Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 09:08

 

"They did not shrink from denouncing the people’s sins and calling them to repentance. They did not care at all that most of society felt differently, and did not agonize over whether or not the people would think their message was “relevant.” If their proclamation of the Gospel alienated some people from the Church, that was fine; the hardened unbelief of man did not invalidate the timeless truth of God. These were men who were sure of the absolute truth of their message, and sure that God would help them proclaim it, come what may." (Fr. Lawrence Farley, 21st Century priest and author, on evangelism) [Evangelism; Missions; Witness]

"They did not shrink from denouncing the people’s sins and calling them to repentance. They did not care at all that most of society felt differently, and did not agonize over whether or not the people would think their message was “relevant.” If their proclamation of the Gospel alienated some people from the Church, that was fine; the hardened unbelief of man did not invalidate the timeless truth of God. These were men who were sure of the absolute truth of their message, and sure that God would help them proclaim it, come what may."

(Fr. Lawrence Farley, 21st Century priest and author, on evangelism) [Evangelism; Missions; Witness]

Fête des douze apôtres (Juin 30)

 

  • Saint Qurbana
    • Actes 1:12-14 :
  • 12 Ils retournèrent à Jérusalem depuis le lieu-dit « mont des Oliviers » qui en est proche, – la distance de marche ne dépasse pas ce qui est permis le jour du sabbat.
  • 13 À leur arrivée, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient habituellement ; c’était Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques.
  • 14 Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec ses frères.
  •  
  • I Corinthiens 12: 28-13: 10 :
  • 28 Parmi ceux que Dieu a placés ainsi dans l’Église, il y a premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement ceux qui ont charge d’enseigner ; ensuite, il y a les miracles, puis les dons de guérison, d’assistance, de gouvernement, le don de parler diverses langues mystérieuses.
  • -13:
  • 13 C’est dans un unique Esprit, en effet, que nous tous, Juifs ou païens, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés pour former un seul corps. Tous, nous avons été désaltérés par un unique Esprit.
  • 10 :
  • 10 A l‘un est donné d’opérer des miracles, à un autre de prophétiser, à un autre de discerner les inspirations ; à l’un, de parler diverses langues mystérieuses ; à l’autre, de les interpréter.
  •  
  • Saint Luc 6:12-26 :
  • 12 En ces jours-là, Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu.
  • 13 Le jour venu, il appela ses disciples et en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres :
  • 14 Simon, auquel il donna le nom de Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy,
  • 15 Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Simon appelé le Zélote,
  • 16 Jude fils de Jacques, et Judas Iscariote, qui devint un traître.
  • 17 Jésus descendit de la montagne avec eux et s’arrêta sur un terrain plat. Il y avait là un grand nombre de ses disciples et une grande multitude de gens venus de toute la Judée, de Jérusalem, et du littoral de Tyr et de Sidon.
  • 18 Ils étaient venus l’entendre et se faire guérir de leurs maladies ; ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs retrouvaient la santé.
  • 19 Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous.
  • 20 Et Jésus, levant les yeux sur ses disciples, déclara : « Heureux, vous les pauvres, car le royaume de Dieu est à vous.
  • 21 Heureux, vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés. Heureux, vous qui pleurez maintenant, car vous rirez.
  • 22 Heureux êtes-vous quand les hommes vous haïssent et vous excluent, quand ils insultent et rejettent votre nom comme méprisable, à cause du Fils de l’homme.
  • 23 Ce jour-là, réjouissez-vous, tressaillez de joie, car alors votre récompense est grande dans le ciel ; c’est ainsi, en effet, que leurs pères traitaient les prophètes.
  • 24 Mais quel malheur pour vous, les riches, car vous avez votre consolation !
  • 25 Quel malheur pour vous qui êtes repus maintenant, car vous aurez faim ! Quel malheur pour vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et vous pleurerez !
  •  
  • 26 Quel malheur pour vous lorsque tous les hommes disent du bien de vous ! C’est ainsi, en effet, que leurs pères traitaient les faux prophètes.

 

Par l'Abbé Duquesne

(1732-1791) 
L'Évangile médité - 96e méditation 

 

La douceur de la brebis, la simplicité de la colombe

 

 

Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups...

C'est à dire faible, sans armes et sans défense, je vous envoie au milieu des censeurs de ma doctrine, des ennemis de ma morale, des persécuteurs de ma religion.

Leur persécution contre vous n'aura d'autre cause que leur férocité, ce que leur antipathie naturelle contre la vertu, que leur avidité pour les biens dont ils vous dépouilleront ou dont ils vous croiront possesseur.

Le sénat et les tribunaux s'assembleront pour vous perdre.

Leur complot aura tout l'appareil et toutes les formalités de la justice qu'on emploie contre de vrai coupables [...]

Leur persécution sera publique et cruelle. 

Désespérés de ne pouvoir vous fermer la bouche, n'étant pas en droit de disposer de votre vie, ils vous traîneront devant les puissances de la terre [...] votre mort seule pourra assouvir leur rage et leur fureur; mais en mourant, vous prêcherez hautement mon Evangile, et votre mort sera un témoignage qui leur prouvera que le règne de Dieu est arrivé. 

Notre Seigneur ne donne à ses apôtres d'autre moyen pour soutenir la persécution, que la pratique des vertus les plus parfaites.

Je vous envoie, leur dit-il, comme des brebis au milieu des loups. Je ne veux cependant point que vous ayez contre eux d'autres armes, d'autre esprit, d'autres dispositions que celles qui sont figurées par la brebis. Son caractère est la douceur; elle est incapable d'emportement, de résistance. 

Soyez simples comme des colombes....

Simplicité qui exclut toute duplicité, tout mensonge, tout artifice.

Que toutes vos paroles et toute votre conduite ne respirent que simplicité et candeur.

Que cette sincérité et cette franchise ont attiré de cœur au christianisme! 

+++

 

Saint Cyrille d'Alexandrie

(380-444), évêque et docteur de l'Église 
Commentaire de l'évangile de Luc, 5 ; PG 72, 565 

 

« La foule rendit gloire à Dieu qui a donné un tel pouvoir aux hommes »

 

      Le paralysé, incurable, était étendu sur son lit. Après avoir épuisé l'art des médecins, il est venu, porté par les siens, vers le seul vrai médecin, le médecin qui vient du ciel.

Mais quand il a été placé devant celui qui pouvait le guérir, c'est sa foi qui a attiré le regard du Seigneur. Pour bien montrer que cette foi détruisait le péché, Jésus a déclaré aussitôt :

« Tes péchés sont pardonnés. »

On me dira peut-être :

« Cet homme voulait être guéri de sa maladie, pourquoi le Christ lui annonce-t-il la rémission de ses péchés ? »

C'était pour que tu apprennes que Dieu voit le cœur de l'homme dans le silence et sans bruit, qu'il contemple les chemins de tous les vivants.

L'Écriture dit en effet :

« Les yeux du Seigneur observent les chemins de l'homme, ils surveillent tous ses sentiers »

(Pr 5,21)... 

      Pourtant quand le Christ disait :

« Tes péchés sont pardonnés »,

il laissait le champ libre à l'incrédulité de l'assistance ; le pardon des péchés ne se voit pas avec nos yeux de chair.

Alors quand le paralysé se lève et marche, il manifeste avec évidence que le Christ possède la puissance de Dieu... 

      Qui possède ce pouvoir ?

Lui seul ou nous aussi ?

Nous aussi avec lui.

Lui, il pardonne les péchés parce qu'il est l'homme-Dieu, le Seigneur de la Loi.

Quant à nous, nous avons reçu de lui cette grâce admirable et merveilleuse, car il a voulu donner à l'homme ce pouvoir.

Il a dit en effet aux apôtres :

« Je vous le dis, en vérité : tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel »

(Mt 18,18).

Et encore :

« Tout homme à qui vous remettrez ses péchés, ils lui seront remis »

(Jn 20,23).

 
Mardi 9 Juin 2015. Eléments pour la méditation:
 

MESSAGE ET CONVOCATION (Rappel):

 

Chers amis. Aloho m’barekh,

 

L'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone en France et

 

en Afrique est une fois de plus, par l'amour compatissant

 

qui doit unir chacun de ses membres à tous et chacun de nos

 

frères humain, l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone est

 

une fois de plus plus atterrée face à l'incompréhensible et

 

inacceptable violences de ces actes terroristes qui viennent

 

s'ensanglanter le bien-aimé Liban et l'infortunée

 

Turquie. 


Nous prions pour les victimes, leurs familles et la

 

conversion de leurs bourreaux, lesquelles, tant qu'ils

 

persévèrent dans leurs ignominies, déshonorent notre race

 

humaine et la religion dont ils se réclament.

 


Puisse le Dieu de toute bonté recevoir les défunts et

 

soutenir ceux qui souffrent ! Puisse la Mère de

 

Miséricorde accompagner les défunts vers la lumière

 

céleste et , de son intercession et sa protection maternelle,

 

assister ceux qui restent et pâtissent des conséquences de ces

 

actes insensés !


Lorsque vous recevrez cette "newsletter", la fête des princes

 

des Apôtres saint Pierre et saint Paul (29 Juin) la

 

fête des douze Apôtres(30) auront été célébrées.


La célébration du 29 marquait la fin du jeûne des

 

Apôtres (Sawmo da-Shlihe) et elle était ou aurait dû

 

être occasion pour nous, fils et filles de l’Eglise Syrienne

 

de l’Inde (Chrétienté de Saint Thomas), une occasion

 

de rendre grâce au Seigneur de continuer d’être présent au

 

monde à travers le ministère de Ses Apôtres et, en

 

conséquent, par la Grâce d Saint Esprit: Emmanuel,

 

Dieu présent au milieu de Son Peuple.

 

 

Le 29, il était bon que les « Chrétiens de Saint

 

Thomas » de l’Eglise-mère comme de ses missions se

 

souviennent et se tournent dans la prière et la

 

reconnaissance vers l’Eglise d’Antioche et de Tout

 

l’Orient que fonda l’Apôtre Pierre et dont nous avons

 

reçu la pérennité apostolique, aujourd'hui une Eglise

 

Martyre, un modèle de fidélité au Christ Prince de la

 

Paix.

 

Puisse la prière des saints Apôtres Pierre et Paul nous

 

accompagner alors que notre Métropolie (Archidiocèse) se

 

porte si mal ! Puissent l’intercession du Collège

 

Apostolique accompagner nos Patriarches, Catholicos,

 

Métropolites et Evêques pour que se manifeste toujours

 

davantage l’unanimité du Témoignage Chrétien, l’unité

 

en Christ !

 

 

Par ailleurs, je rappelle à tous nos amis et Diocésains

 

la convocation suivante à la prière et, si possible, à votre

 

présence active à l’AG O

 

 

De l’Association Cultuelle de la

 

Métropolie de l’Eglise Syro-Orthodoxe

 

Francophone :

 

« En tant que Métropolite et, dès lors, responsable

 

 

de notre Eglise locale Syro-Orthodoxe Francophone Mar

 

Thoma, fondée etcanoniquement établie grâce à

 

la volonté et l'élan missionnaire des Chrétiens de

 

St Thomas (Eglise Orthodoxe Malankare ,

 

Eglise Orthodoxe des Indes),

 

il est de mon devoir,

pour toujours mieux servir les Fidèles du Christ

 

 

qui nous honorent de leur confiance, d'établir notre

 

 

Mission sur le Roc de la Foi et une sécurité

 

 

canonique incontestable.

 

 

Je vous convie donc:

 

 

1) A l'Assemblée Générale Ordinaire de

 

 

l’Association cultuelle de la Métropolie

 

 

(Archidiocèse) qui se tiendra lors du repas le

 

 

dimanche 3 Juillet prochain ainsi que nous vous y

 

 

avons invité par S.MS et lors des Messes.

 

 

(Si vous ne pouvez pas être présent, veuillez envoyer d’ic samedi 2 Juillet

 

un « pouvoir » pour vous faire représenter par l’un ou l’autre des diocésains)*

 

 

2) A prier dès maintenant l'Esprit Saint pour

 

 

une réunion très importante que j'aurai en

 

 

Allemagne le Mercredi 6

 

 

Juillet avec une haute Autorité des Eglises de

 

 

Tradition Syro-Orthodoxe.

 

 (Cette réunion initialement prévue le 4 Juillet est reportée au 6 Juillet )

 

 

Nous vous invitons soutenir par vos ferventes prières cette réunion

 

 

importante pour les intérêts de l'Eglise et l'unanimité du

 

 

témoignage chrétien des Eglises de Tradition Syriaque.

 

 

Puisse la Mère de Miséricorde être à nos côtés et

 

 

près de vous tous comme "Mère du Bon Conseil" ! »

 

Votre fidèlement en Notre-Seigneur. Aloho

 

m'barekh (Dieu vous bénisse) !

 

 

+Métropolite Mor Philipose-Mariam

 

 

 

*Modèle de « pouvoir » :

 

 

 

Je Soussigné :………., ne pauvant être présent à l’A.G O de la Métropolie (Archidiocèse) de l’Eglise Syro-Orthodoxe Mar Thoma qui se tiendra le dimanche 3 Juillet à partir de 13 h, donne pouvoir à : (Mr, Mme, Melle, le Père, la sœur)…………………pour me représenter lors des votes et délibérations .

Fait à (Ville):…., ce (Date) :….

Signature :

 

 

 

 

Mardi 9 Juin 2015. Eléments pour la méditation:

*Dimanche 3 Juillet:

 

 Pèlerinage mensuel à N-D de Miséricorde

'You have the power to incline either upwards or downwards: choose what is superior and you will bring what is inferior into subjection.' (St. Thalassios the Libyan)

Mère de Miséricorde, priez pour nous, secourez-nous!

et aux Saints du Kerala.

 

 

St Abraham Koorilose Bava,priez pour nous!

10h30, Messe suivie  du repas fraternel,

possibilité de recontrer un prêtre (Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)

 

St Gregorios de Parumala, priez pour nous !

 

Ramassage des fidèles sur

 

*Paris: le Samedi 2 Juillet  à 15 h 

 

au lieu de R.D.V habituel.

 

  

* Sunday, June 5:
  monthly pilgrimage to N-D Mercy and Saints Kerala.
10:30 am Mass followed by a fraternal meal and reception of the faithful.

 

 

 

 
 
 

See original image

 

 

Au calendrier Malankare Orthodoxe:

Après la Fête de St Pierre et Paul (29 Juin) , c'est aujourd'hui celle des Saints Apôtres (30 Juin)

Fête des douze apôtres

 

Tropaire, t. 4

Princes des Apôtres divins * et docteurs de l'univers, * intercédez auprès du Maître universel * pour qu'au monde il fasse don de la paix * et qu'à nos âmes il accorde la grâce du salut.

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit,

Saints Apôtres du Seigneur, * intercédez auprès du Dieu de miséricorde, * pour qu'à nos âmes il accorde le pardon de nos péchés.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

Vierge Mère de Dieu, nous te chantons, * médiatrice du salut pour le genre humain; * dans la chair qu'il a reçue de toi * ton Fils, notre Dieu, * a daigné souffrir sur la croix * pour nous racheter de la mort, * dans son amour pour les hommes.

Kondakion, t. 2

Les infaillibles prédicateurs de la parole de Dieu, * les Coryphées de tes Apôtres, Seigneur, * auprès de toi ont trouvé le lieu de leur repos, * dans la jouissance de tes biens, * car tu as accueilli leurs souffrances et leur mort * mieux que toute offrande des prémices de la terre, * toi qui seul peux lire dans le cœur des hommes.

Ikos

Rendez claire ma langue, Sauveur, * ouvrez largement ma bouche; * l'emplissant de Votre Esprit, donnez à mon cœur la componction, * afin que, le premier, j'observe et accomplisse ce que j'enseigne et prescris; * seul celui qui fait ce qu'il enseigne est vraiment grand: * si je ne joins pas les actes aux paroles, je suis une cymbale qui retentit; * donnez-moi donc d'énoncer ce qu'il faut et d'agir utilement, * Vous qui seul ppouvez lire dans le cœur des hommes.

Exapostilaire, t. 2

Ensemble acclamons joyeusement * la Douzaine des Apôtres divins; * disons-leur: réjouissez-vous qui, parcourant * la terre entière, avez pris dans vos filets * la multitude des nations qui, renonçant à l'erreur, * ont reçu de vous l'enseignement de la vraie foi.

En toi, Très Sainte Mère, nous avons notre fierté, * en toi notre avocate auprès de Dieu;. * étends ton invincible main pour écraser notre Ennemi; * que Dieu par tes prières * nous envoie de son Sanctuaire le salut.
(http://calendrier.egliseorthodoxe.com/s…/stsjuin/juin30.html)

 

he Holy, Glorious and All-praised Twelve Apostles

Afficher l'image d'origine

 

Though each of the Twelve Apostles has his own Feast day, on this day they are commemorated together. Of the Twelve, only St John the Theologian died in peace; the rest met a martyr's end. Following are their individual feast days and the manner of their end.

 

 Roman citizens could not be crucified: crucifixion was considered a shameful death unworthy of a citizen. For this reason the Apostle Paul was 'privileged' to be beheaded.

 

  Peter: June 29, January 16. Crucified upside down.

  Andrew: November 30. Crucified.

  James the Son of Zebedee: April 30. Beheaded.

  John the Theologian: September 26, May 8. Died in peace in a wondrous way.

  Philip: November 14. Crucified.

  Bartholomew: June 11, August 25. Crucified, then flayed and beheaded.

  Thomas: October 6. Pierced with five spears.

  Matthew the Evangelist: November 16. Burned to death.

  James the Son of Aphaeos: October 9. Crucified.

  Thaddeus (or Jude the brother of James): June 19. Crucified.

  Simon the Zealot: May 10. Crucified.

  Matthias: August 9. Stoned, then beheaded with an axe when dead.

  Paul: June 29. Beheaded.

 

 

Saint Martial

(évêque du IIIème s).

 

 MARTIAL 30 JUIN

 

Martial est un saint dont nous connaissons

deux récits légendaires l’un du VIII ème

l’autre du XIème siècle.

Selon ces traditions Martial est un enfant de Galilée,

un petit cousin de Pierre, et il participe directement à diverses scènes de l’Evangile.

C’est lui que Jésus montre lorsqu’il parle des petits enfants,

c’est lui qui tient le panier de la multiplication des pains,

le linge qui sert au lavement des pieds…

il est baptisé par St Pierre qui l’envoie en Gaule…

Ces faits sont "confirmés" par quelques âmes mystiques lors de "révélations privées" qui leurs sont faites. D'intéressantes découvertes archéologiques vont dans ce sens...A suivre...

  La réalité connue est plus discrète, il y a eu un Martial, évêque de Limoges au III ème s. dont nous ne pas grand chose.

Son nom a été donné à une grande abbaye et à plusieurs villages et villes du Limousin mais aussi d’ailleurs. 

 

(Pour voir les fresques: http://www.culture.gouv.fr/culture/palais-des-papes/fr/)

 

 

Premiers Martyrs de l'Église de Rome 
(† 64)

Martyrologe Romain : Mémoire des premiers saints martyrs de l'Église romaine.

En 64, après l’incendie de la ville de Rome, l’empereur Néron accusa faussement les chrétiens de ce forfait et en fit cruellement périr un grand nombre: les uns, revêtus de peaux de bêtes, furent exposés aux morsures des chiens; d’autres crucifiés; d’autres transformés en torches, afin qu’à la chute du jour ils servissent d’éclairage nocturne dans le cirque.

 

Tous étaient disciples des Apôtres; ils furent les premiers des martyrs que l’Église romaine offrit au Seigneur.

Saint Thibaud

(1017-1066)

         Né à Provins en 1017, Thibaud descendait des comtes de Champagne.

Désirant se retirer dans la solitude et après divers pèlerinages, il se fixa près de Vicence. L'évêque de cette ville l'ordonna prêtre.

         Attaqué d'une maladie qui couvrit son corps d'ulcères, Thibaud fit montre d'une patience admirable et mourut en 1066.

Quelques années auparavant il avait reçu l'habit des Camaldules.

         Il fut canonisé par Alexandre III.

 

 

 BONNE FETE AUX MARTIAL, THIBAUD...

 

"The sun cannot shine without light; nor can the heart be cleansed of the stain of destructive thoughts without invoking in prayer the name of Jesus. This being the case, we should use that name as we do our own breath. For that name is light, while evil thoughts are darkness; it is God and Master, while evil thoughts are slaves and demons."

(St. Hesychios the Priest)

 

La Galilée des Apôtres St. Pierre et St. Paul et la zone de la Réconciliation

La Galilée des Apôtres St. Pierre et St. Paul est un vaste espace souterrain, organisé comme un grand couloir, entre le complexe de la Basilique de la Très Sainte Trinité, auquel il appartient, et l’Esplanade de prière. Il a 150 mètres de long et le mur est recouvert de mosaïques conçues par Alvaro Siza Vieira. L'accès se fait par deux escaliers et deux rampes. La Galilée des Apôtres est l'atrium commun aux chapelles de la zone de la réconciliation – Chapelle du Saint-Sacrement, Chapelle de la Mort de Jésus, Chapelle de la Résurrection de Jésus, Chapelle du Sacré-Cœur de Jésus et Chapelle du Cœur Immaculé de Marie – et à l’Espace Augustin, espace polyvalent qui partage le même langage architectural de l’ensemble du complexe. Dans le hall d'entrée de la Chapelle de la Résurrection de Jésus et de la Chapelle du Saint-Sacrement, il y a une Via Lucis, créée par Vanni Rinaldi.

Dans la Galilée des Apôtres, deux miroirs d'eau peuvent être admirés; ils nous invitent à la réflexion et à l'intériorité. Le premier, du côté de Saint-Pierre, fait allusion à la première création, la création de la vie; le second, du côté de Saint-Paul, fait allusion à la seconde création, le baptême, comme une participation à la vie nouvelle de Jésus-Christ.

 

 

 

La statue intacte de la Sainte Vierge a suscité l’émerveillement

Afficher l'image d'origine

Une photo de la Sainte Vierge circule sur les réseaux sociaux : elle a été prise en Equateur, à l’école Leonie Aviat dans la paroisse de Tarqui, à Manta, très fortement touchée par le séisme de magnitude 7,8 qui a frappé l’Équateur ce 16 avril 2016. Comme l’ont déclaré divers membres de la communauté des Oblats de saint François de Sales, la statue sous verre de la Sainte Vierge intacte a suscité l’émerveillement alors que l’école dans laquelle elle se trouvait a été totalement détruire.

Comment une représentation de la Madone, si fragile, a-t-elle pu résister à un tremblement de terre ? Telle est la question que tous se posent. Pour beaucoup, il n’y a pas de réponse, mais cette statuette rescapée pourrait symboliser une sorte de triomphe dans un contexte de dévastation totale, et devenir une icône de consolation.

Trois jours après le séisme, y compris dans la ville de Tarqui où s’est produit le miracle de la statue de la Sainte Vierge, trois personnes ont pu être extirpées vivantes, selon ABC. Ce sauvetage est dû aux pompiers de Quito qui, le même jour, ont également sauvé deux personnes dans le centre de la capitale

 

 

La Madone plus forte que le séisme en Équateur

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ 
  O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ 
  yoldath aloho/  Mother of God/ 
  saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ 
  nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ 
  Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIA

 

Toujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons...

 

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

 

 

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

 

 

The Lord came to send fire upon the earth (cf. Lk. 12:49), and through participation in this fire He makes divine not just the human substance which He assumed for our sake, but every person who is found worthy of communion with Him. (St. Gregory Palamas)

See original image

 

 

Au calendrier Malankare Orthodoxe:

Hier soir se terminait le "Jeûne des Apôtres" (Préparant les Fêtes de St Pierre et Paul (29 Juin) et des Saints Apôtres (30 Juin)

 

LA FOI CHRÉTIENNE INCONTOURNABLE

Le Fils

« Il y a un dogme fondamental qui est commun à l’ensemble du monde chrétien, confessé par l’apôtre Pierre au nom de tout le collège apostolique et, en celui-ci, au nom de l’Église entière : ‘Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant’. Il fut aussi l’objet de la prédication apostolique depuis le jour de le Pentecôte. Jésus Christ est le Verbe suréternel, le Fils de Dieu, qui a assumé la nature humaine, sans division ni confusion, Dieu vrai et homme vrai, qui est venu dans le monde pour sauver l’homme, qui a accepté volontairement les souffrances et la mort sur la Croix, qui est ressuscité, qui est monté au ciel, qui siège à la droite du Père et qui revient dans le monde pour le Jugement dernier et pour le règne éternel. Par cette foi, l’Orthodoxie ne se distingue ni du catholicisme, ni de l’anglicanisme (en tout cas des anglo-catholiques), ni du protestantisme traditionnel. Le dogme christologique y est entendu avec toute la force du réalisme qui lui a été imparti à l’époque des conciles œcuméniques […]

La foi en Christ comme fils de Dieu n’est pas une simple doctrine christologique, elle est la vie même de l’Orthodoxie, elle traverse celle-ci du haut en bas. Chacun se jette aux pieds du Christ avec le cri joyeux de la foi : ‘Mon Seigneur et mon Dieu !’, assiste à sa Nativité, souffre sa Passion, ressuscite avec lui dans la Résurrection, palpite dans l’attente de son glorieux Avènement. Sans cette foi, il n’y a tout simplement pas de christianisme […]

La Trinité

Or cette foi en Christ, Fils de Dieu, est en même temps celle en la sainte Trinité, au nom de laquelle, selon l’injonction du Seigneur (Mt. 28, 19), est effectué le baptême. Cette foi trinitaire est déjà incluse dans la foi au Fils, qui est envoyé par le Père et qui envoie le saint Esprit. Le christianisme est la religion de la très sainte Trinité […] Il convient de remarquer que dans la vie liturgique de l’Orthodoxie, les […] invocations font décidément prévaloir le Nom de la sainte Trinité sur celui de Jésus Christ..

L’Orthodoxie confesse le dogme de la sainte Trinité tel qu’il fut énoncé à l’époque des conciles œcuméniques et fixé dans le symbole de la foi. Ce qui ne le rend pas du tout archaïque, car il représente une vérité supérieure de la pensée pour la conscience philosophique et religieuse moderne elle aussi. Qu’il soit irrecevable pour le rationalisme, qui appliquait à la conception des choses divines des catégories de l’entendement, comme celle de l’un immobile ou du multiple, ne l’aliène nullement de la raison théologique. Nous trouvons dans notre propre conscience des signes si lumineux de la tri-unité hypostatique (moi-toi-nous) que ce dogme est une nécessité pour la pensée et une base de départ pour les constructions métaphysiques »

(Source : "Sagesse Orthodoxe", extrait du P. Serge Boulgakov, L’Orthodoxie, L’Age d’Homme, Paris, 1980, p. 116 118)

See original image

 

 

Au calendrier Malankare Orthodoxe:

Après la Fête de St Pierre et Paul (29 Juin) , c'est aujourd'hui celle des Saints Apôtres (30 Juin)

Fête des douze apôtres

 

Tropaire, t. 4

Princes des Apôtres divins * et docteurs de l'univers, * intercédez auprès du Maître universel * pour qu'au monde il fasse don de la paix * et qu'à nos âmes il accorde la grâce du salut.

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit,

Saints Apôtres du Seigneur, * intercédez auprès du Dieu de miséricorde, * pour qu'à nos âmes il accorde le pardon de nos péchés.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

Vierge Mère de Dieu, nous te chantons, * médiatrice du salut pour le genre humain; * dans la chair qu'il a reçue de toi * ton Fils, notre Dieu, * a daigné souffrir sur la croix * pour nous racheter de la mort, * dans son amour pour les hommes.

Kondakion, t. 2

Les infaillibles prédicateurs de la parole de Dieu, * les Coryphées de tes Apôtres, Seigneur, * auprès de toi ont trouvé le lieu de leur repos, * dans la jouissance de tes biens, * car tu as accueilli leurs souffrances et leur mort * mieux que toute offrande des prémices de la terre, * toi qui seul peux lire dans le cœur des hommes.

Ikos

Rendez claire ma langue, Sauveur, * ouvrez largement ma bouche; * l'emplissant de Votre Esprit, donnez à mon cœur la componction, * afin que, le premier, j'observe et accomplisse ce que j'enseigne et prescris; * seul celui qui fait ce qu'il enseigne est vraiment grand: * si je ne joins pas les actes aux paroles, je suis une cymbale qui retentit; * donnez-moi donc d'énoncer ce qu'il faut et d'agir utilement, * Vous qui seul ppouvez lire dans le cœur des hommes.

Exapostilaire, t. 2

Ensemble acclamons joyeusement * la Douzaine des Apôtres divins; * disons-leur: réjouissez-vous qui, parcourant * la terre entière, avez pris dans vos filets * la multitude des nations qui, renonçant à l'erreur, * ont reçu de vous l'enseignement de la vraie foi.

En toi, Très Sainte Mère, nous avons notre fierté, * en toi notre avocate auprès de Dieu;. * étends ton invincible main pour écraser notre Ennemi; * que Dieu par tes prières * nous envoie de son Sanctuaire le salut.
(http://calendrier.egliseorthodoxe.com/s…/stsjuin/juin30.html)

 

he Holy, Glorious and All-praised Twelve Apostles

Afficher l'image d'origine

 

Though each of the Twelve Apostles has his own Feast day, on this day they are commemorated together. Of the Twelve, only St John the Theologian died in peace; the rest met a martyr's end. Following are their individual feast days and the manner of their end.

 

 Roman citizens could not be crucified: crucifixion was considered a shameful death unworthy of a citizen. For this reason the Apostle Paul was 'privileged' to be beheaded.

 

  Peter: June 29, January 16. Crucified upside down.

  Andrew: November 30. Crucified.

  James the Son of Zebedee: April 30. Beheaded.

  John the Theologian: September 26, May 8. Died in peace in a wondrous way.

  Philip: November 14. Crucified.

  Bartholomew: June 11, August 25. Crucified, then flayed and beheaded.

  Thomas: October 6. Pierced with five spears.

  Matthew the Evangelist: November 16. Burned to death.

  James the Son of Aphaeos: October 9. Crucified.

  Thaddeus (or Jude the brother of James): June 19. Crucified.

  Simon the Zealot: May 10. Crucified.

  Matthias: August 9. Stoned, then beheaded with an axe when dead.

  Paul: June 29. Beheaded.

 

 

Saint Martial

(évêque du IIIème s).

 

 MARTIAL 30 JUIN

 

Martial est un saint dont nous connaissons

deux récits légendaires l’un du VIII ème

l’autre du XIème siècle.

Selon ces traditions Martial est un enfant de Galilée,

un petit cousin de Pierre, et il participe directement à diverses scènes de l’Evangile.

C’est lui que Jésus montre lorsqu’il parle des petits enfants,

c’est lui qui tient le panier de la multiplication des pains,

le linge qui sert au lavement des pieds…

il est baptisé par St Pierre qui l’envoie en Gaule…

Ces faits sont "confirmés" par quelques âmes mystiques lors de "révélations privées" qui leurs sont faites. D'intéressantes découvertes archéologiques vont dans ce sens...A suivre...

  La réalité connue est plus discrète, il y a eu un Martial, évêque de Limoges au III ème s. dont nous ne pas grand chose.

Son nom a été donné à une grande abbaye et à plusieurs villages et villes du Limousin mais aussi d’ailleurs

 

(Pour voir les fresques: http://www.culture.gouv.fr/culture/palais-des-papes/fr/)

 

 

Premiers Martyrs de l'Église de Rome 
(
† 64)

Martyrologe Romain : Mémoire des premiers saints martyrs de l'Église romaine.

En 64, après l’incendie de la ville de Rome, l’empereur Néron accusa faussement les chrétiens de ce forfait et en fit cruellement périr un grand nombre: les uns, revêtus de peaux de bêtes, furent exposés aux morsures des chiens; d’autres crucifiés; d’autres transformés en torches, afin qu’à la chute du jour ils servissent d’éclairage nocturne dans le cirque.

 

Tous étaient disciples des Apôtres; ils furent les premiers des martyrs que l’Église romaine offrit au Seigneur.

Saint Thibaud

(1017-1066)

         Né à Provins en 1017, Thibaud descendait des comtes de Champagne.

Désirant se retirer dans la solitude et après divers pèlerinages, il se fixa près de Vicence. L'évêque de cette ville l'ordonna prêtre.

         Attaqué d'une maladie qui couvrit son corps d'ulcères, Thibaud fit montre d'une patience admirable et mourut en 1066.

Quelques années auparavant il avait reçu l'habit des Camaldules.

         Il fut canonisé par Alexandre III.

 

 

 BONNE FETE AUX MARTIAL, THIBAUD...

 

"The sun cannot shine without light; nor can the heart be cleansed of the stain of destructive thoughts without invoking in prayer the name of Jesus. This being the case, we should use that name as we do our own breath. For that name is light, while evil thoughts are darkness; it is God and Master, while evil thoughts are slaves and demons."

(St. Hesychios the Priest)
 

 

 

 

 

 

La statue intacte de la Sainte Vierge a suscité l’émerveillement

Afficher l'image d'origine

Une photo de la Sainte Vierge circule sur les réseaux sociaux : elle a été prise en Equateur, à l’école Leonie Aviat dans la paroisse de Tarqui, à Manta, très fortement touchée par le séisme de magnitude 7,8 qui a frappé l’Équateur ce 16 avril 2016. Comme l’ont déclaré divers membres de la communauté des Oblats de saint François de Sales, la statue sous verre de la Sainte Vierge intacte a suscité l’émerveillement alors que l’école dans laquelle elle se trouvait a été totalement détruire.

Comment une représentation de la Madone, si fragile, a-t-elle pu résister à un tremblement de terre ? Telle est la question que tous se posent. Pour beaucoup, il n’y a pas de réponse, mais cette statuette rescapée pourrait symboliser une sorte de triomphe dans un contexte de dévastation totale, et devenir une icône de consolation.

Trois jours après le séisme, y compris dans la ville de Tarqui où s’est produit le miracle de la statue de la Sainte Vierge, trois personnes ont pu être extirpées vivantes, selon ABC. Ce sauvetage est dû aux pompiers de Quito qui, le même jour, ont également sauvé deux personnes dans le centre de la capitale

 

 

La Madone plus forte que le séisme en Équateur

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIA

 

Toujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons...

 

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

 

 

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

 

 

The Lord came to send fire upon the earth (cf. Lk. 12:49), and through participation in this fire He makes divine not just the human substance which He assumed for our sake, but every person who is found worthy of communion with Him. (St. Gregory Palamas)

See original image

 

 

Au calendrier Malankare Orthodoxe:

Hier soir se terminait le "Jeûne des Apôtres" (Préparant les Fêtes de St Pierre et Paul (29 Juin) et des Saints Apôtres (30 Juin)

 

LA FOI CHRÉTIENNE INCONTOURNABLE

Le Fils

« Il y a un dogme fondamental qui est commun à l’ensemble du monde chrétien, confessé par l’apôtre Pierre au nom de tout le collège apostolique et, en celui-ci, au nom de l’Église entière : ‘Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant’. Il fut aussi l’objet de la prédication apostolique depuis le jour de le Pentecôte. Jésus Christ est le Verbe suréternel, le Fils de Dieu, qui a assumé la nature humaine, sans division ni confusion, Dieu vrai et homme vrai, qui est venu dans le monde pour sauver l’homme, qui a accepté volontairement les souffrances et la mort sur la Croix, qui est ressuscité, qui est monté au ciel, qui siège à la droite du Père et qui revient dans le monde pour le Jugement dernier et pour le règne éternel. Par cette foi, l’Orthodoxie ne se distingue ni du catholicisme, ni de l’anglicanisme (en tout cas des anglo-catholiques), ni du protestantisme traditionnel. Le dogme christologique y est entendu avec toute la force du réalisme qui lui a été imparti à l’époque des conciles œcuméniques […]

La foi en Christ comme fils de Dieu n’est pas une simple doctrine christologique, elle est la vie même de l’Orthodoxie, elle traverse celle-ci du haut en bas. Chacun se jette aux pieds du Christ avec le cri joyeux de la foi : ‘Mon Seigneur et mon Dieu !’, assiste à sa Nativité, souffre sa Passion, ressuscite avec lui dans la Résurrection, palpite dans l’attente de son glorieux Avènement. Sans cette foi, il n’y a tout simplement pas de christianisme […]

La Trinité

Or cette foi en Christ, Fils de Dieu, est en même temps celle en la sainte Trinité, au nom de laquelle, selon l’injonction du Seigneur (Mt. 28, 19), est effectué le baptême. Cette foi trinitaire est déjà incluse dans la foi au Fils, qui est envoyé par le Père et qui envoie le saint Esprit. Le christianisme est la religion de la très sainte Trinité […] Il convient de remarquer que dans la vie liturgique de l’Orthodoxie, les […] invocations font décidément prévaloir le Nom de la sainte Trinité sur celui de Jésus Christ..

L’Orthodoxie confesse le dogme de la sainte Trinité tel qu’il fut énoncé à l’époque des conciles œcuméniques et fixé dans le symbole de la foi. Ce qui ne le rend pas du tout archaïque, car il représente une vérité supérieure de la pensée pour la conscience philosophique et religieuse moderne elle aussi. Qu’il soit irrecevable pour le rationalisme, qui appliquait à la conception des choses divines des catégories de l’entendement, comme celle de l’un immobile ou du multiple, ne l’aliène nullement de la raison théologique. Nous trouvons dans notre propre conscience des signes si lumineux de la tri-unité hypostatique (moi-toi-nous) que ce dogme est une nécessité pour la pensée et une base de départ pour les constructions métaphysiques »

(Source : "Sagesse Orthodoxe", extrait du P. Serge Boulgakov, L’Orthodoxie, L’Age d’Homme, Paris, 1980, p. 116 118)

 

See original image

EN VRAC...ÉLÉMENTS ÉPARS POUR VOTRE

 

RÉFLEXION PERSONNELLE ET...ALIMENTER

 

VOTRE PRIERE...

 

 

 

 

 

===

Qaa (Agence Fides)

 La série de quatre attentats suicides perpétrée à l’aube du 27

 

juin dans le village libanais de Qaa, habité en majorité par des

 

grecs melkites (catholiques), a fait cinq morts et au moins 15

 

blessés.

Les représentants des institutions et des forces politiques libanaises ont fait part de leur indignation et de leur condamnation alors que des condoléances sont parvenues des Ordinaires des Eglises locales.
S.Exc. Mgr Elias Rahal, Archevêque gréco melkite de Baalbek et originaire de Qaa, a demandé à l’Etat libanais de « prendre ses responsabilités », faisant remarquer qu’autour du village vivent quelques 30.000 réfugiés syriens, desquels aucune institution publique ne s’occupe. 
De son côté, S.B. Grégoire III Laham, Patriarche d’Antioche des grecs melkites, s’est déclaré « horrifié » par l’attaque de Qaa et a rendu hommage aux victimes qui appartiennent aux Paroisses de l’Archidiocèse de Baalbek des grecs melkites.
 Le Patriarche d’Antioche des Maronites, S.Em. le Cardinal Boutros Bechara Rai, actuellement en visite pastorale aux Etats-Unis, a souhaité pour sa part que ce « crime sans nom » pousse, lui aussi, les libanais à retrouver l’unité nationale et à la défendre contre les plans des terroristes. (GV) (Agence Fides 28/06/2016)

 

===

 

L'accord sur le partenariat transatlantique devrait avant tout être conforme aux intérêts de l'Union européenne, selon le premier ministre français.

Il ne peut pas y avoir d'accord sur le partenariat transatlantique de libre-échange (Tafta) entre les Etats-Unis et l'UE si les intérêts de cette dernière ne sont pas prises en considération, a déclaré le premier ministre français Manuel Valls, cité par les médias français.

Depuis juin 2013, l'Union européenne est en négociations avec les Etats-Unis au sujet du partenariat transatlantique de libre-échange. Il s'agit de créer la plus grande zone de libre-échange du monde pour un marché de près de 800 millions de consommateurs.

 

"Dorénavant, aucun accord de libre-échange ne doit être conclu s'il ne respecte pas les intérêts de l'Union. L'Europe doit être ferme. La France y veillera. Et moi je vous le dis franchement, il ne peut pas y avoir d'accord de traité transatlantique. Cet accord ne va pas dans le bon sens", a indiqué le chef du gouvernement français.

L'administration actuelle des Etats-Unis a déjà laissé entendre qu'elle n'épargnerait aucun effort pour conclure les négociations avant la fin de son mandat qui prend fin en novembre. Plusieurs observateurs estiment pourtant que c'est justement les craintes liées au Tafta qui ont constitué une des raisons de la sortie britannique de l'UE.

Les détracteurs de l'accord estiment qu'il est rédigé uniquement dans les intérêts de multinationales qui luttent pour la suppression des barrières commerciales et réglementaires entre l'UE et les Etats-Unis.

source

 

===

Les chefs des Eglises orthodoxes réunis à Chypre pour un concile inédit depuis un millénaire, ont appelé dimanche à la protection des minorités chrétiennes « persécutées » au Proche-Orient.
« L’Eglise orthodoxe est particulièrement préoccupée par la situation des chrétiens et des autres minorités ethniques et religieuses persécutées au Proche-Orient », ont souligné les prélats orthodoxes dans une déclaration à l’issue de ce concile, sans précédent depuis le le schisme historique de 1054 entre Rome et Constantinople. Les Eglises orthodoxes appellent « les gouvernements de cette région à protéger les populations chrétiennes – orthodoxes, chrétiens orientaux et autres chrétiens – qui ont survécu dans le berceau du christianisme », selon cette déclaration rendue publique à l’issue d’une semaine de travaux à La Canée (nord-ouest de la Crète).
Le concile, qui était censé sceller l’unité des Eglises chrétiennes orthodoxes du monde entier, a été marqué par l’absence du patriarche russe Kirill, dont l’Eglise représente, avec quelque 130 millions de membres, la moitié de la population orthodoxe mondiale, qui compte un total de quelque 250 millions de fidèles.

Outre le chef de l’Eglise russe, étaient absents, le primat d’Antioche et ceux de Bulgarie et de Géorgie, considérés comme proches de Moscou.

 

Les participants ont également mis en garde contre « les conséquenses négatives des progrès scientifiques ». Les chefs des Eglises réunis à Chypre ont exprimé leur inquiétude concernant « les dilemmes moraux » surgissant avec les progrès rapides réalisés dans des domaines comme la génétique et la biotechnologie. « L’homme se livre à des expérimentations encore plus intensives sur sa propre nature d’une manière extrême et dangereuse. Il court le danger de devenir une machine biologique, une unité sociale impersonnelle, ou un engin mécanique de pensée contrôlée », se sont alarmés les prélats.
Les Eglises ont également été appelées à travailler ensemble d’une manière plus étroite et à promouvoir « une nouvelle synergie constructive » dans leurs pays respectifs. La « communion orthodoxe » regroupe 14 Eglises autocéphales, secouées par les bouleversements dans l’ex-bloc soviétique et le Moyen-Orient, et fréquemment en proie à des querelles nationales et politiques.
La préparation de ce concile a demandé une cinquantaine d’années. Le président du concile, le patriarche oecuménique de Constantinople Bartholomée, exerce une primauté honorifique sur le monde orthodoxe.

 

===

H.G. Kuriakose Mar Clemis
Metropolitan
His Grace was born in 1936 at
Nellikkal, Koipram Village in Thiruvalla
Taluk as the second son to
Perumethmannil Mr PK Mathai and
Mrs Sosamma.

He has one brother
and two sisters. He belonged to
Mathur Parish in Chengannoore
Diocese.


After his schooling, he joined Kerala
University and did his graduation,
post graduation in Science and B.Ed
from Catholicate College,
Pathanahitta and Mount Tabore
Training College Pathanapuram
respectively.

Thereupon His Grace was
teaching Botany at Catholicate
College, Pathanamthitta, until he was
elected to the Episcopal order.
He became a priest in 1964 after his
studies at Orthodox Theological
Seminary, Kottayam. He was also a
member of St Basil Daya,
Pathanamthitta. His Grace also
served the Thumpamon Diocese as
Secretary of Priests, Thumpamon
Diocese. He was ordained a Bishop in
1991 and was given charge of the
newly formulated Sultan Battery
Diocese. And is serving it with all
vigour and enthusiasm. His spiritual
strength has helped the diocese to
grow in all aspects within a short span
of time.
His Grace is actively involved in many
social activities. He is the President
of a special school for mentally
challenged children--Olivemala and
Baselious Gregorios Mercy Home. He
has so far extended helping hands
poor and also runs a secret fund
and educational fund for the
economically weaker sections.
His Grace has many published articles
to his credit. He is known for his
simplicity and sweet voice.Presently
he is serving the Thumpamon Diocese
as its Metropolitan

 

===

 

===

 

See original image

PARUTION(S) NOUVELLE(S):

 

 

===

« Mon but fondamental est d’aider l’homme contemporain à vivre

 

intimement la guérison à l’intérieur de l’Eglise Orthodoxe comme

 

nous aussi nous luttons pour l’atteindre.

 

J’ai conscience que nous

 

sommes tous malades et cherchons le Médecin.

 

Nous sommes

 

malades et recherchons une thérapie.

 

L’Eglise Orthodoxe est

 

l’auberge et l’hôpital dans lequel chaque malade et chaque

 

souffrant peut être soigné par la Bon Samaritain, le Christ. »

 

 

(Métropolite Hiérothéos in Psychothérapie Orthodoxe)

 

===

 

 

 

Jean-Claude et Geneviève Antakli sont venus nous présenter leur ouvrage “Syriapocalypse”.

Ils reviennent sur les 3 dernières années du conflit en Syrie et dévoilent le plan de Washington pour embraser le monde arabo-musulman et redessiner la carte géopolitique du Proche-Orient. Jean-Claude et Geneviève Antakli expliquent également le rôle qu’ont joué les pétromonarchies du golfe, la Turquie et l’opposition syrienne soi disant démocratique, pour déstabiliser le pouvoir de Bachar el-Assad. 

source

 

Afficher l'image d'origine

===

De: Véronique Teyssandier <teyssandier@hotmail.com>

 
L’Association Parler en paix, lauréate 2016 du trophée du vivre-ensemble, vous invite à venir fêter la fin de l’année 
le dimanche 26 juin de 13h à 17h
à la Maison de l’Europe et de l’Orient (3 Passage Hennel, 75012 Paris). 
 
La fête est ouverte à tous. 
Cette association, qui existe depuis 12 ans, propose à ses adhérents l’apprentissage conjoint de l’arabe et de l’hébreu ainsi que des activités culturelles autour des cultures juive et arabe. 
 
Si vous êtes curieux, si vous avez le goût des autres, venez les rencontrer pour manger un morceau, écouter de la poésie, vous laisser bercer par le son des langues. 
Ils vous attendent pour vous faire connaître leur association et festoyer en paix !  www.parlerenpaix.org
 

13H-14h : déjeuner participatif (chacun apporte une spécialité, un plat ou une boisson)

14h-15h : interventions des élèves 

15h-16h : lectures

16h-16h30 : chants de matrouz par simon elbaz

« Le Matrouz - en arabe, ce qui est brodé - est de tradition orale. Renouant instinctivement avec ce patrimoine culturel judéo-arabe rattaché au creuset hébraïque, musulman et chrétien de l'Andalousie pluriculturelle, Simon Elbaz s'est inspiré, dans un premier temps, de cet art basé principalement sur l'alternance de deux langues, l'arabe et l'hébreu. 
Il aurait pu garder et regarder cet héritage comme un objet de nostalgie ; il a préféré s'en emparer pour le renouveler, en associant le sacré et le profane et en s’appuyant sur un autre procédé de composition fondé sur l’entrecroisement :
- de langues : l’hébreu et l’arabe notamment, avec le français, le latin, le judéo-espagnol… 
- de musiques : maghrébo-andalouse, judéo-espagnole, orientale, médiévale… 
- de différents modes d’expression : la musique, le chant, le conte et le théâtre qui, pour la première fois, « entre en scène » dans le répertoire Matrouz. »

Après avoir chanté, Simon Elbaz sera disponible dans l’espace librairie pour dédicacer son coffret. 

 ===
 
Mauricette Vial-Andru, ancienne enseignante de Français et d’Histoire, écrit des livres pour la jeunesse, romans historiques et d’aventures, vies de saints, tous permettant un bel apostolat auprès des enfants.
 
 
jeanne-d-arc-soldat-du-roi
 

Ce joli livre destiné aux enfants dès l’âge de six ans débute avec la naissance de Jeanne d’Arc le 6 janvier 1412, décrit sa mission, raconte son épopée et son martyre, et se termine avec le procès de réhabilitation de Jeanne en 1456 et sa reconnaissance comme sainte par l’Eglise en 1920.

De beaux dessins enrichissent ce récit rédigé avec foi et pédagogie. Idéal pour faire découvrir la patronne secondaire de la France à nos petits.

Jeanne d’Arc soldat du Roi, Mauricette Vial-Andru, illustrations de Catherine Carré, éditions Téqui, collection Les Petits Pâtres, 45 pages, 11 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur


===

 

L'HISTOIRE ROMAINE:

histoire-romaine

Jean-Pierre Martin et Alain Chauvot sont deux professeurs émérites d’histoire. Mireille Cébeillac-Gervasoni, directrice émérite de recherche au CNRS, est une spécialiste d’épigraphie latine et d’histoire romaine républicaine et impériale.

L’histoire de Rome offre un exemple quasi unique dans l’histoire du monde, celui d’une cité parmi d’autres qui, peu à peu, au milieu d’immenses difficultés, réussit à se confondre avec le monde méditerranéen, qui s’y maintient pendant plusieurs siècles et qui se transforme, pour exister encore, après plus d’un millénaire.

A travers un choix d’événements, de faits politiques, militaires, sociaux, économiques et culturels, ce livre présente les pensées qui ont guidé les Romains.

L’ouvrage se découpe en trois parties : Mireille Cébeillac-Gervasoni traite la royauté et la république, Jean-Pierre Martin décrit le Haut-Empire et Alain Chauvot se consacre à l’Antiquité tardive. Ces trois auteurs se complètent harmonieusement pour nous narrer cette histoire extraordinaire de Rome en tant que puissance autonome et dominatrice. Itinéraire long, difficile, heurté, durant lequel Rome a failli disparaître à plusieurs reprises, que ce soit sous des coups intérieurs ou sous des assauts venus de l’extérieur. Les Romains ont fait preuve d’un pragmatisme qui leur a permis de passer de l’organisation politique d’une simple cité à la constitution d’un empire. L’histoire de Rome est le temps d’une édification, puis d’une défense d’un ensemble qui a tendu à l’hégémonie universelle. Mais elle est aussi rythmée par le clientélisme, la corruption, l’utilisation de la force, les ambitions personnelles destructrices de l’Etat et des moyens matériels qui n’étaient pas à la hauteur des ambitions.

Cette quatrième édition de l’Histoire romaine se révèle indispensable à toute personne qui veut connaître et comprendre la fascinante Rome antique.

Histoire romaine, Jean-Pierre Martin, Alain Chauvot et Mireille Cébeillac-Gervasoni, éditions Armand Colin, 479 pages, 29 euros

 

A commander en ligne sur le site de l’éditeur.

===

Seize auteurs

ont contribué à la rédaction

de cet ouvrage surprenant

consacré à quelques fondateurs de sociétés secrètes, théosophes, kabbalistes et autres lucifériens.

Les_illumines_de_l_occulte

Certains font office de mages de cour. A titre d’exemple, citons Herschel Steinscgneider, dit Erik Jan Hanussen, présenté comme le mage juif d’Adolf Hitler et qui prétendait donner au futur maître de l’Allemagne des cours de manipulation des foules et d’hypnotisme de masse !

Il est aussi question de la « confrérie italienne », une société secrète d’homosexuels au temps de Louis XIV, de la Loge de Lesbos, qualifiée par Mirabeau de « secte des Anandrynes », c’est-à-dire des « Femmes sans hommes », société secrète lesbienne aux règles calquées sur la franc-maçonnerie, ou encore du « Troisième Temple de la Rose-Croix » qui mélange rites vaudous, pratiques orgiaques et préceptes rosicruciens.

Les illuminés de l’occulte, ouvrage collectif, éditions Prisma, collection Folle Histoire, 190 pages, 17,95 euros

A commander en ligne via le site de l’éditeur

 

  

 

===

 

 

 

 

 

See original image

INVITATION (S):

 

 

===

 

[SYRIE - PÈLERINAGES]

 

Pèlerinage en Syrie aux sources de la chrétienté

*Du 10 au 16 septembre 2016 et

 

*Du 2 au 8 octobre 2016,

 

SOS Chrétiens d'Orient et

l'agence de voyages Odeia

 

vous proposent de découvrir la Syrie,

de prier dans ce berceau de la Chrétienté et

d'aller à la rencontre de nos frères d'Orient. 
 

 

Il ne reste plus qu'à vous inscrire rapidement...


Renseignements et réservations auprès de

l'agence de voyages Odeia :

 

01 44 09 48 68 ou contact@odeia.fr

 

===

 

De: "Dialogues en humanité" <info2015@dialoguesenhumanite.org>

 

Lettre d'info Juin 2016

Actu des Dialogues en humanité

Du 1er au 3 juillet 2016:
Devenons des artistes en humanité!

C’est autour de trois parcours itinérants que les Dialogues continuent de prendre vie au parc de la Tête d'or à Lyon et se poursuivront le 9 juillet au Grand Parc.
Petit aperçu de ce qui vous attends:

Réinventons un monde de re-connaissance,
d’encouragement et de soutien mutuel 

Le second parcours est une invitation pour le citoyen à ouvrir le champ des possibles.  Ensemble, autorisons nous à élargir nos cadres d’action et de réflexion et réapproprions nous l’économie, la démocratie, l’éducation, la politique.
Pour une éducation ré-inventée renouvelée, rendez vous vendredi 1er juillet sous l'arbre à palabre. Ce sont les enfants d'aujourd'hui, qui ont, pour horizon de construire la société de demain. Comment être acteur de son apprentissage? Comment replacer l'enthousiasme au coeur de tout enseignement? Avec des enfants, parents, éducateurs, enseignants, ainsi que les Colibris, le réseau de Réciprocité des Savoirs, le Printemps de l'éducation et bien d'autres

La gonette, monnaie locale et citoyenne

Pour se réapproprier l'économie, optons pour une circulation locale et durable de la monnaie! Durant ces trois jours, vous pourrez échanger vos euros en Gonette, la monnaie complémentaire de Lyon. Développons une économie du partage respectueuse des humains et de la nature.

Pour découvrir les multiples ateliers, agoras, temps de coopération-action, temps artistiques, notre programme est aussi disponible en version pdf   http://dialoguesenhumanite.org/sites/dialoguesenhumanite.org/files/meetu...

L'hospitalité c'est quoi pour vous?

Avec les invités du Brésil, du Mali, du Sénégal, de l'Inde,du pourtour de la Méditerranée, ainsi que le Centre desJeunes Dirigeants (CJD), le Groupe hospitalité, la Coordination Urgence Migrants, ATD Quart Monde. Apprenons des différentes conceptions de l'hospitalité pour mieux approfondir l'accueil bienveillant et le partage. Thématiques : entreprise et hospitalité, art et hospitalité, interculturalité, spiritualité-philosophie et hospitalité. Contes, histoires, et témoignages à écouter et à enrichir samedi 2 juillet près de la grande scène, entrée porte des Enfants du Rhône.

Un invitation à découvrir, rencontrer, échanger avec les jeunes générations qui construiront le monde de demain

Témoignages de vies croisées et temps de coopération-action 18h-19h

 Les jeunes générations portent des regards singuliers sur des thématiques liées à la justice sociale, à l'égalité, à la non violence... Samedi 2 juillet, Sacrées Paroles! Jeunes et religions, regards croisés du Groupe Abraham du foyer protestant de la Duchère, et la Compagnie Lien Théâtre mèneront  une réflexion artistique présentée sous la forme d’une restitution théâtrale des ateliers menés sur le territoire de la Duchère, auprès des 16-25 ans. Prenez six jeunes de 17 ans. Ils prennent l’Ascenseur pour se rendre au forum de l’avenir. L’Ascenseur clignote, se bloque pour quelques instants. Ils se retrouvent les uns à côté des autres… Que font-ils ? Comment se regardent-ils ? Le mélange est osé, le résultat inattendu ! Texte né d’une écriture au plateau qui questionne la manière dont on peut dépasser nos préjugés pour mieux vivre-ensemble. 

Vendredi 1er juillet de 18h à 19h, les jeunes prennent la parole à travers l'humanité en marche! avec les jeunes générations des Minguettes, parrainées notamment par Azdine Benyoucef. Au même moment, les jeunes citoyens d'Or de Vaulx en Velin rencontrent Ben Yeger, à l'initiative de l'un des principaux mouvements pacifistes israelo-palestiniens Combattants for Peace.

Hébergement solidaire

Et si vous deveniez hébergeur solidaire des Dialogues en humanité? Nous tous, bénévoles du Réseau international des Dialogues en humanité - et vous aussi certainement! - pensons qu'une politique de l'amitié basée sur la générosité, l'empathie et l'engagement citoyen est le moyen de construire un monde plus juste, plus solidaire et plus tolérant. Si vous souhaitez recevoir une ou plusieurs personnes, sachez que les conditions d'hébergement peuvent être tout à fait simples - seule compte la qualité de l'accueil! Vos invités seront au parc de la Tête d'Or presque toute la journée et la soirée les vendredi 1er, samedi 2 et dimanche 3 et y prendront la plupart de leur repas. Est-il besoin de rappeler que l'enrichissement est mutuel et que de belles amitiés se nouent lors de ces échanges?

Des idées pour s’engager

  • Raconter une expérience forte en humanité, lors des témoignages croisés
  • Contribuer à une Agora
  • Devenir Ambassadeur ou volontaire: tous les savoir-faire sont les bienvenus! Interprétariat, acceuil et distribution de programmes, acceuil des internationaux, hébergement solidaire, photographe, caméraman...Nombre d'ateliers ont également besoin de volontaires comme le chantier participatif en terre crue, l'herbarium de Michel ou encore le basket fauteuil. 
  • Comment participer: http://dialoguesenhumanite.org/meetuppage/107/je-participe ou http://dialoguesenhumanite.org/node/add/benevole

Bien entendu, des rencontres incroyables pour enfants et adultes avec la Diva des quartiers Malika Bellaribi-Le Moal, l'artiste peintre Michel Granger, les architectes de Terra Award, le talentueux jeune chorégraphe Azdine Benyoucef et les centaines d'invités porteurs d'expériences innovantes d'humanité venus de tous les continents, et les 50 initiateurs de Dialogues en humanité dans le monde. Voir le communiqué et le dossier de presse dans l'espace presse du site.

contacts: Léa Delalée, Natacha Kaminski, Genviève Ancel tel 04 26 99 38 72

 

En amitié

Contacts
Geneviève Ancel
tel. +33 (0)4 78 63 40 40
tel. +33 (0)6 89 74 46 86
gancel@grandlyon.com


===

Répondre à: Latifa Carole <carole.latifa@yahoo.fr>

 
C'est un formidable événement, une  merveilleuse rencontre des cultures et des spiritualités que nous organisons en tant que collectif d'artistes soufis. Vous êtes également cordialement invité.
Carole Latifa 
 
 
L'église Saint-Merri accueille un Concert-Lecture de Musique & Poésie mystique persanes, dimanche 3 juillet, 16h, (entrée libre).
Santour, lecture, violoncelle et derviche tourneur.
 
Nous avons le bonheur de vous convier à un concert-lecture (gratuit) autour de textes philosophiques, poétiques et mystiques de la tradition persane que seront lus en alternance avec la grande virtuose iranienne du santûr FARNAZ MODARRESIFAR, qui interprètera des œuvres du répertoire classique iranien. 
 
Les artistes
·         La jeune musicienne iranienne FARNAZ MODARRESIFAR, santouriste, compte parmi les plus grands virtuoses reconnus de sa génération en Iran. Dans son dernier album, "Vingt pièces pour santûr seul" elle interprète des œuvres complexes de Hossein Alizadeh avec une maturité et une facilité remarquables qui nous permet de la considérer parmi les artistes les plus prometteurs de sa génération. Formée par les plus grands maîtres actuels de santûr, dont Siamak Aghaei, Mina Oftadeh et Majid Kiani, Farnaz accomplit un brillant parcours d'instrumentiste professionnelle, du Conservatoire à l'Université de Téhéran où elle obtient sa Licence en interprétation de la musique iranienne avec les plus grandes qualifications. Farnaz Modarresifar est lauréate de plusieurs concours à Téhéran, Premier prix du Festival des Solistes de Téhéran, meilleure instrumentiste au Festival Musical Âvây-é-Méhr, etc. Elle est membre de l'Organisation Nationale des Élites d'Iran et porte la médaille et le diplôme d'honneur "Un Habitat" de l'ONU, ainsi que le Diplôme d'Honneur de l'organisation allemande DAAD (Deutscher Akademischer Austauschdienst). Farnaz Modarresifar est également compositrice. En 2012, elle s'installe en France pour approfondir ses études. Diplômée de l'École Normale de Musique de Paris en 2015 dans la classe de composition d'Edith Lejet, elle poursuit actuellement son cursus au sein de la classe du compositeur Jean-Luc Hervé du CRR de Boulogne-Billancourt.
 
·         THÉOPHILE DE WALLENSBOURG, lecteur est pianiste, improvisateur et compositeur (ancien élève du compositeur polonais Krzysztof Meyer, élève, ami et biographe de D. Chostakovitch ; du CNR de Bordeaux et du CNSM de Paris). Il écrit pour diverses formations de musiques de chambre, piano, orgue, chœur et orchestre, ainsi que pour le cinéma. Parallèlement à ses activités musicales, Théophile de Wallensbourg est également peintre, poète et essayiste. Théologien orthodoxe de formation - et ancien moine (orthodoxe), Théophile est devenu musulman (et soufi) il y a tout juste dix ans. Il prépare actuellement un documentaire (d'après un de ses ouvrages) sur la mystique musulmane qu'il écrit et réalise.
 
 
 
 
 

 

SANS LIEN AVEC UN ÉVÊQUE, QUE VAUT L’ACTIVITÉ SACRAMENTELLE DU PRÊTRE ?

Afficher l'image d'origine

L’envoyé de l’Évêque

Le Prêtre n’existe pas en lui-même; il fait partie d’un « presbytérium », ou collège de prêtres; ce presbytérium est celui d’un évêque, comme l’a expliqué saint Ignace d’Antioche. De plus, le Prêtre est ordonné par l’Évêque; il est de la sorte le prêtre de tel ou tel évêque qui lui a transmis la grâce apostolique; ou le prêtre de tel évêque successeur du premier, ou titulaire d’un diocèse dans lequel ce prêtre a pu être transféré. Cette grâce ne demeure agissante que dans la mesure où le prêtre d’une paroisse par exemple demeure connecté à la source épiscopale du ministère qu’il exerce. Le Prêtre n’agit pas en son nom propre: il agit au nom de l’évêque qui l’envoie. C’est ce qu’indique la présence sur l’autel paroissial de l’ « antimis » ou « corporal » signé par l’évêque diocésain.

Le saint chrême

C’est également ce que prouve le fait que le Prêtre reçoit de l’Évêque le saint chrême. S’il n’a plus d’évêque, ou s’il est séparé d’un évêque par des circonstances même compréhensibles (guerre, déportation, emprisonnement, exécution des évêques…), il ne reçoit plus le saint chrême qui lui sert à oindre les nouveaux baptisés et, par conséquent, son activité cesse d’elle-même, ou bien elle est suspendue jusqu’à la venue d’un nouvel évêque qui accordera à nouveau le saint chrême. La question que l’on doit pouvoir poser à tout prêtre, notamment dans des pays comme la France actuelle, est: « qui est ton évêque? » Et l’évêque lui-même doit être connecté à la source apostolique de son épiscopat: le collège des évêques ou « synode ». Ainsi dans l’Église, le baptisé ne peut rien sans le prêtre; le Prêtre et le Diacre (lui aussi ordonné par l’Évêque) ne peuvent rien sans l’Évêque; et l’Évêque ne peut rien sans les autres évêques – et il ne peut rien, d’ailleurs, sans le fidèle, le membre le plus simple du peuple de Dieu, dont il attend l’Amen pour continuer ce qu’il a commencé de faire ou ce qu’il a proposé que l’on fasse. C’est le mystère de l’Église: mystère d’obéissance réciproque à l’image et à la ressemblance de la sainte Trinité.

Le mystère de l’obéissance

Celle-ci n’est pas une vertu morale, juridique et disciplinaire. Elle est le renoncement à sa propre volonté afin de jouir sans cesse d’une communication de la grâce que l’on appelle la « bénédiction ». Celle-ci, à son tour, n’est pas une simple permission émise par une prétendue autorité. Elle constitue essentiellement la grâce, l’énergie incréée permettant de faire ce qui a été entrepris avec le consentement du père spirituel, par exemple le Prêtre ou l’Évêque. Le Christ Lui-même s’est montré obéissant jusqu’à la mort de la Croix: Il obéissait au Père, non par une soumission servile, mais par amour, par confiance, par communion intime avec la volonté du Père; et cette communion extrême avec le Père lui assurait la communication continuelle et abondante du saint Esprit issu de ce même Père. De même, un fidèle, un diacre, un prêtre qui ne seraient pas dans l’obéissance à leur évêque se priveraient de la communication de la grâce du saint Esprit, qui vient chez l’Évêque par la volonté du Christ, seul tête de l’Église.

Formalisme

Pour toutes ces raisons, des célébrations, des sacrements accomplis par un prêtre hors de l’obéissance à un évêque légitime n’ont même pas d’existence, ils sont de pure forme. Non seulement ils n’ont aucune validité canonique, mais ils n’ont aucun contenu christologique ou pneumatologique: ils ne sont habités ni par le Christ ni par le saint Esprit. Et les fidèles qui croiraient communier des mains d’un tel prêtre ne communieraient en fait à rien.

(Source: "Sagesse orthodoxe")

 

See original image

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque orthodoxie-orientale Société Vie des Saints Spiritualité Chrétienne

Recherche

Articles Récents

Liens