Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2020 3 09 /09 /septembre /2020 18:46

SOMMAIRE:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos prochains Rendez-Vous Liturgiques au

 

Monastère et en dehors:

 

 

INSCRIPTIONS AU CATÉCHISMES

 

DU 6 SEPTEMBRE AU 4

 

OCTOBRE 

 

 
 
¤ EXALTATION DE LA SAINTE CROIX
Lundi 14, au Monastère, Messe à 9h départ ensuite pour Dozulé
à Jauldes à 10h30
 

# DIMANCHE 27( Abouna Mickaël ) au Monastère, Mor Philipose à Jauldes) ET MARDI 29 SEPTEMBRE,

 

GRAND PÈLERINAGE A SAINT MICHEL ARCHANGE ET AUX SAINTS ARCHANGES au Monastère en Normandie
(Possibilité d'arriver la veille et de loger sur place )
Messe à 10h30 et programme habituel.
☆ RETRAITE SPIRITUELLE :
Du Dimanche 27 au 29 Septembre au inclusivement, RETRAITE DE DÉLIVRANCE ET DE GUÉRISON.(Visite de Sanctuaires: Chartres, etc...)
¤ Dimanche 4 Octobre,
Pèlerinage mensuel à Notre-Dame de Miséricorde
et aux Saints du Kerala.
Programme habituel*

Permanence pastorale en région Parisienne:

La Permanence pastorale mensuelle a été encore retardée en raison d'une indisponibilité des locaux des Pères qui nous hébergent jusqu'à la mi-septembre et ensuite de rendez-vous médicaux que j'ai fin Septembre début Octobre. MERCI POUR VOTRE COMPRÉHENSION.

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20191012/ob_2edb42_genevieve-ste.jpg#width=238&height=300

¤Mardi 6 Visites aux malades et bénédiction des lieux

¤Mercredi 7 Permanence pastorale de 8h 30 à 12h, de 14h à 18h

¤Jeudi 8 Permanence pastorale de 8h 30 à 12h, de 14h à 18h

¤Vendredi 9 Départ vers 9h pour Angoulême.

Inscriptions:06 48 89 94 89

 

 

¤ANGOULÊME (Jauldes):

- Messe  les 13, lundi 14 (Exaltation de la Ste Croix) 27 Septembre et 11 Octobre *

 

¤LA CHAPELLE FAUCHER (Périgueux):

- Messe le 26 Septembre et 24 Octobre *

¤LOURDES (65):

-Pour toutes nécessités dans la Région Midi-Pyrénées, s'inscrire au 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées) Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20191129/ob_24091a_44045983-10209809158904059-61217510016.jpg#width=620&height=800

 

*Programme habituel et disponibilité d'un ou de plusieurs prêtres  pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

Se plaindre à Dieu?

Au lieu de vous plaindre à Dieu de ne pas vous donner ce que vous voulez, mieux vaut le remercier de ne pas vous donner ce que vous méritez.

Saint Jean Chrysostome

Cinquième dimanche après la fête de l'Assomption de Sainte-Marie

  • Soirée :
    • Saint-Marc 7: 1-13
  • Matin :
    • Saint-Marc 7: 14 à 23
  • Avant de Saint Qurbana :
    • Lévitique 18: 1-5
    • Josué 22: 1 à 6
    • Ezéchiel 34: 1 à 6
  • Saint Qurbana :
    • Actes 11: 2 à 10
  • 02 Lorsque Pierre fut de retour à Jérusalem, ceux qui étaient juifs d’origine le prirent à partie,
  • 03 en disant : « Tu es entré chez des hommes qui ne sont pas circoncis, et tu as mangé avec eux ! »
  • 04 Alors Pierre reprit l’affaire depuis le commencement et leur exposa tout dans l’ordre, en disant :
  • 05 « J’étais dans la ville de Jaffa, en train de prier, et voici la vision que j’ai eue dans une extase : c’était un objet qui descendait. On aurait dit une grande toile tenue aux quatre coins ; venant du ciel, elle se posa près de moi.
  • 06 Fixant les yeux sur elle, je l’examinai et je vis les quadrupèdes de la terre, les bêtes sauvages, les reptiles et les oiseaux du ciel.
  • 07 J’entendis une voix qui me disait : “Debout, Pierre, offre-les en sacrifice, et mange !”
  • 08 Je répondis : “Certainement pas, Seigneur ! Jamais aucun aliment interdit ou impur n’est entré dans ma bouche.”
  • 09 Une deuxième fois, du haut du ciel la voix répondit : “Ce que Dieu a déclaré pur, toi, ne le déclare pas interdit.”
  • 10 Cela se produisit par trois fois, puis tout fut remonté au ciel.

 

    • Romains 2: 28
    • 28 Ce n’est pas ce qui est visible qui fait le Juif, ce n’est pas la marque visible dans la chair qui fait la circoncision 
    • 3: 8
    • 08 Faut-il dire : « Faisons le mal pour qu’il en sorte du bien », comme certains nous accusent injurieusement de le dire ? Ceux-là méritent leur condamnation.

 

    • Saint Luc 11: 33 à 41
  • 33 Personne, après avoir allumé une lampe, ne la met dans une cachette ou bien sous le boisseau : on la met sur le lampadaire pour que ceux qui entrent voient la lumière.
  • 34 La lampe de ton corps, c’est ton œil. Quand ton œil est limpide, ton corps tout entier est aussi dans la lumière ; mais quand ton œil est mauvais, ton corps aussi est dans les ténèbres.
  • 35 Examine donc si la lumière qui est en toi n’est pas ténèbres ;
  • 36 si ton corps tout entier est dans la lumière sans aucune part de ténèbres, alors il sera dans la lumière tout entier, comme lorsque la lampe t’illumine de son éclat. »
  • 37 Pendant que Jésus parlait, un pharisien l’invita pour le repas de midi. Jésus entra chez lui et prit place.
  • 38 Le pharisien fut étonné en voyant qu’il n’avait pas fait d’abord les ablutions précédant le repas.
  • 39 Le Seigneur lui dit : « Bien sûr, vous les pharisiens, vous purifiez l’extérieur de la coupe et du plat, mais à l’intérieur de vous-mêmes vous êtes remplis de cupidité et de méchanceté.
  • 40 Insensés ! Celui qui a fait l’extérieur n’a-t-il pas fait aussi l’intérieur ?
  • 41 Donnez plutôt en aumône ce que vous avez, et alors tout sera pur pour vous.

 

LE JARDINIER D'AMOUR

Le même flux de vie qui coule dans vos veines nuit et jour court à travers l'univers et danse en rythmes et mesures.

C'est la même vie qui perce, heureuse, à travers la poussière de la terre en d'innombrables brins d'herbes et qui éclate en vagues tumultueuses de feuilles et de fleurs.

C'est la même vie qui est bercée dans l'océan en flux et reflux de naissance et de mort.

Vos membres, vous les sentez communiquer avec cet univers de vie et ils deviennent resplendissants.

Et ce qui fait votre fierté, c'est ce battement de la vie des origines qui danse en ce moment dans votre sang. 

Tagore  

9h00 > 10h30 :
Lanza del Vasto, précurseur de l’écologie chrétienne
Conférence de Phillipe Ferrand
Compagnon de l’Arche de Lanza del Vasto, diacre.

 

Pause

 

10h45 > 12h00 :
Qu’est-ce que la nature ?
Conférence du philosophe Bertrand Vergely
Normalien, agrégé de philosophie, professeur en khâgne, à Sciences Po
et à l’institut théologique orthodoxe Saint-Serge. Il a publié une trentaine de livres.

 

12h30 - Déjeuner (sur inscription)

 

14h00 > 15h30 :
Les alternatives aux vêtements toxiques
Conférence de Bruno Lesteven
Tisserand et sous-diacre dans l’Église Orthodoxe Celtique. Il a reçu le titre de maître artisan en métier d’art en 2014. Il est spécialisé dans la reconstitution historique de tissus.

 

Pause

 

15h45 > 17h15 :
Le Cantique des Créatures de saint François d’Assise, Hymne à l’écologie chrétienne
Conférence de l’évêque Marc
Primat dans l’Église Orthodoxe Celtique.

 

19h00 - Dîner (sur inscription)

 

20h30 :
Concert avec le groupe : les Sortilèges
Chansons du Moyen-Âge et du XXe  siècle pour trois voix et instruments

13h00 - Déjeuner (sur inscription)

 

14h00 > 15h30 :
Éduquer, élever, cultiver et produire dans le respect de la nature et des hommes
Conférence d’Hélène Legay, réalisatrice, photographe, journaliste et globetrotter
Hélène et son compagnon Benoit Cassegrain sillonnent l’Europe pour rencontrer celles et ceux qui construisent à leur échelle une façon de vivre plus juste, plus solidaire et plus respectueuse de la nature.
Hélène présentera  de petites  vidéos  documentaires sur une bergerie en ville, la forêt  qui nourrit, un boulanger et un vigneron et nous fera réfléchir sur la possibilité de réinventer un autre monde en vivant sa vie en accord avec ses valeurs profondes.

 

Pause

 

16h00 :
Concert avec Babel Canto
De Polyphonies nomades en Échappées belles, « Babel Canto » porte haut les couleurs du chant polyphonique et tradionnel des quatre horizons. Depuis sa création en mai 1999, de la Bretagne vers les cinq continents, le groupe vocal « Babel Canto », porté par Bernard Quéméner, vous convie à un tour du monde enchanté et suit le cours de son voyage au cœur des cultures et des métissages.

 

Renseignements et Inscriptions

secretariat.aceca@eoc-coc.org

ou 02 99 90 11 01

 

Hébergements :
• Possibilité de camper  sur un terrain  du monastère,  à condition  de prévoir
son matériel.
• Pour  ceux qui le veulent,  nous  pouvons  vous  fournir  une liste de gîtes, de chambres  d’hôtes  et d’hôtels  se trouvant  proche  du Monastère  Sainte- Présence.

 

Restauration :
Une cuisine maison avec des produits de qualité, de saison et du terroir vous sera proposée sur place au prix de 15 € le repas.

 

Pour les végétariens, un repas vous sera proposé le samedi soir et le dimanche midi pour le même prix.
 

Date limite de réservation : le 21 septembre 2020. (Nous ne pourrons plus prendre de réservations après cette date.)
 

Ceux qui le préfèrent, peuvent apporter leur nourriture et la prendre sur place.

 

Participation aux frais : 
Deux journées : 20 €; journée du samedi : 15 €; après-midi du dimanche : 10 €

 

Itinéraires :

Arrivée en voiture :
 N 165 via Nantes, sortie Missillac, puis direction Saint-Dolay. Ensuite prendre vers La Roche-Bernard et à 3 km au lieu-dit « Le Bois-Juhel », tourner à droite, arrivée à 200 m.
 N 165 via Vannes,  sortie  Saint-Dolay,  prendre  D34,  direction  Saint-Dolay,
3 km avant Saint-Dolay tourner à gauche.

Arrivée par le train :
 Train direct (ou via Rennes, ou via Nantes) de Paris Montparnasse à la gare de Redon (35).

 

Flyer avec coupon d'inscription et de réservation des repas

Cliquer ICI

ou télécharger le lien ci-dessous

Durant ces deux journées, certains offices monastiques sont maintenus aux horaires suivants :
Samedi 3 octobre
6 h 30, office des Matines
7 h, Liturgie Eucharistique
17 h 30, Vigiles de la Saint-François d’Assise
Dimanche 4 octobre
7 h 30, office des Matines
10 h, Liturgie Eucharistique de la Saint-François d’Assise
17 h 30, vêpres solennelles

Le Trône de la Croix (St Germain de Constantinople)

Par Saint Germain de Constantinople (?-733),

évêque
In Domini corporis sepulturam ; PG 98, 251-260 (trad. Bouchet, Lectionnaire romain, p. 182 rev.)

Le trône de la croix

« Le peuple qui était assis dans les ténèbres a vu une grande lumière, et sur les habitants du sombre pays une lumière a resplendi » (Is 9,1), la lumière de la rédemption.

En voyant la mort qui le tyrannisait blessée à mort, ce peuple revient des ténèbres à la lumière ; de la mort, il passe à la vie.


Le bois de la croix porte celui qui a fait l'univers. Subissant la mort pour ma vie, celui qui porte l'univers est fixé au bois comme un mort ; celui qui insuffle la vie aux morts rend le souffle sur le bois.

La croix ne lui fait point honte, mais comme un trophée, elle atteste sa victoire totale.

Il siège en juste juge sur le trône de la croix.

La couronne d'épines qu'il porte sur le front confirme sa victoire :

-« Ayez confiance, j'ai vaincu le monde et le prince de ce monde, en portant le péché du monde. » (Jn 16,33; 1,29)


Que la croix soit un triomphe, les pierres elles-mêmes le crient (cf Lc 19,40), ces pierres du Calvaire où Adam, notre premier père, a été enterré, selon une vieille tradition des pères.

« Adam où es-tu ? » (Gn 3,9), crie à nouveau le Christ en croix.

« Je suis venu là à ta recherche et, pour pouvoir te trouver, j'ai tendu les mains sur la croix.

Les mains tendues, je me tourne vers le Père pour rendre grâce de t'avoir trouvé, puis je les tourne aussi vers toi pour t'embrasser.

Je ne suis pas venu pour juger ton péché, mais pour te sauver par mon amour des hommes (cf Jn 3,17).

Je ne suis pas venu te maudire pour ta désobéissance, mais te bénir par mon obéissance.

Je te couvrirai de mes ailes, tu trouveras à mon ombre un refuge, ma fidélité te couvrira du bouclier de la croix et tu ne craindras pas la terreur des nuits (Ps 90,1-5), car tu connaîtras le jour sans déclin (Sg 7,10).

Je chercherai ta vie, cachée dans les ténèbres et à l'ombre de la mort (Lc 1,79).

Je n'aurai de repos, jusqu'à ce que, humilié et descendu jusqu'aux enfers pour t'y chercher, je t'aie reconduit dans le ciel. »

+++

« Qu’il prenne sa croix et qu’il me suive »

De L'Imitation de Jésus Christ, traité spirituel occidental du 15e s.Auteur Thomas Akempis. Livre II, ch. 12
 

« Qu’il prenne sa croix et qu’il me suive »

Si tu portes la croix de bon cœur, c'est elle qui te portera et te conduira à la fin désirée, c'est-à-dire là où tu cesseras de souffrir ; mais ce ne sera pas ici-bas.

Si tu la portes à contrecœur, tu t'en fais un fardeau et tu la rends plus lourde, et pourtant il faudra quand même la porter.

Si tu rejettes une croix, tu en trouveras certainement une autre peut-être plus pesante.

Crois-tu échapper à ce qu'aucun homme n'a pu éviter ? Qui parmi les saints a été sans croix et sans tribulation dans ce monde ?

Jésus Christ lui-même, notre Seigneur, n'a pas été une seule heure dans toute sa vie sans peine et sans douleur.

« Ne fallait-il pas que le Christ endure ces souffrances, qu'il ressuscite d'entre les morts pour entrer dans sa gloire ? » (Lc 24,46s)

Comment donc peux-tu chercher une autre voie que cette voie royale de la sainte croix ?

Cependant, celui qui est affligé par tant de peines n'est pas sans une consolation qui les adoucisse, car il sent croître les fruits de sa patience à supporter sa croix.

Car, lorsqu'il la porte de bon cœur, tout son poids se change en douce confiance qui lui redonne courage.

Cela n'est pas l'effet de la vertu de l'homme mais de la grâce du Christ qui est assez puissante pour transformer une chair fragile au point que ce qu'elle redoute et fuit instinctivement, elle l'embrasse et l'aime dans la ferveur de l'esprit.

Il n'est pas dans la nature de l'homme de porter la croix, d'aimer la croix…; si tu ne comptes que sur toi-même, tu ne pourras rien faire de tel.

Mais si tu mets ta confiance dans le Seigneur, la force te sera donnée d'en haut, et tu auras pouvoir sur la chair et le monde.

Et tu ne craindras pas même le démon, notre ennemi, si tu es armé par la foi et marqué par la croix de Jésus Christ.

Septembre : 14, Fête de la Sainte Croix

Glorieuse

  • Soirée :
    • Saint Matthieu 24: 1-35
  • Matin :
    • Saint-mark13: 1-33
  • Avant Quadisha Qurbana :
    • Numbers21: 4 à 9
    • I Samuel 17: 37-53
    • Jeremiah32: 36 – 41
    •  
  • Quadisha Qurbana :
    • Actes 13:26-39
  • 26 Vous, frères, les fils de la lignée d’Abraham et ceux parmi vous qui craignent Dieu, c’est à nous que la parole du salut a été envoyée.
  • 27 En effet, les habitants de Jérusalem et leurs chefs ont méconnu Jésus, ainsi que les paroles des prophètes qu’on lit chaque sabbat ; or, en le jugeant, ils les ont accomplies.
  • 28 Sans avoir trouvé en lui aucun motif de condamnation à mort, ils ont demandé à Pilate qu’il soit supprimé.
  • 29 Et, après avoir accompli tout ce qui était écrit de lui, ils l’ont descendu du bois de la croix et mis au tombeau.
  • 30 Mais Dieu l’a ressuscité d’entre les morts.
  • 31 Il est apparu pendant bien des jours à ceux qui étaient montés avec lui de Galilée à Jérusalem, et qui sont maintenant ses témoins devant le peuple.
  • 32 Et nous, nous vous annonçons cette Bonne Nouvelle : la promesse faite à nos pères,
  • 33 Dieu l’a pleinement accomplie pour nous, leurs enfants, en ressuscitant Jésus, comme il est écrit au psaume deux : Tu es mon fils ; moi, aujourd’hui, je t’ai engendré.
  • 34 De fait, Dieu l’a ressuscité des morts sans plus de retour à la condition périssable, comme il l’avait déclaré en disant : Je vous donnerai les réalités saintes promises à David, celles qui sont dignes de foi.
  • 35 C’est pourquoi celui-ci dit dans un autre psaume : Tu donneras à ton fidèle de ne pas voir la corruption.
  • 36 En effet, David, après avoir, pour sa génération, servi le dessein de Dieu, s’endormit dans la mort, fut déposé auprès de ses pères et il a vu la corruption.
  • 37 Mais celui que Dieu a ressuscité n’a pas vu la corruption.
  • 38 Sachez-le donc, frères, grâce à Jésus, le pardon des péchés vous est annoncé ; alors que, par la loi de Moïse, vous ne pouvez pas être délivrés de vos péchés ni devenir justes,
  • 39 par Jésus, tout homme qui croit devient juste.
    •  
    • Galates 2: 17
    • 17 S’il était vrai qu’en cherchant à devenir des justes grâce au Christ, nous avons été trouvés pécheurs, nous aussi, cela ne voudrait-il pas dire que le Christ est au service du péché ? Il n’en est rien, bien sûr !
    • 3: 14
    • 14 Tout cela pour que la bénédiction d’Abraham s’étende aux nations païennes dans le Christ Jésus, et que nous recevions, par la foi, l’Esprit qui a été promis.
    •  
    • Saint Luc 21: 5 à 28
  • 05 Comme certains parlaient du Temple, des belles pierres et des ex-voto qui le décoraient, Jésus leur déclara :
  • 06 « Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. »
  • 07 Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t-il ? Et quel sera le signe que cela est sur le point d’arriver ? »
  • 08 Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom, et diront : “C’est moi”, ou encore : “Le moment est tout proche.” Ne marchez pas derrière eux !
  • 09 Quand vous entendrez parler de guerres et de désordres, ne soyez pas terrifiés : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas aussitôt la fin. »
  • 10 Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume.
  • 11 Il y aura de grands tremblements de terre et, en divers lieux, des famines et des épidémies ; des phénomènes effrayants surviendront, et de grands signes venus du ciel.
  • 12 Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l’on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues et aux prisons, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon nom.
  • 13 Cela vous amènera à rendre témoignage.
  • 14 Mettez-vous donc dans l’esprit que vous n’avez pas à vous préoccuper de votre défense.
  • 15 C’est moi qui vous donnerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront ni résister ni s’opposer.
  • 16 Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous.
  • 17 Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom.
  • 18 Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu.
  • 19 C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie.
  • 20 Quand vous verrez Jérusalem encerclée par des armées, alors sachez que sa dévastation approche.
  • 21 Alors, ceux qui seront en Judée, qu’ils s’enfuient dans les montagnes ; ceux qui seront à l’intérieur de la ville, qu’ils s’en éloignent ; ceux qui seront à la campagne, qu’ils ne rentrent pas en ville,
  • 22 car ce seront des jours où justice sera faite pour que soit accomplie toute l’Écriture.
  • 23 Quel malheur pour les femmes qui seront enceintes et celles qui allaiteront en ces jours-là, car il y aura un grand désarroi dans le pays, une grande colère contre ce peuple.
  • 24 Ils tomberont sous le tranchant de l’épée, ils seront emmenés en captivité dans toutes les nations ; Jérusalem sera foulée aux pieds par des païens, jusqu’à ce que leur temps soit accompli.
  • 25 Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées et désemparées par le fracas de la mer et des flots.
  • 26 Les hommes mourront de peur dans l’attente de ce qui doit arriver au monde, car les puissances des cieux seront ébranlées.
  • 27 Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans une nuée, avec puissance et grande gloire.
  • 28 Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche. »

 

 

Si tu portes la croix de bon cœur/Je voudrais tellement déverrouiller la porte/Les coeurs purs pourront voir Dieu

Si tu portes la croix de bon cœur, 

c’est elle qui te portera et te conduira à la fin désirée, c’est-à-dire là où tu cesseras de souffrir ; mais ce ne sera pas ici-bas.

Si tu la portes à contrecœur, tu t’en fais un fardeau et tu la rends plus lourde, et pourtant il faudra quand même la porter.

Si tu rejettes une croix, tu en trouveras certainement une autre peut-être plus pesante.

Crois-tu échapper à ce qu'aucun homme n’a pu éviter ? Qui parmi les saints a été sans croix et sans tribulation dans ce monde ?

Jésus Christ lui-même, notre Seigneur, n’a pas été une seule heure dans toute sa vie sans peine et sans douleur. « Ne fallait-il pas que le Christ endure ces souffrances, qu’il ressuscite d’entre les morts pour entrer dans sa gloire ? » (Lc 24,46s)

Comment donc peux-tu chercher une autre voie que cette voie royale de la sainte croix ?...

Cependant, celui qui est affligé par tant de peines n’est pas sans une consolation qui les adoucisse, car il sent croître les fruits de sa patience à supporter sa croix.

Car, lorsqu’il la porte de bon cœur, tout son poids se change en douce confiance qui lui redonne courage…

Cela n’est pas l’effet de la vertu de l’homme mais de la grâce du Christ qui est assez puissante pour transformer une chair fragile au point que ce qu’elle redoute et fuit instinctivement, elle l’embrasse et l’aime dans la ferveur de l’esprit.

Il n’est pas dans la nature de l’homme de porter la croix, d’aimer la croix…; si tu ne comptes que sur toi-même, tu ne pourras rien faire de tel.

Mais si tu mets ta confiance dans le Seigneur, la force te sera donnée d’en haut, et tu auras pouvoir sur la chair et le monde.

Et tu ne craindras pas même le démon, notre ennemi, si tu es armé par la foi et marqué par la croix de Jésus Christ.

L'Imitation de Jésus Christ, traité spirituel du 15ème siècle

Livre II, ch. 12

 

 

===

 

 

 

Je voudrais tellement déverrouiller la porte
de ma prison dont je serre moi-même la clef !
Donne-moi le courage de sortir de moi-même.
Dis-moi que tout est possible à celui qui croit.
Dis-moi que je peux encore guérir,
dans la lumière de ton regard et de ta parole.

 

 

 

(Augustin d'Hippone
(354-430), a chanté dans son ouvrage "De Trinitate" la prééminence de Dieu en tout. Dieu, à la fois transcendant et immanent, présent au plus profond de nous-mêmes.)

 

 

Les coeurs purs pourront voir Dieu, mais nos esprits limités n'arriveront jamais à Le comprendre (saint Grégoire de Nysse)

 

La vision de Dieu est offerte à ceux qui ont purifié leur 

 

coeur. 

 

Cependant "nul n'a jamais vu Dieu." 

 

Ce sont les paroles du grand saint Jean, et elles sont 

 

confirmées par la rigoureuse pensée de saint Paul, disant que Dieu 

 

est Celui Que nul 

 

n'a vu ni ne saurait voir. 

 

Il est ce roc pure et lisse, sur lequel l'esprit peut 

 

constater qu'aucun lieu de repos assuré n'existe ou ne saurait 

 

nous élever. 

 

Selon le point de vue de Moïse, Il est inaccessible. Malgré tous les 

 

efforts, notre esprit ne saurait L'approcher.
(Saint Grégoire de Nysse, Sermon sur les Béatitudes)
Ô mort d'où les morts reviennent à la vie !

La première femme fut formée du côté de l'homme endormi et fut appelée Vie et Mère des Vivants.

 

Le second Adam, ayant incliné la tête, S'endormit sur la croix, afin que de Son sommeil fut formée par Lui l'épouse qui s'épanche du côté de l'Endormi.

Ô mort d'où les morts reviennent à la vie !

 

Quoi de plus pur que ce sang, quoi de plus salutaire que cette blessure!

 

Le Sang du Christ est salut pour qui en veut, tourment pour qui n'en veut pas.

 

Pourquoi hésites-tu, toi qui ne veux pas mourir, à être libéré plus tôt de la seconde mort ?

 

Tu seras libéré de celle-ci si tu veux porter ta croix et suivre le Seigneur, Lui qui porta la Sienne et chercha le serviteur.

 

(Homélie de Saint Augustin, évêque d'Hippone.)

Ô mort d'où les morts reviennent à la vie !
 
Qui est Sainte Hélène ? Présence de ces reliques à Paris.

Qui est Sainte Hélène ? Présence de ces reliques à Paris.


Mes frères et sœurs,

Ste Hélène est plus que connue dans l'histoire de l'Eglise. Saint Grégoire le Grand la représentait comme l'instrument dont Dieu se servit, pour faire briller dans le cœur des Romains les lumières de la foi.

Elle était la mère du 1er empereur chrétien, st. Constantin qui fut " le premier qui a soumis sa pourpre au Christ librement, le reconnaissant comme Dieu et Roi de tous " (Vêpres, stichère du Lucernaire).

Saint Ambroise estime " Constantin bienheureux d'avoir été formé par telle mère " ; saint Paulin de Nole affirme que " Constantin doit autant à la foi de sa mère, qu'à la sienne propre, d'avoir été le prince des princes chrétiens ".

Son autre titre de gloire fut la découverte de la Vraie Croix.

La " Vraie ", parce que sur cette croix précisément notre Sauveur fut crucifié.

L'Eglise a consacré par l'institution de deux fêtes le souvenir de cet acte de la vie de ste Hélène :

*le 6 mars selon le calendrier grégorien ou le 19 mars selon le calendrier julien – Anniversaire de l'Invention de la Vraie Croix et d'autres reliques de la Passion de Notre Sauveur ;

*le 14 septembre / le 27 septembre – Fête de l'Exaltation de la Vraie Croix.


C'est ste Hélène qui se distingua également par la restauration des Lieux Saints en Israël.

Jusqu'à Hélène, cette terre était presque déserte et profanée par les Romains qui ont soit détruit soit caché sous des amas de décombres tous les vestiges de l'histoire évangélique.

Ste Hélène, animée par une foi ardente, arriva en Palestine.

Elle fit une véritable campagne de recherches pour identifier et authentifier les lieux liés avec la vie terrestre du Sauveur : de son lieu de naissance à Bethléem au lieu de sa crucifixion au Golgotha.

Par ces découvertes, elle donna un argument puissant de la vérité historique des récits de l’Évangile.

Grâce à Ste Hélène, la Terre Sainte a été intégrée dans la vie spirituelle de l'Eglise.

Elle a frayé la route des Saints Lieux, les générations de chrétiens ne cesseront d'y marcher sur ses traces pour puiser aux sources de notre foi.

Bref, Ste Hélène est une des figures féminines les plus grandioses que l'antiquité chrétienne nous ait léguées.

(...)

Ste Hélène est tellement grande que si l'on pose la question, en Russie ou en Grèce : où devrait être son corps, si Dieu l'a conservé pour nous ?

La réponse naturelle serait d'associer ce lieu présumé avec l'un des centres de l'histoire chrétienne comme Jérusalem, Rome ou Constantinople.

En aucune façon Paris ne serait parmi les candidats pour un lieu qui abriterait le corps de Ste Hélène.

Et nous, nous sommes ici devant elle pour implorer son aide.

Est-ce que c'est vrai ou faux?

On éprouve d'abord un cruel embarras. Ste Hélène ? Au centre de Paris ? Dans cette ville qu'on associe davantage aux loisirs qu'aux événements de l'histoire de l'Eglise ancienne.

De plus, si l'on regarde du côté des scientifiques, des historiens, on ne trouve que le silence !

Comment est-il possible qu'ils aient oublié dans cette ville qui n'est pas du tout gâtée par les monuments antiques, la mère d'un des plus grands empereurs romains ?

La réponse aux premiers doutes est simple !

Notre science actuelle aime-t-elle le Christ, n'a-t-elle pas rejeté la foi en Lui, d'abord préférant la voix de la raison, ensuite celle de ses passions ?

La science d'aujourd'hui occulte tout ce qui touche la vraie lumière. C'est pourquoi il faut être très prudent avant d'accepter les conclusions des historiens concernant le domaine spirituel, là où la nature de l'Eglise se manifeste avec ses propres lois.

Et les Parisiens ?

Où sont les héritiers de la vénération que st Ambroise de Milan, st Fortunat de Poitiers, st Grégoire de Tours manifestaient envers ste Hélène ?

Nous, les étrangers, nous ne nous rendons pas compte, au vu de la prospérité matérielle de l'Occident vis à vis des malheurs de nos propres pays d'origine, de la tragédie spirituelle qu'éprouve encore la France, et Paris en particulier.

Paris a connu quatre révolutions dévastatrices pour l'Eglise : en 1789, 1830,1848 et 1871. Encore en 1871, les Communards ont tiré du canon à l'entrée de l'église St.Leu-St.Gilles. L'église fut pillée, transformée en club.

C'est par un miracle que les reliques de Ste Hélène furent sauvées.

Et après ?

Les lois antichrétiennes de la séparation de l'église et de l'état, la confiscation des biens de l'Eglise et des monastères, l'expulsion des ordres monastiques de France.

Et actuellement c'est la période du rationalisme triomphant qui nie les saints, ridiculise par tous les moyens les mystères de la foi, sans avoir trouvé d'opposition spirituelle adéquate.

La société française du 20-ème siècle n'est pas encore passée par une perestroïka comme en Russie, où l'on voit ressurgir des cendres des églises, des monastères, des nouveaux séminaires.

En bref, l'absence de vénération actuelle de ste Hélène est une conséquence des problèmes sociaux et moraux d'aujourd'hui, mais en aucune façon n'est liée avec le problème d'authenticité de ses reliques.

Jamais de doutes

Si l'on s'adresse à la voix de l'Eglise, la réponse est plus que simple.

Il n'y eut jamais de doutes ni d'objection jusqu'au 20-ème siècle.

Tout le monde en Occident acceptait ce fait.

D'abord à Rome : on croyait que Ste Hélène y a été enterrée en 328 par son fils Constantin dans un mausolée dont les vestiges existent à nos jours, d'où elle a été ramenée au 9-ème siècle par le moine Teutgis au monastère d'Hautvillers dans le diocèse de Reims.

A Hautvillers : on a d'abord douté qu'un moine si simple, si chétif, puisse s'emparer d'un pareil trésor, du corps d'une véritable impératrice (imaginez en nos jours l'éventualité du vol du corps d'un président de France).

Les moines ont effectué plusieurs expertises, ils ont notamment fait une analyse historique pour s'assurer que Ste Hélène fut bien à Rome. Ensuite on a envoyé une commission compétente à Rome pour constater la disparition des reliques.

Enfin, on a fait subir à Teutgis une épreuve, qu'on utilisait dans les circonstances exceptionnelles pour tester si le témoin dit la vérité.

En présence de l'évêque de Reims, le célèbre Hincmar, du roi Charles le Chauve et de sa cour, Teutgis est passé par l'eau bouillante, croyant fermement que Ste Hélène le délivrerait : il resta sain et sauf.

Depuis, la foi en l'authenticité du corps de Ste Hélène resta à Hautvillers inébranlable jusqu'à la Révolution.

De plus beaucoup de miracles grâce aux prières à Ste Hélène, ne pouvaient qu'affermir davantage cette foi.

A Paris : on accepta l'authenticité des reliques car depuis leur arrivée à Hautvillers, elles avaient été examinées plusieurs fois à l'occasion des changements de châsse et des divers malheurs dus aux guerres de religion du 16-ème siècle.

Les conclusions des commissions qui ont procédé à l'ouverture de la châsse et à la translation des reliques de Ste Hélène se corroborent.

Elles témoignent que ce sont les mêmes reliques qui furent reçues au 9-ème siècle et qui ont été transmises en 1820 par le moine Grossard à la Confrérie des Chevaliers du Saint-Sépulcre qui avaient leur siège à l'église St.Leu-St.Gilles.

En 1875, après les désastres de la Commune de Paris, on a ouvert la châsse une dernière fois.

On établit un certificat médical décrivant du point de vue anatomique les reliques de Ste Hélène.

Se basant sur ce certificat, Mgr Richard, archevêque de Paris, constata que " la châsse renferme le tronc presque entier du corps de Ste Hélène ; dépourvu de tête et des membres fortement comprimé et aplati dans le sens bilatéral et que l'état du corps conservé dans la châsse de l'église St.Leu-St.Gilles correspond aux descriptions connues enregistrées par les Bollandistes au 18-ème siècle ".

La châsse fut alors placée plus en vue, au-dessus et en arrière du maître-autel, au pied du grand crucifix, suspendu entre les deux piliers de l'abside.

Depuis personne n'a ouvert le reliquaire.

La Croix est une folie...

Au 20-ème siècle, les historiens ont qualifié la translation de ste Hélène de Rome à Hautvillers par le terme de " vol ".

Ils ont insisté sur ce terme, sous-entendu que tout devient suspect : les circonstances décrites, l'objet-même du vol.

Est-ce vraiment Ste Hélène qui est arrivée en France ?

Teutgis ne fut-il pas victime ou même personne consentant à la duperie ?

Or c'est ici que nous touchons le domaine propre de la foi.

Les reliques sont-elles seulement des " objets " de ce monde, sous-entendu passifs, et dans ce cas elles ne sont que les témoins du passé ou bien sont-elles des " sujets " et, alors, elles sont et peuvent être actives.

Pour nous les chrétiens, la vénération des reliques repose sur la foi que les saints sont plus facilement accessibles par leurs restes terrestres que Dieu a voulu nous confier.

Et ce saint continue à participer dans la vie de l'Eglise entière, dans notre vie personnelle par l'intermédiaire de ses reliques, à sa façon, selon la volonté de Dieu.

Plusieurs circonstances enregistrées dans le récit de la translation de Ste Hélène de Rome à Hautvillers : événements extraordinaires, guérisons, – témoignaient à ceux qui les ont accompagnées lors du trajet, du consentement réelle de Ste Hélène à poursuivre le chemin.

C'est pourquoi, nous ne devons pas être étonnés, sachant que le pape Léon IX, après avoir reçu la commission des moines de Hautvillers venus vérifier le récit de Teutgis, n'avait pas réclamé les reliques.

Après s'être renseigné sur l'histoire de la translation, il a compris que telle était la volonté de Ste Hélène, elle-même, de reposer dans un autre endroit que Rome.

L'Eglise orthodoxe a déjà tranché dans un cas similaire, notamment en ce qui concerne la translation des reliques de st Nicolas de Myre en Asie Mineure à Bari en Italie, en 1087.

On chante dans l'office du 22 mai commémorant l'événement, qu'il ne fut pas digne que ces reliques restent sans la vénération qui leur est due dans un lieu désert.

C'est pourquoi elles ont été transférées de l'Asie Mineure, dévastée par les Turcs en Italie, pour servir aux fidèles dans un pays qui était à cette époque en voie de développement.

Rappelons que le 9-ème siècle, l'époque de la translation des reliques de Ste Hélène, était l'époque de l'épanouissement culturel et politique, dit de la Renaissance carolingienne, période où se sont constitués en germe les états du monde moderne issus des royaumes barbares.

La conclusion s'impose : c'est vraiment le corps de Ste Hélène qui est devant nous.

Dans ce cas des questions se lèvent :


1. Pourquoi est-ce à Paris que repose Ste Hélène, pourquoi cette rue fut-elle choisie dans cette ville ;


2. Pourquoi cet abandon actuel ?

Peut-on comprendre ce signe que Dieu nous envoie ? Nous ne pouvons que sonder les desseins de Dieu.

Pourquoi Paris ?

Même si ce n'est pas une ville dite sainte, Paris est l'un des centres de la civilisation, de la culture incontournables des temps modernes.

Comment voulez-vous que Dieu, qui veut que tout le monde soit sauvé et que chacun arrive à la connaissance de la vérité, sauve son peuple et son héritage.

Il nous offre des signes de salut : les reliques des héros de notre foi, pour qu'elles soient à notre portée et là où l'histoire moderne se creuse réellement.

Pourquoi cette rue ?

On ne peut voir ici que le vice.

Mais soyons prudents : les derniers peuvent devenir les premiers, et on se souvient de la mise en garde : les prostituées vous précédent dans le Royaume des cieux.

D'autre part, cette rue porte le nom de st Denis.

C'est elle qui menait de l'Ile de la Cité, siège du pouvoir terrestre, à la Basilique de st Denis, lieu d'enterrement du 1er évêque de Paris, du patron spécial de la monarchie, de l'état français.

C'est par cette rue que passaient les cortèges funèbres accompagnant les Rois sur leur dernier chemin vers le lieu du repos à la Basilique, et c'est par elle que le cortège emmenait le Roi de Reims après le couronnement.

Ce n'est pas une rue, c'est la rue qui relie Paris à ses origines chrétiennes, la France terrestre avec son protecteur céleste.

Est-ce un hasard que celle qui a ranimé la foi de l'église déchirée par les querelles ariennes, se trouve ici sur cette rue qui mène vers celui qui a engendré la foi à Paris ?

Pourquoi cet abandon, cet oubli ?

C'est un signe, que l'évolution éthique et politique est défaillante et qu'il faut changer quelque chose.

Nous ne pouvons agir que pour nous-mêmes.

Croyons, comme st Séraphin de Sarov : sauve-toi toi-même et mille autres seront sauvés.

Quel est le vrai sens de ce signe, de cette invention ?

Les Pères ont dit que Dieu souvent nous révèle les saints : leurs reliques, leurs tombeaux oubliés, la veille d'événements pénibles, de grands bouleversements pour nous affermir.

Et tout incite à penser ainsi, en regardant le monde autour de nous.

C'est comme si l'on déterrait les anciennes armes de guerre.

Parfois Dieu révèle ces trésors pour manifester Sa gloire, Sa puissance.

C'est pourquoi on pourrait trembler face à cette nouvelle invention des reliques de Ste Hélène, mais nous devons croire que tout est pour notre bien, pour le mieux.

Qui oserait pénétrer les desseins de Dieu ?

Il y a un parallélisme frappant entre l'époque où vivait Ste Hélène et la nôtre :

-l'indifférence spirituelle, la décadence morale, la foi chrétienne ridiculisée.

C'est Hélène qui fut choisie comme l'un des instruments pour ranimer la foi chrétienne fléchissante.

C'est elle qui a cru à la grâce des Lieux Saints et, par un effort extraordinaire, vu son âge avancé, elle a ouvert la voie vers la grâce aux innombrables foules de pèlerins.

Les parcelles de la Vraie Croix retrouvée ont été distribuées à toutes les églises comme témoins de la vérité de l'Incarnation et les miracles qui ont été produits manifestaient la réalité de l'Amour divin envers nous.

Aujourd'hui, quand notre foi est devenue plutôt tiède, quand notre salut est menacé, c'est pour rallumer la flamme de notre foi, qu'elle est là.

Elle-même, à la fin de sa vie terrestre, a trouvé les lieux saints en Palestine. Actuellement c'est une terre déchirée par les conflits nationaux et religieux.

Maintenant, dans sa vie céleste, elle nous indique un autre lieu saint presque ignoré : Paris. Ne donnons que quelques exemples :

*c'est ici dans la Sainte Chapelle que fut gardée la Couronne d'épines actuellement conservée à Notre-Dame de Paris ;

*c'est à Argenteuil, à 15 mn de Paris, que l'on garde la Tunique du Christ, celle qui fut tirée au sort par les soldats au pied de la Croix (Qui va prier devant cette Robe " sans couture ", symbole par excellence de l'unité de l'Eglise ?) ;

*c'est dans la Basilique St-Denis, aujourd'hui vide, que repose encore maintenant le corps de st Denis, de celui qui a fondé l'Eglise de Paris.

D'après la Tradition unanimement confessée jusqu'aux Temps Nouveaux, temps de la Raison, peut-être, mais au profit de la foi, ce fut un disciple de st Paul Denys l'Aréopagite, devenu 1er évêque d'Athènes, qui est venu évangéliser la Gaule et finit ses jours par un martyr glorieux.

Les œuvres qu'on lui attribue ont fait de lui l'un des piliers de la théologie orthodoxe et occidentale.

Prions pour que le zèle ardent de Sté Hélène fasse naître dans nos cœurs un élan pour nous débarrasser de nos préjugés rationalistes, pour que nous puissions nourrir notre foi auprès de ces sources pures que Dieu, dans son Amour a mis à notre disposition, à côté de nous.

Une chose est sûre : le fait que Ste Hélène, la sainte universelle, ait choisi la France pour y reposer signifie l'incorporation de la France dans l'orthodoxie. Cette invention ouvre une nouvelle page dans les relations Est-Ouest, dans les relations entre les deux églises.

Là où les discussions théologiques sont dans l'impasse, où les pourparlers entre les institutions représentatives des Eglises piétinent, Dieu fait intégrer l'Eglise de France dans l'économie du salut universel par le fait qu'une des plus grandes saintes orthodoxes repose ici.

Cette terre ne peut plus être étrangère pour nous, car Ste Hélène l'a choisi pour y habiter après son départ aux cieux.

Rappelons que dans l'Eglise orthodoxe sa mémoire est unie à celle de st Constantin, son fils. Leur fête est célébrée le 21 mai / 3 juin. On les vénère comme des " empereurs saints, glorieux, couronnés de Dieu et égaux aux apôtres ".

En Occident sainte Hélène a son propre jour de fête. C'est le 18 août. Dans la notice au Martyrologe Romain elle est aussi associée à l'empereur Constantin : " Fête de sainte Hélène, mère de l'empereur Constantin, lequel donna l'exemple aux autres princes, par son zèle pour la défense et l'extension de l'Eglise ".

Texte du Père Nicolas Nikichine (alors diacre), directeur du Centre de pèlerinage du diocèse de Chersonèse

Source : La France orthodoxe ...vue de la Russie

http://la-france-orthodoxe.net/fr/saint/?p=helene

Qui est Sainte Hélène ? Présence de ces reliques à Paris.

SDJ26SEPT (2)

barrefleurs-marron-f

 

Jésus dit à Maria Valtorta :

 
Écris : « La Croix a tout Pouvoir contre Le Pouvoir du Démon », puis décris ce que tu verras.

 

Maria Valtorta raconte sa vision :

 

Je vois une jeune fille, presque encore adolescente. Elle est aux prises avec un jeune homme qui doit avoir la trentaine.
La jeune fille est très belle, grande, brune et bien faite. Le jeune lui aussi est beau. Mais autant la jeune fille a un aspect doux malgré sa sévérité, autant cet homme, malgré son sourire forcé, a quelque chose de peu sympathique. On dirait que, sous une patine de bienveillance, il a un caractère trouble et torve.
Il fait de grandes déclarations d’affection à la jeune fille. Il se dit prêt à faire d’elle une épouse heureuse, la reine de son cœur et de sa maison.

 

 

Mais la jeune fille que j’entends appeler « Justine » repousse ces propositions amoureuses avec une constance sereine.
« Mais tu pourras faire de moi un saint de ton Dieu, Justine, puisque tu es Chrétienne, je le sais !!! ».giustina.2

 

Mais je ne suis pas ennemi des Chrétiens. Je ne suis pas incrédule sur les vérités d’outre-tombe. Je crois à une autre vie et à l’existence de l’esprit. Je crois que des êtres spirituels veillent sur nous, se manifestent et nous aident.

Moi aussi j’en reçois de l’aide. Comme tu le vois, je crois ce que tu crois. Je ne pourrais jamais t’accuser parce que je devrais m’accuser moi aussi du même péché.

Je ne crois pas, comme bien des gens, que les Chrétiens sont des hommes qui pratiquent la magie noire.

Je suis donc persuadé que, unis tous les deux, nous ferons de grandes choses.

 

N’insiste pas, Cyprien. Je ne discute pas tes croyances. Je veux bien croire, aussi, que, unis, nous ferions de grandes choses. Je ne nie pas non plus être Chrétienne, et je veux bien admettre que tu aimes les Chrétiens.

Je prierai pour que tu puisses les aimer au point que tu puisses devenir un héros parmi eux. Alors si Dieu le veut, nous serons unis pour un même destin, mais pour un destin tout spirituel.

 

Car je fuis tout autre union. Je veux me réserver toute entière pour Le Seigneur afin d’obtenir cette Vie à laquelle tu dis croire aussi, et parvenir à posséder l’amitié de ces esprits dont tu admets toi aussi qu’ils veillent sur nous et accomplissent, au nom du Seigneur, des œuvres de bien.

saintscyprienetjustine1vu.2

barrefleurs-marron-f

 

En voilà assez, Justine !!! Mon esprit protecteur est Puissant. Il te forcera à me céder.

 

Oh non !!! S’il est un esprit du Ciel, il ne pourra que vouloir ce que Dieu veut. Or Dieu veut pour moi La Virginité et, j’espère, le Martyre.

giustina.2

barrefleurs-marron-f

C’est pourquoi ton esprit ne pourra me pousser à faire une chose contraire à la Volonté de Dieu.
De plus, si cet esprit ne vient pas du Ciel, alors il ne pourra rien contre moi, sur qui Le Signe Vainqueur est levé pour me défendre.

 
Ce signe est vivant dans mon esprit, dans mon cœur, dans mon âme, dans ma chair et ils seront victorieux sur toute voix autre que celle de Mon Seigneur.

Va en Paix, mon frère, et que Dieu t’illumine pour que tu connaisses La Vérité.
Je prierai pour La Lumière de ton âme.

Cyprien quitte la maison en grommelant des menaces que je ne saisis pas bien. Justine le regarde partir avec des larmes de pitié.
Puis elle se retire en prière, après avoir rassuré deux petits vieux, certainement ses parents, qui avaient accouru aussitôt le jeune homme parti.
« Ne craignez rien. Dieu nous protègera et fera de Cyprien l’un des nôtres. Priez vous aussi et ayez Foi ».

 

 

La vision comprend maintenant deux parties, comme si le lieu se divisait en deux. D’un côté je vois la chambre de Justine, de l’autre une pièce de la maison de Cyprien.
La première prie, prosternée devant une simple Croix gravée entre deux fenêtres comme si c’était un dessin ornemental et surmonté de la figure de L’Agneau, flanquée d’un côté par le poisson et de l’autre par une source qui semble puiser son liquide dans les gouttes de sang qui jaillissent de la gorge déchirée de L’Agneau Mystique.

Je comprends qu’il s’agit de figures en vogue du symbolisme Chrétien de cette époque cruelle.

En l’air, au-dessus de Justine prosternée en prière, il règne une luminosité douce qui, bien qu’incorporelle, a l’apparence d’un être angélique.

 

Dans la chambre de Cyprien, en revanche, au milieu d’instruments cabalistiques et magiques, se trouve le même Cyprien. Il est tout occupé à s’affairer autour d’un trépied sur lequel il jette des substances résineuses, je crois, qui produisent de denses volutes de fumée, et à tracer sur elles des signes, tout en murmurant des paroles de quelque rite obscur.

Justine

barrefleurs-marron-f

La pièce se remplit d’un nuage bleuté qui voile les contours des choses et fait apparaître le corps de Cyprien comme derrière un espace d’eaux tremblotantes.
Il s’y forme un point phosphorescent qui s’agrandit peu à peu jusqu’à atteindre un volume presque semblable à celui d’un corps humain.

 
J’entends des paroles mais je n’en saisis pas le sens. Je vois cependant que Cyprien s’agenouille et montre des signes de vénération comme s’il priait quelqu’un de Puissant. Le nuage disparaît lentement, et Cyprien se retrouve de nouveau seul.

barrefleurs-marron-f

En revanche, un changement se produit dans la chambre de Justine. Un point phosphorescent qui danse comme un feu follet fait des cercles toujours plus étroits autour de la jeune fille en Prière.

 

Mon conseiller intérieur m’avertit que c’est l’heure de la tentation pour Justine et que cette lumière était un esprit mauvais qui tente d’inciter la vierge de Dieu à la sensualité en suscitant en elle toutes sortes de sensations et de visions mentales.

 

Je ne vois pas ce qu’elle voit. Je me rends seulement compte qu’elle souffre et que, lorsqu’elle est sur le point de fléchir, elle vainc la Puissance occulte en traçant de sa main un signe de Croix sur elle et en l’air avec une petite Croix qu’elle a prise sur sa poitrine.CROIX2

 

La troisième fois, la tentation doit être violente, car Justine s’adosse à La Croix dessinée sur le mur et, de ses deux mains levées devant elle, elle dresse l’autre petite Croix.

 
On dirait un combattant isolé qui se défend le dos au mur, appuyé contre un refuge inébranlable, et tient devant lui un bouclier invincible.
La lumière phosphorescente ne résiste pas à ce double signe et se dissipe.
Justine reste en Prière.

Il y a alors une interruption, car la vision est manifestement coupée. Mais je la retrouve ensuite, avec les mêmes personnages.
La vierge et Cyprien sont toujours présents et discutent ardemment. De nombreuses personnes y assistent et s’unissent à Cyprien pour prier la jeune fille de céder et de se marier, pour libérer la cité d’une pestilence.

Ce n’est pas à moi, répond Justine, de changer d’avis, mais à votre Cyprien. Qu’il se libère, lui, de l’esclavage de son mauvais esprit et la cité sera sauve.

Quant à moi, je reste plus que jamais fidèle au Dieu auquel je crois, et je lui sacrifie tout votre bien à tous.
L’on verra alors si le Pouvoir de Mon Dieu est supérieur à celui de vos dieux et à celui du Mauvais que celui-ci adore.

La foule s’agite, en partie contre Cyprien et en partie contre la jeune fille…que je retrouve plus tard auprès du jeune homme, désormais bien plus adulte et portant les signes Sacerdotaux : Le Pallium et la tonsure circulaire à la place des cheveux ornés et plutôt longs qu’il avait auparavant.

 
Ils se trouvent dans la prison d’Antioche, dans l’attente de leur supplice et Cyprien rappelle à sa compagne une ancienne discussion.

SONY DSC

barrefleurs-marron-f

 

Voici que s’accomplit maintenant ce que, de différentes manières, nous avions prophétisé.

Ta Croix a remporté La Victoire, Justine. Tu n’as pas été ma femme, mais celle qui m’a enseigné. Tu m’as libéré du mal et conduit à La Vie.
Lorsque l’esprit des ténèbres que j’adorais m’a avoué son impuissance à te vaincre, j’ai compris.

« Elle triomphe par La Croix » m’a-t-il dit. Je n’ai aucun Pouvoir sur elle.

Son Dieu Crucifié est plus Puissant que tout L’Enfer réuni. Il m’a vaincu un nombre infini de fois, et il en ira toujours de même.

 

Celui qui croit en Lui et en

Son Signe évite tous les pièges.

CROIX2

barrefleurs-marron-f

Seuls ceux qui ne croient pas en Lui et méprisent Sa Croix tombent en notre Pouvoir et périssent dans notre Feu.

Je n’ai pas voulu aller vers ce Feu, mais connaître Le Feu de Dieu qui te rendait si belle et pure, si Puissante et Sainte.

 
Tu es la mère de mon âme et, pour cette raison, je te prie en cette heure de nourrir ma faiblesse par ta force, pour que, ensemble, nous montions vers Dieu.

C’est toi qui est maintenant mon Évêque, mon frère. Au nom de Notre Seigneur Jésus-Christ, absous-moi de toute faute afin que, plus Pure que le lys, je te précède dans La Gloire.

barrefleurs-marron-f

Je te Bénis, je ne t’absous pas, car il n’y a pas de faute en toi. Et toi, pardonne à ton frère tous les pièges qu’il t’a tendus.
Prie pour moi, qui ai fait tant d’erreurs.

 

Ton sang et ton Amour actuel lavent toute trace d’erreur. Mais prions ensemble : Notre Père…

Deux gardiens entrent pour troubler cette noble Prière.

« Les tortures ne vous suffisent-elles toujours pas ??? Vous résistez encore ??? Vous ne sacrifiez pas aux dieux ???

Kipriyan_G_D1

barrefleurs-marron-f

Nous faisons à Dieu Le Sacrifice de nous-mêmes, au Dieu Vrai, Unique, Éternel et Saint. Donnez-nous La Vie. C’est celle que nous désirons.

Par Jésus-Christ Seigneur du monde et de Rome, par le Roi Puissant devant lequel César n’est que vile poussière, pour le Dieu devant qui s’inclinent les Anges et tremblent les Démons, que la mort nous soit donnée.

Furieux, les bourreaux les jettent à terre, les traînent sans pouvoir les séparer, car les mains de ces deux héros du Christ sont soudées l’une à l’autre.

C’est ainsi qu’ils vont au lieu du martyre, qui semble être l’une des salles des questeurs habituelles.
Et deux coups de tranchant assénés par deux bourreaux musclés coupent ces deux têtes héroïques et donnent à leur âme des ailes pour Le Ciel.

SONY DSC

barrefleurs-marron-f

Jésus dit :

 

L’histoire de Justine d’Antioche et de Cyprien est l’une des plus belles qui témoigne en faveur de Ma Croix.

Celle-ci, l’échafaud baigné de Mon Sang, a accompli d’infinis miracles au cours des siècles. Elle en accomplirait encore si vous aviez Foi en elle.

Mais le miracle de la conversion de Cyprien, cette âme au Pouvoir de Satan qui devient martyr de Jésus, est l’un des plus Puissants et des plus beaux.

Que voyez-vous, vous, les hommes ??? Une adolescente seule tenant une petite Croix dans les mains, et une Croix légère à peine gravée dans le mur.
Une adolescente dont le cœur est réellement convaincu de la Puissance de La Croix et qui se réfugie en Elle (La Croix) pour remporter la victoire.


 

En face d’elle, un homme que le commerce avec Satan a enrichi de tous les vices capitaux. Il est habité par la Luxure, la Colère, le mensonge, l’aveuglement spirituel et l’erreur, et encore par le Sacrilège et L’Union aux Forces Infernales.
Il a, pour l’assister, Le Seigneur de L’Enfer avec toutes ses Séductions.

 

 

 

Eh bien !!! C’est l’adolescente qui remporte la victoire. Et pas seulement cela, mais, contraint par une force invincible, Satan est obligé d’avouer la Vérité et de perdre son disciple.

 

La vierge fidèle ne vainc pas pour elle seule, mais pour toute la cité, libérant Antioche du maléfice qui se répand comme une pestilence et fait périr les habitants.

 

Elle vainc pour Cyprien et fait de lui un serviteur du Christ alors qu’il était serviteur de Satan.

 

Le Démon, la maladie, l’homme,

tous sont vaincus par une main d’adolescente

qui brandit La CROIX.

 

barrefleurs-marron-f

 

Vous connaissez peu Ma Martyre. Mais vous devriez la représenter, sa petite main armée de La Croix, debout sur la pierre qui clôt L’Enfer et sous laquelle gronde Satan, vaincu et prisonnier.

 

C’est ainsi que vous devriez vous la rappeler et l’imiter. Car, plus que jamais, Satan parcourt la terre et déchaîne ses forces de Mal pour vous faire périr. Et il n’y a que La Croix qui puisse Le vaincre.

 Rappelez-vous qu’Il a lui-même reconnu : Le Dieu Crucifié est plus Puissant que tout L’Enfer. Il me Vaincra toujours. Celui qui croit en Lui évite tous les pièges.

Ayez Foi, ayez Foi, Mes enfants !!! C’est une question vitale pour vous. Soit vous croyez et tout ira bien pour vous, soit vous ne croyez pas et vous connaîtrez toujours plus le Mal.

 
Vous qui croyez, utilisez ce Signe avec Vénération. Vous qui êtes sceptiques et, par votre doute, l’avez effacé de votre esprit comme sous l’effet de sucs corrosifs (et de fait, le doute est corrosif comme un acide), gravez à nouveau dans votre pensée et votre cœur ce signe qui vous rend sûrs de la protection Divine.

 

Plus l’heure de la réunion avec Dieu est proche, plus il faut que la Foi grandisse. En effet, Satan ne s’est jamais lassé de vous troubler par ses manigances et, comme il est rusé, féroce, flatteur, Il a toujours cherché à vous faire fléchir à force de sourires, de chants, de rugissements, de sifflements, de caresses et de coups de griffes.

 

Mais à l’heure de la mort,

Il augmente ses agissements

pour vous arracher au Ciel.

saintscyprienetjustine1vu.2

C’est bien là l’heure d’étreindre La Croix, pour que les ondes de la tourmente finale de Satan ne puissent vous submerger. 

Ensuite vient La Paix éternelle.

 
Courage Maria (Valtorta). Que La Croix soit ta Force maintenant et à l’heure de ta mort.

 

Que La Croix de la mort,

la dernière Croix de l’homme,

ait deux bras. Que l’un soit Ma Croix,

et l’autre Le Nom de Marie.

jim-caviezel-jesus-et-maia-morgenstern-marie-dans-le-film-la-passion-945029_1902

 

Alors la mort arrive dans La Paix de ceux qui sont délivrés même de la proximité de Satan. Car Lui, Le Maudit, ne supporte ni La Croix, ni Le Nom de Ma Mère.
Il faut faire connaître cela à beaucoup. Tous, en effet, vous devrez mourir et, tous, vous avez besoin de cet Enseignement pour sortir Vainqueurs de l’ultime piège de celui qui vous hait infiniment.

 

Car Lui, Le Maudit, ne supporte

ni La Croix, ni Le Nom de Ma Mère.

 

 

FLEURBRUNE

(dans les Cahiers de 1944)

Source : http://reflexionchretienne.e-monsite.com/pages/vie-des-saints/septembre/saint-cyprien-et-sainte-justine-martyrs-314-fete-le-26-septembre.html

1er Dimanche après la Fête de la Sainte Croix

  • Soirée :
    • Saint Luc17: 20-37
  • Matin :
    • Saint Mathieu 24: 36-51
  • Avant de Saint Qurbana :
    • Psaume 34
    • Genèse 42: 1 à 28
    • Isaïe 1: 10 – 20
    • Saint Qurbana :
    • Actes 3: 20 – 26
  • 20 Viendront les temps de la fraîcheur de la part du Seigneur, et il enverra le Christ Jésus qui vous est destiné.
  • 21 Il faut en effet que le ciel l’accueille jusqu’à l’époque où tout sera rétabli, comme Dieu l’avait dit par la bouche des saints, ceux d’autrefois, ses prophètes.
  • 22 Moïse a déclaré : Le Seigneur votre Dieu suscitera pour vous, du milieu de vos frères, un prophète comme moi : vous l’écouterez en tout ce qu’il vous dira.
  • 23 Quiconque n’écoutera pas ce prophète sera retranché du peuple.
  • 24 Ensuite, tous les prophètes qui ont parlé depuis Samuel et ses successeurs, aussi nombreux furent-ils, ont annoncé les jours où nous sommes.
  • 25 C’est vous qui êtes les fils des prophètes et de l’Alliance que Dieu a conclue avec vos pères, quand il disait à Abraham : En ta descendance seront bénies toutes les familles de la terre.
  • 26 C’est pour vous d’abord que Dieu a suscité son Serviteur, et il l’a envoyé vous bénir, pourvu que chacun de vous se détourne de sa méchanceté. »

 

    • I Corinthiens 2: 10-16
  • 10 C’est à nous que Dieu, par l’Esprit, en a fait la révélation. Car l’Esprit scrute le fond de toutes choses, même les profondeurs de Dieu.
  • 11 Qui donc, parmi les hommes, sait ce qu’il y a dans l’homme, sinon l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît ce qu’il y a en Dieu, sinon l’Esprit de Dieu.
  • 12 Or nous, ce n’est pas l’esprit du monde que nous avons reçu, mais l’Esprit qui vient de Dieu, et ainsi nous avons conscience des dons que Dieu nous a accordés.
  • 13 Nous disons cela avec un langage que nous n’apprenons pas de la sagesse humaine, mais que nous apprenons de l’Esprit ; nous comparons entre elles les réalités spirituelles.
  • 14 L’homme, par ses seules capacités, n’accueille pas ce qui vient de l’Esprit de Dieu ; pour lui ce n’est que folie, et il ne peut pas comprendre, car c’est par l’Esprit qu’on examine toute chose.
  • 15 Celui qui est animé par l’Esprit soumet tout à examen, mais lui, personne ne peut l’y soumettre.
  • 16 Car il est écrit : Qui a connu la pensée du Seigneur et qui pourra l’instruire ? Eh bien nous, nous avons la pensée du Christ !

 

    • Saint Marc 13: 28 -37
  • 28 Laissez-vous instruire par la comparaison du figuier : dès que ses branches deviennent tendres et que sortent les feuilles, vous savez que l’été est proche.
  • 29 De même, vous aussi, lorsque vous verrez arriver cela, sachez que le Fils de l’homme est proche, à votre porte.
  • 30 Amen, je vous le dis : cette génération ne passera pas avant que tout cela n’arrive.
  • 31 Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas.
  • 32 Quant à ce jour et à cette heure-là, nul ne les connaît, pas même les anges dans le ciel, pas même le Fils, mais seulement le Père.
  • 33 Prenez garde, restez éveillés : car vous ne savez pas quand ce sera le moment.
  • 34 C’est comme un homme parti en voyage : en quittant sa maison, il a donné tout pouvoir à ses serviteurs, fixé à chacun son travail, et demandé au portier de veiller.
  • 35 Veillez donc, car vous ne savez pas quand vient le maître de la maison, le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin ;
  • 36 s’il arrive à l’improviste, il ne faudrait pas qu’il vous trouve endormis.
  • 37 Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! »

 

LORSQU'UN PHILOSOPHE ATHÉE 

REJOINT L'ETHIQUE NATURELLE

ET CHRÉTIENNE...MATIÈRE A

REFLEXION....

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIAToujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons... 

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

Image of the Saviour Not Made by Hand: a traditional Orthodox iconography in the interpretation of Simon Ushakov (1658).:

Où nous trouver ?

 

 

Grande Paroisse NORD-OUEST et NORD-EST (Paroisse Cathédrale N-D de Miséricorde):

 NORMANDIE :

CHANDAI (61) et CHAISE-DIEU DU THEIL (27):

 * Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Messe journalières en semaine à 10h30 (Teléphoner en cas d'absence)

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Maison Ste Barbe 
(Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)

15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

PARIS ET REGION PARISIENNE:

* Relais Paroissial Sainte Geneviève Mar Thoma

Permanence pastorale tous les Vendredis et Samedi précédents les 1ers Dimanches de chaque mois.(Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

ALSACE-LORRAINE (Grand Est):

* Relais Paroissial Sainte Sainte Clotilde Permanence pastorale épisodique à organiser  sur asstradsyrfr@laposte.net ou  par SMS au 06 48 89 94 89 ,Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . Sainte 

 

++++++++++++++++++++++++++

Ou trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

 

_____________________________________________________

 

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

Note:
Eglise Métropolitaine fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare) pour l'Europe et ses missions, notre Eglise Syro-Orthodoxe de Mar Thoma, située en francophonie et ses missions d'Afrique, du Brésil, du Pakistan et en Amérique latine* est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l’Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Métropolite et Sœur Marie-André M'Bezele, moniale (06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:
A Igreja Metropolitana fundada graças ao ímpeto missionário da Igreja Ortodoxa Síria das Índias (Malankare) para a Europa e suas missões, nossa Igreja Siro-Ortodoxa de Mar Thoma, localizada em Francofonia e suas missões da África, Brasil, do Paquistão e da América Latina * é uma Igreja Ortodoxa Oriental.

O mosteiro siríaco é um centro de oração pela unidade das igrejas apostólicas, a unanimidade do testemunho cristão e a paz do mundo.

¤ Pastoral em várias regiões da França para: acompanhamento espiritual, sacramentos, sacramentais (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações para cura) ...

Para os serviços pastorais prestados ao mosteiro como a recepção dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não exigimos nenhum pagamento fixo.

As ofertas são gratuitas e não são obrigatórias, no entanto, qualquer oferta é deduzida da sua renda tributável em 66% da sua renda.
Rotule todos os C B com a seguinte ordem "Metropolitan E S O F"

Para a capelania francófona siro-ortodoxa de africanos que vivem na França, entre em contato com os chefes: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-André M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:
Metropolitan Church founded thanks to the missionary impetus of the Syrian Orthodox Church of the Indies (Malankare) for Europe and its missions, our Syro-Orthodox Church of Mar Thoma, located in Francophonie and its missions from Africa, Brazil, of Pakistan and Latin America * is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Prayer Center for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral office in various regions of France for: spiritual accompaniment, sacraments, sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers for healing) ...

For the pastoral services rendered to the monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

Offerings are free and not obligatory. However, any offer is deducted from your taxable income at 66% of your income.
Label all C B with the following order "Metropolitan E S O F"

For the Francophone Syro-Orthodox Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-André M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

----------------------------------------------------------------

Nota:
La Iglesia Metropolitana, fundada gracias al ímpetu misionero de la Iglesia Ortodoxa Siria de las Indias (Malankare) para Europa y sus misiones, nuestra Iglesia Siro-Ortodoxa de Mar Thoma, ubicada en la Francofonía y sus misiones desde África, Brasil, de Pakistán y América Latina * es una iglesia ortodoxa oriental.

El monasterio siríaco es un centro de oración por la unidad de las iglesias apostólicas, la unanimidad del testimonio cristiano y la paz del mundo.

¤ Presencia pastoral en varias regiones de Francia para: acompañamiento espiritual, sacramentos, sacramentales (bendiciones, oraciones de liberación o exorcismo, oraciones para sanar) ...

Para los servicios pastorales prestados al monasterio como la recepción de los fieles para estancias cortas o retiros espirituales, no requerimos ninguna reparación.

Las ofertas son gratuitas y no obligatorias, sin embargo, cualquier oferta se deduce de su ingreso imponible al 66% de su ingreso.
Etiquete todos los C B con el siguiente orden "Metropolitan E S O F"

Para la Capellanía franco-ortodoxa francófona de africanos que viven en Francia, comuníquese con los Jefes: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitana y la Hermana Marie-André M'Bezele, monja (06.17.51.25.73).

* Pour aller plus loin, cliquez ci-dessous:

L'Église Syrienne Orthodoxe de Mar Thomas en France, au ...

 

 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU

 

MONASTÈRE, C'EST SIMPLE...

Le Moine ne rompt pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux

les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ

Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son

amour pour tous les hommes…

 

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et

intercède pour l’humanité.

 

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence,

participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le

monde…

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de

prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

 

 

Monastère Syro-Orthodoxe de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly, 4

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

 

 

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2020 2 01 /09 /septembre /2020 14:18

SOMMAIRE:

-Rendez-vous liturgiques

-Divine Miséricorde

-Lectionnaire pour le 4ème Dimanche après l'Assomption.

-La rentrée scolaire avec le Covid 19

-Catherine de Sienne, une apôtre de la réconciliation ?

-Le Linceul de Turin, un signe pour notre génération (Vidéo)

-NOUVELLE PROVOCATION ANTICHRÉTIENNE Recep Tayip Erdogan ordonne que l’église Saint-Sauveur-in-Chora soit reconvertie en mosquée.

-Un esprit sain dans un corps sain, suivi de la prière pour les vocations.

-Témoignage de mort imminente

-LA JOIE PARFAITE ET LA VRAIE VERTU

-L'Iran Chrétien.

-Au secours du Patrimoine religieux, le Loto du Patrimoine ?

-Fête de la Nativité de la Sainte Vierge suivie du Lectionnaire.

-Le Liban au défit de la période hivernale

-Annonces d'intérêt général

 

Nos prochains Rendez-Vous Liturgiques au

 

Monastère et en dehors:

 

 

¤DIMANCHE 6 SEPTEMBRE,

 

TOUS AU MONASTÈRE POUR LE

 

PÈLERINAGE

 

MENSUEL,

MAIS AUSSI POUR

 

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

 

EXTRAORDINAIRE

 

DE L'ASSOCIATION CULTUELLE DE LA

 

"METROPOLIE DE L'EGLISE SYRO-

 

ORTHODOXE

 

DE MAR THOMA"

 

SOYEZ TOUS PRÉSENTS
# Mardi 8 Septembre (Au Monastère) ,

 

NATIVITÉ de Notre-Dame.
 
¤ EXALTATION DE LA SAINTE CROIX
Lundi 14, au Monastère, Messe à 9h départ ensuite pour Dozulé
à Jauldes à 10h30
 

# DIMANCHE 27( Abouna Mickaël ) au Monastère, Mor Philipose à Jauldes) ET MARDI 29 SEPTEMBRE,

 

GRAND PÈLERINAGE A SAINT MICHEL ARCHANGE ET AUX SAINTS ARCHANGES au Monastère en Normandie
(Possibilité d'arriver la veille et de loger sur place )
Messe à 10h30 et programme habituel.
☆ RETRAITE SPIRITUELLE :
Du Dimanche 27 au 29 Septembre au inclusivement, RETRAITE DE DÉLIVRANCE ET DE GUÉRISON.(Visite de Sanctuaires: Chartres, etc...)
¤ Dimanche 4 Octobre,
Pèlerinage mensuel à Notre-Dame de Miséricorde
et aux Saints du Kerala.
Programme habituel*
 

Permanence pastorale en région Parisienne:

La Permanence pastorale mensuelle a été encore retardée en raison d'une indisponibilité des locaux des Pères qui nous hébergent jusqu'à la mi-septembre et ensuite de rendez-vous médicaux que j'ai fin Septembre début Octobre. MERCI POUR VOTRE COMPRÉHENSION.

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20191012/ob_2edb42_genevieve-ste.jpg#width=238&height=300

 

¤Mardi 6 Visites aux malades et bénédiction des lieux

¤Mercredi 7 Permanence pastorale de 8h 30 à 12h, de 14h à 18h

¤Jeudi 8 Permanence pastorale de 8h 30 à 12h, de 14h à 18h

¤Vendredi 9 Départ vers 9h pour Angoulême.

Inscriptions:06 48 89 94 89

 

¤ANGOULÊME (Jauldes):

- Messe  les 13, lundi 14 (Exaltation de la Ste Croix) 27 Septembre et 11 Octobre *

 

 

¤LA CHAPELLE FAUCHER (Périgueux):

- Messe le 26 Septembre et 24 Octobre *