordou o diácono:
- "Adore o fogo e água, comer o sangue de animais, e imediatamente seus tormentos deixará e você está livre."
No entanto, o Santo, o prazer de sofrer por seu Deus sorriu e resistiu o tirano:
- "Quem é você, ele exclamou, para me forçar a renunciar à religião da minha infância? Eu juro por Deus que eu amo com toda a minha alma, e Seu Cristo, em quem eu tenho colocado minha esperança nem você nem este rei que você alega nem tormentos, nada pode me separar do amor do meu Jesus, eu amava acima de todas as coisas desde minha infância até minha velhice "
Tamswell ordenou que Hadbshabo ser decapitado.
Houve um apóstata cristão chamado Aggai, que, após ter confessado a sua fé e apostasia cristã tinha sido preso.
Este último renunciou à sua fé depois Tamsapor se ofereceu para libertá-lo se ele iria correr Hadbshabo.
Assim, o diácono foi levado para as colinas da aldeia de Hazza e amarrado a um poste.
Aggai em seguida, bateu o diácono 7 vezes, mas não a odiá-lo, jogou sua espada dominado por um medo repentino. Mas a multidão estava arengando-lo para ele continuar.
Aggai cedendo à pressão de um povo cheio de ódio tomou sua espada e mergulhou nas entranhas do diácono, causando sua morte imediata.
Então Assim Mor Hadbshabo ganhou a coroa do martírio.
Aggai caiu maladeet que ele morreu poucos dias depois.
Tamsapor ordenou que o corpo ser mantido Hadbshabo, mas à noite, dois funcionários vieram secretamente levar o corpo para o enterro.
Além disso, a aldeia de Aynwardo (Einwardo / Gulgoze) na Turquia é um lugar da história que nunca será esquecido.
Em 1915, os nacionalistas turcos otomanos e aliados curdos começou a grande genocídio de cristãos em siríaco conhecidos pelo termo "Sayfo" (O ano da espada).
Enquanto a maioria das aldeias não estavam preparados para o ataque de perseguição, os moradores de Aynwardo previu a vinda violência. eles
Assim fortificado sua igreja dedicada a Mor Hadbshabo e toda a sua aldeia (localizado no topo de uma colina) para se defender contra qualquer ataque.
...
Os autores chegaram e começaram sua ofensiva.
Depois de três tentativas fracassadas, o que deve ter sido uma tarefa fácil para combatentes curdos e as forças turcas, levou a uma batalha de três meses.
Durante este cerco coletivo estado, os moradores estavam usando apenas Aynwardo com moderação os recursos limitados que tinham para assegurar que a sua aldeia e todos os que se refugiaram lá permanecer e viver em segurança.
Os assaltantes, cansado, queria acabar com uma batalha na qual eles encontraram-se perdido, apesar de um número muito maior de soldados e armas melhores.
Depois de várias tentativas de negociação falharam, o xeque Fathullah, eventualmente negociar um acordo de paz com o vouching aldeia. Este sheik pertencia à tribo dos "Mohallemi" (Os cristãos siríacos que se converteram em 1300 por causa de uma disputa com seu bispo) que não se opõe ao genocídio, para que pudéssemos confiar nele.
Enquanto cerca de 500.000 sírios morreram durante o genocídio de siríaco, o 6000-7000 que fugiu para Aynwardo na igreja fortificada Hadbshabo Mor e sua aldeia foram poupados.
Então Mor Hadbshabo ocupa um lugar especial nos corações dos siríacos ortodoxos da região que atribuem o milagre da sua segurança para a sua intercessão.
O Mor Hadbshabo! Interceder por nós diante do trono da graça. Amin

PELERINAGE A SAINTE ANNE D'AURAY

Mardi 25, Mercredi 26 et Jeudi 27 JUILLET:

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Sainte Anne"

(Ramassage à Paris le 25 Juillet en fin d'après-midi)

 

*Mardi 25 Juillet, Dîner et coucher au Monastère. Office de Southoro.

*Mercredi 26 Juillet, départ du Monastère à 6h. Matinée à Sainte Anne d'Auray. Déjeuner sur place. Après-midi , visite à Mère Ivonne-aimée de Jésus à MALESTROIT, retour au Monastère.

*Jeudi 27, Pèlerinage en matinée à Sainte Anne du Perche, Notre-Dame de Pitié et Notre-Dame de Montligeon, déjeuner en plein air.

(Retour de tous chez soi et sur Paris pour les parisien après le déjeuner)

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Sainte Anne"

INSCRIPTIONS:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

 

Participation libre aux frais

L’image contient peut-être : 3 personnes, barbe

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Note:

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Repost 0
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 06:25

 L’image contient peut-être : 4 personnes, dessin

This Friday July 15th is the Commemoration of the dukhrono of St. Kuriakose & his mother St. Julietta according to the Liturgical Calendar of the Malankara Syrian Orthodox Church.

Mor Quryaqos was born in the city of Iconium (Konya, Turkey). His mother Mort Yuliti descended from a noble family, & she was a very pious Christian known for helping the poor when not in fervent prayer. She raised her son on her own, as her husband an army officer died early in Kuriakose's life.

It was during that time, the Roman Emperor Diocletian instigated the worst period of persecution that Christendom had known. To protect her son & escape from the oncoming danger, Yuliti fled to Selucia along with their two maids. Unfortunately, there too Christians were persecuted so they finally escaped to Tarsus the birth place of St. Paul. The Roman tetrarch (governor) Alexandros, shared the same zeal in persecuting Christians as that of the emperor, & had all Christians arrested & brought before him.

Yuliti with her child was arrested & presented before Alexandros. Despite repeated warnings, Yuliti would not stop proclaiming that she is a Christian in front of an enraged Alexandros. She was thrown to the ground while soldiers grabbed Kuriakose. Alexandros tempted Yuliti, telling her that if she renounced Christ he'd let her son go free. She defiantly disagreed, saying even a child like her son would never renounce Christ. The solders then brutally beat her.

Alexandros asked Kuriakose, “Would you agree to worship the idols?” Young Kuriakose replied: “Your idols are made of stone & wood; my real God is Jesus Christ.” When Yulithi heard this, she was filled with courage & shouted, “I am a Christian; I worship the real God Jesus Christ who made heaven & earth." Then Kuriakose also shouted “I am a Christian; I am a Christian.”

In a fit of rage, Alexandros slammed Kuriakose to the ground on the concrete steps, & the boy died immediately. Thus at the tender age of 3, Mor Quryaqos attained the crown of martyrdom. Yuliti prayed, “Thank you my Lord because you considered Kuriakose worthy of receiving this glorious crown. I ask you now my Savior to take me also." Alexandros, angered by Yuliti's indignation & steadfast faith, had her beheaded. Till her last breath she proclaimed 'I am a Christian' as she too attained the crown of martyrdom.

A few decades later, the Christian Roman Emperor St. King Constantine the Great came to power, & built a Church at the site of their martyrdom. Their relics are venerated with great devotion.

(Biography courtesy, 'Martyrs, Saints and Prelates of the Syriac Orthodox Church')

Oh Mor Quryaqos & Mort Yuliti! May your intercession strengthen the faith of true believers during these times of great persecution. Plead for us before God's throne of grace. Amen.

L’image contient peut-être : 2 personnes

L’image contient peut-être : 1 personne

TOUS PRÉSENTS EN NORMANDIE

 

le Dimanche 23 Juillet pour le

 

PÈLERINAGE A SAINT

 

CHRISTOPHE

L’image contient peut-être : 2 personnes

au Monastère Syriaque Notre-Dame de Miséricorde, 10h30 Messe et bénédiction des voitures et motos en l'honneur de Saint Christophe.Repas en plein air.

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,
Brévilly
61300 CHANDAI.
Tel: 02.33.24.79.58
ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)
Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

(Possibilité de loger la veille.Merci de prévenir le Monastère)
------------------
ALL IN PRESENCE IN NORMANDY on Sunday 23 July for PILGRIMAGE IN SAINT CHRISTOPHE

At the Syriac Monastery of Our Lady of Mercy, 10.30 Mass and blessing of the cars and motorbikes in honor of Saint Christophe.Repas in the open air.

Syriac Monastery of the Bse Virgin Mary, Mother of Mercy,
Brévilly
61300 CHANDAI.
Tel: 02.33.24.79.58
Or: 06.48.89.94.89 (By sms leaving your contact information)
Email: asstradsyrfr@laposte.net

(Possibility of staying the day before. Please notify the Monastery)
------------------
Todos presentes na NORMANDIA domingo, 23 de julho de peregrinação Saint Christophe

Mosteiro sírio de Nossa Senhora da Misericórdia, 10:30 missa e bênção de carros e motos em honra de São Christophe.Repas ao ar livre.

Siríaco Mosteiro da Santíssima Virgem Maria, Mãe de Misericórdia,
Brévilly
61300 Chandai.
Tel: 02.33.24.79.58
ou: 06.48.89.94.89 (sms Ao deixar seus detalhes de contato)
Email: asstradsyrfr@laposte.net

(Possibilidade de colocar o Abbey veille.Merci Prevent)

JOURNEE DU 14JUILLET AU MONASTERE METROPOLITAIN./DAY OF 14 JULY TO THE METROPOLITAN MONASTERY./DIA 14 de julho: MOSTEIRO metropolitana.

L’image contient peut-être : feu et nuit

Chers amis. Aloho m'barekh

Première journée aujourd'hui (Bien chargée ) du premier camp des "vacances familiales" et de la retraite de préparation au Saint Baptême pour quelques jeunes . Journée de prières aussi pour la France en ce 14 Juillet.

J'offrais ce matin la Quadisha Qurbana ( Sainte Messe ) pour la rémission des péchés et l'avenir de notre Pays. Nous remettions au Christ Roi de France notre famille nationale en invoquant Marie Reine et tous ces frères aînés qui, depuis la période de la première Mission Apostolique, ont sanctifié notre terroir.

L’image contient peut-être : 2 personnes, intérieur

Demain,le 15 juillet, nous célébrerons Saint Kuriakose et sa mère Sainte Julietta.

Vous étiez tous, ce matin, comme à l’accoutumée, dans nos prières ferventes.

Comme vous le savez Sa Sainteté le Catholicos Basileos Paulos II Mar Thoma visite les Etats unis pour l'inauguration d'un grand Centre de Retraites spirituelles. Nous prions avec ferveur pour le succès de cette Visite Apostolique de Celui qui, dans le Christ, est le Père des Chrétiens de Saint Thomas.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et barbe
De même que nous suivons et "portons" continuellement dans la prière touts les événements qui jalonnent, pour la gloire de Dieu et le bien de Son Peuple, la vie de l'Eglise Malankare, nous espérons de ceux des fils et filles de notre Eglise-mère qui liront ces lignes, une prière pour l'Eglise qui, en France et ses missions (France, Afrique, Brésil et Pakistan).

L’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieur

Je vous partage quelques images (Les photos ont été prises par le Père Simeon ).
Heureuse et sainte nuit à tous. Bonne journée de demain. Union de prières !

Par ailleurs , j'attire votre attention sur un fait: y aura t-il une nouvelle vague d'attentats contre nos frères et soeurs Coptes Orthodoxes (Chrétiens d'Egyptes)?
Les services de sécurité égyptiens ont averti le 13 juillet les Églises chrétiennes – orthodoxe, catholique, évangélique – de risques potentiels d’attentats islamistes. Si leurs services religieux continueront comme à l’ordinaire, les Églises on décidé de suspendre toutes leurs activités annexes – camps de jeunes, pèlerinages, conférences, etc..., et rappelé chez eux tous les chrétiens qui étaient en train d’y participer.J'appelle donc nos fidèles en France et dans nos missions à prier pour leurs frères Coptes Orthodoxes, pour tous les Chrétiens d'Egypte. Merci.

 

Votre fidèlement dans le Christ notre Seigneur.

+Mor Philipose, métropolite, Brévilly ce 14. V I l. 17

L’image contient peut-être : 1 personne, intérieur
-----------------------
Queridos amigos. Aloho m'barekh
Primeiro dia de hoje (bem carregado) o primeiro acampamento de "férias de família" e preparação para a aposentadoria ao Santo Batismo para alguns jovens. orações Day também para a França em 14 julho.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et intérieur

Eu ofereci esta manhã Quadisha Qurbana (massa) para a remissão dos pecados e para o futuro do nosso país. Nós nos voltamos para Cristo, o Rei da França nossa família nacional, invocando Maria, Rainha e todos os irmãos mais velhos que para o período da primeira Missão Apostólica, santificar nossa terra.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieur

Amanhã, 15 de julho, vamos celebrar São Kuriakose e sua mãe Santo Julietta.

Como você sabe Sua Santidade o Catholicos Basileos Paulos Mar Thoma II visitou os Estados Unidos para a inauguração de um grande centro de retiros espirituais. Oramos fervorosamente para o sucesso desta viagem apostólica de alguém que, em Cristo, o Pai dos cristãos de St. Thomas.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieur
À medida que seguimos e "carregar" constantemente em totalidades de oração eventos que marcam, para a glória de Deus eo bem do seu povo, a vida da Igreja Malankara, esperamos aqueles de filho e filhas de nossa Igreja -Mãe que lêem estas linhas, uma oração pela Igreja na França, e suas tarefas (França, África, Brasil e Paquistão).

L’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieur

Vou compartilhar algumas fotos (As fotos foram tiradas pelo padre Simeon).
Noite feliz e santo para todos. Amanhã bom dia. orações União!

Eu também chamar a atenção para um fato: haverá ele uma nova onda de ataques contra os nossos irmãos e irmãs ortodoxos coptas (cristãos de Egypts)?
Os serviços de segurança egípcios têm alertado julho 13 igrejas cristãs - ortodoxos, católicos, evangélicos - potencial de risco de ataques islâmicos. Se seus serviços religiosos continuarão como de costume, são as igrejas decidiu suspender todas as suas atividades associadas - acampamentos de jovens, peregrinações, conferências, etc ..., e recordou casa todos os cristãos que estavam tentando participar assim .J'appelle nosso povo em França e em nossa missão de orar por seus irmãos coptas ortodoxos, para todos os cristãos do Egito. Obrigado.
Seu fielmente em Cristo nosso Senhor.
+ Mor Philipose, metropolitano, esta Brévilly 14. V I l. 17

L’image contient peut-être : 3 personnes, intérieur
----------------------
Dear friends. Aloho m'barekh

First day today (busy) of the first camp of the "family holidays" and the retreat of preparation for Saint Baptism for some young people. Day of prayers also for France in this July 14th.

I offered this morning the Quadisha Qurbana (Holy Mass) for the remission of sins and the future of our country. We handed over our national family to Christ the King of France, invoking Mary Queen and all those elder brothers who, since the first Apostolic Mission, have sanctified our land.

L’image contient peut-être : 1 personne, assis et intérieur

Tomorrow, July 15, we will celebrate Saint Kuriakose and his mother Saint Julietta.

As you know His Holiness the Catholicos Basilio Paulos II Mar Thoma visits the United States for the inauguration of a great Center of Spiritual Retreats. We pray fervently for the success of this Apostolic Visit of Him who in Christ is the Father of the Christians of St. Thomas.
Just as we follow and constantly pray in prayer all the events that mark the life of the Malankare Church for the glory of God and the good of His People, we hope for those of the sons and daughters of our Church Mother who will read these lines, a prayer for the Church which in France and its missions (France, Africa, Brazil and Pakistan).

L’image contient peut-être : intérieur

I share some pictures (The photos were taken by Father Simeon).

On the other hand, I draw your attention to a fact: will there be a new wave of attacks against our Coptic Orthodox (Egyptian Christians) brothers and sisters?
The Egyptian security services warned on 13 July the Christian churches - Orthodox, Catholic, evangelical - of potential risks of Islamist attacks. If their religious services continue as usual, the churches decided to suspend all their ancillary activities - youth camps, pilgrimages, conferences, etc ..., and recalled to them all the Christians who were in the process of participating I therefore call our faithful in France and in our missions to pray for their Coptic Orthodox brothers, for all the Christians of Egypt. Thank you.
Happy and holy night to all. Good day tomorrow. Union of prayers!

Your faithfulness in Christ our Lord.

+ Mor Philipose, metropolitan, Brévilly this 14th. 17

L’image contient peut-être : intérieur

(Tombe de St Abraham Koorilose Bava )

Prière à St Koorilose

 

Saint Koorilose, Toi qui préféra fuir des querelles intestines pour, vivant en « Évêque Ermite », préserver l’unité par le lien de la Paix, O fidèle serviteur du Seigneur ;

 

Toi qui fit de l’Évangile médité, de la célébration du St Qurbana ( Saint Sacrifice de la M esse) et de l’étude des Sts Pères Syriaques ta nourriture quotidienne,

Toi l’Ami des pauvres et des malades, le Protecteur qui toujours réconforte les personnes tourmentées, inquiètes ou nerveuses,

Intercède pour moi auprès du Très Haut afin que, par la grâce du st Esprit que nous acquît le Christ sur le bois de la croix, après m’être unis à SA douloureuse Passion en pénitence de mes péchés et pour le salut de mes frères, je participe à Sa résurrection par mon entière libération de toute influence du Malin, le recouvrement ou l’affirmation de ma santé corporelle, spirituelle et psychique.

 

Puissé-je, par Ton intercession être établi dans une véritable paix intérieure et respirer la joie de vivre ici-bas dans la fidélité à mon baptême jusqu’au jour où le Seigneur m’appellera, Lui qui est vit et règne, Dieu unique ; Père, Fils et St Esprit pour les siècles des siècles. Amîn.

 

Mon Dieu, les décrets de votre immuable justice sont impénétrables et, dans votre sagesse, vous avez cru devoir (m'envoyer ou envoyer à plusieurs de nos frères et soeurs) l'épreuve de (la possession, d'un envoûtement, d'une obcession, de la maladie).
Après avoir invoquée l'intercession fraternelle de l'un de nos Pères dans la Foi: Mar Koorilose Bava, et nous appuyant sur cette puissante intercession; nous vous en prions : Jetez un regard de miséricorde sur leurs douleurs et aidez-les.
Daignez les abrèger ou leur donner la force de les accepter sans murmures, comme une épreuve utile à leur avancement spirituel.Et nous vous rendons grâces, Seigneur : Père, Fils et Saint Esprit, Dieu unique pour les siècles des siècles. Amîn.

 

Notre Père qui êtes aux cieux,
que votre nom soit sanctifié,
que votre règne arrive,
que votre volonté soit faite sur la terre comme au Ciel…
Donnez-nous, aujourdd'hui, notre pain quotidien (de chaque jour, ou encore substantiel).

Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Ne nous laissez- pas succomber  à la tentation, mais délivrez-nous du mal…

Amînl !

 

Saints Anges de Dieu, vous qui êtes ces esprits bienveillants, dont le plaisir est d'assister les hommes, venez-leur en aide et faites que nos prières encouragent et  consolent leurs âmes.

Inspirez-leur la patience, la résignation et la valeur de la souffrance offerte en union avec le Christ notre Chef afin que cette épreuve ne soit pas inutile à leur bonheur futur.

Amîn.

-----------------

 

 

Oração a São Koorilose

São Koorilose, Você que escolheu a fugir lutas internas para viver em "Bispo Eremita" preservar a unidade no vínculo da paz, O fiel servo do Senhor;

Você que tinha ponderou o Evangelho, celebração de St Qurbana (Santo Sacrifício da M esse) eo estudo dos Padres siríaco STS seu alimento diário,
Seja o amigo dos pobres e dos doentes, o protetor que sempre conforta as pessoas atormentadas, ansioso ou nervoso,
Intercedesse por mim com o Todo-Poderoso que através da graça do Espírito, que adquirimos st Cristo na madeira da cruz, depois de ter unido a sua dolorosa Paixão em penitência por meus pecados e para a salvação de meus irmãos, I participar na Sua ressurreição por minha libertação completa de qualquer influência do maligno, recuperação ou afirmação da minha saúde física, psíquica e espiritual.

Posso, através de sua intercessão ser estabelecida em uma verdadeira paz interior e respirar a alegria de viver aqui embaixo na fidelidade ao meu batismo até o dia em que o Senhor me chamar, Aquele que é vive e reina, um só Deus; Pai, Filho e Espírito Santo para todo o sempre. Amin.

Meu Deus, os decretos de sua justiça imutável são impenetráveis ​​e em sua sabedoria, você pensou que (me e-mail ou enviar muitos dos nossos irmãos e irmãs) prova (posse de um feitiço, para um obcession, doença).
Tendo invocou a intercessão fraterna de um dos nossos pais na fé Tue Koorilose Bava, e contando com a poderosa intercessão; nós exortamos: Tome um olhar misericordioso sobre sua dor e ajudá-los.
Dignou a encurtar-los ou dar-lhes a força para aceitar sem reclamar, como um teste útil para spirituel.Et avanço nós te damos graças, Senhor, Pai, Filho e Espírito Santo, um só Deus para todo o sempre. Amin.

Pai nosso que estás nos céus...
Amînl!

Santos Anjos de Deus, vocês que são estes espíritos benevolentes, cujo prazer é ajudar os homens, vir em seu auxílio e fazer nossas orações incentivar e consolar suas almas.
Inspirá-los a paciência, a resignação e o valor do sofrimento oferecido, em união com Cristo, nossa cabeça, de modo que o teste é útil para a sua felicidade futura.
Amin.

 

20992311 p[1]

Méditation 1:

 

Livre de l'Ecclésiastique 31,8-11.

Heureux l'homme qui sera trouvé sans tache ; qui n'a pas couru après l'or, ni espéré dans l'argent et les trésors ! 
Qui est-il, pour que nous le proclamions heureux ? Car il a fait une chose merveilleuse parmi son peuple. 
Quel est celui qui a été éprouvé à ce sujet et trouvé sans reproche ? Que cette épreuve lui soit un sujet de gloire ! Qui a pu violer la loi et ne l'a pas violée, faire le mal et ne l'a pas fait ? 
Sa fortune sera affermie, et l'assemblée publiera ses bienfaits. 

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,35-40.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Ayez les reins ceints et vos lampes allumées ! 
Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent leur maître à son retour des noces, afin que, lorsqu'il arrivera et frappera, ils lui ouvrent aussitôt. 
Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant ! Je vous le dis en vérité, il se ceindra, les fera mettre à table et passera pour les servir. 
Et si c'est à la deuxième ou à la troisième veille qu'il arrive et les trouve ainsi, heureux sont-ils !
Sachez-le bien, si le maître de maison savait à quelle heure le voleur doit venir, il ne laisserait pas percer sa maison. 
Vous aussi, tenez-vous prêts, car c'est à l'heure que vous ne pensez pas que le Fils de l'homme viendra. " 

 



Par Saint Fulgence de Ruspe

(467-532), évêque en Afrique du Nord 
Sermon 1 ; CCL 91A, 889 (trad. Orval) 

 

« Serviteurs du Christ et intendants des mystères de Dieu » (1Co 4,1)

 

Pour préciser le rôle des serviteurs qu'il a placés à la tête de son peuple, le Seigneur dit cette parole que rapporte l'Évangile :

« Quel est l'intendant sage et fidèle que le maître établira sur les gens de sa maison pour leur donner en temps voulu leur mesure de blé ?

Heureux ce serviteur que le maître, à son retour, trouvera occupé de la sorte ». Qui est ce maître, mes frères ?

C'est sans aucun doute le Christ, qui a dit à ses disciples :

« Vous m'appelez Maître et Seigneur, et vous dites bien, car je le suis » (Jn 13,13).

Et quelle est la maisonnée de ce maître ?

C'est évidemment celle que le Seigneur a lui-même rachetée des mains de l'ennemi et qu'il s'est appropriée.

Cette maisonnée, c'est l'Église sainte et universelle qui se répand avec une merveilleuse fécondité de par le monde et se glorifie d'être rachetée au prix du sang du Seigneur... 

Mais qui est l'intendant fidèle et sage ?

L'apôtre Paul nous le montre lorsqu'il dit, parlant de lui-même et de ses compagnons :

« Qu'on nous regarde donc comme des serviteurs du Christ et des intendants des mystères de Dieu.

Or, ce qu'on exige des intendants c'est de se montrer fidèles » (1Co 4,1-2).

Et pour que nul d'entre nous ne pense que seuls les apôtres sont devenus des intendants ou qu'un serviteur paresseux et infidèle n'abandonne le combat spirituel et ne se mette à dormir, le saint apôtre montre bien que les évêques sont eux aussi des intendants :

« Comme intendant de Dieu, dit-il, l'évêque doit être irréprochable » (Tt 1,7).

Nous sommes donc les serviteurs du Père de famille, les intendants du Seigneur, et nous avons reçu la mesure de blé à vous distribuer.

 

 

Aucun texte alternatif disponible.

Ne soyez pas raciste.
Soyez comme saint Raphaël de Brooklyn :
Il était Syrien. Il est né au Liban. Il a étudié à Constantinople et à Kiev. Il a été nommé aux États-Unis d'Amérique, où il a publié un magazine en arabe, et est devenu évêque de l'Église Orthodoxe de Russie, dans laquelle il a administré des immigrants en utilisant la Liturgie en anglais. Et il a aussi fondé des paroisses au Canada et au Mexique!

Não ser racista.
Seja como St. Raphael Brooklyn:
Ele era sírio. Ele nasceu no Líbano. Ele estudou em Constantinopla e Kiev. Ele foi nomeado para os Estados Unidos da América, onde publicou uma revista em árabe, e tornou-se bispo da Igreja Ortodoxa Russa, em que ele administrou imigrantes usando a liturgia em Inglês. E ele também fundou paróquias no Canadá e no México!

PRIERE POUR APPELER L'ESPRIT SAINT:

Résultat de recherche d'images pour "Icône du Saint Esprit"

Esprit Saint, nous proclamons Votre avènement

qui n’est pas une émanation naturelle de la divinité,

mais la venue personnelle, souverainement libre.

 

Vous êtes descendu en nous pour habiter en nous,

afin que toute chair Vous cherche

comme l’accomplissement de son désir et,

Vous cherchant toujours,

Vous appelle avec larmes et gémissements.
 

 

Venez Lumière véritable,

venez Vie éternelle,

venez Mystère caché,

venez Trésor sans nom,

venez Chose indicible,

venez Personne inconnaissable,

venez Joie incessante,

venez Lumière sans crépuscule,

venez Espérance qui voulez tous nous sauver .

 

(Saint Syméon le nouveau Théologien, XI ème siècle)

___________

ORAÇÃO PARA CHAMAR O ESPÍRITO SANTO:

Résultat de recherche d'images pour "Icône du Saint Esprit"
Espírito Santo, proclamamos a sua chegada
que não é uma emanação natural de divindade,
mas o pessoal chegando, supremamente livre.

Você está para baixo em nós para habitar em nós,
de modo que toda a carne que você procura
como o cumprimento de seu desejo e,
Você sempre buscando,
Você chama-se de lágrimas e gemidos.

Venha luz verdadeira,
A vida eterna vem,
Venha mistério escondido,
Venha Tesouro sem nome
Vem coisa indescritível,
Ninguém vem incognoscível,
vir incessante Alegria,
Luz vem sem crepúsculo
Esperamos que só quer salvar a todos nós.

(São Simeão, o Novo Teólogo, século XI)

_______

PRAYER TO CALL THE HOLY SPIRIT:

Résultat de recherche d'images pour "Icône du Saint Esprit"
Holy Spirit, we proclaim Your advent
Which is not a natural emanation of the divinity,
But the personal coming, sovereignly free.

You have descended into us to dwell in us,
So that all flesh
As the fulfillment of his desire and,
Always looking,
Calls you with tears and groans.


Come True Light,
Come Eternal Life,
Come Hidden Mystery,
Come unnamed treasure,
Come unspeakable thing,
Come Unknowable person,
Come incessant joy,
Come Light without dusk,
Come Hope, who will all save us.

(Saint Symeon the New Theologian, 11th century)

Résultat de recherche d'images pour "Icône du Saint Esprit"

Tirer profit des ennuis

(St Theophilos)

Résultat de recherche d'images pour "Icône du Saint Esprit"

Tout ce qui agit contre nous peut, si nous le souhaitons, nous devenir profitable.

Tudo é contra nós podemos, se quisermos, podemos tornar-se rentável.
Everything that goes against us can, if we wish, become profitable to us.

 

(Archevêque Théophile d'Alexandrie, Apophtegmes des Pères du Désert (Conversation avec Amma Theodora))

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

JOURNÉE A PARIS, Dimanche 16 Juillet:

L’image contient peut-être : 1 personne
*Messe matinale à 7h30. 
9h Départ pour une Visite de Paris

(Pour les fidèles et amis de Paris et sa région, Rendez-vous à 11h à la Chapelle de la Rue du Bac, dans la cours devant la statue de Saint Vincent de Paul)

 

LIEUX VISITES:
* Rue du Bac, 
* Cathédrale Russe Orthodoxe, 
* Tour Eiffel et Invalides (extérieurs), 
* Sainte Geneviève 
* Sacré cœur...


Retour en soirée au Monastère

INSCRIPTIONS CI-DESSOUS:
Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,
Brévilly
61300 CHANDAI.
Tel: 02.33.24.79.58
ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)
Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

_____________
-----------

Aucun texte alternatif disponible.
DAY IN PARIS, Sunday 16th July:
* Morning Mass at 7:30 am.
9h Departure for a visit of Paris

(For the faithful and friends of Paris and its region, Rendez-vous at 11 am at the Chapel of the Rue du Bac, in the courtyard in front of the statue of Saint Vincent de Paul)

 

VISITS:
* Bac street,
* Russian Orthodox Cathedral,
* Eiffel Tower and Invalides (exterior),
* Sainte Geneviève
* Sacred heart ...
Return to the Monastery in the evening

-------------
Dia em Paris, domingo, 16 de julho:
* Missa da manhã às 7:30.
09:00 Partida para uma excursão de Paris

(Para os fiéis e amigos em Paris e sua região, Meet, às 11 horas, na Capela da Rue du Bac, no curso diante da estátua de São Vicente de Paulo)

 

Visitando lugares:
* Rue du Bac,
* Catedral Ortodoxa Russa,
* Torre Eiffel e Invalides (externo)
* Sainte Genevieve
* Sagrado Coração ...
Voltar à noite no Mosteiro

Nos raisons de fêter le 14 juillet :

L’image contient peut-être : 1 personne

14 juillet 1223 : Mort du Roi Philippe-Auguste à Mantes, à l'ouest de Paris, après 42 ans de règne. Il est enterré à Saint-Denis et son fils aîné (36 ans) lui succède immédiatement. Pour la première fois depuis Hugues Capet le Roi n'a pas jugé utile de faire sacrer son fils avant de mourir. Après deux siècles d'existence, la dynastie capétienne est assez solidement établie pour que la succession héréditaire s'opère d'elle-même.

L’image contient peut-être : 1 personne

14 juillet 1223 : Avènement de Louis VIII le Lion qui ne règnera que trois ans mais il a déjà beaucoup agi aux côtés de son père, manifestant de grandes qualités politiques et militaires...

14 juillet 1429 : Trois jours avant le Sacre à Reims, le Roi Charles VII avec Jeanne d'Arc et l'armée entrent dans Chalons-sur-Marne où ils sont acclamés.

L’image contient peut-être : 1 personne, debout

14 juillet 1793 : Jacques Cathelineau, le saint de l'Anjou, rend son âme à Dieu à Saint-Florent-le-Vieil, après avoir été mortellement blessé à la bataille de Nantes.

(Source:Luc Duloisy)

Enfin, nous prions, ce jour, les Saints fondateurs de l'Eglise en France et les Martyrs de la Révolution d'intercéder pour l'avenir de notre famille nationale que nous remettons entre les mains du Christ son Roi..

La Révolution de 1789 vue par un moine orthodoxe français, le père Placide Deseille

Aucun texte alternatif disponible.
« ...Au matin du 27 juin 1789 la France a changé ses racines... L'Assemblée Nationale a pris le pouvoir législatif. D'autre part -ce qui est capital- en se proclamant seule habilitée à donner une constitution à la France, elle se fait -en tant que peuple- la source ultime de toute loi, la source de la norme du bien et du mal pour le pays. En un mot, elle prend la place de Dieu...
… Entre le 20 et le 26 août, l'Assemblée Nationale élabore et adopte la Déclaration des droits de l'homme... En 1789, cette déclaration se situe dans le même contexte que le coup d'Etat du 27 juin et procède de la philosophie des Lumières et du Contrat Social de Jean-Jacques Rousseau. La philosophie qui s'y exprime se ramène à deux points essentiels : l'homme a le droit de penser ce qu'il veut, en se confiant uniquement à sa raison, sans être soumis à aucune Autorité transcendante. Les bornes limitant son activité ne viennent pas de Dieu, mais de la loi établie par la volonté générale de la nation. Cela explique que le pape Pie VI, écho sur ce point de l'ensemble de la tradition chrétienne, réagit alors en dénonçant ces droits '' si contraires à la religion et à la société '' (Encyclique du 23 avril 1791). La réaction du Patriarcat oecuménique et des porte-parole de la consciences des peuples orthodoxes ne fut pas différente...
...Dès ses premières heures, la Révolution française n'avait pas été le soulèvement d'un peuple contre le Roi et la noblesse, mais l'offensive d'une minorité de nobles et de bourgeois hostiles à la civilisation chrétienne et à toute Souveraineté transcendante, contre tout un peuple encore profondément imprégné de christianisme et attaché à son Roi...
… la prétention de la Nation à s'affirmer comme le fondement suprême des normes qui inspire les lois est LUCIFERIEN et ne peut mener l'homme qu'à sa destruction... »

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air
(La Révolution française et le destin spirituel de l'Europe * par l'Archimandrite Placide Deseille.)

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et plein air

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Sainte Anne"

A Notre-Dame, Melania Trump et Brigitte Macron vénèrent la Couronne d’Épines

Les premières dames des Etats-Unis et de la France visitaient ensemble la cathédrale de Paris dans le cadre de la visite officielle du locataire de la Maison Blanche.

Après avoir accompagné ce jeudi Donald Trump et Emmanuel Macronvisiter les Invalides et observer les tombeaux de Napoléon Ier et du maréchal Foch, leurs épouses ont orienté leurs pas vers l’île de la Cité et la voûte gothique de Notre-Dame. Mais au-delà de sa dimension strictement protocolaire, la démarche de Melania Trump – élevée dans la foi catholique – et de Brigitte Macron a été l’occasion d’assister à une scène inattendue.

Guidées par Mgr Patrick Chauvet, recteur de la cathédrale, les deux femmes ont en effet été conduites devant la Sainte Couronne, la précieuse relique rapportée de Terre Sainte par Sainte Hélène, mère de l’empereur Constantin, et conservée à Notre-Dame depuis le XIXe siècle après avoir été longtemps vénérée à la Sainte Chapelle. Ce cercle de joncs, d’un diamètre de 21 centimètres, dont les épines ont été réparties dans de nombreux sanctuaires, aurait été porté par le Christ tout au long de Sa Passion.

Dans une ambiance recueillie, après avoir contemplé Couronne d’Épines, les deux femmes ont en effet posé leurs mains sur le reliquaire et l’ont embrassé. Poursuivant sa visite, Melania Trump a fait une offrande à la cathédrale, allumé des veilleuses et signé le livre d’or de la cathédrale. « À la fin de la visite, Madame Trump a voulu déposer deux bougies. Je ne connais évidemment pas le contenu de sa prière. Mais elle a voulu confier tout ça à Notre-Dame de Paris » a confié Mgr Chauvet à Famille Chrétienne.

(Source: Aleteia)

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et plein air

LES SEPT DORMANTS, QUI SONT-ILS ?
La légende des sept dormants

Les Sept Dormants, pour les chrétiens, ou Gens de la Caverne, selon une sourate du Coran, ont fait très tôt l’objet d’une immense vénération populaire.

Qui sont les Sept Dormants d’Éphèse ?

Entre 250 et 253, sept jeunes hommes de la bonne société d’Éphèse refusent de sacrifier au culte de l’empereur Dèce et à ses idoles : ils se sont secrètement convertis au christianisme. Arrêtés et interrogés, ils acceptent de renoncer à tous leurs biens et aux honneurs liés à leur rang mais n’en sont pas moins emprisonnés. Par chance, ils parviennent à s’enfuir et à se réfugier dans une caverne sur une hauteur de la ville où ils s’endorment.

Hélas, leur cachette est découverte et, sur ordre de l’empereur, murée par des soldats. Selon la tradition chrétienne, les jeunes hommes se seraient réveillés environ deux cents ans plus tard – au Ve siècle donc – avec l’impression de n’avoir dormi qu’une nuit. Témoignant par là d’une possible résurrection de la chair – contestée à cette époque –, l’un d’eux serait sorti chercher de la nourriture. Les sept jeunes gens seraient ensuite retournés dans leur grotte avant de s’endormir pour l’éternité.

Dater ces événements – auxquels certains voient un fondement historique – est difficile. Les historiens qui s’y sont intéressés – Louis Massignon au premier chef – situent en général le réveil des Sept Dormants avant le second concile d’Éphèse en 450 et celui de Chalcédoine, un an plus tard : selon la légende, l’empereur d’Orient Théodose II (408-450), venu à Éphèse prier sur la tombe de saint Jean, aurait en effet constaté le miracle.

« L’édifiante histoire des emmurés vivants connut un foudroyant succès. Très vite, elle essaima aux confins du monde méditerranéen, de l’Occident latin à la péninsule Arabique », rapporte Manoël Pénicaud, chercheur au CNRS, spécialiste des pèlerinages et des lieux saints partagés, qui leur a consacré sa thèse (1).

Qu’en dit la tradition musulmane ?

La XVIIIe sourate du Coran est consacrée aux « Gens de la Caverne » (sourat al-Kahf, la sourate de la Caverne), récit qui présente d’évidentes résonances avec celui des Sept Dormants. Mohammed, le prophète de l’islam, donne un certain nombre de détails : orientation nord-sud de la caverne, présence de leur fidèle chien à l’entrée, construction d’une chapelle commémorative sur le lieu de leur emmurement...

Mais le Coran, pour qui leur sommeil a duré 309 ans, hésite sur le nombre des jeunes gens : trois, cinq ou sept  ? « Mon Seigneur sait le mieux quel est leur nombre, que ne connaissent que bien peu », se borne à indiquer le Coran.

« La deuxième vague de diffusion du mythe via la conquête islamique sera fulgurante », constate Manoël Pénicaud, qui observe que le caractère non circonstancié du récit coranique a favorisé « la multiplication de sites secondaires » du Maroc au Turkestan chinois... 

« Chaque fois, la légende locale des Dormants varie sensiblement, s’adaptant aux mythologies antérieures, aux territoires, aux représentations. Par contre, les ingrédients fondamentaux demeurent : le sept archétypique, la grotte mystérieuse, l’hypnopsychie – le sommeil de l’âme –, le trésor surgi du passé, le voyage dans le temps... autant de ressorts dramatiques qui ont fait le succès de la légende. »

Quelle vénération dans l’histoire ?

Les Sept Dormants font très tôt l’objet d’une immense vénération populaire. La légende s’étend vers l’Occident chrétien jusqu’à Grégoire de Tours, auteur du premier récit en latin (2), et se propage simultanément vers la Syrie, l’Égypte et l’Abyssinie. Leurs sept noms ont été gravés au VIIIe siècle en copte sur les murs d’une chapelle de Nubie.

Dans l’Europe médiévale, leur culte continue à se propager à travers des livrets de colportage, grâce à La Légende dorée, via aussi la translation de leurs reliques repérées à Rome, en Allemagne, au Luxembourg, en Espagne, mais aussi un temps dans la basilique de l’abbaye Saint-Victor à Marseille.

Ils sont souvent invoqués pour repousser la fièvre, parfois l’insomnie, en particulier chez les enfants, les Dormants ayant été décrits – par la tradition chrétienne – comme des adolescents ou même des enfants. De même, côté musulmans, leurs noms – ainsi que celui de leur chien Qitmir – sont gravés sur des objets usuels pour protéger du « mauvais œil ».

Dès les années 1930, Louis Massignon a tenté de recenser les sites qui les mentionnent, dans l’islam comme dans le christianisme. À partir des années 1950, cette collecte devient systématique et aboutit à la publication d’un « recueil documentaire et iconographique ».

Ainsi, à Guidjel (Algérie), près de Sétif, sept piliers romains dans un cimetière sont considérés comme les tombes des Seb’Ruqûd (Sept Dormants) et la huitième celle de leur chien. À Marmoutiers, près de Tours, une chapelle abrite une crypte avec les sept sarcophages des Sept Dormants, considérés comme des cousins de saint Martin, tombés soudain « dans un sommeil éternel »...

En 1951, la fille de Louis Massignon, ethnologue et linguiste, apprend l’existence du cantique – en breton – du « pardon des Sept-Saints », célébré fin juillet à Vieux-Marché (Côtes-d’Armor).

Dans ce hameau des Sept-Saints, une chapelle a été bâtie au XVIIIe siècle au-dessus d’un dolmen aménagé en crypte. Pour l’islamologue catholique, cette vénération rejoint celle des Dormants d’Éphèse et non pas les sept évêques et évangélisateurs de la Bretagne, célébrés par le Tro Breizh, le « tour de la Bretagne » qui s’est développé du XIIIe au XVIIe siècle.

Quel héritage aujourd’hui ?

Chaque année, depuis 1954, un pèlerinage islamo-chrétien est organisé le quatrième samedi de juillet dans cette commune de Vieux-Marché, qui voit chrétiens et musulmans converger vers la chapelle des Sept-Saints. « Un mythe résiste à l’épreuve du temps en fonctionnant finalement comme les Dormants : il s’endort, se fait oublier, pour mieux se réveiller là où on ne l’attend pas. Il s’adapte et se recompose pour mieux durer », remarque l’anthropologue Manoël Pénicaud.

Aujourd’hui, les Sept Saints inspirent des créateurs contemporains, au théâtre, en littérature, en peinture... Un auteur algérien a esquissé un rapprochement entre eux et les sept moines de Tibhirine dans un hommage rendu aux martyrs de la guerre civile (3).

Anne-Bénédicte Hoffner

La Croix

 

(1) Le Réveil des Sept Dormants. Un pèlerinage islamo-chrétien en Bretagne. Préface de Thierry Zarcone. Cerf, 2014.

(2) « Passion des saints martyrs et Sept Dormants à Éphèse », in Le Livre des martyrs, Éd. Paléo, 2003.

(3) Rachid Koraïchi, Les Sept Dormants, Actes Sud, 2002.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout et plein air

Une seule Bible ou plusieurs Bibles ?

L’image contient peut-être : texte

réponse:

1)Après Alexandre le grec devient la langue commune,les Juifs ont cessé de comprendre l'hébreu seulement le grec.La Bible est commandée,traduite par soixante-douze savants juifs; la Septante, sera approuvée

2)Au temps du Christ, la Septante était la traduction utilisée

3)Les juifs n'aimaient pas les chrétiens qui utilisaient “leurs” Écritures En réponse, Ils ont reconstitué le canon,donnant le massorétique

5) les "différences" de Bible modernes sont dues à une erreur de Martin Luther qui a créer une traduction utilisant la Bible des Juifs ignorant que la Septante existait 1000 ans avant le massorétique

6)Cette erreur a affecté la traduction de la Bible pendant les 500 dernières années.

L'Église orthodoxe a gardé la Septante comme traduction fidèle des Écritures hébraïques depuis Jésus et les Apôtres.

L’image contient peut-être : 2 personnes

Évangéliaire de Charlemagne dit « de Godescalc ». Folio 3. École du palais de Charlemagne, 781-783. Paris, BNF, Manuscrits, NAL 1203

Où nous trouver ?

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Sainte Anne"

PROGRAMME LITURGIQUE (Mis à jour) pour  JUILLET et début AOUT:

-PARIS:
Prochaine permanence pastorale du Vendredi 4 AOUT de 15h à 18h30 au Samedi 5 AOUT de 8h à 12h.


*Le Samedi  5 AOUT
RAMASSAGE DES FIDÈLES de Paris et sa région pour le WE du Pèlerinage à N-D de Miséricorde ,
en Normandie, au Monastère
à 15h au point de rendez-nous habituel .

*Le lundi 14 Août,RAMASSAGE DES FIDÈLES  de Paris et sa région pour le WE du Pèlerinage de la Dormition Assomption de la Très Sainte Vierge Marie au Monastère N-D de Miséricorde ,
en Normandie à 15h au point de rendez-nous habituel .


NORMANDIE:


-CAEN: Une permanence pastorale sera assurée du 29 JUILLET au soir au lundi 31  JUILLET au matin (Prenez Rdv 07 87 11 06 03  ou au 06 48 89 94 89 par sms).
-LISIEUX (Coquainvillier) , Tous les troisièmes Vendredi du mois à 18h (Abouna Isaac au 07 87 11 06 03 par sms).

-AU MONASTÈRE DE CHANDAI :

*Dimanche 16 Juillet:

Messe matinale à 7h30. Départ pour  une Visite de Paris: Rue du Bac, Cathédrale Russe Orthodoxe, Tour Eiffel,Sacré coeur...

 

*Samedi 22 Juillet:

Matinée au Monastère, Messe mensuelle du Pèlerinage autour des reliques de Sainte Rita et Saint Charbel.*

 

¤Dimanche 23 Juillet: 

Image associée

 

Pèlerinage à Saint Christophe au Monastère Syriaque Notre-Dame de Miséricorde, 10h30 Messe et bénédiction des voitures en l'honneur de Saint Christophe.Repas en plein air et anniversaire (Avec deux jours d'avance) de notre métropolite: Mor Philipose-Mariam. 

PELERINAGE A SAINTE ANNE D'AURAY

Mardi 25, Mercredi 26 et Jeudi 27 JUILLET:

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Sainte Anne"

(Ramassage à Paris le 25 Juillet en fin d'après-midi)

 

*Mardi 25 Juillet, Dîner et coucher au Monastère. Office de Southoro.

*Mercredi 26 Juillet, départ du Monastère à 6h. Matinée à Sainte Anne d'Auray. Déjeuner sur place. Après-midi , visite à Mère Ivonne-aimée de Jésus à MALESTROIT, retour au Monastère.

*Jeudi 27, Pèlerinage en matinée à Sainte Anne du Perche, Notre-Dame de Pitié et Notre-Dame de Montligeon, déjeuner en plein air.

(Retour de tous chez soi et sur Paris pour les parisien après le déjeuner)

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Sainte Anne"

 

 

BRETAGNE, PAYS DE LOIRE:

Suite du Festival de St Koorilose...

 


-NANTES :
¤Jeudi 7 SEPTEMBRE ,  Permanence pastorale de 9h à 17h, Messe à 18h .(Visites à domicile ou à l'hôpital 6 et le 8)

 

CHARENTES- AQUITAINE,LIMOUSIN-CENTRE:


-ANGOULÊME (JAULDES ):
¤Dimanches  13  et 27 Août 

-LOURDES :
¤Permanence pastorale les . 
-PÉRIGUEUX (LA CHAPELLE FAUCHER) :
Supprimé en Juillet en raison du 1er Camp des vacances familiales en Normandie. Samedi 26 AOUT *. . .
-----------
*MESSES À 10H 30
-----------------------------------------------------
Nota bene :
Les "permanences pastorales" sont prévues pour vous assurer la proximité des sacrements (Messes, Confessions, Onction des malades), catéchisme, entretiens et accompagnements spirituels , prières de délivrance ( voir d'exorcismes ) ou de guérison intérieure .(RÉCEPTION SUR RDV) en fonction de la région où vous vivez

 

WEEKEND DE L'ASSOMPTION:

 

*Dimanche 13 AOÛT à Jauldes (Charente). 

 

-10h30, Messe du jour,

*vénération de la relique et de l'Icône de Ste Philomène  et 

*prières mariales de vigile 

de la Dormition Assomption" de la Très Sainte 

Vierge Marie)

 

(Après la Messe, possibilité de rejoindre avec le Monastère en  Normandie avec le prêtre desservant pour le Pèlerinage de l'Assomption à N-D de Miséricorde.

VEUILLEZ VOUS INSCRIRE !Retour le 16 Août dans l'après-midi)

 

 

Ramassage des fidèles de Région Parisienne le Dimanche 13 Août à 15 heure au lieu habituel pour le WEEKEND DE

 

L'ASSOMPTION. 

 

ATTENTION: Dimanche 13 Août, pas de Messe au Monastère Syriaque (Normandie).

 

 

 

 

 See original image

*Mardi 15 AOÛT au Monastère

 

 Pèlerinage de l' Assomption (Dormition de la Très Ste

 

Vierge Marie)

 

10h30, Messe suivie de la PROCESSION MARIALE et des

 

prières au monument du "SAYFO" et des autres reposoirs.

 

Repas fraternel,

 

 

Possibilité de rencontrer un prêtre (Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

-----------

The Lord came to send fire upon the earth (cf. Lk. 12:49), and through participation in this fire He makes divine not just the human substance which He assumed for our sake, but every person who is found worthy of communion with Him. (St. Gregory Palamas)

DU 15 Août au 22 Août,

RETRAITE D’ENSEIGNEMENTS, DE LIBERATION ET DE GUERISON INTERIEURE

au Monastère.

(Conduite par Mor Philipose, Abouna Isaac et Abouna Siméon)

______________________________________________

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

 

VACANCES FAMILIALES (PARENTS-ENFANTS)

 

JUILLET (Du 13 au  24):

 

AOÛT (Du 5 au 16)

L’image contient peut-être : plein air et nature

cliquez ci-dessous pour le programme:

Aidez-nous à emmener en vacances ceux qui,

sans moyens, ne partiraient jamais !...

-----------------------------------------------------------------------------------------------PELERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA du 7 au 16 Octobre 2017

Programme et inscription, cliquez ci dessous:

PÈLERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA DU 7 AU 16 OCTOBRE 2017, INSCRIVEZ-VOUS !

Résultat de recherche d'images pour "Images de N-D de Fatima"

Pèlerinage Syriaque des "Chrétiens Francophones de St Thomas" à FATIMA

+++

________________________________

Résultat de recherche d'images pour "Image du Patriarche d'Antioche et du Catholicos de l'Eglise Malankare"

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Note:

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Méditation :

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 10,24-33.

En ce temps-là, Jésus disait à ses Apôtres : « Le disciple n’est pas au-dessus de son maître, ni le serviteur au-dessus de son seigneur. 
Il suffit que le disciple soit comme son maître, et le serviteur, comme son seigneur. Si les gens ont traité de Béelzéboul le maître de maison, ce sera bien pire pour ceux de sa maison. 
Ne craignez donc pas ces gens-là ; rien n’est voilé qui ne sera dévoilé, rien n’est caché qui ne sera connu. 
Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en pleine lumière ; ce que vous entendez au creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits. 
Ne craignez pas ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l’âme aussi bien que le corps. 
Deux moineaux ne sont-ils pas vendus pour un sou ? Or, pas un seul ne tombe à terre sans que votre Père le veuille. 
Quant à vous, même les cheveux de votre tête sont tous comptés. 
Soyez donc sans crainte : vous valez bien plus qu’une multitude de moineaux. 
Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est aux cieux. 
Mais celui qui me reniera devant les hommes, moi aussi je le renierai devant mon Père qui est aux cieux. »

 



Par Charles de Foucauld

(1858-1916), ermite et missionnaire au Sahara 
Méditations sur l'évangile de saint Luc, 1898 (Œuvres spirituelles, Seuil 1958, p.130) 

 

« Moi, je vous dis : aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent » (Mt 5,44)

 

« Dès que vous vous déclarerez pour mes serviteurs, il faut vous

attendre à la persécution.

 

J'ai été persécuté toute ma vie.

À ma naissance, Hérode veut me faire mourir ; à peine

commencé-je à prêcher, que mes concitoyens veulent me tuer ;

à peine suis-je sorti de leurs mains que je me vois en butte aux

embûches des pharisiens et d'Hérode [Antipas] qui me

poursuivent de ville en ville et me tendent chaque jour de

nouveaux pièges, pendant trois ans, pour me faire mourir... 



« Il faudra recevoir les persécutions avec joie, comme des

marques précieuses de ressemblance avec moi, comme une

imitation de votre Bien-aimé ; les supporter avec calme, sachant

que si elles vous arrivent, c'est que je les permets et qu'elles ne

vous atteindront que dans la mesure où je le permettrai, moi

sans la permission de qui pas un cheveu de votre tête ne peut

tomber.

 

Les accepter... en souhaitant la bienvenue à tout ce qui arrive,

puisque tout ce qui arrive produit, d'une manière ou de l'autre,

la gloire de Dieu.

 

Les souffrir avec courage en offrant à Dieu vos souffrances

comme un sacrifice en holocauste pour sa gloire...

 

Les souffrir en priant pour vos persécuteurs puisqu'ils sont

enfants de Dieu, que Dieu veut leur salut et que je donnerai mon

sang pour les sauver.

Moi-même je vous ai donné l'exemple de prier pour tous les

hommes, pour nos persécuteurs et nos ennemis ».

 

Por Charles de Foucauld


(1858-1916), e Sahara missão eremita
Meditações sobre o Evangelho de São Lucas, 1898 (trabalhos espirituais, Seuil, 1958, p.130)

 
"Eu vos digo: Amai os vossos inimigos e orai pelos que vos

perseguem" (Mt 5,44)
 
"Assim que você informar aos meus servos deve esperar

perseguição.


I foi perseguido na minha vida.


Quando eu nasci, Herodes quer matar-me; Eu mal comecei a

pregar, meus concidadãos querem me matar; só estou fora de

suas mãos que eu me vejo expostos às armadilhas dos fariseus e

de Herodes [Antipas] me perseguindo de cidade em cidade e

tendem me todos os dias novas armadilhas por três anos, para

ele me matar ...

"Ele vai receber perseguição com alegria como marcas valiosas

semelhança para mim, como uma imitação de sua amada;

suportá-las com calma, sabendo que, se você chegar é que eu

levá-los e eles vão chegar até você desde que eu me permitem,

sem a permissão de que nem um só cabelo da sua cabeça pode

cair .
O aceito ... dando as boas vindas a tudo o que acontece, já que

tudo o que acontece produto, de uma forma ou de outra, a glória

de Deus.


sofrem bravamente oferecendo a Deus os seus sofrimentos

como um holocausto para a sua glória ...


O sofrimento orando por seus perseguidores como eles são

filhos de Deus, que Deus quer que eles Olá e que vou dar o meu

sangue para salvá-los.


Eu mesmo já vos dei o exemplo de orar por todos os homens,

para os nossos perseguidores e inimigos ".

By Charles de Foucauld


(1858-1916), hermit and missionary in the Sahara
Meditations on the Gospel of Saint Luke, 1898 (Spiritual Works, Seuil 1958, p.130)

 
"I say to you, love your enemies and pray for those who persecute you" (Mt 5:44)
 
"As soon as you declare yourself for my servants, you must expect persecution.


I have been persecuted all my life.


When I was born, Herod wished to put me to death; I had scarcely begun to preach, that my fellow-citizens would kill me; I have scarcely emerged from their hands that I see myself caught in the snares of the Pharisees and Herod Antipas, who pursue me from city to city, and every day give me new traps for three years to kill me ...

"It will be necessary to receive the persecutions with joy, as precious marks of resemblance with me, as an imitation of your Beloved; To bear them calmly, knowing that if they happen to you, it is because I allow them and they will reach you only to the extent that I will allow it, I without the permission of whom not a hair of your head can fall .


To accept them ... by welcoming all that happens, since all that happens produces, in one way or another, the glory of God.
To suffer them with courage by offering to God your sufferings as a sacrifice in holocaust for his glory ...


To suffer them by praying for your persecutors, since they are children of God, that God wills their salvation and that I will give my blood to save them.


I have set the example for you to pray for all men, for our persecutors and our enemies. "

tablettes_big.jpg

Au fond du cœur nous Vous chantons, Seigneur, avec nos hymnes les plus beaux.

Nous Vous aimons du plus pur amour et nous adorons Votre grandeur.

Les heures sombres de la nuit succèdent à la clarté du jour,

mais la foi n'a point de ténèbres 

et la nuit brille de son flambeau.

Faites que toujours nos âmes veillent...

Gardez sans cesse ceux qui Vous prient.

 

(Saint AMBROISE DE MILAN (339-397))

No fundo do coração cantamos a Ti, Senhor, com os nossos mais belos hinos.
Nós Te amamos o amor mais puro e nós amamos sua grandeza.
As horas escuras da noite para suceder a luz do dia,
mas a fé não tem escuridão
ea noite brilha a lanterna.
Faça sempre garantir nossas almas ...
Manter aqueles que você nunca orar.

 
(São AMBROISE de Milan (339-397))

Repost 0
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 20:42

LE CARÊME DES SAINTS APÔTRES JUIN 2015  

July 5th:commemoration of the 72 Disciples (Ezhupathirandu Ariyippukkar), according to the Liturgical Calendar of the Malankara Syrian Orthodox Church.

The Seventy-Two Disciples are those whom the Lord chose in addition to the Twelve Apostles & sent forth to assist in the work of preaching. In Luke 10:1 we read, “After this the Lord chose another seventy two men and sent them out 2 by 2, to go ahead of him to every town and place where he himself was about to go”. Over time, the Apostles added others to their number, who were sent out with the original 72 to preach the Gospel. Later on in the Acts of the Apostles & in the Epistles we read about many of them.

The 72 Disciples are symbolically represented in the design of the Censer (firmo/doopakutti). The chain of the Censer has 72 links, representing the 72 Evangelists appointed by Christ.

Some of these 72 include:

1. St. James(Mor Yakub), he was the first Archbishop of Jerusalem, a martyr whom we remember in the 5th Thubden. He is the son of St.Joseph & the step-brother of our Lord. He is also the author of the Epistle of St. James in the Holy Bible.

2. St. Mark(Mor Marqos), the author of the Gospel and a disciple of St. Peter. He was the first Bishop of Jerusalem. It is at his home where Christ instituted the first Holy Qurbono with His Apostles.

3. St. Luke(Mor Lukose), the author of the Gospel and a disciple of St. Paul. He was also a physician. He wrote the first icon of St. Mary.

4. St. Stephen(Mor Stephanos), the chief among the deacons and the first martyr whom we commemorate in the 4th Thubden.

Oh Holy 72 Disciples (Ezhupathirandu Ariyippukkar)! Plead for us before God's throne of grace. Amen.

The Holy Bible readings from the Church Lectionary:

Evening:
St. John 15:12-21; 16:1-3

Morning:
St. Mark 10:28-31

Before Holy Qurbana:
Genesis 19:15-23
Job 1:12-22
Isaiah 38:1-8

Quadisha Qurbana (Ste Messe):


Lecture des Actes des Apôtres (27:9-26)

09 Pour moi, je pensais qu’il fallait combattre très activement le nom de Jésus le Nazaréen.

10 C’est ce que j’ai fait à Jérusalem : j’ai moi-même emprisonné beaucoup de fidèles, en vertu des pouvoirs reçus des grands prêtres ; et quand on les mettait à mort, j’avais apporté mon suffrage.

11 Souvent, je passais de synagogue en synagogue et je les forçais à blasphémer en leur faisant subir des sévices ; au comble de la fureur, je les persécutais jusque dans les villes hors de Judée.

12 C’est ainsi que j’allais à Damas muni d’un pouvoir et d’une procuration des grands prêtres ;

13 en plein midi, sur la route, ô roi, j’ai vu, venant du ciel, une lumière plus éclatante que le soleil, qui m’enveloppa, moi et ceux qui m’accompagnaient.

14 Tous, nous sommes tombés à terre, et j’ai entendu une voix qui me disait en araméen : “Saul, Saul, pourquoi me persécuter ? Il est dur pour toi de résister à l’aiguillon.”

15 Et moi je dis : “Qui es-tu, Seigneur ?” Le Seigneur répondit : “Je suis Jésus, celui que tu persécutes.

16 Mais relève-toi, et tiens-toi debout ; voici pourquoi je te suis apparu : c’est pour te destiner à être serviteur et témoin de ce moment où tu m’as vu, et des moments où je t’apparaîtrai encore,

17 pour te délivrer de ton peuple et des non-Juifs. Moi, je t’envoie vers eux,

18 pour leur ouvrir les yeux, pour les ramener des ténèbres vers la lumière et du pouvoir de Satan vers Dieu, afin qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et une part d’héritage avec ceux qui ont été sanctifiés.”

19 Dès lors, roi Agrippa, je n’ai pas désobéi à cette vision céleste,

20 ma