Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 20:42

LE CARÊME DES SAINTS APÔTRES JUIN 2015  

July 5th:commemoration of the 72 Disciples (Ezhupathirandu Ariyippukkar), according to the Liturgical Calendar of the Malankara Syrian Orthodox Church.

The Seventy-Two Disciples are those whom the Lord chose in addition to the Twelve Apostles & sent forth to assist in the work of preaching. In Luke 10:1 we read, “After this the Lord chose another seventy two men and sent them out 2 by 2, to go ahead of him to every town and place where he himself was about to go”. Over time, the Apostles added others to their number, who were sent out with the original 72 to preach the Gospel. Later on in the Acts of the Apostles & in the Epistles we read about many of them.

The 72 Disciples are symbolically represented in the design of the Censer (firmo/doopakutti). The chain of the Censer has 72 links, representing the 72 Evangelists appointed by Christ.

Some of these 72 include:

1. St. James(Mor Yakub), he was the first Archbishop of Jerusalem, a martyr whom we remember in the 5th Thubden. He is the son of St.Joseph & the step-brother of our Lord. He is also the author of the Epistle of St. James in the Holy Bible.

2. St. Mark(Mor Marqos), the author of the Gospel and a disciple of St. Peter. He was the first Bishop of Jerusalem. It is at his home where Christ instituted the first Holy Qurbono with His Apostles.

3. St. Luke(Mor Lukose), the author of the Gospel and a disciple of St. Paul. He was also a physician. He wrote the first icon of St. Mary.

4. St. Stephen(Mor Stephanos), the chief among the deacons and the first martyr whom we commemorate in the 4th Thubden.

Oh Holy 72 Disciples (Ezhupathirandu Ariyippukkar)! Plead for us before God's throne of grace. Amen.

The Holy Bible readings from the Church Lectionary:

Evening:
St. John 15:12-21; 16:1-3

Morning:
St. Mark 10:28-31

Before Holy Qurbana:
Genesis 19:15-23
Job 1:12-22
Isaiah 38:1-8

Quadisha Qurbana (Ste Messe):


Lecture des Actes des Apôtres (27:9-26)

09 Pour moi, je pensais qu’il fallait combattre très activement le nom de Jésus le Nazaréen.

10 C’est ce que j’ai fait à Jérusalem : j’ai moi-même emprisonné beaucoup de fidèles, en vertu des pouvoirs reçus des grands prêtres ; et quand on les mettait à mort, j’avais apporté mon suffrage.

11 Souvent, je passais de synagogue en synagogue et je les forçais à blasphémer en leur faisant subir des sévices ; au comble de la fureur, je les persécutais jusque dans les villes hors de Judée.

12 C’est ainsi que j’allais à Damas muni d’un pouvoir et d’une procuration des grands prêtres ;

13 en plein midi, sur la route, ô roi, j’ai vu, venant du ciel, une lumière plus éclatante que le soleil, qui m’enveloppa, moi et ceux qui m’accompagnaient.

14 Tous, nous sommes tombés à terre, et j’ai entendu une voix qui me disait en araméen : “Saul, Saul, pourquoi me persécuter ? Il est dur pour toi de résister à l’aiguillon.”

15 Et moi je dis : “Qui es-tu, Seigneur ?” Le Seigneur répondit : “Je suis Jésus, celui que tu persécutes.

16 Mais relève-toi, et tiens-toi debout ; voici pourquoi je te suis apparu : c’est pour te destiner à être serviteur et témoin de ce moment où tu m’as vu, et des moments où je t’apparaîtrai encore,

17 pour te délivrer de ton peuple et des non-Juifs. Moi, je t’envoie vers eux,

18 pour leur ouvrir les yeux, pour les ramener des ténèbres vers la lumière et du pouvoir de Satan vers Dieu, afin qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et une part d’héritage avec ceux qui ont été sanctifiés.”

19 Dès lors, roi Agrippa, je n’ai pas désobéi à cette vision céleste,

20 mais j’ai parlé d’abord aux gens de Damas et à ceux de Jérusalem, puis à tout le pays de Judée et aux nations païennes ; je les exhortais à se convertir et à se tourner vers Dieu, en adoptant un comportement accordé à leur conversion.

21 Voilà pourquoi les Juifs se sont emparés de moi dans le Temple, pour essayer d’en finir avec moi.

22 Fort du secours que j’ai reçu de Dieu, j’ai tenu bon jusqu’à ce jour pour rendre témoignage devant petits et grands. Je n’ai rien dit en dehors de ce que les prophètes et Moïse avaient prédit,

23 à savoir que le Christ, exposé à la souffrance et premier ressuscité d’entre les morts, devait annoncer la lumière à notre peuple et aux nations. »

24 Il en était là de sa défense, quand Festus s’écria : « Tu délires, Paul ! Ta grande érudition te fait délirer ! »

25 Mais Paul répliqua : « Je ne délire pas, Très excellent Festus ! Mais je parle un langage de vérité et de bon sens.

26 Le roi, à qui je m’adresse avec assurance, est au courant de ces événements ; je suis convaincu qu’aucun d’eux ne lui a échappé, car ce n’est pas dans un coin perdu que cela s’est fait.


Lecture de l’épître de St Paul aux Hebreux (10:33)

33 tantôt donnés en spectacle sous les insultes et les brimades, tantôt solidaires de ceux qu’on traitait ainsi.

(11:7)

07 Grâce à la foi, Noé, averti de choses encore invisibles, accueillit cet oracle avec respect et construisit une arche pour le salut de sa famille. Sa foi condamnait le monde, et il reçut en héritage la justice qui s’obtient par la foi.


Lecture de l’Evangile de Notre-Seigneur selon Saint Matthieu (10: 34-42)

 

34 Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.

35 Oui, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère :

36 on aura pour ennemis les gens de sa propre maison.

37 Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ;

38 celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi.

39 Qui a trouvé sa vie la perdra ; qui a perdu sa vie à cause de moi la gardera.

40 Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé.

41 Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ; qui accueille un homme juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste.

42 Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche, à l’un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : non, il ne perdra pas sa récompense. »

 

Résultat de recherche d'images pour "Icône des 72 Disciples"

 

Par Saint Jean Chrysostome

(v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église 
Homélie 63 sur St Matthieu ; PG 58, 603s (trad. Marc commenté, DDB 1986, p. 103) 

 

« Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? »

 

Ce n'était pas un empressement médiocre que le jeune homme avait montré ; il était comme un amoureux.

Alors que les autres hommes s'approchaient du Christ pour le mettre à l'épreuve ou pour lui parler de leurs maladies, de celles de leurs parents ou d'autres gens encore, lui s'approche pour s'entretenir avec lui de la vie éternelle.

Le terrain était riche et fertile, mais il était plein de ronces prêtes à étouffer les semences (Mt 13,7).

Considère comme il est bien disposé à obéir aux commandements :

« Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? »... Aucun Pharisien n'a jamais manifesté de tels sentiments ; ils étaient plutôt furieux d'avoir été réduits au silence.

Notre jeune homme, lui, est reparti les yeux baissés de tristesse, signe non négligeable de ce qu'il n'était pas venu avec de mauvaises dispositions.

Il était seulement trop faible ; il avait le désir de la Vie, mais une passion très difficile à surmonter le retenait... 

« Si tu veux être parfait, va, vends tes biens, donnes-en le prix aux pauvres et tu auras un trésor dans les cieux ; puis viens, suis-moi...

En entendant ces paroles, le jeune homme s'en alla tout triste ».

L'évangéliste montre quelle est la cause de cette tristesse : c'est qu'il « avait de grands biens ».

Ceux qui ont peu et ceux qui sont plongés dans l'abondance ne possèdent pas leurs biens de la même façon.

Chez les derniers l'avarice peut être une passion violente, tyrannique.

En eux, toute nouvelle possession allume une flamme plus vive, et ceux qui en sont atteints sont plus pauvres qu'avant.

Ils ont plus de désirs et pourtant sentent plus fort leur soi-disant indigence.

Considère en tout cas comment ici la passion a montré sa force...

« Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d'entrer dans le royaume de Dieu ! »

Non que le Christ condamne les richesses, mais plutôt ceux qu'elles possèdent.

Résultat de recherche d'images pour "Icône des 72 Disciples"

Como St. Jean Chrysostome

(C. 345-407), sacerdote em Antioquia então bispo de Constantinopla, doutor da Igreja
Homilia 63 de São Mateus; PG 58, 603S (Proc. Comentadas Marc, DDB 1986, p. 103)


"O que devo fazer para herdar a vida eterna? "


Não era uma ânsia medíocre que o jovem havia mostrado; ele era como um amante.

Enquanto outros homens se aproximaram do Cristo para o teste ou para contar-lhe sobre suas doenças, as de seus pais ou de outras pessoas ainda aproximar-se dele para falar com ele de vida eterna.

A terra era rica e fértil, mas estava cheio de silvas prontos para sufocar as sementes (Mt 13,7).

Considera que está disposta a obedecer os mandamentos:

"O que devo fazer para herdar a vida eterna? " ... Não fariseu nunca mostrou tais sentimentos; eles eram bastante irritado ao ser silenciada.

Nosso jovem, ele afastou-se de olhos baixos de tristeza, sinal significativo de que ele não tinha vindo com as disposições ruins.

Ele era muito fraca; era o desejo de vida, mas muito difícil de superar paixão segurou-o ...

"Se queres ser perfeito, vai, vende os seus bens, dá-nos aos pobres e terás um tesouro no céu; depois, vem e segue-me ...

Ouvindo isso, o jovem afastou-se triste ".

O evangelista mostra que a causa dessa tristeza é que ele "tinha muitos bens."

Aqueles que têm pouco e os que estão imersos em abundância não possuem sua propriedade da mesma forma.

Em recente ganância pode ser uma paixão violenta, tirânica.

Neles qualquer nova posse acendeu uma chama, e aqueles que o têm são mais pobres do que antes.

Eles têm mais desejos e ainda assim se sentir mais forte a sua chamada pobreza.

Considera, em qualquer caso aqui é como a paixão mostrou sua força ...

"Como é difícil para aqueles que têm riquezas entrar no reino de Deus! "

Não que Cristo condenou riquezas, mas sim aqueles que possuem.

Résultat de recherche d'images pour "Icône des 72 Disciples"

By Saint John Chrysostome

(V. 345-407), priest at Antioch then Bishop of Constantinople, Doctor of the Church
Homily on St Matthew; PG 58, 603s (commented commentary, DDB 1986, 103)


"What shall I do that I have inherited eternal life? "


It was not a mediocre eagerness which the young man had shown; He was like a lover.

As the other men approached Christ to test him, or to tell him about their illnesses, those of their parents or other people, he approached him to talk to him about life eternal.

The land was rich and fertile, but it was full of brambles ready to stifle seeds (Mt 13,7).

Consider how well disposed he is to obey the commandments:

"What shall I do that I have inherited eternal life? No Pharisee has ever manifested such sentiments; They were rather furious at having been silenced.

Our young man, on the other hand, went off with his eyes lowered with sadness, a not insignificant sign that he had not come with bad dispositions.

He was only too weak; He had the desire for Life, but a very difficult passion to overcome kept him ...

"If you want to be perfect, go, sell your goods, give the price to the poor and you will have a treasure in heaven; Then come, follow me ...

When he heard these words, the young man went away sad.

The evangelist shows what is the cause of this sadness: it is because he "had great possessions."

Those who have little and those who are plunged in abundance do not possess their possessions in the same way.

In the latter, avarice may be a violent, tyrannical passion.

In them, every new possession lights a more vivid flame, and those who are affected are poorer than before.

They have more desires and yet feel stronger their so-called indigence.

Consider in any case how passion here has shown its strength ...

"How hard it will be for those who possess wealth to enter the kingdom of God! "

Not that Christ condemns riches, but rather those they possess.

Image associée

Chers amis. Aloho m'barekh.

En cette Commémoration des 72 disciples (Ezhupathirandu Ariyippukkar), veuillez m'excuser pour la brièveté de cette "Newsletter". 
Je dois en effet partir dans un instant pour la tournée pastorale entre Nantes et Angoulême et, en conséquence, n'ai pas le temps de mieux faire.
Par ailleurs, je ne sais pas si je pourrai ou non poursuivre jusqu'à Notre Dame d'Espis (Moissac) et accomplir les visites en Creuse et Limousin ce mois-ci en raison de l'état de santé de ma mère (En fin de vie suite à une évolution cancéreuse). Merci de penser à Bernadette dans vos prières.
Après que nous ayons bien prié pour vous tous le Dimanche 2 Juillet pour les commencer, voici la suite des festivités autour de la Fête de Saint Abraham Koorilose Bava (10 Juillet).
POUR CES FESTIVITÉS DE SAINT ABRAHAM KOORILOSE BAVA,SOYONS, selon la région que nous habitons, soyez tous:

*TOUS A NANTES le Jeudi 6 Juillet (Messe à 18h)
*TOUS A JAULDES, en Charente, LE DIMANCHE 9 JUILLET (Messe à 10h30)
*Clôture des festivités le lundi 10 au Monastère Syriaque en Normandie.

Saint Abraham Koorilose Bava, comme vous le savez, est particulièrement invoqué contre toutes les atteinte des esprits mauvais et personnes malveillantes ainsi que pour la guérison des maladies psychosomatiques qui peuvent en résulter. 
Vous êtes dans nos prières. Veuillez ne pas nous oublier dans les vôtres*.
Votre fidèlement en Notre-Seigneur.

+Mor Philipose, métropolite, Brévilly ce 5.VII.17

*Nous aurons une pensée particulière à la mémoire de Son Eminence Joseph Mor Koorilose qui, "Valiya Metropolitan" de la "MISC", accompagna notre Eglise Syro-Orthodoxe Francophone pendant de nombreuses année en tant que "Juridical Advisor" et ensuite "Major Metropolitan"

Résultat de recherche d'images pour "Icône des 72 Disciples"

Dear friends. Aloho m'barekh.

In this Commemoration of the 72 disciples (Ezhupathirandu Ariyippukkar) I apologize for the brevity of this "Newsletter". I have to leave in a moment for the pastoral tour between Nantes and Angoulême and, therefore, have no time to do better.
Moreover, I do not know whether I will be able to continue to Notre Dame d'Espis (Moissac) and to visit the Creuse and Limousin this month because of my mother's state of health Of life following a cancerous development). Thank you for thinking of Bernadette in your prayers.
After we prayed for all of you on Sunday, July 2 to begin, here is the continuation of the festivities around the Feast of Saint Abraham Koorilose Bava (July 10).
FOR THESE FESTIVITIES OF SAINT ABRAHAM KOORILOSE BAVA, SOYONS, according to the region we inhabit, be all:

* ALL IN NANTES on Thursday 6th July (Mass at 6pm)
* ALL IN JAUDES, in Charente, SUNDAY 9 JULY (Mass at 10.30 am)
* Closing of the festivities on Monday 10th at the Syriac Monastery in Normandy.

Saint Abraham Koorilose Bava, as you know, is particularly invoked against all the attacks of evil spirits and malevolent persons as well as for the cure of the psychosomatic diseases that may result.
You are in our prayers. Please do not forget us in yours.
Your faithfulness in Our Lord.

+ Mor Philipose, Metropolitan, Brévilly this 5.VII.17

* We will have a special thought in memory of His Eminence Joseph Mor Koorilose who, "Valiya Metropolitan" of the "MISC", accompanied our Syro-Orthodox Francophone Church for many years as a "Juridical Advisor" and then "Major Metropolitan "

Résultat de recherche d'images pour "Icône des 72 Disciples"

Queridos amigos. m'barekh Aloho.

Neste Comemoração dos 72 discípulos (Ezhupathirandu Ariyippukkar), Peço desculpas pela brevidade desta "Newsletter".
I deve realmente ir em um momento para a visita pastoral entre Nantes e Angoulême e, portanto, não têm tempo para fazer melhor.
Além disso, eu não sei se eu posso ou não continuar a Notre Dame Espis (Moissac) e fazer passeios em Creuse e Limousin este mês por causa da saúde de minha mãe (o fim vida depois de alterações cancerosas). Obrigado a pensar em Bernadette em suas orações.
Depois que orei por você todos os domingos, 2 de julho para começar, aqui seguindo as festividades em torno da festa de São Abraham Koorilose Bava (10 de julho).
PARA ESTES CELEBRAÇÕES DE SÃO ABRAHAM KOORILOSE Bava, Soyons, por região que habitam, ser tudo:

* ALL em Nantes quinta - feira, 6 jul (Missa às 18h)
* ALL A Jauldes, Charente O domingo, 9 jul (Mass às ​​10:30)
Encerramento das festividades em 10 siríaco mosteiro na Normandia.

São Abraham Koorilose Bava, como você sabe, é especialmente invocado contra todos a realização de espíritos malignos e malfeitores, e para curar doenças psicossomáticas que podem resultar.
Você está em nossas orações. Lembre-se de nós em seu *.
Seu fielmente no Senhor.

+ Mor Philipose, metropolitano, Brévilly este 5.VII.17

* Vamos ter um pensamento especial à memória de Sua Eminência José Mor Koorilose que, "Valiya Metropolitan" do "MISC" acompanhada nosso Francophone siro-ortodoxo Igreja por muitos anos como "Consultor Jurídico" e depois "Metropolitan major "

PROCHAIN STAGE AU MONASTERE: 

 

Stage d’Iconographie Copte du lundi 21 AOÛT au 28 AOÛT  2017

1459883 592234677515191 662124102 n

 

IL RESTE DE LA PLACE, IL N'EST PAS TROP TARD POUR VOUS INSCRIRE !...

 

"L‘Incarnation de la Lumière"

Image associée

POUR VOUS INSCRIRE,C'EST ICI:

STAGE D'ICONOGRAPHIE : L’ICÔNE COPTE, PROCHAIN STAGE AU MONASTÈRE DU 21 AOÛT AU 28 AOÛT 2017

Dans la lumière de la vérité

Résultat de recherche d'images pour "Icône des 72 Disciples"

« « Quand vous prierez, vous direz : Notre Père », ou encore : « Notre Père qui êtes aux cieux », ou encore « Notre Père céleste ». Ne laissons pas passer ces mots extraordinaires.

Qu'ils se déposent au plus profond de nous-mêmes pour remonter à nos lèvres à l'heure de la prière.
[...]
Ce Père est Saint. Nous ne l'invoquons pas pour nous rassurer dans notre médiocrité, mais pour n'être jamais tranquille en elle :

-« Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait » (Mt V, 48).

La vie religieuse chrétienne ne se conçoit que comme une montée incessante, un effort de plus en plus envahissant pour nous accorder à ce Père Saint, dans un acquiescement de plus en plus total.

Là seulement est la source de toute vérité et, par surcroît, de tout bonheur.

Notre Seigneur veut alors nous amener à un état d'absolue sincérité envers nous-mêmes, ou mieux encore, de totale transparence à Dieu. Car ce qui compte ce n'est pas ce que les hommes pensent de nous (cette opinion des hommes à laquelle nous sommes tellement sensibles !), mais ce que Dieu pense de nous.

Il faut se laisser regarder à fond d'être par notre Père des cieux.

Rien n'est plus important que cet effort du disciple de Jésus pour rentrer en lui-même et pour se laisser juger - sans trouble ni complaisance - par celui qui sonde les coeurs et les reins.

Rares sont les hommes qui n'ont aucun masque, aucun déguisement, aucune excuse, mais qui savent être simples et droits devant Dieu.

C'est à cela que Notre-Seigneur veut nous conduire :

-à vivre sous le regard du Père qui voit dans le secret (Mt VI, 6). Que tout est vrai alors !

« Vois donc si la lumière qui est en toi n'est pas ténèbres »

(Lc XI, 35). »

P. Bernard-Marie Chevignard o.p. (1909-1996), La doctrine spirituelle de l’Évangile (chap. X), Les Éditions du Cerf, Paris, 1957.

L’image contient peut-être : une personne ou plus

In the light of truth
 

"When you pray, you will say: Our Father," or "Our Father in Heaven," or "Our Heavenly Father." Let us not pass these extraordinary words.

Let them settle down to the depths of our selves to go back to our lips at the hour of prayer.
[...]
This Father is holy. We do not invoke it to reassure us in our mediocrity, but to never be quiet in it:

"Be perfect as your heavenly Father is perfect" (Mt V, 48).

Christian religious life is conceived of only as an incessant ascent, an increasingly invading effort to accord us to this holy Father, in a more and more total acquiescence.

Only there is the source of all truth and, moreover, of all happiness.

Our Lord then wants to bring us to a state of absolute sincerity towards ourselves, or even better, of total transparency to God. For what counts is not what men think of us (this opinion of men to whom we are so sensitive), but what God thinks of us.

We must let ourselves be thoroughly examined by our Father in heaven.

Nothing is more important than this effort of the disciple of Jesus to return to himself and to allow himself to be judged - without trouble or complacency - by the one who searches the hearts and the loins.

Few men have no mask, no disguise, no excuse, but they know how to be simple and upright before God.

This is what Our Lord wants us to do:

To live under the gaze of the Father who sees in the secret (Mt. VI, 6). That all is true then!

"See then if the light which is in you is not darkness"

(Lk XI, 35). "

P. Bernard-Marie Chevignard o.p. (1909-1996), The Spiritual Doctrine of the Gospel (Chapter X), Les Éditions du Cerf, Paris, 1957.

Aucun texte alternatif disponible.

À luz da verdade
 

"" Quando você ora, você vai dizer: Pai nosso "ou" Pai nosso que estais no céu "ou" Pai Celestial ". Não percamos estas palavras extraordinárias.

Eles são depositados no fundo de nós mesmos para voltar aos nossos lábios na hora da oração.
[...]
Este Pai é santo. Não invocar tranquilizar-nos em nossa mediocridade, mas nunca estar sozinho nela:

- "Sede perfeitos como vosso Pai celeste é perfeito" (Mateus V, 48).

vida religiosa cristã é concebido apenas como uma escalada implacável, um esforço cada vez mais intrusiva nos conceda este Santo Padre, no total crescente aquiescência.

Não só é a fonte de toda a verdade e, além disso, de toda a felicidade.

Nosso Senhor, então, levar-nos a um estado de absoluta sinceridade para com nós mesmos, ou melhor ainda, completamente transparente para Deus. Porque o que importa não é o que as pessoas pensam de nós (esta opinião de homens a que estamos tão sensível!), Mas o que Deus pensa de nós.

Devemos olhar completamente deixar de estar com nosso Pai Celestial.

Nada é mais importante do que o esforço do discípulo de Jesus para retornar a ele e deixar o julgamento - sem problemas ou complacência - para aquele que sonda os corações e as rédeas.

Poucos homens que não têm nenhuma máscara, nenhum disfarce, nenhuma desculpa, mas que pode ser simples e direitos diante de Deus.

Isto é o que Nosso Senhor quer nos levar:

-para viver sob o olhar do Pai, que vê em segredo (Mateus VI, 6). Tudo isso é verdade, então!

"Basta ver se a luz que em ti não sejam trevas"

(Lc XI, 35). "

P. Bernard-Marie Chevignard O.P. (1909-1996), doutrinas espirituais do evangelho (cap. X), Les Editions du Cerf, Paris, 1957.

 

« Gardez bien précieusement ces grains » 

Résultat de recherche d'images pour "Icône des 72 Disciples"

A la Faculté de Médecine de l'Université de Shanghai (Chine) au début de l’année 1951, les communistes au courant de la fermeté des étudiants catholiques (environ 160) avaient envoyé des membres du Parti pour essayer de les rééduquer. Pendant des mois on ne remarque rien. Ces militants athées commencent à se décourager...

Puis, un jour deux Catholiques, devant tous leurs camarades, annoncent qu'ils renient la foi de leur baptême; une petite étudiante en fait autant et jette son chapelet au milieu de la salle. Le chapelet tombe près d'une étudiante catholique qui parvient à le ramasser sans être vue. L’étudiante le brise et donne un grain à chacun des Légionnaires de Marie de son groupe : "Gardez bien précieusement ces grains, dit-elle,  car si nous savons prier la Sainte Vierge saura faire un miracle !

Pendant trois mois, tous sont fidèles à leurs exercices de piété. Et voici qu'un jour la petite apostate se présente devant tous les membres de la Légion de Marie, et  demande pardon. Alors chacun dans le groupe rapporte le grain distribué trois mois auparavant... Avec une ficelle, on reconstitue le chapelet profané qui est rendu à la légionnaire repentante ! La Sainte Vierge a fait le miracle…

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 

Recueil marial 1976

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

Résultat de recherche d'images pour "Icône des 72 Disciples"

Le Pakistan, où nous avons l'ébauche d'une Mission, est l’un des plus grands pays musulmans au monde, soutenons nos Missions !

Dans ce vaste pays de 200 millions d’habitants, les 2 à 10 % de chrétiens selon les sources, connaissent la persécution.

La République Islamique du Pakistan est classé 4ème sur l’Index Mondial de Persécution.

Découvrez ou redécouvrez ci-dessous ce reportage de France 24, qui décrit le quotidien des familles et des églises pakistanaises.

Notre Métropolie de l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone Mar Thoma, à travers son Association caritative "CARITAS ESOF", souhaite aujourd'hui solliciter votre aide.

Il est devenu crucial d'apporter de l'aide aux deux Missions qui sont placées sous la "Protection Canonique" de notre Métropolie (Archidiocèse):

*La Mission du Brésil (D'où Abouna Elias nous envoie de très réguliers  rapports d'activités. IL FAUDRAIT SOUTENIR CETTE MISSION ET PREPARER UNE PROCHAINE VISITE DE MOR PHILIPOSE ET D'UNE DELEGATION FRANCAISE...

IL FAUDRAIT SOUTENIR CETTE MISSION

(Libeller vos chèques à l'ordre suivant: "ESOF mission du Brésil". Don déductible de vos impôts à raison de 66°/° de votre offrande) MERCI pour votre engagement solidaire !

*La Mission du Pakistan où , autour d'un prêtre, nos frères Chrétiens sont en permanence exposés au témoignage suprême du Martyr.

IL FAUDRAIT, si vous le voulez-bien, SOUTENIR CETTE MISSION DU PAKISTAN...

(Libeller vos chèques à l'ordre suivant: "ESOF mission du Pakistan". Don déductible de vos impôts à raison de 66°/° de votre offrande) MERCI pour votre engagement solidaire !

Paquistão, onde temos o esboço de uma missão, é um dos maiores países muçulmanos do mundo estão apoiando nossas missões!

Neste vasto país de 200 milhões de pessoas, de 2 a 10% de cristãos de acordo com fontes familiarizadas com a perseguição.

A República Islâmica do Paquistão é classificada como 4 no Índice Mundial de perseguição.

Descobrir ou redescobrir abaixo deste relatório France 24, que descreve a vida diária das famílias e igrejas do Paquistão.

Nossos Metropolis da siro-ortodoxo Igreja Francophone Mar Thoma, através de sua Associação de Beneficência "CARITAS ESOF" agora quer se alistar sua ajuda.

Ele tornou-se crucial para prestar assistência às duas missões que estão sob a "proteção Canon" da nossa Metropolis (Arquidiocese)

* A Missão do Brasil (Daí Abouna Elias nos envia relatórios de actividade muito regulares. Deve apoiar esta missão e PREPARAR próxima visita MOR Philipose E A delegação francesa ...

Deve apoiar esta missão

(Redação seus cheques na seguinte ordem: "ESOF Missão do Brasil" Don dedutível de seus impostos a uma taxa de 66 ° / ° da sua oferta.) OBRIGADO por seu compromisso com a solidariedade!

* A Missão do Paquistão, onde em torno de um padre, nossos irmãos cristãos são constantemente expostos ao supremo testemunho do mártir.

Deve-se, se você fizer bem, apoiar esta MISSÃO DO PAQUISTÃO ...

(Redação seus cheques na seguinte ordem: "ESOF Paquistão Missão" Don dedutível de seus impostos a uma taxa de 66 ° / ° da sua oferta.) OBRIGADO por seu compromisso com a solidariedade!

Pakistan, where we have a draft Mission, is one of the largest Muslim countries in the world, supporting our Missions!

In this vast country of 200 million inhabitants, the 2 to 10% of Christians according to the sources, know the persecution.

The Islamic Republic of Pakistan is ranked 4th on the Global Index of Persecution.

Discover or rediscover this report from France 24, which describes the daily life of Pakistani families and churches.

Our Metropolis of the Syro-Orthodox Francophone Church Mar Thoma, through its charitable association "CARITAS ESOF", wishes today to solicit your help.

It has become crucial to help the two Missions which are placed under the "Canonical Protection" of our Metropolis (Archdiocese):

* The Mission of Brazil (From where Abouna Elias sends us very regular reports of activities, it would be necessary to support this mission and to prepare a next visit of MOR PHILIPOSE and of a FRENCH DELEGATION ...

IT SHOULD SUPPORT THIS MISSION

(Make your checks in the following order: "ESOF mission of Brazil". Donation deductible from your taxes at the rate of 66 ° / ° of your offer) THANK YOU for your solidarity commitment!

* The Mission of Pakistan where, around a priest, our Christian brothers are permanently exposed to the supreme witness of the Martyr.

IT WOULD, if you please, SUPPORT THIS MISSION OF PAKISTAN ...

(Make your checks payable to the following order: "ESOF mission of Pakistan" Donation deductible from your taxes at the rate of 66 ° / ° of your offer) THANK YOU for your solidarity commitment!

L’image contient peut-être : 1 personne, debout

Un prêtre, vite… et un vrai !

 

Résultat de recherche d'images pour "Madeleine Delbrêl"

« L’absence d’un vrai prêtre dans une vie, c’est une misère sans nom, c’est la seule misère« , Madeleine Delbrêl a ici, comme souvent les spirituels, cette fulgurance de pensée qui nous ramène à l’essentiel. Pour élargir son propos : la perte de la transcendance est la plus grande des pauvretés, et le prêtre est  l’homme de la transcendance. Encore faut-il qu’il en accepte l’ascèse. Car Madeleine précise bien « un vrai prêtre ». Qu’entend-elle par là ?

Cette apôtre des banlieues, cette courageuse opposante à l’athéisme marxiste, cette novatrice dans la vie de l’Eglise, pose un regard exigeant sur la vie sacerdotale : « Dans le prêtre, on veut retrouver une vie vraiment humaine et une vie vraiment divine. Le malheur, c’est que beaucoup apparaissent comme amputés soit de l’une, soit de l’autre. Il y a des prêtres qui semblent n’avoir jamais eu de vie d’homme. Ils ne savent pas peser les difficultés d’un laïc, d’un père ou d’une mère de famille, à leur véritable poids humain. […] A condition toutefois que, s’il mêle sa vie à la nôtre, ce soit sans vivre tout à fait comme nous. Les prêtres ont longtemps traité les laïcs en mineurs ; aujourd’hui, certains, passant à l’autre extrême, deviennent des copains. On voudrait qu’ils restent pères… » En quelques lignes Madeleine montre à quel point elle connaît et aime les prêtres, à quel point elle a saisit le paradoxe crucifiant qui traverse leur vie : être d’ici et déjà témoigner de l’ailleurs.

Elle veut que le prêtre soit l’homme de la prière, l’homme de le joie, l’homme fort qui réconforte, l’homme sensible et discret qui écoute les souffrances et les garde en son cœur, l’homme de la vérité qui ne se compromet pas pour « arriver », le fils de l’Eglise mais qui ne se cléricalise pas : « Le prêtre devient [parfois] l’homme de la vie ecclésiastique, du « milieu clérical »; son vocabulaire, sa manière de vivre, sa façon d’appeler les choses, son goût des petits intérêts et des petites querelles d’influence, tout cela lui fait un masque qui nous cache douloureusement le prêtre ». Que tout cela est juste.

Alors… prions, prions pour les prêtres et pour les séminaristes. Oui, prions.

 

Chronique parue dans Parole et Prière, juillet 2017

L’image contient peut-être : 1 personne, intérieur

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIAToujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons... 

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

L’image contient peut-être : 2 personnes, barbe

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et intérieur

L’image contient peut-être : 1 personne, intérieur

BIENTÔT UN MARTYR NORMAND

 

DANS LA PERSONNE DU PERE

 

JACQUES HAMEL ?

Le père Paul Vigouroux, postulateur de la cause en béatification du père Jacques Hamel, assassiné le 26 juillet 2016, décrit un prêtre discret, vivant la pauvreté évangélique.

Aleteia : Le procès en béatification du père Jacques Hamel a été exceptionnellement dispensé des cinq ans d’attentes prévus après le décès. Pourquoi un tel privilège ?
Père Paul Vigouroux : C’est vrai qu’avec ce calendrier accéléré, ainsi que les propos du pape François qui le qualifie, informellement, de saint homme, on pourrait croire que mon « client » fait l’objet d’un favoritisme éhonté ! Mais la raison de cette dispense est plus pragmatique. Comme un grand nombre de témoins interrogés dans le cadre du procès sont très âgés, nous ne pouvions pas nous permettre d’attendre.

De quoi avez-vous besoin pour que le père Hamel soit nommé martyr de la foi ?
Le martyr de la foi est assassiné au nom de la haine de la foi. Et son comportement, face à ses agresseurs doit être exemplaire. C’est pour cette raison que les témoignages des cinq personnes qui ont assisté au meurtre du prêtre sont aussi importants, et que la dispense du délai s’imposait. Ils sont tous très âgés. Ils ont vu que la père Hamel n’insultait pas ses bourreaux. Ses derniers mots ont été : « Arrière, Satan ! ».

Quel personnage était le père Hamel, d’après les témoignages que vous recueillez ?
Nous avons identifié soixante-neuf témoins en tout, dont les cinq qui ont assisté à sa mort. Il y a aussi des prêtres, des membres de sa famille, deux musulmans qui l’ont connu. Nous ne regardons pas seulement les derniers instants mais toute la vie, pour vérifier que la mort de cet homme s’inscrit dans une existence animée par l’Évangile. C’était un homme d’une grande simplicité. Pas un grand théologien, mais un prêtre fidèle, qui a traversé une période marquée par la désertification des paroisses. Il était discret, même timide, mais il aimait profondément ses prochains. Il vivait en prêtre des périphéries, pour reprendre l’expression du pape François. Les portes de son presbytère étaient toujours grandes ouvertes, et il s’était fait aimer de ses paroissiens de Saint-Étienne-du-Rouvray. Je crois qu’il serait très gêné par la médiatisation dont il fait l’objet !

Laisse-t-il des écrits sur lesquels vous appuyer ?
Il y avait son « édito » dans la feuille de chou paroissiale, qui démontre encore une fois sa simplicité. Il n’y faisait pas de grande théologie, mais cultivait les vertus évangéliques, ancrées dans la vie quotidienne. Ce qu’il écrivait, il le vivait profondément. Nous sommes aussi en train de saisir sur ordinateur ses homélies. Elles étaient soigneusement conservées, mais écrites à la main, sur du papier de récupération.

Êtes-vous optimiste ?
Je ne peux pas me permettre de l’être ! Il n’est pas question de béatifier par avance. C’est pourquoi, par exemple, Rome insiste pour qu’aucun culte ne soit rendu officiellement à une personne dont le procès de béatification est en cours. Il existe une procédure à respecter, durant laquelle il faut déployer tous les témoignages. Nous estimons qu’il nous faudra encore deux ans d’enquêtes pour auditionner nos témoins. Après cela, le procès pourra commencer à Rome.

Source:Aleteia. Propos recueillis par Sylvain Dorient.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, assis, table et intérieur

MARTYRS POUR LEUR FOI

Journaliste, écrivain, auteur-compositeur-interprète, Jean-Pax Méfret est un chanteur engagé, notamment sur des questions politiques, telles que l’Algérie française ou le communisme. Son dernier album, Noun, est dédié aux chrétiens d’Orient.

Pour Jean-Pax Méfret, le sujet du martyre des chrétiens d’Orient est encore trop peu abordé. Interrogé par Eugénie Bastié et Alexandre Devecchio pour Figaro Vox, il raconte de quelle manière, la mélodie s’est imposée à lui alors qu’il était en route pour l’un de ses concerts. Il se souvient avoir rédigé les derniers vers de la chanson Noun quelques minutes seulement avant d’entrer sur scène.

« Ils meurent victimes de leur Foi
Ils tombent à l’ombre de la Croix
Dans un silence qui fait douter du cœur des hommes. »

L’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieur

La Question du Mardi

Source:"Marie de Nazareth" en association avec
Une Minute avec Marie et les Questions de fond d'Aleteia

Pourquoi le judaïsme nous est-il nécessaire pour adorer pleinement Jésus ?

 

Père Olivier-Thomas Venard, op 
Dominicain, normalien, docteur en littérature et en théologie, professeur de Nouveau Testament à l'Ecole Biblique et archéologique française dont il est vice directeur.

Pour raconter Jésus, les premiers Juifs qui crurent en lui utilisèrent le langage qui jusque-là leur servait à raconter Dieu.
1. Tout homme naît dans une culture et une tradition données. C’est un trait de la condition humaine que Dieu, s’Il choisit de s’incarner en un homme, doit partager. L’incarnation n’est pas une abstraction : en Jésus, le Verbe s’est fait homme à une époque et dans une tradition précises. Plus précisément : Dieu s’est fait Juif. Jésus a vécu en bon fils d’Israël. En savoir +

2. Dieu manifesta progressivement son identité (ce qu’on appelle la « révélation ») à travers la culture du peuple qu’il se choisit, au fil des siècles où se constituèrent les Écritures, le culte et la culture d’Israël. Dans cet ensemble symbolique de récits, de préceptes et de rites, Dieu préparait en quelque sorte la « grammaire» avec laquelle il pourrait révéler pleinement son mystère. En savoir +

3. La révélation historique du Dieu vivant était nécessaire, car sans elle, l’être humain n’a de Dieu qu’une image très déformée et vit prisonnier de préjugés sur ce qui est ou n’est pas « divin ». Même si nous n’en sommes pas conscients, nous rêvons tous d’un Dieu écrasant qui nous libérerait de notre liberté et de l’effort qu’elle nous demande pour être bons. Or c’est au contraire le « Dieu vivant», « le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob » que Jésus vient manifester, et non pas une déité abstraite ou concrète issue de l’imagination ou de la frustration humaines. En savoir +

4. La divinité de Jésus Christ n’était pas être une idée claire et distincte accessible à la raison. Elle dépasse tout ce que l’homme peut imaginer : Dieu aime tant l’homme qu’Il se fait homme ! Jésus dut donc suggérer sa divinité progressivementEn savoir +

5. Jésus a dévoilé son mystère en mobilisant les mots et les gestes de la culture d’Israël : il dit ce que Dieu seul, dans cette culture, peut dire. Il fait ce que Dieu seul, dans cette culture, peut faire : par exemple il reprend à son compte la frontière fondamentale tracée par Dieu entre le pur et l’impur depuis la Genèse … mais pour en inverser le fonctionnement : avec lui, c’est le pur qui devient contagieux. En savoir +

6. Il manifeste par là une autorité stupéfiante - en fait : divine. Son autorité est telle que le nom de Jésus va jusqu’à remplacer le nom de Dieu dans les exorcismes. En savoir +

7. C’est cette autorité divine qui est reconnue dans la vie des premières communautés (juives) qui crurent en Jésus au point de l’intégrer dans l’adoration due seulement à l’Unique. La foi au Christ fut d’abord une « ortho-praxie » (pratique droite), avant de devenir une « ortho-doxie » (enseignement droit). En savoir +

8. Dans le prolongement de l’autorité déployée par Jésus lui-même durant son ministère, bien avant l’expression du dogme christologique qui définirait finalement l’orthodoxie dans le monde gréco-romain des 3ème et 4ème siècles, les écrivains du Nouveau Testament se mettent à attribuer systématiquement au Christ ce qui était strictement réservé à Dieu dans la révélation du judaïsme. En savoir +

9. Le judaïsme demeure donc la matrice indispensable à la compréhension de la Révélation de Dieu. Le peuple juif a toujours quelque chose à dire au chrétien, car « les dons de Dieu sont sans repentance » (Rm 11,29) comme le Concile Vatican II l’a rappelé avec insistance. En savoir +

Résultat de recherche d'images pour "Icône des 72 Disciples"

Le premier ministre irakien aurait déclaré la chute du prétendu groupe califat après que le ‘Counter Terrorism Service’ soit parvenu à saisir la mosquée de Mossoul.

Au terme d’une bataille qui aura duré 8 mois, les troupes gouvernementales seraient désormais au contrôle et continueraient à progresser dans ce sens, selon les sources militaires. La reprise de cette mosquée de 850 ans est symbolique, car c’est de là que le leader de l’Etat islamique Abu Bakr al-Baghdadi avait proclamé le califat le 4 juillet 2014, après que les djihadistes aient envahi certaines zones en Irak et en Syrie.

À ce jour, les djihadistes occupent toujours une grande partie de la région irakienne et syrienne, aussi vaste que la Belgique, mais cela ne correspond qu’à 60% de la zone autrefois occupée. La semaine dernière, les militants ont fait exploser une mosquée médiévale ainsi que son célèbre minaret penchant lorsque les forces de l’ordre ont fait une tentative d’approche. Un reporter de Reuters TV qui s’est rendu sur place aurait affirmé qu’il n’en reste que des débris.

Cette guerre incessante a causé d’énormes dégâts; l’on déplore la mort de milliers de civils et de militaires. Au moins 900 000 personnes ont dû prendre la fuite. Selon l’UNICEF,

« Les filles et les garçons qui ont pu s’échapper présentent des signes de malnutrition modérée et présentent des troubles psychologiques. »

Ceux qui y sont toujours souffrent physiquement et psychologiquement, et les ressources dont ils disposent sont très limitées.

Les forces de l’ordre s’attendent à ce que le combat de Mossoul prenne fin dans les jours à venir. Quelques centaines de soldats de Daech sont retranchés dans une petite portion de la vieille ville de Mossoul. Les terroristes présents à Raqqa en Syrie seraient également proches de la défaite. En effet, l’observatoire syrien des droits de l’homme affirme que la coalition américaine les a récemment encerclés, ayant préalablement fermé leur dernier moyen d’échapper au sud de la ville.

Mais les femmes kamikazes de Daech tentent de faire reculer les forces irakiennes. 4 d’entre elles ont commis des attentats suicides, le 1er juillet dernier. Les enfants sont également enrôlés et retrouvés équipés de ceintures d’explosifs, ce qui rend très difficile le travail de l’armée pour secourir les éventuels civils en fuite.

M.A.G.

Source:

https://www.infochretienne.com/

Par Saint Jean Chrysostome

(v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église 
Homélie sur le mot 'cimetière' et sur la croix 

 

La libération des captifs

 

En ce jour Jésus Christ est entré vainqueur dans les abîmes des enfers.

En ce jour « il a brisé les portes d'airain, il a rompu les verrous de fer », comme le dit Isaïe (45,2).

Remarquez ces expressions. Il ne dit pas qu'il « a ouvert » les portes d'airain, ni qu'il les a enlevées, mais qu'il les « a brisées », pour faire comprendre qu'il n'y a plus de prison, pour dire que Jésus a anéanti ce séjour des captifs.

Une prison où il n'y a plus ni portes ni verrous ne peut plus retenir de prisonniers.

Ces portes que le Christ a brisées, qui pourrait les rétablir ?

Ces verrous qu'il a rompus, quel homme pourrait les remettre ? 

Quand les princes de la terre relâchent des détenus en envoyant des lettres de grâce, ils laissent subsister les portes et les gardes de la prison, pour montrer à ceux qui sortent qu'ils peuvent y rentrer encore, eux ou d'autres.

Le Christ n'agit pas de la sorte.

En brisant les portes d'airain, il témoigne qu'il n'y a plus de captivité, plus de mort. 

Pourquoi des portes « d'airain » ?…

Parce que la mort était impitoyable, inflexible, dure comme le diamant.

Jamais pendant tous les siècles avant Jésus Christ, jamais aucun de ses captifs n'avait pu lui échapper, jusqu'au jour où le Souverain du ciel est descendu dans l'abîme pour lui arracher ses victimes.

Résultat de recherche d'images pour "Icône des 72 Disciples"

Como St. Jean Chrysostome

(C. 345-407), sacerdote em Antioquia então bispo de Constantinopla, doutor da Igreja
Homilia na palavra 'cemitério' e na cruz


A libertação dos reféns


Neste dia, Jesus Cristo entrou vencedor nas profundezas do submundo.

Neste dia "ele quebrou as portas de bronze, ele quebrou as barras de ferro", como disse Isaías (45,2).

Observe essas expressões. Ele não diz que ele "abriu" as portas de bronze, ou que ele levou, mas que ele "quebrou", para entender que há mais na prisão por que Jesus destruiu os cativos vivos.

A prisão onde há portas nem bares não pode manter prisioneiros.

Estas portas que Cristo tem quebrado, o que poderia restaurá-los?

Esses bloqueios que ele tem quebrado, o que o homem poderia chamá-los?

Quando os príncipes da liberação terra dos detidos através do envio de cartas de agradecimento, eles deixam as portas abertas e guardas prisionais, para mostrar aqueles que sair eles podem ir lá novamente, eles ou outros.

Cristo não agir dessa forma.

Ao quebrar as portas de bronze, mostra que há mais em cativeiro, a maioria da morte.

Por portas "de ferro"? ...

Porque a morte foi implacável, inflexível, duro como diamante.

Nunca durante todos os séculos antes de Cristo, e não qualquer dos seus cativos lhe tinha escapado, até que o céu Soberano desceu para o abismo para apanhar suas vítimas.

Image associée

By Saint John Chrysostome

(V. 345-407), priest at Antioch then Bishop of Constantinople, Doctor of the Church
Homily on the word 'cemetery' and on the cross


The release of captives


On this day Jesus Christ entered victorious into the abyss of hell.

On that day "he broke the doors of brass, he broke the iron locks," as Isaiah says (45: 2).

Notice these expressions. He does not say that he "opened" the brass doors, or that he removed them, but "broke" them, to make it clear that there is no longer any prison, That Jesus had annihilated the abode of the captives.

A prison where there are no more doors or bolts can no longer hold prisoners.

Those doors that Christ broke, who could restore them?

The bolts he broke, what man could put them back?

When the princes of the earth release prisoners by sending letters of grace, they leave the gates and guards of the prison, to show those who are going out that they can still return there or others.

Christ does not act in this way.

By breaking the doors of brass, he testifies that there is no more captivity, no more death.

Why are "brass" doors? ...

Because death was pitiless, inflexible, hard as the diamond.

Never before had any of his captives been able to escape from him until the day when the Sovereign of Heaven descended into the abyss to snatch his victims from them.

Évangéliaire de Charlemagne dit « de Godescalc ». Folio 3. École du palais de Charlemagne, 781-783. Paris, BNF, Manuscrits, NAL 1203

Où nous trouver ?

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

PROGRAMME LITURGIQUE (Mis à jour) pour  JUILLET et début AOUT:

-PARIS:
Prochaine permanence pastorale du Vendredi 4 AOUT de 15h à 18h30 au Samedi 5 AOUT de 8h à 12h.


*Le Samedi  5 AOUT
RAMASSAGE DES FIDÈLES de Paris et sa région pour le WE du Pèlerinage à N-D de Miséricorde ,
en Normandie, au Monastère
à 15h au point de rendez-nous habituel .

*Le lundi 14 Août,RAMASSAGE DES FIDÈLES  de Paris et sa région pour le WE du Pèlerinage de la Dormition Assomption de la Très Sainte Vierge Marie au Monastère N-D de Miséricorde ,
en Normandie à 15h au point de rendez-nous habituel .


NORMANDIE:


-CAEN: Une permanence pastorale sera assurée du 29 JUILLET au soir au lundi 31  JUILLET au matin (Prenez Rdv 07 87 11 06 03  ou au 06 48 89 94 89 par sms).
-LISIEUX (Coquainvillier) , Tous les troisièmes Vendredi du mois à 18h (Abouna Isaac au 07 87 11 06 03 par sms).

-AU MONASTÈRE DE CHANDAI :

*Dimanche 16 Juillet:

Messe matinale à 7h30. Départ pour  une Visite de Paris: Rue du Bac, Cathédrale Russe Orthodoxe, Tour Eiffel, Sacré coeur...

 

*Samedi 22 Juillet:

Matinée au Monastère, Messe mensuelle du Pèlerinage autour des reliques de Sainte Rita et Saint Charbel.*

 

¤Dimanche 23 Juillet: 

Image associée

 

Pèlerinage à Saint Christophe au Monastère Syriaque Notre-Dame de Miséricorde, 10h30 Messe et bénédiction des voitures en l'honneur de Saint Christophe.Repas en plein air et anniversaire (Avec deux jours d'avance) de notre métropolite: Mor Philipose-Mariam. 

BRETAGNE, PAYS DE LOIRE:

Suite du Festival de St Koorilose...

L’image contient peut-être : 1 personne


-NANTES :
¤Jeudi 6 JUILLET ,  Permanence pastorale de 9h à 17h, Messe à 18h en l'honneur de Saint Abraham Koorilose BAVA .

 

CHARENTES- AQUITAINE,LIMOUSIN-CENTRE:


-ANGOULÊME (JAULDES ):
¤Dimanches  
9 Pèlerinage en l'honneur de Saint Abraham Koorilose BAVA et 23 JUILLET 
bénédiction des voitures en l'honneur de Saint Christophe *

-LOURDES :
¤Permanence pastorale les . 
-PÉRIGUEUX (LA CHAPELLE FAUCHER) :
Samedi 22 JUILLET *. . .
-----------
*MESSES À 10H 30
-----------------------------------------------------
Nota bene :
Les "permanences pastorales" sont prévues pour vous assurer la proximité des sacrements (Messes, Confessions, Onction des malades), catéchisme, entretiens et accompagnements spirituels , prières de délivrance ( voir d'exorcismes ) ou de guérison intérieure .(RÉCEPTION SUR RDV) en fonction de la région où vous vivez

______________________________________________

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

VACANCES FAMILIALES (PARENTS-ENFANTS)

 

JUILLET (Du 13 au  24):

 

AOÛT (Du 5 au 16)

L’image contient peut-être : plein air et nature

cliquez ci-dessous pour le programme:

Aidez-nous à emmener en vacances ceux qui,

sans moyens, ne partiraient jamais !...

-----------------------------------------------------------------------------------------------PELERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA du 7 au 16 Octobre 2017

Programme et inscription, cliquez ci dessous:

PÈLERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA DU 7 AU 16 OCTOBRE 2017, INSCRIVEZ-VOUS !

Résultat de recherche d'images pour "Images de N-D de Fatima"

Pèlerinage Syriaque des "Chrétiens Francophones de St Thomas" à FATIMA

+++

________________________________

Résultat de recherche d'images pour "Image du Patriarche d'Antioche et du Catholicos de l'Eglise Malankare"

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Note:

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Repost 0
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 05:00

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Les inscriptions sont closes, mais rien ne vous interdit de nous rejoindre pour la Messe dimanche à 10h30 au 18 Route de Pau.65100 LOURDES.

Chers amis . Aloho m'brareck.

Bon Dimanche à tous.En ce Quatrième dimanche après la Pentecôte, commencent en France aux pieds de la Mère de Miséricorde, en son Sanctuaire, les festivités autour de la Fête de Saint Abraham Koorilose Bava (10 Juillet).

POUR LES FESTIVITÉS DE SAINT ABRAHAM KOORILOSE BAVA,SOYONS, selon la région que nous habitons:
*TOUS AU MONASTERE , en Normandie, LE DIMANCHE 2 JUILLET,
*TOUS A NANTES le Jeudi 6 Juillet
*TOUS A JAULDES, en Charente, LE DIMANCHE 9 JUILLET
*Clôture des festivités le lundi 10 au Monastère Syriaque en Normandie.
Saint Abraham Koorilose Bava, comme vous le savez, est particulièrement invoqué contre toutes les atteinte des esprits mauvais et personnes malveillantes ainsi que pour la guérison des maladies psychosomatiques qui peuvent en résulter. 
Vous êtes dans nos prières. Veuillez ne pas nous oublier dans les vôtres*.
Votre fidèlement en Notre-Seigneur.

+Mor Philipose, métropolite, Brévilly ce 2.VII.17

*Nous aurons une pensée particulière à la mémoire de Son Eminence Joseph Mor Koorilose qui, "Valiya Metropolitan" de la "MISC", accompagna notre Eglise Syro-Orthodoxe Francophone pendant de nombreuses année en tant que "Juridical Advisor" et ensuite "Major Metropolitan"


----------------------------

L’image contient peut-être : 1 personne, intérieur

Queridos amigos. m'brareck Aloho.

Boa domingo em tous.En Neste quarto domingo depois de Pentecostes, a partir de França aos pés da Mãe de Misericórdia, no Santuário, as festividades em torno da festa de São Abraham Koorilose Bava (10 de julho).

PARA CELEBRAÇÕES DE SÃO ABRAHAM KOORILOSE Bava, são, de acordo com a região em que vivemos:
* ALL do mosteiro, Normandy, domingo, 2 de julho,
* ALL em Nantes quinta-feira 6 julho
* Tudo o que um Jauldes, Charente O domingo 9 de julho
Encerramento das festividades em 10 siríaco mosteiro na Normandia.
São Abraham Koorilose Bava, como você sabe, é especialmente invocado contra todos a realização de espíritos malignos e malfeitores, e para curar doenças psicossomáticas que podem resultar.
Você está em nossas orações. Lembre-se de nós em seu *.
Seu fielmente no Senhor.

+ Mor Philipose, metropolitano, Brévilly este 2.VII.17

* Vamos ter um pensamento especial à memória de Sua Eminência José Mor Koorilose que, "Valiya Metropolitan" do "MISC" acompanhada nosso Francophone siro-ortodoxo Igreja por muitos anos como "Consultor Jurídico" e depois "Metropolitan major "

L’image contient peut-être : 1 personne
------------------------------

Dear friends . Aloho m'brareck.

Good Sunday to all. In this Fourth Sunday after Pentecost, the Feasts of Saint Abraham Koorilose Bava (July 10) begin in France at the feet of the Mother of Mercy, in its Sanctuary.

FOR THE FESTIVITIES OF SAINT ABRAHAM KOORILOSE BAVA, let us be, according to the region we inhabit:
* ALL AT THE MONASTERY, in Normandy, SUNDAY 2 JULY,
* ALL IN NANTES on Thursday 6th July
* ALL IN JAUDES, in Charente, SUNDAY 9 JULY
* Closing of the festivities on Monday 10th at the Syriac Monastery in Normandy.
Saint Abraham Koorilose Bava, as you know, is particularly invoked against all the attacks of evil spirits and malevolent persons as well as for the cure of the psychosomatic diseases that may result.
You are in our prayers. Please do not forget us in yours.
Your faithfulness in Our Lord.

+ Mor Philipose, metropolitan, Brévilly this 2.VII.17

* We will have a special thought in memory of His Eminence Joseph Mor Koorilose who, "Valiya Metropolitan" of the "MISC", accompanied our Syro-Orthodox Francophone Church for many years as a "Juridical Advisor" and then "Major Metropolitan "

L’image contient peut-être : une personne ou plus, barbe, gros plan et intérieur

Quatrième dimanche après la Pentecôte

(had'bshabo tlithoyo d'mes'oye d'Qymtho) according to the Liturgical Calendar of the Malankara Syrian Orthodox Church .

 

Saint Qurbana :

 

    • Actes 6: 1-7 :
  • 01 En ces jours-là, comme le nombre des disciples augmentait, les frères de langue grecque récriminèrent contre ceux de langue hébraïque, parce que les veuves de leur groupe étaient désavantagées dans le service quotidien.
  • 02 Les Douze convoquèrent alors l’ensemble des disciples et leur dirent : « Il n’est pas bon que nous délaissions la parole de Dieu pour servir aux tables.
  • 03 Cherchez plutôt, frères, sept d’entre vous, des hommes qui soient estimés de tous, remplis d’Esprit Saint et de sagesse, et nous les établirons dans cette charge.
  • 04 En ce qui nous concerne, nous resterons assidus à la prière et au service de la Parole. »
  • 05 Ces propos plurent à tout le monde, et l’on choisit : Étienne, homme rempli de foi et d’Esprit Saint, Philippe, Procore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas, un converti au judaïsme, originaire d’Antioche.
  • 06 On les présenta aux Apôtres, et après avoir prié, ils leur imposèrent les mains.
  • 07 La parole de Dieu était féconde, le nombre des disciples se multipliait fortement à Jérusalem, et une grande foule de prêtres juifs parvenaient à l’obéissance de la foi.

 

    • I Corinthiens 16: 14 à 22 :
  • 14 Que tout chez vous se passe dans l’amour.
  • 15 Frères, voici encore une exhortation : vous savez que Stéphanas et les gens de sa maison ont été dans votre province les premiers à croire, et se sont engagés au service des fidèles ;
  • 16 à votre tour, soyez soumis à de tels hommes et à tous ceux qui collaborent et peinent avec eux.
  • 17 Je suis heureux de la présence de Stéphanas, de Fortunatus et d’Akhaïcos, eux qui ont suppléé à votre absence ;
  • 18 en effet, ils ont tranquillisé mon esprit et le vôtre. Sachez donc apprécier de tels hommes.
  • 19 Les Églises de la province d’Asie vous saluent. Aquilas et Prisca vous saluent bien dans le Seigneur, avec l’Église qui se rassemble dans leur maison.
  • 20 Tous les frères vous saluent. Saluez-vous les uns les autres par un baiser de paix.
  • 21 La salutation est de ma main à moi, Paul.
  • 22 Si quelqu’un n’aime pas le Seigneur, qu’il soit anathème. « Maran atha ! » (Notre Seigneur, viens !)

 

 

 

 

    • Saint Luc 10: 1 – 16 :
  • 01 Après cela, parmi les disciples le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre.
  • 02 Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson.
  • 03 Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.
  • 04 Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin.
  • 05 Mais dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : “Paix à cette maison.”
  • 06 S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous.
  • 07 Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous sert ; car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison.
  • 08 Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qui vous est présenté.
  • 09 Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : “Le règne de Dieu s’est approché de vous.”
  • 10 Mais dans toute ville où vous entrerez et où vous ne serez pas accueillis, allez sur les places et dites :
  • 11 “Même la poussière de votre ville, collée à nos pieds, nous l’enlevons pour vous la laisser. Toutefois, sachez-le : le règne de Dieu s’est approché.”
  • 12 Je vous le déclare : au dernier jour, Sodome sera mieux traitée que cette ville.
  • 13 Malheureuse es-tu, Chorazeïn ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que leurs habitants auraient fait pénitence, avec le sac et la cendre.
  • 14 D’ailleurs, Tyr et Sidon seront mieux traitées que vous lors du Jugement.
  • 15 Et toi, Capharnaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel ? Non ! Jusqu’au séjour des morts tu descendras !
  • 16 Celui qui vous écoute, m’écoute ; celui qui vous rejette, me rejette. Et celui qui me rejette, rejette celui qui m’a envoyé. »

 

 

L’image contient peut-être : 2 personnes

Par Saint Jean Cassien,
(Moine Ve siècle. Editions "Sources Chrétiennes".)

Ce n'est pas un adversaire extérieur à nous que nous avons à redouter : L'ennemi est en nous, il mène quotidiennement contre nous une guerre intérieure.

Lui, vaincu, toutes les oppositions venant de l'extérieur seront sans force; tout sera pacifié et soumis en celui qui est soldat du Christ.

Il n'y a plus à craindre un adversaire ... si à l'intérieur l'ennemi est vaincu et soumis à l'esprit.

Aussi le jeûne corporel ne suffit pas ... Il faut y joindre le jeûne de l'âme ...

Notre âme a elle aussi ses nourritures nocives.

Le dénigrement en est une et on s'y complait volontiers; la colère en est une autre, la jalousie une autre encore, la vaine gloire enfin.

Toute passion et toute divagation du cœur est une forme d'aliment qui nourrit l'âme de mets nocifs.

Jean Cassien
Moine Ve siècle Sources Chrétiennes.

Choisis la nourriture de ton âme

By Saint Jean Cassien,
(Monk 5th century Editions "Sources Chrétiennes".)
It is not an adversary outside us that we have to fear: the enemy is in us, he daily leads an internal war against us.
He, defeated, all the oppositions coming from the outside will be without strength; All will be pacified and subdued in him who is a soldier of Christ.
There is no more to fear an adversary ... if inside the enemy is defeated and subjected to the spirit.
Therefore, body fasting is not enough ... It is necessary to join the fasting of the soul ...
Our soul also has its harmful foods.
The denigration is one of them, and one is content with it; Anger is another, jealousy another, vain glory at last.
All passion and divagation of the heart is a form of food which nourishes the soul with harmful foods.
Jean Cassien
Monk 5th century Christian Sources.

(Abouna Elias, de la Mission du Brésil, lors d'un Baptême dans une paroisse franciscaine. Priez pour lui, sa mission, sa famille /Abouna Elias, da Missão do Brasil, durante um batismo em uma paróquia franciscana. Ore por ele, sua missão, sua família/Abouna Elias, of the Mission of Brazil, during a Baptism in a Franciscan parish. Pray for him, his mission, his family/N'oubliez-pas non-plus dans vos prières nos prêtres (Moines et séculiers) du Cameroun et la mission naissante du Pakistan. MERCI/Não se esqueça de não mais em suas orações os nossos sacerdotes (monges e secular) dos Camarões ea missão nascente do Paquistão. OBRIGADO/Do not forget in our prayers our priests (monks and seculars) of Cameroon and the nascent mission of Pakistan. THANK YOU)

 

Por St. Jean Cassien,
(Monk quinto século. Editions "fontes cristãs.")
Este não é um inimigo externo para nós que temos a temer: O inimigo está dentro de nós, ele nos leva a cada dia contra uma guerra interna.
Ele, vencido toda a oposição vinda de fora são impotentes; tudo será pacífico e submetidos aquele que é um soldado de Cristo.
Há mais a temer o adversário ... se dentro do inimigo é derrotado e submetido a mente.
Também jejum corporal não é suficiente ... Nós deve anexar o jejum da alma ...
A nossa alma, pois tem seus alimentos prejudiciais.
A difamação é um e um deleita-lo de bom grado; A raiva é outra, o ciúme ainda um outro, vanglória, finalmente.
Toda a paixão e todo o coração errante é uma forma de alimento que nutre a alma de alimentos prejudiciais.
Jean Cassien
Monk fontes cristãs quinto século.

Συναξη Των Αγιων Δωδεκα Αποστολων ___june 30

MÉRITE-T-ON LA GRÂCE ?

precieux-sang.jpg

Non –

Comme son nom l’indique la grâce est gratuite. Sa valeur est inappréciable. Elle est précieuse. Elle n’a pas de prix. Elle ne se vend pas. Elle ne s’achète pas. Elle est grâce ! Elle est le trésor du saint Esprit. Elle n’est causée par rien, conditionnée par rien ni par personne. Elle ne cause rien non plus. Elle n’est déterminée par rien et elle ne détermine rien ni personne. Elle est incompréhensible parce qu’elle est sans cause. Elle ne se mérite pas. Elle n’est pas donnée en échange de quoi que ce soit. Elle n’est pas le produit ou le résultat, ou la récompense, d’un effort humain, d’une vertu morale, d’une ascèse, d’une prière, d’un rite, d’un sacrement. La langue française possède un magnifique champ lexical : grâce, gracieux, gratuit, gracier, gratitude, gratifier… La grâce se rapporte au don sans ombre que l’on fait par amour. Et, dans ce sens, comme l’on dit certains saints, tout est grâce, tout est don, tout est cadeau. Même la mort ? Même la souffrance ? Oui : pour les saints, tout est grâce ; la mort est légère parce qu’elle a été mise à mort, elle ne pèse plus rien ; la souffrance des saints est légère, parce qu’elle est sans passion, et parce qu’elle est le lieu du plus grand amour.

Incréée

La grâce n’est pas créée. Elle n’est pas une créature. Elle sourd de Dieu lui-même. Elle est communiquée par le saint Esprit mais elle ne peut avoir sa source que dans le Père, car il n’y a qu’une source en Dieu. La Source est unique, comme le Fils est unique, comme l’Esprit est unique. Mais la grâce est foisonnante et multiple, innombrable et sans mesure ni limite. Les saints Pères (Grégoire Palamas, par exemple) l’appellent énergie divine ou énergie incréée. Et c’est parce qu’elle n’est pas une créature qu’elle ne peut être causée ni mesurée par quoi que ce soit ou qui que ce soit. Ce qui est de Dieu est sans cause. Ce qui est de Dieu est sans mesure et sans raison. Dieu est Raison et Logos suprême, mais Il est sans raison, c’est pourquoi Il est incompréhensible, insaisissable et ineffable.

Légère

La grâce, étant divine, est pure légèreté de l’être. Elle est un souffle, une fluidité, une facilité. Elle inspire l’élan, la motion spirituelle, l’adoration, la tendresse, le dépouillement de soi, la préférence d’autrui à soi. Elle fleurit sur l’arbre de vie qui est à la fois l’arbre de la connaissance : l’arbre de la Croix. Légère comme une danse, musique « graciozo », elle frôle la terre de ses pas immatériels. Elle est pourtant sensible, perceptible, expérimentale, selon saint Siméon le Nouveau Théologien : tu la ressens, tu la palpes, elle t’envahit, elle te repose, elle te console, elle est si douce – un air que brassent les anges. La grâce est encore une transparence aux créatures et, surtout, aux personnes : une lumière à travers laquelle tu contemples la personne de Dieu et la personne du prochain. Elle est cette lumière venue par Celui qui est Lumière, le Fils de Dieu, le Christ, qui nous la fait goûter en plénitude, « grâce sur grâce » (Jean 1, 16). La grâce rend la Croix, et nos croix, légères, c’est le joug « doux et léger » dont parle le Sauveur : le joug de la Loi, c’est-à-dire de la volonté du Père, est léger grâce à la grâce !

Et pourtant

La grâce est la couronne qui descend sur l’offrande des hommes, le salaire des ouvriers de la Vigne. Ils ont travaillé gratuitement et ils sont rétribués gracieusement. Elle descend sur la Croix de Jésus et sur chacune de nos croix. Sans être ni une récompense, ni un salaire selon le monde, ni un résultat, celui qui donne tout son cœur à Dieu et au prochain en est « gratifié ». Toute l’ascèse, tout le combat spirituel, toute la prière, toute l’aumône, tout l’amour des pauvres et des souffrants, toute la foi, tout ce qui est fait par amour de Dieu et du prochain aimé comme soi-même, peut recevoir, gratuitement, sans mérite, sans magie, sans obligation, sans automatisme, sans causalité, la couronne de la facilité et de la transparence. L’apôtre Paul (2 Ti 4, 8) parle de cette couronne des vainqueurs, et l’Apocalypse (2, 10) également.

Tout est épiclèse

Nous offrons à Dieu le  meilleur de nous-mêmes et nous le supplions d’envoyer la grâce de son Esprit très saint et très bon, et d’envoyer même l’Esprit en personne sur nos dons et nos offrandes pour les consacrer et les sanctifier. La grâce consacre et sanctifie l’offrande de ceux qui offrent et s’offrent d’un cœur pur. Les Béatitudes ne disent rien d’autre. Aussi notre part est-elle de présenter à Dieu un sacrifice agréable ; de le supplier inlassablement d’envoyer sa grâce sur nos offrandes, sur notre prochain et sur nous-mêmes, et sur son monde entier. Dieu attend de nous notre offrande comme nous attendons la sienne. La relation de l’effort humain et de la grâce divine se définit comme synergie, rencontre de la volonté humaine et de la volonté divine, de la liberté divine et de la liberté humaine. Et en tout, la grâce demeure liberté : elle appartient à l’Esprit par lequel le Fils règne au Nom du Père dans la liberté.

(Source:"Sagesse Orthodoxe")

 

LA PRIERE:

Il y a deux aspects dans la prière : une demande d’aide et une contemplation.

Nous devons avoir constamment l’attitude d’un petit enfant qui, face aux difficultés ou aux dangers, recourt spontanément à l’aide de sa mère ou de son père.

La prière doit être notre respiration première. La prière, même quand elle marche bien, doit être reprise de nouveau chaque jour. Rien n’est acquis pour les jours suivants. Chaque matin est un recommencement.

De même que le corps devient malade et meurt si on ne le nourrit pas, l’âme devient malade et meurt si l’on ne prie pas. La prière, c’est la nourriture de l’âme.

Il faut, pour la prière, se soumettre à une certaine discipline, établir une cuirasse d’habitudes. Même si l’on n’en a pas envie, il faut se forcer à prier et à lire les saintes Écritures. Il ne faut pas rendre la prière relative à notre humeur. Ce doit être une règle rigide : on doit se dire chaque matin et chaque soir qu’il faut prier.

La prière doit être pour nous une règle absolue. Nous devons prier coûte que coûte, car c’est une question de vie ou de mort. Nous ne respirons pas selon notre bon vouloir ; nous ne recherchons pas des motifs de respirer ; nous ne discutons pas de la nécessité de la respiration, nous ne nous en demandons pas le pourquoi. Nous savons que, si nous cessons de respirer, nous mourrons. Nous devons tenir la prière pour un absolu que nous n’avons pas à discuter. Nous devons nous dire : « C’est comme cela, et c’est tout. » Nous devons nous fixer une règle de prière à laquelle nous devons nous tenir coûte que coûte.

La prière doit devenir une nécessité. La prière doit être ressentie comme une nécessité. Il faut accrocher la prière à tout ce que l’on fait.

Source: Texte paroles du Starets choisies et arrangées par thèmes, extraites de l’ouvrage « LE STARETS SERGE » de Jean-Claude Larchet, Collection Épiphanie, Les Éditions du Cerf, Paris 2004.

Icônes: œuvres du moine Grégoire Krug extraites de l’ouvrage “L’iconographie de l’église des Trois Saints Hiérarques”, Patriarcat de Moscou, Diocèse de Chersonèse, Paroisse des Trois Saints Hiérarques, 5 Rue Pétel, Paris 2001

ORAÇÃO:
Há dois aspectos na oração: um pedido de ajuda e contemplação.
Precisamos ter sempre a atitude de uma criancinha que enfrentam dificuldades ou riscos, recorre-se espontaneamente para a ajuda de sua mãe ou seu pai.
A oração deve ser a nossa primeira respiração. Oração, mesmo quando ele funciona bem, para ser retomada novamente todos os dias. Nada se ganha para os dias seguintes. Todas as manhãs é um novo começo.
Como o corpo fica doente e morre se não é alimentada, a alma fica doente e morre se não rezar. A oração é o alimento da alma.
É necessário para a oração, para submeter-se a uma certa disciplina, estabelecer hábitos armadura. Mesmo se você não sentir como ele, você deve forçar-se para orar e ler as escrituras. Não devemos fazer a oração sobre o nosso humor. Deve ser uma regra rígida: devemos dizer todas as manhãs e todas as noites ele deve orar.
A oração deve ser nossa regra mais alto. Devemos orar a todo custo, porque é uma questão de vida ou morte. Nós não respirar a nosso critério; não estamos procurando razões para respirar; nós não discutimos a necessidade de respirar, não pergunte por quê. Sabemos que, se parar de respirar, morremos. Precisamos orar para uma absoluta de que não temos de discutir. Devemos dizer: "É assim, e é isso. "Temos que nos propusemos uma regra de oração para a qual devemos estar custos.
A oração deve tornar-se uma necessidade. A oração deve ser visto como uma necessidade. Devemos pendurar oração em tudo que fazemos.

Fonte: palavras texto da Starets escolhidas e arranjadas por temas do livro "O SERGE ancião" Jean-Claude Larchet, Epiphany coleção, Editions du Cerf, Paris, 2004.
Ícones: obras do monge Grégoire Krug do livro "A iconografia da igreja dos Três hierarcas", Patriarcado de Moscou Diocese de Korsun, Freguesia de Três Hierarcas, 5, rue Pétel, Paris 2001

Résultat de recherche d'images pour "Images de mains jointes"

PRAYER:
There are two aspects to prayer: a request for help and contemplation.
We must constantly have the attitude of a little child who, in the face of difficulties or dangers, resorts spontaneously with the help of his mother or father.
Prayer must be our first breath. Prayer, even when it works well, must be resumed every day. Nothing is acquired for the following days. Every morning is a recommencement.
Just as the body becomes sick and dies if it is not nourished, the soul becomes sick and dies if one does not pray. Prayer is the nourishment of the soul.
It is necessary, for prayer, to submit to a certain discipline, to establish a breastplate of habits. Even if we do not feel like it, we must force ourselves to pray and read the Scriptures. We must not pray about our mood. It must be a rigid rule: one must say each morning and every evening that one must pray.
Prayer must be an absolute rule for us. We must pray at all costs, because it is a matter of life and death. We do not breathe as we please; We do not seek motives for breathing; We do not discuss the need for breathing, we do not ask why. We know that if we stop breathing, we will die. We must hold prayer for an absolute that we do not have to discuss. We have to say to ourselves, "It's like that, and that's it. "We must set a rule of prayer that we must keep at all costs.
Prayer must become a necessity. Prayer must be felt as a necessity. We must hang prayer on everything we do.

Source: Starets lyrics selected and arranged by themes, extracted from the book "LE STARETS SERGE" by Jean-Claude Larchet, Collection Épiphanie, Les Éditions du Cerf, Paris 2004.
Icons: works of the monk Grégoire Krug extracted from the book "The iconography of the Church of the Three Holy Hierarchs", Patriarchate of Moscow, Diocese of Chersonese, Parish of the Three Holy Hierarchs, 5 Rue Pétel, Paris 2001

Orthodox Apostles Tree Medallions....толкование БИБЛИИ тут Иоанн 13; 21-26 и далее все ответы ИЛИ http://otveti.org/tolkovanie-biblii/evangelie-ioanna/13/

« Voici, je chante », diras-tu.

 

 

Tu chantes, oui tu chantes, je l'entends. Mais prends garde que ta vie ne porte témoignage contre ta langue.

 

Chantez de la voix, chantez par le cœur, chantez par votre bouche, chantez par votre conduite, « chantez au Seigneur un chant nouveau ».

 

Vous vous demandez ce que vous chanterez pour celui que vous aimez, et vous cherchez quelles louanges lui chanter. « Sa louange est dans l'assemblée des saints. » (Ps 149,1)

 

La louange à chanter, c'est le chantre lui-même. Vous voulez chanter des louanges à Dieu ? Soyez vous-mêmes ce que vous chantez. Vous êtes sa louange si vous vivez bien.


Saint Augustin (354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église
Sermon 34 ; CCL 41, 423-426.

 

page_partition_leg.jpg

"Eis que eu cantar," você vai dizer.


Você canta, você canta, sim, eu ouço. Mas tome cuidado para que sua vida testemunha contra sua língua.

Cante voz, cantar com o coração, cantar com sua boca, cantar com a sua conduta, "Cantarei ao Senhor um cântico novo."

Quer saber o que você canta para o que você gosta eo que você está procurando cantar louvores a ele. "Seu louvor é na assembléia dos santos. "(Sl 149,1)

Louvor cantando, o próprio bardo. Você quer cantar louvores a Deus? Seja você mesmo o que você cantar. Você é o seu louvor se você viver bem.

Santo Agostinho (354-430), bispo de Hipona (Norte de África) e Doutor da Igreja
Sermão 34; CCL 41, 423-426.

 

"Behold, I sing," you will say.


You sing, yes you sing, I hear it. But beware that your life bears witness against your tongue.

Sing with the voice, sing with your heart, sing with your mouth, sing with your conduct, "sing unto the Lord a new song."

You wonder what you will sing for the one you love, and you are looking for what praises to sing to him. "His praise is in the assembly of saints. (Ps 149: 1)

Praise to sing is the cantor himself. You want to sing praises to God? Be yourself what you sing. You are his praise if you live well.

Saint Augustine (354-430), Bishop of Hippone (North Africa) and Doctor of the Church
Sermon 34; CCL 41, 423-426.

IC.XC__ " η Μεταμορφωση " --ΘΑΥΜΑ ( The Transfiguration - Icon in the Monastery of St. Catherine.

Un écho chrétien à l’actualité…

« Le plus grand destructeur de la paix, aujourd'hui, est le crime commis contre l'innocent enfant à naître. Si une mère peut tuer son propre enfant, dans son propre sein, qu'est-ce qui nous empêche, à vous et à moi, de nous entretuer les uns les autres ? … aujourd'hui on tue des millions d'enfants à naître. Et nous ne disons rien. On lit dans les journaux le nombre de ceux-ci ou de ceux-là qui sont tués, de tout ce qui est détruit, mais personne ne parle des millions de petits êtres qui ont été conçus avec la même vie que vous et moi, avec la vie de Dieu. Et nous ne disons rien…

C'est pourquoi, aujourd'hui, en présence de Sa Majesté et devant vous tous qui venez de pays différents, je vous le demande : prions tous d'avoir le courage de défendre l'enfant à naître et de donner à l'enfant la possibilité d'aimer et d'être aimé. Et je pense qu'ainsi —avec la grâce de Dieu — nous pourrons apporter la paix dans le monde. Nous en avons la possibilité. »

Ste Teresa de Calcuta, discours à Oslo, 10 décembre 1979.

Texte intégral du discours de Mère Teresa ci-dessous.

A lire également, la remarquable étude de Claire de La Hougue : La déconstruction de la Loi Veil.

Discours de Mère Teresa à Oslo lors du Prix Nobel - 10.12.1979

Intégralité

simone veil,avortement,mere teresa,discours,oslo,enfant à naître,prix nobel,1979    Remercions Dieu pour cette merveilleuse circonstance grâce à laquelle nous pouvons, tous ensemble, proclamer la joie de répandre la paix, la joie de nous aimer les uns les autres et la joie de savoir que les plus pauvres des pauvres sont tous nos frères et sœurs.
      Comme nous sommes réunis ici pour remercier Dieu de ce don de paix, je vous ai fait remettre la « Prière de la paix » que saint François d'Assise a dite il y a de nombreuses années. Je me demande s'il n'a pas ressenti, alors, exactement ce que nous ressentons aujourd'hui, ce pourquoi nous prions.

Je pense que vous avez tous un texte. Nous allons dire ensemble :
« Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix.
Afin que là où il y a de la haine, je puisse apporter l'amour ;
là où règne le mal, je puisse apporter l'esprit de pardon ;
là où est la discorde, je puisse apporter l'harmonie ;
là où est l'erreur, je puisse apporter la vérité ;
là où il y a le doute, je puisse apporter la foi ;
là où il y a le désespoir, je puisse apporter l'espérance ;
là où il y a les ténèbres, je puisse apporter la lumière ;
là où règne la tristesse, je puisse apporter la joie ;
Seigneur, faites que je cherche plutôt
à réconforter qu'à être réconforté ;
à comprendre qu'à être compris ;
à aimer qu'à être aimé ;
car c'est en s'oubliant soi-même que l'on trouve ;
en pardonnant qu'on est pardonné ;
en mourant qu'on s'éveille à la vie éternelle. Amen ! »

L'amour des autres nous rendra saints
      Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils. Et il l'a donné à une Vierge, la Sainte Vierge Marie. Et elle, dès l'instant où il vint au monde, s'empressa de le donner aux autres. Et que fit-elle alors ? Elle travailla pour les malheureux ; elle répandit simplement cette joie d'aimer en prodiguant des bienfaits.
Et Jésus-Christ vous a aimés et m'a aimée et il a donné sa vie pour nous. Et comme si ce n'était pas encore assez, il n'a cessé de dire : « Aimez comme je vous ai aimés, comme je vous aime maintenant. » Et il nous a dit comment nous devons aimer en donnant. Car il a donné sa vie pour nous et il continue de la donner. Et il continue de la donner ici même et partout, dans nos propres vies et dans la vie des autres.

      Ce ne fut pas assez, pour lui, de mourir pour nous. Il a voulu que nous nous aimions les uns les autres, que nous le reconnaissions dans tous nos prochains. C'est la raison pour laquelle il a dit : « Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu. » Et pour être sûr que nous comprenions sa pensée, il a dit que, à l'heure de notre mort, nous serons jugés sur ce que nous aurons été pour les pauvres, les affamés, les nus, les sans-logis. Et il se fait lui-même cet affamé, ce nu, ce sans-logis. Pas seulement affamé de pain, mais affamé d'amour; pas seulement dénué d'un morceau de tissu, mais dénué de dignité humaine ; pas seulement sans-logis par manque d'un lieu où vivre, mais sans-logis pour avoir été oublié, mal aimé, mal soigné, pour n'avoir été personne pour personne, pour avoir oublié ce qu'est l'amour humain, le contact humain, ce que c'est que d'être aimé par quelqu'un.
Et il a dit encore : « Ce que vous avez fait pour le plus petit de mes frères, vous l'avez fait pour moi. »
C'est si merveilleux, pour nous, de devenir saints par cet amour ! Car la sainteté n'est pas un luxe réservé à un petit nombre, c'est simplement un devoir pour chacun de nous et, à travers cet amour, nous pouvons devenir saints — par cet amour des uns pour les autres.

Je suis heureuse de recevoir le prix Nobel au nom des pauvres
      Et aujourd'hui, lorsque j'ai reçu ce prix — dont, personnellement, je suis indigne —, et ayant approché la pauvreté d'assez près pour être à même de comprendre les pauvres, je choisis la pauvreté de nos pauvres gens. Mais je suis reconnaissante, je suis très heureuse de le recevoir au nom des affamés, des nus, des sans-logis, des infirmes, des aveugles, des lépreux, de tous ces gens qui ne se sentent pas voulus, pas aimés, pas soignés, rejetés par ta société, ces gens qui sont devenus un fardeau pour la société et qui sont humiliés par tout le monde.
      C'est en leur nom que j'accepte ce prix. Et je suis sûre que ce prix va susciter un amour compréhensif entre les riches et les pauvres. Et c'est là-dessus que Jésus a tellement insisté. C'est la raison pour laquelle Jésus est venu sur la terre pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres. Et par ce prix, et à travers notre présence ici, nous voulons tous annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres : que Dieu les aime, que nous les aimons, qu'ils sont quelqu'un pour nous, que, eux aussi, ont été créés par la même main amoureuse de Dieu pour aimer et pour être aimés.
      Nos pauvres gens, nos splendides gens, sont des gens tout à fait dignes d'amour. Ils n'ont pas besoin de notre pitié ni de notre sympathie. Ils ont besoin de notre amour compréhensif, ils ont besoin de notre respect, ils ont besoin que nous les traitions avec dignité. Et je pense que nous faisons là l'expérience de la plus grande pauvreté ; nous la faisons devant eux, eux qui risquent de mourir pour un morceau de pain. Mais ils meurent avec une telle dignité !
      Je n'oublierai jamais l'homme que j'ai ramassé un jour dans la rue. Il était couvert de vermine, son visage était la seule chose propre. Et cependant cet homme, lorsque nous l'avons amené à notre mouroir, a dit cette phrase : « J'ai vécu comme une bête dans la rue, mais je vais mourir comme un ange, aimé et soigné. » Et il mourut merveilleusement bien. Il s'en alla dans sa maison, chez Dieu, car la mort n'est pas autre chose que de rentrer chez soi, dans la maison de Dieu. C'est parce qu'il avait éprouvé cet amour, parce qu'il avait eu le sentiment d'être désiré, d'être aimé, d'être quelqu'un pour quelqu'un, que, dans ses derniers instants, il a ressenti cette joie dans sa vie.

L'avortement
      Et je ressens quelque chose que je voudrais partager avec vous. Le plus grand destructeur de la paix, aujourd'hui, est le crime commis contre l'innocent enfant à naître. Si une mère peut tuer son propre enfant, dans son propre sein, qu'est-ce qui nous empêche, à vous et à moi, de nous entretuer les uns les autres ? L'Écriture déclare elle-même : « Même si une mère peut oublier son enfant, moi, je ne vous oublierai pas. Je vous ai gardés dans la paume de ma main. » Même si une mère pouvait oublier... Mais aujourd'hui on tue des millions d'enfants à naître. Et nous ne disons rien. On lit dans les journaux le nombre de ceux-ci ou de ceux-là qui sont tués, de tout ce qui est détruit, mais personne ne parle des millions de petits êtres qui ont été conçus avec la même vie que vous et moi, avec la vie de Dieu. Et nous ne disons rien. Nous l'admettons pour nous conformer aux vues des pays qui ont légalisé l'avortement. Ces nations sont les plus pauvres. Elles ont peur des petits, elles ont peur de l'enfant à naître et cet enfant doit mourir ; parce qu'elles ne veulent pas nourrir un enfant de plus, élever un enfant de plus, l'enfant doit mourir.
      Et ici, je vous demande, au nom de ces petits... car ce fut un enfant à naître qui reconnut la présence de Jésus lorsque Marie vint rendre visite à Elisabeth, sa cousine. Comme nous pouvons le lire dans 1'Evangile, à l'instant où Marie pénétra dans la maison, le petit qui était alors dans le ventre de sa mère tressaillit de joie en reconnaissant le Prince de la Paix.
      C'est pourquoi, aujourd'hui, je vous invite à prendre ici cette forte résolution : nous allons sauver tous les petits enfants, tous les enfants à naître, nous allons leur donner une chance de naître. Et que ferons-nous pour cela ? Nous lutterons contre l'avortement par l'adoption. Le Bon Dieu a déjà si merveilleusement béni le travail que nous avons fait, que nous avons pu sauver des milliers d'enfants. Et des milliers d'enfants ont trouvé un foyer où ils sont aimés. Nous avons apporté tant de joie dans les maisons où il n'y avait pas d'enfant !
      C'est pourquoi, aujourd'hui, en présence de Sa Majesté et devant vous tous qui venez de pays différents, je vous le demande : prions tous d'avoir le courage de défendre l'enfant à naître et de donner à l'enfant la possibilité d'aimer et d'être aimé. Et je pense qu'ainsi —avec la grâce de Dieu — nous pourrons apporter la paix dans le monde. Nous en avons la possibilité. Ici, en Norvège, vous êtes — avec la bénédiction de Dieu — vous êtes assez à l'aise. Mais je suis sûre que dans les familles, dans beaucoup de nos maisons, peut-être que nous n'avons pas faim pour un morceau de pain, mais peut-être qu'il y a quelqu'un dans la famille qui n'est pas désiré, qui n'est pas aimé, qui n'est pas soigné, qui est oublié. Il y a l'amour. L'amour commence à la maison. Un amour, pour être vrai, doit faire mal.

Aimer les autres jusqu'à en avoir mal
      Je n'oublierai jamais le petit enfant qui m'a donné une merveilleuse leçon. Les enfants avaient entendu dire, à Calcutta, que la Mère Teresa n'avait pas de sucre pour les enfants. Or un petit garçon hindou, de 4 ans, rentra à la maison et dit à ses parents : « Je ne veux pas manger de sucre pendant trois jours. Je veux donner mon sucre à Mère Teresa. » Combien un petit enfant peut-il manger ? Après trois jours, ses parents l'amenèrent chez moi et je vis ce petit Il pouvait à peine prononcer mon nom. Il aimait d'un grand amour ; il aimait à en avoir mal.
     Et voici ce que je vous propose : nous aimer les uns les autres jusqu'à en avoir mal. Mais n'oubliez pas qu'il y a beaucoup d'enfants, beaucoup d'enfants, beaucoup d'hommes et de femmes qui n'ont pas ce que vous avez. Souvenez-vous de les aimer jusqu'à en avoir mal.
      Il y a quelque temps — cela peut vous sembler très étrange — j'ai recueilli une petite fille dans la rue. Je pus voir sur son visage que cette enfant avait faim. Dieu sait depuis combien de jours elle n'avait pas mangé ? Je lui ai donné un morceau de pain. Et la petite fille se mit à manger ce pain miette par miette. Et comme je lui disais : « Mange ce pain », elle me regarda et dit : « J'ai peur de manger ce pain parce que j'ai peur d'avoir de nouveau faim quand il sera fini. » Telle est la réalité.

Le partage dans l'amour
      Et puis il y a encore cette grandeur des pauvres. Un soir, un monsieur vint chez nous pour nous dire : « Il y a une famille hindoue de huit enfants qui n'a pas eu à manger depuis longtemps. Faites quelque chose pour eux. » J'ai pris du riz et je m'y suis rendue immédiatement. Et j'ai trouvé là cette mère et ces visages de petits enfants, leurs yeux brillants de réelle faim. Elle me prit le riz des mains, le divisa en deux parts et sortit. Lorsqu'elle revint, je lui demandai : « Où êtes-vous allée ? Qu'avez-vous fait ? » Et l'une des réponses qu'elle me fit fut : « Ils ont aussi faim. » Elle savait que ses voisins, une famille musulmane, étaient affamés. Qu'est-ce qui m'a le plus surpris ? Non pas qu'elle ait donné le riz, mais ce qui m'a le plus étonnée c'est que, dans sa souffrance, dans sa faim, elle savait que quelqu'un d'autre avait faim. Et elle avait le courage de partager ; et elle avait l'amour de partager.
      Et c'est cela que je vous souhaite : aimer les pauvres. Et ne jamais tourner le dos aux pauvres. Car, en tournant le dos aux pauvres, vous vous détournez du Christ. Parce qu'il s'est fait lui-même l'affamé, le misérable, le sans- logis, afin que vous, comme moi, ayez l'occasion de l'aimer.
Car où est Dieu ? Comment pouvons-nous aimer Dieu ? Il ne suffit pas de dire : « Mon Dieu, je vous aime. » Mais il faut dire : « Mon Dieu, je vous aime ici. Je puis jouir de cela, mais j'y renonce. Je pourrais manger ce sucre, mais, ce sucre, je le donne. »
      Si je restais ici toute la journée et toute la nuit, vous seriez étonnés par les merveilles que font les gens pour partager la joie de donner. C'est pourquoi je prie Dieu pour vous, afin qu'il apporte la prière dans vos foyers et que le fruit de cette prière soit, en vous, la conviction que, dans les pauvres, se trouve le Christ. Et, alors, vous croirez vraiment, vous commencerez d'aimer ; puis vous aimerez tout naturellement et vous essayerez de faire quelque chose. Tout d'abord dans votre propre maison, puis chez votre voisin, dans le pays où vous vivez et dans le monde entier.
      Et maintenant, unissons-nous tous dans cette prière : « Seigneur, donnez-nous le courage de protéger l'enfant à naître ! »
      Car l'enfant est le plus beau présent de Dieu à une famille, à un pays et au monde entier. Dieu vous bénisse !

Source : Evangelium Vitae.

Évangéliaire de Charlemagne dit « de Godescalc ». Folio 3. École du palais de Charlemagne, 781-783. Paris, BNF, Manuscrits, NAL 1203

Où nous trouver ?

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

Résultat de recherche d'images pour "Icônes Coptes"

PROGRAMME LITURGIQUE (Mis à jour) pour  JUILLET et début AOUT:

-PARIS:
Prochaine permanence pastorale du Vendredi 4 AOUT de 15h à 18h30 au Samedi 5 AOUT de 8h à 12h.


*Le Samedi  5 AOUT
RAMASSAGE DES FIDÈLES de Paris et sa région pour le WE du Pèlerinage à N-D de Miséricorde ,
en Normandie, au Monastère
à 15h au point de rendez-nous habituel .

*Le lundi 14 Août,RAMASSAGE DES FIDÈLES  de Paris et sa région pour le WE du Pèlerinage de la Dormition Assomption de la Très Sainte Vierge Marie au Monastère N-D de Miséricorde ,
en Normandie à 15h au point de rendez-nous habituel .


NORMANDIE:


-CAEN: Une permanence pastorale sera assurée du 29 JUILLET au soir au lundi 31  JUILLET au matin (Prenez Rdv 07 87 11 06 03  ou au 06 48 89 94 89 par sms).
-LISIEUX (Coquainvillier) , Tous les troisièmes Vendredi du mois à 18h (Abouna Isaac au 07 87 11 06 03 par sms).

-AU MONASTÈRE DE CHANDAI :

*Dimanche 16 Juillet:

Messe matinale à 7h30. Départ pour  une Visite de Paris: Rue du Bac, Cathédrale Russe Orthodoxe, Tour Eiffel, Sacré coeur...

 

*Samedi 22 Juillet:

Matinée au Monastère, Messe mensuelle du Pèlerinage autour des reliques de Sainte Rita et Saint Charbel.*

 

¤Dimanche 23 Juillet: 

Image associée

 

Pèlerinage à Saint Christophe au Monastère Syriaque Notre-Dame de Miséricorde, 10h30 Messe et bénédiction des voitures en l'honneur de Saint Christophe.Repas en plein air et anniversaire (Avec deux jours d'avance) de notre métropolite: Mor Philipose-Mariam. 

BRETAGNE, PAYS DE LOIRE:


-NANTES :
¤Jeudi 6 JUILLET ,  Permanence pastorale de 9h à 17h, Messe à 18h en l'honneur de Saint Abraham Koorilose BAVA .

 

CHARENTES- AQUITAINE,LIMOUSIN-CENTRE:


-ANGOULÊME (JAULDES ):
¤Dimanches  
9 Pèlerinage en l'honneur de Saint Abraham Koorilose BAVA et 23 JUILLET 
bénédiction des voitures en l'honneur de Saint Christophe *

-LOURDES :
¤Permanence pastorale les . 
-PÉRIGUEUX (LA CHAPELLE FAUCHER) :
Samedi 22 JUILLET *. . .
-----------
*MESSES À 10H 30
-----------------------------------------------------
Nota bene :
Les "permanences pastorales" sont prévues pour vous assurer la proximité des sacrements (Messes, Confessions, Onction des malades), catéchisme, entretiens et accompagnements spirituels , prières de délivrance ( voir d'exorcismes ) ou de guérison intérieure .(RÉCEPTION SUR RDV) en fonction de la région où vous vivez

______________________________________________

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

VACANCES FAMILIALES (PARENTS-ENFANTS)

 

JUILLET (Du 13 au  24):

 

AOÛT (Du 5 au 16)

L’image contient peut-être : plein air et nature

cliquez ci-dessous pour le programme:

Aidez-nous à emmener en vacances ceux qui,

sans moyens, ne partiraient jamais !...

-----------------------------------------------------------------------------------------------PELERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA du 7 au 16 Octobre 2017

Programme et inscription, cliquez ci dessous:

PÈLERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA DU 7 AU 16 OCTOBRE 2017, INSCRIVEZ-VOUS !

Résultat de recherche d'images pour "Images de N-D de Fatima"

Pèlerinage Syriaque des "Chrétiens Francophones de St Thomas" à FATIMA

+++

________________________________

Résultat de recherche d'images pour "Image du Patriarche d'Antioche et du Catholicos de l'Eglise Malankare"

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Note:

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Deus é Amor.

Repost 0
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 17:12

Projection exceptionnelle du film du "Parcours biblique"

Projection exceptionnelle du film du "Parcours biblique" proposé dans le Centre international Marie de Nazareth en Terre Sainte, le vendredi 30 juin 2017 de 21h00 à 22h30 en la Basilique Notre-Dame de Bonne Garde à Longpont-sur-Orge (91)

CIMDN - Salle 1

Le Centre international Marie de Nazareth construit par l'Association Marie de Nazareth en 2011 dans la ville de l'Annonciation est depuis 3 ans la mieux notée des 200 attractions du Nord d'Israël sur Tripadvisor en grande partie grâce à la qualité du "Parcours biblique" multimédia proposé en 4 salles scénographiées représentant l'Ancien Testament, les mystères de l'Incarnation, de la vie cachée et de la vie publique du Christ, ainsi que sa Passion et sa Résurrection jusqu'à l'Ascension. 

CIMDN - Salle 2

Récemment un film 16/9 en HD (53 minutes) a été réalisé à partir de ce spectacle et il sera proposé en test pour la première fois le 30 juin prochain dans la Basilique Notre-Dame de Bonne Garde à Longpont-sur-Orge sur un écran de 6 mètres de large, afin de recueillir les réactions d'un premier public dans le but de déterminer l'utilisation optimale de cette catéchèse en images qui pourrait éventuellement être projeté dans quelques salles au cinéma, dans de grandes églises, et/ou être proposée en Blu-Ray pour être utilisé dans les familles, les aumôneries, les écoles, les maisons de retraite et/ou dans les sanctuaires marials. 

CIMDN - Salle 3

Venez nombreux ! La projection sera précédée d'une courte présentation du contexte de cette réalisation (5 minutes). Elle sera suivie d'un échange avec le public pour recueillir les réactions et idées de tous (20 minutes). 

NB : si vous n'êtes pas en région parisienne et que vous pensez que cette projection serait intéressante dans une cathédrale, une basilique ou une grande église près de chez vous n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse : contact@mariedenazareth.com

CIMDN - Salle 4
L'équipe de Marie de Nazareth
 

Permettre au plus grand nombre de connaître et aimer Marie

Une Minute avec Marie est envoyée chaque jour à plus de 170 000 personnes en 7 langues (français, anglais, espagnol, brésilien, arabe, allemand, italien).  Ce service gratuit coûte 1 € par personne et par an.  Votre don de 25 € permettra de faire connaître et aimer la Vierge Marie à 25 personnes supplémentaires. Il nous permettra également de développer d'autres langues comme le chinois et le russe. Que la Vierge Marie vous bénisse, vous et tous ceux que vous aimez.  

Je fais un don
 

Source:Une Minute avec Marie qui est aussi une initiative de l'association "Marie de Nazareth"

Repost 0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans CATECHISME et CATECHESE culture Spiritualité Chrétienne
commenter cet article
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 19:47

L’image contient peut-être : 1 personne

This Wednesday June 28 is the commemoration of the dukhrono of St. Theodora the Syriac Empress of Byzantine +548 according to the Liturgical Calendar of the Syriac Orthodox Churches.

Esta quarta-feira, 28 de junho, é a comemoração do dukhrono de São Teodora, a imperatriz siríaca do bizantino +548, de acordo com o calendário litúrgico das igrejas ortodoxas siríacas.

Ce mercredi 28 juin, c' est la commémoration du dukhrono de Saint Théodora, impératrice syrienne de Bysance +548 selon le calendrier liturgique des Eglises syriennes orthodoxes.

Méditation du jour:

Livre des Actes des Apôtres 3,1-10.

En ces jours-là, Pierre et Jean montaient au Temple pour la prière de la neuvième heure. 
Et il y avait un homme, boiteux de naissance, qu'on apportait et posait chaque jour près de la porte du temple appelée la Belle, pour demander l'aumône à ceux qui entraient dans le temple. 
Lui, voyant Pierre et Jean qui allaient entrer dans le temple, leur demanda l'aumône. 
Mais Pierre, le fixant, avec Jean, lui dit : " Regarde-nous. "
Et il tenait les yeux sur eux, s'attendant à recevoir d'eux quelque chose.
Mais Pierre lui dit : " Je n'ai ni argent ni or ; mais ce que j'ai, je te le donne : au nom de Jésus-Christ de Nazareth, marche ! "
Et le prenant par la main droite, il le souleva. A l'instant les plantes de ses pieds et ses chevilles devinrent fermes ; 
d'un bond il fut debout, et il marchait, et il entra avec eux dans le temple, marchant, sautant et louant Dieu. 
Tout le peuple le vit qui marchait et qui louait Dieu. 
Ils le reconnaissaient comme étant celui-là qui s'asseyait près de la Belle Porte du temple pour demander l'aumône, et ils furent remplis d'étonnement et de stupeur pour ce qui lui était arrivé.

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 21,15-19.

En ce temps-là, Jésus dit à Simon-Pierre : " Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ceux-ci ?" Il lui répondit : "Oui, Seigneur, vous savez que je vous aime." Jésus lui dit : "Pais mes agneaux." 
Il lui dit une seconde fois : "Simon, fils de Jean, m'aimes-tu ?" Pierre lui répondit : " Oui, Seigneur, vous savez bien que je vous aime." Jésus lui dit : "Pais mes agneaux." 
Il lui dit pour la troisième fois : "M'aimes-tu ?" et il lui répondit : "Seigneur, vous connaissez toutes choses, vous savez bien que je vous aime." Jésus lui dit : "Pais mes brebis." 
"En vérité, en vérité je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais ; mais quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas." 
Il dit cela, indiquant par quelle mort Pierre devait glorifier Dieu. Et après avoir ainsi parlé, il ajouta : "Suis-moi". 

Greek Orthodox Icons, Byzantine Icons, Greek Icons

« Il n’y a rien de meilleur que la paix en Jésus Christ par laquelle sont détruits les assauts des esprits du mal.
Les Pères, étant dans la paix et dans la grâce de Dieu, vivaient vieux. Quand un homme a atteint l’état de paix, il fait rayonner sur les autres la lumière qui éclaire son esprit. Auparavant il doit se souvenir de ces paroles du Seigneur : Hypocrite, enlève d’abord la poutre de ton œil, et alors tu verras clair pour ôter la paille de l’œil de ton frère.
Cette paix, ce trésor inestimable, notre Seigneur Jésus Christ l’a laissée à ses disciples avant sa mort en disant : Je vous laisse ma paix, je vous donne la paix. L’Apôtre en parle aussi en ces termes : La paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ. On doit s’efforcer de toute façon de garder la paix de l’âme et de ne pas être troublé par les offenses qui viennent du prochain. Pour en arriver là, il faut réprimer de toutes ses forces la colère et porter toute son attention à éloigner de l’esprit et du cœur les impulsions néfastes.
Si l’homme ne méprise pas les biens du monde, il ne peut avoir la paix. La paix s’acquiert par des épreuves. Oui, celui qui veut plaire à Dieu doit traverser beaucoup d’épreuves. Il faut supporter les offenses avec indifférence et se créer une disposition de l’esprit, comme si ces offenses ne nous regardaient pas et concernaient d’autres personnes. Cet exercice peut assurer au cœur humain la tranquillité et en faire une demeure de Dieu. S’il est impossible de ne pas s’émouvoir, il faut chercher au moins à retenir la langue, selon le psalmiste : Dans mon agitation je ne puis parler.
Pour garder la paix de l’âme, il faut bannir l’abattement, il faut tâcher d’avoir un esprit joyeux, et exempt de tristesse. Quand l’homme manque grandement de ce qui est nécessaire pour le corps, il lui est difficile de dominer le découragement ; cela concerne évidemment les âmes faibles. 
Pour conserver la paix intérieure, il faut aussi éviter soigneusement de blâmer les autres. On conserve la paix en ne jugeant pas le prochain, en gardant le silence. En cet état, l’esprit reçoit les révélations divines.
Pour se défaire de l’habitude de critiquer, il faut porter son attention sur soi-même et ne pas recevoir, de qui que ce soit, des pensées étrangères ; il faut être mort à tout. Il faut souvent entrer en soi-même et se poser la question : Où en suis-je ?.
L’homme qui s’est engagé à suivre la voie de l’attention intérieure, doit avant tout avoir la crainte de Dieu, qui est le commencement de la sagesse. Dans son esprit doivent toujours être gravées ces paroles prophétiques : Servez le Seigneur avec crainte, tressaillez de joie mais avec tremblement. »

St Séraphim de Sarov (1759-1833)
Source : Abbaye d'Oelenberg (68950 Reiningue), 6 avril 2014.

Hand Painted on wood Orthodox Icon -- Holy Mother Mary  Jesus

Vous pourriez croire que votre voix n'a pas atteint les saints, notre Panagia (Theotokos) ou le Christ.
Bien au contraire, avant même que vous ne vous soyez exprimé, ils se sont empressés à votre secours.

(Saint Joseph l'Hésychaste )

Você pode acreditar que sua voz não atingiu os santos, o nosso Panagia (Theotokos) ou Cristo.
Em vez disso, antes mesmo de ser expresso para você, eles correram em seu socorro.

(São José hesicasta)

Italo-Byzantinischer Maler des 13. Jahrhunderts 001 - Icon - Wikipedia, the free encyclopedia

POUR LES FESTIVITES DE SAINT ABRAHAM

 

KOORILOSE BAVA,

 

*TOUS AU MONASTERE , en Normandie, LE

 

DIMANCHE 2 JUILLET,

 

*TOUS A NANTES  le Jeudi 6 Juillet

 

*TOUS A JAULDES, en Charente, LE

 

DIMANCHE 9 JUILLET

 

Résultat de recherche d'images pour "Paysage du Kerala"

PÈLERINAGE à N-D  et

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Koorilose"

Saint Abraham Koorilose Bava.

(Invoqué contre toutes les atteinte des esprits mauvais et personnes malveillantes)

 

*Au Monastère (Chandai) comme à Angoulême (Jauldes) , à 10h30 Messe et