Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2019 3 03 /04 /avril /2019 10:05

Le 2 Avril, nous commencions de commémorer l'anniversaire des l'Apparitions de la "Mère de Dieu" ¤ dans un quartier du Caire à Zeitoun.

J'eus la Grâce de célébrer la Quadisha Qurbana (Sainte Messe) en 2012 alors que j'accompagnais un pèlerinage-mission avec le Professeur Ashraf Sadek,le Docteur Doublier Vilette et Marie-Gabrielle Leblanc suite au massacre de l'église de tous les Saints .

N'oublions-pas en ce jour de recommander à l'intercession de notre-Dame et des Saints Martyrs Coptes, Syriaques, Arméniens toutes les Eglises et les âmes souffrantes et éprouvées dans leur Foi.

Nous avons le bonheur d'avoir en notre Monastère une fresque de l'apparition de la Mère de Dieu le Verbe Incarné à Zeitoun (Ci dessous) réalisée et offerte par notre ami Armia Elkatcha à l'issu du dernier stage qu'il donnait en notre Monastère l'année dernière. Vous pourrez retrouver son sourire, son rayonnement de vrai chrétien lors du stage qu'il donnera cette année 2019 du 22 au 30 Juin.

Je vous laisse ci-dessous un historique en Français de ces Apparition de notre "Maman du Ciel" sachant que les frères et sœurs de nos missions du Brésil ou du Pakistan en trouveront des traduction en Anglais et en Portugais*.
--------------------
 

Em 2 de abril, começamos a comemorar aniversário das aparições da ¤ "Mãe de Deus" em um bairro do Cairo, em Zeitoun.

Eu tive a graça de celebrar Quadisha Qurbana (Mass) em 2012, quando eu acompanhei uma peregrinação-tarefa com Professor Ashraf Sadek, Dr. Doublier Villette e Marie-Gabrielle Leblanc após o massacre da Igreja de todos Santos.

Não nos esqueçamos de que dia a recomendar à intercessão de Nossa Senhora e dos Santos Mártires coptas, Siríacos, armênios todas as igrejas e as almas sofredoras e comprovada em sua fé.

Somos abençoados por ter em nosso fresco Mosteiro da aparição da Mãe de Deus, o Verbo Encarnado em Zeitoun (abaixo) feitas e doado por nosso amigo Armia Elkatcha no final do último curso que ele deu em nosso mosteiro no ano passado. Você será capaz de encontrar o seu sorriso, sua radiância de verdadeiro cristão durante o treinamento que ele dará este ano de 2019, de 22 a 30 de junho.

Deixo-vos a seguir em um francês histórico daqueles aparecimento de nosso "Mãe Celestial" sabendo que os irmãos e irmãs de nossas missões Brasil ou Paquistão encontrar a tradução em Inglês e Português *.
------------------------------
 

On April 2, we began to commemorate the anniversary of the Apparitions of the "Mother of God" ¤ in a district of Cairo in Zeitoun.

I had the Grace to celebrate Quadisha Qurbana (Holy Mass) in 2012 as I was accompanying a pilgrimage-mission with Professor Ashraf Sadek, Dr. Doublier Vilette and Marie-Gabrielle Leblanc following the massacre of the church of all Saints.

Let us not forget on this day to recommend to the intercession of our Lady and the Holy Coptic Martyrs, Syriacs, Armenians all the churches and souls suffering and tested in their Faith.

We have the good fortune to have in our Monastery a fresco of the apparition of the Mother of God the Incarnate Word in Zeitoun (Below) made and offered by our friend Armia Elkatcha at the end of the last internship that he gave in our Monastery last year. You will be able to find his smile, his radiance of true Christian during the training he will give this year 2019 from 22 to 30 June.

I leave you below a history in French of these Apparition of our "Mother of the Sky" knowing that the brothers and sisters of our missions of Brazil or Pakistan will find translations in English and Portuguese *.
--------------------------------
 

في ، بدأنا في الاحتفال بذكرى 2 أبريل بمناسبة ظهور "أم الرب" في أحد أحياء القاهرة بالزيتون.

حصلت على النعمة للاحتفال بالقديسة قربانا (القداس المقدس) في عام 2012 حيث كنت بصحبة مهمة الحج مع البروفيسور أشرف صادق والدكتور دوبليير فيليت وماري غابرييل ليبلانك في أعقاب مذبحة كنيسة الجميع القديسين.

دعونا لا ننسى في هذا اليوم أن نوصي شفاعة السيدة العذراء والشهداء القبطيين المقدسين والسريانيين والأرمن بجميع معاناة الكنائس والأرواح واختبارها في إيمانهم.

من حسن حظنا أن نرى في ديرنا لوحة جدارية لظهور والدة الإله المتجسد في زيتون (أدناه) التي قدمتها وصديقتنا أرميا الكاتشا في نهاية آخر تدريب داخلي قدمه في ديرنا العام الماضي. سوف تكون قادرًا على العثور على ابتسامته ، إشراقته للمسيحي الحقيقي خلال التدريب الذي سيقدمه هذا العام 2019 من 22 إلى 30 يونيو.

أترككم تحت تاريخ باللغة الفرنسية عن هذه الظاهرة الخاصة بـ "أم السماء" مع العلم أن الإخوة والأخوات في مهماتنا في البرازيل أو باكستان سيجدون ترجمات باللغتين الإنجليزية والبرتغالية *.

 

 

*2 avril 1968: première apparition

Nous sommes en Égypte, à Zeitoun, dans la banlieue nord du Caire. Une église, dédiée à la Sainte Vierge, commémore, selon la tradition, le passage de la Sainte Famille. Cette église copte orthodoxe s'élève dans la rue Touman-Bey, principale artère de cette banlieue du Caire. Elle est surmontée d'un dôme central et de quatre dômes plus petits aux quatre coins de l'édifice. En face de l'église se trouve le garage des autobus des Transports Publics.

Le 2 avril 1968, une heure et demie après le coucher du soleil, l'attention des mécaniciens et des chauffeurs qui se trouvaient dans le garage, fut attirée par des bruits et des mouvements dans la rue. Ils virent alors, sur le dôme central de l'église, une femme habillée de vêtements blancs, la main posée sur la croix dominant ce dôme. Les mécaniciens et les chauffeurs, tous musulmans, ont raconté en détail ce qu'ils ont vu.

Ils crurent, d'abord, en voyant distinctement cette forme blanche, être en présence d'une religieuse en habit blanc. Aussi, comme elle se tenait sur une surface arrondie et glissante, ils lui crièrent de faire attention et d'attendre. L'un d'eux, craignant qu'il ne s'agisse d'une personne voulant se suicider, avertit la police. Un autre frappa à la porte de l'église. Ce fut le fils d'un des prêtres de la paroisse, le Père Youssef Ibrahim, qui lui ouvrit. Le jeune homme âgé de 18 ans, constata l'apparition et prévint son père qui immédiatement, avertit le supérieur, le père Constantin Moussa. Pendant ce temps, une si grande foule s'était amassée devant l'église, que la circulation dut être interrompue dans la rue Touman Bey. Pendant trois ans les apparitions se multiplièrent, toujours la nuit. Le curé de la paroisse écrivit un rapport officiel.

Les autres apparitions

Les apparitions auraient duré jusqu'au 12 septembre 1970, en s'espaçant de plus en plus vers la fin. Pendant ces dix-sept ou dix-huit mois, il y eut des centaines d'apparitions. La Sainte Vierge resta toujours silencieuse. Certains disent qu'on aurait pu la prendre pour une statue, mais elle n'était point immobile. Elle se déplaçait au-dessus de l'église comme si elle avait voulu que tous aient la chance de la voir. Elle s'inclinait parfois, comme pour saluer la foule. Les déplacements de Marie ne ressemblaient pas à ceux d'une personne qui marche; la vierge Marie paraissait plutôt glisser dans l'air, et son vêtement flottait en suivant ses mouvements.

Le visage de l'apparition, toujours bienveillant, était souvent souriant, mais parfois il semblait grave et comme attristé. Une auréole blanche autour de la tête donnait à la Vierge un air majestueux. Certaines fois, elle portait une couronne; d'autres fois non; et son aspect pouvait varier au cours d'une même nuit. On vit plusieurs fois la Vierge tenir l'Enfant Jésus dans ses bras. Là encore, l'Enfant et sa Mère se montraient parfois couronnés, parfois non. Marie est aussi apparue, au moins une fois, accompagnée de Saint-Joseph et de l'Enfant Jésus, âgé d'environ une douzaine d'années.

La Sainte Vierge favorisait de ses visites les nuits de ses nombreuses fêtes: il y a trente-deux fêtes mariales dans l'église orthodoxe. C'était toujours pendant la nuit, entre 9 heures du soir et 6 heures du matin qu'avaient lieu les apparitions. Parfois, elles ne duraient que quelques minutes, parfois une ou deux heures, voire davantage. Elles pouvaient aussi s'interrompre et reprendre plus d'une fois dans la même nuit. Dans les premiers temps, il y eut une apparition presque chaque nuit, puis, le reste de l'année, la fréquence moyenne se réduisit à trois nuits par semaine, irrégulièrement, de sorte qu'on ne pouvait dire d'avance quelle nuit elle aurait lieu. Il convient de noter que, au cours des premiers mois, les apparitions se prolongeaient souvent. Ainsi, dans la nuit du 8 juin 1968, une apparition dura sans interruption de 9 heures du soir à 4 heures et demie du matin. Aussi, les pèlerins qui venaient de loin, s'assemblaient-ils sur les lieux plusieurs nuits de suite afin de bénéficier d'une ou même de plusieurs apparitions.

Signes précurseurs d'une apparition

Des témoins ont raconté: "L'apparition de Notre-Dame était ordinairement annoncée par des lumières mystérieuses. Parfois, c'était un globe lumineux, si éblouissant qu'il fallait aux yeux plusieurs minutes pour distinguer la figure de la Sainte Vierge qui s'en détachait. D'autres fois, c'étaient des éclairs silencieux; ou bien encore ce qui semblait être une chute d'étoiles ou une pluie de diamants. Assez fréquemment, la lumière apparaissait sur l'un des dômes, puis éclairait toute la toiture. II arriva même qu'on vit la Sainte Vierge sortir graduellement d'un dôme, alors que les vitres ne peuvent pas être ouvertes."

Un phénomène étrange: les oiseaux

Plusieurs fois, les apparitions étaient comme accompagnées de phénomènes étranges: la présence de créatures ressemblant à des oiseaux, plus gros que des colombes, et d'un blanc immaculé, lumineux. Ces "oiseaux" étaient vus avant, pendant et après les apparitions, parfois même les nuits sans apparitions; ils surgissaient tout à coup et disparaissaient de même. Ils volaient plus vite que des colombes, mais sans battre leurs ailes déployées. Ils semblaient glisser dans l'air, disposés en triangle, en croix ou en lignes parallèles. Des photographies ont pu être prises, non seulement de ces oiseaux mystérieux mais de la Sainte Vierge elle-même.

Les foules de Zeitoun

Pendant que se sont déroulées ces apparitions, de très nombreuses foules se pressèrent autour de l'église Ste-Marie de Zeitoun. En 1968, on peut évaluer l'assistance à une moyenne quotidienne de 50.000 personnes, et certaines nuits à 100.000 ou plus. La cour, à l'ouest de l'église, étant trop petite, sa clôture fut vite emportée. La ville du Caire fut contrainte d'interdire la circulation automobile dans le secteur environnant l'église. Elle fit aussi déplacer un garage et d'autres bâtisses voisines. Malgré cela, l'affluence fut souvent si importante qu'il devenait extrêmement difficile de s'y mouvoir. Cette foule acclamait avec enthousiasme chaque apparition de la Vierge Marie et l'invoquait avec ferveur. Les musulmans récitaient des versets du Coran. Les coptes orthodoxes et catholiques, priaient et chantaient des hymnes en arabe. D'autres priaient en grec. On constata un renouveau de la foi et de la ferveur ainsi que des conversions.

Clergé orthodoxe, clergé catholique, pasteurs protestants, tous furent unanimes sur le fait qu'une plus grande assistance aux offices religieux fut observée.

Les réactions des autorités

Rapport du curé de la paroisse

Le père Constantin Moussa, curé de la paroisse, établit un rapport officiel dans lequel il raconte entre autres:

"Après cette soirée mémorable (la première apparition), la Sainte Vierge apparut plus d'une fois et fut aperçue par différentes autres personnes parmi lesquelles M. Michel Soliman et sa famille qui habitent en face de l'église. La Sainte Vierge apparut de nouveau le 9 avril. La nuit suivante, les sœurs d'une école voisine ainsi que mon fils ainé, élève ingénieur, me dirent avoir de nouveau aperçu la Sainte Vierge. Je me précipitai sur la place et je vis l'apparition, cette fois sous la forme d'un buste dans l'une des ouvertures du dôme du côté nord-est de l'église. C'était un corps lumineux doré."

Enquête du Patriarcat

Le 23 avril 1968, S.S. Kyrillos VI Pape d'Alexandrie et Patriarche de la Prédication de St-Marc institua une commission chargée d'étudier ces phénomènes. Après une étude approfondie, ils déposèrent un rapport officiel confirmant les faits et relatant notamment: "Désireux de voir l'apparition de nos propres yeux, nous passâmes plusieurs nuits dans le voisinage de l'église. Finalement, nous aperçûmes la partie supérieure de la Sainte Vierge entourée d'un halo. Ensuite elle apparut dans son entier et se déplaça entre les dômes. Puis elle s'agenouilla devant la croix et, finalement, bénit les multitudes. Une autre nuit, nous vîmes des colombes aussi blanches que la neige, irradiant de la lumière. Les colombes apparurent soudaine-ment et disparurent aussi mystérieusement. Elles semblaient voler du dôme vers le ciel et elles ne battaient pas des ailes comme font d'habitude les oiseaux."

 

Mgr Athanasios, évêque du diocèse de Beni Soueif passa la nuit du 29 au 30 avril avec la foule assemblée autour de l'église de Zeitoun. Il raconte: "À 2 h 45 du matin, la Sainte Vierge apparut et toute la foule put la voir. Elle apparut comme une statue phosphorescente de toute sa taille. Après un court instant, l'apparition disparut pour réappa-raître à 4 heures et fut visible jusqu'à 5 heures. Pendant ce temps, la Vierge se déplaçait vers l'ouest, à certains moments étendant sa main dans un geste de bénédiction et parfois en penchant la tête. Un halo de lumière entourait sa tête. Il y eut aussi quelques formes lumineuses, légèrement bleutées, ressemblant à des étoiles. La scène était poignante et magnifique."


Déclaration de S.S. Kyrillos VI (ou Cyrille VI)

S.S. Kyrillos VI, ou Cyrille VI, pape d'Alexandrie, après étude de tous les rapports et de tous les témoignages a déclaré sa profonde foi dans la réalité du miracle et des bénédictions qui l'accompagnent. "Ces apparitions, précise-t-il, apportèrent deux grandes grâces: la première est le renforcement de la foi et la seconde est la guérison miraculeuse de cas de maladies désespérées." Dès le 5 mai 1968 le pape Copte orthodoxe Cyrille VI reconnut officiellement les apparitions qui avaient lieu à partir du 2 avril 1968 à Zeitoun, dans la banlieue du Caire. S.S. Kyrillos VI offrit des actions de grâce au Seigneur pour avoir autorisé l'accomplissement de ce miracle unique dans l'église bâtie à l'endroit où la Sainte Famille était passée lors de sa fuite devant les persécutions d'Hérode. Les évêques et prêtres de la Commission d'enquête instituée par Cyrille VI authentifièrent d'autant plus facilement les témoignages recueillis qu'ils avaient eux-mêmes contemplé l'apparition, comme d'innombrables fidèles.

Rapport du Gouvernement

Le Directeur de l'Information et des Griefs a soumis à M. le Ministre du Tourisme Hafez Ghanem un rapport circonstancié confirmant le témoignage des ouvriers du garage et attestant de 27 apparitions de la Sainte Vierge depuis le 2 avril 1968 jusqu'à la date du rapport. Le cardinal Istaphanos, patriarche des coptes catholiques et l'archimandrite Airut de l'Église Catholique Grecque, interrogés dans le cadre de ce rapport gouvernemental apportèrent leur confirmation sur les apparitions miraculeuses de la Sainte Vierge. Le cardinal Istaphanos a ajouté que ce miracle représente un message bienveillant qui attirera les pèlerins du monde entier vers l'église de Zeitoun.

Guérisons miraculeuses

De nombreuses guérisons ont été constatées. Un comité médical fut donc institué par le Patriarcat, comité dirigé par le professeur Dr Shafik Abdel Malek, pour l'étude des cas de guérison signalés. Des constatations de guérison purent ainsi être faites dans des cas de cancer des voies urinaires, des maladies de la thyroïde, des hernies et de très nombreuses autres affections. Par ailleurs, nous ne devons pas passer sous silence les nombreux témoignages de personnalités musulmanes qui sont venus corroborer les rapports établis.

Déclaration officielle de Cyrille VI

La déclaration officielle de Cyrille VI du 5 mai 1968 fut publiée dans les principaux organes de presse égyptiens et dans la presse étrangère: "Le Siège patriarcal déclare avec une foi complète, une grande joie et une humble gratitude envers le Tout-Puissant, que la Bienheureuse Vierge Marie est apparue à plusieurs reprises sous des formes claires et stables, durant plusieurs nuits et durant des périodes variées pouvant aller jusqu'à plus de deux heures, depuis le 2 avril 1968 jusqu'à maintenant, au-dessus de l'Église Copte de Zeitoun, au Caire, sur la route de Matarieh, où la Sainte Famille passa durant son séjour en Égypte, tel que le rapporte la tradition. Nous espérons que cette bénédiction sera un signe de paix pour le monde et un présage de prospérité pour notre pays bien-aimé et béni."

D'après le Dictionnaire des Apparitions de la Vierge (Abbé Laurentin, Fayard 2007)

Remarques:

Quelle pouvait être la signification de si impressionnantes manifestations de la Vierge? Zeitoun signifie "olives" en arabe, et l'olivier, dont un rameau fut tenu par la Vierge lors de certaines de ses apparitions, est un symbole de paix bienvenu au moment où la minorité copte était menacée d'oppression et où la terrible guerre des Six Jours (1967) avait endeuillé le Proche-Orient.

A la suite de la prise de Jérusalem, il devenait pratiquement impossible aux Coptes d'aller en pèlerinages aux Lieux Saints et Jehan Sadate, la veuve du Président assassiné, écrit ainsi au nom de Marie dans sa biographie intitulée Une femme d'Égypte: "Peuple d'Égypte, je sais que tu ne pourras plus venir me voir à Jérusalem ; aussi est-ce moi qui suis venue te voir au Caire."

D'après le Dictionnaire des Apparitions de la Vierge. De l'Abbé Laurentin, Fayard 2007.

 

RETRAITE SPIRITUELLE ET

 

PÈLERINAGE DE

 

SEMAINE SAINTE DU 14

 

AVRIL AU 21

 

en union avec les

Chrétientés martyrs de Moyen

Orient et de partout où l'Eglise est

crucifiée.

(Les trois 1ers jour: Lundi,mardi et mercredi Saints, visites de plusieurs Sanctuaires: N-D de Chartres, N-D de Tilly et Dozulé, N-D de Montligeon.)

 

Enseignements chaque jour lors des Offices Liturgiques.

Des prêtres seront à la disposition des retraitants pour tous services pastoraux (Accompagnements spirituels, Confessions, Sacrement de l'Onction des malades et prières de guérison, exorcismes ou prières de délivrances, etc...)

 

 

Si vous êtes intéressés , inscrivez-

vous vite  !*

 

Adresse ci-dessous:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie,

Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Courriels: asstradsyrfr@laposte.net

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

 

Comment expliquer que les extraordinaires apparitions de la Vierge à Zeitoun, si peu contestées, soient si peu connues ?

 
  1. Les apparitions de la Vierge Marie au dessus d’une Eglise Copte à Zeitoun, à partir du 2 avril 1968, devraient être extrêmement connues car elles ont été extraordinaires à plus d’un titre.
  2. Elles ont commencé le 2 avril 1968, à des mécaniciens et chauffeurs musulmans, et se sont prolongées longtemps, sur plusieurs mois et même épisodiquement sur plusieurs années.
  3. On possède d’innombrables témoignages concordants de milliers et des milliers de personnes, chrétiens ou musulmans, qui les ont vues, parfois pendant des heures, parmi la foule présente sur place qui atteignait parfois 250.000 personnes.
  4. Les apparitions de la Vierge s’accompagnaient de phénomènes extraordinaires visibles, dont les photos qui ont été prises permettent de se faire une idée, et de nombreuses guérisons.
  5. Les évêques de la Commission d’enquête instituée par le Patriarcat Copte Orthodoxe d’Egypte venus sur place ont été eux aussi témoins de ces apparitions et la reconnaissance officielle par le Pape Cyrille VI, patriarche orthodoxe d’Alexandrie a été publiée dès le 5 mai 1968 dans les principaux organes de presse égyptiens et dans la presse étrangère,
  6. Le patriarche copte catholique s’associa immédiatement à cette reconnaissance et jamais personne n’opposa la moindre contradiction sur la réalité de ces manifestations uniques.
  7. Jamais aucune autre religion n’a donné à connaître une manifestation surnaturelle comparable, et des nouvelles aussi extraordinaires qui apportent des preuves de la vérité de la foi chrétienne auraient évidemment dû faire le tour du monde, provoquer de multiples conversions et être sans cesse connues et répétées, si les cœurs n’étaient pas fermés par tant de préjugés et si les médias couvraient équitablement ce qui concerne le christianisme.

Les apparitions de la Vierge Marie à Zeitoun ont été certifiées par des milliers de témoins et on ne comprend pas pourquoi ces faits ne sont pas mieux connus ...

 

1. Les apparitions de la Vierge Marie au dessus d’une Eglise Copte à Zeitoun, à partir du 2 avril 1968, devraient être extrêmement connues car elles ont été extraordinaires à plus d’un titre.

- En 1920, un propriétaire Copte aisé, Tawfiq Khalil Bey, se proposait de construire un immeuble sur un terrain qu’il possédait à Zeitoun, quartier populaire de la banlieue du Caire, où la Tradition disait que la Sainte Famille s’était arrêtée, au cours de leur fuite en Egypte.

- Mais la Vierge lui apparut en rêve et lui promit que s’il construisait une église à la place du bâtiment envisagé, elle honorerait le lieu d’une manière singulière.

- L’église fut bâtie en 1924 par l’architecte italien Leomingelli au croisement de la rue Touman-Bey et d’une autre appelée depuis lors « avenue Khalil ».

- C’est cette petite église Copte que la Vierge Marie choisit pour des apparitions extraordinaires par leur durée, le nombre de leurs témoins, la quantité des miracles et des signes donnés, et par l’évidence et la force de cette manifestation surnaturelle.

2. Ces apparitions ont commencé le 2 avril 1968, à des mécaniciens et chauffeurs musulmans, et se sont prolongées longtemps, sur plusieurs mois et même, avec quelques interruptions, sur plusieurs années.

- La nuit du mardi 2 avril 1968, à 22h30, des mécaniciens et des chauffeurs musulmans des transports publics arrivant à leur garage, juste en face de l’église, aperçurent tout à coup une « dame en blanc agenouillée » près de la croix au sommet du dôme.

- L’un d’eux, Farouk Mohammed Atwa, croyant qu’il s’agissait d’une dame tentant de se suicider, cria pour l’en dissuader et se précipita vers un téléphone pour appeler les pompiers à la rescousse.

- Ses compagnons, quant à eux, alertèrent un prêtre de la paroisse, le père Constantin Moussa.

- A ce moment la « dame » se releva et apparut vêtue d’une somptueuse robe de lumière.

- Une femme qui observait la scène du bas s’écria : « Sittna Maryam ! » - « Notre-Dame Marie ! »

- Le lendemain, Farouk Mohammed Atwa se rendit à l’hôpital pour les soins que requérait l’un de ses doigts, amputé en raison d’une gangrène ; à la grande surprise du chirurgien, il était complètement guéri.

- Une semaine plus tard, une seconde apparition eut lieu, suivie de beaucoup d’autres, qui survinrent toutes de nuit.

- La Vierge n'a pas prononcé un seul mot. Elle venait à l’improviste, le plus souvent la nuit, dans des attitudes et des vêtements variés.

- Les plus éclatantes apparitions eurent lieu entre le 27 avril et le 15 juin 1968.

- A partir de 1970, elles furent moins fréquentes, environ une par mois, même si certaines furent très spectaculaires.

3. On possède d’innombrables témoignages concordants de milliers et des milliers de personnes, chrétiens ou musulmans, qui les ont vues, parfois pendant des heures, parmi la foule présente sur place qui atteignait parfois 250.000 personnes.

- Les très nombreuses apparitions de la Vierge furent visibles pour d’innombrables personnes pendant des durées très longues : ainsi les 4-5 mai et les 8-9 juin, la Vierge fut visible de 20h00 à 5h00 du matin.

- Ceux qui voyaient la Vierge n'étaient pas seulement les chrétiens, coptes, catholiques ou orthodoxes, mais aussi, et même en majorité, les musulmans.

- Pendant plusieurs semaines sur place, la foule croissait sans cesse, provoquant de très gros embouteillages.

- Lors des apparitions de la Mère de Dieu à Zeitoun, les fidèles, qui ne la voyaient pas tous, ont noté qu'elle était toujours douce, souvent souriante, mais quelquefois aussi, grave et triste.

- On estime que pour la seule année 1968, la moyenne des fidèles présents devait être d'environ 50.000 et pouvait monter jusqu'à 250.000 personnes certaines nuits, comme il était rapporté à la « Une » du journal égyptien Al-Ahram du 27 avril 1968.

4. Les apparitions de la Vierge s’accompagnaient de phénomènes extraordinaires visibles, dont les photos qui ont été prises permettent de se faire une idée, et de nombreuses guérisons.

- Les apparitions étaient précédées de phénomènes lumineux décrits par les témoins comme des « pluies de diamants ».

- Puis surgissaient des colombes de lumière, volant autour du dôme de l’église.

- Enfin, dans une véritable explosion de lumière, Notre-Dame apparaissait vêtue le plus souvent d’une longue robe blanche, couronnée d’un halo de lumière et coiffée d’un long voile bleu éblouissant.

- On distinguait parfois nettement ses traits et même l'expression de son visage.

- Au moins une fois, elle est apparue sans voile, ses cheveux descendant jusqu'à ses épaules.

- Parfois d’abondants nuages de couleur ocre répandaient autour d’elle une odeur d’encens.

- Son éclat, semblable à celui du soleil, était tel qu’on avait du mal à discerner les détails de son apparence.

- S’inclinant et tendant les bras vers la foule, elle semblait la bénir, parfois avec un rameau d’olivier.

- Occasionnellement, la Vierge fut aperçue tenant l’Enfant Jésus dans ses bras, ou encore en compagnie de Saint Joseph et de Jésus âgé d’environ 12 ans.

- Des clichés ont été pris par différents photographes. La pellicule n'arrivait pas toujours à fixer ce que les yeux pouvaient voir, mais on dispose cependant de photos où l'on voit très nettement la silhouette de Marie.

- Le 13 avril 1968, le photographe Wagih Rizk Matta fut le premier à prendre des clichés étonnants et il guérit sur le champ d’une blessure au bras, comme bien d’autres qui furent aussi guéris en se rendant sur place.

- Beaucoup ont bénéficié de guérisons miraculeuses et ces faits, connus dans toute l’Egypte, ont fait l'objet de témoignages innombrables, d'enquêtes, de multitudes d’articles de journaux et de revues dans le pays, pendant des années.

- Il lui est même arrivé de se manifester portant une couronne et il y avait souvent des oiseaux lumineux tournant autour d’elle sans battre des ailes.

- Elle était presque toujours comme lumineuse et il arrivait que cette lumière fût si intense qu'il fallait quelque temps pour arriver à distinguer le visage qui s'en détachait.

5. Les évêques de la Commission d’enquête instituée par le Patriarcat Copte Orthodoxe d’Egypte venus sur place ont été eux aussi témoins de ces apparitions et la reconnaissance officielle par le Pape Cyrille VI, patriarche orthodoxe d’Alexandrie a été publiée dès le 5 mai 1968 dans les principaux organes de presse égyptiens et dans la presse étrangère.

- Sa Sainteté Kyrillos VI, Pape d'Alexandrie et Patriarche de la Prédication de saint Marc, institua une commission composée de 12 évêques et prêtres coptes, chargée d'étudier les phénomènes de Zeitoun, qui conclu très vite et favorablement : « Nous avons le grand honneur de soumettre à votre Sainteté le résultat des investigations menées sur les apparitions de la Sainte Vierge, survenues en notre église orthodoxe copte de Zeitoun, au Caire. Le 23 avril 1968, après avoir été nommés par votre Sainteté, nous nous sommes rendus à l'endroit où se dresse l'église et avons pris contact avec ceux qui avaient été témoins des apparitions. Après avoir recueilli les déclarations des employés du garage, nous sommes parvenus à la conclusion que l'apparition de la Sainte Vierge Marie s'est produite plusieurs fois au sommet et à l'intérieur des dômes de l'église à partir du 2 avril 1968. Ces apparitions ont surtout été observées par les employés du garage, dont le témoignage a été confirmé par les habitants de Zeitoun, tant musulmans que chrétiens. Des foules de gens venant de différentes régions du pays ont pu observer les apparitions de la Sainte Vierge, et un grand nombre d'entre eux ont certifié la réalité de ces apparitions et envoyé leurs témoignages, accompagnés de messages écrits enthousiastes. Désirant voir l'apparition de nos propres yeux, afin de pouvoir en juger en toute certitude, nous avons passé plusieurs nuits dans le voisinage de l'église. Finalement, nous avons aperçu le buste de la Sainte Vierge entouré d'un halo. Ensuite, elle apparut en entier et se déplaça entre les dômes. Puis, elle s'agenouilla devant la croix et, finalement, bénit les multitudes. Une autre nuit, nous avons vu des colombes aussi blanches que la neige, irradiant de la lumière. Les colombes apparurent soudainement et disparurent aussi mystérieusement. Elles semblèrent voler du dôme vers le ciel et elles ne battaient pas des ailes comme font d'habitude les oiseaux. Nous avons glorifié le Dieu Tout-Puissant d'avoir permis aux habitants de la terre de voir la gloire des habitants du ciel. »

- La déclaration officielle de Cyrille VI du 5 mai 1968 fut publiée dans les principaux organes de presse égyptiens et dans la presse étrangère : « Le Siège patriarcal déclare avec une foi complète, une grande joie et une humble gratitude envers le Tout-Puissant, que la Bienheureuse Vierge Marie est apparue à plusieurs reprises sous des formes claires et stables, durant plusieurs nuit et durant des périodes variées pouvant aller jusqu’à plus de deux heures, depuis le 2 avril 1968 jusqu’à maintenant, au dessus de l’Eglise Copte de Zeitoun, au Caire, sur la route de Matarieh, où la Sainte Famille passa durant son séjour en Egypte, tel que le rapporte la tradition. Nous espérons que cette bénédiction sera un signe de paix pour le monde et un présage de prospérité pour notre pays bien-aimé et béni ».

- Dès 1969, l’Eglise Copte orthodoxe inséra dans son calendrier liturgique une fête de la transfiguration de la Vierge Marie à Zeitoun, célébrée maintenant chaque année le 24 barmahat (2 avril). 

6. Le patriarche copte catholique s’associa immédiatement à cette reconnaissance et jamais personne n’opposa la moindre contradiction sur la réalité de ces manifestations uniques, dont la signification et la portée ont du mal à être mesurées.

- Quelle pouvait être la signification de si impressionnantes manifestations de la Vierge ?

- Zeitoun signifie "olives" en arabe, et l’olivier, dont un rameau fut tenu par la Vierge lors de certaines de ses apparitions, est un symbole de paix bienvenu au moment où minorité copte était menacée d’une forte oppression programmée par Anouar-El Sadate, qui était un ancien Frère musulman assez fanatique avant ces apparitions.

- C’était aussi après la terrible guerre des Six Jours (1967) avait endeuillé le Proche-Orient.

- A la suite de la prise de Jérusalem par Israël, il devenait pratiquement impossible aux Coptes d’aller en pèlerinages aux Lieux Saints et Jehan Sadate, la veuve du Président assassiné, impressionnée par ce grand signe du Ciel, écrivit ainsi au nom de Marie, dans sa biographie intitulée Une femme d’Egypte : « Peuple d’Egypte, je sais que tu ne pourras plus venir me voir à Jérusalem ; aussi est-ce moi qui suis venue te voir au Caire ». 

7. Jamais aucune autre religion n’a donné à connaître une manifestation surnaturelle comparable, et des nouvelles aussi extraordinaires qui apportent des preuves de la vérité de la foi chrétienne auraient évidemment dû faire le tour du monde, provoquer de multiples conversions, et être sans cesse connues et répétées, si les cœurs n’étaient pas fermés par tant de préjugés et si les médias couvraient équitablement ce qui concerne le christianisme.

- Les manifestations surnaturelles de Zeitoun n’ont pas d’équivalent dans aucune autre religion.

- En cette terre d’Egypte où le Seigneur permis que Moïse multiplie les prodiges extraordinaires pour permettre la sortie du Peuple d’Israël, une nouvelle épiphanie étonnante s’est déroulée sous les yeux de milliers de témoins, au XX° siècle.

- Une telle singularité et des preuves aussi fortes de la vérité chrétienne auraient dû déclencher des réactions émerveillées en conséquence et porter de très heureux fruits de conversion, mais même si l’Egypte en a été profondément marquée, le monde n’a pas pris la mesure de l’événement.

- Personne n’a contesté sérieusement la réalité de cette manifestation surnaturelle : devant de telles évidences, il n’y a rien a dire.

- Mais les préjugés et la fermeture des cœurs à la religion est telle que les apparitions de Zeitoun, qui sont un signe de plus de la vérité et de la beauté de l’Evangile, demeurent encore aujourd’hui très méconnues.

Bibliographie :

  • Christian Cannuyer, « Caire II », dans René Laurentin et Patrick Sbalchiero, Dictionnaire des « apparitions » de la Vierge Marie, Paris, Fayard, 2007, p. 154-158 ;
  • Brigitte Voile, Les Coptes d’Egypte sous Nasser. Sainteté, miracles, apparitions, Paris, CNRS Éditions, 2004, p. 215-244.
  • François Brune, La Vierge de l’Egypte, Paris, Philippe Lebaud, 2004 ;
  • Source: http://www.lafoichretienne.com/

Egypte: autour de récentes apparitions de la Vierge et de leurs interprétations

Il y a quelques semaines, des informations publiées par la presse égyptienne faisaient état d'une nouvelle apparition de la Vierge Marie sur les bords du Nil. L'information a été confirmée par l'évêque de Choubra al-Kheima, une vaste banlieue ouvrière au Nord du Caire. Cette dernière visite de la Vierge complète une série d'apparitions qui dura plus de trois mois, sans doute un record dans l'histoire de l'Egypte contemporaine, et qui a soulevé des foules par centaines de milliers, un nombre qui n'a guère eu de précédent depuis les gigantesques manifestations qui s'étaient déroulées à l'occasion de la prise du pouvoir par l'armée en juillet 1952.

La foule rassemblée devant une église du Caire, dans l'attente de voir la Vierge (© Magdy Ibrahim).

Ce n'est pas la première fois que la Vierge apparait aux yeux des Egyptiens. Des «visites» de moindre ampleur (mais à l'impact durable) avaient déjà eu lieu en 1968 dans l'église de Zeitoun, au Caire, puis dans un monastère en 1979, puis en Haute Egypte, à Edfu, en 1982, et ensuite de manière récurrente dès les années 1980 dans les régions à forte concentration copte en Haute Egypte, en 1988, puis à nouveau en 1997 et en 1998. Aucune de ces apparitions n'a pourtant connu le retentissement médiatique des apparitions de ces derniers mois.

L'affaire a commencé la nuit du 10 décembre 2009. Des dizaines de milliers d'Egyptiens envahissent les rues du Caire, suite à des rumeurs insistantes d'apparitions de la Vierge dans plusieurs quartiers du Grand Caire. Les vidéos postées sur YouTube montrent le phénomène dans l'église de la Vierge Marie, dans le quartier populaire de Waraq, au sud ouest du Caire. Des apparitions du même ordre se produisent simultanément à Minia et à Asiout ainsi que dans divers autres endroits du sud égyptien. Fait marquant: ces manifestations ne se limitent pas aux chrétiens d'Egypte, les coptes, mais impliquent également un certain nombre de musulmans.

C'est devant l'église de la Vierge dans le quartier de Choubra, au centre du Caire, qu'apparait la Vierge de la façon la plus traçable: des milliers de personnes s'y rassemblèrent cette nuit-là, encadrées de près par les forces de la Sécurité centrale. De leur côté, les vendeurs de fèves et autres loueurs de balançoires donnèrent vite au rassemblement un air de fête foraine.

Dans d'autres hauts lieux coptes, comme l'église de Butuman Bay dans le quartier de Zeitoun ou à l'église de la Vierge de Choubra al-Kheima, d'autres manifestants se réunirent aussi par milliers, en attente d'autres apparitions et en s'échangeant via Bluetooth des films montrant de la lumière dans le ciel interprétée comme étant le signe de l'apparition de la Vierge.

C'est avant tout la «Vierge de la Lumière» qui s'est manifestée en ces temps d'effervescence auprès des croyants égyptiens tant musulmans que chrétiens: debout, revêtue d'habits blancs, d'une ceinture bleue et d'un foulard vert sur la tête, accompagnée d'une colombe de lumière, ou plus simplement sous la forme d'une colombe blanche lévitant au-dessus des coupoles des différentes églises où elle fut vue.

Cette description est celle de la mémoire tant populaire qu'officielle. C'est en ces termes que l'a décrite le père Theodosios en rapportant les apparitions qui ont eu lieu à l'église de Warraq dans la circonscription de Giza à l'ouest du Caire le 11 décembre 2009. Il donna d'ailleurs une description par le menu: une couronne sur la tête, surmontée des croix de la coupole de l'Eglise dont jaillissent des flux de lumière, une colombe de lumière volant durant la nuit de manière irrégulière et une étoile lumineuse devenant tout à coup visible puis disparaissant en provoquant les cris de la foule enthousiaste. La scène se déroula, toujours selon le père Theodosios, devant 3.000 personnes à une heure du matin et constitue «un grand bienfait - baraka - pour l'Eglise et le peuple égyptien».

Les apparitions interprétées

L'apparition de Zeitoun en 1968, modèle des apparitions de la Vierge dans l'Egypte contemporaine.

En majorité chrétiens, ces différents rassemblements comptaient pourtant une part non négligeables de musulmans dans leurs rangs. Cette réunion des communautés survenait peu après les attaques contre des chrétiens à Naga' Hamadi en Haute Egypte. Elle suscita donc une forte mobilisation de discours nationalistes tant du côté des Eglises que de l'Etat. Cet événement, irréductible à ses seules instrumentalisations politiques s'inscrit dans la trajectoire profondément politique des apparitions de la Vierge dans l'histoire récente de l'Egypte, et en particulier de son apparition en août 1968.

Dans les rangs petit peuple : la Vierge comme sauveur pour tous

Dans les témoignages récoltés, la Vierge fait avant tout figure de sauveur en tant de crise, tant pour les musulmans que pour les chrétiens. Un mécanicien musulman proche de l'église de la Vierge Marie à Warraq considère ainsi la vierge comme un potentiel sauveur qui a fourni, par son histoire, des gages d'arabité : «je voudrais tant qu'une personne parmi les Justes vienne nous soutenir dans notre douleur. Les gens sont épuisés. Et d'ailleurs, Marie a vécu en Palestine et son pays était pour elle une priorité. Elle est donc irréprochable».

D'ailleurs, chez les coptes, on la présente souvent comme «la mère des humbles» (Oum al-Ghalâba), à laquelle il est possible de présenter ses doléances, un peu sur le mode du rôle social que joue pour les musulmans Sayyeda Zeinab, la petite-fille du Prophète, porteuse elle aussi de cette baraka dont les pauvres plus que d'autres ont besoin et dont, dit-on le regard se laisse encore entrevoir du fond de son tombeau.

L'Eglise copte entre fraternité islamo-chrétienne et rivalités interconfessionnelles

Du point de vue officiel, le communiqué publié par la revue de l'Eglise copte orthodoxe al-Karaza interpréta les apparitions comme la preuve de l'amour de la Vierge pour l'Egypte et pour le pape Chenouda III, apportant à ce dernier une marque de soutien alors qu'il se trouve sérieusement malade.

Le pape Chenouda III, primat de l'Eglise copte orthodoxe a affirmé lors de l'un de ses sermons hebdomadaires que les visites de la vierge en Egypte étaient avant tout motivée par son amour pour le pays qu'elle a connu pour l'avoir visité lors de l'enfance du Christ: «quand le pays lui manque, de temps à autre, alors elle s'y rend pour une visite». Il ne manque pas de rappeler au passage que «nos frères musulmans l'ont même vue avant les chrétiens», qu'ils «reconnaissent son héroïsme» et la «révèrent et l'aiment autant sinon plus que certains protestants chrétiens». (Le communiqué publié dans al-Karaza souligna que la Vierge était venue non seulement pour réconforter le primat à l'heure de sa maladie, mais aussi «pour soutenir l'Eglise orthodoxe face à la pénétration protestante» dans le milieu copte égyptien.)

Chenouda continua en rappelant qu'il existe un Au-delà fait de lumière, à l'image de la Vierge Marie, aussi appelée «la Mère de la Lumière», et que cette lumière «se déploie sur toute âme humaine».

Pour le pape, développant son discours dans un imaginaire consensuel (à l'exception de la critique contre les protestants), la Vierge est donc universelle, accessible à toute personne qui veut bien croire à son existence : visible aux gens simples, elle ne l'est pas aux esprits torturés, elle se rendra en retour invisible à ceux qui ne croient pas en elle.

La référence à la Vierge devenait donc à la fois gage d'ancrage du christianisme dans le récit national égyptien et répertoire religieux partagé mobilisé alors que l'Egypte sort tout juste de troubles confessionnels particulièrement violents. (Un soldat et six chrétiens ont perdu la vie suite à des échauffourées avec des musulmans après la célébration de la messe copte le 7 anvier dans le village de Naga' Hamady en Haute-Egypte; ces meurtres ont déclenché une série de manifestations coptes dans le pays, certaines appelant à l'occasion à la chute du président Moubarak.)

L'Etat, la Vierge et l'unité nationale

Ce sont sans surprise les politiques qui ont le plus forcé sur la dimension nationaliste des apparitions. Ainsi, pour le ministre de l'Intérieur, Habib al-Adly, qui s'exprimait à ce propos sur l'une des chaines de la télévision d'Etat, les apparitions de la Vierge en plein coeur du Caire au vu et au su de tous, chrétiens et musulmans, indique bien à qui pourrait en douter que «il n'y a pas de place en Egypte pour les tensions religieuses et les conflits à base confessionnelle».

Ces citations ne sont d'ailleurs pas sans rappeler la visite que, à l'époque, Jamal Abdel Nasser avait rendue à l'église de la Vierge Marie dans le quartier de Zeitoun au Nord du Caire, visite à l'occasion de laquelle il affirma avoir vu, lui et sa famille, la Vierge apparaître sur l'une des coupoles de l'Eglise.

Youssef Ramez

Source: www.religion.info

 

 

 

À partir du 22 Juin au Monastère,un stage

 

d’iconographie avec Armia Elkatcha au

 

Monastère.

(Participation, logement et repas compris 250 euros)

 

Si vous êtes intéressés , inscrivez-

vous vite  !

Par ailleurs, une exposition d'icônes est prévue et le chantier des fresques à l'église du Monastère sera visible, si bien que vous pourrez voir à l'oeuvre le Chef d'atelier du Patriarcat d'Alexandrie et son assistant.

 

 

 

 

INSCRIVEZ-VOUS RAPIDEMENT

 

Adresse ci-dessous:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie,

Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Courriels: asstradsyrfr@laposte.net

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

   

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2018 2 04 /12 /décembre /2018 23:45

L’« Histoire Miraculeuse » de Notre-Dame de Guadalupe :



Selon la tradition, le 9 décembre 1531, sur la colline de Tepeyac, un peu au nord de Mexico, une jeune dame « éblouissante de lumière » apparaît à un indigène Juan Diego Cuauhtlatoatzin. Notre-Dame de Guadalupe se révèle à lui comme la Vierge Marie et le charge de demander à l'évêque de faire construire une église sur le lieu même de l'apparition. Le prélat, d'abord incrédule, demande au témoin d'obtenir de la Vierge Marie un signe. Celle-ci ne tarde pas à le lui accorder. Le 12 décembre 1531, se montrant pour la quatrième et dernière fois à Juan Diego, Marie l'envoie cueillir des roses au sommet de la colline. Et voilà l'homme redescendant tout ébahi, sa tilma - manteau - remplie des plus belles roses qu'il ait jamais vues en pleine saison sèche. Sous l'injonction de la Vierge Marie, il retourne alors chez l'évêque, et ouvre son manteau devant les personnes réunies autour du prélat qui découvrent avec stupéfaction que s'est imprimée miraculeusement sur la tilma une image représentant la Vierge, revêtue d'un manteau étoilé couvert d'or et d'une robe rose ornée de trois types de fleurs des collines. La Vierge porte ses couleurs traditionnelles, la robe rose-rouge et le manteau bleu azur, turquoise ou jade. La ceinture violette à double pan, remontée par sur son ventre, évoque sa maternité. La tête penchée et les mains jointes sont également des caractéristiques iconographiques médiévales.
 

Après presque 500 ans, la tilma semble parfaitement conservée, alors que ce vêtement de pauvre fait en fibres de cactus aurait dû se détériorer en vingt ans. D'après une étude, la tilma serait faite d'un mélange de lin et de chanvre ou de fibre de cactus, et non d'agave, ce qui expliquerait sa durée de conservation

Déjà en 1666, la tilma fut examinée par un groupe de peintres et de médecins pour en vérifier la nature miraculeuse. Ils certifièrent qu'il était impossible que l'image, tellement nette, ait été peinte sur la toile vu l'absence de préparation de fond, et en outre, que dans les 135 années depuis l'apparition, dans l'air chaud et humide dans lequel elle était conservée, elle aurait dû se détruire. En 1788, pour prouver expérimentalement ce fait, une copie fut exécutée sur le même type de tissu : exposée sur l'autel du sanctuaire, elle était ruinée après seulement huit années. Au contraire, l'image originale, après près de 500 ans, est encore substantiellement intacte. 

En 1791, un orfèvre travaillant au nettoyage du cadre en argent avec de l'acide muriatique (proportion de 50 % d'acide nitrique et 50 % d'acide chlorhydrique), verse accidentellement des gouttes de la solution acide sur le côté droit supérieur. Elle aurait dû ronger le tissu et faire un trou mais n'a laissé que des taches dont la marque est encore visible. 

Le 14 novembre 1921, un anarchiste, Lucien Perez, cache une charge de dynamite dans un bouquet de fleurs qu'il dépose au pied du manteau. La bombe endommage le crucifix en bronze de l'autel et brise la vitre qui protégeait le tissu mais ce dernier est miraculeusement préservé. 

Certains articles affirment qu'en 1936 le chimiste Richard Kuhn aurait examiné deux fils colorés du tissu, sans réussir à déterminer la nature des pigments sur ces fils. Toutefois, en l'absence de toute source, cet argument ne peut pas être considéré comme pertinent. 

En 1951, le photographe José Carlos Salinas Chavez déclare que dans les deux pupilles des yeux de Marie, fortement agrandies, on voit le reflet de la tête de Juan Diego. En 1977, l'ingénieur péruvien José Aste Tonsmann analyse à l'ordinateur les photographies agrandies 2500 fois et affirme que l'on y voyait bien cinq figures : Juan Diego Cuauhtlatoatzin dans l'acte d'ouvrir son manteau, l'évêque Juan de Zumarraga, deux autres hommes (un desquels serait celui qui était auparavant identifié comme Juan Diego) et une femme. Au centre des pupilles, on verrait en outre une autre scène, plus petite, aussi avec différents personnages. 

En 1979, Philip Serna Callahan fait une série de photographies infrarouge. Selon lui, l'examen de ces photos révèle que, bien que certaines parties de l'image sont peintes (elles pourraient avoir été ajoutée postérieurement à l'apparition), la figure de Marie serait imprimée directement sur les fibres du tissu. Seuls les doigts des mains apparaissent retouchés pour en réduire la longueur. Il découvre également que la tilma conserve sans aucune explication la température du corps humain oscillant entre 36,6 et 37 °C

Une interprétation archéoastronomique moderne basée sur des techniques de projection complexes veut que les 46 étoiles figurant sur le manteau correspondent aux constellations du ciel au-dessus de Mexico le jour d'une éclipse solaire le 12 décembre 1531 et aussi au nombre d'années supposé nécessaire pour construire le temple de Jérusalem. 
 

 

 

Neuvaine en l'honneur de Notre-Dame de Guadalupe

 

Premier Jour

Rose Ô très aimante Dame de Guadalupe, Mère féconde de sainteté, enseigne-moi tes chemins de bonté et de force. Ecoute l'humble prière que je t'offre avec une sincère confiance, te suplliant de m'accorder cette faveur....

 

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Deuxième Jour

Rose Marie, conçue sans péché, je viens devant ton trône de grâce partager la fervente dévotion des tes fidèles enfants Mexicains qui t'invoquent sous le glorieux titre Aztèque de Guadalupe.
Obtiens moi une foi vive afin de toujours faire la volonté de Ton Fils : Que sa volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Troisième Jour

Rose Marie, dont le Coeur Immaculé fut transpercé de sept glaives de douleur, aide-moi à marcher vaillamment au milieu des épines qui jonchent ma route. Obtiens pour moi la force de te prendre vraiment comme modèle. Je te le demande, mère très aimante.

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Quatrième Jour

RoseTrès aimante, Mère de Guadalupe, je te supplie de m'accorder une forte volonté de suivre l'exemple de charité de Ton Divin Fils, de toujours chercher le bien de ceux qui sont dans le besoin. Accorde moi cette grâce, je te le demande humblement.

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Cinquième Jour

RoseTrès Sainte Mère, je te supplie de m'obtenir le pardon de tous mes péchés, ainsi que d'abondantes grâces afin que, dorénavant, je serve Ton Fils avec plus de fidélité, et finalement, j'obtienne la grâce de le louer avec toi pour toujours dans le ciel.

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Sixième Jour

Rose Marie, Mère des vocations, multiplie les vocations sacerdotales et remplis la terre de maisons religieuses qui seront la lumière et la chaleur du monde, la sécurité dans les nuits orageuses. Supplie Ton Fils de nous envoyer beaucoup de prêtres et de religieuses. Nous te le demandons, Ô notre Mère.

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Septième Jour

Rose Notre-Dame de Guadalupe, nous te supplions d'accorder aux parents la grâce de mener une vie sainte et d'éduquer chrétiennement leurs enfants ; que les enfants leur obéissent et suivent leurs conseils ; que tous les membres de la famille prient et adorent Dieu ensemble. Nous te le demandons, Ô notre Mère.

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Huitième Jour

Rose, je me prosterne devant toi, Ô Mère, avec un coeur rempli de sincère vénération, t'implorant de m'obtenir la grâce d'accomplir mes devoirs d'état avec fidélité et persévérance.

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Neuvième Jour

Rose, Seigneur Dieu, il T'a plu de nous combler d'innombrables faveurs en nous plaçant sous la protection spéciale de la Bienheureuse Vierge Marie. Accorde-nous, Tes humbles serviteurs, qui nous réjouissons de l'honorer sur la terre, la joie de la voir face à face dans le Ciel.

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Juan Diego Cuauhtlatoatzin
montrant le poncho avec l'image de la Vierge de Guadalupe

Prière à Notre-Dame de Guadalupe



Sainte-Mère de Dieu et de l'Eglise, Notre-Dame de Guadalupe, Tu fus choisis par le Père pour le Fils par le Saint-Esprit.

Tu es la Femme vêtue de soleil qui peine pour donner naissance au Christ, alors que satan, le Dragon Rouge, attend afin de dévorer Ton Enfant.

De même qu'Hérode chercha à détruire Ton Fils, Notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ, et dans le processus, massacra beaucoup d'enfants innocents, ainsi, de nos jours, l'avortement assassine beaucoup d'enfants à naître et exploite beaucoup de mères dans son attaque contre la vie humaine, l'Eglise, le Corps du Christ.

Mère des Innocents, nous prions Dieu en Toi pour Ses dons de Ton Immaculée Conception, Ta préservation du péché actuel, Ta plénitude de Grâce, Ta Maternité Divine et ecclésiale, Ta Virginité Perpétuelle et Ton Assomption en corps et en âme au Ciel.

Ô Toi, le secours des chrétiens, nous Te supplions de protéger toutes les mères des enfants à naître et les enfants en leur sein. Nous implorons Ton aide pour que cesse cet holocauste de l'avortement. Fais fondre les coeurs afin que la vie soit respectée.

Sainte-Mère, nous prions Ton coeur Douloureux et Immaculé pour toutes les mères et tous les enfants à naître afin qu'ils aient la vie sur la terre et, par le Précieux Sang répandu par Ton Fils, qu'ils entrent avec Lui dans le paradis. Nous prions aussi Ton Coeur Douloureux et Immaculé pour tous les avorteurs et ceux qui les soutiennent afin qu'ils se convertissent et acceptent Ton Fils, Jésus-Christ, comme leur Seigneur et Sauveur. Défends tous les enfants dans cette bataille contre satan et les esprits mauvais dans l'obscurité présente.

Nous désirons que les enfants innocents non encore nés et qui meurent sans baptême soient baptisés et sauvés. Nous Te demandons de nous obtenir cette Grâce pour eux et le repentir, la réconciliation et le pardon de Dieu pour leurs parents et leurs assassins.

Que soit révélée, une fois de plus, dans l'histoire du monde, l'infinie puissance de l'Amour Miséricordieux. Qu'il mette fin au mal. Qu'il transforme les consciences. Que Ton Coeur Douloureux et Immaculé révèle à tous la lumière de l'espoir. Que le Christ-Roi règne sur nous, nos familles, nos cités, nos états, nos nations et sur toute l'humanité.

Ô clémente, Ô aimante, Ô douce Vierge Marie, entends nos supplications et accepte ce cri de nos coeurs.

Notre-Dame de Guadalupe, Protectrice des enfants à naître, Prie pour nous !

Amen.

Voir également sur Notre Dame de Guadalupe :
L’« Histoire Miraculeuse » de Notre-Dame de Guadalupe
La Prière exorciste à « Notre Dame de Guadalupe pour les Époux qui s'aiment » 
La Prière à Notre Dame de Guadalupe pour la semaine missionnaire mondiale en 2010 « Notre Dame de Guadalupe, Vierge au visage métis »
La Prière de consécration à Notre Dame de Guadalupe « Notre Dame de Guadalupe, je Vous consacre tout mon être, ma vie, mes souffrances, mes joies, tous ceux que Vous m’avez confiés et tout ce qui m'appartient »
La Prière de Saint Jean Paul II « Notre-Dame de Guadalupe, protège nos familles afin qu’elles soient toujours unies »
La Prière des Cristeros à Notre-Dame de Guadalupe « Je ne veux combattre, vivre, mourir que pour Toi et ton Eglise, Mère Sainte de Guadalupe ! »

Prière pour les époux et les épouses
 

 

Seigneur, inspire ces hommes et ces femmes
qui s’appellent “Epoux” et Epouses”.
Aide les à lever les yeux vers Toi
à se regarder soi-même
et à se regarder l’un l’autre
afin de redécouvrir la plénitude et le mystère
qu’ils ont ressentis jadis lors de leur union.
Quils soient assez honnêtes pour se demander:
“Où avons-nous été ensemble et où allons-nous?
Qu’ils soient assez courageux pour se poser la question:
Où avons-nous échoué?”
Qu’ils soient assez téméraires pour dire:
“Pour moi, nous avons priorité”.
Aide les à réexaminer ensemble leur engagement,
dans la lumière de Ton Amour, volontairement, ouvertement et avec compassion.

Un Je vous salue Marie…

Salut, O Vierge de Gudalupe, Nous plaçons sous ton puissant patronage la pureté et l’intégrité de la Sainte Foi à Mexico et dans tout le Continent Américain, (à Maurice et dans le monde entier) car nous sommes certains qu’aussi longtemps que tu es reconnue comme Notre Reine et Notre Mère, l’Amérique, Mexico, l'île Maurice et notre union seront sauvés..

Amen

Patronne de enfants à naître
Nous lisons dans le Livre des Lévites comment le SEIGNEUR raconta à Moïse le grave crime de ceux qui offraient des enfants à Molech, se référant à la coutume de Canaan de sacrifier des enfants au dieu Molech. Les petites victimes étaient d’abord assassinées puis incinérées. (Voir Lévites 20,1-5 et 18,21)

Aux Amériques, il y a cinq siècles de cela, le rituel le plus cruel en sacrifice humain jamais connu dans l’Histoire fut accompli par l’empire Aztèque. Entre 20,000 et 50,000 humains étaient sacrifiés chaque année. Ce rituel comprenait le cannibalisme des membres des victimes. La plupart d’entre eux étaient des captifs ou des esclaves, qui, de plus, incluaient aussi des femmes et des enfants. Le premier historien Mexicain Ixtlilxochitl estimait qu’un enfant sur cinq était sacrifié au Mexique. 
L’apogée de ces rituelles assassines survint en 1487 lors de la consécration du nouveau temple de Huitzilopochtli, somptueusement décoré de serpents, à Tenochtitlan ( maintenant Mexico) quand, lors d’une seule cérémonie qui dura quatre jours et quatre nuits , l’empereur Aztèque Tlacaellel, adorateur du démon, présida au sacrifice de plus de 80,000 hommes au son constant de tambours géants faits de peau de serpent.

Notre Dame de Guadalupe écrasa ce serpent en 1531.

Aujourd’hui, l’ancien Serpent a certainement accompli un autre chef d’oeuvre de ses rites de sang contre la vie humaine. Des millions d’enfants à naître sont tués chaque année dans le monde, par des procédés qui dans certains pays ne sont pas seulement légaux mais aussi officiellement soutenus et financés par le gouvernement. Dans de nombreux cas le procédé suit les mêmes règles que celles des sacrifices au dieu Molech: l’assasinat et l’incinération des petits enfants.
Cette femme vêtue de soleil , figurant dans l’image de Notre Dame de Guadalupe, Protectrice des enfants à naitre, écrasera ce serpent à nouveau. 

 

 

Une prière pour les Victimes de l’Avortement

 

Et nous prions donc pour toutes les victimes de l’avortement. Que ceux qui sont impliqués dans l’avortement se réconcilient avec Dieu et que les qui ont été tués soient sauvés.

Sainte Mère de Dieu et de l’Eglise, Notre Dame de Guadalupe, Tu fus choisis par le Père pour le Fils par le Saint Esprit.

Tu es la Femme vêtue de soleil qui peine pour donner naissance au Christ, alors que Satan, le Dragon Rouge, attend afin de dévorer ton enfant.

De même, qu’Hérode chercha à détruire ton Fils, Notre Seigneur et Sauveur, Jésus Christ, et dans le processus massacra beaucoup d’enfants innocents, ainsi de nos jours l’avortement assassine beaucoup d’enfants à naitre et exploitent beaucoup de mères dans son attaque contre la vie humaine, l’Eglise, le Corps du Christ.

Mère des Innocents, nous prions Dieu en Toi pour ses dons de ton Immaculée Conception, ta préservation du péché actuel, ta plénitude de grâce, ta Maternité divine et écclésiale, ta Virginité Perpétuelle et ton Assomption en corps et en âme au ciel.

O Toi, le secours des chrétiens, nous te supplions de protéger toutes les mères des enfants à naître et les enfants en leur sein. Nous implorons ton aide pour que cesse cet holocauste de l’avortement. Fais fondre les coeurs afin que la vie soit respectée.

Sainte Mère, nous prions ton coeur Douloureux et Immaculé pour toutes les mères et tous les enfants à naitre afin qu’ils aient la vie sur la terre et par le Précieux Sang répandu par Ton Fils qu’ils entrent avec Lui dans le paradis. Nous prions aussi ton coeur Douloureux et Immaculé pour tous les avorteurs et ceux qui les soutiennent afin qu’ils se convertissent et acceptent ton Fils, Jésus Christ, comme leur Seigneur et Sauveur. Défends tous les enfants dans cette bataille contre Satan et les esprits mauvais dans l’obscurité présente.

Nous désirons que les enfants innocents non encore nés et qui meurent sans baptême soient baptisés et sauvés. Nous te demandons de nous obtenir cette grâce pour eux et le repentir, la réconciliation et le pardon de Dieu pour leurs parents et leurs assassins.

Que soit révélée, une fois de plus, dans l’histoire du monde, l’infinie puissance de l’Amour miséricordieux. Qu’il mette fin au mal. Qu’il transforme les consciences. Que ton coeur Douloureux et Immaculé révèle à tous la lumière de l’espoir. Que le Christ Roi règne sur nous, nos familles, nos cités, nos états, nos nations et sur toute l’humanité.

O clémente, o aimante, o douce Vierge Marie, entends nos supplications et accepte ce cri de nos coeurs.

Notre Dame de Guadalupe, Protectrice des enfants à naître, Prie pour nous!

Prière à St Michel Archange

St Michel Archange
Défends-nous dans les combats
Sois notre secours contre la malice et les embûches du démon
Que Dieu lui commande nous t’en supplions
Et toi, Prince de la milice céleste
Par la vertu divine repousse en enfer Satan
et tous les autres esprits mauvais
qui rôdent de par le monde
en vue de perdre les âmes.



Amen.

 

Où nous trouver ? 

 

Grande Paroisse NORD-OUEST et NORD-EST (Paroisse Cathédrale N-D de Miséricorde):

 

NORMANDIE :

CHANDAI (61) et CHAISE-DIEU DU THEIL (27):

 

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

Maison Ste Barbe 
(Siège de l'Ass Caritative CARITAS E S O F)

15 Rue des 3 Communes
27580 CHAISE-DIEU DU THEIL

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

-+-

Grande Paroisse "NOUVELLE AQUITAINE" , OCCITANIE (N-D de la Très Sainte Trinité) :

 

NANTES:

 *Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces et St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
66,Place Schoeneck, LE BOURG
16560 JAULDES. 

Tel: 05.45.37.35.13
Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front


ERMITAGE ST COLOMBAN*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

LOURDES:

*Relais paroissial St Gregorios de Parumala

 Messes épisodiques ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

Rte de Pau

 

-+-

CAMEROUN, PAKISTAN ET BRÉSIL:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDÉ,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain. De même pour les Paroisses du Brésil et du Pakistan: 

 Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

Les prochains rendez-vous liturgiques de l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone de Mar Thoma En décembre 2018 :

Chers amis, Aloho m’barekh (Dieu vous bénisse) !

Heureuses préparations à recevoir, à Noël le Verbe de Vie, le Christ, Soleil de Justice et Prince de la Paix !

Que le Prochain Jeûne de la Nativité nous purifie pour que nous soyons brûlants d’Amour de Dieu et du prochain !

Votre fidèlement en Christ.

+Mor Philipose.

 

 

https://img.over-blog-kiwi.com/1/49/89/80/20181106/ob_214be8_ob-31374b-10502003-944339265587797-245.jpg

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

*Dimanche 16 Décembre en Normandie, JOURNÉE DE MOBILISATION :

 ________________________________________________________________________

"NOEL, NOEL, CHANTONS-TOUS NOEL !"

Le Dimanche 23 Décembre à JAULDES (Angoulême)Possibilité de ramassage des fidèles de Région Aquitaines qui voudraient passer Noël au Monastère

Ne restez pas seul pour les Fêtes

Si vous avez peu de moyens pour fêter décemment Noël en 

famille, grâce au partage c'est possible ! 

Venez fêter la Nativité au Monastère en famille !

Si vous n'êtes pas en famille, retrouvez-vous, du moins, en communion avec

les Chrétiens d'Orient, avec vos frères Chrétiens Syro Orthodoxes francophones de St Thomas. 

INSCRIPTIONS :

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

 

 

   

 

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

 

Note:

 

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° du montant de votre don). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

 

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

 

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B 

 

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 08:54

ASSASSINAT D'UN PRÊTRE COPTE-ORTHODOXE

L’image contient peut-être : 1 personne, barbe

Chers amis. Aloho m'barekh.

Une fois de plus la chère Église Copte-Orthodoxe est endeuillée.

Un prêtre copte égyptien, Abouna Simon Shehata, a été assassiné par un extrémiste musulman tandis qu’ un autre prêtre,lui, fut blessé .

Le Père Simon était originaire du village Baba, du gouvernorat de Beni Suef .

L’ attaque meurtrière eut lieu au Caire et fut le fait d'un homme qui portait couteau et dont l’apparence était caractéristique des islamistes.

L’ assassinat haineux et abjecte de ce prêtre a été révélé par une source de de l’Eglise Copte-Orthodoxe qui à ajouté l'information qu’ un deuxième prêtre avait, lui, été transporté à l’hôpital , suite à ses blessures.

L’image contient peut-être : 2 personnes, barbe

Lorsque des frères Chrétiens souffrent de par le monde, c'est toute l'Eglise Universelle qui compatit et souffre avec eux.

Nous sommes près des Évêques, prêtres et fidèles de l'Eglise d'Egypte par la prière et l'amour fraternel et compatissant.

Aujourd'hui, alors qu'une poignée de fidèles Syro-Orthodoxes Francophones sont à Fatima pour célébrer le centenaire de l'apparition de la "Mère de Dieu" aux trois petits bergers, avec ce prêtre confessant notre Très Sainte Foi face à la haine obscurantiste d'un homme assujetti à une idéologie mortifère qui se cache sous l'aspect d'une Religion, une étoile s'est élevée de la terre jusqu'au firmament de la Gloire de Dieu.

Il repose dans le Christ Ressuscité, le Roi des Martyrs, le Prince de la Paix.

L’image contient peut-être : 1 personne, barbe

Nous regardons vers ce nouvel intercesseur et tous nos Saints Martyrs pour les supplier d'intercéder pour nous, pour notre occident apostat, devant le trône de la grâce de Dieu.

Votre fidèlement dans le Christ Notre Seigneur. Aloho m'barekh (Dieu vous bénisse):

+Mor Philipose, Métropolite. Verneuil Sur Avre le 12.X.17


-------------------------------------
ASSASSINATION OF A COPT-ORTHODOX PRIEST

L’image contient peut-être : une personne ou plus et barbe

Dear friends. Aloho m'barekh.

Once again the dear Coptic-Orthodox Church is bereaved.

An Egyptian Coptic priest, Abouna Simon Shehata, was assassinated by a Muslim extremist while another priest was wounded.

Father Simon was a native of Baba village, Beni Suef governorate.

The murderous attack took place in Cairo and was carried out by a man who wore a knife and whose appearance was characteristic of the Islamists.

L’image contient peut-être : 1 personne, debout

The hateful and despicable murder of the priest was revealed by a source of the Coptic Orthodox Church, which added to the information that a second priest himself had been taken to hospital following his injuries.

When Christian brothers suffer from the world, the whole Universal Church sympathizes and suffers with them.

We are close to the bishops, priests and faithful of the Church of Egypt through prayer and fraternal and compassionate love.

Today, a handful of Frenchspeaking Syro-Orthodox faithful are to Fatima to celebrate the centenary of the apparition of the "Mother of God" to the three little shepherds, with the priest confessing our Holy Faith face of hate obscurantist of a man subjected to a mortifying ideology that hides under the aspect of a religion, a star has risen from the earth to the firmament of the Glory of God.

L’image contient peut-être : 2 personnes, foule

He rests in Christ the Success, the King of the Martyrs, the Prince of Peace.

We look to this new intercessor and all our holy Martyrs to entreat them to intercede for us, for our apostate West, before the throne of God's grace.

Your faithfulness in Christ our Lord. Aloho m'barekh (God bless you):

+ Mor Philipose, Metropolitan. Verneuil Sur Avre on 12.X.17
----------------------------------------------------
ASSASSINO DE UM SACERDOTE DE COPT-ORTHODOX

L’image contient peut-être : 1 personne, barbe et gros plan

 

Caros amigos. Aloho m'barekh.

Mais uma vez, a querida Igreja copta-ortodoxa está enlutada.

Um sacerdote copista egípcio, Abouna Simon Shehata, foi assassinado por um extremista muçulmano enquanto outro padre estava ferido.

O padre Simon era nativo da aldeia de Baba, governador de Beni Suef.

O ataque assassino ocorreu no Cairo e foi realizado por um homem que usava faca e cuja aparência era característica dos islâmicos.

O assédio odioso e abjeta deste padre foi revelado por uma fonte da Igreja Copta Ortodoxa que acrescentou informações de que um segundo sacerdote havia sido transportado para o hospital como resultado de seus ferimentos.

Quando os irmãos cristãos sofrem com o mundo, toda a Igreja universal simpatiza e sofre com eles.

Estamos perto dos bispos, sacerdotes e fiéis da Igreja do Egito através da oração e do amor fraterno e compassivo.

L’image contient peut-être : 1 personne, debout

Hoje, enquanto um punhado de fiéis francófonos síro-ortodoxos estão em Fátima para comemorar o centenário da aparição da "Mãe de Deus" aos três pequenos pastores, com este sacerdote confessando a nossa Santíssima Fé ao ódio obscurantista de um homem submetido a uma ideologia mortificante que se esconde sob o aspecto de uma religião, uma estrela subiu da terra ao firmamento da Glória de Deus.

Ele descansa em Cristo o Sucesso, o Rei dos Mártires, o Príncipe da Paz.

Olhamos para este novo intercessor e todos os nossos santos mártires para pedir-lhes que intercedam por nós, pelo nosso apóstata ocidental, diante do trono da graça de Deus.

Sua fidelidade em Cristo nosso Senhor. Aloho m'barekh (Deus te abençoe):

+ Mor Philipose, Metropolitan. Verneuil Sur Avre em 12.X.17

===============================

 


NOTE:
En ces heures difficiles, prions particulièrement Saint Sévère, Patriarche d'Antioche et de Tout l'Orient qui, lors des persécutions des "Melkites" (Orthodoxie chalcédonienne) à l'encontre des Chrétiens Orthodoxes-Orientaux (Orthodoxie originelle, dite "Apostolique"), dut s'exiler en Egypte, auprès de l'Eglise-sœur, où il mourut et est enterré. Plusieurs Patriarches de l'Eglise Copte-Orthodoxes furent choisis parmi le clergé Syriaque, les deux Eglises ont historiquement toujours été unies dans la Foi, l'Espérance et la Charité.

+++++++++++
NOTA:
Nestes tempos difíceis, oremos especialmente por São Severo, Patriarca de Antioquia e por todo o Oriente, durante as perseguições dos melquitas (ortodoxia calcedônia) contra os cristãos ortodoxos orientais (ortodoxia original, chamada "apostólica" ), teve que ir ao exílio no Egito, perto da igreja irmã, onde morreu e foi enterrado. Vários Patriarcas da Igreja Copta-Ortodoxa foram escolhidos dentre o clero siríaco, as duas Igrejas historicamente sempre foram unidas em Fé, Esperança e Caridade.

+++++++++++
NOTE:
In these difficult times, let us pray especially Saint Severus, Patriarch of Antioch and All the East who, during the persecutions of the Melkites (Chalcedonian Orthodoxy) against Eastern Orthodox Christians (original Orthodoxy, called "Apostolic" ), had to go into exile in Egypt, near the sister church, where he died and was buried. Several Patriarchs of the Coptic-Orthodox Church were chosen from the Syriac clergy, the two Churches have historically always been united in Faith, Hope and Charity.

 

L’image contient peut-être : 5 personnes, foule

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne

 

 

L’image contient peut-être : nuage, ciel, océan, crépuscule, plein air, nature et eau

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne, barbe et gros plan

Prière du saint Martyr Tryphon avant sa "Naissance au Ciel"

 
"Ô Seigneur, Dieu des dieux et Roi des rois, 
Vous le plus saint de tous les saints,
 je Vous remercie de ce que Vous m'avez rendu digne 
de compléter ma mortification sans vaciller.
Et maintenant, je Vous prie 
pour que la main du démon invisible ne me touche pas;
 que le démon ne me fasse pas glisser 
dans l'abîme de la destruction, 
mais plutôt que Vos saints anges me conduisent 
dans Votre magnifique demeure, 
et faites de moi un héritier de Votre royaume tant désiré. 
Reçevez mon âme 
et prêtez l'oreille 
à la prière de tous ceux 
qui Vous offriront des sacrifices* pour moi et  
en mémoire de moi. 
Abaissez Votre regard sur eux 
depuis Votre sainte demeure,
et accordez-leur des dons abondants et incorruptibles. 
Car Vous êtes le seul bon et miséricordieux donateur 
dans les siècles des siècles. 
Amîn. 
 
*Par "sacrifices", il faut entendre
les jeûnes et pénitences volontaires,
le suffrage des prières fraternelles
des membres de "l'Eglise militante",
et surtout, l'Offrande du Sacrifice du Christ,
satisfactoire et propitiatoire qui se renouvelle
à chaque Messe lorsqu'Il s'Offre Lui-même
en Hostie Vivante au Père Céleste
par le ministère des
prêtres ordonnés.
 

 

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes assises, table et intérieur

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,35-40.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Ayez les reins ceints et vos lampes allumées !
Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent leur maître à son retour des noces, afin que, lorsqu'il arrivera et frappera, ils lui ouvrent aussitôt.
Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant ! Je vous le dis en vérité, il se ceindra, les fera mettre à table et passera pour les servir.
Et si c'est à la deuxième ou à la troisième veille qu'il arrive et les trouve ainsi, heureux sont-ils !
Sachez-le bien, si le maître de maison savait à quelle heure le voleur doit venir, il ne laisserait pas percer sa maison.
Vous aussi, tenez-vous prêts, car c'est à l'heure que vous ne pensez pas que le Fils de l'homme viendra. "

ايقونه السيد المسيح

Par Saint Cyrille de Jérusalem (313-350)
évêque de Jérusalem et docteur de l'Église
Homélie sur les Evangiles (Catena Aurea)

Etre parmi les serviteurs éveillés

L'action de ceindre ses reins est un symbole de l'empressement et de la résolution avec lesquelles nous devons supporter les maux de la vie par un motif d'amour de Dieu ; les lampes figurent la vive lumière que nous devons projeter, de manière à ne laisser personne vivre dans les ténèbres de l'ignorance.

Si donc le Seigneur trouve à son retour ses serviteurs éveillés, la ceinture aux reins, et la lumière dans le cœur, il les proclamera bienheureux :

-" Je vous le dis en vérité, il se ceindra lui-même ",

c'est-à-dire qu'il agira envers nous, comme nous aurons agi à son égard, en se ceignant les reins pour ceux qui se seront ainsi disposés à le recevoir.

Notre-Seigneur connaît le penchant de la fragilité humaine pour le péché ; mais comme il est bon, loin de nous laisser tomber dans le désespoir.

Il a pitié de notre faiblesse, et il nous donne la pénitence comme remède salutaire, c'est pour cela qu'il ajoute :

-" Et s'il vient à la seconde veille, et s'il vient à la troisième, " etc...

Ceux qui font sentinelle la nuit sur les murailles des villes, pour observer les attaques des ennemis, partagent la nuit en trois ou quatre veilles.

Le Sauveur ne parle cependant pas de la première veille, parce que l'enfance est plutôt digne de pardon que de châtiment, mais pour le second et le troisième âge de la vie, ils doivent obéir à Dieu, et par la pratique des vertus, conformer leur vie à sa divine volonté.

Παναγία-Ιησούς Χριστός (ΚΤ)

By Saint Cyril of Jerusalem (313-350)
Bishop of Jerusalem and Doctor of the Church
Homily on the Gospels (Catena Aurea)

Being among the awake servants

The action of girding his loins is a symbol of the eagerness and resolution with which we must endure the evils of life by a motive of love of God; the lamps represent the bright light that we must project, so as not to let anyone live in the darkness of ignorance.
If, then, the Lord finds his waking servants on his return, the girdle on his back, and the light in his heart, he will proclaim them blessed:

- "Verily I say unto you, he shall gird himself"

that is to say, he will act towards us, as we will have done to him, by girding his loins for those who will thus be disposed to receive him.

Our Lord knows the inclination of human frailty to sin; but how good he is, far from letting us fall into despair.

He has pity on our weakness, and he gives us penance as a salutary remedy, which is why he adds:

- "And if it comes to the second watch, and if it comes to the third," etc ...

Those who watch at night on the city walls, to observe the attacks of the enemy, share the night in three or four vigils.

Joseph et Jésus enfant

Por São Cirilo de Jerusalém (313-350)
Bispo de Jerusalém e Doutor da Igreja
Homilia nos Evangelhos (Catena Aurea)

Estar entre os servos acordados

A ação de cingir os seus lombos é um símbolo da ânsia e da resolução com que devemos suportar os males da vida por um motivo de amor de Deus; As lâmpadas representam a luz brilhante que devemos projetar, para não deixar ninguém viver na escuridão da ignorância.
Se, então, o Senhor encontrar seus servos acordados em seu retorno, o cinto nas costas e a luz em seu coração, ele os proclamará abençoados:

- "Em verdade, eu digo que ele se cingirá"

isto é, ele agirá em nossa direção, como faremos com ele, cingindo os seus lombos para aqueles que estarão dispostos a recebê-lo.

Nosso Senhor conhece a inclinação da fragilidade humana ao pecado; Mas o quão bom ele é, longe de nos deixar cair no desespero.

Ele tem piedade de nossa fraqueza, e ele nos dá a penitência como um remédio salutar, e é por isso que ele acrescenta:

- "E se se trata do segundo relógio, e se se trata do terceiro", etc ...

Aqueles que observam a noite nas muralhas da cidade, para observar os ataques do inimigo, compartilhem a noite em três ou quatro vigílias.

O Salvador, no entanto, não fala do primeiro relato, porque a infância é bastante digna do perdão do que o castigo, mas para o segundo e terceiro anos de vida devem obedecer a Deus e pela prática das virtudes, para conformar suas vidas a Sua vontade divina.

1er, 2, 3, 4 et 5 NOVEMBRE

"RETRAITE SPIRITUELLE DE TOUSSAINT" *

ET FESTIVAL DE SAINT GRÉGOIRE DE PARUMALA

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Abraham Koorilose BAVA"

*Retraite préparatoire aux Baptêmes et Chrismations,

PRIÈRES DE DÉLIVRANCE, DE LIBÉRATION ET DE GUÉRISON.

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Abraham Koorilose BAVA"  

*LE Dimanche 5 NOVEMBRE PÈLERINAGE MENSUEL A NOTRE-DAME DE MISÉRICORDE ET AUX SAINTS DU KERALA

Par Saint Isaac le Syrien
(Discours no 6)

Du bien obtenu par l’éloignement du monde

C’est un fait, si l’homme essaye de devenir fort et invincible dans le monde spirituel, la lutte est difficile et pénible. Car lorsque s’approchent de lui les causes premières qui sont à l’origine des attaques et par conséquent des combats et des luttes, la peur le gagne et il est plus vite vaincu par elle que par la guerre ouverte du démon.

Car tant que l’homme ne s’éloigne pas de ces causes premières que son cœur craint, il donne l’occasion à son ennemi de le combattre. Si en plus, il se néglige, l’ennemi le détruira facilement.

Lorsque l’âme est dominée par les rencontres nuisibles des choses du monde, ces rencontres deviennent des obstacles et elle est vaincue par elles, d’une manière naturelle, chaque fois que la rencontre a eu.

Pour cette raison donc, nos ancien saint Pères qui ont expérimenté tout cela et qui ont appris que l’intellect humain n’est pas fort dans toutes les circonstances, qu’il ne paut pas non plus rester fermement dans une position et que, parfois même, il ne peut pas se protéger lui-même des choses qui lui sont nuisibles, pour cela, dis-je, ils ont médité tout cela avec beaucoup de sagesse et se sont armés de l’arme invincible du dénuement qui libère l’homme de beaucoup de luttes et des peines, ils se sont retirés dans le désert oû il n’ya pas les causes premières et les sources des passions.

Et lorsque parfois ils se laissaient vaincre par une passion, la colère, le désir, la rancune, la gloire ou autre, ils ne trouvaient pas la cause première de la chute, mais grâce l’éloignement dans le désert toutes ces passions leur devenaient plus légères. Ainsi, armés de telles connaissances et barricadés dans le désert comme dans une tour imprenable, ils ont pu finir leur lutte au point que leurs sens ne trouvaient plus de l’aide pour s’unir à l’ennemi, contre eux. Il est donc meilleur pour nous de mourir dans la lutte en combattant que de vivre vaincus par les passions.

Traduit par Marie Lekkqa

Présence Orthodoxe 33

HIER, la basilique du Sacré-Cœur à PARIS s'est parée de rouge à la nuit tombée jeudi 12 octobre.

 

Au même moment, nous apprenions le Martyr d'Abouna Simon, prêtre Copte Orthodoxe...

L’image contient peut-être : 1 personne, barbe et gros plan

L'AED à l'origine de cette initiative souhaitait alerter le grand public sur les menaces qui pèsent sur les libertés religieuses à travers le monde.

Pour ses 70 ans, l’Aide à l’Église en détresse (AED) a décidé d’interpeller le grand public sur les menaces qui pèsent sur les libertés religieuses dans le monde. Avant le Sacré-Cœur, l’association avait déjà illuminé en rouge la fontaine de Trévi en Italie, l’abbaye de Westminster, la Jewish Liberal Synagogue et l’Imam Khoei Centre au Royaume-Uni, et le Christ Rédempteur de Rio au Brésil en août 2017. « La démarche n’a rien d’innovante, depuis quelques temps, la Tour Eiffel est régulièrement illuminée, en hommage aux victimes des attentats » rappelle Marc Fromager, directeur de l’AED. Mais cette fois le lieu, la basilique du Sacré-Cœur, située sur la butte Montmartre, « Mont des Martyrs » en vieux français, est chargée de symboles. « On voulait quoiqu’il arrive un édifice religieux » précise Marc Fromager.

L’envie de sensibiliser les Parisiens

L’événement se préparait depuis le printemps. Les organisateurs ont rapidement obtenu la bénédiction du recteur de la Basilique, des bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre et de la mairie de Paris. D’après Marc Fromager, l’objectif est multiple. « En plus d’un mémorial pour les victimes de persécutions religieuses, nous désirons lancer un appel pour la liberté religieuse », précise l’organisateur, qui admet « vouloir sensibiliser les Parisiens à ces problèmes, avec un visuel rouge marquant au-dessus de la colline ». Cela semble en bonne voie, puisque « plusieurs médias ont montré leur intérêt ».

L’AED, qui a « pour mission de soutenir l’Église partout dans le monde », accorde une grande importance à la question des libertés religieuses. « Cette question touche toutes les religions, mais en premier lieu les chrétiens, qui en pâtissent le plus », affirme Marc Fromager. Agissant « dans 150 pays touchés par la persécution religieuse ou le dénuement », l’association publie tous les deux ans un rapport sur les libertés religieuses. Celui-ci est « rédigé par une équipe interne, notamment composée de journalistes indépendants ». Marc Fromager explique que « d’après le dernier rapport, la liberté stagne, même dans les pays où elle était déjà mauvaise ».

En réalité, le dernier rapport de l’AED, publié en 2016, fait état d’une légère dégradation. Sur les 196 pays étudiés, 38 ont subi d’importantes violations relevant soit de la persécution, soit de la discrimination. Marc Fromager et l’AED estiment pourtant que « liberté religieuse et paix sont liées ». Selon lui, « dans tous les conflits, il y a une dimension religieuse, même si d’autres facteurs sociaux et économiques jouent aussi ». « Le Moyen-Orient, où les chrétiens et les yézidis sont en difficulté dans de nombreux territoires, mais aussi les sunnites et les chiites, en est le parfait exemple ».

(Source ALETEIA)

13 octobre 1917 à Fatima, le miracle de

« la danse du soleil »

 

Le 13 octobre 1917, 70 000 spectateurs ébahis virent le soleil quitter sa trajectoire céleste et s'abattre sur la Terre par trois fois.

Ce 13 octobre 1917, à Fatima, il se produisit un phénomène sans précédent de mémoire d’homme. Jamais, dans l’histoire des apparitions mariales, une manifestation n’était venue authentifier d’une façon aussi éclatante et spectaculaire la vision de ceux qui contemplaient la Vierge Marie. Jamais non plus on n’avait assisté à un mouvement du soleil qui semblait « défier les lois cosmiques » pour reprendre les termes de l’évêque de Leiria. Le soleil se mit à « danser » pendant douze minutes, dessiner par trois fois des cercles dans le ciel avant de plonger et de s’abattre sur la Terre.

Des milliers de témoins

Depuis la première apparition aux trois bergers de Fatima, le 13 mai 1917, une foule de curieux ne manque plus la moindre vision des trois bergers. Tous les 13 du mois, de mai à octobre, ils se rendent au chêne où la Vierge était apparue la première fois aux pastoureaux, en dépit des moqueries et des quolibets des sceptiques.

Au mois d’août, Lucia, Francisco et Jacinta ne peuvent pas honorer leur rendez-vous avec la Sainte Vierge, car l’administrateur local, agacé par la piété populaire grandissante, les a fait jeter en prison. Mais les voyants ne cèdent pas et maintiennent leurs déclarations : ce qu’ils ont vu, ils l’ont vu !

L’hostilité des incrédules va grandissante aussi. Avelino d’Almeida, rédacteur en chef du Seculo, publie le matin même du 13 octobre un article ironique sur les apparitions, dénonçant les « superstitions » et les « supercheries ». Il assiste pourtant, comme des milliers de témoins anonymes à la « danse du soleil », et écrit le lendemain un article élogieux et fait part de sa propre stupéfaction : « Les nuages se déchirèrent et le soleil, comme une plaque argentée… se mit à tourner sur lui-même et à zigzaguer dans le cercle du ciel laissé libre de nuages. (…) Toute la foule pleurait, toute la foule priait, les hommes, le chapeau à la main dans l’impression grandiose du miracle attendu ! »

Outre ce journaliste, beaucoup de personnalités ont attesté de l’événement, comme l’évêque de Leiria, le docteur Almeida Garrett, professeur à la faculté des sciences de l’université de Coimbra, l’académicien Marques da Cruz ou le poète Alfonso Lopes Vieira, qui se trouvait à dix lieues de Fatima le 13 octobre 1917.

« Un feu qui tombe du ciel »

Lorsque le soleil s’apprête à « tomber du ciel », les assistants émerveillés par sa danse sont épouvantés, croyant voir l’Apocalypse devenir réalité. L’astre regagne pourtant sa place initiale. Mais son manège sonne comme un avertissement, concordant avec les confidences faites par la Vierge aux pastoureaux.

Lucia Dos Santos, la seule des trois voyants à avoir survécu à la grippe espagnole et qui deviendra religieuse, assura que la Vierge Marie leur avait confié trois secrets, qui furent divulgués après les apparitions, évoquant la fin de la Première Guerre mondiale et le début d’une autre. Dans le dernier secret, le plus controversé, dont la révélation fut décidée en 1960 puis reportée à l’an 2000, il était question d’un ange portant « une épée de feu », prête à s’abattre sur la Terre, mais qui s’éteint au contact de la Vierge.

Le cardinal Ratzinger, lors de la divulgation du troisième secret en 2000, précisa que l’ange armé d’une épée représentait la menace du jugement qui plane sur le monde : « La perspective que le monde pourrait être englouti dans une mer de flammes n’apparaît absolument plus aujourd’hui comme une pure fantaisie : l’homme lui-même a préparé l’épée de feu avec ses inventions ».

(ALETEIA)

 

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Notre-Dame de Fatima"

Il y a aujourd'hui 100 ans à Fatima, le 13 octobre 1917 : la « danse du soleil »

miracle_of_the_sun_1a.jpg

Le 13 octobre 1917, près de 70 000 personnes, provenant de toutes les régions du Portugal, se rassemblent à la « Cova da Iria » (Fatima). Depuis plusieurs semaines circule la nouvelle de l’apparition de la « Dame » et du miracle qu’elle a promis d’accomplir. Au milieu de citoyens ordinaires se trouvent aussi des nobles, des ingénieurs, des médecins, des notaires et, évidemment, des journalistes et des photographes.

Du ciel, complètement couvert par les nuages, tombe une pluie incessante. François, Jacinthe et Lucie arrivent, accompagnés de leurs familles. Ils atteignent à grand peine le chêne sur lequel se pose habituellement la « Dame » et commencent à réciter le chapelet. Cependant, à midi, la pluie continue de tomber. Lucie ordonne de fermer les parapluies et la foule obéit. Peu après, la Vierge apparaît, plus lumineuse que d’ordinaire.

Lucie demande : « Qui êtes-vous et que voulez-vous de moi ? ». La Vierge répond qu’elle est « Notre-Dame du Rosaire » et qu’elle veut que soit bâtie en ce même lieu une chapelle en son honneur. Elle conseille de réciter constamment le rosaire puis conclut : « Tous doivent se convertir, demander pardon pour leurs péchés et ne plus blesser Notre Seigneur ».

Après ces paroles, elle ouvre ses mains qui se reflètent sur le soleil. À ce moment, pendant que Lucie crie : « Regardez le soleil », le miracle se produit : les épais nuages se dispersent et le soleil commence à tournoyer, à changer de couleur, à danser dans le ciel puis à s’approcher progressivement de la terre.

Voici le témoignage du docteur Almeida Garrett :

« Soudain, j’entendis la clameur de centaines de voix, et je vis toute cette multitude s’étendre à mes pieds, tourner le dos à l’endroit vers lequel, jusque-là, convergeaient toute leur impatience, et regarder le soleil du côté opposé… Je me tournai à mon tour vers ce point qui attirait tous les regards, et je pus voir le soleil apparaître comme un disque au bord net, à l’arête vive, qui luisait sans blesser la vue… Il ne pouvait se confondre avec le soleil vu à travers le brouillard – il n’y en avait d’ailleurs pas à ce moment – car il n’était ni voilé, ni brouillé. À Fatima, il conservait sa lumière et sa chaleur, et se dessinait nettement dans le ciel, avec ses arêtes vives, comme une large table de jeu… Le plus étonnant est d’avoir pu fixer aussi longtemps le disque solaire étincelant de lumière et de chaleur, sans avoir mal aux yeux et sans abîmer leur rétine. On entendit une clameur, le grand cri d’angoisse de la foule. En effet, le soleil, conservant son mouvement rapide de rotation, sembla pouvoir se détacher du firmament, et, rouge sang, avancer vers la Terre, menaçant de nous détruire sous son poids énorme. Ce furent des secondes terrifiantes. »

Ce fut un instant si terrible que plusieurs personnes s'évanouirent, mais finalement il s'arrêta au grand soulagement de tous

miracle_of_the_sun_2.jpg

À la stupéfaction générale, la foule put constater que leurs vêtements, trempés par la pluie quelques minutes auparavant, étaient complètement secs.

L’évêque de Leiria, dans sa lettre pastorale sur le culte à Notre-Dame de Fatima, écrivit : « Le phénomène solaire du 13 octobre 1917 fut encore plus merveilleux et laissa une impression indélébile chez ceux qui eurent le bonheur d’y assister. Il a été constaté par des personnes de toutes les classes sociales, des croyants, des non-croyants, des journalistes des principaux journaux portugais et des personnes qui se trouvaient à plusieurs kilomètres ». Les journalistes des principaux quotidiens du Portugal l'ont vu et raconté.

miracle_of_the_sun_3a.jpg

Journal portugais (Ilustração Portugueza) relatant le miracle du soleil
(Crédit photo)

Ce fut la dernière fois que Notre-Dame apparut à la Cova da Iria, laissant la preuve irréfutable de la réalité de ses apparitions.

Le jour où Padre Pio reçut une grâce spéciale de la Vierge de Fatima

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Notre-Dame de Fatima"

Chers amis.Aloho m'barekh. 

Au moment où se clôturent les commémorations du centenaire des apparitions de Notre-Dame de Fatima et que, retenu par des obligations d'assistance à une personne gravement malade (phase terminale d'un cancer), et qu'Abouna Isaac nous y représente avec une poignée de fidèles, voici le récit méconnu d’une grâce spéciale reçue par Padre Pio le jour où la statue de Fatima est venue à San Giovanni Rotondo telle que nous le décrit l'excellente revue Romaine-catholique: Aleteia.

Soyons en union avec nos frères et sœurs en Pèlerinage à Fatima et ouvrons nos cœurs à la grâce du Saint Esprit en ces temps difficiles où nous aurons bien besoin de Sa Lumière et de Sa force pour tenir au milieu des épreuves !

Votre fidèlement dans le Christ Jésus, notre Seigneur.

+Mor Philipose,métropolite.

A Fatima, La Vierge Marie a demandé sans relâche aux petits bergers de prier le chapelet tous les jours et d’offrir leur prière pour la paix dans le monde. Une pratique si chère à Padre Pio qu’on l’appelait « Le Rosaire vivant », tant ses prières étaient nombreuses : à l’autel, au confessionnal, dans sa cellule, le jour, la nuit…

En parlant de Notre-Dame, il disait toujours : « Toutes les grâces passent à travers ses mains ».

Notre saint frère capucin a-t-il eu des visions de la Vierge ? Tant de phrases confiées à son plus proche entourage ou d’épisodes troublants, semblent le confirmer. Il est dit que dès ses 5 ans il eut des visions de Jésus, d’anges et de saints. Mais lui-même en a toujours fait silence, quand la question lui était franchement posée. Parmi ces épisodes, il y en a un que peu de gens connaissent, qui relève pourtant du miracle et semble confirmer que son rapport privilégié avec la Vierge était bien réel :

Visite de la statue de Notre-Dame de Fatima

Nous sommes en 1959, la conférence épiscopale italienne vient d’annoncer une année de prière, pendant laquelle la statue de Notre-Dame de Fatima serait sortie de son sanctuaire au Portugal pour faire le tour des villes italiennes. A la plus grande joie de Padre Pio. Mais juste avant sa venue dans le pays, le 25 avril, Padre Pio tombe malade. Il est victime d’une grave pleurésie, au point de ne plus pouvoir célébrer la messe à l’église mais dans sa chambre, à l’aide d’un micro. Et il est toujours alité lorsque la statue arrive à San Giovanni Rotondo, en hélicoptère, le 5 août.

Le frère capucin, pour préparer les fidèles à la venue de Marie, ne cessait de les exhorter depuis plusieurs jours à se préparer spirituellement, leur parlant depuis sa cellule avec un micro. Jusqu’à organiser de cette façon toute la journée de prière devant la statue. Il aurait dû lui-même la guider mais il ne le pouvait plus. Le 6 août, la statue doit repartir. Elle fait auparavant le tour de l’hôpital d’où elle devra ensuite s’envoler en hélicoptère pour une autre ville.

Le miracle

A l’hôpital, avant de circuler au milieu des malades, elle est portée à la sacristie, où Padre Pio s’est fait porter sur une chaise. Il s’incline et pose un délicat baiser sur la statue. Puis il dépose dans ses mains le chapelet qu’il a reçu en don d’un de ses groupes de prière, et se fait ramener dans sa cellule, où le rejoindront les deux pilotes de l’hélicoptère pour recevoir sa bénédiction, avant de repartir avec la statue pour une autre destination.

Le moment du départ est arrivé. Padre Pio s’est fait installer sur le balcon de l’église. Les frères racontent qu’au moment où l’hélicoptère a pris son envol, Padre Pio s’est mis à pleurer et à dire à la Vierge : « Mère, j’ai été malade durant ta visite en Italie, et maintenant tu t’en vas sans me guérir ? ». L’hélicoptère s’éloigne peu à peu de San Giovanni Rotondo. Quand tout à coup, le second pilote demande de revenir en arrière et de tourner trois fois au-dessus du couvent pour saluer Padre Pio. Le capucin sent un alors grand frisson dans son corps et dit à ses confrères : « Je suis guéri ! ». Il n’avait effectivement plus rien, il était guéri. Et tout le monde le sut. Jamais Padre Pio, affirment les témoins, ne s’étaient senti aussi sain et fort comme après le départ de Notre-Dame de Fatima (J. Gallagher, Segni di speranza, Paoline, 1999).

Marie, la raison de toute espérance

Au-dessus de la porte de la chambre de Padre Pio se trouvaient ces mots : « Marie est la raison de toute mon espérance ». Marie, présente dans la statue pèlerine de Fatima, l’avait-elle guéri pour le remercier de toute cette dévotion qu’il lui portait ? Le Père Derobert, « fils spirituel » du frère capucin, se pose la question. Il se souvient avec émotion du visage extatique de Padre Pio, de son regard merveilleux posé sur une statuette qu’un pèlerin lui présentait pour qu’il la bénisse… et quand il enseignait à tour de bras : « Récitez le Rosaire et récitez-le tout le temps et autant que vous le pouvez ». Padre Pio est mort, serrant dans ses mains son chapelet, qu’il portait partout comme « une arme » puissante. Cette arme qui le ferait « gagner et obtenir toute chose ! », avait promis la Vierge à celui qui portait sur ses membres les stigmates de son Fils en Croix.

(Source Aleteia)

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Notre-Dame de Fatima"  

Par le Padre Pio de Pietrelcina

http://chretienslibres.over-blog.com/article-l-immaculee-conception-8-decembre-121502675.html

(1887-1968), moine capucin canonisé par l'Eglise Romaine?
CE 33 (trad. Une pensée, Médiaspaul 1991, p. 56) 

Le lieu du combat spirituel

      Le lieu du combat entre Dieu et Satan, c'est l'âme humaine, à chaque instant de la vie. 

Il est donc nécessaire que l'âme laisse libre accès au Seigneur pour qu'il la fortifie de tout côté et par toutes sortes d'armes. 

Ainsi sa lumière peut venir l'illuminer pour mieux combattre les ténèbres de l'erreur. Revêtue du Christ (Ga 3,27), de sa vérité et de sa justice, protégée par le bouclier de la foi et par la parole de Dieu, elle vaincra ses ennemis, aussi puissants soient-ils

(Ep 6, 13s).

 Mais pour être revêtu du Christ, encore faut-il mourir à soi-même.

Pelo Padre Pio de Pietrelcina

(Prière révélée en 1863 par la Très Sainte Vierge au Vénérable Père Cestac)   Nous avons reçu d'un abonné une prière originale datant de l'é...

(1887-1968), um monge capuchinho canonizado pela Igreja romana?
EC 33 (Um pensamento, Médiaspaul 1991, p.56)

O lugar da guerra espiritual

       O lugar da batalha entre Deus e Satanás é a alma humana, cada momento da vida.

Portanto, é necessário que a alma tenha acesso livre ao Senhor para fortalecê-la por todos os lados e por todos os tipos de armas.

Assim, sua luz pode iluminá-la para combater melhor a escuridão do erro. (Gálus 3:27), sua verdade e sua justiça, protegidas pelo escudo da fé e pela palavra de Deus, conquistarão seus inimigos, tão poderosos quanto eles (Efésios 6: 13ss).

  Mas, para vestir-se de Cristo, é preciso morrer a si mesmo.

By the Padre Pio de Pietrelcina

http://www.stmarylancaster.org/wp_beta/wp-content/uploads/2013/08/Immaculate_Conception_002.jpg

(1887-1968), a Capuchin monk canonized by the Roman Church?
EC 33 (A thought, Médiaspaul 1991, p.56)

The place of spiritual warfare

       The place of the battle between God and Satan is the human soul, every moment of life.

It is therefore necessary that the soul should have free access to the Lord to strengthen it on all sides and by all kinds of weapons.

Thus his light may illuminate it to better combat the darkness of error. (Gal. 3:27), his truth and his righteousness, protected by the shield of faith and the word of God, will conquer his enemies, as mighty as they are (Eph. 6: 13ff.).

  But to be clothed with Christ, one must die to oneself.

 

 

Homélie du 5e siècle sur la prière 
Attribuée à tort à saint Jean Chrysostome ; PG 64, 461 (trad. Brésard, 2000 ans A, p. 196 rev. ; cf. bréviaire vendredi après les Cendres) 

 

« Apprends-nous à prier »

 

Le bien suprême, c'est la prière, la conversation familière avec Dieu. Elle est relation à Dieu et union avec lui.

De même que les yeux du corps sont éclairés à la vue de la lumière, ainsi l'âme tendue vers Dieu est illuminée de son ineffable lumière.

La prière n'est pas l'effet d'une attitude extérieure, mais elle vient du cœur.

Elle ne s'enferme pas dans des heures ou des moments déterminés, mais elle est en activité continuelle, de nuit comme de jour.

Ne nous contentons pas d'orienter notre pensée vers Dieu lorsqu'elle s'applique exclusivement à la prière ; mais lorsque d'autres occupations — comme le soin des pauvres ou quelque autre souci en vue d'une œuvre bonne et utile — nous absorbent, il importe aussi d'y mêler le désir et le souvenir de Dieu, afin d'offrir au Seigneur de l'univers une nourriture très douce, assaisonnée au sel de l'amour de Dieu.

Nous pouvons en retirer un grand avantage, tout au long de notre vie, si nous y consacrons une bonne part de notre temps. 

La prière est la lumière de l'âme, la vraie connaissance de Dieu, la médiatrice entre Dieu et les hommes.

Par elle, l'âme s'élève vers le ciel et embrasse le Seigneur d'une étreinte inexprimable.

Comme un nourrisson vers sa mère, elle crie vers Dieu en pleurant, assoiffée de lait divin.

Elle exprime ses désirs profonds et reçoit des présents qui dépassent tout ce que l'on peut voir dans la nature.

La prière, par laquelle nous nous présentons avec respect devant Dieu, est la joie du cœur et le repos de l'âme.

Иконописно-реставрационная мастер..

Homily of the 5th century on prayer
Assigned wrongly to St. John Chrysostom


"Teach us to pray"


The supreme good is prayer, familiar conversation with God. It is a relationship with God and union with Him.

Just as the eyes of the body are enlightened at the sight of the light, so the soul stretched out toward God is illuminated by its ineffable light.

Prayer is not the effect of an external attitude, but it comes from the heart.

It does not shut itself up in certain hours or moments, but it is in continual activity, night and day.

Do not content ourselves with directing our thoughts to God when applied exclusively to prayer; but when other occupations-such as the care of the poor or some other concern for a good and useful work-absorb us, it is also necessary to mix in the desire and the remembrance of God in order to offer to the Lord of the universe a very sweet food, seasoned with the salt of the love of God.

We can derive a great advantage from it, throughout our lives, if we devote a great deal of our time to it.

Prayer is the light of the soul, the true knowledge of God, the mediator between God and men.

Through it, the soul rises to heaven and embraces the Lord with an inexpressible embrace.

Like an infant to her mother, she cries to God, weeping, thirsting for divine milk.

It expresses its deep desires and receives gifts that exceed all that can be seen in nature.

The prayer, by which we present ourselves with respect to God, is the joy of the heart and the repose of the soul.

L'Annonciation

Homilia do século V na oração
Atribuído erroneamente a São João Crisóstomo


"Ensine-nos a orar"


O bem supremo é a oração, conversa familiar com Deus. É um relacionamento com Deus e uma união com Ele.

Assim como os olhos do corpo são iluminados à vista da luz, então a alma esticada em direção a Deus é iluminada pela sua luz inefável.

A oração não é o efeito de uma atitude externa, mas ela vem do coração.

Não cai em certas horas ou momentos, mas é em atividade contínua, noite e dia.

Não se contente em dirigir nossos pensamentos a Deus quando aplicado exclusivamente à oração; mas quando outras ocupações - como o cuidado dos pobres ou alguma outra preocupação por um bom e útil trabalho - nos absorvem, também é necessário misturar o desejo e a lembrança de Deus para oferecer ao Senhor do universo uma comida muito doce, temperada com o sal do amor de Deus.

Podemos tirar uma grande vantagem disso, ao longo de nossas vidas, se dedicarmos uma grande quantidade de tempo a isso.

A oração é a luz da alma, o verdadeiro conhecimento de Deus, o mediador entre Deus e os homens.

Através dele, a alma sobe para o céu e abraça o Senhor com um abraço inexprimível.

Como um bebê para sua mãe, ela chora a Deus, chorando, com sede de leite divino.

Ele expressa seus desejos profundos e recebe presentes que excedem tudo o que pode ser visto na natureza.

A oração, pela qual nos apresentamos a respeito de Deus, é a alegria do coração e do repouso da alma.

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

ÉLOGE MODERNE DE L’HÉRÉSIE

Aujourd’hui, affirme Chesterton l’hérétique se vante de l’être alors que jadis il prétendait être le seul à posséder la vérité. Même dans l’erreur, le critère restait le vrai.

Aujourd’hui, en 1905, c’est l’inverse qui s’est imposé :

l’erreur se revendique comme telle et réclame ses droits.

« Rien ne trahit plus singulièrement un mal profond et sourd de la société moderne, que l’emploi extraordinaire que l’on fait aujourd’hui du mot

« orthodoxe ».

Jadis l’hérétique se flattait de n’être pas hérétique.

C’étaient les royaumes de la terre, la police et les juges qui étaient hérétiques.

Lui il était orthodoxe.

Il ne se glorifiait pas de s’être révolté contre eux ; c’était eux qui s’étaient révoltés contre lui.

Les armées avec leur sécurité cruelle, les rois aux visages effrontés, l’État aux procédés pompeux, la Loi aux procédés raisonnables, tous comme des moutons égarés.

L’hérétique était fier d’être orthodoxe, fier d’être dans le vrai.

Seul dans un désert affreux, il était plus qu’un homme : il était une Église.

Il était le centre de l’univers ; les astres gravitaient autour de lui.

Toutes les tortures arrachées aux enfers oubliés n’auraient pu lui faire admettre qu’il était hérétique.

Or il a suffi de quelques phrases modernes pour l’en faire tirer vanité.

Il dit avec un sourire satisfait :

-« je crois que je suis bien hérétique », et il regarde autour de lui pour recueillir les applaudissements.

Non seulement le mot « hérésie » ne signifie plus être dans l’erreur, il signifie, en fait, être clairvoyant et courageux.

Non seulement le mot « orthodoxie » ne signifie plus qu’on est dans le vrai ; il signifie qu’on est dans l’erreur.

Tout cela ne peut vouloir dire qu’une chose, une seule :

-c’est que l’on ne s’inquiète plus autant de savoir si l’on est philosophiquement dans la vérité.

Car il est bien évident qu’un homme devrait se déclarer fou plutôt que de se déclarer hérétique. »
Gilbert Keith Chesterton

Un homme s’avisa un jour de démonter sa montre et d’en séparer toutes les parties ;

ensuite il voulut la rétablir dans son premier état, et voici comment il s’y prit. Il commença par bien mêler ensemble les roues, les pignons, les chaînes, les aiguilles, les goupilles, les pivots, les platines, les ressorts de toute espèce ; puis ayant placé la boîte sur une table, il se mit à jeter dedans au hasard toutes ces différentes pièces, selon qu’elles lui tombaient sous la main. Quand il eut fini ses jets, il examina si tout était bien arrangé, et si la montre marchait. Il vit qu’il n’en était rien. Il ne fut point surpris de n’avoir pas réussi du premier coup. Il recommença son opération ; et au lieu de jeter les pièces une à une, il en jeta plusieurs à la fois, tantôt deux, tantôt trois, tantôt davantage ; quelquefois il les lançait toutes pêle-mêle et en bloc. Ces différents essais ne furent pas plus heureux que le premier ; il trouva toujours la même confusion dans la boîte, et nulle apparence de combinaison ni de mouvement. Il ne se rebuta point ; il continua pendant la journée entière cette occupation bizarre, en variant ses jets de mille manières ; mais il ne put jamais venir à bout de placer une seule pièce dans la situation convenable, ou si par hasard elle s’y trouvait une fois, le jet suivant la dérangeait et la portait d’un autre côté.

Lecteurs, vous dites en vous-mêmes : Cet homme était donc fou. Votre conclusion est juste ; oui, c’était un homme dont l’esprit était dérangé. Comme sa folie était paisible, et qu’il ne faisait de mal à personne, sa famille n’avait pas voulu le faire enfermer, et il vivait librement dans sa maison.

Mais si vous jugez que cet homme avait perdu la raison, parce qu’il voulait raccommoder sa montre et en remettre toutes les pièces chacune à leur place en les jetant pêle-mêle dans la boîte, que devez-vous donc penser de ces prétendus philosophes qui soutiennent que le monde entier, le Ciel, la terre, le soleil, les étoiles, les planètes, les éléments, les moissons, les arbres, les fruits, les fleurs, les métaux, nos âmes même, ont été formés par le concours fortuit des parties de la matière ; que ces parties, remuées, agitées sans ordre et à l’aventure, à force de se heurter, de s’accrocher de mille et mille manières, se sont enfin combinées dans le bel ordre où nous les voyons, et que ces mouvements réguliers des astres, cette succession constante des saisons, cette fertilité de la terre, cette fécondité des animaux, ne sont que l’effet d’un heureux hasard, et le fruit d’un moment précieux où toutes les parties de la matière se sont trouvées arrangées précisément comme il le fallait pour produire toutes ces merveilles ? Que devez-vous penser, dis-je, de ces prétendus sages ? Ne vous paraissent-ils pas mille fois plus insensés que l’homme à la montre ? Oui, leur folie surpasse autant la sienne, que la production de l’univers surpasse la reconstruction d’une montre.

Mais est-il, en effet, me demanderez-vous peut-être, des hommes assez extravagants pour avoir de pareilles idées ? Hélas ! Il n’en est que trop. Je ne vous en citerai qu’un, qui s’exprime ainsi en propres termes :
« Pensez que si la possibilité d’engendrer fortuitement l’univers est très-petite, la quantité des jets est infinie ; c’est-à-dire que la difficulté de l’événement est plus que compensée par la multitude des jets. « (Pensées Philosophiques, n°21)

Vous voyez qu’il croit fermement que dans des jets infinis de matière doit se trouver la combinaison de laquelle résulte l’univers. J’aimerais autant dire que si l’homme à la montre, au lieu de n’employer qu’une journée à jeter au hasard des pièces dans la boîte, eût pu continuer à l’infini cet exercice, il aurait eu quelque jour la satisfaction de voir tout-à-coup sa montre parfaitement rétablie dans son premier état, et indiquant exactement les heures. Quel délire !

Mais ces penseurs si profonds ne font pas attention à un point essentiel : c’est que quand il serait possible que dans une infinité de combinaisons se trouvât celle que nous présentent les différentes parties de l’univers ; quand on supposerait qu’un jet de matière ayant donné cette combinaison, un autre jet ne la détruirait pas, tout cela serait insuffisant pour la production de l’univers tel qu’il est. Car il n’y a pas seulement dans l’univers différentes espèces d’êtres rangés dans un certain ordre ; il y a aussi des lois constantes qui maintiennent cet ordre, lois qui règlent les révolutions des astres, lois qui règlent la végétation des plantes, la production des êtres animés, etc. Or, n’est-il pas de la dernière évidence que jamais une loi quelconque ne peut être le résultat des combinaisons de la matière ?

(Source: https://lafrancechretienne.wordpress.com)

INVITATION:

 

Chers amis "acteurs de la Paix",
 
Voici une invitation à relayer largementmême si c’est pour dimanche, ce thème et la magie de l’information digitale aujourd’hui sont souvent surprenants !
 
Vous pouvez également venir exercer vos talents de journalistes, photographes et vidéastes* :)
Toute installation avant 16h30. Si possible, prévenez-moi avant.
Nous recherchons d’urgence une équipe volontaire pour la captation vidéo du concert en multi-caméras... me contacter directement, merci.
 
 
Bien amicalement,
Grégoire PICOT
06 14 09 46 64
 
 

Le Grand Concert pour la Paix du XIème aura lieu cette année dimanche 15 octobre 2017 à 17h dans l’église Notre-Dame d’Espérance, au 47 rue de la Roquette 75011 Paris.

Suite au succès de l'année dernière, CER organise un nouveau concert mosaïque exceptionnel, 2 ans après les attentats, pour ouvrir tous ensemble une perspective d'espérance !
 

Venez célébrer l'harmonie de nos diversités AUTOUR DE DIZAINES D'ARTISTES symbolisant les différentes traditions culturelles et religieuses : musique klezmer, gospel protestant, musique arabo-orientale, musique classique indienne, chœur d'enfants chrétiens, chants quechua, chorale de jeunes, musique malgache…

Parmi les surprises à venir : création d'une œuvre multiculturelle avec des artistes symbolisant 6 traditions calligraphiques !
 
Relayer c'est déjà nous aider : pensez à ‘liker’ la page CER et partagez largement l’évènement Facebook > https://goo.gl/PKo9HW

Plus d’informations sur www.culture-nde.org (association CULTURE ESPERANCE Roquette).

Remember 2016 (vidéo souvenir 00:15 de Sabino) : https://youtu.be/DbDm_XsVSWU
 
 
Il y a 2 ans notre pays, notre quartier, nos voisins ont été touchés par des attentats… une brutale irruption de haine, de cassure, de mort… qui nous a tous meurtris, chacun renvoyé à ses peurs, à ses convictions et ses origines...
Alors, en octobre 2016, pour ouvrir tous ensemble une perspective d'espérance, nous avons créé à CER le Grand Concert pour la Paix du XIème, un concert mosaïque qui chante l'harmonie de nos diversités, tous rassemblés autour de dizaines d'artistes symbolisant les différentes traditions culturelles et religieuses...
Nous avions vécu un tel moment de communion dans notre quartier que beaucoup ont demandé de recommencer à nouveau ce défi artistique et logistique sans aucun moyen...
Alors nous recommençons dimanche prochain, le 15 octobre 2017 à 17h, à nouveau à Notre-Dame d'Espérance (47 rue de la Roquette 75011 Paris).
Venez vous ressourcer est invitez spécialement les personnes que ces événements ont bouleversées et à qui ce type d'expérience fraternelle fera du bien !
 
ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE
CONSEIL DE L'EUROPE - STRASBOURG
Mme Olena Sotnyk, remplaçant le Rapporteur M. Pieter Omtzigt et, au second plan, M. Attila Korodi.

Il faut « poursuivre et punir les crimes commis par Daech »


L’ECLJ se réjouit du débat qui a eu lieu ce jeudi 12 octobre à l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) à Strasbourg et de l’adoption de la Résolution « Poursuivre et punir les crimes contre l'humanité voire l'éventuel génocide commis par Daech ».

Ce vote marque une nouvelle étape dans la lutte contre le terrorisme islamiste. Cette Résolution recommande aux États européens d’entamer des poursuites judiciaires devant les juridictions nationales et internationales à l’encontre des personnes ayant participé aux crimes commis par « Daech » sur les minorités religieuses en Syrie et en Irak.

Précédemment, cette même Assemblée ainsi que le Parlement européen avaient reconnu que les crimes commis contre les minorités religieuses, notamment chrétiennes, en Syrie et en Irak, constituaient un génocide*. L’ECLJ avait œuvré en ce sens.

L’ECLJ a ainsi adressé le 10 juillet 2017 une lettre d’alerte au Conseiller spécial aux Nations unies pour la prévention du génocide, M. Adama Dieng, concernant la situation en Syrie et en Irak. L’ECLJ encourageait la mise en œuvre de mesures juridiques rapides pour faire cesser les crimes commis par « Daech » dans ces pays.  Dès le 12 septembre 2017, M. Dieng répondait à cette lettre et déclarait : « Je partage avec [l’ECLJ] la conviction que, étant établi que les actes commis par [« l’État islamique »] sont constitutifs de crimes de génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, ils devraient être examinés et poursuivis par les Cours et tribunaux compétents et indépendants.** »

Face à l'absence actuelle de mécanisme judiciaire international qui soit en mesure de poursuivre « Daech », l’Assemblée du Conseil de l’Europe appelle les États à poursuivre et à condamner ceux de leurs ressortissants qui ont participé aux crimes commis par « Daech ». Elle leur a rappelé leur obligation, au titre de la Convention de 1948 contre le génocide, de « prendre des mesures rapides et efficaces (…) afin de prévenir et de punir les actes de génocide, et à répondre de leur responsabilité générale d’agir contre les crimes réprimés par le droit international ». Elle demande également à tous les États de reconnaître que les crimes commis en Syrie et en Irak sont constitutifs d’un « génocide » afin de faciliter la reconnaissance de la compétence de la Cour pénale internationale.

Enfin, l’Assemblée se prononce en faveur de la reconnaissance d’une  « compétence universelle pour connaître des crimes visés par le Statut de Rome de la CPI ».
L’ECLJ et son partenaire l’ACLJ s’engagent pleinement afin que les instigateurs des crimes dont l’humanité a été témoin soient traduits en justice et condamnés.
Like https://www.facebook.com/ECLJOfficial/ on Facebook

 

*Résolution 2091 (2016) de l’APCE sur les combattants étrangers en Syrie et en Irak, paragraphes 2 et 21.2 et Résolution 2134 (2016). Résolution du Parlement européen du 4 février 2016 sur le massacre systématique des minorités religieuses par le soi-disant groupe «EIIL/Daech», paragraphe 2.
**Traduction non officielle. Original : “I share with you the belief that, given that the acts committed by [ISIS] may constitute genocide, war crimes and crimes against humanity, they should be examined and prosecuted by independent and competent courts”, à http://media.aclj.org/pdf/LetterFromUN-Re-Genocide-9-12-17.pdf
Faire suivre ce courriel à des amis