Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 09:12
L’image contient peut-être : 2 personnes
Today: Golden Friday('Rubto D'Dab'ho) (Friday after Pentecost),

Commemoration of the falling asleep of St. Ephrem the Syrian (Mor Aphrem Suryoyo) according to the Liturgical Calendar of the Malankara Syrian Orthodox Church.

(The Church however celebrates his dukhrono on the first Saturday of the Great Lent every year.)

 

This Friday commemorates the first of the miracles by the Holy Apostles following the descent of the Holy Spirit.
 
Evening:
St. Matthew 19:23-30
Morning:
St. Matthew 9:36-10:15
Before Holy Qurbana:
Genesis 12:1-9 Jeremiah 16:16-21 1Kings 8:1-6 Daniel 1:1-9 Isaiah 43:1-14
Holy Qurbana:
Acts 3:1-10 I
Corinthians 12:28-13:10
St. Luke 22:24-30
-+-

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Marie Refuge des pêcheurs"

PROCHAIN STAGE AU MONASTERE: 

 

Stage d’Iconographie Copte du lundi 21 AOÛT au 28 AOÛT  2017

1459883 592234677515191 662124102 n

 

IL RESTE DE LA PLACE, IL N'EST PAS TROP TARD POUR VOUS INSCRIRE !...

 

"L‘Incarnation de la Lumière"

Image associée

POUR VOUS INSCRIRE,C'EST ICI:

STAGE D'ICONOGRAPHIE : L’ICÔNE COPTE, PROCHAIN STAGE AU MONASTÈRE DU 21 AOÛT AU 28 AOÛT 2017

Vendredi d’or

(vendredi après la Pentecôte)

 

Saint Qurbana :

 

    • Actes 3: 1 – 20 :
  • 01 Pierre et Jean montaient au Temple pour la prière de l’après-midi, à la neuvième heure.
  • 02 On y amenait alors un homme, infirme de naissance, que l’on installait chaque jour à la porte du Temple, appelée la « Belle-Porte », pour qu’il demande l’aumône à ceux qui entraient.
  • 03 Voyant Pierre et Jean qui allaient entrer dans le Temple, il leur demanda l’aumône.
  • 04 Alors Pierre, ainsi que Jean, fixa les yeux sur lui, et il dit : « Regarde-nous ! »
  • 05 L’homme les observait, s’attendant à recevoir quelque chose de leur part.
  • 06 Pierre déclara : « De l’argent et de l’or, je n’en ai pas ; mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus Christ le Nazaréen, lève-toi et marche. »
  • 07 Alors, le prenant par la main droite, il le releva et, à l’instant même, ses pieds et ses chevilles s’affermirent.
  • 08 D’un bond, il fut debout et il marchait. Entrant avec eux dans le Temple, il marchait, bondissait, et louait Dieu.
  • 09 Et tout le peuple le vit marcher et louer Dieu.
  • 10 On le reconnaissait : c’est bien lui qui était assis à la « Belle-Porte » du Temple pour demander l’aumône. Et les gens étaient frappés de stupeur et désorientés devant ce qui lui était arrivé.
  • 11 L’homme ne lâchait plus Pierre et Jean. Tout le peuple accourut vers eux au Portique dit de Salomon. Les gens étaient stupéfaits.
  • 12 Voyant cela, Pierre interpella le peuple : « Hommes d’Israël, pourquoi vous étonner ? Pourquoi fixer les yeux sur nous, comme si c’était en vertu de notre puissance personnelle ou de notre piété que nous lui avons donné de marcher ?
  • 13 Le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, le Dieu de nos pères, a glorifié son serviteur Jésus, alors que vous, vous l’aviez livré, vous l’aviez renié en présence de Pilate qui était décidé à le relâcher.
  • 14 Vous avez renié le Saint et le Juste, et vous avez demandé qu’on vous accorde la grâce d’un meurtrier.
  • 15 Vous avez tué le Prince de la vie, lui que Dieu a ressuscité d’entre les morts, nous en sommes témoins.
  • 16 Tout repose sur la foi dans le nom de Jésus Christ : c’est ce nom lui-même qui vient d’affermir cet homme que vous regardez et connaissez ; oui, la foi qui vient par Jésus l’a rétabli dans son intégrité physique, en votre présence à tous.
  • 17 D’ailleurs, frères, je sais bien que vous avez agi dans l’ignorance, vous et vos chefs.
  • 18 Mais Dieu a ainsi accompli ce qu’il avait d’avance annoncé par la bouche de tous les prophètes : que le Christ, son Messie, souffrirait.
  • 19 Convertissez-vous donc et tournez-vous vers Dieu pour que vos péchés soient effacés.
  • 20 Ainsi viendront les temps de la fraîcheur de la part du Seigneur, et il enverra le Christ Jésus qui vous est destiné.

 

 

    • I Corinthiens 12: 28 :
    • 28 Parmi ceux que Dieu a placés ainsi dans l’Église, il y a premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement ceux qui ont charge d’enseigner ; ensuite, il y a les miracles, puis les dons de guérison, d’assistance, de gouvernement, le don de parler diverses langues mystérieuses.
    • 13: 10 :
    • 10 Quand viendra l’achèvement, ce qui est partiel sera dépassé.

 

    • Saint Matthieu 19: 23 – 30 :
  • 23 Et Jésus dit à ses disciples : « Amen, je vous le dis : un riche entrera difficilement dans le royaume des Cieux.
  • 24 Je vous le répète : il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux. »
  • 25 Entendant ces paroles, les disciples furent profondément déconcertés, et ils disaient : « Qui donc peut être sauvé ? »
  • 26 Jésus posa sur eux son regard et dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pour Dieu tout est possible. »
  • 27 Alors Pierre prit la parole et dit à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre : quelle sera donc notre part ? »
  • 28 Jésus leur déclara : « Amen, je vous le dis : lors du renouvellement du monde, lorsque le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez vous aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël.
  • 29 Et celui qui aura quitté, à cause de mon nom, des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra le centuple, et il aura en héritage la vie éternelle.
  • 30 Beaucoup de premiers seront derniers, beaucoup de derniers seront premiers.

 

 

 

Ce que demande de nous la conduite de l'Esprit de Dieu

Aucun texte alternatif disponible.

« Il faut : 1° l'attention pour entendre sa voix ; 2° la générosité pour lui obéir.

- L'attention pour entendre sa voix nous est enseignée par ces mots de l'Imitation : Heureux les yeux de l'âme, qui, fermés aux choses du dehors, sont attentifs aux choses du dedans. Heureuses les oreilles qui, au lieu d'écouter le bruit extérieur, écoutent la vérité qui les enseigne à l'intérieur (1). C'est-à-dire qu'il faut retirer son âme de la dissipation, de la légèreté, du tumulte des créatures et des pensées inutiles, des passions qui agitent et des imaginations qui égarent ; il faut veiller sur soi, pour ne point troubler l'opération de Dieu dans l'âme, ne la point empêcher, ne la point interrompre, ne la point affaiblir ; mais le laisser opérer sans obstacle comme il l'entend, et tout faire, lire, parler, travailler en grande paix intérieure, de concert avec lui. L'Esprit-Saint n'agit point dans le trouble (2) ; car pourquoi parlerait-il à qui n'écoute pas ? Pour parler à l'âme, l'Esprit de Dieu veut la trouver calme, recueillie, attentive à écouter dans le silence intérieur de toutes ses puissances, prosternées en quelque sorte devant lui comme Marie, sœur de Lazare, aux pieds de Jésus, pour recevoir avec un religieux respect toutes ses bonnes inspirations, et lui dire comme Samuel : Parlez, Seigneur, votre serviteur vous écoute (3), ou comme David : J'écouterai ce que dira au-dedans de moi le Seigneur mon Dieu (4).

- 2° A l'attention il faut joindre la générosité. L'Esprit-Saint laisse à leur faiblesse les âmes lâches et pusillanimes, qui, tendres sur elles-mêmes jusqu'à ne pas vouloir sacrifier une volonté, résistent à ses inspirations. Que servirait sa direction à qui ne veut pas la suivre ? Il lui faut des âmes fortes et généreuses, qui sans hésitation obéissent à sa voix, quoi qu'il en coûte ; des âmes qui, comme ces bons serviteurs et ces servantes dont parle David, ont continuellement les yeux attachés sur les mains de leur maître pour courir au moindre signe, ou comme ces animaux mystérieux d'Ezéchiel, qui vont partout où l'Esprit de Dieu les appelle (5) ; et, quand il en trouve de la sorte, oh ! que de progrès rapides il leur fait faire dans les routes de la perfection !

- Où sont en nous et ce recueillement et cette générosité ? »

1. III Imit., I, 1. - 2. III Reg., XIX, 11. - 3. I Reg., III, 9. - 4. Ps. LXXXIV, 9. - 5. Ezech., I, 12.

Abbé André-Jean-Marie Hamon (1795-1874)

L’image contient peut-être : nuage, ciel, plein air et nature

 

Livre de Joël 2,23-24.26-27.

Le Seigneur Dieu parla en ces termes : Soyez dans l'allégresse, enfants de Sion, et réjouissez-vous dans le Seigneur, votre Dieu. Car il vous donnera la pluie en son temps, il vous enverra la pluie de la première et de l'arrière saison, comme autrefois.
Vos aires se rempliront de froment, et les cuves regorgeront de vin nouveau et d'huile. 
Vous mangerez abondamment et vous serez rassasiés, et vous louerez le nom du Seigneur, votre Dieu, qui a fait pour vous des merveilles ; et mon peuple ne sera plus jamais confus. 
Et vous saurez que je suis au milieu d'Israël ! Moi, je suis le Seigneur, votre Dieu, et il n'y en a point d'autre, et mon peuple ne sera plus jamais confus ! 

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 5,17-26.

En ce temps-là, voici ce qui arriva, un jour où Jésus enseignait. Il y avait dans l'assistance des pharisiens et des docteurs de la loi, venus de tous les bourgs de Galilée, de la Judée et de Jérusalem. Et la puissance du Seigneur lui faisait faire des guérisons. 
Et voilà que des gens, portant sur un lit un homme qui était paralysé, cherchaient à le faire entrer et à le mettre devant lui. 
Et ne trouvant pas moyen de le faire entrer à cause de la foule, ils montèrent sur la terrasse et, à travers les tuiles, le descendirent avec la couchette, au milieu devant Jésus. 
Voyant leur foi, il dit : " Homme, tes péchés te sont remis. " 
Les scribes et les Pharisiens se mirent à penser, disant : " Qui est celui-ci qui profère des blasphèmes ? Qui peut remettre les péchés, sinon Dieu seul ? " 
Jésus, connaissant leurs pensées, prit la parole et leur dit : " Quelles pensées avez-vous en vous-mêmes ? 
Lequel est le plus facile, de dire : " Tes péchés te sont remis, " ou de dire : " Lève-toi et marche " ? 
Pour que vous sachiez que le Fils de l'homme a pouvoir sur terre de remettre les péchés (s'adressant alors au paralysé) : Je te le dis, lève-toi, prends ta couchette et va dans ta maison. " 
A l'instant, il se leva devant eux, prit le lit sur lequel il était couché, et s'en retourna dans sa maison en glorifiant Dieu.
Et tous furent pris de stupeur et ils glorifiaient Dieu, et ils furent remplis de crainte, disant : " Nous avons vu aujourd'hui des choses merveilleuses. " 

 





Par Saint Pierre Chrysologue

(v. 406-450), évêque de Ravenne, docteur de l'Église 
Sermon 50 ; PL 52, 339 (trad. Matthieu commenté, DDB 1985, p.72) 

 

« Pourquoi tenir ces raisonnements ? »

 

A la faveur de la foi d'autrui, l'âme du paralytique allait être guérie avant son corps.

« Voyant la foi de ces gens », dit l’Évangile.

Remarquez ici, frères, que Dieu ne se soucie pas de ce que veulent les hommes déraisonnables, qu'il ne s'attend pas à trouver de la foi chez les ignorants, chez les mal portants.

Par contre, il ne refuse pas de venir au secours de la foi d'autrui. Cette foi est un cadeau de la grâce et elle s'accorde avec la volonté de Dieu.

Dans sa divine bonté, ce médecin qu'est le Christ essaie d'attirer au salut malgré eux ceux qu'atteignent les maladies de l'âme, ceux que le poids de leurs péchés et de leurs fautes accable jusqu'au délire.

Mais eux ne veulent pas se laisser faire. 

Ô mes frères, si nous voulions, si nous voulions tous voir jusqu'en son fond la paralysie de notre âme !

Nous remarquerions que, privée de ses forces, elle gît sur un lit de péchés.

L'action du Christ en nous serait source de lumière. Nous comprendrions qu'il regarde chaque jour notre manque de foi si nuisible, qu'il nous entraîne vers les remèdes salutaires et presse vivement nos volontés rebelles.

« Mon enfant, dit-il, tes péchés te sont remis. »

SAINT(S) DU JOUR:

Saint Éphrem le Syrien


Diacre et Docteur de l'Église 
(
 373)

 

Ephrem le Syrien, né au IVe siècle, fut le grand poète de la langue syriaque. Il est né de parents chrétiens, d’après ce qui ressort de ses propres écrits, à Nisibe, dans la Haute-Mésopotamie. Cette ville était un avant-poste de l’empire romain oriental et elle remplissait toutes les conditions pour être le point de rencontre entre l’Orient et l’Occident.

 

Après la chute de Nisibe, en 363, la population chrétienne de la ville fut évacuée et Éphrem finit par arriver à Édesse, qui se trouve à quelque cent cinquante kilomètres plus à l’Ouest, au sud-est de la Turquie, aujourd’hui Urfa.

 

Éphrem est l’héritier de l’interprétation biblique du judaïsme. Sur ce point S. Brock écrit :

 

« Et ceci peut être considéré sous deux angles. D’abord en ce qu’il a hérité, comme tout chrétien, de la Bible juive, devenue l’Ancien Testament des chrétiens. Ses œuvres montrent une familiarité intime avec la Bible, particulièrement ses hymnes, qui sont truffées de subtiles allusions littéraires ; il s’attendait, bien sûr, à ce qu’elles soient comprises de ses auditeurs et de ses lecteurs. Et puis, et ceci est encore plus significatif, Éphrem est aussi l’héritier de nombreuses traditions juives étrangères à la Bible, qu’on peut trouver dans la littérature post-biblique de Targum et des Midrash ».

 

Éphrem passa ses dernières dix années à Édesse. Il est mort le 9 juin 373. 

 

 

 

Pour un approfondissement, lire la catéchèse du pape de Romme SS Benoît XVI :
>>> Saint Éphrem le Syrien
[AllemandAnglaisCroateEspagnolFrançaisItalienPortugais]
 

-+-

SAINT PRIME et SAINT FÉLICIEN


Frères, Martyrs
( 286)

Saint Prime et saint Félicien, appelés, déjà vieux, du paganisme à la foi, se montrèrent dignes de cette grâce par une vie toute de zèle et de charité. Ils furent de ces chrétiens intrépides qui encourageaient les martyrs devant les tribunaux et dans les supplices, nourrissaient les pauvres, faisaient du bien à tous. Après les avoir longtemps préservés dans leurs saintes audaces, le Seigneur ne voulut pas les priver davantage de la gloire du martyre, objet de leurs aspirations. Sous l'empereur Dioclétien, la persécution devint plus générale et le paganisme fit un dernier effort pour étouffer la religion du Christ dans le sang et le carnage. 

Il y avait trente ans que Prime et Félicien bravaient la cruauté des tyrans, quand les prêtres des idoles déclarèrent que leurs dieux irrités ne voulaient plus rendre d'oracles jusqu'à ce que les deux chrétiens Prime et Félicien eussent sacrifié, ou bien eussent reçu le châtiment qu'ils méritaient. Ils sont aussitôt arrêtés, chargés de fers et amenés devant l'empereur. 

Prime avait quatre-vingt-dix ans ; il répondit aux menaces du tyran, en lui déclarant qu'il n'y avait pas d'autre Dieu que le Dieu des chrétiens, ni d'autre religion que la leur, et que par conséquent ils étaient prêts à subir la mort plutôt que de trahir leur foi. On les frappa d'abord avec des fouets ; puis bientôt on déchira leur corps par lambeaux avec des tenailles. Les affreuses plaies furent guéries miraculeusement par Jésus-Christ. Quelques jours après, nouvelles tortures et nouveau triomphe ; on fit pleuvoir sur leur chair une grêle de coups de fouets armés de plomb ; pendant ce supplice, ils chantaient les louanges du Seigneur. 

Félicien, âgé lui-même de quatre-vingts ans, sut, comme son frère, résister à toutes les tentations et prêcha la foi et le salut à son cruel persécuteur; mais il fut cloué par les mains et les pieds à un poteau, où on le laissa trois jours entiers sans nourriture ; au bout de ces trois jours, rafraîchi et nourri par les Anges, il parut aussi sain que s'il n'avait pas souffert. 

Quant à Prime, on chercha à lui faire croire que son frère avait enfin sacrifié aux idoles : mais il se moqua du juge menteur et lui dit que Félicien était, en prison, heureux comme en Paradis. Cette réponse lui valut des coups de bâtons et le supplice des torches ardentes : " Grâces soient à Vous, ô Jésus-Christ, puisque, dans mes tourments, je ne ressens aucune douleur. " Livrés ensuite aux lions et aux ours, les deux frères les virent venir se coucher à leurs pieds. Enfin le tyran leur fit trancher la tête, le 9 juin de l'an 286.

PRIME SAINT SAINT Félicien
irmãos Mártires
(† 286)

Saint-Prime e São Félicien, conhecido já antiga fé pagã, provou-se dignos dessa graça em uma vida de zelo e de caridade. Eram esses cristãos intrépidos que incentivou os mártires nos tribunais e nas torturas, alimentando os pobres, fazendo o bem a todos. Depois de ter longa preservada em sua santa ousadia, o Senhor não privaria o mais a glória do martírio, o objeto de suas aspirações. Sob a perseguição imperador Diocleciano tornou-se mais geral e paganismo fez um último esforço para sufocar a religião de Cristo no sangue e carnificina.

Havia trinta anos eo primeiro-Félicien enfrentaram a crueldade dos tiranos, quando os sacerdotes idólatras declararam que seus deuses não queria fazer oráculos irritados até que ambos os cristãos e primeiro-Felicien tinha sacrificado, ou tinham recebido o castigo que mereciam. Eles foram imediatamente presos, acorrentados e levado perante o imperador.

Primeiro tinha noventa anos; ele respondeu às ameaças do tirano, declarando que não havia nenhum outro Deus além do Deus cristão nem a religião que não o seu, e, portanto, eles estavam dispostos a sofrer a morte ao invés de trair a sua fé. Ele primeiro feriu com chicotes; logo em seguida, que rasgou seus corpos em pedaços com um alicate. As feridas terríveis foram milagrosamente curado por Jesus Cristo. Alguns dias mais tarde, novas torturas e novo triunfo; choveu em sua carne uma saraivada de chumbo armados com chicotes cursos; Durante esta provação, eles cantaram os louvores do Senhor.

Felicien, que era oitenta anos, sabia, como seu irmão, resistir a todas as tentações e pregou fé e salvação para seu perseguidor cruel; mas foi pregado pelas mãos e pés para um jogo, onde o deixaram três dias sem comida; depois de três dias, descansado e alimentado pelos anjos, ele apareceu tão saudável como se não tivesse sofrido.

Quanto Primeiro, tentamos fazê-lo acreditar que seu irmão tinha finalmente sacrificadas aos ídolos, mas zombou o mentiroso juiz e disse que Felicien estava na prisão, feliz como no paraíso. Esta resposta lhe rendeu os paus e a punição de tochas acesas "Graças a ti, ó Cristo, porque no meu tormento, eu não sinto nenhuma dor" Entregue em seguida, leões e ursos, dois irmãos viu-os vir a mentir a seus pés. Finalmente o tirano fez decapitado em 9 de junho no ano 286.

SAINT PRIME and SAINT FÉLICIEN
Brothers, Martyrs
(† 286)

Saint Prime and Saint Felicien, called, already old, from paganism to faith, proved themselves worthy of this grace by a life of zeal and charity. They were of those intrepid Christians who encouraged martyrs before the courts and in punishment, nourished the poor, and did good to all. After long preserving them in their holy audacities, the Lord would not deprive them more of the glory of martyrdom, the object of their aspirations. Under the emperor Diocletian, persecution became more general, and paganism made a last effort to stifle the religion of Christ in blood and carnage.

It was thirty years since Prime and Felicien braved the cruelty of the tyrants when the priests of the idols declared that their angry gods would no longer render oracles until the two Christians, Prime and Felicien, had either sacrificed or received The punishment they deserved. They were immediately arrested, loaded with irons, and brought before the Emperor.

Prime was ninety years old; He replied to the threats of the tyrant by declaring that there was no other God but the God of the Christians, or any religion other than their own, and that consequently they were ready to suffer death rather than To betray their faith. They were first struck with whips; And soon their ragged body was torn with pincers. The terrible wounds were miraculously healed by Jesus Christ. A few days later, new tortures and new triumph; They showered on their flesh a hail of lashes armed with lead; During this torment they sang the praises of the Lord.

Felicien, himself eighty years old, knew, like his brother, to resist all temptations, and preached faith and salvation to his cruel persecutor; But he was nailed by his hands and feet to a post, where he was left for three whole days without food; At the end of these three days, refreshed and nourished by the angels, he appeared as healthy as if he had not suffered.

As for Prime, they tried to make him believe that his brother had at last sacrificed to idols; but he laughed at the false judge and told him that Felicien was in prison as happy as in Paradise. This answer earned him blows and the torment of burning torches: "Thanks be to Thee, O Jesus Christ, since in my torments I feel no pain." Then delivered to the lions and bears, the two brothers Saw them come and lie down at their feet. At last the tyrant had their heads cut off, on the 9th of June, in the year 286.

Saint Colomba d'Irlande,

L’image contient peut-être : 1 personne

fondateur du monastère d'Iona

Illustre fils de l’Irlande et moine d’Ecosse* O notre père saint Colomba d’Iona* Tu fus sur cette terre un pèlerin de Dieu* Sur les racines du monachisme oriental* Tu fis pousser le surgeon de la celtitude* Et tu montras par ton existence exemplaire* Les plus hautes vertus que la grâce confère*

Toi qui vécus dans le monde d’éternité* Intercède pour nous tous dans le temps présent* Et que ta prière comme l’eau du... rocher* Perce la pierre de notre cœur endurci* Afin qu’y pénètre la prière incessante* Et qu’un jour nous soyons rendus dignes de parvenir* Au Royaume de la Très Sainte Trinité* Où retentit à jamais le Chœur des élus* Du Père et de Son Fils et du Très Saint Esprit* Maintenant et toujours et aux siècles des siècles* Amen 
(Extraits de l'Acathiste à Saint Colomba)

BIOGRAPHIE:

« La Colombe » missionnaire de l’Eglise

Fêté chaque année le 9 juin, Saint Colomba est, à côté des Saints Patrick et Brigitte, l’un des saints les plus aimés et vénérés de l’Irlande. Grâce à son activité, déployée surtout en Ecosse, Colomba est aujourd’hui considéré comme l’apôtre des pictes. La tradition nous dit qu’il avait fait beaucoup de miracles, ayant le don de prophétie et une grande puissance contre les démons.
La brève biographie (Vita Columbae), écrite une centaine d’années après sa mort par Adamnan d’Ione, nous offre des informations sur la vie de Saint Colomba ; également, l’ouvrage de Bède le Vénérable, intitulé Historia Ecclesia gentis Anglorum. Colomba est né en 521, le 7 décembre, mémoire de Saint Ambroise, à Gartan, un village du comté de Donegal en Irlande. Le père de Colomba, Fedlimid, descendait de la famille royale des O’Neil, tandis que sa mère était l’héritière d’un roi de Leinster.
Au baptême, le saint reçut le nom de Colomba qui signifie colombe. Dès son enfance il passa sa vie dans l’Eglise et plus tard il traversa toute l’Irlande comme un « troubadour» du Christ, ce qui lui valut le surnom de Columcille, Columcellus ou Colme, c’est-à-dire « colombe » de l’Eglise.
Issu d’une famille de bonnes origines, Colomba fut confié à un prêtre nommé Cruitnecan, qui, en plus d’une éducation remarquable, lui inculqua l’amour du Christ pour son Eglise. Ainsi le jeune Colomba entra-t-il au monastère de Moville, dont le starets était l’évêque Finian. Il y fut ordonné diacre, et après quelques années de séjour, partit pour Leinster, voulant parfaire ses études auprès du barde Gemman. Celui-ci lui enseigna les secrets de la chanson irlandaise, Colomba devenant à son tour un barde célèbre en Irlande.
Ensuite, Colomba quitta Leinster pour se rendre au Monastère Clonard, où il fut ordonné prêtre, puis il décida d’aller au monastère Mobhi de Glasnevin, où il prêta serment. Mais, par l’œuvre divine, Colomba n’y resta pas longtemps. Brûlant d’amour pour la vie monastique, il fit construire plusieurs églises et monastères, surtout dans son pays d’origine, Donegal, mais aussi dans les autres régions de l’Irlande. Parmi les monastères importants, il faut citer celui de Derry, mais le plus important fut celui de Durrow construit en 555. Tous ces monastères fonctionnaient selon des règles que Saint Colomba avait établies lui-même, où l’on ne mettait pas trop l’accent sur l’effort personnel, mais sur l’obéissance envers l’abbé et le père spirituel.

L’activité missionnaire en Ecosse

Au bout de quinze ans, après avoir assis les bases de la vie monastique en Irlande, non sans peine, Colomba fut envoyé par Dieu prêcher dans d’autres contrées. En 563, accompagné par douze amis, il prit la direction des côtes ouest de l’Ecosse, s’installant sur une petite île appelée Iona, située à la frontière entre Dalriada et le Royaume des Pictes. Ceux-ci étaient des païens, et Colomba essaya dès le début d’obtenir l’accord de leur roi pour pouvoir prêcher auprès d’eux. A Iona Colomba fit ériger un monastère où il institua la même règle que dans les autres monastères. Conformément à cette règle, on insistait beaucoup sur une meilleure gestion du temps, le jour étant divisé en trois parties: l’une allouée à la prière et les autres à la lecture et au travail. (Vlad Benea, Vieţile sfinţilor ortodocşi din Apus. Sfinţii Insulelor britanice, Cluj‑Napoca, 2006, p. 137).

Les miracles de Saint Colomba

La tradition cite beaucoup de récits portant sur les miracles et les merveilleuses guérisons accomplis par Colomba, qui paraît-il possédait aussi le don de prophétie. Ainsi, il dévoilait aux gens les péchés qu’ils avaient commis, connaissait les événements passés, ou annonçait des événements futurs. Colomba avait aussi reçu une grande puissance sur les démons. La tradition relate de nombreux miracles opérés par lui. Pour n’en citer qu’un seul : lorsqu’il habitait en Ecosse, des paysans vinrent chez lui, en amenant un enfant pour le faire baptiser. Ne trouvant pas d’eau tout près, Colomba se mit à genoux et pria longtemps. Puis, il bénit un rocher, un torrent d’eau en jaillit, tel celui que Dieu fit jaillir à la prière de Moïse au milieu du désert. Avec l’eau sortie du rocher Colomba baptisa l’enfant, et fit sur lui une prophétie, qui se réalisa quelques années plus tard.
Il s’intéressait beaucoup aux Irlandais qui vivaient en Ecosse, mais en même temps il portait de l’intérêt à ses monastères d’Irlande, car les moines qui y vivaient étaient ses fils spirituels. Il priait sans cesse pour eux et il leur envoyait souvent, par ses disciples, des lettres pour les rassurer et conseiller. Il visita même quelques fois son pays natal, car il aimait sa patrie et son peuple. D’un tempérament vif et ferme, il avait toutefois une âme très sensible.
Le monastère d’Iona devint le centre de l’activité missionnaire parmi les pictes, mais aussi pour les Anglais du nord du pays. Les liens étroits qui existaient entre Colomba et la famille royale des Dal Riad, lui ont facilité énormément la mission parmi les nobles pictes. Bien sûr, à cause de sa mission Colomba avait aussi beaucoup d’ennemis, parmi lesquels les druides, mais, de même que Saint Patrick, il les vainquit par la grâce de Dieu.
Un jour, Colomba célébra la Divine Liturgie aux côtés de ceux qui allaient devenir plus tard les saints Comgall, Kenneth, Brendan et Cormac. A la fin de la Liturgie, Brendan avoua à tous avoir vu une flamme au-dessus de la tête de Colomba, se dressant ensuite doucement vers le ciel. Bien des fois, une lumière surnaturelle l’entourait pendant la prière, d’après le témoignage de son entourage.

La merveilleuse découverte de la mort et la vénération de saint Colomba

Tout comme dans le cas d’autres personnes, Dieu a dévoilé à saint Colomba le jour de sa mort. Une semaine avant avant celle-ci, son visage se remplit de lumière alors qu’il célébrait la divine Liturgie. Après l’office, il confia à ses moines qu’un ange était venu lui annoncer que Dieu leur demandait un trésor très cher pour Lui. Ceux-ci ne comprirent qu’une semaine plus tard, qu’il s’agissait de l’âme même de Colomba. Le samedi suivant, accompagné par l’un de ses moines, il alla bénir le monastère, et après les Vêpres, il leur donna ses derniers conseils. La tradition nous relate que le jour même de sa mort il copia des textes de la Sainte Ecriture. C’était une occupation qui lui était très chère, et qui était utile en même temps pour son époque, bien antérieure à la découverte de l’imprimerie. Des enluminures de Colomba seraient conservées jusqu’à présent sur quelques exemplaires du Psautier (Art. Heiliger Kolumba, dans l’ouvrage de Joachim Schäfer, Das Őkumenische Heiligenlexikon, dans l’édition online http://www.heiligenlexikon.de/Biogra…/Patrick_von_Irland.htm, page consultée le 13 mars 2012).
Conformément à la même tradition, Colomba mourrut dans l’église, la nuit de samedi à dimanche, avant de célébrer la divine Liturgie. C’était en 597, la nuit du 9 juin, jour annuel de sa fête depuis lors. Ses reliques restèrent à Iona, accomplissant de nombreux miracles, jusqu’en 849 ; elles furent ensuite déplacées à Dunkeld, à cause des attaques des Vikings. Au Moyen-Age Colomba fut vénéré dans toute l’Europe. En Irlande et en d’autres lieux il est encore fêté aujourd’hui avec beaucoup de dévotion. Il est parfois représenté vêtu comme un moine bénédictin, bien qu’il n’ait jamais fait partie de cet ordre. Colomba est à présent le patron des poètes irlandais, mais aussi le protecteur de ceux qui sont menacés par le feu. Dans le Massachussetts, un monastère orthodoxe est dédié à Saint Colomba, placé sous la jurisdiction canonique de Monseigneur Nicolas, Archevêque de l’Archevêché Orthodoxe Roumain d’Amérique et du Canada.

L’image contient peut-être : ciel, plante, plein air et nature

P. Alexandru Nan
(Traduit en français par Maria Coresciuc)

 

BIOGRAFIA:
missionária "The Dove" da Igreja
Comemorado anualmente em 09 de junho de Saint Colomba, ao lado de Patrick e Brigitte Santos, um dos santos mais amados e reverenciados da Irlanda. Através da sua actividade, implementado principalmente na Escócia, Colomba é agora considerado como o apóstolo dos pictos. A tradição diz-nos que ele tinha feito muitos milagres, tendo o dom da profecia e um grande poder contra os demônios.
A breve biografia (Vita Columbae), escrito há cem anos após sua morte por Adamnan Ione, oferece informações sobre a vida de São Columba; Além disso, o trabalho de Bede le venerável, intitulado Historia Ecclesia Gentis Anglorum. Colomba nasceu em 521, 07 de dezembro, memória Santo Ambrósio, Gartan, uma vila no condado de Donegal, na Irlanda. Pai Columba, Fedlimid, descendente da família real de O'Neil, enquanto sua mãe era a herdeira de um rei de Leinster.
No batismo, o santo recebeu o nome de Colomba que significa pomba. Desde a sua infância ele passou sua vida na igreja e depois cruzou toda a Irlanda como um "trovador" de Cristo, que lhe rendeu o apelido Columcille, Columcellus ou Colme, isto é "pomba "da Igreja.
Vindo de uma família de boas origens, Colomba foi confiada a um sacerdote chamado Cruitnecan, que, além de uma educação excelente, incutiu nele o amor de Cristo pela sua Igreja. Assim, o jovem Colomba ele entrou no mosteiro de Moville, cujo mais velho estava Finian bishop. Foi ordenado diácono, e depois de alguns anos de vida, foi para Leinster, querendo completar seus estudos com o bardo Gemman. Isso lhe ensinou os segredos da música irlandesa, Colomba por sua vez, tornando-se um bardo famoso na Irlanda.
Então Colomba deixou Leinster para chegar ao Clonard Mosteiro, onde foi ordenado sacerdote, e então ele decidiu ir ao mosteiro Glasnevin Mobhi, onde ele fez o juramento. Mas, para o trabalho de Deus, Colomba não permanecer lá por muito tempo. Ardente de amor para a vida monástica, ele construiu várias igrejas e mosteiros, especialmente em seu país de origem, Donegal, mas também em outras partes da Irlanda. mosteiros importantes, devemos mencionar que de Derry, mas o mais importante foi a de Durrow construído em 555. Todos estes mosteiros estavam operando sob regras que St. Columba tinha se estabelecido, onde nós não colocar muito o ênfase no esforço pessoal, mas em obediência ao abade e pai espiritual.
A actividade missionária na Escócia
Depois de quinze anos após as bases da vida monástica na Irlanda, não sem dificuldade, Colomba foi enviado por Deus para pregar em outros países. Em 563, acompanhado por doze amigos, ele assumiu o comando da costa oeste da Escócia, fixando-se em uma pequena ilha chamada Iona, na fronteira entre o Reino da Dalriada e pictos. Eles eram pagãos, e Colomba tentou desde o início para obter o acordo do seu rei, a fim de pregar para eles. No Iona Colomba erguido um mosteiro onde ele instituiu a mesma regra como em outros mosteiros. De acordo com esta regra, eles insistiram em uma melhor gestão do tempo, o dia é dividido em três partes: um destinado à oração e outra leitura e trabalho. (Vlad Benea, Vieţile sfinţilor ortodocşi din Apus. Sfintii Insulelor britanice, Cluj-Napoca, 2006, p. 137).
Milagres de São Columba
A tradição cita muitas histórias sobre milagres e curas maravilhosas feitas por Colomba, que parece ele também tinha o dom da profecia. Assim, ele revelou ao povo dos pecados que eles cometeram, sabia que os eventos passados ​​ou anunciar eventos futuros. Colomba também tinha recebido um grande poder sobre os demônios. A tradição narra muitos milagres através dele. Para citar apenas um: quando ele viveu na Escócia, os camponeses voltaram para casa, trazendo uma criança para ser batizado. Não encontrando água nas proximidades, Colomba se ajoelhou e orou longa. E abençoou uma rocha, uma torrente de água jorra, como o que Deus trouxe a oração de Moisés no deserto. Com água da rocha Colomba batizou o filho, e deu-lhe uma profecia que se tornou realidade alguns anos mais tarde.
Ele estava muito interessado em irlandês que vivia na Escócia, mas, ao mesmo tempo, houve um interesse em mosteiros irlandeses como os monges que vivem lá estavam seu filho espiritual. Ele orou constantemente por eles e mandou-os, muitas vezes, por seus discípulos, cartas de garantia e conselhos. Ele mesmo visitei algumas vezes a sua terra natal porque ele amava seu país e seu povo. Com um temperamento rápido e firme, no entanto, era uma alma muito sensível.
O mosteiro de Iona tornou-se o centro da atividade missionária entre os pictos, mas também para o norte Inglês. As relações estreitas entre Colomba e da família real

http://www.apostolia.eu/…/lapotre-des-pictes--saint-colomba…

 

Par amour pour Marie refuge des pécheurs 

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Marie Refuge des pêcheurs"

Eve Lavallière (1866- 1929) fut d’abord une comédienne française à succès. 

L'enfance d'Eve a été tragique. Son père, ouvrier, joueur, buveur et coureur, abat son   épouse à coups de revolver sous ses yeux, réfugiée sur un balcon et qui échappe à   grand peine au massacre, tandis que son malheureux père se suicide. Mais tout cela c'est du passé. Elle dira elle-même :"Je ne sais plus ce que c'est que d'avoir froid",  tant le luxe où elle vit est raffiné.

Un jour, elle entend prêcher un curé de campagne. Elle est en vacances dans un château qu'elle a loué. La grande comédienne se moque du prêtre… Et huit jours après, la voilà comme terrassée par Jésus-Christ. Elle a trouvé le Christ. Elle lui parle comme une pauvre pécheresse parlerait à l'homme qui va la sortir de sa misère.

Après sa conversion, elle passe dix-sept mois à Lourdes, preuve de son amour pour l'Immaculée qui est le refuge des pécheurs.

Elle, bien portante, tombera malade : il faudra un jour lui coudre la paupière de l'oeil gauche à vif sans l'endormir... "J'ai soif d'arriver là-haut, de voir Jésus", dit-elle.

Elle meurt le 10 juillet 1929, fidèle à ce Christ découvert douze ans plus tôt.

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Marie, une relation unique pour chacun  

Recueil Marial N° 12, 1980

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

Ô Dieu bon, donne-moi ta grâce.

Ô Dieu bon, donne-moi ta grâce.
Que le Père, qui dans l'éternité hors du temps
t'a engendré dans son sein,
renouvelle en moi les formes de ton image.
Je t'ai abandonné. 
Ne m'abandonne pas. 
Je suis sorti de toi. 
Sors à ma recherche.
Conduis-moi dans ton pâturage,
compte-moi avec les brebis de ton troupeau élu.
Avec elles, nourris-moi
de l'herbe verte de tes mystères divins
dont le coeur pur est la demeure,
coeur qui porte en lui la splendeur de tes révélations
la consolation et la douceur de ceux
qui se sont donnés de la peine pour toi
dans les tourments et les outrages.

 

 

(Saint Isaac le Syrien
"Discours ascétiques" Oeuvres spirituelles DDB)

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Marie Refuge des pêcheurs"

Repost 0
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 07:14

Aucun texte alternatif disponible.

« Une bête n'ose pas dévorer un homme, pourvu que transparaisse en lui l'image divine. » 
(Rabbi Adin Steinsaltz * Laisse mon peuple savoir)


« Dans la forêt, saint Séraphim de Sarov s'était lié d'amitié avec toutes sortes de bêtes sauvages, en particulier un ours, qui ne lui firent jamais aucun mal. 
De l'homme pécheur émane une odeur de mort qui excite chez les animaux leur propre instinct de mort. 
Mais celui qui par ses prières et son ascèse a dépassé par la grâce du Seigneur l'angoisse primordiale, est délivré de cette odeur de mort.
Il revient alors à l'état paradisiaque, l'état « naturel » de l'homme d'avant la chute, celui d'Adam qui était lié sans confrontation aucune avec toutes les bêtes, auxquelles il devait donner un nom. » 

(Michel Evdokimov * Préface de L'entretien avec Motovilov) 

-+-

"A beast dare not devour a man, provided the divine image is visible in him. "
(Rabbi Adin Steinsaltz * Let my people know)


"In the forest, St. Seraphim of Sarov had become friends with all kinds of wild beasts, especially a bear, who never hurt him.
From sinful man emanates an odor of death which excites in animals their own instinct of death.
But he who by his prayers and his asceticism has surpassed the primordial anguish by the grace of the Lord, is delivered from this odor of death.
He then returns to the paradisiacal state, the "natural" state of the man before the fall, that of Adam, who was bound without any confrontation with all beasts, to whom he was to give a name. "

(Michel Evdokimov * Preface to the interview with Motovilov)

-+-

"A besta não se atreve a comer um homem, desde que mostra através da imagem divina. "
(Rabino Adin Steinsaltz * Deixe meu povo sabe)


"Na floresta, São Serafim de Sarov tinha amizade com todos os tipos de animais selvagens, especialmente os ursos, que nunca lhe fez nenhum mal.
Do homem pecador emana um cheiro de morte que excita os animais seu próprio instinto de morte.
Mas aquele que por suas orações e seu ascetismo ultrapassado pela graça do Senhor a angústia primordial, é entregue a partir do cheiro da morte.
Em seguida, ele retorna ao estado paradisíaco, o estado "natural" do homem antes da queda, a de Adão, que estava preso sem qualquer confronto com os animais, que ele foi dar um nome. "

(Michel Evdokimov * Prefácio A entrevista com Motovilov)

 

Livre des Actes des Apôtres 8,5-8.

En ces jours-là, Philippe étant descendu dans une cité de Samarie, y prêcha le Christ. 
Les foules étaient attentives à ce que disait Philippe, écoutant d'un seul cœur et voyant les miracles qu'il faisait. 
Les esprits impurs, en effet, dont beaucoup étaient possédés, sortaient en poussant de grands cris ; beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris, 
et il y eut grande joie dans cette ville. 

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 9,1-6.

En ce temps-là, ayant assemblé les douze apôtres, Jésus leur donna puissance et autorité sur tous les démons, et le pouvoir de guérir les maladies. 
Et il les envoya prêcher le royaume de Dieu et guérir les malades, 
et il leur dit : " Ne prenez rien pour la route, ni bâton, ni besace, ni pain, ni argent, et n'ayez pas deux tuniques. 
En quelque maison que vous entriez, demeurez-y et repartez de là. 
La ville dont les gens ne vous recevraient pas, sortez-en et secouez sur eux, en témoignage, la poussière de vos pieds. " 
Etant partis, ils allèrent de village en village, annonçant la bonne nouvelle et opérant partout des guérisons. 

 

Pentecostes.jpg
 Par François Libermann

(1802-1852), fondateur de la Congrégation Romaine-catholique des Pères du Saint-Esprit 
Lettres spirituelles, tome IV, p. 458-462 

 

Exhortation à des missionnaires :
-« Ne rien emporter pour la route »

 

Pour vivre de la vie d'hommes apostoliques, vous avez besoin d'une bien grande abnégation de vous-mêmes...

Ce qu'il faut, c'est de conserver son âme dans la paix, dans la gaieté, au milieu des privations continuelles et fortement senties, non seulement dans les privations corporelles qui sont assez faciles à supporter, mais dans les privations spirituelles ou morales.

Celles-ci sont bien plus pénibles, attristent, troublent, découragent une âme faible et attachée à elle-même ; elles donnent un courage, une sérénité et une vigueur toute nouvelle à une âme forte, par une solide abnégation à elle-même et par un attachement parfait à Dieu seul... 

Si vous saviez quelle est la valeur de la patience parmi les vertus apostoliques, vous vous emploieriez de toutes les puissances de votre âme pour l'obtenir.

Si vous savez maintenant patienter, vous êtes sûrs du succès et d'un succès solide et stable...

Les herbes qui croissent vite acquièrent peu de développement et se détruisent promptement.

Les arbres dont la croissance est lente, deviennent grands et puissants et durent des siècles.

S'il vous arrive jamais d'avoir dans une mission un succès prompt et facile, tremblez pour cette mission ; lorsque, au contraire, elle demande du temps et offre des difficultés, augurez-en bien, si vous sentez en vous-mêmes la force et la persévérance d'une sainte patience...

Si vous avez la patience, vous êtes sûrs d'acquérir cette prudence, cette sagesse de Dieu dans votre conduite et vos entreprises. 

-+-

Je t'ai cherché, mon Dieu, autant que j'ai pu.

Je t'ai cherché, mon Dieu, autant que j'ai pu

 

 

Je t'ai cherché, mon Dieu, autant que j'ai pu.

Autant que tu m'en as rendu capable, j'ai désiré voir avec les yeux de l'intelligence ce que j'avais d'abord cru ; j'ai longuement discuté et beaucoup travaillé ; Seigneur, mon Dieu, mon unique espérance, exauce -moi.

Fais qu'aucune fatigue ne m'empêche de te chercher ; fais, au contraire, qu'avec plus d'ardeur, je cherche toujours ta face.

Donne-moi la force de te chercher, toi qui m'as fait te trouver et qui m'as donné l'espoir de te trouver toujours davantage.

Devant toi sont ma force et ma faiblesse : affermis l'une et guéris l'autre.

Devant toi sont ma science et mon ignorance : là où tu as ouvert, laisse-moi entrer ; là où tu as fermé, je frappe, ouvre-moi.

Que je me souvienne de toi, que je te comprenne, que je t'aime

Augmente ces trois dons en moi, en attendant que tu m'aies entièrement changé.

 

(Saint Augustin De la Trinité, XV, 28)

http://www.seraphim-marc-elie.fr/

Aucun texte alternatif disponible.

Lumière joyeuse de la sainte gloire
du Père immortel, céleste, saint et bienheureux,
ô Jésus-Christ !
Parvenus au déclin du soleil,
voyant la lumière vespérale,
nous louons le Père, le Fils et le Saint Esprit, notre Dieu.
Tu es digne d’être chanté, en tout temps,
par des voix saintes,
ô Fils de Dieu, Toi qui donnes la vie ;
aussi, le monde te glorifie.

 
Luz jubilosa da santa glória
o imortal Pai, heavenly, santamente, abençoado,
Ó Jesus!
Atingido o declínio do sol,
Vendo a luz da noite,
louvamos o Pai, o Filho eo Espírito Santo, nosso Deus.
Tu és digno de ser cantado a qualquer momento,
por vozes santos,
O Filho de Deus, doador da vida;
Além disso, o mundo glorifique a ti.

 

PROCHAIN STAGE AU MONASTERE: 

 

Stage d’Iconographie Copte du lundi 21 AOÛT au 28 AOÛT  2017

1459883 592234677515191 662124102 n

 

IL RESTE DE LA PLACE, IL N'EST PAS TROP TARD POUR VOUS INSCRIRE !...

 

"L‘Incarnation de la Lumière"

Image associée

POUR VOUS INSCRIRE,C'EST ICI:

STAGE D'ICONOGRAPHIE : L’ICÔNE COPTE, PROCHAIN STAGE AU MONASTÈRE DU 21 AOÛT AU 28 AOÛT 2017

 

SAINT(S) DU JOUR:

 

Saint Maximin, évêque d'Aix
(Ier siècle)

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Maximin, évêque d'Aix"

Maximin était l'intendant de la famille de Béthanie et l'un des soixante-douze disciples du Seigneur. Il accompagna Lazare, Marthe et Marie lors de leur traversée. Il commença à évangéliser Aix-en-Provence aidé de Marie Madeleine. Il reçut la visite de saint Alexandre de Brescia dont il renforça la foi.

Puis Marie Madeleine le laissa à son apostolat pour se retirer dans la solitude de la Sainte Baume. Le jour où elle sentit qu'elle allait mourir, elle descendit dans la plaine, retrouva Maximin qui venait à sa rencontre, qui lui donna la communion et l'ensevelit. Il demanda à avoir sa sépulture près de la sienne, ce qui fut fait. Les fidèles lui offriront au IIIe ou IVe siècle un sarcophage, dit sarcophage de sainte Marcelle. Saint Sidoine lui succéda comme évêque d'Aix.

Saint Maximin, Bishop of Aix
(First century)
Maximin was the steward of the family of Bethany and one of the seventy-two disciples of the Lord. He accompanied Lazarus, Martha and Mary on their journey. He began to evangelize Aix-en-Provence aided by Mary Magdalene. He received the visit of St. Alexander of Brescia, whose faith he strengthened.

Then Mary Magdalene left him to his apostolate to retire to the solitude of the Holy Baume. The day she felt she was going to die, she went down into the plain, found Maximin, who came to meet him, who gave him communion and buried him. He asked to have his burial near his own, which was done. In the third or fourth century the faithful will offer a sarcophagus, known as the sarcophagus of Saint Marcelle. Saint Sidonius succeeded him as Bishop of Aix.

Saint Maximin, bispo de Aix
(Primeira século)
Maximin era o mordomo da família de Betânia e um dos setenta e dois discípulos do Senhor. Ele acompanhou Lázaro, Marta e Maria durante a sua travessia. Ele começou a evangelizar Aix-en-Provence ajudou Maria Madalena. Ele foi visitado por St. Alexander Brescia ele fortaleceu a fé.

Então Marie Madeleine deixou para seu apostolado retirar-se para a solidão do Sainte Baume. O dia em que ela sentiu que ela estava morrendo, ela desceu para a planície, encontrou Maximin que veio ao seu encontro, que lhe deu a comunhão e enterrado. Ele pediu para ter seu enterro perto de sua, o que foi feito. Os fiéis oferecer a ele no terceiro ou quarto sarcófago século, diz St. sarcófago Marcelle. São Sidonius sucedeu-o como bispo de Aix.

Saint Médard, évêque de Noyon

Aucun texte alternatif disponible.

Tropaire ton 2

Tu fus ordonné évêque par saint Rémi,*
Et tu administras avec zèle et bonté*
Les grands diocèses de Noyon et de Tournai.*
Tu apportas la Lumière du Christ en Flandres,*
Et tu donnas le voile à sainte Radegonde.*
Saint Médard, prie le Seigneur de sauver nos âmes!

Biographie de Saint Médard:

Né à Salency, en Picardie, d'une noble famille franque, Saint Médard fut éduqué à Saint-Quentin, où il se fit apprécier pour sa charité. 
 Dès son ordination sacerdotale (505), il commença à rayonner par ses vertus et la grâce de ses miracles, qu'il utilisait pour la conversion des pécheurs. Il fut sacré par Saint Remi Evêque de Saint-Quentin et du Vermandois, mais transféra son siège épiscopal à Noyon, associant Tournai à son diocèse. Par ses prédications appuyées de miracles, il réussit à purifier cette région des derniers restes de paganisme. 
 Quand Sainte Radegonde (cf. 13 août) quitta son mari, le roi Clotaire, qui venait de faire assassiner son frère, elle se rendit aussitôt auprès du Saint Evêque et, par ses instances, elle parvint à le convaincre de l'ordonner Diaconnesse. Saint Médard s'endormit en paix, chargé de jours, vers 560, et devint, au Moyen Age, un des Saints les plus populaires d'Occident.

(Synaxaire, vie des Saints de l'Eglise Orthodoxe par le hiéromoine Macaire de Simonos Pétra)

-+-

 

Biografia de São Médard:

Aucun texte alternatif disponible.
Nascido em Salency na Picardia, uma família nobre franco, foi educado em Saint Médard Saint-Quentin, onde ele foi apreciado por sua caridade.
Desde sua ordenação sacerdotal (505), ele começou a brilhar por suas virtudes e por seus milagres, que ele usou para a conversão dos pecadores. Ele foi consagrado bispo por São Remi Saint-Quentin e Vermandois, mas transferiu sua sede episcopal em Noyon, combinando Tournai em sua diocese. Por sua pregação milagre apoiado ele conseguiu limpar a região dos últimos remanescentes do paganismo.
Quando Sainte Radegonde (ver 13 de agosto) deixou o marido, o rei Clotaire, que havia assassinado seu irmão, ela foi imediatamente para o Santo Bispo e por suas súplicas, ela conseguiu convencer a Ordem Diaconnesse. São Médard dormia em paz, cheio de dias, para 560, e tornou-se, na Idade Média, um dos santos mais populares do Ocidente.

(Synaxarion, vidas dos santos da Igreja Ortodoxa por Hieromonge Macário de Simonopetra)

-+-

Biography of Saint Médard:
Born at Salency, in Picardy, of a noble Frankish family, Saint Medard was educated at Saint-Quentin, where he was appreciated for his charity.
From his priestly ordination (505), he began to radiate through his virtues and the grace of his miracles, which he used for the conversion of sinners. He was consecrated by Saint Remi Bishop of Saint-Quentin and Vermandois, but transferred his episcopal seat to Noyon, associating Tournai with his diocese. By his preaching supported by miracles, he succeeded in purifying this region of the last remnants of paganism.
When Sainte Radegonde (13 August) left her husband, King Clotaire, who had just caused her brother to be assassinated, she went immediately to the Holy Bishop and, by her entreaties, succeeded in persuading him to ordain her as Deaconess. Saint Medard fell asleep in peace, laden with days, about 560, and became, in the Middle Ages, one of the most popular saints of the West.

(Synaxary, life of the Saints of the Orthodox Church by the hierogony Macaire of Simonos Petra)

Aucun texte alternatif disponible.

 

Prière adressée à l'Esprit-Saint.

(Prière de Mgr Stephanos, métropolite de Tallinn et de toute l'Estonie)

Roi céleste, Consolateur, Esprit de vérité, Toi qui es partout présent et qui remplis tout, Trésor de grâces et Donateur de vie, Viens et demeure en nous, Purifie-nous de toute souillure, Et sauve nos âmes, Toi qui es bonté

Roi céleste, Consolateur, Esprit de vérité, fais-nous comprendre que notre prière à Dieu ne Lui est pas adressée pour uniquement nous éloigner de nos préoccupations et de nos besoins matériels mais pour que nous restions avant tout fidèles au rôle libérateur de son Eglise ; à celui de son Amour fou pour l'homme, emprisonné dans les exigences torturantes de sa nature mortelle ;

Toi qui es partout présent et qui remplis tout, Trésor de grâces et Donateur de vie, fais que notre prière devienne une contestation dynamique et réelle du système de la consommation qui réduit en esclavage une grande part de l'humanité, la privant de Tes bienfaits par l'aveuglement qu'il engendre ;

Viens et demeure en nous,
fais que notre prière ne se limite pas à la seule vision myope d'une simple amélioration des mœurs mais que plus encore elle manifeste avec force notre discernement radical entre la vie et la mort : la vie comme liberté de l'amour et la mort comme emprisonnement dans l'individualité naturelle ;

Purifie-nous de toute souillure,
fais que par notre prière nous reconnaissions la faiblesse de notre nature humaine, nos divisions, nos scandales, l'indignité des représentants et des membres de ton Eglise et que cette reconnaissance soit pareillement humble à celle du Christ, qui a accepté la mort de l'humanité jusque sur la croix et jusqu'au plus profond des enfers ;

Et sauve nos âmes, Toi qui es bonté,
fais que notre prière en ce temps de la Pentecôte nous identifie avec les faiblesses de tous les hommes afin que, pleinement renouvelés par la paisible beauté du Visage du Ressuscité qui crée toute communion, nous puissions nous aussi réellement remplir notre vocation propre comme signe et sacrement du Royaume. 0, divin Paraclet, que brille en nous la Lumière véritable afin qu'en Elle nous puissions contempler Celui que nous osons appeler Père, grâce à Toi. Amen.


(Source: http://www.orthodoxa.org/FR/orthodoxie/spiritualite/pentecote.htm)

Aucun texte alternatif disponible.

 

 

Ce qui m’a marqué le plus 

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Maximin, évêque d'Aix"

J’ai appris, depuis mon enfance, à aimer et à vénérer Marie. Souvent, la nuit, je me rendais à pied avec ma grand-mère paternelle, Herminia, jusqu’à sa maison.

Nous récitions toujours le chapelet en marchant. J’étais un petit garçon curieux et distrait, et lui posais des questions pendant la prière. Et elle me répondait: « Maintenant, mon petit-fils, prie, je t’expliquerai plus tard. » Et nous continuions à prier.

En arrivant à la maison, il n’était plus nécessaire de répondre à mes questions, parce que j’étais gagné par le sommeil. Et nous allions nous coucher.

Je crois que ce qui m’a marqué le plus, de cet épisode de mon enfance, est l’image de ma grand-mère m’emmenant vers Jésus, avec Marie, sa Mère et notre Mère. 

Ce que j’ai vécu là est très important pour moi, je l’ai toujours présent dans mon cœur.

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 

Mgr Diamantino Prata de Carvalho, OFM

Evêque émérite de Campanha – Minas Gerais (Brésil)

Interview exclusive pour Une Minute avec Marie 

Auteur: Thácio Siqueira

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!


Seigneur, fais taire en moi,
ce qui n'est pas de Toi,
 ce qui n'est pas Ta Présence
toute pure, toute paisible.
Impose silence à mes désirs,
à mes caprices,
à mes rêves d'évasion,
à la violence de mes passions.
Couvre par Ton silence
ma nature trop impatiente à Te parler,
trop encline à l'action extérieure et bruyante.
Impose même Ton silence à ma prière.
Rends-la gratuite
et vraiment confiante en ta seule grâce.
Fais descendre Ton silence
jusqu'au fond de mon être,
et fais remonter ce silence
en pur élan vers Toi,
en hommage d'amour.
 
Lord, shut up in me,
What is not of You,
What is not Your Presence
Pure and peaceful.
Impose silence to my desires,
To my whims,
To my dreams of escape,
To the violence of my passions.
Covers by Your Silence
My nature too impatient to speak to You,
Too prone to external action and noisy.
Impose even your silence on my prayer.
Make it free
And truly confident in your grace alone.
Get Your Silence Down
To the bottom of my being,
And raise this silence
In pure outburst toward You,
In tribute of love.
 
Senhor, fazei-me ficar quieto,
o que não é de você,
Esta não é a Tua Presença
tudo puro, tudo tranquilo.
Silencia meus desejos,
aos meus caprichos,
meus sonhos de fuga,
a violência das minhas paixões.
Capas por seu silêncio
minha natureza muito impaciente em Te talk
muito propensos à ação do lado de fora e barulhento.
Impor seu silêncio até a minha oração.
O Free
e realmente confiante em si só sua graça.
Enviar para baixo Seu silêncio
para as profundezas do meu ser,
e tornar-se o silêncio
puro impulso para Você,
em homenagem de amor.


(Prière de Marthe Robin
Annales d'Issoudun septembre 2008)

Résultat de recherche d'images pour "Icônes Coptes"

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIAToujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons... 

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

L’image contient peut-être : 2 personnes, barbe

L’État islamique au pape François : « Nous faisons une guerre de religion et nous vous haïssons »

Les terroristes de Daesh ripostent aux déclarations récentes du pape François. Plus que jamais, ils se considèrent comme les croyants les plus fidèles à l'esprit et à la lettre du Coran.

L’État islamique a répondu publiquement aux déclarations du pape François selon lesquelles la guerre menée par les terroristes islamiques n’est pas religieuse de nature. L’article assure le pontife que leur seule et unique motivation est religieuse et approuvée par Allah dans le Coran.

« Une guerre divinement cautionnée »

À la une du dernier numéro de Dabiq – le magazine de propagande officielle de l’État islamique – le groupe terroriste critique la position du pape François qui affiche la conviction que les musulmans veulent la paix et la coexistence pacifique et que les actes de terreur islamique sont motivés par des raisons économiques. Dans l’article intitulé « By the Sword » (« Par l’épée »), les auteurs déclarent catégoriquement : « Ceci est une guerre divinement cautionnée entre la nation musulmane et les nations infidèles ».

L’État islamique s’en prend directement au pape qui affirme que « le véritable islam et la lecture correcte du Coran s’opposent à toute forme de violence ». Selon la publication, il s’agit en réalité d’un piège. Ce faisant, « François continue de se cacher derrière un voile trompeur de “bonne volonté”, dissimulant ses intentions réelles de pacifier la nation musulmane » déclare l’article. Le pape François « combat contre la réalité » quand il s’efforce de présenter l’islam comme une religion de paix, insiste à plusieurs reprises le dernier numéro de Dabiq. En même temps, le magazine de l’État islamique exhorte tous les musulmans à tirer l’épée du jihad, « la plus grande obligation d’un vrai musulman contre les infidèles ».

« Tuez les mécréants partout où vous les trouverez »

L’article déplore que « beaucoup de gens dans les “pays des croisés” (pays occidentaux) » refusent d’admettre que « le djihad – la diffusion de la règle d’Allah par l’épée – est une obligation que l’on trouve dans le Coran, la parole de notre Seigneur (…). Verser le sang des incroyants est une obligation commune. Le commandement est très clair : tuez les mécréants, comme Allah l’a dit, “tuez les mécréants partout où vous les trouverez”. »

L’État islamique a également réagi à la description par le pape François des récents actes de terrorisme islamique comme étant une  « violence insensée ». Il n’y a là rien d’insensé indique Dabiq.

« Chaque religion veut la paix » 

« Même si vous (les pays occidentaux) arrêtiez de nous bombarder, de nous jeter en prison, de nous torturer, de nous humilier et de vous emparer de nos terres, nous continuerions de vous haïr, parce que le motif premier de notre haine ne disparaîtra pas tant que vous n’aurez pas embrassé l’islam. Même si vous deviez payer le jizyah [impôt pour les infidèles] et vivre sous l’autorité de l’islam dans l’humiliation, nous continuerions à vous haïr », menace le magazine.

Dans une récente conférence de presse à bord de l’avion qui le ramenait de Pologne, le Saint-Père, évoquant l’assassinat du père Jacques Hamel, avait déclaré aux journalistes que le monde était en guerre. Mais « c’est une vraie guerre », et « pas de religion », avait estimé le pape François, ajoutant que « chaque religion veut la paix ».

(Source Aleteia)

L’image contient peut-être : 10 personnes

Cameroun : Mgr Benoît Balla, évêque de Bafia, a-t-il été assassiné ?

D’après certaines constatations de l'autopsie toujours en cours, Mgr Jean-Marie Benoît Balla aurait subi d'effroyables sévices avant d'être jeté à l’eau.

La découverte, le 2 juin dernier, du corps sans vie de Mgr Jean-Marie Benoît Balla, 58 ans, évêque de Bafia, dans les eaux du fleuve Sanaga, à une centaine de kilomètres de Yaoundé — et l’attente des résultats de l’enquête judiciaire sur les circonstances de sa mort — suscitent beaucoup d’émotion et d’indignation dans la région. Il y exerçait son ministère depuis près de quinze ans, mais également dans tout le pays où, depuis 1983, la liste de religieux et prélats morts dans des circonstances « suspectes » ne cesse de s’allonger. Moins de trois semaines avant la disparition tragique de l’évêque, l’un de ses proches collaborateurs — le recteur du petit séminaire Saint-André de Bafia — Armel Djama, a été retrouvé mort dans sa chambre, sans que les raisons de ce décès ne soient encore élucidées. Ses obsèques avaient été célébrées par Mgr Balla, quelques jours avant sa propre disparition.

Mgr Jean Marie Benoît Balla est né 10 mai 1959 à Oweng, dans le diocèse de Mbalmayo, au centre du Cameroun. Après plusieurs années comme aumônier dans des écoles, il a été nommé supérieur du petit séminaire de Yaoundé, aumônier de la Congrégation des filles de Marie, et professeur au grand séminaire de Nkolbisson. Il a été nommé évêque en 2003 par Jean Paul II.

Suicide ? Assassinat ?

L’évêque a disparu dans la nuit du 30 au 31 mai — après un mystérieux coup de fil — rapportent les médias camerounais, alors qu’il n’aimait pas voyager de nuit, se sont étonnés ses collaborateurs à l’évêché. Sa voiture a été retrouvée, trois jours après sa disparition, sur un pont donnant sur le fleuve, sans traces de sang ou signes de violence à l’intérieur. Un message laissé bien en vue sur la banquette arrière : « Je suis dans l’eau » a d’abord fait penser à un suicide.

Suicide ? Assassinat ? Aucune hypothèse n’est écartée. Mais d’après les premiers éléments de l’enquête, et certaines fuites, le meurtre semble être la piste privilégiée par les enquêteurs. Les sept médecins légistes chargés de l’autopsie ont relevé qu’un bras et une jambe de l’évêque ont été cassés, et ses organes génitaux mutilés comme durant un acte de torture, rapportent certains médias. Par ailleurs, parmi les indices qui viennent appuyer la thèse de l’assassinat, il est révélé que le corps de l’évêque aurait été sorti de l’eau, avec des sandales portées à l’envers, et que ses poumons ne contenaient « aucune goutte d’eau ». De plus, selon certaines connaissances de l’évêque, Mgr Balla savait parfaitement nager et « ne pouvait pas mourir aussi facilement dans l’eau ».

« Nous attendons des enquêtes sérieuses de la part du gouvernement. Il faut approfondir les recherches, pour savoir ce qui lui est arrivé, comment il a pu se retrouver là. Un évêque de la trempe de Mgr Jean-Marie Benoît Bala ne se suicide pas (…) et puis c’est un cas de figure plutôt rare dans l’histoire de l’église. Les évêques ne se suicident pas », a déclaré l’archevêque de Bamenda, Mgr Cornelius Esua Fontem. L’Église locale est consternée par ce qui est arrivé et de nombreuses célébrations religieuses, à sa mémoire, ont été organisées à travers tout le pays.

Liste noire

Le décès de Mgr Jean Marie Benoît Balla, vient s’ajouter à la longue liste de religieux, prêtes, évêques retrouvés morts au Cameroun depuis 1988, dans des circonstances suspectes, et dont les auteurs n’ont jamais été rattrapés. L’assassinat le plus marquant fut celui de Mgr Engelbert Mveng, l’un des plus grands intellectuels camerounais qui avait « une indépendance d’esprit et des jugements sans concession », rapporte mondafrique. Premier jésuite camerounais, il était avant tout historien, artiste et théologien. Il a été retrouvé étranglé dans son lit, le 21 avril 1995. Son horrible assassinat n’a jamais été élucidé, comme celui, en 1988, du prêtre Joseph Mbassi, directeur du célèbre quotidien catholique L’Effort camerounais, retrouvé assassiné et mutilé, connu pour ses enquêtes sur les trafiquants d’armes ; celui en 1991, de l’évêque émérite de Garoua, Mgr Yves Plumey ; et en 1992 de deux religieuses françaises, Germaine Marie Husband et Marie Léone Bordy, après avoir été violées.

(Source:Aleteia)

Condoléance de l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone à l'Eglise Romaine-catholique du Cameroun suite au décès tragique de Son Excellence Monseigneur J-M B BALA, évêque de Bafia.

Chers amis.

Le corps sans vie de Son Excellence Monseigneur J-M B BALA, évêque de Bafia a été retrouvé et repêché de la Sanaga aujourd'hui.

Cela faisait plusieurs jours que le Prélat avait disparu laissant sur le bord du fleuve son auto et ses papiers avec une lettre énigmatique "Je suis dans l'eau».

Les imaginations se sont enflammées: Baignade qui aurait mal tournée, suicide, meurtre ?...

Comme le faisaient remarquer ses étudiants: "Des interrogations persistent: trois jours dans la Sanaga, mais le corps reste idem? Ventre non ballonné? peut-on se suicider sans avaler de l'eau? Sans que le ventre n'augmente de volume?"

Les enquêteurs feront jaillir, n'en doutons-pas, la vérité.

Et quoiqu'il en soit, elle finira par triompher.

Il me semble que, tandis que l'Eglise Locale est traumatisée, l'heure n'est pas à se perdre en de vaines conjectures, mais bien plutôt de prier et nous "serrer les coudes" par l'amour fraternel qui nous lie les uns les autres dans le Christ notre Chef.

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.
Notre Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

Aujourd’hui, nous sommes profondément touché par le traumatisme qui affecte l'Eglise Romaine-catholique du Cameroun, l'Eglise Locale de ce Pays que nous tâchons de servir du mieux que nous le pouvons à travers notre Monastère à Yaoundé et les missions que nous déployons sur son sol.

Il n'est pas un seul Office Liturgique que nous ne le clôturions par une prière pour celui qui était notre frère dans le Christ-Prêtre.

Nous prions pour le repos de son âme sacerdotale et la consolation de ses proches; particulièrement l'Eglise Locale traumatisée par la violence de cette disparition.

Nous sommes assurés que la Mère de Miséricorde, les Saints Anges et nos frères aînés ces Saints et Saintes de nos contrées, accompagnent en paradis l'âme de notre frère évêque.

Lorsqu'une part de l'unique Eglise du Christ est en souffrance, toute l'Eglise souffre dans son ensemble, l'amour compatissant restaure la fraternité lorsqu'elle a été blessée et toujours nous rapproche.

C'est donc dans ces dispositions que je présente au nom de l'ensemble de nos fidèles et de notre clergé à l'Eglise Romaine-catholique du Cameroun, nos plus sincères et fraternelles condoléances.

Votre respectueusement dans le Christ, notre Seigneur.

+Mor Philipose, Métropolite, Brévilly ce 2.VI.16.
 

 

 

Aucun texte alternatif disponible.

Of the Sign [Znamenie] Icon of the Theotokos  / foto van Maria Burganova-Yaltaskaya.:

NOUVELLES EN VRAC, POUR

 

VOTRE REFLEXION...

_________________

Les attentats en Europe de l'Ouest. Terrorisme. Londres, Manchester, Stockholm, Munich, Bruxelles, Paris… Comme celui qui a frappé la capitale britannique samedi soir, une longue série d’attentats ont été revendiqués ou attribués à l’État islamique (EI) depuis deux ans.

Les attentats de Paris, qui ont fait 130 morts en novembre 2015, sont les plus meurtriers qu’ait connu l’Europe depuis dix ans. Le dernier d’une telle ampleur remonte au 11 mars 2004. L’explosion d’une dizaine de bombes dans des trains circulant à Madrid avait fait 191 morts et près de 2000 blessés.

Au Royaume-Uni, deux mois avant l’attentat de Manchester et celui de Borough Market, l’EI avait revendiqué une attaque ayant fait cinq morts dans la capitale britannique : le 22 mars, un homme avait lancé sa voiture dans la foule sur le pont de Westminster tuant quatre personnes, puis avait poignardé à mort un policier avant d'être abattu dans la cour du Parlement.

Depuis début 2015, les attentats islamistes ont fait près de 240 morts en France. 
 

La première, menée par deux frères se réclamant d'Al-Qaïda, visait la rédaction de Charlie Hebdo à Paris. Deux jours plus tard, un supermarché casher était pris pour cible.

Le 13 novembre 2015, des attentats sont perpétrés à Paris dans la salle de concerts du Bataclan, contre plusieurs bars et restaurants de la capitale, ainsi que près du Stade de France (Saint-Denis). Le bilan : 130 morts et plus de 350 blessés.

Le 14 juillet 2016, jour de la fête nationale, le pays est à nouveau endeuillé par un carnage sur la Promenade des Anglais à Nice (sud-est) où un Tunisien, au volant d'un camion, fonce dans la foule, faisant 86 morts et plus de 400 blessés.

Moins d’un mois après, un prêtre est égorgé dans son église à Saint-Etienne-du-Rouvray, dans l’Ouest de la France, alors qu'il célébrait la messe.

Le 22 mars 2016, la Belgique connaît les pires attaques terroristes de son histoire : des attentats-suicides font 32 morts et plus de 340 blessés à l’aéroport de la capitale ainsi que dans la station de métro de Maelbeek.

En Allemagne, quelques jours avant Noël, un Tunisien fonce avec son camion sur un marché de Noël de Berlin, faisant 12 morts et près de 40 blessés. L’auteur de l’attentat est tué quelques jours plus tard lors d’un contrôle de police en Italie.

 

source

_______________________________

 Le ministère syrien des Affaires étrangères a appelé la coalition internationale dirigée par les États-Unis à arrêter de porter des frappes aériennes contre les positions des forces gouvernementales. Ainsi, selon Damas, en frappant les troupes pro-Assad, la coalition renforce le terrorisme.

En frappant les troupes syriennes pro-gouvernementales, la coalition internationale dirigée par les États-Unis participe de fait aux activités terroristes et viole le droit international, la Charte des Nations unies et la résolution du Conseil de sécurité de l'Onu qui réaffirme la souveraineté de la Syrie sur son territoire, selon le message officiel du ministère syrien des Affaires étrangères.

 

« La Syrie met en garde la coalition internationale illégitime dirigée par les États-Unis contre le danger et les conséquences d'une escalade et demande aux autorités américaines et aux pays de la coalition d'arrêter ces horribles attaques qui ne mènent à rien en pratique sauf au renforcement de Daech », indique la déclaration du ministère syrien, citée par l'agence SANA.

Les forces progouvernementales syriennes ont été la cible d'une frappe de la coalition dirigée par Washington. Il s'agit de la deuxième frappe effectuée dans les environs d'Al-Tanf depuis le 18 mai. La frappe a visé plus de 60 soldats, un char, deux pièces d'artillerie, une arme antiaérienne et des véhicules de soutien. Le bombardement aurait fait deux morts et 15 blessés parmi les militaires syriens.

Les militaires de la coalition se trouvent à Al-Tanf depuis plusieurs mois. Selon les autorités américaines, ils forment les Syriens à la lutte contre le groupe terroriste Daech.

La coalition affirme qu'elle n'a pas l'intention de proclamer la guerre à Damas, mais se dit prête à se défendre contre les forces progouvernementales et l'armée du pays.

Les pays-garants du cessez-le-feu en Syrie, à savoir l'Iran, la Russie et la Turquie ont convenu de créer des zones de sécurité situées sur l'ensemble du territoire de la province d'Idlib, dans certaines parties des provinces de Lattaquié, de Hama, d'Alep, dans plusieurs régions au nord de Homs, dans la Ghouta-orientale ainsi que dans le sud de la Syrie (provinces de Deraa et de Quneitra).

source

_______________________________

dollars Dressant le bilan de la rencontre du Groupe d'action financière (GAFI) chargé de lutter contre le financement du terrorisme, un diplomate russe a fait état de la situation économique de Daech et a mis en garde contre ses tentatives de tisser des liens financiers avec différentes organisations européennes.

Daech entreprend des tentatives d'investir dans des projets européens via des banques situées au Proche-Orient, a affirmé Dmitri Feoktistov, chef adjoint du département des nouveaux défis et menaces au ministère russe des Affaires étrangères. Selon le responsable, les faits étayant ces informations ont été transmis aux autorités américaines.

 

« Pour appuyer nos propos, nous avons transmis aux Américains les noms de banques proche-orientales impliquées dans les opérations d'investissement à destination de deux pays européens », a-t-il indiqué aux journalistes à l'issue de négociations avec la délégation américaine dans le cadre d'une rencontre du Groupe d'action financière (GAFI), organisme de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Sans citer les pays en question, le diplomate a ajouté que les « Américains comptaient examiner ces informations et nous ont exprimé leur reconnaissance. »
Ce n'est pas la première fois que les informations de ce type font surface, a assuré M. Feoktistov, évoquant les tentatives entreprises par Daech d'investir dans l'immobilier à New-York et en Turquie.

Selon le responsable, l'offensive antiterroriste en Syrie et en Irak a permis de détruire les infrastructures énergétiques et a fait subir aux terroristes un lourd manque à gagner en relation à la vente de pétrole et de gaz: en près de deux ans, les revenus mensuels ont chuté de 50 millions de dollars pour atteindre 12 à 20 millions de dollars.

De surcroît, les avions de la coalition ont détruit près de 2 000 camions-citernes, tandis que 4000 autres véhicules de ce type, 206 sites de production pétrolière et gazière et 112 sites de pompage ont été détruits par les forces aérospatiales russes.

Comme l'affirme M. Feoktistov, les terroristes envisagent de compenser les pertes en extorquant de l'argent aux civils et au moyen de vente d'autres types de ressources: en Syrie, ils se sont emparés de plusieurs mines de sel et de cimenteries alors qu'en Irak, ont pris sous leur contrôle une mine de phosphate.

 

source

______________________________

 

 

 Les frappes de la coalition dirigée par les États-Unis sur la Syrie ne resteront pas impunies, préviennent le Hezbollah et Téhéran, deux alliés de Damas qui promettent de riposter si nécessaire en frappant les positions de l'armée américaine.

L'état-major opérationnel des alliés de la Syrie, qui regroupe le mouvement chiite libanais Hezbollah et la République islamique d'Iran, a annoncé sa volonté de riposter si nécessaire aux bombardements sur la Syrie de la coalition internationale en frappant les positions des militaires américains.

« Le sang des fils de la Syrie, de l'Armée arabe syrienne et de ses alliés n'est pas bon marché et l'éventualité de frapper leurs positions [celles des États-Unis, ndlr] en Syrie et dans ses alentours est possible à toute heure si nécessaire, compte tenu de l'existence de lance-missiles et d'autres installations militaires », a annoncé l'état-major dans une déclaration.

Et de qualifier les actions de la coalition d'« agression lâche » et de preuve d'« hypocrisie des États-Unis dans leur lutte contre le terrorisme ».

Les alliés de Damas ont expliqué l'absence de toute riposte jusqu'à présent par leur « maîtrise de soi », tout en soulignant qu'ils ne tarderaient pas à agir si Washington « brûlaient les lignes rouges ».

Mardi, la coalition internationale menée par les États-Unis a effectué des frappes sur les forces progouvernementales syriennes à At-Tanf, dans le sud du pays, tuant deux militaires.

Washington a expliqué le bombardement par la « menace que les soldats et leurs matériels de combat représentaient pour la coalition et leurs partenaires ». Une frappe similaire sur les forces progouvernementales avait par ailleurs déjà eu lieu le 18 mai dernier.

Commentant ces frappes, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a pointé que vraisemblablement la coalition avait visé les forces qui cherchaient à empêcher Daech de détruire deux ponts reliant la Syrie et l'Irak. Le vice-chef de la diplomatie Sergueï Riabkov a pour sa part pointé qu'il s'agissait d'une violation du droit international.

source

_______________________________________

 

Frappe américaine : la Russie dénonce un «un acte d'agression» contre les forces anti-Daesh en Syrie Les frappes effectuées le 6 juin en Syrie par la coalition internationale menée par les Etats-Unis constituent «une agression» contre les forces «les plus efficaces» dans la lutte contre l'Etat islamique, a dénoncé Sergueï Lavrov.

«C'est un acte d'agression qui viole la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Syrie et qui est dirigé, qu'on le veuille ou non, contre les forces les plus efficaces sur le terrain dans la lutte contre les terroristes», a déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse le 7 juin.

«Bien sûr, nous sommes préoccupés», a-t-il ajouté.

La coalition internationale menée par les Etats-Unis en Syrie a de nouveau frappé le 6 juin soir des forces pro-régime près d'Al-Tanaf, non loin des frontières irakienne et jordanienne.

Ce groupe «de plus de 60 soldats» avec notamment «un char» et «de l'artillerie» représentait «une menace» pour les forces de la coalition présentes à Al-Tanaf, a-t-elle prétendue, ajoutant que ces troupes seraient «entrées dans une zone de déconfliction bien établies».

Mais Sergueï Lavrov a refuté cet argument.

«Je ne connais rien concernant ce genre de zones. Cela doit être un territoire, que la coalition a déclaré unilatéralement comme tel et où elle pense probablement avoir le privilège exclusif d'agir. Nous ne pouvons reconnaître de telles zones», a-t-il affirmé.

«Nous considérons illégitimes toute déclaration unilatérale de "zones de déconfliction" non-soutenues par Damas. Nous espérons que la coalition va adhérer à l'accord conclu avec nous, qui stipule que les zones de désescalades doivent être décidées en détails par toutes les parties prenantes», a-t-il conclu.

C'est la deuxième fois que la coalition bombarde dans cette zone des forces favorables au gouvernement syrien. Un premier bombardement s'était déjà produit le 18 mai, que la Syrie et la Russie avaient vivement condamné.

Les tensions à Al-Tanaf interviennent dans un contexte de rivalités grandissantes pour savoir qui va mener le combat contre Daesh dans l'est de la Syrie.

 

source

 
 
SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR
 
 
République Dominicaine : le Sénat rejette les dispositions pour dépénaliser l'avortement
Le 31 mai en République Dominicaine, lors de l’adoption du Code pénal, les sénateurs ont rejeté plusieurs dispositions portées par le gouvernement pour dépénaliser l’avortement. Dans un communiqué, les évêques ont salué la décision du Sénat :...
 
 
Une amniocentèse provoque une fausse couche : fin des poursuites contre l’hôpital
En Juillet 2015, le Conseil d’Etat avait en partie donné raison a une femme qui poursuivait le Centre hospitalier de Blois pour une fausse couche survenue des suites d’une amniocentèse pratiquée en juillet 2001 (cf....
 
 
L'ABM contrainte d'autoriser la PMA pour un homme de 69 ans
Contre l’avis de l’Agence de Biomédecine (ABM), un homme de 69 ans obtient, avec sa compagne, le droit de procéder à une PMA en Belgique (cf....
 
 
Vers une définition universelle de la « mort cérébrale » ?
Le concept de « mort cérébrale », établi il y a quarante ans, était au cœur du congrès Euroanesthesia, qui a eu lieu à Genève du 3 au 5 juin. La définition de la mort varie encore selon les pays et selon les médecins ; elle...
 
 
Allemagne : l'interdiction de l'euthanasie n'empêche pas certains médecins de la pratiquer
En Allemagne, l’euthanasie est interdite. Pourtant, une enquête anonyme réalisée sur 4629 professionnels de santé a montré que 77 d’entre eux en ont effectué une au cours des douze derniers mois. Parmi les personnes interrogées, 172 d’entre elles...
 
 
   AGENDA
 A Noter
  
Bioéthique, quelle politique pour la France ?
A l’occasion de l’élection présidentielle, la Fondation Jérôme Lejeune publie un document de référence - accessible en ligne - pour :

LE COIN DU CATECHISME ET...DE LA TRANSMISSION FAMILIALE:

 

Théobule
   
 La parabole du riche et de Lazare 
   
Théobule
 

Chers amis, 

Aujourd'hui, en nous contant cette parabole, Jésus nous encourage à surmonter notre égoïsme et nos peurs pour partager avec les plus pauvres.

En effet, c'est dès maintenant que nous préparons notre vie au ciel. Au ciel, nous serons accueillis par les pauvres et les plus petits.

Écoutons cette nouvelle parabole et prenons soin des autres, faisons de belles choses, tout de suite !

Frère Benoît (De la Communauté des Frères Dominicains)

Jésus parle en parabole : 
« Il y a un homme riche, habillé comme un roi et qui fait chaque jour des festins somptueux.
Devant son portail, un pauvre nommé Lazare mendie sa nourriture mais le riche ne lui donne rien.
Un jour, ce pauvre meurt et les anges l’emportent auprès d’Abraham.
Le riche meurt aussi et on l’enterre. Au séjour des morts, il souffre. Quand il lève les yeux, il voit Abraham et Lazare à ses côtés :
« Père Abraham, prends pitié de moi ! Envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l’eau pour me rafraîchir la langue car je souffre terriblement dans cette fournaise. »
« Mon enfant, rappelle-toi que tu as reçu le bonheur pendant ta vie et Lazare, le malheur. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation et toi, la souffrance.
De plus, entre toi et nous, il y a ce grand abîme que plus personne ne peut franchir. »
« Alors, je t’en prie, envoie Lazare dans la maison de mon père pour qu’il prévienne mes cinq frères. Ainsi, ils ne viendront pas dans ce lieu de torture. »
« Ils ont Moïse et les Prophètes : qu’ils les écoutent ! » 
« Mais, père Abraham, si quelqu’un de chez les morts vient les trouver, ils se convertiront. »
« S’ils n’écoutent ni Moïse ni les Prophètes, quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts : ils ne seront toujours pas convaincus. »


Évangile selon saint Luc, chapitre 16, versets 19 à 31

Image associée

Où nous trouver ?

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

----------------------------------------------

Résultat de recherche d'images pour "Icônes Coptes"

PROGRAMME LITURGIQUE (Mis à jour) pour  JUIN et JUILLET:

-PARIS:
Prochaine permanence pastorale du Vendredi 30 JUIN de 15h à 18h30 au Samedi 1er JUILLET de 8h à 12h.


*Le Samedi 1er JUILLET
RAMASSAGE DES FIDÈLES de Paris et sa région pour le WE du Pèlerinage à N-D de Miséricorde et Saint Abraham Koorilose Bava (Invoqué contre toutes les atteinte des esprits mauvais et personnes malveillantes) ,
en Normandie, au Monastère
à 15h au point de rendez-nous habituel .


NORMANDIE:


-CAEN: Une permanence pastorale sera assurée du 29 JUIN au soir au Samedi 1er JUILLET au matin (Prenez Rdv 07 87 11 06 03 par sms).
-LISIEUX (Coquainvillier) , Tous les troisièmes Vendredi du mois à 18h (Abouna Isaac au 07 87 11 06 03 par sms).

-AU MONASTÈRE DE CHANDAI :

¤DIMANCHE 2 JUILLET, PÈLERINAGE à N-D de Miséricorde et

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Koorilose"

Saint Abraham Koorilose Bava.( Et aux autres Saints du  Kérala.*

*Dimanche 16 Juillet:

Messe matinale à 7h30. Départ pour  une Visite de Paris: Rue du Bac, Cathédrale Russe Orthodoxe, Tour Eiffel, Sacré coeur...

 

*Samedi 22 Juillet:

Matinée au Monastère, Messe mensuelle du Pèlerinage autour des reliques de Sainte Rita et Saint Charbel.*

 

¤Dimanche 23 Juillet: 

Image associée

 

Pèlerinage à Saint Christophe au Monastère Syriaque Notre-Dame de Miséricorde, 10h30 Messe et bénédiction des voitures en l'honneur de Saint Christophe.Repas en plein air et anniversaire (Avec deux jours d'avance) de notre métropolite: Mor Philipose-Mariam. 

 

BRETAGNE, PAYS DE LOIRE:


-NANTES :
¤Jeudi 8 JUIN , CE MOIS VISITES DES MALADES ET DES DOMICILES . Jeudi 6 JUILLET, Permanence pastorale de 9h à 17h, Messe à 18h .

 

CHARENTES- AQUITAINE,LIMOUSIN-CENTRE:


-ANGOULÊME (JAULDES ):
¤Dimanches 11 et 25 JUIN / 9 et 
23 JUILLET 
bénédiction des voitures en l'honneur de Saint Christophe *

-LOURDES :
¤Permanence pastorale les 14, 15 et 16 JUIN. 
-PÉRIGUEUX (LA CHAPELLE FAUCHER) :
Samedi 24 JUIN / 22 JUILLET *. . .
-----------
*MESSES À 10H 30
-----------------------------------------------------
Nota bene :
Les "permanences pastorales" sont prévues pour vous assurer la proximité des sacrements (Messes, Confessions, Onction des malades), catéchisme, entretiens et accompagnements spirituels , prières de délivrance ( voir d'exorcismes ) ou de guérison intérieure .(RÉCEPTION SUR RDV) en fonction de la région où vous vivez

______________________________________________

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

VACANCES FAMILIALES (PARENTS-ENFANTS)

 

JUILLET (Du 13 au  24):

 

AOÛT (Du 5 au 16)

L’image contient peut-être : plein air et nature

cliquez ci-dessous pour le programme:

Aidez-nous à emmener en vacances ceux qui,

sans moyens, ne partiraient jamais !...

-----------------------------------------------------------------------------------------------PELERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA du 7 au 16 Octobre 2017

Programme et inscription, cliquez ci dessous:

PÈLERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA DU 7 AU 16 OCTOBRE 2017, INSCRIVEZ-VOUS !

Résultat de recherche d'images pour "Images de N-D de Fatima"

Pèlerinage Syriaque des "Chrétiens Francophones de St Thomas" à FATIMA

+++

________________________________

L’image contient peut-être : 3 personnes

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Note:

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Résultat de recherche d'images pour "Icônes Coptes"

Tomorow: Golden Friday('Rubto D'Dab'ho) (Friday after Pentecost)
This Friday commemorates the first of the miracles by the Holy Apostles following the descent of the Holy Spirit.
 
Evening:
St. Matthew 19:23-30
Morning:
St. Matthew 9:36-10:15
Before Holy Qurbana:
Genesis 12:1-9 Jeremiah 16:16-21 1Kings 8:1-6 Daniel 1:1-9 Isaiah 43:1-14
Holy Qurbana:
Acts 3:1-10 I
Corinthians 12:28-13:10
St. Luke 22:24-30
-+-
 
Deus vê nossas intenções em tudo o que fazemos - o que fazemos por amor a Ele, ou atração para algum outro propósito.

(São Máximo, o Confessor Séculos sobre amor, 2,36)
 

Dieu regarde nos intentions dans toutes nos actions - que nous le fassions par amour pour Lui, ou par attrait pour quelque autre intention.
Saint Maxime le Confesseur, Centuries sur l'amour, 2,36

Repost 0
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 07:15

L’ICÔNE COPTE:

PROCHAIN STAGE AU MONASTERE 

du lundi 21 AOÛT au 28 AOÛT  2017

Stage d’Iconographie Copte du 4 au 12 JUILLET 2015: IL RESTE DE LA PLACE, IL N'EST PAS TROP TARD POUR VOUS INSCRIRE !...

 

UN ART SACRÉ

POUR NOTRE TEMPS

 

Stage d’Iconographie Copte du lundi 21 AOÛT au 28 AOÛT  2017

 

IL RESTE DE LA PLACE, IL N'EST PAS TROP TARD POUR VOUS INSCRIRE !...

 

"L‘Incarnation de la Lumière"

1459883 592234677515191 662124102 n

 

L’Icône Egyptienne : Ses racines pharaoniques, son histoire, son renouveau, son contenu théologique, ses techniques, son sens symbolique et spirituel.

 

Soyez nombreux à vous inscrire à ce stage lors duquel vous partagerez des moments exceptionnels avec
 Armia Naguib MATTA WASSEF, Chef Atelier au Patriarcat Copte-Orthodoxe et disciple d’Isaac FANOUS, sous la Supervision du Pr Ashraf SADEK, Professeur d’Egyptologie et Directeur du « Monde Copte ».

cene fanous

 

Frais d’inscription  200 Euros
(Hébergement: Offrandes libres)

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde, Brévilly.
61300 CHANDAI . Tel :02.33.24.79.58
Courriels : asstradsyrfr@laposte.net

__________________

 

Pentecostes.jpg

INSCRIVEZ-VOUS !

 

BULLETIN D’INSCRIPTION:

 

Nom:………………………………

 

Prénom:…………………………………………………

 

Adresse:………………………………………………………………

 

…………………………………………………………………………………

 

………………………………………………………………………Tel:…

 

………………………………Courriels:………………………………

 

…………

 

L‘Incarnation de la Lumière

 

Stage d’Iconographie Copte Orthodoxe du 21 au 28 Août 2017

Qui sera donné au Monastère Syriaque N-D de Miséricorde.Brévilly.61300 CHANDAI.

 

Règlement:  200 euros (50 euros d’arrhes à l’inscription). 

Veuillez libeller vos chèques à l’ordre du „Monde Copte“ 

(Hébergement: Offrandes libres)

 

Si vous désirez une chambre seule, veuillez le préciser à l’inscription. Merci.

Résultat de recherche d'images pour "Icônes Coptes"

COPTE-ORTHODOXE ICONOGRAPHY:
NEXT STAGE AT THE MONASTERY
From 21 AUGUST to 28  AUGUST 2017

A SACRED ART
FOR OUR TIME

Coptic Iconography Internship from 21  August to 28 August 2017:

IT REMAINS THE PLACE, IT IS NOT TOO LONG TO ENTER YOU! ...

"The Incarnation of Light"

The Egyptian Icon: Its pharaonic roots, its history, its renewal, its theological content, its techniques, its symbolic and spiritual meaning.

Enroll yourself to this internship where you will share exceptional moments with
Armia Naguib MATTA WASSEF, Head of the Coptic-Orthodox Patriarchate and disciple of Isaac FANOUS, under the supervision of Professor Ashraf SADEK, Professor of Egyptology and Director of the "Coptic World".

Registration fee 200 Euros
(Accommodation: Free offerings)

Syriac Monastery N-D of Miséricorde, Brévilly.
61300 CHANDAI. Tel: 02.33.24.79.58
Emails: asstradsyrfr@laposte.net
__________________


SIGN UP NOW!

REGISTRATION FORM:

Name:………………………………

First name:…………………………………………………

Address:………………………………………………………………

.............................................................................................

………………………………………………………………………Such:…

.................................... Emails: ....................................

............

The Incarnation of the Light

Iconography Internship Coptic Orthodox from 21 August to 28 August 2017
That will be given to the Syriac Monastery N-D of Miséricorde.Brévilly.61300 CHANDAI.

Payment: 200 euros (50 euros deposit upon registration).
Please make checks payable to "Coptic World"
(Accommodation: Free offerings)

If you require a room only, please specify it at the registration. Thank you.

Résultat de recherche d'images pour "Icônes Coptes"

Copta Ortodoxa iconografia:
Próxima fase no mosteiro
a partir de 21 agosto-28 agosto 2017

A ARTE SACRA
Para o nosso tempo

Iconografia Estágio copta 21 agosto-21 agosto de 2017:

Há o lugar, não é tarde demais para se registrar! ...

"A Encarnação da Luz"

O ícone egípcio: Suas raízes faraônicas, sua história, seu renascimento, o seu conteúdo teológico, suas técnicas, o seu significado simbólico e espiritual.

Ser muitos para se inscrever para este curso durante o qual você vai compartilhar momentos especiais com
Armia Naguib MATTA Wassef, Oficina-chefe do Patriarcado Ortodoxo copta e discípulo de Isaac FANOUS, sob a supervisão do Prof. Ashraf SADEK, professor de Egiptologia e Diretor do "copta mundo".

Taxa de inscrição 200 Euros
(Alojamento: Ofertas Free)

Siríaco Mosteiro N-D mercê Brévilly.
61300 Chandai. Tel: 02.33.24.79.58
Email: asstradsyrfr@laposte.net
__________________


INSCREVA-SE!

FICHA DE INSCRIÇÃO:

Nome: ....................................

Nome: .........................................................

Endereço: ........................................................................

.............................................................................................

................................................................................. Tel: ...

.................................... Emails: ....................................

............

A Encarnação da Luz

Estágio Iconografia Copta Ortodoxa 21-28 Agosto 2017
Que vai ser dada ao Mosteiro Siríaco N-D Miséricorde.Brévilly.61300 Chandai.

Regulamento: 200 euros (50 euros depósito no momento da inscrição).
Por favor, faça cheques ao "copta mundo"
(Alojamento: Ofertas Free)

Se você quiser um quarto individual, por favor, indicar no momento da inscrição. Obrigado.

Image associée

Copta iconografia ORTODOSSO:
Fase successiva del MONASTERO
dal 19 agosto-4 settembre Luglio 2017

A ARTE SACRA
Per il nostro tempo

Iconografia Stage copta 21 agosto - 28 Agosto il 2017:

C'è il luogo, non è troppo tardi per iscriversi! ...

"L'incarnazione della Luce"

L'icona egiziana: Le sue radici faraonici, la sua storia, la sua rinascita, il suo contenuto teologico, le sue tecniche, il suo significato simbolico e spirituale.

Essere molti a iscriversi a questo corso, durante il quale potrete condividere momenti speciali con
Armia Naguib MATTA Wassef, capo Workshop al Patriarcato ortodosso copto e discepolo di Isaac FANOUS, sotto la supervisione del Prof. Ashraf SADEK, professore di Egittologia e direttore del "copta mondo".

Quota di iscrizione 200 euro
(Sistemazione: offerte libere)

Syriac Monastero N-D Mercy Brévilly.
61300 Chandai. Tel: 02.33.24.79.58
E-mail: asstradsyrfr@laposte.net
__________________


REGISTRATI!

MODULO DI ISCRIZIONE:

Nome:………………………………

Conome:…………………………………………………

Indirizzo: ........................................................................

.............................................................................................

................................................................................. Tel: ...

.................................... email: ....................................

............

L'incarnazione della Luce

Stage Iconografia copto ortodosso 21-28 agosto il 2017
Quale sarà dato al monastero siro-N-D Miséricorde.Brévilly.61300 Chandai.

Regolamento: 200 euro (50 euro di deposito al momento della registrazione).
Si prega di intestare gli assegni al "copta mondo"
(Sistemazione: offerte libere)

Se si desidera una camera singola, si prega di indicare al momento della registrazione. Grazie.
 

Résultat de recherche d'images pour "Icônes Coptes"

Iconographie et icônes d'Egypte
article publié dans le N°66 de la revue Le Chemin

Ashraf et Bernadette Sadek

 

ANTÉCÉDENTS

D'icône égyptienne a-t-elle ou non des antécédents ?

Cette question controversée a été abondamment débattue par les historiens de l'art copte (1).

On connaît bien sûr l'existence de portraits de l'époque gréco-romaine en Egypte, dont l'influence sur la naissance des icônes chrétiennes est très probable.

En ce qui concerne les célèbres portraits du Fayoum, leur lien avec l'icône est encore à l'étude; on peut, quoi qu'il en soit, reconnaître des éléments communs: position frontale, hiératisme, grands yeux écarquillés au regard direct; par leur technique - peinture à l'encaustique (cire chaude ou froide) ou à la détrempe (médium soluble dans l'eau) sur plaquettes de bois, palette de couleurs (blanc, ocre jaune, rouge terre, noir), et parfois dorure à la feuille, ils anticipent directement l'icône (2).

En revanche, leur usage funéraire et leur caractère réaliste les éloignent de celle-ci.

Qu'en est-il d'éventuelles origines puisées dans l'Egypte ancienne?

On assiste actuellement à d'étranges revirements d'opinions: dans un premier temps, les «inventeurs» occidentaux de l'art copte, et en premier lieu le Père du Bourguet, ont immédiatement saisi une communauté d'âme et parfois de forme entre l'art copte et l'art des anciens Egyptiens : L'Egypte copte bénéficie de l'atavisme pharaonique axé sur la fusion du symbolique dans le réaliste (3); (l'optique copte), pour le sacré ou le « sacral » sait diffracter à sa façon, dans l'héritage pharaonique, la lumière chrétienne (4); parallèlement à la mise en valeur, en Occident, de l'art copte et de sa filiation égyptienne, les chrétiens d'Egypte, pris dans le mouvement nationaliste nassérien du milieu du siècle, ont redécouvert leur propre patrimoine artistique et se sont efforcés d'une part de le préserver et de l'étudier, d'autre part de le faire revivre : l'école iconographique d'Isaac Fanous, dont nous reparlerons, est le témoin de ce renouveau artistique, fondé sur un double mouvement qui consiste à revenir aux sources de l'art copte y compris, bien sûr, dans l'Égypte pharaonique et, à partir de ce terreau auquel viennent s'incorporer les acquis de deux mille ans d'art sacré chrétien, à s'efforcer de créer un art copte pleinement égyptien et résolument contemporain (5).

Tandis que les artistes coptes développent actuellement cette tendance, il semble en revanche être de bon ton, chez certains spécialistes occidentaux, de faire marche arrière (6), et de nier pratiquement l'existence de tout lien profond entre l'art copte et celui de l'Egypte ancienne: on ne peut s'empêcher de voir dans cette attitude une forme de réaction face au mouvement néo-copte, dont il convient de prendre le contre-pied systématique, ce qui permet de maintenir, d'une certaine façon, la « mainmise » occidentale sur l'analyse du patrimoine culturel égyptien. Certains poussent la sollicitude jusqu'à craindre que cet « égyptocentrisme » des artistes coptes ne nuise aux délicates relations entre chrétiens et musulmans (7).

C'est mal connaître la communauté égyptienne, qui intègre et respecte d'autant mieux sa composante copte que celle-ci ose s'affirmer en tant qu'élément fondamental de la culture égyptienne (8).

Nous pouvons rester en dehors de cette polémique en constatant simplement que la question des influences doit nécessairement être abordée dans sa complexité et ne peut certainement pas être tranchée par des choix trop exclusifs, dans un sens comme dans l'autre; on sait, par de multiples preuves, que la civilisation pharaonique ne s'est pas éteinte brutalement et que les envahisseurs successifs ont «habité» la culture existante: les Romains, comme les Grecs avant eux, eurent à coeur d'établir une sorte de concordance entre leurs propres dieux et ceux des Egyptiens; ainsi naquit un panthéon riche et varié (...): Isis, allaitant parfois l'enfant Horus, Horus-Harpocrate, Harpocrate cavalier, Athéna (...) et divers dieux, souvent orientaux, revêtus de l'habit militaire (9).

Il faut donc tenir compte de ces périodes de syncrétisme à travers lesquelles les thèmes de l'Egypte pharaonique, remaniés, ont peut-être été transmis à l'Egypte chrétienne; toutefois, de nombreux témoignages dans la peinture et l'art attestent l'existence d'un art chrétien en Egypte antérieur au Ve siècle (Bagaouât, Kellia, catacombes d'Alexandrie) (...), et il est tout à fait invraisemblable que les siècles de présence grecque et romaine aient totalement fait disparaître les thèmes et techniques ancestraux: le fait, largement attesté, que les chrétiens d'Egypte aient utilisé les temples pharaoniques comme lieux de culte prouvent qu'ils étaient en contact avec l'architecture, la sculpture et la peinture des anciens Egyptiens.

On trouve sur les colonnes et murs de plusieurs temples des peintures effectuées par les chrétiens : cette coutume est donc déjà un «héritage» pharaonique directement observable chez les Coptes.

Plusieurs millénaires d'un art aussi puissant que celui des Pharaons ne peuvent pas ne pas avoir laissé de traces : si les cultes s'éteignent, les artistes et leurs procédés demeurent dans les mémoires. On n'oublie pas si vite ruses et formules d'ateliers, jalousement transmises de génération en génération (10) .

Image associée

On peut donc établir de nombreux parallèles et même, osons le mot, des filiations entre l'art pharaonique et l'iconographie copte.

Nous ne retiendrons ici que quelques éléments qui nous paraissent fondamentaux ou simplement intéressants.

Concernant l'essence même de l'icône, voici ce qu'en dit l'iconographe Georges Drobot: La démarche de la pensée iconophile s'inspire plutôt de Plotin (que de Platon).

En effet, Plotin fait l'éloge des Egyptiens qui, selon lui, pour désigner les choses avec sagesse, n'usent pas de lettres dessinées qui se développent en discours et propositions... ils dessinent des images... ils les gravent dans les temples... chaque signe gravé est donc une science, une sagesse, une chose réelle, saisie d'un seul coup, et non (une suite de pensée comme) un raisonnement ou une délibération. Car le Principe suprême (l'Un) « est ineffable », et « l'unique approche possible reste la vision » (11).

Cette analyse est intéressante, car elle rapproche l'icône de la langue sacrée par excellence, les hiéroglyphes, qui permettaient de communiquer avec le divin; de même, l'icône est un langage sacré, l'iconographe est littéralement « celui qui écrit une image » : il s'agit d'une écriture possédant une grammaire qui appartient aux registres artistique, théologique et dogmatique (12).

Comme les hiéroglyphes, l'icône est un symbole efficace: écrire une icône est donc un acte hautement religieux.

La civilisation de l'Egypte ancienne était structurée par l'image centrale du Pharaon, sorte de médiateur entre l'humain et le divin; selon J. Ascott, les chrétiens d'Egypte auraient substitué à l'image de «Pharaon triomphant» le Christ Pantocrator, trônant dans sa gloire et régnant sur le cosmos (13), et sous l'autorité duquel ils se plaçaient désormais: n'oublions pas que les chrétiens en Egypte ont été presque constamment, pendant deux millénaires, confrontés aux autorités temporelles du pays: Romains, Byzantins chalcédoniens puis domination musulmane.

Seul le recours à une autorité divine, non temporelle et cependant proche parce qu'incarnée, a permis à certains d'entre eux de maintenir leur différence en dépit des oppositions.

D'autres thèmes ont été repris et transposés de l'Egypte pharaonique à l'Egypte chrétienne : la croix de vie (ankh) en est le plus indiscutable; les recherches actuelles sur l'origine de l'iconographie de la Vierge allaitant le Christ semblent confirmer qu'il s'agit d'un thème égyptien, c'est-à-dire d'une reprise, sublimée, de la représentation d'Isis allaitant Horus (14).

De même, la représentation de saint Michel portant une balance ne peut manquer d'évoquer la pesée du coeur par Anubis dans le Livre des morts de l'Egypte ancienne. De nombreux autres thèmes sont comparables et mériteraient chacun une sérieuse étude individuelle qui permettrait peut-être d'établir la « carte » des influences de l'art pharaonique sur l'art copte.

Un autre aspect intéressant du rapport pouvant exister entre l'Egypte ancienne et l'Eglise copte apparaît au niveau des rites; J. Ascott a longuement développé cette recherche, établissant un lien de parenté profond, par exemple, entre la façon dont les anciens Egyptiens vénéraient la statue du dieu et celle dont les Coptes vénèrent le pain eucharistique (corban) ou les icônes et, d'une façon générale, pratiquent leur religion : les Egyptiens célèbrent leur foi dans une expression physique, concrète, dramatique et rituelle, qui implique la totalité de la personne, corps, âme et esprit, et qui est l'expression commune de tout le peuple, à travers une célébration liturgique solennelle et majestueuse (15).

En ce qui concerne par exemple les rites du Vendredi saint autour de l'icône du Christ en croix, vénérée toute la journée, puis « ensevelie » et embaumée, il est certain qu'ils rappellent inévitablement les « mystères d'Osiris » - ceux-ci pouvant être considérés comme une préfiguration imparfaite du mystère de la Résurrection.

Avant de quitter ce sujet des antécédents possibles de l'icône en Egypte ancienne, il nous semble important de mentionner, même brièvement, les sarcophages ou les masques funéraires de l'Egypte pharaonique, qui, sous plusieurs aspects, préfigurent déjà l'icône: la position figée, hiératique, le visage paisible aux yeux immenses contemplant la splendeur de l'autre monde, la palette de couleurs, l'importance de l'or, qui évoque la lumière incréée et éternelle, sont autant d'éléments qui seront repris et développés dans l'iconographie chrétienne orientale.

HISTOIRE

L'Egypte fut, d'après la tradition, évangélisée dès le premier siècle par saint Marc; on sait que sa christianisation, amorcée dans les milieux juifs d'Alexandrie, fut très rapide (16); l'art se christianisa progressivement et connut plusieurs siècles de syncrétisme.

Dès le me siècle pourtant, nous l'avons vu, des peintures chrétiennes apparaissent dans les nécropoles de Bagaouât (oasis de Kharga) (17) et d'Alexandrie, dans les maisons et sur les colonnes et les murs des temples pharaoniques utilisés comme églises, enfin dans les églises et surtout dans les monastères qui fleurirent en Egypte dès le IVe siècle : le monastère de Baouît en Moyenne Egypte et celui de Saint-Jérémie à Sakkara, tous deux en activité entre le IVe et le Xlle siècle environ, ont livré des trésors actuellement répartis dans divers musées, en particulier au musée copte du Caire et au Louvre ; les Kellia, les monastères du Ouadi-Natroun et ceux de la Mer Rouge, Saint-Samuel à Assouan, etc. recèlent aussi de nombreuses peintures murales de diverses époques (18).

Les plus anciennes icônes égyptiennes connues datent, semble-t-il, des Ve-VIIe siècles; Linda Langen en compte une vingtaine (19) et Marguerite Rassart Debergh les commente, tout en insistant sur le fait que nos connaissances dans ce domaine sont très lacunaires (20).

L'exemple le plus célèbre est au musée du Louvre: il s'agit d'un panneau de bois carré de 57 cm de côté, représentant le Christ passant son bras droit autour des épaules de l'abbé Ména, probablement abbé du monastère de Baouît où l'on a trouvé cette icône.

 

La valeur artistique de cette icône, son originalité, le geste de tendresse du Christ qui rappelle les représentations de l'Egypte ancienne (21) ont en quelque sorte fait de ce panneau la pièce maîtresse de l'art copte, sinon même un chef-d'oeuvre de l'art universel (22).

 

On a retrouvé très peu d'icônes égyptiennes du Moyen Âge, entre le VIIe et le XVIIIe siècle. Pourtant, les sources littéraires attestent l'existence et l'usage d'icônes tout au long de l'histoire chrétienne en Egypte (23).

Plusieurs hypothèses ont été avancées pour expliquer cette immense lacune : une tradition selon laquelle les anciennes icônes endommagées ont longtemps servi à alimenter le feu pour la préparation du saint Chrême (Myron) utilisé pour les onctions ; des actes de vandalisme - pillage et destruction des lieux de cultes chrétiens - et des périodes d'iconoclasme musulman, en particulier sous le calife ommeyade Yezid II, qui promulgua en 721 un édit ordonnant la destruction immédiate de toutes les peintures chrétiennes (24); au XIXe siècle c'est le pape-patriarche d'Alexandrie Cyrille IV, appelé «le réformateur», qui, craignant que les fidèles ne confondent l'image et le prototype, ordonna la destruction de nombreuses icônes (25).

Enfin, certains chercheurs pensent que les Coptes ont caché leurs icônes lors de persécutions (26).

Hélas, à notre connaissance, aucune « cache » de ce type n'a été retrouvée à ce jour...

Au XVIIIe siècle, il existait en Egypte des ateliers d'iconographie copte; les peintres les plus célèbres, dont les églises d'Egypte contiennent de nombreuses oeuvres, furent un Copte, Ibrahim el-Nasikh (le copiste), et un Arménien de Jérusalem, Yuhanna.

Ils peignirent des centaines d'icônes, de triptyques et de porte-calices. Ils demeurèrent les maîtres incontestés de l'iconographie copte jusque vers 1780 (27).

Au XIXe siècle, ce sont les icônes d'Anastase (Grec de Jérusalem) et du Qumus Guirguis el Maqari qui sont les plus répandues.

Elles témoignent qu'il existait au niveau de l'art de nombreux échanges entre Coptes et Grecs.

Au début du xxe siècle, l'art de l'icône disparut d'Egypte, sous l'influence de l'Occident, dont les missionnaires catholiques introduisirent des reproductions d'oeuvres pieuses de la Renaissance qui se substituèrent totalement à l'iconographie locale: L'art de l'Eglise catholique romaine, avec son réalisme et son sentimentalisme, ne pouvait pas être plus éloigné de la tradition iconographique copte.

En s'occidentalisant, au cours des cent dernières années, l'Egypte a occidentalisé son art: les principaux instituts d'enseignement des arts, par exemple la Faculté des Beaux-Arts de Guiza, n'enseignent aucun art traditionnel, ni musulman ni chrétien (28).

Les missionnaires protestants, eux, «iconoclastes par définition» prônaient l'absence totale d'images (29).

A partir de 1950, un jeune peintre talentueux, Isaac Fanous, se consacra entièrement à la renaissance d'une iconographie vraiment égyptienne, enracinée dans l'art et la théologie de son peuple et pourtant tournée vers l'avenir.

Il fonda une école qui s'est développée et s'efforce aujourd'hui de réintroduire en Egypte un véritable art sacré copte, et en particulier de restaurer chez les chrétiens orthodoxes d'Egypte le sens théologique de l'icône. Dans l'élan de ce renouveau, d'autres artistes, qui ne se réclament pas de l'école d'Isaac Fanous, commencent à chercher aussi de leur côté de nouvelles formes d'expression religieuse et profane « de style copte» (30).

CARACTÈRES DE L'ICÔNE ÉGYPTIENNE

L' Egypte chrétienne n'a pas connu de véritables « canons », comme ce fut le cas de l'iconographie byzantine et russe.

J. Ascott voit en cela l'une des richesses de l'iconographie égyptienne: Les chrétiens orthodoxes d'Egypte n'étant pas tenus par les mêmes règles iconographiques rigides que le reste du monde orthodoxe, ils ont gardé une fraîcheur et une douceur spontanées qui émanent directement de leur spiritualité et de leur vision du monde, proche de celle de leurs ancêtres pharaoniques (31).

On est en effet frappé, en contemplant une icône égyptienne, par la simplicité, la douceur et la joie qui s'en dégagent, et qui confèrent à ces icônes un caractère moins austère que celui des icônes byzantines et russes.

En effet les icônes coptes ne représentent jamais la souffrance ni l'angoisse, mais seulement la sérénité et la paix glorieuse des enfants de Dieu, victorieux du mal: Bien que l'Eglise d'Egypte ait souffert, plus que tout autre, des persécutions accompagnées d'effroyables tortures avec, trop souvent, des conséquences notoires, elle n'a jamais laissé ces persécutions détruire en elle la tendresse de l'Espérance qu'elle exprime dans sa vie religieuse.

Où que vous alliez dans ces églises égyptiennes marquées par la pauvreté, vous ne trouverez jamais de représentations de l'enfer ou de la torture, ni de crâne grimaçant ou de squelette effrayant.

Ses martyrs sourient paisiblement du haut des murs, comme si le souvenir de leurs souffrances était depuis longtemps oublié (32).

Peut-on, à défaut de canons, parler du moins d'un « style copte » ?

Les historiens de l'art hésitent à le faire, en raison d'une part des immenses lacunes de l'histoire de l'icône en Egypte, et d'autre part de l'importance prise aux XVIIIe et XIXe siècles par des iconographes d'origine étrangère (33).

En ce qui concerne ce dernier point, il est certain que l'étude de l'icône égyptienne doit passer par le cadre plus large du Proche-Orient; c'est d'ailleurs tout l'intérêt de la démarche de Mahmoud Zibawi, qui démontre l'existence d'un «oecuménisme de l'art » au Proche-Orient, dont les frontières et conflits politico-religieux n'ont pas empêché une extraordinaire osmose sur le plan artistique : Toujours désunis dogmatiquement, (les chrétiens d'Orient) s'unissent intuitivement sur les sentiers des arts et de la beauté (34).

L'iconographe copte Stéphane René, pour sa part, n'hésite pas à trancher la question de l'existence du « style copte » ; après avoir reconnu que le point de vue d'un historien de l'art ou d'un égyptologue-coptologue différera toujours de celui d'un praticien de l'art, il se place sur le plan de la théologie de l'icône: comme expression de l'expérience culturelle et religieuse d'un peuple, l'iconographie est un processus en évolution qui se passe dans le présent, mais qui s'enracine dans une tradition spirituelle intemporelle, éternelle, ce qui le conduit à affirmer que l'icône copte historique a plusieurs visages mais une âme unique et unifiée, et à reconnaître que du style hiératique des icônes du vie siècle à Baouît aux oeuvres d'Ibrahim le scribe et de Yuhanna au XVIIIe siècle au Vieux Caire, il existe une ligne directe, une expérience commune (35).

Quelle est donc cette ligne, qui révèle l'âme commune aux icônes d'Egypte ?

Outre cette douceur et cette joie paisible que nous avons évoquée en introduction à ce chapitre, l'icône copte se caractérise par une grande stylisation: Du IIIe au Ve siècle, l'Égypte s'achemine vers une écriture orientale dominée par le schématisme et le symbolisme (36).

La disproportion des per