Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 09:20

 

Anyone can count the number of seeds in an apple, but only God can count the number of apples in a seed!

(Fr. John )

Livre de l'Ecclésiastique 51,13-17.

Seigneur, mon Dieu, j'ai fait monter de la terre ma supplication, j'ai prié pour être arrachée à la mort. 
J'ai invoqué le Seigneur, Père de mon seigneur, pour qu'il ne m'abandonne pas aux jours de la détresse, à l'heure de l'orgueil où l'on est sans soutien. 
Inlassablement, je ferai l'éloge de ton nom, je le chanterai dans l'action de grâce. 
Ma prière a été exaucée car tu m'as sauvée de la perdition, tu m'as délivrée de l'heure mauvaise. 
C'est pourquoi je te rendrai grâce et je ferai ton éloge, Seigneur notre Dieu. 
 


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 25,1-13.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples cette parabole : Le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. 
Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq étaient sages. 
Les folles, en prenant leurs lampes, n'avaient pas pris d'huile avec elles ; 
mais les sages avaient pris de l'huile dans leurs vases avec leurs lampes. 
Comme l'époux tardait, elles s'assoupirent toutes et s'endormirent. 
Au milieu de la nuit, un cri se fit entendre : " Voici l'époux ! Allez à sa rencontre ! " 
Alors toutes ces vierges se levèrent et préparèrent leurs lampes. 
Et les folles dirent aux sages : " Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. " 
Les sages répondirent : " De crainte qu'il n'y en ait pas assez pour nous et pour vous, allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. " 
Mais, pendant qu'elles s'en allaient en acheter, l'époux arriva, et celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui au festin des noces, et la porte fut fermée. 
Plus tard, les autres vierges vinrent aussi, disant : " Seigneur, Seigneur, ouvrez-nous ! " 
Mais il répondit : " En vérité, je vous le dis, je ne vous connais pas. " 
Donc veillez, car vous ne savez ni le jour, ni l'heure. 
 




Par Saint Grégoire de Nazianze

(330-390), évêque et docteur de l'Église 
Sur le saint baptême, Discours 40, 46 ; PG 36, 425 (trad. Delhougne, Les Pères commentent, p. 154) 

 

« Voici l'Époux ! »

 

      Aussitôt après ton baptême, tu te tiendras debout devant le grand sanctuaire, pour signifier la gloire du monde à venir. Le chant des psaumes qui t'accueillera est le prélude des louanges célestes. Les lampes que tu allumeras préfigurent ce cortège des lumières qui conduira au-devant de l’Époux nos âmes resplendissantes et vierges, munies des lampes étincelantes de la foi. 

      Prenons garde à ne pas nous abandonner au sommeil, par insouciance, de peur que celui que nous attendons ne se présente à l'improviste, sans que nous l'ayons vu venir. Ne restons pas sans provision d'huile et de bonnes œuvres, de crainte d'être exclus de la salle des noces. L’Époux fera son entrée en grande hâte. Les âmes prudentes entreront avec lui. Les autres, tout occupées à préparer leurs lampes, ne trouveront pas le temps d'entrer et seront laissées dehors au milieu des lamentations. Elles se rendront compte trop tard de ce qu'elles auront perdu par leur insouciance. 

      Elles ressembleront aussi à ces autres invités des noces qu'un noble père célèbre en l'honneur d'un noble époux, et qui refusent d'y prendre part : l'un, parce qu'il vient de prendre femme ; un autre, parce qu'il vient d'acheter un champ ; un troisième, parce qu'il a acquis une paire de bœufs (Lc 14,18s). Car il n'y a pas de place dans le ciel pour l'orgueilleux et l'insouciant, pour l'homme sans habit convenable, qui ne porte pas le vêtement de noce (Mt 22,11), même s'il s'est cru, sur terre, digne de la splendeur céleste, et s'est introduit furtivement dans le groupe des fidèles en se berçant de faux espoirs. 

      Qu'adviendra-t-il ensuite ? L'Époux connaît ce qu'il nous enseignera quand nous serons au ciel, et il sait quelles relations il entretiendra avec les âmes qui y seront entrées avec lui. Je crois qu'il vivra en leur compagnie, et qu'il leur enseignera les mystères les plus parfaits et les plus purs.

Comment acquérir l'humilité?

En gardant le silence.

Soyez silencieux!

Que tout le monde vous considère comme stupide!

Le silence est le premier moyen pour parvenir à l'humilité et à l'amour.

On est sauvé par le silence.


Archevêque Seraphim (Sobolev) de Bogucharsk

 


How does one acquire humility?

By silence.

Be silent!

Be stupid!

Let everyone consider you to be stupid!

Silence is the primary means for the attainment of humility and love.

One is saved by silence.


Archbishop Seraphim (Sobolev) of Bogucharsk

« L'esprit d'enfance est une disposition vertueuse,

demandée à tous ceux qui veulent très bien faire, accessible à tous. Il consiste dans la pratique délibérée de certaines habitudes qui, chez les enfants, sont spontanées et naturelles.

La première est la simplicité, l'absence de cette cuirasse d'amour-propre, de cet égoïsme qui se manifeste chez les hommes faits, s'ils sont plutôt renfermés, doux et obstinés, par la timidité, l'absence d'expansion ; s'ils sont hardis, violents ou colères, par la morgue et la hauteur. L'enfant se montre tel qu'il est, ne craint pas de se manifester, au risque de montrer ses défauts, il ne cherche pas de détour. Il convient, s'il est bien né, de ses torts ; accepte les pénitences, demande pardon, embrasse sa mère, c'est fini. Voilà ce que le simple doit imiter, surtout s'il est apôtre. Il doit généreusement briser l'écorce d'égoïsme, avec ceux surtout qui ont mission de l'aider ; se manifester tel qu'il est au risque de voir et de faire voir ses défauts, se donner aux autres sans s'imposer à personne, gentiment, droitement ; donner non seulement de son temps, de son travail, de sa prière, mais de son intérêt, de son affection manifestée : par exemple avec les enfants, s'informer des examens, rappeler une fête, un anniversaire, demander des nouvelles de tel membre de la famille, rappeler tel trait, prêter une note, etc.

La seconde vertu de l'esprit d'enfance, qu'on pourrait rattacher à la simplicité, est une forme de l'oubli de soi, l'absence de retour, l'oubli de soi au second moment, après l'action. Un enfant vit dans le présent. Victor Hugo parle de « ses pleurs vite oubliés ». L'enfant ne « recuit » pas ses chagrins, ne les aigrit pas ; il ne boude pas, ni à son plaisir, ni à sa peine ; il ne savoure pas ses tristesses, ses insuccès, il recommence, voilà tout. On fera mieux. Si on le gronde, il laisse passer l'orage, pleure quelquefois, et puis, cinq minutes après, sans rancune ni rancœur, il joue. S'il réussit en quelque chose, un baiser de sa mère, et il est content et ne rumine pas sa petite gloriole. Cela est bien difficile pour une personne arrivée à l'âge d'homme. Car notre amour-propre est si douillet et si retors à la fois qu'il ne voudrait jamais être froissé, et s'il l'est, voudrait ne jamais oublier qu'il l'a été, soit pour se « revenger », soit pour simplement s'apitoyer sur soi et empoisonner ses blessures, comme une fourmi rouge qui se piquerait elle-même. S'il réussit, au rebours, il revient encore pour se justifier, se glorifier, faire voir à tous qu'il a raison, triompher.

La troisième vertu d'enfance est un généreux optimisme à l'endroit d'autrui. Rares (et vraiment anormaux) sont les enfants malins ou soupçonnant le mal chez les autres. C'est ignorance, c'est inexpérience. Eh bien, l'essentiel de cette disposition, avec l'expérience en plus, doit être reconquis. Il faut savoir le mal, le craindre, le voir pour le combattre, l'éviter, le prévenir... et nonobstant garder cette généreuse habitude de juger en bien, tenir pour sacrée la réputation des autres, ne pas manifester leurs pauvres petits défauts, misères, obliquité, etc... voir en juste et juger en beau, parler en bien ou ne pas parler (sauf cas d'utilité bien entendu).

Telles sont quelques-unes des formes de l'esprit d'enfance, entendu comme un ensemble de vertus. »

Léonce de Grandmaison s.j. (1868-1927), Écrits spirituels I. Conférences (V), Beauchesne, 1933.

Afficher l'image d'origine

Chers amis. Aloho m'barekh

 

De retour d'une visite pastorale en Guadeloupe à l'occasion du centenaire de Yolande, Maman de Mme Marceline Maricel, je trouvais un courriel de Son Eminence Mor Melethius m'annonçant qu'en raison d'un devoir urgent l'appelant auprès de nos communautés Orthodoxes vivant aux "Emirats Arabes", il devrait prendre un vol pour Dubai dès le 7 Décembre. 

La prochaine visite pastorale et fraternelle de Son Eminence Mor Melethius, Métropolite de l'Eglise Syrienne Orthodoxe Malankare(Notre Eglise-mère), l'un des deux Archevêques accompagnateurs fraternels de notre jeune Eglise locale et missionnaire Syro-Orthodoxe Francophone Mar Thoma s'en trouve donc un peu écourtée.

Il sera finalement parmi nous du 25 Novembre au 7 Décembre.

En fonction de ces nouvelles données, seule la partie concernant la région "Nord-Ouest" du programme initial est maintenu.

Le programme concernant la région "Sud-Ouest"(Charente, Dordogne, Pyrénées) est supprimé

En conséquence, la permanence pastorale et la Messe de Nantes le 8 Décembre sont rétablies.

 

Vous pouvez rejoindre ce périple à l’une ou l’autre étape en vous inscrivant au Monastère (Voir en fin de document).

Les fidèles de tout le territoire Français sont tous invités à rejoindre le Monastère pour la Célébration du Dimanche 4 Décembre, présidée par Son Eminence Mor Melethius.

Il s’agit du Grand Pèlerinage de Décembre à Notre-Dame de Miséricorde et aux Saints du Kerala.

Les fidèles de Région parisienne sont invités à accueillir l'archevêque à son arrivée, l'accompagner lors de son départ.

En outre, au lendemain de ce Weekend important en France, nous rendons-grâces à Dieu et continuons de confier l'avenir de notre pays au Christ Roi de France et de l'Univers, le Prince de la Paix...

Que Marie, toute donnée à Dieu nous conduise à Celui qui, devant Pilate, l'admet: "Tu l'as dit: "Je suis Roi, je suis venu pour rendre témoignage à la vérité...Celui qui appartient à la vérité entend ma voix" !

"Aujourd’hui c’est le prélude de la bienveillance de Dieu et déjà s’annonce le salut du genre humain.

Dans le Temple de Dieu la Vierge est présentée pour annoncer à tous les hommes la venue du Christ. En son honneur, nous aussi à pleine voix chantons-lui :

-« Réjouis-toi, ô Vierge en qui se réalise le plan du Créateur. » 

"Celui qui appartient à la vérité entend ma voix", vivons ce temps dans l'Espérance et prions...

Votre fidèlement dans l'amour de Notre-Dame qui présente la France à son Divin Fils et nous conduit peu à peu à renouer avec Celui qui en est Roi.

 

En vous souhaitant à tous et chacun un heureux temps de l'Annonciation et une heureuse et joyeuse montée vers la Nativité, je vous assure de mes prières ferventes et me recommande aux vôtres.

Votre fidèlement dans le Christ, Notre-Seigneur.

 

+Mor Philipose-Mariam,métropolite, Brévilly ce 21.XI.2016.

SAINT(S) DU JOUR:

 

Sainte Cécile
Vierge et martyre 
(† 230)

 

Après avoir souffert le bain et ses brûlures, 
Cécile fut baignée par les flots de son sang. 
Tiburce et Valérien supportent sans murmures 
les outrages du glaive pour le Tout-puissant. 
Par les prières de tes Saints, Christ notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous. Amen.

Tropaire

Seigneur, Tes martyrs à cause de de leurs souffrances, ont reçu de Tes mains ô notre Dieu, une couronne incorruptible; munis de la force qui vient de Toi, il vainquirent la férocité des bourreaux et les fureurs impuissantes du démon; que leurs prières, Seigneur, nous obtiennent le salut.

Cécile, l'une des fleurs les plus suaves de la virginité chrétienne et du martyre, vécut sous l'empereur Alexandre Sévère. Elle était la fille d'un illustre patricien et seule chrétienne de sa famille. Bien qu'elle eût consacré sa virginité à Jésus-Christ, elle dut se résigner à sortir de la maison paternelle, où elle vivait dans la prière, la lecture des livres saints et le chant des cantiques, pour épouser le jeune Valérien, noble et bon, mais païen.

Le soir des noces, quand les époux se trouvèrent seuls, Cécile s'adressa doucement à Valérien : « Ami très cher, lui dit-elle, j'ai un secret à te confier : mais peux-tu me promettre de le garder ?  » Ayant reçu le serment du jeune homme, elle reprit : 
« Écoute. Un ange de Dieu veille sur moi, car j'appartiens à Dieu. S'il voit que tu m'aimes d'un mauvais amour, il me défendra, et tu mourras ; mais si tu respectes ma virginité, alors il t'aimera comme il m'aime, et sa grâce s'étendra aussi sur toi. » Troublé, Valérien répondit : « Cécile, pour que je puisse croire à ta parole, fais-moi voir cet ange.
- Si tu crois au vrai Dieu et si tu reçois le baptême des chrétiens, tu pourras voir l'ange qui veille sur moi. »

CECILE 22 NOVEMBRE

Valérien accepta la condition, se rendit près de l'évêque Urbain, à trois milles de Rome, fut instruit, reçut le baptême et revint près de Cécile. Près d'elle, il aperçut un ange au visage lumineux, aux ailes éclatantes, qui tenait dans ses mains deux couronnes de roses et de lis, et qui posa l'une de ces couronnes sur la tête de Cécile, l'autre sur la tête de Valérien, et leur dit : « Je vous apporte ces fleurs des jardins du Ciel. » Valérien avait un frère nommé Tiburce ; au récit de ces merveilles, il abjura les idoles et se fit chrétien.

Les deux frères furent bientôt dénoncés ; ils demeurèrent invincibles dans la confession et leur foi et eurent la tête tranchée. Quant à Cécile, elle comparut elle-même devant le tribunal du préfet de Rome : « Quel est ton nom et quelle est ta condition ? lui dit-il.
Devant les hommes, je m'appelle Cécile ; mais ‘chrétienne’ est mon plus beau nom.

Sacrifie aux dieux !

Tes dieux ne sont que des pierres, de l'airain ou du plomb. »

 

Le préfet la fit reconduire chez elle et ordonna de la laisser mourir dans la salle de bains embrasée de vapeurs ; Dieu renouvela pour elle le miracle des Hébreux dans la fournaise. Le bourreau vint pour lui trancher la tête ; mais il le fit si maladroitement, qu'elle ne mourut que trois jours après. Sainte Cécile est la patronne des musiciens.



(Source:Evangelizo.org)

Au IXème s. le pape Pascal Ier  vida la catacombe et son corps fut transféré au Transtevere,  dans l'église Sainte Cécile. En 1599  on rénova l’église, et on retrouva son corps intact, des milliers de gens eurent le privilège de la voir dans son cercueil durant 4 à 5 semaines. Puis le corps se décomposa rapidement au contact de l'air. Des artistes avaient été autorisés à peindre des tableaux et des images, dont  Stefano Maderno qui fit une magnifique statue de marbre sculptée en 1601 dont une copie est dans la catacombe Saint Calixte.

 

 Mais pourquoi sainte Cécile est elle la patronne des musiciens ? Parce que tandis que les instruments de musique retentissaient pour ses noces, Cécile chantait pour Dieu dans son cœur. Il faut ajouter qu’à la fin du  Moyen-Age, on attribuait à Sainte Cécile, la composition de plusieurs hymnes, et c’est ainsi que  chanteurs et musiciens se placèrent sous son patronage au XVème siècle.

 

 

 

Depuis  l'emblème de Sainte Cécile est devenu l'orgue. Sur les représentations imagées, elle y est figurée avec un orgue, une harpe ou un autre instrument de musique. Certaines représentations antérieures subsistent : elle est couronnée de roses, porte une palme ou est occupée à converser avec un ange. 

 

 Qui sont Sainte Cécile, Saint Valérien, Saint Tiburce et Saint Maxime, martyrs à Rome (230)?

 

Sainte Cécile était issue d'une riche et illustre famille païenne de Rome. 
Elle était disciple du Christ depuis sa jeunesse, et elle consacrait son temps à la prière et aux exercices de la piété à l'insu de ses parents. Lorsqu'elle atteignit l'âge de se marier, ceux-ci la fiancèrent à un brillant jeune homme, Valérien. 
Par ses paroles et son exemple, la jeune fille réussit à amener son fiancé à la foi et à le persuader de mener ensemble une vie consacrée à la virginité. Plein de zèle, Valérien, une fois baptisé par le pape saint Urbain, convertit aussi son frère Tiburce. Ce dernier atteignit un tel degré dans la vertu qu'il fut jugé digne de converser chaque jour avec les anges. 
Les chrétiens de Rome subissaient alors une violente persécution de la part du préfet Almate, et nombre d'entre eux mouraient en confessant le Christ. Bien qu'il fût interdit d'ensevelir les dépouilles de ces victimes, Valérien, Cécile et Tiburce sortaient la nuit pour enterrer avec piété les corps des saints martyrs et pour venir en aide aux chrétiens qui se tenaient cachés. Un jour, Valérien et Tiburce furent découverts et arrêtés. Le lendemain, Cécile se précipita vers la prison, parvint à atteindre leur cellule et les encouragea avec ardeur à ne pas faiblir devant le combat qui les attendait. Maxime, l'officier chargé de l'exécution, surgit alors et emmena les saints jusqu'à un temple païen où il leur proposa d'avoir la vie sauve s'ils sacrifiaient aux idoles. Comme ils refusaient, il leur trancha la tête, mais il vit alors le ciel s'ouvrir et des anges apparaître et venir prendre leurs âmes. Devant ce spectacle, Maxime et les autres païens présents crurent au Christ et demandèrent à recevoir le saint baptême. La nuit venue, Cécile se rendit sur les lieux et ensevelit avec dévotion les corps des deux saints athlètes. 
Comme il faisait rassembler les biens des victimes pour les confisquer, le préfet découvrit que Cécile était elle aussi chrétienne. Sans égard pour sa noblesse et pour sa délicate beauté, il la fit arrêter et flageller. Sous les coups, la jeune fille se réjouissait de souffrir pour le Christ et n'éprouvait de la tristesse que pour ses bourreaux, sujets d'un maître si méchant et si cruel. Mais quand ils furent témoins de son endurance sous la torture et qu'ils entendirent les paroles inspirées qu'elle proférait, ces hommes d'armes se convertirent, ainsi qu'un grand nombre de païens, que le saint évêque Urbain vint baptiser la nuit même en secret.
Voyant que ses tentatives pour amener Cécile à renier sa foi restaient vaines, le préfet Almate la fit enfermer dans le bain qui se trouvait dans sa demeure, et il le fit chauffer de telle manière que la chaleur en devint insupportable. Au bout de trois jours, comme on en avait sorti la sainte indemne, il ordonna de la décapiter. Par égard pour la noblesse de ses origines et pour ses combats glorieux, sainte Cécile fut ensevelie dans la catacombe de saint Calliste, avec les évêques de Rome. 
En 821, son corps et celui de saint Urbain furent transférés au-delà du Tibre, dans la basilique qui porte aujourd'hui le nom de Sainte-Cécile.

(Synaxaire, vie des Saints de l'Eglise orthodoxe par le Hiéromoine Macaire de Simonos Pétra)
http://stmaterne.blogspot.fr/…/sanctae-caecilia-ora-pro-nob…

Saint Cecilia was born to a prominent pagan family in Rome. In her youth she secretly became a disciple of Christ. When her parents betrothed her to a young man named Valerian, she brought him to faith in Christ and persuaded him that they should live in virginity. Valerian was baptised by Pope Urban, and in his turn went on to bring his brother Tiburtius to the Faith.

 

  At the time, Christians in Rome were being violently persecuted, many to the point of martyrdom; Cecilia, her husband, and his brother made it their work to go out by night and secretly give pious burial to the martyrs and give charitable help to their families. Eventually, this was discovered, and the two brothers were in their own turn arrested and condemned as Christians. At the moment of their beheading, the Roman officer Maximus saw heaven open and angels come to receive their souls; he, along with several other onlookers, confessed Christ, and in his turn died under torture. Finally, Cecilia herself was arrested and, after faithfully enduring various tortures, was beheaded.

 

  Because St Cecilia is described in her first biography as a lover of music, she is honored as patroness of church music in the West, and is often shown playing the organ.

 

 

Saint Apôtre Philémon et Saints Apphia, Archippe et Onésime

Les apôtres du Christ vers la gloire ont couru, 
à l'appel de leur Maître, merveilleuse course. 
Le vingt-deux, Philémon dans les peines mourut, 
mais de la vie sans peine il a trouvé la source. 
Par les prières de tes Saints, Christ notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous. Amen.

Tropaire, t. 3

Saints Apôtres du Seigneur, / intercédez auprès du Dieu de miséricorde / pour qu'à nos âmes il accorde le pardon de nos péchés.

Exapostilaire, t. 2

Apôtres qui avez vu le Verbe de vos yeux, / Philémon, Archippe et Apphia, / avec la martyre Cécile priez le Créateur / pour nous fidèles qui célébrons votre mémoire sacrée, / afin qu'il nous accorde la rémission de nos péchés, / car c'est vous qu'auprès du Maître nous chargeons d'intercéder

Saint Philémon, originaire d’une riche et noble famille de Colosses en Phrygie, devint chrétien, avec son épouse Apphia et leur fils Archippe, après avoir entendu la prédication de l’Apôtre Paul. Animé d’une grande foi et d’une ardente charité pour soutenir et aider tous ses frères en Christ, Philémon réunissait la communauté dans sa maison pour la célébration des saints Mystères et pour la prière, car on ne connaissait pas encore l’usage des églises.
Jugé digne de la confiance de l’Apôtre, qui lui adressa une Lettre, restée dans le canon de la sainte Écriture, il fut consacré par lui évêque de Gaza en Palestine et chassa de cette ville les ténèbres de l’ignorance par la lumière de sa prédication. De retour à Colosses, il continua son œuvre missionnaire, malgré l’opposition acharnée des païens. Un jour, tandis que ces derniers célébraient les fêtes d’Artémis, les saint apôtres offraient dans leur maison le culte spirituel au seul Roi et Maître de l’univers. Les païens l’apprirent et, furieux, ils les arrêtèrent et les traînèrent devant le gouverneur Andronècle. Ayant refusé de sacrifier aux idoles, Archippe, le premier, fut flagellé, percé d’aiguilles par des enfants cruels, et finalement il mourut lapidé. Saint Philémon et Apphia furent à leur tour soumis à toutes sortes de tortures, à l’issue desquelles ils reçurent la couronne du martyre. Saint Onésime, leur esclave, survécut et ce n’est que plus tard qu’il accomplit à son tour l’ultime combat des athlètes du Christ.

(Synaxaire, vie des Saints de l'Eglise orthodoxe par le Hiéromoine Macaire de Simonos Pétra)

Philemon, who was from Colossae, a city of Phrygia, was a man both wealthy and noble; Apphia was his wife. Archippus became Bishop of the Church in Colossae. All three were disciples of the Apostle Paul. Onesimus, who was formerly an unbeliever and slave of Philemon, stole certain of his vessels and fled to Rome. However, on finding him there, the Apostle Paul guided him onto the path of virtue and the knowledge of the truth, and sent him back to his master Philemon, to whom he wrote an epistle (this is one of the fourteen epistles of Saint Paul). In this epistle, Paul commended Onesimus to his master and reconciled the two. Onesimus was later made a bishop; in Greece he is honoured as the patron Saint of the imprisoned. All these Saints received their end by martyrdom, when they were stoned to death by the idolaters. Saint Onesimus is also commemorated on February 15.

 

 St Michael de Tver (1272-1318)

 

 

Le saint Prince Michael de Tver naquit en 1272, après la mort de son père le grand Prince Yaroslav Yaroslavich, un frère du saint Prince Alexandre Nevsky. Xénia, la mère de Michael, éleva son fils dans un fervent amour de Dieu. Michael fut éduqué et étudia sous la guidance de l'archévêque de Novgorod. En 1285 il bâtit une église de pierre en l'honneur de la Transfiguration du Sauveur. A la mort du grand Prince André Alexandrovich (+1305), Michael partit pour la Horde et reçut le droit du trône de la grande principauté. Mais le Prince de Moscou voulait la principauté pour lui. Il vint souvent à la Horde d'Or, sachant comment plaire au Khan, et il épousa sa soeur Konchaka et devint grand Prince. Il entama alors une guerre fratricide. Mais les hommes de Tver, avec le saint prince à leur tête, battirent Yurii. Ils firent nombre de captifs, y compris Kavgadi, que St Michael libéra, et l'épouse du prince de Moscou, Konchaka, qui mourrut brusquement à Tver.

Le prince Yurii l'accusa d'avoir empoisonné Konchaka. Le Khan devint enragé, menaça de détruire la principauté, et demanda qu'il se présente pour lui rendre des comptes. Ne voulant pas gaspiller du sang Russe dans une lutte inégale avec le Khan, St Michael partit humblement pour la Horde, sachant que cela signifiait sa mort. A la Horde, un procès injuste fut tenu, le saint fut jugé coupable de désobéissance et condamné à mort. Ils le battirent à mort, le frappant avec leurs pieds, puis l'un d'eux frappa saint Michael avec un couteau.

 

 

A tous elle demandait de se montrer joyeux 

Afficher l'image d'origine

Une tradition orale rapporte qu'en 1798, dans la forêt, au centre du Vietnam, la Vierge, entourée de deux anges, apparaît à un groupe de Chrétiens pourchassés.

« Elle était revêtue d’un manteau magnifique, à l’orientale, et tenait l’Enfant Jésus dans ses bras, explique un témoin. Elle se tenait simplement sur le gazon, comme une maman au milieu de ses enfants [...]. A tous elle demandait de se montrer joyeux d’avoir à souffrir pour leur foi. » « J’ai déjà exaucé vos prières. Dorénavant tous ceux qui viendront me prier en ce lieu verront leurs vœux exaucés », dit-Elle. Telle est l'origine du sanctuaire de La Vang. Guérisons et conversions sont alléguées. Depuis, un pèlerinage et une tradition de prière y sont ininterrompus.

En 1901, une église est construite et bénie en présence de 12000 pèlerins, à cette occasion, Notre Dame de La Vang est déclarée protectrice des Catholiques du Viet Nam. L'église est agrandie en 1928. Un pèlerinage national s’y déroule tous les trois ans. En 1962, le pape Jean XXIII a élevé cette église au rang de basilique mineure.

Le 15 août 1998, environ 70 000 fidèles ont prié ensemble à Notre Dame de La Vang pour le 200e anniversaire des faits.

 

Source: "Marie de Nazareth"/ Patrick Sbalchiero

Dans René Laurentin et Patrick Sbalchiero, Dictionnaire encyclopédique des apparitions de la Vierge, article « La Vang I », Fayard, Paris 2007

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

 

  

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

 

 

The Lord came to send fire upon the earth (cf. Lk. 12:49), and through participation in this fire He makes divine not just the human substance which He assumed for our sake, but every person who is found worthy of communion with Him. (St. Gregory Palamas)
 
 
 Arme invincible, soutien de la foi, Très Sainte Croix , 
nous te chantons, / devant toi nous prosternant avec foi: / tu es le refuge, la gloire des chrétiens; / gardienne des orthodoxes et fierté des martyrs, / à juste titre nous te glorifions.

Croix de Jésus, armure des chrétiens, / tu donnes aux rois victoire et tu renverses les démons: / à ceux qui se prosternent devant toi / donne ta protection et la grande miséricorde.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amîn

Tous ceux qui d'un cœur ardent / se prosternent pieusement / devant le croix et les souffrances de ton Fils,  / fais qu'ils deviennent, ô Mère de Dieu, / les citoyens du Paradis / et les héritiers de la gloire des cieux.

22 novembre 2016

 

Le président François Hollande doit en avoir des palpitations… Lui qui a fait de l’inversion de la courbe du chômage l’alpha et l’oméga d’une éventuelle candidature à l’élection présidentielle de 2017.

Le taux de chômage s’établit à 9,7 % au troisième trimestre en métropole, et à 10 % pour l’ensemble du pays. Les nouveaux chiffres du chômage, tant attendus par l’exécutif mais aussi, et surtout, par tout un pays qui espère renouer avec de meilleurs jours, sont donc tombés.

Quelle analyse tirer de ce 9,7 % ? C’est un résultat un brin décevant, après l’embellie survenue notamment au mois d’octobre. Le taux de chômage a ainsi augmenté de 0,1 point entre le deuxième et le troisième trimestre en France métropolitaine, passant de 9,6 % à 9,7 %. En termes humains, cela signifie que 31 000 personnes ont perdu leur emploi en l’espace de trois mois. Ce n’est pas rien.

 

La création d'emplois reprend

Pourtant, la situation semble s’améliorer, au regard d’autres données. Au troisième trimestre, l’économie française a créé 52 000 postes supplémentaires dans le privé. Un record depuis 2008.

« Malgré cette légère hausse trimestrielle des chiffres du chômage de l’Insee, les bons résultats que nous enregistrons en matière de créations nettes d’emploi se traduisent par une baisse notable du chômage sur un an, la plus forte depuis huit ans.
Mais ces résultats, nous devons les consolider et les amplifier, notamment pour faire face à la croissance de notre population active. » a souligné Myriam El Khomri, ministre de l’Emploi, comme l’explique un article du 
Monde.

SOURCE


Les parents de l’officier russe Alexandre Prokhorenko, mort en Syrie en mars 2016, ont écrit une lettre au président français François Hollande,

appelant à l’union de toutes les forces internationales dans la lutte contre le terrorisme, a indiqué, le 17 novembre, la représentante officielle du Ministère russe des affaires étrangères, Maria Zakharova.


Traduction non-officielle
 

Monsieur le Président,
 
Ce sont les parents du lieutenant-chef des Forces armées de la Fédération de Russie Alexandre Prokhorenko, tombé le 17 mars 2016 des mains des djihadistes en Syrie, qui s’adressent à Vous. Notre fils a perdu la vie à l’âge de 26 ans seulement, n’ayant pas pu voir sa fille née après sa mort.
Nous sommes reconnaissants au peuple français pour le soutien et la solidarité. Les décorations militaires des époux Magué sont gardées près de l’Étoile d’or du Héros de la Russie décernée à notre fils.

Vous êtes le père de quatre enfants et pourriez comprendre la profondeur de notre douleur. On doute qu’il existe quelque chose de plus horrible que la mort de son enfant.

Sasha a donné sa vie pour empêcher les terroristes de tuer les gens en Russie, en France ainsi que dans d’autres villes et pays. Pour que la paix règne dans nos pays, pour qu’il n’y ait pas de peur et pour que les enfants rient toujours.
Pourtant, nous constatons avec amertume combien nous sommes encore loin de la victoire sur le terrorisme international en Syrie.
Les djihadistes qui ont tué notre fils s’échappent au châtiment dès qu’ils déclarent leur appartenance à « l’opposition ». Nous avons de la peine de voir que les leaders des grands pays européens font tout pour donner du répit aux combattants et les renforcer par les armes. Les intérêts politiques prévalent de nouveau sur le bon sens.

Monsieur le Président,
Pourquoi après tous ces attentats atroces à Paris et à Nice lorsque toutes nos pensées étaient avec les Français Vous n’avez rien fait pour venger les victimes innocentes?

Nos peuples se sont battus vaillamment côte-à-côte pour la liberté de la France et du monde entier lors de la Seconde guerre mondiale. Nous nous souvenons de l’escadrille héroïque « Normandie-Niemen » et de la Résistance. Nous savons qu’il y a une place « Stalingrad » à Paris. Ce n’est pas par hasard que le monument à Charles de Gaulles orne l’une des places centrales de Moscou. A la suite des attentats sanglants à Paris et à Nice nos gars en Syrie pour soutenir les familles françaises n’avaient pas peur d’écrire « Pour Paris » ou « Pour les nôtres » sur les bombes qui ensuite éliminaient les terroristes. Mais aujourd’hui, lorsque le terrorisme international, tout comme le nazisme au siècle dernier, menace le monde entier, Vous faites semblant que ces monstres représentent une sorte « d’opposition » avec laquelle il est possible de mener des négociations. Auriez-Vous pensé ainsi, si, Dieu vous en protège, quelqu’un de Vos enfants était tombé dans leurs mains?

Notre fils a donné sa vie pour que cela ne se produise jamais. Combien de sang doit-il encore couler pour que Vous compreniez que nos peuples ne peuvent qu’ensemble arrêter et vaincre cette peste du notre siècle?
Néanmoins, au lieu de se réunir et anéantir définitivement le sanctuaire des bandits et des infanticides Vous dénoncez à la face du monde les actions des pilotes russes et appelez à imposer de nouvelles sanctions contre la Russie. Alors où est Votre sincérité? Comment vous comprendre, Monsieur le Président? Avec qui êtes-Vous? Déclarez-le honnêtement, comme il se doit à un représentant du grand peuple français.

Il est impossible de rester observateur dans cette lutte contre le mal. Soit nous luttons contre les terroristes ensemble, soit vous vous trouvez de leur côte. Seulement l’indifférence est pire que l’hypocrisie.

Avec la considération distinguée au peuple français,
Les parents du Héros de la Russie

Prokhorenko Natalia Leonidovna (signature)
Prokhorenko Alexandre Vassilievitch (signature)



www.ambassade-de-russie.fr

 

A Marseille, les enquêteurs pensent avoir arrêté les « banquiers ». De l’argent a été saisi mais aucune arme n’a été retrouvée. Le groupe de Strasbourg était lui potentiellement opérationnel. « On découvre leur profil en ce moment même, explique une source policière :

« Mais vue l’arsenal retrouvés chez eux et la violence de la documentation, ils auraient pu passer à l’action très rapidement. »

D’après nos informations, on en sait malgré tout un peu plus sur l’un de ces hommes. Il s’agirait d’un employé périscolaire, en poste dans une école primaire d’un quartier de Strasbourg. Les deux pistolets automatiques ont été retrouvés chez lui. Les trois autres ne résideraient pas à Strasbourg.

Mais aucun d’entre eux ne figure dans les fichiers des services de renseignements français. Six étaient inconnus sur l’Hexagone, et l’homme de nationalité marocaine, résidant au Portugal et de passage à Marseille, était connu des services portugais.

(…) L’Obs

Une opération terroriste menée dans la nuit de samedi à dimanche a conduit à l’interpellation de sept personnes

« Un nouvel attentat » a été « déjoué » lors d’une opération antiterroriste menée dans la nuit de samedi à dimanche à Strasbourg et Marseille avec l’interpellation de sept personnes au total, a annoncé lundi le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Sept personnes âgées de 29 à 37 ans et de nationalités française, marocaine et afghane, ont été interpellées lors de cette opération menée dans le cadre d’une enquête ouverte au parquet antiterroriste depuis « plus de huit mois », a précisé le ministre. Six étaient inconnues des services de renseignement et un Marocain avait été signalé par un pays partenaire.

(…) Sud Ouest

 

 

La liberté religieuse en recul

par Gérard Leclerc

Le Rapport que vient de publier l’Aide à l’Église en détresse est formel : la liberté religieuse dans le monde est en recul. Peut-être convient-il de s’arrêter un instant sur cette notion de liberté religieuse. Elle fut, en effet, l’objet de toute une controverse au concile Vatican II, et surtout autour du concile. Certains craignaient qu’en substituant la notion de liberté à celle de tolérance, on ne s’engage sur la voie du relativisme religieux. L’objection n’est d’ailleurs pas à écarter sans examen, car il peut y avoir une dictature du relativisme, selon l’expression de Benoît XVI, dont les effets peuvent être ruineux pour la vie spirituelle. Mais lorsqu’on parle de liberté religieuse, on parle de tout autre chose. On parle notamment de la possibilité ou de l’impossibilité pratique de professer sa foi, surtout en raison de la persécution religieuse qui fait des ravages dans une grande partie du monde.

C’est sur cette impossibilité qu’attire notre attention l’Aide à l’Église en détresse : « Sur 196 pays étudiés, 38 ont montré des preuves indubitables de violations importantes de la liberté religieuse. » Parmi les pays où la situation a empiré, on trouve la Chine, le Pakistan, le Soudan, le Niger, ou encore les pays en guerre comme la Libye ou le Yémen. Le rapport signale quelques exceptions d’amélioration comme le Qatar, l’Égypte ou le Bhoutan. Encore faut-il marquer des nuances. Ainsi, Le Monde a publié hier un article sur l’Égypte où il apparaît que la politique de conciliation menée par le président Al-Sissi n’empêche pas des injustices considérables et des blocages très difficiles à lever.

Cependant, l’aggravation signalée par l’AED se rapporte en priorité à l’hyper extrémisme islamiste manifesté par des organisations militantes dont Daesh est l’exemple le plus terrible. Mais il y a aussi d’autres sources de persécutions, comme en Chine où récemment 2000 croix ont été arrachées, où des prêtres sont séquestrés, des fidèles arrêtés et des étudiants expulsés de l’université. La liberté religieuse constitue une exigence liée à la recherche de la paix civile et de la paix tout court. Là où cette liberté fondamentale est ignorée ou écrasée, c’est la personne elle-même qui se trouve bafouée, blessée au plus profond d’elle-même.

Source: "France Catholique" / Chronique diffusée sur radio Notre-Dame le 17 novembre 2016.)

 

21 novembre 2016

 

L'aviation de la coalition internationale dirigée par les États-Unis a frappé une localité dans la province syrienne de Raqqa faisant au moins 10 morts parmi les civils.

Les avions de la coalition dirigée par les États-Unis a frappé la localité d'Al Salhiya dans la province syrienne de Raqqa faisant au moins 10 morts parmi la population civile, a signalé l'agence de presse SANA citant des sources locales.


D'après l'agence, les avions de la coalition ont pris pour cible le quartier où se trouvait une usine de transformation du coton. Parmi les victimes de l'attaque, il y a trois employées de la fabrique, un habitant du village et une famille composée de six personnes dont des enfants.

Plusieurs autres personnes ont été blessées à différents degrés. Le village et les biens matériels des habitants ont subis d'importants dégâts. Le 17 septembre, plusieurs chasseurs de la coalition internationale anti-Daech ont frappé des positions de l'armée gouvernementale près de Deir ez-Zor, leurs raids ayant fait 83 morts et plus de 100 blessés parmi les militaires. 

Les États-Unis ont confirmé avoir effectué les raids. Selon le Pentagone, les militaires étaient convaincus de bombarder des positions de Daech et ont cessé l'opération immédiatement après avoir découvert l'erreur.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201611211028803520-coalition-usa-frappe-raqqa-victimes/

Mossoul et Ninive : et maintenant ?

jeudi 17 novembre 2016

 


Les opérations militaires progressent dans la plaine de Ninive, libérant Qaraqosh, mais les lieux restent la proie des mines, tireurs d’élite et groupes armés. Le 9 novembre 2016, Mgr Warda, archevêque chaldéen d’Erbil expose à l’AED sa vision de l’avenir.

https://www.aed-france.org/mossoul-...

150 policiers manifestent sur les marchés de Noël de Metz

 

L'action est massive. A la hauteur de la grogne qui ne cesse de grimper dans les rangs des forces de l'ordre : ce dimanche après-midi, 150 policiers, toujours en dehors de toute organisation syndicale, ont manifesté à Metz. Alors que depuis un mois et demi, et l’agression au cocktail Molotov de leurs collègues à Viry-Châtillon (Essonne), les rassemblements étaient toujours statiques, cette fois, ils ont défilé, en cortège, sifflets à la bouche, drapeau à la main, et crié "leur colère" en faisant le tour de tous les sites du marché de Noël de Metz. Ils réclament, toujours, des moyens, plus d'effectifs et surtout qu'une ligne claire soit décidée, par les politiques, pour qu'ils puissent exercer leurs missions.

(Source: http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-metz-ville/2016/11/20/photos-150-policiers-manifestent-sur-tous-les-marches-de-noel-de-metz)

Programme des prochaines semaines au Monastère

 

Syriaque de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de

 

Miséricorde:

 

Program in the coming weeks

 

Syriac Monastery of the Blessed Virgin Mary, Mother of Mercy:

 

 

"A person who, knowing what faults he has committed, willingly and with due thankfulness endures the trials painfully inflicted on him as a consequence of these faults, is not exiled from grace or from his state of virtue; for he submits willingly and pays off his debts by accepting the trials. In this way, while remaining in a state of grace and virtue, he pays tribute not only with his enforced sufferings, which have arisen out of the impassioned side of his nature, but also with his mental assent to these sufferings, accepting them as his due on account of his former offenses. Through true worship, by which I mean a humble disposition, he offers to God the correction of his offenses." (St. Maximos the Confessor (The Philokalia Vol. 2; Faber and Faber pg. 285))

 

Au Monastère Syriaque de

 

CHANDAI-BREVILLY (61) :

 

(Messe tous les dimanches et en semaine à 10h30.

Petits Pèlerinages sur Semaine tous les :

 

 

Pèlerinage à Notre-Dame de Miséricorde

 

au Monastère Syriaque 

 

Tous les 1ers Weekend du mois

 

(Ramassage des fidèles de région parisienne chaque samedi précédent le 1er dimanche du mois à 15h )

 

Petits Pèlerinages sur Semaine tous les :

 

*22 et

 

*29 du mois

 

_____

 

GRAND PELERINAGE DE DECEMBRE A N-D DE MISERICORDE

et aux Sts du Kérala

AVEC MOR MELETHIUS

Afficher l'image d'origine

 

-Dimanche 4, Célébration du dimanche en l'église du Monastère Notre-Dame de Miséricorde .

10h30, Messe suivie du repas fraternel et de la réception des fidèles.

 

Afficher l'image d'origine

 

 SOYEZ TOUS PRESENTS !

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Adresse courriels: asstradsyrfr@laposte.net

 

Afficher l'image d'origine

 

_________

 

Afficher l'image d'origine

 

PELERINAGE A NOTRE-DAME DE PONTMAIN,

LE MONT SAINT MICHEL AVEC MOR MELETHIUS:

 

Lundi 5, départ matinal pour le Sanctuaire Notre-Dame de Pontmain, l'après-midi, visite du Mont Saint Michel (Retour le soir au Monastère)

 

Afficher l'image d'origine

PROGRAMME DE LA VISITE FRATERNELLE ET PASTORALE DE SON EMINENCE MOR MELETHIUS, Métropolite de l’Eglise Syrienne-Orthodoxe Malankare (Eglise Orthodoxe des Indes) en France :

 

Afficher l'image d'origine

Chers amis. Aloho m'barekh

 

De retour d'une visite pastorale en Guadeloupe à l'occasion du centenaire de Yolande, Maman de Mme Marceline Maricel, je trouvais un courriel de Son Eminence Mor Melethius m'annonçant qu'en raison d'un devoir urgent l'appelant auprès de nos communautés Orthodoxes vivant aux "Emirats Arabes", il devrait prendre un vol pour Dubai dès le 7 Décembre. 

La prochaine visite pastorale et fraternelle de Son Eminence Mor Melethius, Métropolite de l'Eglise Syrienne Orthodoxe Malankare(Notre Eglise-mère), l'un des deux Archevêques accompagnateurs fraternels de notre jeune Eglise locale et missionnaire Syro-Orthodoxe Francophone Mar Thoma s'en trouve donc un peu écourtée.

Il sera finalement parmi nous du 25 Novembre au 7 Décembre.

En fonction de ces nouvelles données, seule la partie concernant la région "Nord-Ouest" du programme initial est maintenu.

Le programme concernant la région "Sud-Ouest"(Charente, Dordogne, Pyrénées) est supprimé

En conséquence, la permanence pastorale et la Messe de Nantes le 8 Décembre sont rétablies.

 

Vous pouvez rejoindre ce périple à l’une ou l’autre étape en vous inscrivant au Monastère (Voir en fin de document).

Les fidèles de tout le territoire Français sont tous invités à rejoindre le Monastère pour la Célébration du Dimanche 4 Décembre, présidée par Son Eminence Mor Melethius.

Il s’agit du Grand Pèlerinage de Décembre à Notre-Dame de Miséricorde et aux Saints du Kerala.

Les fidèles de Région parisienne sont invités à accueillir l'archevêque à son arrivée, l'accompagner lors de son départ.

 

En vous souhaitant à tous et chacun un heureux temps de l'Annonciation et une heureuse et joyeuse montée vers la Nativité, je vous assure de mes prières ferventes et me recommande aux vôtres.

Votre fidèlement dans le Christ, Notre-Seigneur.

 

+Mor Philipose-Mariam,métropolite, Brévilly ce 21.XI.2016.

 

 

 

ACCUEIL DU METROPOLITE:

 

- Vendredi 25 Novembre, arrivée du Métropolite Melethius à Roissy Charles de Gaules . Nous accueillons l’Archevêque et nous allons au Monastère où il s’installe et se repose.

- Samedi  26, visite des lieux, le Métropolite fait connaissance des familiers du Monastère.

 

PARIS:

 


- Dimanche 27 au matin, nous changeons le programme habituel pour faire visiter PARIS à l’Archevêque. (Messe matinale et départ pour Paris. )

- Lundi 28, suite…

 

PELERINAGE PARIS-NORMANDIE:

 

- Mardi 29, en matinée Visite d'Alençon (Ville natale de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus) et dans l'après-midi, visite de Lisieux (Où Sainte Thérèse entra au Monastère du Carmel).

- Mercredi 30, matinée visite de Verneuil Sur Avre  et l'après-midi visite de la Chapelle Royale de DREUX suivie de celle de la Cathédrale de CHARTRES.

Jeudi 1er Décembre, matinée au Monastère et, l'après-midi, visite du Sanctuaire de Notre-Dame de Montligeon.

Vendredi 2, journée de recueillement au Monastère.

Samedi 3, idem.

-Dimanche 4, Célébration du dimanche en l'église du Monastère Notre-Dame de Miséricorde . SOYEZ TOUS PRESENTS !

 

PELERINAGE A NOTRE-DAME DE PONTMAIN,

LE MONT SAINT MICHEL:

 

Lundi 5, départ matinal pour le Sanctuaire Notre-Dame de Pontmain, l'après-midi, visite du Mont Saint Michel (Retour le soir au Monastère)

 

AU REVOIR:

 

- MERCREDI 7, depuis Charles de Gaules : "Merci, Eminence et à très bientôt ...

 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

 

Afficher l'image d'origine

 

Le Père nous envoie le Verbe de Vie qui nous vient par Marie et le St Esprit, s'incarne en elle pour devenir notre frère et, par Son Sacrifice, renouveler les fils et filles d'Adam...

Le Père nous envoie le Verbe de Vie qui nous vient par Marie et le St Esprit, s'incarne en elle pour devenir notre frère et, par Son Sacrifice, renouveler les fils et filles d'Adam...

Ne restez pas seul pour

 

 

les Fêtes de la Nativité ! 

 

 

Si vous n'êtes pas en famille, 

 

retrouvez-vous , en

 

communion avec les Chrétiens d'Orient,

 

avec  vos frères Chrétiens Syro Orthodoxes

 

francophone de St Thomas (Mar Thoma)* en

 

France pour fêter Noël !

 

 

Si vous avez peu de moyens pour fêter

 

décemment Noël en famille, grâce au partage

 

c'est possible ! Venez fêter la Nativité au

 

Monastère en famille !

 

Nativity Icon2[1]-copie-1

 

(Pour ceux qui doivent loger, Inscriptions closes

le 20 Décembre)

 

Programme:

 

 

*Samedi 24 Décembre. Début des Fêtes de la Nativité de Notre-Seigneur
-18h, réveillon avec les fidèles familiers.
-22h30 Veillée de Noël (Plusieurs Baptêmes et Chrismations), Bénédiction du Feu nouveau et Procession de l’Enfant-Jésus à l’Eglise.Messe de minuit selon la Tradition locale.

 

 

*Dimanche 25, Nativité de Notre-Seigneur
Messe du jour à 10h30 , repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30.

 

 

 

*Lundi 26 Décembre, Fête des « Félicitations à la Mère de Dieu »
Messe en l’honneur de « la Toute Pure et Immaculée Mère du Verbe-Dieu » à 10h30 , repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30
 
VEILLEE POUR LA VIE dans la nuit du 26 au 27
 
*Mardi 27 Décembre, Fête des « Saints Innocents »
Messe en l’honneur pour les enfants à naître et les victimes de l’avortement à 10h30 , repas fraternel et réception des fidèles de 13h30 à 17h30
 
 

INSCRIVEZ-VOUS !

 

Adresse ci-dessous :

 

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,


Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

 

 

Note:

l'Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise

Orthodoxe-Orientale. 

 

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité

des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien

et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil 

des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles , 

nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non 

obligatoires. 

Toute offrande fait cependant l'objet d'une 

déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre 

revenu). Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F " 

 

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, Moniale ( 06.41.20.16.86).

 

 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 21,5-11.

En ce temps-là, comme certains parlaient du Temple, des belles pierres et des ex-voto qui le décoraient, Jésus leur déclara :
« Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. »
Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t-il ? Et quel sera le signe que cela est sur le point d’arriver ? »
Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom, et diront : “C’est moi”, ou encore : “Le moment est tout proche.” Ne marchez pas derrière eux !
Quand vous entendrez parler de guerres et de désordres, ne soyez pas terrifiés : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas aussitôt la fin. »
Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume.
Il y aura de grands tremblements de terre et, en divers lieux, des famines et des épidémies ; des phénomènes effrayants surviendront, et de grands signes venus du ciel. »
 



Par Origène

(v. 185-253), prêtre et théologien 
Commentaire de l'évangile de Jean, 10, 39 ; PG 14, 369s (trad. Thèmes et Figures, DDB 1984, p. 138 rev. ; cf SC 157, p. 543) 

 

« Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu ? » (1Co 3,16)

 

« Jésus dit aux juifs : ' Détruisez ce Temple, et en trois jours je le relèverai...'

Il parlait du temple de son corps » (Jn 2,21)... Certains pensent qu'il est impossible d'appliquer au corps du Christ tout ce qui est dit du Temple ; ils pensent que son corps a été appelé temple parce que, de même que le premier Temple était habité par la gloire de Dieu, ainsi le Premier-Né de toute créature est l'image et la gloire de Dieu (Col 1,15) et que donc il est juste que son Corps, l'Église, soit appelé le temple de Dieu, parce qu'il contient l'image de la divinité...

Nous, nous avons appris de Pierre que l'Église est le corps et la maison de Dieu, construite avec des pierres vivantes, une maison spirituelle pour un sacerdoce saint (1P 2,5). 

Ainsi pouvons-nous regarder Salomon, le fils de David qui a construit le Temple, comme une préfiguration du Christ : c'est après la guerre, alors que régnait une grande paix, que Salomon a construit un temple à la gloire de Dieu dans la Jérusalem terrestre...

En effet, lorsque tous les ennemis du Christ seront « placés sous ses pieds et que le dernier ennemi, la mort, sera vaincue » (1Co 15,25-26), alors la paix sera parfaite, alors le Christ sera « Salomon », dont le nom signifie « pacifique » ; en lui s'accomplira cette prophétie :

« Avec ceux qui haïssaient la paix, j'étais pacifique » (Ps 119, 6-7).

Alors chacune des pierres vivantes, selon les mérites de sa vie présente, sera une pierre du temple : l'un, apôtre ou prophète, posé dans les fondations, portera les pierres posées par-dessus ; un autre, venant après ceux qui sont dans les fondations, porté lui-même par les apôtres, en portera avec eux d'autres plus faibles ; l'un sera une pierre tout à l'intérieur, là où se trouvent l'arche avec les chérubins et le propitiatoire (1R 6,19) ; un autre, la pierre du vestibule (v. 3), et un autre encore, en dehors du vestibule des prêtres et des lévites, sera la pierre de l'autel où sont faites les offrandes des récoltes...

Le déroulement de la construction, avec l'organisation des ministères, sera confié aux anges de Dieu, ces puissances saintes préfigurées par les chefs de travaux de Salomon...

Tout cela s'accomplira quand la paix sera parfaite, quand régnera une grande paix.

 

Partager cet article

Repost 0

Recherche

Liens