Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 19:35

L’image contient peut-être : 12 personnes

This Sunday, June 25th is the Third Sunday after Pentecost (had'bshabo trayono of mes'oye of Qymtho) according to the liturgical calendar of the Syrian Orthodox Church of Malankara.

(This Sunday June 25th is also the commemoration of the dukhrono of St. Febronia Martyr of Nisibis +304 according to the Liturgical Calendar . She is also known as Febronia nun of Sebapte.)

In the Gospel of St. John, Christ explains to the crowd that he has come to do the will of the Father:
"Whoever sees the Son, and believes in Him, shall have eternal life."
Our Lord clearly explains that it is only through Him that we can know the Father, and it is the Father who allows us to know Him.

Readings of the Holy Bible of the Lectionary of the Church:

Evening:
Saint Mark 6: 4-13

Morning:
Saint Luke 9: 1-11

Before the holy Qurbono:
Exodus 30: 34-38
2 Samuel 3: 17-21
Isaiah 14: 22-27

Saint Qurbono:
Acts 1: 15-18
1 Corinthians 8: 1-16
St. John 6: 35-46

L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes assises

-+-

Ce dimanche 25 juin est le Troisième  Dimanche après  la Pentecôte (had'bshabo trayono d'mes'oye d'Qymtho) selon le calendrier liturgique de l'Eglise Orthodoxe Syrienne de Malankara.

(Ce dimanche 25 juin est aussi la commémoration du dukhrono de Saint-Février Martyr de Nisibis +304 selon le calendrier liturgique. Elle est également connue sous le nom de Febronia nun de Sebapte.)

Dans l'Évangile de Saint-Jean, le Christ explique à la foule qu'il est venu pour faire la volonté du Père: 
"Quiconque voit le Fils, et  croit en Lui, aura la vie éternelle". 
Notre Seigneur explique clairement que c'est seulement à travers Lui que nous pouvons connaître le Père, et c'est le Père qui nous permet de Le connaître.

L’image contient peut-être : intérieur

(Tomb of St. Febronia at Dayro d’Mort Febronia Qamishli, Syria where the relic of her tooth is kept. )

-+-

Este domingo, 25 de junho é o terceiro domingo depois de Pentecostes (had'bshabo trayono de mes'oye de Qymtho) de acordo com o calendário litúrgico da Syrian Orthodox Church Malankara.

(Este domingo 25 de junho também é a comemoração do dukhrono de St. Febronia Mártir de Nisibis +304 de acordo com o Calendário Litúrgico. Ela também é conhecida como Febronia nun de Sebapte.)

No Evangelho de São João, Cristo explica à multidão que veio para fazer a vontade do Pai:
"Qualquer um que vê o Filho e crê nele tenha a vida eterna."
Nosso Senhor deixa claro que é somente através dele que podemos conhecer o Pai eo Pai, é esta que nos permite conhecê-Lo.

 

L’image contient peut-être : 9 personnes

Troisième dimanche après la Pentecôte

 

Saint Qurbana :

 

    • Actes 13:26-39 :
  • 26 Vous, frères, les fils de la lignée d’Abraham et ceux parmi vous qui craignent Dieu, c’est à nous que la parole du salut a été envoyée.
  • 27 En effet, les habitants de Jérusalem et leurs chefs ont méconnu Jésus, ainsi que les paroles des prophètes qu’on lit chaque sabbat ; or, en le jugeant, ils les ont accomplies.
  • 28 Sans avoir trouvé en lui aucun motif de condamnation à mort, ils ont demandé à Pilate qu’il soit supprimé.
  • 29 Et, après avoir accompli tout ce qui était écrit de lui, ils l’ont descendu du bois de la croix et mis au tombeau.
  • 30 Mais Dieu l’a ressuscité d’entre les morts.
  • 31 Il est apparu pendant bien des jours à ceux qui étaient montés avec lui de Galilée à Jérusalem, et qui sont maintenant ses témoins devant le peuple.
  • 32 Et nous, nous vous annonçons cette Bonne Nouvelle : la promesse faite à nos pères,
  • 33 Dieu l’a pleinement accomplie pour nous, leurs enfants, en ressuscitant Jésus, comme il est écrit au psaume deux : Tu es mon fils ; moi, aujourd’hui, je t’ai engendré.
  • 34 De fait, Dieu l’a ressuscité des morts sans plus de retour à la condition périssable, comme il l’avait déclaré en disant : Je vous donnerai les réalités saintes promises à David, celles qui sont dignes de foi.
  • 35 C’est pourquoi celui-ci dit dans un autre psaume : Tu donneras à ton fidèle de ne pas voir la corruption.
  • 36 En effet, David, après avoir, pour sa génération, servi le dessein de Dieu, s’endormit dans la mort, fut déposé auprès de ses pères et il a vu la corruption.
  • 37 Mais celui que Dieu a ressuscité n’a pas vu la corruption.
  • 38 Sachez-le donc, frères, grâce à Jésus, le pardon des péchés vous est annoncé ; alors que, par la loi de Moïse, vous ne pouvez pas être délivrés de vos péchés ni devenir justes,
  • 39 par Jésus, tout homme qui croit devient juste.
    •  
    • Galates 6 :10-18 :
  • 10 Maintenant, est-ce par des hommes ou par Dieu que je veux me faire approuver ? Est-ce donc à des hommes que je cherche à plaire ? Si j’en étais encore à plaire à des hommes, je ne serais pas serviteur du Christ.
  • 11 Frères, je tiens à ce que vous le sachiez, l’Évangile que j’ai proclamé n’est pas une invention humaine.
  • 12 Ce n’est pas non plus d’un homme que je l’ai reçu ou appris, mais par révélation de Jésus Christ.
  • 13 Vous avez entendu parler du comportement que j’avais autrefois dans le judaïsme : je menais une persécution effrénée contre l’Église de Dieu, et je cherchais à la détruire.
  • 14 J’allais plus loin dans le judaïsme que la plupart de mes frères de race qui avaient mon âge, et, plus que les autres, je défendais avec une ardeur jalouse les traditions de mes pères.
  • 15 Mais Dieu m’avait mis à part dès le sein de ma mère ; dans sa grâce, il m’a appelé ; et il a trouvé bon
  • 16 de révéler en moi son Fils, pour que je l’annonce parmi les nations païennes. Aussitôt, sans prendre l'avis de personne,
  • 17 sans même monter à Jérusalem pour y rencontrer ceux qui étaient Apôtres avant moi, je suis parti pour l’Arabie et, de là, je suis retourné à Damas.
  • 18 Puis, trois ans après, je suis monté à Jérusalem pour faire la connaissance de Pierre, et je suis resté quinze jours auprès de lui.
    • Image associée
    • St. Jean 6: 35-46 :
  • 35 Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif.
  • 36 Mais je vous l’ai déjà dit : vous avez vu, et pourtant vous ne croyez pas.
  • 37 Tous ceux que me donne le Père viendront jusqu’à moi ; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors.
  • 38 Car je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé.
  • 39 Or, telle est la volonté de Celui qui m’a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour.
  • 40 Telle est la volonté de mon Père : que celui qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. »
  • 41 Les Juifs récriminaient contre Jésus parce qu’il avait déclaré : « Moi, je suis le pain qui est descendu du ciel. »
  • 42 Ils disaient : « Celui-là n’est-il pas Jésus, fils de Joseph ? Nous connaissons bien son père et sa mère. Alors comment peut-il dire maintenant : “Je suis descendu du ciel” ? »
  • 43 Jésus reprit la parole : « Ne récriminez pas entre vous.
  • 44 Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire, et moi, je le ressusciterai au dernier jour.
  • 45 Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous instruits par Dieu lui-même. Quiconque a entendu le Père et reçu son enseignement vient à moi.
  • 46 Certes, personne n’a jamais vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu : celui-là seul a vu le Père.

Résultat de recherche d'images pour "Icône de l'Eucharistie"

POUR LES FESTIVITES DE SAINT ABRAHAM KOORILOSE BAVA,

*TOUS AU MONASTERE , en Normandie, LE DIMANCHE 2 JUILLET,

*TOUS A NANTES  le Jeudi 6 Juillet

*TOUS A JAULDES, en Charente, LE DIMANCHE 9 JUILLET

Résultat de recherche d'images pour "Paysage du Kerala"

PÈLERINAGE à N-D  et

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Koorilose"

Saint Abraham Koorilose Bava.

(Invoqué contre toutes les atteinte des esprits mauvais et personnes malveillantes)

 

*Au Monastère (Chandai) comme à Angoulême (Jauldes) , à 10h30 Messe et bénédiction de l'Huile de Saint Koorilose, repas champêtre  et réception des fidèles... 

*A Nantes, Messe à 18h suivie de la prière à St Koorilose.

 

Note:

RAMASSAGE DES FIDÈLES de Paris et sa région pour le WE du Pèlerinage à N-D de Miséricorde et Saint Abraham Koorilose Bava (Invoqué contre toutes les atteinte des esprits mauvais et personnes malveillantes) ,
en Normandie, au Monastère
à 15h au point de rendez-nous habituel

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Thomas Apôtre des Indes"

Ste Febronia the Ascetic /Ste Febronia l'Ascéte/ :

L’image contient peut-être : 1 personne
 


His aunt educated her in the fear of God and taught him the reading of the sacred books.

Saint Febronia (Febronia) devoted herself to Christ the Lord and she fought the good fight with a life devoted to asceticism, fasting every other day and remaining in a life of prayer. When the emperor Diocletian published his edict to worship idols, many Christians were martyred by his hands.

The Virgin Febronia lived in a convent with her aunt and other virgins. The envoys of the emperor arrived at the convent, seizing the abbess.


Saint Febronia said to them: "Take me and free this aged woman." But they took him also, bound by ropes, to the governor.

At that time, she was twenty and was attractive.

The governor asked her to worship the idols and promised her many things, but she refused.

From that moment he ordered that she be beaten with wands, and that her robe be torn off.

The Abbess cried out, saying,

"May God tear you, O ferocious beast, for you want to dishonor this orphaned girl."

The governor entered in fury and ordered that Saint Febronia be pressed by the wheel and that her body was combed with an iron comb until her flesh was completely torn.

During all this, she prayed to the Lord asking for help.

It was then that he cut his tongue and broke his teeth so that she could no longer pray. But the Lord strengthened her and comforted her.

At last the governor ordered her to be beheaded. It was thus that she received the crown of martyrdom.
May his prayers be with us! Amin

 

-+-

St. Febronia l'Ascéte:-
Sa tante l'éduqua dans la crainte de Dieu et lui a enseigna la lecture des livres sacrés.

Sainte Febronia (Fébronie)  se voua au Christ Seigneur et elle a combattit le bon combat par une vie vouée à l'ascétisme, jeûnant tous les deux jours et demeurant dans une vie de prière intance. Lorsque l'empereur Dioclétien a publia son édit pour adorer les idoles, beaucoup de chrétiens furent martyrisés par ses mains.

La Vierge  Febronia vivait dans un couvent avec sa tante et d'autres vierges. Les envoyés de l'empereur arrivèrent au couvent, saisir l'abbesse.


Sainte Fébronia leur dit: "Prenez-moi et libérez cette  femme âgée". Mais ils l'emmenèrent aussi, attachée par des cordes, jusqu'au gouverneur.

À cette époque, elle avait vingt ans et était attrayante.

Le gouverneur lui demanda d'adorer les idoles et lui  promit de nombreuses choses, mais elle a refusa.

Dès lors, il ordonna qu'elle fut battue avec des baguettes, et que sa robe soit arrachée.

L'abbesse lui cria en disant:

-«Que Dieu te déchire, ô bête féroce, car tu veux déshonorer cette jeune fille orpheline.»

Le gouverneur entra en furie et ordonna que Sainte Fébronia fût pressée par la roue et que son corps fut peigné  avec un peigne de fer jusqu'à ce que sa chair soit complètement déchirée.

Pendant tout cela, elle, priait le Seigneur en demandant de l'aide.

C'est alors qu'il coupa sa langue et lui  brisa les dents afin qu'elle ne puisse plus prier. Mais le Seigneur l'a fortifiée et la réconfortée.

Enfin, le gouverneur ordonna qu'on la décapita. C'est ainsi qu'elle reçut la couronne du martyre.
Que ses prières soient avec nous! Amîn

 

 

Sua tia educou-o no temor de Deus e ensinou-o a ler os livros sagrados.

Santo Febronia (Fébronie) dedicou-se a Cristo Senhor e ela lutou a boa luta por uma vida dedicada ao ascetismo, o jejum a cada dois dias e vivendo em uma vida de intance oração. Quando o Imperador Diocleciano emitiu seu decreto para adorar os ídolos, muitos cristãos foram martirizados por suas mãos.

O Febronia Virgem viveu em um mosteiro com sua tia e outras virgens. Os enviados do imperador chegou ao convento, entre a abadessa.


Santo Febronia disse: "Leve-me e solte esta mulher de idade." Mas eles também tirou, garantido por cordas até o governador.

Naquela época, ela tinha vinte anos e era atraente.

O governador pediu-lhe para adorar os ídolos e prometeu muitas coisas, mas ela se recusou.

Por isso, ele ordenou que ela foi espancada com varas, e seu vestido está rasgado.

A abadessa clamou, dizendo:

- "Deus rasga ti, ó besta, porque você quer desonrar esta menina órfã."

O governador veio em fúria e ordenou St. Febronia foi pressionado pela roda e seu corpo estava penteado com pentes de ferro até sua carne é completamente rasgada.

Durante tudo isso, ela orou ao Senhor pedindo ajuda.

Em seguida, ele cortou a língua e quebrou seus dentes para que ela não podia orar. Mas o Senhor tem fortalecido e confortado.

Finalmente, o governador ordenou que o decapitou. Assim, ela recebeu a coroa do martírio.
Que suas orações estar conosco! Amin

 

SAINT PROSPER D'AQUITAINE 


Théologien
(+ 466)

         Saint Prosper naquit dans l'Aquitaine, au commencement du Vème siècle ; nous le connaissons surtout par ses excellents ouvrages, car ce savant homme semble avoir passé sa vie la plume à la main, dans les controverses contre les hérétiques. Il s'était évidemment appliqué à l'étude des belles-lettres et surtout à l'intelligence de la Sainte Écriture. Chez Prosper, à la science se joignait la vertu, et un auteur contemporain, faisant de lui les plus grands éloges, l'appelle homme saint et vénérable. Les semi-pélagiens, en particulier, eurent en lui l'un de leurs plus redoutables adversaires.

        Son érudition et sa sainteté le rendirent célèbre dans toute l'Église.

        Le Saint n'était pas moins habile dans les sciences humaines que dans les sciences ecclésiastiques, surtout dans les mathématiques, l'astronomie et chronologie.

        Tout porte à croire que Prosper n'était ni évêque, ni même prêtre ; mais comme il a passé sa vie à combattre les hérésies, à soutenir les vérités de la religion et éclaircir le grand et difficile mystère de la grâce, l'Église lui a donné place parmi ses Pères.

SAINT PROSPER AQUITAINE

teólogo
(+ 466)

São Prosper nasceu em Aquitaine, no início do século V; sabemos especialmente por suas excelentes obras, porque este homem culto parece ter passado sua vida com a caneta na mão, nas controvérsias contra os hereges. Foi evidentemente aplicado ao estudo da literatura e, sobretudo, a inteligência das Escrituras. Na Prosper, ciência juntou virtude e um escritor contemporâneo, fazendo dele o mais alto louvor, chamado homem santo e venerável. O semipelagiano, em particular, teve como um dos seus adversários mais formidáveis.

Sua erudição e sua santidade o tornou famoso em toda a Igreja.

O Santo não era menos hábil na área de humanas do que nas ciências eclesiásticas, especialmente em matemática, astronomia e cronologia.

Todas as indicações são de que Prosper não era nem bispo, nem padre; mas ele passou sua vida lutando contra as heresias, para apoiar as verdades da religião e limpar o mistério grande e difícil de graça, a Igreja lhe deu o seu lugar entre os Padres.



Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.

Par Saint Grégoire Palamas

(1296-1359), moine, évêque et théologien 
Sermon pour le Dimanche de tous les saints ; PG 151, 322-323 (trad. Orval rev.) 

 

« Tout ce qui est voilé sera dévoilé »

 

Du haut du ciel, Dieu offre à tous les hommes les richesses de sa grâce.

Il est lui-même la source de salut et de lumière d'où s'écoulent éternellement la miséricorde et la bonté.

Mais tous les hommes ne mettent pas à profit sa force et sa grâce pour l'exercice parfait de la vertu et la réalisation de ses merveilles ; seuls le font ceux qui ont mis leurs résolutions en pratique et qui ont prouvé par des actes leur attachement à Dieu, ceux qui se sont complètement détournés du mal, qui adhèrent fermement aux commandements de Dieu et qui fixent le regard de leur esprit sur le Christ, Soleil de justice (Ml 3,20). 

Du haut du ciel, le Christ offre à ceux qui combattent le secours de son bras, et il les exhorte par ces paroles de l'Évangile :

-« Quiconque se sera déclaré pour moi devant les hommes, à mon tour je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est dans les cieux ».

En tant que serviteur de Dieu, chacun d'entre les saints se déclare pour le Christ en cette vie passagère et devant des hommes mortels ; il le fait en un court laps de temps et en présence d'un petit nombre d'hommes.

Tandis que notre Seigneur Jésus Christ... se déclarera pour nous dans le monde de l'éternité, devant Dieu son Père, entouré des anges et des archanges et de toutes les puissances du ciel, en présence de tous les hommes, depuis Adam jusqu'à la fin des siècles.

Car tous ressusciteront et se tiendront devant le tribunal du Christ.

Alors, en présence de tous et à la vue de tous, il fera connaître, il glorifiera et il couronnera ceux qui lui ont prouvé leur foi jusqu'à la fin.

L’image contient peut-être : 1 personne

Por Gregory Palamas

(1296-1359), Monge, Bishop e teólogo
Sermão para o Domingo de Todos os Santos; PG 151, 322-323 (trans. Rev Orval.)


"Tudo é velado será revelado"


Do céu, Deus oferece a todos os homens as riquezas da sua graça.

Ela própria é a fonte da salvação e da luz eterna que flui para a misericórdia e bondade.

Mas todos os homens não tirar proveito de sua força e graça para o exercício perfeito de virtude e à realização dos seus prodígios; só fazem aqueles que colocam suas resoluções em prática e provado por atos seu compromisso com Deus, aqueles que completamente se desviava do mal, que aderem firmemente aos mandamentos de Deus e que defina a aparência de suas mentes em Cristo sol de justiça (Mal 3:20).

Do céu, Cristo oferece aqueles que estão lutando a ajuda de seus braços, e ele pediu estas palavras do Evangelho:

- "Quem é declarado para mim diante dos homens, também eu vou me declarar para ele diante do meu Pai que está nos céus."

Como um servo de Deus, cada um dos santos declarar a Cristo nesta vida temporária para os homens mortais; fá-lo em um curto espaço de tempo e na presença de um pequeno número de homens.

Enquanto nosso Senhor Jesus Cristo ... vamos declarar para o mundo da eternidade, diante de Deus Pai, rodeado por anjos e arcanjos e todos os poderes do céu, na presença de todos os homens, desde Adão até no final de séculos.

Por tudo ascensão e diante do tribunal de Cristo.

Icon of the Washing of the Feet. 2008

JE SOUFFRE NUIT ET JOUR…LA SOUFFRANCE OFFERTE DANS LE CHRISTIANISME

EU SOFRO DIA E NOITE ... SOFRIMENTO FEITO EM CRISTIANISMO

Je pense aux souffrances de Jésus, Lui le Juste, et des martyrs…

Acho dos sofrimentos de Jesus, Ele próprio, o Justo, e mártires ... 

La victoire de la Croix –

La victoire du Seigneur Jésus Christ, et celle des saints martyrs, a été, et est, de demeurer dans l’amour quelles que soient les circonstances.

En ce qui concerne Jésus Christ plus précisément, sa victoire a été, et est, de demeurer, non seulement qui Il est, c’est-à-dire le Fils de Dieu, mais encore ce qu’Il est, c’est-à-dire amour. Dieu est amour, dit l’Évangéliste; et Dieu est demeuré amour dans la souffrance, dans la douleur et dans la mort. Bien plus, Il a fait de la Croix la manifestation et le signe suprême de l’amour du Père pour tous les hommes.

A vitória da Cruz -
A vitória do Senhor Jesus Cristo e dos santos mártires, era, e é, para permanecer no amor, independentemente das circunstâncias.
Em relação a Jesus Cristo especificamente, sua vitória era, e é, manter-se não apenas quem ele é, isto é, o Filho de Deus, mas que Ele é, isto é isto é amor. Deus é amor, diz o evangelista; e Deus é amor permaneceu no sofrimento, na dor e morte. Além disso, Ele fez Cruz do evento e o sinal supremo do amor do Pai por todos os homens.

Les disciples

Les martyrs également demeurent dans l’amour, et ils intercèdent même pour leurs bourreaux. Pour vous, comme pour nous, l’horizon paraît presque inaccessible. Puis-je demeurer dans l’amour de Dieu et du prochain quand j’ai si mal, surtout quand j’ai mal tout le temps, nuit et jour? Comment, où trouver la force d’une telle divine fidélité? Il semble que la durée de la souffrance est quelquefois effrayante. La mort paraît plus rapide.

os discípulos
Os mártires também permanecem no amor, e eles ainda interceder por seus algozes. Para você, quanto a nós, o horizonte parece quase inatingível. I pode permanecer no amor de Deus e do próximo, quando eu tão ruim, especialmente quando eu estou com dor o tempo todo, dia e noite? Como, onde encontrar a força de tal fidelidade divina? Parece que o tempo de sofrimento às vezes é assustador. A morte parece mais rápido.

L’amour dans la mort

Mais si nous demeurions dans l’amour à travers les épreuves qui nous sont présentées en cette vie, peut-être pourrions-nous demeurer dans le même amour au sein de la mort elle-même. Les saints, comme le Christ leur Maître, sont peut-être ceux qui ont investi et cette vie et l’état de mort d’un amour inépuisable. Quand leur cœur de chair a cessé de battre, leur cœur incorporel continue d’aimer.

Amor em morte
Mas se permanecermos no amor pelas provas que nos são apresentadas nesta vida, talvez pudéssemos ficar no mesmo amor em si mesmo a morte. Os santos, como Cristo seu Senhor, são talvez aqueles que investiram e esta vida eo estado de morte de um amor inesgotável. Quando o seu coração parou de bater carne, intangível seu coração continua a amar.

Impossible d’aimer quand on souffre ?

Ne nous payons pourtant pas de mots. Il est des personnes qui sont torturées par des souffrances sans solution – ou alors trouvant leur solution dans un état d’inconscience provoqué par les médicaments. Cela paraît impossible, d’aimer quand on est torturé; impossible d’aimer: j’ai trop mal. Impossible d’aimer, je suis submergé et totalement investi par la douleur. J’ai l’impression qu’il n’y a plus en moi un millimètre carré libre pour l’amour. Pourtant… « L’intensité de ma souffrance, ô Christ, ne pourra me séparer de ton amour ! », disent les martyrs (sainte Agrippine, 23 juin, ode 4).

Impossível amar quando sofremos?
Será que ainda não pagando palavras. Há pessoas que são torturadas por sofrimentos sem solução - ou encontrar a sua solução em um estado de inconsciência provocada por drogas. Parece impossível amar quando são torturados; impossível amar Eu tenho muito ruim. Incapaz de amar, estou sobrecarregado e totalmente investidos pela dor. Eu sinto que há mais em mim um milímetro quadrado livre para o amor. Ainda ... "A intensidade do meu sofrimento, ó Cristo, pode me separar do seu amor! "Diga aos mártires (St. Agripina, 23 de junho, Ode 4).

La prière la plus courte du monde

Essayons encore. Essayons de dire la prière la plus brève, un mot, le Nom de Dieu: Jésus! Jésus, Jésus, Jésus, Jésus! – à l’endroit même où nous avons mal. Investissons le Nom dans notre douleur, quelle que soit la partie de notre corps qui est suppliciée. Habitons-la. Laissons notre douleur, notre souffrance – bientôt notre mort – devenir l’habitacle et la maison de notre Sauveur. Peut-être que la chaleur et l’énergie divine de ce Nom agiront dans notre douleur comme un médicament qui soulage, comme une confiance qui apaise. Le Nom irradie.

A oração mais curto do mundo
Vamos tentar de novo. Vamos dizer que o mais breve oração, palavra, o Nome de Deus: Jesus! Jesus, Jesus, Jesus, Jesus! - no lugar onde nós errada. Nome investir em nossa dor, independentemente da parte do nosso corpo é torturado. Vivê-la. Deixe que a nossa dor, nosso sofrimento - nossos mortos em breve - se tornar a cabine ea casa de nosso Salvador. Talvez o calor e a energia divina deste ato em nosso nome como uma droga para aliviar a dor, como uma relação de confiança que acalma. O nome irradia.

Il habite ma douleur

Ne parlons pas d’anesthésie. Parlons d’installation de Jésus, par son Nom, à demeure, là où nous avons mal. Il peut naître alors en nous, en ce lieu odieux de la souffrance, une paix qui surpasse toute paix de ce monde. N’abandonnons pas ; invitons le Seigneur; ou plutôt: trouvons-le, car Il est déjà en nous et Il nous attend au cœur de notre souffrance, là où nous avons rendez-vous avec lui pour y faire l’expérience de l’amour vainqueur.

Ele vive em minha dor
Não se fala de anestesia. Fale Instalação de Jesus, pelo seu nome, para permanecer onde nós machucar. Ele pode então ser carregado em nós, aquele lugar odioso do sofrimento, uma paz que ultrapassa toda a paz deste mundo. Não desista; convidar o Senhor; ou melhor, encontrá-lo, porque ele já está em nós e Ele espera que o coração do nosso sofrimento, onde temos uma entrevista com ele para lá para experimentar o amor vitorioso.

(Source: "Sagesse Orthodoxe")

Government Plunders Properties, Churches And Monastries Of Syriac Community In Turkey

Mor Gabriel Monastery in Mardin's Midyat district.

 

Turkish government has seized the properties of Syriac (Aramean) community in Turkey including churches, monasteries and cemeteries and given them to public institutions like Religious Affairs Directorate (Diyanet), reported by Demokrat Haber on Thursday.

According to the report, Turkey’s Mardin Governorate has decided to hand over numbers of properties including monasteries, churches and cemeteries which have been belong to Turkey’s Syriac community in Mardin province and its districts to the treasury or public institutions.

It was reported that Mardin Governor Office has established a special Commission for Liquidation and Sharing for the properties owned by Turkey’s Syriac community. The Foundation of Mor Gabriel Monastery has objected the seizure and delivery decisions of Syriac properties. However, the objection was also rejected by the commission on May 2017.

Tens of churches, monasteries and cemeteries were reportedly given by the commission to the Turkey’s Religious Affairs Directorate (Diyanet) as some cemeteries were given to Mardin Municipality. Syriac community has applied to the court to stop and annul the systematic and official plundering of their properties.

Kuryako Ergün, the Chariman of Mor Gabriel Monastery, said that they have started to sue the decision after determining the properties delivered by the commission to Turkey’s public institutions. Ergün also said that about 50 churches and monasteries have been given to Diyanet till today.

The controversy, especially over Mor Gabriel Monastry, over Syriac properties is not new. On January 26, 2011, the Turkish supreme court granted substantial parts of the Mor Gabriel Monastery to the Turkish Treasury. The ruling was that land inside and adjacent to the monastery, which the monastery has owned for decades and has paid taxes for, belongs to the State. On June 13, 2012 the Turkish supreme court of appeals upheld this decision, which Syriacs continued to protest.

The then Turkish Prime Minister Recep Tayyip Erdoğan announced on September 2013 that the land would be returned to the Syriac community in Turkey. This decision was approved a week later by the Prime Ministry Directorate General of Foundations. A land registration process of two months would begin and was subject to approval.

The head of the Monastery of Mor Gabriel Foundation was handed the deeds of 12 parcels of the immovable property belonged to the Foundation of the Monastery of Mor Gabriel on February 25, 2014. This was based on the decision taken on October 7, 2013 by the Council of Foundations of the General Directorate of the Foundations. The legal process for taking the remaining 18 parcels of the monastery property continues.

Syriacs are an indigenous Semitic ethnic group and minority of Turkey (and also northern Iraq and northeast Syria) with a presence in the region dating to as far back as the 25th century BC, making them the oldest ethnic group in the nation. Some regions of what is now south eastern Turkey were an integral part of Assyria from the 25th century BC to the 7th century AD, including its final capital, Harran.

The Syriacs were once a large ethnic minority in the Ottoman Empire, but, following the Assyrian genocide, most were murdered or forced to emigrate to join fellow Assyrians in northern Iraq, northeast Syria, and northwest Iran. Now, they live in small numbers in eastern Turkey and İstanbul.

June 22, 2017

(Source: http://stockholmcf.org/)

AKP usurps the churches and monasteries in Mardin

The AKP government has usurped churches, monasteries and graveyards belonging to the Syriac community in Mardin and handed them over as state property to the Diyanet, Turkey's Presidency for Religious Affairs.

According to the Armenian newspaper Agos many churches, monasteries, graveyards and other assets of the Syriac community in the city of Mardin have been usurped and transferred to the state's Treasury and other relevant state institutions.

After Mardin became a Metropolitan Municipality, its villages were officially turned into neighbourhoods as per the law and attached to the provincial administration. Following the legislative amendment introduced in late 2012, the Governorate of Mardin established a liquidation committee. The Liquidation Committee started to redistribute in the city, the property of institutions whose legal entity had expired. The transfer and liquidation procedures are still ongoing.

In 2016, the Transfer, Liquidation and Redistribution Committee of Mardin Governorate transferred to primarily the Treasury as well as other relevant public institutions numerous churches, monasteries, cemeteries and other assets of the Syriac community in the districts of Mardin. The Mor Gabriel Monastery Foundation appealed to the decision yet the liquidation committee rejected their appeal last May. The churches, monasteries and cemeteries whose ownerships were given to the Treasury were then transferred to the Diyanet.

Inquiries of the Mor Gabriel Monastery Foundation revealed that dozens of churches and monasteries had been transferred to the Treasury first and then allocated to the Diyanet. And the cemeteries have been transferred to the Metropolitan Municipality of Mardin that was usurped by the government through a trustee appointed in place of the elected co-mayors.

The maintenance of some of the churches and monasteries are currently being provided by the Mor Gabriel Monastery Foundation and they are opened to worship on certain days. Similarly, the cemeteries are still actively used by the Syriac community who visits them and performs burial procedures. The Syriacs have appealed to the Court for the cancellation of the decision.

"We started to file lawsuits and in the meantime our enquiries continued" said Kuryakos Ergün, the Chairman of Mor Gabriel Monastery Foundation. Ergün said they would appeal to the court for the cancellation of nearly 30 title deed registries.

Mardin's HDP MP Erol Dora raised the issue in a parliamentary question he submitted to Prime Minister Binali Yildirim, in which he asked if the government engaged in any efforts to return the usurped assests that belong to the Syriac community . Dora also asked if the government considered working at the return of usurped properties belonging to minorities in Turkey (Armeniens, Greeks, Jews and Syriacs).

Source:https://anfenglish.com/

- Notre Dame nous sauvera de la barbarie - (Botticelli, Madonna of the Magnificat, detail, 1481)http://us3.campaign-archive2.com/?u=bbaf519c73482457368060b5b&id=616bb68320&e=3f423c3ee7

Vœux à l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone Mar Thoma à l'Eglise Romaine-Catholique d'Evreux pour l'ordination d'un nouveau prêtre: Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale. Le cœur de la Métropolie, le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde. Les membres de l'Eglise Syro-Orthodoxe Francophone se joignent au bonheur de l'Eglise d'Evreux à l’occasion de l’ordination sacerdotale du Père Ludovic Basin. Nous prions pour l'Eglise Diocésaine au service de laquelle ce nouveau prêtre est ordonné ainsi que pour le Père Ludovic Basin afin que le Seigneur bénisse son Ministère et la Mère de Miséricorde l'accompagne de son intercession maternelle. Avec l'assurance de mes prières respectueuses et fraternelles dans le Christ notre Seigneur. +Mor Philipose, Métropolite , Jauldes ce 10.VI.17

UN COLLOQUE...LE DON DE L’HOSPITALITÉ, SI VOUS ÊTES INTERESSE, INSCRIVEZ-VOUS...

Un colloque –

Du 6 au 9 septembre prochain aura lieu au monastère de Bose (Italie) le 25ème Congrès Œcuménique International de Spiritualité Orthodoxe. Il est consacré à l’hospitalité, question particulièrement actuelle, quand tous les pays d’Europe sont sollicités par l’arrivée souvent massive de migrants. On doit trouver les fondements théologiques de l’hospitalité dans la réalité de l’Incarnation du Verbe divin: Celui-ci nous accueille et nous l’accueillons; Il nous respecte et nous le respectons.

Les conférences

Les titres sont évocateurs: “Accueillir l’humanité dans une terre habitable“ (SS Bartholomée I); “J’étais étranger et vous m’avez accueilli“ (Mat. 25, 35, par Enzo Bianchi); “Discerner la bénédiction de l’étranger“ (SB Théodore II); “Donne-moi cet étranger qui a accueilli des étrangers“ (Triode, Samedi saint, par Ch. Stamoulis); „Xeniteia et philoxenia dans la tradition orthodoxe“ (Marcus Plested); “l’hospitalité d’Abraham dans la théologie patristique“ (Peter Mikhailov); “l’accueil de l’ennemi chez les pères du désert“ (SE Epiphanios de Saint-Macaire); “l’hospitalité dans la règle de saint Benoît“ (Forios Ioannidis); “l’ascèse de la xeniteia chez Jean Climaque“ (Ioustinos Sinaitis); “hôtes et étrangers,  l’émigration russe rencontre de nouveaux contextes“ (Nadia Kizenko); “l’hospitalité comme œuvre spirituelle; Paisij Velichkovskij et sa communauté multiethnique“ (Anna Briskina-Müller); “l’hospitalité dans le monastère athonite d’Iviron, carrefour de différentes traditions orthodoxes“ (Giogi Zviadadze); “le sacrement de l’hôte. Accueil et communion dans la compréhension liturgique“ (Paul Meyendorff); “hospitalité eucharistique: une analyse phénoménologique de la théologie orthodoxe récente“ (Radu Bordeianu); “le strannik et l’étranger dans la tradition russe“ (Vera Shevzov); “le Dieu hospitalier dans les religions abrahamiques“ (Claudio Monge); “le dialogue avec l’Islam dans l’Église d’Antioche“ (Boulos Wehbe); “n’oubliez pas l’hospitalité“ (He. 13, 2); l’hospitalité dans la tradition du monachisme russe“ (P. Iosif Krjukov); “hospitalité athonite et ethos chrétien“ (P. Elisseos); “hospitalité monastique et réconciliation des Églises“ (Fr. Alois). On aurait été intéressé, bien sûr, par une conférence sur la conception de l’hospitalité en Islam…

La tradition universelle

L’hospitalité est une tradition universelle. Mais le mot hôte a les deux sens: celui qui reçoit et celui qui est reçu. L’hospitalité et l’hôte ont un caractère sacré. Ils sont dignes de respect. Ils obéissent à une loi implicite et supposent des engagements réciproques. L’étranger est accueilli comme un ange de Dieu. L’ennemi lui-même, le Christ apprend à ses disciples à l’aimer. Toutefois, aimer n’est pas tout permettre. Aimer et accueillir l’étranger, c’est lui donner les moyens d’être digne de cet accueil. C’est pourquoi, s’il est vrai que tout étranger et tout hôte s’engagent implicitement à respecter les lois et les coutumes de ses hôtes, il est vrai également que les chefs de la Cité ont toujours fait respecter les lois de celle-ci par les étrangers qu’on accueillait. L’exemple de la Grèce antique est une référence dans ce domaine.

Une réflexion européenne

Nos pays d’Europe, à travers une vraie réflexion sur l’éthique de l’hospitalité, ont quelquefois à redécouvrir les exigences réciproques de l’hospitalité. L’étranger ne devrait pas être un danger dans la Cité, une cause de peur et d’une obsession de la sécurité des membres les plus vulnérables. Et la réflexion dans ce domaine, le colloque annoncé le montrera, s’appuie sur la tradition biblique et sur l’expérience de la Cité antique. Un vrai retour à la Bible ferait beaucoup de bien à la conscience européenne.

Inscription au Colloque: prendre contact avec le Secrétariat – Convegno Ecumenico – Segretaria – Monastero di Bose – I – 13887 Magnano (BI); convegni@monasterodibose.it  www.monasterodibose.it

L’image contient peut-être : 5 personnes

Où nous trouver ?

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):

*Paroisse N-D de Toutes Grâces/St Ubald

MAISON NOTRE-DAME
LE BOURG
16560 JAULDES.

Tel:05.45.37.35.13
* Messe les 2èmes et  4èmes Dimanches de Chaque mois à 10h30 suivies d'un repas fraternel et de la réception des fidèles.

* Possibilité de prendre Rendez-vous avec le prêtre la semaine suivant le 2éme dimanche du mois ainsi que pour les visites aux malades et à domicile.

Permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

PERIGUEUX (La Chapelle Faucher):

*Paroisse Notre-Dame de la Très Sainte Trinité

Notre-Dame de la Ste Trinité et St Front
ERMITAGE ST COLOMBAN
*
Puyroudier (Rte d'Agonac)
24530
 LA CHAPELLE FAUCHER.

Tel:05.45.37.35.13

 * Messe le 4ème samedi de Chaque mois à 10h30 et permanence régulière d'un prêtre pour CATECHISMES, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

 

LOURDES:

*"Relais paroissial St Gregorios de Parumala"

 * Messse  le 5ème dimanche du mois ( en fonction des besoins des fidèles) à 10h30

20 Rte de Pau

 

 

CAMEROUN:

Pour obtenir les adresses du Monastère de YAOUNDE,

des paroisses et "relais paroissiaux de Doula, Yaoundé, Elig Nkouma, Mimboman, Bertoua, Monabo, veuillez les demander au Monastère Métropolitain: 

 

Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

Résultat de recherche d'images pour "Icônes Coptes"

PROGRAMME LITURGIQUE (Mis à jour) pour  JUIN et JUILLET:

-PARIS:
Prochaine permanence pastorale du Vendredi 30 JUIN de 15h à 18h30 au Samedi 1er JUILLET de 8h à 12h.


*Le Samedi 1er JUILLET
RAMASSAGE DES FIDÈLES de Paris et sa région pour le WE du Pèlerinage à N-D de Miséricorde et Saint Abraham Koorilose Bava (Invoqué contre toutes les atteinte des esprits mauvais et personnes malveillantes) ,
en Normandie, au Monastère
à 15h au point de rendez-nous habituel .


NORMANDIE:


-CAEN: Une permanence pastorale sera assurée du 29 JUIN au soir au Samedi 1er JUILLET au matin (Prenez Rdv 07 87 11 06 03 par sms).
-LISIEUX (Coquainvillier) , Tous les troisièmes Vendredi du mois à 18h (Abouna Isaac au 07 87 11 06 03 par sms).

-AU MONASTÈRE DE CHANDAI :

¤DIMANCHE 2 JUILLET, PÈLERINAGE à N-D de Miséricorde et

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Koorilose"

Saint Abraham Koorilose Bava.( Et aux autres Saints du  Kérala.*

*Dimanche 16 Juillet:

Messe matinale à 7h30. Départ pour  une Visite de Paris: Rue du Bac, Cathédrale Russe Orthodoxe, Tour Eiffel, Sacré coeur...

 

*Samedi 22 Juillet:

Matinée au Monastère, Messe mensuelle du Pèlerinage autour des reliques de Sainte Rita et Saint Charbel.*

 

¤Dimanche 23 Juillet: 

Image associée

 

Pèlerinage à Saint Christophe au Monastère Syriaque Notre-Dame de Miséricorde, 10h30 Messe et bénédiction des voitures en l'honneur de Saint Christophe.Repas en plein air et anniversaire (Avec deux jours d'avance) de notre métropolite: Mor Philipose-Mariam. 

BRETAGNE, PAYS DE LOIRE:


-NANTES :
¤Jeudi 6 JUILLET ,  Permanence pastorale de 9h à 17h, Messe à 18h .

 

CHARENTES- AQUITAINE,LIMOUSIN-CENTRE:


-ANGOULÊME (JAULDES ):
¤Dimanches 11,18 et 25 JUIN / 9 et 
23 JUILLET 
bénédiction des voitures en l'honneur de Saint Christophe *

-LOURDES :
¤Permanence pastorale les 14, 15 (Messe) et 16 JUIN. 
-PÉRIGUEUX (LA CHAPELLE FAUCHER) :
Samedi 24 JUIN / 22 JUILLET *. . .
-----------
*MESSES À 10H 30
-----------------------------------------------------
Nota bene :
Les "permanences pastorales" sont prévues pour vous assurer la proximité des sacrements (Messes, Confessions, Onction des malades), catéchisme, entretiens et accompagnements spirituels , prières de délivrance ( voir d'exorcismes ) ou de guérison intérieure .(RÉCEPTION SUR RDV) en fonction de la région où vous vivez

______________________________________________

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ?

Cliquez sur ce lien:

Où trouver en France un Prêtre exorciste Orthodoxe Oriental ...

Comment recourir aux services de prêtres compétents, formés et expérimentés appartenant à l'un ou l'autre Monastère d'une Eglise Orthodoxe-Orientale.(Tradition Syriaque Orthodoxe des Indes/ Malankare)

_____________________________________________________

VACANCES FAMILIALES (PARENTS-ENFANTS)

 

JUILLET (Du 13 au  24):

 

AOÛT (Du 5 au 16)

L’image contient peut-être : plein air et nature

cliquez ci-dessous pour le programme:

Aidez-nous à emmener en vacances ceux qui,

sans moyens, ne partiraient jamais !...

-----------------------------------------------------------------------------------------------PELERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA du 7 au 16 Octobre 2017

Programme et inscription, cliquez ci dessous:

PÈLERINAGE DU CENTENAIRE A FATIMA DU 7 AU 16 OCTOBRE 2017, INSCRIVEZ-VOUS !

Résultat de recherche d'images pour "Images de N-D de Fatima"

Pèlerinage Syriaque des "Chrétiens Francophones de St Thomas" à FATIMA

+++

________________________________

Résultat de recherche d'images pour "Image du Patriarche d'Antioche et du Catholicos de l'Eglise Malankare"

"L'avenir est dans la paix, il n'y a pas d'avenir sans paix"

 

 

"The future is in peace, there is no future without peace"

 

"O futuro está em paz, não há futuro sem paz"  

 

(SS Ignatius Aprem II)

Note:

Eglise locale fondée grâce à l'élan missionnaire de l'Eglise Syrienne Orthodoxe des Indes (Malankare), notre Eglise Syro-Orthodoxe- Francophone est une Eglise Orthodoxe-Orientale.

Le Monastère Syriaque est un Centre de Prières pour l'unité des Eglises Apostoliques, l'unanimité du Témoignage Chrétien et la paix du monde.

¤ Permanence pastorale en diverses région de France pour : Accompagnements spirituels, Sacrements, Sacramentaux (Bénédictions, Prières de délivrance ou d’exorcisme, prières de guérison)…

Pour les services pastoraux rendus au Monastère comme l'accueil des fidèles pour de courts séjours ou des retraites spirituelles, nous n'exigeons aucun fixe.

Les offrandes sont libres et non obligatoires.Toute offrande fait cependant l'objet d'une déduction de votre revenu imposable à raison de 66°/° de votre revenu). 
Libeller tous C B à l'ordre suivant " Métropolie E S O F "

Pour l' Aumônerie Syro-Orthodoxe Francophone des Africains vivant en France, contacter les Responsables: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89 ), Métropolite et Soeur Marie-Andre M'Bezele, moniale ( 06.17.51.25.73).

-------------------------------------------------------------

Nota:

Igreja local fundada pelo impulso missionário da Igreja Síria Ortodoxa da Índia (Malankara), nossa Igreja siro-Orthodoxe- Francophone é uma igreja ortodoxa-Leste.

O Mosteiro siríaco é um Centro de oração para a unidade das Igrejas Apostólicas, unanimidade de Christian Witness ea paz mundial.

¤ Permanência pastoral em vários região da França para: Acompanhamentos espirituais, sacramentos Sacramental (bênçãos, orações de libertação ou exorcismo, orações de cura) ...

Para o serviço pastoral para o Mosteiro como a casa dos fiéis para estadias curtas ou retiros espirituais, não requer qualquer fixo.

As ofertas são livres e não obligatoires.Toute oferecendo ainda sido deduzido do seu rendimento tributável à alíquota de 66 ° / ° de sua renda).
Denominar todas C B na seguinte ordem "S S M E Metropolis"

Para os sírio-ortodoxos Capelania francófonos africanos que vivem na França, entre em contato com as cabeças: Mor Philipose Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan e irmã Marie-Andre M'Bezele, freira (06.17.51.25.73).

-----------------------------------------------------------------

Note:

A local church founded on the missionary impulse of the Syrian Orthodox Church of India (Malankare), our Syro-Orthodox-Francophone Church is an Eastern Orthodox Church.

The Syriac Monastery is a Center of Prayer for the unity of the Apostolic Churches, the unanimity of the Christian Testimony and the peace of the world.

¤ Pastoral permanence in various regions of France for: Spiritual accompaniments, Sacraments, Sacramentals (Blessings, Prayers of deliverance or exorcism, prayers of healing) ...

For the pastoral services rendered to the Monastery as the reception of the faithful for short stays or spiritual retreats, we do not require any fixed.

The offerings are free and not obligatory. However, any taxable income is deducted from your taxable income of 66% of your income.
Write all C B to the order "Metropolis E S O F"

For Syrian Orthodox Francophone Chaplaincy of Africans living in France, contact the Heads: Mor Philipose-Mariam (06.48.89.94.89), Metropolitan and Sister Marie-Andre M'Bezele, nun (06.17.51.25.73).

CONFIER DES INTENTIONS DE PRIÈRE AU MONASTÈRE , C'EST SIMPLE...

Icon of The Last Supper. Jesus and St. John.:

Le Moine ne rompe pas la solidarité profonde qui doit unir entre eux les frères humains… Ils se conforment aux sentiments du Christ Tête de l'Eglise, le "premier né d'une multitude de frères" et à Son amour pour tous les hommes…

A travers les prières monastiques, c’est toute l’Eglise qui prie et intercède pour l’humanité.

Le savez-vous ? Chacun de vous, dans le secret de son existence, participe à cet immense courant de prière souterraine qui irrigue le monde…

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous confier une intention de prière en l'envoyant à l'adresse suivante:

--------------------

DÃO AS INTENÇÕES DE ORAÇÃO mosteiro é
SIMPLES ...

O monge não quebrar a profunda solidariedade que deve unir-los irmãos humanos ... Eles devem respeitar os sentimentos de Cristo Cabeça da Igreja, o "primogênito entre muitos irmãos" e seu amor por todos os homens ...

Através das orações monásticas é toda a Igreja que reza e intercede pela humanidade.

Você sabia? Cada um de vocês, no segredo da sua existência, participa nesta oração subterrâneo imenso poder que irriga o mundo ...

Se desejar, você pode confiar uma intenção de oração, enviando-o para o seguinte endereço:

---------------------

GIVING INTENTIONS OF PRAYER TO THE MONASTERY IS
SIMPLE...

The Monk does not break the deep solidarity that must unite the brothers

Human beings ... They conform to the sentiments of Christ Head of the Church, the

"The firstborn of a multitude of brothers" and His love for all men ...

Through monastic prayers, the whole Church prays and intercedes for

humanity.

Do you know ? Each of you, in the secret of his existence, participates in this

Immense current of underground prayer that irrigates the world ...

If you wish, you can entrust us with an intention of prayer by sending it to the following address:

Monastère Syriaque de la Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde,

Brévilly

61300 CHANDAI.

Tel: 02.33.24.79.58

ou: 06.48.89.94.89 (Par sms en laissant vos coordonnées)

Courriel:asstradsyrfr@laposte.net 

Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin  Mary/    maliath taibootho/ full of grace/    moran a'amekh  - the Lord is with thee/    mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/    wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/    O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/    yoldath aloho/  Mother of God/    saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/    nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./    Amîn   Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

 Shlom lekh bthoolto Mariam/ Hail, O Virgin Mary/ maliath taibootho/ full of grace/ moran a'amekh - the Lord is with thee/ mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women/ wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/ and blessed is the fruit of thy womb, Jesus/ O qadeeshto Mariam/ Holy Mary/ yoldath aloho/ Mother of God/ saloy hlofain hatoyeh/ pray for us sinners/ nosho wabsho'ath mawtan./ now and at the hour of our death./ Amîn Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

el buen pastor

L'Eglise se meurt si elle n'a pas de

 

moyens suffisants pour

 

nourrir,

 

assurer ses prêtres,

 

entretenir ses locaux,

 

assurer les déplacements

 

pastoraux...

 

VOULEZ-VOUS QU'ELLE VIVE ?...

 

"Que chacun donne comme il a

 

décidé dans son cœur,


sans regret et sans contrainte,


car Dieu aime celui qui donne

 

joyeusement."


(2 Co 9, 6-11 - extrait)

L’image contient peut-être : 1 personne

Repost 0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale Pèlerinages
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 14:51

L’image contient peut-être : une personne ou plus

This Saturday June 24th is the commemoration of the Feast of the Nativity of St. John the Baptist (mawlodeh d-Yuhanon Mam'dono) according to the Liturgical Calendar of the Malankara Syrian Orthodox Church.

St. John is the son of Zachariah the Priest, & Elizabeth (cousin sister of the blessed Virgin St. Mary).

He is known as the 'blessed forerunner of his Master' who prepared the way for Christ.

Our Lord and savior Himself testified: “Among those that are born of women, there is not a greater prophet than John, the Baptist” (Mathew 11:11; Luke 7:28).

The essence of John’s preaching is: “Repent for the kingdom of heaven is at hand” (Mathew 3:2).

He went throughout Judea and Jordan, baptizing those who confessed their sins.

Mor Yuhanon is truly a model for Christian discipleship. His famous words, "He must increase, but I must decrease." (John 3:30) exemplify the the servant-master relationship with Christ that we as Christians are called to strive for.

Birthdays of saints are not usually celebrated in Syriac Orthodox Churches with a few exceptions.

After St. Mary, John the Baptist is the only saint whose birth is celebrated in the Church calendar. The birth of John is one of the earliest feasts of the Church. The nativity of St. John the Baptist is celebrated in the Church because John was filled with the Holy Spirit in the womb of Elizabeth before birth (Luke 1:41).

The Nativity of John the Baptist on June 24 comes three months after the Feast of the Annunciation (Sooboro), when the angel Gabriel told Mary that her cousin Elizabeth was in her sixth month of pregnancy.

This is also six months before Christmas or the Nativity of Christ.

The purpose of these festivals is not to celebrate the exact dates of these events, but simply to commemorate them in an interlinking way.

The Nativity of John the Baptist anticipates the Nativity of Jesus Christ our Lord.

With excerpts from, 'Martyrs, Saints and Prelates of the Syriac Orthodox Church'

The Holy Bible readings from the Church Lectionary:

-+-

L’image contient peut-être : 1 personne

Ce samedi 24 juin a lieu la commémoration de la fête de la Nativité de saint Jean-Baptiste (mawlodeh d-Yuhanon Mam'dono) selon le calendrier liturgique de l'église orthodoxe syrienne de Malankara.

Saint Jean est le fils de Zacharie, le prêtre, et Elisabeth (cousine soeur de la Sainte Vierge Sainte-Marie).

Il est connu comme le «prétendant béni de son Maître» qui a préparé le chemin du Christ.

Notre Seigneur et le Sauveur lui-même a témoigné: «Parmi ceux qui sont nés des femmes, il n'y a pas un prophète plus grand que Jean, le Baptiste» (Matthieu 11:11, Luc 7:28).

L'essence de la prédication de Jean est: "Repentez-vous pour le royaume des cieux est à portée de main" (Matthieu 3: 2).

Il est allé en Judée et en Jordanie, en baptisant ceux qui ont confessé leurs péchés.

Mor Yuhanon est vraiment un modèle pour le disciple chrétien. Ses mots célèbres: "Il doit augmenter, mais je dois diminuer". (John 3:30) illustre la relation maître-serviteur avec Christ que nous, en tant que chrétiens, sommes appelés à s'efforcer.

Les anniversaires des saints ne sont généralement pas célébrés dans les Églises syriennes orthodoxes à quelques exceptions près.

Après saint Mary, Jean-Baptiste est le seul saint dont la naissance est célébrée dans le calendrier de l'Eglise. La naissance de Jean est l'une des premières fêtes de l'Église. La naissance de saint Jean-Baptiste est célébrée dans l'Église parce que John a été rempli du Saint-Esprit dans le sein d'Elisabeth avant la naissance (Luc 1:41).

La Nativité de Jean-Baptiste le 24 juin vient trois mois après la fête de l'Annonciation (Sooboro), lorsque l'ange Gabriel a dit à Mary que sa cousine Elizabeth était dans son sixième mois de grossesse.

C'est aussi six mois avant Noël ou la Nativité du Christ.

Le but de ces fêtes n'est pas de célébrer les dates exactes de ces événements, mais simplement de les commémorer de manière interconnectée.

La Nativité de Jean-Baptiste anticipe la Nativité de Jésus-Christ notre Seigneur.

Avec des extraits de «Martyrs, Saints et Prelats de l'Eglise Orthodoxe Syriaque»

Les lectures de la Sainte Bible du Lectionnaire de l'Eglise:

-+-

Este sábado 24 de junho é a comemoração da Festa da Natividade de São João Batista (mawlodeh d-Yuhanon Mam'dono) de acordo com o Calendário Litúrgico da Igreja Ortodoxa Síria de Malankara.

São João é filho de Zacarias, o Sacerdote, e Elizabeth (primo irmã da abençoada Virgem Santa Maria).

Ele é conhecido como o "legítimo precursor de seu Mestre" que preparou o caminho para Cristo.

Nosso próprio Senhor e próprio Salvador testificou: "Entre os que nasceram das mulheres, não existe um profeta maior do que João, o Batista" (Mateus 11:11, Lucas 7:28).

A essência da pregação de João é: "Arrependa-se de que o reino dos céus esteja próximo" (Mateus 3: 2).

Ele foi por Judéia e Jordânia, batizando aqueles que confessaram seus pecados.

Mor Yuhanon é verdadeiramente um modelo para o discipulado cristão. Suas palavras famosas: "Ele deve aumentar, mas devo diminuir". (João 3:30) exemplificam a relação servo-mestre com Cristo de que nós, como cristãos, somos chamados a nos esforçar.

Aniversários de santos geralmente não são celebrados em igrejas ortodoxas siríacas com poucas exceções.

Depois de Santa Maria, João Batista é o único santo cujo nascimento é celebrado no calendário da Igreja. O nascimento de João é uma das primeiras festas da Igreja. A notividade de São João Batista é celebrada na Igreja porque João foi preenchido com o Espírito Santo no ventre de Elizabeth antes do nascimento (Lucas 1:41).

A Natividade de João Batista, em 24 de junho, vem três meses após a Festa da Anunciação (Sooboro), quando o anjo Gabriel contou a Mary que sua prima Elizabeth estava em seu sexto mês de gravidez.

Isso também é seis meses antes do Natal ou a Natividade de Cristo.

O propósito desses festivais não é comemorar as datas exatas desses eventos, mas simplesmente para comemorá-los de forma interlink.

A Natividade de João Batista antecipa a Natividade de Jesus Cristo nosso Senhor.

Com trechos de "Mártires, santos e prelados da Igreja Ortodoxa Siríaca"

As leituras da Bíblia Sagrada do Leccionário da Igreja:

Evening:
St. Luke 1:57-80

Morning:
St. Matthew 11:11-19

Before Holy Qurbono:
Genesis 21:9-21
Exodus 2: 1-10
Ruth 4:13-22
Isaiah 62:1-12

Holy Qurbono:
I John 4:1-10
Galatians 4:18-30
St. Luke 1:57-80

(Tone of the Day: 8)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 1,57-66.80.

Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils. 
Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur lui avait montré la grandeur de sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle. 
Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant. Ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père. 
Mais sa mère prit la parole et déclara : « Non, il s’appellera Jean. » 
On lui dit : « Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! » 
On demandait par signes au père comment il voulait l’appeler. 
Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit : « Jean est son nom. » Et tout le monde en fut étonné. 
À l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia : il parlait et il bénissait Dieu. 
La crainte saisit alors tous les gens du voisinage et, dans toute la région montagneuse de Judée, on racontait tous ces événements. 
Tous ceux qui les apprenaient les conservaient dans leur cœur et disaient : « Que sera donc cet enfant ? » En effet, la main du Seigneur était avec lui. 
L’enfant grandissait et son esprit se fortifiait. Il alla vivre au désert jusqu’au jour où il se fit connaître à Israël. 

24 juin :

Nativité du Vénérable et glorieux Prophète et Précurseur Jean Baptiste.

L’image contient peut-être : 1 personne

«Parmi ceux qui sont nés des femmes,» dit le Seigneur, «il n'en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste (Matth. XI, 11).»

Exulte, Zacharie, ainsi que ton épouse, 
dont toute mère d'homme peut être jalouse: 
au lieu de tant de fils, un seul, mais combien grand, 
ce Précurseur né le vingt-quatre, au premier rang! 
Par ses saintes prières, ô notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous. Amen.

Tropaire, t. 4

Prophète et Précurseur de la venue du Christ, * nous ne pouvons te louer dignement, nous qui t'honorons avec amour: * par ta glorieuse et vénérable nativité * la stérilité d'une mère et le mutisme d'un père ont cessé, * tandis qu'est annoncée au monde l'incarnation du Fils de Dieu.

Kondakion, t. 3

La Stérile de jadis enfante en ce jour le Précurseur du Christ, * le dernier de tous les prophètes et le plus grand; * car à celui que tous ils avaient annoncé * il imposa la main dans les flots du Jourdain * et du Verbe divin s'est de la sorte montré * Prophète, Prédicateur en même temps que Précurseur.

Ikos

Le Précurseur du Maître, en ce jour acclamons-le, * celui que pour le prêtre Elisabeth a enfanté * non sans semence, mais d'un sein stérile; * car seul le Christ a franchi sans semence l'infranchissable région, * tandis que la Stérile n'a pas enfanté saint Jean sans homme; * la Vierge pure a mis au monde Jésus * sous l'ombrage du Père et de l'Esprit divin; * et du Fils de la Vierge celui de la Stérile s'est montré * Prophète, Prédicateur en même temps que Précurseur.

Exapostilaire, t. 3

La joyeuse Nativité du Précurseur * met fin à la stérilité maternelle * comme à la tristesse d'un père muet; * elle annonce la joie et l'allégresse à venir; * c'est pourquoi l'entière création * en ce jour la fête de façon splendide.

Les Prophètes ont annoncé, * les Apôtres ont enseigné * et les Martyrs ont confessé de façon claire * que ton Fils est le Dieu de l'univers, * divine Mère immaculée; * avec eux nous te magnifions, * nous qui de la condamnation ancestrale avons été sauvés grâce à toi.

Dès que l'Archange Gabriel eut quitté la Très-Sainte Mère de Dieu, après lui avoir annoncé la Bonne Nouvelle de son enfantement virginal, en prenant pour preuve de ses dires la conception de sa cousine Elisabeth (25 mars), Marie se rendit en hâte en Judée, dans le village où demeuraient Zacharie et Elisabeth (1). Elle salua sa cousine et, aussitôt, le fœtus de six mois tressaillit d'allégresse dans le sein d'Elisabeth, se faisant Précurseur du Sauveur avant même sa naissance; et, remplie d'Esprit Saint, Elisabeth prêta sa voix au Prophète et s'écria : « Bénie es-Tu entre toutes les femmes, et béni soit le Fruit de Ton sein! Comment m'est-il donné que vienne à moi la Mère de Mon Seigneur? » (Luc 1:39-44). Marie lui répondit par son admirable cantique d'action de grâces : « Mon âme exalte le Seigneur... » (2) Elle resta trois mois auprès d'Elisabeth, l'assistant et s'entretenant avec elle des merveilles de Dieu, puis rentra chez elle. 
Le temps étant accompli où Elisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils, qui fut accueilli avec joie et allégresse par sa parenté et par tout le voisinage. Le huitième jour, alors qu'on procédait à la circoncision du nouveau-né, on voulut lui donner le nom de son père, Zacharie, selon la coutume. Mais Elisabeth prit la parole et dit de manière catégorique : « Non, il s'appellera Jean! » (Luc 1:59). Les assistants lui objectèrent que personne de sa parenté ne portait ce nom, et s'adressant par signes à Zacharie, qui était resté sourd et muet depuis la visite de l'Archange Gabriel (cf 23 sept.), on lui demanda son avis. Celui-ci demanda une tablette et écrivit : « Jean est son nom ». A l'instant même, délivré de son mutisme et rempli de l'Esprit Saint, il se mit à prophétiser et adressa à Dieu cette hymne : « Béni soit le Seigneur, le Dieu dIsraël, de ce qu'Il a visité et délivré Son peuple et nous a suscité une puissance de salut dans la maison de David Son serviteur, selon qu'Il l'avait annoncé à Ses Saints Prophètes des temps anciens (..) Et toi, petit enfant, tu seras appelé Prophète du Très-Haut; car tu marcheras devant le Seigneur, pour lui préparer les voies et pour donner à Son peuple la connaissance du Salut par la rémission de ses péchés ... » (Luc 1:68-79) (3). 
Celui qui était né contre toute attente d'un sein flétri annonçait, par sa naissance, comme par un printemps spirituel, que le Messie, dont il préparait la venue, allait renouveler les lois de la nature humaine stérile et lui ouvrir la voie de la déification. Lui qui était appelé par Dieu à devenir la Voix du Verbe, délia ainsi la langue de son père, qui avait été liée par son manque de foi, et il mit fin aux figures et aux ombres de l'Ancienne Alliance. Dernier des Prophètes, Jean qui, selon le témoignage du Seigneur, est le plus grand de tous ceux qui sont nés de la femme (Mat. 11:11), est aussi le premier des Apôtres. Naissant en ce jour, il commence à luire dans le monde comme le Flambeau de la Lumière véritable, comme l'Astre annonçant le Soleil de Justice et comme le Héraut proclamant l'entrée du Verbe. 
La crainte et l'émerveillement s'emparèrent de tous ceux qui étaient présents et la nouvelle se répandit dans la Judée tout entière. L'enfant grandissait et son esprit se fortifiait, car la Main du Seigneur était sur lui. Dès qu'il fut sevré et capable de marcher (4), il se retira de la maison familiale pour aller vivre dans le désert, vêtu d'une peau de chameau, une ceinture de cuir à ses reins, et se nourrissant de sauterelles et de miel sauvage. Celui dont le monde n'était pas digne, menait là une vie sans soucis, sans tristesse, délivrée des passions et des assauts de la volupté, contemplant Dieu dans son cœur et faisant de Lui ses délices et sa consolation (5). Evidemment d'autres Prophètes et hommes de Dieu avaient, avant lui, séjourné au désert, tel Moïse ou Elie; mais, vivant au désert comme au ciel, Jean, qui leur était supérieur, manifestait par cette retraite le renouvellement de la nature, dont il avait été institué le Précurseur, et il inaugurait pour les hommes la possibilité de vivre comme des Anges dans la chair, par la virginité, l'ascèse et la contemplation (6). 
Il mena cette vie angélique au désert jusqu'en l'an quinze du principat de Tibère César (Luc 3:1) (7). Alors la parole de Dieu lui fut adressée, lui ordonnant de retourner vers les régions habitées pour y annoncer la venue du Sauveur, et de "préparer" ses voies en exhortant les hommes au repentir et les baptisant dans le Jourdain pour la rémission de leurs péchés. Comme tous se demandaient si Jean n'était pas le Messie attendu par Israël, il prit la parole et leur dit : « Pour moi, je vous baptise avec de l'eau, mais vient plus fort que moi et je ne suis pas digne de délier la courroie de Ses sandales; Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et le feu... » (Luc 3:15-18). Et par bien d'autres paroles, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle du Salut dans le Christ Jésus, Notre Seigneur. 
Bien que toutes les prophéties de Jean Baptiste aient trouvé leur accomplissement, son message reste cependant permanent pour l'Eglise. Il ne cessera d'être, jusqu'à la fin des temps, le Précurseur du Sauveur : annonçant à tout homme qui désire accueillir en lui le Sauveur, que c'est par le repentir, le retranchement des plaisirs de ce monde, la retraite dans l'hésychia et la prière qu'il pourra "préparer" en lui la voie par laquelle le Christ fera son entrée, dans la puissance du Saint-Esprit.

1). Aïn Karim, à 6 km à l'ouest de Jérusalem.
2). Le Magnificat, Luc 1:46-56, que l'on chante chaque jour, au début de la 9ème ode de l'Orthros.
3). La 9ème ode de l'Orthros.
4). C'est ce que supposent certains Pères, selon d'autres il partit au désert vers l'âge de douze ans.
5). St. Grégoire Palamas, Homélie sur le Très vénérable Jean le Précurseur (PG 151, 510).
6). Cf St. Sophrone de Jérusalem, Eloge du Précurseur 19 (PG 87, 3352). C'est la raison pour laquelle St. Jean Baptiste est souvent représenté avec des ailes sur les icônes.
7). C'est-à-dire en l'an 28 ou 29.

(Le Synaxaire * Vie des Saints de l'Eglise Orthodoxe * Hiéromoine Macaire de Simonos Pétra * Tome cinquième)

NATIVITÉ de SAINT JEAN-BAPTISTE 
Solennité

          "Cousin de Jésus, né de Zacharie et Elisabeth, il est appelé " baptiste " car il baptisait dans le Jourdain pour préparer le baptême dans l'Esprit. L'Église, dit saint Augustin, célèbre ordinairement la vie des Saints au jour de leur mort, qui est, à proprement parler, le jour de leur naissance à la vie éternelle. La Nativité de saint Jean-Baptiste a été exemptée de cette règle générale, parce qu'il fut sanctifié avant de naître, dans le sein de sa mère, par la présence de Jésus-Christ, dans la visite que fit la très Sainte Vierge à sainte Élisabeth.

        La naissance de saint Jean-Baptiste fut une grande joie pour la terre, puisqu'elle lui annonçait l'approche de sa Rédemption. La puissance divine était intervenue d'une manière extraordinaire dans la naissance de quelques prophètes, de Samuel et de Jérémie, par exemple; mais elle éclata bien davantage dans celle du saint Précurseur, que la dignité de son ministère futur et le degré éminent de grâce et de sainteté auquel il était élevé rendaient, selon la parole de Jésus-Christ lui-même, bien supérieur à tous les patriarches et à tous les prophètes.

        Le message d'un Ange à Zacharie pour lui annoncer la naissance de Jean-Baptiste, la maternité d'Élisabeth à un âge très avancé, le mutisme subit de Zacharie depuis l'annonce de l'Ange jusqu'à la circoncision de l'enfant, et sa guérison miraculeuse, qui lui permit d'entonner le beau cantique Benedictus : tout est merveilleux dans l'apparition du Précurseur, qui allait montrer bientôt le Sauveur promis et attendu depuis quatre mille ans.

        Parmi les récits évangéliques, il en est peu d'aussi intéressants ni d'aussi touchants que celui de la naissance de saint Jean-Baptiste. Les miracles s'ajoutaient aux miracles autour du berceau de l'enfant ; les habitants du voisinage furent saisis d'une crainte respectueuse, et le bruit de ces merveilles se répandit dans toutes les montagnes de la Judée, de sorte que tous se disaient les uns aux autres : " Que pensez-vous de l'avenir de cet enfant ? "

        Saint Jean-Baptiste occupe dans l'histoire de l'humanité une place incomparable : il sert de trait d'union entre les deux mondes, il résume en lui tout l'Ancien Testament et prépare le Nouveau ; il ferme la mission des prophètes et ouvre celle des Apôtres. " Prophète, apôtre, docteur, solitaire, vierge, martyr, il est plus que tout cela, parce qu'il est tout cela en même temps. Il réunit tous les titres à la sainteté, et, rassemblant en lui seul tout ce qui constitue les différentes classes des saints, il forme au milieu d'eux une classe particulière. " (La Luzerne)

        Le culte de saint Jean-Baptiste a toujours joui d'une immense popularité. Sa fête a été souvent célébrée par des feux de joie. Il est patron de nombreuses paroisses, de nombreuses confréries et des Canadiens français.

Natividade de SAINT JEAN-BAPTISTE
solenidade

"Primo de Jesus, nascido de Zacarias e Isabel, é chamado de" Batista "porque ele batizados no rio Jordão para se preparar para o batismo no Espírito. A Igreja, diz Santo Agostinho, geralmente famosa dia Saints de sua vida morte, que é, estritamente falando, o dia em que nascem para a vida eterna. da Natividade de são João Batista foi isentos desta regra, porque ele foi santificado antes do nascimento, no útero pela presença de Jesus Cristo na visita efectuada à Santíssima Virgem St. Elizabeth.

O nascimento de João Batista foi uma grande alegria para a terra, desde que ele anunciou sua redenção se aproxima. O poder divino interveio de uma forma extraordinária no nascimento de alguns profetas, desde Samuel e Jeremias, por exemplo; mas quebrou muito mais na do Forerunner Santo, a dignidade do seu futuro ministério e grau eminente de graça e de santidade que ele estava alta feita de acordo com a palavra do próprio Jesus Cristo, muito maior do que todos os patriarcas e todos os profetas.

A mensagem de um anjo a Zacarias para anunciar o nascimento de João Batista maternidade, Elizabeth em uma idade muito avançada, súbito silêncio de Zacarias desde o anúncio do Anjo para a circuncisão de criança, e sua cura milagrosa, o que lhe permitiu cantar o belo hino Benedictus: tudo é maravilhoso na aparência do precursor, que estava prestes a mostrar o Salvador prometido e esperado por quatro mil anos.

Entre os relatos do Evangelho, há poucos tão interessante nem como tocar como o do nascimento de João Batista. Milagres foram adicionados aos milagres ao redor do berço da criança; residentes nas proximidades foram apreendidos com o medo, eo som destas maravilhas se espalham em todas as montanhas da Judéia, então tudo que disseram uns aos outros: "O que você acha que o futuro desta filho? "

São João Batista detém na história da humanidade um local incomparável: ele serve como uma ponte entre os dois mundos, ele resume em si o Antigo Testamento e prepara o Novo; ele fecha a missão dos profetas e abre a dos Apóstolos. "Profeta, Apóstolo, Doutor, solitário, virgem, mártir, é mais do que isso, porque é tudo ao mesmo tempo. Ele reúne todas as faixas para a santidade, e, reunindo em si tudo o que é as diferentes classes de santos, forma-se entre eles uma classe particular. "(Luzerne)

O culto de São João Batista sempre gozou de grande popularidade. Sua festa foi muitas vezes celebrada com fogueiras. Ele é patrono de muitas paróquias, muitas fraternidades e franco-canadenses.

Картинки по запросу Sacred Heart Novena - Litany of the Sacred Heart Sung by Benedictine Monks [HD, 1280x720]

En toutes choses, parcourons la voie ouverte devant nous par la tradition de nos anciens et la bonté de leurs vies.
(saint Jean Cassien)

Em todas as coisas, percorrer o caminho aberto diante de nós pela tradição de nossos anciãos e da bondade de suas vidas.
(John Cassian)

TROP DE BRUIT, DE MOUVEMENT, PAS ASSEZ DE PRIERE...
marthe_robin.jpg


Si le monde désaxé court à la dérive,

c'est en grande partie

parce qu'il y a trop de mouvements,

pas assez de prières,

trop d'actions,

pas assez d'adoration,

trop d'oeuvres

et pas assez de vie intérieure.

If the unbalanced world runs adrift,
It is largely
Because there are too many movements,
Not enough prayers,
Too many actions,
Not enough adoration,
Too many works
And not enough interior life.

Se o mundo desalinhado corre à deriva,
este é em grande parte
porque há muitos movimentos,
orações não suficientes
muitas ações,
não o suficiente de culto
muito trabalho
e vida interior não é suficiente.


Marthe Robin

Acathiste à saint Jean le Prophète, Précurseur et Baptiste du Seigneur

L’image contient peut-être : 1 personne

Kon­ta­kion 1

Choisi dès l'ori­gine pour être le Pré­cur­seur et Bap­tiste du Christ Dieu Sau­veur du monde, ô Jean loué de Dieu tout en glo­ri­fiant le Sei­gneur qui t'a glo­ri­fié, nous le chan­tons des hymnes de louange comme au plus grand d'entre ceux nés d'une femme, comme à un ange dans la chair et un pré­di­ca­teur de la repen­tance. Et toi qui dis­poses d'une grande har­diesse devant le Sei­gneur, délivre-nous des dan­gers de toutes sortes et conduis-nous, au repen­tir, tan­dis que nous le crions avec amour:
Réjouis-toi, grand pro­phète Jean, Pré­cur­seur et Bap­tiste du Sei­gneur!

Ikos 1

L'Ar­change Gabriel qui se tient devant Dieu, fut envoyé au prêtre Zacha­rie, tan­dis que pour ser­vir selon son tour de charge, celui-ci entrait pour offrir de l'en­cens dans le sanc­tuaire du Sei­gneur et se tenait à droite de l'au­tel des par­fums; il lui annonça la bonne nou­velle de la nati­vité, ô grand Jean, pro­cla­mant à Zacha­rie joie et allé­gresse et que beau­coup se réjoui­raient de la nais­sance. C'est pour­quoi, nous émer­veillant et nous réjouis­sant nous aussi de la gran­diose bien­veillance divine à ton égard, nous le cla­mons avec révé­rence:

Réjouis-toi, confi­dent inef­fable du Conseil divin! 
Réjouis-toi, accom­plis­se­ment de Son Eco­no­mie mer­veilleuse! 
Réjouis-toi, révélé bien des années à l'avance par le pro­phète Isaïe! 
Réjouis-toi, mes­sa­ger devant la face du Sei­gneur pro­phé­tisé jadis! 
Réjouis-toi, pré­éta­bli à être un grand pro­phète du Très Haut! 
Réjouis-toi, né selon la pro­messe de l'Ange! 
Réjouis-toi, rem­pli de l'Es­prit Saint dès le sein mater­nel! 
Réjouis-toi, consa­cré au grand minis­tère avant la nais­sance! 
Réjouis-toi, fin de la sté­ri­lité paren­tale! 
Réjouis-toi, joie et allé­gresse du prêtre de Dieu! 
Réjouis-toi, reje­ton de la fille d'Aa­ron! 
Réjouis-toi, fruit de la prière donné par Dieu!
Réjouis-toi, grand pro­phète Jean Pré­cur­seur et Bap­tiste du Sei­gneur!

Kon­ta­kion 2

Zacha­rie, en voyant l'Ange lui appa­raître, se trou­bla, la crainte s'em­para de lui et il ne crut pas les paroles de sa salu­ta­tion concer­nant la nais­sance. Mais quand il lui frappé de mutisme à cause de son incré­du­lité, il s'émer­veilla du très glo­rieux miracle, de tout son cœur cla­mant à Dieu: Allé­luia!

Ikos 2

Les gens, cher­chant à com­prendre la rai­son incom­pré­hen­sible, atten­daient Zacha­rie et s'éton­naient qu'il tar­dât dans l'église; lors­qu'il sor­tit et ne put leur par­ler mais seule­ment faire des signes, tous com­prirent qu'il avait en une vision dans le Temple. Quant à nous, glo­ri­fiant le miracle de l'ad­mi­rable Dieu Créa­teur, nous le cla­mons aussi:

Réjouis-toi, bonne cause du mutisme pater­nel! 
Réjouis-toi, loi qui changes en joie les larmes de la mère! 
Réjouis-toi, loi qui enlèves leur honte devant les hommes! 
Réjouis-toi, grande conso­la­tion pour ceux qui l'ont donné nais­sance! 
Réjouis-toi, car dans le sixième mois ta concep­tion fut annon­cée à la Très sainte Mère de Dieu par l'Ange à Naza­reth! 
Réjouis-toi, car beau­coup se réjouirent à pro­pos de la nais­sance! 
Réjouis-toi, car tu reçus de l'ange d'être appelé d'un nom béni! 
Réjouis-toi, car à ton nom le mutisme de ton père Zacha­rie fut sup­primé! 
Réjouis-toi, car à ton sujet le Nom Divin fut béni par ton père! 
Réjouis-toi, car à cause de la mer­veille de ta nais­sance, la crainte et l'éton­ne­ment s'em­pa­rèrent de ceux qui vivaient aux alen­tours! 
Réjouis-toi, car dans tout le pays de Judée se répandu la nou­velle de la divine nais­sance! 
Réjouis-toi, car par toi le salut s'est mani­festé à beau­coup en ce monde!
Réjouis-toi, grand pro­phète Jean. Pré­cur­seur et Bap­tiste du Sei­gneur!

Kon­ta­kion 3

La puis­sance du Très-Haut mit fin à la sté­ri­lité de la juste Eli­sa­beth, déjà avan­cée en âge. Car elle le conçut, glo­rieux Pré­cur­seur du Sei­gneur, et garda le secret durant cinq mois disant: Ainsi en a agi le Sei­gneur à mon égard au jour où il a Jeté les yeux sur Moi pour ôter mon opprobre parmi les hommes. Mais quand elle accueillit Celle qui por­tait en son sein le Christ, elle fut rem­plie de l'Es­prit Saint et clama à haute voix: com­ment m'est-il il accordé que la Mère de mon Sei­gneur vienne à moi? Et se réjouis­sant avec Celle-ci elle cria à Dieu: Allé­luia!

Ikos 3

Devant pré­cé­der le Sei­gneur dans l'es­prit et la puis­sance d'Elie, tu fus rem­pli dès le sein mater­nel de l'Es­prit Saint, d'où déjàtu appa­rais comme un mer­veilleux pro­phète quand, dans le ventre de ta mère. tu tres­saillis de joie àla venue de la Mère du Sei­gneur Car la recon­nus Dieu dans Celui que por­taient les entrailles de la Pleine de Grâce et, par la voix de ta mère, tu le prê­chas. Il conve­nait en effet aux choses divines d'avoir un très glo­rieux début. Et, nous en émer­veillant avec révé­rence, nous te cla­mons dans la joie:

Réjouis-toi, dès le sein mater­nel pro­cla­mant par la mer­veilleuse allé­gresse le Sei­gneur qui t'en­voyait en héraut! 
Réjouis-toi, car grâce àloi et ta mère Eli­sa­beth l'in­car­na­tion du Christ fut révé­lée! Réjouis-toi, car elle fut elle-aussi emplie de l'Es­prit Saint! 
Réjouis-toi, car elle-aussi appa­rut comme une mer­veilleuse pro­phé­tesse! 
Réjouis-toi, car par elle la Très Sainte Vierge Marie fut appe­lée bien­heu­reuse entre les femmes! 
Réjouis-toi, car elle La nomme aussi Mère du Sei­gneur! Réjouis-toi, car son fruit sans semence fut déclaré béni! Réjouis-toi, mani­fes­ta­tion pré­coce de la divine sagesse! Réjouis-toi, béné­dic­tion d'un saint couple! 
Réjouis-toi, mer­veilleux reje­ton d'en­trailles sté­riles! 
Réjouis-toi, toi qui par ta nais­sance étonnes les hommes! Réjouis-toi, radieuse voix du Verbe!
Réjouis-toi, grand pro­phète Jean, Pré­cur­seur et Bap­tiste du Sei­gneur!

Kon­ta­kion 4

Agité par In tem­pête du doute, le prêtre Zacha­rie, selon la parole de l'ange, ne pou­vait par­ler. Mais quand, après la nais­sance, ô Pré­cur­seur du Sei­gneur, il écri­vit ton nom rem­pli de grâce, aus­si­tôt ses lèvres e| sa langue se délièrent et il parla en bénis­sant Dieu et en pro­phé­ti­sant par ces mots: béni soit le Sei­gneur d'Is­raël, car il a visité Son peuple et accom­pli sa déli­vrance et toi, enfant, tu seras appelé pro­phète du Très-Haut, Lui chan­tant: Allé­luia!

Ikos 4

En enten­dant la nou­velle de ta mer­veilleuse et très glo­rieuse nais­sance, les gens des alen­tours, dans l'éton­ne­ment, se disaient: que devien­dra donc cet enfant? Et nous, l'ho­no­rant digne­ment, très glo­rieux Pré­cur­seur du Sei­gneur, comme le plus grand de ceux nés d'une femme, nous le célé­brons ainsi:

Réjouis-toi, rem­pli des mani­fes­ta­tions de la grâce dès ta concep­tion! Réjouis-toi, glo­ri­fié par Dieu dès la nais­sance! 
Réjouis-toi, appelé par ton père pro­phète du Très-Haut dès la petite enfance! 
Réjouis-toi, illu­miné et affermi par l'Es­prit saint dès ton ado­les­cence! 
Réjouis-toi, appa­renté par le sang au Dieu incarné! 
Réjouis-toi, toi qui reçus de Dieu le sublime titre de Pré­cur­seur et Bap­tiste! 
Réjouis-toi, rayon qui pro­clame au monde la nou­velle Lumière! 
Réjouis-toi, étoile qui éclaire la voie menant au Christ! 
Réjouis-toi, aurore du Soleil inac­ces­sible! 
Réjouis-toi, lampe de l'in­ex­tin­guible Lumière! 
Réjouis-toi, toi qui pré­pares la voie condui­sant au Christ! 
Réjouis-toi, toi qui appa­rais àla fois homme et ange!
Réjouis-toi, grand pro­phète Jean, Pré­cur­seur et Bap­tiste du Sei­gneur!

Kon­ta­kion 5

L'ordre inique d'Hé­rode, l'in­fan­ti­cide et le sans-loi, t'éloi­gna de la mai­son pater­nelle vers le désert impé­né­trable, porté par la mère, ô Pré­cur­seur du Sei­gneur et làtu demeu­ras jus­qu'au jour de ton appa­ri­tion àIs­raël, le nour­ris­sant de sau­te­relles, de miel sau­vage et cla­mant àDieu: Allé­luia!

Ikos 5

Voyant la divine pro­vi­dence àton égard, ô Jean loué de Dieu, com­ment lu es apparu dès les langes de ton enfance un ama­teur de la vie d'abs­ti­nence et fus ensuite envoyé par la volonté du Très-Haut prê­cher aux hommes le salut appro­chant en Christ, àcause de cela, nous le crions avec éton­ne­ment et amour:

Réjouis-toi, toi qui encore nour­ris­son ter­ri­fias le roi Hérode! 
Réjouis-toi, toi qui fus pré­servé du vain mas­sacre par la droite du Très-Haut! 
Réjouis-toi, églan­tine par­fu­mée du désert! 
Réjouis-toi, toi qui étonnes tout le monde par la hau­teur de tes exploits ascé­tiques! Réjouis-toi, toi qui indiques fidè­le­ment la vraie voie! 
Réjouis-toi, très mer­veilleux gar­dien de la pureté et la chas­teté! 
Réjouis-toi, image par­faite de l'évan­gé­lique renon­ce­ment àsoi-même! 
Réjouis loi, pro­tec­tion et affer­mis­se­ment de ceux qui pra­tiquent la vie monas­tique! Réjouis-toi, illu­mi­na­tion des esprits qui théo­lo­gisent! 
Réjouis-toi, toi qui ouvres aux pécheurs les portes de la misé­ri­corde divine!
 Réjouis-toi, toi qui accordes le par­don divin aux pécheurs péni­tent! 
Réjouis-toi, toi qui aides à por­ter de digues fruits de repen­tance!
Réjouis-toi, grand pro­phète Jean, Pré­cur­seur et Bap­tiste du Sei­gneur!

Kon­ta­kion 6

Tu appa­rus, ô divin Pré­cur­seur, comme un glo­rieux pré­di­ca­teur dans le désert du Jour­dain, au jour de l'avè­ne­ment au monde du Christ Dieu, que tu mon­tras aux hommes, comme Il s'ap­pro­chait de Toi, en disant: voici l'Agneau de Dieu, qui ôte les péchés du monde! Et Le recon­nais­sant avec foi nous Lui chan­tons: Allé­luia!

Ikos 6

Tu res­plen­dis comme la lumière de la vérité, ô Jean illu­miné de Dieu, mani­fes­tant àtous l'Eclat de la Gloire pater­nelle, apparu dans la chair pour nous. Car tu as clamé aux hommes dans le désert: repen­tez-vous, car le Royaume des Cieux est proche, pro­dui­sez de dignes fruits de repen­tance car voici venir après moi Celui qui vous bap­ti­sera dans l'eau et l'Es­prit. C'est pour­quoi nous le chan­tons en manière de louange:

Réjouis-toi, annon­cia­teur de la venue du Mes­sie! Réjouis-toi, loi qui pré­pares les che­mins du Sei­gneur! 
Réjouis-toi, inter­ces­seur pour l'an­cienne et la nou­velle Grâce! Réjouis-toi, terme des pro­phètes et début des apôtres! 
Réjouis-toi voix de bonne augure du Verbe! 
Réjouis-toi, pré­di­ca­teur reten­tis­sant de la repen­tance! 
Réjouis-toi, toi qui conver­tis nombre des fils d'Is­raël au Sei­gneur! 
Réjouis-toi, toi qui pré­pares des hommes accom­plis pour le Sei­gneur! 
Réjouis-toi, toi qui fus­tiges auda­cieu­se­ment les pha­ri­siens et les sadu­céens! 
Réjouis-toi, toi qui enseignes àpor­ter de dignes fruits de repen­tance! 
Réjouis-toi, révé­la­teur de l'illu­mi­na­tion spi­ri­tuelle! 
Réjouis-toi, inlas­sable défen­seur de ceux qui recherchent ta pro­tec­tion!
Réjouis-toi, grand pro­phète Jean, Pré­cur­seur et Bap­tiste du Sei­gneur!

Kon­ta­kion 7

Au Sei­gneur Jésus qui vou­lait se faire bap­ti­ser par toi, ô Jean bien­heu­reux en Dieu, tu dis: c'est moi qui ai besoin d'être bap­tisé par toi, cepen­dant, te sou­met­tant à Celui qui dit: laisse faire main­te­nant, tu levas la droite au-des­sus de Sa tête et, bap­ti­sant Celui qui n'avait pas besoin de puri­fi­ca­tion, tu cla­mas: Allé­luia!

Ikos 7

Le Sei­gneur, pro­cla­mant la nou­velle Grâce, ayant voulu être bap­tisé par toi, l'ac­corda de voir la venue de l'Es­prit et d'en­tendre la voix Pater­nelle témoi­gnant de Sa filia­tion. Par là, tu nous aen­sei­gné d'ado­rer un Dieu en trois Per­sonnes; Le glo­ri­fiant de nos lèvres péris­sables, nous t'of­frons ceci en louange:

Réjouis-toi, pre­mier pré­di­ca­teur de la Théo­pha­nie tri­ni­taire! 
Réjouis-toi, vrai ado­ra­teur du Dieu unique eu trois Per­sonnes! 
Réjouis-toi, clair obser­va­teur du Saint Esprit sous forme de colombe! 
Réjouis-toi, témoin de Sa des­cente du Père sur le Fils! 
Réjouis-toi, audi­teur de la voix de Dieu le Père venue du ciel! 
Réjouis-toi, contem­pla­teur de la révé­la­tion de l'amour du Père pour le Fils! 
Réjouis-toi, Bap­tiste choisi du Fils de Dieu! 
Réjouis-toi, exé­cu­teur de Sa Sainte Volonté! 
Réjouis-toi, zélé amant de la glo­rieuse entre­prise du salut du genre humain! 
Réjouis-toi, pre­mier célé­brant du grand mys­tère du Bap­tême! 
Réjouis-toi, mes­sa­ger de la joie divine! 
Réjouis-toi, pre­mier ensei­gnant du Nou­veau Tes­ta­ment!
Réjouis-toi, grand pro­phète Jean, Pré­cur­seur et Bap­tiste du Sei­gneur!

Kon­ta­kion 8

Voyant, ô Bap­tiste bien­heu­reux en Dieu, l'étrange et indi­cible humi­lité de Dieu le Verbe incarné qui incline Sa tète vers toi et reçoit le bap­tême ser­vile, tu fus toi-même rem­pli d'une grande humi­lité. Sol­li­cite donc cette vertu ché­rie de Dieu pour nous que l'or­gueil pos­sède, afin que d'un coeur humble nous Lui cla­mions: Allé­luia!

 

Ikos 8

Tout rem­pli des dons de la grâce, eu ter­mi­nant la course de ta vie tem­po­relle, ô Jean renommé en Dieu, tu as ensei­gné àtous de plaire au Sei­gneur par l'ac­com­plis­se­ment de la loi et la repen­tance. C'est pour­quoi nous te cla­mons àtoi. le grand ensei­gnant de la vérité, cette louange recon­nais­sante:

Réjouis-toi, culti­va­teur de la loi et des com­man­de­ments du Sei­gneur! 
Réjouis-toi, dénon­cia­teur de l'ini­quité d'Hé­rode! 
Réjouis-toi, dili­gent pour sa cor­rec­tion! 
Réjouis-toi, toi qui souffres la cap­ti­vité en pri­son et les liens pour la jus­tice! 
Réjouis-toi, toi qui fus déca­pité pour la vérité! 
Réjouis-toi, car ton corps fut hono­ra­ble­ment mis au tom­beau par tes dis­ciples! Réjouis-toi, car par des­sein divin la tête fut pré­ser­vée incor­rom­pue! 
Réjouis-toi, car elle pro­cure aux chré­tiens la conso­la­tion, lu sanc­ti­fi­ca­tion et la gué­ri­son! 
Réjouis-toi, car les fidèles vénèrent pré­cieu­se­ment ta droite qui a bap­tisé le Sei­gneur! Réjouis-toi, car jus­qu'à­pré­sent bien des miracles sont accom­plis par toi! 
Réjouis-toi, car par toi les fidèles sont déli­vrés du déshon­neur des pas­sions! 
Réjouis-toi, car par toi les pécheurs sont pous­sés àse repen­tir!
Réjouis-toi, grand pro­phète Jean, Pré­cur­seur et Bap­tiste du Sei­gneur!

Kon­ta­kion 9

Toute la nature angé­lique fut émer­veillée par l'élé­va­tion de ton minis­tère et l'Eglise te glo­ri­fie avec révé­rence comme l'ami du Christ Dieu, mar­chant devant Lui dans l'es­prit et la puis­sance d'Elie. Par zèle­pour la vérité, tu as auda­cieu­se­ment confondu les pha­ri­siens et Hérode le sans-loi, de qui tu as reçu la fin du mar­tyre. Nous pros­ter­nant donc devant ta véné­rable tête, nous te prions: délivre-nous du déshon­neur des pas­sions, afin que nous te chan­tions avec un coeur et des lèvres purs: Allé­luia!

Ikos 9

Toute la rhé­to­rique des habi­tants de la terre ne sau­rait suf­fit àte louer digne­ment, ô Jean loué de Dieu. Car les lèvres du Christ t'ont loué, te qua­li­fiant de plus haut que des pro­phètes et plus grand de tous ceux nés d'une femme. Ainsi, ne sachant com­ment l'of­frir une louange digne de toi, nous te cla­mons ceci:

Réjouis-toi, grande gloire de l'Eglise du Christ! 
Réjouis-toi, très mer­veilleux miracle des Anges! 
Réjouis-toi, joie et glo­ri­fi­ca­tion des Ancêtres! 
Réjouis-toi, haute louange des Pro­phètes! 
Réjouis-toi, cou­ronne étin­ce­lante en Dieu des Apôtres! 
Réjouis-toi, beauté magni­fi­cente des saints Hié­rarques! 
Réjouis-toi, début des mar­tyrs dans la nou­velle Grâce! 
Réjouis-toi, per­fec­tion des saints moines! 
Réjouis-toi, orne­ment des justes! 
Réjouis-toi, sou­tien des vierges et des jeû­neurs! 
Réjouis-toi, grande conso­la­tion de tous les chré­tiens! 
Réjouis-toi, car ton nom est glo­ri­fié par toutes les géné­ra­tions chré­tiennes!
Réjouis-toi, grand pro­phète Jean, Pré­cur­seur et Bap­tiste du Sei­gneur!

Kon­ta­kion 10

Tu as annoncé àceux qui se trou­vaient en enfer la bonne nou­velle du Christ Dieu venu dans la chair sau­ver le monde. Car, comme l'astre mati­nal pré­cé­dant le soleil, tu as éclairé ceux qui sié­geaient dans les ténèbres et l'ombre de la mort, d'où bien­tôt tu fus tiré par le Sei­gneur avec tous les justes depuis le com­men­ce­ment, Lui chan­tant comme au libé­ra­teur et vain­queur de la mort: Allé­luia!

Ikos 10

Tu es un rem­part et un refuge salu­taire pour tous ceux qui recourent àtoi dans la prière, ô divin Jean. C'est pour­quoi nous l'ho­no­rons de ces hymnes de louange:

Réjouis-toi, notre puis­sante inter­ces­sion et fidèle pro­tec­tion contre les mal­heurs! Réjouis-toi, rapide secours qui délivre ceux qui souffrent des esprits mali­cieux! Réjouis-toi, toi qui envoies la béné­dic­tion divine sur les sté­riles! 
Réjouis-toi, toi qui affran­chis du trouble des pas­sions ceux qui recourent àtoi avec foi! 
Réjouis-toi, prompt récon­ci­liaient de ceux qui tombent dans l'ani­mo­sité! 
Réjouis- toi, aide dili­gente de ceux qui recourent avec fer­veur àtoi dans toute néces­sité et afflic­tion! 
Réjouis-toi, toi qui arraches ceux qui mènent la bonne course àl'auto-décep­tion et l'illu­sion! 
Réjouis-toi. toi qui assistes ceux qui s'en remettent àton inter­ces­sion a l'heure de la mort! 
Réjouis-toi, toi qui par ton inter­ces­sion libères ceux qui t'aiment des péages spi­ri­tuels! 
Réjouis-toi, toi qui accordes par les prières la vie éter­nelle àceux qui vénèrent ta glo­rieuse mémoire! 
Réjouis -toi, pro­tec­teur des pauvres, des veuves et des orphe­lins! 
Réjouis-toi, après Dieu et la Mère de Dieu le refuge et l'es­poir des chré­tiens!
Réjouis-toi, grand pro­phète Jean, Pré­cur­seur et Bap­tiste du Sei­gneur!

Kon­ta­kion 11

Aucune hymne ne suf­fi­rait àle louer d'une manière digne de tes exploits, ô Bap­tiste du Sei­gneur. Mais nous qui sommes contraints par amour, nous osons célé­brer la gran­deur. Accepte cela misé­ri­cor­dieu­se­ment de nous, ô toi qui le liens an pre­mier rang près du trône de la Très Sainte Tri­nité, et prie que nous soyons déli­vrés de toute cor­rup­tion péche­resse, afin qu'avec un et des lèvres purs nous chan­tions àDieu: Allé­luia!

Ikos 11

Te sachant la lampe de l'in­ac­ces­sible lumière et tout rem­pli des dons illu­mi­na­teurs de la grâce, ô Jean divi­ne­ment illu­miné, nous t'of­frons joyeu­se­ment les paroles sui­vantes:

Réjouis-toi, témoin ocu­laire de la lumière divine qui l'ir­ra­dies d'En Haut! 
Réjouis-toi, toi qui glo­ri­fias Dieu par la lumière de tes ver­tus! 
Réjouis-toi, toi qui révé­las la gloire majes­tueuse de la Très Sainte Tri­nité! 
Réjouis-toi, toi qui montres le che­min direct et mer­veilleux vers les Cieux! 
Réjouis toi, toi qui annonces la bonne nou­velle de Dieu apparu dans la chair àceux qui étaient dans l'en­fer! 
Réjouis-toi, toi qui réjouis les âmes des justes, déte­nus depuis le com­men­ce­ment dans les pro­fon­deurs! 
Réjouis-toi, véri­dique ami du Sei­gneur Christ Dieu! 
Réjouis-toi, toi qui mani­festes au monde la vraie lumière! 
Réjouis-toi, éclat de la radieuse lumière évan­gé­lique! 
Réjouis-toi, glo­ri­fi­ca­tion de la géné­ra­tion chré­tienne! 
Réjouis-toi, accom­plis­se­ment du Conseil de Dieu! Réjouis-toi, car de l'Orient jus­qu'au Cou­chant ton nom est loué!
Réjouis-toi, grand pro­phète Jean, Pré­cur­seur et Bap­tiste du Sei­gneur!

Kon­ta­kion 12

Portant le sur­nom de la Grâce, ô Bap­tiste du Sei­gneur, et enri­chi par elle, tu appa­rus comme un très glo­rieux triom­pha­teur. Car tu as vaincu les enne­mis et toute malice, et tu as scellé ton haut minis­tère par l'ex­ploit du mar­tyr. Main­te­nant donc que tu le liens devant le trône du Roi des régnants, prie Le de don­ner àtous les fidèles l'af­fer­mis­se­ment dans la Grâce par les ver­tus, eux qui Lui chantent: Allé­luia!

Ikos 12

En chan­tant Dieu, visi­ble­ment glo­ri­fié en toi, nous le louons, ô Bap­tiste bien­heu­reux de Dieu, comme le véri­dique ami du Christ, nous glo­ri­fions tes hauts exploits, nous hono­rons ta fin de mar­tyr et le cla­mons avec joie:

Réjouis-toi, apôtre uni­ver­sel et pre­mier mar­tyr de la Nou­velle Alliance! 
Réjouis-toi, pre­mier pré­di­ca­teur du Royaume Céleste ouvert par l'avè­ne­ment du Christ sur terre! 
Réjouis-toi, annon­cia­teur du divin appel des Gen­tils! 
Réjouis-toi, toi qui mani­festes au monde les secrets et les choses cachées de la Sagesse Divine! 
Réjouis-toi, toi qui parus plus que tout autre fruc­tueux en actions divines! 
Réjouis-toi, car le Père céleste fut glo­ri­fié par la lumière de les actes! 
Réjouis-toi, car tu réjouis invin­ci­ble­ment par la mémoire l'Eglise du Christ! 
Réjouis-toi, car main­te­nant tu jouis abon­dam­ment d'une allé­gresse éter­nelle! 
Réjouis-toi, irra­dié par les divins rayons de la lumière du Triple Soleil! 
Réjouis-toi, car tu chantes inces­sam­ment àDieu avec les incor­po­rels l'hymne trois fois saint! 
Réjouis-toi, car main­te­nant que le miroir est aboli, tu contemples direc­te­ment la Sainte Tri­nité!
Réjouis-toi, grand pro­phète Jean, Pré­cur­seur et Bap­tiste du Sei­gneur!

Kon­ta­kion 13

Ô grand et glo­rieux Jean, Pré­cur­seur et Bap­tiste du Sei­gneur, reçois de nous main­te­nant cette sup­pli­ca­tion qui t'est offerte, et par tes prières agréables àDieu, délivre-nous de tout mal, libère-nous des tour­ments éter­nels et fais-nous héri­tiers du Royaume Céleste, afin que nous chan­tions àDieu dans les siècles: Allé­luia, allé­luia, allé­luia!

Priere à saint Jean le Pré­cur­seur

Baptiste du Christ, véné­rable Pré­cur­seur, tout der­nier pro­phète, pre­mier mar­tyr, ins­truc­teur des jeû­neurs et des soli­taires du désert, maître de pureté et proche ami du Christ! Je le prie, je recours à tloi, ne me rejette pas de ta pro­tec­tion, mais relève-moi qui suis tombé dans de nom­breux péchés. Renou­velle mon âme par la repen­tance, comme par un second bap­tême. Puri­fie-moi qui suis souillé par les péchés et contrains-moi àen­trer làoù rien de cor­rompu ne peut entrer, dans le Royaume Céleste.

Amen.

Nativité du Saint Précurseur Jean le Baptiste *

Homélie de Saint Luc de Simféropol le Chirurgien

Dans l'histoire de l'humanité il n'y a eu que deux événements majeurs que Dieu a annoncés par le biais de l'Archange Gabriel. Ce sont la Nativité du Fils Pré-éternel de Dieu dans la chair, et la naissance du Précurseur et Baptiste Jean, "le plus grand de ceux nés d'une femme" (Mt 11,11), selon les propres paroles du Seigneur Jésus-Christ. La naissance du Précurseur suivait le miracle du déliement de la langue de son père Zacharie, que l'Archange avait paralysée parce qu'il n'avait pas cru sa parole.

Sa naissance fut glorifiée par les paroles prophétiques de Zacharie, qui dit "Or toi aussi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut; car tu marcheras devant le Seigneur, pour Lui préparer les voies, pour donner à Son peuple la connaissance du Salut par la rémission de ses péchés; grâce aux sentiments de miséricorde de notre Dieu, dans lesquels nous a visités l’Astre d’en haut, pour illuminer ceux qui demeurent dans les ténèbres et l’ombre de la mort, afin de guider nos pas dans le chemin de la paix." (Lc 1,76-79).

Toute la vie du Précurseur fut dure. A propos de ses années d'enfance, nous ne savons que ce qui nous en est rapporté par l'Évangéliste Luc, à savoir "Cependant l’enfant grandissait, et son esprit se fortifiait. Et il demeurait dans les déserts jusqu’au jour de sa manifestation à Israël" (Lc 1,80). Comment et quand l'enfant fut trouvé dans le désert, nous n'en savons rien avec certitude. Selon la tradition, le roi Hérode, après avoir fait massacrer les enfants à Bethléem, voulu tuer Jean, mais il ne parvint pas à le trouver. Cela le mit en grande rage, et de ce fait il ordonna de faire tuer son père Zacharie. Sa mère, ayant appris que les soldats cherchaient l'enfant, le prit et l'emporta dans une région montagneuse désertique. Ayant vécu encore un peu, sa mère y mourut et le petit Jean demeura seul au désert.

Nous ne savons pas comment le Seigneur Dieu l'a nourrit, comment Il l'a protégé des animaux sauvages, ni nous ne savons comment le jeune Précurseur a apprit à manger des sauterelles et du miel sauvage. Mais nous croyons fermement que pour Dieu, tout est possible. Voyez dès lors qu'au commencement déjà, la vie de celui qui allait être appelé "le plus grand des hommes nés d'une femme" (Mt 11,11) était une vie sans précédent, inédite. Il resta au désert livré à lui-même jusqu'à ses 30 ans. Que faisait-il dans le désert? Comment s'y occupait-il? Il n'avait ni artisanat à réaliser, ni livre à lire, il ne connaissait pas les lettres.

Les biographies des grands philosophes, tels que Descartes et Kant, racontent que ces hommes passèrent des jours et des nuits entiers assis dans leur fauteuil, enfoncés dans leurs pensées. La philosophie est profonde, mais la contemplation théologique est plus profonde encore, la plus grande forme de prière, celle que les saints Pères appellent la prière noétique. La profondeur de communion dans l'Esprit que les saints ont avec Dieu est grandement inconcevable. Pendant 91 ans, le vénérable saint Paul de Thèbes vécu au désert inconnu du monde, n'étant en communion qu'avec Dieu. Des nuits entières jusqu'au lever du soleil, Arsenios le grand restait avec les mains élevées aux cieux. Mille jours et mille nuits durant, le vénérable saint Seraphim de Sarov pria Dieu sur un rocher plat. C'est probablement de tout cela que fut faite la vie de Jean le Précurseur durant son séjour au désert.

Dans l'incessante contemplation de Dieu et du sort du monde, en profonde communion de prière avec Dieu, son esprit grandit et sa compréhension des voies du Salut s'accrut, et il en enseigna le peuple qui était perdu dans ses péchés. Il aurait à changer leurs pensées et les habitudes du peuple, pour les rendre plus profonds, en les exhortant au repentir et à se détourner de leurs manières perverties et mauvaises.

C'est en gros le but pour lequel Dieu avait préparé Son grand Précurseur : préparer un chemin pour notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. C'est précisémment pourquoi toute sa vie, depuis son plus jeune âge jusqu'au moment où il commença à prêcher sur les rives du Jourdain, était sans précédent et inédite. Cette prédication pour la repentance avait attiré à lui des milliers de gens submergés dans les futilités de la vie mondaine.

Glorifions et rendons grâce à notre Seigneur et Dieu, Qui a envoyé en notre monde pécheur le plus grand de tous, l'ascète et prédicateur de l'ultime vérité, le Précurseur Jean. Et en ce jour béni qui est plein de grâce, le jour de sa naissance, agenouillons-nous, aussi notre coeur, le louant et le glorifiant. Amen.

 

Natividade de St. Jean le Baptiste Precursor *
Homilia do St. Luke Simferopol Surgeon
Na história da humanidade houve dois grandes eventos que Deus anunciadas através do Archange Gabriel. Estes são o Natal do Filho Pré-eterno de Deus na carne, e o nascimento do Precursor e Baptiste Jean "o maior entre os nascidos de mulher" (Mt 11,11), nas próprias palavras do Senhor Jesus -Cristo. O nascimento do Precursor seguido desamarrando o milagre da linguagem seu pai Zacarias, o Arcanjo foi paralisado porque ele não acreditar na sua palavra.
Seu nascimento foi glorificado pelas palavras proféticas de Zacarias, que disse: "Agora você também, menino, serás chamado profeta do Altíssimo, porque irás ante o Senhor para ele para preparar o caminho, para dar o seu conhecimento de pessoas oi da remissão de pecados através da misericórdia de sentimentos de nosso Deus, onde nós visitamos a Estrela de cima para iluminar os que jazem nas trevas e na sombra da morte, para guiar nossos pés no caminho da paz. " (Lc 1,76-79).
Toda a vida do Precursor foi difícil. Sobre sua infância, sabemos que o que nós relatado pelo evangelista Lucas, ou seja, "O menino crescia e se fortalecia em espírito. E viveu nos desertos até o dia sua manifestação a Israel "(Lc 1,80). Como e quando a criança foi encontrada no deserto, nada sabemos com certeza. Segundo a tradição, o rei Herodes, após o abate das crianças em Belém para matar John, mas ele não conseguiu encontrá-lo. Que colocá-lo em grande raiva, e, portanto, ele mandou matar seu pai Zacarias. Sua mãe ouviu que os soldados estavam procurando a criança, levou-o e levou-o em uma área montanhosa do deserto. Que ainda vivia um pouco, sua mãe morreu e little John foi deixado sozinho no deserto.
Não sabemos como o Senhor Deus alimenta, como Ele protegeu os animais selvagens, nem sabemos como o jovem Forerunner aprendeu a comer gafanhotos e mel silvestre. Mas acreditamos firmemente que para Deus tudo é possível. Veja, portanto, já no início, a vida daquele que seria chamado de "o maior homem nascido de mulher" (Mt 11,11) foi uma vida sem precedentes, sem precedentes. Ele permaneceu no deserto trata de si mesmo até seu 30o aniversário. O que ele estava fazendo no deserto? Como é que ele ocupava? Ele não tinha nenhum ofício a perceber, ou livro para ler, ele não sabia as letras.
As biografias de grandes filósofos como Descartes e Kant dizer que esses homens passaram dias e noites inteiros sentados em suas cadeiras, imerso em pensamentos. A filosofia é profunda, mas contemplação teológica é ainda mais profunda, a mais alta forma de oração que os Santos Padres chamam a oração noética. A profundidade da comunhão no Espírito que os santos com Deus é altamente inconcebível. Por 91 anos, o venerável St. Paul de Tebas viveu no deserto desconhecido no mundo, estar em comunhão com Deus. Durante toda a noite até o amanhecer, Arsênio, o Grande permaneceu com as mãos levantadas para o céu. Mil dias e mil noites, o venerável São Serafim de Sarov orou sobre uma rocha plana. Este é provavelmente tudo isso foi feito para que a vida de João Batista durante a sua estada no deserto.
Na contemplação incessante de Deus e o destino do mundo em profunda comunhão de oração com Deus, seu espírito cresce e entendimento do Hi-way aumentou, e ele ensinou as pessoas que foram perdidos no pecado. Ele teria que mudar seus pensamentos e hábitos do povo, para torná-los mais profunda, instando-os a se arrepender e se converter dos seus maus caminhos e pervertida.
Isso é basicamente o propósito para o qual Deus tinha preparado o seu grande precursor: preparar um caminho para o nosso Senhor e Salvador Jesus Cristo. Este é precisamente por isso que toda a sua vida, desde a sua juventude até que ele começou a pregar nas margens do Jordão, foi sem precedentes e único. Esta pregação de arrependimento atraída por ele milhares de pessoas soterradas nas trivialidades da vida social.
Glorificar e dar graças ao nosso Senhor e Deus, que enviou para o nosso mundo o maior pecador de todos, o asceta e pregador da verdade última, João Batista. E neste dia abençoado que é cheia de graça, o dia de seu nascimento, ajoelhar-nos, como o nosso coração, louvando e glorificando. Amém.

JEAN-BAPTISTE 24 JUIN

Livre d'Isaïe 49,1-3.5-7.

Iles, écoutez : peuples lointains, soyez attentifs ! Le Seigneur dès le sein maternel m'a appelé ; dès les entrailles de ma mère il s'est souvenu de mon nom. 
Il a fait de ma bouche une épée tranchante ; il m'a abrité sous l'ombre de sa main ; il a fait de moi une flèche aiguë, Il m'a caché dans son carquois. 
Et il m'a dit : "Tu es mon serviteur, Israël, et je me glorifierai en toi." 
Et maintenant, le Seigneur qui m'a formé dès le sein de ma mère pour être son serviteur, me dit :
"Voici que je t'ai établi pour être la lumière des nations, afin que tu fasses parvenir mon salut jusqu'aux extrémités de la terre.
Des rois verront et des princes se lèveront, et ils adoreront à cause du Seigneur et du Saint d'Israël, qui t'a choisi."

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 1,57-68.

Le temps où Elisabeth devait enfanter arriva, et elle mit au monde un fils. 
Ses voisins et ses parents, ayant appris que le Seigneur avait manifesté sa miséricorde envers elle, se réjouissaient avec elle. 
Or, le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l'enfant, et ils le nommaient Zacharie d'après le nom de son père. 
Alors sa mère, prenant la parole : " Non, dit-elle, mais il s'appellera Jean. " 
Ils lui dirent : " Il n'y a personne de votre parenté qui soit appelé de ce nom. " 
Et ils demandaient par signes à son père comment il voulait qu'on le nommât. 
S'étant fait donner une tablette, il écrivit : " Jean est son nom ; " et tous furent dans l'étonnement. 
A l'instant sa bouche s'ouvrit et sa langue se délia ; et il parlait, bénissant Dieu.
La crainte s'empara de tous les habitants d'alentour, et partout dans la montagne de Judée on racontait toutes ces choses. 
Tous ceux qui en entendirent parler les recueillirent dans leur cœur, et ils disaient : " Que sera donc cet enfant ? " Et en effet la main du Seigneur était avec lui. 
Et Zacharie, son père, fut rempli de l'Esprit-Saint, et il prophétisa, en disant : 
" Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, parce qu'il a visité et racheté son peuple. 

 



Extrait de la Liturgie byzantine 
Lucernaire des Grandes Vêpres de la fête de la Nativité de Jean Baptiste 
 

« Il fera revenir de nombreux fils d'Israël au Seigneur, leur Dieu. Il marchera devant lui..., pour préparer au Seigneur un peuple capable de l'accueillir» (Lc 1,16-17)

 

En ce jour vient au monde le grand Précurseur, 
issu de sein stérile d'Élisabeth. 
Il est le plus grand parmi les prophètes ; 
nul autre n'a surgi comme lui, 
car il est la lampe qui précède de peu la clarté suprême 
et la voix qui précède la Verbe. 
Il conduit au Christ l'Église, sa fiancée, 
et prépare pour le Seigneur un peuple choisi, 
le purifiant par l'eau en vue de l'Esprit. 

De Zacharie naît cette jeune plante, 
le plus beau parmi les fils du désert, 
le héraut du repentir, 
celui qui purifie par l'eau ceux qui s'égaraient, 
qui porte en précurseur l'annonce de la résurrection 
jusqu'au séjour des morts, 
et qui intercède pour nos âmes. 

Dès le sein de ta mère, bienheureux Jean, 
tu as été le prophète et le précurseur du Christ : 
tu as tressailli d'allégresse 
en voyant la Reine venir auprès de la servante, 
portant devant toi Celui que le Père engendre sans mère de toute éternité, 
toi qui est né d'une femme stérile et d'un vieillard, 
selon la promesse du Seigneur. 
Prie-le de prendre nos âmes en pitié. 

(Références bibliques : Mt 11,11; Jn 5,35; Mt 3,3; Jn 3,29; Lc 1,17; 3,16; Mc 6,28; Lc 1,40; 1,13)

Feu de la St Jean:

 

Que les flammes dansent haut
Et réchauffent nos cœurs.
Que les étincelles jaillissent
Et portent la lumière dans nos âmes.
Que les crépitements nous réveillent

De notre paresse.
Que la fumée monte haut
Comme un salut au Seigneur
Sous le ciel étoilé.


(Fred Rossaert)

L’image contient peut-être : feu

Repost 0
Published by Eglise Syro-Orthodoxe Francophone - dans Tradition Syriaque Famille orthodoxie-orientale Vie des Saints
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 09:16

Η Αγία Σκέπη της Θεοτόκου / The Holy Protection of the Theotokos

The meaning of the prayer "Kyrie eleison"

"The French word mercy is the translation of the Greek word eleos.

This word has the same ultimate root as the ancient Greek word for oil, or more precisely, olive oil, a substance that was widely used as a soothing agent for minor bruises and injuries.

The oil was poured over the bruise and was used to massage gently, soothing and softening all the injured part.

The Hebrew word which is also translated as eleos and mercy is hesed, it means unfailing love.

The Greek words for "Lord, have mercy" or "Lord, mercy" are "Kyrie eleison" that is to say:

- "Lord, calm me, comfort me, drive away my grief, show me your love."

Thus mercy does not refer as much to justice or acquittal as is the case in a very Western [penitential] interpretation, but to the infinite goodness of God, and to his compassion for the suffering of his children !

It is in this sense that we say this prayer

- "Lord, have mercy", "Lord, mercy" with great frequency throughout the Divine Liturgy. "

(Source: Father Symeon)

 

Lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens 3,8-12.14-19.

Mes frères, à moi, le plus petit de tous les saints, cette grâce a été donnée de prêcher aux gentils les richesses incommensurables du Christ,
et de mettre en lumière, aux yeux de tous, l'économie du mystère qui avait été caché depuis le commencement en Dieu, le Créateur de toutes choses,
afin que les principautés et les puissances dans les cieux connaissent aujourd'hui, à la vue de l'Eglise, la sagesse infiniment variée de Dieu,
selon le dessein éternel qu'il a réalisé par Jésus-Christ Notre-Seigneur,
en qui nous avons, par la foi en lui, la hardiesse de nous approcher de Dieu avec confiance.
A cause de cela, je fléchis le genou devant le Père,
de qui tire son nom toute paternité dans les cieux et sur la terre,
afin qu'il vous donne, selon les trésors de sa gloire, d'être puissamment fortifiés par son Esprit en vue de l'homme intérieur,
et que le Christ habite dans vos cœurs par la foi, de sorte que, étant enracinés et fondés dans la charité,
vous deveniez capables de comprendre avec tous les saints quelle est la largeur et la longueur, la profondeur et la hauteur,
même de connaître l'amour du Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu.

 


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 19,31-37.

En ce temps-là, on était à la préparation de la Pâque et pour empêcher que les corps restassent sur la croix pendant le Sabbat, ce Sabbat étant un grand jour, les Juifs prièrent Pilate de faire rompre les jambes aux crucifiés et de les détacher.
Les soldats vinrent donc, et ils rompirent les jambes du premier, puis de l'autre qui avait été crucifié avec lui.
Mais quand ils vinrent à Jésus, le voyant déjà mort, ils ne lui rompirent pas les jambes.
Mais un des soldats lui transperça le côté avec sa lance, et aussitôt il en sortit du sang et de l'eau.
Et celui qui l'a vu en rend témoignage, et son témoignage est vrai ; et il sait qu'il dit vrai, afin que vous aussi vous croyiez.
Car ces choses sont arrivées afin que l'Écriture fut accomplie : "Aucun de ses os ne sera rompu."
Et il est encore écrit ailleurs : "Ils regarderont celui qu'ils ont transpercé."

 

L’image contient peut-être : 1 personne

Le sens de la prière "Kyrie eleison"

"Le mot français miséricorde est la traduction du mot grec eleos.

Ce mot a la même racine ultime que l'ancien mot grec pour huile, ou plus précisément, l'huile d'olive, une substance qui était largement utilisée comme agent apaisant pour des contusions et des blessures mineures.

L'huile était versée sur la meurtrissure et servait à masser doucement, apaisant et adoucissant ainsi toute la partie lésée.

Le mot hébreu qui est aussi traduit par eleos et miséricorde est hesed, il signifie un amour indéfectible.

Les mots grecs pour «Seigneur, aie pitié» ou «Seigneur, miséricorde » sont «Kyrie eleison» c'est-à-dire:

-«Seigneur, calme-moi, réconforte-moi, chasse ma douleur, montre-moi ton amour.»

Ainsi la miséricorde ne se réfère pas tant à la justice ou à l'acquittement comme c’est le cas dans une interprétation [pénitentielle] très occidentale, mais à l'infinie bonté de Dieu, et à sa compassion pour la souffrance de ses enfants!

C'est dans ce sens que nous disons cette prière

-« Seigneur, aie pitié », « Seigneur, miséricorde » avec une grande fréquence tout au long de la Divine Liturgie. "

(Source: Père Syméon )

Homélie du Père Bastien Romera pour la Solennité de la Pentecôte. Nous avons une seule bouche et deux oreilles !

O significado da oração "Kyrie eleison"

"A palavra misericórdia francês é a tradução das eleos palavra grega.

Esta palavra tem a mesma raiz que a palavra final grego antigo para o óleo, ou mais precisamente, azeite de oliva, uma substância que foi amplamente utilizado como um agente calmante para contusões e ferimentos leves.

O óleo foi derramado sobre seus ferimentos e foi usado para massagear suavemente, calmante e amolecimento e qualquer pessoa lesada.

A palavra hebraica que se traduz eleos e misericórdia é hesed, que significa amor infalível.

As palavras gregas para "Senhor, tem piedade" ou "Senhor, a misericórdia" são "Kyrie eleison", que quer dizer:

- "Senhor, me acalmar, me conforta, caça minha dor, me mostre seu amor."

Assim, a misericórdia não se refere tanto à justiça ou satisfação, como é o caso de uma interpretação [penitencial] muito ocidental, mas na bondade infinita de Deus, e sua compaixão pelo sofrimento de seus filhos !

É neste sentido que dizemos esta oração

- "Senhor, tem piedade", "Senhor, a misericórdia" com grande freqüência em toda a Divina Liturgia. "

(Fonte: Pai Simeon)

529216004_51ef521c25_b

UNE BONNE NOUVELLE !

Êtes-vous découragé ? Vous ne vous sentez pas à la hauteur ?

Vous vous sentez coupable et inapte ? Bonne nouvelle !

Jésus ne cherche pas des « bonnes » personnes.

  • Car sa puissance s’accomplit dans tes faiblesses !
  • Car tu resteras humble.
  • Car tes faiblesses et tes erreurs te rappellent que tu as désespérément besoin d’un sauveur

Jésus dit :
« Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. »

 

el buen pastor

L'Eglise se meurt si elle n'a pas de

 

moyens suffisants pour

 

nourrir,

 

assurer ses prêtres,

 

entretenir ses locaux,

 

assurer les déplacements

 

pastoraux...

 

VOULEZ-VOUS QU'ELLE VIVE ?...

 

"Que chacun donne comme il a

 

décidé dans son cœur,


sans regret et sans contrainte,


car Dieu aime celui qui donne

 

joyeusement."


(2 Co 9, 6-11 - extrait)

L’image contient peut-être : 1 personne

TOUS AU MONASTERE LE DIMANCHE 2 JUILLET, 

Résultat de recherche d'images pour "Paysage du Kerala"

PÈLERINAGE à N-D de Miséricorde et

Résultat de recherche d'images pour "Icône de Saint Koorilose"

Saint Abraham Koorilose Bava.

10h30 Messe et bénédiction de l'Huile de Saint Koorilose, repas champêtre  et réception des fidèles... 

Note:

RAMASSAGE DES FIDÈLES de Paris et sa région pour le WE du Pèlerinage à N-D de Miséricorde et Saint Abraham Koorilose Bava (Invoqué contre toutes les atteinte des esprits mauvais et personnes malveillantes) ,
en Normandie, au Monastère
à 15h au point de rendez-nous habituel

Résultat de recherche d'images pour "Paysage du Kerala"

Dieu seul suffit

« I. Grand Dieu, Père des lumières, principe de sagesse et de bonté, faites-moi la grâce de connaître ce qui vous est le plus agréable, de l'estimer avec plaisir, de le souhaiter avec ardeur, de le rechercher avec soin, et de l'accomplir avec amour.

II. Etre immuable, affermissez mon cœur contre les secousses violentes des passions, de telle sorte que ni l'affliction, ni le plaisir ne le puissent ébranler de son assiette ; remplissez-le, et environnez-le de vous-même, de manière que non seulement il n'y ait point en lui de vide pour la créature, mais que rien même ne puisse passer jusqu'à lui, que par vous, c'est-à-dire qu'il n'aime rien, que par rapport à vous, et selon vous.

III. Faites, mon Sauveur, que rien ne soit capable de me contenter, que ce qui certainement me conduit à vous ; que rien ne soit capable de me causer de la douleur, que ce qui malheureusement me sépare de vous ; et que je ne reconnaisse pour principe de mes actions, et pour règle de ma conduite, que le seul désir de vous plaire, ou la seule crainte de vous être désagréable.

IV. Détachez-moi, mon Dieu, de tout ce qui ne contribue pas immédiatement à mon salut, et me rendez ennuyeuses et importunes toutes les joies et toutes les satisfactions qui m'arriveront sur la terre, et qui ne procèderont point de vous, ou qui ne se termineront point à vous ; afin que je ne goûte point d'autre plaisir que celui qui se trouve dans l'accomplissement de votre volonté.

V. Disposez, Seigneur, en Souverain, de tout ce qui me regarde, et ne m'abandonnez point à moi-même ; réglez mes actions, et déterminez-moi à ce que je dois faire, par vos inspirations, et par les conseils des personnes qui me conduisent, afin qu'en tout soumis à vos ordres, et soutenu par la force de votre bras, je puisse dignement m'acquitter pour votre gloire, pour mon salut, et pour l'édification de mon prochain, de la charge que vous m'avez imposée, et de l'état où il vous a plu m'appeler.

VI. Donnez-moi, Seigneur, un cœur docile, et qui reçoive facilement toutes les impressions de votre grâce ; qu'il soit pour elle comme de la cire molle à l'égard du cachet, mais qu'il ne laisse rien effacer des traits qu'elle lui aura une fois imprimés ; rendez ce même cœur flexible à tous vos mouvements, ne permettez pas qu'il regimbe contre l'aiguillon ; et si je suis jamais assez malheureux pour m'échapper et me dérober à votre conduite, faites-moi la grâce que je revienne de mon égarement.

VII. Conservez-moi, Seigneur, une santé saine de corps et d'esprit. Délivrez-moi du poids des richesses, et de l'incommodité de la pauvreté, me donnant seulement ce que vous avez voulu qui fut nécessaire à la condition où vous m'avez mis ; surtout, Seigneur, que j'aie une application continuelle à vous aimer et à vous servir, une sagesse éclairée pour vous rechercher, une persévérance fidèle pour vous attendre, et une confiance assurée de vous trouver un jour dans le Ciel, après avoir exécuté vos lois sur la terre.

VIII. Octroyez-moi, grand Dieu, par votre bonté ordinaire et continuelle, les dons spirituels d'obéissance sans contradiction, de pauvreté sans répugnance, de chasteté sans corruption, de patience sans murmure, d'humilité sans feinte, de gaîté sans dissolution, de tristesse sans abattement, de parfaite crainte de vous, mon Dieu, sans désespoir, de sincérité en mes paroles sans ambiguïté, et la grâce de faire toujours le bien sans vanité ni dissimulation, exerçant la charité due à mon prochain, et l'édifiant par mes paroles et par le bon exemple.

IX. Et surtout, mon Dieu, élevez mes pensées, et toutes les facultés de mon âme vers vous, et faites qu'ayant sans cesse devant les yeux les travaux, les peines et les douleurs cruelles que votre amour infini vous a fait souffrir, pour me racheter de la mort éternelle, je puisse être excité par ce vif et continuel souvenir, à m'attacher inséparablement à vous, et à faire votre divine volonté, à reconnaître l'énormité de mes péchés, et à les avoir en une telle horreur, que j'en fasse une salutaire pénitence, et que je forme une ferme résolution de m'en corriger.

X. Enfin, mon Dieu, accordez-moi la grâce de faire un saint usage des biens temporels que vous m'avez départis ; fournissez-moi, mon Dieu, les occasions de les employer de telle sorte pour votre service et pour votre gloire, qu'ils me servent de moyens pour parvenir à l'éternelle félicité dont jouissent et jouiront vos Élus dans la durée des siècles. Ainsi soit-il. »

V.C.P., Exercice spirituel contenant la manière d'employer toutes les heures du jour au Service de Dieu, Prière contenant dix demandes particulières, dont chacun peut se servir selon sa condition, A Paris, Chez Théodore de Hansy, 1760.

LES SAINTS DE L'EGLISE ORTHODOXE EN OCCIDENT CHRETIEN
 
"Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte". (Hébreux 12, 1)
 
INTRODUCTION
Le Seigneur Dieu a daigné nous révéler les noms et les actes de quelques-uns de Ses saints. Parmi les centaines de millions de saints du début des temps à travers le monde, nous connaissons les noms de peut-être seulement quelques centaines de milliers d'entre eux. Et beaucoup de ces personnes qui nous ont été révélées, nous les voyons seulement à travers "un verre, obscurément", il ne reste seulement que des noms sans détails. Néanmoins, en Europe occidentale, il y a quelque dix mille saints sur lesquels nous en savons plus et dont la vie finira par être mentionnée sur ce site.
 
Certains d'entre eux, comme saint Irinée de Lyon ou saint Ambroise de Milan sont connus internationalement et sont vénérés dans le monde orthodoxe.
 
D'autres, comme sainte Geneviève de Paris ou saint Alban de Vérulamium sont connus surtout à l'échelle nationale, c'est-à-dire seulement dans leur propre pays.
 
D'autres, comme saint Aignan d'Orléans ou saint Goar d'Oberwesel ne sont généralement connus que dans une seule région de leur pays.
 
D'autres encore, comme saint Cuthman de Steyning ou saint Pardoux de Guéret, sont pratiquement inconnus en dehors de leur village.
 
Mais que les saints de l'Europe occidentale soient connus internationalement, nationalement, régionalement ou localement, ils parlent encore avec une seule et même voix, en confessant et en proclamant la foi orthodoxe, la foi du premier millénaire, la foi des Sept Conciles, La foi de l'unique Église du Christ, car ce sont tous des saints orthodoxes.
 
L'interprétation chrétienne orthodoxe des SAINTS
 
Un saint est tout simplement un chrétien orthodoxe qui est saint. Bien évidemment, tous les orthodoxes ne sont pas saints, mais tous les saints sont orthodoxes. Un terme comme "saint catholique" est vide de sens pour un orthodoxe, car la conception orthodoxe du terme saint désigne un saint orthodoxe. Il ne s'agit pas de nier que parmi ceux que les catholiques romains qualifient du terme de saints, il n'y ait pas de nombreuses personnes qui sont pieuses, justes, sincères, talentueuses et remarquables. Cependant, aucun de ces mots ne signifie "saint". Ainsi qu'un saint orthodoxe et thaumaturge contemporain, saint Jean de San Francisco (+ 1966) l'a dit:
 
"La sainteté n'est pas simplement la justice, pour laquelle le juste mérite la jouissance de la béatitude dans le Royaume de Dieu, mais plutôt une telle hauteur de justice que les hommes sont remplis de la grâce de Dieu au point qu'elle se déverse sur ceux qui s'associent avec eux. Grande est leur béatitude, elle procède de l'expérience personnelle de la Gloire de Dieu. Etant remplis aussi d'amour pour les hommes, cet amour qui procède de l'amour de Dieu, ils répondent aux besoins des hommes, et dans leur supplication, ils apparaissent aussi comme des intercesseurs et des défenseurs pour eux devant Dieu ».
 
Quant à l'un des principaux phénomènes, la stigmatisation, qui est caractéristique de ceux qui sont connus sous le nom de "saints catholiques", l'écrivain jésuite et expert des saints catholiques, le Père Herbert Thurston, a écrit:
 
"Chez eux une fois qu'elle a été portée à la connaissance des contemplatifs qu'il était possible d'être physiquement conformes aux souffrances du Christ, en portant les marques de Ses blessures dans les mains, les pieds et le côté, alors l'idée de cette forme d'union avec le divin Maître a pris forme dans l'esprit de beaucoup. Elle est devenue en fait une obsession pieuse, si bien qu'en fait, dans un petit nombre d'individus exceptionnellement sensibles l'idée conçue dans l'esprit a été réalisée dans la chair".
 
En d'autres termes, selon cet expert catholique, les "saints catholiques ne reflètent pas la sainteté de la Gloire de Dieu, les énergies de la lumière divine, mais ils montrent les manifestations physiques d'un désir psychique ou mental", l'obsession "de paraître ressembler au Christ". Ils ne vivent pas intérieurement "en Christ", comme les orthodoxes l'exprimeraient, mais ils cherchent plutôt à "imiter le Christ" extérieurement.
 
(Ici, vous imaginerez facilement que je me distancie de cette interprétation et, pour citer quelqu'un, j'ai envie de dire: "Qui suis-je pour juger" du fait que ces chrétiens selon l'auteur , ne vivraient pas intérieurement "en Christ" ? Je pourrais développer, mais cela pourra faire l'objet d'une discution ultérieure...
Note du Claviste)
 
Ainsi, nous voyons que la notion de sainteté dans l'Eglise orthodoxe est très différente de celle du catholicisme. Toutefois, il est aussi un fait que quelques 90% des Européens de l'Ouest vénérés par l'Eglise orthodoxe en tant que saints, sont aussi vénérés par le catholicisme. En effet, le fait est que, après que les chrétiens d'Europe occidentale, se soient séparés de l'Eglise orthodoxe dans le courant du XIe siècle, devenant catholiques romains, la sainteté semble se tarir. Même selon la conception catholique de la sainteté, le fait frappant est qu'il y a très peu de saints catholiques. Depuis le onzième siècle, les villes et de nombreuses régions d'Europe occidentale n'ont même pas connu un "saint catholique". Leurs derniers saints dataient d'avant cette époque, de l'époque de l'Europe occidentale chrétienne orthodoxe. De plus, aujourd'hui, l'Europe occidentale est quasiment devenue une zone sans saints.
 
L'Église orthodoxe reconnaît comme saints occidentaux, tous ceux qui étaient vénérés comme saints à l'époque, soit localement, en Europe occidentale ou dans le monde orthodoxe, avant le milieu du VIIIe siècle. Après cette période, quand Charlemagne est arrivé au pouvoir en 764, et jusqu'en 1054, date de la séparation officielle de la chrétienté occidentale de l'Eglise orthodoxe, nous avons à étudier très attentivement dans la vie de ceux qui sont appelés saints des signes chez eux d'opposition à la foi chrétienne orthodoxe. S'ils étaient opposés au christianisme orthodoxe, il est clair qu'ils ne peuvent pas être vénérés comme saints. Des questions comme les suivantes doivent être posées:
 
°Ont-ils été honorés comme saints à l'époque, ou étaient-ils seulement appelé saints, après la séparation du XIe siècle?
 
°Ont-ils pris part à la promulgation de l'iconoclasme?
 
°Ont-ils accepté consciemment le Filioque et la mentalité filioquiste, rejetant ainsi l'Église orthodoxe et la foi des sept conciles œcuméniques?
 
°Ont-ils été acceptés comme des saints simplement parce qu'ils avaient des liens politiques avec Charlemagne?
 
°Ont-ils été des pionniers du Filioque du XIe siècle, comme le pape Léon IX, qui, bien qu'il soit mort dans l'année 1054 elle-même, est à l'origine du schisme de l'Occident?
 
Si la réponse à une de ces questions est oui, alors ces personnes ne peuvent être acceptées comme saints par l'Eglise orthodoxe et vénérées par les fidèles. Les orthodoxes ne peuvent vénérer que ceux qui étaient des modèles de foi orthodoxe.
 
CONCLUSION
 
À aucun moment dans l'histoire des nations occidentales, la redécouverte de la sainteté de l'Occident n'a été aussi importante. Les saints transportent l'âme ou l'identité spirituelle, "l'hypostase", de chaque peuple dont ils sont issus. Ce n'est pas un hasard si à un moment où les saints d'Europe occidentale ont été oubliés, les nations d'Europe occidentale semblent perdre leur identité dans les mouvements de la mondialisation. La restauration de la vénération des saints de l'Occident conduirait à un triple restauration:
 
La restauration de l'unité dans la diversité du Dieu trinitaire, adoré par les saints.
 
La restauration du principe de l'Incarnation du Fils de Dieu, de la vie en Christ.
 
La restauration de la connaissance en Occident de l'Esprit Saint qui procède du Père et vient par le Fils.
 
La restauration de la vénération des saints, fondateurs spirituels de l'Occident qui apporte avec elle la restauration des nations de l'Occident dans la connaissance que nous sommes maintenant dans les derniers temps, car notre préparation à ce qui est à venir, ne peut venir qu'à travers les saints:
 
"Une robe blanche fut donnée à chacun d'eux; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu'à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux". (Apocalypse 6, 11)
 
 
Père Andrew Phillips, St Felix et St Edmund Church, Felixstowe, Angleterre. 
+
Décollation du saint Prophète et Précurseur Jean Baptiste,29 août / 11 Septembre 2002
+
Version française Claude Lopez-Ginisty d'après http://orthodoxengland.org.uk/oe10000.htm

MARIE, NOTRE AIDE EN CE MONDE...

marie_vierge.jpg

« Quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux cieux est pour moi un frère, une sœur, une mère »

Marie, la Mère de Jésus, savait bien que ce serait par la mort de son fils que la rédemption devait s'accomplir ; et pourtant elle aussi a pleuré et souffert, et combien !

Si le Seigneur se manifeste à vous, rendez-lui grâce ; et s'il se cache, faites de même ; tout cela est un jeu d'amour.

 

Que la Vierge Marie, dans sa bonté, continue à vous obtenir du Seigneur la force de supporter sans fléchir les nombreuses preuves d'amour qu'il vous donne.

 

Je souhaite que vous en arriviez à mourir avec lui sur la croix, et qu'en lui vous puissiez vous écrier : « Tout est accompli ».

Que Marie transforme en joie toutes les souffrances de ta vie.

"Quem quer que faz a vontade de meu Pai no céu é meu irmão, irmã e mãe"

Maria, a Mãe de Jesus, sabia que seria a morte de seu filho que a redenção era para ser realizado; mas ela também chorou e sofreu, e como!

Se o Senhor se manifesta a você, dar-lhe graças; e ele se esconde, fazer o mesmo; este é um jogo de amor.

Que a Virgem Maria, em sua bondade, você continuo recebendo a força do Senhor de suportar com firmeza as muitas provas de amor que ele lhe dá.

Espero que você começa com ele para morrer na cruz, e que nele você pode exclamar: "Está consumado."

Mary se transforma em alegria todo o sofrimento de sua vida.

(Saint [Padre] Pio de Pietrelcina (1887-1968), capucin
GC,21; AdFP,563;  GC,24 (trad. Une Pensée, Médiaspaul 1991, p.50))

 

Shlom lekh bthoolto MariamHail, O Virgin  Mary/ 

  maliath taiboothofull of grace
  
moran a'amekh  - the Lord is with thee
  
mbarakhto at bneshey/ blessed art thou among women
 
 wambarakhoo feero dabkharsekh Yeshue/  and blessed is the fruit of thy womb, Jesus
  
O qadeeshto Mariam/ Holy Mary
  
yoldath aloho Mother of God
  
saloy hlofain hatoyehpray for us sinners
  
nosho wabsho'ath mawtan.now and at the hour of our death.
 
 Amîn 

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amîn.

 

 

 

jesus_pecheurs Isaac Fanous.jpg:

PRIERE POUR LES VOCATIONS:

Père, faites se lever parmi les chrétiens 
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce, 
qui maintiennent la foi vivante 
et gardent une mémoire pleine de gratitude de Votre Fils Jésus, 
par la prédication de sa parole 
et l'administration des sacrements, 
par lesquels Vous renouvelez continuellement vos fidèles dans la Grâce du Saint Esprit. 

Donnez-nous de saints ministres de Votre autel, 
qui soient des célébrants attentifs et fervents de l'eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde, sacrement de la pérennité de Sa présence comme "l'Emmanuel", Dieu présent au milieu et pour le salut de Son Peuple. 

Appelez des ministres de Votre miséricorde, 
qui dispensent la joie de Votre pardon 
par le sacrement de la réconciliation. 

Père, puisse notre Église Syro-Orthodoxe francophone accueillir avec joie 
les nombreuses inspirations de l'Esprit de Votre Fils 
et, qu'en étant docile à ses enseignements, 
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal 
et à la vie consacrée. 

Soutenez nos Pères dans la Foi, nos Métropolites,les évêques, les prêtres, les diacres, 
les personnes consacrées et tous les baptisés dans le Christ, à l'intérieur et à l'extérieur de notre Tradition Syro-Orthodoxe 
afin qu'ils accomplissent fidèlement leur mission 
au service de l'Évangile. 

Nous Vous le demandons par le Christ notre Seigneur, Votre Fils bien-aimé qui vit et règne avec Vous et le Saint Esprit pour les siècles sans fin.

Amîn. 

Ô Marie, Mère de Miséricorde et Reine des apôtres, priez pour nous ! 

__________

 

ORAÇÃO PELAS VOCAÇÕES:

Tree of Life #Jesus #Disciples #Coptic Icon:
Pai, deixe repousar entre os cristãos
numerosas e santas vocações ao sacerdócio,
que mantenham viva a fé
e manter uma memória cheia de gratidão Seu Filho Jesus,
pela pregação de sua palavra
e administrar os sacramentos,
pelo qual você renovar continuamente os vossos fiéis na graça do Espírito Santo.

Dê-nos santos ministros do vosso altar,
que estão celebrantes atentos e entusiastas da Eucaristia,
sacramento do dom supremo de Cristo para a redenção do mundo, o sacramento da sustentabilidade da sua presença como "Emmanuel", Deus presente entre e para a salvação de Seu povo.

Chamar ministros de sua mercê,
que fornecem a alegria de Seu perdão
através do Sacramento de reconciliação.

Pai, que nossa Igreja siro-ortodoxo falando alegremente boas-vindas
as numerosas inspirações do Espírito de Seu Filho
e, que sendo obedientes a seus ensinamentos,
ela cuida das vocações ao ministério sacerdotal
e à vida consagrada.

Apoiar nossos pais na fé, nossos metropolitanas, bispos, sacerdotes, diáconos,
pessoas consagradas e todos os baptizados em Cristo, dentro e fora da nossa tradição siro-ortodoxo
de modo que eles fielmente cumprir a sua missão
o serviço do Evangelho.

Você Nós vos pedimos por Cristo, nosso Senhor, Seu amado Filho, que vive e reina contigo eo Espírito Santo para todo o sempre.
Amin.

Modern Coptic Madonna:

Ó Maria, Mãe de Misericórdia e Rainha dos Apóstolos, rogai por nós!

Jésus réssucité

« Réjouissez-vous en espérance, soyez patients dans l’affliction, persévérez dans la prière. »

"Rejoice in hope, be patient in affliction, persevere in prayer. "
(Romains 12:12)

"Alegrai-vos na esperança, sede pacientes na tribulação, perseverem na oração. "

Parfois certaines de nos prières demeurent sans réponses. En effet, Dieu veut nous apprendre à patienter dans la foi. La Sainte Bible nous exhorte à « espérer en L’Éternel » (Psaume 27:14).

Sometimes some of our prayers remain unanswered. Indeed, God wants us to learn to wait in faith. The Holy Bible exhorts us to "hope in the Lord" (Psalm 27:14).

Às vezes, algumas das nossas orações permanecem sem resposta. Na verdade, Deus quer nos ensinar a esperar na fé. A Bíblia Sagrada nos diz: "espero no Senhor" (Salmo 27:14).

Paul lorsqu’il était en prison à Rome  connut avant nous l’affliction, et, pourtant, il est resté dans la paix de Dieu, et dans l’espérance. Certes, nous vivons tous des situations qui échappent à notre contrôle. Mais, soyons-en sûrs, Dieu est au contrôle! Et comme Paul nous pourrons expérimenter ce processus décrit dans l’épître aux Romains.

Paul, when he was in prison in Rome, experienced affliction before us, and yet he remained in God's peace and in hope. Of course, we all live in situations that are beyond our control. But, let's be sure, God is in control! And as Paul will be able to experience this process described in the Epistle to the Romans.

Paul enquanto estava na prisão em Roma antes de sabermos aflição, e ainda assim ele permaneceu em paz, e esperança de Deus. Certamente, todos nós vivemos situações que estão além do nosso controle. Mas podemos ter certeza, Deus está no controle! E como Paulo, podemos experimentar o processo descrito no livro de Romanos.

Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l’affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance. Or, l’espérance ne trompe point, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos coeurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné.
Romains 5:3-5

Moreover, we boast even of afflictions, knowing that affliction produces perseverance, perseverance victory in trial, and this victory hope. But hope does not deceive us, because the love of God is poured out into our hearts by the Holy Spirit that has been given to us.
Romans 5: 3-5

Além disso, também nos gloriamos nas tribulações, sabendo que a tribulação produz perseverança; a vitória da perseverança no evento, e caráter produz a esperança. Ora, a esperança não decepciona, porque o amor de Deus é derramado em nossos corações pelo Espírito Santo que nos foi dado.
Romanos 5: 3-5

PRIERE:

Seigneur, montrez-moi ce que signifie d’attendre en silence Votre secours comme Marie cette "Terre assoiffée" que chante notre Liturgie,attendait la "Rosée céleste".
Lorsque je fais face à des épreuves qui dépassent mon intelligence, aidez-moi à trouver la paix. "Qu'il me soit fait selon Votre volonté".
Aide-moi à me réjouir en espérance, " mon âme magnifie le Seigneur Qui a fait pour moi de grandes choses",
À être patient dans l’affliction,"au pied de la Croix se tenait Marie"
À persévérer dans la prière."Le troisième jour je Ressusciterai"
Avec Marie, je veux être confiant . Vous accomplissez toutes choses en temps voulu.
Merci de m’apprendre à attendre patiemment,
À trouver la paix dans Votre plan. Amîn.

PRAY:

Lord, show me what it means to wait in silence Your help as Mary this "Thirsty Land" that our Liturgy sings, waiting for the "Dew on the heavenly".
When I face challenges beyond my understanding, help me to find peace. "Let it be done to me according to Your will".
Help me to rejoice in hope, "my soul magnifies the Lord Who has done great things to me,
To be patient in affliction, "at the foot of the Cross stood Mary"
To persevere in prayer. "On the third day I will rise again"
With Mary, I want to be confident. You accomplish all things in due time.
Thank you for teaching me to wait patiently,
Find peace in Your plan. Amin.

ORAÇÃO:

Senhor, mostra-me o que significa que esperar em silêncio enquanto Mary Seu backup esta "terra sedenta", cantada pela nossa Liturgia, esperando o "orvalho celeste."
Quando eu enfrentar provas além da minha inteligência, me ajude a encontrar a paz. "Seja-se em mim segundo a tua vontade".
Ajuda-me a gloriamos na esperança: "Minha alma engrandece o Senhor, que me fez grandes coisas"
Para ser pacientes na tribulação, "ao pé da Cruz estava Maria"
A perseverar na oração. "No terceiro dia ressuscitarei"
Com Maria, eu quero estar confiante. Você fazer todas as coisas em seu devido tempo.
Obrigado por me ensinar a esperar pacientemente,
Para encontrar a paz em seu plano. Amin.

Les Vierges noires romanes ont inspiré de nombreuses imitations ultérieures. À côté des Vierges, il existe en France une autre sainte noire, sainte Sarah, patronne des gitans, Roms, chez qui elle est connue comme Sara e Kali (Sarah la noire). Sa statue...

PROCHAIN STAGE AU MONASTERE: 

 

Stage d’Iconographie Copte du lundi 21 AOÛT au 28 AOÛT  2017

1459883 592234677515191 662124102 n

 

IL RESTE DE LA PLACE, IL N'EST PAS TROP TARD POUR VOUS INSCRIRE !...

 

"L‘Incarnation de la Lumière"

Image associée

POUR VOUS INSCRIRE,C'EST ICI:

STAGE D'ICONOGRAPHIE : L’ICÔNE COPTE, PROCHAIN STAGE AU MONASTÈRE DU 21 AOÛT AU 28 AOÛT 2017

Icons by Marice - Icons of Our Lady, Christ, Saints and Angels to Churches

Règles d'interprétation de la Bible selon une tradition Orthodoxe
 
Voici les neuf règles de l'interprétation biblique orthodoxe promulguées en 1786 par Platon, Métropolite de Moscou, recteur de l'Académie Ecclésiastique de Moscou :

1.) Prendre le sens littéral, et là où il est obscur à cause de la traduction, ou d'une ambiguïté dans la langue, l'expliquer de telle sorte qu'aucun passage ne soit laissé que les étudiants ne puissent pas comprendre, en dehors des textes très rares qui sont trop complexes à saisir.

2.) Interprétez les sens spirituels et mystérieux, en particulier dans l'Ancien Testament, dans les passages où ces significations sont dissimulées, de façon transparente. Ce faisant, il faut être prudent afin de ne pas le faire avec vigueur. Ainsi, on ne doit pas chercher un sens secret là où il n'en est point (ou lorsque l'un de ces sens est forcé, comme cela est sensible chez de nombreux interprètes), mais là où les liens et où les passages parallèles découlent directement des mots. [il faut] Interpréter les lectures spirituelles et mystérieuses, en accord avec les meilleurs interprètes.

3.) Pour une meilleure compréhension des passages obscurs, trouvez et reliez les passages parallèles, ce qui rendra plus facile la compréhension, car ce qui est dit en un seul lieu est souvent dit de façon ambiguë et brièvement dans un autre endroit, et en dépit de la similitude entre les deux textes, l'un diffère dans les termes employés de façon plus détaillée et plus claire.

4.) Dans l'interprétation de l'Écriture, n'oubliez pas de conclure avec les enseignements moraux découlant du texte. Formulez-les avec grand soin.

5.) Dans l'interprétation des livres des prophètes de l'Ancien Testament, indiquez clairement quand, et dans quelles circonstances leurs prophéties ont été accomplies dans l'Ancien Testament et le Nouveau Testament.

6.) Si des passages de la Sainte Écriture semblent se contredire les uns avec les autres, expliquez ces textes en accord avec les sources publiées qui contiennent un accord général sur ces questions.

7.) Partout où se trouvent des passages à partir desquels des conclusions erronées ont été tirées, qui ont abouti à des schismes ou des hérésies, on est obligé d'indiquer clairement le sens juste et vrai de ces passages, et d'invalider les opinions et les arguments des hérétiques et des apostats.

8.) Où l'on trouve des passages de l'Écriture pour lesquels la sagesse humaine pourrait avoir des objections, ces objections ne doivent pas être cachées. Au lieu de cela, leur permettre d'être vues sous une forme claire et satisfaisante.

9.) Pour l'enseignant, il est essentiel de consulter les Pères de l'Église, de lire scrupuleusement les meilleurs professeurs et interprètes de l'Église, de bien connaître l'histoire de l'Église, et, surtout, d'implorer souvent et avec diligence le Père des Lumières pour ouvrir les yeux à la compréhension des merveilles de Sa Loi.


Version française Claude Lopez-Ginisty d'après Alexandre Negrov, Biblical Interpretation in the Russian Orthodox Church Mohr Siebeck, 2008, pp 61-62. 

 

Regras de interpretação da Bíblia segundo a tradição ortodoxa

Aqui estão nove regras de interpretação bíblica ortodoxa promulgados em 1786 por Platão, Metropolita de Moscou, reitor da Academia Eclesiástica de Moscou

1.) Tome o sentido literal, e onde é escuro por causa da tradução, ou ambiguidade na linguagem, explicá-lo de modo que nenhuma passagem é deixado que os estudantes podem não entender, fora dos poucos que são complexas demais para entender.

2.) Interpretar sentido espiritual e misteriosa, especialmente no Antigo Testamento, em passagens onde esses significados são ocultos, sem problemas. Ao fazer isso, é preciso ter cuidado para não fazê-lo com força. Assim, não se deve procurar um significado segredo onde não existe nenhum (ou quando um destes sentidos é forçado, como é sensível para muitos intérpretes), mas em que as ligações e em que as passagens paralelas resultado direto das palavras. [Deve] Interpretar leituras espirituais e misteriosa, de acordo com os melhores desempenhos.

3.) Para uma melhor compreensão de passagens obscuras, encontrar e conectar as passagens paralelas, o que tornará mais fácil de entender, porque o que é dito em um lugar muitas vezes é dito de forma ambígua e maneira brevemente em outro lugar, e apesar da semelhança entre os dois textos, um difere nos termos usados ​​em mais detalhe e mais clareza.

4.) Na interpretação da Escritura, não se esqueça de concluir com os ensinamentos morais decorrentes do texto. Formulá-las com muito cuidado.

5.) Na interpretação dos livros dos profetas do Antigo Testamento, indicar claramente quando e em que circunstâncias as suas profecias foram cumpridas no Velho Testamento e do Novo Testamento.

6.) Se passagens da Escritura parecem contradizer umas com as outras, explicar estes acordo textos com fontes publicadas que contêm um acordo geral sobre essas questões.

7.) Sempre que há passagens a partir do qual conclusões errôneas estavam fechadas, o que levou a cismas e heresias, é necessário indicar claramente o direito e verdadeiro significado dessas passagens, e invalidar opiniões e argumentos dos hereges e apóstatas.

8.), onde encontramos passagens das Escrituras para que a sabedoria humana poderia ter objeções, essas objecções não devem ser escondidos. Em vez disso, permitir-lhes a ser visto de uma forma clara e satisfatória.

9.) Para o professor, é essencial consultar os Padres da Igreja, a ler atentamente os melhores professores e intérpretes da Igreja a conhecer a história da Igreja, e especialmente para muitas vezes anseiam e diligentemente o Pai das Luzes para abrir os olhos para entender as maravilhas da Sua Lei.

IcTSign2 - Our Lady of the Sign Icon Palytera

LA FRANCE CHRETIENNE ATTACHEE A SES RACINES FAIT DE LA RESISTANCE !

Des riverains de l’église de Saint-Chartres, près de Moncontour (Vienne) , ont attaqué en justice la municipalité pour que sa cloche cesse de sonner. Mais la majorité des habitants est vent debout.

«Nous sommes dans un milieu rural, on veut que nos coqs chantent, que nos tracteurs passent et que nos clochent sonnent ! »

Ils étaient tous mobilisés, lundi soir, devant l’église Saint-Julitte de Saint-Chartres (commune associée de Moncontour). Le maire Édouard Renaud et les trois maires délégués, y compris Nicolas Turquois qui signait là sa première action de député. Les conseillers municipaux étaient présents, tout comme les habitants des quatre villages également.

La raison ? La même qu’en 2015 : les cloches ! Ou plutôt la cloche, puisqu’il n’y en a plus qu’une qui sonne l’Angélus (à 7 h, midi et 19 h, et le week-end, à 9 h). Elle sonne et ça dérange deux habitants. Les autres veulent toujours l’entendre, et ils tentent de se faire entendre pour sauver ce qui représente « la vie et l’âme du village ». Ils sont soutenus.

[…] Les courriers en préfecture et une séance de conciliation n’ont rien donné. « Cela fait des années que ça dure et qu’ils nous font des histoires, explique Jean-Jacques Houllier, maire délégué de Saint-Chartres, et la personne qui se plaint le plus a acheté la maison il y a 40 ans pour en faire une résidence secondaire : il est là à peine 15 jours par an».

L’église était déjà là, les cloches sonnaient déjà. De plus, c’est seulement un « tintement » qui sonne les heures entre les trois angélus.

La Nouvelle République

Giuliano Melzi (IconeCristiane) • Public Madre di Dio del segno

DES JEUNES SE CONVERTISSENT APRES AVOIR VISITE DES EGLISES...

En 2006 une étude faite par le Dr. Peter Brierley relevait que très peu de jeunes se rendaient à l’église, soit 6% de enfants de 11 à 14 ans et 5% des adolescents de 15 à 18 ans. La nouvelle étude annonce donc une hausse, car 21% des jeunes de 11 à 18 ans se décriraient comme des disciples de Jésus, et 13% affirmeraient aller à l’église.

Selon The Telegraph, cette étude a été faite depuis décembre mais n’a été rendue publique que récemment car les analystes doutaient de l’exactitude des chiffres. Les doutes se sont dissipés lorsque le groupe chrétien Youth for Christ a publié les mêmes chiffres suite à une étude. Jimmy Dale, membre de la Church of England a déclaré :

« Les membres de l’équipe n’arrivaient pas à y croire […] les jeunes sont très réceptifs à la foi. »

Il semblerait par ailleurs que les anciennes méthodes d’évangélisation soient plus efficaces que les nouvelles.

« …de nombreux jeunes viennent à l’église avec leurs groupes scolaires et cela contribue largement à leur conversion au christianisme. »

Les personnes souhaitant devenir prêtre aurait également augmenté par 14%, selon la Church of England.

Source : Christian Times

SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION DES DEUX EVÊQUES QUIDNAPES EN SYRIE /PETITION ON THE ABDUCTION OF THE TWO HIERARCHS OF ALEPPO SYRIAToujours aucune nouvelle d'eux....Nous espérons... 

Afficher l'image d'origine

*Rappel des faits:

Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna (Jean) Ibrahim, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos (Paul) Yazigi, archevêque grec orthodoxe de la même ville, étaient enlevés à l’ouest d’Alep en Syrie. Les deux évêques s’étaient rendus en voiture,fraternellement, avec un chauffeur, dans cette région pour tenter de négocier la libération de deux prêtres enlevés en février précédent : le Père Michel Kayyal (catholique arménien) le le Père Maher Mahfouz (grec-orthodoxe). C’est l’un des enlèvements les plus étranges en période de guerre puisqu’il n’y a eu aucune revendication. Même les médias ne s’intéressent pas beaucoup à cette affaire, jugée peu sulfureuse et surtout incompréhensible. Pour cette raison, le site Internet grec Pemptousia met en ligne une pétition (en anglais) pour la libération de deux hiérarques. Pour la signer,pétition relayée en France par Orthodoxie.com et nous-même  cliquez ICI !

Merci.

Afficher l'image d'origine

 

N'oublions-pas de prier pour les évêques, prêtres et

 

fidèles chrétiens détenus par les "islamistes"

 

ou terroristesen tous genres !

 

Prions sans relâche pour que le

 

Seigneur les soutienne. Prions pour leur libération ...

 

  

Let us not forget the bishops, priests and faithful

 

Christians held by "Islamists" or terrorists of all

 

kinds! Pray tirelessly for the Lord to sustain them.

 

Pray for their release ...

L’image contient peut-être : 2 personnes, barbe

NOUVELLES EN VRAC POUR

 

 

VOTRE REFLEXION:

______________


lls sont privés d’eau alors qu’une chaleur intense se fait ressentir , allant jusqu’à 40°C à Uttar Pradesh PARCE QU'ILS SONT CHRETIENS!...

 

Dans la ville de Jalalabad en Ghazipur, les hindous refusent de vendre l’eau de leur puits à quatre familles chrétiennes qui en ont besoin pour arroser leurs cultures. Ce cas a été rapporté à la police et au chef du village, mais rien n’a été fait pour mettre fin à cette injustice.

« Ils se sont ligués et conspirent contre nous. »

Le voisinage affirme que les chrétiens « obligent » les autres à se convertir au christianisme. En réalité, les chrétiens ont été forcés à renier le Christ et à participer à des rituels hindous. Et ceux qui ont essayé de résister ont été battus et se retrouvent à présent sans eau pour l’agriculture.

  • Prions pour que Dieu fortifie son peuple à Jalalabad et pourvoit à ses besoins.
  • Prions pour le Seigneur Jésus réconforte et s’adresse au chrétiens qui ont été forcés à le renier. Prions pour qu’ils expérimentent sa grâce, comme l’apôtre Paul, afin que leur foi soit restaurée.
  • Demandons à Dieu de bâtir et de fortifier son Église en Inde au milieu de l’intolérance et de l’hostilité envers les non-hindous.
  • Prions pour que le premier ministre Narendra Modi prenne une action décisive afin de freiner l’extrémisme hindou et la violence envers les chrétiens.

M.A.G

Source : Morning Star News

---------------------

 

En 2017, la franc-maçonnerie fête ses 300 ans. Afin de célébrer ce tricentenaire, le Grand Orient de France organise plusieurs événements. Dans son dossier de presse, elle indique :

"Chaque année, les Loges travaillent sur une « question à l’étude » dont l’obédience réalise la synthèse. Le Grand Maître présente ces analyses assorties de propositions aux pouvoirs publics dans les cadres prévus par nos institutions: commissions parlementaires, consultation des représentants de la société civile...

La franc-maçonnerie intervient surtout sur les questions de société : hier l’IVG ou la dépénalisation de l’homosexualité, aujourd’hui le droit de mourir dans la dignité. Elle a ainsi été très impliquée dans l’élaboration des lois sur la bioéthique. 

En s’appuyant sur ses experts et sur le travail, plus philosophique, de ses Loges, Le Grand Orient a pu proposer aux pouvoirs publics des améliorations à la loi, notamment sur la difficile question de l’encadrement de l’expérimentation.

 En ce moment les francs-maçons travaillent notamment sur les défis que nous pose le transhumanisme. Par ailleurs, un thème qui leur est cher, la laïcité, est revenu au centre des préoccupations des Français.

source

---------------------

L\'ouverture des bouches et poteaux incendie a provoqué la perte de 150 000 m3 d\'eau, mercredi 21 juin 2017, en Île-de-France. L'ouverture de bouches et poteaux incendie n'est pas sans conséquence. 150 000 m3 d'eau, soit l'équivalent de 60 piscines olympiques, ont été perdus, mercredi 21 juin, en Île-de-France, annonce Veolia dans un communiqué, jeudi. Ce phénomène atteint une ampleur jamais égalée selon l'entreprise, qui dénonce une situation "critique".

Sur le territoire du Syndicat des Eaux d'Île-de-France (SEDIF), qui assure l'alimentation quotidienne de 4,5 millions d'usagers, et desservant 150 communes réparties sur sept départements d'Île-de-France, hors Paris, le volume d'eau distribué mercredi a augmenté de près de 50%. Cela représente près de 500 appareils ouverts.

Veolia estime aussi que depuis le 26 mai, 600 millions de litres d'eau ont été gaspillés sur la région francilienne. Une douche représente en moyenne 80 litres d'eau.

Le phénomène touche aussi la région des Hauts-de-France. L'entreprise dénombre 600 ouvertures de bouches à incendie depuis quatre semaines. Les communes les plus touchées sont Lille, Tourcoing et Roubaix.

Ces ouvertures intempestives sont dangereuses selon Veolia. Outre les centaines de milliers de mètres cubes d’eau potable perdus, elles rendent les appareils inutilisables en cas d’incendie et entraînent unechute de pression qui met à mal la lutte contre le feu et l’exploitation du service de l’eau potable.

Ces comportements "irresponsables", selon l'entreprise, engendrent aussi l’inondation des voies de circulation, des parkings et des caves, des dommages aux véhicules et des risques d’accidents, et même des blessures dues à la forte pression de l’eau qui jaillit du réseau et peut former un geyser de 5 à 6 mètres de haut. Par ailleurs, les baisses de pression dans le réseau fragilisent les canalisations et entraînent des manques d'eau dans les immeubles.

source

---------------------

Syriac Orthodox Delegation from India Visits Patriarch Ignatius Aphrem II

by ORTHODOXY COGNATE PAGE on JUNE 23, 2017

in NEWS

1-12 (1)

Syriac Orthodox Patriarchate – 23/6/17

His Holiness Patriarch Mor Ignatius Aphrem II met with a delegation from India at the Patriarchal Residence in Atchaneh.

Their Eminences Mor Themotheos Thomas, Metropolitan of Kottayam, and Mor Gregorius Joseph, Metropolitan of Kochi and Secretary of the Regional Synod of India, headed a delegation from Kerala and met His Holiness to discuss issues related to our church in India.
His Holiness gave his directions and counsel to their Eminences and prayed for the faithful in India.

The meeting was attended by His Eminence Mor Timotheos Matthew, Patriarchal Secretary for Indian Affairs.

Source:

 

 

---------------------

In Egypt, Muslims and Christians Share Ramadan Meals Despite Islamist Violence

Source: The Wire
 
ADMIN | 22 JUNE 2017
Cairo: In a display of communal solidarity defying the sectarian violence of Islamist militants, Egyptian Christians in Cairo organise daily meals for Muslim neighbours who must fast from dawn to dusk during their holy month of Ramadan.
In Egypt, Muslims and Christians Share Ramadan Meals Despite Islamist Violence
Muslims eat meals prepared by Coptic Christians during Ramadan in Cairo, Egypt, June 18, 2017. Credit: Reuters/Mohamed Abd El Ghany

Such inter-communal meals are held every year in Egypt, whose Copts are the largest Christian minority in the Middle East. But they took on more resonance this year after a spate of ISIS attacks on Copts meant to stoke sectarian divisions.

Dawoud Riyad, a middle-aged Christian man, set up tables in a street near his Cairo home last week, serving free home-cooked meals to hungry passersby when it was time for them to break their fast for the iftar evening meal.

“They invited me and my kids, and I was surprised. They laid the table out on the street with no difference between sheikhs, Christians or Muslims – they pulled everyone to the table to break their fast,” said Tarek Ali, a Muslim resident.

Several Christian families in Riyad’s area pitch in daily to provide the food and drink in what he calls an effort to unite people of different faiths during a holy time of year. Copts make up about 10% of Egypt’s 92 million people.

“We all live in the same square, we’re all brothers and friends, I’ve raised this man’s son (alongside my own son) and he’s Muslim,” Riyad said, pointing to a neighbour.

Ramadan this year began on May 26 and ends on Saturday.

Recent ISIS assaults on Coptic Christians in Egypt have sparked fears of a provincial insurgency in the making.

ISIS gunmen attacked a group of Copts travelling to a monastery in central Egypt last month, killing at least 29 people. That attack followed a series of church bombings claimed by militants.

(Source:http://www.pravmir.com/egypt-muslims-christians-share-ramadan-meals-despite-islamist-violence/ )

---------------------

 Assignations à résidence, perquisitions administratives, saisies de documents : près de 40 % des mesures coercitives prises dans le cadre de l'état d'urgence et contestées devant une juridiction administrative ont été jugées illégales en 2016, a-t-on appris jeudi au Conseil d'État.

« Les juridictions administratives dans leur ensemble ont été saisies en 2016 de nombreux recours portant sur des mesures prises sur le fondement de l'état d'urgence », a expliqué mardi le vice-président du Conseil d'État, Jean-Marc Sauvé, lors de la présentation du rapport 2017 de la plus haute juridiction de l'ordre administratif.

« Au total, les tribunaux administratifs ont été saisis de 863 affaires pour lesquelles, dans près d'un tiers des cas (32,8 %), ils ont prononcé des annulations ou des suspensions, totales ou partielles, des décisions contestées », a-t-il détaillé.

Le Conseil d'État a quant à lui rendu 112 ordonnances sur le fondement de l'état d'urgence. Dans près de 40 % des cas, la décision initiale du ministre de l'Intérieur a été remise en cause, soit que le ministère ait abrogé lui-même la décision prise, soit que le Conseil d'État ait suspendu en totalité ou partiellement la mesure, a indiqué le haut magistrat.

Projet de loi antiterroriste

Ces chiffres couvrent la période du 1er janvier 2016 au 5 mai 2017. Ce rapport intervient alors que le gouvernement s'apprête à présenter un projet de loi antiterroriste destiné à prendre le relais de l'état d'urgence, régime d'exception mis en place au soir des attentats du 13 novembre 2015 et qui arrive à échéance le 15 juillet. « Les contentieux portés devant la justice administrative en 2016 ont principalement porté sur les assignations à résidence, les perquisitions administratives, sur l'autorisation d'exploiter les documents administratifs saisis lors d'une perquisition ou encore sur la fermeture de lieux de culte », a précisé Bernard Stirn, président de la section du contentieux du Conseil d'État.

(...)

 

 

SOURCE

Message des hommes vrais aux mutants

 
   
 
GÈNÉTHIQUE VOUS INFORME
 
 
 En direct de Bruxelles – suivez le séminaire : Prévenir l’avortement en Europe
 22 Juin 2017
 
 
 Don d’organes : un plan national d’envergure passé sous silence
 21 Juin 2017
Pour la 17ème journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe, ce 22 juin, l’Agence de Biomédecine (ABM) a choisi de laisser la parole aux greffés. Une...
 
 
SYNTHÈSES DE PRESSEDU JOUR
 
 
2039 : Le procès du transhumanisme
Ce 22 juin a lieu le « procès moral du transhumanisme », au sein de la première chambre de la cour d’appel de Paris. Une mise en scène qui opposera les « bioconservateurs » ou « antiamélioristes » aux « défenseurs...
 
 
Les hommes face à l'IVG : "pour chaque enfant avorté, il y a un père"
L’avortement peut laisser des séquelles chez la femme mais aussi chez l’homme. L’impact de l’IVG sur les hommes est bien souvent laissé de côté, car légalement, l’homme n’a pas le droit d’interférer dans la décision de sa partenaire et son avis...
 
 
Don d’organes : la « faiblesse éthique » du consentement présumé
Depuis la loi dite Caillavet du 22 décembre 1976, « tous les sujets décédés selon les critères de l’article R671-7-3 du Code de la santé publique sont présumés donneurs d’organes, sauf s’ils s’y sont opposés de leur vivant ». Ce principe...
 
 
Australie : un couple porte plainte pour négligence médicale à la naissance prématurée de leurs jumeaux
Un couple poursuit en justice un hôpital du Queensland pour négligence médicale. Selon eux, le personnel n'a pas fait assez pour donner à leurs fils jumeaux, nés prématurément, une chance de se battre pour vivre.   Dianne Radke...
 
 
   AGENDA
 A Noter
  
Bioéthique, quelle politique pour la France ?
A l’occasion de l’élection présidentielle, la Fondation Jérôme Lejeune publie un document de référence - 

 

Actualités des droits de l'enfant

Dans son 6ème rapport général, le Groupe d'experts sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA*) souligne d'importantes lacunes dans la prévention de la traite des enfants et dans l'identification et la protection des enfants victimes de la traite.

Le rapport montre en effet que 4 361 enfants ont été identifiés comme victimes de la traite dans seulement 12 pays européens entre 2012 et 2015. En moyenne, les enfants représentent un quart des victimes de la traite identifiées, mais il existe des différences importantes entre les pays. Les enfants sont victimes de la traite transnationale et interne pour différentes formes d'exploitation (exploitation sexuelle, travail forcé, servitude domestique, mendicité forcée, activités criminelles forcées ou mariage forcé).

Les enfants non-inscrits à la naissance, les enfants des communautés défavorisées et les enfants non accompagnés ou séparés sont particulièrement vulnérables à la traite. Beaucoup d'enfants victimes de la traite ne sont pas détectés et ne reçoivent pas de protection en raison des lacunes dans les procédures d'identification, du défaut de désignation de tuteurs légaux, de l'insuffisance des ressources octroyées aux systèmes de protection de l'enfance et du manque d'hébergements adaptés et sûrs.

Le rapport demande aux États Européens, signataires de la Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains de « créer un environnement protecteur, afin de rendre les enfants moins vulnérables à la traite et à l'exploitation ». Le GRETA s'inquiète du fait qu'un nombre important d'enfants non accompagnés disparaissent peu de temps après avoir été placés dans des centres d'accueil, ce qui les expose à de nouveaux risques de traite et d'exploitation.

JCC

(Source : rapport GRETA)

*Le Groupe d’experts sur la lutte contre la traite des êtres humains est chargé d’évaluer la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par les États qui l’ont ratifiée. Le GRETA est composé de 15 experts indépendants et impartiaux, qui doivent être des ressortissants des États signataires. Issus de milieux professionnels variés (juristes, membres des forces de l’ordre, psychologues, médecins, représentants de la société civile, etc.), ils sont choisis pour leur expérience professionnelle dans les domaines couverts par la convention.(Source: http://actu-droitsenfant.over-blog.com)

Божия Матерь, Знамение, фрагмент росписи храма Смоленского скита, 2005 год.

LE COIN DU CATECHISME ET...DE

LA TRANSMISSION FAMILIALE:

 

« Ce jeu de cartes, c’est ma Bible et mon livre de prières… »

Dans l'un de ses sketchs, « Le jeu de cartes », l’humoriste Roland Magdane revisitait la Bible en deux minutes… Simple, ludique et émouvant !

De l’as (« quand je regarde l’as, il me rappelle que nous n’avons qu’un seul Dieu ») au roi (« Le roi me rappelle encore une fois qu’il n’y a qu’un roi dans l’univers, Dieu tout puissant… »), en passant par le 4 et les évangélistes ou le 7, le septième jour où Dieu se reposa, le célèbre humoriste égrène les 13 cartes d’un jeu en les liant à la Bible. À voir et à revoir.

Vidéo de l’INA – émission Champs Elysées du 26 novembre 1983 :

 

 

 

Aucun texte alternatif disponible.

L’image contient peut-être : ciel, texte et plein air Alors que je désservirai notre Paroisse d'ANGOULÊME (Jauldes),

le 9 juillet 2017 :

*pèlerinage organisé par l'Eglise Russe-Orthodoxe à

l'église de St. Denys l'Aréopagite et St. Jean-Baptiste à Saintines, (dept. de l'Oise), avec la bénédiction de l'évêque Nestor de Chersonèse (Patriarcat de Moscou).

C’est le seul endroit près de Paris, où il y a une source miraculeuse. Depuis le XIIIe siècle, les pèlerins de toute la France viennent à Saintines pour se baigner dans les eaux sacrées de cette source bénéfique.
http://www.egliserusse.eu/blogdiscussion/Le-9-juillet-2017-pelerinage-a-l-eglise-de-St-Denys-l-Areopagite-et-St-Jean-Baptiste-a-Saintines_a4749.html

Où nous trouver ?

Paroisse NORD-OUEST et Nord-Est

(N-D de Miséricorde):
 

NORMANDIE :

  CHANDAI (61):

* Le Sanctuaire Marial de la

Bse Vierge Marie, Mère de Miséricorde

DSC01238

(Fresque de la Mère de Dieu entourée des Apôtres, mur Est  du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Monastère Syriaque N-D de Miséricorde
Brévilly
61300 CHANDAI

Tel: 02.33.24.79.58 

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

DSC01245-copie-2

(Fresque des Sts Pères Interieur droit du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 
Messe journalières en semaine à 10h30

 

Tous les dimanches, Messe à 10h30 et permanence constante de prêtres  pour CATÉCHISME, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) .

(Liturgie de St Jacques dite "d'Antioche-Jérusalem") 

Tel: 02.33.24.79.58 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

DSC01246-copie-1

(Fresque des Sts Pères Interieur gauche du Choeur de l'Eglise du Monastère Syriaque)

 

* Relais Paroissial St Michel

S/ Mme H MARIE, 43 Rue de la Marne

14000 CAEN.Tel: 02.33.24.79.58

 Courriel:asstradsyrfr@laposte.net

 

 

Le 30 de chaque mois, Permanence pastorale de 8h30 à 19h (Sur R.D.V) chez Mme Henriette Marie, 43, Rue de la Marne à CAEN. Tel 06.33.98.52.54 . (Possibilité de rencontrer un prêtre pour Catéchisme, Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) . 

 

NANTES:

*Groupe de prières et "relais paroissial" St Charbel

18h, Messe le 2ème jeudi de chaque mois et permanence régulière d'un prêtre Sacrements et sacramentaux (bénédictions, prières de délivrance, pour les malades ou exorcismes) de 9h à 17h (06.48.84.94.89 ).

 

ANGOULÊME (Jauldes):